Page 1

reF_37-15_JUillet_cote_devant_Final_sommaire_2B_good_reF_15_mai_2006 14/juillet/2015 20:15 Page1

M m

A a

G g

A a

Z z

iI

N n

E e

Ii

N n

Tt

E e

R r

N n

A a

Tt

Ii

O o

N n

A a

Ll

Références hôteliers-restaurateurs

g a s t r o n o m i e

v i n s

h o t e l s

d e

c h a r m e

a r t

d e

v i v r e

# 37 - Best of Chefs & Hôtels

Brigitte et Benoît Violier Un binôme de talent à Crissier

Yannick Franques 5 étoiles de talent

Un Must à Barcelone

Romain Fornell

Belles saveurs de Riviera

Paco Perez

Carles Gaig

Une valeur sure à Barcelone

Amsterdam & Maastricht

La nouvelle cuisine néerlandaise

Reportages et interviews : Xavier Lahuerta, Olivier Condat, Thierry Lavalley, Nandu Jubany, Simona Vlasici, Eduar Roca, Vincent Malaizé, Michaël Bartocetti Albert Adrià, Julien Allano, Albert Raurich, Hideki Matsuhisa, Paul Pairet... Numéro 37 - Magazine diffusé en Europe et au Canada - Prix au numéro : France 9,80€ - Europe et Canada 15 € - Suisse 24 CHF - Site internet : www.referenceschr.com


reF_37-15_JUillet_cote_devant_Final_sommaire2_reF_15_mai_2006 14/juillet/2015 18:49 Page2


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE_2B_GOOD_REF_15_MAI_2006 15/juillet/2015 08:48 Page3

Edito Couverture Couverture : by Paul : by Pairet Paul Pairet © UltraViolet ©

Platinium Publications de Presse S.A.R.L. de presse au capital de 15.305 Euros RCS Cannes Siret 423 259 415 00028 262, allée des Cougoussolles 06110 Le Cannet Téléphone : +33 413 416 135

Gérant et Directeur de la publication Jérôme Chapman Mobile : +33 6 988 770 13

Rédacteur en chef Jérôme Chapman platiniumpp@gmail.com Correspondants de rédaction : Marie Christiane Courtioux (Grand Reporter Monde) Bernard Deloupy (Provence Côte d’Azur - France) Michèle Villemur (France) Ge Yi Chan (Chine) Hilton Sherman (Europe) - Emperatriz Mina (Espagne) Cécile Desjardins (Italie), Patricia Despant (Suisse) Cyril Demazis (Canada), Martial Nuevo (Amérique du Sud), Ronnie King (U.S.A.), Robert Kaelis (Australie)

Actualités Platinium Publications de Presse Service publicité au support : platiniumpp@gmail.com Informations générales : Platinium Publications de Presse Secrétariat de rédaction : Magdenelle Duchâteau Service presse et PAO Platinium Impression : Imprimerie spéciale de l’Editeur Notre publication est indépendante de tout syndicat de restaurateurs, hôteliers ou tout autre organisme.

