Issuu on Google+

n°36 JANVIER-FÉVRIER 2011

Le

magazine de tous les plongeurs

CROISIÈRE

MER ROUGE

n0 36

Janvier-Février 2011

CHASSE AU TRÉSOR Fièvre de l’or à Djibouti

FESTIVAL PHOTO

SALON DE LA PLONGÉE

Les images primées à Marseille

Tout savoir sur la 13e édition

NIE NOUVELLE-CALÉDO La S L Seine, i épave é mythique

ENQUÊTE Nitrox, Trimix, recycleur : où en est la pratique ?

FICHE ÉPAVE

ÉVÈNEMENT

MATÉRIEL

k LANCEMENT D’UNE ÉTUDE EUROPÉENNE SUR LES ACCIDENTS DE PLONGÉE

kLE SAUERLAND (ATLANTIQUE) kTROIS RECYCLEURS À L’ESSAI

PM36_couv-V1.indd 19

L 18370 - 36 - F: 6,50 € - RD

BEL/LUX : 7,10 - DOM/S : 7,20 - CAL/S : 950 CFP – POL/S : 1000 CFP – POL/A : 1050 CFP – CH : 12,30FS – CAN : 11,50$CAD – PORT.CONT : 6,90€

Épaves É paves du du Nord, Nord, sites ssauvages auvages d uG rand S ud, sites du Grand Sud, observation d es d auphins... observation des dauphins...

08/12/10 19:06


Le choix de Nicky Hayden – Pilote MotoGP Touchez la glace et vivez une expérience sous-marine unique avec ses 7 fonctions tactiles dont un profondimètre, un carnet de bord, une boussole et un thermomètre. 820€*

IN TOUCH WITH YOUR TIME**

Plu s d ’infor m a t i on su r w ww.t is s o t. c h * P r ix p u b l ic c o n s e il l é ** E n phas e av ec s o n temps

PM36_Edito_BAF.indd 2

08/12/10 14:31


La mer Rouge n'a pas à rougir de son succès. Elle a été et est encore une valeur sûre, qui mérite sa médiatisation.

édito

Phil Simha/SUNFISH Productions

Que les plus blasés d'entre vous nous excusent par avance. Encore un dossier sur la mer Rouge, qui risque

Plongée Magazine Une publication de ( Rédaction

1, rue Elie Pelas - 13016 Marseille Fax : 04 91 51 02 87 Site internet : www.plongee-mag.net

Éditeur délégué Thomas Poucel - Tél. 04 86 11 13 89 Port. : 06 71 26 42 08 - Fax : 04 91 51 02 87 t.poucel@plongeemag.com Rédactrice en chef Cécile Cioni - Tél. 04 86 11 13 90 c.cioni@plongeemag.com Reporter-photographe Daniel Deflorin - Tél. 02 97 65 80 51 d.deflorin@plongeemag.com Journaliste, secrétaire de rédaction Eliane Rigollet - Tél. 04 86 11 92 65 e.rigollet@plongeemag.com

( Ont collaboré à la rédaction

G. Altman, Dr M. Bovard-Gouffrant, M. Carret, O. Clot-Faybesse, A. Delmas, J. Gallien, F. Gentili, P. Hénaff, P. Larue/FMC, C. Migeon, F. Vasseur.

( Maquette & Infographie

Rédactrice-graphiste Astrid Combes - a.combes@plongeemag.com

( Publicité

Chef de la publicité Matthieu Simiand - Tél. 04 86 11 13 87

Port. 06 45 97 23 68 Fax : 04 91 51 02 87 m.simiand@plongeemag.com Marketing - Communication Nathalie Gleizes - Tél. 04 86 11 13 88 n.gleizes@plongeemag.com

( Abonnements

Tél. 08 11 85 13 56 plongeemagazine@stepshare.fr Plongée Magazine fait partie du groupement “MÉDIA PLONGÉE”, SARL au capital de 420.000 € Plongée Magazine est édité par : Média Plongée (RCS PARIS 389 044 652) Siège social : 32 rue de Paradis 75010 Paris - Fax. 01 40 22 99 94

Cécile Cioni Rédactrice en chef

Directeur de la publication Nicolas Severyns Diffusion : MLP Réassort et modifications de services : " à juste Titres " - Diane Paillard Tél. 04 88 15 12 47 - d.paillard@ajustetitres.fr Impression : MCC Graphics “Printed in Spain/Imprimé en Espagne”. CPPAP N° 0710K 86929 (en cours de renouvellement)

ISSN 1261-2405 Tous droits réservés France et Etranger. Plongée Magazine décline toute responsabilité pour les documents remis. La rédaction n’est pas esponsable des textes et illustrations publiés, qui engagent leurs seuls auteurs. Ce numéro contient un encart abonnement de 2 pages 8 grs brochés uniquement sur la diffusion kiosque et un encart point colle de 20 grs sur la diffusion totale.

abonnement

minute

PM36_Edito_BAF.indd 3

de vous filer des boutons. Une poussée d'acné non maîtrisable suscitée par la simple évocation de cette destination légendaire, si souvent plébiscitée dans nos pages et dont vous vous tamponnez le coquillard. Le mécanisme de la rançon de la gloire est bien connu : devant l'engouement et la réussite, il est de bon ton de dénigrer. Et le refrain de la critique est rodé : "le succès est surfait, nos eaux locales ont bien plus de saveur." Mais pardonnez-nous de ne pas participer à la dévaluation de cette mer. La sacrifier parce que les préjugés et le mépris sont à la mode, la placer au purgatoire juste parce qu'elle est adulée par la majorité, non merci. Ce serait un raccourci tout bonnement absurde. La Méditerranée, l'Atlantique, la Manche et tous les trous d'eau de l'intérieur ont droit à notre plus profond respect. À plusieurs reprises, nous leur avons d'ailleurs rendu hommage et nous continuerons à le faire. Cependant, avec cet hiver précoce et ses températures polaires, laissez-nous entretenir le culte d'une étendue marine inégalable… Plonger en mer Rouge demeure un régal, ses fonds sont éblouissants de clarté et de vie. Chaque année, j'en connais plusieurs qui se ruent ainsi sur les bords égyptiens pour réchauffer leurs palmes. Fuyant la morosité hexagonale, ils n'ont pas à rougir de leur adoration pour le temple des activités sous-marines. Tout au plus peut-on consentir à reconnaître que la foule gâche un peu le plaisir dans certaines stations littorales. Mais là encore, la mer Rouge offre une solution aux allergiques de la masse touristique. Plus élitistes, les croisières ont l'avantage de s'éloigner des côtes et de redonner un goût d'exclusivité à nos immersions. Aussi, ne boudons pas notre plaisir.

Tortue posée sur un bouquet d'alcyonaires. Une image de Didier Brandelet.

Par téléphone 0 811 85 1 3 56 PRIX APPEL LOCAL

Sur notre site

www.plongee-mag.net

1AN > 10 NUMÉROS >

35 €*

au lieu de 59,60 €, vous réalisez 41% d'économie !

* Tarif pour la France Métropolitaine. Autres pays nous contacter. Formules d'abonnement disponibles également p. 25, p. 105 et p. 107 ou sur nos encarts.

09/12/10 15:25


sommaire Le

magazine de tous les plongeurs

janvier-février 2011 ( N°

36

actus 6. Insolite

22. Environnement

PARTIR PLONGER

10. Salon

24. Rendez-vous

32. Mer Rouge : tour d’horizon des croisières

Armée de crabes Le Salon vous attend 14. Enquête

Good chef, good fish !

42e édition pour le Boot Düsseldorf

Mélanges gazeux, où en est la pratique ?

26. À lire, à voir

20. Générales

28. Entre nous

Dry Suit Tour Aqua Lung : complètement givré !

Notre sélection de livres Vos réactions à chaud et à froid, vos coups de gueule…

60

Tous les plongeurs – ou presque – vous le confirmeront : rien n’égale la mer Rouge. Ses récifs grouillant de vie, ses eaux cristallines et ses épaves d’anthologie l’ont propulsée au Top Ten des étendues marines. Un succès que d’aucuns regrettent parfois, tant certains spots peuvent se révéler encombrés par les palanquées... Pour s’éloigner des foules, la formule croisière offre alors une excellente alternative. Et, du Nord au Sud, les circuits proposés ne manquent pas.

ÉPAVE 52. La Seine, épave historique du “Caillou” En 1846, si la corvette La Seine n’avait pas sombré à l’extrême Nord-est de la Grande Terre, la NouvelleCalédonie ne serait jamais devenue française. Visite guidée sur le site de ce naufrage providentiel devenu aujourd’hui la plus belle épave du “Caillou”.

56. Fiche épave : le Sauerland (île de Ré)

AVENTURE 60. Objectif Atlantide : fines mouches sur le trésor de Moucha Quarante-cinq chercheurs de trésor se sont trituré les méninges, lors de la 13e édition du raid international d’Objectif Atlantide qui se tenait sur l’île de Moucha (Djibouti), du 13 au 20 novembre. Férue d’énigmes et de défis sportifs, l’équipe Aqua Lung-GMPA était de la partie, caressant l’espoir de mettre la main sur le très convoité coffre de Tajung et Felu…

70

MATÉRIEL 66. Nouveautés La sélection de Gérard Altman

70. Essai Trois recycleurs sur le gril

PHOTO 78. Nouveautés La sélection de Martine Carret

80. Portfolio FMISM 2010 : le bec dans l’eau ?

PM36_Sommaire_BAF.indd 4

08/12/10 14:03


R La mer Rouge en croisière

34. Tombants et épaves du Nord 40. Traversée d’enfer aux Brothers 42. Solitude sacrée du Grand Sud 46. Croisière : mode d’emploi 48. CDWS, coup de torchon en mer Rouge 86. Dolphin Watch à Sataya

PLANÈTE OCÉANS 86. Égypte : Dolphin Watch à Sataya

86

64

Dans le Sud égyptien, Shaab Sataya est l’un des rares endroits au monde où il est possible de côtoyer régulièrement des dauphins sauvages. C’est aussi l’occasion pour des écovolontaires d’aider un scientifique à collecter des données sur cette population et proposer des solutions pour la protéger.

94. Fiche bio : un dauphin qui part en vrille

TECHNIQUE 96. Plongeurs débutants Loisir ou sport, quelle est votre plongée ?

98. Plongeurs tek Dos libéré : la plongée “à l’anglaise”

MÉDECINE 100. Hypercapnie : le CO2, ennemi des plongeurs

LE JOURNAL DES PROS 102. Brest, à la pointe de la déco

CONTRE-PLONGÉE 114. Moi, le recycleur ? Jamais !

La distribution des magazines nous impose un contrôle permanent de la répartition de Plongée Magazine dans les points de vente. Vous pouvez nous aider concrètement dans cette lourde tâche en achetant systématiquement Plongée Magazine chez le même marchand de nos journaux. Nous pourrons ainsi vous assurer un meilleur service et la garantie de trouver votre magazine chez votre marchand préféré.

PM36_Sommaire_BAF.indd 5

Retrouvez le sommaire de notre prochain numéro en page 113 et nos offres d’abonnement en pages 25, 105 et 107.

08/12/10 16:08


Armée

ACTUS ÉPAVE

PARTIR PLONGER

insolite

AVENTURE

de crabes Fin octobre 2010, notre

MATÉRIEL

collaborateur Pascal Kobeh, reporter-photographe, a remporté le prix "Behaviour : all other animals" du Veolia Wildlife Photographer of the Year 2010, organisé à Londres PHOTO

par le Natural History Museum et le BBC Wildlife Magazine. Il commente la photo primée : "J’ai pu faire cette image dans le cadre du

PLANÈTE OCÉANS

tournage du film 'Océans', en Australie. Il s’agit d’un phénomène que je n’avais jamais observé auparavant : une armée en marche de centaines de milliers de crabes araignées (Leptomithrax gaimardii). Je

TECHNIQUE

ne savais pas ce qu’ils faisaient agglutinés comme ça et après renseignement auprès de scientifiques, ne subsistent que des hypothèses. Ils se

JOURNAL DES PROS

MÉDECINE

rassembleraient lors de la période de mue, le nombre les rendant moins vulnérables."

6

PM36_actus insolite_6-7_BAF.indd 6

36

08/12/10 16:14


36 PM36_actus insolite_6-7_BAF.indd 7

7 08/12/10 00:44


Tortue en détresse

ACTUS AVENTURE

ÉPAVE

PARTIR PLONGER

insolite

JOURNAL DES PROS

MÉDECINE

TECHNIQUE

PLANÈTE OCÉANS

PHOTO

MATÉRIEL

Notre confrère espagnol Jordi Chias, journaliste et photographe, a lui aussi été primé lors du Veolia Environnement Wildlife Photographer of the Year, dans la catégorie "One Earth Award". L'image a été prise alors que Jordi naviguait entre Barcelone et les îles Baléares, à la recherche de dauphins. "J'ai aperçu le filet, dérivant à la surface", explique le photographe catalan. Curieux de nature, il s'est mis à l'eau et a découvert l'animal, piégé depuis certainement plusieurs jours. "En étendant son cou, la tortue pouvait atteindre la surface pour respirer, mais elle était condamnée à mourir si je n'intervenais pas." Après avoir réalisé un cliché, afin de témoigner du danger des filets abandonnés, Jordi a bien entendu libéré l'animal.

8

PM36_actus insolite_8-9_BAF.indd 8

36

08/12/10 16:15


36 PM36_actus insolite_8-9_BAF.indd 9

9 08/12/10 00:44


ACTUS PARTIR PLONGER

e é g n o l p a l e 13 Salon d e

Le Salon

vous attend ! EXPOSITIONS DE PARIS FERA BATTRE

HP Communication

ÉPAVE

DU 14 AU 17 JANVIER, LE PARC DES LES PALMES DE TOUS LES PLONGEURS DE FRANCE EN ACCUEILLANT LE PLONGÉE SOUS-MARINE.

Plus que quelques jours d’attente avant le début du Salon ! Comme

conférences. Vous pourrez également découvrir

de brochures et promotions mises à leur

toutes les nouveautés en matière d’équipement

disposition par les centres de plongée et offices

nous vous l’avons déjà dit dans nos précédents

et participer à des jeux-concours pour ne pas

de tourisme de divers horizons. Gageons

numéros, cette année, l’accent sera mis sur

repartir les mains vides. Quant à ceux qui

que les visiteurs de cette treizième édition

l’Égypte, pays à l’honneur, ainsi que sur les

hésiteraient encore sur leurs prochaines desti-

(chiffre porte-bonheur ?) seront plus nombreux

requins, qui seront l’objet de nombreuses

nations vacances, ils trouveront une multitude

que jamais.

de 10 h à 18 h. ( Tarifs : entrée 1 jour, 10 € ; entrée 2 jours, 17 € ; entrée 4 jours, 30 € ; gratuit pour les moins de 8 ans. ( Accès : métro

D. Deflorin

MÉDECINE JOURNAL DES PROS

ligne 12 ; tramway lignes T2 et T3 ; bus lignes 39 et 80 ; autoroute sortie Porte de Versailles. ( Contacts : tél. 01 43 74 72 89 ; www. salondelaplongee.com

Venez nombreux sur le stand de Plongée Mag !

TECHNIQUE

PLANÈTE OCÉANS

Tous à l’eau !

REPÈRES ( Lieu : pavillon 6 du Parc des expositions, Porte de Versailles (Paris). ( Horaires : vendredi de 10 h à 21 h ; samedi et dimanche de 10 h à 19 h ; lundi

PHOTO

MATÉRIEL

AVENTURE

SALON INTERNATIONAL DE LA

Vous n’avez quand même pas cru qu’on vous laisserait aller seuls au Salon ? Toute l’équipe de Plongée Magazine sera bien évidemment là pour vous rencontrer. Amis plongeurs,

10

PM36_actusSalon.indd 10

professionnels, ou tout simplement curieux du monde subaquatique, rendez-vous sur le stand K-05 : nous nous ferons un plaisir de partager notre passion avec vous. Des séances de dédicaces sont prévues avec des grands noms de la plongée collaborant pour la plupart avec notre magazine, et un jeu-concours sera organisé (voir encadré “Grand jeu-concours”). Ce sera aussi l’occasion de vous abonner ou réabonner à notre titre, et de consulter tous les ouvrages de notre “librairie”, en vente sur le stand.

Plonger en plein Paris : mission impossible ? Pas tant que ça. Au cœur même du Salon de la plongée, vous trouverez deux occasions de vous mettre à l’eau. Dans la piscine d’abord, qui permettra aux novices de faire un baptême dans un bassin de 250 m2. Dans la fosse de plongée Aqua Lung ensuite. Cet espace, réservé aux plongeurs ayant au moins le Niveau 1, sera l’occasion de tester sous 3 mètres de fond un grand choix de matériel de plongée (palmes, détendeurs, gilets…). L’équipe du SAV d’Aqua Lung vous propose également d’établir un “bilan de santé” de votre détendeur, en testant son bon fonctionnement, et ce quelle que soit la marque du produit amené. Toutes ces opérations sont gratuites, profitez-en !

GRAND JEU-CONCOURS Nous vous invitons à venir sur le stand de Plongée Magazine pour participer au grand jeu-concours organisé dans le cadre du Salon de la plongée 2011. Tentez votre chance et rapportez un des nombreux lots offerts par nos partenaires (voyages, matériel…).

36

09/12/10 14:59


r u e Camp

Illustrations rÊalisÊes d’après les photos de Beuchat, Cressi, Hubert Brillaud.

x u e i r.fr u e V p m a c ieux v Au u a . w w w

LE CLUB QUI ASSURE Ă&#x20AC; TOUS LES DEGRĂ&#x2030;S AVEC LA NOUVELLE CARTE CLUB ASSURANCE ET ASSISTANCE... 10 % DE REMISE SUR CERTAINS ACHATS ET PARFOIS MIEUX... CONSULTEZ NOTRE SITE www.auvieuxcampeur.fr (<=0,< ? *(4 7,< 9 ,5-9(5*,*Âť,:;  =0 33,:.9,56 ) 3, 7(90: 8<(9;0,9 3(;05    3@ 65  ;/65653,:)(05:  :(33(5* /,:   ;6<3 6<:,3()Ă?.,     : ; 9 (:)6< 9.  (3),9;=033, 4(9:,033,  26 . 9,56)3,6*;6)9,

11

PM36_actusSalon.indd 11

08/12/10 14:44


ACTUS PARTIR PLONGER

e é g n o l p a l e 13 Salon d e

Photographes en herbe “PAPA, PAPA, PLUS TARD, JE VOUDRAIS ÊTRE LAURENT BALLESTA.” SI VOTRE FILS VOUS RABÂCHE ÇA À LONGUEUR DE JOURNÉE, IL EST PEUT-ÊTRE ENCORE TEMPS DE L’INSCRIRE AU TROPHÉE OLIVIER GRIMBERT, QUI AURA LIEU LE

adulte (si possible initiateur) et éventuellement un modèle.

Expositions de Paris et fera partie des temps

Seul le jeune participant sera

forts du Salon de la plongée. Ce trophée, qui

autorisé à prendre des pho-

s’adresse aux plongeurs de 8 à 16 ans ayant

tos. Il aura 30 minutes pour

une licence FFESSM, cherche à sensibiliser les

réaliser dix photos sous l’eau

jeunes à l’univers de la photographie sous-

de la piscine du Salon, et de-

marine. Pour cela, quoi de mieux qu’un

vra finalement n’en choisir

concours ? Le thème imposé cette année est

que deux afin de les présen-

celui de la bande dessinée, ce qui forcera les

ter au jury. La proclamation

apprentis photographes à s’impliquer double-

des résultats se fera le 15 jan-

ment dans le monde des bulles… Les partici-

vier à 18 h. Bonne chance à

pants doivent amener leur matériel de plongée

tous les artistes !

personnel (blocs, détendeurs, gilets et plombs

( Rens. et inscriptions sur le site

l’onglet de recherche).

peuvent être fournis sur place). Chacun d’entre

www.salondelaplongee.com (rubrique

( Date limite d’inscription au trophée :

eux devra venir avec un accompagnateur

“Animations”, puis taper “Trophée” dans

31 décembre 2010.

L’Égypte : une valeur sûre

D. Deflorin

TECHNIQUE MÉDECINE JOURNAL DES PROS

HP Communication

Pour sa sixième édition, le trophée Olivier Grimbert s’installe au parc des

PLANÈTE OCÉANS

PHOTO

MATÉRIEL

AVENTURE

ÉPAVE

15 JANVIER AU SALON DE LA PLONGÉE.

Il y a ceux qui la boudent, la considérant comme une sorte de “supermarché de la plongée” où l’authenticité et la tranquillité n’ont plus vraiment droit de cité. Et ceux, plus nombreux, qui ne jurent que par elle et ne s’en lassent pas. Quoi qu’il en soit, on ne peut pas faire totalement l’impasse de l’Égypte lorsqu’on appartient au microcosme des plongeurs. Bordée par la mer Rouge sur toute la longueur de sa côte Est,

12

PM36_actusSalon.indd 12

cette destination est devenue depuis quelques années un “incontournable” proposé par la majorité des tour-opérateurs. Avec les incroyables richesses offertes par ses fonds marins, ce pays attire tous les ans un grand nombre de touristes, dont 3 millions de plongeurs uniquement pour l’année 2010 par exemple. Saint John’s Reef, Ras Mohammed, Dahab, Abu Fendira, Marsa Nakari, Safaga : autant de noms annonçant de fabuleuses explorations subaquatiques. Il semblait donc logique que le Salon de la plongée mette en avant ce pays magnifique, afin de satisfaire au mieux les attentes de beaucoup de plongeurs. Conférences, démonstrations de danse, idées voyage : tout sera fait pour mettre en valeur cette région du monde et pour donner envie d’y aller. Pour démarrer les festivités dans la bonne humeur, rendez-vous au cocktail d’inauguration qui sera proposé sur le stand égyptien, en présence de Nasser Kamel, ambassadeur d’Égypte en France.

Les requins en VIP Cruels, redoutables, sanguinaires : tout a été dit sur les requins, ces prédateurs qui font frissonner les plus courageux d’entre vous. Heureusement, depuis quelque temps, de plus en plus de voix se font entendre, cherchant à mettre la lumière sur une mauvaise réputation souvent injustifiée, et à protéger ces animaux dont de nombreuses espèces sont en voie de disparition. L’extinction progressive des squales, situés en haut de la chaîne alimentaire, aurait en effet pour conséquence un bouleversement irrémédiable de la biodiversité, avec tous les problèmes qui s’ensuivent. C’est pour percer le mystère des requins et tenter de mieux les connaître que le Salon a mis en place cette année toute une série de manifestations autour de cet animal. On retiendra entre autres les conférences animées par le Dr Samuel Gruber, fondateur du Bimini Shark Lab aux Bahamas, et la projection d’un documentaire sur les requins de Colombie.

36

08/12/10 14:44


F. Maxant

La photo et la vidéo sous-marines titillent de plus en plus de plongeurs. C’est pourquoi le Salon a mis en place trois conférences qui devraient vous permettre d’améliorer vos techniques de prises de vue, qu’il s’agisse de films ou de photos. Pour ceux qui préfèrent être spectateurs plutôt qu’acteurs, des expositions ont été également prévues, pour le plaisir des yeux. Petit aperçu du programme : ( “Améliorez vos photos sous-marines avec un ordinateur”. Une conférence d’Amar Guillen, photographe professionnel sous-marin, pour améliorer

les photos sous-marines à l’aide de différents logiciels. Vendredi 14 janvier de 12 h à 13 h 30 ; dimanche 16 janvier de 17 h à 18 h. ( “Tournage de 1 à 100 mètres de fond”. Conférence donnée par Nathalie Lasselin, réalisatrice et chef opérateur sous-marin. Elle partagera quelques conseils de prise de vue, planification et gestion de plongée-tournage. Dimanche 16 janvier de 11 h 30 à 12 h 30. ( “Photographier les requins”. Conférence avec Fred Buyle et Phil Simha, plongeurs et photographes professionnels. Ils décriront leurs techniques d’approche avec les requins, et les meilleurs moyens de réaliser des photos face à ces animaux. Dimanche 16 janvier, de 13 h 30 à 14 h 30. ( “Jacques-Yves Cousteau le cinéaste”. Exposition de photos et affiches de cinéma rendant hommage au travail de Jacques-Yves Cousteau. ( “Fluorescence sous-marine”. Exposition de photos affichées sous l’eau, dans la grande piscine du salon. ( “L’Hérault, les coulisses d’un fleuve”. Exposition de photos de notre collaborateur Frédéric Maxant.

En bref Phil Simha/SUNFISH Productions

Zoom sur la photo et la vidéo

(SOUS LE SOLEIL DES BAHAMAS

Destination très prisée chez les plongeurs, les Bahamas seront mises à l’honneur durant toute la durée du Salon. Les 14, 15 et 16 janvier, vous pourrez assister à une conférence sur les trous bleus d’Andros Island - sortes de grottes souterraines de forme circulaire - ainsi qu’à une présentation générale des Bahamas en 3D, sous forme de diaporama. Pour ceux qui auraient une petite soif, le cocktail bahaméen “Goombay Smash” vous sera également proposé tous les soirs.

26 PM36_actusSalon.indd 13

13 08/12/10 14:44


ACTUS PARTIR PLONGER PHOTO

MATÉRIEL

AVENTURE

ÉPAVE

enquête

Mélanges gazeux, où en est la pratique ?

JOURNAL DES PROS

MÉDECINE

TECHNIQUE

PLANÈTE OCÉANS

DEPUIS UNE QUINZAINE D’ANNÉES, LES MÉLANGES SE DÉVELOPPENT ET FONT BEAUCOUP PARLER D’EUX DANS LE MICROCOSME DES PLONGEURS. BILAN, CONSTAT, TENDANCES ET PERSPECTIVES, NOUS AVONS VOULU FAIRE LE POINT SUR CE SECTEUR D’ACTIVITÉ. Texte et graphiques Alain Delmas, photos D. Deflorin sauf mention contraire

La plongée aux mélanges, autres

Un contexte juridique récent

organismes certificateurs déjà fortement im-

que l’air, ne date pas d’hier, surtout si l’on s’inté-

De 1982 à 1998, la plongée autonome à l'air a

plantés dans la plongée tek (IANTD, TDI…).

resse aux secteurs professionnels des travaux

été lourdement réglementée en France.

En 2004, un nouvel arrêté remplace le précé-

sous-marins et militaires ou au cas particulier des

L'arrêté du 22 juin 1998 annonçait que la plon-

dent. Quelques allègements d’accès sont inté-

spéléos. En loisir, la pratique n'a véritablement

gée aux mélanges allait faire l’objet d’un texte

grés, notamment en distinguant les recycleurs

démarré qu'au début des années 1990, avec les

spécifique. En 2000, pour la première fois en

semi-fermés et les fermés, et en créant un ni-

premiers tekkies. Mais la confusion s’est très vite

France, a été publié un arrêté sur la plongée

veau de Trimix intermédiaire plus ciblé sur le

installée. L'image véhiculée était celle du "trapu"

sportive aux mélanges autres que l’air. Il est

mélange Héliox et le Trimix normoxique, mais

lourdement harnaché avec ses trois ou quatre

basé sur le principe d’un complément de qua-

limité en profondeur (70 mètres).

blocs, ses multiples détendeurs et ordinateurs.

lification à ajouter aux compétences déjà re-

Autant de clichés en complet décalage avec

connues par le texte sur la plongée à l’air. Par

l’évolution des aspirations du plus grand nombre

souci de sécurité ou méconnaissance, les

Des qualifications imbriquées

des plongeurs loisir. Ensuite, il a fallu ramer, pen-

concepteurs de cette législation restreignent

Sur le plan des certifications, la logique est

dant des années, pour expliquer que le Nitrox et

fortement les accès aux activités en imposant

d’imbriquer les formations à l’air et celles aux

le Trimix sont des activités différentes, tant dans

des niveaux de plongeur assez élevés notam-

mélanges. Ainsi un plongeur à l’air, qui ac-

leurs approches qu'au niveau de leur public cible

ment pour le Trimix et le recycleur ; en imposant

quiert une qualification Nitrox ou Trimix, ob-

ou de leurs objectifs ; qu’il peut exister une plon-

systématiquement une qualification, même

tient des prérogatives d’évolution dans ce nou-

gée "light" au Trimix et une utilisation véritable-

pour des pratiquants encadrés ; en refusant de

veau secteur d’activité. La démarche est iden-

ment loisir du recycleur.

reconnaître les qualifications délivrées par les

tique pour les guides de palanquée, directeurs

14

PM36_actus enquet_BAF.indd 14

36

08/12/10 13:53


La part de marché du mélange En France, en 2010, 87.000 certifications de plongeurs ont été délivrées. 7.000 concernent les mélanges. 8 % des plongeurs, qui intègrent un centre pour se former, viennent acquérir une compétence de plongée aux mélanges. Environ un tiers sont des moniteurs qui viennent chercher une certification ouvrant sur l’enseignement (Nitrox confirmé ou Trimix). Les deux autres tiers sont des plongeurs qui veulent accéder aux prérogatives d’évolution propres à chacun des mélanges et éventuellement utiliser un recycleur. Sur le plan des plongées d’exploration, il n’est pas possible de chiffrer avec exactitude la part de marché que représentent les mélanges. Selon l’Étude sociologique sur la plongée publiée en 2006, les auteurs s’accordaient sur une estimation à 4 % des immersions annuelles réalisées aux mélanges, soit environ 90.000 par an. Cette proportion semble avoir augmenté depuis, mais sans qu’une étude précise à ce sujet n’ait été menée. Cette part d’activité peut varier de rien du tout (centre qui fait l'impasse sur les mélanges) à 40-50 % du chiffre d’affaires annuel (structure très spécialisée).

80.000 certifications

Répartition des 87.000 certifications de plongeurs délivrées en France en 2010

de plongeurs AIR

7.000 certifications

de plongeurs MÉLANGES

REPÈRES

Le contexte législatif ( Avant 2000, en France, seule la plongée à l’air est réglementée. ( Le 28 septembre 2000, publication du premier arrêté sur la plongée aux mélanges autres que l’air. ( Le 9 juillet 2004, un nouvel arrêté sur la plongée aux mélanges remplace le précédent. ( En 2007, intégration dans le Code du sport de l’arrêté sur les mélanges qui devient les articles A322-88 à 115 et annexes III-18 à III-20b. ( En 2011, une réforme du dispositif réglementaire est annoncée… Les certifications mélanges reconnues en France et délivrées par un organisme habilité (FFESSM, FSGT, ANMP, SNMP, CMAS) ( Nitrox et Nitrox confirmé. ( Trimix élémentaire et Trimix. ( Recycleur sur un type d’appareil.

structures, qui drainent beaucoup de clients fi-

qualification de plongeur mélange à leur di-

Nitrox et Trimix : quelle place ?

plôme à l’air, ils deviennent encadrants dans

En 2010, en France, les certifications Nitrox

certifications Nitrox, en raison de la proportion

le mélange correspondant.

occupent logiquement la plus grande place,

de plongeurs et encadrants déjà qualifiés.

L’approche française se caractérise égale-

car elles visent le plus grand nombre et sont

Au niveau du Trimix, le marché 2010 semble

ment par le principe de la filière de certifica-

accessibles aux premiers niveaux de plongeurs

se morceler de façon très nette. D’un côté, les

tion. La certification Nitrox précède systéma-

à l’air (P1 et P2). De plus, ces qualifications sont

adeptes du Trimix "lourd", qui viennent cher-

tiquement celle du Nitrox confirmé. Cette

systématiquement validées par ceux qui sou-

cher des formations adaptées, mais restent

dernière est indispensable pour entrer en for-

haitent continuer en s’orientant vers le Trimix

assez rares. De l’autre, les plongeurs à l’air

mation Trimix élémentaire, qui précède (ou

et/ou le recycleur.

profonds, qui se laissent tenter par le nor-

s’intègre dans) la certification Trimix. Pour les

Si le premier niveau Nitrox reste statistique-

moxique correspondant au Trimix élémentaire.

recycleurs, les concepts se complètent. Il faut

ment demandé en priorité, bon nombre de

Ces derniers ne visent pas la grande profon-

d’abord acquérir la compétence à l’air corres-

centres annoncent un net regain d’intérêt cette

deur (maxi 70 mètres), mais plutôt le confort

pondante (P1 pour les semi-fermés et P3 pour

année pour le Nitrox confirmé. Cette tendance

et la sécurité. Les centres, qui ne proposent

les circuits fermés), puis la (ou les)

semble due à la volonté d’anciens certifiés

que très ponctuellement l’activité, semblent

qualification(s) aux mélanges selon l’utilisa-

Nitrox de terminer leur formation, mais égale-

constater une baisse de la demande, alors que

tion visée (Nitrox et/ou Trimix). Ensuite, les

ment à l’attrait des Niveaux 3 pour l’utilisation

les véritables spécialistes indiquent plutôt un

plongeurs valident une "formation adaptée"

du Nitrox en décompression suroxygénée après

développement de leur marché, surtout grâce

à l’appareil qu’ils souhaitent utiliser.

une immersion à l’air profonde. De leur côté, les

au Trimix élémentaire.

de plongée ou enseignants : en associant une

délisés, constatent une nette réduction de leurs

36 PM36_actus enquet_BAF.indd 15

15 08/12/10 16:27


Ce sont les certifications Nitrox, accessibles au plus grand nombre, qui arrivent en tête.

ACTUS JOURNAL DES PROS

MÉDECINE

TECHNIQUE

Phil Simha/SUNFISH Productions

Le recycleur, en plein essor Contrairement aux pronostics du début des

Des certifications en perte de vitesse

années 2000, les certifications pour les recy-

Depuis les débuts des certifications françaises

cleurs semi-fermés ou SCR (Semi Closed

en 2000, le marché était en constante progres-

Rebreather) se sont effondrées. En cause pro-

sion. Aujourd’hui, l'engouement stagne, voire

bablement, le faible nombre d’appareils sur le

diminue. Si la croissance existe encore dans

marché, leurs spécificités d’utilisation qui ne

le domaine du Trimix et du recycleur, en valeur

les différencient pas beaucoup d’une pratique

absolue, elle devient négligeable par rapport

en scaphandre au Nitrox, leur coût et les exi-

à la baisse sensible des certifications Nitrox

gences d’entretien. La plupart des demandes

qui représentent la plus grande part du mar-

qui affluent vers les centres spécialisés

ché. Selon les structures consultées, plusieurs

concernent les circuits fermés ou CCR (Close

explications semblent émerger :

la plongée, le surcoût d’exploitation des mé-

Circuit Rebreather). Les structures qui propo-

( L'effet de nouveauté tend à s’estomper.

langes a du mal à être répercuté sur le prix de

sent des appareils et des formations restent

( La nécessité de posséder une qualification

vente sur certaines zones.

en nombre limité, ce qui semble leur assurer

Nitrox reste modérée, notamment pour ceux

( La législation française, si elle crée un be-

une part de développement certaine en 2010.

qui plongent essentiellement en métropole.

soin (obligation de certification), associe des

Dans ce secteur également, le marché se mor-

( Une partie non négligeable des plongeurs

contraintes, notamment en termes d’accès.

celle : d’un côté, les adeptes des très sérieux,

est aujourd’hui déjà certifiée, notamment pour

très techniques et très coûteux recycleurs

le Nitrox.

Et du côté des pratiques ?

d’APD (Inspiration et Evolution) qui ouvrent

( Il subsiste des problèmes d’images faussées :

Ceux qui ont complètement intégré le Nitrox

des perspectives profondes assez vertigi-

Nitrox synonyme de tek, Trimix toujours as-

dans leur offre annoncent, en 2010, une aug-

neuses ; de l’autre, ceux qui découvrent et

socié à un plongeur bardé de bouteilles...

mentation de la plongée explo avec ce mé-

adoptent les recycleurs de type rEVO, propo-

( Le prix des formations reste assez élevé.

lange. Proportionnellement, sur le nombre de

sant d’utiliser un diluant air dans la zone des

( À l’inverse, des exploitants de centre expri-

clients accueillis, la part de ceux qui veulent

40 mètres.

ment, qu’en regard de la faible rentabilité de

plonger au Nitrox et qui en possèdent la

16

PM36_actus enquet_BAF.indd 16

Phil Simha/SUNFISH Productions

PLANÈTE OCÉANS

PHOTO

MATÉRIEL

AVENTURE

ÉPAVE

PARTIR PLONGER

enquête

Parmi les freins au développement des recycleurs : les exigences de l'entretien.

36

08/12/10 13:53


Répartition des certifications Les certifications Nitrox - les plus accessibles et grand public - sont les plus nombreuses (6.500) et représentent 93 % du total des certifications aux mélanges de 2010 (7.000). Les Nitrox confirmés (21 %, 1.500) sont nettement moins nombreux que les Nitrox (72 %, 5.000). Ce décalage peut s’expliquer par le niveau d’entrée (Niveau 1 pour la qualification de base, Niveau 2 pour le confirmé). Les Trimix ne représentent que

4,7 % du total (330) et se répartissent plus en faveur du Trimix élémentaire (formations moins techniques et moins coûteuses), qui permet d’accéder à la respiration du mélange tout en étant limité en profondeur d’évolution (70 mètres). Les certifications de plongée en recycleur représentent une valeur non négligeable (2,3 %, 170), au regard du nombre d’appareils en circulation et du cheminement pour y parvenir.

5.000 certifications plongeurs NITROX

1.500 certifications pl. NITROX confirmés

250 certifications

pl. TRIMIX élémentaires

80 certifications plongeurs TRIMIX

170 certifications

plongeurs RECYCLEUR

Les 7.000 certifications mélanges délivrées en France en 2010

certification a augmenté. Quelques centres relèvent des disparités fortes en matière de compétences et regrettent des usages parfois en décalage avec les objectifs et les spécificités de ce mélange. Sur le plan du Trimix et des recycleurs, les structures concernées notent aussi une augmentation de la demande d’exploration, même si elle reste le plus souvent inférieure quantitativement au Nitrox. Et il s’agit plutôt de clients fidélisés, ou qui viennent spécifiquement pour accéder à ces pratiques que ne proposent pas tous les centres.

