Page 1

CARNETS Les Victoria Abril la louve du 7ème art cette actrice, chanteuse, metteur en scène reste la préférée des hommes et des femmes. la copine qu’on aimerait tous fréquenter. Son secret ? confidences exclusives aux carnets.

Spécial

Mode

Kadija Leclere L’émotion à fleur de peau Les Belges à Paris Les chouchous des podiums

Retour aux

s e c r u so

RentRée cultuRelle, gouRMande et en beauté

Supplément détachable et gratuit de Paris Match n°573 du 6 septembre 2012 - Ne peut être vendu séparément.


Informations : 00 800 55 80 09 00

UN PARTENARIAT EN FAVEUR DE L’ENVIRONNEMENT Leonardo DiCaprio et TAG Heuer soutiennent les initiatives de Green Cross International. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.tagheuer.com

Carrera Calibre 1887

TAG-Heuer-LDC-PMatch-08aout-230x295mm.indd 1 cnt_120906_pubs.indd 1

26/07/12 09:56 3/09/12 16:52


sommaire interview exclusive 6 Audrey Dana, le buzz de la rentrée !

carnet de culture 10 12 14 16

Page blanche Rentrée intello studieuse Davy Sardou, féerie réaliste Arthur en tournée

carnet des tendances 19 20 26 28

Les capitales de la Mode Milan, New York, Paris La voie du milieu Anthony Vaccarello, la femme lumière 30 L’élégance selon Sophie

carnet de beauté

édito de Juliette Debruxelles

34 Séduction chic 36 Complices chic

carnet des saveurs

la RentRée

38 Bruxelles sur le bout de la langue Rouge Tomate, Belga Queen, Jaloa, Brasserie de l’Ommegang et Mercedes House 39 Domestica à Gand 42 L’air du Temps

sans stresser

Shopping news

Le réveil sonne. Le pic de stress. Les virées désespérées pour dénicher le stylo et les bons cahiers. Encore faut-il se garer. L’inscription au hockey. Les baskets du grand devenues trop petites. Le cartable du cadet pas encore acheté. Et ces piles de dossiers qui vascillent au bord de notre épuisement naissant. Les bonnes résolutions, l’envie de reprendre le sport, d’arrêter le soda light, de contrôler son budget, d’être parfait ami(e), parent, confident(e), amant(e), de rester pro en toutes circonstances, de ne plus s’emporter. Autant de défis à relever alors qu’il suffirait d’accepter que tout ne soit pas contrôlé pour trouver un peu de sérénité. La solution existe et elle consiste à devenir les mauvais élèves de la frénésie, les cancres de la pression, les absents de la surtension. N’avoir comme objectif que celui de respecter son rythme, ses envies, ses besoins. Réussir à faire face aux obligations avec le self-control d’un grand sage grognon.

44 Aroma thérapie 46 Rentrée torride

couverture

NOTRE

Actrice fétiche des plus grands réalisateurs comme Almodovar, Victoria Abril reste au faîte de l’actualité : à la télévision et au cinéma.

“Décontraction pile dans le ton” (Bellerose)

Les livres ne seront ni recouverts, ni étiquetés avant le week-end ? Et alors? Les petits veulent des classeurs aux couleurs de la violence de leurs jeux video? On dit non, juste non. La responsabilité de délégué de parents nous épuise? On passe la main, tout simplement. Au travail, on mesure sa chance, on replace les limites l’air de rien, on initie les autres à la mesure. On leur rappelle que conscience professionnelle n’est pas dévotion, qu’il y a une vie entre deux réunions. On fond sur le chocolat si vraiment on aime ça. On avance ou on retarde l’heure du coucher, on ordonne au temps qui, de son côté, n’a pas à nous dominer. On se rend la vie plus douce, on n’empile pas la pression. On délègue, on dispache, on responsabilise, on arrête avec notre obsession de la maîtrise. Et de petits renoncements en grandes respirations, on survole septembre sans même avoir prononcé un juron!

l’équipement cocon pour lutter contre la morosité qui guette, on ose les couleurs peps et les vêtements joliment enveloppants. Soquettes en lurex essentiel 25 € Sneakers Vans by Kenzo, 90 €

Sac essentiel 115 €

gilet matelassé bellerose, 159 €

cover : © Torade. Journalistes : Claude Muyls (people, mode), Catherine Malaise (beauté), Cléo Phélie (enquête), Juliette Debruxelles (mode), Philippe Bidaine (Restaurant), Viviane Eeman (déco), Marc Samain (évasion). ed. responsable: François Le Hodey. Rédacteur en chef : Marc Deriez. Resp. éditorial: Jean-Pierre Tordeurs - Tél : + 32 2 211 29 11. publicité Rgp Michel Druart 02 211 29 10. Ray Vanderstraeten 02 211 27 73. Laurence Thomsin 0478 069 600. Dominique Flamand 02 211 31 55. conception graphique : Trinôme. Supplément promotionnel détachable et gratuit de Paris Match n°573 du 6 septembre 2012. Ne peut être vendu séparément. Les caRnetS_ 3


interviewexclusive

VictoRia abRil la belle espagnole revient plus que jamais au cœur de la planète artistique. Mère dans le feuilleton ‘clem’ rassemblant plus de 8 millions de téléspectateurs sur tF1, maman encore dans l’étonnant film de teona Mitevska, ’louves’, dans un registre totalement différent.

Femme caméléon interview claude Muyls

ViCTORiA N’A PEuR DE RiEN QuAND LE SCéNARiO TOuCHE SA SENSiBiLiTé. uNE FEMME MARCHANT à L’éMOTiON…

‘Louves’… ‘Clem’ : deux univers opposés. Serais-tu une femme caméléon ?

C’est bien de changer… Du caviar tous les jours : quel ennui ! Un jour du poisson, une année de musique, un rôle comique et un autre dramatique. Le caméléon, quant à lui, figure comme fond d’écran de mon ordinateur. Comment as-tu rencontré Teona Mitevska de Macédoine ?

En 2009, Teona avait déjà réalisé deux films ‘Je suis de Titov Veles’ et ‘Comment j’ai tué un Saint’, deux réalisations engagées politiquement. L’une de ses actrices m’invite pour recevoir une récompense pour l’ensemble de ma carrière. J’ai d’abord refusé, pour accepter ensuite. Je suis restée, au final, une semaine sur place, tant notre rencontre fut intense humainement. Les filles yougoslaves se montraient tellement fortes. De

retour, un mail me proposait un scénario dont les héroïnes étaient deux femmes ; l’un des rôles était écrit pour moi. Je parcours le scénario et suis surprise par la violence du début avec un acte de viol, suivi du suicide d’un jeune homme dont je serais la mère. Grande respiration avant de continuer la lecture. Là, j’ai admis : je devais accepter ce rôle. Le tournage a demandé l’aide de plusieurs pays dont la Belgique, l’Allemagne, la Macédoine et la Slovénie. Le projet débutait… J’ai pris le rôle à bras le corps. Peu de gens le savent, mais j’ai fait le ‘making off’. ‘Louves’ met en scène deux femmes européennes, séparées par 2500 kilomètres et vivant dans deux cultures opposées. En commun, elles portent une souffrance en s’avérant fortes à la fois…

Existe un décalage de 50 ans entre sa culture et la mienne. Elle vit dominée par la puissance patriarcale, mal acceptée car elle a un fils illégitime. Ce film est le premier authentiquement européen, réunissant 15 nationalités avec leurs us et coutumes, leurs religions, leurs différences historiques… Finalement, mon histoire dans ‘Louves’ est la plus dramatique : un fils violé par son père se suicidant sous les yeux de sa mère !

‘‘

‘‘

J’avoue être excitée de discuter avec cette comédienne de toutes les audaces. Je souris au souvenir de ‘Gazon Maudit’, de ‘Atame’ et de sa montée des marches à Cannes en jupe cerceau et seins coniques. C’est cela l’image de départ que j’avais de Victoria. Découverte d’une femme volontaire marchant à la sensibilité ! Sa voix est rauque, son débit rapide, ses réponses nettes… Et le tutoiement immédiat.

Travailler ne me fatigue pas, ce qui me fatigue c’est de ne pas travailler !

4_ Les caRnetS


© Torade

espiègle Jamais l’audace ne fait peur à l’actrice. elle s’amuse des interviews et des prises de vues. la nudité, un vêtement ou une coiffure excentrique : rien ne la rebute.


interviewexclusive

Autre actualité : Clem, un succès fou sur le petit écran…

J’adore cette série, son scénario, ses histoires, ses rôles. La saison profonde sera plus chaude, je te préviens ! Avec ce feuilleton, tu touches une nouvelle génération. Un sacré atout !

Evidemment : un vrai cadeau. Des millions de téléspectateurs, jusqu’à 10, de toutes générations me découvrent ou me retrouvent. La courbe de mes fans diminue en âge : quel plaisir ! Le rythme d’une série est extrême. Jamais fatiguée ?

Non ! Travailler ne me fatigue pas, ce qui me fatigue c’est de ne pas travailler ! Au point d’aller jusqu’au bout de tes forces !

C’est arrivé, dans ‘Talons Aiguille’, d’Almodovar, par exemple, mais je ne m’arrête jamais. La danse, passion d’enfance, te donne une grâce, une démarche de félin. T’aide-t-elle à habiller un rôle ?

Elle me permet de donner une allure à chaque personnage en fonction de son statut : danseuse, chanteuse ou mère détruite dans ‘Louves’. Mon corps m’obéit et il m’aide dans n’importe quel rôle.

Multifacettes une femme sautant d'un rôle à l'autre, par crainte de la routine. Drame ou comédie, Victoria s'empare de toutes les émotions.

Tu as d’ailleurs plusieurs flèches à ton arc, dont la chanson. Où en es-tu dans ce domaine ? Comment as-tu réagi en tournant cette première scène avec ton fils, toi, mère ?

C’était terrible, horrible. Heureusement, je tournais ‘Louves’ en même temps que ‘Mince alors !’, de Charlotte de Turckheim, une comédie satirique. Cette dernière a joué le balancier dans la charge émotionnelle que je subissais. Et Teona m’a insufflé plus de profondeur pour ‘Mince alors !’ ‘Louves’ est un film socio psychologique. Des paramètres importants dans le choix de tes rôles ?

Absolument, ainsi que la sélection du réalisateur. ‘Louves’ se classe plutôt parmi les films d’auteurs. Ils sont indispensables pour révéler les grands de demain. Quand j’ai rencontré Pedro Almodovar, avec qui j’ai tourné trois films, il était totalement ‘underground’ en Espagne. Au moment de notre première collaboration, il sortait à peine de son statut d’auteur pratiquement idéologique. Cette catégorie de réalisations permet au cinéma d’avancer, de se renouveler, de révéler de nouvelles valeurs. Une jeune génération doit prendre le relais et assurer la relève. L’avenir du 7ème Art !

‘‘

‘‘

Il n’y a rien de pire que de faire le bien à moitié.

6_ Les caRnetS

Pour le moment, mon temps est consacré au cinéma et à la télévision. Plus une minute à moi ! Je voudrais tant mettre en place un troisième album dont j’écrirais les chansons. Mettre en musique mes joies, mes peines, une partie de mon vécu. Serais-tu cannibale de tous les genres artistiques ?

Je me sens tellement bien dans cet univers ! J’ai même peint une œuvre vendue pour venir en aide à mes enfants d’Afrique. Il est vrai que tu es marraine d’ ‘Orphan Aid Afrique’…

J’ai été contactée par Lisa Lovath Smith pour soutenir la création au Ghana d’un orphelinat, mais aussi pour soutenir les mères des enfants malades, surtout du Sida, qui tue l’Afrique. 2005 : je suis partie sur le terrain, et en tant que mère de deux enfants, j’ai compris la mesure de la nécessité de s’impliquer. Actuellement, les orphelinats se ferment, de nombreux enfants sont guéris et rendus à leur famille recherchée par nos soins, que l’on aide financièrement. Magnifique, non ! Victoria, tu fais partie des rares actrices, aimée des hommes et des femmes. Tu renvoies une image de ‘légèreté’, de bonne humeur, de positivisme. Et dans ta réalité ?

