Page 1

le magazine qui rend hommage aux beautés colossales

MODE

Let the plump shine in

BEAUTÉ

AU SOLEIL, TOUT (N’)EST (PAS) PERMIS

TRANSPIREZ !

CET ÉTÉ, ÇA VA GALASWINDER ! Bien choisir ses lunettes de soleil

DIY, VERY FAT TRIP, ET LES HOMMES DANS TOUT ÇA ?, ET SI ON SURFAIT CE SOIR…

CUISINE recettes estivales et équilibrées


3//JUIN/JUIL/AOÛT

L’édito 500

Comment perdre grammes en deux secondes !

Tous ce qu’il faut savoir sur le régime du D Vomito r

L’été sera chaud... avec

-10 kilos !

Fuyez toutes ces injonctions et feuilletez Plump !

V

ous l’attendiez, le voici : Plump n° 3 est là ! Et cette fois-ci, on se réchauffe, c’est caliente, c’est chaleur, c’est soleil, c’est bonheur (oui oui, on y croit !). Entre deux gorgées de cocktail et deux massages à la crème solaire, vous trouverez bien un peu de temps pour feuilleter ce nouveau numéro ma bonne dame ?

On fonce à la plage, on shoote en maillot sous la pluie, on entretient son petit corps, on se régale avec les recettes fraîches et savoureuses, on dégaine les lunettes de soleil et on feuillette ce nouveau numéro, fait avec toujours autant d’amour. Au programme : Sea, Plump, and Sun ! Have fun !

Julie & Laurène

Plump // Chefs de projet : Julie Conduché et Laurène Hoffmann // Modèles : Catherine, Chloë (http://neiiko.blogspot.com/), Cloé, Cléa, Lydie, Ludivine, avec la chaleureuse participation de Baptiste et Dimitri, et Elfie // Photographies rubriques Beauty et Mode : Stéphanie Jayet // Illustrations rubriques Morpho Mirettes, Transpire et Very Fat Trip : Pauline de Turckheim // Photographies rubrique Is in the kitchen : Lost in my kitchen (http://lostinmykitchen.blogspot.fr) // Maquilleuses rubrique Mode : Marion Lamarque, Angélina Pettirossi // Maquilleuse rubrique Beauty : Marion Lamarque // Coiffeur(se)s rubrique Mode : Angélina Pettirossi, Floriane Dronneau, Charly // Maquettiste : Julie Conduché // Correctrice : Coralie Roussel Rédacteurs : Audrey Bourret (www.myprettylittleboudoir.blogspot.fr/), Marion Lamarque, Mr. Potatoe, Jérémie Hummel, Rosa Philadelphia, Audrey Gaillard (http://big-or-not-to-big.over-blog.com/), Anaïs Leroy, Sarah Nathan, Catherine Lakehal, Élise, Julia et Catherine, Cyril Trigoust Le magazine et chacun des éléments qui le composent (les marques, graphismes, textes, photographies...) relèvent de la législation française et internationale notamment celle relative aux droits d’auteur, aux bases de données et à la propriété intellectuelle. En particulier, la marque PLUMP qui est enregistrée à titre de marque en France. Toutes les autres marques citées sont la propriété de leurs titulaires respectifs. Toute reproduction, représentation, publication, transmission, ou plus généralement toute exploitation non autorisée du magazine et/ou de ses éléments engage votre responsabilité et est susceptible d’entraîner des poursuites judiciaires, notamment pour contrefaçon. Tout lien avec ce magazine doit faire l’objet d’une autorisation préalable de PLUMP. Contact : juloproject@gmail.com • http://plump-lemag.blogspot.fr • https://www.facebook.com/julo.julo.3


CHEN

Tartelettes aux framboises et mascarpone

HE KIT

IS IN T

Clafoutis aux tomates cerise et aux olives POU R 6 PE RSON N ES 3 œufs // 100 g de farine // 75 g de parmesan râpé // 25 cl de lait // 6 feuilles de basilic frais // 10 g de beurre // 300 g de tomates cerise // 60 g d’olives vertes dénoyautées // Sel et poivre

Préchauffez le four à 180 °C (th.6). Fouettez les œufs, puis ajoutez la farine et le parmesan. Mélangez, salez et poivrez puis versez le lait. Ajoutez le basilic finement ciselé et mélangez l’ensemble. Beurrez un plat allant au four et versez la préparation à clafoutis. Lavez les tomates cerise et répartissez-les dans le plat. Faites de même avec les olives coupées en deux dans la longueur.

Plat idé al pour em en piqporter uenique !

Enfournez le plat pour 30 minutes de cuisson. À la sortie du four, laissez tiédir avant de déguster.

POU R 5 PE RSON N ES 1 rouleau de pâte brisée // 15 g de beurre // 250 g de mascarpone // 70 g de sucre // 3 blancs d’œufs // 400 g de framboises // Sucre glace // Pistaches

Préchauffez le four à 200 °C (th. 6-7). Abaissez la pâte dans les moules à tartelettes beurrés. Piquez le fond avec une fourchette et recouvrez de légumes secs. Enfournez pour 10 minutes de cuisson à blanc. À la sortie du four, démoulez et laissez refroidir les fonds de tartelettes. Dans un saladier, fouettez le mascarpone avec le sucre. Montez les blancs d’œufs en neige jusqu’à ce qu’ils soient fermes et incorporez-les délicatement au mélange mascarponesucre. Répartissez la crème mousseuse au mascarpone dans les fonds de tartelettes. Déposez les framboises sur le dessus, saupoudrez de sucre glace et ajoutez quelques éclats de pistaches.

Pour un varian e te, pro fruits fitez des de fraises, saison : pêc abrico hes, ts…

Réservez un peu au frais ou dégustez tout de suite.

53//JUIN/JUIL/AOÛT

Mode Let the Plumpshine in Passe en cabine Cet été, je serai la plus belle… Morpho mirettes À chaque visage ses lunettes Entreview Anne-Laure Constanza, fondatrice de Scarlett Plump test Mannequin d’un jour Report Dans la peau d’une future miss & Beauty Au soleil, tout (n’) est (pas) permis Transpire Cet été, ça va galaswinder !  uys G Et les hommes dans tout ça ? Les 10 armes du plumpy sexy guy Is in the kitchen Les recettes estivales de Plump DIY Je crée… mon sac de plage Plump Mélomane Bouge ton boule Websurfer Et si on surfait ce soir ? Aime et partage Les kifs de la rédac Dit merci !

5//JUIN/JUIL/AOÛT

Sommaire

6 8 30 32 34 36 38 42 44 46 50 54 56 58 60 62

Very fat trip Tour d’horizon aux USA


v

ip r t t a f y r e

tour d’horizon aux usa Arrivée à Chicago il y a quelques mois, j’ai survécu à un sacré choc culturel. On entre les deux pieds devant dans un mode de pensée quasi inné et partagé par tous ici : la pensée positive !