Les perspectives de développement La plupart des exploitants semblent penser que le Nitrox a un fort potentiel de développement, mais ils craignent que de nouvelles barrières, notamment juridiques, viennent fragiliser cet essor. Ainsi, l’application systématique de la fameuse norme O2, sur les liaisons robinetdétendeur, serait vécue comme une catastrophe pour le secteur. L'évolution du Nitrox pourrait également passer par une ouverture encore plus grande sur les conditions d’accès. Il serait possible d’envisager, sans prise de risque, d’autoriser la respiration d’un mélange Nitrox dans la zone des 0/20 mètres, avec l'encadrement d'un guide formé lui-même au Nitrox (exemple du P1 en explo). Certes, cela ferait

31 PM36_actus enquet_BAF.indd 17

17 08/12/10 13:54


La boutique du plongeur LIVRES Jeunesse

Pratique de la plongée Plongée plaisir : Niveau 1 et monde sous-marin

Plongée plaisir : initiation, perfectionnement

Comment passer de l’intention à l’acte et faire partie de ceux qui visitent cet autre monde, celui où, incrédule, on respire sous l’eau ? Cet ouvrage répond précisément à cette attente.

Réf. GA08 - 19 €

NOUVEAU

Tests de connaissances, 300 exercices et solutions. Le néophyte et l’initié trouveront ici un support pédagogique efficace et attrayant, simple et complet, tout en laissant une large part au rêve, à l’évasion.

Réf. 2701 - 29€

1000 exercices en natation sous-marine et en plongée Une gamme de 1000 exercices, classés de manière pratique et originale, propres à diversifier les séances d’enseignement dans une démarche pédagogique progressive.

NOUVEAU

Les Dauphins

NOUVEAU

Dans ce nouvel ouvrage, le lecteur découvrira en détail comment le dauphin communique, se nourrit, son rapport fusionnel reliant le bébé à sa mère, sans oublier le lien très fort qui l’attache à l’homme.

Réf. 2703 - 12€

Réf. 2702 - 18 €

Destination France Les plus belles plongées de Corse

100 Belles plongées en LanguedocRoussillon

100 belles plongées en Côte d’Azur de l’Estérel à Menton

U guide Un id complet l t réunit é it lles plus belles plongées de Corse, la liste complète de ses clubs de plongée et toutes les informations indispensables qui vous feront vivre vos 40 futures explorations comme si vous y étiez déjà !

Réf. DC1 - 28 €

100 belles plongées à Marseille

Une livre indispensable à tout plongeur souhaitant explorer le littoral de la Côte d’Azur. Une balade sous-marine décrivant 100 plus beaux sites de plongée.

Rangées par secteur, ces plongées sont accompagnées de toutes les précisions utiles.

Réf. GA21 - 27 €

Réf. GA16 - 29 €

Des plongées les plus célèbres aux moins visitées, ce guide va vous emmener sur 100 sites autour de Marseille, de la Côte Bleue à La Ciotat

Réf. GA17 - 30 €

Destination étranger Guide Mondéos : Plongée en mer Rouge - Egypte

100 belles plongées en mer Rouge

Le tour du monde en 80 plongées d’exception

Découvrez les Dé l fonds f d sous-marins de ce «couloir aux merveilles»… Du golfe d’Aqaba à Ras Mohammed, des épaves de Gubal aux tombants d’Hurghada ou aux jardins de Safaga…

U ffaune hé Une hétéroclite é li et une flflore abondante, des épaves exceptionnelles et des tombants vertigineux ont donné à la mer Rouge toutes ses lettres de noblesse. Un passage obligé pour tout plongeur qui se respecte, et un baptême inoubliable pour tout débutant.

Un formidable guide de référence, illustré par des photos éblouissantes, pour vivre la passion du grand bleu.

Réf. GA22 - 25 €

Réf. TU41 - 45 €

Réf. EP25 - 14,90 €

Divers

La plongée chic Réf. 2533 - 37,50 €

Cette 2e édition a le chic pour donner du rêve en papier glacé : eaux turquoise, bungalows somptueux. (25 destinations avec hôtels, dive center, guide plongée et snorkeling)

Santé Splendeurs et dangers de la faune marine

Plongée Accidents vécus

20.000 rêves sous les mers

Agenda 2011 Océans

Aucun livre ne traitait de l’oeuvre cinématographique de Jacques-Yves Cousteau. Pourtant, Cousteau a tourné 138 films, sur plus d’un demi-siècle. Ce livre démontre la portée d’une oeuvre filmique majeure.

Une excellente idée cadeau ! Découvrez chaque semaine l’univers océanique à travers de splendides photos tirées du film Océans de Jacques Perrin et Jacques Cluzaud.

Ce livre, rédigé par deux médecins, brosse un tableau des dangers que peut receler le milieu marin. L'amateur apprendra à reconnaître les espèces qui peuvent présenter un danger et à prodiguer, si nécessaire, les premiers soins sur place.

30 cas d’accidents neurologiques de décompression : leurs analyses et leurs raisons profondes. Comment les éviter.

Réf. 2693 - 21 €

Réf. 2692 - 14,95 €

Réf. 2549 - 34,90 €

Réf. TU35 - 39 €

Pour commander avec la carte bancaire PM36 LIB+DVD (double)2.indd 18

0 811 85 1 3 56 PRIX APPEL LOCAL

ou sur

www.plongee-mag.net 08/12/10 18:00


DVD Épaves

e

Épaves en Méditerranée Tome 1

Épaves en Méditerranée Tome 2

Ces films montrent les plus belles épaves répertoriées dans le sud de la France entre St Tropez et Toulon. Le Rubis (Cap Camarat) La Puissante (Île du Levant) Le Prophète (Cap Lardier)…

Ces films montrent les plus belles épaves répertoriées dans le sud de la France entre St Tropez et Toulon. Le Donator (Porquerolles) L’Ariane (Toulon) Le Sphaïs (Lavandou)

Réf. DVD32 - 25 €

Réf. DVD33 - 25 €

Épaves en Mer Rouge

Histoires d’épaves

Ce film constitue un guide de plongée idéal pour préparer vos futures plongées sur épaves en mer Rouge.

Retrouvez à travers ce DVD les épaves du Tasmania et du Rubis, ainsi que les «archéologues chasseurs d’épaves».

Réf. DVD44 - 25 €

Réf. DVD90 - 15 €

Destination étranger Les îles Medes

Corse «Mare Nostru»

La réserve des îles Medes est le symbole de la protection de l’environnement sous-marin. Pablo Torres, moniteur de plongée et photographe, vous guide dans ces magnifiques fonds sous-marins. Bienvenue au pays des mérous.

s, r

Découvrez les plus beaux sites de plongée dans les eaux claires de la Corse. Visitez de nombreuses épaves. Rencontrez les familles de mérous aux îles Lavezzi, partagez pendant une journée la vie des corailleurs de Bonifacio.

Réf. DVD69 - 25 €

La Réunion, deux mondes à part

Nouvelle Calédonie

Partez à la découverte des fonds sous-marins autour de la Réunion.

Le «caillou», comme l’appelle ses habitants, est baigné par le plus beau lagon du monde. René Heuzey vous emmène au pays des rêves et des couleurs.

Réf. DVD68 - 25 €

Réf. DVD16 - 25 €

Réf. DVD85 - 25 €

Faune, flore La planère bleue (édition collector)

Voyage sous les mers 3D

Le monde du silence

D’espèces inconnues vivant à des profondeurs jamais atteintes par l’Homme à l’étrangeté des hippocampes en passant par le ballet des dauphins… Film + la série «Au cœur des Océans» + 2 h de compléments incluant le film «Les orques» + un portfolio de 15 photos.

Plongez au cœur de l’océan à travers l’incroyable voyage d’une tortue de mer ! La plus belle des aventures racontée par Marion Cotillard et parrainée par Jean-Michel Cousteau. + 4 paires de lunettes 3D

Pour la première fois en DVD, le film de Jacques-Yves Cousteau et Louis Malle, palme d’or au Festival de Cannes 1956 et Oscar du meilleur long-métrage documentaire en 1957.

Réf. 2550 - 20 €

Réf. 2523 - 20,99 €

Réf. 2514 - 50 €

Océans Le film de Jacques Perrin et Jacques Cluzaud. Inclus : un livret explicatif sur les animaux d’OCÉANS + l’interview de Jacques Perrin + le making-of du film + les commentaires audios + une galerie de photos.

Réf. 2592 - 19,99 €

Retrouvez l’ensemble de nos références sur www.plongee-mag.net Article

Réf

Prix unitaire

Frais de port

Quantité

Montant

DOM Montant 9,50 € 14,00 € 23,00 € 37,00 € NOUS CONSULTER

TOM Montant 11,00 € 17,00 € 41,00 € 77,00 € 29,00 €

AUTRES PAYS Montant 10,00 € 15,00 € 18,00 € 21,00 €

...........

...........

...........

...........

...........

...........

...........

...........

...........

...........

...........

...........

...........

...........

...........

...........

...........

...........

...........

...........

TRANCHE EN € 0 à 15 € 15,01 à 30,50 € 30,51 à 45,50 € 45,51 à 106,50 € 106,51 € et plus

Montant de votre commande

...........

DVD* 2,50 € /DVD

Frais de port (voir tableau ci-contre)

...........

MONTANT GLOBAL DE MA COMMANDE

MODE DE PAIEMENT

...........

UJe joins mon règlement par chèque bancaire ou postal à l'ordre de Média Plongée. U Je préfère régler par carte bancaire

Date de naissance* :

*France métropolitaine. Autres pays nous consulter

N° de la carte ..... / ..... / .....

Nom* . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prénom* . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Adresse* . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ....................................................................... CP* . . . . . . . . . Ville* . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pays* . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tél.* : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . E-mail : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . * Renseignements obligatoires

PM36 LIB+DVD (double)2.indd 19

FRANCE Montant 5,50 € 7,00 € 8,50 € 11,00 € 16,00 €

MES COORDONNÉES écrire en lettres majuscules : R Mme R Melle R M.

FRAIS de PORT BOUTIQUE - LIBRAIRIE (HORS DVD*)

...........

Date de validité 3 derniers numéros au dos de votre carte, à côté de votre signature

Année

Signature indispensable

!

Offre valable jusqu’au 28/02/2011. Dans la limite des stocks disponibles.

BON DE COMMANDE À RETOURNER À : PLONGÉE MAGAZINE - 310 BD CLEMENCEAU - 59700 MARCQ-EN-BARŒUL

La livraison de ma commande sera effectuée dès l’enregistrement de mon règlement sous 15 jours. Offre valable dans la limite des stocks disponibles. Photos non contractuelles. La société responsable du traitement de vos informations est la société STEPSHARE, SAS au capital de 200.000 €, siège social: MARCQ-EN-BARŒUL (59700) – 310 Bd Clemenceau - RCS Lille 508 475 092. Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à la gestion de votre commande. Ces informations sont nécessaires à notre société pour traiter votre demande. Le destinataire des données est la société MÉDIA PLONGÉE, SARL au capital de 420.000 €, siège social : Paris (75010) 32 rue de Paradis - RCS Paris 389 044 652. Conformément à la loi « Informatique et libertés » du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Si vous souhaitez exercer ce droit et obtenir communication des informations vous concernant, veuillez adresser une demande écrite à STEPSHARE - 310 Bd Clemenceau 59700 MARCQ-EN-BARŒUL. Vous êtes susceptible de recevoir des offres commerciales de notre société pour des produits et services analogues à ceux que vous avez commandés. Si vous ne le souhaitez pas, cochez la case ci-contre Q. Vos coordonnées pourront être cédées à des partenaires commerciaux. Si vous ne le souhaitez pas, veuillez cocher la case ci-contre Q. LIBPL36

08/12/10 18:01


ACTUS PARTIR PLONGER MATÉRIEL

D. Deflorin D. Deflorin

AVENTURE

ÉPAVE

générales

Dry Suit Tour Aqua Lung :

complètement givré ! AH QU’ILS ONT BIEN CHOISI LEURS DATES LES AQUA LUNG’S BOYS, POUR CETTE NOUVELLE ÉTAPE DU DRY SUIT TOUR. C’ÉTAIT À LA CARRIÈRE DU ROCHER

JOURNAL DES PROS

RenSports, Aquacircus, Saint-Brieuc Plongée, le SMPE de Saint-Malo, le Subaquatique Club de Fougères, le CoDep 35 et Nautisme en Bretagne ont été les partenaires de cette étape du Dry Suit Tour. Sans oublier tous les bénévoles qui ont encadré les nombreux Niveaux 1 et 2 ayant fait le déplacement.

ADAPTÉ, MAIS UN TEMPS À NE PAS METTRE UN PLONGEUR DEHORS. À l’origine, le vêtement sec a été conçu pour

Blizzard Pro et Fusion ne le sont pas restées

pour faire son baptême : tous ont tenu à essayer

ne pas avoir froid sous l’eau. Bingo en ce week-

longtemps. Par moments, il fallait même attendre

la Fusion. Qui a dit que les vêtements étanches

end de novembre ! La température qui dégringole

qu’un plongeur sorte de l’eau pour s’y glisser à

étaient réservés aux plongeurs aguerris ? Cette

du thermomètre pour franchement attaquer le

son tour. Plus de cent trente fêlé(e)s se sont

nouvelle étape du Dry Suit Tour prouve le succès

sous-sol dans la négative, une fine pellicule de

succédé, tout heureux de l’occasion de tester

de la formule en démocratisant ce type de

givre façon crème brûlée, et un ciel gris-mouillé :

ces combis et de disparaître avec bonheur dans

matériel et en donnant un coup de projecteur sur

tout était propice pour deux jours au coin du feu.

l’eau à 8°C. Mômes de 14 ans, filles, garçons,

ces plans d’eau de l’intérieur où l’on plonge toute

Eh ben non. Les Bretons ont répondu présents,

encadrants, Niveaux 1 et même Christine, qui

l’année. Et par tous les temps.

bravant les éléments. Les combis sèches Blizzard,

passait par là par hasard et a sauté sur l’occasion

D. Deflorin

Dauphins en sursis En septembre dernier, l’HEPCA (Hurghada Environmental Protection and Conservation Association) découvrait quatre Tursiops truncatus dans la piscine d’une villa privée d’Hurghada (Égypte). Importés du Japon, ces dauphins à gros nez étaient en quarantaine, probablement destinés à être placés ensuite dans un delphinarium. Mais les membres de l’HEPCA, frappés par l’exiguïté et la saleté du bassin, ont tout fait pour ébruiter la nouvelle en lançant notamment une pétition. Sous la pression exercée, le propriétaire des dauphins a transféré les cétacés dans un bassin correspondant aux normes en vigueur. Reste à savoir ce qu’il adviendra des dauphins après leur nouvelle période de quarantaine dans ce bassin. L’HEPCA suivra l’affaire de près, et s’oppose à la création de delphinariums en mer Rouge, région où les dauphins peuvent être observés en toute liberté. D. Deflorin

MÉDECINE

TECHNIQUE

PLANÈTE OCÉANS

PHOTO

COUPÉ, À FOUGÈRES (35), LES 27 ET 28 NOVEMBRE. UN SITE PARFAITEMENT

Ils ont joué le jeu

20

PM36_actus-Gene_BAF.indd 20

SCIENCE SANS FRONTIÈRES La Khaled Bin Sultan Living Oceans Foundation, créée en 2000, œuvre pour la protection des fonds marins. En finançant des programmes de recherche scientifique et en cherchant à sensibiliser le grand public, elle applique le mot d’ordre qui est le sien : “Science Without Borders”. Courant 2011, une nouvelle mission sera lancée, la Global Reef Expedition, qui devrait s’étaler sur quatre ans. Le but : faire un état des lieux des récifs coralliens des Bahamas, de Polynésie française et d’Australie. Rens. www.livingoceansfoundation.org

36

08/12/10 16:29


Une petite glace ? Alban Michon EPSG

Le ski ? Trop banal. Le snow ? Mal aux genoux. La fondue au coin du feu ? Trop statique ! Reste la plongée sous glace, histoire de vous vivifier un peu les neurones. Jusqu’à mi-avril, l’école de plongée de Tignes (Savoie) vous propose des immersions dans un lac au cœur des montagnes. Vous évoluerez sous l’eau dans une ambiance singulière, entre 30 cm et 1,50 mètre de glace, reliés par une longe de sécurité et suivis par un moniteur. L’école propose différentes formules : plongées de jour ou de nuit, seul ou en groupe, formations “ice diver” pour mieux maîtriser les techniques de la plongée sous glace… De quoi satisfaire tous les curieux de l’ambiance polaire ! Rens. www.tignesplongee.com

Plongeurs du monde

Des bulles tout autour du monde Depuis plusieurs années, Plongeurs du Monde sensibilise les populations de divers pays à la protection de l’univers marin. Cette association permet à des adolescents de milieux défavorisés de découvrir les activités subaquatiques et de se former aux métiers de la plongée. Tout ceci grâce à la bonne volonté d’encadrants bénévoles (qui eux-mêmes peuvent être formés au sein de l’association). L’équipe de Plongeurs du Monde sera présente au Salon de la plongée de Paris, et pourra vous parler plus en détail des missions à venir (au Sri Lanka, à Oman et au Maroc). Rens. www.plongeursdumonde.com

En bref ( UN MANCHOT DANS VOTRE TÉLÉPHONE !

Le Centre de la mer Nausicaa vous donne l’occasion de faire ami-ami avec un adorable manchot… virtuel. Téléchargez l’application iPhone “Jomo, le bébé manchot qui parle” sur le site www.nausicaa.fr, et amusezvous comme des enfants. Jomo rigole quand on le chatouille, et éprouve un malin plaisir à répéter tout ce que vous dites avec un débit qui risque d’en énerver plus d’un… ( UNDER THE POLE : LE FILM

Vous avez aimé le récit de l’expédition Under The Pole, paru dans notre numéro de décembre ? Ne ratez pas la diffusion des images qui ont été réalisées sur

cette épopée sous-marine au pays du grand froid. Le film “On a marché sous le pôle”, qui devait être diffusé le 17 décembre dernier, sera finalement présenté le 7 janvier dans l’émission “Thalassa” (France 3). ( UNE MER PAS SI MORTE…

Des scientifiques de plusieurs pays ont lancé une vaste opération de forage sous la mer Morte (Moyen-Orient). Les sédiments qui seront remontés de ce voyage dans les entrailles de la terre permettront certainement d’approfondir nos connaissances sur les évolutions climatiques et les activités sismiques depuis 500.000 ans. L’occasion d’en savoir plus sur l’histoire de la planète bleue grâce à l’étude de sa région la plus basse…

35 PM36_actus-Gene_BAF.indd 21

21 08/12/10 00:45


D. Deflorin

La seiche fait partie des espèces “recommandées” par Mr. Goodfish sur la côte Atlantique.

ACTUS ÉPAVE

PARTIR PLONGER

t n e m e n n o r envi

AVENTURE

LE SITE QUE TOUS LES POISSONS AIMENT

© Nausicaa

( Consommer

MATÉRIEL

Gaël Orieux (à droite) lors de la remise du trophée Gault Millau.

Good chef, good fish ! LE LUNDI 15 NOVEMBRE 2010, GAËL ORIEUX, CHEF DU RESTAURANT AUGUSTE

JOURNAL DES PROS

MÉDECINE

TECHNIQUE

PLANÈTE OCÉANS

PHOTO

À PARIS, S’EST VU REMETTRE LE TROPHÉE GAULT MILLAU D’OR POUR SON IMPLICATION DANS LA CAMPAGNE MR. GOODFISH.

Tout fin gourmet connaît les guides Gault Millau, répertoriant les meilleurs res-

se départir de son respect pour la mer et les

taurants de France. Mais l’action de la “maison”

donc tout naturellement qu’il s’est engagé dans la

Gault Millau va plus loin, notamment en remettant

démarche “Mr. Goodfish”, consistant entre autres

des prix pour encourager le dynamisme et l’esprit

à ne proposer aux clients de son restaurant que

d’entreprise de certains chefs. Gaël Orieux, qui est

des produits issus de la pêche responsable. Pour se

tombé tout jeune dans l’univers de la plongée, s’est

régaler des meilleurs poissons en toute bonne

ensuite tourné vers l’art culinaire, sans pour autant

conscience !

produits que l’on y trouve. Fidèle à ses idées, c’est

En bref ( EFFORT

RÉCOMPENSÉ

On le sait : les animaux qui échouent sur les plages, souvent blessés ou malades, ont très peu de chances de survie, même lorsqu’ils sont remis à l’eau grâce à l’intervention de l’homme. Mais il faut garder espoir. Les résultats d’analyses de bouts de peau prélevés sur une baleine en 2008 viennent de montrer qu’il s’agit du même cétacé qui avait échoué huit ans

22

PM36-actus-Environnement_BAF.indd 22

auparavant sur une plage brésilienne. Elle avait été secourue par une équipe de pêcheurs, biologistes, pompiers et locaux. Les efforts nécessaires pour cette opération musclée n’ont donc pas été vains ! ( OBJECTIF

ATLANTIDE MÉDITERRANÉE : CERTIFIÉ ÉCOLO

L’édition 2011 du Rando subaquatique tour (ou tournée des plages de l’environnement sous-marin) a reçu

en novembre le Haut patronage du Ministre de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer. Une belle reconnaissance pour cet événement organisé par l’association Objectif Atlantide, sous la houlette de Daniel Méouchy. En juillet 2010, plus de trois mille personnes (dont 75 % de jeunes de 8 à 25 ans) ont pu s’initier à la randonnée subaquatique et découvrir la vie sous-marine en participant à l’opération.

du poisson intelligemment pour préserver les ressources de l’océan : tel est le défi de la campagne Mr. Goodfish, lancée par le Réseau océan mondial en association avec trois grands aquariums d’Europe (dont celui de Nausicaa en France), l’UICN et Planète Mer. Sur le site www.mrgoodfish. com, vous saurez quel poisson il est préférable de choisir selon la période de l’année et la région. Avec en bonus quelques idées recettes à votre disposition.

L’Algérie signe la charte La 37e édition du Festival mondial de l’image sous-marine, qui s’est tenue à Marseille en octobre dernier, a permis à de nombreux visiteurs d’avoir une vue d’ensemble des productions du moment en termes de photos et de films sous-marins. Mais cela été aussi l’occasion de belles actions, comme la signature de la Charte internationale du plongeur responsable par la Fédération algérienne de sauvetage, de secourisme et

des activités subaquatiques. Cette charte, dont l’objectif principal est de “mettre en place les conditions de plongée optimales pour une préservation et un partage équitable des richesses de la mer”, est une initiative de l’association Longitude 181, bien connue pour son engagement dans la défense de la nature et du monde marin. La Fédération algérienne devrait diffuser la charte auprès des centres de plongée.

36

08/12/10 00:46


Halte au braconnage des tortues marines perdure toujours : entre 10.000 et 16.000 tortues seraient capturées chaque année à Madagascar. En demandant à des représentants de villages côtiers de recenser euxmêmes tous les cas de pêches illégales, les chercheurs souhaitent leur faire prendre conscience de l’ampleur du phénomène, et en venir petit à petit à une attitude plus responsable.

D. Deflorin

En tant que plongeur, vous avez peutêtre déjà participé à des missions d’écovolontariat, qu’il s’agisse d’opérations de nettoyage de récifs, ou bien de récolte de données scientifiques lors de vos immersions. À Madagascar, ce sont les populations locales qui sont sollicitées, afin d’en savoir plus sur la pêche des tortues marines. Cette pratique, bien qu’interdite,

En bref

LES RAJA AMPAT SOUS HAUTE PROTECTION Tout plongeur ayant laissé des bulles dans les eaux des Raja Ampat pourra vous le dire : cet archipel indonésien, constitué d’une multitude d’îles, regorge de biodiversité. Tortues, raies mantas, et surtout coraux d’une extrême diversité font partie du paysage subaquatique. Mais depuis quelques années, on y croise de moins en moins de requins, signe que cet équilibre est menacé. Afin de protéger l’ensemble des espèces de cette région, l’Indonésie vient de créer un sanctuaire marin autour de ces îles, sur un périmètre d’environ 46.000 km2. Le dynamitage des récifs et la pêche des poissons d’aquarium y seront notamment interdits.

judicieux système de bioluminescence.

Une nouvelle espèce de calmar a été découverte dans l’océan Indien lors de l’étude Seamounts menée par l’IUCN (International Union for Conservation of Nature). De la famille des chiroteuthis, mesurant environ 70 cm, ce calmar s’amuse à attirer ses proies grâce à un

( REQUINS

MIGRATEURS EN DANGER

Selon l’ONG Oceana, les requins migrateurs seraient menacés par la pêche. Plus d’un million d’entre eux auraient été pêchés en 2008 en Atlantique, alors que

la plupart feraient partie des espèces menacées figurant sur la liste de l’IUCN. À l’heure où de nombreuses associations s’inquiètent pour la survie d’autres poissons, Oceana souhaiterait que ces prédateurs soient protégés par une réglementation plus stricte et par la mise en place de quotas de pêche.

CHRIS BENZ

DEPTHMETER

Digital

Boitier acier inoxydable avec fond et couronne vissés Fond gravé avec numéro de série Lunette tournante unidirectionnelle de couleur noir ou bleue, Calibre 41mm Chiffres, Index et aiguilles luminescents Verre saphir

Call +49 (0)711 234 999-0

D. Deflorin

( NOUVEAU VENU

Indication de la température de l`eau Profondimètre jusqu`à 80m Etanche 200m/20bar e Garde en mémoire la profondeur maximale e Démarrage automatique du profondimètre (à partir de 1m) Programmation possible de la profondeur maximale de plongée Alarme si la remontée est trop rapide

7

Enregistrement des 4 dernières plongées au) (profondeur, durée et température de I‘‘eau) Double fuseau horaire Chronomètre avec temps intermédiaires Date, calendrier et alarme (réveil) Cadran disponible en 8 couleurs Bracelet acier inoxydable ou en caoutchouc noir

de 450,- EUR (inkl. MwSt.) (in

DEALERS IN FRANCE WANTED Please contact: dealer@chrisbenz.de

88x128.indd 1

PM36-actus-Environnement_BAF.indd 23

shopping@chrisbenz.de

C’est la quantité de déchets, en tonnes, qui ont été sortis de l’eau durant une opération de nettoyage effectuée à Quaruh Island (Koweit). Il a fallu pas moins de vingt jours à une équipe de plongeurs pour rassembler les déchets avant de les faire remonter à la surface, nécessitant pour cela de lourds moyens techniques et la lutte contre les éléments naturels tels quel le courant et les marées.

Mouvement de précision à quartz

www.chrisbenz.de

36

23

12.11.2010 10:55:17

08/12/10 00:46


ACTUS

agenda ( Du 7 au 16 janvier, London international boat show (Salon nautique de Londres). Rens. www.londonboatshow.com ( Du 12 au 20 février, SuisseNautic (Salon nautique suisse). Rens.www.suissenautic.ch ( Du 11 au 13 mars, 12e Salón de la inmersión (Salon de la plongée) à la Fira de Cornellà de Barcelone (Espagne). Rens. www.firacornella.com

MÉDECINE JOURNAL DES PROS

Messe Düsseldorf

42 édition e

pour le Boot Düsseldorf LE SALON NAUTIQUE DE DÜSSELDORF (ALLEMAGNE) SE TIENDRA CETTE ANNÉE DU 22 AU 30 JANVIER. CE RENDEZ-VOUS CONSTITUE UN ÉVÉNEMENT MAJEUR AU NIVEAU MONDIAL POUR LES PASSIONNÉS DE BATEAUX ET DE SPORTS NAUTIQUES.

Les chiffres parlent d’euxmêmes : plus de 1.550 exposants venus

INFOS PRATIQUES ( Lieu de la manifestation : Messe Düsseldorf GmbH, Stockumer Kirchstraße 61, D-40474 Düsseldorf, Allemagne. ( Horaires d’ouverture : tous les jours de 10 h à 18 h. ( Tarif : 15 € pour un jour, 22 € pour deux jours. Ces billets donnent droit à l’utilisation des transports en commun aller-retour (réseau Rhin-Ruhr) vers le parc des expositions. ( Rens. www.boot.de

l’élégance sur 360°”), la plongée n’est pas en

exposition et concours de photos, etc.).

reste, avec les halls 3 et 4 qui lui sont exclusive-

Ajoutons à cela les traditionnelles présenta-

de 50 pays différents (dont 65 exposants pour la

ment dédiés. Au chapitre des nouveautés dans

tions d’équipements de plongée, les infos sur la

France), 17 halls d’exposition, 1.700 bateaux

les espaces plongée, on peut évoquer le show

sécurité et la formation, les idées de destina-

présentés… De quoi satisfaire tous ceux qui se

“Underwater Pixel World” qui, sur une surface

tions, et le bon plongeur que vous êtes sera

déplaceront dans ce lieu d’exposition situé au

de 300 m2, fera la part belle à l’univers de

très certainement tenté de prendre tout de

cœur de l’Europe. Si l’accent est mis cette an-

la photographie et du film sous-marins (mise

suite ses billets pour cette manifestation de

née sur les yachts de luxe (avec le slogan “Vivre

en avant d’appareils photo et d’accessoires,

haute envergure…

Le Golden Dolphin de Moscou se déroule tout près de la place Rouge.

M. Ribera

TECHNIQUE

PLANÈTE OCÉANS

PHOTO

MATÉRIEL

AVENTURE

ÉPAVE

PARTIR PLONGER

s u o v z e d n re

Moscou chausse les palmes Si vous êtes à Moscou entre le 17 et le 20 février, faites un détour par le Moscow Gostiny Dvor. Situé à 150 mètres à peine du Kremlin, il s’agit non seulement d’un très bel édifice, mais aussi du cadre dans lequel se déroulera le Golden Dolphin, ou salon de la plongée “version russe”. Plus de trois cents exposants s’y rendront, attirant de nombreux visiteurs venus de Russie et d’ailleurs. Comme dans tout salon qui se respecte, un festival international de photo et de film sous-marins sera proposé. Rens. www.goldendolphin.ru/en

En bref ( BIG UP POUR LONDRES !

Cette année, le Big Scuba Show aura lieu les 19 et 20 février à Londres. Avec l’Égypte pour pays partenaire, cet événement permettra de découvrir les nouveautés en termes de matériel, les destinations les plus prisées ainsi que de nombreuses

24

PM36_actus_RDV_BAF.indd 24

animations. Le British Underwater Image Festival fera partie des moments forts de cette manifestation. Rens. www.thebigscubashow.com ( LA SUISSE EN IMAGES

Les 18 et 19 février 2011, rendezvous à la cité lacustre de Neuchâtel

pour la 9e édition du Festival de l’image sous-marine. Cet événement, organisé par l’association Festisub, a pour but de promouvoir tout ce qui touche aux activités aquatiques et subaquatiques et met l’accent sur la protection de l’environnement. Rens. www.festisub.ch

Dive Travel Show : et de trois ! Deux jours entiers consaacrés à la plongée et à tout ce qui s’y rapporte : c’est ce que ue vous propose le Dive Travel Show de Madrid pour sa troisième édition. Organisé par Ingrid Riera, directrice de la revue Buceadores, ce salon de la plongée, qui se tiendra les 5 et 6 mars prochains, mettra la Croatie à l’honneur. Un congrès sera également organisé, autour du thème des écosystèmes marins et de l’homme. Ce rendez-vous s’adresse à tous, professionnels comme amateurs, et facilite même la vie à ceux qui voudraient venir en famille, puisqu’un espace de garderie pour les enfants est prévu. Pourquoi se priver ? Rens. www.divetravelshow.com

36

08/12/10 00:47


Abonnez-vous ! ABONNEMENT SEUL 1 AN 2 ANS

10 NUMÉROS

35 €

20 NUMÉROS

69 €

ABONNEMENT + CADEAU

1 AN + LA S SERVIETTE

2 ANS + L’ARDOISE

10 numéros + votre cadeau

20 numéros + votre cadeau

37 €

La serviette ultra-séchante (SERVPM)

71 €

L’ardoise aquatique BEUCHAT (ARDBEUCH)

Pour commander, merci de retourner ce coupon accompagné de votre règlement à : Plongée Magazine - 310 Bd Clemenceau - 59700 MARCQ-EN-BARŒUL 0 811 85 1 3 56 PRIX APPEL LOCAL

ou www.plongee-mag.net ou par fax au 03 20 06 55 46

Oui, je m’abonne 1 an à Plongée Magazine, je recevrai 10 numéros France 35 €

CEE & DOM 56 €

TOM & Autres pays 63 €

Oui, je m’abonne 2 ans à Plongée Magazine, je recevrai 20 numéros France 69 €

CEE & DOM 105 €

TOM & Autres pays 127 €

Mes coordonnées (Écrire en lettres majuscules) (* Renseignements obligatoires) R Mme R Melle R M. Date de Naissance : . . . . . / . . . . . / . . . . . Nom*

............................................

Adresse*

Prénom*

Oui, je m’abonne 1 an à Plongée Magazine + mon cadeau, je recevrai 10 numéros + la serviette ultra-séchante (SERVPM) France 37 €

CEE & DOM 57 €

TOM & Autres pays 64 €

Oui, je m’abonne 2 ans à Plongée Magazine + mon cadeau, je recevrai 20 numéros + L’ardoise aquatique BEUCHAT (ARDBEUCH) France 71 €

CEE & DOM 106 €

TOM & Autres pays 128 €

MODE DE PAIEMENT

UJe joins mon règlement par chèque bancaire ou postal à l'ordre de Média Plongée.

............................................

UJe préfère régler par carte bancaire .................................................................................................

N° de la carte .............................................................................................................

CP*

............................

Pays* Tél :

Ville*

....................................................................

.....................................................................................................

..............................................

E-mail* :

Date de validité

Année

3 derniers numéros au dos de votre carte, à côté de votre signature

Signature indispensable

!

............................................

ANPL36 Photos non contractuelles. Les cadeaux sont expédiés séparément sous 6 semaines après enregistrement du paiement. Offre valable dans la limite des stocks disponibles. Vous pouvez acquérir séparément la serviette (15 €), l’ardoise (15 €) et l’abonnement d’un an à Plongée Magazine (35 €). Après enregistrement de votre règlement, vous recevrez votre premier numéro sous 6 semaines (numéro suivant) sauf pour les numéros double 10 semaines. La société responsable du traitement de vos informations est la société STEPSHARE, SAS au capital de 200.000 €, siège social: Marcq-en-Barœul (59700) – 310 Bd Clemenceau - RCS Lille 508 475 092. Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à la gestion de votre abonnement. Ces informations sont nécessaires à notre société pour traiter votre demande. Le destinataire des données est la société MÉDIA PLONGÉE, SARL au capital de 420.000 €, siège social: Paris (75010) 32 rue de Paradis - RCS Paris 389 044 652. Conformément à la loi « Informatique et libertés » du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Si vous souhaitez exercer ce droit et obtenir communication des informations vous concernant, veuillez adresser une demande écrite à STEPSHARE - 310 Bd Clemenceau 59700 MARCQ-EN-BARŒUL. Vous êtes susceptible de recevoir des offres commerciales de notre société pour des produits et services analogues à ceux que vous avez commandés. Si vous ne le souhaitez pas, cochez la case ci-contre Q . Vos coordonnées pourront être cédées à des partenaires commerciaux. Si vous ne le souhaitez pas, veuillez cocher la case ci-contre Q . Vous pouvez acquérir séparément chacun des n° de Plongée Magazine au prix de 5,90 € + frais de port.

PM36_actus_RDV_BAF.indd 25

Offre valable jusqu’au 28/02/2011 dans la limite des stocks disponibles.

Pour commander plus vite avec votre carte bancaire EC/MC ou VISA :

09/12/10 14:39


L PRIX APPE L LOCA

Illes Medes y Costa del Montgrí Guide de plongée

ACTUS ÉPAVE

PARTIR PLONG PLONGER

r i o v à , e r i l à

t par le logo ci-contre son Les ouvrages signalés longee-mag.net w.p ww site re not disponibles sur ou au 0 81 1 85 1 3 56

QUE DIRIEZ-VOUS D’UN SÉJOUR À PORTÉE DE PALMES, DANS DES ÎLES MEDES VOUS OUVRE LA PORTE VERS DE MULTIPLES DÉCOUVERTES SUBAQUATIQUES…

La Costa del Montgrí, en Catalogne, présente des paysages

sites, où grottes sous-marines et épaves

Avec en bonus, pour un grand nombre de

seront au rendez-vous, Andreu Llamas pro-

sites, un dessin en 3D proposant un itinéraire

marins d’une grande richesse. Il faut dire que

pose un guide très complet répertoriant une

particulier. Certains regretteront le côté peu

l’archipel des îles Medes bénéficie depuis une

quarantaine de spots adaptés à tous les ni-

pratique et presque “trop beau” du guide,

vingtaine d’années du statut particulier de

veaux de plongée. Sur chaque page, vous

qu’on n’osera pas prendre avec soi sur le

réserve. Le plongeur qui s’y rendra pourra

trouverez de très belles photos couleur, une

bateau. D’autres apprécieront la qualité de

donc s’émerveiller devant une faune et une

description détaillée du site ainsi que des pic-

l’ouvrage, et le fait qu’il soit bilingue

flore très diversifiées (posidonies, coraux, sars,

togrammes permettant d’identifier rapide-

français-espagnol.

daurades, mérous…). Afin de découvrir ces

ment les caractéristiques de chaque plongée.

A. Llamas. Editorial Anthias. 184 p. Prix : 27 €.

JOURNAL DES PROS

MÉDECINE

TECHNIQUE

PLANÈTE OCÉANS

PHOTO

MATÉRIEL

AVENTURE TURE

LES CONTRÉES IBÉRIQUES ? CE GUIDE SUR LES ENVIRONS

L’AVENTURE DU SOUS-MARIN ALOSE - UN SIÈCLE D’HISTOIRE En cette saison froide, faute d’avoir le courage d’aller explorer les belles ferrailles reposant au fond de l’eau, cette lecture donnera aux amateurs d’épaves la chance de découvrir, bien au chaud, l’histoire d’un sous-marin. Le 26 octobre 1975, par 50 mètres de fond, Jean-Pierre Joncheray découvre par hasard une épave gisant verticalement dans la baie de Saint-Raphaël (Var). Il s’agit de l’Alose, petit sous-marin de défense portuaire coulé en 1917, qui sera remonté à la surface en 1977 pour être finalement classé monument historique. Un beau parcours… J.-P. Joncheray. Éd. Gap. 160 pages. Prix : 20 €.

Les dauphins Avec les cétacés, pas de risques : le succès est presque toujours garanti, surtout auprès du jeune public. Cet album, conçu pour les enfants à partir de 5 ans, en ravira plus d’un. Les belles photos de Gérard Soury, plongeur de longue date, illustrent parfaitement les textes abordant des thèmes tels que l’anatomie du dauphin, ses talents de chasseur, son étrange système de communication et les relations d’amitié qu’il lui arrive de nouer avec les hommes. Y. Paccalet et G. Soury. y Éd. De La Martinière Jeunesse. 72 pages. Réf. 2703. Prix : 12 € €..

