Page 1

le magazine qui rend hommage aux beautés colossales

MODE Rhabillées pour l’HIVER

TRANSPIREZ !

Préparez votre body à l’épreuve du ski

INTERVIEW

PAULINE & JULIE À CHAQUE MORPHOLOGIE, SON DRESSING !

BEAUTÉ, COIN PSY, ET LES HOMMES DANS TOUT ÇA ?, LES KIFS DE PLUMP…

CUISINE

recettes gourmandes et équilibrées


3//FÉV/MARS/AVRIL

L’édito 500

Comment perdre grammes en deux secondes !

Tous ce qu’il faut savoir sur le régime du D Vomito r

L’été sera chaud... avec

-10 kilos !

Fuyez toutes ces injonctions et feuilletez Plump !

C’

est avec beaucoup de chaleur que vous avez accueilli le tout premier numéro de Plump. Et de la chaleur, on en manque en cette saison ma brave dame ! Ah qu’il semble loin le temps des maillots de bain et des glaces à l’italienne... Et alors ? L’hiver aussi, on est belle, on est sexy, on est pulpeuse et on s’aime ! Ce deuxième numéro de Plump vous guide dans votre quête du bonheur hivernal ! Prenez place dans un endroit douillet, (pour les plus veinardes, au coin du feu et pour les autres sous la couette) et puisez dans nos conseils en feuilletant Plump. Vous découvrirez nos nouvelles recettes de petits plats équilibrés et gourmands, nos recommandations pour garder votre bonne mine et préparer votre merveilleux body à l’épreuve du ski, sans oublier notre sélection mode, histoire de le mettre en valeur dans de jolies tenues. Plumpement, Julie & Laurène Plump // Chefs de projet : Julie Conduché et Laurène Hoffmann // Modèles : Chloë (http://neiiko.blogspot.com/), Catherine, Laurène, Marion et Julie // Photographies rubrique Mode : Stéphanie Jayet // Photographies rubrique Beauty : Julien Ysebaert // Illustrations rubriques Psychote, Transpire et Passe en cabine : Pauline de Turckheim // Photographies rubrique Is in the kitchen : Lost in my kitchen (http://lostinmykitchen.blogspot.fr) // Maquilleuses rubriques Mode : Marion Lamarque, Astrid // Maquilleuse rubrique Beauty : Marion Lamarque // Coiffeuse rubrique Mode : Lise Vidal // Maquettiste : Julie Conduché // Correctrice : Coralie Roussel // Rédacteurs : Élise Grenier, Audrey Bourret (www.myprettylittleboudoir.blogspot.fr/), Marion Lamarque, Mr. Potatoe, Jérémie Hummel, Rosa Philadelphia, Audrey (http://big-or-not-to-big.over-blog.com/), Anaïs Leroy. Le magazine et chacun des éléments qui le composent (les marques, graphismes, textes, photographies,...) relèvent de la législation française et internationale notamment celle relative aux droits d’auteur, aux bases de données et à la propriété intellectuelle. En particulier, la marque PLUMP qui est enregistrée à titre de marque en France. Toutes les autres marques citées sont la propriété de leurs titulaires respectifs. Toute reproduction, représentation, publication, transmission, ou plus généralement toute exploitation non autorisée du magazine et/ou de ses éléments engage votre responsabilité et est susceptible d’entraîner des poursuites judiciaires, notamment pour contrefaçon. Tout lien avec ce magazine doit faire l’objet d’une autorisation préalable de PLUMP. Contact : juloproject@gmail.com • http://plump-lemag.blogspot.fr


Entreview..............................................6 Pauline & Julie

Mode..................................................... 10 Plump vous réchauffe Psychote.............................................. 26 S’accepter, mode d’emploi Passe en cabine.................................. 28 À chaque morphologie, son dressing ! & beauty.............................................. 30 En hiver, on se chouchoute ! Transpire............................................. 32 Pour un planté de bâton efficace ! Report.................................................. 34 Dans la peau d’une future miss… Guys...................................................... 38 Et les hommes dans tout ça ? La vengeance est une crème qui s’applique froide Is in the kitchen............................... 42 Les recettes chaleureuses de Plump DIY........................................................ 46 Je crée… mon mug moustache Websurfer........................................... 48 Si on surfait ce soir ? Aime et partage................................. 50 Les kifs de la rédac Dit merci !........................................... 52

5//FÉV/MARS/AVR

Sommaire


w e i v e Entr

Pauline & Julie

Pour les plus averties, nous ne les présentons plus ! La Plump team aime ces deux créatrices qui se fichent bien des diktats de la minceur coûte que coûte ! Une petite interview s’imposait. Plump l’a fait !


Pauline et Julie, c’est une nouvelle marque de mode créatrice pour les femmes rondes qui veulent être jeunes et tendance. Notre objectif : repousser les diktats de la mode. Pauline est la petite blonde toute en finesse, Julie est la brune, toute en rondeurs. Nos physiques sont très différents mais on est sur la même longueur d’onde.

© Christophe Brachet - http://www.christophe-brachet.fr/

Comment et quand est née l’idée de créer Pauline et Julie ? Quelles formations avez-vous suivi ? L’idée Pauline et Julie remonte à une dizaine d’années mais l’aventure telle qu’on la vit aujourd’hui a commencé réellement il y a un peu plus d’un an. On a toujours fait du shopping ensemble. Malheureusement quelle frustration quand on fait un bon 48. Idem pour Pauline avec son petit 34 qui ne trouve jamais de modèles près du corps : c’est toujours trop grand. La solution pour Pauline est de s’habiller en Oversize et la solution pour Julie est de créer ses propres vêtements. L’idée « Pauline et Julie » est née. Créer des vêtements qui plairaient à toutes mais disponibles aussi dans la taille de Julie. Pauline a fait une école de mode (Chambre syndicale de la Couture Parisienne) pour suivre sa passion et être styliste. Elle se forme auprès de créateurs et de maisons prestig i e u s e s ( A l e x i s Ma b i l l e , Givenchy…). Quand Julie veut

absolument un modèle introuvable, Pauline le crée et lui fait ! Julie est architecte, la mode c’est plutôt une délivrance : faire un métier créatif et s’épanouir dans sa vie, dans son corps. Le processus intellectuel est le même, seule la matière change. Elle se forme aux bases de la mode mais elle ne touche jamais une aiguille !