C

et état d’esprit est enseigné depuis la plus tendre enfance aux États-Unis. Mon école, qui va de la maternelle à la fin du collège, participe à un programme test appelé Leader in Me. Le titre parle de lui-même. On valorise l’élève selon ce qu’il sait, peut et veut faire de bien. Au-dessus d’un miroir, on a collé une phrase : I see a leader in me. Voir le chef qui est en toi, voir que tu as de la valeur et que tu es quelqu’un qui compte parce que tu es toi, ça change les perspectives. Dans la troisième plus grande ville du pays et surtout auprès d’une population éduquée, sensible et alerte, la diversité est une richesse, la différence aussi. Religions, origines, cultures, handicaps, tailles… On respecte et on valorise l’individu en se focalisant sur ses qualités

et compétences plutôt que de le juger sur son physique. Bien évidemment, ça dépend toujours de l’environnement dans lequel on se trouve et on garde quand même à l’esprit que les rondes à Las Vegas ou à LA, ça ne court pas encore les rues. Ceci dit, le truc aux States, c’est que chaque État est un mini pays avec ses codes et ses habitudes. Alors, si on se sent un peu seule à Vegas ou Los Angeles, il y a plein d’endroits bien plus sympas pour se sentir à l’aise et pouvoir s’habiller comme on veut sans percevoir un regard en coin peser sur soi. Bien entendu, la différence majeure se trouve surtout entre ville et campagne. Dans les villes qui bougent, il y a plus de diversité, plus d’opportunités

pour s’occuper de soi, les gens sont plus actifs et bien dans leurs baskets. À la campagne ( c’e s t - à - d i r e dans certains états plus ruraux comme le Wisconsin ou le Texas), l’utilisation régulière de la voiture et le manque de nourriture « saine » et abordable (je mets des guillemets pour vous Français, parce qu’on est d’accord, tout est relatif !) rendent les gens plutôt fainéants : dans ce cas, on est en mode McdoRange Rover et ça, chacun sait que ça n’aide pas !


Bon, et alors, elles ressemblent à quoi, les Miss pulpeuses Amérique ? À Macy’s, l’équivalent des galeries Lafayette des États-Unis, je trouve un étage entièrement dédié aux rondes. Le nom  : Macy’s Women. Les vraies femmes, quoi. Pas de stigmatisation. On ne sépare pas les boutiques pour les rondes des boutiques pour les plus minces. Il y en a pour tous les styles et pour tous les prix ! Des tenues décontractées aux vêtements haute-couture, des couleurs sobres aux couleurs flashy, mode sexy, classe, tendance ou sportive… On trouve tout ce que l’on veut. On peut se créer sa personnalité et oser être celle que l’on a envie d’être. Bon par contre, il faut avoir un peu d’endurance pour ces journées shopping interminables,… culture de l’abondance oblige ! Du coup, la femme se pomponne, se bichonne et on aime ça ! Ce qui n’est pas pour déplaire aux hommes !

Où trouver des conseils et des idées beauté ? Les magazines, les sites Web et Facebook pardi ! Ils mettent en avant des mannequins aux courbes variées, féminines et coquettes à souhait, que vous trouverez aussi sur des sites de rencontres dédiés aux rondes. Petit précis terminologique : le terme « grandes tailles » se traduit par plus sizes, parce qu’on

pétition ni d’envie envers les personnes minces. Ce n’est pas un sujet de conversation. Être ronde n’empêche pas de rester en forme. On est active, on va à la salle de sport et on mange sainement. Du coup on se sent d’attaque dans notre supra sexy body ! Attention, je précise encore que je parle ici d’une certaine catégorie de population ayant la motivation et les moyens de bien

« En France ” il faut souffrir pour être belle ”, ici, aux States, c’est plutôt ” il faut du fric, pour être belle ”. » le vaut le bien ! Les tailles commencent au 1X voire 00 pour certains pulls. Plutôt agréable de ne pas choisir des nombres de plus en plus énormes.

Alors, au final, comment est-on perçue quand on est bien pulpeuse et plus ? Le tout est d’abord de faire la différence entre celles qui subissent leur surpoids entraînées par le laisser aller et qui s’oublient par négligence ou manque de confiance, et celles qui ont des formes mais qui savent en faire un atout, un « plus » justement ! Et ce sont ces dernières que les hommes préfèrent et admirent, bien sûr ! Les rondes qui sont donc bien dans leurs bottes ne se rabaissent pas. Elles s’occupent d’elles, sont féminines et glamour. Elles ne parlent pas de leur poids comme d’un handicap ou une malédiction et il n’y a pas de com-

s’instruire et de vivre relativement aisément. Parce que ce n’est pas tout ça mais si en France « il faut souffrir pour être belle », ici, aux States, c’est plutôt « il faut du fric, pour être belle ». De manière générale, aux ÉtatsUnis, on s’intéresse à toi quand tu te sens bien dans ta peau et que tu t’acceptes telle que tu es. Aux yeux des gens, c’est ta personnalité qui fera la différence. On ne regarde pas tes formes, on s’intéresse à ta spontanéité, ta bonne humeur et à ce que tu as à dire. On apprécie ton look, tes goûts, ta capacité à sortir de l’ordinaire et à te montrer sous ton meilleur jour et dans tes plus beaux atours ! Donc, regard et attitude plutôt positifs sur les Miss Rondes, mais gare au laisser-aller quand même, le regard sera tout autre !

7//JUIN/JUIL/AOÛT

Dans les bus, par exemple, le chauffeur baisse la pression des pneus pour faciliter la montée des personnes en difficulté et des sièges plus larges à l’avant permettent aux personnes handicapées et obèses de s’asseoir confortablement. Le regard des gens est bienveillant parce que, dans tous les domaines, tout est fait pour accepter l’autre tel qu’il est et par extension, s’accepter aussi.


mode


...vous en rêvez hein ? ue ec rb ba e, ag pl r, eu al Soleil, ch s tardent à arriver, on ne Même si les beaux jour s starting-block, et le ns da es m m so s ou N ! désespère pas ump vous propose Pl t, an nd te at En ! i ss notre dressing au e cet été et vous fais mêm ur re fu nt ro fe i qu es les tenu i n de maillots de bain qu saliver avec une sélectio lies formes. mettront en avant vos jo

9//JUIN/JUIL/AOÛT

LET THE P lu m p SHINE in


mode


11//JUIN/JUIL/AOÛT Short en jean New Look, taille 46, 24,99 € // Ceinture New Look, taille M/L, 6,99 € // Débardeur kaki New Look, taille 44, 14,99 € // Gilet sans manches New Look, taille 44, 29,99 €  // Bracelets H&M, 4,95 €


mode

Veste écrue H&M, taille 44, 29,95 € // Blouse H&M, taille 44, 14,95 € // Pantalon fleuri H&M, taille 46, 34,95 € // Ballerines roses H&M, taille 40, 9,95 € // Collier turquoise H&M, 17,95 €


13//JUIN/JUIL/AOÛT


mode


15//JUIN/JUIL/AOÛT Débardeur Pimkie, taille L, 12,99 € // Jupe longue Zara, taille L, 39,95 € // Ceintures bronze Pimkie, taille L, 8,99 € (le lot de deux) // Boucles d’oreilles bronze Pimkie, 4,95 € // Bracelets H&M, 4,95 €


mode


17//JUIN/JUIL/AOÛT Robe beige dentelle et mousseline Scarlett, taille 44/46, 54,99 € // Bracelets New Look, 9,99 € // Boucles d’oreilles H&M, 6,95 €


mode

Short en jean New Look, taille 46, 24,99 € // Veste H&M, taille 44, 39,95 € // Chapeau paille, taille unique, New Look 11,99 € // Bracelets H&M, 4,95 €


19//JUIN/JUIL/AOÛT


mode

Robe à fleurs vintage Asos, taille 54, 63,02 € // Chaussures compensées New Look, taille 43, 24,99 € // Boucles d’oreilles Pimkie, 4,95 € // Bracelet Six, 4,95 €