26

PM36_ActuAlireAvoir_BAF.indd 26

AQUACOSMOS - À LA DÉCOUVERTE DE L’AVEYRON SUBAQUATIQUE Les amoureux de l’Aveyron connaissent sûrement l’aligot et la fouace… Mais savent-ils qu’outre ces délices culinaires, la région offre aussi de belles occasions de plonger ? Dans cet ouvrage écrit par Aquacosmos, petite association de plongeurs et explorateurs, vous découvrirez “l’autre côté” de l’Aveyron. Lacs, rivières, barrages, gouffres, grottes : l’élément liquide est partout, et séduit depuis de longues années les locaux qui ont à cœur de préserver cet environnement. Les textes alternent avec de grands “couloirs” de photos, souvent d’un très beau vert, et qui sont autant de respirations… sous l’eau. Éd. Au fil du temps. 176 pages. Prix : 29,50 €.

( PLONGÉE PLAISIR 1 & 2

Pour sa sixième édition, cet ouvrage de référence pour les plongeurs Niveaux 1 et 2 se voit enrichi de nombreuses photos, d’un guide d’identification des espèces sousmarines et de 300 exercices avec solutions qui vous permettront de tester vos connaissances. A. Foret et P. Torres. Éd. Gap, 6e édition. 384 pages. Réf. 2701. Prix : 29 €.

( 1000 EXERCICES EN NATATION SOUSMARINE ET EN PLONGÉE

Enseigner la plongée : oui. Le faire par le biais d’exercices diversifiés, originaux et touchant des domaines tels que la respiration, l’équilibration et la propulsion: encore mieux. Un livre qui sera utile à bien des enseignants. J.-P. Malamas. Éd. Gap, 3e édition. 256 pages. Réf. 2702. Prix : 18 €.

36

08/12/10 00:48


DDB Travel & Tourism - © C. Migeon.

Pourquoi ne pas partir à la découverte d’une terre mythique, hique, entre rêve et réalité ? Pourquoi ne pas toucher du doigt les légendes des des mille et une nuits en vous immergeant au cœur d’un pays hors du commun ? Pourquoi ne pas arpenter la route de l’encens à la rencontre tre de parfums venus d’ailleurs ?

Sultanat d’Oman, pourquoi faire comme tout le monde ?

w w w . o m a n t o u r i s m e . c o m

Retrouvez l’Office du Tourisme du Sultanat d’Oman au Salon de la plongée du 14 au 17 janvier 2011 - Paris Porte de Versailles - Pavillon 6 Stand F05-F07 d’’Ultramarina.

PM36_ActuAlireAvoir_BAF.indd 27

08/12/10 16:33


Le bon numéro Ce n'est pas dans mon habitude et c'est même la première fois... mais l'enthousiasme du lecteur assidu que je suis nn'aa ppas su résister à cette envie de

ACTUS PLANÈTE OCÉANS

PHOTO

MATÉRIEL TÉ ÉRIEL

AVENTURE

ÉPAVE E

PARTIR PLONGER

t n e m s e u n o n n o r trie env

POUR NOUS ÉCRIRE ( Les e-mails de la rédaction : c.cioni@plongeemag.com ; e.rigollet@ plongeemag.com ; d.deflorin@plongeemag.com ; t.poucel@plongeemag.com

vous féliciter. Depuis le changement opéré, il y a de cela plusieurs numéros, j'avais déjà trouvé la maquette et les contenus bien p pensés et conçus. Ce "relookage" avait moon intérêt désormais mensuel et suscité mon assiduu au auprès de votre magazine délaisssa parfois votre principal délaissant concurr concurrent. Mais celui d'octobre est vraim me de mon modeste et profane vraiment poinnt dde vue très bon. L'édito, les point rubbriq rubriques, les dossiers ont a étéé avalés avec un plaisir goulu coom une gorgée d'air délivrée comme p un détendeur parfaitement par rrég J'ai singulièrement savouré réglé. les deux articles de Christophe M Migeon, non seulement rédigés

Billet d'humeur Fidèle lectrice et abonnée de votre magazine, je tiens à vous faire part de mon "billet d'humeur". En couverture de votre numéro de novembre, quelle ne fut pas ma surprise de voir apparaître sortant de l'eau une jolie sirène

blonde. Bravo pour la photo, la miss a un très beau minois ! Mais quid de la sécurité ? Même le débutant doit suivre un minimum de règles : pour monter à l'échelle, on garde les palmes aux pieds, le détendeur est en bouche et le masque doit être

conservé. Évidemment, avec tous ces paramètres, on ne pourrait pas apprécier le maquillage de la naïade à sa juste valeur. La prochaine fois, préférez donc une minette en bikini faisant du PMT. Votre magazine sera tout aussi

Ma petite fille Eliza (bientôt 9 ans) a réalisé son baptême de plongée en août, en Corse. Dans votre n° 30, vous aviez publié la photo de mon petit-fils Lenny, "lecteur en herbe" de Plongée Magazine. À son tour, Eliza serait très fière d'apparaître dans vos colonnes. Bernard Charrier

MÉDECINE

TECHNIQUE

Heureuse baptisée

JOURNAL DES PROS

avec humour, mais aussi documentés et ponctués de quelques mots savants qui titillent les hémisphères cérébelleux, notamment le matin avant d'aller bosser. J'ai rêvé de Basse-Californie, autant que de Madagascar. L'un de mes deux ados est même venu me les commenter aussi séduit que je l'ai été par les articles "SOS, sousmarin en détresse" et "Île de Vancouver, l'appel de la mer émeraude". J'en suis donc arrivé tout simplement à vous écrire pour prolonger ma satisfaction et mon bonheur de lecteur, autant que de plongeur. Hervé, N3 avec quelques plongées au compteur, un peu partout... Mais hebdomadairement toute l'année en baie de Saint-Brieuc.

28

PM36_actusEntreNous_BAF.indd 28

accrocheur et ne remettra pas en causee les bases fondamentales de la sécurité. Allez, j'attendrai avec la même impatience quee d'habitude votre prochain numéro danss ma boîte aux lettres. Martine, plongeuse N3

Sentinelles ( Nous tenons simplement à vous signaler qu'une erreur s'est glissée à la p. 66 du numéro Plongée Magazine du mois de novembre. En effet, le Lac d'Aiguebelette est situé en Savoie (73) et non dans le Jura. Béryl Marcillat ( Je voudrais rectifier une information sur votre n°33, p. 9. Le record de profondeur de capture de poissons n’est pas de 7.703 mètres, mais de 10.916 mètres. La référence de mon information est le livre "Profondeur 11.000 mètres" de Jacques Piccard (pages 204 et 205), dans lequel l'auteur dit avoir vu une crevette rouge ainsi qu’un poisson osseux, semblable à une sole. Gérald Jousset

36

08/12/10 00:54


PM36_actusEntreNous_BAF.indd 29

08/12/10 00:55


ÉPAVE

PARTIR PLONGER

ACTUS

DOSSIER

AVENTURE

Tour d'horizon des

MATÉRIEL

CROISIÈRES

34. Tombants et épaves du Nord 40. Traversée d'enfer aux Brothers 42. Solitude sacrée du Grand Sud 46. Croisière : mode d'emploi 48. CDWS, coup de torchon en mer Rouge

Didier Brandelet

JOURNAL DES PROS

MÉDECINE

TECHNIQUE

PLANÈTE OCÉANS

PHOTO

TTous ous lles es p plongeurs longeurs – oou up presque resque – vvous ous llee cconfi onfirmeront rmeront : rrien ien n'égale lla am er R ouge. SSes es rrécifs écifs ggrouillant rouillant d ie, sses es eeaux aux n'égale mer Rouge. dee vvie, cristallines eett sses es éépaves paves d 'anthologie ll'ont 'oont p ropulsée a u TTop op cristallines d'anthologie propulsée au Ten d es éétendues tendues m arines. U n ssuccès uccès qque ue d 'aucuns rregrettent egrettent Ten des marines. Un d'aucuns parfois, ttant ant ccertains ertains sspots pots p euvent ssee rrévéler évéler eencombrés ncombrés p ar parfois, peuvent par les p alanquées... PPour our ss'éloigner 'ééloigner d es ffoules, oules, lla a fformule ormule les palanquées... des croisière ooffre ffre a lors u ne eexcellente xcellente a lternative. EEt, t, d uN ord a u croisière alors une alternative. du Nord au Sud, lles es ccircuits ircuits p roposés n anquent p as. Sud, proposés nee m manquent pas.

32

PM_36_DossierMerRouge_ouv.indd 32

36

08/12/10 14:46


PM_36_DossierMerRouge_ouv.indd 33

08/12/10 14:46


JOURNAL DES PROS

MÉDECINE

TECHNIQUE

PLANÈTE OCÉANS

PHOTO

MAT��RIEL

AVENTURE

ÉPAVE

PARTIR PLONGER

ACTUS

MER ROUGE EN CROISIÈRE

Croisière Nord

Peu profonde, lumineuse, l’épave du Giannis D est considérée comme l’une des plus photogéniques de la mer Rouge.

Épaves et tombants

Partir à la découverte d’épaves colonisées par une vie sous-marine dense, c’est ce que propose la croisière Nord. Mais cela ne s’arrête pas là, car il serait dommage de ne pas en profiter également pour visiter des tombants et des récifs colorés, abritant une faune et une flore exubérantes. Ce genre de programme vous tente ? Alors, bienvenue à bord ! Texte Olivier Clot-Faybesse, photos Denis Glehen sauf mention contraire

La nuit vient de tomber. Les plongeurs s’équipent sur

fréquentée au monde. Habituellement, c’est donc l’em-

la large plage arrière de l’Emperor Superior. Les éclai-

bouteillage, aussi bien sous l’eau qu’en surface. Sauf

rages sous-marins et autres flashs d’appareils photo ou

que là, il n’y a que notre bateau, ce qui est à mon avis,

vidéo sont soigneusement vérifiés. Le moment de la

exceptionnel. Je ne vois donc pas pourquoi tout le

mise à l’eau approche, mais l’excitation à bord n’est

monde est si mesuré…

pas vraiment palpable. J’observe même une certaine retenue. C’est bizarre, car au cours de la sortie de

Une nuit avec le Thistlegorm

l’après-midi, le bref passage de quelques misérables

Un premier coup d’œil au ciel me fournit un début

dauphins au palier avait suscité l’engouement au sein

d’explication. Aucune lune, l’obscurité est totale. Un se-

du groupe. Or ce soir, le programme est, malgré tout le

cond regard, orienté vers le bas, me permet de distin-

respect que j’ai pour Flipper et ses amis, autrement

guer, dans la lumière qui se réfléchit sur la mer, de

plus intéressant. Il s’agit d’une plongée cinq étoiles :

belles franges d’écume. Le vent s’est bien renforcé pen-

l’exploration by night du célèbre Thistlegorm. Coulé en

dant que je m’étais quelque peu assoupi, histoire d’être

1941, visité pour la première fois en 1955 par Cousteau

en forme pour cette plongée nocturne, la quatrième de

et son équipe*, redécouvert trente ans plus tard, ce

la journée. Je note également un autre détail d’impor-

cargo anglais de 126 mètres est devenu l’épave la plus

tance. Nous sommes amarrés juste au-dessus du

34

INFOS PRATIQUES ( La croisière Nord alterne épaves et tombants. Le programme varie sensiblement dans son déroulé selon les TO et les conditions météo rencontrées (un vent fort avec houle empêchera l’accès à certains sites). Selon les croisières, cinq à six jours de mer avec jusqu’à quatre plongées par jour (7 h, 10 h, 15 h et nocturne). ( Afin de profiter au mieux d’une croisière, l’idéal est d’être expérimenté (solide Niveau 1), en bonne forme physique (le courant…) et d’avoir un minimum le pied marin. ( Au niveau santé : traitement

contre le mal de mer et les estomacs sensibles, boules Quies pour le repos. ( Au niveau matériel : phare, lampe à éclat, parachute, réflecteur de poche (miroir), combinaison intégrale de préférence (pour éviter les coupures) et assez épaisse (même si en été, l’eau flirte avec les 30°C, plonger plusieurs fois par jour fatigue l’organisme), gants (tolérés sur les épaves). C’est aussi le moment ou jamais de s’équiper d’un appareil photo avec caisson.

36

PM_36_PP-DossierMerRouge_E&T_BAF.indd 34

08/12/10 00:55


Un poisson lion explore l’épave du Rosalie Moller.

LES ESPÈCES PHARE Plonger sur les épaves de mer Rouge a un double avantage. Historique d’abord : ces reliques du passé sont bien conservées, photogéniques, et leur visite passionnante. Biologique ensuite, car les

LE THISTLEGORM VU PAR FALCO

Le 17 mars 1955, Albert Falco plonge pour la première fois sur l’épave du Thistlegorm. Il raconte sa découverte :

navires coulés forment de véritables récifs en soi, abritant une faune riche et variée. Le couple poisson verre/poisson lion est le plus caractéristique. Présent sur toutes les épaves, il est impossible

de ne pas le remarquer. Les glass fishes utilisent les structures (cales, cabines, etc.) pour s’abriter des pélagiques qui rôdent tout autour (thons, carangues, barracudas…). Ils n’ont aucune peur du plongeur et

“Cousteau désirait filmer une épave pour son documentaire (‘Le Monde du silence’). Arrivé en mer Rouge, il voit que les cartes marines en indiquaient une sur notre route. Après quelques heures de recherche au radar, nous l’avons trouvée et je suis descendu dessus avec Frédéric Dumas. Je me souviens notamment de la passerelle de commandement avec tous ses instruments de navigation encore en place. J’y suis retourné plus de quarante ans après. L’épave est encore belle, mais j’ai été peiné de constater les ravages du temps et de l’homme. Beaucoup de choses ont disparu, les mâts se sont effondrés et la passerelle supérieure s’est affaissée.”

Thistlegorm et je peux voir, grâce aux puissantes lumières placées sous la ligne de flottaison, des particules qui défilent à toute vitesse

le banc effectuera parfois un fascinant ballet autour de ce dernier lorsqu’un prédateur s’approchera. Le poisson lion, quant à lui, trouve ici une manne illimitée de nourriture. Tapi à proximité d’un

DIVING WITH

accès, il prélèvera sans se fatiguer son dû lors des déplacements incessants des poissons verres. À noter que le pont du Rosalie Moller héberge quelques très gros spécimens.

ND FRIE

S

M ALD IV ES IN D ON ES IA EG Y P T TH AILAN D S PAIN OM AN M AUR ITIUS

entre deux eaux. Une visibilité a priori moyenne et un courant certain nous attendent. En y ajoutant cette mer noire et ventée, je comprends mieux l’origine de cet enthousiasme modéré. Mais il en faudrait plus pour faire renoncer un intrépide reporter. Ma mission est de rapporter aux fidèles lecteurs de ce journal les joies des croisières Nord. Ce n’est pas en restant à bord que je vais y arriver. Pour me rassurer, je me répète que le courant est fréquent en mer Rouge et que je l’ai déjà affronté à maintes reprises. “Certes mais de jour, seulement de jour…”, me susurre une petite voix intérieure. Vrai. Ce qui m’amène à m’interroger sur mon sort dans l’éventualité où, la corde m’échappant des mains pendant la des-

BOOK I NG ET I NFORMATI O N :

www.euro-divers.com

VIVRE VOTRE PASSION – PLONGEZ AVEC EURO-DIVERS!

cente, je parte à la dérive dans les ténèbres… Denis, le photographe

36 35 PM_36_PP-DossierMerRouge_E&T_BAF.indd 35

08/12/10 00:56


PHOTO

C. Kazmierski

MATÉRIEL

AVENTURE

ÉPAVE

PARTIR PLONGER

ACTUS

MER ROUGE EN CROISIÈRE

JOURNAL DES PROS

MÉDECINE

TECHNIQUE

PLANÈTE OCÉANS

En haut, un des wagons (“tender”) présents sur le pont du Thistlegorm. En vignettes, de gauche à droite, rencontre avec un poisson clown dans les eaux de Ras Mohammed.

de cette aventure, a dû déchiffrer en bon binôme atten-

Détendeur et masque maintenus d’une main, je saisis

tif, mes pensées : “Ne t’inquiète pas. Si tu es entraîné,

fermement de l’autre la ligne que l’on me tend. Une ra-

gonfle ton parachute et place ta lampe dedans. Le

pide prière à Neptune - on ne sait jamais - suivie d’un

semi-rigide te repérera et viendra te chercher.” Devant

grand pas en avant, et je saute dans la nuit.

ma mine dubitative, le gredin ne peut s’empêcher de panique. Le courant t’entraînera là où on a vu les

Un véritable musée sous-marin

dauphins. D’après mes calculs, tu devrais y être de-

Je serai un peu chahuté pendant la descente mais

main, en début de matinée. Tu auras peut-être la

finalement, rien de méchant. Une fois au fond, je re-

chance de les surprendre au réveil, voire même de

trouve mon Denis. Nous sommes seuls, les palanquées

tomber sur un gros longimane en quête de son petit-

précédentes s’étant évanouies à l’intérieur du cargo.

déjeuner. Tu pourras enfin faire une belle photo.” Je ris

Pour une fois, j’ai consulté le plan de l’épave avant de

jaune, mais impossible de me défiler. Tous les autres se

plonger. J’indique donc le chemin à mon coéquipier :

sont immergés et ont disparu sous l’eau. Je suis le der-

direction la chambre du capitaine, avec sa fameuse bai-

nier à bord. Les matelots égyptiens me font signe

gnoire. Je la trouve du premier coup et note mentale-

d’avancer. Je me place à l’extrémité de la plate-forme.

ment de me féliciter une fois hors de l’eau. Au moment

Bienvenue dans les cales du Thistlegorm ! Une murène se cache dans les débris de matériel militaire.

rajouter : “Bon, si jamais on te retrouve pas, pas de

Petit arrêt devant l’intérieur d’une camionnette ayant coulé avec le Thistlegorm. La vitre est toujours intacte, résistant aux affres du temps…

VESTIGES SUBAQUATIQUES Les guerres, les erreurs de navigation et la traîtrise de la mer Rouge ont envoyé par le fond un grand nombre de bateaux. Les plus belles épaves sont situées dans la partie Nord du Sinaï.

36

Distantes les unes des autres et éloignées de la côte (détroits de Tiran et de Gubal), le meilleur moyen d’aller les visiter est sans conteste la croisière. Outre les deux cargos anglais victimes des bombes allemandes, Thistlegorm (17/30 mètres) et Rosalie Moller (30/50 mètres), on en trouve pas

moins de quatre au pied d’un même récif, celui de Sha’ab Abu Nuhas. À fleur d’eau et se négociant soleil de face de par sa position, il s’est révélé traître pour des générations de capitaines. Le plus ancien navire à avoir succombé est le Carnatic, voilier motorisé coulé en 1869

(15/27 mètres). Puis ont suivi trois cargos : le Kimon (ou l’épave aux lentilles) en 1978 (20/32 mètres) ; le Giannis D en 1980 (15/27 mètres) ; le Chrisoula K en 1981 (15 /30 mètres). Le Carnatic vaut le coup d’œil pour la beauté de sa ligne, le Giannis pour sa

photogénie (posé sur du sable), le Chrisoula K pour son accessibilité (posé à plat) et le Kimon pour sa poupe. Enfin, d’autres épaves entre 10 et 30 mètres, comme le Kingston, le Dunraven ou l’Ulysses, toutes trois datant du XIXe siècle, sont aussi proposées au plongeur croisière.

36

PM_36_PP-DossierMerRouge_E&T_BAF.indd 36

08/12/10 00:58


Ci-dessus, à gauche, un poisson crocodile à l’affût. À droite, sur le site de l’épave du Yolanda, arrêt obligatoire sur les toilettes sous-marines les plus photographiées au monde.

de ressortir de la cabine, Denis remarque un trou dans le plancher et, bien sûr, s’y engouffre. J’étouffe un juron, ce n’était pas ce que j’avais prévu, mais je m’empresse de le suivre. Nous voilà dans un vaste espace. Une cale, visiblement. J’essaye de m’orienter quand, soudain, je le vois dans la lumière de mon phare. Un splendide camion Bedford, avec ses vitres intactes et ses pneumatiques immaculés. J’en devine un second à côté, puis un troisième avec sur son plateau arrière, trois motos sagement rangées. Je réalise alors que l’on vient d’atterrir dans la cale n°2. Je ne le sais pas encore, mais une incroyable visite est en train de débuter. Dans les lumières de nos phares, vont en effet défiler toute une collection d’objets de guerre : camions et motocyclettes par dizaines, remorques, ailes d’avions, fusils, bottes de soldats… Si on y ajoute les deux canons de poupe, les engins chenillés renversés, les caisses pleines d’obus, les wagons et les restes de deux locomotives à vapeur (à apprécier de jour car disposés sur le pont ou à proximité sur le sable), le Thistlegorm est bien plus qu’une simple épave, c’est un véritable musée sous-marin.

Irrésistible attraction J’aurai beau menacer le groupe, me prosterner devant nos deux guides ou tenter de soudoyer le capitaine, rien n’y fera. Il nous faut repartir. Pas si grave au final, car les jours suivants seront presque aussi magiques. Après la visite des épaves de Sha’ab Abu Nuhas (voir encadré “Vestiges subaquatiques”), nous effectuerons une paire de plongées dérivantes à Ras Mohammed. Cette avancée de la péninsule du Sinaï dans la mer napoléons, tortues, passage dans le bleu de pélagiques et (parfois) de requins. Le palier se fait sur un petit plateau près… d’un tas de WC. C’est en effet tout ce qui reste du Yolanda, dont l’épave a glissé au pied du tombant, à la profondeur déraisonnable de 145 mètres. Un mot aussi sur le Rosalie Moller. Encore un cargo anglais, coulé deux jours seulement après le Thistlegorm. Une épave profonde (50 mètres au sable), posée à plat et épargnée des ravages du temps. Baignant dans une eau verte, le survol du pont avec son mât qui se dresse fièrement vers la surface, est presque irréel. C’est aussi le garde-manger d’une faune de prédateurs : pélagiques, mérous et autres poissons lions. Quand en plus, maman dauphin et son petit, pas rancuniers, reviennent vous tenir compagnie au palier, on touche au nirvana subaquatique. Avec plus qu’une seule idée en tête une fois rentré au pays : y revenir au plus vite. ( * … et filmé ! Les images (que l’on peut trouver sur internet) furent intégrées au “Monde du silence”. On y voit notamment un plongeur gratter les concrétions de la cloche pour laisser apparaître le nom du cargo.

V O YA G E R P L O N G E R E X P L O R E R

Tél. : 0820 420 820 (0,12E/mn) ou 05 67 31 16 12 www.fun-and-fly.com - plongee@fun-and-fly.com

Li 031950020 - Garantie APS - Crédit photos : Ludovic Savariello- Création Métropoles Médias Toulouse.

propose une surface verticale vertigineuse. Au menu : gorgones géantes,

36 37 PM_36_PP-DossierMerRouge_E&T_BAF.indd 37

08/12/10 00:59


e g a y o v e d carnet La mer Rouge en bref

Avec ses 1.900 km de long pour seulement 300 km en son point le plus large, la mer Rouge est un concentré de bonheur. Elle abrite une faune et une flore sousmarines d’une grande richesse et diversité. Cette mer se place notamment parmi les plus privilégiées du monde en ce qui concerne les coraux durs. Si on rajoute au vivant, la visite de ses nombreuses et belles épaves (près de Gubal, Tiran, Abu Nuhas…), des températures clémentes quasiment toute l’année, un temps de vol ridicule depuis l’Europe et un décalage horaire négligeable ainsi que des tarifs très compétitifs, il est facile de comprendre l’intérêt, voire la fascination pour certains, qu’exerce cette destination plongée.

PHOTO

MATÉRIEL

AVENTURE

ÉPAVE

PARTIR PLONGER

ACTUS

MER ROUGE EN CROISIÈRE

TECHNIQUE

PLANÈTE OCÉANS

Les épaves de mer Rouge sont colonisées par les alcyonaires.

( Compter environ 4 h 30 de vol pour Paris-Hurghada. MÉTÉO

( Climat sec et souvent venté. La température de l’air varie entre 21°C (janvier) et 40°C (août), celle de la mer entre 20°C (janvier) et 29°C (été). Le vent souffle plus fort en été, mais en moyenne, c’est un jour sur deux toute l’année… DÉCALAGE HORAIRE

Yolanda Reeff Shark k reef re

Ulysses Bluff Point

all Île de Goubal

Carnatic Giannis is D

Sha’ab Abu Nuhas Île de Tawila

( Pas de vaccin ni de traitement particulier. Prévoir de l’aspirine et des médicaments contre le mal de mer et pour les estomacs délicats.

( “Plongées en mer Rouge”, de S. Rogerson et J. McIntyre, éd. Hachette Pratique. Un très bon guide, complet, à jour et magnifiquement illustré. ( “Les grandes épaves de la mer Rouge - Thistlegorm et Rosalie Moller”, d’A. Siliotti, éd. Geodia. La bible et référence ultime pour tout amoureux de ces deux épaves. ( Toujours utile, un petit guide pratique, type “Plongée en mer Rouge” (éd. Mondeos). À emporter dans ses bagages.

À SAVOIR

SE LOGER

( Une croisière est à réserver au plongeur ayant un peu d’expérience (Niveau 2). Même s’il est tentant de dépasser la plongée des 40 mètres pendant

( Dormir sur un bateau de croisière est parfois difficile. Outre les mouvements liés à la mer, la vie à bord est assez bruyante (moteurs,

compresseurs, etc.). Boules isolantes, type Quies, à emporter pour les plus sensibles. SE RESTAURER

( Sur le bateau, la nourriture est variée, copieuse et bonne. À part pour les estomacs très sensibles, pas de recommandations particulières. LE CENTRE

( Tous les bateaux (ou presque) ont une station de remplissage air et Nitrox. Les blocs sont avec valves INT ou DIN. Deux semi-rigides permettent de transporter les plongeurs au plus près des sites. LES PLONGÉES

( Des épaves, et pas n’importe lesquelles : colonisées, accessibles, avec multiples possibilités de pénétration, baignant dans une visibilité allant de correcte à parfaite et à haute valeur historique. ( Récifs et tombants ne sont pas en reste. Toutes les rencontres (ou presque) sont possibles : dauphins, tortues, requins…

( + 1 h.

FORMALITÉS, DOUANES

( Les ressortissants français et

38

LE CAISSON LE PLUS PROCHE

( Chambre de décompression à Hurghada. Attention, en croisière, le trajet jusqu’au caisson peut nécessiter quelques heures de navigation… CONTACTS UTILES

( Office du tourisme égyptien : www.egypt.travel ( Chamber of Diving and Water Sports : www.cdws.travel LE CAHIER DES PRIX

( Entre 1.000 et 1.500 € (pour sept nuits) selon saison et prestations. La croisière Nord se présente, selon les TO, sous de multiples appellations : Latitude 27, Best of Tiran, Route du Nord et des épaves, Épaves et tombants, Nord Grand Bleu… ( Les principaux TO français proposent des croisières Nord en mer Rouge.

LES + ( Les épaves, bien sûr, mais aussi les tombants et récifs. ( Faune et flore de toute beauté. ( En croisière, tout est possible…

O. Clot-Faybesse

… ET LES –

C. Kazmierski

JOURNAL DES PROS

MÉDECINE

MONNAIE

( La livre égyptienne (LE). 1 € = 7,8 LE. Les distributeurs de CB ne courant pas les rues en mer, pensez donc à retirer des espèces ou à changer vos devises (pour le pourboire de l’équipage et des moniteurs, d’éventuels extra) dès l’arrivée à l’aéroport.

Chrisoula K C Kimon M K

Rosalie Moller

À LIRE

SANTÉ

Ras Mohammed Dunraven

LANGUE

( 220 V avec prises identiques à chez nous.

SE RENDRE EN ÉGYPTE, CÔTÉ MER ROUGE

SS Kingston

un tel séjour, ne jamais perdre de vue qu’en cas de problème, la distance au caisson le plus proche se chiffre en heures de navigation, et que si le bateau doit rentrer au port, tout le monde rentre (donc : séjour écourté…).

COURANT ÉLECTRIQUE

SINAÏ

Thistlegorm

belges peuvent entrer en Égypte munis d’un passeport ou d’une carte nationale d’identité. L’un et l’autre doivent avoir une date de validité minimum de six mois après la date de retour. Visa touristique obligatoire, payant et valable un mois. Il peut être obtenu soit auprès d’un consulat égyptien à l’étranger (25 € en France), soit à l’arrivée en Égypte (15 € suivant le taux de change).

( Français ou un peu d’anglais si vous embarquez sur un bateau non affrété par un TO francophone.

Sharm el-Sheikh

L’avantage de la “formule” croisière : pouvoir se rendre sur les sites les plus éloignés, donc peu fréquentés.

Vestige du passé : cette batterie est encore fixée sur une des motos du Thistlegorm.

( Vivre en mer, dans un espace restreint, est particulier. ( Météo parfois capricieuse (vent fort, houle marquée, courant).

36

PM_36_PP-DossierMerRouge_E&T_BAF.indd 38

08/12/10 01:00

PUBS.ind


PM_36_PP-DossierMerRouge_E&T_BAF.indd 39 PUBS.indd 79

08/12/10 05/11/10 01:02 14:52


JOURNAL DES PROS

MÉDECINE

TECHNIQUE

PLANÈTE OCÉANS

PHOTO

MATÉRIEL

Les îles

D. Glehen

AVENTURE

ÉPAVE

PARTIR PLONGER

ACTUS

MER ROUGE EN CROISIÈRE

Brothers

En haut, gros plan sur un napoléon. Ci-dessus, les tombants des Brothers sont entièrement colonisés par la faune. Ci-dessous, le phare de Big Brother.

Un déluge de vie

INFOS PRATIQUES

Elles ont beau avoir un nom plutôt sympathique, les Brothers n’en sont pas moins difficiles d’accès. Elles ne se visitent qu’au cours d’une croisière type BDE (BrothersDaedalus-Elphinstone) ou combiné Nord + Brothers. Mais le jeu en vaut la chandelle. Texte Olivier Clot-Faybesse, photos Christophe Kazmierski sauf mention contraire

Une traversée d’enfer. C’est la première fois que je manque

si besoin était, rajoutent de l’intérêt au grand frère : l’Aida

de tomber de ma couchette. Partis en fin d’après-midi

et le Numidia. Elles sont colonisées par des coraux mous

d’Hurghada, nous avons vogué toute la nuit, affrontant une

de toute beauté dont les tons oscillent entre violet, rouge

houle de plus en plus marquée et un vent ininterrompu.

et rose. Mais attention, les navires se sont posés à la verti-

Entre les chocs contre la cloison et le bombardement du

cale de la paroi. Outre le fait que cette position rend

contenu de ma trousse de toilette, brutalement déversé, le

leur visite déroutante, leur profondeur est égale à la lon-

repos a été haché. C’est donc avec un regard haineux que

gueur de leur coque, soit 60 mètres pour l’Aida, et 90 mètres

je découvre, en ce début de matinée, deux vulgaires rochers

pour le Numidia !

émergeant de la mer. L’un est plus gros que l’autre, mais

L’île de Little Brother, quant à elle, n’a pas de vestiges à offrir.

tous les deux sont aussi laids que pelés. Bienvenue à El-

Mais le “petit frère” a d’autres atouts. Il propose du squale

Akhawein, les îles Brothers !

à volonté : gris (garantis), longimanes (assez fréquents) et,

Un café et un estomac rempli font quelque peu retomber

pour les plus chanceux (si tout se passe bien…), la vision

ma mauvaise humeur. Le soleil brille et en y regardant de

d’un splendide tigre. En compagnie de Denis, mon fidèle

plus près, le “grand frère” (Big Brother) n’est pas si mal que

photographe, j’aurai même droit à un show aérien sur le

ça. Une jetée en bois mène à un haut phare de pierres

plateau Sud, entre une majestueuse raie manta et son es-

brunes. Mais là où mes rétines vont complètement se ré-

corte de requins gris. Un spectacle à la suite duquel mon

veiller, car forcées de s’écarquiller au maximum devant le

peu expressif binôme (il est breton) s’extériorisera en public.

spectacle, c’est une fois franchie la surface de la mer. Pas un

Et à deux reprises en plus ! Par un premier cri de bonheur à

centimètre carré qui ne soit colonisé. La vie est omnipré-

la sortie de l’eau, vite suivi d’un second, plus tragique,

sente sous toutes ses formes, exploitant au mieux toute

lorsqu’il a réalisé que, tout subjugué qu’il était, il n’avait pas

la richesse et la diversité de la mer Rouge. Deux épaves,

pensé à immortaliser la scène… (

40

Situées à 80 km au large de Quoseir, ces deux tours, classées réserve naturelle, s’enfoncent à 300 mètres de profondeur. Elles offrent l’un des plus beaux sites de plongée au monde. Mais vous l’aurez compris, les Brothers, ça se mérite. Le vent et la houle peuvent rendre la traversée très pénible (six à huit heures de navigation au départ d’Hurghada) et sur place, aucun mouillage n’est vraiment abrité. En plus, il faut composer avec un courant omniprésent, ne demandant qu’à vous écarter des parois. Régulièrement, il arrive que des plongeurs soient balayés du récif par de puissants courants de fond. Prudence maximale donc, et pour une fois, écoutez bien le topo d’avant plongée, voire partez carrément à la suite du guide la première fois. La plongée de nuit est, par sécurité, interdite, mais une lampe est obligatoire dans l’équipement individuel de sécurité (parachute et miroirs réfléchissants).

36

PM_36_PP-DossierMerRouge_E&T_BAF.indd 40

08/12/10 16:38

PUBS.in


PM_36_PP-DossierMerRouge_E&T_BAF.indd 41 PUBS.indd 53

08/12/10 05/11/10 01:03 14:41


AVENTURE

ÉPAVE

PARTIR PLONGER

ACTUS

MER ROUGE EN CROISIÈRE

Solitude sacrée

du Grand Sud Au Sud du Grand Sud : cap sur le tropique du Cancer et les récifs vierges d’Abu Fendira. Corail superbe d’une diversité incroyable et bancs de poissons à foison. Le team de Seafari ne s’est pas trompé dans ses choix en traçant l’itinéraire d’une croisière Saint John’sAbu Fendira. Texte et photos Martine Carret sauf mention contraire

Innover. Explorer de nouveaux sites. Proposer à des plon-

JOURNAL DES PROS

MÉDECINE

TECHNIQUE

PLANÈTE OCÉANS

PHOTO

MATÉRIEL

veaux programmes. Une mission dévolue à Bruno Brechler, le responsable des croisières de Seafari, centre implanté

D. Deflorin

geurs passionnés d’Égypte de nouveaux spots, de nou-

depuis 1995 en Égypte. “Depuis longtemps, nous avions entendu parler des récifs d’Abu Fendira, explique-t-il. Les pêcheurs connaissaient ces récifs depuis des lustres et

on dort, on mange et on plonge. Un programme idyllique

comme de nombreux capitaines de bateaux de croisière

pour des férus de plongée. Mais sur ce type de croisière,

sont des fils de pêcheurs, nous savions que des endroits

la prudence est la règle. Les plongées à décompression

très poissonneux étaient répertoriés au Sud. Mais l’endroit

sont interdites, le Nitrox est gratuit à bord, l’alcool en jour-

étant situé dans une zone militaire, nous n’avions jamais eu

née est banni, et la profondeur limitée à 30 mètres par la

l’opportunité de nous y rendre.”

réglementation égyptienne. Le premier hôpital est très loin.

En 2008, les autorités militaires ouvrent l’espace aux

Il n’y a pas d’hélicoptère pour hélitreuiller une victime

croisiéristes. Des moniteurs se rendent en exploration,

d’ADD. “Donc, tolérance zéro, avertit Mika. Restez éloignés

reviennent emballés par la faune et la flore. “C’est la pre-

du Déco Stop. Remontez dès que vous êtes à cinq minutes

mière fois que je voyais des poissons happer mes bulles,

de la limite de non-décompression. Une attitude respon-

sourit Mika, un des moniteurs. La sensation de plonger sur

sable s’impose pour ne pas pénaliser tout le groupe.”

des sites inexplorés est incroyable. Les paysages et la qualité du corail m’ont impressionné.” Les premières croisières

Corail sublime

débutent. Avec de tels arguments, comment résister à l’en-

Une fois ces sages préambules rappelés, la descente vers le

vie d’aller vérifier ? Les vols directs d’XL Airways vers

Sud s’effectue de nuit. Au petit matin, alors que le soleil

Marsa Alam ont rendu la destination du Sud fort agréable,

pointe son disque orange, nous sommes seuls sur les récifs

accessible en moins de cinq heures de vol depuis Roissy.

d’Abu Fendira. Un vrai bonheur. Comparé aux trente-sept

L’embarquement s’effectue soit à la marina de Marsa Alam

bateaux aperçus dernièrement au Nord, sur Ras

(à moins d’une heure de l’aéroport), soit à celle d’Hamata,

Mohammed, le groupe s’enthousiasme légitimement

un peu plus au Sud (à trois heures de l’aéroport). Partir

avec ferveur.

d’Hamata fait gagner près de huit heures de navigation. Et

Cette solitude va être le point constant des six jours de

cela en vaut largement la peine ! On passe ainsi beaucoup

croisière. Du pur plaisir, que l’on savoure à chaque seconde.

de temps sur ces fabuleux récifs.

La paix royale sous l’eau. Et surtout, des couleurs in-

Règle n° 1 : la prudence avant tout

croyables et du corail dur d’une qualité incomparable, rare-

Ci-contre, une anémone magnifique entourée de clowns, dans les eaux égyptiennes.

LES + (L’impression d’être seul au monde. (La qualité du corail, sa diversité, ses couleurs. (La faune non habituée aux plongeurs. (La balade en snorkelling sur le récif de Sataya, au milieu des dauphins à long bec (Stenella longirostris), lors du retour au port.

ment observée, si ce n’est sur la très protégée Grande

… ET LE -

Barrière de corail australienne. Sans trace de blanchiment,

(La crainte que trop de plongeurs désormais ne se déplacent sur Abu Fendira.

Le MS Beau Rivage II nous accueille. “À partir du moment

intact, mélangeant branches et tables, roses et massifs,

où vous montez à bord, oubliez vos repères, lance Mika.

cerveaux et corne-de-cerf. Acropora, Montipora… Toute la

Nous allons vivre à l’heure du soleil et de la cloche.”

panoplie semble réunie sur les sites de plongée, dont nous

Lorsqu’elle sonne, c’est le signal des repas ou de la plongée :

détaillons ici nos préférés.

42

Ci-dessus, rencontre avec un paisible platax, qui ne semble pas vraiment perturbé par la présence d’une plongeuse.