C’est formidable de réunir les deux sexes… Quand à mon moral, il n’est pas toujours au beau fixe ; dans ce cas, je ne sors pas. Les gens ne doivent pas entendre mes plaintes, je déteste cette attitude. Je fais partie des privi-


‘‘

‘‘

La danse me permet de donner une allure à chaque personnage en fonction de son statut : danseuse, chanteuse ou mère détruite dans ‘Louves’. Mon corps m’obéit et il m’aide dans n’importe quel rôle. légiés, ne l’oublions pas : j’exerce un métier que j’adore, je gagne très bien ma vie. Que demander de plus ? Tous les jours je remercie quelqu’un dont je ne connais pas le nom, mais qui existe quelque part. Marina Vlady me confiait, il y a peu, qu’être très jolie jeune vous coupe de tout rôle après 45 ans. Ce n’est pas ton cas…

Que représente l’âge ? Je n’ai jamais été une beauté sublime (je conteste), mais plutôt une comédienne sympa physiquement, petite, avec du talent. Je n’ai jamais misé sur mon physique ou mon charisme mais sur de bonnes histoires, d’excellents metteurs en scène. Ajoute à cela une folle passion ! Dans ‘Louves’, tu n’hésites pas à te dénuder…

grâce à ‘elle’ Toujours amusante et sympathique en public, Victoria cache une volonté qui la pousse jusqu'au bout de ses forces

Louves

Je ne possède aucun problème de pudeur. Ce n’est pas à 50 ans, que je changerai. Attention aux prochains épisodes de Clem… Des scènes d’amour et de nu, j’en ai tournées énormément. Dans la trentaine, tu symbolises un obscur objet de désir… Maintenant c’est la génération suivante ! Ta devise ? Il n’y a rien de pire que de faire le bien à moitié. Je l’applique au Ghana, dans ma vie privée et ma profession. Tes projets ? Je tourne à nouveau ‘Clem’ et dans quelques mois, j’entame un film en Espagne ‘Ismaël’, sous la direction du réalisateur argentin Marcelo Pinheiro. Victoria Abril soutient l'action de l'association OAfrica. www.oafrica.org/fr/

CARNET DE

un film coup de poing, comme peu crèvent aujourd’hui l’écran. Son mérite ? Mettre en parallèle, deux cultures, deux femmes et par la même occasion, montrer la souffrance féminine toujours présente à notre époque. le film est brutal dans son scénario, haletant dans son déroulé, anthologique dans la mise en perspective des différences socio culturelles. France : la vie d’Helena bascule le jour où son fils lui annonce les abus sexuels de son père, puis se jette du balcon devant ses yeux. Macédoine : ajsun vit avec un père autoritaire avec son fils ilkin, âgé de 5 ans. epuisée par les humiliations paternelles et les travaux à la ferme, elle attend le retour du père de l’enfant, lucien. ce dernier dépend, en France, d’Helena, son agent de probation. exutoire et parcours expiatoire de sa situation, celle-ci décide de ramener lucien auprès de la femme qu’il aime. le film, parfois un peu long, rythme la souffrance de ces deux actrices principales : l’une recherchant une rédemption à son drame, l’autre dépassant les traditions patriarcales pour vivre avec son aimé. une longue plongée psychologique et sociologique dans deux pays européens, séparés par quelque 2500 kilomètres. une réalité forte, parfaitement mise en scène par teona Mitevska, malgré quelques faiblesses techniques. pour les amateurs de films d’auteur profonds, à dévorer cette page d’histoire.

Filmographie sélective 2012 Louves, de Teona Mitevska Mince Alors, de Charlotte de Turckheim 2008 48 heures par jour, de Catherine Castel Le Piquant de la vie, de Dolorès Payas Musée haut, musée bas, de Jean-Michel Ribes 2006 Le 7ème jour, de Carlos Saura Les Aristos, de Charlotte de Turckheim 2005 Les gens honnêtes vivent en France, de Bob Decout 2004 Cause toujours, de Jeanne Labrunne 2001 101 Reykjavik, de Baltasar Kormakur 1991 Talons aiguilles, de Pedro Almodovar 1989 Si te Dicen que Cai, de Vincente Aranda Atame, de Pedro Almodovar 1988 La loi du désir, de Pedro Almodovar 1987 Marche ou crève, de Vincente Aranda 1986 Tiempo de silencio, de Vincente Aranda 1986 Max mon Amour, de Nagisa Oshima 1983 La Lune dans le caniveau, de JeanJacques Beinex J’ai épousé une ombre, de Robin Davis 1979 Dona Perfecta, de César Fernandez Ardavin 1977 Cambio de sexo, de Vincente Aranda 1976 La Rose et la flèche, de Richard Lester


Culture

CARNET DE

Un genre de surprise qui ne vous arrive pas souvent dans l’existence. Surtout quand j’apprends que l’acteur de 60 ans réunit par jour 350 millions de téléspectateurs, accrochés devant leur petit écran dans 90 pays. Une renommée incroyable que ce gars-là. Ses fans se comptent par millions et il n’hésite pas à passer des heures pour dédicacer sa photo à 6000 de ses admirateurs. Type sympa donc… A priori !

ambiance ‘rich and beautifull’ Piscine, eaux turquoises et jolies femmes pour cette saga contant la rivalité de deux familles aussi fortunées l’une que l’autre. Symbole du rêve américain ?

Coup de téléphone des Etats-unis… En ligne, l’agent de Ronn Moss, alias Ridge Forrester, héros mythique de ‘Amour, gloire et beauté’ ou de ‘Top Models’. La série la plus longue connue sur les chaînes américaines : 25 ans. Moss fait partie du quatuor de base et s’im-

Ronn MoSS

pose comme le visage le plus connu de cette saga. Trois mots échangés avec l’agent, et me voici ‘online with Mister Ronn Moss’.

Départ de la série la plus regardée du monde

claude Muyls

les deux compères Ronn Moss (Ridge Forrester) à droite, aux cotés de Don Diamont (Bill Spencer) choisi en 1990 comme l'un des 50 plus beaux hommes au monde par le magazine People Magazine,

8_ Les caRnetS

Au téléphone, sa voix est chaude. L’interview se passe à l’américaine : des réponses courtes, pas de grandes analyses. Mais il semble franc. Vous avez investi 25 ans de votre vie dans cette série : le bilan est-il positif ? Evidemment ! Beaucoup de travail, mais aussi une évolution intelligente de mon personnage en fonction de la période. Un quart de siècle change hommes et société ! Et tant d’encouragements du public…

Les deux premières années oui. J’ai appris, ensuite, à cloisonner mon existence professionnelle et privée. Je ne me suis jamais pris au sérieux ! On annonce la baisse de l’audimat du feuilleton diffusé chez nous sur RTL et votre départ. La production n’aurait pas cédé à votre demande d’augmentation… Joker !!! Je vous expliquerai tout cela en temps. Par contre, cette annonce a provoqué un tohubohu en Europe. RTL renvoie les derniers épisodes sur Club RTL et l’A2 se tâte. Une pétition – vous ne rêvez pas – circule pour le retour en héros de Ronn Moss… Mes fans me suivent depuis si longtemps ; nous formons une famille quasi au quotidien. Je tourne actuellement mes derniers épisodes dont je vous fournirai les photos. En exclu ! Que dire ??? De quoi êtes-vous le plus fier ? De mes deux enfants : je pense être un excellent papa.

‘‘

Vous ne restez pas sur la touche, car vous êtes un musicien consacré aux States…

Effectivement, j’ai commencé à jouer des percussions, de la guitare et de la basse électronique à 11 ans. 1976 : formation du groupe Player qui circule au travers des States. Notre premier tube mondial ? ‘Baby Come Back’… Qui ne s’en souvient pas ? J’étais bassiste. Notre album ‘Undercovered’ s’est arraché et un nouveau sera sorti quand vous aurez publié cette interview. Si vous deviez choisir entre Ridge Forrester et Player…

Je suis avant tout un musicien de pop and rock. J’adore être compositeur - interprète. Pourquoi ne vous être jamais produit en Belgique à l’image d’une Madonna ou d’une Lady Gaga ? ‘Just call me Claude, I shall run’ (Téléphonez-moi Claude, j’accourerai.) J’aimerais bien rencontrer ce grand bonhomme gaucher de 1m88 au physique de jeune premier. Je lance ma propre pétition !

‘‘

Jamais eu un dédoublement de personnalité avec Ridge Forrester ?

Je suis avant tout un musicien de pop and rock


www.caroline-biss.com

CarolineBiss_nj12ParisMatch.indd 1 cnt_120906_pubs.indd 2

6/07/12 16:52 13:30 3/09/12


Agendaculture

MuSiQue claSSiQue

il chante maintenant Depuis L’Ennui, Nettoyage à sec, Ridicule au cinéma, ou au théâtre Caligula qu’il avait mis en scène, Cravate Club, Le Bavard, il ne cesse de nous étonner. Et voilà qu’il chante, Charles Berling, acteur prodigieux. Encore un !!! On craint le pire, puis on reste surpris par ses propres chansons. Plutôt qu’être un de plus dans la folie des acteurs et comédiennes qui poussent de la voix, il rejoint la lignée d’un Reggiani. (Les 30/11 et 1/12

Théâtre 140 avenue Eugène Plasky, 140 à 1030 Bruxelles 02 733 97 09)

VaRieteS

Visite italienne

atypique il est, dans le paysage de la variété, un chanteur à part. Cali exprime son ressenti sans concession, avec force et conviction. il nous revient en acoustique piano/voix avec son répertoire revisité, réorchestré, épuré voire minimaliste. Son complice scénique ? Le fantastique pianiste anglais Steve Nieve, musicien depuis de nombreuses années d’Elvis Costello. il a aussi collaboré avec David Bowie, Morrissey, Alain Bashung et Sting. Cali ne fait rien comme les autres : il casse, reconstruit, surprend et s’amuse. il nous réserve quelques surprises de son cru.

Rinaldo Alessandrini, direction, clavecin, piano-forte et orgue, est l’un des grands noms de la musique italienne, passionné par le répertoire du XVie au XViiie siècle. Le 1er octobre, la Salle Henry Le Bœuf prend des allures de basilique Saint-Marc pour un concert baroque grand format. Rinaldo Alessandrini convoque son Concerto italiano, dont il est fondateur, et le RiAS Kammerchor pour restituer la puissance et la majesté de la musique vocale de Monteverdi. Ces Vêpres solennelles, extraites de la Selva morale e spirituale, apparaissent comme le testament musical du maître du baroque naissant et nous rappellent que même dans un contexte sacré, la musique est le miroir des passions humaines. (Au Palais des Beaux-Arts – 1/9/2012 – Salle Henry Le

Bœuf – 02 507 84 36 – www.bozar.be)

e é g r a h c e u q i t c e RentRée écl

(Les 18 et 19 octobre à 20h30 Théâtre 140 - 02 733 97 09)

ie

Michèle Montjo

Rédemption féministe… Le Théâtre de l'Eveil fête ses 30 ans… Guy Pion a demandé à Jasmina Douieb d'apporter son regard sur le spectacle de cette compagnie à ses débuts. Nouvelle version avec un regard plus féminin et libre au niveau de la mise en scène d’un texte toujours contemporain « L’Eveil du Printemps » de Frank Wedekind. (Théâtre le Public en coproduction avec le théâtre de L’Eveil

tHeatRe

jusqu’au 20 octobre et en tournée entre le 23 octobre et le 15 décembre www.theatredeleveil.org - info@theatredeleveil.org)

ue…

Carnet de lectu

re

Saga historiq

19ème ous emporte au Un livre qui n ettant de croiser rm siècle, nous pe mme urs d’antan co quelques acte Un « th ! e idéal Gustave Eiffel ue serait le term riller » historiq à l’écriture enlevée, e pour cet ouvrag u, malgré, parfois, en au rythme sout eue ». « L’Ange de la bl r eu fl « té un cô ge Paul écrit par le Bel Renardière », 1860, en en se ul op pr s Couturiau, nou diale. Héros du mon pleine débâcle Bazelaire, ingénieur e dr n xa le A livre, ser cide de propul ambitieux, dé à la ée di dé le ia mil l’entreprise fa s une ère moderne. n métallurgie da spectre d’une guerre le ec av le ci Pas fa ier les ne. Sans oubl avec l’Allemag s, les opinions ille ciers. secrets de fam s risques finan divergentes, le

ent ! 402 pages) A lire rapind–em 22,70 euros – (Michel Lafo

Rentrée inattendue On aime le théâtre Varia pour son originalité, ses audaces et sa programmation hors des chemin battus. Le 27 septembre, date officielle de la réouverture, il nous propose ‘Alaska’, spectacle pluridisciplinaire, de et mis en scène par Patrick Masset. Son plus ? une coproduction des quatre Centres dramatiques de la Fédération Wallonie-Bruxelles, ce spectacle fait fondre les frontières entre jeu, mouvement, musique, chant lyrique, porté acrobatique, marionnette… il nous plonge dans les eaux troubles de nos vies intérieures, au cœur du cerveau humain et plus précisément de la mémoire, de ses turbulences, de ses trous… Des trésors insoupçonnés remonteront à la surface. A coup sûr, vous ne resterez pas de glace !

