Page 17

Invité de la rédaction

Point de mire | 17

Nicolas Gonet

Une force à amplifier : la place financière lémanique

CEO de la banque Gonet & Cie SA qui atteindra l’an prochain le cap des 175 ans, Nicolas Gonet représente la 5ème génération d’une famille de banquiers. Diplômé en SES de l’Université de Fribourg, ayant parfait sa formation bancaire à New York, Londres et Luxembourg, il rejoint en 1997 l’entreprise familiale à Genève, en devient associé en 2003 et dirige dès 2008 le développement des activités et l’élargissement du Groupe Gonet.

La place financière lémanique - avec Genève en son centre - constitue un biotope d’expertises et d’expériences financières sans équivalent en matière de gestion de fortune privée. Il est bon de le rappeler et de le revendiquer alors que notre industrie est en pleine mutation et confrontée à des défis importants. Non pas pour se rassurer ou s’autocélébrer, mais pour prendre la mesure de nos atouts et les activer dans la grande compétition qui se joue à l’échelle de la planète entre métropoles financières. La plupart des banques, d’origines diverses, romandes ou étrangères, de tailles très différentes, actives sur de nombreux marchés et souvent présentes hors de Suisse, ont fait preuve d’une capacité de résilience insoupçonnée depuis 2008 pour mieux se redéployer et se développer, en encaissant les coups d’une crise financière sans précédent et en intégrant ses conséquences réglementaires. La vigueur des gérants de fortune indépendants ne se dément pas : des acteurs puissants émergent, renforçant la légitimité et la crédibilité d’un statut qui a toute sa place dans la géographie financière, cela en dépit de pronostics autant pessimistes que récurrents. L’importance des avoirs ainsi gérés constitue une force d’attraction puissante et naturelle pour de multiples acteurs actifs dans l’asset management, la technologie ou le conseil. Il y a deux façons, complémentaires, de renforcer encore cette place et de

la promouvoir. D’une part, bien sûr, continuer d’agir pour le maintien de conditions-cadre attractives et pour faire en sorte que nos spécificités soient prises en compte au niveau des instances fédérales régissant l’activité bancaire et financière. D’autre part, et c’est l’objet de ce propos, de rejoindre nos forces chaque fois que cela est possible pour augmenter la valeur ajoutée des uns et des autres. Le « tout transparent » vers lequel se dirige progressivement et inéluctablement notre activité de gestion de fortune, en matière d’accès aux prestations, de performance ou encore de prix, ne peut que nous inciter les uns et les autres à coopérer plutôt qu’à cohabiter.

«

L’air du temps n’est plus au secret mais à l’ouverture.

»

Ce qui était il y a quelques temps encore considéré comme audacieux, voire téméraire, devrait devenir la norme : partager des bonnes pratiques, mettre en commun certaines capacités, échanger nos réflexions, tout en préservant l’identité et l’ADN de chacun. Nous savons le faire et des plateformes en témoignent dans des domaines aussi divers que la philanthropie, la prévoyance professionnelle ou la fintech. La place financière lémanique se prête à une telle dynamique vertueuse, pour ellemême, pour chacun de ses acteurs et naturellement pour les clients.

Profile for Point de Mire

Point de Mire no.76 - mai 2019  

A son 25ème anniversaire, Point de Mire a réglé son horloge sur celle de son temps pour vous offrir le premier e-magazine dédié aux professi...

Point de Mire no.76 - mai 2019  

A son 25ème anniversaire, Point de Mire a réglé son horloge sur celle de son temps pour vous offrir le premier e-magazine dédié aux professi...

Advertisement