36

PM_36_PP-DossierMerRge_STJohn_BAF.indd 42

08/12/10 01:03


D. Brandelet PM_36_PP-DossierMerRge_STJohn_BAF.indd 43

08/12/10 16:46


MATÉRIEL

AVENTURE

ÉPAVE

PARTIR PLONGER

ACTUS

MER ROUGE EN CROISIÈRE

Sur les récifs d’Abu Fendira

PHOTO

( Fassma “Le passage” ou “Le labyrinthe” ; profondeur max 20 mètres. On déambule dans un dédale de massifs coralliens qui dégoulinent d’alcyonaires (corail mou). Toutes les nuances de violet, mauve, pourpre et lilas de regarder le corail mou, il faut se poser à l’abri d’une patate. Un banc de platax vient même nous observer, alors qu’un énorme perroquet à bosse se fait plus fugitif.

( Habili Gamil Profondeur max 30 mètres. Un habili est un récif

TECHNIQUE

circulaire inachevé, c’est-à-dire qui n’atteint pas la

MÉDECINE

INFOS PRATIQUES

surface. Ce site est lui aussi très remué, ce qui permet

( Avec qui partir ?

aux alcyonnaires de s’épanouir. La vie y est extraordi-

- Seafari croisières, rens. www.seafari-int.com - Planning des croisières on line, disponibilités et cartes des sites sur www.seadream-int.com - Informations par mail à info@seafari-int.com ; réservations auprès des agences partenaires Seafari. - Tarifs : comptez entre 1.250 € et 1.400 € par semaine (basse/haute saison). - Présence du staff au Salon de la plongée 2011. ( Le séjour La croisière se déroule sur la base de six jours et sept nuits, en cabine double à partager. Environ

naire. Un champ entier d’anémones bardées de poissons clowns et de demoiselles s’étend sur plusieurs mètres carrés.

(Gotta Soraya “Petit récif” ; profondeur max 30 mètres. Au fond, alcyonaires et immenses gorgones se déploient, superbes, intacts. Bancs de vivaneaux jaunes et de vivanettes bleues, Pterois, chirurgiens sur le platier, holothurie rayée dissimulée étrangement dans du corail… La faune est incroyablement belle. Sur le sec,

JOURNAL DES PROS

D. Brandelet

PLANÈTE OCÉANS

se déclinent. Le courant est fort et pour apprécier

alors que nous sommes au palier, nous assistons à un mini “sardine run” : des thons chassent vers nous de petites sardines qui se rassemblent dans une boule qui tourbillonne.

44

16 plongées par semaine, y compris de nuit. Le déroulement du circuit est soumis aux conditions météo du moment. Sachez que le capitaine choisit toujours l’endroit le plus abrité pour amarrer le bateau la nuit. ( Taxes et pourboires - Les boissons non alcoolisées sont fournies à volonté. - Prévoir environ 20 € de pourboire pour l’équipage, et 20 € pour les moniteurs. Ces sommes sont laissées à votre discrétion, en fonction de votre degré de satisfaction. - Visa à l’entrée en Égypte : 13 €. - Assurance caisson

recommandée : 7 € (valable trois semaines). - Possibilité de réserver un bloc 15 litres à l’avance : 30 €. - Location de matériel possible : 120 € (équipement complet). ( À lire - “Poissons de l’océan Indien et de la mer Rouge”, de M. Taquet et A. Diringer. Éd. Quae. - Notre dossier Mer Rouge, paru dans Plongée Magazine n°25. Remerciements à la direction d’Air Masters, affréteur des vols sur l’Égypte, qui a permis la réalisation de ce reportage.

36

PM_36_PP-DossierMerRge_STJohn_BAF.indd 44

08/12/10 01:04


D. Brandelet D. Deflorin

Sur les récifs de Saint John’s

Sur les récifs des Fury Shoals

( Umm Rhalarim

( Sha’ab Claudio

“La mer des grottes” ; profondeur max 20 mètres. Des

Profondeur max 20 mètres. La plongée dont on ne se

labyrinthes creusés dans les récifs, avec des lumières

lasse pas. Un dédale de puits de lumière à arpenter en

somptueuses et du bleu profond lorsqu’on en sort.

douceur pour ne pas soulever de sable. Des grottes et

Murs de bénitiers de toutes les couleurs. Sur le haut

des failles où l’on serpente, au milieu de colonies de

d’un habili, une tortue monte en surface respirer.

poissons hachettes cachés dans le noir et les gorgones.

(Gotta Kebir

À l’extérieur, des centaines de bénitiers sont coincés sur

Profondeur max 30 mètres. Un tombant vertigineux, où l’on

des monticules de corail. La diversité est impression-

peut apercevoir du gros si la chance est au rendez-vous.

nante. Le site mérite à lui seul plusieurs plongées. (

En haut, ce récif corallien se termine par un tombant vertigineux. En vignettes, de gauche à droite, les grottes des Fury Shoals recèlent de magnifiques coraux. Des poissons soldats évoluent sous un surplomb rocheux. Un très beau spécimen de poisson ange à croissant.

PAROLES DE PLONGEURS ( Nadine, 46 ans, Niveau 2 “Mon premier voyage ! C’est féerique, comme si je plongeais dans un aquarium. Je suis tellement surprise par toutes ces couleurs, toute cette lumière. Ça me change tellement de la Méditerranée ! Je passe mon temps à chercher les noms des poissons dans les livres.”

( Edmond, 57 ans, Niveau 3 “Même si je sais que ce ne sont pas des sites à requins, j’espérais néanmoins en croiser ! Comme je m’attendais à voir plus de gros : carangues et thons. La surpêche a sans doute causé de gros dommages aux pélagiques.”

(Didier, 48 ans, Niveau 3 “La solitude totale sur Abu Fendira, ce qui est devenu une rareté en Égypte. Comme je n’avais pas plongé depuis longtemps, c’est appréciable. Je suis attiré par le gros, mais je savais qu’ici je n’en verrais pas.”

36 45 PM_36_PP-DossierMerRge_STJohn_BAF.indd 45

08/12/10 01:05


TECHNIQUE

PLANÈTE OCÉANS

PHOTO

MATÉRIEL

AVENTURE

ÉPAVE

PARTIR PLONGER

ACTUS

MER ROUGE EN CROISIÈRE

Croisière mode d’emploi

Votre prochain voyage plongée ? Une croisière en Égypte. Avant de partir, petit tour d’horizon des aspects pratiques à prendre en compte pour ce type de formule, afin de passer un séjour idyllique.

MÉDECINE

(Vous êtes claustrophobe. (Vous avez envie de solitude. (Vous détestez la vie communautaire. (Vous êtes fatigué (car il y a 16 plongées prévues).

Texte Martine Carret, photos Daniel Deflorin

FEU VERT SI…

Choisir sa croisière

(Vous aimez discuter avec des inconnus, partager des expériences.

Votre expérience et votre niveau sont les éléments qui et elle vous offrira peut-être de belles surprises. vont vous permettre d’orienter vos choix. Inutile de Avec cet état d’esprit, vous ne serez jamais déçu. Si vous inscrire sur une BDE (Brothers-Daedalus- vous êtes fan de requins, orientez-vous vers d’autres Elphinstone) si vous débutez. Aucun TO, aucun croi- destinations, où leur présence est garantie à 100 % siériste, aucun moniteur ne pourra vous garantir la (Maldives notamment). présence de tel ou tel pélagique (requins notamment) sur tel ou tel site. Il s’agit juste de probabilités,

Médecine

de potentiel supérieur pour les voir selon les saisons Pensez à emporter un certificat médical de moins ou les périodes de l’année (novembre par exemple d’un an autorisant la pratique de la plongée souspour les longimanus). Partez l’esprit ouvert. Vous ne marine, y compris pour l’initiation de votre accom-

JOURNAL DES PROS

FEU ROUGE SI…

faites pas un concours où vous devez cocher sur une pagnant non-plongeur, par exemple. Si vous souhaicase après votre plongée tous les animaux que vous tez passer un brevet de la FFESSM, le certificat avez décidé de voir. Ne vous mettez pas d’objectif médical doit être impérativement délivré par un

(Vous êtes prêt à vous intégrer dans un groupe déjà formé. (Vous aimez l’inédit, l’imprévu (les circuits ne sont pas figés). (Vous êtes prêt à supporter tous les caractères “difficiles” que l’on peut trouver à bord : le râleur impénitent, la midinette de service, le macho m’as-tu-vu, le plongeur blasé j’ai tout vu-j’ai déjà tout fait…

en tête. Appréciez la mer, regardez-la attentivement, médecin du sport ou fédéral. Vous devez justifier de

46

36

PM_36_PP-DossierMerRge_Conseils_BAF.indd 46

08/12/10 16:49


Partagez

votre expérience

votre passion

vos émotions...

En haut, le respect de la sécurité est encore plus indispensable en croisière que lors d’un séjour classique : au moindre incident, c’est tout le groupe qui se retrouve pénalisé. Ci-dessus, à gauche, partir en croisière implique d’accepter les règles de vie en communauté. Ci-dessus, à droite, certaines croisières sont orientées sur des plongées sur épaves.

votre niveau de plongée (carte plastifiée ou livret) ainsi que du nombre de plongées effectuées. Les enfants de moins de 18 ans doivent posséder une autorisation parentale. N’oubliez pas non plus de signaler à bord si vous souffrez d’allergies ou d’intolérances alimentaires. Demandez conseil à votre médecin traitant et emportez absolument avec vous le médicament d’urgence qu’il vous recommande. Vérifiez votre contrat d’assurance et prenez impérativement une assurance spécifique à la plongée.

Bagages

Venez nous rencontrer sur notre STAND H10 au

SALON DE LA PLONGÉE du 14 au 17 janvier 2011 !

Partir en croisière, c’est partir avec un minimum de vêtements. Si paréos, crème solaire et lunettes anti-UV sont obligatoires, il est totalement inutile de s’encombrer de serviettes, fournies à bord. Limitez absolument le poids de vos bagages. De toute façon, vous n’avez pas besoin de grand-chose. Sur le bateau, le premier geste est d’ôter ses chaussures. N’apportez pas trois paires de talons aiguilles en imaginant danser avec tous les soirs. Tout le monde vit pieds nus. Prenez des sacs de voyage souples plutôt que des valises rigides qui seront difficiles à ranger. Mettez dans votre trousse de toilette des conditionnements miniatures (50 ml) plutôt que des pots à usage familial (400 ml) dont vous n’aurez pas l’utilité. Privilégiez les produits à base

www.subocea.com 0 826 88 10 20 (0,15€/mn)

de pigments minéraux pour minimiser l’impact néfaste des rejets des eaux usées sur le corail (crème solaire, gel douche). (

info@subocea.com LA MARQUE PLONGÉE DE

PM_36_PP-DossierMerRge_Conseils_BAF.indd 47

36 47 08/12/10 14:46


ACTUS

MER ROUGE EN CROISIÈRE

CDWS

Coup de torchon en mer Rouge Après avoir connu bien des abus, l’Égypte met en place depuis 2007 de nouveaux standards pour ses centres et ses moniteurs. La plongée va-t-elle devenir plus sûre en mer Rouge ? Plongée Magazine a suivi pendant trois jours les redoutables inspecteurs de la CDWS (Chamber of Diving and Watersports), le seul organisme habilité à certifier les professionnels. Texte et photos Christophe Migeon

JOURNAL DES PROS

MÉDECINE

TECHNIQUE

PLANÈTE OCÉANS

PHOTO

MATÉRIEL

AVENTURE

ÉPAVE

PARTIR PLONGER

La baie de Dahab, en Égypte.

48

Le carton des dossiers est retourné sans façon sur la table

“Si jamais l’un d’eux a un problème et part au caisson, tu

de l’accueil, bientôt recouverte d’une montagne de pape-

ne seras pas couvert en cas de procès. Une feuille de pa-

rasses aussi massive qu’une patate de corail. Emad, le

lanquée comme celle-ci ne sert absolument à rien. Il faut

gérant du centre Divers Down Under, contemple cet

que tu demandes à tes moniteurs de marquer les para-

Himalaya de feuillets avec l’appréhension de l’alpiniste

mètres de chacun des plongeurs !” Emad opine timide-

avant l’ascension. Tous les dossiers des plongeurs du

ment du chef avec la déférence d’un collégien sermonné

mois en cours sont là. Le regard un peu perdu, le pauvre

par son prof de maths. Le calvaire du pauvre gérant n’est

gérant plonge les mains dans le tas et commence à éplu-

pas fini, car voilà qu’au détour d’un dossier, Nabil, qui a

cher les documents. Down under the papers. Nabil, l’ins-

décidément le chic pour mettre son nez là où il ne faut pas,

pecteur de la CDWS, vient de lui demander le dossier

fronce encore les sourcils : un Anglais ayant plongé pour la

d’une jeune plongeuse en formation Openwater. Le fatras

dernière fois en 2004 est embarqué à 30 mètres sans

de papelards n’a pas encore révélé son mystère quand

check dive. Oups, mauvaise limonade… Emad com-

Nabil remarque sur des feuilles de palanquées plusieurs

mence à suer sous les bras. Le patron du centre débarque

plongées où les huit plongeurs remontent tous avec la

sur ces entrefaites et nous propose des cafés avec un sou-

même profondeur à la dizaine de centimètres près :

rire un peu crispé. Après trois bons quarts d’heures

17,40 mètres pour 48 minutes. “Quelle discipline !”, plai-

de discussion et quelques arabicas, Nabil fait signer une

sante Nabil. Le pauvre Emad n’a pas trop le cœur à rire.

feuille récapitulant tous les manquements et annonce

36

PM_36_PP-DossierMerRouge_CDWS_BAF.indd 48

08/12/10 01:07


LES INCORRUPTIBLES DE LA PLONGÉE

Il arrive un moment où l’on se rappelle qu’on est en Égypte. Un pays dirigé par des militaires et dont l’administration n’est sans doute pas la plus exemplaire en termes de transparence. Alors forcément, on se pose des questions… La CDWS serait-elle l’un

des rares services de l’État à ne pas connaître pots-de-vin et dessousde-table ? Eh bien, c’est probable. Nabil et ses collègues sont tous des passionnés. Tous ont des diplômes universitaires, pourraient occuper des postes bien plus lucratifs s’ils le souhaitaient et semblent jouir pour la plupart de situations personnelles privilégiées où l’argent n’est pas un problème majeur. Pour en savoir plus sur le sujet, il fallait aller voir le big boss, Hesham Gabr, le président de la CDWS, élu pour trois ans. Dans son

bureau de Sharm elSheikh, ce patron de grand hôtel enchaîne les cigarettes et les déclarations franches et directes. “Au début, l’ambiance était franchement hostile. Avant la création de la CDWS, c’était la fédération des sports sous-marins égyptienne (Egyptian Diving & Lifesaving Federation) qui délivrait des licences. Ces genslà n’ont pas vraiment été contents de nous voir arriver. Jusqu’à cette année, les centres que nous fermions allaient à la fédé demander des papiers.

La situation était très confuse jusqu’au mois d’août, quand il a été enfin statué que seule la CDWS était habilitée à délivrer des licences. Tous les problèmes ne sont pas réglés pour autant : un bateau sans licence ne peut pas prendre la mer, normalement. Pourtant, environ 5 % n’ont pas les papiers nécessaires et continuent à sortir quand même tous les jours. Pour les histoires de corruption, allez plutôt voir chez les gardescôtes ! Des gens ont lancé des campagnes de dénigrement à

l’encontre de la CDWS. Il y a notamment deux groupes sur Facebook où pleuvent les insultes, les accusations de corruption et de magouilles. On a retrouvé le type derrière tout ça. Il s’appelle Ashraf Savry, c’est un membre du comité de la fédé et propriétaire d’un centre à Alexandrie. Il vient d’être condamné à un mois de prison et 5.000 livres d’amende. Il est en appel. S’il y a la moindre preuve de corruption au sein de la CDWS, j’invite ces gens à les produire devant un tribunal !”

une prochaine visite dans un mois. Une fois de retour dans la voiture, l’inspecteur hoche la tête. “Certains comme ceux-là, il faut les visiter cinq à six fois par an. Mais ça vient petit à petit : ils commencent à comprendre que nos inspections ont pour but de les aider et de leur éviter de futurs ennuis. Avec ce type de structure, mon rôle est plus celui d’un conseiller que d’un contrôleur.”

Licence obligatoire La Chamber of Diving and Watersports a été créée il y a trois ans sur la base d’un constat sans appel : malgré le nombre croissant de plongeurs en Égypte (l’an dernier, pas moins de 1,6 million de personnes ont plongé au moins une fois), il n’existe en 2007 aucun standard régulant l’activité plongée. Huit inspecteurs (quatre à Sharm el-Sheikh pour la région du Sinaï et quatre à Hurghada pour le reste de la mer Rouge) sont alors recrutés et formés pendant une semaine aux normes draconiennes de l’European Underwater Federation (ISO 24803) à l’occasion d’un stage en Autriche. Depuis, les trois cent dix centres de plongée ainsi que les cent quatre-vingt-dix bateaux de croisière opérant en Égypte doivent obtenir une licence délivrée par la CDWS pour un an à l’issue d’une procédure de certification. Sans licence, aucun établissement ne peut travailler. “La situation de la plongée en Égypte en 2007 était terrible !”, se rappelle Hussein Farrag, le patron des auditeurs d’Hurghada. “Dans les années 1990, les

Le dur labeur d’auditeur

gens qui montaient un centre de plongée étaient pour la

Au début, tout ne s’est pas vraiment passé dans une am-

plupart d’anciens moniteurs et avaient au moins des liens

biance conviviale. Nabil se souvient de la fois où il a retrou-

avec le monde de la plongée. Mais à partir de 2000, on a vu

vé sa voiture avec les quatre pneus à plat alors qu’il visitait

des types surgis de nulle part, qui se sont mis à créer des

un centre. Quelques centres ont douté de la légitimité et de

structures en se disant que la plongée pouvait être un bon

l’autorité de la CDWS et n’ont pas pris au sérieux les visites.

moyen de gagner sa vie. C’était devenu n’importe quoi :

Bien mal leur en a pris. Devant la persistance des problèmes

certains recrutaient des clients dans les hôtels avec trois

relevés lors des audits et l’absence complète d’améliora-

ou quatre détendeurs. Forcément, il y a eu des accidents.”

tion, les inspecteurs ont fait fermer cinq centres au Sinaï,

Page de gauche, en bas, ce panneau d’éveil à la protection de l’environnement est obligatoire dans tous les centres de plongée d’Égypte. En haut, à gauche, Hesham Gabr, président de la CDWS. Ci-dessus, l’équipe d’auditeurs de la CDWS dans leurs locaux de Sharm el-Sheikh. De gauche à droite : Amr El Bendary, Nabil Fadl-Alla, Ahmed Mansour et Hussein Farrag.

36 49 PM_36_PP-DossierMerRouge_CDWS_BAF.indd 49

08/12/10 16:51


Ci-dessus, plongée du bord au crépuscule, dans le centre de Dahab. En haut, à droite, visite du centre Orca par Nabil, à Dahab. Depuis 2007, ce centre a été inspecté environ huit fois et fait partie des bons élèves. En bas, à droite, à Dahab, la plongée représente un gros business.

JOURNAL DES PROS

MÉDECINE

TECHNIQUE

PLANÈTE OCÉANS

PHOTO

MATÉRIEL

AVENTURE

ÉPAVE

PARTIR PLONGER

ACTUS

MER ROUGE EN CROISIÈRE

50

deux autres en mer Rouge. Dura lex, sed lex (“loi dure,

années, on a vraiment vu une baisse de la qualité des

mais c’est la loi”). Petit à petit, l’idée d’une plongée de

plongeurs, mais aussi des instructeurs. Avant, on était

qualité fait son chemin en mer Rouge : sur les cent

moniteur par passion, maintenant, bien souvent, c’est

cinquante-six centres basés au Sinaï, quarante-quatre

pour la qualité de vie : on va au bar le soir boire un coup,

n’étaient pas aux normes en 2007. Ils ne sont plus que huit

fumer une chicha, on fréquente des nanas… Je connais

“moutons noirs” aujourd’hui. Les centres “plongée sa-

des gars dont la vie a tellement changé qu’ils n’osent plus

chet-de-thé”, où l’on prend au client 30 € avant de le

revenir au village visiter leur famille…” Depuis 2007, les

tremper six minutes dans l’eau de mer, sont en voie de

moniteurs doivent aussi obtenir une licence pour tra-

disparition. “On ne ferme pas un centre du jour au lende-

vailler en passant un examen théorique. “C’est là qu’on

main à moins qu’il n’y ait danger immédiat. Cela dit, je me

s’est aperçu que des types qui avaient le Niveau 3 d’enca-

moque d’être populaire. Si certains gérants grimacent en

drement CMAS ne savaient ni lire ni écrire ! Comment

me voyant arriver, ça m’est complétement égal. Je suis

peux-tu comprendre les histoires de pression et de disso-

convaincu de faire quelque chose d’utile”, assure Nabil.

lution des gaz et être capable de les expliquer sans mettre

Cet ancien pharmacien étouffait au Caire. Il a commencé

le nez dans un bouquin ?” Tous les auditeurs sont d’ac-

la plongée dans les années 1980 et comme tous les autres

cord sur le fait que la plongée “cheap” de ces dernières

auditeurs, il a un solide background dans le secteur : pour

années, avec ses services a minima, est à l’origine du dé-

prétendre au poste, il faut au minimum trois ans d’expé-

clin du niveau de plongée et du même coup de la dégra-

rience en tant que gérant de centre, ou cinq ans comme

dation de l’environnement. “Quand on met des gens igno-

moniteur second degré ou bien encore dix ans de monito-

rants dans l’eau, les fonds marins sont en péril. On voit

rat. “J’ai voulu devenir auditeur pour que mes enfants

encore des guides de plongée qui secouent les diodons

puissent un jour plonger en toute sécurité. Ces dernières

pour les faire gonfler !”

36

PM_36_PP-DossierMerRouge_CDWS_BAF.indd 50

08/12/10 01:07


Pour être en règle, les centres doivent avoir au moins vingt détendeurs en parfait état de marche, et tous les blocs doivent indiquer la date de la dernière visite.

La plongée égyptienne en chiffres SINAÏ

RESTE MER ROUGE ÉGYPTE

TOTAL

CENTRES

156

154

310

BATEAUX DE CROISIÈRE

40

150

190

ACCIDENTS DE PLONGÉE

DISPARUS EN PLONGÉE

MORTS EN PLONGÉE

RATIO DE MORTS POUR 100.000 PLONGEURS *

2008

5

5

22

142

2009

24

4

11

0,91

2010

7

0

13

0,91

* Dans le monde, ce ratio tourne autour de 8,7.

Bons élèves ? Présents ! Retour à Dahab avec Nabil pour visiter le centre Orca. Le propriétaire est un Allemand qui a trois autres centres en Égypte. L’affaire se présente mieux que la veille. La station de gonflage avec sa prise d’air en hauteur et sa feuille de maintenance du compresseur semble nickel. Nabil teste l’air de quelques bouteilles, vérifie les dates des dernières inspections visuelles, pointe le nombre d’équipements (il faut un minimum de vingt paires de palmes, gilets, détendeurs, etc., ainsi que 400 kg de lestage), fait ouvrir les trousses de secours, inspecte les bouteilles d’O2, un déluge de vérifications tracassières et de contrôles vétilleux dont bien des centres de chez nous ne sortiraient pas indemnes. Un moniteur finit de débriefer un élève hollandais. Nabil tombe sur le râble du stagiaire et l’interroge sur la façon dont se déroulent les cours (livre, vidéo, quiz, etc.) et leur contenu. Le moniteur n’apprécie guère cette irruption soudaine et déclare en aparté : “Ce qu’il fait est utile, je le reconnais, mais on ne peut pas débarquer comme ça et perturber le travail des gens. Il faudrait prendre rendez-vous pour ce genre de choses !” Peu importe, au bout de deux heures, Orca a passé l’examen haut la main. “Je leur ai simplement demandé de mettre en place une feuille Excel pour recenser les inspections de blocs. Je n’exigerais pas cela d’un petit centre, mais avec eux je peux me le permettre.” Sur la route du retour, l’un des trois portables de Nabil se met à sonner. C’est la secrétaire de la CDWS. Un policier aimerait voir Nabil. Un propriétaire de centre fermé récemment vient de porter plainte contre Nabil et l’accuse de l’avoir piégé avec une sombre histoire de photos truquées ! Décidément, bosser pour la CDWS n’est pas une sinécure… ( Pour plus de renseignements, consulter le site de la CDWS : www.cdws.travel

36 51 PM_36_PP-DossierMerRouge_CDWS_BAF.indd 51

08/12/10 01:07


PM_36_EpaveSeine_BAF.indd 52

08/12/10 01:07

JOURNAL DES PROS

MÉDECINE

TECHNIQUE

PLANÈTE OCÉANS

PHOTO

MATÉRIEL

AVENTURE ÉPAVE

PARTIR PLONGER

ACTUS


Nouvelle-Calédonie

La Seine L. Faucompré/FMC

l’épave historique du “Caillou”

En 1846, si la corvette La Seine n’avait pas sombré à l’extrême Nord-est de la Grande Terre, la Nouvelle-Calédonie ne serait jamais devenue française. Visite guidée sur le site de ce naufrage providentiel devenu aujourd’hui la plus belle épave du “Caillou*”.

n

TEXTE ET PHOTOS PIERRE LARUE/FMC SAUF MENTION CONTRAIRE

ous sommes en 1846. La Seine, navire de

Le naufrage

guerre de 800 tonneaux armé de 26 bouches à feu, vient

La nuit vient, rendant plus difficiles les opérations. Au

de faire une escale en Nouvelle-Zélande pour relever la

matin du 4 juillet 1846, le gouvernail se détache de l’étam-

corvette Le Rhin et soutenir nos compatriotes de la petite

bot et disparaît. Les trois pompes fonctionnent en

colonie française implantée dans la baie d’Akaroa, dans

continu, mais le niveau de l’eau dans les cales augmente

l’île du Sud. La Seine cingle ensuite vers l’extrémité

inexorablement. Une chaloupe dépose à terre une

Nord-est de la Grande Terre de Nouvelle-Calédonie, où

cinquantaine d’hommes et des munitions. Les opérations

les frères maristes de la mission catholique de Balade

d’évacuation commencent vers 15 heures et bientôt,

Ci-dessus, l’ancre de miséricorde, matérialisant le centre de l’épave. Page de gauche, Maéva Fried, la benjamine de l’association FMC, pose près d’un des quatre canons de 8 livres armant La Seine.

tentent d’évangéliser les populations autochtones depuis le 21 décembre 1843. Le commandant dirige son navire

NOUVELLE-CALÉDONIE

vent arrière jusqu’à l’extrémité du grand récif barrière.

Situation géographique du naufrage de La Seine, au Nord-est de la Grande Terre.

Croyant avoir identifié l’entrée de la passe de Balade, il embouque en réalité celle de Pouébo. Il positionne son navire sous le vent au Sud, très près du récif. Le soleil de face empêche de voir à temps les colorations de l’eau

OUVÉA

matérialisant un haut-fond sur la trajectoire. Malgré une

LIFOU

manœuvre d’évitement tardive, La Seine talonne le récif

La Grande Terre

par la poupe et s’immobilise. Une fois les voiles carguées et serrées, un canot est mis à l’eau. Les sondes effectuées alentour permettent d’espérer qu’en se déhalant sur la

MARÉ

grosse ancre à jet portée par les embarcations, l’équipage va pouvoir alléger l’arrière et déséchouer le navire. Les caisses à eau sont vidées, les canons déplacés vers la proue, mais rien n’y fait.

Le contexte historique La Seine appareille le 3 septembre 1845 de Brest à destination de l’Océanie, sous le commandement du capitaine de vaisseau François Leconte. Les objectifs de ce voyage sont nombreux. La situation politique est tendue entre la France et l’Angleterre à propos du protectorat

signé en 1842 entre la reine Pomaré de Tahiti et le roi Louis Philippe. Le pasteur Pritchard, consul anglais, tente de soulever la population locale contre les établissements français installés en Polynésie. L’amiral Dupetit-Thouars l’expulse en Australie au point de

menacer “l’entente cordiale”. Guizot, le ministre des Affaires étrangères de Louis Philippe, désavoue l’amiral et indemnise grassement le pasteur. Dans ce contexte, le bâtiment transporte des troupes à Tahiti pour rétablir l’ordre. Louis Philippe lui a confié une mission confidentielle

pour monseigneur Douarre, de la mission catholique de Balade. Le navire doit poursuivre jusqu’au Kamchatka et revenir en métropole à l’issue d’un périple de quatre ans. Mais le naufrage providentiel de La Seine va changer le cours des événements, entraînant une

meilleure connaissance de l’île et de ses habitants. L’empereur Napoléon III décidera l’annexion de l’archipel et le capitaine de vaisseau Février Despointes prendra possession de la NouvelleCalédonie au nom de la France, le 24 septembre 1853.

36 PM_36_EpaveSeine_BAF.indd 53

53 08/12/10 01:07


ACTUS PARTIR PLONGER ÉPAVE L. Faucompré/FMC

AVENTURE MATÉRIEL PHOTO PLANÈTE OCÉANS

Vignettes page de droite, de haut en bas et de gauche à droite, l’axiomètre de la double barre à roue sert à connaître à distance la position du safran de la corvette. Dans le laboratoire du MHMNC, la double barre à roue a été entièrement remontée.

JOURNAL DES PROS

tout l’équipage se retrouve sur le rivage des tribus

anglais Arabian, affrété par le consul de France en poste à

canaques de Pouébo. Seul le haut du mât du navire maté-

Sydney, rapatrie le commandant et le reste de son équi-

rialise le lieu du naufrage, qui n’aura fait aucune victime.

page, soit cent quarante-huit personnes. Tous les

Nos deux cent trente-deux marins naufragés vont devoir

hommes sont consignés dans la rade de Port Jackson. Il

s’organiser pour survivre. Le capitaine Leconte, qui

faut encore cent quarante-deux jours de traversée pour

commandait le navire, informe alors discrètement

que le Berkshire arrive enfin à Cherbourg, le 29 mars 1847,

monseigneur Douarre du contenu de la dépêche confi-

avec les naufragés. À l’issue du conseil de guerre, le capi-

dentielle du 26 août 1845 (voir encadré “Le contexte

taine Leconte retrouvera son commandement. Aucune

historique”). Elle a pour objet de faire savoir à l’évêque

faute ne sera retenue contre lui.

La double barre à roue de la Seine, en l’état, sur un fond de sable à tribord de l’épave.

que la France n’a aucunement l’intention de fonder un

Photo page de droite, en bas, le cabestan monumental en bronze.

MÉDECINE

TECHNIQUE

Ci-dessus, vue centrale de l’épave de La Seine.

établissement français en Nouvelle-Calédonie, et dans un

La découverte

souci d’apaisement avec les Anglais, il demande la resti-

En 1968, le lieutenant de vaisseau J.-N. Pouliquen, qui

tution du pavillon national que Julien Laferrière, comman-

commande le dragueur de mines La Dunkerquoise, reçoit

dant le Bucéphale, lui avait remis en 1843 lors du débar-

l’ordre de retrouver l’épave, suite à une demande du

quement des maristes à Balade.

Musée de Nouméa. Le 28 mai, le navire mouille dans la passe de Pouébo. Le commandant, après avoir déterminé

54

PM_36_EpaveSeine_BAF.indd 54

Le rapatriement des naufragés

l’emplacement du naufrage, organise la recherche. Aimé

Le rapatriement de l’équipage est le souci majeur du

Bourgoin, un civil, plonge avec Terorotua, un marin d’ori-

commandant. Le 9 juillet, il négocie avec le capitaine du

gine polynésienne. Suivis par une embarcation, ils longent

santalier Maria Watson l’évacuation sur Sydney (Australie)

le bord de la passe à l’extrémité du récif de La Seine.

de cinquante-trois hommes. Le 16 août, la goélette Clara

En moins de deux minutes, ils repèrent une chaîne

appareille de Balade avec vingt-trois marins pour la

concrétionnée descendant contre la paroi accore. Bingo !

même destination. Le 3 septembre 1846, le trois-mâts

Par 25 mètres de profondeur, les restes de la corvette

36

08/12/10 01:08


Plus de 50 destinations futées pour les plongeurs débutants et confirmés !

Les plus beaux spots en France et dans le monde

apparaissent dans l’eau limpide. L’ancre de miséricorde se dresse au centre d’un enchevêtrement de pièces métalliques. Deux lignes parallèles composées de vingt-deux canons obusiers et de quatre canons matérialisent les flancs du navire. Les plongeurs identifient les caisses à eau et le gigantesque cabestan en bronze. Les jours suivants, ils récupèmarine, des boulets, des grenades avec mèche, des hublots, de la vaisselle, des bouteilles de vin, des pieds de meubles et une cloche sans aucune inscription.

2011-2012

uté a e v u No

© MIKA SPECTA - FOTOLIA

rent deux pierriers, plusieurs espingoles, des sabres, des pistolets de

2011

Chantiers archéologiques En avril 1997, les membres de l’association Fortunes de mer calédoniennes (FMC) obtiennent l’autorisation d’organiser des fouilles sous-marines sur cette fabuleuse épave. Ils procèdent à une première

BULLETIN À RETOURNER À : PETIT FUTÉ VPC 18, rue des Volontaires - 75015 Paris - Tél. : 01 53 69 70 00

✔ Oui, je souhaite recevoir le guide de la plongée Petit Futé à 15,95 € ❒ Je joins mon règlement par chèque bancaire ou postal à l’ordre de Petit Futé ❒ Je préfère régler par carte bancaire : CB n° Expire fin :

/

Clé : (3 derniers chiffres figurant au dos de la carte)

L. Faucompré/FMC

Date et Signature

Mes coordonnées : ❒ Mme

❒ Mlle

❒ M.

Nom : ........................................................Prénom : ................................................................................... Adresse : ........................................................................................................................................................ Code Postal : ..........................Ville : ........................................................................................................ Tél. : ................................................................................................................................................................... Email : .............................................................................................................................................................. Offre réservée France métropolitaine, dans la limite des stocks disponibles

12

55

Vous pouvez également commander en ligne sur www.petitfute.fr

PM_36_EpaveSeine_BAF.indd 55

08/12/10 01:08


ACTUS PARTIR PLONGER ÉPAVE AVENTURE

J.-N. Pouliquen

MATÉRIEL PHOTO PLANÈTE OCÉANS TECHNIQUE MÉDECINE JOURNAL DES PROS

investigation du site pour préparer un chantier archéolo-

de vin, pichets, flacons, vaisselle, serrures, clous, boutons

gique d’envergure. Les plongeurs dressent un plan minu-

d’uniforme, rouets de poulies, boulets de canon, hublots et

tieux du gisement en positionnant chaque pièce par rapport

fémelots. En mars 1999, un dernier chantier s’organise à

à l’ancre de miséricorde matérialisant le milieu de ce vais-

partir d’un campement à terre, permettant la récupération

seau de 43,30 mètres de long. Certaines pièces métalliques

d’une pièce en bronze exceptionnelle : la double barre à

volumineuses sont bien identifiables comme les ancres, les

roue du bâtiment. Parfaitement conservée, cette rarissime

canons ou le cabestan. À la base du tombant, un empile-

relique sera démontée dès sa sortie de l’eau, traitée par

ment de fémelots indique précisément la place de l’étambot

électrolyse puis conditionnée à Nouméa par le laboratoire

d’où s’échappa le gouvernail. Une seconde campagne de

du Musée de l’histoire maritime de Nouvelle-Calédonie

dix jours permet aux plongeurs d'effectuer une première

(MHMNC). (

fouille en profondeur au moyen d’une suceuse hydraulique.

* NDLR Le “Caillou” est le surnom donné à la Grande Terre,

Une centaine de petits objets sont remontés : bouteilles

en Nouvelle-Calédonie.

Vignettes, à gauche, poignées de sabre et pistolets de marine avant et après le traitement électrochimique effectué par le personnel du Musée de l’histoire maritime de NouvelleCalédonie. Ci-dessus, en 1968, Aimé Bourgoin découvre la cloche de la corvette La Seine.. Ci-dessous, ces élèves de terminale du lycée professionnel de Nouméa ont fabriqué des éléments ayant permis de restaurer la double barre avant de La Seine.

La Seine : une épave remise au goût du jour Marc Jeandel, enseignant la menuiserie au Lycée professionnel Pétro Attiti de Nouméa, est aussi un passionné de plongée. En novembre 2008, il lance un projet pédagogique multidisciplinaire dans le cadre d’une classe de seconde qu’il suivra en terminale Bac Pro Technicien menuisier.

56

Le but : restaurer la double barre à roue de La Seine. L’enseignant conçoit virtuellement cette pièce par un dessin assisté par ordinateur. Une épure est réalisée pour le calcul des volumes, le débit des pièces, le relevé des formes courbes qui seront nécessaires à la fabrication des montages

d’usinage. L’ensemble (double barre et tambours) repose sur des supports en bronze ouvragé et tourne par l’intermédiaire d’un axe. Une centaine d’heures de travail ont été nécessaires à la réalisation de l’ouvrage. Le projet pédagogique, qui s’est achevé en décembre 2009, a permis

aux quinze élèves de la classe concernée d’exercer leurs talents de menuisiers tout en approfondissant leur connaissance de l’histoire de leur pays. Ils ont bénéficié d’une visite guidée du MHMNC et les volontaires ont pu profiter d’un baptême de plongée offert par le POP Club.

36

Plonge PM_36_EpaveSeine_BAF.indd 56

08/12/10 01:10


FROG

PLUS

DOUBLE DOUBLE

DENSITE ENERGIE MADE

IN

ITALY

Matière de la voilure particulièrement résistante à l’’usure et aux frottements, garantissant une extraordinaire résistance au vieillissement. Nouveaux renforts à structure différenciée. Flexibilité progressive et contrôlée de la voilure lors de chaque phase du palmage. Palmage Áuide, naturel et peu fatigant.

Voilure à DOUBLE DENSITÉ, réalisée en un nouveau technopolymère très élastique et Áexible, assurant une excellente propulsion avec un effort minimum.