21//JUIN/JUIL/AOÛT


mode


23//JUIN/JUIL/AOÛT Robe rayée noir et blanc Scarlett, taille 54, 41,99 € // Ceinture H&M, taille L, 5,95 € // Chaussures New Look, taille 42, 19,99 €


mode


25//JUIN/JUIL/AOÛT


mode

Maillot de bain Dolly Cléo Panache fraise, taille 100D, en vente chez Viksen, 68,90 € // Chapeau capeline H&M, taille 56, 9,95 € // Boucles d’oreille H&M, 4,99 €


27//JUIN/JUIL/AOÛT Haut de maillot de bain Betty Cléo Panache, en vente chez Viksen, taille 100D, 46,95 € // Bas de maillot de bain Betty Cléo Panache, en vente chez Viksen, taille 44, 23,05 € // Espadrilles compensées New Look, taille 39, 29,99 € // Serre-tête nœud, New Look, 3,99 €


mode

Maillot de bain à pois Oceanus MiracleSuit, en vente chez Viksen, taille 100D, 159 €


e n i b n ca

e e s s pa

Je serai la plus belle cet été… Les beaux jours sont là et pas facile de savoir quoi se mettre sur le dos avec toutes ces nouvelles tendances. Alors petit récapitulatif de ce que je peux, ou ne peux pas, me permettre cet été selon ma morphologie ! Et bien sûr, cet été on met des sandales à talons pour faire un joli effet de jambes… Par Audrey Bourret - www.myprettylittleboudoir.blogspot.fr

Je suis petite

Le style des sixties est de retour, alors on se lâche sur les couleurs et les jupes coupe trapèze qui mettront en valeur les petites et belles gambettes. On privilégie les formes cintrées et si possible on fuit les hauts avec une coupe droite et de gros motifs hawaïens même s’ils font leur grand retour. Vous ne voudriez pas ressembler à Jean-Claude Dusse…

K

K

New Look

Asos

K

Asos

Je suis grande

Scarlett

K

Pour les grandes demoiselles, l’idéal est de jouer sur les longueurs de vos robes ou jupes, comme les jupes courtes avec un voile long transparent ou bien les robes courtes devant et longues derrière. Vous pouvez aussi mettre des tops et vestes à franges, vu qu’elles font leur retour cet été, vous n’aurez pas l’air d’une motarde has been !


31//JUIN/JUIL/AOÛT

K

Asos

J’ai des hanches larges (en A)

On attire encore et toujours le regard sur le haut du corps avec pourquoi pas des tops à volants ou aux couleurs lamées et irisées. On se permet de porter des hauts aux imprimés géométriques de style art déco mais par contre on les bannit pour le bas ! La robe taille empire ou les tuniques longues sur un short basique seront votre meilleur allié sous le soleil.

K

K

New Look

Scarlett

J’ai le haut du corps plus large que le bas (en V)

New Look

K

Les séductrices mettront en avant leur décolleté avec une encolure en V plutôt que carrée ou large, avec par exemple une robe portefeuille ou façon trench. Comme le denim est à l’honneur vous pouvez en abuser avec des effets de style bi-matières (par exemple cuir et jean). Pour le bas, on mettra plutôt des shorts et jupes un peu loose plutôt que skinny !

J’ai une taille marquée (en 8)

Cet été on se la joue pin-up croisée diva ! On ressort ses petites robes à pois que l’on ceinture pour amplifier la taille façon Marylin Monroe. On ose se pavaner avec un petit haut lamé or ou avec un empiècement à sequins sur un petit short et on se la joue diva qui s’assume (pas trop court non plus le short, on a dit pin-up, pas pouf-pouf).

K

Asos

Scarlett

J’ai une taille droite (en H)

Pour le top, les imprimés graphiques vous aideront à camoufler certains détails disgracieux ou à mettre en avant d’autres parties du corps. Pour le bas, on porte des coupes plutôt étroites avec si possible des couleurs vives ou franches mais on évite les couleurs « mémèrisantes ». De façon générale, on opte pour des matières souples surtout pour les petites robes.

K

K

K

Forever 21


s e t t e r i m o

h p r o m

À chaque visage ses lunettes !

Les premiers rayons de soleil sont arrivés ! Il est donc grand temps d’investir dans une belle paire de solaires pour briller à la terrasse du café. Mes lunettes et Moi vous donne les clés et les astuces pour trouver la perle rare adaptée à votre visage. Laissez-vous guider ! Par Catherine, Élise et Julia

Visage carré

Lorsque l’on a un visage carré, il faut opter pour des petites lunettes rondes. En effet, les courbes adouciront les traits de votre visage. Version cuir chez Ray-Ban (RB 3475 – Q) ou dotée d’une clé de nez chez Garrett Leight (modèle Hampton), la forme ronde est totalement dans la tendance 2013. Look vintage assuré ! En revanche, nous vous déconseillons les lunettes rectangles qui durciront vos traits.

Visage rectangle

Avec un visage rectangle, orientez-vous vers de grandes lunettes ultra glamour qui mettront en valeur votre visage. Ces lunettes oversize vous apporteront de la féminité et du caractère ! Pour pimenter votre look, nous vous conseillons un coloris turquoise chez Linda Farrow (modèle LFL15 C7 sun) ou translucide (YSL 63 79 9-S).


33//JUIN/JUIL/AOÛT

Visage triangle

Avec un visage triangle, optez pour des lunettes rondes pour ne pas accentuer la longueur du menton. En effet, ces lunettes mettront d’avantage le charme de votre visage en avant. Évitez de porter des lunettes papillon qui risqueront d’accentuer votre menton, lui donnant une vision plus en pointe qu’il ne l’est réellement.

Visage rond

Pour un visage rond, choisissez des lunettes rectangles, qui vous iront à ravir ! Cette forme apportera de l’équilibre et une meilleure harmonie à votre visage. Vous pouvez investir dans l’incontournable « Wayfarer » de Ray-Ban ou plus originale, la « Flat Top » de chez Retrosuperfuture. Pour donner du peps à vos lunettes, n’hésitez pas à jouer sur la teinte des verres (effet miroir, dégradé…). Tendance à suivre !

Visage ovale

Avec un visage ovale vous pouvez tout oser, le choix des lunettes est illimité ! Profitez-en et faites-vous plaisir avec des lunettes rondes, rectangles, grandes, style pilote ou papillon… Variez sans cesse votre look ! N’hésitez pas à mettre en avant votre personnalité avec des modèles originaux : Dries Van Noten (DVN-23- 10) ou la Retrosuperfuture (269 3).

Le conseil en plus Ne négligez pas la qualité des verres ! Veillez à toujours demander conseil à votre opticien. En effet, il est important de prendre en compte l’utilisation de ceux-ci, tant en ville qu’à la montagne ou à la plage… mais aussi de votre propre sensibilité à la lumière. Pour vous aider, il existe des catégories de verres de 1 à 4 qui sont un indice majeur pour ceux qui ont les yeux clairs ou foncés. The place to be : 29, rue des Martyrs - 75009 Paris Tél. : 01 48 78 39 96


w e i v e Entr

Anne-laure CONSTANZA

Fondatrice de scarlett.fr Vous l’aurez compris, Plump aime Scarlett, cette jeune marque française (cocorico !) qui vous propose de plus en plus de choix de vêtements grande taille à des prix plus que raisonnables. Nous avons eu la chance de rencontrer Anne-Laure Constanza, fondatrice de la marque.

« J’adore voir que certaines femmes qui n’auraient jamais osé porter un modèle commencent à poser un regard neuf sur elle-mêmes. »


Scarlett est une marque digitale de prêt-à-porter. Une marque qui commence à partir de la taille 44. Nous proposons une alternative mode et tendance pour les rondes, en rupture avec le marché, avec une offre variée et constamment renouvelée et abordable. Nos collections sont conçues dans notre propre studio de création en plein cœur de Paris et produites en très grande majorité en France, à partir de tissus français.

