Page 1

ÉDITION SPÉCIALE

La fête est bel !


sommaire 6 brussels historique B.E.L. trois initiales pour désigner l’exception

brussels sorties 8 Passez un hiver magique

brussels culture 10 Belle... Belge... Bruxelles !

brussels mode 14 Ivoire et noir 16 Color Party 18 Pour le soir, selon Edouard Vermeulen 20 Un air des années 20 22 L’art de la matière

brussels bijoux 24 ????????? 26 Carats d’éclat

brussels coiffure 30 Hair de fêtes

brussels déco 32 A la poursuite de l’excellence 34 Place aux vedettes 35 Tables en fête

brussels beauté 36 L’ivresse des sens

brussels gastronomie 37 38 40 42 44

????? Etoiles des neiges Le goût vérité Quatuor gourmand Tables festives et saveurs itinérantes 46 Desserts et merveilles 48 Culottes de velours et bonnes bouteilles 49 Kiss, Câlins et autres gâteries

Encore plus bel la vie...

brussels expo 50 Autoworld accueille Porsche

brussels auto 51 BMW attend Noël en... mars 51 Ginion Group fête McLaren et accueille la Rolls-Royce Wraith

evasion neige 52 Val Cénis Vanoise, entre tradition et modernité

brussels hôtels 54 Exclusifs et prestigieux

brussels évasion 55 Voyages singuliers

L

es maisons du BEL (Brussels Exclusive Labels) s’apprêtent à écrire les premières pages de l’année 2014 sur un ton résolument optimiste. ‘Elégance, exclusivité, tradition’, voici les codes sur lesquels elles ont construit leur patrimoine, faisant preuve, malgré les périodes maussades que nous avons tous traversées et que nous traverserons peut-être encore, d’une fantaisie et d’un humour bien bruxellois. Le secteur du luxe est fait de paradoxes. Il est à la fois confidentiel et worldwide, classique et avant-gardiste. En cultivant de saisissants contrastes, nos 75 Maisons arrivent toujours à se réinventer, à susciter l’enthousiasme et à partager la passion qui les anime. Il y a un an, jour pour jour, on nous avait annoncé la fin du monde. Nous avons assisté à la fin d’un monde. Si aujourd’hui, les défis

économiques semblent colossaux, ils nous amènent à être encore plus créatifs, encore plus performants, encore plus qualitatifs. Nos membres ont encore plus en ‘vie’ de susciter l’enthousiasme. Et c’est ce respect de la vie et de leur histoire, passée et à venir, qui leur permet toujours de surprendre par leur talent. Dans ce supplément de Noël qui nous est consacré, vous découvrirez l’ensemble de nos belles enseignes. Nous vous invitons à rêver en mettant en avant notre artisanat et nos valeurs. Le luxe est avant tout une liberté. Celle de faire plaisir et de se faire plaisir en achetant des produits de qualité qui perdurent. Alors oui, qu’en cette période de fête, elle soit encore plus BEL la vie ! Belle Année 2014 !

Jean-Pol Piron Président du Brussels Exclusive Labels

www.brussels-exclusive-labels.be Cover : ©www.visitbrussels.be Journalistes : Philippe Fievet, Frédéric Loore, Catherine Malaise, Claude Muyls, Coralie Tilot, Kay York. ed. responsable: François Le Hodey. rédacteur en chef : Marc Deriez. responsable éditorial : Jean-Pierre Tordeurs - Tel: +32 2 211 29 11. Publicité IPM advertising Michel Druart 02 211 29 10. Laurence Thomsin 0478 06 96 00. Dominique Flamand - 02/211 31 55. Conception graphique : Trinôme - Manuela Riozzi. Supplément promotionnel détachable et gratuit de Paris Match n°639 du 5 décembre 2013. Ne peut être vendu séparément. Les Carnets_ 5


Brusselshistorique

le brussels exclusive labels, anciennement Chambre du Haut Commerce d’art et de luxe (sa pénultième appellation), est une a.s.b.l. fondée en 1937 qui rassemble quelque 75 enseignes parmi les plus prestigieuses de la capitale. Celles qui ont fait du savoir-faire, de la tradition, de l’esprit d’entreprise et de la créativité un art de vivre. Ces grandes maisons, connues de chacun comptent quelques 4500 ans d’histoire cumulée !

b.e.l. Trois initiales pour désigner l’exception Son histoire… Les 75 grandes maisons que regroupe le Brussels Exclusive Labels forment ce que l’on appelle la crème de la crème. Certaines sont plus récentes, d’autres plus anciennes ; certaines sont bien connues, d’autres plus confidentielles. Mais elles ont toutes des points communs. Elles sont dédiées au luxe et cultivent un certain art de vivre. Savoir-faire et tradition sont leurs fers de lance. Mais elles savent aussi étonner, créer, innover. Chaque saison, elles mettent un point d’honneur à séduire une clientèle cosmopolite et exigeante. Le client y est reçu avec tous les égards qu’il mérite. Il vient parce qu’il sait qu’il y trouvera un article exclusif, rare, unique. Et parce qu’il apprécie le souci du détail et de la qualité qui sont l’ADN de ces grandes maisons. C’est ce qui garantit à ceux qui pousseront leur porte de ne pas être déçu.

Créée en 1937, par Armand Dachbeck et les fondateurs des Maisons De Geest, Delvaux, Leysen, la Maison du Porte Plume, Vanderborght et Wolfers, la Chambre Syndicale du Haut Commerce des Industries d’Art et de Luxe avait pour vocation de regrouper et de promouvoir des maisons qui prônent une certaine idée du luxe, de l’artisanat et de l’excellence. Le B.E.L. sa dernière dénomination à la dimension plus internationale, a repris le flambeau. Les domaines d’activités sont variés : art, gastronomie, maroquinerie, joaillerie, couture, offres de services… Ses derniers artisans belges, ses plus belles enseignes de distribution bruxelloises et ses grandes maisons internationales sont toutes établies à Bruxelles. Elles sont appréciées pour l’exclusivité, la perfection de leurs réalisations et l’émotion qu’elles suscitent. Elles offrent le ‘meilleur du meilleur des meilleurs’ et font de chaque client une personne privilégiée. Toutes ces maisons sont sélectionnées par le Brussels Exclusive Labels parce que le luxe est avant tout une question de repères, de dynamisme et d’authenticité.

BRUSSELS EXCLUSIVE LABELS. UNE MAISON POUR LES GRANDES MAISONS

Le B.E.L., pourquoi, pour qui ? Jean-Pol Piron (Aquamass), président en fonction depuis 2009, s’inscrit dans la continuité de ses prédécesseurs et poursuit avec ses vice-présidents, Sophie Helsmoortel (Cachemire Coton Soie) et Pierre Degand (Maison Degand) son ambitieuse et noble démarche. Avec un plan d’action particulièrement dynamique, le B.E.L. n’a cessé d’évoluer et se positionne encore d’avantage au rang de label de

6_ Les Carnets

qualité reconnu par le grand public. Son but est de renforcer les synergies entre membres, en créant des passerelles entre eux et les sensibiliser aux évolutions constantes du marché du luxe. Pour ce faire, il crée notamment des événements médiatiques et ponctuels, tels ‘Les 3 heures de barque du Chalet Robinson’, des embarcations qui sont du reste toutes sponsorisées par les membres du B.E.L., ou encore le ‘Rallye du B.E.L.’ qui emmène ses participants dans un parcours automobile qui allie gastronomie et découvertes. De plus, un magazine trimestriel, le Brussels Mag, a vu le jour en 2011 et assoit dorénavant la communication des maisons membres en regroupant les informations afin de les dispenser plus facilement au grand public. Le luxe représente une forme de liberté. Le challenge du B.E.L. est d’en fédérer ses acteurs d’exception. Car cela signifie démontrer son appartenance à la grande famille du luxe. C’est également adhérer comme une évidence aux valeurs prônées par le B.E.L. telles que la tradition, l’artisanat, la passion, le service, l’authenticité, le savoir-faire, la créativité ou la passion. Nous laisserons au président Jean-Pol Piron le soin de conclure : “Le luxe est aussi révélateur de l’air du temps que la musique, la littérature ou encore … l’information. Nous lui préférons, pourtant, les notions plus créatives - à notre sens - d’exclusivité, d’exception et d’excellence qui sont l’essence de notre association et l’inspiration de nos activités”.

www.brussels-exclusive-labels.be Présidence par ordre chronologique : lucien Wolfers Walton Fonson Marcel Mabille Georges de Jonckeere Pierre leysen Jacques soethout Monique Kuborn Dominique d’Ursel François schwennicke Jean-Pol Piron

Parmis les premiers membres qui font encore partie de l’association, citons Delvaux De Geest Godiva, neuhaus serneels De Greef leysen et Wolfers.


le bel en habit de fêtes

© Blueclic:Gaetan Miclotte

la féerie des fêtes peut commencer. Pour représenter les grandes maisons que regroupe le brussels exclusive labels, leur président Jean-Pol Piron, que l’on voit ici aux côtés des deux vice-présidents, sophie Helsmoortel et Pierre Degand, vous souhaitent le meilleur du meilleur des meilleurs pour des fêtes de fin d’année pétillantes.


Brusselssorties

Fêtez la nouvelle année à bruxelles

E

n décembre, Bruxelles se pare de ses plus beaux atours, lumières enchanteresses, vitrines gourmandes, ambiance festive, mets variés, effluves de vin chaud,…il y a comme un air de fête sur la capitale. Durant les fêtes de fin d’année, Bruxelles cultive son talent de métropole à dimension humaine et sa renommée internationale de convivialité. Elle se met à la portée de tous ses nombreux visiteurs : affaires, culture, loisirs, évasion, … quel qu’en soit le but, un séjour à Bruxelles reste en mémoire et, encore plus, lorsque la visite s’effectue en hiver. Visitbrussels propose une petite sélection des activités incontournables de cet hiver à faire en famille ou entre amis.

Le 31 décembre Bruxelles se positionnera comme le point de rencontre des européens pour le Nouvel An! Le pass Brussels Electronic Music New Year’s Eve permet à chacun de participer au plus grand rassemblement de musique électronique pour Nouvel An en Europe. Ce pass exclusif comprend l’accès aux meilleurs clubs et soirées à Bruxelles. Il offre également des réductions dans les magasins les plus pointus de la capitale.

Du 31 décembre 2013 au 1 janvier 2014 - www.bxnye.be

www.visitbrussels.be

Passez Un HIver MaGIqUe

dans la capitale de l’Europe brussels skyliner et brussels Ice Magic, découvrez la ville autrement !

Du 20 décembre 2013 au 9 février 2014 www.BrusselsIceMagic.be - www.BrusselsSkyliner.be

tram experience, vitrine de la gastronomie bruxelloise Pour fêter dignement la fin de l’année, le Tram Expérience propose un menu festif signé par des chefs bruxellois doublement étoilés. Du 10 décembre au 19 janvier, vous succomberez au menu 3 services concoctés par les plus brillants ambassadeurs culinaires bruxellois : les chefs doublement étoilés Lionel Rigolet du Comme Chez Soi et Pascal Devalkeneer du Chalet de la Forêt, avec un dessert fruit de l’imagination de l’orfèvre chocolatier Pierre Marcolini. Le menu est révélé sur le site web de cette attraction, tout simplement succulent !

Du 10 décembre 2013 au 19 janvier 2014 www.tramexperience.be

8_ Les Carnets

Plaisirs d’hiver, incontournables Plaisirs d’Hiver est devenu un des marchés de Noël les plus réputés au monde. Au travers du parcours de 2 km qui se déploie au cœur de la capitale, les Plaisirs d’Hiver font rêver, cette année encore, petits et grands. À côté des attractions traditionnelles qui font de l’événement un rendezvous de renommée internationale incontournable, telles que la patinoire, les manèges, la grande roue ..., plusieurs nouveautés sont proposées. Surprise !

Du 29 novembre 2013 au 5 janvier 2014 www.plaisirsdhiver.be

photos ©www.visitbrussels.be

Du 20 décembre 2013 au 9 février 2014, les Bruxellois et les visiteurs de la Place des Palais à Bruxelles pourront découvrir la capitale de l’Europe et ses célèbres personnages de bande dessinée sous un angle totalement nouveau. Avec cet événement, Visitbrussels entoure la ville haute de l’ambiance magique de l’hiver. Le Brussels Skyliner emmène les visiteurs à une hauteur de 70m afin de leur donner un panorama encore inexploré sur l’agglomération. Dans l’Ice Magic, ils pourront découvrir de célèbres héros de bande dessinée taillés dans la glace. Immanquable !


Brusselsculture Portrait de John Wombell vêtu à l’indienne et fumant le hookah. Fondation Custodia, Collection Frits Lugt, Paris

Belle... belge...

Michelle n’est pas la seule à rimer avec belle … bruxelles, ma belle, sont aussi des mots qui vont très bien ensemble. et en décembre, chantant, jouant, s’exposant, dansant … la belle ne ménage pas ses efforts pour séduire ses visiteurs !

Indomania Splendeur des moghols et maharadjas, spiritualité, lumière et couleurs mais aussi pauvretée ou système des castes… Autant d’aspect de l’Inde qui ont frappé de tous temps voyageurs et artistes. Dans le cadre d’Europalia Inda, Indomania nous conte la passion commune de nombreux de ces derniers pour l’Inde. Peintres, sculpteurs, photographes, auteurs, cinéastes et musiciens avec une admiration esthétique et une curiosité intellectuelle pour ce pays. Pour la première fois, les œuvres de ces artistes sont réunies : de Rembrandt à Rauschenberg, en passant par Rodin, Cartier-Bression et Pasolini. En tout 250 pièces provenant de collections aussi prestigeuses que celles du Musée du Louvre, Musée Guimet, du British Museum, Victoria & Albert Museum …

Jusqu’au 26 janvier, Palais des Beaux-Arts Bozar – rue Ravenstein www.europalia.eu. Tél. 02 504 91 20

Pourquoi pas se laisser griser … alors ‘Grease’ !