Une journée chez Pauline et Julie, ça ressemble à quoi ? Quand on est à Paris toutes les deux, on vit ensemble. On fait un tour du programme, les trucs à faire, les mails et les coups de fils à passer. On fait des recherches sur le Web… On attaque notre journée Pauline et Julie entre 9 h 00 et 10 h 00. Lors d’une journée créative, les idées fusent : Pauline dessine, on sélectionne nos modèles, on ajuste les silhouettes, on choisit les tissus, les détails… Ensuite pause déjeuner, on se cuisine un minestrone, on adore ça ! Mais ce n’est pas vraiment une pause car on continue de parler de nos créations. On arrête en général de travailler vers 22 h 00. La journée a été bien remplie, le cerveau en ébullition… Cette fois, on ne s’est pas trop chamaillées, on est contentes, la collection Automne Hiver 2014 va être canon ! Le soir, c’est boulettes kefta et haricots verts, souvenir de nos v a c an c e s e n Turquie, et un épisode de Once

Upon a Time, c’est la série du moment ! On va se coucher pour être d’attaque le lendemain !

Mais sinon, ça fait quoi de travailler avec sa sœur ? Travailler avec sa sœur, c’est mélanger l’utile à l’agréable. On travaille mais on est aussi un peu comme deux gamines qui jouent à « Dessinons la mode ». Sauf que ce n’est plus un jeu, on a des objectifs, des investissements, une entreprise à lancer. Ça crée des tensions, c’est sûr, mais on s’entend super bien. De toute façon pour travailler en famille, il faut avoir une grande complicité. On est une fratrie soudée et on a toujours voulu faire des choses ensemble. Et puis on connaît nos caractères, on est très complémentaires. Pauline a dit un jour : « Je sais pourquoi je t’ai choisi comme associée ! », la réciproque est vraie.

D’où vient votre inspiration ? Quoi que l’on fasse, notre inspiration c’est toujours un peu de nous. On suit nos envies, les choses qui nous plaisent à l’instant T mais aussi celles qui ont marqué notre enfance. Tout notre vécu ensemble se mêle à nos individualités. Et

« Pour travailler en famille, il faut être sûre de sa relation. On est une fratrie soudée et on a toujours voulu faire des choses ensemble. »

7//FÉV/MARS/AVR

Pauline et Julie, pouvezvous vous présenter en quelques mots ? Laquelle est Pauline, laquelle est Julie ?


w e i v e Entr Quelle est la plus grande difficulté que vous avez rencontrée et peut-être surmontée ? Notre plus grande difficulté a été de montrer que notre projet n’était pas une lubie, on l’a pensé, réfléchi, c’est notre bébé. Montrer à tous qu’on peut faire de la mode dans toutes les tailles. Il faut juste travailler les coupes et penser aux détails !

« Se mettre en valeur, se servir de ses atouts et ne douter de rien... » et c’est ce qui fait notre force. On mixe nos impressions, nos désirs et nos goûts. On puise dans notre environnement, dans notre culture, dans le passé, dans le présent, pour le futur.

Qu’est ce qu’on peut trouver dans votre dressing personnel ? Un peu de tout… On a toutes les deux des basiques (slims, mini-jupes, petites robes, tops…), des robes vintages, des foulards colorés, des pièces surmesure, beaucoup d’accessoires et maintenant la collection Pauline et Julie. Pauline a un péché mignon : les chaussures. Julie, elle, accumule les sacs. Pour nos looks, une même tenue peut se porter de tant de façons différentes. Il faut juste savoir les accessoiriser !

Arrivez-vous à vivre de votre activité avec votre marque ? Non, pas pour l’instant mais on espère bien se développer : ouvrir un e-shop, un showroom et implanter Pauline et Julie comme une marque créatrice incontournable pour la size mais aussi pour les autres.

Votre plus beau moment ? On en a eu deux très différents à vrai dire. Notre premier défilé à l’Urban Festival de Clichy la Garenne. Les filles étaient si belles dans notre collection d’été, il y avait une sorte d’émotion, de tension autour de nous, c’était génial. Et la première fois où une taille 36 nous a demandé si on faisait sa taille en me voyant dans une de nos robes… Notre pari était gagné !

Quels conseils donneriez-vous à nos lectrices, qui douteraient encore de leur sex-appeal ? La beauté est dans la ligne mais aussi dans les courbes, il suffit juste de savoir la regarder ! Se mettre en valeur, se servir de ses atouts et ne douter de rien. Les autres voient ce que l’on dégage, il faut juste lâcher prise !

Que pensez-vous de la mode grande taille telle qu’elle est aujourd’hui ? Elle est en plein essor, c’est le début d’une ère nouvelle et on compte bien en faire partie.

Qu’est ce qu’on peut vous souhaiter d’encore mieux pour la suite ? Que nos projets pour 2013 se réalisent, et que les années à venir fondent notre projet… Et surtout, souhaitez-nous de croiser de belles femmes épanouies habillées en Pauline et Julie dans la rue. Merci Plump.

© Warda SRP / http://srphotographie.wix.com/wardasrp

même si nos expériences passées sont communes (voyages, éducation…), le ressenti est toujours individuel, il n’est jamais le même


9//FÉV/MARS/AVR

w w w.paulineetjulie .c o m


mode


E F F U A H C RÉ

sortir t, on n’ hésiterait pas à ai uv po le on si et lé al L’ hiver s’est inst uillette. On est certes do t en m de au ch tte ue enroulée dans sa co Nous vous proposons ! se fu re s’y ité in m fé e s ! libre, mais notre dign us en direz des nouvelle no us vo n, io ct le sé e tit donc une pe