(Du 27 septembre au 13 octobre 2012 au Grand Varia www.varia.be).


www.natan.be

cnt_120906_pubs.indd 3

3/09/12 16:52


Portraitculture ‘le Sac de farine’ rejoint ces films miracle renvoyant une image authentique de la culture maghrébine profonde. celle qu’aucun touriste ne côtoie. pour son premier long métrage, cette comédienne, directrice de casting et réalisatrice nous offre un film psycho sociologique, basé en partie sur son autobiographie. Sa technique, ses lumières, sa musique nous transportent dans un univers secret…

© www.projectopress.com

ENTRéE EN TOuCHES DiSCRèTES !

leçon de Volonté cette femme belgo-marocaine sourit aux instants bénis de la vie, malgré une existence tourmentée. Rayonnante dans une robe signée diane von Fürstenberg.


KadiJa Saidi lecleRe

La lumière du Maroc...

‘‘

On ne peut ignorer la prestation de votre héroïne jeune, incarnée par une adorable Rania Mellouli. Comment avez-vous découvert ce diamant brut ?

Par voie de castings… Elle s’est immédiatement dégagée des autres : elle avait une volonté, à 8 ans, d’obtenir le rôle, de jouer juste. Elle ne ressemblait pas physiquement à Sarah, adulte, mais finalement sa précision, sa volonté, sa mémoire l’ont placée en tête de liste. Le résultat est époustouflant. (Je confirme) Elle parle et écrit trois langues couramment… Et désire faire du cinéma : avis aux réalisateurs ! Votre film se définit comme une chorale de femmes, dont le fil d’Ariane est Sarah. Pourquoi l’absence des hommes ? Une réalité. Dans les régions éloignées des villes, les filles ne suivent pas de cours, mais apprennent à tricoter. Elles gèrent la vie quotidienne entre elles et l’homme n’entre en rien dans ce circuit.

le FilM en QuelQueS MotS décembre 1975. belgique : Sarah vit dans un foyer d’accueil catholique. brillante élève. Survient son père (Smaïn), décidé à la ramener au Maroc. l’intégration est pénible ; l’enfant est en souffrance, mais l’adolescente s’adapte. Sans oublier son côté rebelle, mû par ses souvenirs belges. elle débute une coopérative de laine et de tricots et à 17 ans, Sarah, seule à écrire en français, intervient dans la ‘Révolte de la faim’ de 1984, dont les étudiants sont les victimes. elle rencontrera l’amour… Mais la liberté l’emporte.

‘‘

Elle est fine comme une liane, presque fragile, avec un large sourire accroché à son visage. On ne peut ignorer un brin de tristesse au fond de ses yeux : la vie de Kadija ne fut pas un long fleuve tranquille. Installée à Laeken, dans une maison avec terrasse sur le toit, elle se plie à la discipline de l’interview. Coiffage, maquillage, prise de vues. Enfin, c’est à nous deux ; déjà on sent une complicité se dégager spontanément. Solidarité ? ‘Le Sac de Farine’ est votre premier long métrage. Quel en a été le déclencheur ? J’en avais besoin. Je désirais exprimer un ressenti qui me tenaillait ; aucun plan de carrière derrière tout cela. On voit déferler actuellement plusieurs films sur la situation des femmes en Afrique du Nord, dont ‘La Source des Femmes’ de Radu Mihaileanu. De la même façon que sont prisées et primées des actrices comme Hafsia Herzi, Sabrina Ouazani, Leila Bekhti… Le public semble ouvert à cette plongée dans des régions qu’il connaît, mais dont il ignore la culture, préférant rester dans son hôtel. Plutôt positif non ? Et puis, on a admiré les femmes lors du Printemps Arabe ! Comment avez-vous obtenu la participation d’Hafsia ? Je l’ai rencontrée à Dubaï, à la présentation de ‘La Graine et le Mulet’, dont on n’imaginait pas encore le succès et les récompenses qu’il obtiendrait. Hafsia était simple, humble, habillée discrètement. Aucune ostentation… Son rayonnement m’a séduite. Quand je lui ai soumis le scénario, elle a immédiatement accepté le rôle. Vedette, elle est restée la même jeune femme simple. Sans doute se protège-t-elle un peu plus ? Le contact est bien passé.

claude Muyls

C’est une histoire passionnelle où se retrouvent des lambeaux de ma propre existence

J’ai été troublée par le côté satellitaire de votre film. Autour de Sarah se greffent des événements qui disparaissent sans explications…

Je ne m’en suis pas rendu compte. Ayant vécu une partie des nombreux événements contés, j’ai oublié que les spectateurs ne connaissaient pas nécessairement la réponse. Erreur de débutante, mais je comprends bien votre perception incomplète de certaines séquences du film. De la même manière, on voit Smaïn, père de Sarah, apparaître, disons 3,50 minutes, puis ne plus revenir. Sa participation est miraculeuse. Il a accepté cette apparition grâce à un avis lancé sur Facebook. Quel homme merveilleux ! Vous avez raison : encore une disparition non expliquée. Autre petite gêne : pourquoi ne pas avoir développé d’autres caractères de femmes : ici tout tourne autour de Sarah… C’est une histoire passionnelle où se retrouvent des lambeaux de ma propre existence. Effectivement, d’autres personnages méritaient une analyse plus profonde. Votre réalisation est, par contre, sublime. Un bijou… Je suis terriblement flattée, mais c’est le résultat d’un travail d’équipe, ayant connu pas mal de remous pendant le tournage. Sans oublier la musique de Christophe Vervoort ; un des directeurs de la photographie, Gilles Porte, est venu au pied levé relever un collègue tombé malade. Ce film connut pas mal de remous dont les secousses du ‘Printemps Arabe’. A la fin du film, l’héroïne préfère la liberté à l’amour. Quelle aurait été votre préférence ? J’ai vécu la même histoire que Sarah, partie dans des conditions difficiles, laissant derrière moi, un homme que j’aimais. Quelles sont vos valeurs essentielles ? Le bonheur d’être libre, de voir des enfants se construire au sein d’un enseignement. Le manque d’éducation m’a fait terriblement souffrir. Je voudrais que les privilégiés du savoir reconnaissent leur chance…

FESTiVALS AuXQuELS PARTiCiPE ‘LE SAC DE FARiNE’ Festival d'Ostende, Festival de Namur, Festival du film indépendant à Bruxelles, Festival de Montpellier, Festival de Saint-Jean-de-Luz, Rencontres Cinématographiques du Maghreb (institut du monde arabe Paris), Festivals de classe a : Filmfestival Mannheim-Heidelberg et Cinémania (Montréal)

ReMeRcieMentS : coiffure et maquillage : giovanni d’accardi (0494 751 330) Robe : diane von Fürstenberg (02 648 62 24)


Disponibilité et offre des marchandises peuvent varier par magasin en Belgique. Valable à partir du 30 août 2012.

Chemisier

19.-

cnt_120906_pubs.indd 4 17_Les_Carnets_460x295mm_fr_cc.indd 1-2

3/09/12 16:52


www.c-and-a.be facebook.com/ca.belgium cnt_120906_pubs.indd 5

3/09/12 16:52 24-08-12 09:14


Créateur

CARNET DE

Quand le rock-chic rencontre Barbarella.

Créateur voyageur, homme raffiné, destin maîtrisé, Marc-Philippe Coudeyre n’a rien à regretter.

L’ultraféminin, et surtout rien de guindé malgré la perfection du porté.

MaRc-pHilippe coudeyRe l’élégant Connu des initiés, le créateur belge bluffe les plus blasés. Vision futuriste sublimée, élé-

© Julien Claessens

gance innée, il compte parmi les plus grands de la génération talent.

Tenue pensée pour traverser la nuit et la journée sans jamais s’effacer.

Parce qu’il a étudié l’architecture à Stuttgart et Barcelone avant de se piquer de mode à l’Académie Royale d’Anvers, Marc-Philippe Coudeyre, 36 ans, a le sens de la ligne, du tracé. Né à Aberdeen, le créateur belge passe son enfance entre l’Ecosse, l’Indonésie, les Émirats Arabes Unis, la France et la Colombie. Et les images s’ancrent, s’affinent, finissent au bout des doigts dans un processus créatif pointu et instinctif. En plus de sa marque éponyme, il officie chez Natan aux côtés d’Edouard Vermeulen et se fait connaître avec la justesse et la discrétion des élégants. L’homme est cultivé. Rien d’extravagant dans son attitude. C’est à l’intérieur que se passe la vision et son expression. Comme ‘Odyssey’, sa dernière collection d’hiver inspirée par ‘A Space Odyssey’ de Stanley Kubrick. Des accents futuristes, contrastés, drapés parfaits pour traverser les couloirs spatio-temporels qui conduisent à toutes les vies que l’on mène en une seule journée. Noir, bronze, doré, argent, matières nobles et irisées. Asymétrie, volumes et caractère, quelque part entre Balmain et Hermès, entre précision et rébellion, orgueil et originalité. On achète des pièces phares comme des investissements, parce qu’on sait que le vêtement ne vieillira pas, ne se fatiguera pas, sera vintage sans un accro dans quelques années. Points de ventes¬ sur mpcoudeyre.com Faussement sage, réellement osée, longueur parfaite et éclairs bien placés.

Juliette debruxelles


SUPERDRY.COM

cnt_120906_pubs.indd 6

3/09/12 16:52


ModeHiver 2012-2013

Les belgeS à paRiS

cléo phélie

ils sont les chouchous des podiums parisiens et des fashionista du monde entier ! et pour cet hiver, quelles surprises nous ont-ils encore préparé ?

aF Vandevorst la marque de fabrique. En 14 ans, ce tandem pointu est devenu la référence du minimalisme ultra chic et joue subtilement sur les codes du masculin/féminin. la tendance 2012. Des silhouettes chapotées et enroulées de laine, clin d’œil décalé à ‘l’homme invisible’. Et pour renforcer le style masculin, une combinaison bustier très sexy qui reprend les détails du costume d’homme : flanelle, fines rayures et pantalon droit. l’anecdote rigolote. Ces chapeaux en feutre vissés sur le bas du nez sont discrètement ajourés. De minuscules piqures qui permettent aux mannequins de ne pas se casser la figure.

ann demeulemeester

anthony Vaccarello la marque de fabrique. Après avoir travaillé aux côtés de Karl Lagerfeld chez Fendi, ce diplômé de la Cambre lance sa propre marque et devient le créateur des stars comme Gwyneth Paltrow en proposant une mode sophistiquée et sensuelle. la tendance 2012. Deux incontournables de sa collection : le bleu nuit satiné et l’effet ultra corseté. Des tailles fines, donc, ceinturées de brides pour souligner la silhouette sablier. une influence sportive aussi, avec la longue veste souple et brillante à multi poches. Sorte de parka du soir. l’anecdote rigolote. un mannequin hissé sur des talons aiguilles s’effondre et les autres brindilles viennent à son secours créant ainsi une solidarité amusée, la catastrophe est évitée ! 18_ Les caRnetS

la marque de fabrique. Cette pionnière de la mode belge et membre de la bande des ‘Six d’Anvers’, fête ses 10 ans sur les podiums parisiens. Elle affectionne un style sombre, presque gothique avec des silhouettes longilignes. la tendance 2012. Des apaches urbaines moulées de cuir de la tête aux pieds comme une seconde peau. On aime les longs gants froncés aux coudes et zippés à la veste. Pas pratique mais tellement chic. Et on copie les cheveux gominés et piqués de plumes pour jouer les guerrières qui battent le pavé. l’anecdote rigolote. Ces plumes gothiques chics sont aussi une spécificité d’un autre créateur belge, le chapelier Elvis Pompilio. Alors, qui a vu l’oiseau en premier ?


CH A N GE. YO U C AN.

