Issuu on Google+

Rôles des politiques de transport dans le maintien de l’attractivité des centres historiques : Cas de la Médina de Sousse

Présenté par : Dhibi Mohamed Université de Sousse- Tunisie


Plan de l’exposé *Présentation générale de la ville de Sousse *Problématique des transports *Résultats des politiques de transport entreprises et les solutions


La ville de Sousse Une ville côtière , situé au cœur de la méditerrané; Troisième ville en Tunisie; 180 000 habitants en 2004;  En été ce nombre est estimé à 250000 Les principales activités sont:  Touristique Industrie légère  Services principalement un noyau universitaire très important (16 établissements universitaires)


Politique de développement régional Depuis le début des années 1970: Une politique régionale visant à doter la ville de Sousse d’une infrastructure touristique performante (création des hôtels, des restaurants, ….) a été optée. Doter la ville d’un système de transport urbain performant Intégrer la Médina de Sousse dans ce nouveau environnement touristique et garder son attractivité


Problématique: Comment intégrer la Médina dans un environnement touristique très sensible ( zone hôtelière et à proximité de la plage ) et de préserver son attractivité?


Un réseau semi- concentrique centré sur le centre-ville et Une spécificité urbanistique de la Médina


La médina constitue un élément directif et déterminant de toutes les politiques régionales menées dans cette ville: Maintenir et préserver l’attractivité de la Médina et renforcer son poids économique, touristique et culturel La politique de transport constitue, d’une part, un facteur incitatif au développement de la région, et d’autre part, un facteur garant de la réussite des politiques de développement (touristique, industriel, …)


Politiques des transports optées les pouvoirs publics ont mené une politique de transport favorisant l’insertion de la Médina dans le plan de déplacement :  la desserte de la Médina, constitue la philosophie des plans directeurs des transports Planification du réseau de transport public et privé collectif (bus, taxis collectifs) de telle manière que les gares SNCFT, les stations des taxis, des taxis collectifs et des louages, des autobus urbains et régionaux, du Metro sont tous au alentour de la Médina


Organisation des moyens de transport desservant la Médina La médina est desservie par les différents moyens de transport public et privé :  Par le Métro de Sahel (ligne Mahdia-Monastir – Sousse),  Les autobus (35 lignes d’autobus liant la médina avec les villes satellites environnant), Les taxis privés (1206 taxis) et les taxis collectifs ( 455 liant toutes les villes satellites avec la Médina  Le train (Tunis-Sousse) Les louages reliant la ville de Sousse aux autres gouvernorats  Réseau des bus suburbains Les stations et les gares relatifs à ces moyens de transports sont bien réparties à la périphérie de la Médina.


Les résultats de cette politique de transport

Enquêtes ménages déplacements (2004)


Les principaux résultats de cette enquête sont:

Le centre ville attire 40% des déplacements Le centre et la première couronne attirent 66% des déplacements Les déplacements provenant de l’extérieur représentent 47%.


Les motifs des déplacements

73% des déplacements sont obligatoires Taux de mobilité: 2,35 dép/habit/jour


Répartition Modale

53% des se réalisent à pieds  19% par VP 12% par TC


Répercussions sur le centre ville et la Médina Un encombrement des voies de circulation dans le centre-ville Des dégâts environnementaux insupportables (pollution, bruit,..) Une insécurité routière très inquiétante Aucun respect des normes urbanistiques de stationnement Pour la Médina réservé aux piétons, l’espace piéton est devenu un support des activités commerciales et touristiques donc difficulté d’y accéder. La Médina perd son attractivité et devienne un lieu dégradé Absence de parking: le stationnement se fait sur la voirie urbaine


Les mesures entreprises pour remédier à ces problèmes Relocaliser les gares routiers des bus suburbains loin de la Médina (Souk lahad) Relocaliser la station central des louages interurbains loin de la Médina (ettafela) (28140 voyageurs /jour) Relocaliser progressivement la gare du train Tunis-Sousse (bab bhar près de la Médina) vers l’arrêt du train « elkalaa sghira ». Elaboration d’un nouveau plan de déplacements urbains 2008  Réaménagement de plusieurs carrefours et interdiction du stationnement dans quelques voies au alentour de la Médina.  Augmentation du contrôle policier contre la stationnement illégal


Les recommandations Pour préserver l’attractivité de La Médina, il faut: Résoudre les problèmes de la partage de la voie urbaine  Faciliter l’accès à la Médina par la création d’un plan de déplacement spécifique à la Médina pour les piétons réconciliant les activités de commerce et de service avec et les activités de tourisme et de culture de la Médina. Trouver des solutions pertinentes et durables pour le stationnement.


Merci de votre attention


Ud4 wk2 s1 dhibi