11//JAN/FÉV/MARS

us o v lump P


mode


13//JAN/FÉV/MARS Boots compensées et fourrées, Bata, 59,90 €

Legging blanc, Stradivarius, 9,95 €

Pull renne gris, New Look, 29,99 € Chapka grise, New Look, 11,99 €


mode

Robe beige Plume, Scarlett, taille 46, 46 €

Boucles d’oreilles plumes, Nanie H, 30,00 €


15//JAN/FÉV/MARS Collant marron, New Look, 3,99 € Chaussures compensées H&M, 39,95 €


mode

Legging noir Camille, Scarlett, 69,95 â‚Ź

Top noir cloutĂŠ, Scarlett, prochainement en ligne


17//JAN/FÉV/MARS Boucles d’oreilles anneaux argentés, Six, 4,95 € Lunettes Retro Super Futur, modèle Retroski Black en vente chez Mes lunettes et moi, 120,00 €


mode

Chaussures noires, New Look, 29,99 €

Sac pochette noir, H&M, 14,95 €


19//JAN/FÉV/MARS Tunique bicolore verte et noire, Scarlett, 39,99 €


mode

Collier noir et dorĂŠ, Promod, 12,95 â‚Ź


21//JAN/FÉV/MARS Robe noire Lysma, Scarlett, 39,99 € Chaussures noires élastiques, New Look, 29,99 €


mode

Robe ¾ bordeaux, New Look, 17,99 €


23//JAN/FÉV/MARS Chaussures strass noires, New Look, 34,99 €

Boucles d’oreilles strass noirs, Six, 5,95 €


mode

Pyjama multicolore, Darjeeling, 65 â‚Ź


25//JAN/FÉV/MARS Débardeur rose pâle, New Look, 3 €


te o h c Psy

S’accepter, mode d’emploi

Vous avez une mauvaise estime de vous, vous êtes aveuglée par vos préjugés et ne voyez pas le canon qui sommeille en vous ? Voici quelques conseils simples mais efficaces, testés et approuvés… par moi-même, bien installée dans mon petit 48 !

T

out le monde vous le dira, s’aimer pour être aimé, c’est bien, et s’aimer juste pour soi, c’est nécessaire mais beaucoup plus difficile. Le regard des autres flatte l’ego et peut vous encourager à vous autoapprécier, mais pour en arriver là, la première étape de l’acceptation de soi est de faire la paix avec ses courbes ! Leur trouver une crédibilité commence par savourer la douceur de sa peau et apprécier son confort tel un bon Dunlopillo. Pour ce faire, il faut prendre le temps de se regarder, ôter ses œillères et affronter objectivement la réalité. Nue devant son miroir, à l’abri de tout dérangement intempestif (collez les mioches chez

mamie, monsieur chez les potes et mettez votre portable en mode « avion ») et examine z vot re cor ps. Ambiance face to face avec soi de rigueur ! Faites un état des lieux pièce par pièce, en exprimant tout ce qui ne vous convient pas. Ainsi, une fois crachée l’amère Valda, vous saurez mieux apprécier le bon côté des choses. Une miche trop grasse pourra se transformer en fesse pulpeuse, un ventre bedonnant en sanctuaire maternel et accueillant. Les capitons  ? Toutes les VRAIES femmes en ont, même les plus minces (paroles d’un ex) ! Une fois que vous aurez vu votre verre à moitié plein,

vous aimerez chouchouter ce corps tant désireux de plaire ! Toucher son corps est imp or t ant, c’est l a deuxième étape conseillée pour continuer cette quête de paix. Cela passe par une application quotidienne de crème. Vous connaîtrez ainsi les moindres détails de vos rondeurs et par la même occasion stimulerez la circulation sanguine, ce qui n’est pas un mal. Pour les plus coquines (et/ou célibataires), une exploration de votre corps toute en douceur et autres guilis vous réconcilieront avec lui. Conseil : l’été, propice à l’effeuillage et au hâle qui sublime la peau, est la meilleure saison pour mettre en application la manœuvre.


27//FÉV/MARS/AVR

Vous ne saurez donner totale satisfaction à votre corps tant que vous ne l’écouterez pas. Mais lorsqu’enfin vous le laisserez vous rappeler qu’il existe, vous ne pourrez répondre à ses attentes que par sa mise en beauté. Les grandes enseignes remplissent leurs rayons de grandes tailles, si si, vous n’avez plus d’excuse ! Encore faut-il savoir ce qui vous va me direz-vous ! Votre bon sens et la simplicité seront vos meilleurs alliés pour passer cette étape. Petit à petit, en prenant le temps de passer par la cabine d’essayage, vous apprendrez à reconnaître en un coup d’œil les vêtements qui vous vont, jusqu’à oser le slim ! Quand vous laisserez à vos diverses rencontres le souvenir d’un grand sourire et d’une mine pétillante au lieu d’une « pauvre fille mal dans sa peau  », vous pourrez signer les accords de paix avec vous-même. Au boulot les filles ! Élise Grenier


e n i b n ca

e e s s pa

À chaque morphoLOGIE SON DRESSING ! À la vue d’une fille attifée telle une courge endimanchée, on peut penser : « Mais elle n’a pas une copine pour lui dire que… comment dire… ». Sur ce principe et sans langue de bois, voici les conseils de Plump pour embellir chaque morphologie. Par Audrey Bourret - www.myprettylittleboudoir.blogspot.fr

Je suis petite

Quand on est petite, idéalement on s’abstient de porter des robes longues qui vont plus tasser votre silhouette qu’autre chose. Si vous voulez vraiment en porter, il est préférable d’y ajouter une ceinture taille haute qui provoquera un effet d’optique sur la longueur de vos jambes, évitera l’effet tube et soulignera mieux vos formes.

Je suis grande

À l’inverse quand on est grande on ose les longueurs et on peut souligner ses hanches par une ceinture taille basse. Si vous avez de belles gambettes, osez les montrer avec un short ou une jupe courte dans la limite du raisonnable bien entendu ! Et pour un style de déesse, les robes longues derrière et courtes devant sont idéales pour mettre votre silhouette en valeur.


29//FÉV/MARS/AVR

J’ai les hanches larges (en A)

Afin d’exploiter au mieux votre croupe généreuse, on évite de porter des couleurs claires ou des jeans trop délavés et on privilégie les tons bruts ou les couleurs foncées. Si on assume son popotin, on opte pour une jupe taille-crayon et dans tous les cas on essaye de redistribuer le volume sur le haut du corps en jouant avec les épaulettes, les grands cols, voire les capuches.

J’ai le haut du corps plus large que le bas (en V)

Pour le haut, on s’inspire du style des pin-up des années cinquante et on ne met surtout pas de tops amples ! Pour le bas, on fuit de toute urgence les slims et autres pantalons très moulants et on lui préfère son cousin à la coupe droite, voire un peu large. On adopte aussi les jupes bouffantes ou de forme trapèze et surtout on ose les couleurs et les motifs.

J’ai la taille marquée (en 8)

Vous pouvez un peu tout vous permettre, ceci étant pour éviter quelques faux pas vestimentaires : on dit « OUST » aux hauts trop amples qui vont vous grossir, de même pour les robes, on bannit les formes tube ou trapèze qui masqueraient vos jolies rondeurs. Et on garde en mémoire que le but est de montrer votre taille ô combien sexy !