Acrylique sur toile, Binoy Varghese

D’autres couleurs de l’Inde On sait la passion de Jeane Bastien pour la Chine et ses artistes – dont le Prix Nobel Gao Xingjian qu’elle exposa à Bruxelles. La galeriste caressait depuis longtemps le rêve de découvrir et de faire découvrir les artistes indiens. Europalia est l’opportunité espérée ! Au diapason du programme d’Europalia, la galerie J. Bastien Art ouvre à ses visiteurs un panorama encore inédit en Belgique ! Aux côtés de grands artistes comme Saved Raza ou Manish Pushkale, des créations d’artistes en plein essor ( Samit Das, Mithu Sen, Binoy Varghese …) révèlent ici les couleurs, gestes et expressions d’un bien fascinant continent …

J.Bastien Art, 61 rue de la Madeleine. Tél. 02 513 25 63 www.jbastien-art.be 10_ Les Carnets

Rares sont les films à avoir laissé autant de chansons dans les mémoires. Avec John Travolta dans le rôle de Danny et Olivia Newton-John dans celui de Sandy, le film faisait salle comble mondialement dans les années 70 et les titres ‘Summer Nights’ ou ‘You’re the one that I want’ sont restés au sommet des hitparades durant des mois. Il faut dire que le rythme était aussi endiablant que séduisant. ‘Grease’, l’histoire des T-birds et des Pink Ladies transposée à Forest National en un spectacle d’arène exceptionnel ! Un peu de brillantine sur les cheveux pour ces messieurs et de jolis jupons pour ces dames, et il n’y a plus qu’à répéter vos plus beaux pas de danse !

Du 20 décembre 2013 au 5 janvier 2014 à Forest National www.forestnational.be Tél. 090069500

… ou rêver à la Mélodie du bonheur … Cette nouvelle adaptation de l’œuvre d’Oscar & Hammerstein séduira petits et grands. Une distribution internationale, des décors somptueux, un grand orchestres, des costumes originaux, Charleroi Pôle Lyrique & Ars Lyrica ont mis les petits plats dans les grands pour faire revivre, chanter et danser Marie, le Capitaine Von Trapp et ses enfants, l’oncle Max, tous les personnages et mélodies qui rendent ce bonheur là immortel !

Cirque Royal, 28/12 à 20h et 29/12 à 15h www.ticketnet.be. 0900 /40.850


l’incontournable rendez-vous dans les Galeries royales :

© F.Gardin

brUxelles ! lina Paraty

Dans l’intimité de Magritte … C’est dans l’Hôtel Althenloh appartenant aux Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique que le Musée Magritte apparaît comme LE centre de référence pour la connaissance de l’artiste incarnant mondialement le surréalisme belge. La collection exposée est la plus riche au monde avec près de 200 œuvres – huiles sur toile, gouaches, dessins, sculptures, affiches publicitaires (faisant partie de ce que l’artiste nommait ses ‘travaux imbéciles’ !), partitions musicales, photos vintage …s’orchestrent en un parcours chronologique et thématique passionnant. La visite se termine par une salle de cinéma où sont projetés des films consacrés à Magritte mais aussi des films que l’artiste aimait regarder en compagnie de ses amis et qui l’ont inspiré dans son travail de subversion des images. Musée Magritte, 1 Place Royale.

… et celle de brel Non loin du Musée Magritte, par les petites rues du centre de la ville, les Editions Jacques Brel confient les relations complexes que Brel entretenait avec la Belgique à travers une exposition intitulée ‘J’aime les Belges’. Cinq espaces complices pour rencontrer un Jacques Brel secret, sensible qui dévoile avec pudeur, humour, dérision et parfois avec excès sa passion pour son pays à travers des interviews, chansons et témoignages de ses proches. 11, Place de la Vieille Halle aux Blés. Tél. 02 511 10 20

celui de la Revue, bien sûr ! Un rendez-vous de longue date entre le mythique Théâtre des Galeries et le public bruxellois. En une soirée endiablée, ce sont les événements de l’année écoulée qui sont donnés à revivre. Une rétrospective aux accents glamour qui s’articule autour d’une quarantaine de numéros. Au programme d’une Revue toujours savoureuse : une bonne portion d’ironie, une autre d’imitation, une généreuse dose d’humour avec un soupçon de charme et de paillettes. Pour cette Revue 2014, la scénographie vive et enlevée intègre un écran géant qui autorise l’insertion d’images vidéo des plus éloquentes.

La Revue 2014, jusqu’au 26 janvier 2014, Théâtre des Galeries, Galerie des Princes. 02 513 39 60. www.trg.be

www.musee-magritte-museum.be. 02 508 32 11

Ça jazz à la Mercedes House

www.jackylepage.com

Depuis 10 ans déjà, ‘The Mercedes House’ est le lieu de rencontre par excellence des amateurs de belles cylindrées et autres événements fascinants. Un restaurant étoilé, ‘le WY’ en collaboration avec le chef Bart De Pooter, une boutique attrayante, des expositions d’art permanentes – notamment des sculptures lumineuses de l’artiste italienne Mathilde Alessandra, cette luxueuse maison propose aussi régulièrement des concerts de grande qualité. Au registre jazz, ce sera le trio de Nathalie Loriers qui occupera le plateau. Elle sera accompagnée par Philippe Aerts et Antoine Pierre. Le concert se déroulera de 19h30 à 20h30 et pourra être suivi d’un dîner 3 services … une soirée étoilée en perspective !

22 Rue Bodenbroek, Grand Sablon Jeudi 19 décembre, accueil dès 19h. www.mercedeshouse.be. Tél. 02 400 42 50

© A.Letouz

l'angela, une allure de cirque Gamine grandie dans une cabane entourée d’ours, gymnaste surdouée qui traque à mort en compétition, Lolita angélique fredonnant des messages d’amour sirupeux, starlette de shows télévisés, vraie star du Cirque du Soleil : Angela Laurier avait déjà vécu dix vies avant de tout plaquer pour débarquer en France. Elle aurait pu en faire un roman, elle en fait un cabaret revisitant sa vie drôlement tordue. Entourée de quatre musiciens, elle est portée à travers ce strip-tease survolté, mené ave son énergie légendaire et un humour bluffant, par l’urgence vitale d’une renaissance. Renaître ne peut plus attendre, l’artiste en témoigne avec un appétit de vivre et une séduction tellement énormes que personne ne veut plus la laisser partir ! L’Angela Bête, les 13 et 14 décembre à 20h30 aux Halles de

Schaerbeek, 22 Rue Royale Ste Marie. 02 218 21 07 www.halles.be

Les Carnets_ 11


Brusselsattitude

Sautoir en perles Chanel

Boulevard de Waterloo 63 1000 Bruxelles. 02/675.26.10. www.chanel.com Top et pantalon fuseau du soir pour Max Mara

Avenue Louise 19 1050 Bruxelles 02/538 71 25 www.maxmara.com

Lorsque le dessous se découvre… Ou la soie et la dentelle selon Carine Gilson

Rue Antoine Dansaert 87 à 1000 Bruxelles. 02/289.51.47. www.carinegilson.com

Pochettes du soir signées anne-Grand Clément, chez Cachemire Coton Soie

Rue Franz Merjay 53 à 1050 Bruxelles. 02/647.09.88. www.cachemirecotonsoie.com

Ivoire et noir Coralie tilot

U

n duo gagnant lorsque de soir il s’agit. Aussi graphique que structuré, aussi élégant qu’intemporel, l’esprit smoking s’empare lui aussi des dressings au féminin. Que le pantalon soit fuseau ou fluide, l’idée est de laisser cette impression de nudité, de porté à même la peau. La veste sort sans gilet, laissant découvrir un superbe sautoir de perles, ou, très suggestif, se ferme sur une nuisette faite main en satin et dentelle. Les portés mains se parent de plumes, quand ce n’est de broderies, de sequins, de perles… L’accessoire s’habille jusqu’aux lunettes. La sensualité des matières adoucit la rigueur du binôme façon jeu d’échecs. Les ors et chairs se marient parfaitement aussi aux blancs ou autres immaculés.

La veste de smoking selon véronique branqhuino, chez Francis Ferent

Avenue Louise 60 à 1050 Bruxelles. 02/545.78.00 www.francisferent.be 14_ Les Carnets

Mini Brillant paré de plumes Delvaux

Galerie de la Reine 31 à 1000 Bruxelles. 02/512.71.98. www.delvaux.com

Elle est un accessoire à elle seule, couverture d’I Phone signée alexis Mabille, chez Bouvy

Av. de la Toison d’Or 52 1060 Bruxelles. 02/513.63.91. www.bouvy.be

Modèle Alice, monture en titan garni d’une perle, disponible en trois couleurs, noir, doré, argenté, Collection Hoet Optiek

Rue Antoine Dansaert 97 1000 Bruxelles. 02/511.04.47. www.hoet.eu


Brusselsnight

COlOr Party Coralie tilot

© Vicente Sahuc

Rien de plus élégant qu’une avalanche de joncs en bois laqués, émail, ceux-ci sont signés Hermès.

C

ette saison, il ne fallait pas attendre la fin de l’année pour découvrir dans les collections autant de velours que de satin, de soie que de sequins. Dans le vestiaire Hommes, des vestes ou des détails en velours, souvent de couleur, parfois même imprimé, dont l’écossais, des loafers du soir en satin aussi. Un désir d’habillé qui vient contrecarrer l’éventuel esprit de morosité. Après tout, les créateurs sont là pour nous faire rêver. Et lorsque l’imaginaire devient portable en ville, dès dix-sept heures, nous n’avons qu’une marche à suivre, celle de s’habiller. Concert ou cocktail, dîner professionnel ou entre amis, les propositions des maisons ne manquent pas à l’appel du glamour. Outre les matières soyeuses, joyeuses en journée et par touches, les couleurs telles l’émeraude, le doré, le bleu nuit, parfois le fluo, viennent au secours de l’éternel noir. Si celui-ci reste le grand gagnant d’un soir en hiver, il se marie volontiers au duo de scène et toujours acclamé, l’ivoire et le noir. Tant chez les hommes que chez les femmes. Un esprit smoking décontracté qui plaît pour son aptitude à traverser le temps comme les frontières. Nouveau noir, le vert émeraude plaît pour son adaptabilité. Il est de toutes les ‘partys’, en total look comme en parcimonie, se marie tant à l’argent qu’au doré. Autres couleurs ‘statement’, le bleu Cyan et le rouge sous toutes ses versions dont le rouille… Enfin, règle d’or s’il en est une: cultivez le contraste. Jamais plus d’une touche de couleur, et si celle-ci est portée dans son entièreté, mixez les matières, en osant pour le soir touches de plumes, de fourrure, de peau, de croco, ou encore, satin, soie et autant de tissus qui invitent au touché…

Veste marine en opsack laine et cachemire, écharpe laine et soie, nœud tricot de soie, gants bicolores, bretelles, chapeau, exclusivités Crossword

Avenue Louise 70 à 1050 Bruxelles. 02/537.42.26. www.crossword-brussels.be

16_ Les Carnets

Boulevard de Waterloo 50 1000 Bruxelles. 02/511.20.62. www.hermes.com

Collier signé sveva pour Cachemire Coton Soie.

Rue Franz Merjay 53 1050 Bruxelles. 02/647 09 88. www.cachemirecotonsoie.com Robe du soir Diane von Furstenberg couleur rouille en chiffon et soie.

Rue du Grand Cerf 11 à 1000 Bruxelles. 02/648.62.24. www.dvf.com

Mocassins du soir pour hommes en velours signés tod’s, chez Degand

Avenue Louise 415 à 1050 Bruxelles. 02/649.00.73. www.degand.be

De la dentelle jusqu’aux pieds… pour Jimmy Choo, chez Francis Ferent

Avenue Louise 60 à 1050 Bruxelles. 02/545.78.00. www.francisferent.be


Brusselscouture

Et selon vous, pour le soir... eDOUarD verMeUlen POUr natan Coralie tilot

Il est à lui seul l’ambassadeur de l’excellence et du savoir-faire belge. son goût inné pour le travail soigné, la qualité des matières et la coupe de ses robes lui a valu le succès qu’on lui connaît. Couturier des reines et des Princesses, il apporte aux autres son sens de l’élégance. Membre du b.e.l. depuis ses débuts (alors Chambre du Haut Commerce), il n’a de cesse de revendiquer l’attitude belge, ce parfait twist entre la tradition et la modernité, la touche d’humilité en plus. a quelques semaines des soirées à thèmes, de noël et des réveillons, nous ne pouvions nous empêcher d’évoquer quelques références pour le soir… Propos détendus.

S

on défilé de juillet dernier à l’Ambassade de Belgique à Paris lui a valu les louanges de la presse internationale. Et pour cause. Déjà, son savant mélange de tons chairs, ‘pain brûlé’, noir, ivoire, annonçait un printemps été qui s’annoncera dans les tons de ‘nude’ et touches d’émeraude, de jaune, de doré, voir même d’une touche fluo. Une autre façon d’aborder le soir où le noir, s’il reste un garant d’élégance en hiver, surtout dans l’option smoking, peut aussi laisser la place à ces nouvelles nuances aussi glamour que féminines. “Aujourd’hui, il n’existe plus de codes vestimentaires. On ne choisit plus une robe ou un tailleur pantalon (Edouard reste toujours très inconditionnel d’un superbe smoking pour femme) en fonction d’un seul événement. Aujourd’hui, les gens investissent dans des modèles qu’ils pourront reporter à plusieurs occasions“. Dès lors, qu’il s’agisse de long ou de court “la jupe taille crayon, donc près du corps et juste en dessous du genou, en satin, parfait un haut plus évasé. L’idée étant de maintenir le contraste entre le haut et le bas de la silhouette“.