Publicité : PLATINIUM PUBLICATIONS DE PRESSE

La saison estivale 2015 s'installe avec ses grandes chaleurs. Cuisine fraîcheur, boissons désaltérantes et terrasses ombragées seront certainement les meilleurs choix des gourmets. Dans ce nouveau « Best of Chefs & Hôtels » nous continuons de fêter notre 15e année de parution de Références Hôteliers Restaurateurs. Dans ce numéro: Brigitte et Benoît Violier, binôme de talent, œuvrent à Crissier dans le charmant restaurant de l'hôtel de Ville, malgré la tristesse d'avoir perdu Philippe Rochat dans les premiers jours de juillet. Sur la Côte d'Azur, Roger Vergé a tiré sa révérence tout début juin. Deux terribles nouvelles ! Nous rendons hommage à ces deux grands cuisiniers qui ont tant marqué, par leur générosité et leur talent, le monde de la gastronomie. Nous les avons connu, ils nous ont donné le meilleur d'eux-mêmes... Nous les avons aimé. Nous ne les oublierons jamais. Entre-temps, l'histoire continue sur cette gourmande de planète. En Côte d'Azur, Yannick Franques prend ses marques dans les cuisines de la magnifique Réserve de Beaulieu, propriété de la famille Delion, tandis qu'à Mougins, dans le très élégant restaurant Paloma, Nicolas Decherchi marque de son talent le paysage gastronomique régional. A Cannes, Sébastien Broda, référence culinaire de la célèbre Croisette, continue à faire des heureux... Sur la belle Plage Keller à la Garoupe, Olivier Condat enchante une belle clientèle internationale. A Monte-Carlo, Jean-Claude Brugel, Patrice Guillet et Elio Rossi signent la grande tradition du Café de Paris avec leur sympathiques plats Canailles... Dans la Drôme Provençale, Julien Allano, au Clair de la Plume à Grignan, dédie ses partitions gourmandes à l’essentiel et l'authenticité. A Paris, au Parc du Trocadéro, dans l'enceinte de l'hôtel Renaissance, Stéphane Duchiron, dans son Bistrot chic, met en avant d'incroyables créations culinaires. A Barcelone, ville effervescente et créative: Albert Adrià, Carles Gaig, Jordi Cruz, Paco Perez, Albert Raurich et l'excellent Romain Fornell pérénisent le meilleur de la cuisine catalane. Aux Pays-Bas, Amsterdam joue les stars avec la nouvelle cuisine néerlandaise... entre bistronomie et haute gastronomie... Plus bas dans le sud, Maastricht, la provinciale, aime la vie de château... Entre Kruisenherenhotel et Château de Neercanne entre autres, elle porte le sceau de Camille Oostwegel. Maastricht, c'est aussi la convivialité avec ses multiples restaurants, bistros et bars. Parmi les meilleurs chefs, Bart Ausems, chef étoilé, disciple de Paul Bocuse, excelle dans la cuisine vérité. A Genève, Thierry Lavalley, directeur du Grand Hotel Kempinski Geneva, nous livre ses secrets d’une belle réussite.

Références Hôteliers Restaurateurs ® (Marque déposée) Diffusion en kiosques et sur Internet www.referenceschr.com vente au numéro ou par abonnement et diffusion promotionnelle

Dépôt légal 3e trimestre 2015 - N°37

© Copyright 2015 ISSN 1629-9817

Jérôme CHAPMAN Bonne lecture avec Références Directeur de la Publication

Jérôme CHAPMAN Directeur de la Publication


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE_2B_GOOD_REF_15_MAI_2006 15/juillet/2015 01:37 Page4