J’ai la taille droite (en H)

Le but est de féminiser votre silhouette. Il faut alors attirer l’attention sur vos jambes ou sur votre décolleté selon ce que l’on cherche à mettre en avant, ainsi pour les bas on préférera les jupes de forme trapèze et pour les hauts les grands cols V et autres décolletés plongeants. Enfin on met des talons pour étirer sa silhouette.

Le conseil en plus Tous ces conseils, c’est bien, mais pour vous faciliter la vie, Scarlett, site de vente en ligne grande taille, vous propose des sélections de vêtement en fonction de votre silhouette ! Elle est pas belle la vie ? http://www.scarlett.fr/


ty u a e &b

Astuces • C’est connu, l’hiver, les pieds souffrent mais ce n’est pas irréversible ! Pour des pieds tous doux, appliquez un beurre très riche le soir et enfilez une bonne paire de chaussettes. Au réveil, les pieds sont nourris, doux et prêts à affronter la journée ! • Pour des cheveux doux, soyeux et nourris, appliquez une huile ou un masque capillaire sur cheveux humides, avant le coucher. Attachez vos cheveux bien serrés et laissez poser toute la nuit. Le lendemain, après un bon rinçage, les cheveux sont doux, faciles à démêler et à coiffer !


31//FÉV/MARS/AVR

En hiver, on se chouchoute !

Ah, l’hiver, le temps gris, la pluie, le froid et... la peau qui tire ! Pas de panique, Plump possède deux, trois recettes magiques pour passer l’hiver en douceur. Une peau chouchoutée prête à étinceler au printemps !

Q

uelque soit son type de peau, en hiver il y a un mot d’ordre : la nutrition ! Matin et soir, voire plus si nécessaire, on nourrit : le corps avec un lait, un beurre ou une huile et le visage avec une crème plus riche ou un bon masque. La peau sèche, à cause

1

Après avoir appliqué sa crème de jour habituelle, on camoufle les petites rougeurs de l’hiver avec une base de teint verte. On travaille au doigt en tapotant légèrement.

2

du froid, a désespérément besoin de confort, donc on n’hésite pas ! On n’hésite pas non plus à se prélasser, de temps en temps, dans un bon bain chaud dans lequel on ajoute quelques gouttes d’huile essentielle de fleur d’oranger (calmante et relaxante) ou

On applique ensuite le fond de teint de l’intérieur du visage vers l’extérieur. L’idéal est d’utiliser une éponge à fond de teint. Comme pour la base, on tapote légèrement, l’effet sera plus naturel.

3

d’huile d’amande douce apaisante. Résultat : une peau nourrie et un bienêtre garanti ! Enfin pour affronter le froid on ne se sépare jamais de son baume à lèvres ou de sa crème nourrissante pour les mains. Marion Lamarque

On utilise ensuite de la poudre libre, pour matifier, que l’on applique à l’aide d’une houppette ou au pinceau.

4

On termine par le blush que l’on applique au pinceau du haut de la pommette vers le nez.

S h o ppi n

g

Base HD 01 Vert, Make Up For Ever, 29,90 € // Poudre de Finition Mineral Veil, Bare minerals, 23 € // Stick Lèvres Réparateur Apicosma, Melvita, 6,50 € // Nivea Crème en pot bleu, 2,35 € // Bain aromatique détente et relaxation, So’Bio Etic, 5,40 €


tr

e r i p ans

Pour un planté de bâton efficace ! J’adore la neige, et la raclette, et le vin chaud aussi ! Alors quand Claire, ma super copine, m’a proposé de partir skier durant le mois de février, j’ai répondu « OUIIIII !! » (sans lui avouer que je skie comme une chèvre espagnole, bien sûr).

P

our éviter la honte et surtout les mauvaises chutes, j’ai demandé à ma tante Brigitte de me coacher une journée, pour préparer mon petit corps. Ma tata, c’est Jane Fonda mais version française, et accessoirement LA sportive de la famille (c’est ma tante par alliance).

9 h 30

Samedi matin, chez moi. Ma tante arrive, moulée dans une tenue sportswear tendance, moi dans mon pyjama rose fuschia... « Bonjour ma chérie ! Attaquons de suite. Sache qu’il faut qu’au moins un mois avant ton départ, tu fasses une activité sportive une à deux fois par semaine. Et commence par MARCHER ! » me lance-t-elle alors qu’une tartine beurrée m’empêche de

répliquer. Adieu métro, escalator et autre ascenseur, mais on se reverra bientôt, je vous le promets.

10 h

Brigitte a beau être fan de Jane, c’est sa première visite à la capitale. Je lui propose donc de commencer doucement en dégustant des macarons devant un petit Earl Grey. « Ah non ma chérie, j’ai toujours rêvé de voir Montmartre ! » déclarat-elle. Youpi, à nous les 500 marches de la Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre ! « Tu vois, monter des escaliers permet de travailler tes articulations, c’est parfait pour le ski ! » s’empressa-t-elle d’ajouter. Dois-je lui rappeler qu’au final, je passerai plus de temps au refuge devant un vin chaud que sur les pistes ?

13 h

Éreintée, je la suis dans un petit restaurant « vapeur  » de la capitale. - Ma chérie, le ski va solliciter tes articulations, tes genoux, tes abdos, et tes cuisses. En plus de la marche, il va falloir que tu fasses l’exercice de la chaise régulièrement pour raffermir ta ceinture abdominale et tes quadriceps. - L’exercice de la chaise ? Parfait, je peux te faire le divan ! je lui lance la bouche pleine de défis et de bouchées aux crevettes. - La chaise est un exercice où tu places ton dos bien appuyé contre un mur avec tes jambes fléchies à 90 degrés et tu dois tenir ainsi au moins 30 secondes, 3 fois de suite. Et la chaise, c’est toi ma chérie ! - Gloups…


Ma tante souhaite évidemment voir la Tour Eiffel. - Tu vois, si tu prends le vélo une à deux fois par semaine, tu renforceras tes cuisses et ton endurance. - Oui mais là, on a déjà monté des escaliers, visualisé une chaise humaine, Tata, ça fait

beaucoup ! lui dis-je avec des yeux de Chat Potté. - Ma chérie, c’est toi qui vois, mais le plâtre n’est toujours pas un accessoire tendance ! Je remballe mes gros yeux et enfourche mon Vélib’ pour aller voir la Dame de Fer. Tant qu’on ne me demande pas de monter ses 1660 marches…