ICE-CHRONO

www.ice-watch.com facebook.com/ice.watch Ice-Stores : Brussels - Antwerpen - Knokke De Panne - Wavre - Namur - Bastogne

2012-08-23-ice-watch-PARISMATCH-230x295.indd 1 cnt_120906_pubs.indd 7

23/08/2012 10:51:20 3/09/12 16:52


ModeHiver 2012-2013

dries Van noten la marque de fabrique. Cet anversois est le patriarche de la mode belge. Depuis 25 ans, il ne cesse de se renouveler. Passionné d’art et de voyage, il multiplie les imprimés, des reproductions de tableaux ou de photographies, et ose le mixe entre classicisme et exotisme. la tendance 2012. La superposition d’une jupe plissée à rayures et fleurs ultra colorées avec la sobriété d’un pantalon cigarette noir et des derbies vernies piqués aux hommes. Curieux, audacieux mais résolument moderne. Mais aussi de la fourrure par petites touches, une simple pochette ou une redingote aux manches yeti. l’anecdote rigolote. Dans sa collection été 2012, les imprimés dits ‘pixellisés’ étaient en réalité des photographies de fenêtres éclairées dans la nuit. Réalisées par James Reeves dans les villes de Londres, New York et Las Vegas.

leS belgeS à paRiS Hayder ackermann la marque de fabrique. Belge d’adoption, Hayder Ackermann a un sacré fan club ! il y a 2 ans il décline la proposition de remplacer John Galliano chez Dior, idem pour la Maison Martin Margiela. Et parmi ses plus fidèles clientes on retrouve les actrices Tilda Swinton et Penelope Cruz. Son style ? une mode très féminine et un travail des volumes très inhabituel. la tendance 2012. Du satin flamboyant ! Chez Ackermann, les femmes ont de la carrure. une veste épaulée et cintrée à la taille et un court cardigan boule. Deux pièces maitresses portées sur un skinny en satin ou une jupe crayon en cuir, qui créent une silhouette ‘sucette’, ronde au-dessus et étroite en bas. l’anecdote rigolote. Karl Lagerfeld a annoncé qu’il voyait Hayder Ackermann comme son digne successeur chez Chanel. Refusera-t-il aussi cette maison là ?

20_ Les caRnetS

cédric charlier la marque de fabrique. il fut pendant deux saisons le directeur artistique de la maison Cacharel avant de créer sa marque. L’hiver 2012 est sa première collection sous le nom de Cédric Charlier et son défilé est l’un des plus remarqué et apprécié. la tendance 2012. On reconnaît deux influences, l’allure hôtesse de l’air (jupe crayon taille haute) et le trend futuriste à la Matrix (lunettes noires et miroirs). il joue sur les brillances, du cuir verni au tissu lamé. Brillance aussi pour ses accessoires dorés rose, pochettes carrées et sandales bridées. Cédric Charlier signe le grand retour de cet or boudé depuis des années. l’anecdote rigolote. Le choix d’une musique techno métallique à fait grincer des dents tout le public.


C

I

N

E

blog: www.henin-blog.be New collections F-W 12 FEMMES

HOMMES

ANA ALCAZAR

ALTEA

ANNE FONTAINE

ARMANI JEANS

ARMANI COLLEZIONI

BOSS ORANGE

ARMANI JEANS

BREUER

BERENICE

BRUNO ST HILAIRE

BLANC KELLY

BURLINGTON

BRAX

CARL GROSS

CAROLINE BISS

CIRCLE OF GENTLEMEN

CIRCLE OF GENTLEMEN

DORE DORE

WOMEN

DRESSLER

CIRCLE OF TRUST

ETON

DIESEL

FYNCH-HATTON

ETOILE DU MONDE

G-STAR

FABIANA FILIPPI

GAASTRA

FRATELLI ROSSETTI

GANT

G-STAR GARDEUR HERNO HIGH HTC IKKS JEFF JUST’EVE KOCCA LIU•JO LUC.DUCHENE MABRUN MARC CAIN MAYERLINE MICHAEL KORS MONCLER OAKWOOD PAULE KA R95TH RALPH LAUREN REPEAT CASHMERE ROSSANO BISCONTI SCAPA 7 FOR ALL MANKIND SUPERDRY TERRE BLEUE TWIN-SET VENTCOUVERT

Y PRÊT-À-PORTER - CHAUSSURES - ACCESSOIRES

MABRUN

JACOB COHËN

FRATELLI ROSSETTI

GRAN SASSO HACKETT HERNO

LUC DUCHENE

ZADIG & VOLTAIRE

HUGO HUGO BOSS J.MILLER JACOB COHEN MABRUN MASON’S Mc GREGOR MONCLER NAPAPIJRI OAKWOOD PAUL SMITH PEUTEREY POLO RALPH LAUREN R95 TH SCHNEIDERS SEIDENSTICKER 7 FOR ALL MANKIND SUN68 SUPERDRY VAN GILS

MONCLER

MARC CAIN

VIGANO WATERVILLE WILLIAM LOCKIE ZILTON

WATERVILLE ZADIG & VOLTAIRE

CHAUSSURES BOSS ORANGE

ACCESSOIRES

CARLOS SANTOS

CLIO GOLDBRENNER

FRATELLI ROSSETTI

DIANE VON FURSTENBERG

HESCHUNG

EPICE

HUGO BOSS

GEORGE GINA ET LUCY

PAUL SMITH

LIU•JO LONGCHAMP

PARFUMS

LES CORDES

AQUA DI PARMA

MOSCHINO

BYREDO

RITA&ZIA

ODIN

Ouvert du lundi au samedi de 10h à 18h30

94, Avenue Schlögel

cnt_120906_pubs.indd 8 henin_match.indd 1

l

CINEY

l

T. 083 21 31 90

l

www.henin-ciney.be

l

www.henin-blog.be

3/09/12 16:52 3/09/12 16:06


Carnets d’accessoires

à l’écart de la zone ultra-branchée se cache l’une des plus belles adresses de la capitale.

l’atelieR MaRcHal

Le luxe artisanal Juliette debruxelles

Pratique et modulable ‘Petate’ un sac cylindrique façon paquetage de marin

I niyona, du bout des doigts nina bodenhorstt crée sacs et bagages comme on construit des cabanes, avec la passion des rêveurs, l’exigence des impatients. une fabrication artisanale 100% belge qui donne envie aux femmes comme aux hommes de porter ces essentiels de cuir aux doublures soignées, aux finitions parfaites. Après cinq années de design industriel à La Cambre, elle passe six mois aux côté de Didier Vervaeren dans les ateliers de Delvaux puis dessine les collections de Nathan-Baume pendant sept saisons. La naissance de son fils James lui donne ensuite envie de créer sa propre marque, avec les difficultés, les embuches que cela représente. Pleine d’élan, elle s’accroche à un savoir-faire qu’elle maitrise, développe et transmet. Rare, juste et beau.

www.niyona.be 22_ Les caRnetS

Il y a des sacs qui renferment toute une vie. De la pochette low cost élimée que l’on balade partout au sublime Kelly transmis de mère en fille, il revêt l’importance qu’on lui donne. Un élément indispensable du style, une signature, un contenant utile qui renferme tout de nous. Le mystère, l’intimité, une trace de l’émancipation de chacune. Rien de moins que l’extension de soi. L’Atelier Marchal - la marque de maroquinerie créée en 1999 et arrivée chez nous en 2010 – sait tout cela. Depuis la genèse du projet, le créateur espagnol Josep GarciaMarchal et sa sœur Ana ont eu à cœur de proposer le savoir-faire le plus abouti, les cuirs les plus nobles, les lignes les plus novatrices. Un tandem qui se donne l’écho, entre création et rigueur. Car il en faut pour ne pas céder aux sirènes de la fabrication à la chaîne au bout du monde qui dénature les intentions et rendent cheap n’importe quel produit fini. On le sait : mieux vaut acheter moins mais mieux à

l’heure où le cuir importé d’Asie est imbibé de chrome 6, de colorants azoïques et autres anti-moisissures toxiques. Ici, toutes les pièces sont réalisées à la main par un maitre artisan en Espagne à partir de matériaux fabriqués en Europe. Des produits de qualité, contrôlés, réalisés en édition limitée. Une production durable, responsable, respectueuse. L’éthique des plus illustres références sans la déraison des tarifs pratiqués par les grandes maisons. Finitions irréprochables, collections urbaines, pratiques, modulables, intemporelles, à l’image de ce ‘Petate’, un sac cylindrique façon paquetage de marin, zippé, sanglé, parfait pour les longues journées, les soirées prolongées jusqu’au lendemain matin, les escapades d’une nuit, les voyages ‘bagages réduits’. On y stocke les basiques, les objets ‘au cas ou’, les ballerines de secours, on remplit. Et plus important : on le garde longtemps, parce qu’on a pris le temps de le choisir dans le cadre de la boutique discrète de la rue de Laeken où le conseil n’a rien d’extravagant, où l’accueil ne se veut pas confident, où le choix est un grand moment. 60 rue de Laeken, 1000 Bruxelles. ateliermarchal.com

petites pochettes pop


Vous habiller, notre passion depuis 3 générations !

Avantgarde Schneiders Peserico Amina Rubinacci Van Laack Losani Anne Belin Yolan Foulard Kenzo Rosenberg + Lenhart Richard Grand Cinzia Rocca Avenue de Tervuren 2 - 1040 Bruxelles - Tél.: 02/735.78.00 - Fax: 02/734.59.95 - www.roseetvangeluwe.be vangeluwe@skynet.be - Parking privé - Du mardi au vendredi de 9h30 à 18h30 et le samedi jusquà 17h30

VAN GELUWE 295x230 9AOUT12.indd 1 cnt_120906_pubs.indd

28/08/12 15:02 3/09/12 16:52


Jeanne couture ADV 129.indd 1 cnt_120906_pubs.indd 10

27/12/11 12:42 3/09/12 16:53


Tendances

CARNET DE

Pour décrypter les grandes nouveautés automnales, je me suis adressée à

Philippe Zone, alias Francis Ferent, dont la nouvelle boutique s’ouvre, agrandie, avenue Louise. Le résultat ? une mode recentrée sur des lignes plus classiques, flirtant avec le rétro, des matières luxueuses comme le tweed ou des imprimés brocard, la fourrure en touches. Le triomphe du bleu cobalt et de l’orange, des imprimés, des formes plus dégagées. Le style s’assagit, réfléchit à l’incidence de la crise, devient plus sécuritaire. Ce qui donne malgré tout un réel bonheur de la porter.

perfection toujours l’équilibre parfait chez armani : sa jupe-culotte marine s’accompagne d’une veste en laine orange et cobalt, fermeture asymétrique. le must ? la pochette assortie !

www.armani.com

Suivez la

FaSHion attitude agathe de la tour


modetendances “Pour coller mieux aux tailles au-dessus d’un 38, les stylistes ont spontanément dessiné des coupes plus généreuses, comme un cocon protecteur, pour une silhouette toute en courbes”, nous explique Philippe Zone. On pense aux grandes stars d’antan, qui affirmaient leurs formes voluptueuses comme une Ava Gardner. Dans le même esprit ‘glamour’, les tailleurs, jupes crayon, s’alignent au niveau du genou. Les longueurs peuvent descendre jusqu’au mollet. “On voit le tweed revenir en force dans les coloris forts de la saison : orange et bleu cobalt en tête. Ce dernier se marie à la perfection avec du noir. S’ajoutent des imprimés brocard, tapisserie, voire peinture renaissance.”

Une silhouette plus RéaliSte Philippe Zone : “On retourne vers plus de sagesse vu la conjoncture, avec une mode élégante et réfléchie.”

agathe de la tour

le style en do majeur On pense aux années d’après guerre pour cette ligne raffinée, dessinée par natan. Tailleur en vert, l’un des autres coloris phare de la saison, avec la fameuse jupe crayon. www.natan.be

luxe baroque dolce&gabbana nous surprend par cette silhouette inspirée de la mère Russie. La jupe de velours noir est entièrement brocardée d’or, le top s’inspire de la même thématique, et le col en vison noir termine la silhouette. A épingler le sac en fourrure et les bottes ukrainiennes. En vente chez Ferent.

www.dolcegabbana.com

Matière refuge Focus sur le tweed travaillé dans de nombreuses formes. burberry le mêle avec une flanelle blanche pour un manteau trench, épaulettes, froncé à la taille, enserrée par une ceinture nœud de couleur canari. Le plus ? La casquette ! www.burberry.com

choc des coloris Du bleu cobalt pour une petite veste ample de Mer du nord, portée sur le pantalon star de cet hiver, bien large et confortable, si possible en noir.

www.merdunord.com

26_ Les caRnetS


cnt_120906_pubs.indd 11 sch_12009_BE_Baxter_230x295abf_ICV2300.indd 1

3/09/12 16:53 31.08.12 11:25


modetendances

Déséquilibre Les longueurs et les volumes s’entrechoquent allègrement. Jean paul gaultier construit une silhouette chic en tailleur pantalon classique, porté sur une cape en cuir bordée de fourrure plus courte.

www.jeanpaulgaultier.com

Volumes contrariés Salopette legging, hanches cavalières en cuir éclatant rouge, porté sur un pull en grosse maille. Décidément givenchy ne lâche pas la tendance.

Amazone La guerrière des temps modernes revisitée par Viktor & Rolf. Du noir évidemment, pour ce blouson bien épaulé, porté sur un pantalon slim. Effet salopette garanti.

www.givenchy.com

www.viktor-rolf.com

Choc des MatièReS agathe de la tour

“Le tweed, les imprimés brocardés, vedettes incontestées de cette saison, se font talonner par le grand retour de la maille type irlandaise, tricotée main, par la fourrure qui, malgré les mouvements écolos, persiste et signe dans les coloris de la saison et la dentelle habillant les gambettes », précise Philippe. J’ajouterai le cuir omniprésent dans toutes les pièces de la garde-robe, avec, en star, le legging dans de nombreux coloris.