Learn

more:www.cressi.com

36 PlongeeMagazineFrogPlus.indd PlongeeMagazineFrogPlus indd 1 PM_36_EpaveSeine_BAF.indd 57

57 4-12-2009 9:41:00 08/12/10 01:11


PARTIR PLONGER

ACTUS

e v a p é e fich ATLANTIQUE

Le Sauerland (île de Ré) À l’issue de la Seconde Guerre mondiale, le Sperrbrecher 7 sombre au large de la Rochelle, sous les feux cumulés des Beaufighters de la RAF et du destroyer polonais Piorun. ÉPAVE

TEXTE ET PHOTOS PASCAL HÉNAFF, DESSIN HERVÉ MARSAUD

POUR LOCALISER L’ÉPAVE

TECHNIQUE

PLANÈTE OCÉANS

PHOTO

MISE À L’EAU Par 34 mètres de fond en moyenne. Étrave dirigée vers le Nord-ouest. Accessible aux Niveaux 2 FFESSM encadrés. Attention à la houle de secteur Ouest, qui réduit la visibilité et génère des courants dangereux.

Collection H. Marsaud

MATÉRIEL

AVENTURE

46° 05’ 577 N ; 01° 42’ 169 W (Point GPS Europ 50)

Le Sauerland : un cargo imposant, dont l’épave impose plusieurs visites pour en apprécier les nombreux recoins.

La plongée

dangereusement sur

Sur l’étrave, on aperçoit encore les supports uppo ports du

tribord, mais reste solide

bruiteur articulé qui servait à faire exploser xplo oser lles ess

sur son piédestal. À sa base,

mines acoustiques à distance. Sur le pont, t ccouou u-

le secteur de barre est constitué de

vert de Corynactis et d’anémones marguerites,

deux triangles crantés réunis à leur sommet.

on peut voir les “cochonnets” qui servaient au

On peut se glisser sous le pont et visiter de

dragage des mines. L’ensemble de l’épave est

larges pièces vidées de leur contenu. Avant de

incliné sur tribord. En longeant la coque côté

partir, on pourra deviner la présence du safran

bâbord, on peut encore se glisser entre les ponts

ensablé profondément, puis longer la poupe en

et croiser à coup sûr des bancs de bars com-

remontant sur bâbord et apprécier toute la ma-

pacts. En cheminant vers l’arrière, la coque perd

jesté de la coque de ce géant au destin funeste.

par endroits de sa continuité, mais on la re-

La profondeur moyenne peu importante permet

trouve facilement après un peu de palmage

de traîner un peu sans avoir à souffrir de paliers

parmi les lieus jaunes, les tacauds et les congres.

interminables. Un must de la plongée dans le

Passé le tiers avant et la zone qui correspondait

Pertuis d’Antioche ! (

à la passerelle - amas de ferrailles difficilement

NDLA Remerciements au Scaphandre Club

identifiables - on se rapproche de la machine

Yonnais (tél. 02 51 62 72 01) et à Svend Secher

diesel, très impressionnante. Sur son coté bâ-

de La Tranche-sur-Mer.

UN PEU D’HISTOIRE À l’origine, le Sauerland est un cargo céréalier construit par les chantiers F. Schichau de Dantzig en 1929 pour la compagnie Hamburg Amerika Linie. Il mesure 141,06 mètres de long pour 7.087 tonneaux et est motorisé par un diesel de 11 cylindres qui lui permettait d’atteindre la vitesse de 13 nœuds. Réquisitionné en 1939 par l’Allemagne nazie, il perd nombre de ses mâts de charge et gagne en armement ; sa coque arbore dorénavant la couleur gris-vert de la Kriegsmarine. Il est équipé de systèmes de recherche et de destruction de mines et se retrouve

hérissé de deux canons de 105 mm ainsi que de deux canons de DCA de 37 mm et trois de 4 x 20 mm. En août 1944, l’opération “Kinetic”, qui nettoie le golfe de Gascogne de toute présence allemande, envoie par le fond un nombre considérable d’unités flottantes de l’Axe. Le 12 août, le Sperrbrecher 7 se retrouve acculé au large de La Pallice par les Bristol Beaufighters du Coastal Command. Sous le coup des obus et des roquettes, le Sauerland dérive, en panne de machine. Dans l’aprèsmidi, l’ORP Piorun envoie le Sauerland par le fond après un tir de torpille dans son travers. Quatre marins décéderont. Source : Hervé Marsaud/SCY.

bord, on découvrira deux autres petites machines auxiliaires l’une derrière l’autre. Le mât

MÉDECINE

arrière, cassé en plusieurs morceaux, est couché sur tribord jusqu’à loin dans le sable. Ensuite, on passe à nouveau au-dessus d’une zone peu structurée où l’on peut découvrir sur tribord les poutrelles entrelacées qui supportaient un des

JOURNAL DES PROS

canons de DCA de 37 mm. La poupe reste une des parties les mieux conservées avec l’étrave. Les parois du château arrière sont encore reconnaissables et on peut s’y aventurer sans crainte. Au-dessus, le canon de 105 mm penche

58

De nombreux poissons tournent autour du winch.

Le canon arrière.

36

PUBS.in

PUBS.in

PM36_FicheEpave_BAF.indd 58

08/12/10 01:11


““J’’ai enfin l’’essentiel, meme le prix!”” ^

Nouveau Titan, il est géant L

a troisième génération des Titans marquera les esprits. De l’’inédit, de l’’intelligence. Pour répondre à vos demandes, que vous soyez plongeur, moniteur ou spécialiste, nous avons tout fait pour que ce nouveau Titan soit... géant.

Pratique. Le connecter, l’’inverser, le démonter, c’’est un jeu d’’enfant. Et en toute sécurité ! Vous pouvez oublier la boîte à outil. Il se démonte à la main. Ça c’’est pour les techniciens. Performant. Un mécanisme à membrane compensé, un corps en ““T””, un volet de venturi et le système ACD (optionnel), voila quelques-uns des ingrédients qui donnent au nouveau Titan, une performance optimum.

Polyvalent. Sa facilité d’’entretien, sa légèreté, sa grande résistance aux chocs et à la corrosion grâce à de nouveaux matériaux, permettent une utilisation du nouveau Titan pour tous les styles de plongeurs et de plongées.

Pas cher! Être populaire, c’’est être accessible au plus grand nombre. C’’est ce que le nouveau Titan peut faire grâce à un prix déni pour être le plus attractif possible. Retrouvez le Nouveau Titan sur internet www.aqualung.fr

PM36_FicheEpave_BAF.indd 59

08/12/10 16:58


ACTUS PHOTO

MATÉRIEL

AVENTURE

ÉPAVE

PARTIR PLONGER

Dans la bouteille, un morceau de parchemin essentiel à la poursuite de l'aventure.

OBJECTIF ATLANTIDE

PLANÈTE OCÉANS

Fines mouches sur le

TECHNIQUE

TRÉSOR DE MOUCHA

JOURNAL DES PROS

MÉDECINE

Quarante-cinq chercheurs de trésor se sont trituré les méninges, lors de la 13e édition du raid international d'Objectif Atlantide qui se tenait sur l'île de Moucha (Djibouti), du 13 au 20 novembre. Férue d'énigmes et de défis sportifs, l'équipe Aqua Lung-GMPA était de la partie, caressant l'espoir de mettre la main sur le très convoité coffre de Tajung et Felu... TEXTE ET PHOTOS CÉCILE CIONI SAUF MENTION CONTRAIRE

60

PM36_aventureOA_BAF.indd 60

35

08/12/10 01:12


PM36_aventureOA_BAF.indd 61

61

Nicolas BarraquĂŠ

35

08/12/10 01:12


ACTUS PARTIR PLONGER ÉPAVE AVENTURE MATÉRIEL PHOTO PLANÈTE OCÉANS TECHNIQUE MÉDECINE JOURNAL DES PROS

‘‘d

Grande photo, il est 7 h à Moucha. Dans quelques minutes, le top départ de la 13e chasse au trésor va être donné...

ix mètres, cinq mètres... Trois, deux, un : feu

Sur la piste des enfants

patate !" GPS à la main et compas nageur trô-

Pour cette première journée en mer, pas une minute

nant sur la console de pilotage, Pierre Louge orchestre

à perdre. Une autre équipe est déjà sur zone et deux

la mise à l’eau de ses équipiers sur le site du Mérou.

embarcations pointent leur proue. La veille, lors de la

L’opération est propre, efficace et précise. Rien d’éton-

distribution du scénario et des cartes, les neurones

Pas de place à l'improvisation ou à l'approximation : Pierre Louge tient à larguer ses équipiers pile-poil sur le point GPS relevé dans le scénario.

nant de la part de ce médecin hyperbare, ancien nageur

ont été sérieusement agités. Le trio toulonnais semble

de combat du commando Hubert, qui ne plaisante pas

toutefois sur la bonne voie. "Il y a d'un côté le butin

avec le largage des plongeurs, même quand il s'agit de

et de l'autre le trésor, avec trois pistes pour remon-

participer à la chasse au trésor d'Objectif Atlantide. Il

ter à ce dernier, me chuchote Pierre, tandis que ses

Dans la mangrove, la course s'accélère. Une équipe djiboutienne a devancé les trois Toulonnais.

faut dire que le briscard a une réputation à défendre.

acolytes fouillent les fonds. Nous allons privilégier

Lors de l’édition 2006 du jeu, organisé à Rodrigues

celle des enfants de Felu…" Mais le médecin n'a

L'îlot près de Maskali est-il vraiment celui indiqué par "l'arbre peint" ?

dans l’océan Indien, son équipe avait brillamment dé-

pas le temps d'achever la transmission du secret :

croché la victoire. Quatre ans plus tard, il revient dans la

Sandrine refait surface, brandissant une bouteille em-

compétition, avec deux nouveaux complices exerçant

plie de sable. "Je suis trop forte !" s'exclame la jeune

comme lui à l'hôpital militaire Sainte-Anne de Toulon :

femme, qui a mis moins d'une minute pour dénicher

Emmanuel Gempp et Sandrine Blachère, médecin et

ce premier indice. Soucieux d'embrouiller les esprits

infirmière hyperbaristes. À eux trois, ils comptent bien

concurrents, Pierre lui assène de faire profil bas et de

démêler l'intrigue rocambolesque, pondue par les cer-

remonter dare-dare à bord, sans dévoiler la précieuse

veaux vicieux de Daniel Méouchy et de sa tribu.

découverte aux regards indiscrets. Sur le bateau, les

Vignettes, de gauche à droite, les bateau des équipes sont fin prêts.

62

PM36_aventureOA_BAF.indd 62

36

08/12/10 01:12


Nicolas Barraqué

Grande photo, muni de son compas, Pierre vient d'identifier un lieu de naufrage. Vignettes, de gauche à droite, de retour dans leur tente, l'équipe Aqua Lung-GMPA planche sur les énigmes... Les bateaux de l'organisation patrouillent autour de l'île de Moucha pour s'assurer que les participants ne commettent pas d'imprudence. C'est la ministre du Tourisme de Djibouti, madame Hasna Barkat Daoud, qui a déclaré l'ouverture officielle du raid Objectif Atlantide.

yeux scintillent et l'excitation est palpable. La fièvre de l'or plane sur les eaux de Moucha… D'autant que le deuxième site à explorer, Napoléon, est tout proche. Il correspond à l'un des lieux de pêche mentionnés par le vieux Felu, dans sa correspondance avec sa progéniture. Comme sur le Mérou, la mise à l'eau des Varois s'effectue sans bavure, au mètre près. Et la technique paie une fois de plus. À son tour, Emmanuel arbore un sourire à peine retenu aux lèvres. Un autre participant, qui ratissait la zone en PMT, a assisté impuissant à la razzia. Dépité, il fait signe à ses camarades d'abandonner les recherches. Gagné par l'euphorie, Pierre ne peut s'empêcher de lui lancer : "C'est ça la Marine ! Du vrai travail de pro !" Mais la joie est de courte durée. En ouvrant les bouteilles, les compères Aqua Lung-GMPA s'aperçoivent que les deux parchemins

35 PM36_aventureOA_BAF.indd 63

63 08/12/10 01:13


ACTUS

Yvan Chocoloff

PARTIR PLONGER ÉPAVE

est venue me prévenir de ce revirement de situation. De AVENTURE

mon côté, je suis moins assoiffée de trésor que d'une bière bien fraîche… J'opte donc pour un petit tour au bar accolé au centre de plongée Lagon Bleu, afin d'attendre le dénouement de la rumeur, les pieds dans le sable. Une heure plus tard, l'infirmière hyperbare revient toute guillerette et m'annonce discrètement que son équipe est en possescomplète, avec à son dos, une clé de l'énigme : "Suivez le chemin d'eau dans la forêt des arbres à échasses, au Sud du plateau du Scorpion. Quand le chemin d'eau se partage, placez vos deux cartes sur l'arbre peint." Ils auraient pu écrire le message en cyrillique pour corser la chose,

Fabrice Boissier

PHOTO

MATÉRIEL

sion d'un nouveau morceau de parchemin. La carte est

non ? Rodé à ce type de langage, le trio de Sainte-Anne est convaincu de tenir le bon bout. Demain, ce sera direction la mangrove. Sandrine la connaît bien, elle a vécu deux

JOURNAL DES PROS

MÉDECINE

TECHNIQUE

PLANÈTE OCÉANS

ans à Djibouti. "Il y a un cours d'eau qui la traverse, on Ci-dessus, après quatre jours de fouilles et de "triturage" de neurones, le coffre de Tajung et Felu est découvert. À droite, le butin n'a pas été remonté. Mais les organisateurs ont choisi de le remettre aux pompiers de Perpignan, qui étaient sur le point de le trouver.

QUELQUES PARTENAIRES DE CETTE 13E ÉDITION Le ministère djiboutien du Tourisme, des Loisirs, de la Jeunesse et des Sports ; la Fédération française d'étude et des sports sousmarins (FFESSM) ; le cabinet Lafont, assureur officiel de la FFESSM ; le centre Lagon Bleu ; les clubs associatifs de plongée sous-marine de l'armée française à Djibouti, le club du Héron et le Moucha Club.

dissimulés à l'intérieur sont identiques. Ils ne possè-

va le remonter et certainement tomber sur l'arbre peint".

dent alors qu'une moitié de carte. "L'autre se trouvait

Mon petit doigt me dit que les Toulonnais vont rêver de

dans l'indice caché à terre, déplore Emmanuel. On l'a

palétuviers et d'eau boueuse…

perdu, c'est foutu." En effet, la veille, des participants au raid ont trouvé le même type de bouteille, dans

Course folle et poussée d'adrénaline

une grotte de l'île de Moucha. Peu enclins à se laisser

À 7 h 30, le lendemain, les trois amis sont dans les star-

abattre, Pierre et Sandrine remotivent la troupe et déci-

ting-blocks. Le départ est donné, mais Moussa, leur

dent de mettre le cap sur de nouveaux sites de plongée,

pilote de bateau, n'est pas un acharné de la ponctua-

correspondant aux deux autres pistes du scénario. La

lité. Une minute de perdue peut faire la différence à ce

matinée se poursuit à un rythme effréné, les "hyperbaristes" enchaînant les immersions sans rechigner. Identification de poissons, plongées circulaires, détermination de potentiels lieux de naufrage… Toutes les hypothèses sont explorées et la recherche du butin, indépendante de celle du trésor, est même envisagée. En surface, les discussions avec les équipes adverses frôlent le métaphysique, d'aucuns essayant vainement d'orienter les Toulonnais vers des impasses. Le bluff fait partie intégrante du jeu !

Une bouteille et ça repart "On a entendu dire que d'autres bouteilles étaient dissimulées sur Moucha. On va aller prospecter." Il est 17 h, toutes les équipes sont revenues sur l'île et Sandrine

64

PM36_aventureOA_BAF.indd 64

Des chercheurs écolos Pour cette 13e édition, Daniel Méouchy avait à cœur d'intégrer une nouvelle dimension environnementale à la chasse au trésor. Avec l'aide du biologiste Patrick Louisy, une piste naturaliste a donc été élaborée pour remonter jusqu'au coffre de Tajung et Felu : sur six sites de plongée, il fallait photographier les espèces les plus représentées, poissons et coraux se rapportant à des métaux d'après les indications du scénario. Après avoir identifié les sites du cuivre, de l'étain et du

fer, les équipes pouvaient localiser celui de l'or… Même lorsqu'il s'agit de sensibilisation à l'environnement marin, l'intrigue d'Objectif Atlantide ne fait pas dans la simplicité ! En parallèle, un challenge "fish watch" était organisé sur le spot de l'Aquarium. But affiché : recenser un maximum d'espèces. Et à ce jeu, c'est l'équipe des Bulles de Bordeaux qui a fait la différence. Notons que dans le scénario, plusieurs pages dédiées à l'identification des poissons avaient été adjointes.

36

08/12/10 01:15


Yvan Chocoloff Nicolas Barraqué

Les trésors sous-marins de Moucha Petite île désertique posée dans le golfe de Tadjourah, à 25 minutes de bateau de Djibouti, Moucha est un point de chute pour les plongeurs désireux de s'évader loin de l'agitation du continent. Le complexe Lagon Bleu comprend vingt bungalows très confortables et un centre de plongée, dirigé par Luc Poirier. Les spots (snorkelling ou bouteille) sont accessibles en quelques minutes. L'eau est loin d'être cristalline, mais la

biodiversité est exceptionnelle, avec de nombreuses espèces de mer Rouge et des jardins coralliens en très bon état. Rien que sur le site de l'Aquarium, dans à peine 5 mètres d'eau, on peut en prendre plein les mirettes. Les amateurs d'épaves ne seront pas en reste, avec plusieurs bateaux engloutis et bien conservés. À titre d'exemple, le Faon est un cargo de 120 mètres de long, coulé en 1975. Entre 10 et 28 mètres de

stade du jeu. Et aujourd'hui, l'équipe du Port de Djibouti

feu tout flamme. L'équipe Aqua Lung-GMPA ne fait pas

a une longueur d'avance. S'engage alors une course

exception. À plusieurs reprises, ils vont se lancer sur de

folle pour gagner la Grande Mangrove de l'Est. Sandrine,

nouveaux mystères, extrapolant souvent des théories

Emmanuel et Pierre ne parviennent pas à combler leur

farfelues et touchant parfois du doigt le Saint Graal. Ainsi,

retard. Ils arrivent deuxièmes à "l'arbre peint". Peu im-

lors de la troisième journée, résignés à assurer d'abord la

porte, en plaçant minutieusement leur carte sur le totem,

découverte du butin, les trois complices de Sainte-Anne

ils obtiennent un point qui correspond à une petite île

ne sont pas loin de la vérité en plongeant sur l'épave du

située près de celle de Maskali. Ils repartent aussi sec

Faon… Mais le trésor les titille encore. Le dernier jour,

et foncent cacher leur embarcation derrière l'îlot sus-

bien que les motivations soient fortement ébranlées, ils

pecté de garder un nouvel indice. Étrangement, l'autre

tentent le tout pour le tout, alternant entre la piraterie et

équipe de la mangrove a mouillé son bateau plus loin et

le rapprochement intéressé. Tout est question de mental,

s'équipe pour plonger. Loin de se démonter, nos trois hy-

un état d'esprit. Malheureusement, leurs pérégrinations

perbaristes se jettent à la baille et atteignent en quelques

ne sont pas suffisantes.

fond, on y observe quantité de poissons, dont une impressionnante loche et de gros napoléons. Autre attraction du golfe de Tadjourah, les placides requins baleines qui croisent dans les parages de novembre à janvier. Rens. www.djiboutidivers.net ; luc@djiboutidivers.com ; tél. +253 82 57 33. Le Lagon Bleu et Objectif Atlantide partageront le même stand lors du Salon de la plongée à Paris.

Vignette de gauche, le campement des participants. Photo de groupe, en bas, les heureux découvreurs du trésor. En haut, de gauche à droite : le comédien Franck Borde ("Plus belle la vie"), la chanteuse Natasha Saint-Pier, Daniel Méouchy (organisateur du jeu), le comédien Thibaud Vaneck ("Plus belle la vie") et Luc Poirier (centre de plongée Lagon Bleu). Vignette de droite, certaines équipes étaient concentrées sur leurs recherches, 24 heures sur 24, à l'image de celle du Vieux Plongeur...

coups de palmes le bout de terre aride. Les fouilles vont durer une bonne heure, mais la recherche sera infruc-

Le coffre reste à Djibouti

tueuse. De peur d'avoir raté une indication, l'équipe tou-

Dans la dernière ligne droite, seules trois équipes sont

lonnaise retourne dans la mangrove, mais à l'approche

réellement en lice : les Mazé de Paris, le Lycée français

de l'heure du déjeuner, le verdict est sans appel : les trois

de Djibouti et Aqua Lung ô Féminin. Les deux dernières

compères piétinent sur le scénario. De retour à Moucha,

sont à effectif réduit, une épidémie "gastrique" ayant pris

d'autres équipes ont la même mine déconfite. Il semble-

le pas sur la fièvre de l'or de deux des filles d'Aqua Lung et

rait que l'étape dans les palétuviers ait désorienté plus

de l'un des garçons de Djibouti. Une alliance se concrétise

d'un candidat au trésor…

alors et porte ses fruits dès le début de l'après-midi. Sur l'un des îlets de Moucha, les deux équipes quadrillent la

Tenter le tout pour le tout

zone du trésor. Et c'est le Lycée français de Djibouti qui

Les rebondissements sont légion dans le raid interna-

s'empare du coffre, devenant de ce fait vainqueur officiel

tional d'Objectif Atlantide. Quand la majorité des par-

de cette édition 2010. Mais en véritables gentlemen, les

ticipants semblent perdus, les organisateurs révèlent

garçons n'ont pas omis de reconnaître l'aide féminine. La

quelques informations. Aussitôt, la plupart repartent tout

piraterie oui, la goujaterie non ! (

36 PM36_aventureOA_BAF.indd 65

65 08/12/10 01:15


PARTIR PLONGER

ACTUS

l e i r é t a m les nouveautés

GÉRARD ALTMAN

Ils ont levé le voile… sur 2011 !

ÉPAVE

CHEZ [SCUBAPRO]

AVENTURE

SCUBAPRO d’abord, dont nous avons présenté en exclusivité dans le n°35 de Plongée Magazine le nouveau 2e étage du détendeur C300. Voici maintenant trois autres nouveautés : le gilet dorsal SeaHawk (une évolution du KnightHawk), une combinaison semi-étanche NovaScotia encore plus confortable, et une nouvelle sacoche pour ordinateur portable, la Business Bag. ( Rens. www.scubapro.com

COMBINAISON NOVASCOTIA TIA A Quand une nouvelle combinaison garde son nom d’une ne année sur l’autre, il est bien rare que les changementss es surprennent vraiment ! Pourtant, les nouveaux modèles profitent généralement d’améliorations intéressantes, fruit des remarques d’utilisateurs, mais aussi induites par la possibilité d’exploiter des matériaux plus re performants. Et puis, comme tout habit, il doit s’inscrire dans la ligne du moment. Alors, quoi de neuf sur ce eptioon en vêtement semi-sec de 6,5 mm d’épaisseur ? Une conception ore plus néoprène 100 % EverFlex, un patron retaillé pour coller enco encore ne su ur au corps, un nouveau procédé d’impression du néoprène sur pplém mentaire, certains panneaux apportant une touche esthétique supplémentaire, ntes et une nouvelle grille de tailles plus adaptée aux différentes emière, morphologies. Cela dit, NovaScotia conserve sa fonctionn pre première, ches de celles celle d’offrir à l’utilisateur des caractéristiques très proches ortable et des vêtements étanches tout en restant presque aussi confo confortable eure en tissu légère à porter qu’un vêtement humide. Doublure intérieure nchee, doux et très extensible. Glissière d’épaule à épaule, étanche, able Glideskin renforcée et autoréparable. Collerette d’étanchéité repliable dantte en en 3 mm prévue pour s’adapter à une cagoule indépendante anchhéité aux 6 mm étanchée sur ses bords. Doubles manchons d’étanchéité chevilles et aux poignets en Glideskin 3 mm. Renforts de genoux en Tatex (caoutchouc thermoplastique) faisant corps avec le néoprène. NovaScotia se décline en 6 tailles (de XS a XXL) pour l’homme et en 5 tailles (de XS à XL) pour la femme. ( Prix : 449 €.

SAC SACOCHE ORDINATEUR BUSINESS BU BAG Sobre et fonctionnelle So

JOURNAL DES PROS

MÉDECINE

TECHNIQUE

PLANÈTE OCÉANS

PHOTO

MATÉRIEL

Toujours mieux

LLe Business Bag vient compléter la ligne de bagages Scubapro. Il est fabriqué avec les mêmes matériaux haut de gamme et légers que l’ensemble des sacs de la gamme Black Edition. Son gabarit a été étudié pour transporter les ordinateurs portables de dernière génération et de petites porta

66

PM_36_Matos-nouveautes_BAF.indd 66

GILET STABILISATEUR DORSAL SEAHAWK À ne pas confondre avec l’ancien KnightHawk ! L’ergonomie de la vessie de ce gilet à flottabilité dorsale a été améliorée. L’ensemble est plus léger, tout en profitant d’un tissu plus résistant. À noter aussi : de vraies grandes poches à fermeture éclair. Et toujours l’inflateur progressif Scubapro, les trois purges, le confort du back pack, du col et la ceinture, tous matelassés. Boucles d’épaules pivotantes, bretelles réglables, vessie hydrodynamique et contrôle automatique du volume par les élastiques. ( Tailles : S, M, L, XL, XXL. ( Prix : 420 €.

tailles (pour les modèles plus encombrants, le Reporter Bag s’impose). Compartiment ordinateur matelassé. Poche spéciale pour le téléphone portable, la souris, la clé USB… Matériau extérieur 420D nylon NT, 450D Ripstop, 600D polyester sur polyuréthane. Lining intérieur 150D polyester sur polyuréthane. Poignée ergonomique. Sangle d’épaule amovible (compatible avec tous les sacs à poignée télescopique). Dimensions : 37 x 31 x 10 cm. Volume : environ 11,5 litres. Poids : 1,14 kg. ( Prix : 69 €.

36

08/12/10 01:16


CHEZ [BEUCHAT] BEUCHAT ensuite, le Français, dont on peut dire qu’il est le seul fabricant “généraliste” qui conçoit, façonne et assemble la quasi-totalité des produits de son catalogue en son usine de Marseille. J’ai sélectionné pour vous : un nouveau premier étage qui équipe maintenant le détendeur VRT 80 Evolution ; un phare 5 leds ; et deux produits plus spécifiquement dédiés à la pêche sous-marine, mais qui peuvent parfaitement convenir à d’autres usages : le masque Maxlux, ainsi qu’une remarquable planche de chasse haut de gamme, Guardian, qui séduira probablement le guide de randonnée PMT. ( Rens. www.beuchat.fr

DÉT DÉTENDEUR NEW VRT 80 EVOLUTION VR Il vi vient juste d’évoluer… d’ Le VRT 80 de 2011 reste l’appareil du milieu de gamme Beuchat performant, confortable et d’entretien facile, surtout depuis que son 1er étage a été revu et corrigé. Le siège est maintenant a amovible, le circuit de détente du flux es est repensé pour éviter les bruits de sifflement lors de forts débits. Un réajus réajustement du montage de la coupelle amélio la linéarité de l’ensemble des améliore pièces du corps de détente. Cela dit, princip de fonctionnement reste le principe inchangé : il s’agit d’un 1er étage compensé à membrane, équipé de série d’un dispositif anti-givre qui prévient les risques de givrage lors d’utilisation dans des eaux dont la température est inférieure à 10°C. Ce 1er étage est muni de 5 sorties normalisées : 4 sorties MP (3/8" x 24 – UNF) et 1 sortie HP (7/16" x 20 – UNF). Le clapet aval du 2e étage bénéficie d’une compensation pneumatique. j Un réglage séparé permet d’ajuster à la demande l’assistance Venturi. Laa forme du capot avant évite notamment, par fort courant de face, la mise en surpressionn intempestive de la membrane. ( Prix : 249 €.

MASQUE MAXLUX Impressionnant ant ! Voici un masque sans cerclage, à très faible volume (140 cm3), confortable, et dont la forme, assez nouvelle, dégage un champ de vision étonnant. Il s’adapte à pratiquement toutes les morphologies de visages. Largeur d’appui de jupe : 125 mm. La jupe est en silicone noir. Boucles à réglage micrométrique. ( Prix : 39 €.

PM_36_Matos-nouveautes_BAF.indd 67

08/12/10 01:16


PARTIR PLONGER

ACTUS

l e i r é t a m les nouveautés PHARES 4 ET 5 LEDS [Beuchat] Voilà un nouveau phare qui manquait chez Beuchat. Il s’agit d’un phare à leds de haute luminosité, utilisable en toute circonstance et tout lieu grâce à l’alimentation sur piles alcalines standard. Il se décline en deux modèles : 4 et 5 leds. Le corps et sa poignée démontable sont en aluminium anodisé. La forme spécifique de la pièce arrière qui reçoit la poignée, le bouton de commande et la soupape de sécurité offrent une protection intégrale du bouton de commande contre les chocs. Cette forme permet aussi de mettre le phare en station verticale pour une utilisation en balisage à terre. Des trous dans la poignée autorisent la fixation de ces phares sur différents supports en fonction des utilisations (photo, vidéo, etc.). Le bouton de commande dispose d’une sécurité évitant tout allumage accidentel. L’étanchéité est sécurisée par l’utilisation de deux joints toriques sur la pièce d’ouverture arrière. La puissance de ces leds autorise une utilisation aérienne sans limitation de durée. ( Prix du 5 leds : 399 €. Prix du 4 leds : 289 €. À l’origine, cette planche PLANCHE DE SURFACE de surface est dessinée et GUARDIAN équipée pour le chasseur

JOURNAL DES PROS

MÉDECINE

TECHNIQUE

PLANÈTE ÈT E O OCÉANS CÉA C CÉ ÉA É A NS

PHOTO

MATÉRIEL

AVENTURE

ÉPAVE

Compacts, polyvalents, autonomes et robustes

[Beuchat] Bien en vue

sous-marin ; mais pourquoi la cantonner à ce seul usage ? Guardian convient tout aussi bien au guide qui conduit un groupe de randonneurs. Cette annexe peut servir de base flottante pour

PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES (Le phare 5 leds utilise 6 piles alcalines 1,5 V type AA (livrées avec le phare). Il est équipé d’une tête 5 leds/3 watts, avec une led centrale (angle 10°) encerclée par les 4 autres leds (angle 14°, 1.070 lumens). Il bénéficie d’un dispositif de sécurité qui alerte l’utilisateur du niveau bas des piles et stoppe les 4 leds périphériques pour concentrer le reste de l’énergie disponible sur la led centrale. Dimensions :

60 x 150 mm. Poids dans l’air : 660 g. Poids dans l’eau : 225 g. (Le phare 4 leds utilise 4 piles alcalines 1,5 V type AA (livrées avec le phare). Il est équipé d’une tête 4 leds/3 watts (angle 14°, 780 lumens). Dimensions : 60 x 140 mm. Poids dans l’air : 480 g. Poids dans l’eau : 160 g. (Caractéristiques communes : les piles alcalines peuvent être remplacées par des batteries Ni-MH de même

format (type AA), rechargeables à l’extérieur du phare avec un chargeur standard. Autonomie maximum : 3 h (dont 1 h 30 avec un rendement maximal). Profondeur maximum d’utilisation : 200 mètres. Les deux phares sont équipés d’une soupape de sécurité (rare sur les appareils à piles), d’une dragonne de sécurité, et livrés dans une sacoche de transport matelassée à bandoulière.

transporter tout le matériel utile au confort et à la sécurité des participants. Elle facilite la nage et peut même répondre aux activités d’hydrospeed, car le produit est hyper résistant. Flotteur double compartiments avec valves. Doubles enveloppes en tissu

50 deniers PVC double enduction. Fond en tissu 500 deniers PVC double enduction avec dérive sous chaque flotteur. L’utilisateur pourra disposer de 22 anneaux d’accrochage (dont 2 en inox) et de 2 anneaux de tractage et mouillage. Au crédit des accessoires

livrés sans surcoût : un pavillon de 1,2 mètre de hauteur, un compartiment étanche détachable de 19 l avec poche de rangement au-dessus, un coussin de nage gonflable et deux sangles de portage sur le dos. Le gonfleur à mains est en option. ( Prix : 219 €.

[ CHEZ D’AUTRES MARQUES ] ÉTUIS ÉTANCHES POUR IPAD ET IPHONE [Dripro] Addiction ! iPhone et iPad sont maintenant à portée de main “mouillée” ! Étanche à l’eau, à la neige, au sable et à la poussière, l’étui étanche Dripro vous permet d’apporter votre appareil à la plage, à la piscine ou au ski. Cette housse flotte à la surface et reste étanche jusqu’à 10 mètres de fond. Pour assurer une qualité irréprochable, la pochette Dripro est certifiée IPX8. Sa matière pastique, transparente, autoe, rise l’accès à l’écran tactile. Pour la musique, des écouteurs étanches sont fournis sanss surcoût. Le modèle iPhone 4 est compatiblee tavec les versions iPhone 3G/3GS et les smartphones de tailles similaires. Dimensions : m 90 x 190 mm pour iPhone 4 ; 210 x 295 mm

68

PM_36_Matos-nouveautes_BAF.indd 68

pour iPad. Poids : environ 85 g pour iPhone et 120 g pour iPad. Écouteurs : 32 ohm +/- 15 %, 111=/-3dBA (1 kHz, 1 mW). Longueur écouteurs : environ 120 mm. ( Prix étui iPad : 34,95 €. Prix étui iPhone : 31,95 €. Port gratuit pour la France. ( Disponible dans les boutiques en ligne suivantes : MaxiMobileShop (www. maximobileshop.com) ; Services Mobiles (shop. servicesmobiles.fr)) ; Be Geek ((shop.begeek.fr) p g ; ApplicationiPhone (accessoires. applicationipho applicationiphone.com).

L coup de cœur Le dde Gérard T-SHIRT [Bébé Plongeur] ur]

Bébé aussi fait des bulles ! Une idée sympa, pour associer bébé à l’image de votre passion. T-shirts, ébé bodys, bavoirs : la marque Bébé Plongeur propose des produits 100 % coton bio. Le T-Shirt manches longues est disponible en bleu ou rose, dans les tailles 3, 6, 12 et 18 mois. ( Prix : 17,90 €. ( Rens. www.bebe-plongeur.com

36

08/12/10 17:00


Centres de plongée SEA

Immersion totale Centres de plongée SEA Chaque plongée est unique, chaque plongeur aussi ! C’est pourquoi les centres S.E.A proposent une plongée adaptée pour découvrir, apprendre ou se perfectionner. Débutant ou confirmé, seul ou en groupe, enfant ou adulte, c’est une nouvelle façon d’aborder la plongée : à la carte, à la portée de tous et toute l’année.

Au fond, vous voulez le meilleur.

Retrouvez le centre SEA le plus proche sur www.scubapro.com

S.E.A.

SCUBAPRO EDUCATIONAL ASSOCIATION

PM_36_Matos-nouveautes_BAF.indd 69

08/12/10 01:17


ACTUS PARTIR PLONGER

s

l e i r é t a m à l’essai

JOURNAL DES PROS

MÉDECINE

TECHNIQUE

PLANÈTE OCÉANS

PHOTO

MATÉRIEL

Trois recycleurs sur le gril Adorés par certains, décriés comme trop complexes voire dangereux par d'autres, les recycleurs sont mal connus. Soucieux d'en simplifier l'accès, nous avons choisi de vous présenter trois modèles à circuit fermé normalisés CE, conformément aux dispositions du Code du sport : l'Inspiration/Evolution, le rEvo III hCCR et le Sentinel.

b

des cursus de formation. On peut souligner

traction dans les salons internatio-

qu'aux États-Unis, l'école IANTD propose le

naux et occupent le premier rôle dans toutes

recycleur comme premier scaphandre après...

les grandes aventures sous-marines (film

le baptême ! Ils ne sont ni fous ni inconscients,

"Océans", expéditions souterraines ou sur les

le circuit ouvert n'étant pas le prérequis du

épaves profondes...). Leur concept est très

fermé. La position de la France sur ce point

simple et très ancien. Il pourrait être résumé à

montre à quel point elle est en retard, en pla-

"vouloir respirer dans un sac" ! Se posent alors

çant l'accès aux recycleurs après le Niveau 3

deux problèmes majeurs après chaque cycle

de plongeur autonome et de Nitrox confirmé.

ventilatoire : le CO2 augmente et l'oxygène di-

Pour notre comparatif, notre sélection s'est ar-

minue. Si les fabricants ont recours au même

rêtée sur trois modèles CE de circuit fermé :

procédé pour traiter le CO2, en l'absorbant

l'Inspiration/Evolution, le rEvo III hCCR et le

(réaction chimique), beaucoup de solutions

Sentinel. À l'origine, nous devions en présenter

ont été développées pour répondre à l'apport

quatre, mais le Submatix, au vu des docu-

d'oxygène. C'est ainsi qu'ont pu naître les SCR

ments fournis, ne semble pas répondre aux

(Semi Closed Rebreather, ou recycleur à circuit

critères de certification dans sa version "cir-

semi-fermé) et les CCR (Closed Circuit

cuit fermé". À chaque appareil, nous avons

Rebreather, ou recycleur à circuit fermé) selon

appliqué un plan récurrent, avant d'effectuer

différentes versions (mCCR pour mécanique,

une évaluation de synthèse. Notre objectif est

eCCR pour électronique, hCCR pour hybride

d'apporter, aux plongeurs désireux de se lan-

et enfin cCCR pour chimique).

cer dans l'aventure, les moyens de constituer

D'aucuns pensent que ces machines ne sont

leur propre cahier des charges afin de faire un

conçues que pour les tekkies. Mais l'offre est

choix argumenté, éclairé et pondéré par des

en pleine mutation, au niveau des produits et

critères objectifs.(

PM36_Matosessai_BAF.indd 70

Un peu d'histoire... -900 Les Assyriens représentent des plongeurs av. équipés d'une baudruche, fixée sur le ventre, J.-C. pour aller récupérer les cargaisons englouties ou mener des opérations militaires...

-320 Alexandre poursuit le rêve et imagine pouvoir av. s'immerger dans un tonneau. Il semble avoir J.-C. trois objectifs : militaire, scientifique (découverte du monde sous-marin) et économique...

ien souvent, les recycleurs font l'at-

70

J.-M. Blache

AVENTURE

ÉPAVE

JOËL GALLIEN

Giovanni Borelli dessine le concept du premier

1679 recycleur. La technologie disponible à l'époque ne lui permettra pas de mettre au point un prototype.

1878

Henry Albert Fleuss met au point un recycleur pour pénétrer les zones aériennes polluées. Son appareil sera utilisé en immersion en 1880 lors de la construction du métro de Londres dans une galerie inondée. La société allemande Dräger imagine un

1907recycleur pour sauver les sous-mariniers 1909 bloqués sous l'eau. L'appareil verra le jour en 1909.