16 h 30

Enfin, nous voilà de retour chez moi et je cours m’affaler dans mon cher canapé. Ma tante quant à elle, est pimpante. Sur le départ, elle me lance : « J’oubliais, travaille ton équilibre, en restant sur un pied puis sur l’autre, avec les yeux fermés. Fais-le lors-

« Tant qu’on ne me demande pas de monter ses 1660 marches… » que tu fais la vaisselle ou que tu te brosses les dents. Et n’hésites pas à déambuler dans ton appartement à cloche-pied, ça fera peut-être monter ton charmant voisin du dessous ! »

20 h 30

Je suis épuisée par cette journée et par mon futur séjour au ski ! Et si je me faisais une bonne raclette pour me féliciter de tout ce que je vais devoir affronter avant les pistes ? Rosa Philadelphia

Une fois sur place Ça y est, vous êtes en bas des pistes. Fini la rigolade ! Avant de prendre le tire-fesse, étirez-vous, des chevilles au cou, en passant par les poignets. En fin de journée, faites de même. Ça vous évitera les claquages et les courbatures. Faire la fête le soir, c’est bien, mais accordez-vous tout de même un minimum de 6 à 7 h de sommeil. Il faut être en forme et alerte pour slalomer parmi les fous et les chèvres espagnoles sur les pistes…

33//JANV//FÉV//MARS

14 h


rt o ep r

Dans la peau d’une FUTURE MISS…

La Plump team est fière d’apprendre que l’une de ses plumpettes est candidate à l’élection de Miss Curvy Ile de France. Et quand on aime, on partage ! Voici donc le premier épisode du journal de bord d’une future miss (on espère  !).


35//FÉV/MARS/AVR

J

e m’appelle Catherine, j’ai toujours voulu être mannequin. Je mesure 1 m  80 depuis que j’ai 16 ans et quand tout le monde vous dit qu’avec votre taille et votre minceur vous devriez être mannequin, et bien malgré votre bouille joufflue, votre acné juvénile et vos jambes de crevette, vous finissez par y croire ! Mais après plusieurs tentatives auprès de qu el qu e s age nc e s c om me « Elite » (et oui je ne fais pas les choses à moitié) de grands « NON » ont finalement arrêté mes espoirs. Il a fallu que j’attende 35 piges, des rides, des rondeurs, une rousseur assumée, pour enfin vivre mon rêve. Car oui, je suis une Plumpette depuis octobre. C’est-à-dire que je suis mannequin dans votre magazine préféré. Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, je vais bientôt vivre le rêve de toute princesse qui sommeille en vous, je vais participer à l’élection de Miss Curvy Paris/Ile de France. C’est l’équivalent de Miss France

décrire brièvement. Hélène me répond très rapidement et me demande une description et des photos. Je me retrouve donc à faire des recherches dans ma galerie de photos, dans un dossier intitulé « moi » (et oui je m’aime maintenant) sur mon pc. Je choisis mes préférées et les lui envoie. S’ensuit une description un peu plus poussée de la princesse que je suis : mes goûts, ma vie, mes envies, mes motivations etc. Pas tellement habituée à ce genre de monologue égocentrique, j’avoue à Hélène que je ne sais pas si mon texte lui a plu. Réponse d’Hélène (toujours très réactive) : « Ton texte est parfait  !  ». Yallah  ! Et elle me confirme que je suis inscrite officiellement pour participer à l’élection : Yallah bis ! Elle me précise qu’il n’y a pas encore de date pour l’élection. Elle attend plus de candidatures et elle fera un goûter avec toutes les candidates afin d’en discuter autour d’un bon gueuleton. Ah oui, une petite précision,

mais pour les femmes pulpeuses comme moi. En gentille princesse que je suis, j’ai décidé de vous faire partager mon expér ience de candidate Miss Curvy. Tout commence par l’envoi d’un mail à une certaine Hélène. J’envoie donc ce mail pour me

quand tu es mannequin chez Plump ou Princesse Miss Curvy, les banquets ou autres pauses repas ne se limitent pas à une carotte et une feuille de chou, non. C’est l’avantage de notre statut de « rondes », on mange plein de trucs gras et sucrés, ouaiiiis ! Finis le diktat du Coca

© Stéphanie Jayet - http://www.stephaniejayet.com/

« En gentille princesse que je suis, j’ai décidé de vous faire partager mon expérience de candidate Miss Curvy »


light et des basses calories, nous, on veut de la calorie, on l’aime la calorie, bon je m’égare, revenons à ma vie de princesse… Donc, quatre tenues doivent être prévues pour quatre passages devant les juges : ✓✓Jean et tee-shirt blanc ✓✓Tenue de ville + 1 accessoire au choix + talons hauts ✓✓Robe de soirée +  talons hauts ✓✓Et enfin lingerie, mais vraiment très soft, pas de fesses, de seins, ni de ventre dévoilé, que des choses assez couvrantes et pas vulgaires : corsets, jupettes etc. Me voilà donc prête à chercher dans ma garde-robe afin de trouver ces trésors. S’ensuit un déballage de fringues volant dans tous les sens (va falloir ranger après, flûte) et, finalement, je trouve mon bonheur dans mon milliard de fringues, pas besoin de faire les magasins ! Enfin si, on a toujours une bonne raison, en bonne princesse, de faire les boutiques non ? Je fais bien sûr valider toutes les tenues par mon meilleur ami, malheureusement pas gay, mais ayant beaucoup de goût malgré tout. Plusieurs questions me viennent en tête et je submerge cette pauvre Hélène de mails. Je finis par m’excuser de la harceler. Ce à quoi elle me répond qu’elle est là pour répondre à toutes mes demandes et est à ma disposition. Elle est

chou, je l’aime déjà. Je demande aussi s’il y a un prix à gagner. Tout ce qu’il faut pour une princesse : une couronne (ouais une couronne de princesse hi hi), une écharpe et des cadeaux surprise (youpi, j’adore les surprises). Dernière interrogation, plus terre à terre, y’a-t-il un contrat, des obligations ? Elle me répond qu’il y a quelques

règles, pas de chirurgie esthétique par exemple et au moins trois apparitions dans des événements pour la miss et ses dauphines. Voilà comment débute ma vie de princesse, future candidate de Miss Curvy ! Cat, votre princesse Plumpette