Qui se cache derrière Scarlett ? Une équipe fidèle, totalement passionnée et experte de la mode pour femmes « en formes » !

Comment est venue l’idée de lancer Scarlett ? À l’origine, nous avons un savoirfaire spécifique sur la mode pour femmes enceintes avec Envie de Fraises qui est aujourd’hui leader en France. Dans notre métier, nous avons la chance de rencontrer énormément de femmes et cela faisait un certain temps que j’entendais les plus voluptueuses d’entre elles se plaindre du manque de choix pour les femmes rondes. Avec mon équipe de modélistes et stylistes qui avait déjà une expérience de la mode grande taille, nous voulions relever ce challenge : proposer des vêtements modernes et de qualité, joyeux et colorés pour célébrer la femme. Nous souhaitions créer une marque aspirationnelle

tout en étant très accessible en termes de prix.

Que pensez-vous du marché de la mode grande taille ? C’est un marché assez dynamique en Europe et en grande évolution même si la France a beaucoup de retard par rapport à certains pays scandinaves ou au Royaume-Uni où le choix de marques plus audacieuses est plus important. Nous voulons faire avancer les choses, et proposer le même choix aux Françaises, mais à des prix abordables.

l’ajustement des prototypes. Chaque modèle est essayé par plusieurs clientes de différentes morphologies. Nous organisons des shootings toutes les semaines pour proposer constamment des nouveautés.

Une boutique Scarlett, cela ne vous tente pas ? Historiquement, nous avons développé une réelle expertise sur le web. Nous restons néanmoins à l’écoute du marché !

Quels sont les projets de Scarlett ? Je souhaite continuer à améliorer notre offre pour répondre au mieux aux besoins de nos clientes. Les blogueuses qui nous ont suivies depuis le début nous aident énormément à améliorer notre offre et leurs commentaires sont vraiment précieux ! Nous aimons aussi organiser des shootings avec nos vraies clientes, ainsi que des relookings. J’adore voir que certaines femmes qui n’auraient jamais osé porter un modèle commencent à poser un regard neuf sur elle-mêmes en se disant « waouh c’est possible ! ».

Pouvez-vous nous décrire la vie d’un article, de sa conception à sa mise en vente sur le site ? Entre la conception d’un produit et sa mise en ligne, il s’écoule environ trois semaines, nous créons une fast-fashion, flexible et adaptable. Notre styliste dessine les modèles et choisit les tissus. Nos modélistes réalisent les patronages et s’occupent de

h ttp : / / www . scarlett . fr

35//JUIN/JUIL/AOÛT

Pour les novices, Scarlett c’est quoi ? Pouvez-vous nous présenter le concept en quelques mots ?


é t s e at

MANNEQUINs D’UN JOUR


37//JUIN/JUIL/AOÛT

Qui n’a jamais rêvé de se faire chouchouter le temps d’une matinée ? Pour toutes les rêveuses, l’équipe de Plump a testé une demi-journée shooting chez Scarlett. Bonne humeur garantie ! Qui a dit qu’être modèle n’était pas un métier ? N’est pas perché sur des talons qui veut ! Après un accueil des plus sympathiques, nous voici entre les mains de Céline, la maquilleuse/coiffeuse du jour, ou devrions-nous dire magicienne ! Les tenues se suivent et ne se ressemblent pas, mais cette fois-ci, nous sommes de l’autre côté de l’objectif… et voici le résultat !

www.scarlett.fr


rt o p e r

Dans la peau d’une FUTURE MISS…

Mes chères princesses (et princes, il doit bien y en avoir quelques-uns quand même), c’est avec plaisir que je reprends mon plus beau clavier pour vous raconter la suite de ma vie de princesse, candidate Miss Curvy Paris/Île de France.


La réunion a finalement été fixée au dimanche 10 mars à 14 h 00. Nous devions nous voir le 23 février mais à cause de plusieurs désistements, la réunion a été reportée. J’attendais donc avec impatience de rencontrer tout ce petit monde autour d’un bon goûter plein de calories. Le dimanche 10 mars, ma sieste terminée, je me rends donc à Arcueil, chez Hélène. Elle nous a conviées chez elle afin de faire connaissance et de nous parler de l’événement. Après avoir monté quatre étages (pfiuu, ça y est je ne peux plus être Miss Curvy, j’ai perdu 10 kg), une

39//JUIN/JUIL/AOÛT

R

ésumé de l’épisode précédent : je venais de m’inscrire à l’élection de Miss Curvy Paris/Île de France et j’attendais de rencontrer Hélène, responsable du projet, lors d’un goûter/réunion. Elle devait nous informer des détails de l’élection, du déroulement de la journée, des tenues, des chorégraphies… C’était aussi l’occasion de rencontrer d’autres candidates.

mander du cyanure (rire diabolique). Hélène annonce que nous ne sommes que deux et nous explique le déroulement de l’élection. Il faudra être à Massy le dimanche 30 juin à 9 h 00 (aïe, ça va piquer les yeux ça, je le sens). Nous serons au minimum dix prétendantes. La « compétition » commencera à 18 h 30. Voici le planning de la journée : - les candidates arrivent le matin à 9 h 00 ; - une partie des filles va se faire coiffer et maquiller pendant que les autres répètent les chorégraphies ; - répétition du discours ; - p ause déjeuner avec tout le monde ; - r eprise de la préparation jusqu’à 17 h 30 ; - 18 h 30 en scène en jean et teeshirt blanc ; - intermède ; - défilé en tenue de ville ; - intermède ; - d éfilé en tenue de soirée et discours ;

jolie demoiselle, pulpeuse évidemment, m’ouvre la porte d’un petit appart très charmant. Hélène m’accueille avec son chéri. Une autre participante, Morgane, est déjà présente. La concurrence est rude car elle est très jolie. J’ai bien fait de com-

- intermède ; - délibération et fin des votes ; - défilé en lingerie facultatif ; - résultats. Mon souci principal ? Le discours doit être original et je n’ai jamais fait ça de ma vie moi !

© Stéphanie Jayet - http://www.stephaniejayet.com/

« La concurrence est rude car elle est très jolie. J’ai bien fait de commander du cyanure (rire diabolique). »


rt o p e r Que faire ? Qu’écrire ? Je peux chanter mon discours mais je vais brûler les oreilles des spectateurs et casser toutes les vitres de la salle. Ou alors faire du slam, mais là, l’audience va s’endormir. Pas grave, mon meilleur ami a toujours de bonnes idées. Je vais commencer par quelque chose de classique et on verra comment l’améliorer ensuite.

Petite parenthèse, vous qui êtes pulpeuses et magnifiques, comme toute plumpette qui se respecte, faites attention aux différentes offres de casting. Je m’explique, je me suis intéressée aux offres de casting pour les rondes et vu le niveau de certaines offres bourrées de fautes d’orthographe, j’ai préféré m’adresser à Hélène. Elle me conseille d’éviter tout ce qui manque de sérieux et me dirige vers une annonce sur un site connu. Un photographe cherche justement un modèle pour un shooting photo. J’envoie un mail avec

ma description et mes photos, ainsi qu’un lien vers Plump. La personne me répond et me demande si j’ai d’autres photos pour voir si « je suis à l’aise avec mon corps ». Étonnée et perplexe, Je réponds que je n’ai pas mieux. J’ajoute que « si c’est pour poser nue ou en sous-vêtements, ce n’est pas mon objectif  ». Comme par hasard, je n’ai jamais obtenu de réponse. Je crains que beaucoup de ces offres, même sur des sites sérieux, cachent des propositions un peu

étranges. Méfiez-vous quand vous répondez à ces annonces. Si besoin, demandez l’avis d’un ami avant de vous précipiter. Et surtout, faites-vous accompagner, ok les filles ? J’espère que ma chronique vous a plu. Je vous donnerai mes impressions après l’élection. En attendant, je compte sur vous pour suivre tout ça de près. Souhaitez-moi bonne chance, ou plus crûment « merde » et peut-être au 30 juin.