1. Luxe Mulberry n’hésite pas à construire une silhouette avec un gilet finement ceinturé en fourrure longs poils, porté sur une jupe en cuir. www.mulberry.com

2. Galactique Rick owens n’est pas à une provocation près : casque en laine assortie au revers d’un blouson zippé en orange tendre, doublé de fourrure rasée. Porté court sur une longue jupe en flanelle, nuance assortie à la fourrure.

www.rickowens.eu

3. Sobre et chic Marni réussit toujours des silhouettes à la géométrie étonnante. Robe tunique en cuir, sous pull noir et marine et col en fourrure. www.marni.com

1

Le poil se colore Pas de complexe pour la fourrure. On la retrouve dans tous les coloris – jaune, vert, fuchsia – et même en patchwork des nuances tendances, comme chez Williamson, legging en cuir doré.

www.matthewwilliamson.com

2

3


GIESSWIEN

Mirabell

B O U T I Q U E C L A S S I Q U E D A M ES

Centre scolaire de

BERLAYMONT

Dépositaires des uniformes du centre scolaire du Berlaymont & des Servites de Marie à Uccle

Passage Wellington 64 - 1410 Waterloo - Tél.: 02/354 65 47 - Ouvert tous les jours de 10h00 à 18h30 (sauf le dimanche)

ROUSSEL 295X230_SEPT12.indd 1 cnt_120906_pubs.indd 12

3/09/12 16:53 12:01 3/09/12


modetendances

chic & choc Rétro court

une couleur peps totalement branchée, l’orange star de la saison pour cette robe un zeste rétro comme le veut la tendance, signée givenchy.

La marque belge pauline b nous la joue jeune et rétro à la fois. Jeune par son ourlet mi-cuisse, rétro par son inspiration années’60, en stretch moulant et zippé.

www.paulineb.com

Vitaminée natan n’a pu résister à l’appel de l’orange pour ce pantalon à imprimés discrets et veste marine courte, manches trois-quarts. Point d’orgue la pochette assortie.

www.natan.be

précieuse… Comme la pierre émeraude. indReSS continue sa philosophie d’élégance discrète, de coupes parfaites et de matières précieuses.

elégance nonchalante

www.indress.net

La guerre des couleuRS agathe de la tour

En tête, s’imposent l’orange et le cobalt. “Le premier pour une bonne dose de vitamine C en version monochrome ou à mixer avec du tweed et du kaki. Le bleu cobalt s’impose en coordonné avec du tweed ou en contraste avec du noir”, nous explique Philippe Zone. Surprise : s’ajoutent un vert émeraude somptueux, un rouge passionné et un lie de vin. La vague arc-en-ciel contredit l’esprit régressif des silhouettes, volumes, longueur. L’automne sera gai ou ne sera pas.

FiFty FouR les deux boutiques les plus hype de bruxelles se transforment. au 54 avenue louise, à un jet de pierres du nouveau Francis Ferent, ‘Fifty Four’, connu pour des marques comme balenciagia, yves Saint laurent, Marc Jacobs, lanvin ou Marni s’agrandit. “Malgré la crise”, me déclare son propriétaire. “Nous restons des artisans passionnés ; nous continuons à y croire. » belle leçon de positivisme. tout ce qu’on aime…

constance La classe toujours omniprésente chez balenciaga avec cette robe manteau cobalt, épaules larges et revers blanc, longueur genou.

www.balenciaga.com

Micro imprimés géométriques, mis en vogue par Prada, et revisités par caroline biss sur une robe plissée, protégée par une maille nonchalante dans ce bleu cobalt tant apprécié. Les bottes restent au top, à talons et surtout cavalières.

www.carolinebiss.com


GIO_Paris Match_september_Ad_GIOVANE 3/09/12 12:11 Pagina 1

a WWW.GIOVANE.BE 09 384 40 52

CONCEPT STORES: LIPPENSLAAN 287 8300 KNOKKE MAENHOUTSTRAAT 4 9830 SINT-MARTENS-LATEM

cnt_120906_pubs.indd 13

3/09/12 16:53


Modeactu

LA MODE, C’EST QuOi? C’EST Qui? A QuOi çA SERT? EST-CE QuE C’EST BEAu?

Moda Moda

les réponses à toutes ces questions en 2 minutes 30 chrono. aurélie Wijnants, productrice du programme, nous dit tout.

l’émission qu’on ne loupe pas

Juliette debruxelles

ondine Sténuit et didier Vervaeren, duo moda

de rendre tout cela accessible et attrayant pour le ‘grand public’. Ondine est un peu candide, elle découvre des mondes qu’elle connaît mal et s’y intéresse jusqu’à intéresser les gens. Elle ne hante pas les défilés habituellement, elle est fraiche das ce milieu. Ça lui permet de demander comment des filles qui défilent les seins à l’air ou ds gars tout en fluo vont influencer ce que l’on va porter au quotidien la saison prochaine...

Qu’est-ce qu’on va voir? Moda Moda est une émission sous forme de courtes capsules diffusées chaque samedi. On y parlera de la création belge en Belgique. Nous avons aussi prévu quatre émissions ‘hors série’ de 45 minutes sur les créateurs belges à l’étranger. On suivra Ondine Sténuit parfois accompagnée de Didier Vervaeren à travers des reportages, interviews et découvertes. Ça s’est très bien passé entre eux deux, le duo a tout de suite fonctionné. ‘Il sont tombés amis’, la complicité était instantanée. Didier apporte son expertise dans un domaine qu’il connait bien tout en restant discret. Parfois il la taquine, ce qui donne de petits moments volés très amusants. La mode reste le fil rouge mais on parlera de design, de gastronomie, de théâtre, de cinéma, de danse contemporaine, de tendances en général sans jamais se prendre au sérieux.

Un programme pointu pour les pointus ? Non, un programme pointu pour tout le monde. On attaque les sujets par le haut, mais quand le thème est ardu, on l’aborde de manière à ce que tout le monde se sente embarqué. Ce n’est pas toujours mainstream mais notre but est

la mode, c’est aussi ça !

D’où vient cette envie? De nos envies, justement. On avait envie de travailler autour de sujets qui nous intéressent vraiment, qui appartiennent à la pop culture des 25-45 ans et plus. On a frappé aux portes et on a été très bien accueillis. On s’est rendu compte en proposant l’émission qu’il y avait une réelle demande de visibilité de la part des créateurs qui regrettent d’être cantonnés à des ‘niches’ très réduites. En Belgique, on manque un peu de fierté nationale. On n’arrive pas à se mettre en avant. Les créateurs belges sont souvent plus connus à l’étranaurélie Wijnants, productrice protectrice

ger qu’ici, les médias ne font pas rayonner le foisonnement que l’on trouve chez nous. On avait envie de changer ça. C’est un petit pays mais il s’y passe des choses. Et depuis que la belgitude a du succès à l’étranger, on a face à nous un beau miroir.

Que verra-t-on dans la première diffusion? Un hors-série de 26 minutes: ‘Le festival de Hyère, c’est belge ou quoi?’. On a plongé dans ce festival de mode et de photographie où se font et se défont les réputations parce qu’il y a énormément de Belges sélectionnés et souvent primés. On a tourné un peu à l’arrache. On a proposé le sujet à la RTBF le lundi, on a reçu le “ok” le mercredi et le vendredi matin, on arrivait pas très frais à 1200 kilomètres d’ici, avec juste des accréditations mais aucun rendez-vous ou interviews prévues. C’était un tournage formidable et plein d’anecdotes. Vous allez voir, c’est extra! Moda Moda, tous les samedis à 19h10 sur RTBF2 à partir du 15/9

32_ Les caRnetS


cnt_120906_pubs.indd 0574_AF_COHEN.indd 14 1

3/09/12 16:53 28/08/12 17:11


Modebelge

Parce qu’elle est sans limite La mode belge n’est pas la mode d’ailleurs. Et si elle s’exporte avec succès, son originalité ne la quitte jamais. On est ‘pour’ une signature, ‘contre’ une autre, mais jamais en dehors. Elle traduit une époque, une situation, le carrefour des émotions, des crises, des rebonds à travers. Une histoire unique sortie d’un esprit visionnaire et créatif. Deux directions. Style épuré, coupes droites et affûtées, teintes sombres, blancs nuageux d’un côté. Fantaisie no limit, excès, débordement de couleurs et de motifs de l’autre. Pour Didier Vervaeren, directeur artistique de Modo Brussels (l’ambassade de la mode bruxelloise) «Ce qui caractérise la

l’une de plus belles visions de céline de Schepper.

mode belge, c’est sa singularité. Avant les ‘Six d’Anvers’ (Walter Van Beirendonck, Ann Demeulemeester, Dries Van Noten, Dirk Van Saene, Marina Yee et Dirk Bikkembergs), la mode belge n’avait pas de réel rayonnement au niveau international. Leur travail a rimé avec la fin de la confidentialité et avec le début de la médiatisation pour plusieurs générations de créateurs. L’ombre de ces six talents forme un ancrage à la fois très inspirant mais aussi très lourd pour ceux qui ont suivi. Nous avons la chance d’avoir des créateurs dont le travail très personnel ose aller à contre-courant des tendances, d’autres qui au contraire l’initie. La mode belge est sans limite…».

©Laetitia Bica

cédric charlier ou le rock réinventé.

On aime la mode belge... pas seulement par fierté patriotique…

Parce que la relève s’exporte Chaque année, les meilleures écoles de mode belges (entre autres La Cambre Mode(s) et l’Académie d’Anvers) voient sortir de leurs promotions de jeunes talents vite repérés par leurs ainés. C’est ainsi qu’Antony Vaccarello a débuté sa carrière chez Fendi sous la direction de Karl Lagerfeld avant de lancer sa propre collection en 2009 sous la haute bénédiction de Laetitia Crahay, autre prodige que Paris nous a volé et qui déclare, modeste : «Rien n’est calculé dans ce que je fais, je ne veux pas devenir le créateur du moment. Ce sont des choses qui se construisent saison après saison. » Sur le chemin d’Ann Demeulemeester, Dries Van Noten, Kris Van Asshe, Jean-Paul Knott, Diane Von Furstenberg, Natalia Brilli, Véronique Leroy, Carine Gilson, Sandrina Fasoli, Maison Martin Margiela, Tim Van Steenbergen, A.F. Vandevorst, Olivier Theyskens, Elvis Pompilio et bien d’autres (comme Etienne Russo, véritable metteur en scène de défilés), ont prouvé à l’étranger que notre pays n’avait pas à afficher de complexe d’infériorité.

la coupe Knott

34_ Les caRnetS

luc duchene et elettra Wiedemann, la mode belge, c’est aussi ça !


imprimés pensés et lignes irréprochables par christian Wijnants.

Les tissus Funky de Scabal pour Stromae

Parce que c’est plus qu’une question de nationalité Sortis de l’Académie d’Anvers (réputée plus internationale que La Cambre Mode(s)), ils sont nombreux – à l’image d’Haider Ackermann – à s’étiqueter ‘créateurs belges’ bien qu’originaires d’autres pays. Le créateur globe-trotter originaire de Colombie est d’ailleurs considéré ici comme un trésor national. Le revers de la médaille? Lorsque le succès emporte nos talents de l’autre côté de la Seine, il leur arrive d’oublier leur origine et de ne rien faire pour la relever. Les français mal informés pensent d’ailleurs que Raf Simons – l’hypratalentueux directeur artistique de la couture, du prêt-à-porter et des accessoires féminins de Dior - est Anglais. La Belgique n’est-elle pas le nombril du monde ?

MaiS pouRQuoi ? Juliette debruxelles

Parce que même les égéries sont décalées Ainsi lorsque Scabal, la très classieuse marque belge de costumes haut de gamme, choisit Stromae comme visage pour sa collection inspirée de tissus funky datant des années 70, le milieu se pâme et applaudit. «Stromae est LA personne idéale pour porter la collection Capella. C’est un jeune homme chic, talentueux et distingué, qui affiche sans complexe un look vestimentaire original et très travaillé. Au travers de son style, il ne cherche pas à choquer ou à marquer les esprits, mais plutôt à affirmer son goût pour les tenues vintage qui véhicule une élégance intemporelle. Nous sommes actifs dans plus de 65 pays et l’aura internationale de Stromae correspond donc parfaitement à la dimension internationale de Scabal. » confiait à ce sujet Gregor Thissen, CEO de la marque. Et lorsque Luc.Duchene choisit Elettra Wiedemann, petitefille d’Ingrid Bergman et fille d’Isabella Rossellini, c’est aussi de classe et d’exception qu’il s’agit…

Parce qu’il est encore possible d’y faire carrière Certes, la conjoncture actuelle fait trembler toutes les maisons de couture (voir encadré ci-après), mais au milieu des inquiétudes légitimes brille la force de l’entreprenariat. Il n’y a qu’à voir Jean-Paul Lespagnard qui enchaîne les collections, Cédric Charlier qui explose, Zoé Vermeire qui quelques mois après être sortie diplômée de La Cambre Mode(s) rejoignait les cinq finalistes du H&M Design Award. Christian Wijnants dont les collections sont distribuées aux quatre coins de la planète, Céline de Schepper et ses créations fortes et inspirées… Parce qu’il ne faut rien lâcher !