1913 Dräger réalise la première plongée de quarante minutes à 80 mètres en cloche.

1938 Hans Haas, pionnier dans la photographie sousmarine, utilise un recycleur Dräger. Les recycleurs deviennent l'apanage des

1939militaires. Ils participent à des opérations 1945 célèbres et sont classés en "veille technologique" même après guerre...

1969 La société Biomarine crée le premier recycleur à circuit fermé, Electrolung, à des fins civiles.

1994 Dräger distribue le premier recycleur à usage de plongée loisir, l'Atlantis I. Le recycleur à circuit fermé envahit déjà le

2010 monde de la plongée tek et commence à être choisi par bon nombre de plongeurs loisir.

36

08/12/10 13:56


B. Leccia

Inspiration VISION & Evolution VISION Caractéristiques, design

"baratin" inutile. Elles sont proposées sous

L'Inspiration est le recycleur le plus vendu dans

forme de tableaux résumés dans les annexes du

le monde. Il est très abouti, fabriqué en grande

manuel. On pourrait leur reprocher d'être clas-

série et laisse l'impression d'être une machine

sées dans l'ordre d'une nomenclature d'ingé-

cossue, très confortable. Le grand public l'iden-

nieur et non pas dans la progression logique

tifie notamment par son emblématique carène

d'assemblage et de contrôle du plongeur-utili-

jaune. Ce recycleur bénéficie aujourd'hui d'un

sateur ! Il vous faudra une bonne demi-heure

crédit de grande fiabilité, aussi bien en immer-

pour préparer votre recycleur en toute sérénité,

sion que dans le temps (vieillissement). Il est

compte tenu du nombre (trop important) de

décliné dans une version plus petite et com-

pièces périphériques aux organes essentiels à

boucle, agrémentés d'une touche "select" et

pacte, avec l'Evolution qui contient des bou-

assembler et à contrôler malgré tout ! Dans la

deux autres touches vous proposant d'augmen-

teilles de 2 litres (contre 3 litres chez l'Inspiration)

phase après-plongée, beaucoup se plaignent de

ter ou de diminuer la valeur justement sélec-

et qui possède une autonomie de 2 heures pour

devoir tout faire sur la machine, sans possibilité

tionnée. Difficile de faire plus simple et plus

la cartouche d'absorbant du CO2 (3 heures pour

de dégrafer facilement le capot et/ou les faux-

logique ! Les HUD de contrôle visuel suivent la

l'Inspiration). Très vite séduits par ce petit bijou,

poumons, par exemple. L'idéal est encore de la

même simplicité avec "tout vert" pour "tout va

beaucoup de tekkies ont choisi l'Evolution, bien

suspendre par la poignée de portage, si l'on veut

bien", "vert clignotant" pour "attention, vous

que leurs profils de plongée les amenaient à dé-

assurer une hygiène des faux-poumons irrépro-

pouvez respirer, mais vous n'êtes pas à la

passer la limite des 2 heures. Ils préféraient

chable. Enfin, le système Vision propose un

consigne" et "rouge clignotant + alarme so-

"jouer" sur les marges de sécurité et conserver

check pré-plongée complet, très court, non-

nore" pour "réagissez, y a un problème !". Cette

les bénéfices du "petit" scaphandre. Le fabricant

contraignant et facile à suivre sous forme d'ac-

facilité d'utilisation se confirme jusque dans le

en a très vite pris acte et a mis au point un troi-

cusé de réception.

rythme des alarmes liées à l'oxygène, où l'on

sième modèle, l'Evolution +. On y retrouve le

peut aisément remarquer une fréquence rapide du clignotant rouge et du buzzer pour l'hype-

de 2 litres, et la grande cartouche de chaux sodée

Au pilotage durant l'immersion

de l'Inspiration, pour bénéficier en toute quié-

Le système Vision est certainement l'un des

tuelle de descente vers l'hypoxie. Avec un poids

tude d'une autonomie de 3 heures.

plus clairs et intuitifs du marché. Les deux

réel de 37 kg pour l'Inspiration et de 26 kg pour

contrôleurs sont dans un seul et même boîtier,

l'Evolution, on constate un poids apparent très

L'avant et l'après-plongée

noyés dans de la résine et portés d'origine sur

faible une fois dans l'eau, qui vous obligera à

Au montage-démontage, les check-lists du

le bras gauche comme un ordinateur classique.

vous lester (exception faite des mers chaudes

fabricant sont simples à comprendre, sans

Deux sous-menus défilent en tournant en

et eaux douces chaudes). (

gabarit de l'Evolution, avec les petites bouteilles

roxie, contre une très lente pour la phase éven-

36 PM36_Matosessai_BAF.indd 71

71 08/12/10 13:56


JOURNAL DES PROS

MÉDECINE

TECHNIQUE

PLANÈTE OCÉANS

PHOTO

III hCCR

B. Leccia

MATÉRIEL

Le rEvo Caractéristiques, design

redondance complète y compris sur l'éner-

Pour concevoir le rEvo III, son fabricant

gie de chacun des organes (rEvodream 1 et

Au pilotage durant l'immersion

belge a d'abord procédé à un inventaire dé-

2, ordinateur, électrovanne).

Totalement modulable (mCCR, eCCR, hCCR), le rEvo III pourra être piloté en fonction de vos

taillé des points forts et points faibles de toutes les solutions apportées sur le marché.

L'avant et l'après-plongée

aspirations, que ce soit en mode mécanique

Son approche est axée sur la facilité et la sim-

Une fois affranchi de votre propre apprentis-

avec l'électronique en parachute, ou l'inverse.

plicité d'accès. Avec ses faux-poumons dans

sage, il ne vous faudra pas plus de 5 à 8 mi-

Les HUD sont très lisibles, avec une lecture à

le dos et un poids de 32 kg en version standard

nutes pour assembler et contrôler complète-

trois couleurs (rouge, vert, orange) réparties

(grande taille), le rEvo III est le plus compact

ment cette machine ! Une rapidité due à

graduellement sur une échelle de 0,5 b à 1,55 b

du marché. Même sa boucle Dräger est cer-

l'absence de pièces accessoires au montage

de PpO2. Ils autorisent un pilotage manuel de

tainement celle qui a le plus petit diamètre.

des organes essentiels. Deux connectiques

la PpO2, même sans masque ! En revanche,

La machine conserve un poids apparent, qui

sur la pièce de bouche et un capot suffi sent à

aucun autre système d'alarme n'a été ajouté

offre la possibilité de se passer de lest suivant

fermer la boucle du CCR. Au rinçage, les deux

ou n'existe en option. Si tout le monde est à

la configuration choisie (caisse en inox ou

faux-poumons, complètement ouverts sur les

peu près d'accord pour se passer du buzzer,

titane, blocs en alu ou acier léger, acier

diamètres des deux canisters, permettent de

beaucoup de pilotes de recycleurs souhaite-

lourd…). Autrement dit, à 32 kg, il est prêt à

les nettoyer et de les laisser sécher pour une

raient disposer d'un deuxième canal d'alerte,

plonger ! La traînée s'en trouve largement

hygiène parfaite.

notamment le vibreur intégré à la pièce de

réduite. Cet appareil existe également en

Certains utilisateurs émettent un bémol

bouche. Pour la version hybride, le contrôleur

version "mini" pour mieux s'adapter aux dif-

quant aux choix technologiques employés

d'oxygène proposé d'origine est le Shearwater.

férentes tailles humaines sans que les capa-

dans les afficheurs de PpO2. Ces rEvodream

Dans sa version Predator, très lisible et intui-

cités intrinsèques de la machine ne chan-

dépourvus de bouton, pour garantir une totale

tif à l'utilisation, cet ordinateur pourra dans

gent. L'une des caractéristiques principales

étanchéité, obligent le plongeur à appréhender

le même temps gérer votre décompression

réside dans la forme qu'a prise la cartouche

une communication machine-humain, dont il

(Bülmann avec GF).(

d'absorbant, coupée en deux et placée à plat

n'a pas l'habitude : en tant qu'émetteur, il a

sur la caisse du recycleur. Cette disposition

recours à un canal tactile, alors que l'électro-

permet de cumuler une série d'avantages,

nique, en tant que récepteur, lui répond par

avec notamment un meilleur taux de rende-

signaux lumineux. La syntaxe et le rythme

ment (1,35 kg seulement de chaux sodée pour

imposés par la machine forcent les instruc-

3 heures dans une eau supérieure ou égale à

teurs à être très attentifs dans les débuts de

15°C !). Doté de quatre cellules dans sa

l'apprentissage, afin de bien expliquer les sub-

version hybride, ce recycleur procure une

tilités des échanges...

72

PM36_Matosessai_BAF.indd 72

D. Deflorin

AVENTURE

ÉPAVE

PARTIR PLONGER

ACTUS

l e i r é t a m à l’essai

36

08/12/10 13:56


31 PM36_Matosessai_BAF.indd 73

73 08/12/10 13:56


PLANÈTE OCÉANS

PHOTO

Le Sentinel Caractéristiques, design

recyleur ne dégage cependant pas un poids

fermeture du capot, car un petit défaut de

Le Sentinel est certainement le recycleur le

apparent supérieur à celui de l'Inspiration et

conception peut vous amener à coincer le faux-

plus high-tech jamais construit, avec deux

vous obligera en conséquence à vous lester de

poumon et à le percer. Enfin, on peut noter que

versions Standard et Expedition. Cette der-

4 à 6 kg suivant votre équipement de protection

les batteries sont rechargeables.

nière va jusqu'à intégrer la mesure de la pres-

contre le froid. Ceci peut s'expliquer par la

sion partielle de CO2 ! Bien qu'elle manque

taille imposante des tuyaux de la boucle,

encore un peu de précision, aussi bien dans la

s'ajoutant au choix d'une caisse en plastique.

Au pilotage durant l'immersion

valeur que dans l'analyse, beaucoup de plon-

La forme et la position de la bouée et de son

Comme pour tous les recycleurs d'aujourd'hui,

geurs y voient là une nette avancée. Mais ce

inflateur en surprennent plus d'un. Certains

les quatre HUD permettent une interprétation

n'est pas tout sur le CO2. Si l'épuration se fait

fi nissent par les attacher sur le torse pour pou-

facile et sans équivoque. "Vert" pour "tout est

au moyen classique de la chaux sodée, la car-

voir toujours les retrouver.

ok", "vert + bleu" pour annoncer un "warning",

MÉDECINE

TECHNIQUE

touche est placée au cœur du canister, avec

JOURNAL DES PROS

G. Di Raimondi

V. Chadourne

MATÉRIEL

AVENTURE

ÉPAVE

PARTIR PLONGER

ACTUS

l e i r é t a m à l’essai

"rouge + vibreur intégré à la pièce bouche" pour

un dispositif spécifique permettant de main-

L'avant et l'après-plongée

l'alerte et enfin "blanc et blanc clignotant" pour

tenir voire d'améliorer la température de travail

La machine est assez facile d'accès et l'entre-

le respect des protocoles de décompression

du fi ltre pour un meilleur rendement de la

tien quotidien se fait aisément, notamment

(Bülmann avec Deep Stop). Un ordinateur prin-

chaux. Le gaz, après avoir traversé la cartouche

avec le poumon détachable. Ce faux-poumon,

cipal type VRX et un afficheur secondaire vous

et profité de la réaction chimique exother-

traité anti-bactérien, est considéré comme

permettront de contrôler vos paramètres de

mique, va remonter le long du canister pour

consommable (35-40 €). Plusieurs séquences

plongée. Il vous laissera même la possibilité de

jouer un rôle d'isolant renforcé de sa propre

de check son proposées par l'ordinateur VRX.

désactiver les cellules de votre choix, afin de ne

température. En outre, l'appareil est équipé de

La principale intègre la pré-ventilation. Une

pas laisser polluer le calcul du contrôleur de

deux systèmes de HUD : un pour le plongeur-

fois terminée, vous devrez recommencer cette

PpO2 constante par un comportement héré-

pilote et l'autre pour le coéquipier.

séquence, si vous ne vous immergez pas dans

tique d'une cellule. La logique de ces ordina-

Au départ, le fabricant avait pour ambition de

les 30 minutes, à moins que vous ne préfériez

teurs n'est pas très intuitive, bien que le VRX

faire passer cette machine pour un recycleur

passer outre. Ceci conduit une majorité de

ait été clairement amélioré par rapport aux pre-

loisir. Mais l'encombrement et le poids du

plongeurs à ne réaliser cette phase qu'une fois

mières versions du VR3. Peu de plongeurs

Sentinel sont au fi nal trop importants. Plus

arrivé sur site...

connaissent vraiment les applications et les

lourd que ses concurrents (40 kg environ), ce

Il faudra cependant faire très attention à la

utilisations de toutes les fonctions. (

74

PM36_Matosessai_BAF.indd 74

36

08/12/10 13:56


31 PM36_Matosessai_BAF.indd 75

75 08/12/10 13:57


PARTIR PLONGER

ACTUS

l e i r é t a m à l’essai En tant que "recycleux", vous ne disposerez

de son encombrement et du niveau de déve-

Si on ajoute à tout cela une compacité incon-

que d'un seul scaphandre pour toutes vos pra-

onique. Le rEvo, loppement de sa partie électronique.

testable, le rEvo grimpe sur la première

tiques. Vous répéterez les procédures, main-

un ensemble de quant à lui, prend l'allure d'un

marche du podium. Un bémol tout de même :

tiendrez vos acquis et affi nerez votre tech-

osables dans la modules évolutifs et transposables

il est un peu plus cher que ses concurrents...

nique au fi l du temps. Il est donc nécessaire

simplicité : caisse en inox ou en titane, blocs

Les deux autres machines sont à égalité.

d'envisager l'aspect évolutif dont pourra vous

u en aluminium 3 litres en acier lourd, léger ou

faire bénéficier votre recycleur.

tage pour mieux ajuster votre lestage

L'Inspiration/Evolution, placé par son fabri-

al ou et votre assiette ; fi ltre axial

cant à mi-chemin entre la plongée loisir et

omie radial pour l'adapter à l'autonomie

sportive, semble parfaitement adapté pour

e en et à la profondeur ; pilotage

ce genre de pratique. En revanche, il est sou-

mode mécanique, hybride

vent customisé quand il s'agit d'intégrer la

ou full électronique suivant

plongée tek. Concernant le Sentinel, nul

votre aspiration ou les zones

doute que ce recycleur ne pourra plaire aux

d'évolution tout en augmen-

plongeurs loisir compte tenu de son poids,

tant le niveau de sécurité...

Principales caractéristiques & synthèse des essais

PHOTO

MATÉRIEL

AVENTURE

ÉPAVE

PODIUM & CONCLUSION

Ap Diving

ITEMS

TECHNIQUE

PLANÈTE OCÉANS

ENCOMBREMENT (CM) VOLUME (DM3)

Inspiration

Evolution

Standard rEvo III

Mini rEvo III

Sentinel

Gros

Petit

Gros

Petit

Gros

65 x 45 x 35

49 x 31 x 35

62 x 28 x 22

54 x 26 x 21

62 x 40 x 30

102,37

70,31

53,86

49,59

74,4

37

26

31,4

31,1

37

POIDS PRÊT À PLONGER (KG)

41

34

32

32

43

2 sur les épaules

2 sur les épaules

2 dorsaux

2 dorsaux

1 dorsal

FAUX-POUMONS CONFORT VENTILATOIRE

++ toutes positions

++ toutes positions

+ allongé, - debout

+ allongé, - debout

Bien, toutes positions

OPTION BOV

Oui

Oui

Non

Non

D'origine

GESTION O2

eCCR

eCCR

m, e, ou hCCR

m, e, ou hCCR

eCCR

CARTOUCHE CO2

Radiale

Radiale

Axiale/Radiale

Axiale/Radiale

Axiale

CHAUX EMBARQUÉE (KG)

2,45

1,81

2,7

2,7

2,3

CONSO CHAUX KG/H À 4°C

2,45 kg/3 h = 1,15

1,81 kg/2 h = 0,91

1,35 kg/2 h = 0,68

1,35 kg/2 h = 0,68

2,2 kg/3 h = 0,73

Tempstick

Tempstick

À l'étude

À l'étude

Capteur CO2

VOLUME DES BOUTEILLES MÉDECINE

VR Technology

POIDS RÉEL (KG)

OPTION GESTION CO2

JOURNAL DES PROS

rEvo rebreathers

ALARMES ORDINATEUR, CONTRÔLEUR NOMBRE DE CELLULES

2 x 3 litres

2 x 2 litres

2 x 3 litres

2 x 3 litres

2 x 2 litres

Visuelle + sonore

Visuelle + sonore

Visuelle

Visuelle

Visuelle + vibreur

Vision

Vision

Shearwater

Shearwater

VRX

3 communes

3 communes

3 à 5 indépendantes

3 à 5 indépendantes

3

REDONDANCE

Partielle

Partielle

Complète

Complète

Partielle

ÉNERGIE

2 x CRP2

2 x CRP2

2x2+1x9v

2x2+1x9v

Accus rechargeables

Bien, en Angleterre

Bien en Angleterre

Bien, en Belgique (francophone)

Bien, en Belgique (francophone)

Bien en Angleterre

SAV

76

PM36_Matosessai_BAF.indd 76

36

09/12/10 15:29


au vieux plongeur Le spécialiste de la plongée et de la chasse sous marine TEKNODIVER (fabrication CEE): plus de 65 modèles, la gamme la plus complète Semi-sec SILVER: Monopièce 7 mm Fermeture dorsale T-ZIP Manchons chevilles et poignets. Renforts en supratex.

269 €€

Vêtement sec NEXO Doubles manchons. Fermeture dorsale Renforts en supratex. Bottillons néoprènes.

Vêtement EVOLUTION 3mm néoprène. Doubles manchons inversés. Fermeture ventrale métal. Renforts en Kevlar. Le plus facile et confortable .

999 €€

599 €€

POLAR Superflex: Monopièce 5 ou 7 mm Surveste sans manches en 5 mm Fermeture dos avec double étanchéité. Manchons chevilles et poignet + fermeture à glissière.

299 €€

Semi-sec Gold: Monopièce 7 mm Fermeture dorsale T-ZIP Doubles manchons inversés. Coupe anatomique. Renforts en supratex.

349 €€

Découvrez la gamme NARDI au salon de la plongée Atlantic 6m3 Essence ou électrique 4 étages de compression À partir de 1999€€

Nouvelle gamme NARDI 2010:

Garantie de 2 ans

Série M3 insonorisée Purges automatiques. Cylindres chemisés fonte. Pompe à huile et barbotage. Refroidissement surdimensionné. À partir de 7999€€

Série O La réponse aux problèmes de place De 13 à 20 m3 Cylindres chemisés fonte. Pompe à huile et barbotage. À partir de 5999€€

Série Narguilés De 210 à 400 l/mn À partir de 14,5 kg Pompe à huile et barbotage. Essence ou électriques À partir de 599€€

vieuxplongeur.com sur Internet depuis 1996 Visitez la Nouvelle caverne d’’Ali baba des plongeurs 42, rue du rouet 13006 Marseille Tel : 04 91 48 79 48 (parking gratuit) PM36_Matosessai_BAF.indd 77

09/12/10 15:30


ACTUS

photo

PARTIR PLONGER

les nouveautés

MARTINE CARRET T

CAISSONS POUR CANON S EOS 550D ET NIKON D300S

ÉPAVE

[Hugyfot]

PHOTO

MATÉRIEL

AVENTURE

Testés à 100 mètres En photographie sous-marine, les images obtenues avec des reflex n'ont rien de commun avec celles des APN. Mais pour beaucoup, le prix reste un frein à l’achat de l’appareil et de son caisson. Reste la peur de noyer son cher reflex, ancrée au fond de tout plongeur. Depuis 2009, le fabricant belge Hugyfot propose une option pour certains de ses caissons, le système Hugy Check (test de préplongée) qui permet de mettre artificiellement le caisson sous pression et d’en vérifier son étanchéité (comptez 350 €). Que ce soit pour les récents Canon 550D ou Nikon D300s, les caissons sont fabriqués en aluminium et testés à 100 mètres. Toutes les commandes sont accessibles au dos du caisson : mise en marche et arrêt, sélecteur de mode, diaphragme, vitesse, zoom, mise au point... Ils se ferment avec deux vis 6 pans (Allen). Le revêtement est en Teflon. La compatibilité des

shs, accessoires (bras de flashs, viewfinder...) est bien sûr assurée. La documentation est en anglais. Dimensions des caissons pour Nikon D300s ou Canon Eos 550D : 208 x 160 x 125 mm. Poids : 2,6 kg sans l’appareil. ( Prix du caisson pour Nikon D300s : 2.750 € (nu, sans dôme, ni prise flash). Distribution Raspail Photo Paris, tél. 01 43 35 07 67. ( Prix du caisson pour Canon 550D : sur demande. ( Rens. www.hugyfot.com

CARACTÉRISTIQUES DE L'EOS 550D ET DU D300S ( L’EOS 550D en bref : 18 Mpix, vidéo full HD, 12.800 ISO, écran LCD 7,7 cm. Prix : 799 € nu, 899 € avec l’objectif EF-S 18-55 IS, 1.099 € avec le 18-135 IS. Rens. www.canon.fr

( Le D300s en bref : 12 Mpix, vidéo 720 p (24 i/s), 6.400 ISO, écran LCD 7,7 cm, double logement cartes CF et SD, autofocus 51 points. Prix : 1.499 € nu. Rens. www.nikon.fr

LUMIX GF2 PLANÈTE OCÉANS

[Panasonic]

JOURNAL DES PROS

MÉDECINE

TECHNIQUE

In the pocket

CAISSON CD7 POUR EOS 7D [Subal]

Tout en aluminium

Caisson en aluminium avec deux poignées latérales pour le Canon EOS 7D, tre en général (variable étanche à 70 mètres. Poids de 2,5 kg, flottabilité neutre selon les accessoires montés sur le caisson). Dimensions : 245 x 180 x 145 mm. Un système de sécurité permet d’empêcher la fermeture du caisson si le joint torique n’est pas engoncé dans sa gorge. ( Prix : 3.294 € (sans hublot). ( Rens. www.subal.com ; www.sea-cruise.net (tél. 04 92 08 21 10).

78

PM36_photo nouvBAF.indd 78

Pesant moins de 270 g, le nouveau Lumix GF2 à objectifs interchangeables tient dans une poche avec ses dimensions étriquées : 113 x 68 x 33 mm. Son capteur LiveMOS 17,3 x 13 mm de 12 MP est équipé d'un système anti-poussière, sa plage de sensibilité s’étend de 100 à 6.400 ISO. L’enregistrement des fichiers en Raw est possible, tandis que les vidéos sont en HD 1.080i (25 ou 30 images/seconde) ou 720 p (25 ou 30 images/seconde). L’écran de 6,9 cm est désormais tactile. ( Prix : avec le 14-42 mm, environ 720 € ; avec le 14 mm f/2,4, environ 780 € ; en double kit, avec les 14 mm et 14-42 mm, environ 900 €. Une gamme d’objectifs en option étend ses possibilités, notamment l’objectif 3D 12,5 mm (249 € seul). ( Rens. www.panasonic.fr

Protection APN Protéger son compact sur un bateau n’est pas inutile ! Avec son tour du cou et sa pochette transparente, cet étui universel signé Quiksilver (8 x 11,5 cm) permet de ranger la plupart des APN et de les protéger des chocs, rayures et éclaboussures. ( Prix : 14,90 €.

36

08/12/10 17:02


Fantasea propose désormais un caisson étanche à 60 mètres pour le Coolpix L22 de Nikon. Caisson FL-22.

( Prix : 255 €. Rens. www. tekplongee.biz, tél. 02 40 35 24 65.

REFLEX E-5 [Olympus]

Boîtier magnésium Évolution de son reflex haut de gamme E-3, Olympus lançe le E-5 avec boîtier tropicalisé en alliage de magnésium. Le capteur 4:3 est désormais de 12 MP et un nouveau processeur permet de doperr la sensibilité à 6.400 ISO. La vidéo est enn HD 720 p (30 images/secondes). À noter l’utilisation de 10 filtres artistiques qui permettent d’obtenir différents effets sans avoir à traiter les images sur ordinateur. Cette option est également possible en vidéo. Écran 7 cm orientable sur 2 axes. ( Prix : 1.699 €, boîtier nu.

Nouveautés Aquatica Le fabricant canadien Aquatica se montre très dynamique et annonce plusieurs nouveautés intéressantes : une bague d'extension avec molette de contrôle de la mise au point pour les 16-35 et 17-40 mm Canon ; un système de blocage de hublots ; une lampe Aqua Led 800 photos et vidéos, dotée d'un angle d'éclairage de 90° ou d'une perche de commande à distance, avec moniteur étanche pour contrôler, depuis le bateau, un caisson placé dans l'eau. Nous y reviendrons. Plus classique, Aquatica annonce également l'arrivée de caissons pour les Nikon D3s, Sony Nex 5 et Canon 550D. Ce dernier, compact et léger, est doté de poussoirs plus ergonomiques pour être manipulés avec des gants, un accès plus aisé aux fonctions de base telles que exposition, ISO, contrôle du flash, vidéo… Il est équipé, au choix de ll'acquéreur, acquéreur, de prises es flashs type Nikonos, Ikelite, S6 ou fibre optique compatible Inon et Sea & Sea. Usiné en aluminium mach numérique, avec peinture protectrice anodisé sur machine à poudre, il est étanche à 90 mètres ( (130 mètres en option) et compatible a tous les accessoires de la marque. avec ( Prix : 2.010 € caisson nu. Importation Ra Raspail Photo Paris, tél. 01 43 35 07 67. ( Rens. www.aquatica.ca

LAMPES SOLA DIVE [Light & Motion]

À porter au poignet

Light & Motion lance une nouvelle gamme de lampes qui peuvent se porter au poignet, grâce à un scratch, ou sur le caisson à l'aide d'accessoires. Très compactes (5,7 x 10,1 cm), les Sola Dive Light & Motion sont légères (287 g) et se déclinent en trois puissances : 500, 600 ou 1.200 lumens. Caractéristiques communes : batteries Li-Ion, 3 puissances variables, technologie Led, interrupteur magnétique, temps de charge de 150 mn. Autonomie de la Sola 500 : 70 mn à pleine puissance 500 lumens, 140 mn à 250 lumens et 280 mn à 125 lumens. ( Prix : de 280 à 500 € environ. ( Rens. www.uwimaging.com

35 PM36_photo nouvBAF.indd 79

79 09/12/10 15:37


ACTUS

Bettina Balnis (Allemagne)

JOURNAL DES PROS

MÉDECINE

TECHNIQUE

PLANÈTE OCÉANS

PHOTO

MATÉRIEL

AVENTURE

ÉPAVE

PARTIR PLONGER

Plongeur de bronze portfolio.

PM36_Portfolio_BAF.indd 80

08/12/10 14:02


FMISM 2010 Le bec dans l'eau ? C'est un fait, le Festival mondial de l'image sous-marine connaît la crise. Ces dernières années, des rumeurs sur sa pérennité ont circulé, à plusieurs reprises. En 2009, plombé par des différends avec Antibes, sa ville de baptême, le Festival s'est vu contraint de déménager dans la cité phocéenne, au Palais du Pharo. Finalement, un mal pour un bien tant la manifestation avait besoin d'un second souffle. Et quel plus bel écrin que la capitale de la plongée pour renaître de ses cendres ? Mais depuis, beaucoup attendent que le Phénix sorte du marasme dans lequel il semble s'être installé... Cette année encore, les compagnons de la première heure avaient cependant fait le déplacement, ne reniant sous aucun prétexte le tremplin de talents qu'a pu représenter le Festival. Car une vérité demeure : pléthore de photographes ont fait leurs premières armes lors de ce rendez-vous, véritable réservoir d'artistes et de créateurs en tous genres. Alors pourquoi cette renommée qui s'étiole ? Pourquoi ce sentiment de désenchantement ? Photos et films présentés ne manquent pourtant pas d'éclat... Preuve s'il en faut avec les images de cette 37e édition, sélectionnées pour ce portfolio. Peut-être que la raison est à relever dans les choix du Festival. À commencer par cette curiosité du règlement qui n'interdit pas les montages et autres magies "photoshopiennes", sans exiger non plus les fichiers bruts. Du coup, plusieurs regards avertis se détournent et boudent le Palais du Pharo. À la rédaction de Plongée Magazine, loin de nous l'idée de lancer une épuration numérique ou une inquisition contre les adeptes du photomontage – il nous arrive parfois d'y avoir recours dans nos pages. Mais peut-être faudrait-il séparer les catégories, pour que les puristes ne s'offusquent plus et que le Festival retrouve toutes ses lettres de noblesse... CECILE CIONI

36 PM36_Portfolio_BAF.indd 81

81 08/12/10 17:07


ACTUS PARTIR PLONGER ÉPAVE

Claudio Gazzaroli (Suisse)

JOURNAL DES PROS

MÉDECINE

TECHNIQUE

PLANÈTE OCÉANS

PHOTO

MATÉRIEL

AVENTURE

Plongeur d'argent portfolio.

PM36_Portfolio_BAF.indd 82

Claudio Gazzaroli Plongeur d'argent portfolio.

08/12/10 14:02


Michael Aw (Australie) Plongeur d'or portfolio.

Michael Aw Plongeur d'or portfolio.

Michael Aw Plongeur d'or portfolio.

PM36_Portfolio_BAF.indd 83

08/12/10 14:02


ACTUS

Michael Aw

ÉPAVE

PARTIR PLONGER

Plongeur d'or portfolio.

AVENTURE

Bettina Balnis

JOURNAL DES PROS

MÉDECINE

TECHNIQUE

PLANÈTE OCÉANS

PHOTO

MATÉRIEL

Plongeur de bronze portfolio.

Claudio Gazzaroli Plongeur d'argent portfolio.

PM36_Portfolio_BAF.indd 84

08/12/10 14:02


Bettina Balnis Plongeur de bronze portfolio.

Thomas Vignaud (France)

Nicholas Samaras (Grèce)

Plongeur d'argent trio-photo.

Prix Ocean Geographic Society - Jellyfish-artistic.

Robert Hauswirth (France) Plongeur d'or trio-photo.

PM36_Portfolio_BAF.indd 85

08/12/10 14:03


JOURNAL DES PROS

MÉDECINE

TECHNIQUE PLANÈTE OCÉANS

PHOTO

MATÉRIEL

AVENTURE

ÉPAVE

PARTIR PLONGER

ACTUS

MER ROUGE EN CROISIÈRE

PM36_PlaneteOceans_BAF.indd 86

08/12/10 13:58


ÉGYPTE

Dolphin Watch

à Sataya

Dans le Sud égyptien, Shaab Sataya est l’un des rares endroits au monde où il est possible de côtoyer régulièrement des dauphins sauvages. C’est aussi l’occasion pour des écovolontaires d’aider un scientifique à collecter des données sur cette population et proposer des solutions pour la protéger. TEXTE ET PHOTOS CHRISTOPHE MIGEON

PM36_PlaneteOceans_BAF.indd 87

08/12/10 13:58


Ci-dessus, un dauphin sauvage de Shaab Sataya s’approche sans crainte d’une drôle de bête à poils et à palmes…

MÉDECINE

TECHNIQUE

PLANÈTE OCÉANS

PHOTO

MATÉRIEL

AVENTURE

ÉPAVE

PARTIR PLONGER

ACTUS

MER ROUGE EN CROISIÈRE

l

es dauphins sont des salauds. Le jugement peut

sympathique, on a attribué à cet indécrottable optimiste

paraître, reconnaissons-le, un peu sommaire, mais qu’on

une brouettée de bons sentiments dégoulinant de miè-

en juge plutôt : alors qu’un journaliste conciliant et

vrerie. Et que le dauphin, il est gentil, et que le dauphin,

amène, équipé d’un matériel coûteux et sophistiqué, fait

il aime bien les gens, et oh, regardez les bébés comme ils

le déplacement depuis la lointaine Europe pour se porter

sont mignons, et que je verse ma larmouillette derrière le

à leur rencontre, plein de bonne volonté, mu par le seul

masque. Quelle arnaque. N’importe quel cétologue vous

désir de la fraternisation interespèces, et éventuellement

dira que la gent dolphine compte son lot de détraqués, de

l’opportunité de faire un ou deux clichés susceptibles de

violeurs et de meurtriers. Mais l’anthropomorphisme est

lui faire gagner sa vie, ces marsouins confits d’arrogance

plus fort que tout. Tant pis pour ceux qui font la tronche,

jouent les indifférents, gardent leurs distances et préfè-

comme les requins, même si avec deux cent millions de

rent aller faire les marioles devant une cargaison de snor-

morts chaque année, ils ont de bonnes raisons de la faire.

kellers bedonnants débarqués la veille du fin fond de l’Ou-

Leur sale gueule leur vaudra toujours d’être cantonnés au

ral. On a rarement porté l’ingratitude à de tels niveaux. De

rôle de bad guys qu’on exhibe en fin de visite d’aquarium

tout façon, avouons-le, je n’ai jamais beaucoup aimé ces

pour faire frissonner la marmaille. Place au Prince des

bestioles. Je reconnais toute l’énormité de cette asser-

Océans, Ambassadeur du Grand Large, Son Excellence

tion. Cela semble aujourd’hui aussi incongru que d’affir-

du Rire en Coin, Monseigneur du Melon Bombé, bref, Sa

mer “je n’aime pas les enfants” lors d’une fête de patro-

Majesté le Dauphin. En mer Rouge, Shaab Sataya, du côté

nage. On en a fait rôtir sur le bûcher pour moins que ça.

de Marsa Alam, est l’un des principaux temples où les

Mais j’assume. Les dauphins me paraissent jouir d’une

foules en extase viennent adorer leur dieu à peau lisse.

notoriété et d’une réputation parfaitement imméritées.

Chaque jour, généralement au petit matin, entre trente et

JOURNAL DES PROS

deux cents dauphins, plus exactement des dauphins à

88

PM36_PlaneteOceans_BAF.indd 88

Arnaque sentimentale ?

long bec, rentrent dans la baie pour s’y reposer après une

Tout vient sans doute de ce fameux “sourire”, affiché

nuit de chasse au large. Et chaque jour, des dizaines

en toute circonstance, dans les mailles d’un filet ou au

de navires chargés de touristes viennent leur rendre

bout d’un hameçon. À cause de cette petite commissure

visite. Lorsque Patrick Louisy, docteur en océanologie

36

08/12/10 13:58


biologique, décide d’organiser en 2007 un stage d’obser-

Première rencontre

vation des dauphins de Sataya avec la collaboration

Le jour se lève sur un lagon à la surface lisse et tendue

d’écovolontaires, l’objectif n’est pas vraiment de complé-

comme la peau d’un tambour. À bord règne une curieuse

ter les études exhaustives qui existaient déjà sur Stenella

ambiance, ce mélange d’expectative fébrile et de curio-

longirostris. “L’espèce avait été étudiée pendant dix ans à

sité impatiente que l’on retrouve un peu chez les enfants

Hawaii par Norris, ainsi qu’à Fernando do Noronha par

le soir de Noël lorsqu’ils tournicotent autour du sapin. Les

Kiefer. L’idée était plutôt de collecter des informations sur

dauphins ne devraient pas tarder ! Patrick connaît bien ce

leur rythme journalier, leur structure sociale, et mesurer

bouillant désir de rencontre : “Le premier jour, je laisse les

de façon rigoureuse l’incidence de l’approche des snorkel-

gens libres d’aller voir à leur guise les dauphins. On ne

lers sur leur comportement afin de suggérer aux autorités

peut rien en tirer tant que ce contact n’a pas eu lieu. On

une gestion pertinente du problème.” Depuis, trois stages

les voit alors revenir avec des étoiles dans les yeux, c’est

ont déjà permis d’engranger des données sur la position

tout à fait étonnant. Avant la première rencontre sous

des groupes, leur composition, leur activité… Ce qua-

l’eau, les stagiaires sont complètement dans le domaine

trième et dernier stage vise plus particulièrement à

du fantasme. Après, on peut commencer à travailler !”

décrire leurs réactions face aux visiteurs.

Alors vite, les palmes et le masque - où ai-je encore fourré

En haut, chez les Stenella longirostris, les mâles sont en général plus grands que les femelles. Vignettes, de gauche à droite, belle évolution d’une stagiaire Dolphin Watch parmi les dauphins à long bec. Moment de tendresse entre deux dauphins, ou simple jeu ? Les dauphins à long bec sont réputés pour leurs sauts et leurs vrilles hors de l’eau.

10 conseils pour nager avec les dauphins (Extraits du protocole proposé par Géraldine et Fabrice Boissier, François Ceccaldi et Patrick Louisy) ( Prendre son temps pour la mise à l’eau (glisser dans l’eau sans bruit et s’éloigner du semi-rigide).

( Se disperser en petits groupes de deux à quatre personnes. ( Nager parallèlement au banc de dauphins. Ne pas nager directement vers eux. ( Rester calme en toute occasion. Les laisser s’approcher en évitant tout mouvement

brusque. ( Ne pas chercher à les toucher, ils viendront au contact s’ils le souhaitent. ( Nager uniquement avec les palmes, en les gardant dans l’eau. Éviter les éclaboussures. ( Les dauphins font souvent des

boucles ou des allers-retours. Il suffit parfois d’attendre qu’ils repassent. ( Pour anticiper leurs déplacements, regarder la direction des ailerons en surface. ( S’ils sont d’humeur badine, quelques apnées ou pirouettes

sous l’eau peuvent éveiller leur curiosité et les faire s’approcher. ( Selon leur personnalité ou l’heure de la journée, ils peuvent être tour à tour distants, indifférents, curieux, voire joueurs. Il faut s’adapter sans forcer le contact.

36 PM36_PlaneteOceans_BAF.indd 89

89 08/12/10 13:58


MATÉRIEL

AVENTURE

ÉPAVE

PARTIR PLONGER

ACTUS

MER ROUGE EN CROISIÈRE

plus de cinq minutes au pilote aux yeux de faucon pour repérer une escadrille d’ailerons brisant le miroir tur-

PHOTO

Ci-contre, le groupe de stagiaires observation dauphins, sous la houlette de Patrick Louisy.

quoise. Une trentaine de stenelles nagent calmement - mais résolument - en direction du fond de la baie. Dernières recommandations avant la mise à l’eau, sorties tout droit de la Charte Dauphin rédigée en 2008 par

Parole d’écovolontaire PLANÈTE OCÉANS

TECHNIQUE MÉDECINE JOURNAL DES PROS

ce foutu tuba ? - et au semi-rigide fissa ! Il ne faut guère

Ci-dessus, une écovolontaire note des informations qui seront utiles aux scientifiques.