© Stéphanie Jayet - http://www.stephaniejayet.com/

rt o ep r

Miss Curvy, c’est quoi ? En 2011, le comité Miss Ronde se scinde pour créer un deuxième comité, Miss Be Curvy. L’objectif de Be Curvy est de promouvoir la beauté, le charme et l’élégance en France de jeunes femmes et de jeunes filles rondes. L’association Be Curvy souhaite donner la place qu’elle mérite à la femme ronde dans la société et l’associer à l’évolution de la mode grande taille. http://becurvy.tumblr.com/


37//FÉV/MARS/AVR

29, rue des Martyrs 75009 Paris 01 48 78 39 96


guys

Et les hommes dans tout ça ? design by mrawec

Vous avez certainement été quelques millions (au moins) à lire ma première chronique dans Plump. Pour ce second numéro, il est temps que je vous fasse quelques aveux en évoquant ces dernières semaines difficiles placées sous le signe d’une certaine idée de l’enfer : le sport.

P

our ceux qui auraient loupé le premier épisode, je vous fais un topo rapide : suite à un alignement des planètes quelque peu inattendu, il se trouve que j’ai trouvé ma moitié, que je vais épouser dans moins d’un an. Tout va très bien donc, à un détail près : j’ai quelques bonnes grosses poignées d’amour et j’aimerais, un peu, les perdre pour rentrer dans mon costume. Bref, je n’en suis pas encore au point de me gaver de légumes bouillis (rassurez-vous, ça n’arrivera jamais) mais j’ai eu la lumineuse idée de faire un peu d’exercice afin de commencer

ma longue descente du mont Kilos. Pour faire dans l’économique, j’opte pour la course à pied : classique et efficace. Après avoir trotté pendant 20 minutes non-stop - soit l’équivalent d’un long courrier Paris-Sidney dans ma tête - le

« Faut vraiment que tu te mettes au régime chéri. » résultat est sans appel : j’ai du boulot. Quintes de toux, courbatures innommables et douleurs aux pieds ne sont qu’un juste châtiment de mes années d’inactivité, et je n’ai qu’une envie : mettre fin à mon supplice en me vengeant sur

ce Quick qui me fait de l’œil au coin de la rue. Mais je m’accroche. Les semaines passent, je souffre un peu moins et je grappille quelques minutes à chaque séance. Pire : il arrive parfois que je me sente bien juste après, en mode « je suis prêt à conquérir le monde, et je vais ressembler à une statue grecque dans moins de six mois ». Et puis je rentre chez moi, et ma fiancée ruine mon enthousiasme en une seule phrase, lapidaire : « faut vraiment que tu te mettes au régime chéri, faire une heure de sport par semaine, ça ne suffit pas ». Misère... Mr. Potatoe

À SUIVRE…


39//FÉV/MARS/AVR


guys

La vengeance est une qui s’applique froide Il est temps d’arrêter de se faire avoir par les jolies filles qui battent le pavé de leurs talons aiguille. Cette peau nette qui semble douce au toucher ? Une arnaque ! Les cernes semblent fuir leurs yeux de biche ? Calomnie ! Oh oh, arrêtons-nous là sur les révélations, et concentrons-nous sur le principal ! Elles usent de crèmes et de produits en tout genre pour camoufler et ralentir les ravages du temps ! Et vous savez quoi ? Les arnaques, ça ne doit pas rester à sens unique ! Vengez-vous en prenant soin de vous !

R

ien de difficile dans ce petit rituel bon pour la peau. La majorité des hommes, j’exclue les participants de Koh Lanta et Sébastien Chabal, connaît déjà celui du rasage, il suffit juste de l’agrémenter de deux ou trois gestes supplémentaires et hop, votre peau ne ressemblera pas à des crêpes oubliées sur une table ! Avant toute chose, il faut nettoyer ce visage. De la pollution extérieure à l’haleine matinale toxique de votre chère et tendre, votre visage s’en prend plein la tête. Il est inutile d’en rajouter une couche en le lavant avec du gel douche,

rabattez-vous plutôt sur un gel adapté à cet usage. Vous ne voudriez pas que vos collègues dérapent sur votre joue en vous claquant la bise le matin n’est-ce pas ? Passez à l’étape suivante : l’hydratation. C’est ce qui vous empêchera de ressembler à un T-rex l’été ou à un lépreux l’hiver. Massez-vous le visage avec une crème hydratante et appréciez la sensation de fraîcheur et le doux sentiment de la vengeance assouvie. Mais attendez, vous me dites que vous ne ressentez

rien de spécial ? Certains pensent que la vendetta ne résout rien et ne laisse qu’un grand vide, moi je pense que vous avez juste oublié de vous faire un gommage et un masque nourrissant une fois par semaine… Jérémie Hummel

« C’est ce qui vous empêchera de ressembler à un T-rex l’été ou à un lépreux l’hiver. »


41//FÉV/MARS/AVR

crème 2

1

3 Les armes vengeresses

1//

Nettoyage : Gel Nettoyant Visage, chez World Wild Men. La menthe vous assure de bien ouvrir les yeux et de constater que oui, vous êtes propre. 23,90 € / 100 ml.

2//

Hydratation : Bogosse, chez Lush. Ça sent bon, ça donne à boire à la peau et ça peut servir pour les cheveux ! 17,95 € / 45 g.

4

3//

Gommage : Raz-de-marée, chez Lush. Il va falloir lutter contre l’envie d’en manger mais le résultat est impeccable. 11,45 € / 120 g.

4//

Masque nourrissant : Miel Effronté, chez Lush.Un masque frais plein de bonnes choses, vous entendez une voix dans votre tête qui vous dit merci. 11,45 € / 75 g.


is in

n e h c t the ki

chaleureuses Il fait froid dehors mais chaud dans nos cuisines ! Régalez-vous avec ces 3 nouvelles recettes made in Plump... Par Lost In My Kitchen - http://lostinmykitchen.blogspot.fr

AU MENU : _ Velouté de potimarron au miso _ Carottes confites, boulettes de veau aux poireaux et noix _ Petits moelleux cœur noisette


Pour 4 personnes 1 potimarron // 2 cuillères à soupe de pâte de miso // 2 cuillères à soupe de sauce soja // Du sésame grillé // Des algues séchées

Épluchez, ôtez les graines et coupez le potimarron en petits morceaux. Dans une grande casserole, déposez les morceaux de potimarron et recouvrez d’eau. Ajoutez la pâte de miso et la sauce soja. Portez doucement à ébullition. Laissez c u i re à c ou v e r t p e n d ant 20 minutes. À l’aide d’une écumoire, placez les morceaux de potimarron dans un blender (ou utilisez un mixeur plongeant après avoir transféré le potimarron dans une autre casserole). Arrosez de 2 louches de bouillon de cuisson. Réduisez en velouté. Répartissez le velouté dans des bols, saupoudrez de sésame grillé et d’algues séchées. Dégustez aussitôt !