18_ Les Carnets

Si le noir reste un incontournable pour le soir, surtout en hiver, le vert émeraude, les tons de ‘Nude’ et chair, jaune, doré, s’invitent dorénavant dans les options du soir

Autre option, pantalon flou ou fuseau en Shantung… selon l’envie d’une attitude qui n’est pas sans évoquer une certaine Audrey Hepburn… Du côté décolleté? “Résolument dans le dos, et très entravé. Une suggestion bien plus à même d’intriguer l’homme”. Sur les épaules, une veste nonchalamment jetée, souple, en soie par exemple mais non doublée, aussi belle à regarder à l’envers que côté face. L’élégance étant bien évidemment une attitude, les femmes concernées auront compris qu’il s’agit d’éviter le côté engoncé ou trop apprêté. L’habillé résidant dès lors dans le tissu, la coupe, et surtout, l’adéquation entre la personnalité et la morphologie de la femme et les modèles choisis. Après tout, n’est-ce pas cela avoir l’œil? Un atout indissociable du talent de couturier… son métier. Au registre des accessoires, outre l’évocation des pochettes et autres portés mains à sequins, nous citons l’incontournable ‘LBD’» (Little Black Dress) portée avec des escarpins en satin noir et de petits gants de satin bleu ciel. On imagine dès lors le geste lorsque la main se défait d’un gant pour mieux recevoir la main qui s’offre à elle… Et s’il devait y avoir une règle à respecter, à Edouard de conclure: “Au plus simple, au plus élégant”… www.natan.be


Natan couture 158 avenue louise 1050 bruxelles 02 647 10 01


Brusselsattitude

Un air des

Broche Camélia ivoire en dentelle et coton Chanel

Boulevard de Waterloo 63 1000 Bruxelles. 02/675.26.10. www.chanel.com

années 20

Boucles d’oreilles en métal pavé de strass Chanel

Coralie tilot

Boulevard de Waterloo 63 1000 Bruxelles. 02/675.26.10. www.chanel.com

Ceinture en gros grain et sa boucle pavée de strass Chanel

Boulevard de Waterloo 28 1000 Bruxelles. 02/513.81.15. www.armani.com/be

© Vicente Sahuc

Giorgio armani Privé Haute Couture

Sandales en daim bicolore Hermès

Boulevard de Waterloo 50 1000 Bruxelles. 02/511.20.62. www.hermes.com

Top en sequins noirs tory burch, chez Francis Ferent

Avenue Louise 60 1050 Bruxelles. 02/545.78.00. www.francisferent.be

20_ Les Carnets

L

e cinéma influence toujours de près ou de loin les créateurs. Alors que les partisans de la version originale de ‘Gatsby le Magnifique’ confrontent l’inoubliable performance de Robert Redford à celle de l’interprétation de Leonardo di Caprio dans la nouvelle version sortie en salles, un souffle d’élégance empreinte des Années 20 s’immisce dans les collections de cet automne hiver. Une tendance déjà amorcée timidement lors des défilés de l’été 2012, alors que ‘The Artist’ remportait cinq Oscars à Los Angeles… Désirs d’élégance, envies de folies, besoin d’insouciance, les Années Folles sont à elles seules une merveilleuse source d’inspiration pour tout

Smoking bleu nuit à revers de satin signé lardini, chez Degand.

créateur, et spécialement pour le soir. Les grandes maisons replongent dans leurs archives et proposent à une clientèle aussi adolescente (il suffit de voir la mode des bandeaux pour cheveux séduire les jeunes filles de vingt ans) que plus mature, des accessoires et des silhouettes qui évoquent les Années 20. Fluidité des matières, mousselines et voiles pour des jupes légères, tonalités douces, ivoire et noir, dentelle, satin, franges aussi, la panoplie comprend autant de sautoirs en perles que de ceintures en gros grain, autant de strass que de plumes. Une invitation aux sorties, où l’homme aussi, à défaut de smoking traditionnel, troquera celuici contre un costume du soir version bleu nuit…

Avenue Louise 415 1050 Bruxelles. 02/649.00.73. www.degand.be


Brusselsattitude

Modèle Madame Mini Python Strike Delvaux

Galerie de la Reine 31 1000 Bruxelles. 02/512.71.98. www.delvaux.com

Capeline garnie de plumes d’autruche ‘étiquetées’ peintes successivement noires et blanches, création Fabienne Delvigne

Rue André Fauchille 8 1150 Bruxelles. 02/735.90.41. www.fabiennedelvigne.com

L’art de la MatIère

L

Coralie tilot

e soir n’exclut pas non plus la fourrure, les plumes ou la dentelle. Les sacs se couvrent de toutes peaux et il n’est pas rare, en pleins frimas, de débusquer des portés main en python, en fourrure, où la couleur, sobre, laissera dès lors la place à la matière et au savoir-faire artisanal. Statement par excellence, le manteau en léopard habille à lui seul. Et si ses créateurs, Dolce&Gabbana poussent le glamour jusqu’à le conseiller sur une robe en mousseline rouge, superbe passage de défilé, il faudra toute la personnalité, mais surtout la classe, d’une star des années 50 pour l’assumer. Porté sur un ensemble crème ou entièrement noir, il aura tout autant sa place, au théâtre comme dans une soirée en ville. Et si le débat fourrure ou non fourrure continue à alimenter les dîners, il reste néanmoins incontestable que les vestes du soir sortent de tous poils. Longs chez certains, façon plume chez d’autres, carrément colorés pour d’autres, les manteaux, mais surtout, vestes courtes et bord à bord, investissent les dressings des plus rebelles.

Manteau Dolce&Gabbana chez Francis Ferent.

Avenue Louise 60 1050 Bruxelles. 02/545.78.00. www.francisferent.be

On le porte à la main pour la fin d’après-midi ou un cocktail d’hiver…chez tod’s

Boulevard de Waterloo 46 à 1000 Bruxelles. 02/513.30.05. www.tods.com Escarpin noir en dentelle Chanel

Boulevard de Waterloo 63 1000 Bruxelles. 02/675.26.10. www.chanel.com

De fabrication française, les lunettes Francis Klein se parent d’incrustations de strass et jouent les stars dans des formes papillons, rondes ou ovales, chez lionel sonkes

Rue de Namur 95 à 1000 Bruxelles. 02/512.42.83. www.lionelsonkes.be 22_ Les Carnets


Portraitbijoux

PIaGet ROSE elle semble cueillie dans un jardin de diamants. autour d’un coeur de lumière, elle se révèle, tout en facettes, puce d’oreille ou dormeuse, pendentif ou bague, collier ou montre à secret. amour de bijou sur lequel le temps n’a pas de prise. Un vent de douce folie la berce, au rendez vous de la nature réinventée, et comme réenchantée par le joaillier dont elle inspire l’exubérance créative. Bar Refaeli, égérie de la marque et sublime référence à la plus belle des fleurs.

Yves Piaget, l’important c’est la rose…

24_ Les Carnets

Savoir faire, savoir cultiver

Le jardin Piaget ou la saga des roses

Chez Piaget, la rose est d’abord l’expression d’une nature moins naturaliste que stylisée. Voluptueux et sensuel, l’esprit de la rose Piaget nous dévoile une fleur amoureuse, généreuse, épanouie. Elle est présente dans les lignes d’un simple pendentif autant que dans les volutes d’une bague sertie de 158 brillants et d’une goutte de rosée en saphir rose de 5,1 carats. Pour la maison Piaget, la rose est un talisman. Un message d’éternité et d’amour renouvelé qui palpite chaque jour. Une icône généreuse et joyeuse à l’image de la fleur dont elle est la muse : la rose Yves Piaget. “La rose est la fleur la plus universelle. Elle évoque pour moi l’enfance, mes premiers coups de coeur pour ces roses sauvages qu’on appelle églantines, et qui poussaient en liberté à 1100 mètres d’altitude. C’est en quittant La Côte aux Fées pour Neuchâtel, que j’ai découvert les roses cultivées. J’ai toujours été amoureux des roses, fasciné par le travail des obtenteurs, dont l’imagination est égale à la rigueur absolue. Ils ne recherchent que la beauté et la performance. Lorsqu’en 1982, cette rose pivoine a été baptisée rose Yves Piaget, j’ai vécu un moment d’émotion extrême. J’aime ses nuances dégradées du rose au mauve, j’aime son parfum exceptionnel. C’est un enchantement. Il suffit d’avoir une petite allée d’une dizaine de rosiers pour célébrer ce bonheur au quotidien.” Yves Piaget reste intarissable sur le sujet.

C’est en 1982, dans le cadre prestigieux du Concours International de Roses Nouvelles de Genève, que la rose lauréate créée par la Maison Meilland est baptisée ‘rose Yves Piaget’. Après deux ans de culture dans la roseraie du Parc des Eaux Vives, cette rose obtient cette année-là les trois distinctions les plus importantes : Diplôme de Médaille d’Or, Prix de la Ville de Genève, Coupe du Parfum-Rose d’or… Une légende est née. Les collections Rose continuent chaque année à se sublimer et maintiennent le rêve intact. Elles sont désormais proposée avec les montres Piaget chez Hall of Time, la magnifique maison horlogère de la Place Wiltcher’s qui n’a de cesse d’innover et de surprendre. Françoise Lanoizelet s’en explique : ”il ne s’agit cependant pas pour nous de dévier de notre vocation originelle. Il nous a pourtant semblé naturel et légitime d’associer l’image joaillière de Piaget à son acquis horloger”. Avenue Louise, 75R 1050 Bruxelles. 02/539 34 50 www.halloftime.be Bague Piaget Rose en or gris serti de diamants.


Brusselsbijoux

Bracelet ‘Link’ aux maillons de cornaline verte reliés d’or blanc et de diamants. Une nouvelle couleur pour cette création de la Maison De Greef qui charmait déjà en or rose et onyx glamour.

Rue au Beurre, 24-26 1000 Bruxelles. 02/ 511 95 98 www.degreef1848.be

Carats d’éclat

Catherine Malaise

P

arce que souvent femme varie, la joaillerie brille de mille et un visages. Les diamants prêtent leurs étincelles d’émotion pure à tous les styles. Anneau aux entrelacs délicats et féminins ou manchette arborant une modernité typiquement seventies : chaque bijou signe le même pacte de lumière. La gourmandise tendre et colorée des pierres cabochons autorise, elle aussi, un savoureux éclectisme de bagues cup cakes et bracelets aux maillons menthol. La tendance est à la générosité : l’art joaillier multiplie les pierres précieuses pour plaire aux belles qui ne veulent se contenter d’un solitaire...

Le temps s’endiamante, chez Hall of time, avec la plus féminine des montres Ballon Bleu de Cartier. Boîte d’or rose sertie de brillants, couronne cannelée en or rose et saphir, calibre Cartier à remontage automatique.

Avenue Louise, 75R 1050 Bruxelles. 02/539 34 50 www.halloftime.be

L’anneau large réinterprété par les joailliers leysen s’envole en volutes de diamants. On s’amusera à y voir des fleurs ou des colombes ! Place du Grand sablon, 32

1000 Bruxelles. 02/513 62 60 www.leysen.eu

Bague Mattioli en or rose, sertie de rhodolites autour d’une rafraîchissante aiguemarine cabochon : le ‘coup de cœur’ Howards Jewelers pour la fin d’année.

Rue Ernest Allard, 30 1000 Bruxelles. 02/513 84 48 www.howards.com

Pour célébrer les fêtes en majesté, Wolfers dévoile sa dernière création-joyau : une bague précieuse couronnée d’un exceptionnel trio de rubis totalisant 5,21 cts.

Boulevard de Waterloo, 1 1000 Bruxelles. 02/513 61 50 www.wolfers.be

Sensuel, Seventies, en or gris pavé de diamants : le bracelet manchette, selon le joaillier parisien dinh van. Essence des formes et simplicité...

Place du Grand sablon, 14 - 1000 Bruxelles 02/511 83 53. Woluwé Shopping Center - 1200 Bruxelles 02/ 772 01 54 - www.dinhvan.com

26_ Les Carnets


POUr les Fêtes aux abords des fêtes de fin d’année, les 75 maisons qui font partie du bel - cette union sacrée entre les commerces bruxellois les plus talentueux - montent aujourd’hui sur les marches du palais, non pour prendre de la hauteur, mais pour lancer le coup d’envoi d’un mois


Bruxelles se fait BEL d’exception dédié au goût et au luxe, ce luxe fécond et bienfaiteur qui, en cette période, sera celle des voeux, des surprises et des cadeaux. 75 hommes et femmes en pleine effervescence pour qui “le goût est moins une supériorité de l'esprit qu'une délicatesse de l'âme”.

Imagination sans frontière. C’est autour de leur Président Jean-Pol Piron, que se sont réunis les 75 acteurs du bel, sur les marches même du Palais des beaux-arts où se tient actuellement la brillante exposition europalia consacrée à l’Inde.


Brusselscoiffure © Luk Vander Plaets

Maison Roger Royalement vôtre C’est une institution que l’on ne présente plus. Ou alors, juste pour le plaisir d’énumérer les atouts de cette Maison d’excellence : la qualité des brushings qui tiennent une semaine, les chignons sophistiqués, les soins systématiques de remise en forme capillaire, les coupes millimétrées, le cadre prestigieux et raffiné où viennent se faire coiffer les femmes en vue, businesswomen, artistes, princesses et reines... Avec leur équipe d’experts inventifs, Alain Denis et son fils Maxime y orchestrent des services très exclusifs. Pour les fêtes, ils conseillent d’associer la brillance d’une coloration végétale au glamour d’une coiffure fiftie’s ultra féminine. Autre atout majeur : le talent du maquilleur Bouzouk. Le make-up artist des mariages princiers est désormais Fournisseur Breveté de la Cour de Belgique. Sur rendez-vous, ce grand professionnel maquille et apprend à chaque femme à se mettre en valeur. Son cours privé d’1h30 est toujours un cadeau très apprécié ! Les astuces ‘fêtes’ de sa marque fétiche Lancôme? Le rouge Etincelle, follement élégant et un nouveau rituel pour un regard reposé : baumeélixir, patchs régénérants et bille de massage facettée (Absolue l’Extrait). Confidence : les 23 et 24 décembre, chaque cliente quittera la Maison avec un joli christmas gift, l’anti-âge Génifique de Lancôme !