#37

- Best of Chefs & Hôtels

sommaire

4

r e f e r e n c e s

6 Thierry Lavalley

36 Olivier Condat

Les succès du Kempinski

César -Plage Keller

8 Actus

38 L’indémodable

Paul Pairet signe Air-France

Café de Paris Monte-Carlo

10 Simona Vlasici

42 Julien Allano

FloorTwo, Bar Tendance

Le Clair de la Plume

12 Un Binôme de talent

46 Stéphane Duchiron

Brigitte et Benoît Violier

Un grand de la gastronomie

18 Le Grill

50 Barcelone

Steakhouse haut de gamme

Gourmet Chic

20 Yannick Franques

52 Albert Adrià

La Réserve de Beaulieu

Ses restaurants à succès

28 Nicolas Decherchi

54 Carles Gaig

Paloma à Mougins

Philosophe de la gastronomie

32 Sébastien Broda

56 Romain Fornell

Saveurs estivales au Park 45

Valeur sure à Barcelone


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:03 Page5

60 Jordi Cruz

78 ArtDeli

Prodige de la cuisine

Gourmet Fashion Chic

62 Paco Perez

80 Samhoud Place

Star 5 étoiles Catalane

Contemporain et délicieux

64 Casa Fuster

82 INK Hôtel

Mythique hôtel de Barcelone

Style Relax à Amsterdam

66 Majestic Hotel

88 Maastricht

La Grande élégance

Ville gourmande des Pays-Bas

68 Hôtel Arts

90 Kruisherenhotel

Luxe et modernisme

Un hôtel dans une église

70 Albert Raurich

92 Bart Ausems

Passion, émotion et générosité

Un grand cuisinier à Maastricht

72 Mercer Hôtel

94 Trends & Wines

L’esprit Catalan

L’actualité du vin

76 Amsterdam

98 Nos références au Sud

Nouvelle cuisine et tendances

Séléction de restaurants r e f e r e n c e s

5


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:14 Page6

Thierry Lavalley © Grand Hotel Kempinski Geneva

6

r e f e r e n c e s


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:14 Page7

Interview

Propos recueillis par : Jérôme Chapman

Thierry Lavalley Professionnel de haut niveau, avec plus de 36 ans de métier, Thierry Lavalley dirige avec brio le Grand Hotel Kempinski Geneva, fleuron du groupe en Europe. Nanti de 412 chambres et suites grand luxe, ce bel hôtel, sur le bord du lac Léman à Genève, est aussi une destination gastronomique reconnue. Un succès que nous explique Thierry Lavalley. Quels sont les secrets de votre succès dans la gestion du Grand Hotel Kempinski Geneva ? Thierry Lavalley: Sans hésiter, la passion ! J’ai pour mission de perpétuer l'héritage européen du groupe Kempinski en faisant du Grand Hotel Kempinski Geneva l'un des fleurons de la collection internationale de la marque. Je suis très attaché aux valeurs (chaleur humaine, gentillesse, sourire, disponibilité et patience), à la droiture et au respect de l’autre. Et rien ne serait possible sans une équipe exceptionnelle composée d’hommes et de femmes de talent, mais surtout un esprit d’équipe tourné vers la recherche de la perfection. Dans vos deux restaurants, vous avez réussi à marier simplicité et haute qualité de la cuisine, qu'est ce qui vous a orienté vers ce choix? Thierry Lavalley: Le Grand Hotel Kempinski Geneva est une destination culinaire de choix. Notre objectif est de faire de notre offre gastronomique le point culminant de notre identité en se démarquant de la concurrence par notre créativité, ingéniosité et qualité. Nos jeunes Chefs, Salvatore Marcello et Vincent Malaizé, proposent une cuisine au fil des saisons où le produit est mis en avant, une cuisine d’une exquise simplicité : le respect du produit est notre quête première  ! Le Grill un véritable Steakhouse et Il Vero cuisine italienne authentique. Le plus important pour moi est d’offrir aux clients deux lieux qui donnent envie de revenir

pour la qualité de leur service et pour leur cuisine simple et bonne. Nous ne cherchons pas à mettre de la poudre aux yeux, nous sommes là pour conquérir et fidéliser une certaine clientèle qui vient pour bien manger. Croyez-vous à l'utilité d'un chef exécutif pour gérer vos restaurants? Thierry Lavalley: Un bon Chef, c’est un meneur, un bon manager à l’écoute de son équipe, qui transmet et aime partager. Nos deux restaurants ont chacun un positionnement fort, leur propre identité et un Chef talentueux. Pour toutes ces raisons, je ne crois plus au rôle magistral de l’« Exécutif Chef » qui viendrait par exemple expliquer à mon Chef italien comment faire la sauce de son Vitello Tonnato. Ça n’a pas de sens ! Dans ce domaine, cela présage-t-il une ligne directrice pour l'ensemble des restaurants du groupe Kempinski ? Thierry Lavalley: Nous sommes les précurseurs de cette nouvelle vision de la gestion de nos restaurants. En effet, nous croyons au leadership de nos Chefs et voulons qu’ils s’imposent dans leur propre restaurant. Je suis convaincu que l’avenir de la restauration passera par une cuisine de concept. Le groupe Kempinski partage également cette idée qu’il étendra progressivement à l’ensemble de ses Hôtels. r e f e r e n c e s

7


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:14 Page8

DOMAINE DE MAJASTRE Ferme Auberge du Haut Var Dégustation de truffes et produits de la ferme

Paul Pairet © Scott Wright

Paul Pairet signe la gastronomie Air-France à partir de la Chine et restylise MMB.

Vente de truffes

Depuis le mois de février 2015, Paul Pairet, génial chef de cuisine français du MMB et de UltraViolet à Shanghai, signe les nouveaux mets inédits qui ont fait leur apparition à bord des vols Air-France. Cela concerne la carte des cabines La Première et Business d’Air France, au départ de Shanghai, Beijing et Guangzhou. La Compagnie Air-France a donc signé un contrat avec Paul Pairet, dont la renommée internationale n’est plus à faire. La mission de Paul Pairet est de proposer, dès le départ de ces trois destinations chinoises, une gastronomie française d’exception dans l’esprit de ses deux restaurants à succès de Shanghai. Coqueluche de Shanghai, Paul Pairet est installé dans cette capitale chinoise depuis 10 ans. Après un parcours initiatique intéressant et formateur, il officie au Mosaic (Paris), au Cam (Ritz Carlton à Istanbul) et au

Truffes noires Tuber Melanosporum et truffes d’été vente en gros et aux particuliers

Chambres d’hôtes

Chambres de caractère Séjour à Thème: nuitée-dîner-petit déjeuner 110 euros par personne