© Stéphanie Jayet - http://www.stephaniejayet.com/

Hélène, toujours aussi mignonne, nous remercie, via Facebook, pour cet après-midi. Elle est vraiment chou et a réussi à nous mettre en confiance. D’ailleurs, Morgane, l’autre candidate qui a déjà participé à ce genre d’élection, a trouvé Hélène particulièrement sympa et disponible. D’après elle, ce n’est pas toujours le cas dans ces événements. Et oui, on a la meilleure organisatrice du monde, Na !

À noter Retrouvez toutes les infos et photos sur la page Facebook de Miss Curvy Paris/Île de France : http://www.facebook.com/groups/becurvy.parisidf


41//JUIN/JUIL/AOÛT

29, rue des Martyrs 75009 Paris 01 48 78 39 96


ty u a e &b

1

On applique un peu de crème de jour et de fond de teint sur les paupières. On poudre pour matifier et rendre la paupière douce, ainsi les fards tiendront mieux. On ajoute ensuite une couleur claire sur le coin interne de l’œil : un blanc ou un beige, mat ou nacré.

2

On applique une couleur flashy sur le milieu de la paupière (un bleu par exemple).

3

On ajoute ensuite une autre couleur flashy qu’on estompe vers l’extérieur puis on souligne le tout par un trait de liner noir.

4

On finit par une touche de mascara.


O

n range donc au placard les soins visage trop riches et on opte pour une émulsion légère, de préférence avec un indice de protection solaire (SPF 15 dans l’idéal !). Pour ne pas ressembler à un cachet d’aspirine, pourquoi ne pas ajouter une touche d’autobronzant à sa crème de jour : effet bonne mine assuré, à condition de ne pas oublier le cou et le décolleté ! On n’hésite pas à tester les teintes fraîches et pastel, aussi bien pour le maquillage que pour les vernis, c’est le moment ou jamais ! Quant au corps, on ne perd pas les bonnes habitudes, on gomme une fois par semaine et on hydrate tous les jours. Petit conseil Plump : pour celles qui ont tendance à avoir les jambes lourdes en fin de journée, préférez les textures « gel » très fraîches, et plongez vos pieds dans un bain d’eau froide avec quelques gouttes d’hydrolat de menthe en rentrant du boulot (ou autre), pour décontracter et apaiser les jambes !

Shopping

On l’a attendu en frissonnant, on a guetté les rayons du soleil, on a même surveillé le mercure du thermomètre… Après ces longs mois de froid et d’humidité, ça y est, il arrive ! À nous les vernis flashy, les couleurs pastel et les soins légers !

Marion Lamarque

Astuces Si par malheur, on attrape un gros coup de soleil (ce qui n’arrivera pas car on se protège toujours du soleil !) et que rien ne soulage la brûlure, essayez le yaourt nature : effet frais et apaisant garanti !

Hydrolat de Menthe verte de Provence BIO, Aromazone 2,90 € les 100 ml // Gel-crème Autobronzant Prosun, Melvita - 19,90 €// Gel jambes légères, Thalgo - 25,40 €  // Ombre à paupières en poudre libre avec pigments purs, Kiko - 5,90 € l’unité // Collection Mavala Chili & Spice Color‘s, Mavala - 5,40 € l’unité

43//JUIN/JUIL/AOÛT

Au SOLEIL, tout (n’)est (pas) permis


tr

e r i p ans

Cet été, ça va Galaswinder !

Ah l’été, les vacances, la plage, les terrasses… Nos corps vont enfin se gorger de soleil, de fruits, de légumes… d’une vie saine quoi ! Ah oui mais c’est sans compter les grillades, les glaces… et bien sûr les verres de rosé ou de mojitos ! Alors pour éviter la déprime de la balance reality en rentrant des vacances, je me suis concoctée un petit planning aux oignons pour cet été !

Dis Rosa, tu prends l’apéro ?

Je ne sais pas vous, mais quand je bois un petit verre entourée de mes amis, la cacahuète ou la chips devient comme aimantée à mes doigts. Comme s’il existait une synergie naturelle entre le verre d’alcool et le petit machin à fort potentiel calorique ! J’ai beau savoir qu’un petit paquet de chips équivaut à 4 cuillères à soupe d’huile (beurk) c’est plus fort moi ! Comme il est évident que jamais, au grand jamais, je ne refuserai un apéro ou une soirée avec mes copines, j’ai trouvé la parade. Pour éliminer une partie de ces chips qui mig rent TOUJOURS vers les hanches ou les fesses, je reste bien calée sur ma chaise, je rentre le ven-

tre, je le contracte pendant 20 secondes et je relâche. Et cela, entre cinq et dix fois au cours de la soirée. Si je suis debout ou au comptoir (non, je ne suis pas un pilier de bar), je fais la même chose avec les fesses. J’ai demandé à un ami, et sauf si vous portez des leggings, le mec trop mignon à côté de vous ne remarquera rien !

Vamos à la playa Rosa !

« Chichi ! Beignet ! » Mon pire supplice estival, celui qui me fait prendre 1 kg rien qu’en salivant devant le vendeur ambulant qui, sans ces appendices graisseux, n’aurait aucun charme. Pour éviter la bouée autour du ventre, j’ai trouvé la parade : me promener le long de la plage. À l’aller, je

marche sur le sable sec, ça demande plus d’efforts que sur le mouillé mais ça fait plus travailler les muscles des jambes et des fessiers. Au retour, les pieds quasi dans l’eau, les muscles du bas de mon corps fonctionnent encore plus. Pas la peine de préciser que la

plage doit être plus grande qu’un mouchoir de poche… Papoter avec les copines ou lire les derniers potins sur la serviette c’est agréable mais lorsqu’il fait chaud, rien ne vaut un petit bain rafraîchissant. En plus de vous prendre


« …la cacahuète ou la chips devient comme aimantée à mes doigts » ment dans l’eau ou de faire des mouvements de vélo dans l’eau. Pareil avec les bras, plongez-les à hauteur des biceps, et faites des ronds. En gros si vous faites 30 minutes de ces exercices, votre glace 2 boules ne laissera aucune trace ! Pour la chantilly et le coulis chocolat, c’est une autre histoire… Rosa Philadelphia

Qu’on se le dise ! Pour grignoter sainement cet été, préférez le surimi au saucisson et les crudités aux chips. Trempezles dans un mélange fromage frais allégé/menthe/ petit oignon ciselé. Pour les papilles sucrées, remplacez la glace par du sorbet et des fruits frais en morceaux à la place des coulis industriels trop sucrés. Pour le côté liquide, l’eau reste évidemment ce qu’il y a de mieux. Aromatisez-la au jus de citron ou autre, mais évitez les sirops. Un petit verre ? D’accord, mais juste un doigt (12,5 cl) de vin. Évitez la bière (qui fait gonfler le ventre), le champagne (calorique) et fuyez le kir (hypercalorique) !