Un pla saison t de réchau qui ffe !

43//JANV//FÉV/MARS

Velouté de potimarron au miso


is in

n e h c t the ki

Carottes confites, boulettes de veau aux poireaux et noix Pour 4 personnes 1 kg de carottes // 2 oignons // 2 gousses d’ail // 2 cuillères à soupe d’huile d’olive // 20 cl de bouillon de volaille // 250 g de veau haché // 2 blancs de poireaux // 10 noix // Sel et poivre

Épluchez et coupez en fines rondelles les carottes. Épluchez et émincez finement les oignons et les gousses d’ail. Faites chauffer l’huile d’olive dans une grande cocotte. Ajoutez les oignons et l’ail et faites suer le tout. Déposez les carottes, salez et poivrez puis versez le bouillon de volaille. Mélangez puis couvrez et laissez mijoter à feu doux pendant 40 minutes. Placez dans un mixeur les blancs de poireaux et les cerneaux de noix. Mixez puis ajoutez-les à la viande de veau hachée. Salez, poivrez et mélangez. Réalisez des boulettes avec vos mains et faites-les cuire dans un panier vapeur pendant 15 minutes.

Un p qui pe lat prépar ut se er veille. la

Si vous le souhaitez, faites revenir les boulettes dans une poêle avec un peu de beurre. Servez les carottes dans une cocotte individuelle avec quelques boulettes sur le dessus.


Pour 1 0 petits moelleux 2 œufs // 50 g de sucre // 30 g de farine // 100 g de beurre // 100 g de chocolat noir // 30 noisettes entières // Caramel au beurre salé

Préchauffez le four à 200 °C (th. 6-7). Dans un saladier, fouettez les œufs avec le sucre afin que cela blanchisse et devienne mousseux. Ajoutez la farine et mélangez l’ensemble. Dans une casserole, faites fondre à feu doux le beurre avec le chocolat. Hors du feu ajoutez la préparation œufs-sucre-farine et mélangez. Répartissez la pâte dans des petits moules à muffins en silicone. Déposez une noisette entière au centre. Enfournez pour 12 à 14 minutes de cuisson. Pendant la cuisson, concassez le reste des noisettes et mélangezles au caramel au beurre salé. Sortez les moelleux du four et répartissez le mélange noisettecaramel sur le dessus. Laissez un peu refroidir avant de déguster !

Des gourmpetites idéale andises sp tea-timour un e!

45//JANV//FÉV/MARS

Petits moelleux cœur noisette


Je crée…

DIY

Matériel Budget : 10 € // Temps : 20 min - Un mug en céramique ou en porcelaine - De la peinture pour céramique ou porcelaine - Un pinceau - Du papier calque - Un crayon à papier Retrouvez le gabarit moustache sur http://monampersand.blogspot.fr/


La moustache, c’est la classe ! Depuis quelques années, elle est devenue le musthave de toute garde-robe… masculine. Oui mais nous les filles, on aimerait bien en avoir une ! Que diriez-vous d’une belle paire de bacchantes dorées sur votre mug du matin ?

Dessinez une forme de moustache sur du papier calque. Retournez la feuille et déposez-la sur le mug, là où vous souhaitez peindre la moustache. Repassez les contours des bacchantes avec un crayon.

Avec le pinceau et un peu de peinture, remplissez la forme petit à petit. Laissez sécher 1 h pour que la surface soit sèche et 8 h pour laver le mug.

47//JANV//FÉV//MARS

…Mon Mug moustache


We

r e f r bSu

M ake m y L im o nade Derrière ce nom, se cache Lisa qui nous offre un blog de très grande qualité et très agréable à parcourir… Des bons plans, des tenues recherchées et belles à voir, des Do It Yourself faciles à réaliser, et de savoureuses recettes. Voilà entre autres choses le programme qui vous attend en parcourant cette petite mine d’or ! http://makemylemonade.com/

H o ne y Bee Le blog d’Honey Bee, c’est le blog d’une jeune américaine ronde qui possède un univers plein de charme : jolis clichés, lifestyle, DIY… Bien qu’en anglais, ce blog est un petit trésor qui nous fait passer un agréable moment de lecture ! Honey Bee présente des tenues originales dans une atmosphère à la fois girly, rétro et un peu pin-up, qui lui sied à merveille… http://honeybeeinthecity.blogspot.fr/

P o ulette M a g i q ue Poulette Magique est un très joli blog à l’aura délicate… DIY, déco, voyages, cuisine, ravissantes photos et bien d’autres choses encore ! À travers une ambiance vintage, Poulette Magique, c’est une chouette ballade où il fait bon flâner à n’importe quel moment de l’année. Entre modernité et clichés rétro, ce joli blog nous emporte avec nostalgie dans les souvenirs de notre enfance. http://www.poulettemagique.com

D i g lee Diglee est le blog d’une talentueuse illustratrice, Maureen, qui croque avec humour et perspicacité, les anecdotes de tous les jours. Derrière un joli trait, ce blog BD partage tranches de vies, fringues, histoires perso et nous fait passer un bon moment ! Diglee mêle ainsi publications personnelles et professionnelles pour notre plus grand plaisir ! http://diglee.com/


Passionnée et gourmande, Angie nous offre un sympathique blog cuisine qui nous met l’eau à la bouche. On y trouve de nombreuses recettes toutes plus savoureuses et appétissantes les unes que les autres ! On y découvre également des préparations originales et toujours délicieuses ! Les jolis clichés nous donnent envie de nous mettre derrière les fourneaux et de tester toutes les recettes : sucrées, salées, exotiques, épicées, fruitées… http://poupougnette.canalblog.com/