Cyril Bach, informaticien, 47 ans, Niveau 2, 110 plongées “J’avais déjà nagé une ou deux fois avec des dauphins. Cette fois-ci, je voulais aller au-delà de cette simple prise de contact, faire autre chose que de nager derrière eux et comprendre un peu mieux leur comportement. Ce n’est qu’une fois passées les émotions des premières rencontres qu’on est vraiment à même de faire des observations. Mais dans tous les cas, ces animaux véhiculent une charge émotive très forte. Hier, un dauphin s’est collé le long de mon épouse pendant quelques secondes avant de la tapoter deux fois du museau. En remontant sur le semi-rigide, elle a dit que si un autre lui refaisait ça, elle repartait avec !”

90

PM36_PlaneteOceans_BAF.indd 90

Patrick, Géraldine et Fabrice Boissier et François Ceccaldi - un document distribué aux touristes et aux clubs locaux - : aborder les dauphins par le côté et éviter de nager derrière eux. Pas de mouvements brusques, respirer calmement. Conserver la quiétude d’un bonze tibé-

une nouvelle mise à l’eau et quelques secondes de proxi-

tain. Et surtout, règle d’or, laisser le dauphin décider de la

mité. On peut aussi faire le bouchon en surface, les yeux

rencontre. Bon eh bien d’accord, on va faire comme ça.

rivés dans le bleu, en attendant que ces messieurs-dames

Sauf que notre mise à l’eau étant tellement parfaite - un

les cétacés daignent montrer le bout de leur bec. J’en

commando d’anguilles n’aurait pas fait moins d’écla-

connais qui attendent encore.

boussures - la petite troupe ne semble même pas remarfaiblir. Si bien que pour poursuivre l’observation, chacun

Écovolontaire : un boulot à temps plein

se glisse dans leur sillage et commence à faire fonction-

Le lendemain, les choses sérieuses commencent. Observer

ner l’huile de genou. Les moines bouddhistes se transfor-

les dauphins selon un protocole scientifique n’est pas vrai-

ment en nageurs de combat. Des mères flanquées de

ment une sinécure. Dans le programme classique, trois

leurs petits semblent protégées par un gang de mâles,

équipes de deux sont opérationnelles dès potron-minet

reconnaissables à leur dorsale (au bord antérieur plus

jusqu’au crépuscule, l’une postée sur le pont du bateau

droit) et à une espèce de bosse postanale. Des adoles-

pour noter à l’aide de jumelles la position des différents

cents tentent quelques voltes sur les côtés, mais l’heure

groupes de dauphins dans la baie, la seconde sur un semi-

n’est manifestement pas à la rigolade. La troupe aussi

rigide pour décrire les paramètres “aériens” d’un groupe, et

glissante qu’une savonnette se hâte vers un mystérieux

la dernière dans l’eau pour les observations subaquatiques.

rendez-vous. Après vingt minutes de PMT rappelant les

Chacun relève ses paramètres toutes les cinq minutes. Les

meilleurs moments du Niveau 4, les caudales finissent par

équipes sont remplacées toutes les trois heures. Et il y a

se perdre dans le bleu, et seuls les plus vaillants ou les

encore la possibilité de plonger entre les séances d’obser-

plus entêtés poursuivent le combat. On se rappelle alors

vation. Autant dire que le soir, les stagiaires n’ont pas trop

qu’il y a un semi-rigide pas loin qui pourrait permettre

de problèmes pour trouver le sommeil. L’écovolontariat est

quer que nous sommes là et poursuit sa croisière sans

36

08/12/10 13:59


Les dauphins à long bec mesurent entre 1,30 et 2,40 mètres, pour un poids allant de 23 à 100 kg.

Les premiers résultats

Touristes “lâchés” parmi un groupe de dauphins, à Sataya.

Même si, au moment du bouclage, l’ensemble des données n’avaient pas fini d’être analysées, Patrick Louisy a pu mettre en évidence certaines conclusions : (Approche semi-rigide : choisir de préférence une approche à vitesse lente, se terminant de façon tangentielle par rapport au déplacement des dauphins. ( Lieu de mise à l’eau : la position du point de mise à l’eau par rapport au groupe de dauphins (à côté, devant,

derrière) ne semble pas influer sur leur réaction d’évitement. Par contre, larguer les snorkellers au milieu des dauphins pose clairement problème… Un comportement inadéquat des semi-rigides (vitesse trop rapide, évolutions fantaisiste), même à 20 ou 25 mètres des dauphins, entraîne une réaction de fuite, parfois brutale. (Modalités de mise à l’eau : globalement, la réaction d’évitement des

dauphins augmente avec le nombre de snorkellers largués. Les dauphins réagissent assez fortement à une mise à l’eau de mauvaise qualité (très éclaboussante). En revanche, ils semblent ne pas faire de différence entre une mise à l’eau “parfaite” (très fluide, sans bulles) et une mise à l’eau “tout juste correcte”. (Comportement des snorkellers dans l’eau : leur nombre ne semble pas changer la gêne occasionnée aux dauphins. En revanche, leur attitude est décisive : des nageurs proches les uns des autres et très agités entraînent une réaction d’évitement maximale. À l’inverse, des nageurs espacés et présentant un comportement calme n’induisent pas de réaction d’évitement notable (et attirent même parfois les dauphins).

une aubaine pour les scientifiques : Patrick estime que l’effort cumulé sur une journée de stage classique équivaut à soixante-dix ou quatre-vingts heures d’observation. Et de l’observation rigoureuse, puisque contrairement aux cétologues qui mettent rarement la tête sous l’eau, ses équipes parviennent à compter précisément les individus (à 5 % près) et pointer exactement leurs activités. À 7 h 30, les premiers semi-rigides de touristes pénètrent le lagon. Le grand rodéo commence. Quelques pilotes sont exemplaires : approche tangentielle, dépose des snorkellers à une distance raisonnable, mise à l’eau gracieuse, palmage fluide et silencieux. Superbe. Sous l’eau, le groupe de dauphins observé ne semble pas s’émouvoir des nouveaux venus. Hélas, les autres ne s’embarrassent pas d’autant de formalités. La plupart des dinghys foncent à fond les boudins sur les animaux pour larguer dessus leur cargaison de phoques à maillot, les autres vont jusqu’à leur couper la route pour les rabattre vers leurs clients déjà à l’eau.

36 PM36_PlaneteOceans_BAF.indd 91

91 08/12/10 14:00


TECHNIQUE

PLANÈTE OCÉANS

PHOTO

MATÉRIEL

AVENTURE

ÉPAVE

PARTIR PLONGER

ACTUS

MER ROUGE EN CROISIÈRE

Nos observateurs notent des sursauts de surprise ou des

du lagon en huile de friteuse, une petite troupe de quinze,

accélérations du rythme en réaction aux vrombisse-

partagés entre la sieste, les jeux érotiques et la gaudriole,

ments d’hélices et autres immersions fracassantes.

acceptent notre invitation et viennent au contact lors d’une

Bientôt, la rivière tapageuse de snorkellers fait rouler ses

ronde turbulente. Des adolescents jouent les cadors en vi-

flots tumultueux sur les brisées des dauphins. On y dis-

rant au ras des masques avant de filer en vrille vers la sur-

En haut, de gauche à droite, une écovolontaire récupère les déjections de dauphins à l’épuisette pour analyse. On y retrouve au microscope de petits becs de calmars.

tingue des nageurs de crawl, des éclabousseurs paten-

face, un trio d’exhibitionnistes fornique sans pudeur ni re-

Le lagon de Sataya.

tés, des types qui gardent un bras en l’air pour garder les

tenue, tandis qu’une mère pédagogue passe calmement

Vignettes, de gauche à droite, des poissons cochers de mer Rouge (Heniochus intermedius).

palmes sous l’eau, des rombières à brassière, des mys-

pour présenter à son petit ces drôles de bestioles à poils

tiques qui tendent une main avide en direction du Messie

venues du monde d’en haut. On jurerait avoir perçu une

à long bec, guettant sans doute un signe, peut-être un

étincelle de surprise dans la prunelle du bambin. Salauds

message de ce fils de Mère Nature. Hélas, contre toute at-

de dauphins, ils vont finir par me faire pleurer ! (

tente, sa Sainteté n’a rien à révéler à ses disciples barboteurs et leur abandonne en guise de versets quelques cha-

MÉDECINE

pelets d’excréments filandreux dans lesquels les plus aguerris reconnaîtront de minuscules becs de calmar. À tout bien réfléchir, les dauphins ne sont pas si mauvais que cela. Des hommes harcelés de la sorte auraient corrigé cette pataugeoire démoniaque à grands coups de caudale dans la face depuis longtemps. Certains vicieux auraient JOURNAL DES PROS

Des fusiliers à ligne jaune (Caesio varilineata).

même sûrement trouvé au tuba un nouvel usage. Du côté des écovolontaires, les sorties en mer, les données et les coups de soleil s’accumulent. Les émotions aussi. Par une

LES VOYAGES BIO SOUS-MARINE En association avec Blue Lagoon, Patrick Louisy organise chaque année des séjours à caractère scientifique, dont certains peuvent porter sur l’observation de dauphins. Ces voyages s’adressent à des plongeurs autonomes

(Niveau 2) avec une bonne expérience de la plongée en mer ou à des snorkellers habitués à pratiquer la randonnée palmée en mer. Aucune formation ou expérience particulière en biologie marine n’est demandée.

Pour plus d’infos, contacter Patrick Louisy de l’association PeauBleue. Tél. 04 67 21 09 20 ; bio.marine@wanadoo.fr. Blue Lagoon Paris : 81, rue Saint-Lazare, 75009 Paris. Tél. 01 44 63 64 10 ; www.blue-lagoon.fr/ Biologiesousmarine.asp

de ces belles après-midi sans vent qui transforment l’eau

92

PM36_PlaneteOceans_BAF.indd 92

36

08/12/10 14:01

PM35 Divo


Le site internet dédié à la plongée et au monde sous-marin

Actualités Préserver Voyager S’’équiper Pratiquer Partager

s, e v i d l a M , Egypte … s o g a p a l a G

es h c fi 0 7 e d plus arer p é r p r u o p pratiques jour é s n i a h c o r votre p

www.divosea.com Professionnels de la plongée ? Vous souhaitez communiquer sur Divosea, contactez-nous : contact@divosea.com

36

PM35 Divosea1.indd 15 PM36_PlaneteOceans_BAF.indd 93

93 05/11/10 14:48 08/12/10 14:02


ACTUS

MER ROUGE EN CROISIÈRE

AVENTURE

ÉPAVE

PARTIR PLONGER

fiche bio

Un dauphin

MATÉRIEL

qui part en vrille Oui, c’est vrai, il a le nez un peu long. Et alors ? Cela ne l’empêche pas d’avoir de l’allure. Une robe tricolore, avec des flancs gris souris, sur le dos une cape foncée et sur le

PHOTO

ventre, une tache un peu plus claire. Chez lui, on porte le melon effilé et on arbore un épiderme lisse, souple et élastique qui pourrait faire envie à de nombreux adolescents bourgeonneux. Une peau de gagnant faite pour minimiser

JOURNAL DES PROS

MÉDECINE

TECHNIQUE

PLANÈTE OCÉANS

les turbulences et favoriser un écoulement laminaire. Mais ce sportif fin et racé se distingue surtout par ses figures aériennes. Les Anglo-Saxons ne s’y sont pas

DORMIR COMME UN DAUPHIN, NON MERCI On n’a jamais vus de dauphins à long bec dormir sur leurs deux oreilles, ni à poings fermés d’ailleurs. Comme chez tous leurs collègues dauphins, leur respiration est entièrement volontaire. Le dilemme est donc

d’importance : dormir ou se noyer. Un compromis a pourtant été trouvé : le sommeil unilatéral. Les hémisphères cérébraux se mettent en veille l’un après l’autre, mais jamais en même temps, de façon à garder le contrôle de l’évent et le contact avec l’environnement. L’œil opposé à l’hémisphère endormi

est fermé ; l’autre, généralement tourné vers le reste du groupe, reste ouvert. Les dauphins doivent se contenter de ce sommeil alternatif qui s’échelonne en tranches de quelques minutes à deux heures pour un total de huit heures par jour. Mieux vaut dormir comme un loir que comme un dauphin…

trompés et ont choisi de le nommer “spinner dolphin”, en référence à ses acrobaties échevelées. “To spin, spun,

également claquer de la queue en surface, parfois de

spun”, rappelons-le à ceux qui n’ont pas fait anglais

la tête ou du dos, souvent juste avant une plongée ou

première langue, signifie “tourner autour de son axe”.

pour signaler un danger. C’est un grégaire qui aime la

De fait, notre gymnaste adore faire la toupie. Les scienti-

compagnie. Il évolue en groupes assez lâches, un genre de

fiques ont repéré un champion qui faisait jusqu’à sept

tribu qui peut s’associer parfois à d’autres groupes, parfois

tours sur lui-même. Candeloro peut retourner au vestiaire.

même d’espèces différentes comme le dauphin tacheté de

Pourquoi ces tourniquets endiablés ? Personne ne le sait

l’Atlantique (Stenella frontalis) ou le grand dauphin

vraiment. Ce manège enchanté lui met sans doute le cœur

(Tursiops truncatus). La nuit, tout ce petit monde part au

en fête et lui fait tourner la tête. Et il maîtrise encore bien

large pour aller traquer poissons et céphalopodes qui

d’autres pitreries : sauts courbes, sauts de saumon,

remontent des profondeurs (sardines, harengs, crevettes,

pirouettes et culbutes cul par-dessus tête. Voilà un cétacé

calmars…). Les apnées sont de l’ordre d’une quinzaine de

qui doit se rêver oiseau. D’ailleurs, il est presque aussi

minutes et ne dépassent guère les 250 mètres. Pour captu-

bruyant qu’une volaille. Sous l’eau, on entend ses clics et

rer ses proies, la stenelle use et abuse de l’écholocalisation,

ses sifflements bien avant de le voir. Ces deux sons forment

un sonar très précis qui fonctionne avec des sons envoyés,

la base du langage dauphin, l’idée étant de parvenir à

réfléchis sur un obstacle ou un animal et réceptionnés en

combiner deux, trois, voire quatre couches superposées de

retour par le melon. Des sons basses fréquences sont émis

clics et de sifflements. Seuls les individus les plus âgés y

en nage normale, mais pour obtenir des infos plus précises,

parviennent. On distingue aussi des sifflements aigus qui

notre sous-marinier utilise des fréquences plus élevées.

lui permettent de s’annoncer, mais aussi des gémisse-

De quoi dénicher un casse-croûte dans l’obscurité la plus

ments, grincements et autres miaulements. Notre ami va

complète…

94

PM36_Planete oceans_BAF.indd 94

Fiche d’identité Stenella longirostris, dauphin à long bec ( Embranchement : Vertébrés ( Classe : Mammifères ( Ordre : Odontocètes ( Famille : Delphinidés ( Longueur : Entre 1,20 et 2,30 mètres ( Poids : Entre 23 et 100 kg ( Répartition : Eaux tropicales et subtropicales

36

08/12/10 18:26


Quelle que soit votre couleur, vous la trouverez parmi les milliers d’’autres de la sublime mer Rouge . Pour votre sécurité et votre plaisir, réservez votre plongée avec un membre CDWS. Trouvez sur www.cdws.travel, la liste des opérateurs de plongée légaux en mer Rouge égyptienne. Photo: Kimmo Hagman

PM36_PlaneteOceans_BAF.indd 95

www.cdws.travel

36

95 08/12/10 14:02


ACTUS

e u q i n h c e t

JOEL GALLIEN JOËL

PHOTO

Loisir ou sport

À gauche, dans une approche sportive, le plongeur multiplie les entraînements en piscine. À droite, le plongeur dit "loisir" ne pratique que quelquefois dans l'année, souvent à l'occasion de voyages sous les tropiques.

PLANÈTE OCÉANS

quelle est votre plongée ? TECHNIQUE

MÉDECINE JOURNAL DES PROS

D. Deflorin

D. Deflorin

MATÉRIEL

AVENTURE

ÉPAVE

PARTIR PLONGER

plongeurs débutants

à

Dans toutes les activités, et la plongée n'y fait pas exception, il existe différentes pratiques pour différents publics. Mais entre loisir et sport, les plongeurs français ont parfois du mal à se positionner... Performance et pratique

Cette différence de public existe dans tous les

tion, il y avait ceux de la plongée militaire.

Le sport est synonyme de performance. Mais en

sports et en plongée également. Il y a la famille de

Mais depuis quelques années, avec l'avène-

plongée d'exploration, il n'y a pas de compétition.

la plongée loisir récréative, qui pratique plutôt à

ment d'une pratique plus tournée vers le

Et ceci semble cruellement manquer pour cer-

des occasions bien particulières, comme la haute

plaisir, le plongeur ne serait plus en droit de

tains ! La preuve ? Qui n'a pas fait l'objet d'une

saison estivale ou lors de déplacements en mer

l'origine des cursus de forma-

se considérer comme un nageur sportif, ne

comparaison sur la consommation la plus basse

chaude. À l'opposé, le plongeur sportif s'immerge

pourrait plus suivre des profils engagés en

ou l'absence de lestage, par exemple ? Quel plon-

toute l'année, que ce soit pour explorer ou pour

structure sans être décrié comme aspirant aux

geur ne s'est jamais fixé une profondeur comme

s'entraîner afin d'élargir le champ du possible

commandos ! Il sera limité dans sa pratique

la prochaine étape à dépasser ?

(profondeur et durée), aussi bien sur le plan tech-

(environnement, règlement, hiérarchie...) en

Dans notre activité, la performance ne va pas s'ex-

nique, physique que mental.

dépit de ses motivations et de son niveau. La

primer à l'aide d'un chronomètre. Pour autant,

notion d'entraînement, qui n'était déjà pas en

nous ne sommes pas tous au même niveau et ne

Une question de niveau ?

odeur de sainteté, finit par complètement dis-

devons pas tous avoir la même pratique. Dans le

La plongée sportive n'est pas la suite de la

paraître alors que les certifications sont à vali-

vélo, on fait bien la différence entre cyclotouristes

plongée loisir récréative. La différence va appa-

dité permanente.

et cyclistes compétiteurs au Tour de France.

raître à partir du Niveau 1, dans la philosophie

96

PM36_TechDeb_BAF.indd 96

36

08/12/10 17:58


Repères PROFILS

PLONGEUR LOISIR RÉCRÉATIF

PLONGEUR SPORTIF

PRATIQUE

À l'occasion, durant les vacances

Toute l'année, membre d'une structure

CONDITIONS DE LA PRATIQUE

Mer plutôt chaude ou saison estivale, bonnes conditions environnementales

Les lieux et les saisons ne sont qu'une variante appréciée ; conditions parfois agitées

NOMBRE DE PLONGÉES PAR AN

De 5 à 10

De 30 à 40 et +

ENTRAÎNEMENT

Quasi aucun, le plongeur ne se considère pas comme un nageur

Hebdomadaire, le plongeur pratique une activité de pleine nature et souhaite l'explorer à fond

TECHNIQUE

Le plongeur ne pratique la technique qu'au moment de la certification des niveaux

Quelques rares individus cherchent à maintenir leur niveau

CONSCIENCE

Se limite presque à la quantité d'air restant dans la bouteille

Basée sur l'engagement, implique des notions de préparation, de planification, de respect des paramètres

MATÉRIEL

Le plongeur ne possède pas tout son équipement et le loue une fois sur place

Le matériel fait partie intégrante du plongeur. On parle de "configuration" qui représente le niveau d'adaptation du plongeur au milieu (froid, luminosité, profondeur...)

DESTINATION

Le plongeur va voir des poissons

Le plongeur pratique souvent une spécialité (bio, photo, épaves, souterraine, tek...)

et l'exigence technique requise. L'approche sportive s'appuiera sur une évaluation plus pointue dès le début de la flottabilité, des techniques de

Petite île.

propulsion associées à l'assiette et à la traînée, de la familiarité avec l'équi-

GRANDES émotions.

pement en toute situation et enfin du niveau de conscience. L'évaluation certificative exigera 80 % de satisfaction sur chacun de ses items. À la suite de chacun de ses niveaux, le plongeur est orienté vers la pratique subaquatique dans le cadre de ses prérogatives afin d'acquérir de l'expérience.

Et les seniors ? Contrairement à ce que l'on pourrait croire, beaucoup de seniors abordent la plongée sous l'angle du sport. On peut tenter d'expliquer les fondements de leur motivation. En premier lieu, cette activité peut être pratiquée longtemps, à tous les âges. Un peu comme dans certains sports (voile, par exemple), le plongeur a le droit de croire qu'il se bonifie avec les années. Il n'est pas relégué à la catégorie "vétéran", comme c'est le cas dans d'autres

Photos courtesy B&D Kirkby

disciplines (football, tennis...). De par son expérience, il est considéré comme étant d'un bon niveau. En second lieu, le senior cherche à se maintenir en forme. L'entraînement hebdomadaire en piscine offre l'opportunité de pratiquer régulièrement par tout temps et toute saison. Dans l'eau, libéré de la gravité, le senior peut nager et entretenir sa forme physique sans se faire mal. Durant le weekend, en pleine nature, il peut s'adonner à son hobby favori en pleine confiance de ses moyens physique et mental. Si on ajoute qu'il dispose de

Pour plus de détails, visitez les sites internet www.statiatourism.com et www.scubaqua.com.

temps et d'argent, alors la boucle est bouclée !

En conclusion Alors que vous commencez la plongée, vous allez vous interroger sur l'orientation que va prendre votre pratique. Alors soyez attentif au style qu'adopte votre club ou centre de plongée. (

Venez découvrir la plongée à

St-Eustache 36

PM36_TechDeb_BAF.indd 97

97 09/12/10 14:52


ACTUS

e u q i n h c e t FRANK VASSEUR

PHOTO

MATÉRIEL

AVENTURE

ÉPAVE

PARTIR PLONGER

plongeurs tek

Dos libéré : la plongée “à l’anglaise” TECHNIQUE

PLANÈTE OCÉANS

La configuration latérale, qui permet de mieux répartir le poids des bouteilles, semble séduire de plus en plus de plongeurs.

l

Nos ancêtres positionnèrent résolument la réserve de gaz sur le dos, hors du champ de vision, laissant les coudées franches. Mais il n’est plus rare, de nos jours, de trouver des photographies ou des vidéos de plongeurs au dos libre, flanqués de bouteilles latérales. Ce qui change

configuration maîtrisée, évolue plus en glissade,

consiste à porter la réserve de gaz au côté plutôt

Avec les bouteilles au côté, le profil est plus

à la façon des raies mantas.

que sur le dos. De ce fait, pour assurer l’équilibre,

hydrodynamique, la résistance à la progression

Ces bénéfices s’acquièrent au prix de choix

il est préférable de doubler les bouteilles, au bé-

réduite. La progression se fait aussi plus fluide.

matériels (bouteilles neutres ou presque),

néfice de la sécurité. À l’origine de ce change-

Le centre de gravité n’est pas modifié et le plon-

techniques (longueur des flexibles des déten-

ment : les plongeurs souterrains britanniques,

geur est mieux équilibré. Le positionnement

deurs, système de fixation des bouteilles sur le

contraints de limiter leur épaisseur pour cause

corporel est optimisé, à l’horizontale (le sacro-

harnais) et surtout de l’expérience et des auto-

d’environnement parfois étriqué. Adoptée de-

saint “trim”), et la propulsion est facilitée. Dans

matismes construits par une série d’immersions

puis sur toute la planète, la configuration latérale

ces conditions, la surface d’appui sur l’eau est

d’apprentissage et de réglage du harnais. Si

conquiert à présent la plongée classique.

supérieure. Le plongeur sidemount, une fois sa

l’habit ne fait pas le moine, le brêlage contribue à

JOURNAL DES PROS

MÉDECINE

a configuration latérale, ou sidemount,

98

PM36_Techtek_BAF.indd 98

36

08/12/10 14:47


Témoignage

l’efficience et au confort du plongeur. Il existe plusieurs modèles de harnais. Les plus minimalistes sont constitués de quelques boucles et de deux toises de sangle. Le haut de gamme - les modèles plus sophistiqués - intègre jusqu’à la bouée wing et le dosseret matelassé*. De fait, la réserve de gaz sera fractionnée. Il faut alors gérer deux détendeurs, leur manomètre ainsi que la consommation. La différenciation des modèles utilisés se combine souvent à un marquage coloré, afin d’identifier d’un simple coup d’œil le manomètre correspondant au détendeur utilisé. Les détendeurs sont accrochés sur la poitrine, autour du cou ou encore ensemble s’ils sont routés du même côté. La respiration peut être alternée, afin d’équilibrer les pressions entre les deux blocs. En cas d’assistance à un équipier, seule la moitié de la réserve est disponible. En contrepartie, le second bloc constitue une redondance bienvenue en cas de dysfonctionnement sur un détendeur (débit constant, givrage). La configuration latérale a ceci d’avantageux qu’elle positionne les robinetteries à portée de main, ce qui constitue un avantage indéniable en cas de fuite majeure sur un flexible ou autre débit. S’il n’est pas toujours commode de se déplacer ainsi équipé sur un bateau de plongée, on apprécie la modularité du système et la simplicité à l’équipement. Finies les contorsions

Santiago Pintado, plongeur depuis l’âge de 10 ans, installé depuis près de 7 ans au Mexique pour pratiquer l’exploration des cénotes, IANTD Instructor, Master Instructor PADI, DSAT Instructor et instructeur CMAS :

“Passer à la configuration sidemount fut un besoin pour mes explos en spéléo : portages plus légers, système plus polyvalent… Aujourd’hui, je n’utilise plus que cette technique pour plonger, que ce soit en souterraine comme en eaux libres, et pour voyager ! Je pense avoir essayé et utilisé les harnais les plus répandus (l’Armadillo, le Nomad, Explorer, Dragon…). C’est dans la recherche du plus strict minimalisme - confort et solidité que nous sommes arrivés, avec un ami, à leur préférer des

conceptions plus simples, évoluant jusqu’à la création du harnais Ultimate ! L’évolution de cette technique permet de conserver les préceptes de base de la plongée tels la flottabilité et la position, que ce soit avec un seul bloc (pour les plongées loisir), ou avec cinq (pour les plongées plus techniques en mer comme en spéléo) ! Je suis convaincu que le sidemount va faire beaucoup d’adeptes, et ce pour tous types de pratiques de la plongée. Le côté ludique et les sensations influenceront cette orientation !”

imposées par l’enfilage du scaphandre !

De plus en plus d’adeptes La configuration latérale ayant été conçue pour des conditions bien particulières, rares étaient les transferts vers les plongées classiques, en mer ou en lac. Mis à part les entraînements ou formations à cette technique bien spécifique, il n’était pas fréquent de croiser plongeur ainsi accoutré. Elle a commencé à intéresser les plongeurs souffrant du dos, soucieux de déplacer leur centre de gravité et d’éviter la cambrure imposée par le monobouteille calé au creux des reins. Aujourd’hui, comme d’autres techniques ou procédures issues de la plongée technique (Nitrox, Trimix, blocs additionnels, etc.), cette configuration fait des émules. Au point d’intéresser les organismes de formation plutôt orientés loisir (“rec” en anglais), dont certains proposent dorénavant des formations sidemount. ( * Deux modèles différents seront présentés dans le prochain numéro.

Le sidemount facilite l’évolution dans des passages étroits.

36 PM36_Techtek_BAF.indd 99

99 08/12/10 14:47


PARTIR PLONGER

ACTUS

e n i c e d é m santé, sécurité

DR MAIA BOVARD-GOUFFRANT

Hypercapnie :

ÉPAVE

quand le plongeur vire au bleu

AVENTURE

“La plongée expose souvent à l’hypercapnie”. D’accord, mais c’est quoi ? L’augmentation du taux de CO2 dans le sang, parce que le plongeur en a trop fabriqué ou l’a mal éliminé... Et l’hypercapnie favorise l’essoufflement, qui lui-même favorise l’hypercapnie. Une consigne, soufflez !

MATÉRIEL

l

’objectif de la respiration est

qu’on en a inspiré quelques mètres plus haut

d’amener de l’oxygène à l’organisme

et l’air vicié s’accumule.

et d’en évacuer le gaz carbonique. tion de CO2, d’une mauvaise élimination,

Attention à la contamination des blocs

éventuellement d’un apport “extérieur” intem-

Le stress, les émotions, la fatigue générale, un

pestif. Et les motifs ne manquent pas en

reliquat d’infection ORL ou pulmonaire (qui

plongée : les résistances mécaniques au

devraient contre-indiquer temporairement

passage de l’air augmentent du fait du déten-

la plongée, faut-il le rappeler ?) provoquent

deur et d’une respiration uniquement buc-

l’essoufflement et réduisent l’élimination du

MÉDECINE

TECHNIQUE

PLANÈTE OCÉANS

PHOTO

L’hypercapnie peut provenir d’une surproduc-

cale ; la concentration en gaz, plus importante,

CO2. Le CO2 peut aussi provenir de l’extérieur

donne une certaine viscosité à l’air respiré,

et avoir contaminé l’air des blocs lors du

d’où un surcroît de travail pour les poumons.

remplissage : l’air respiré en surface en

Les trois mousquetaires Dalton, Henry et

contient environ 0,03 % et les premiers signes

Boyle-Mariotte passent aussi par là : les pres-

ne sont généralement ressentis qu’à la

sions partielles des gaz augmentent avec la

concentration de 2 %. Mais du fait de l’éléva-

pression ambiante, et une petite élévation du

tion des pressions partielles, un air chargé

CO2 peu perceptible en surface devient très

à 1,5 % de CO2 est aussi toxique à respirer qu’à

problématique en profondeur.

6 % en surface.

Des bulles hystériques explosent autour de votre compagnon de palanquée, le bruit de sa respiration s’accélère. Qu’il soit trop agité ou trop amorphe, faites-lui signe de se stabiliser, allez vers lui, attrapez sa stab pour le maintenir. Vérifiez son manomètre et maintenez son détendeur en bouche au cas où. Aidez-le à remonter de quelques mètres, en lui faisant signe de souffler - une petite pression sous les côtes peut l’aider à se souvenir de ses abdominaux ! Une fois en surface, vous devrez peut-être le tracter jusqu’au bateau ou faire signe à celui-ci de se rapprocher. Une fois à bord, il faut s’assurer que la respiration est redevenue normale, qu’il est parfaitement conscient, que lèvres et ongles ne sont pas passés au bleu, signe d’un manque d’02 : sinon, une petite cure d’02 et l’appel au canal 16 s’imposent.

Le taux de CO2 peut être aussi augmenté par

On cite souvent le risque de contamination de

certaines conditions de la plongée… ou l’état

l’air des blocs par le monoxyde de carbone

du plongeur. Tout ce qui entraîne une hyper-

(CO) produit par les moteurs. Il provoque in-

consommation d’O2 augmente derechef le

directement l’hypercapnie puisqu’en prenant

taux de CO2 à éliminer : effort musculaire

la place de l’oxygène dans le sang, il diminue

d’hypercapnie. L’accélération du rythme

trop soutenu, difficultés à se stabiliser, lutte

son taux et provoque un essoufflement.

respiratoire entraîne une dyspnée, petit nom

contre le froid... Les résistances mécaniques

savant de l’essoufflement. Initialement, ac-

L’engrenage hypercapnie/ essoufflement

croître la fréquence respiratoire vise à mieux

bien ouvert sa bouteille. Si la descente est

La fréquence des cycles respiratoires est

seuil, plus elle s’accélère, plus la respiration se

trop rapide, du fait de la variation des pres-

sous le contrôle de centres nerveux qui l’aug-

fait superficielle, mobilisant un volume d’air

sions et des volumes, on expire moins d’air

mentent notamment en cas d’hypoxie ou

de plus en plus réduit. Désordonnée et moins

à la respiration peuvent être plus fortes si le JOURNAL DES PROS

Bulles douteuses

détendeur est mal adapté, ou si l’on n’a pas

100

PM36_medecine_BAF.indd 100

éliminer le CO2, mais au-delà d’un certain

36

08/12/10 01:18


L’OFFICE DE TOURISME D’ANTIBES JUAN-LES-PINS ET L’EQUIPE COUSTEAU présentent

31 mars - 3 avril 2011 ANTIBES JUAN-LES-PINS

D. Deflorin

LES ESPACES DU FORT CARRÉ

D. Deflorin

En cas d’essoufflement, le réflexe va être d’inspirer et d’essayer de regagner la surface rapidement. Erreur : il faut expirer fortement et se stabiliser. Et faire signe à ses compagnons de palanquée que l’on est essoufflé afin d’être assisté.

efficace, la respiration n’assume plus l’apport en O2 et l’élimination du CO2 : l’hypercapnie augmente, s’associe à une hypoxie et la fréquence respiratoire s’emballe de plus belle. Et comme le plongeur Photos : Shutterstock

a du cœur, le pouls s’envole aussi pour lutter contre l’hypoxie. À 30 ou 40 mètres, un essoufflement survient en quelques secondes. Au début, il s’accompagne de maux de tête, de nausées/vomissements, d’oppression respiratoire, de palpitations, de sensations d’étouffement, avec à la clef le risque de syncope, de panique avec remontée explosive, d’où risque de surpression pulmonaire et d’ADD. L’hypercapnie favorise aussi la narcose.

Ne cherchez pas l’inspiration L’inspiration est un phénomène actif lié essentiellement à la contraction musculaire du diaphragme. L’expiration est habituellement passive : le poumon distendu par l’inspiration se dégonfle comme un vieux ballon. Cette expiration passive devient insuffisante pour faire face à une hypercapnie. Pour éliminer le CO2 en excès, il est nécessaire d’expirer activement, en faisant appel aux muscles abdominaux. Travailler dans ce sens tout au long de la plongée aiderait à limiter l’hypercapnie. Dès qu’on s’essouffle, la première réaction est de chercher désespérément à inspirer le plus d’air possible. Erreur : il faut au contraire expirer fortement pour éliminer le CO2 en excès. Autre avantage, souffler aide à retrouver son calme et à éviter de bloquer sa respiration. La plongée ne peut se poursuivre que si l’essoufflement a totalement disparu, que le plongeur ne ressent plus aucun signe de

Festival International de l’Image Sous-marine et de l’Aventure Films • Photos • Séminaire • Expositions • Diaporamas Baptêmes de plongée • Les puces de la mer

malaise, qu’il n’est bien sûr pas sur sa réserve et en restant à une

Informations :

profondeur inférieure à celle où est survenu l’essoufflement. Sinon,

Tél. 04 97 23 11 11 / 04 97 23 11 10

il doit se préparer à une remontée assistée, respectant la limitation

www.festival-mediterranea.com - www.antibesjuanlespins.com - http://fr.cousteau.org

de vitesse et les paliers de décompression. (

23 PM36_medecine_BAF.indd 101

101 08/12/10 17:24


ACTUS

Le journal des pros N° 36 ( Janvier - février 2011

AVENTURE

ÉPAVE

PARTIR PLONGER

Le journal des pros FABRICANTS Cressi mise sur le digital

ENQUÊTE Salon de la plongée : une vitrine incontournable

LÉGISLATION Encore une modification de la plongée dans le Code du sport

p. 103

p. 104

p. 106

BREST, À LA POINTE DE LA DÉCO

JOURNAL JOURNAL DES DES PROS PROS

MÉDECINE

TECHNIQUE

PLANÈTE OCÉANS

PHOTO

L

e laboratoire ORPHY (Optimisation des régulations physiologiques) de l'Université de Bretagne Occidentale à Brest est chargé de piloter ce programme de recherche. Phypode associe une équipe de chercheurs de divers horizons sous la coordination de François Guerrero, maître de conférence en physiologie. Chaque plongeur connaît le phénomène de dissolution de l'azote en fonction de la profondeur, de la durée de la plongée et des problèmes qui peuvent survenir s'il reprend sa forme gazeuse sans être évacué par les poumons. Néanmoins, les mécanismes de l'accident de décompression demeurent complexes. De plus, depuis quelques années, on note une modification de la population des plongeurs et des types d'immersion. Sans compter que tout le monde n'est pas égal face aux bulles :

102

PM36 jnalpros_BAF.indd 102

il y a des micro-bulles silencieuses, sans accident, des profils de plongée différents, etc. Et la recherche évolue. Ainsi, une étude de 2004 a démontré que la pratique d'exercice avant la plongée diminuait la formation de bulles. Phypode devrait permettre d'encore mieux comprendre le fonctionnement des accidents, y compris ceux dits "immérités", mais aussi d'optimiser les protocoles de traitements. Au terme du projet, les résultats pourront être transposés à d'autres secteurs comme l'aérospatiale. Concrètement, le labo de Brest se concentrera sur la recherche fondamentale sur modèle animal (rat), coordonnera et compilera les données transmises par ses partenaires. DAN a par exemple déjà réalisé une étude par doppler au sortir de la plongée et poursuivra sa remontée d'informations

Anne-Pierre Seguin

MATÉRIEL

MIEUX COMPRENDRE LES MÉCANISMES DES ACCIDENTS DE DÉCOMPRESSION, AMÉLIORER LA PRÉVENTION MAIS AUSSI LES ÉQUIPEMENTS OU SOINS, TEL EST L'OBJECTIF DE PHYPODE (PHYSIOPATHOLOGY OF DECOMPRESSION). UN AMBITIEUX PROJET D'ÉTUDE ÉTALÉ SUR QUATRE ANS ET ASSOCIANT DOUZE PARTENAIRES PROVENANT DE HUIT PAYS.

François Guerrero, coordinateur du projet Phypode.

sur les accidents communiqués par ses membres. Démarche analogue avec le caisson de Sharm el-Sheikh pour les facteurs ayant entraîné un ADD, alors que l'université de Gdansk (Pologne) s'intéressera aux

mélanges suroxygénés. Les partenaires industriels fourniront, quant à eux, une expertise technologique et un lien avec les applications (plongée industrielle ou de loisir, recycleurs...). La compilation des données

permettra à chacun de réorienter les recherches dans le domaine qui lui est propre. Avec, qui sait, de nouvelles procédures ou modèles de décompression, à l'issue du projet. Daniel Deflorin

Un faisceau de compétences Financé à hauteur de 3,4 millions d'euros par l'UE, le projet Phypode démarre en janvier. Il associe douze partenaires provenant de France, Pologne, Italie, Belgique, Croatie, Suède, Égypte et Afrique du Sud. Outre les universités et centres de

recherche, on retiendra la participation de DAN Europe, d'Aqua 3 (PME spécialisée dans la plongée tek), du fabricant Mares, du centre médical hyperbare de Sharm el-Sheikh ou encore de l'école de la Marine de SaintMandrier et de la Comex.