45//JUIN/JUIL/AOÛT

pour Ariel, sachez que marcher dans l’eau jusqu’aux cuisses muscle et c’est sans douleur ! En plus, on draine la cellulite et si l’eau est froide, on contracte les abdos sans s’en rendre compte ! Si vous êtes une warrior comme moi, et qu’en plus, le ridicule vous passe au-dessus, rien ne vaut de courir lente-


guys

Et les hommes dans tout ça ? design by mrawec

Le plus grand ennemi, lorsque l’on tente vaguement de perdre un peu de poids en vue de son mariage, ce n’est pas la tentation de taper dans la réserve de fromage, un soir à 23 h 30 ou l’envie de se resservir une troisième bière, non non… Le pire, c’est la télé et ces saletés d’émissions culinaires.

J

e ne citerai pas de nom, mais vous voyez forcément de quoi je parle : ces concours de cuisine où des chefs étoilés passent leur temps à goûter des plats incroyables en sortant des grandes phrases compliquées du genre : « il a pensé à déglacer son jus de radis blanc avec un zeste de balsamique émulsifié, c’est très malin ! ». J’ai une relation très particulière avec ce genre de shows : je les hais et je les adore à la fois. Les soirs fastes, et surtout fat, je n’hésite pas me commander une bonne pizza aux trois viandes avec

supplément quatre fromages, histoire de goûter, moi aussi, à la gastronomie offerte par une livraison en 30 minutes. Oui mais voilà, en ce moment, ce n’est pas vraiment comme

avec une soupe aux légumes et quatre tomates cerise… C’est dans un tel moment que l’expression « volonté de fer » prend tout son sens à mes yeux et il me faut serrer les dents pour ne pas regarder ma moitié avec des larmes plein les yeux en lui suppliant de passer un coup de fil à Pizza Mario. Le souci, c’est qu’elle-même craque une fois sur deux… Loin de moi l’idée de lui rejeter la faute, mais bon… Vous ne lui répéterez pas, hein ?

« Les soirs fastes, et surtout fat, je n’hésite pas me commander une bonne pizza aux trois viandes avec supplément quatre fromages. » ça que ça se passe. Alors que Jean-Michel, chef du resto La Cochonaille, prépare un festin calorique aux frais de la production de M6, je baisse les yeux pour tomber nez à nez

Mr. Potatoe

À SUIVRE…


47//JUIN/JUIL/AOÛT


guys

Les 10 armes du Plum Personne n’est passé à côté de cette nouvelle tendance : des hommes tout droit venus de la Grèce antique squattent les publicités et autres défilés. Et bien que leur plastique sans faille et leurs abdos en huit parties persistent à nous insulter, il ne faut pas oublier qu’ils sont autant en papier mâché que les femmes momies qui leur servent de partenaires. Les vrais hommes ne ressemblent pas à ça. Par contre, ils peuvent s’en inspirer, garder le meilleur pour augmenter leur capital sexiness et jeter le reste à la poubelle !

1

n Ar m e °

2

n Ar m e °

3

Les jumelles à fringues

Les ciseaux de tailleur

L’uniforme de combat

Choisissez des vêtements à votre taille ! Traduction : on esquive tout ce qui est moulant, ça attire l’attention sur des courbes peu flatteuses et on jette au feu tout ce qui est trop large, ça fait paraître plus petit et donc plus large.

Vous avez trouvé le chino de vos rêves, mais même s’il vous sied à la taille, vos cuisses ne passent pas ? Prenez-le une taille audessus et faites-le retoucher au niveau de la taille. Choisissez toujours vos vêtements en fonction de la partie de votre corps la plus colossalement sexy.

Vos pantalons devraient tous être de coupe straight ou droite. Ça vous empêche de vous tasser et permet de garder cette impression de silhouette élancée, et, oui, c’est une bonne chose.

n Ar m e °

4

La bannière aux rayures La règle est simple, les rayures horizontales cessent d’exister pour vous. Pouf ! Y’en a plus ! Elles ont tendance à élargir, et ne sont de fait pas fréquentables. Ce qui n’est pas le cas des rayures verticales qui élanceront votre silhouette. N’oubliez pas de lancer un petit high five à vos nouvelles amies.

© Topman - www.topman.com

n Ar m e °


n Ar m e °

5 7

n Ar m e °

8

6

Le débriefing chromatique

Encore de nouvelles amies : les couleurs. Les couleurs claires attirent l’attention, et les couleurs sombres font distraction. Vous avez compris ? Vous devez vous mettre au ménage à trois ! Des couleurs sombres sur les parties de votre corps que vous voulez amoindrir, et des couleurs claires sur les plus sexy !

Les médailles de la honte

Inutile d’encombrer votre puissant torse de décorations inutiles : médailles, capuches, poches, épaulettes (si vous vivez dans un revival des années 80) ou mailles extra larges. Toutes ces babioles ne font que doubler votre carrure, et vous êtes parfait comme vous êtes, au naturel.

n Ar m e °

49//JUIN/JUIL/AOÛT

py sexy Guy

n Ar m e °

Le col baïonnetté Oui il m’arrive aussi d’inventer des mots ! Choisissez vos tee-shirts et autres tops avec le col taillé en V par une jolie baïonnette (ou tout autre moyen plus classique). Pourquoi me diriez-vous ? Parce qu’ils donnent l’illusion d’un cou plus fin et accompagnent avec douceur le regard sur votre torse viril.

Le costume du 14 juillet Vous devez vous faire tout beau pour un jour particulier, et le pistolet qu’on vous a mis sur la tempe vous oblige à passer par la case blazer ? Choisissez le vôtre à trois boutons, c’est un classique qui vous élancera. Mais surtout, ne succombez pas à la tentation de boutonner le premier bouton… Jamais, au grand jamais ! Vous n’êtes pas un animal !

n Ar m e °

9

Le sac à dos du combattant Les poches, c’est fait pour faire parler les bavards. Ne mettez jamais rien dedans, cela ne fera qu’élargir les zones où elles sont placées. Investissez dans un sac, une mallette ou une petite copine avec sac à main intégré pour déplacer toutes vos petites affaires avec vous.

10 n Ar m e °

Votre regard de tueur Soyez confiant ! Vous êtes beau, vous êtes sexy, vous savez maintenant comment vous présenter à votre avantage. Plus rien ne peut vous arrêter, alors en avant ! Faites saliver d’envie tous les passants et passantes que vous rencontrerez, car oui, ils tueraient pour avoir autant confiance en eux que vous avez confiance en vous !


is in

n e h c t the ki

Estivales Enfin l’été ! Plump vous a concocté des recettes fraîches, légères… mais toujours gourmandes ! Par Lost In My Kitchen - http://lostinmykitchen.blogspot.fr

AU MENU : _ Tartare à l’italienne _ Clafoutis aux tomates cerise et aux olives _ Tartelettes aux framboises et mascarpone


51//JUIN/JUIL/AOÛT

Tartare à l’italienne Pour 2 personnes 250 g de bœuf haché // 1 cuillère à soupe d’huile d’olive // 2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique à la truffe blanche // 2 cuillères à soupe de basilic ciselé congelé // 100 g de tomates séchées // 100 g d’artichauts marinés et grillés // Sel et poivre

Dans un saladier, écrasez la viande à la fourchette. Arrosez-la d’huile d’olive et de vinaigre balsamique. Salez et poivrez généreusement. Coupez les tomates séchées et les artichauts en petits morceaux et ajoutez-les à la viande. Incorporez le basilic et mélangez bien l’ensemble. Dressez les tartares dans des cercles pour une jolie présentation. Dégustez aussitôt (ou réservez un peu au réfrigérateur).