HaIr de fêtes Ces deux Maisons de coiffure ont en tête de nous rendre belles avant de boucler la fin de l’année. Prestige et tradition pour l’une, douceur et passion du naturel pour l’autre... Catherine Malaise

belle de nuit, chez Marianne Gray

Rue de Namur, 86 - 1000 Bruxelles. 02 /512 36 37 www.maisonroger.com

rouge etincelle lancôme : un collector festif, testé et approuvé par bouzouk.

L’art du chignon ‘Couture’ : must-have de la Maison Roger. Maquillage : Bouzouk.

Marianne Gray, beauté subtile

John Velasquez : un coiffeur passionné, comme Marianne Gray.

Installée depuis 2005 en frange de la Grand-Place, la Maison fait la part belle aux coupes vivantes et naturelles qu’il ne faut pas coiffer, aux soins bios et à une approche pleine de sensibilité. Sa fondatrice Marianne Gray, star de la coiffure à Paris, a recréé dans l’ ancienne confiserie classée des années 30, l’atmosphère un rien décalée qu’elle affectionne. Elle a confié la direction à son alter ego : John Velasquez. Coloriste talentueux, celui-ci prône les effets patinés et méchés obtenus grâce à l’alchimie délicate des plantes et pigments naturels. Parfaits pour donner, en décembre, un coup de soleil aux cheveux ! La philosophie Maison consiste à dorloter la fibre capillaire. Le bien-être s’y veut également total, côté institut : gommages, enveloppements, massages équilibrants, balnéo aux huiles essentielles....tout est prévu pour se remettre à neuf avant les fêtes. Une envie express de changer de tête ? Le ‘bar à chignons’ est ouvert chaque jeudi et vendredi après-midi ! En 10 à 15 minutes, des mains artistes réalisent un chignon sauvage ou sophistiqué sur cheveux secs. En décembre, le ‘bar’ restera ouvert jusqu’à 20h30. Moment plaisir, à s’offrir en solo ou à partager entre amies en sirotant un drink ou du champagne. PS : Marianne Gray continue à coiffer ses clientes bruxelloises deux jours par semaine. Rue des Chapeliers, 38/40 - 1000 Bruxelles. 02/511 00 01 - www.mariannegray.com

30_ Les Carnets


Brusselssavoir-faire

Pureté de lignes imparable pour ce lit de repos Barcelona de Ludwig Mies Van der Rohe au cadre en bois massif et sangles en cuir et caoutchouc. Instore.

Rue Tenbosch, 90-92. 1050 Bruxelles. 02 344 96 37, www.instore.be, www.instoreshop.be

Magical Forest de baobab Collection dans une mise en scène signée par le photographe Peter Lippmann.

Rue des Sablons, 15. 1000 Bruxelles. 02 513 80 64, www.baobabcollection.com

A la poursuite de l’exCellenCe Kay York

B

aobab Collection est née, il y a une bonne dizaine d’années en Tanzanie et en a ramené de subtiles senteurs. Fabriquée en Belgique, elle aborde aujourd’hui d’autres merveilleux rivages, de la Chine à la Russie. Innovante et créative, elle nous a fait le coup d’une «Maxi Max» aux 8 kg de cire qui brûlent en 800 h, mais elle est surtout la première à avoir fait de la bougie un véritable objet de décoration. Sophistiquées, ses dernières collections sont Jungle Safari, Pearls et Magical Forest. En édition limitée, cette dernière aux fragrances rares de rose noire et vieux bois a été épinglée par le photographe Peter Lippmann (qui a collaboré avec Louboutin, Cartier, Kenzo). Cette recherche de l’excellence, on la retrouve chez Instore qui depuis plus de 30 ans parle d’intemporalité en exposant aussi des pièces éditées au

début du siècle dernier. Fidèle à sa ligne de conduite, il promet dans l’agencement d’espace comme dans le mobilier, cohérence rigueur et élégance. Modernité oblige, il s’est nouvellement offert un site de vente en ligne. Dans ses salons très particuliers, Stéphane Goosse mêle avec talent un aménagement intérieur raffiné et des œuvres d’art contemporaines. Fin novembre, il procédait à un nouvel accrochage soutenu par la galerie Triangle Bleu établie dans l’ancienne abbaye de Stavelot où l’on pointait PieterLaurens Mol, James Brown ou Loïc Le Groumellec. Matériaux nobles et sur mesure absolu pour les cuisines, salles de bain ou bibliothèques griffées Baden Baden que l’on nous envie jusqu’en Australie. Une réalité rendue possible grâce au nouveau souffle qui anime la jeune équipe expérimentée qui a repris les rênes de cette excellente adresse.

baden, baden, une menuiserie haut de gamme et sur mesure.

Rue Haute, 80. 1000 Bruxelles. 02 548 96 96, www.badenconcept.com

Les intérieurs raffinés de stéphane Goosse laissent une place importante aux œuvres d’art.

32_ Les Carnets

© Bruce Marlier.

© Bruce Marlier.

Avenue Louise , 288. 1050 Bruxelles. 02 351 68 84, www.stephanegoosse.be


Brusselstentations

Briller de mille feux en cristaux Swarowski. aquamass.

Avenue Kersbeek, 280. 1190 Bruxelles. 02 332 07 32, www.aquamass.com

Place aux veDettes Kay York

I

sabelle Adjani a dit d’elle “un vrai écrin de diamants conçus pour deux, un rêve” ! La baignoire Diamond d’Aquamass, incrustée de cristaux Swarowski, fait le buzz, mais l’infatigable Jean-Pol Piron, apôtre du ‘cousu bain’, planche déjà sur sa nouvelle collaboration avec l’architecte d’intérieur Jean-Philippe Nuel et une variante de sa Modul’O au toucher sensuel. De Céline Dion à Vanessa Paradis en passant par Madeleine Albright, elles ont toutes craqué pour le monde fabuleux et traditionnel de Serneels où peluches, jeux de construction et châteaux forts sont depuis peu concurrencés - dans la veine des Top Chef et autres Master Chef - par les dinettes, casseroles, fruits et légumes. Jean-François d’Or, designer belge de l’année 2013 apporte une extrême modernité à la plus que centenaire maison Vervloet avec sa nouvelle ‘Audrey’ qui vient compléter la collection Home et les 45 000 références de bijoux de portes. tandis. Christian Liaigre, fidèle à son image, marie avec talent sobriété et élégance, tons sombres et matériaux nobles valorisés par un artisanat d’exception, dans son point de chute bruxellois.

Poignées de porte en forme de galets. Plateau signé JeanFrançois d’Or. vervloet.

©Luc Boegly

Rue de la Borne, 78. 1080 Bruxelles. 02 410 61 50, www.vervloet.com

Lit de repos Austral. Christian liaigre.

Boulevard de Waterloo, 30. 1000 Bruxelles. 02 513 22 10, www.christian-liaigre.be

l’émotion, une valeur éternelle. serneels.

Av. Louise, 69. 1050 Bruxelles. 02 538 30 66, www.serneels.be 34_ Les Carnets


la magie d’une table de fête orchestrée par Dîner Chez soi.

© Patrick Bombaert

© Patrick Bombaert

Avenue Sleeckx, 42. 1030 Bruxelles. 02 241 65 87, www.dinerchezsoi.be

20

tables en

fête

Intuition fête ses 20 ans avec toujours autant d’élégance en s’apprêtant à ouvrir un tout nouveau lieu. Leuvensesteenweg, 54.

3080 Tervuren. 02 767 85 24, www.intuition-events.be

Kay York

ans ! 20 ans qu’Intuition crée le rêve et le met en scène dans de fabuleux décors à chaque fois inédits. 20 ans d'aventure, de services, de charisme et de moments partagés et comme le dit Brigitte Ullens.... It goes on! Elle s'apprête à ouvrir, début janvier, un tout nouvel espace créatif en bordure de la forêt de Soignes. Autre grande dame du secteur, Jacqueline de Sy mène Dîner Chez Soi depuis 23 ans avec beaucoup d’imagination et un zeste de magie, du tête-à-tête aux agapes pour 12 000 personnes. Points forts de ces festivités, les cristaux, porcelaines, orfèvreries et nappes ont leur temple à Bruxelles chez Demeuldre avec un atout, l’atelier de réparation à l’étage qui offre une (invisible) restauration antiquaire. Dentelles ou broderies, rien n’est trop beau pour ces tables d’exception. 20 000 heures ont été consacrées par les brodeuses de Rubbrecht pour préparer ces fêtes de fin d’année où l’on recense plus de 100 références de serviettes avec des motifs de Noël. Dentelles ou broderies, classique ou sur mesure, 1001 possibilités de répondre aux envies les plus diverses. rubbrecht.

Grand-place, 23. 1000 Bruxelles. 02 512 02 18, www.enjoylace.com Service Feuille d’Or et d’Argent signé Bernardaud qui fête ses 150 ans. Une des nombreuses marques à (s’)offrir chez Demeuldre.

Chaussée de Wavre, 143. 1050 Bruxelles. 02 511 51 44, www.demeuldre.com Les Carnets_ 35


BeautéSPA Imaginez un hôtel 4 étoiles aux lignes géométriques strictes, parfait pour les séminaires et autres réunions. le Dolce la Hulpe brussels tient bien son nom de la vague de sérénité qu’il offre via le spa des Cinq Mondes. Une aventure à la recherche de sensations enivrantes, universelles. Pour piloter ce concept basé sur les rituels de beauté du monde Jean-louis Poiroux à la quête de plantes uniques anallerqiques , novatrices et nathalie bouchon – Poiroux, directrice formation et qualité.

l’Ivresse des sens Claude Muyls

A

ux confins de l’allée principale du Dolce, se niche une oasis de bonheur, à l’architecture zen où se joignent le blanc et le bordeaux : le Spa Cinq Mondes.

Petite histoire d’une grande aventure Ex de L’Oréal, Jean-Louis Poiroux voyage au travers de notre planète pour y découvrir ces particules novatrices qui permettront d’authentiques résultats dans ses soins. Il respecte les traitements élaborés par son épouse Nathalie, associant les techniques des quatre points de la terre pour réaliser des traitements. A la base, des produits cosmétiques composés d’ingrédients bio ou naturels, 0% paraben, 0% phénoxyéthanol, 0% silicone, 0% huile minérale, 0% matières animales, 0% colorants artificiels, testés sous contrôle dermatologique.

Le plaisir du laisser-aller Le début de la promenade se déroule autour d’une fontaine. On se laisse pénétrer par une douceur de vivre. Nous testerons pour vous le Rituel Céleste en tandem, manière intelligente d’amener les hommes vers ces lieux de sensations diverses. Première étape, le bain japonais d’arômes et de fleurs. Une huile choisie sur la base d’une couleur préférée agrémente le bain. Une magnifique détente ! Nous nous laissons aller, entrelaçant les jambes, jouant à des figures corporelles dans ce large bassin en bois où nous transpirons énormément. Nous passons ensuite côte à côte au gommage aromatique, énergisant, aux épices rares et précieuses. Fait avec douceur jusqu’au bout des articulations, nous ressortons de ce traitement la peau magnifique, lisse, douce. Toujours de concert, nous participons au massage ayurvé36_ Les Carnets

dique indien : une certaine fermeté et le mérite de déterminer nos points de faiblesse. Mon époux, très rétif à ce genre de traitement, en sort ébloui. Il entrera dans l’univers des fans des spas par la porte des Cinq Mondes. Petite prolongation pour moi, un soin massage du visage jeune et éclat (Taoïsme et Massage Energétique des Pieds). Cette dernière phase me réveille lentement dans une réalité floconneuse et ouatée. Après avoir visité et testé les plus grands spas du monde, je n’ai jamais

rencontré une telle perfection. Après votre soin, passez à la boutique pour vous faire conseiller les produits correspondant à l’exigence de votre corps et de votre esprit. Jean-Louis et Nathalie continuent de chercher des produits brevetés et des traitements venus des cultures anciennes. Pour profiter au mieux de ce céleste parcours, combinez-le avec un séjour à l’hôtel Dolce à deux pas du château de La Hulpe et du Musée Folon. Spa Cinq Mondes : 02 230 99 01 cinq.mondes@dolce.com


Prestige et gourmandises

QU’ILS SOIENT PÂTISSIERS, CHOCOLATIERS, TRAITEURS OU RESTAURATEURS, LE TOUT BRUXELLES GOURMAND S’EST MOBILISÉ POUR ENLUMINER CES FÊTES DE FIN D‘ANNÉE 2013 ET LES RENDRE INOUBLIABLES. CHACUN A VOULU QUE SA RECETTE OU SON PRODUIT NE SOIT PAS SEULEMENT EXCELLENT MAIS QUE CETTE EXCELLENCE SOIT TELLE QU’ELLE PUISSE EXAUCER UN VŒU. TOUS CES VŒUX MIS BOUT À BOUT INCARNENT LE PLUS BEAU RÊVE DE NOËL, CELUI QUI N’EST NI UN JOUR, NI UNE SAISON, MAIS UN ÉTAT D’ESPRIT.

la coupe de champagne à la main, c’est un substantifique concentré de la gastronomie à bruxelles qui s’est réuni, en toute décontraction, sous le ‘nouveau vrai’ épicéa de la Grand-Place, fier de ses 17 mètres et de son label de développement durable. Un souci d’authenticité qui n’est pas pour déplaire à ceux qui en défendent eux-mêmes les vertus dans l’assiette, que ce soit le seagrill, le Chalet de la Forêt, senza nome,bouchery, le belga queen, la Maison du Cygne, la quincaillerie ou rouge tomate. On reconnaîtra au pied du sapin (de g. à dr.) thierry naoum, alex Joseph et Michel borsy pour le rouge tomate, sergio Moschini du Mhhhh !, antoine Pinto pour le belga queen, Marjorie bouckenooghe et le chef Dimitri strasser pour la Maison du Cygne, Yvan Potier pour la quincaillerie.