DOMAINE DE MAJASTRE 83630 Bauduen -France Tél: +33 4 94 70 05 12

8

r e f e r e n c e s

UltraViolet by Paul Pairet © Scott Wright

Démonstration de cavage avec les chiens truffiers

Jade on 36 (Pudong Shangri La à Shanghai), avant d’ouvrir Mr & Mrs Bund (Shanghai) en 2009, restylisé tout récemment. « Pour Air-France, j’ai créé des plats comme j’aime bien mangé dans l’avion. Une cuisine bonne, avec une petite touche d’originalité, dans un objectif de simplicité, d’essentialité. J’ai fait une sélection d’ingrédients adaptés à chaque plat pour la Première et la Classe Affaire. » nous confirme Paul Pairet. Paul Pairet signe une cuisine simple et sophistiquée. Perfectionniste dans l’âme, il est adepte de techniques d’avant-garde sans jamais oublier les fondements des belles saveurs. Cet ambassadeur de la cuisine française en Chine est un homme à succès. Son bistrot-brasserie chic et trendy: Mr & Mrs Bund est un « Best Seller » au même titre que son restaurant UltraViolet ouvert en 2012.


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE_2B_GOOD_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 19:44 Page9

Michaël Bartocetti © Roméo Balancourt

Michaël Bartocetti, chef pâtissier au Shangri-La, Hôtel Paris Le nouveau chef pâtissier, Michaël Bartocetti vient tout juste d’être nommé au Shangri-La et tout Paris s’en réjouit ! Lorrain, 31 ans, l’ancien chef pâtissier des restaurants Alain Ducasse Plaza Athénée** pousse la porte du palace très fermé situé à deux pas de la tour Eiffel. On en retient son souffle… A vrai dire, cela n’avait rien d’étonnant car, parmi les pâtissiers parisiens au goût du moment, chacun devinait que sa route prendrait un jour l’allure d’un superbe mille feuilles composé des meilleures gourmandises et ce qui arriva. La clientèle attend impatiemment de goûter ses desserts, que ce soit à l’assiette, en se servant d’une part du délicieux wedding-cake, de plusieurs pièces en sucre, d’un entremet coloré jusqu’aux petits pains servis au petit-déjeuner comme au souper. Michaël Bartocetti a fait ses classes à l’Ecole Nationale Supérieure de Pâtisserie, il fut formateur à l’école d’Alain Ducasse, également l’adjoint de Franck Geuffroy sous la direction du chef de cuisine, Christophe Moret**. La boucle est bouclée. « Je dois une certaine partie de mon savoir au chef Guy Savoy*** qui m’a beaucoup appris, entre 2005 et 2007. J’étais son chef de partie, le responsable de la mise en place service et du dressage à l’assiette. Je fus aussi commis pâtissier et je me souviens en particulier du poste du « tour » qui n’était pas de tout repos ! » confie Michaël, heureux de partager avec l’esprit du

Shangri-La Paris, une part de la pièce montée à la vanille et au caramel. « Michaël savait qu’il serait pâtissier depuis très longtemps ! » révèle à son tour, Stephan Bollhalder, directeur général du palace. C’est pour toutes ces bonnes raisons que Christophe Moret, chef exécutif, lui confie aujourd’hui une brigade de 18 personnes. « Mon apprentissage à la pâtisserie Fisher de Thionville (57) m’aura pas mal servi » continue le jeune pâtissier en rappelant ses succès salés comme plusieurs de ses flops sucrés. Il faut dire que la pâtisserie exige une telle rigueur, que personne n’est à l’abri… et moins encore des fours capricieux ! « Superviser l’ensemble de l’offre sucrée est aujourd’hui mon vrai challenge ! ». Finaliste du concours « Meilleurs Apprentis de France », 4ème en sélection nationale des « Olympiades des Métiers », Michaël Bartocetti prouve sans hésitation le talent qu’il a. A ce propos, le restaurant Benoît (Alain Ducasse) se souvient très bien de son passage. « Ce pâtissier fut un formidable créatif, un généreux ambitieux, si le prodige s’envole, il restera toujours dans nos cœurs».