Peut en pla être ser vi t avec d principal es fraîch pâtes es


is in

n e h c t the ki

Clafoutis aux tomates cerise et aux olives Pour 6 personnes 3 œufs // 100 g de farine // 75 g de parmesan râpé // 25 cl de lait // 6 feuilles de basilic frais //  10 g de beurre // 300 g de tomates cerise // 60 g d’olives vertes dénoyautées // Sel et poivre

Préchauffez le four à 180 °C (th.6). Fouettez les œufs, puis ajoutez la farine et le parmesan. Mélangez, salez et poivrez puis versez le lait. Ajoutez le basilic finement ciselé et mélangez l’ensemble. Beurrez un plat allant au four et versez la préparation à clafoutis. Lavez les tomates cerise et répartissez-les dans le plat. Faites de même avec les olives coupées en deux dans la longueur.

Pla pour et idéal m en piqporter u nique e!

Enfournez le plat pour 30 minutes de cuisson. À la sortie du four, laissez tiédir avant de déguster.


Pour 5 personnes 1 rouleau de pâte brisée // 15 g de beurre // 250 g de mascarpone // 70 g de sucre // 3 blancs d’œufs // 400 g de framboises // Sucre glace // Pistaches

Préchauffez le four à 200 °C (th. 6-7). Abaissez la pâte dans les moules à tartelettes beurrés. Piquez le fond avec une fourchette et recouvrez de légumes secs. Enfournez pour 10 minutes de cuisson à blanc. À la sortie du four, démoulez et laissez refroidir les fonds de tartelettes. Dans un saladier, fouettez le mascarpone avec le sucre. Montez les blancs d’œufs en neige jusqu’à ce qu’ils soient fermes et incorporez-les délicatement au mélange mascarponesucre. Répartissez la crème mousseuse au mascarpone dans les fonds de tartelettes. Déposez les framboises sur le dessus, saupoudrez de sucre glace et ajoutez quelques éclats de pistaches.

Pour u varian ne te, pro fruits fitez des d fraises e saison : ,p abrico êches, ts…

Réservez un peu au frais ou dégustez tout de suite.

53//JUIN/JUIL/AOÛT

Tartelettes aux framboises et mascarpone


DIY

Je crée… MON SAC DE PLAGE PLUMP ! Des « tote bag », on en voit partout ! Léger et pratique, c’est le genre d’accessoire qui fleure bon les vacances et la plage. En voici un très rapide à faire, aux couleurs de votre magazine préféré ! Découpez les ourlets du bas du tee-shirt aux ciseaux cranteurs. Cousez-les ensemble au fil blanc en tenant fermement le devant et le dos. Retournez le tee-shirt pour laisser la couture à l’intérieur. Toujours avec les ciseaux, coupez selon le contour des manches. En vous aidant du patron ci-contre, découpez l’ouverture du sac au niveau du col.

Imprimez le logo Plump (de votre choix) fourni sur le site http://monampersand.blogspot.fr sur une feuille de papier transfert pour textile (il est à l’envers, c’est normal).

Matériel Budget : 20 € // Temps : 30 min Un tee-shirt (taille M ou L) // Du fil blanc épais // Des ciseaux cranteurs // Du papier transfert textile // Un crayon à papier et une règle LOGOS SUR http://monampersand.blogspot.fr/

Placez le papier transfert côté imprimé sur le sac et passez le fer à repasser chaud sur toute la surface pendant au moins 2 minutes. Ôtez l’opercule. Votre sac est prêt à vous suivre partout !


55//JUIN/JUIL/AOÛT

ez Télécharg vos ent gratuitem p sur logos Plum sibles : Visuels pos b2, 3, 4 gab1 ou ga


e n a m élo

M

Pop, rock, jazz, classique et métal se bousculent sur cette sélection des meilleurs albums du moment. Pour un été mélodieux, suivez le guide. Alex Hepburn together alone Timbre éraillé, répertoire pop rock agrémenté de jazz, paroles sombres et touchantes construites sur une adolescence déchirée ; l’album de cette jeune écossaise colle un frisson qui ne vous quittera pas de sitôt.

Woodkid The golden age Arrivé en tambour et trompette après un premier titre lâché il y a plus de deux ans, ce touche-à-tout de génie formé aux métiers de l’image surprend par ses mélodies tirant vers le classique et les bandes originales.

Bring Me The Horizon Sempiternal Du haut de leurs 20 ans, Oliver Sykes et son groupe sortaient un album Death Metal remarquable et sans compromis. La maturité aidant, ils calment le jeu et tendent vers une sonorité davantage Linkin Park. Dommage

Daft Punk Random Access Memories Ces « humains malgré tout », initiateur de la french touch électro, s’offrent pour ce quatrième album des invités aussi prestigieux que Pharrell Williams, Giorgio Moroder et Chilly Gonzales. Évidemment, c’est du lourd.

I Am Arts martiens Oubliez les beaches, drugs et big guns, les Marseillais assènent une fois encore un rap conscient et exigeant, loin du génie d’Ombre et Lumière, mais encore bien audessus de la médiocre génération actuelle.

Alicia Keys Girl on fire Nul doute que cette fille est en feu ; elle s’enflamme pour des sonorités électro, brûle d’envie de donner de la voix sur des mélodies en retrait, et le public s’embrase par cette artiste flamboyante du R’n’B.


Phoenix Bankrupt Voix éthérée sur fond brillant d’électro pop, cette formation versaillaise devenue membre influant de la scène internationale n’est pas à l’abri d’un succès aussi retentissant que Wolfgang Amadeus Phoenix.

Renaud Capuçon le violon roi Il ne fallait pas moins de trois CD pour revenir sur les plus belles pages de l’histoire du violon. La musique orchestrale y croise celle de chambre dans un enregistrement remarquable pour un musicien virtuose.

Youn Sun Nah Lento Nous l’avions découverte dans une superbe reprise d’Enter Sandman de Metallica, cette jazz women coréenne pose une voix maitrisée et resplendissante sur des mélodies jamais fermées au seul univers jazz. Un album époustouflant.

Bukoswki Hazardous Creatures Encore un groupe français brillant à l’international dans un registre on ne peut plus créatif en ce moment : le métal. Le son est lourd, le genre respecté, voire sublimé. À caler entre Gojira et Machine Head.

La machine à surveiller

57//JUIN/JUIL/AOÛT

Vanessa Paradis Love Song Il est des chanteuses dont le principal talent est de savoir s’entourer. Le remarquable Benjamin Biolay est aux commandes de ce double album où figurent aussi Mathieu Boogaerts, Carl Barat etc. Le succès sera encore au rendez-vous.

http://watchingmachine.fr/

L’actu ciné, musique, bande dessinée, jeux vidéo, sans fard et sans œillère……


r e f r bSu

We

L es m ercredis de D ap h né Daphné est coiffeuse, et en plus d’avoir son propre salon de coiffure, elle a ouvert son blog où elle prodigue une foule de conseils ! Tutoriaux, astuces, produits à utiliser… voilà de quoi nous donner plein d’idées pour nous occuper de nos cheveux ! On peut y trouver de jolies coiffures à refaire soi-même (chignon, tresses…), nous permettant par exemple d’arborer une jolie nuque dégagée cet été, ou encore de trouver des idées pour la plage… http://www.lesmercredisdedaphne.com/blog/

C arnets de v o yage Sublime, c’est le mot en voyant ce blog ! Globe-trotteuse dessinatrice comme elle aime se décrire, Stéphanie Ledoux nous emmène aux quatre coins du monde (Chine, Thaïlande, Inde, Yémen, Birmanie…), à la découverte d’autres cultures et traditions, de paysages magnifiques et surtout de rencontres humaines touchantes. Stéphanie nous ramène également dans ses valises, de magnifiques portraits dessinés au fil de ses périples. http://stephanie-ledoux.blogspot.fr