Brusselsastral S’offrir le sublime, c’est nécessairement s’arrêter à hauteur de ces deux enseignes accrochées chacune au chariot de deux étoiles Michelin. A ce niveau, la balade en traîneau vous entraîne dans des contrées inédites où les quatre saisons prennent le large et où la mer réinvente les points cardinaux. Derrière ces deux fourneaux doublement étoilés, il y a le scintillement d’un nom, mais aussi énormément de travail et de talent pour rendre l’échappée inoubliable.

® kris Vlegels

® kris Vlegels

Des assiettes superbement architecturées qui sont autant d’enluminures dédiés à l’éphémère.

sea GrIll le CHalet De la FOrêt

Etoiles des neiges

Philippe Fievet

Yves Mattagne et Pascal Devalkeneer totalisent ensemble quatre étoiles pour ne distiller que du bonheur.

La salle du Chalet de la forêt : un écrin soyeux pour une fête des sens accomplie

C

’est dans un écrin tamisé de lueurs, de tissus et de coloris chatoyants qu’Yves Mattagne compose une partition sousmarine dont le chef Frédéric Murati suit les directives culinaires et créatives. L’ambiance est soyeuse, aucun détail n’étant laissé au hasard. Dans cette atmosphère luxueuse qui reste néanmoins décontractée, ce grand ballet océanique s’orchestre autour d’assiettes picturales en écho aux œuvres d’art qui captivent le regard. La symbiose entre fruits de mer et saveurs de la terre est totale : ici foie gras, anguille fumée, consommé de canard laqué ; là langoustine de Guilvinec, verveine et bouillon de coco ; là encore barbue, huîtres ‘perles blanches’, ratte au beurre d’algue et caviar belge. Pour le réveillon de Noël, on pourra se sustenter à la carte ou profiter d’un menu de circonstance. Quant à la saint Sylvestre, un seul menu unique (195 € par personne hors boissons) donnera la part belle aux gibiers, truffes du Périgord, Saint-Jacques et huîtres labellisées.

38_ Les Carnets

Convié aujourd’hui à rejoindre le cercle très fermé des ‘Grandes Tables du Monde’, la vocation internationale du Chalet de la Forêt se confirme. La cuisine des sens que pratique Pascal Devalkeneer se double d’une véritable vibration intérieure pour les saisons dont chaque création est le reflet changeant. C’est dire si les sens sont ici en éveil pour un équilibre tout en nuance entre saveurs et textures, puissance et légèreté. Défenseur ardent de la cuisine de saison et de l’agriculture biologique, le chef entretient également des relations privilégiées avec les producteurs locaux, les appellations contrôlées et les petites pêches artisanales. Le raffinement et l’exigence illuminent la carte, à l’exemple de ce tartare d’huîtres spéciales ‘Gillardeau’ au caviar Imperial Gold et fleurs de brocoli en parmentier ; de ce filet de barbue, salsifis au vin jaune, trompettes de la mort et pesto de noix ; ou de cette poitrine de canard sauvage rôtie, cuisse confite, figue marinée et céleri rave. Si le Chalet de la Forêt fait cette année l’impasse sur les réveillons (fermeture du 21 décembre au 5 janvier), la fête n’en demeure pas moins au rendez-vous en dehors de cette période de relâche avec l’arrivage de gibier exceptionnel et de beaux crus qui suivent le même cheminement.

Restaurant Sea Grill. Rue Fossé au loups 47- 1000 Bruxelles - 02 212 08 00 info@seagrill.be - www.seagrill.be. Fermé sam., dim. et jours fériés. Ouvert le 24 et 31 décembre 2013 Le Chalet de la Forêt. Drève de Lorraine 43 - 1180 Bruxelles - 02 374 54 16 lechaletdelaforet.be info@lechaletdelaforet.be Fermé le samedi et dimanche ; fermeture du 21 décembre 2013 au 5 janvier 2014


Brusselséthique

O

ctroyée sans interruption depuis dix ans, le Senza Nome est le premier Italien à avoir décroché une étoile Michelin dans notre royaume, bien après que Giovanni Bruno ait été le premier à oser le pari un peu fou d’une cuisine patricienne. Une telle longévité stellaire s’explique à la fois par la rigueur, la constance et la personnalité de ce maestro dont la cuisine s’appuie sur une créativité volubile et la qualité sacro-sainte des produits. Au

détour d’une cuisine non conventionnelle et d’un sens voluptueux des aromates, cette gastronomie radieuse empreinte de simplicité s’exprime molto vivace durant les fêtes à travers deux menus à 70 et 95 €. Carte et suggestions abondent dans le même sens, avec différents ragouts de gibier aux légumes de saison ou ce merveilleux œuf de monsieur Parisi Toscan. En cette période bénie, Giovanni travaille la truffe blanche d’Alba et la noire d’hiver de même que les champignons des bois (funghetto), le tout à la lumière de la dernière récolte d’huile d’olive de sa campagne sicilienne. Ajoutons des desserts fruités et un tel soleil dans l’assiette pour les réveillons qu’il semble là pour rappeler à quel point l’Italie est considérée comme le premier producteur mondial du plaisir.

Senza Nome Rue Royale Ste Marie, 22 - 1030 Bruxelles. 02/223.16.17 info@senzanome.be. Fermé sam., dim. et jours fériés. www.senzanome.be Giovanni Bruno

senza nOMe - rOUGe tOMate

Le goût vérité

Philippe Fievet

Qu’elle soit italienne ou française, la gastronomie peut emprunter des atours festifs sans pour autant cajoler les calories ou verser dans l’excès. Oui, on peut être mesuré et demeurer goûteux, voire exquis, tout en gardant le cap sur la légèreté. La preuve, ces deux établissements de renom qui, tout en se défendant d’être vertueux, cultivent la différence et constituent une référence unique en leur genre. Tout le plaisir de la bonne chère sans avoir à en assumer les conséquences.

C

Michel Borsy, Thierry Naoum et Alex Joseph

40_ Les Carnets

hez Rouge Tomate, la quête frénétique du produit est l’affaire de 12 toques et seconds, dont le chef californien Alex Joseph qui travaille en complémentarité avec Michel Borsy, l’ancien bras droit de Christophe Hardiquest avec lequel il élabore une cuisine saisonnière créative au diapason de la nature, des fruits et des légumes. Si la cuisine du Rouge Tomate adhère aux principes de la charte nutritionnelle SPE® élaborée par des chefs cuisiniers et des diététiciens, la voici savoureusement hivernale dans le sillage de cette fin d’année, avec des compositions de circonstance comme ce ravioli de homard et réduction bisque, tomates confites, pousses d’herbes et de fleurs d’hiver ; cet oeuf Colombus poché , champignons des bois cuit au sautoir, espuma de truffe noire ou encore ce filet pur de sanglier, potiron et poireaux dorés, navets chandelles, fruits secs et jus épicé. Ce qui constitue aujourd’hui la qualité et la constance de chez Rouge Tomate, c’est la cohérence d’une équipe soudée, motivée et surtout très multiculturelle, tant en salle qu’en cuisine, avec pas moins de 15 nationalités différentes : Etats-Unis, Ecosse, Brésil, Bosnie, Maroc, France, République Dominicaine, Portugal, Mauritanie et… Belgique ! Pour cette raison, l’éta-

blissement sera fermé, comme tous les ans, du 23 décembre au 2 Janvier afin de laisser chacun des membres du personnel retrouver les siens et profiter d’un Noël en famille bien mérité.

Rouge Tomate Bruxelles Av. Louise, 190 - 1050 Bruxelles. 02/647.70.44 www.rougetomate.com. Ouvert du lu. au ve. de 12 à 14h30 et de 19 à 22h30, le sam. et le dim. Fermeture du 23/12/2013 au 2/01/2014.


Brussels feu d’artifice Cette année, l’âme de la fête est incarnée par ces quatre enseignes axées sur le plaisir d’être ensemble, avec des détours par des bancs d’écaillers somptueux, mais aussi de beaux moments de table où la tradition, la créativité et le modernisme sont au rendez-vous. a eux quatre, ils constituent une merveilleuse palette de ce que le goût peut avoir de jouissif, de vertigineux et d’éminemment festif. quand la belgique est reine et vous entraîne dans la danse.

qUatUOr

Bénédicte Bantuelle et Damien Bouchery

C

’est la toute première fois de son histoire que le plus beau fleuron gastronomique de la Grand’ Place vous accueille pour les fêtes de fin d’année, tant pour les réveillons que pour le jour de Noël. C‘est dire si le point de vue sera exceptionnel, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur, la double salle ayant été complètement modernisée. Eclairage tamisé au plafond, vaste cheminée, tous les ingrédients sont réunis pour que ce moment de table soit inoubliable, d’autant que le gibier est de la partie, présenté dans ses parures les plus classiques, tout comme le foie gras maison combiné avec des préparations hors des sentiers battus. Mise en valeur par Dimitri Strasser, une variation sur le thème de la saint Jacques vous surprendra par sa texture et sa fraîcheur tout comme cette belle déclinaison de caviar iranien, ‘golden impérial’ et finlandais. Homard, filet de biche ou de faon, bar, St-Pierre et langoustines, les menus de réveillon 42_ Les Carnets

pour Noël (110 € le couvert) et NouvelAn (160 € le couvert) jouent sur à la fois sur la noblesse et les associations les plus harmonieuses accompagnés des vins les plus rares sortis pour l’occasion de la plantureuse cave de La Maison du Cygne.

La Maison du Cygne Grand’ Place 9 – 1000 Bruxelles. 02/511 82 44. Business lunch à 35 € et 45 €. Ouvert de 12 à 22 h du lu. au ve., le samedi de 19 à 22 h. www.lamaisonducygne.be

Dans une ambiance épurée et élégante, Damien Bouchery qui avait déjà glané une solide expérience dans les cuisines de Paris, Londres et Genève, s’est, en moins de deux ans, hissé à un haut niveau de créativité avec une cuisine florale, intuitive et résolument originale. Taquinant volontiers le terroir qu’il revisite malicieusement, il mélange plantes sauvages aux saveurs d’aujourd’hui. Cette cuisine naturelle toujours en quête de textures inédites surprend, réveille et révèle, à l’image de son canard Colvert aux navets et graines de tournesol ou d’un étonnant crémeux café et glace aux cèpes. Coquilles Saint Jacques, feuilles de sous-bois, fromage frais de lait de vache de la ferme Hof Ter Mol, dorade royale sauvage, navets, coing, topinambours, filet de cochon de la ferme de Cuvry à Dworp et carottes des jardins de l'Air du Temps, c’est la valse des produits chère à une cuisine de proximité soucieuse d’une traçabilité sans failles qui signe un bel élan vers la réconciliation du goût et de la simplicité. La carte est réfléchie et les menus composés à l’instant au cours d’impromptus d’exceptions. Durant la période des réveillons, Damien Bouchery et Bénédicte Bantuelle s’accorderont une pause méritée. On aura d’autant plus de plaisir à les retrouver, sachant qu’ils sont tous deux promus à une belle destinée.

Bouchéry Brasserie de l'Ommegang Grand’ Place 9 – 1000 Bruxelles 02/511 82 44. Ouvert 7/7 de 12 à 22 h 30. Plat du jour à 17 €. www.brasseriedelommegang.be

Chée d’Alsemberg 812 A - 1180 UCCLE. 02 332 37 74. www.bouchery-restaurant.be Ouvert uniquement en soirée, du lundi au samedi dès 19 h. Fermeture du 23 décembre 2013 au 6 janvier 2014.


Madeleine Deryhon et Thibaut Henry

gourmand

Philippe Fievet

Champagne pour tout le monde ! Au cadran de l’horloge la plus célèbre de la capitale, 25 ans de plaisir, de fête et de gastronomie ont sonné. Pour cette vingt-cinquième heure, La Quincaillerie a personnalisé 960 bouteilles d’un extra Brut de dessous les fagots, chaque bouteille étant numérotée et signée du nom de l’artiste Pascal Courcelles qui en a dessiné l’étiquette. Cette cuvée spéciale réalisée

en biodynamie par un propriétaire récoltant manipulateur s’inscrit dans le souci d’authenticité de La Quincaillerie dont les viandes, les volailles et les légumes proviennent exclusivement de la ferme acquise dans la Bresse. Pour ce 25ème anniversaire, La Quincaillerie qui sera également ouverte le 31 décembre prépare un réveillon exceptionnel animé par un DJ chargé de faire revivre ces années 80. Le menu à 89 € comprendra la coupe de champagne et un menu à choix multiple avec foie gras, huîtres, pintade à la brabançonne et turbot au jus de truffe. A Noël, par contre, on mangera à la carte, à la lumière d’une belle suggestion de gibier et du très festif banc d’écailler qui a toujours constitué l’une des attractions majeures de l’établissement.

La Quincaillerie 45 rue du Page - 1050 Bruxelles. 02/533.98.33 - www.quincaillerie.be - info@quincaillerie.be Ouvert tous les jours, même le samedi midi. Fermé le dimanche midi et le midi des jours fériés. Exceptionnellement, réveillons de Noël et de Nouvel-An pour les 25 ans de la maison.