Café de Paris Monte-Carlo Shangri-La, Hôtel Paris

Brasserie de Luxe Place du Casino - 98000 – Principauté de Monaco Tél.  : +377 98 06 76 23

10 Avenue d'Iéna, 75116 Paris 01 53 67 19 98 r f r

r n c r s

9


10

r e f e r e n c e s

FloortTwo © Grand Hotel Kempinski Geneva

FloortTwo © Grand Hotel Kempinski Geneva

Simona Vlasici © Grand Hotel Kempinski Geneva

FloortTwo Bar © Grand Hotel Kempinski Geneva

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:14 Page10


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:14 Page11

FloorTwo Bar by Simona Vlasici

Situé au 2e étage du Grand Hotel Kempinski Geneva, le FloorTwo Bar signe les belles soirées chics des « before » de la nightlife Genevoise. A la direction de ce bar-cocktail lounge haut de gamme, c’est Simona Vlasici, formée à bonne école telle la Villa Romana à Saint-Tropez entre autres, qui reçoit le gotha genevois ou international de passage. Sélection rigoureuse à l’accueil, le FloorTwo Bar est réservé à une clientèle « smart et select ». Régulièrement, de nombreuses soirées à thèmes sont organisées tout au long de l’année, pour apporter de festives saveurs au Grand Hotel Kempinski Geneva. Resident DJ ou Guest DJ, au gré des thématiques, le son vibrera sur des styles différents: Electro, House, Deep house, Progressive, Techno minimale, Drum and Bass, Ambient ou Dance entre autres. Coté bar, Simona s’est bien entourée avec des maestros du cocktail, proposant tous les grands classiques: Mojito, Rossini, Margarita, Piña Colada, Caipirinha, Jack rose, Black Russian... On oubliera

pas la belle carte de champagnes, bruts ou millésimés dont d’excellents Dom Perignon. De quoi honorer la richissime clientèle qui fréquente les lieux. Et Simona sait recevoir avec grande élégance, saluant tous les soirs, chaque convive de table en table. On aimera aussi les soirées Shisha et la belle terrasse pour féériques soirées face au Lac Léman. Un must.

FloorTwo Bar by Simona Vlasici Grand Hotel Kempinski Geneva Quai du Mont-Blanc 19, 1201 Geneva, Suisse +41 (0) 22 908 92 26 bar.grandhotelgeneva@kempinski.com r e f e r e n c e s

11


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:14 Page12

Suisse - Crissier

Brigitte et Benoît Violier

Un binôme de talent

Brigitte et Benoît Violier © Lenaka.net 12

r e f e r e n c e s


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:14 Page13

r e f e r e n c e s

13


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:14 Page14

Fondant Bolet © Restaurant de l’Hôtel de Ville - Benoît Violier

Dôme meringué © Restaurant de l’Hôtel de Ville - Benoît Violier

Marinière bivalves © Restaurant de l’Hôtel de Ville - Benoît Violier

14

r e f e r e n c e s


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:15 Page15

Brigitte et Benoît

Salle de restaurant © Restaurant de l’Hôtel de Ville - Benoît Violier

Violier

Animés par la passion du métier, Brigitte et Benoît Violier ont repris, depuis le printemps 2012, un des temples de la gastronomie européenne, le fameux Restaurant de l’Hôtel de Ville à Crissier. Le légendaire restaurant de Frédy Girardet, passé par les talentueuses années Philippe Rochat, se voit aujourd’hui dirigé par Brigitte et Benoît Violier, un binôme de talent. Si Brigitte, en excellente maîtresse de maison, assistée d’Alessandro Egidi et Louis Villeneuve, s’assure du bel accueil de la clientèle international du restaurant, Benoît, en cuisine, veille à la création de purs chefsd’œuvres gourmands. Devant son passe, pas moins de 50 cuisiniers: sous-chefs, chefs de parties, commis et pâtissiers – confectionnent, à chaque service, les recettes d’une mémorable cuisine de haute gastronomie. Que de chemin parcouru depuis son arrivée à Paris, en fin d’année 1991, il travaillera, entre autres, avec Joël Robuchon, Benoît Guichard, Bruno Gricourt, Sylvain Knecht, Jean Phillipon, Frédéric Anton et Eric Bouchenoire. Ensuite, il se perfectionne chez Lenôtre, Fauchon, au Ritz et à la Tour d’Argent, fréquentant régulièrement Raymond Hébert, André Moreau, Jean Jacques Barbier, et Georges Roux… avant d’intégrer, en 1996, l’équipe de l’Hôtel de Ville de Crissier. Tout d’abord au service de Frédy Girardet (un génie de la cuisine) et, dès 1997, au service de Philippe Rochat. Il devient Chef de Cuisine exécutif en 1999. Entre-temps, nommé Meilleur Ouvrier de France en 2000, il sera aussi reçu «Compagnon du Tour de France» en 2003. Aujourd’hui, dans la continiuité de ce haut lieu gastronomique, Benoît propose une cuisine dans l’ère du temps, mettant à l’honneur le meilleur du produit entre plats « Héritage » et arrivages de saison: « De Philippe Rochat - Dos de Saumon sauvage d’Écosse servi tiède au fenouil, réduction acidulée à l’huile de bouteillan » ; « De Frédy Girardet - Volaille fermière “Miéral” rôtie aux premiers bolets d’été, macaroni en timbale, jus au romarin »; « Pêche du Lac Léman: Truite Lacustre et Omble Chevalier », sans oublier le fameux « Canard nantais cuit rosé à la lie de Chambertin ». Ainsi, avec Brigitte et Benoît Violier, l’héritage de la haute gastronomie européenne se perpétue dans le charmant restaurant de l’Hôtel de Ville à Crissier.