C upcake ’ s C l o thes Cupcake’s Clothes, c’est un blog très original à travers lequel Georgina, jeune anglaise, nous présente son univers édulcoré et féerique. On y retrouve des tenues qui sortent du commun avec du pastel à gogo, des nœuds, des paillettes, de belles photos et un design très agréable. Sans compter que Georgina étant ronde, il est plaisant de savoir que l’on pourra s’inspirer de son blog pour trouver certaines pièces de son dressing ! http://www.cupcakesclothes.com/

Él é o n o re Brid g e Déjà installé depuis un petit moment, le blog de la méchante est un blog mode mais pas que. Tenu par Élodie dont le pseudonyme sur la toile est d’ailleurs Éléonore Bridge, on y trouve bien évidemment de belles tenues peu communes, mais aussi de très belles images mêlant photos de voyages avec de sublimes paysages et petites ballades dans des quartiers bourrés de charme. Elle nous fait ainsi découvrir certaines villes sous un autre œil et écrit de sympathiques billets qui font souvent preuve de second degré. http://www.leblogdelamechante.fr/

A d v anced S t y le Derrière notre société qui tend à promouvoir la jeunesse éternelle comme critère de beauté standard (on ne va pas se mentir, je traque aussi mes futures rides), ce blog est une véritable bouffée d’air frais. Bien qu’en anglais, on peut y admirer de sublimes clichés de personnes âgées présentées dans leurs plus belles tenues… De la couleur, de jolies coupes, de la fantaisie… ce blog est une mine d’or pour tous ceux qui cherchent de l’inspiration et de l’originalité. http://advancedstyle.blogspot.fr/

L e b l o g d ’ une g r o sse Le blog d’une grosse, ce sont des anecdotes de la vie d’une grosse racontées en BD. Entre petits tracas et réflexions plus profondes sur soi-même, il dresse avec second degré les soucis de la vie quotidienne d’une ronde. Des soucis que l’on a sûrement déjà rencontrés nous-mêmes ! Bien que la créatrice du blog aka Miss Gally : http://gallybox.com/blog/ y ait mis un point final en 2009, il est toujours possible de consulter les archives de ce blog décapant ! http://blogdunegrosse.blogspot.fr

49//FÉV/MARS/AVR

L a g o urmandise sel o n A n g ie


e g a t r a p t ee

Aim

Saveurs de Turquie Ami(e)s gourmand(e)s, Le Janissaire est un endroit qui devrait vous plaire ! Dans un cadre agréable et intimiste, les serveurs vous serviront des mets qui feront vibrer vos papilles ! Succombez au tarama « maison », cédez à la tentation des gambas grillées et enfin, clôturez cette explosion de saveurs par l’assortiment de desserts… le tout pour un rapport qualité/prix plus qu’abordable ! Vous l’aurez compris, Le Janissaire, c’est the place to be ! 22-24 Allée Vivaldi - 75012 Paris Réservation conseillée : 01 43 40 37 37 www.lejanissaire.fr

Mon ampersand Les précieuses li b ellules On dit que l’intérieur d’une maison est le reflet de son hôte. L’équipe de Plump souhaite vous faire découvrir une jeune créatrice qui propose des coussins et des fauteuils recouverts de tissus imprimés uniques, tous plus originaux les uns que les autres et faits main. Ambiance magique dans votre salon à la clé ! www.lesprecieuseslibellules.com

Cuisine, déco, DIY, culture, voilà un blog complet, comme on les aime ! Notre blogueuse vous emmène dans son univers où elle cuisine des Roul’exotique et une sauce chocolat-gingembre, y customise son petit sac en cuir, y découvre de jolis films et des expos intéressantes, et… et on ne va pas tout vous dire, il vous suffit de cliquer pour découvrir ce blog et ses merveilles. http://monampersand.blogspot.fr/


51//FÉV/MARS/AVR

Le magazine qui refuse de prendre les femmes pour des quiches Sans chichis, ni tabous, Causette vous informe, Causette se rebelle, Causette vous fait sourire et Causette vous embarque dans son univers sans pitié. Voici un féminin comme on les aime, et nous ne sommes pas les seules… Causette a remporté le grand prix des médias du meilleur magazine de presse 2012 ! Au sommaire : de la politique, du sexe, des sujets d’actualités, des sujets très souvent inabordés… bref, vous savez ce qu’il vous reste à faire ! Foncez chez votre marchand de journaux ! www.causette.fr

Des b ijoux , des b ijoux , toujours des b ijoux ! Pourquoi ne pas porter des bijoux faits avec amour et attention ? Si cela vous inspire, Plump vous propose de découvrir Made with love et Notre fabrique de bijoux. Vous y trouverez des boucles d’oreilles, des bracelets et sautoirs. Qu’ils soient romantiques, colorés, rock, ou classiques, ces bijoux vous plairont à coup sûr… car ils sont faits par de toutes jeunes créatrices non seulement talentueuses, mais surtout sympathiques. Elles vous attendent sur leur Facebook !

http://www.facebook.com/crea.love.made.with.love http://www.facebook.com/notrefabrique.debijoux

Le coup Glamour et tendance ! Voilà une nouvelle enseigne dont la Plump team de ne peut plus se passer ! Scarlett s’impose sur le marché

des vêtements grande taille, et ce pour notre plus grand bonheur. Une équipe sympa, un choix de vêtements qui évolue de collection en collection, des matières et une confection made in France ! Vous ne pourrez pas résister à leur sélection spéciale Saint Valentin ! Du glamour et du tendance, tout est réuni pour que Scarlett fasse pétiller vos petits yeux et ceux du chéri ! www.scarlett.fr  Ps : nous déclinons toute responsabilité en cas de surchauffe de la carte bleue.


di

! Â i c r t me


53//FÉV/MARS/AVR © Stéphanie Jayet - http://www.stephaniejayet.com/

REBELOTE ! On l’a refait et on est toujours vivantes ! Grâce à celles et ceux qui nous encouragent depuis le début et qui travaillent dur (pour du Coca et de la quiche en échange !). Merci encore de nous avoir supportées, 1000 mercis à Stéphanie, Marion, Astrid et Lise pour la partie technique et artistique, nos Plumpettes toujours prêtes, la « Plump Family » pour leur patience et leur accueil et à Elza et Hugo pour leur aide si précieuse !


le magazine qui rend hommage aux beautĂŠs colossales

Contact : juloproject@gmail.com http://plump-lemag.blogspot.fr/

Plump#2  

Le numéro 2, tant attendu, est en ligne ! Nous espérons qu'il vous plaira autant, voire plus, que son grand frère !

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you