Incarnation idéale d’une belgitude toujours en appétit de découvertes, Antoine Pinto peut se targuer d’avoir réuni en sa brasserie la plus mondialement connue de Bruxelles, la quintessence du patrimoine gourmand flamand, wallon et bruxellois. Les fêtes empliront l’étincelant espace du Belga Queen de danses, de musique et de rires, à l’image de cette Belgique joyeuse que le maître des lieux affectionne avec tant de sincérité. Pour le jour de Noël, on mangera à la carte, avec aussi les menus suggestions du mois, mais également les différents plateaux de fruits de mer habituels – Ecailler, Belga Queen, Crustacés et Huîtres ou uniquement Crustacés -, tous étant disponibles à emporter pendant les fêtes (jusque 18h le 24 décembre). Quant au Nouvel-An, outre le grand plateau royal (145 € le couvert), c’est un beau menu de gala qui vous est proposé (150 € le couvert, 200 € avec vins ou tout Champagne à 230 €), avec ces beaux produits labellisés qu’affectionne le patron, belges et fiers de l’être. Ce festin durera toute la soirée et, comme le veut la tradition du Belga Queen, on pourra manger en même temps que danser au son de l’orchestre Groove Machine, voire, pour les plus motivés, prolonger le réveillon avec le DJ maison jusqu’aux première lueurs de l’aube.

Belga Queen - Rue Fossé-aux-Loups, 32 - 1000 Bruxelles. 02/217.21.87 - www.belgaqueen.be - reservation.brussels@belgaqueen.be Ouvert 7/7 ; bar à bières ouvert sans discontinuer, écailler et restaurant principal ouverts de midi à 14h30 heures et de 19 à 24h. Fermé le 24 décembre pour le dîner et le jour de l’an le midi, ouvert le 25 décembre ainsi que le réveillon de la St Sylvestre. Les Carnets_ 43


Brusselsbohème

quand les produits font la belle, c’est le moment de les rattraper : chez le volailler, chez Mmmmh ! ou dans ces hauts lieux du patrimoine gourmand ! a ce petit jeu, les réveillons à emporter sont aussi de la partie car trêve des confiseurs rime aussi avec traiteur. la fête devient alors bohème, le rêve exporté s’emmitoufle à domicile. C’est au tour de la table de faire elle-même le déplacement, de se frayer un chemin entre élégance et excellence. voici en tout cas quatre façons de réveillonner sinon au coin du feu, du moins plus près du sapin.

la Fête aUx PrODUIts…

S

ynonyme de prestige et de raffinement, le nom de JeanMichel Loriers illumine les événements les plus prestigieux. Parmi ses nombreux clients pour les fêtes de fin d’année, citons Dior, Armani, Le Groupe LVMH, Porsche, Hermès ou encore Versace. Mais JML ne se contente pas de régaler les hautes sphères. Son souci d’excellence garantit des réceptions parfaites. Cela prévaut en cuisine dans une conjugaison parfaite de maîtrise technique, d’inspiration et de créativité, sur base de produits bien de chez nous . Mais la magie s’opère tout autant dans le choix et l’originalité du décor, avec la capacité de faire aboutir les idées les plus simples ou les plus extravagantes. Ses talents lui ont d’ailleurs valu une nouvelle nomination au titre de fournisseur officiel de la Cour sous le nouveau règne. Avec cet esprit d’exigence, Jean-Michel Loriers conseille toujours d'acheter les produits de fêtes plutôt auprès des détaillants spécialisés. Dans son propre répertoire, riche et varié, on retrouvera ce goût pour les produits authentiques, une efficacité reconnue et un sens inné de la tradition. JML, c’est un peu les Belles Lettres de la gastronomie, un classicisme allégé qui taquine l’air du temps sans en être prisonnier.

MaîtreVolailler André Slabbinck et sa compagne Nadège. Jean-Michel Loriers

U

Traiteur JML

ne grande maison, c’est d’abord une histoire de famille. Celle d’André Slabbinck fait partie d’un patrimoine paternel et grand paternel, avec une spécialité incontestée dans l’art de préparer les plus succulentes terrines. Celui de fabriquer le meilleur foie gras remonte au début des années 70, un art qui se perpétue aujourd’hui tant pour l’oie que le canard, mais aussi le tout haut de gamme français appelé ‘foie gras Excellence’. Le secret d’une bonne terrine ? “La qualité du produit qui la compose”, répond sans hésiter le maître artisan qui, par ailleurs propose la quintessence du gibier et de la volaille, tant en dindes plumées main qu’en chapons labellisés, du Gers ou de Bresse, farcis à l’ancienne ou à la truffe fraîche. La cerise sur le gâteau, c’est le chapon de Bresse de monsieur Mieral, mais la maison s’enorgueillit aussi d’autres produits de circonstance comme ces cailles désossées farcies aux cèpes et au foie gras, et cuites sous vide. Là encore, la qualité fait mouche pour un vrai réveillon de tradition.

Rue de la Science, 12 à 1400 Nivelles. 0478/31 31 31. www.jml.be

Chaussée de Waterloo, 1483 à 1180 Bruxelles. 02/375 06 03

44_ Les Carnets

Slabbinck


A

mbassadeur des petits producteurs locaux, Rob, c’est la rencontre, unique en Belgique, de bouchers, charcutiers, poissonniers, fromagers, boulangers et pâtissiers qui partagent le goût des saveurs et de l'incomparable. De cet esprit des halles, du marché matinal et du plaisir du bien manger, impossible de dresser un inventaire complet. On retiendra, parmi les plus beaux produits du moment, les caviars de la marque Rob : l’Osciètre sélection aux notes marines et de fruits secs, le Bayeri à la dominante fruitée et à la structure iodée discrète, l‘Impérial à la couleur dorée dont la noblesse des saveurs s’inscrit dans la lignée des grands caviars et le mythique Béluga iranien, fin, délicat,

suave et au goût légèrement beurré. Des blinis maison sont disponibles pour rendre cet instant de grâce inoubliable. En vedette aussi durant les deux weekends de fêtes, le foie gras sera décliné en une dizaine de références de qualité pour lequel le maître charcutier maison aidera à procéder au choix le plus éclairé en accord avec votre menu. A ne pas dédaigner non plus le conseil du boulanger et ses pains d’épices toast dont celui aux noix de cajou et miel à la truffe.

Rob 28, boulevard de la Woluwe 1150 Woluwé St Pierre. 02/771 20 60 fax : 02/772 89 06. www.rob-brussels.be Ouvert du lundi au jeudi de 9h à 19h ; vendredi jusque 20 h ; samedi de 8h30 à 19h ; les jours de réveillons ouvert de 8h30 à 17h.

Tables festives et saveurs itinérantes

l’esprit de noël scintille chez Mmmmh ! L’art d’enseigner la cuisine dans un espace où tout est dédié aux plaisirs de la table.

C

hez Mmmmh !, les cours de cuisine font la fête dès le mois de décembre, avec des dizaines d’ateliers parmi lesquels ceux dédiés au foie gras et à la pâtisserie. Plus que jamais, Mmmmh ! distille du bonheur auprès des particuliers mais aussi des entreprises où les équipes de collègues sont conviées à mettre joyeusement la main à la pâte. Pour soutenir l’ambiance, champagne, canapés et foie gras sont offerts aux sociétés qui viennent célébrer la fin de l’année, période durant laquelle Mmmmh ! devient plus que jamais le paradis des cours de cuisine. En marge de ces élans aussi pédagogiques que ludiques, une foule de cadeaux, de livres, de robots, de casseroles et d’articles ménagers participent à l’émerveillement, soutenu par une belle partition d’épicerie fine, de quoi stimuler l’envie de cuisiner à des prix toujours accessibles.

Epices rares, huiles précieuses et chocolats donneront du pep’s au repas de fête, grâce aussi à ce comptoir de décembre alignant, notamment, du cœur de saumon Salma, un assortiment de foie gras 100% belge et quelques merveilles océanes comme ces huîtres Cadoret de la rivière Belon. Exigence et qualité, pour un plaisir toujours partagé.

Mmmmh ! Chaussée de Charleroi, 92 1060 Bruxelles - 02/5342340 Anvers : 03/232 25 45 www.mmmmh.be

branle-bas de fêtes C’est dans la partie non-food que s’est regroupée, autour de Carlo de Pascale et Bernard Steimes, la joyeuse équipe de Mmmmh ! Pour l’occasion, celle-ci a réuni un véritable trésor en fête : vins, champagnes et ustensiles de cuisine qui emporteront au 7ème ciel tous les gourmets et amoureux des fourneaux.

Les Carnets_ 45


Brusselsmagique

Desserts et MerveIlles si la faim justifie les moyens, chacun sait qu’un bon repas ne se termine pas davantage sans happening. les papilles peuvent enfin se laisser dériver langoureusement au pays enchanté du sucré, du fruité, de l’onctueusement accompli. Ce moment de féerie qu’est celui du dessert, où l’enfant en qui sommeille le gourmand, a les mains jointes en un geste de légitime concupiscence, signe le sacre de l’hiver qui est celui des bûches et des teddy pralinés au sourire craquant. vous en prendrez bien encore une bouchée? Philippe Fievet

Jean-Louis Barré et Fabien Grégoire vous donnent rendez-vous le samedi 14 décembre sous leur tente dressée face à la pâtissserie : dégustation en avantpremière de quelques bûches inoubliables.

C

’est en 1986 qu’éclot cette enseigne au nom périgourdin, reprise en 2008, dans un bel élan de continuité, par Fabien Grégoire et Jean-Louis Barré qui hisseront le Saint-Aulaye au rang de l’excellence. Dans ce temple alléchant où le beurre est du vrai beurre, tout est fabriqué maison, même les glaçages, aucun sous-traitant n’étant sollicité. Compagnon du Tour de France, Fabien dirige l’équipe de pâtissiers oeuvrant chaque nuit pour que la haute tradition de qualité française perdure dans les comptoirs. De son côté, Jean-Louis, à l’accueil, dispense ses précieux conseils, fort de 20 ans d’expérience de service à la clientèle dont un passage chez Harrod’s à Londres. Le coup d’envoi des fêtes se donnera le samedi 14 décembre, sous la tente dressée face à la pâtisserie. En compagnie d’un café ou d’un cacao, chacun pourra déguster les six bûches emblématiques de la maison, de celles qui ont du goûteux, du croustillant et de la texture. Ainsi, loin des poncifs, la bûche moka réinvente les lois du genre à l’image de la bûche métissée au café chocolat et à la fleur de sel. Les amateurs de fruits craqueront pour la bûche au chocolat et à la framboise ou celle à la crème de mangue, mousse de fruits de la passion et pistaches. Du côté des entremets, on se régalera du Montélimar à base de mousse au chocolat et de crème brûlée à la vanille de Tahiti sur un croustillant de chocolat ou de la Daquoise aux

amandes caramélisées, mousse de framboises et crémeux au lait d’amande. Mais si, en dépit de la saison, vous préférez fondre pour une glace-bûche, dégustez donc celle au nougat glacé à la pêche de vigne: à damner un saint, même le jour de Noël ! Chaque fin d’année est toujours un événement dans la Maison Pierre Marcolini qui, comme d’autres, mais sans rennes ni traîneau, prépare dans ses ateliers de quoi combler gourmands et gourmets. Sa collection 2013, disponible à partir du 7 décembre, commence par une comptine de Noël autour d’un sapin coffret révélant les secrets d’un premier tiroir : 36 boules pralinés avec une variation de goût à la pistache, crème nougat, praliné noisette, amandes, café et double lait. Dans le deuxième tiroir, une merveille de gourmandises, gingembre confit, orangettes, croustillant fondant et croustillant au lait. (Sapin de Noël 2013, 98 €). Qui dit sapin, dit boules ! Celle-ci, lovée dans un écrin imaginé par le designer Charles Kaisin, dissimule un assortiment de 42 boules de pralinés aux parfums inédits (Boule Pierre Marcolini, 48 €). Dans la hotte du chocolatier, on se réjouira de trouver un Fancy Christmas Tree avec ses petites boules aux pralinés différents (29,80 €), mais aussi un Père Noël au ventre rebondi tout en chocolat lait fourré et brisures de nougat (Surprise, 19,50 €). Enfin, son concurrent immédiat, Saint-Nicolas, est lui aussi de la partie, un classique réédité cette année en un beau drapé de chocolat noir et lait sur un socle en chocolat plein (Saint-Nicolas 20 cm avec ses douze billes de pralinés : 17,90 € ; Saint-Nicolas 11 cm avec trois billes de praliné : 4,90 €). Pierre Marcolini intitule cette collection ‘Si Noël m’était conté…’. Faut-il le préciser ? Son histoire de haute chocolaterie est un régal !

La Boulangerie Saint-Aulaye 130 rue Américaine – 1050 Bruxelles. 02/538 48 15 La Pâtisserie Saint-Aulaye 377 rue Vanderkindere – 1180 Bruxelles. 02/345 77 85 - www.saintaulaye.be Pierre Marcolini . Rue des Minimes 1, 1000 Bruxelles - www.marcolini.com NEW E-Boutique : http://www.marcolini-eboutique.com


Brusselsnectars

CUlOttes De velOUrs

et bonnes bouteil es

Philippe Fievet

uatrième du nom, Jean-Gabriel de Coninck fait partie d’une dynastie belge unique dans le monde des vins fins et des spiritueux qui remonte à 1886. Aujourd’hui, De Coninck Wine & Spirit s’est orienté vers le haut de gamme et compte plusieurs points de vente, dont le tout récent ‘concept store’ situé au 376 de la rue Vanderkindere à Uccle, après les ouvertures successives de Waterloo, Woluwe St-Pierre, Ixelles et Wemmel. Le fer de lance de cette prestigieuse Maison est constitué par les Champagne Louis Roederer, et notamment leurs cuvées exceptionnelles Brut Premier et Cristal Roederer. S’ajoute à ce palmarès des maisons non moins connues telles les vins de Bourgogne Joseph Drouhin à Beaune, les vins du Rhône de Paul Jaboulet Aîné, les vins d’Alsace de la famille Hugel, des Châteaux Bordelais de grande réputation, les fameux cognacs de la Maison Gourmel, sans oublier un choix intéressant de vins d’Espagne et d’Italie. Depuis novembre, à Waterloo, a été aménagé un caveau indépendant vitré et doté d’un contrôle hyper pointu de la température. On peut y découvrir un millier de grandes bouteilles classées comme le Château Pétrus, le Château Mouton Rothschild, des cuvées très rares et confidentielles comme le Masseto (la cuvée de prestige d’Ornellaia), l’Ermita en Priorato (considéré comme le Pétrus espagnol), et d’autres flacons uniques jamais commercialisées à travers le monde. C’est le cas du Duo 2010, une barrique produite pour le propriétaire, composé à 50% d’Hermitage ‘La Chapelle’ de chez Jaboulet et à 50% de Château la Lagune ou encore du Walfredo 2008 , un 100% Syrah produit une fois par Antinori sur son Domaine Guado Al Tasso et qui a du reste été élu Meilleur vin du Monde par le Wine Enthusiast.