Le côté obscur de la force impossible de parler de mode belge sans dresser le constat de la situation financière catastrophique qui a poussé bon nombre de grands noms à mettre la clé sous le paillasson. le show room de Walter Van beirendonck fermé, olivier Strelli dans le gouffre, la créatrice d’accessoires et de bijoux olivia Hainaut obligée de laisser sa boutique du châtelain, christophe coppens à terre après 21 ans de succès. c’est ce dernier qui expliquait au moment de remettre les clés : «Mes idées sont autrement différentes que ce que le marché demande. les acheteurs des magasins sont forcés de choisir la sécurité, plutôt des lignes d’accessoires griffées par des créateurs ou des maisons de mode. avec timing de livraison respecté et vente assurée. les boutiques préfèrent des accessoires moins coûteux, des gimmicks ou tout ce qui ressemble à la hype du moment. Je ne propose rien de tout cela dans mes collections. désolé pour mes fidèles clients. c’est un cercle infernal que je ne parviendrai pas à briser. depuis quelques années, il s’agit seulement de se retenir, d’enlever, de diminuer, d’être prudent. Mon dilemme entre mode et art est aujourd’hui à son paroxysme. Je suis totalement perdu, tiraillé sans cesse entre ce qui est et devrait être. il reste si peu, je fonctionne avec un dixième de mes capacités, et cela ne va pas.» presque une invitation à acheter mieux, à ne pas saboter un marché fragile et précieux. une bonne nouvelle cependant : après avoir subit une liquidation judiciaire en 2009, la styliste belge Véronique branquinho se relève, relance sa marque et présentera sa collection de prêt-à-porter féminin printemps-été 2013 pendant la semaine des défilés à paris dans quelques jours. Les caRnetS_ 35


Fashioncodes Blues de la rentrée ? Offrez-vous un jeans ! C’est LA pièce must-have de la garde-robe urbaine : casual et confortable le jour, sophistiquée et glamour le soir. Faut-il, cette saison, posséder un skinny, un modèle taille haute, bootcut ou flared esprit seventies chic ? ‘Tout est permis pourvu que ce soit denim’, assure la styliste de Maasmechelen village. La célèbre destination de shopping de luxe à prix cassés est aussi l’eldorado du jeans trendy ! A une heure de Bruxelles, les addicts du denim peuvent y trouver toute l’année le plus vaste choix du Benelux.

‘‘

‘‘

Chic

angel

MaaSMecHelen Village cHic outlet SHopping ®

Destination

COuPS DE CœuR DE SéDuCTiON ROCK’ROLL POuR AuDACiEuSES ‘DENiMiSTAS’

style

JouR J, JouR JeanS Avec plus de 100 boutiques outlet, Maasmechelen Village permet de passer la plus agréable des journées mode et de shopping haut de gamme. Son univers, chaleureux et pur luxe, réserve sans cesse de nouvelles surprises comme le ‘Denim Garage’*. imaginez un univers totalement dédié au jeans : Blue Denim Bar et musique lounge, motos Harley Davidson, exposition consacrée aux 1001 façons de porter le jeans et... possibilité de faire customiser le vôtre par un artiste ! Look glam’rock garanti !

blazer militaire strassé Strenesse Women collier prix original 479 € argent prix outlet 249 € liu Jo prix original 70 € prix outlet 44 €

Veste denim et strass, 7 For all Mankind Women prix original 309 € prix outlet 229 € Sac à franges en cuir calvin Klein Jeans prix original 240 € prix outlet 144 €

blouse en soie escada prix original 320 € prix outlet 189 € bustier denim liu Jo prix original 213 € prix outlet 136 €

gants en cuir g-Star prix original 79 € prix outlet 20 €

botte western jeans et cuir Spazio (dolce&gabbana) prix original 695 € prix outlet 345 €

Jeans style skinny guess Women prix original 189 € prix outlet 109 €

boot à franges guess Women prix original 250 € prix outlet 150 €

Veste zippée en cuir noir Spazio dolce&gabanna prix original 1595 € prix outlet 695 €

escarpin clouté en cuir guess Women prix original 250 € prix outlet 150 €


catherine Malaise

‘‘

‘‘

denim

et mieux encore, du 14 septembre au 7 octobre * : des animations 100% jeans et réductions exceptionnelles sur les tarifs déjà ‘outlet’ des labels tendance. Superdry, 7 For all Mankind, g-Star Raw, diesel, guess, desigual, pepe Jeans, tommy Hilfiger, levi’s, Miss Sixty…

casquette denim Spazio dolce&gabbana prix original 125 € prix outlet 59 €

Denim

dandy

TOuT POuR JOuER Au ROCKEuR GENTLEMAN...

style

chapeau bleu nuit g-Star Men prix original 79 € prix outlet 59 €

MaaSMecHelen Village, Mode d’eMploi célébration denim : du 14 septembre au 7 octobre. Services : navette Shopping ExpressTM au départ de Bruxelles, centre d’information, accès Wi-Fi gratuit, nombreux restaurants et cafés.

blouson denim g-Star Men prix original 299 € prix outlet 150 €

outlet : réduction de 30 % à 60% toute l’année.

blouson en cuir calvin Klein Jeans prix original 532 € prix outlet 319 € cravate en black denim g-Star Men prix original 39,90 € prix outlet 26 €

ceinturon militaire guess Men prix original 96,50 € prix outlet 57,50 €

150 marques fashion et lifestyle : Desigual, Superdry, Escada, Strenesse, Essentiel, Guess, Hugo Boss, Liu Jo, River Woods, Spazio (Dolce & Gabbana), Versace, ugg Australia, Wolford, L’Occitane en Provence, Scapa, Stijn Helsen et bien d’autres...

bracelets cuir et acier dyrberg Kern Men prix original 105 € (large), 69 € et 60 € (fins) prix outlet 69 €, 45 €, 39 €

Jeans calvin Klein prix original 140 € prix outlet 84 €

derby en cuir noir& blanc essentiel Men prix original 295 € prix outlet 148 €

infos pratiques :

botte cow-boy cuir havane Malboro classics prix original 185 € prix outlet 60 €

A une heure de Bruxelles. Ouvert du lundi au vendredi, de 10 à 18h, les samedis et dimanches, de 10 à 19 h. Zetellaan, 100 3630 Maasmechelen.

Plus d’infos : www.MaasmechelenVillage.com www.ChicOutletShopping.com


eauté

CARNET DE

gourmand, baroque ou glamour ? Les senteurs de la beauty-rentrée se suivent et ne se ressemblent pas.

Dessert olfactif en flacon bonbon lanvin Eclat d’Arpège Gourmandise. A déguster sur peau nue. Sans modération. Départ lilas & citron, cœur floral thé vert & fleur de pêche, fond plus charnel...

Mystère des sens: Coco Noir chanel. Subtil. Enveloppant. Du velours noir tissé de santal, patchouli, encens, vanille, vétiver, fève tonka. un ‘grand baroque nocturne’ si addictif qu’on a envie de le porter dès le matin !

Rouge toujours

Sophistication fashion

Les grands créateurs de maquillage continuent à l’adorer. Mais avec des textures liquides inédites qui ont du ‘mordant’ côté couleur et tenue longue durée! Chez Shiseido, Dick Page (notre photo) s’enflamme pour une ‘Laque de Rouge’ à couleur dopée et brillance exquise. Chez Guerlain, Olivier Echaudmaison mise sur une véritable ‘crème de rouge’ intense et mate baptisée Rouge G L’Extrait. On adore l’étui d’acier XL avec miroir !

Gucci Première, by gucci. Mix hollywoodien de fleurs blanches, musc sensuel, cuir et bois. Sillage glamour et flacon de star. Pas besoin d’être une habituée des red carpet pour succomber...

Les eSSentielS de la rentrée tour de classe des nouveautés make-up les plus séduisantes, des bons points cosmétos et parfums à adopter pour se sentir belle et bien. catherine Malaise

geste express Qui dit maquillage doit penser au démaquillage... Fini les litres de lait : Sisley s’en charge avec une eau surdouée, très douce et adaptée à chaque type de peau. L’Eau Efficace nettoie visage et yeux et puis, fait office de tonique grâce à ses actifs apaisants &hydratants. Vous avez dit pratique ?

Maître-achat La Palette Golden Jungle dior réunit toutes les hittendances de l’automne. Côté paupières : le kaki civilisé de reflets or. Côté lèvres : un gloss nude pour rehausser l’éclat naturel. Côté pommettes ? Le teint se réchauffe de brun cannelle/terre de sienne (Diorblush). Chic, on peut aussi utiliser le reste de poudre bronzante de l’été !

presque peau nue Cet automne, on assiste à un défilé de fluides de teint ‘zéro matière’ qui photoshopent imperfections et manque d’éclat ! Chacun a son petit secret : le Teint Touche Eclat ySl évite toute poudre opacifiante. Chez dior, la version 2012 du Diorskin Nude contient des ingrédients qui miment ceux de la la peau. Le Maestro d’armani délivre, au compte-goutte, le plus fin des films colorés : sa formule-fusion, sans eau ni poudre, allie pigments intelligents et 5 huiles qui s’évaporent à différentes vitesse.

outils à l’œil Au premier essai, c’est réussi avec ces instruments du regard 100% repensés. Le nouveau mascara Noir Couture givenchy arbore une brosse ‘3 boules’ conçue pour attraper tous les cils, les galber et les faire voltiger vers un volume instantané. Avis aux maladroites : l’eye-liner Dot Liner clarins s’équipe d’une triple tête permettant un tracé super facile ‘point par point’.

droit de regard Du nouveau pour faire face à fatigue de la rentrée ! La ligne Prodigy Powercell Helena Rubinstein lance le premier anticernes traitant. La formule, fraîche et légère, estompe les cernes et promet surtout de les diminuer en 1 mois avec l’aide de puissantes cellules souches de criste océanique. A essayer aussi, le SOS Eye Patch : en 15 minutes, sa matière ‘seconde peau’ concentre l’efficacité de 15 jours de soin contour des yeux...


cnt_120906_pubs.indd 15

3/09/12 16:53


CNT_120906_mode6 3/09/12 18:56 Page42

OffreVIP

Serez-vous L’inVitéE ViP Dessange ? La Maison Dessange, référence incontournable de la Haute Coiffure et du Luxe, invite l’une de nos lectrices à découvrir son nouveau vaisseau-amiral de Bruxelles. Un temple dédié à la beauté dans sa globalité : coiffure, soin et maquillage, spa du cheveu, institut... Envie d’être choyée, conseillée et sublimée comme une star ? C’est le privilège que chaque salon Dessange réserve à ses clientes. Le plus important, le plus vaste et le plus nouveau d’entre eux permet, bien sûr, de l’offrir encore plus royalement... Installé depuis peu dans un ancien hôtel de maître de l’avenue Louise, cet écrin d’excellence ouvrira ses portes à une lectrice pour une demi-journée de beauté et de détente. Et si c’était vous ? Imaginez : confortablement assise dans l’élégant salon, l’équipe des experts qui vous prodigueront soins et conseils vient vous accueillir...

Spa du Cheveu : détente en tête !

Foot Spa : premier pas vers le bien-être Pour rendre ses clientes belles de la tête aux pieds, la Maison a créé un Foot Spa, cosy et immaculé. Dans un fauteuil moelleux, relié à une baignoire design, elles peuvent profiter de protocoles de soin spécialement conçus : pédicurie classique et hydromassage suivis du Rituel Balinais. Un massage divin réalisé, des pieds aux genoux, à la bougie tiède parfumée. On en ressort sur un petit nuage et prête pour les autres soins...