Restaurant de l’Hôtel de Ville 1, rue d’Yverdon CH-1023 Crissier – Suisse Tél: +41 21 634 05 05 E-mail: reservation@restaurantcrissier.com Internet: www.restaurantcrissier.com r e f e r e n c e s

15


Le rouget © Restaurant de l’Hôtel de Ville - Benoît Violier

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:18 Page16

16

r e f e r e n c e s


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:18 Page17

r e f e r e n c e s

17


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:18 Page18

Genève - Suisse

Grand Hotel Kempinski Geneva Quai du Mont-Blanc 19, 1201 Genève, Suisse Téléphone :+41 22 908 90 81 Internet: www.kempinski.com 18

r e f e r e n c e s

© Grand Hotel Kempinski Geneva

Situé dans l’enceinte du Grand Hotel Kempinski Geneva, dirigé avec maestria par Thierry Lavalley, le restaurant le Grill s’ancre dans la philosophie mondiale de la marque Kempinski avec des concepts exclusifs. Ainsi, sous le nom «Le Grill», se cache un restaurant haut de gamme où mets et vins se marient à merveille avec un service en salle, digne des grandes maisons… Et c’est surtout un des restaurants les plus en vue de Genève… pour déjeuners d’affaires ou dîners romantiques. Atmosphère loungy, cuisine ouverte, live-cooking et cave à vins design, c’est le petit trésor du Grand Hotel Kempinski Geneva… agrémenté d’une somptueuse vue sur le lac. L’artiste en coulisse, c’est le Chef Vincent Malaizé. Finesse du goût, précision des cuissons et belles présentations à l’assiette, Vincent est garant de l’excellence. Service à table délicat et stylé : découpe des poissons ou viandes, cuisson-minute au gueridon, on apprécie ce grand professionnalisme pour le plaisir des yeux et des papilles. Côté vins, le sommelier Gennaro Capasso annonce avec subtilité les belles sélections du moment… entre meilleurs crus et millésimes d’ici et d’ailleurs, les vins français sont à l’honneur... Sur ses conseils avisés, le convive se voit enchanté. Ainsi sur une viande grillée ou un poisson, la pertinence sera toujours de mise. Bravo Maestro ! Au Grill, les plaisirs gustatifs se jouent entre terre et mer : sélection de poissons fumés maison: saumon, thon, fletan, omble chevalier ; homard de l’atlantique; coquille saint-jacques pêchée à la main; bar de ligne; sole; omble chevalier; poussin de Perly; volaille de Bresse; boeuf Ssimmental (Suisse); boeuf heritage angus (Canada); bison (Canada); secreto iberique, côte de veau entre autres… N’oublions pas les sublimes créations des chefs Pâtissiers, qui signent de délicats mariages entre fruits et chocolat… Ainsi vont les plaisirs de la table au Grill du Grand Hotel Kempinski Geneva « comme à la maison » et en toute simplicité !

© Grand Hotel Kempinski Geneva

Le Grill


© Grand Hotel Kempinski Geneva

© Grand Hotel Kempinski Geneva

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:18 Page19

r e f e r e n c e s

19


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:18 Page20

Yannick Franques © La Réserve de Beaulieu 20

r e f e r e n c e s


© La Réserve de Beaulieu

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:21 Page21

Beaulieu -France

Yannick Franques: Belles saveurs de Riviera Texte: Jérôme Chapman

Aujourd'hui, c'est la belle Réserve de Beaulieu qui sert d'écrin à sa cuisine. Nicole, Jean-Claude et David Delion ont misé certainement sur l’une des valeurs les plus sures de la gastronomie française en s'alliant les compétences de Yannick Franques, Meilleur Ouvrier de France 2004. Destination de légende et de charme sur la Riviera, La Réserve de Beaulieu est un lieu d’exception dans la pure tradition des palaces méditerranéens. L’histoire de la Réserve remonte à l’année 1880. Ce chic restaurant-veranda de luxe à fleur d’eau, spécialisé dans le poisson et les crustacés et fondé par le restaurateur niçois Pierre Lottier, honorait la belle clientèle de l’époque. Dès 1905, La Réserve de Beaulieu se dote d’une dizaine de chambres prestigieuses, confortant ainsi son statut de destination privilégiée pour le gotha mondial afficionado de la Côte d’Azur. Aristocrates,