DE CONINCK SA chaussée de Bruxelles 37 1410 Waterloo 02/ 353 07 65 Fax: 02/ 353 07 10 info@deconinckwine.com www.deconinckwine.com

48_ Les Carnets

©blueclic.com/G.Miclotte

Q

Dernier-né de la maison De Coninck, le nouvel espace avant-gardiste en métal et fer forgé ouvert rue Vanderkindere à Uccle

si la vérité est dans le vin, l’effervescence de la fête l’est tout autant. avec ou sans bulles, un réveillon ne peut se concevoir sans être dignement arrosé. alors arrosons-le avec goût et toute la dignité requise. Pour vous aider dans cette quête liquide mais capitale, voici les propositions de deux cavistes de confiance, sélectionnés en toute indépendance pour la qualité de leurs produits et la richesse de leurs étiquettes. entre incantation et ravissement.

Les Ucclois en raffolent ! Pour ses vins, ses champagnes, ses spiritueux, ses digestifs et même ses cigares, Cohiba, Montecristo, Partagas, Hoyo de Monterrey… Présent à Bruxelles depuis 2005, c’est en 2012 que Chai & Bar Total Wine Experience voit le jour à Fort Jaco. Sa cave de 450 m² propose aux particuliers et aux entreprises un concept unique dédié aux plaisirs du vin : un stock de 65.000 bouteilles conservées à température constante, pas moins de 700 références sélectionnées dans le monde entier dont une offre unique de 400 grands Bordeaux achetés en direct aux châteaux, des vins à 5 € mais aussi des grands crus aux tarifs compétitifs ainsi qu’une équipe de sommeliers qui vous fera découvrir, au Tasting Bar, une sélection de 8 grands vins à prix très doux, servis au verre grâce au système Enomatic sous azote, accompagnés de fromages ou charcuterie. Pour les fêtes, Chai & Bar a sélectionné les meilleurs maisons de Champagne Drappier, Moët & Chandon et Dom Pérignon dont les bruts et les millésimés,

La cave de Chai & Bar propose 450 m2 de découvertes avec un stock de 65.000 bouteilles conservées à température constante et pas moins de 900 références sélectionnées dans le monde entier.

blancs et rosés, s’offrent à vous à des prix irrésistibles. Et si vous êtes nombreux pour les réveillons, misez sur un grand format à travers une éblouissante sélection qui démarre à moins de 25 €, avec plus de 60 magnums et une vingtaine de 20 Jéroboams et autant de Mathusalems. Le cadeau d'affaires est l'une des spécialités de Chai & Bar : coffrets sur mesure, étiquettes renommées ou découvertes inédites pour de nouvelles sensations gustatives. Ce souci de service impeccable se poursuit jusqu’à la livraison, réalisée dans les meilleurs délais par un prestataire expert dans le transport de vin.

Chai & Bar Fort Jaco Chaussée de Waterloo 1469 1180 Bruxelles. 02 375 46 36 www.chai-bar.be - info@chai-bar.be


Brusselsamoureux

Kiss, câlins et aUtres GâterIes a la seule évocation du mot sucrerie, les visages s’illuminent de malice et de convoitise. Car la définition même de la douceur, c’est qu’elle s’accorde à la demande, à l’instant, hors de la stricte ordonnance d’un repas. la douceur n’a pas d’horaire: elle est fondamentalement rebelle, devance, anticipe, clôture ou fait carrément un pas de côté pour se laisser savourer à tout moment du jour… voire de la nuit. en voici quelques-unes qui vous susurrent de joyeuses fêtes, au creux de la bouche…

L

Philippe Fievet

ogée au coeur de Bruxelles, la biscuiterie familiale Dandoy perpétue depuis bientôt deux siècles un savoir-faire artisanal unique dans la fabrication de nombreuses spécialités traditionnelles belges et bruxelloises. Réalisés à la main par ses maîtres artisans dans les ateliers bruxellois, pains à la grecque, spéculoos, pains d’amandes et macarons sont riches en saveurs, généreux en caractère et 100% naturels. Croquer ces biscuits, c’est retourner dans le passé, vers le temps béni de l’enfance pour la célébration des plaisirs simples et naturels. Principal fleuron de la Maison Dandoy, le Speculoos appartient à la grande famille des pains d'épices. Ce biscuit croquant à base de cassonade tire sa saveur envoûtante d'épices exotiques: cannelle, muscade et girofle. On le confectionne en pressant la pâte à la main dans un moule en bois sculpté en creux. Empruntant leurs formes à des nombreux personnages populaires du folklore ou de la tradition religieuse, les spéculoos de toutes tailles représentent, avec les massepains, le symbole par excellence des fêtes de Saint Nicolas. Pour ce mois de décembre, la Maison Dandoy a développé un ensemble de compositions savoureuses de douceurs assorties, mêlant ses biscuits les plus réputés à d'autres délicieux produits de bouche, à boire ou à manger, et présentés sous diverses formes originales et raffinées.

Maison Dandoy 31, Rue au Beurre, 1000 Bruxelles.02/511.03.26; Ouvert du lu. au di. Sept points de ventes en Belgique et un huitième à Tokyo depuis 2012. Les produits Dandoy sont également distribués dans divers gourmet store et épiceries fines de part le monde. www.maisondandoy.com la maison Dandoy signe plus que jamais son répretoire de tradition à la cannelle à l’image d’un grand saint tout fraîchement sorti de son moule en bois.

Chez Neuhaus, le rouge festif est de mise pour les ballotins, les colis et les boîtes, écrins soyeux tant pour les bûches de Noël que pour la nouvelle collection de truffes.

Avec sa superbe collection de Noël, Neuhaus tisse une atmosphère chaleureuse aux couleurs traditionnelles de rouge intense et or scintillant. Parmi les nouveautés, les “Christmas Crackers” sont idéales pour décorer la maison, le sapin de Noël ou la table de fête. Une zone est prévue sur l’une des faces du cracker pour y inscrire le nom des invités. Les crackers existent en version rouge ou or et sont garnis de 4 pralines chacun. De nouvelles truffes sont également disponibles exclusivement pour les fêtes, pistache, noisettes, cassis, marron-cognac et un ganache Papouasie-Nouvelle Guinée. Une boîte cadeau garnie de 16 truffes décline la collection. Enfin, Neuhaus propose de clôturer la fête dans la tradition avec un délicieux dessert: la bûche du chocolatier. Cette bûche exclusive est prévue pour 6 personnes et est disponible dans trois saveurs différentes: chocolat d’origine Pérou, framboise et noisettes & café. Il est enfin à rappeler que Neuhaus, fournisseur breveté de la Cour, célèbre cette année le 100ème anniversaire de la praline.

Neuhaus Bruxelles Galerie de la Reine, 25-27 - Grand Place 27 et Boulevard de Waterloo 1, 1000 Bruxelles. www.neuhaus.be

Tout commence en 1926, à Bruxelles, quand la famille Draps ouvre un petit atelier de chocolat et de friandises. Leurs “pralines”, des bonbons au chocolat fourrés typiquement belges, sont préparés pour de grands magasins, très à la mode à cette époque. Depuis la création de la truffe Originale par Pierre Draps, Godiva a lancé une succession de bouchées divines, chacune étant un petit chef-d’oeuvre de chocolat. Toujours à l’avant-garde des tendances et parfaitement dans l’air du temps, les truffes Godiva racontent l’histoire de l’approche audacieuse, mais élégante, adoptée par Godiva pour la fabrication de son chocolat. C’est un feu d'artifices de saveurs à l'intérieur d'une coque à la fois fondante et croustillante qui doit son exclusivité à des ingrédients de toute première qualité, sans OGM, et en respectant la tradition chère à la maison. Cette année encore, Godiva nous plonge dans l’univers enchanteur et féérique de Noël avec une sélection de cadeaux gourmands et vous propose ici deux créations exclusives en édition limitée : la pochette dorée ‘Gold’ et son assortiment gourmand de tablettes et de perles de chocolat ainsi que les sucettes au chocolat ornées de figures legendaires.

Godiva Chocolatier Place du Grand Sablon 47 1000 Bruxelles. 02 502 99 06 www.godiva.be


Brusselsexpo

aUtOWOrlD aCCUeIlle POrsCHe

Quatre ‘Ferdinand’ pour un héritage Christian lahaye

La saga des Ferdinand avec de gauche à droite : Ferry, Ferdinand Porsche, ‘Butzi’ et Piëch.

Q

uarante voitures issues de collections privées et de musées à travers le monde racontent la route parcourue par une famille dont le nom est devenu une marque évoquant le luxe, la puissance et la vitesse. ‘From electric to electric’, de la LohnerPorsche à la 918 Spyder, la boucle est bouclée. Cent treize ans séparent ces créations hybrides, conceptuellement comparables. Ces deux véhicules d'anthologie tressent le fil conducteur entre les bolides, films d'époque et autres documents, reliant les quatre ‘Ferdinand’ Porsche et Piëch. Afin de fêter dignement les 50 ans du modèle emblématique de la marque, sept générations de 911 sont mises à l'honneur tout comme, parmi d’autres pièces de collection, le prototype de la première Volkswagen alias la Coccinelle. A découvrir, au hasard de vos pas, les innovations technologiques en avance sur leur temps, le design tout en courbes, la recherche mise en œuvre afin de transformer des voitures de courses en bolides mythiques, prêts à entrer dans la légende.

sept jours sur sept ! l’exposition accueillera le public au musée autoworld à bruxelles du 6 décembre 2013 au 19 janvier 2014. accessibilité : sept jours sur sept, le 1er janvier aussi ! en semaine, ouverture de 10 à 17 h, samedis et dimanches jusqu’à 18 h. le prix de l’entrée est fixé à 12 € pour les adultes, 9 € pour les groupes de 15 personnes au moins, les étudiants, les seniors et les non valides. les enfants de 6 à 12 ans: 6 €. Gratuit pour les moins de 6 ans. 50_ Les Carnets

la lohner Porsche, créée par Ferdinand Porsche en 1900. Ce véhicule à traction électrique est l’œuvre d’un génie de 24 ans !

Ferdinand Porsche : le génie précoce connut aussi ses heures sombres Enfant précoce, le jeune Ferdinand Porsche, né le 3 septembre 1875 en Bohème, se passionne, dès son plus jeune âge, pour l'innovation du siècle, l'électricité. Après des études menées tambour battant, sans être en possession de suffisamment de moyens pour entrer à l'université, il suit clandestinement les cours de mécanique à l’Institut Technique Supérieur de Vienne. Embauché par la manufacture impériale de carrosse Lohner & co, il présente, au nom de l'entreprise, un véhicule à traction électrique de sa conception sous le nom de la ‘Toujours-Contente’ (NDLR : la voiture du Belge Camille Jenatzy, électrique également, est la Jamais Contente !). Conçue pour la course, la Lohner Porsche établit un record de vitesse mais son poids l’empêche de gravir les… côtes ! Recruté par Austro-Daimler, Ferdinand Porsche devient directeur de l’entreprise durant la première guerre, tout en continuant à dessiner des voitures de course. Daimler fusionne avec Mercedes et Porsche conçoit une petite voiture légère qui ne plaît pas. Il quitte alors l'entreprise et la crise le conduit au chômage. En 1931, il fonde sa propre entité. Dès 1933, il conçoit la Volkswagen (voiture du peuple) pour répondre à la demande du gouvernement allemand et de Hitler qui

souhaitent la création d’une petite voiture pour tous. Celle-ci prendra le nom de Coccinelle lors de sa commercialisation en France. Proche de dignitaires nazis durant la guerre, il connut aussi ses heures sombres, ponctuées par une arrestation à Dijon, en décembre 1945. Il est venu en France pour donner son avis sur la nouvelle 4 CV et est immédiatement incarcéré, sans la tenue d’un procès ! Malade, affaibli, il paiera une rançon et sera libéré après vingt mois. Son fils Ferry a pris le relais et c’est sous l’impulsion de ce dernier que la Porsche 356 voit le jour. Rentré en Allemagne, Ferdinand Porsche est victime d’une crise cardiaque lorsqu’il aperçoit les premières voitures portant son nom. Un AVC l’emportera quelques mois plus tard. Ferdinand 1er a montré la voie. Ferry Porsche, l’entrepreneur, Ferdinand Alexander ‘Butzi’, le designer, et Ferdinand Piëch, le compétiteur, poursuivront l’œuvre de leur aîné. L’exposition à Autoworld est conçue autour de la Lohner Porsche de 1900 et la toute nouvelle 918 Spyder, hybride elle aussi. Quatre fers à cheval représentent autant de périodes, autant de… Ferdinand.


Brusselsauto

steFan De sMet, le bâtIsseUr

BMW Brussels attend Noël en... mars !