Beauté du cheveu et santé du cuir chevelu étant étroitement liés, Dessange leur réserve un espace de soins ‘sur mesure’ inspirés du meilleur de la nature, de la médecine chinoise et de la lithothérapie. Chaque diagnostic oriente des rituels de soins à base d’huiles essentielles, d’argiles de couleur, de pierres et de métaux précieux : or, perle, malachite, argent... 89% d’actifs purs ! Masques et massages se succèdent tandis que la cliente se relaxe dans un fauteuil shiatsu. Le shampooing est déjà, à lui seul, un moment d’exception : l’expert applique au pinceau une ‘Terre Précieuse’ et termine toujours par un massage profond destiné à revitaliser, décongestionner ou apaiser le cuir chevelu.

Une coupe, un brushing pour tout changer... Revitalisés en profondeur, assainis et sublimés, les cheveux sont prêts à

sange * ? s e D ral’ iP V re ff o oiffe-moi le mo ent gagner l’ aquillage. ‘Rec

Comm

eil m pensé... brushing, cons ant sera récom ut e& rc up pe Co , us pl eu ev Le e! du Ch ntez-en un autr * Foot Spa, Spa Dessange. Inve de e 40 Bruxelles . qu hi yt m s Francs, 79 – 10 a été le slogan Carnets : Rue de s

rte post Réponse sur ca 42_ Les CArnEtS

Dessange/ Le ale à Concours

être coiffés. Pour l’automne-hiver, Dessange modernise ses incontournables avec des nouvelles coupes graphiques et épurées: le carré sera LA tendance 2012 ! Flottant et naturel, lisse et dégradé, net avec une frange pleine, géométrique en boule ‘stone’, court et coiffé 80’s vers l’arrière ou mi-long grâce au légendaire ‘Coiffé-Décoiffé’... L’excellence Dessange se retrouve autant dans la maîtrise du brushing : il met en valeur la technique parfaite des coupes. La gagnante bénéficiera d’un conseil ‘couleur’ : le savoir-faire et l’expertise des coloristes Dessange sont reconnus mondialement depuis le succès du fameux ‘Blond Californien’.

Ultime mise en beauté La visite VIP se terminera à l’Espace Conseil Beauté : l’harmonie entre l’éclat des cheveux et l’élégance du maquillage, c’est un atout de plus... Au programme ? Une vraie leçon de make-up , des tas des conseils et une mise en beauté réalisée avec une collection riche de 160 références. Pour une peau au top, la Maison possède son propre institut : une bulle d’évasion et de perfection de 80 m2 où les mains expertes des esthéticiennes prodiguent des soins de reine... Dessange Place Stéphanie, 12 a - 1050 Bruxelles 02/512 94 72


Paris Match Black.indd 1 cnt_120906_pubs.indd 16

30/08/12 09:19 3/09/12 16:53


Spécialanniversaire

la bonne formule

2012 est une véritable pépinière

A peine quelques petites années, et la marque cos, déclinée au féminin et masculin, à prix tempérés, prend un envol international. Pour fêter dignement cet événement, la créatrice, Karin Gustafsson, réédite en édition limitée cinq modèles de chemises blanches cultes pour hommes et femmes. Futur ‘Collector’ ? www.cosstores.com

d’anniversaires dans des domaines très différents, prouvant la pérennité de belles maisons démontrant la vivacité de la passion et du savoir-faire. Que les bougies s’allument !

‘Freedom’… Joie de vivre, symbole de ‘rich and beautiful’, lieu culte des folies tropéziennes et des magnums de Champagne. BB, à ses débuts, adorait y danser pieds nus. Pour illuminer cet endroit mythique, le papagayo propose, dès 22h30, sur sa terrasse, un dîner spectacle. Saint-Tropez nous surprend tous les étés. www.papagayo-st-tropez.com

Happy Birthday Michèle Montjoie

and the winner is… longines, marque horlogère, réputée dans le monde entier. Naissance en 1832, 180 ans de savoir-faire, d’expérience technique, de patience, d’avancées technologiques. il fallait bien des modèles inédits pour fêter cet événement. The Longines Column-Wheel Single Push-Piece Chronograph 180th Anniversary Limited Edition s’inspire du premier chronographe mis au point par Longines en 1917. Aujourd’hui, muni du calibre L788, un mouvement à roue exclusif. Cadran blanc, le chiffre 12 peint en rouge, anses mobiles du bracelet. Le nec plus ultra… et pas une ride ! www.longines.com

première décennie ! Non, Scabal, l’un de nos fleurons de couture masculine, n’est pas né en 2002. Ses origines remontent en 1938, comme marchand et fournisseur de tissus. De fil en exigence, la marque se diversifie, passe au prêt-àporter et à la mesure, sans oublier les accessoires. Pourquoi diable sabrer le Champagne aujourd’hui ? La collection ‘Diamond Chip’ compte 10 printemps. une élégante déclinaison de tissus 150’ 260 g avec fragments de diamants. James Bond l’adorait et nous on en croquerait !

www.scabal.be

toujours plus haut ! Saviez-vous que la Maison Montblanc a réuni depuis 10 ans plus de 160 œuvres uniques ? Pour marquer le coup, la marque a demandé aux deux artistes Eva et Adèle une œuvre composée de 31 étapes, toutes réalisées avec différents instruments d’écriture et encres de la maison. Deuxième cadeau : la collection « the Montblanc Art Bag ». ici une œuvre d’Andreas Amrhein, datant de 2011. L’auteur est allemand et très coté.

www.montblanc.com 44_ Les caRnetS

la dernière cène Connaissez-vous la société Manutti, lancée en 2002 par Stéphane de Winter ? une philosophie claire : fabriquer du mobilier haut de gamme, représentant un design exclusif ‘Made in Belgium’. Aujourd’hui, notre entrepreneur est distribué dans 50 pays. Pour marquer le coup, Manutti fait appel à Jean-Luc Moerman. Formes abstraites, couleurs flashy et fluorescentes, matériaux différents sont ses atouts. La table Luna, moderne, pratique, contemporaine innove grâce à un éclairage à LED, incorporé dans les quatre pieds. Batterie rechargeable.

www.manutti.com

la folie des 25 a.p.c., la marque préférée des ‘modeuses’ discrètes, séduites par son esthétique épurée, élégante, décontractée, annonce publiquement son quart de siècle d’existence. Pour fêter, rien de tel qu’une pièce unique. Précipitez-vous sur le sweat-shirt à capuche ‘87 Hoodle’. Souvenir…souvenir. www.apc.fr


Les goûts et les couleurs ça ne se discute pas ! 130 commerces répondent à tous vos désirs

www.lesplanade-shopping.be

cnt_120906_pubs.indd 17 L ESPLANADE_Paris Match_230x297_septembre.indd 2

Le shopping a changé d’air

3/09/12 16:53 23/08/12 18:22


© Bergeres

Voyage

CARNET DE

beSoin de changer d’air ? Grâce au site www.weekendfrance.be , faites le plein d’idées de courts séjours en quelques clics. Que vous ayez envie de vous détendre, besoin d’une petite cure de remise en forme, que vous soyez à la recherche d’un hébergement, d’une escapade culturelle ou tout simplement de loisirs,… vous y trouverez toutes les informations utiles pour préparer votre évasion en toute tranquillité.

Si proche de vous mais si dépaysante… A seulement 4 heures de Bruxelles en voiture, l’Aube en Champagne est la destination idéale pour votre prochain court-séjour. Profitez des vendanges pour participer à la cueillette des raisins et surtout pour déguster de savoureux champagnes !

Vous êtes plutôt ‘bord de mer’ ? initiations à la dégustation des champagnes

Venez respirer l'air iodé des plages du débarquement dans le Calvados. Envie de balades bucoliques ? Les grands sites extraordinaires de Midi-Pyrénées s'offrent à vous... Et si vous êtes fin gourmet, promenez-vous sur la route du Champagne dans l'Aube et partez à la découverte de la gastronomie périgourdine en Dordogne !

Samedi 6 octobre Champagne De Barfontarc

+ 33 3 25 27 07 09 barfontarc@orange.com Samedi 3 novembre Champagne Veuve Doussot

© CDT Aube 10

+33 3 25 29 60 61 champagne.veuve.doussot @wanadoo.fr

A bientôt sur notre nouveau site pour un plein d’idées de week-end et de courtsséjours en France!

Samedi 1er décembre Champagne Charles Collin

devenez vendangeur d’un jour informations sur simple demande au

+33 3 25 38 31 00 champagne-charlescollin@fr.oleane.com

+33 3 25 42 50 00 - www.aube-champagne.com

laissez-vous tenter par une escapade en champagne et faîtes-vous plaisir le temps d’un week-end ! Voici quelques bonnes idées pour profiter d’un séjour à thème dans l’aube en champagne : ‘escapades en champagne’ propose une sélection de 19 courts séjours, classés par thématique : séjours en champagne, à la ville, à la campagne, entre vignes et lacs ou bien encore la champagne en famille. des hôtels ont spécialement été sélectionnés pour leur confort, leur authenticité et leur accueil. la durée des séjours varie de 2 à 4 jours et les prix de 88 € à 299 € par personne.

Retrouvez toutes nos offres en ligne sur www.escapades-en-champagne.com

46_ Les caRnetS

© ATOUT FRANCE/Fabrice Milochau

Sur la Route touristique du champagne…

© CDT Aube 10

Notre suggestion du mois:

© ATOUT FRANCE/CDT/CDT Calvados

une envie soudaine de vous changer les idées, de découvrir d’autres horizons ? www.weekendfrance.be vous propose de nombreuses idées de courts-séjours en France à quelques heures de chez vous.


© SCRIPTØ - RCS REIMS B 314 683 293  

        

cnt_120906_pubs.indd 18

3/09/12 16:53


Métierpassion

Pour la sixième fois, Design September met Bruxelles en effervescence avec cette année une attention particulière portée au textile et au graphisme tout en insistant sur

Good vi b rati o ns pouR de JeuneS cRéatRiceS textileS

la participation de créateurs émergents. C’est à leur rencontre que nous sommes partis. Marie Beguin nous a ouvert les portes de son studio, No More Twist, qui rassemble quatre designers textiles, version mode ou déco.

Viviane eeman

No More Twist

Marie Beguin

On pourra découvrir les coulisses de la création textile et quelques prototypes des variations autour de la teinture végétale. On s’est fait plaisir avec des expressions qui sont vraiment artisanales. Je suis en train de monter une chaîne où nous allons directement imprimer les motifs à l’indigo sur les fils avant de les tisser. A vendre ce serait trop cher sauf à quelques exceptions près comme le secteur de la haute couture, mais concevoir des tissus plus expérimentaux donne aussi de l’inspiration et ouvre des pistes pour d’autres projets, probablement plus commerciaux. Vos tissus s’adressent plutôt au monde de la mode ou à celui de la déco? Nos créations peuvent être utilisées pour différentes applications aussi bien en mode qu’en déco.

©nomoretwist

Vous ouvrez votre atelier pendant deux jours, à l’occasion de Design September. Que pourra-t-on y voir?

Quelle est la spécificité de No More Twist?

Le design textile englobe le dessin, l’impression, la maille. Nous avons décidé de travailler particulièrement les techniques de tissage parce que notre formation à l’Académie était basée là-dessus. Il faut aussi souligner que cette activité est relativement rare aujourd’hui. Nous pouvons créer des tissus sur mesure et répondre à toutes les demandes, même les plus particulières. Le métier qui est assisté par ordinateur nous permet de rendre industrialisables toutes les réalisations qui sont ici.

inspirations

J’avais développé un principe d’imprimés modulables et son assistant m’a demandé de venir créer des motifs sur mesure pour les adapter sur des cols et des robes. Je suis partie pendant un mois à Paris pour la collection prêt-à-porter été 2010. L’année suivante, nous avons assuré la production de plusieurs de ses commandes.

Que vous apporte le tissage?

C’est très créatif et stimulant parce que techniquement assez complexe. Plus on avance dans l’expérience, plus on se rend compte de ses possibilités infinies et on ne peut jamais dire à l’avance, même si on travaille sur ordinateur, ce que le résultat va donner en réalité. ©nomoretwist

Juste après vos études, vous avez notamment travaillé avec Jean-Paul Gaultier?

Comment arrivez-vous à conjuguer vos différentes personnalités et à vous mettre d’accord?