grands industriels et artistes s’y donnent rendez-vous. On y rencontre régulièrement: Gustave V, roi de Suède, Léopold II, roi des Belges, Léon Tolstoï, Sir Thomas Lipton, Gustave Eiffel et même Mistinguett… Par la suite, Gordon Bennett Jr, magnat de la presse américaine, devient un grand habitué de La Réserve et en fait la promotion à travers son journal le New York Herald, traversant ainsi la Belle Epoque, la Grande Guerre, les Années Folles. A l’issue de la deuxième Guerre Mondiale, les nouveaux propriétaires font construire une grande villa d’inspiration florentine venant embellir la galerie véranda du restaurant. Suivra la période glamour des années 50 avec sa cohorte de stars: Rita Hayworth, Clark Gable, Paul Newman, Charlie Chaplin, ou encore Edith Piaf, Jean Marais, Franck Sinatra… Ainsi la légendaire histoire de la Réserve continue. En 1997, la

© La Réserve de Beaulieu

Cuisinier de grand talent, Yannick Franques a pris la direction des cuisines de la légendaire Réserve de Beaulieu, propriété de la famille Delion. Celui qui fit les beaux jours gourmands du Château SaintMartin à Vence, est un chef discret au parcours solide et à la philosophie culinaire bien forgée.

r e f e r e n c e s

21


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:21 Page22

Yannick Franques:

22

r e f e r e n c e s

© La Réserve de Beaulieu

famille Delion, déjà nantie de la Pinède à Saint-Tropez fait l’acquisition de ce palace d’exception. Par la grâce de Jean-Claude Delion, hôtelier de haute compétence, La Réserve de Beaulieu continue maintenant sa destinée historique de grand palace azuréen reconnu mondialement, comme elle le fut à l’époque de Jean Potfer, qui œuvra pendant plus de 30 ans à sa promotion. Passionné par le monde de l'hôtellerie depuis sa tendre enfance, JeanClaude Delion fit l’acquisition de son premier hôtel 1975 aux Deux-Alpes. Dix ans plus tard, avec Nicole, son épouse, ce sera le coup de cœur pour un charmant établissement sur la plage: la Pinède à Saint-Tropez. Après acquisition et rénovation, cette belle maison deviendra, par la suite, un des hauts lieux de la gastronomie au Sud avec les trois étoiles Michelin obtenues par Arnaud Donckele en 2013 à la Vague d’Or, restaurant de l’hôtel Résidence de la Pinède. Aujourd’hui, le nouveau challenge de Jean-Claude Delion, est de faire du restaurant des Rois (table gastronomique de la Réserve), une grande référence sur la Riviera. L’arrivée de Yannick Franques, déjà récompensé par 2 étoiles Michelin au Château Saint-Martin à Vence, annonce cette ferme détermination. Chef de cuisine au parcours élogieux, Yannick Franques est un passionné. La gastronomie a égayé sa vie comme un coup de foudre. Initié par Joël Girodot de la Tonnelle Saintongeaise (Neuilly-surSeine), sa carrière se poursuivra au restaurant Le Doyen, au restaurant de L’hôtel Crillon à Paris (2* Michelin) avec Christian Contant, au fameux Louis XV (3 macarons Michelin) avec Alain Ducasse et au Bristol