Christian lahaye

C

ertitude : si Noël tombe en mars, on aura gagné une saison, le temps d’ouvrir un nouvel écrin. Non loin du centre de vente de véhicules d’occasion BMW, s’érigera chaussée de Louvain un complexe très actuel, répondant parfaitement aux sollicitations de la marque et de ses clients. Toute l’activité vente de véhicules neufs, après-vente et service sera désormais concentrée en un seul lieu à Evere. De quoi expliquer aussi les travaux importants qui ont lieu actuellement, et depuis le 25 novembre, Boulevard de Waterloo. Ce lieu d’exposition, totalement rénové, demeurera une vitrine sur le monde BMW, ce ‘magic world’

bMW étend son territoire grâce à un bâtiment qui, à n’en point douter, aura fière allure.

de l’automobile et de la moto. Il ouvrira ses portes au mois de mars 2014. Sa vocation ne sera plus la vente directe et le nom de ce lieu d’expérience est tenu secret. Le nouvel écrin de la chaussée de Louvain, doté d'une particularité architecturale permettant son extension future, sera opérationnel au printemps de l’année prochaine. Imposante, une surface de 28 000 m² accueillera tant les véhicules que leurs heureux propriétaires. Et cette croissance avérée a déjà un effet très positif : les 118 membres du personnel seront très bientôt… 130. Un grand showroom de 1 500 m² permettra l’exposition en permanence de 25 voitures. Dans l’atelier, les sta-

tions de travail seront au nombre de 45 au lieu de 22 précédemment. Enfin, 195 places de parking permettront aux véritables amoureux de l’automobile de faire choyer leur bolide et de s'offrir le luxe d'un service ultra complet. Et lorsque le client aura déposé son véhicule pour un entretien, il partira avec une voiture, un vélo, une moto ou un scooter. Au conducteur de choisir. Il pourra même emprunter, si telle est sa préférence, le bus qui répondra le mieux à son parcours. Enfin, puisque les motos et les scooters sont proposés en location, BMW Motorrad complétera, grâce à de nombreux deux-roues, ce complexe qui sans nul doute ravira les passionnés de la marque !

Stefan De Smet, boss heureux. Encore un peu de patience…

l’exCellenCe selOn stéPHane sertanG

Le Ginion Group fête McLaren et accueil e la Rolls-Royce Wraith

C

’était il y a 50 ans, très exactement le 2 septembre 1963. Bruce McLaren créa son écurie de course qui, trois ans plus tard, fit ses débuts en Formule 1. Ce n’est pas la seule raison de fêter et de se rendre dans le showroom de l’avenue Louise à Ixelles ! Sous l’impulsion de son boss emblématique - Ron Dennis - la première voiture de route de la marque orange naquit il y a vingt ans. Chez McLaren, ils ont associé les deux événements, créant deux voitures d’exception en édition limitée. Cent heureux acheteurs auront le privilège de découvrir sous le sapin des versions 50th anniversary de la 12 C et de la 12 C Spyder. Disponibles en trois couleurs (Orange McLaren, Carbon Black et Supernova Silver), elles ne sont pas franchement différentes des modèles traditionnels mais quelques exclusivités raviront les propriétaires de ces Supercars tels le nouveau pare-chocs, le plancher avant en kevlar, les déflecteurs et les clefs en fibre de carbone, les freins en carbone céramique, le logo exclusif des 50 ans, les tapis de sol spéciaux...

C.l.

comme le plus puissant et le plus sophistiqué des joyaux jamais conçus par la marque anglaise, le modèle Wraith bénéficie d'un système de transmission par satellite. Il utilise les données GPS et anticipe les décisions de conduite à partir de la situation du véhicule et du style du conducteur puis sélectionne le rapport le plus approprié en fonction de la route qui se dessine. Les virages, les insertions sur voie rapide et les ronds-points sont prévus, permettant à la Wraith de tenir à tout instant le rythme souhaité par le conducteur. Totalement bluffant ! Véritable GT, cette RollsRoyce vaut TVAC 284 229 €. Exclusive certes, cela ne l’empêche pas d’être imprégnée de l’ADN de la marque.

La toute nouvelle Rolls-Royce Wraith : un aboutissement technologique Stéphane Sertang, le CEO de Ginion Group, est passionné d’excellence. Et donc conquis par l’aboutissement technologique que représente la toute nouvelle Rolls-Royce Wraith. Considéré

le dernière rolls-royce - la Wraith - est une Gt qui anticipe les décisions de conduite !


Evasionneige

Des lieux, des atmosphères et des hommes de caractère

val CenIs vanOIse

Entre tradition

situé au cœur du parc national de la vanoise, val Cenis est l’un des trésors de la Haute Maurienne. la pittoresque station niche dans une vallée grandiose où s’étagent les uns derrière les autres des villages et des hameaux qui ont su préserver leur cachet et leur authenticité, tout en empruntant à la modernité ce qu’elle offre de meilleur.

D

e Lanslevillard à Termignon en passant par Lanslebourg, le domaine skiable Val Cenis Vanoise propose un ski de caractère dans un cadre préservé. Entre 1300 et 2800 m d’altitude, quelque 125 kilomètres de pistes déroulent leur tapis blanc au milieu des forêts de mélèzes et de pins. La magie de ce petit coin de Haute Maurienne tient à sa situation remarquable, au cœur du parc national de la Vanoise qui fête les 50 ans de sa création en 2013. Avec son voisin italien, le parc national du Grand Paradis auquel il est jumelé, ils forment tous deux un ensemble naturel d’exception, le plus vaste d’Europe occidentale comprenant 1 250 km2 de surface protégée. Débutants, skieurs émérites, familles et amoureux de la nature peuvent goûter pleinement aux joies d’une montagne bien enneigée de décembre à mai, tandis que des panoramas splendides 52_ Les Carnets

sur les eaux turquoise du lac du Mont Cenis et les glaciers grandioses de la Vanoise s’offrent à eux toute l’année. L’un des atouts majeurs de la vallée réside dans le fait qu’elle parvient à se préserver des ravages ordinaires du tourisme de masse sans toutefois tourner le dos à la modernité. Depuis Bramans jusqu’aux confins de la Maurienne et de la Tarentaise, l’authenticité empreint tout : les lieux, les atmosphères et les hommes. À commencer par SollièresSardières, réunion de trois hameaux au passé archéologique prestigieux entre lesquels serpente l’Arc. Un monolithe de 93 mètres de haut veille sur la petite agglomération aux charmantes maisons en pierre très prisée des fondeurs et des amateurs de ballades en raquettes et en traîneaux à chiens. Plus haut, passé Val Cenis, on trouve Bessans, remarquable


Pratiquer le traîneau à chiens en compagnie de l'équipe de ‘Husky adventure’ ou profiter de l'espace bien-être du spa "Ô des cimes", la palette des activités proposée par val Cenis est riche.

Photos : Studio Bergoend et Grégory Marcelle

et modernité Frédéric loore

village savoyard accroché aux flancs du glacier du Charbonnel. Déjà célèbre pour ses légendes autour de son diable sculpté en bois, il l’est plus encore aujourd’hui pour son domaine nordique, l’un des plus réputés des Alpes, véritable haut lieu international du biathlon. Ce vaste plateau d’altitude à la majesté naturelle, abrite les hameaux du Villaron et de la Goulaz à l’architecture traditionnelle. Tous deux sont renommés pour leur… beauté du diable. Enfin, en direction du col de l’Iseran, perché sous les plus hauts sommets de la Vanoise, Bonneval-surArc offre le témoignage rare de la vie d’autrefois dans ces parages enchanteurs. Plus haute commune de France (elle flirte avec les 3 000 m) et l’une des plus belles selon le classement officiel, Bonneval est demeurée vierge de toute

influence contemporaine visible. Ses maisons aux toits à deux pans couverts de lauzes constituent un décor somptueux. Celui dans lequel, précisément, Nicolas Vanier, l’explorateur du Grand Nord, a tourné le film ‘Belle et Sébastien’. Le créateur de la ‘Grande odyssée’, la spectaculaire course de chiens de traîneau haute mauriennaise, ne s’y est pas trompé du reste : c’est ici qu’il a choisi de faire transiter à plusieurs reprises son aventure odysséenne en janvier 2014. Lieu de transhumance millénaire entre la France et l’Italie, la vallée de Val Cenis et ses habitants cultivent un art de vivre qui s’inspire de leur proximité avec la nature. Dès lors, ceux qui associent plus volontiers l’esprit de la montagne au patrimoine, au terroir et à l’hospitalité, trouveront également de quoi combler leurs attentes.

pratique

Carnet

Office du tourisme intercommunal de Haute Maurienne vanoise (lanslebourg) :

www.haute-maurienne-vanoise.com +33 (0)4 79 20 66 03 Ô des cimes, spa d’altitude (lanslebourg) :

www.cgh-residences.com les Chalets de Flambeau

+33 (0)4 50 33 10 96 restaurant l’erablo (sollières sardières) :

www.restaurantlerablo.com +33 (0)4 79 20 53 28 Jean lignier sorties raquettes (lanslevillard) :

www.srochecreation.com +33 (0)6 78 97 46 73 - +33 (0)4 79 05 84 56 Husky adventure traîneaux à chiens (val Cenis) : www.husky-adventure.net

+33 (0)6 70 80 72 78

La Vanoise offre un écrin naturel remarquable pour la pratique de la montagne sous toutes ses formes.


Brusselshôtels

L’Amigo, à deux pas de la Grand Place.

Rue de l'Amigo, 1-3. 1000 Bruxelles. 02 547 47 47, www.roccofortehotels.com

exClUsIFs et prestigieux

Kay York

Q

uatre adresses d’exception prennent des couleurs de fête. Autour de la Grand-Place, le Métropole, seul hôtel du 19e siècle encore en activité où certains acteurs ont une suite à leur nom, a vu ses salons de réunion rénovés et sa carte pour les banquets et séminaires dynamisée. À deux pas, le restaurant du Royal Windsor se transforme cet hiver en chalet suisse pour mieux faire découvrir les saveurs et la gastronomie des montagnes avec un magnifique traîneau prêté par la Monnaie. Seul Leading Hotel of the World en Belgique, l’Amigo offre une ‘suite royale’ avec vue imprenable sur la Grand Place et présente de sympathiques forfaits, histoire de croiser Steven Spielberg ou Mylène Farmer qui y ont leurs entrées. Dans le haut de la ville, le Steigenberger Grandhôtel qui vient de rénover sa Suite Royale, soutient l’Art en étant notamment partenaire de Art Brussels ou de Accessible Art Fair. En collaboration avec Autoworld, il propose à l’occasion de l’exposition ‘Ferdinand Porsche’ un forfait spécial qui, si vous réservez la suite, vous permettra de vous y rendre… en Porsche. Forfaits Christmas Sweets et Plaisirs d’Hiver pour un Noël tout en douceur et réveillon aux chandelles à l’Alban Chambon. Métropole. Place de Brouckère, 31. 1000 Bruxelles. 02 217 23

00, www.metropolehotel.com

le steigenberger Grandhôtel fait peau neuve et propose pour les fêtes un forfait Ferdinand Porsche. Avenue Louise, 71. 1050 Bruxelles. 02 542 42 42, www.brussels.steigenberger.be

le royal Windsor a le privilège de posséder l’une des suites les plus grandes et les plus époustouflantes de la ville avec vue sur l’Hôtel de Ville. Rue Duquesnoy 5. 1000 Bruxelles. 02 505 55 55,

www.royalwindsorbrussels.com 54_ Les Carnets


Brusselsévasions

Précieux massages et atmosphère de fêtes à l’aspria royal la rasante.

Le soir de Noël, une boule griffée ‘Odette’, souvenir d’une nuit d’exception sera offerte à chaque table. Chez Odette en ville.

Rue Sombre, 56. 1200 Bruxelles. 02 609 19 02, 02 609 19 91, www.royallarasante.be

Rue du Chatelain 25. 1050 Bruxelles. 02 640 26 26, www.chez-odette.com

vOYaGes singuliers Kay York

S

apins noirs et boules de Noël griffées accueilleront les hôtes de Chez Odette En Ville, une adresse particulièrement intime et conviviale qui se remarque dès l’entrée décorée de branches illuminées. De quoi rêver au coin du feu de ‘rendre des couleurs à l’hiver’ et pour cela, rien de mieux que de s’offrir un petit tour au Royal La Rasante. Dans cette ancienne ferme, l’hôtel propose à côté des chambres et des suites, un centre de bien-être avec piscine, hammam, sauna, bains à remous et massages si précieux en cette saison. Un marché de Noël avec vin chaud exclusivement réservé aux membres y prendra place les 18, 20, 22 et 24 décembre avec coffrets, paniers garnis et de nombreuses surprises. Les incontournables du soleil en toutes saisons songent à un autre genre d’évasion. Continents insolites change de logo et de couleurs pour mieux exprimer sa philosophie, celle d’un voyage vécu comme une expérience. Insolite ? Riche et unique en tout cas. Et souvent, accessible. Leur point fort ? Le voyage tissé sur mesure par des travels designers expérimentés autant dans les sélections soignées d’hébergement que dans les destinations. Dans les bagages, le pantalon blanc impeccable est un incontournable. Fournisseur de la Cour, De Geest prend soin des vêtements sophistiqués et des objets fragiles avec un savoir-faire peu commun tout en privilégiant les services. Un atelier de restauration particulièrement pointu à la teinturerie De Geest. Rue de l'Hôpital, 41. 1000 Bruxelles.

© Birmanie@Veronique Wilmot.

02 512 59 78, www.degeest1846.be

Les voyages sur mesure de Continents Insolites.

Rue César Franck, 44 A. 1050 Bruxelles. 02 218 24 84, www.continents-insolites.com


Cnt 131105 bel tout bd  

La fête est BEL

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you