D éc o rati o n L’arrivée des beaux jours nous donne souvent une envie de nettoyage de printemps et de tout refaire chez soi… Ce blog, à l’aspect très professionnel, regorge de conseils pratiques, d’inspirations et d’astuces. Histoire de laisser s’exprimer la fibre créative qui est en nous, le site propose une section DIY avec des idées très sympas à réaliser soimême ! De quoi nous occuper et nous donner des idées pour rafraîchir notre intérieur ! http://leblogdecomydz.fr/

L’ h eure de l’ apér o ! Quand le soleil pointe le bout de son nez, ça réveille notre envie de se poser en terrasse, sur le balcon ou dans le jardin afin de déguster des cocktails savoureux en bonne compagnie. Ce blog très complet offre de délicieuses recettes de cocktails à refaire chez soi pour les partager en famille ou entre amis ! On peut même y trouver l’histoire de certains cocktails connus ainsi que des vidéos explicatives ! http://lescocktailsdalexandre.com/blog/


Avec ce blog, on oublie la rengaine des magazines féminins qui, avant chaque été, nous bombardent de régimes plus farfelus les uns que les autres… Grâce à Confessions d’une gourmande, on met la main à la pâte et on se régale avec des recettes salées ou sucrées et toujours savoureuses. Il y en a pour tous les goûts ! http://www.confessionsdunegourmande.com/

B y I snata Bijoux, déco, customisations… Ce blog va nous donner envie d’occuper nos mimines ! Avec des tutoriaux simples à réaliser, on peut fabriquer à moindre coût de charmants objets déco, de jolis bijoux et des cadeaux originaux. Un programme d’autant plus agréable si on organise son petit atelier sur son balcon ou dans le jardin à l’ombre d’un parasol… http://www.byisnata.com/

Made m o iselle E m m a Pétillant, coloré, original… voici les descriptifs qui pourraient correspondre à ce blog ! Mademoiselle Emma nous propose ici un florilège de magnifiques nail art qui donnent illico envie de les reproduire sur soi ! Et quand le soleil est là, mains et pieds ne demandent qu’à prendre l’air alors si en plus les ongles sont colorés… http://mademoiselle-emma.blogspot.fr/

E y es wa k e up À défaut de voyager pour de vrai, ce blog nous offre quand même notre dose d’évasion ! Tranches de vie quotidienne, petites créations déco ou DIY, recettes de cuisine… Eyes wake up, c’est un univers sensible et élégant agrémenté de beaux clichés. On en prend plein les yeux et ce, pour notre plus grand plaisir ! http://www.eyeswakeup.com/

Fat k ini En plus d’être la saison de la plage et du soleil (on croise les doigts), l’été est aussi la période où les complexes ressurgissent avec l’épreuve du maillot de bain. Lancée l’année dernière suite aux parutions des photos de Gabi en superbe tenue de plage (http:// www.gabifresh.com/), cette galerie regroupe des clichés de femmes fraîches et pétillantes dans leur plus joli maillot. De quoi redonner le sourire ! http://www.xojane.com/fun/gallery/fatkini

59//JUIN/JUIL/AOÛT

C o nfessi o ns d ’ une g o ur m ande


e g a t r a p t ee

Aim

E n forêt, les souffles som brent Chez Plump, on aime soutenir les petits projets réalisés par des gens talentueux. Voici un court-métrage en cours de réalisation qu’il ne faut manquer sous aucun prétexte. Les deux créateurs vous proposent un film riche en émotions. En attendant la sortie, vous pouvez suivre le projet sur le Facebook de En forêt, les souffles sombrent. https://www.facebook.com/enforetlessoufflessombrent

My pretty little boudoir Découvrez l’univers de la lingerie (car on est sexyyyyy) avec ce blog consacré aux jolis dessous. Bons plans, nouveautés, idées burlesques sont à dévorer sur My pretty little boudoir. Rondes ou pas, tout le monde y trouvera son bonheur ! http://myprettylittleboudoir.blogspot.fr/

Fais - le t o i - m ê m e ! Tenu par trois mamans « rock’n blogueuses », amoureuses de vintage, passionnées de déco et de tout qui se bidouille, se tricote, se crochète, se coupe ou se mange, ce blog est bourré de charme ! Au programme, de chouettes DIY à l’esprit vintage, ludique ou encore décalé… Petit plus : on peut même mettre nos enfants à contribution pour réaliser certaines créations et ainsi partager de sympathiques moments de complicité ! http://www.faisletoimeme.net/


61//JUIN/JUIL/AOÛT

Lost in my k itch en Lost in my kitchen satisfera les plus gourmandes d’entre vous. Les bonnes recettes de notre cuisinière en chef vous feront saliver et vous donneront l’envie de foncer aux fourneaux. Dôme à la framboise et pistache, parmentier au saumon, amaretti au cacao, et bien d’autres encore sont disponibles sur ce blog. Avouez, vous en avez l’eau à la bouche, non ? http://lostinmykitchen.blogspot.fr/

U n trip aux USA ? Cool, cool, cool ! Sortez vos Ray-Ban, mettez vos tongs préférées et imaginez-vous dans une vieille Chevrolet, sur la Route 66. Vous y êtes ? Maintenant, allumez l’autoradio. Un puissant son pop-rock en sort, c’est frais et joyeux, on sent bien l’influence des Beatles ou encore des Pixies. Et cette voix… suave et sensible, elle vous enveloppe comme des bras amoureux. CoolCoolCool, c’est l’antidote à la grisaille et à la mauvaise humeur et c’est sans ordonnance ! L’EP Goodnight Cleveland est disponible à l’achat et en écoute sur Deezer, Spotify, etc. Leur 1er clip « GMTA » devrait être visible dès le 10 juin, et avantpremière sur Facebook ! https://www.facebook.com/coolcoolcoolband

Le coup de

Scandaleuse m ent inévitable !

Qui a dit que c’était compliqué de trouver des sousvêtements à sa taille lorsqu’on est plantureuse ? Nous avons la solution : Viksen ! Si vous ne connaissez pas mesdames, c’est le moment de foncer sur leur site ou dans leur boutique parisienne ! Viksen est une vraie mine d’or et propose (enfin!) de la lingerie féminine, sexy et glamour ! Et comme l été arrive, on aime aussi la collection de maillots de bain ! www.viksen.fr Visken, 16 rue Saint-Sauveur, 75002 PARIS.


! i c r t me

© Stéphanie Jayet - http://www.stephaniejayet.com/

di

Jamais 2 sans 3 ! 1 000 mercis une fois encore à toute notre team, qui s’agrandit de numéro en numéro. Stéphanie, Marion, Angélina, Floriane et Charly pour la partie technique et artistique, nos Plumpettes de toujours et les nouvelles, Dimitri et Baptiste, nos beaux Plumpeurs, Elfie et sa « maman », Marcel et Évelyne qui nous ont fait confiance :-), Clotilde et son courage, Justine et toute la team Scarlett, Constance et Medjo, les «Starsky & Hutch» du bonnet profond, nos rédacteurs et collaborateurs si dévoués, à ma Lau sans qui Plump ne serait pas et à ma Ju qui m’a toujours fait confiance.


63//JUIN/JUIL/AOÛT


le magazine qui rend hommage aux beautĂŠs colossales

Contact : juloproject@gmail.com http://plump-lemag.blogspot.fr/

Plump#3  

Le magazine qui rend hommage aux beautés colossales.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you