36

08/12/10 13:51


FABRICANTS

CRESSI MISE SUR LE DIGITAL

CELA FAISAIT LONGTEMPS QUE LE PROJET ÉTAIT DANS LES CARTONS. C'EST AUJOURD'HUI UNE RÉALITÉ ET CRESSI SUB ANNONCE LA NAISSANCE DE SA FILIALE CRESSI ELECTRONICA, AVEC L'AMBITION DE S'IMPOSER SUR LE MARCHÉ DES INSTRUMENTS ÉLECTRONIQUES.

L

a décision remonte à plus de deux ans. Auparavant, les produits électroniques de la marque italienne étaient réalisés au Japon par le groupe SeikoEpson, selon un cahier des charges propre à Cressi. Mais que pesait ce marché face aux millions d'imprimantes ou de montres du géant japonais ? Faire évoluer les produits en prenant en compte des besoins spécifiques, les personnaliser, les adapter rapidement au marché devenait trop difficile. Cressi a donc décidé d'investir dans sa propre unité de fabrication. Trois ingénieurs ont été embauchés et chargés de la mise en

place de Cressi Electronica, avec la réalisation de machines de tests, d'un laboratoire et d'un process industriel. Si toute la partie conception, injection, fabrication des éléments plastiques est réalisée en interne, la fabrication des modules électroniques est pour l'instant assurée, en Italie, par un sous-traitant spécialisé. Installé à côté de la maison mère, dans un bâtiment annexe de 2.000 m2, Cressi Electronica compte aujourd'hui quatre personnes (un recrutement est en cours). Premier représentant de ce qui pourrait être une longue lignée d'instruments "made by Cressi" : le Leonardo.

Un ordinateur Air-Nitrox à 199 € qui vise clairement le cœur de cible et qui sera décliné en console ou bracelet, en divers coloris, et avec le design propre à la marque italienne. Objectif 2011 : une production de 25.000 ordinateurs pour le marché mondial. "Ce n'est qu'une première étape, s'enthousiasme Dominique Bethery, responsable Cressi France. On va pouvoir aller plus vite, développer montres, ordinateurs à plusieurs gaz, mano digitaux… Sans compter que cela contribue à asseoir notre image de marque. Celle d'un fabricant innovant et entreprenant." Daniel Deflorin

Formations en cours Pour accompagner son développement, Cressi invite ses revendeurs à des stages de formation technique au cours de l'hiver 2010-2011. Plusieurs dates sont programmées jusqu'en avril pour devenir "Service Center" agréé. La société table sur 80 personnes la première année. Chiffre qui devrait doubler l'an prochain pour atteindre un maillage de 160 techniciens qualifiés dans les magasins français. Durée : 2 jours au départ de Nice. Inscriptions auprès de Cressi Sub France.

LA FAMILLE SCUBAPRO SE RÉUNIT EN ÉGYPTE

R

ester au contact des vendeurs, des distributeurs et des consommateurs. Tel était le but affiché par Joe Stella, viceprésident du département plongée du groupe Johnson Outdoors, aux 215 revendeurs venus d’Europe, du Moyen et Proche-Orient rassemblés en séminaire, du 7 au 13 novembre, à Sharm el-Sheikh. Réunions de travail, informations techniques sur les nouveaux produits ( détendeurs C300-C200 et montre Meridian notamment) et plongées sur les récifs de Ras Mohammed ou de Tiran étaient au menu de ce rendez-vous. "Vous

n’êtes pas concurrents entre vous, ont souligné Joe Stella et Marco Maestri, directeur Europe de Scubapro. Pour nous, la vraie concurrence n’est pas la marque X ou Y, mais le golf ou le ski ! Tous les acteurs du marché doivent travailler ensemble pour augmenter le nombre de plongeurs." Une idée qui séduit Patrice Vogel (Le Vieux Plongeur-Marseille) :

"L’union fait la force. Et discuter des difficultés du marché de la plongée avec Le séminaire en chiffres (41 participants français (5 personnes du staff Scubapro France (1.700 plongées effectuées par les 215 participants européens

des acteurs étrangers est intéressant."..."Mais la barrière de la langue, pour ceux qui ne parlent pas anglais, a freiné les échanges entre Européens", a remarqué Yvan Le Bouil (Aqua Sport-Lorient). Tandis que Franck Guillout (Sub-Ouest-Bordeaux) a regretté de ne pas "avoir pu essayer plus de matériel".

Bruno Guimbard, le directeur commercial France/Belgique, a quant à lui apprécié ce "bouillonnement d’idées et d’informations partagées, ainsi que le lien qui s’est créé entre le staff commercial et les revendeurs". Texte et photos Martine Carret

Confidences ( Le nom Uwatec va disparaître des nouveaux ordinateurs. Conçus en Suisse comme auparavant et par la même équipe, ils porteront désormais soit le logo Scubapro soit celui de Sub Gear. ( Bruno Guimbard

souhaite développer les marchés militaires. ( Un séminaire tek sera organisé le lundi 17 janvier (9 h-11 h) lors du Salon de la plongée. Les profession nels pourront y découvrir la nouvelle gamme tek de Scubapro.

36 103 PM36 jnalpros_BAF.indd 103

08/12/10 13:51


ACTUS

Le journal des pros

PARTIR PLONGER

SALON DE LA PLONGÉE : UNE VITRINE INCONTOURNABLE

ÉPAVE

DU 14 AU 17 JANVIER SE DÉROULERA LE SALON DE LA PLONGÉE. UNE BELLE VITRINE QUI COÛTE CHER. NOMBREUX NE SE SONT PAS POSÉ DE QUESTIONS, D'AUTRES ONT HÉSITÉ. D'AUTRES ENCORE ONT TRANCHÉ : ILS N'Y SERONT PAS. LE JEU EN VAUT-IL LA CHANDELLE ? LE POINT SUR LA QUESTION. Texte et photos Daniel Deflorin

L

TECHNIQUE

PLANÈTE OCÉANS

PHOTO

MATÉRIEL

AVENTURE

a crise traîne son lot d'incertitudes. Ajoutons-y un climat morose, une tendance bien gauloise à râler, il n'en faut pas plus pour que le salon soit critiqué : trop cher, période inadaptée, trop ceci ou pas assez cela. Cher, il l'est, comme tout salon. Sans projet pharaonique, le budget atteint vite 20.000 avec l e s f r a i s a n n exe s . Pourtant, ils seront tous là, ou presque. Le salon grandit, prend de l'ampleur. "Les emplacements sont 4 % plus chers, confirme Hélène de Tayrac, la commissaire générale de l'événement. Pour compenser les augmentations des fournisseurs, satisfaire aux normes de sécurité, toujours plus draconiennes, couvrir les frais de l'agence de communication chargée de lui donner une meilleure visibilité et couvrir l'augmentation de surface. Plus de 3.000 m2 cette année."

JOURNAL JOURNAL DES DES PROS PROS

MÉDECINE

Investissement rentable ? Un budget conséquent pour le grand événement public de notre marché. Est-ce un investissement rentable ? Florent Locatelli (Aqua Lung) balaye la question :

104

PM36 jnalpros_BAF.indd 104

"Tout ce qui permet de développer notre activité est profitable. C'est un devoir d'y participer et ce serait un non-sens de ne pas l'accompagner. Ne serait-ce que par respect pour les 50.000 personnes qui paient pour se renseigner, voir, acheter. Sinon qui va le faire ?" Avis partagé par Frédéric Germain (Beuchat) : "Ce salon est assurément efficace. C'est un très bon outil permet tant de communiquer avec les professionnels et le client final, de voir si on est bien dans la tendance, si nos produits plaisent. Même s'il est toujours difficile d'en qua n t i f ier le s retours." Analyse reprise p a r G ér a r d C a r n o t (Ultramarina) : "La rentabilité est aléatoire. Parfois, il y a beaucoup de monde et peu de retombées ultérieures ; parfois, le C.A. enregistré couvre largement les frais avec des retours immédiats. C'est très variable, mais ce serait commercialement irresponsable de ne pas y aller." Son de cloche analogue pour Laetitia Garrigues (Fun & Fly) : "Il est vrai que l'on concrétise moins de ventes sur place, comme dans tous les salons. Pourtant les contacts restent nombreux.

Le salon grandit et reste la fête de tous les plongeurs.

Peut-être est-ce à nous de nous adapter, avec d'autres outils ? En fait, notre marché s'atomise avec des prestataires qui s'émancipent sur leur propre stand."

Un nombre croissant d'exposants Tendance confirmée par Hélène de Tayrac : "De nombreux acteurs affirment leur positionnement, se démarquent pour asseoir leur image. Cela dynamise le salon. Si les stands de certains diminuent en taille, cela est compensé par l'extension

du nombre d'exposants, l'arrivée croissante d'acteurs étrangers ou l'incursion de nouveaux partenaires comme Olympus et Nikon sur le stand PhotoDenfert. Ou le lundi, qui devient enfin une journée pleine avec plusieurs initiatives ce jour-là." Finalement, seule la période pose parfois problème. Pour Jean-Luc Pauger (Simame) : "Même ceux qui n'y sont pas cassent les prix durant le salon. On ne vend presque plus rien le mois précédent. S'il avait lieu avant Noël, on pourrait faire des

promos sur les fins de stock sans pénaliser les nouveautés." Le salon grandit. Il reste imparfait, on regrette que le grand public ne soit pas plus présent et nombreux sont ceux qui aimeraient qu'il s'adosse au Nautic en décembre. Tout en reconnaissant : "C'est une auberge espagnole. Il est ce que l'on en fait". Qu'on le veuille ou non, c'est la seule grande vitrine de notre activité, la fête de tous les plongeurs. Et cont r airement à d'autres salons, il se développe.

36

09/12/10 15:20


Enquête Et ailleurs ?

Pour avoir un ressenti du salon de leur pays respectif, nous avons interrogé des confrères journalistes.

abonnement

liberté

Encore plus pratique, abonnez-vous par prélèvement automatique

( Allemagne Le Boot est un salon nautique où la plongée tient une large place. Fabricants et importateurs occupent 50 %, le voyage 25 %, les marchands ou magasins 20 % et les organisations 5 % de la surface. L'événement profite surtout à ceux qui n'ont pas de circuit de distribution avec de réelles opportunités. Si le Boot a dynamisé le marché il y a 10 ans, aujourd'hui il ne fait que l'accompagner, malgré la scène centrale et la grande piscine qui rencontrent toujours autant de succès. Motif de bouderie : la guerre des prix que se livrent trop de revendeurs.

10 NUMÉROS + VOTRE CADEAU la serviette ultra-séchante

9

( Italie Le marché est en crise depuis plusieurs saisons et l'Eudi Show marque aussi le pas, les exposants réduisant leur surface. Le coût, la période, alors que les nouveautés ont déjà été présentées, sont remis en cause. Bien qu'officiellement la vente y soit interdite, on y va pour réaliser de bonnes affaires. Les exposants sont essentiellement fabricants et revendeurs de matériel, voyagistes et organisations. Les centres y sont peu présents. Nos voisins ont encore la conviction de son intérêt. Ses freins ? Les divergences dans l'organisation, malgré une campagne de communication soutenue pour le relancer.

, 50

seulement par trimestre**

OFFRE ABONNEMENT LIBERTÉ

A retourner accompagné de votre règlement et de votre RIB à :

Plongée Magazine 310 Bd Clemenceau - 59700 MARCQ-EN-BARŒUL Ou par fax au 03 20 06 55 46

ROUI, je profite de l’offre abonnement liberté de Plongée Magazine 10 numéros + mon cadeau la serviette ultra-séchante (Réf. SERVPM)

= 9,50 € qui seront prélevés chaque trimestre sur mon compte**. Mes coordonnées APPL36

PM36 jnalpros_BAF.indd 105

UMme UMelle UM.

Date de Naissance : . . . . . / . . . . . / . . . . . NOM* . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prénom* . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Adresse* . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .............................................................. C.P.* . . . . . . . . . . Ville* . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pays*. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tél. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Email* . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Abonnement Liberté par prélèvement : 9,50 € Mon compte sera automatiquement prélevé chaque trimestre et pendant 1 an minimum de 9,50 €. Au-delà, je peux interrompre mes prélèvements par simple lettre adressée au Service Abonnement de Plongée Magazine, ou poursuivre l'abonnement aux conditions des prélèvements trimestriels. J'autorise l'établissement teneur de mon compte à prélever sur ce dernier, si la situation le permet, le montant des avis de prélèvements trimestriels présentés par Stepshare. Je vous demande de faire apparaître mes prélèvements sur mes extraits de compte habituels. Je m'adresserai directement à Plongée Magazine pour tout ce qui concerne le fonctionnement de mon abonnement.

1) Titulaire du compte T Mme T Mlle T M. Nom/Prénom* . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Adresse* . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Code postal*. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ville * . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2) Compte à débiter* Code Établissement

Code Guichet

N° de compte

Clé Rib

3) Établissement teneur de mon compte à débiter Établissement * . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Adresse* . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Code Postal* . . . . . . . . . . . . . Ville* . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4) Date* . . . . . . . . . . . . . . . . . et signature obligatoires*

W

Pour Mares, c'est une question de redéploiement des ressources, la somme correspondante étant affectée en communication, mais aussi à d'autres formes de promotion, comme le développement d'actions de terrain pour accompagner le réseau spécialisé. Chez Cressi, ce sont les dates qui coincent. Si le Salon de la plongée se déroulait conjointement au Nautic, le fabricant italien y serait. Là, l'investissement est trop lourd et Cressi ne peut se permettre de n'y être qu'avec un petit stand. "On fait les choses bien ou on ne les fait pas", précise Dominique Béthery. Pour Blue Lagoon, "les temps changent. Aujourd'hui, avec internet les visiteurs savent déjà tout. Le salon reste une fête magnifique, mais n'est plus rentable. Et en y mobilisant notre équipe, on perd des clients, car notre boutique en ligne est comme une boutique physique : le client y attend une réponse immédiate". Un choix risqué mais assumé.

**Offre valable en France Metropolitaine jusqu’au 28/02/2011

Ils ne seront pas à Paris

Photos non contractuelles

Pour nombre de professionnels de la plongée, le salon est un rendez-vous à ne pas manquer.

* Renseignements obligatoires

Écrire en lettres majuscules

5) Relevé d'identité bancaire joint impérativement Organisme créancier : STEPSHARE PLONGEE MAGAZINE - 310 Bd Clemenceau - 59700 MARCQ-EN-BARŒUL

N° National d'émetteur 549 242

Après enregistrement de votre règlement, vous recevrez votre premier numéro sous 6 semaines (numéro suivant) sauf pour les numéros double 10 semaines. La société responsable du traitement de vos informations est la société STEPSHARE, SAS au capital de 200.000 €, siège social: Marcq-en-Barœul (59700) – 310 Bd Clemenceau - RCS Lille 508 475 092. Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à la gestion de votre abonnement. Ces informations sont nécessaires à notre société pour traiter votre demande. Le destinataire des données est la société MÉDIA PLONGÉE, SARL au capital de 420.000 €, siège social : Paris (75010) 32 rue de Paradis - RCS Paris 389 044 652. Conformément à la loi « Informatique et libertés » du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Si vous souhaitez exercer ce droit et obtenir communication des informations vous concernant, veuillez adresser une demande écrite à STEPSHARE - 310 Bd Clemenceau - 59700 Marcq-en-Barœul. Vous pouvez acquérir séparément chacun des n° de Plongée Magazine au prix de 5,90 € + frais de port, et la serviette au prix de 15 € + frais de port. Vous êtes susceptible de recevoir des offres commerciales de notre société pour des produits et services analogues à ceux que vous avez commandés. Si vous ne le souhaitez pas, cochez la case ci-contre Q . Vos coordonnées pourront être cédées à des partenaires commerciaux. Si vous ne le souhaitez pas, veuillez cocher la case ci-contre Q .

105 05 36 3 61

08/12/10 17:34


ACTUS

Législation

PARTIR PLONGER

ENCORE UNE MODIFICATION DE LA PLONGÉE DANS LE CODE DU SPORT

MATÉRIEL

D. Deflorin

AVENTURE

ÉPAVE

COMME NOUS L'AVIONS ANTICIPÉ, LA PARTIE PLONGÉE À L’AIR DES DISPOSITIONS RÉGLEMENTAIRES (ARRÊTÉS) DU CODE DU SPORT VIENT D’ÊTRE À NOUVEAU MODIFIÉE Alain Delmas (TROIS RECTIFICATIFS EN CINQ MOIS).

L

TECHNIQUE

PLANÈTE OCÉANS

PHOTO

a modification qui vient d’être publiée sous la forme d’un arrêté (1) porte sur deux axes principaux : ( La rectification d’une erreur : Dans le corps du texte du Code, qui prime sur les annexes, les plongeurs PE4 n’avaient pas d’aptitude d’évolution encadrée reconnue, alors que les annexes leur en reconnaissaient. Un article spécifique a été créé pour corriger cette erreur (Art. A322-84-1). Cette légère modification a

entraîné une réorganisation des articles périphériques (suppression d’un alinéa de l’article A322-84 et création de l’article A322-84-2 à la place). ( Des modifications de fond dans l’annexe III-16b : Dans cette annexe, qui définit les conditions d’évolution en exploration en milieu naturel, plusieurs modifications ont été intégrées : - Augmentation de l’effectif maximal de plongeurs encadrés, qui passe de 2 à 3,

dans une palanquée évoluant dans l’espace 0/60 mètres. - Rajout, dans l’effectif des palanquées encadrées en toute zone, d’un plongeur supplémentaire titulaire au minimum d’une qualification de guide de palanquée (ancien "serre-file"). - Rajout dans la définition des compétences minimales d’un encadrant pour la plongée encadrée des E1 à E4 en plus des guides de palanquée, ce qui permet aux E1 fédéraux, ainsi qu’aux E2 de la filière brevet d’État,

Plongée Magazine suit l’actualité... ( Les EPI-SL de plongée Depuis juillet 2009, le Code du sport réglemente certains équipements de protection individuelle en sports et loisir (EPISL) et vise notamment de façon explicite les "masques de plongée" au titre des "EPI de protection de l’œil" (art. R322-27 à 38). Ces équipements, mis à disposition ou loués dans les centres de plongée, doivent être dotés du marquage "CE". Les fabricants de matériel, leurs mandataires ou le responsable de la mise sur le marché français (importateur, diffuseur…) doivent faire réaliser la procédure d’examen de type CE auprès d’un organisme habilité par le ministère en charge de

d’exercer des fonctions de guide de palanquée, même s’ils n’en possèdent pas le titre dans leur cursus. Il semblerait que le texte soit maintenant consolidé... jusqu’à la prochaine

NOUVEAU MINISTÈRE DES SPORTS

JOURNAL JOURNAL DES DES PROS PROS

MÉDECINE

L

e 14 novembre dernier, le remaniement du gouvernement a une nouvelle fois modifié la donne pour le secteur des sports. Exit le secrétariat d’État rattaché au ministère de la Santé, voici le ministère des Sports. Un portefeuille à part entière avec Chantal Jouanno qui remplace Rama Yade. Un ministère

106

PM36 jnalpros_BAF.indd 106

autonome, une ministre sportive (karaté), faut-il se réjouir pour autant ? Il va falloir attendre un peu et juger sur les actes, car dans le même temps, la part de budget de l’État allouée à la mission sports en 2011 vient encore d’être réduite de 14,4 % par rapport à 2010 (208 millions). En ajoutant la part venant du

CNDS (prélèvement sur les jeux et droits TV), le budget total continue sa chute vertigineuse (455 millions en 2011 contre 644 millions en 2003, soit moins 30 % en 8 ans). Au final, la part de l’État consacrée aux sports représente aujourd’hui 0,2 % du budget total (bien loin des 3 % promis par le président de

l’Industrie. Un arrêté (2) vient de publier le nom de l’organisme habilité pour les masques (protection de l’œil) : il s’agit de CRITT Sport-Loisirs à Châtellerault. ( Sport scolaire Une nouvelle circulaire (3) sur le développement du sport scolaire vient d’être publiée par le ministère en charge de l’Éducation Nationale. Elle incite à la création d’associations sportives au sein de l’école. Le document ministériel incite également les établissements scolaires à signer des conventions de partenariat avec des comités départementaux et régionaux des différentes fédérations sportives et crée une journée annuelle du sport scolaire.

modification ! Selon nos sources, des travaux devraient maintenant commencer pour envisager une modification de la partie du Code du sport sur la plongée aux mélanges.

À CONSULTER

la République durant sa campagne électorale). Les secteurs de la Jeunesse et de la Vie Associative sont intégrés à un grand ministère avec l’Éducation Nationale, dont Luc Chatel sera le ministre et Jeannette Bougrab la secrétaire d’État en charge de la Jeunesse et la Vie Associative.

( 1. Arrêté du 12/11/10 (JO du 18/11/10) modifiant le Code du sport (partie plongée). ( 2. Avis du 24/07/10 (JO du 24/07/10) relatif aux organismes habilités pour l’examen CE des EPI-SL. ( 3. Circulaire n° 2010125 du 18/08/10 relatif au développement du sport scolaire.

36

09/12/10 15:03


Service lecteur Un seul bon pour tout commander !

5 bonnes raisons de vous abonner ! ! Vous économisez $ Vous êtes sûr de ne manquer aucun numéro " Vous recevez des cadeaux # Vous êtes servi en priorité % Vous bénéficiez de la stabilité des prix A ABONNEMENT

an

Oui, je m’abonne 1

à Plongée Magazine

10 numéros de Plongée Magazine France métropolitaine CEE & DOM 35 € 56 €

Oui, je m’abonne 2

TOM & Autres pays 63 €

ans à Plongée Magazine

France métropolitaine CEE & DOM 69 € 105 €

Oui, je m’abonne 2

Montant :

U Plongée Mag n° 34

U Plongée Mag n° 33

U Plongée Mag n° 32

U Plongée Mag n° 31

U Plongée Mag n° 30

U Plongée Mag n° 28

................

3,20 €* le numéro + frais de port

4 numéros achetés le 5ème OFFERT

Pour un numéro antérieur, merci de nous contacter.

Montant :

Article

Réf.

Prix unitaire Frais de port** Quantité

ans + mon cadeau au

................

TOM & Autres pays 128 €

C Numéros thématiques

collection PM

U Plongée Mag n° 27

TOM & Autres pays ays 64 €

France métropolitaine CEE & DOM 71 € 106 €

* Frais de port/numéro: France 0,70 € - CEE et DOM 1,70 € - Autres pays et TOM 2,70 €

D Librairie

+ mon cadeau

20 numéros de Plongée Magazine + l’ardoise aquatique (ARDBEUCH RDBEUCH)

TOM & Autres pays 127 €

U Plongée Mag n° 35 U Plongée Mag n° 29

à Plongée Magazine

France métropolitaine CEE & DOM 37 € 57 €

20 numéros de Plongée Magazine

B Anciens numéros

an

10 numéros de Plongée Magazine + la serviette ultra-séchante ante (SERVPM)

Article

Réf.

Montant :

................

Prix unitaire Frais de port** Quantité

Montant

Votre guide sous-marin

APHS06

4

................

Dauphins et baleines

OCHS08

4

................

20 épaves de nos côtes françaises OCHS15

4

................

Plongées dans nos plus belles îles

4

................

OCHS17

* Frais de port/numéro : France 0,70 € - CEE et DOM 1,70 € - Autres pays et TOM 1,70 €

Montant

E DVD / CD-ROM Article

Réf.

Montant :

................

Prix unitaire Frais de port** Quantité

Montant

................

................

2,50

**

................

................

2,50

**

................

................

................

2,50

**

................

................

2,50

**

................

................

2,50

**

................

................

**

................

2,50

................

** En France métropolitaine uniquement - Étranger, nous consulter

** Voir tableau ci-dessous

FRAIS de PORT BOUTIQUE - LIBRAIRIE (HORS DVD*) TRANCHE EN € 0 À 15 € 15,01 À 30,50 € 30,51 À 45,50 €

FRANCE Montant 5,50 € 7,00 € 8,50 €

DOM Montant 9,50 € 14,00 € 23,00 €

TOM Montant 11,00 € 17,00 € 41,00 €

AUTRES PAYS Montant 10,00 € 15,00 € 18,00 €

FRANCE DOM TOM AUTRES PAYS TRANCHE EN € Montant Montant Montant Montant 45,51 À 106,50 € 11,00 € 37,00 € 77,00 € 21,00 € 106,51€ ET PLUS 16,00 € NOUS CONSULTER 29,00 € DVD *France métropolitaine 2,50 €/DVD. Autres pays nous consulter

MONTANT GLOBAL DE MA COMMANDE (A+B+C+D+E)

................

Pour commander, merci de retourner ce coupon accompagné de votre règlement à : Plongée Magazine - 310 Bd Clemenceau - 59700 MARCQ-EN-BARŒUL

Pour commander plus vite avec votre carte bancaire EC/MC ou VISA :

0 811 85 1 3 56 PRIX APPEL LOCAL

ou

www.plongee-mag.net ou par fax au 03 20 06 55 46

Date de Naissance : . . . . . / . . . . . / . . . . .

NOM* . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prénom* . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

UJe joins mon règlement par chèque bancaire ou postal à l'ordre de Média Plongée.

Adresse* . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

UJe préfère régler par carte bancaire

..................................................................

N° de la carte

Code postal* . . . . . . . . . . . . . . . . . Ville*. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Date de validité

UMme UMelle UM.

Pays* . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tél. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Email* . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Année

ASLPL36

Signature indispensable

3 derniers numéros au dos de votre carte, à côté de votre signature

* Renseignements obligatoires

OFFRE VALABLE jusqu’au 28/02/2011 - dans la limite des stocks disponibles - Photos non contractuelles

Oui, je m’abonne 1

Montant :

Photos non contractuelles. Les cadeaux sont expédiés séparément sous 6 semaines après enregistrement du paiement. Offre valable dans la limite des stocks disponibles. Vous pouvez acquérir séparément la serviette (15 €), l’ardoise (15 €) et l’abonnement d’un an à Plongée Magazine (35 €). Après enregistrement de votre règlement, vous recevrez votre premier numéro sous 6 semaines (numéro suivant) sauf pour les numéros double 10 semaines. La société responsable du traitement de vos informations est la société STEPSHARE, SAS au capital de 200.000 €, siège social: Marcq-en-Barœul (59700) – 310 Bd Clemenceau - RCS Lille 508 475 092. Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à la gestion de votre abonnement. Ces informations sont nécessaires à notre société pour traiter votre demande. Le destinataire des données est la société MÉDIA PLONGÉE, SARL au capital de 420.000 €, siège social: Paris (75010) 32 rue de Paradis - RCS Paris 389 044 652. Conformément à la loi « Informatique et libertés » du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Si vous souhaitez exercer ce droit et obtenir communication des informations vous concernant, veuillez adresser une demande écrite à STEPSHARE - 310 Bd Clemenceau - 59700 Marcq-en-Barœul. Vous êtes susceptible de recevoir des offres commerciales de notre société pour des produits et services analogues à ceux que vous avez commandés. Si vous ne le souhaitez pas, cochez la case ci-contre Q . Vos coordonnées pourront être cédées à des partenaires commerciaux. Si vous ne le souhaitez pas, veuillez cocher la case ci-contre Q . Vous pouvez acquérir séparément chacun des n° de Plongée Magazine au prix de 5,90 € + frais de port.

36 107

PM36 jnalpros_BAF.indd 107

08/12/10 13:53


bonnes adresses Bretagne

Depuis 1957

Tél. 02 98 97 49 54

www.grolleausport.com PLONGÉE - CHASSE - POLYGLUT® - PLAQUE NÉOPRÈNE FABRICATION - RÉPARATIONS NÉO-PRO - 29 CONCARNEAU

Île-de-France Corse

Pour votre publicité, contactez Matthieu SIMIAND m.simiand@plongeemag.com 04 86 11 13 87

108 PM36_Bonnes adresses-PA.indd 108

36

08/12/10 17:58


Languedoc-Roussillon

$5*(/Ă&#x2039;66850(5

$7(/,(563(&,$/,6e &2035(66(856 1(8)6(72&&$6,216  67$7,21'(*21)/$*( 3/21*e(6(59,&( $YHQXHG¡+ UWK ' $5*Ă&#x2039;/(66850(5

SJLURGHDX#ZDQDGRRIU*36/DW/QJ

Restaurant

PACA

Pour votre publicitĂŠ, contactez Matthieu SIMIAND 04 86 11 13 87 m.simiand@plongeemag.com

PlongĂŠe

La Villa Fabulite Un ECRIN au CAP DÂ&#x2019;â&#x20AC;&#x2122;ANTIBES Tarifs personnalisĂŠs sĂŠjours groupes ou individuels

HĂ´tel

150 Traverse des Nielles 06160 Cap dÂ&#x2019;â&#x20AC;&#x2122;Antibes Tel: 04 93 614 745 mail: info@fabulite.com www.fabulite.com

36 109 PM36_Bonnes adresses-PA.indd 109

08/12/10 17:58


Rh么ne-Alpes

International

Aquitaine

Pour votre publicit茅, contactez Matthieu SIMIAND m.simiand@plongeemag.com 04 86 11 13 87

110 PM36_Bonnes adresses-PA.indd 110

36

08/12/10 17:58


International

POUR VOTRE PUBLICITĂ&#x2030;, CONTACTEZ

Matthieu

Simiand

m.simiand@plongeemag.com 04 86 11 13 87

Nathalie

Gleizes

n.gleizes@plongeemag.com 04 86 11 13 88 36 111

PM36_Bonnes adresses-PA.indd 111

08/12/10 17:59


petites annonces CENTRE DE PLONGEE

Stage niveau 4 en continu. Contactez-nous 0612941663 ou christian.jaffard@wanadoo.fr www.plongee-saintferreol.com

Club de plongée St Ferréol, les Issambres Accueille groupes et individuels Formation jusqu'au MF1 Stage final et examen : 4-10 avril 2011 Stage initial : 9-14 mai 2011 Stage péda MF1 et BEES1, encadré par BEES2, IR

: 2e passage duction ré de % 50 e: + 3e passag GRATUIT ERVÉE OFFRE RÉS LIERS AUX PARTICU ÉS OU ABONN

Annonce la ligne de 28 signes Annonce encadrée Photo d’accompagnement Publication sur internet

(cochez les cases correspondantes)

TMme

13 88 04 86 11 ge emag.com on pl @ n.gleizes

PARTICULIERS

ABONNÉS

PROFESSIONNELS

(TVA 19,6% incluse)

(TVA 19,6% incluse)

(TVA 19,6% en sus)

T 5,50 € T4€ T4€ T 15,50 € T gratuit

UPNEUMATIQUES UMATÉRIEL DE PLONGÉE UPHOTO ULOCATION U VACANCES NAUTIQUES U RECHERCHE ÉQUIPIERS U CENTRE DE PLONGÉE U DEMANDES D'EMPLOI U OFFRES D'EMPLOI U PROPOSITIONS COMMERCIALES U DIVERS

JE CHOISIS : T1 passage

T2 passages

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Adresse*

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Pays* .

Ville*

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

E-mail :

Tél.* :

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Date de naissance

T3 passages

TM. Écrire en letttres MAJUSCULES - * renseignements obligatoires APAPL36

TMelle

T 8 € HT T 8,50 € HT T 6,50 € HT T 19,50 € HT T 1 € HT

Écrire lisiblement, une lettre ou ponctuation par case, une case entre chaque mot. Toute ligne commencée est dûe.

Prénom*

CP*

T4€ T 3,50 € T 3,50 € T 11 € T gratuit

LA LIGNE DE 28 SIGNES

A PARAÎTRE

Nom*

Nathalie GLEIZES

VOUS ETES NIVEAU 4, LE CIP Guadeloupe vous propose STAGES : initial, pédagogique et final, pour préparer MF 1 ou BEES 1 Tél./fax : 0590 98 34 87 Email : cip.bouillante@wanadoo.fr

Retournez le coupon et votre règlement à : Média Plongée - Service Petites Annonces - Future Building II - 1280 avenue des Platanes - 34970 Lattes

Domiciliation au journal

UBATEAUX À MOTEUR UMOTEURS

Contactez

Annonces Classées

Cochez le ou les option(s) choisie(s)

RUBRIQUES

?

PROPOSITION COMMERCIALE Vend centre de plongée île d'Hyères. Mail : avendre.plongee@gmail.com

PARTICULIERS ET ABONNÉSet GRATUITE intern 1 annonce payante = 1 annonce PROFESSIONNELS sur internet Pour 1 € de + votre annonce

MOIS SMars - n° 37 SAvril - n° 38 SMai - n° 39 SJuin - n° 40 Sjuillet-Août - n° 41

er Vous souhaitez pass nce une petite anno

. . . . . . . . . . . . . . . . .

Sport(s)/Loisir(s) pratiqué(s) .

Profession

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MONTANT DE L’ANNONCE ___________ € MODE DE PAIEMENT

TJe règle ci-joint, par chèque bancaire ou postal à l’ordre de Média Plongée. TJe préfère régler par carte bancaire EC/MC, Visa, CB : N° de la carte : Date de validité :

Signature obligatoire

les 3 derniers numéros au dos de votre carte, à côté de votre signature

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Tout, texte et photos, doit nous parvenir 30 jours avant parution, pour le mois suivant (ex : date limite de réception de l’annonce, le 30 mars pour une parution au mois de mai). Les photos seront obligatoirement de bonne qualité. Joindre votre règlement avec votre annonce. La rédaction ne pourra, en aucun cas, être tenue responsable des offres faites par ses annonceurs.

112 PM36_Bonnes adresses-PA.indd 112

36

08/12/10 17:59


Dans notre prochain numéro

Accidents de plongée

Cassons

les idées reçues !

J. Curtat

D. Deflorin

( Quels sont les vrais risques ? ( Débutants ou confirmés, les bons gestes à adopter ( Des interviews de spécialistes

Île de la Réunion

(Plongez dans une oasis de biodiversité

Dominique

(Parfum sauvage des Caraïbes

Rencontre

(Cristina ou le shark feeling

P. Joachim

Environnement

+ nos rubriques habituelles Fiche épave, Photo, Médecine…

PM36_prochain numero_BAF.indd 113

(À la découverte des dugongs

En kiosque fin février

08/12/10 17:36


JAMAIS ! Un billet d’humeur de Franck Gentili, plongeur passionné d’épaves sous-marines, créateur du site www.epaves-passion.com et récemment reconverti dans le monde mystérieux de la plongée sans bulles.

S. Astrié/ Antarès Sub

contre-plongée

MOI, LE RECYCLEUR ?

Moi… le recycleur ? Jamais ! Trop cher, trop dangereux, trop compliqué et fragile… J’étais intarissable quand il s’agissait d’argumenter contre ces “machines diaboliques”. Je me persuadais tout seul que le recycleur, ce n’était pas pour moi. Je poursuivais donc mes immersions profondes en ouvert, harnaché sous un gros bi gavé d’hélium et avec deux S80 sous chaque bras. Au diable les plaintes de ma colonne et les problèmes d’autonomie…

Amie”… Ils racontent des plongées profondes avec beaucoup moins de poids sur le dos, relatent des temps d’immersion incroyables, avec des

Seuls les imbéciles ne changent pas d’avis. Presque

paliers ridiculement courts, ou encore une approche de la faune stupé-

vingt ans de bulles... Les années passent et les bouteilles embarquées

fiante… Bref, insidieusement, ce qui était devenu une “Envie” se trans-

sont de plus en plus nombreuses (jusqu’à sept parfois) et semblent

forme en “Évidence” : “Moi… le recycleur, maintenant, ça m’démange !”

toujours plus lourdes. Des centaines d’euros d’hélium “gaspillés” et

Des heures passées sur le net, des dizaines de forums consultés, des

expirés vers la surface… Assez de ces plongées avec près de 70 kg de

coups de fil, des questions, des discussions sans fin… Mon choix est

matériel, assez de ces réveils aux aurores et de ces bornes d’autoroute

ENFIN fait : ma future machine sera CE, fiable, légère, le SAV sera rapide

pour quinze minutes au fond sur une épave… J’avais besoin d’un

et sécurisant, l’instructeur(trice) renommé(e) et compétent(e), mon

nouveau challenge. Comme beaucoup, et malgré mes réticences,

épouse informée (sans approuver), la tirelire éventrée… Bref : prêt pour le

“l’Idée du recycleur” était tout de même enfouie quelque part dans ma

grand saut.

tête. Étais-je vraiment objectif quant à mes prises de position ? Au-delà de mes a priori, que savais-je vraiment de ces machines qui ne font pas

Premières plongées sans bulles. Une bonne machine d’occase

de bulles ? Des rencontres avec des “convertis”, au hasard d’un quai

m’attend sur mon lieu de stage. Comme elle est belle… Je suis comme un

ou d’une épave profonde, font resurgir “l’Idée” et la transforment en

gosse qui découvre ses paquets un 25 décembre. Puis viennent les

“Envie”. Certains de ces passionnés, avec leurs drôles de machines, ne

premières plongées de formation. Il faut accepter de redevenir débutant,

demandent qu’à expliquer, qu’à vulgariser leur pratique. Ils sont

de se remettre en cause ; réfléchir et réagir avec de nouvelles sensations

intarissables, et parlent de leur recycleur comme de leur “Meilleure

et abandonner les vieux automatismes. De suite, le feeling est bon. La machine confortable et rassurante. La stabilisation, l’équilibre et la ventilation sont déroutants pour un plongeur qui a de la bouteille, mais ces nouvelles impressions d’“Évolution” sont grisantes. Les exercices et les simulations de pannes s’enchaînent. Mes réactions deviennent moins brouillonnes. Je commence à vraiment apprécier et peu à peu, ma “Meilleure Amie” et moi nous nous apprivoisons mutuellement. Puis, vient LA première sans encadrement. Un grand moment de liberté : sûr de ces techniques nouvellement acquises, je reste toutefois vigilant et humble. Je me remémore alors ces formidables histoires entendues sur les quais. J’ai à mon tour accès à toutes ces vérités : l’approche de la faune est vraiment stupéfiante, la stabilisation est d’une précision diabolique, l’autonomie semble sans fin et les paliers dérisoires. Quel bonheur que de pouvoir faire deux fois plus de temps que mes “copains à bulles” sur une épave à 40 mètres, et d’être sur le bateau avant

114 PM36_contre plongee_BAF.indd 114

36

eux ! “Moi… refaire des bulles ? Plus jamais !”

08/12/10 13:55


PM36_contre plongee_BAF.indd 115

08/12/10 13:55


PM36_contre plongee_BAF.indd 116

08/12/10 13:55


PLONGEE MAGAZINE