C’est assez facile. Avec Anne de Premare, Charlotte Walry et Michèle Populer, nous essayons d’abord de définir un univers commun. Pour le moment, c’est le Japon. L’une d’entre nous y a voyagé et nous nous sommes inspirées des paysages, des estampes, des couleurs, des techniques de shibori (tie and dye) et des teintures à l’indigo pour concevoir ce que nous voulions transposer dans le tissu. Nous aimons jouer entre le traditionnel et l’innovant. Quels sont vos projets actuels? Nous nous concentrons sur une gamme d’accessoires déco, plaids et coussins, que nous allons autoproduire. Nous venons de recevoir une bourse de la Communauté française pour le prototypage de cette première collection. C’est vraiment génial d’être soutenues de la sorte. Nous avons mené des études de marché et présenté nos produits dans pas mal de boutiques avec de bons retours. Ensuite, ce sera le salon Maison et Objet en 2013 et Milan. Un souhait? Les gros producteurs ont souvent leurs designers internes, mais il serait formidable qu'ils nous fassent confiance pour la création de collections capsules. No More Twist. Studio de création textile. La Lustrerie. Rue des Palais 153, 1030 Bruxelles. Marie Beguin: 0494 48 37 28. info@nomoretwist.be, www.nomoretwist.be

Designers Open Doors vendredi 14/09, 18h à 21h et samedi 15/09 de 11h à 19h.


en Belgique, chez les femmes entre 15 et 45 ans la violence conjugale est la cause de mortalitÊ n°1 devant le cancer et les accidents.de la route.

.com walk with

w o m e n

MATCH-EXIT WF 10 fr.indd 1 cnt_120906_pubs.indd 19

s h o e s

29/08/12 15:18 3/09/12 16:53


Saveurs

CARNET DE

RentRée

gourmande

La fin des vacances n’est pas synonyme de reprise d’activité que pour les écoliers : les amateurs de bonnes tables affutent eux aussi leurs fourchettes en prévision d’une année qui s’annonce plus gastronomique que jamais. Parmi bien d’autres, trois faits marquants.

philippe bidaine

Les 2 Frères au carré Le sympathique bistrot de Patrick Roth était déjà une adresse incontournable, présentant une cuisine de haut goût à des prix on ne peut plus abordables. Incapable de se reposer sur ses lauriers, le bonhomme a décidé de donner encore plus de relief à ses ‘2 frères’. En ayant racheté la maison d’à côté, il peut désormais proposer un espace encore plus confortable, une cuisine ouverte sur une partie de la salle et, en plus de sa célèbre terrasse ‘suspendue’, une cour génialement décorée. Dans un cadre largement éclairci mais toujours aussi chaleureux, voici bien un must dans un quartier qui ne manque pourtant pas d’enseignes. On craque aussi bien pour un onglet à l’échalote absolument parfait que pour une série de suggestions d’ambition gastronomique tout à fait respectable ! Les 2 Frères 2, avenue Vanderaey à 1180 Uccle.

Le décor des ‘2 Frères’ de Patrick Roth est à l’image de sa cuisine : à la fois sympathique et savoureux.

02/376.76.06 - www.les2freres.be. Fermé le samedi midi et le dimanche.

©A.Bibaut

Goûter Bruxelles 2012

Goûter Bruxelles 2012 permet de découvrir ou redécouvrir des artisans bruxellois comme ici Jean Van Roy à la Brasserie Cantillon.

On connaît Slow Food, ce mouvement né en Italie qui fait la promotion d’une alimentation à la fois savoureuse et conviviale mais aussi respectueuse de l’environnement et de la biodiversité, soucieuse de s’inscrire dans une démarche de développement durable. Pour la cinquième année consécutive, Karikol, l’antenne bruxelloise du mouvement, organise, du 17 au 23 septembre prochain, une semaine ‘Gouter Bruxelles’. Basé cette année sur le thème ‘Terrroirs’, le programme propose de découvrir, dans plus de 70 restaurants, une série de plats estampillés ‘Slow Food’. Mieux encore, dans le cadre de l’opération, le public peut effectuer de véritables promenades gourmandes, permettant de partir à la rencontre de producteurs et d’artisans ouvrant largement leurs portes, mais aussi d’assister à des dégustations, des conférences et même des cours de cuisine… Trouvez les infos sur www.gouterbruxelles.be.

Des ‘eaux’ dans l’Air du Temps…

En alternative au vin, San Hoon Degeimbre propose d’étonnantes ‘eaux’ aussi savoureuses que naturelles.

Il n’est plus nécessaire de présenter encore Sans Hoon Degeimbre. Pouvant sans aucun doute être considéré comme le chef belge le plus en vue en termes de cuisine ultra-contemporaine, ce véritable alchimiste transcende les nouvelles techniques culinaires dans son ‘Air du Temps’. Et voilà qu’aujourd’hui, ce pourtant sommelier de formation se penche sur un élément essentiel de notre alimentation : l’eau. Toujours curieux de toute nouvelle sensation gustative, l’homme s’était longtemps interrogé sur une alternative acceptable à proposer aux convives non désireux de consommer du vin. En collaboration avec son sommelier Maxime De Muynck, il apporte la réponse en présentant aujourd’hui une série d’«eaux » imaginées pour accompagner au mieux sa cuisine. Résultat ? D’étonnantes et savoureuses boissons basées sur la subtilité de fleurs, de fruits, de légumes et de plantes soigneusement sélectionnés pour accompagner un repas en toute légèreté. A découvrir absolument ! L’Air du Temps 181, Chée de Louvain à 5310 Noville-sur-Mehaigne. 081.81.30.48 - www.airdutemps.be. Ouvert les midis et soirs, du mercredi au dimanche inclus.


trop de femmes sont encore victimes de discriminations, d’interdiction d’accès à l’éducation, de travail, de sortir seules...leur survie est liée à leur soumission.

.com walk with

w o m e n

MATCH-EXIT WF 11 fr.indd 1 cnt_120906_pubs.indd 20

s h o e s

29/08/12 15:17 3/09/12 16:53


Shoppingrentrée

DE L’ACCESSOiRE Au VêTEMENT, uNE AuTRE MANièRE DE VOiR LA RENTRéE …à PETiTS PRiX ! Marc Samain

En quête d’identité ? l’enfant au naturel Relooking !

C’est le fil conducteur des créations de catherine Felstead qui a créé cette collection à la fois simple et colorée, sans inscriptions malvenues ou matières contestables. Du jaune, du vert feuille, du bleu profond, des robes à la fois simples et amples qui permettent de "tourner comme une princesse". De grands carreaux pour les petits gars lookés, des salopettes oversize pour les bébés. Et toujours cet aspect délavé qui a tant de succès. un état d'esprit joyeux, décomplexé à l’envi. TEN shop Chaussée

bellerose, fondée en 1989, prend un envol international. Tout le monde connaît sa philosophie : qualité, authenticité, amour des produits bien fabriqués. Boutique pilote de la Belgique, le concept store de la place Stéphanie se rénove. Les trois pôles de la marque s’y côtoieront dans des univers plus distincts. Les hommes évoluent sur un sol en cèdre, des meubles vintage, un parquet en bois de cèdre. Les femmes retrouveront le cèdre, mélangé d’effets bambou au plafond. Nos petits s’amuseront dans leur surface ludique et joyeuse agrémentée de cabines d’essayages en carton. www.bellerose.be

de Waterloo 1477- 1180 Bruxelles. 02 372 28 40 - www.tenclothes.be

douceur, finesse

bleu, je veux Pour bien affronter l’hiver, le look trappeur Superdry

la maille leur va si bien Echarpes, manteaux, bonnets, chaussons, gilets, grenouillères… Chez théophile et patachou, le cachemire se fait soyeux, la laine encore plus douce pour envelopper de tendresse leurs premiers émois. Les tons d’aube naissante composent une palette délicate, du blanc laiteux ou gris chiné en passant par le rose guimauve et le camel, invitant jacquards et camaïeux en graphisme menus pour leur donner l’air de petits hommes déjà !

Avenue Louise, 132 A 1050 Bruxelles. 02 648 31 00

indispensable Le bonnet Lacoste Live (50 €)

Resto de la rentrée ah,

‘la Folie’ !

Je l’aime, un peu, beaucoup, à la folie… c’est vrai qu’on l’aime bien, ce petit resto gentiment blotti dans la rue Haute, à un jet de bière de la place Saint-Jean. Voilà bien une adresse qui mérite d’être mieux connue, à commencer pour son décor. Fruit des trouvailles de son chef-propriétaire français Jean-pierre baroux, la plupart des objets qui décorent la salle à manger aux formes biscornues ont été chinés, pour procurer à l’arrivée un ensemble aussi chaleureux qu’hétéroclite. côté cuisine, sa folie présente bien d’autres atouts : goûteuse et réconfortante, son premier secret réside dans la fraîcheur et la qualité des produits avec un menu du marché à 22 € ou ‘belge’ à 25 € ! les appétits plus ambitieux opteront, pour le menu 3 serv. à 35 €. une folie à petits prix pour la rentrée, ça vous dit !

16, rue Haute à 1000 Bruxelles. 02/503 49 99 - resto.alafolie@gmail.com Ouvert le soir, du mercredi au dimanche, ainsi que les veilles de jours fériés plus le dimanche midi.

Fluidité des soies et jersey s’opposent subtilement à l’authenticité, l’épaisseur, la volupté des mailles et des molletons pour créer une explosion de sensations : sensualité, réconfort, bien-être... on se sent bien tout simplement cet hiver chez

American Vintage. 02 511 11 05 www.am-vintage.com


plus de 100 millions de femmes à travers le monde subissent encore aujourd’hui l’excision. 2 à 3 millions de femmes et fillettes sont encore excisées chaque année.

.com walk with

w o m e n

MATCH-EXIT WF 12 fr.indd 1 cnt_120906_pubs.indd 21

s h o e s

29/08/12 15:16 3/09/12 16:53


Shoppingnews Simplicité & efficacité L’esprit du temps ! La célèbre marque chic ‘casual’ esprit lance sa collection de montres aux couleurs de la mode. Son look ? un boîtier en acier inoxydable, une face polie sertie de huit cristaux, une étanchéité jusqu’à 100 mètres. Du sérieux ! Le bracelet en silicone apporte la touche de modernité à cet outil nommé Marin 68. Existe en version trois aiguilles ou multifonctions. Prix très raisonnables.

On adore les lignes sobres, les matières originales, la tendance ‘modieuse’ discrète, le sens des finitions invisibles, atouts de la collection Sandrina Fasoli, derrière laquelle oeuvre un couple diplômé de La Cambre, Soucieuse de la cohérence, la marque a demandé à deux photographes de rendre l’esprit de leur nouvelle saison : Benjamin Travade et Kevin Morosky, dont exemple cicontre.

www.esprit.com

www.sandrinafasoli.com

FloRilège

de nouvelles ‘fashion’ agatHe de la touR

essentiel, marque belge très courue, devient indispensable. elle ouvre un nouveau point de vente à anvers (lombardenvest, 37) Du bon pied ! Le nec plus ultra ? Les chaussures britanniques clarks viennent de s’implanter triomphalement à Bruges, dans un bâtiment magnifique. L’intérieur de la boutique privilégie les tons chauds, vert et terre, pour une atmosphère chaleureuse. En vedette parmi les modèles, ce bottillon branché en python à talon confortable. On craque pour son chic ! (Zuidzand, 10 à Bruges)

Flagshipstore Maliparmi, label italien né dans les années 70, vient d’ouvrir son premier flagshipstore à Anvers (Léopoldstraat au n°3, à proximité immédiate du théâtre Bourla). Le lieu incarne parfaitement la philosophie de la marque grâce aux nombreux éléments naturels comme le bois, le cuir et les tissus tissés. Mais ce qui attire tous les regards c’est l’immense armoire en métal dont les panneaux imprimés sont interchangeables. Chaussures, sacs et vêtements… La collection est reconnaissable entre mille. Le look unique est le fruit de détails artisanaux, basés sur des techniques ancestrales du monde entier ce qui donne à la collection un caractère ethnique et très personnel.

www.maliparmi.it - 03/226.77.50

Techno siglée La tablette numérique ayant révolutionné notre quotidien, les grandes marques s’attèlent à sortir leur modèle original. paule Ka, jamais en reste d’une tendance, allie l’utile à l’élégance et l’habille en cuir façon crocodile noir, brun, bordeau, vert sapin ou chartreuse. Autre esprit plus pointu : en patchwork ou en poulain imprimé léopard. identité de la marque : le zip et le fermoir or et argent. www.pauleka.com 54_ Les caRnetS

‘Fashion trend’ Même la marque Superdry s’habille des codes de la mode. Ce caban, qui revient en force dans le style décontracté, se double de carreaux marine et orange, cette dernière restant la couleur phare de cet automne. Le résultat est super sympa ! www.superdry.be


des grandes marques À PeTITs PrIX TouTe l’année sur Plus de 1000 m²

rue simonis 49 1050 Bruxelles +32 2 537 53 04

cnt_120906_pubs.indd 22

3/09/12 16:53


Et hop, la mode.

www.inno.be

295x230_PM_Automne2012_ParisMatch_FR.indd 1 cnt_120906_pubs.indd 23

24/08/12 09:19 3/09/12 16:53

Carnets 6 septembre  

special mode

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you