© La Réserve de Beaulieu

Belles saveurs de Riviera


© La Réserve de Beaulieu

© La Réserve de Beaulieu

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:21 Page23

r e f e r e n c e s

23


© La Réserve de Beaulieu

© La Réserve de Beaulieu

© La Réserve de Beaulieu

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:21 Page24

24

r e f e r e n c e s


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:21 Page25

avec Eric Fréchon (3 macarons Michelin). En 2007, son attirance pour la Côte D’azur le ramène dans le Sud où il officie en qualité de Chef exécutif de L’Hôtel Mirabeau à Monte-Carlo pour finalement prendre la direction des fourneaux du Château St Martin & Spa en 2008. Aujourd’hui, à la tête des cuisines de la Réserve de Beaulieu, Yannick Franques relève un nouveau défi. Avec plusieurs restaurants dont le Restaurant des Rois, La Table de la Réserve et Le Vent Debout, Yannick a mis en place des cartes et menus de haute qualité. Bien évidemment, son plat signature « Le Mystère de l’Oeuf » est à l’honneur (œuf en en neige, brioche en grosse chapelure croustillante, jus de truffe légèrement crémé). Par ailleurs, on se laissera surprendre par « la langoustine, juste saisie aux graines de futaba, émulsion yuzu »; «l’écrevisse Pattes Rouges en bisque servie glacée, girolles marinées au lait d’amande, pêche confite, caillé poivre et sel »; « le loup sauvage, sur un tartare de fenouil bio de Christine Thierry, flambé au Pastis du Père Gil, la joue rôtie au fenouil sec » ou encore « l’agneau du Limousin, le carré au chèvre de Rocbaron, épaule confite, cannelloni de courgettes, bonbons d’ail noir »... Une cuisine dans l’air du temps, aux présentations tirées au cordeau et

aux recettes retentissantes de saveurs délicates… avec le meilleur du produit. Inspirations autour des saisons et des terroirs de Méditerranée, la « magic touch » culinaire de Yannick Franques s’affirme avec brio à chaque service. Les fromages frais de Josiane Deal, (M.O.F. 2004) jouent l’entremise avant les desserts du talentueux Freddy Monier: « Le citron de Menton, crémeux, meringue glacée au yaourt, huile d’olive, sorbet poivre et citrus » ou encore le fameux « Soufflé Réserve au Grand Marnier, sorbet mandarine berlugane » entre autres. A la sommellerie, Jean-Louis Valla et son immense talent, un personnage d’un autre monde au professionnalisme sans faille, honore de son service chaque convive. Jean-Louis Valla a fait les grandes maisons: George V, Negresco, Marc Veyrat et La Réserve de Beaulieu depuis le début des années 90 avec Michel Chardigny, directeur de l’hôtel à l’époque. L’oreille attentive, il sera le meilleur conseil pour un choix avisé sans mercantilisme. La cave regorge de superbes millésimes pour se faire plaisir. A déjeuner en saison, les joies gourmandes se partagent à fleur d’eau sur la terrasse du Vent Debout. En version bistronomie, à La Table de la Réserve, Anne-Sophie Sabini, r e f e r e n c e s

25


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE_2B_GOOD_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 20:18 Page26

© La Réserve de Beaulieu

Beaulieu - France

La Réserve de Beaulieu Royal... sous l’égide de Yannick Franques, appose son élégante signature culinaire à la carte. Cheffe inspirée par les saveurs ensoleillées des beaux terroirs de Méditerranée, elle fût un moment l’adjointe d’Arnaud Donckele à la Pinède à Saint-tropez (3* Michelin). La Réserve de Beaulieu, c’est aussi des belles chambres et suites au charme d’un autre temps, classiques et élégantes. A la direction de l’hôtel, Estelle Wicky, fidèle collaboratri26

r f r

r n c r s

ce de la famille Delion depuis 27 ans, veille au bien-être de la riche clientèle qui fréquente les lieux. Avec ses 39 chambres, suites et villas, La Réserve reste à dimension humaine, offrant véritable tranquillité et service personnalisé. Ainsi, entre Nice et Monaco, gastronomie et art de vivre ont bel avenir avec Nicole, Jean-Claude et David Delion, hôteliers « haute couture ». L’esprit Riviera de la grande époque se perpétue ainsi.

La Réserve de Beaulieu 5 Boulevard du Maréchal Leclerc 06310 Beaulieu-sur-Mer - France Tél : +33 4 93 01 00 01 Internet: www.reservebeaulieu.fr


Salle avec rideaux © Pavillon Yannick Alléno - Pavillon Ledoyen

© La Réserve de Beaulieu

© La Réserve de Beaulieu

© La Réserve de Beaulieu

© La Réserve de Beaulieu

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE_2B_GOOD_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 20:18 Page27

r f r

r n c r s

27


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:24 Page28

2015 - Droits Réservés - Paloma

28

r e f e r e n c e s


Nicolas Decherchi 2015 - Droits Réservés - Paloma

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE_2B_GOOD_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 20:22 Page29

Mougins - France

Paloma

Nicolas Decherchi

Situé juste à l’entrée du vieux village de Mougins,le restaurant gastronomique Paloma, étoilé Michelin, joue les belles tables gourmandes, mariant élégance et design. En cuisine, Nicolas Dercherchi, jeune et créatif chef, signe de son talent cartes et menus. Que de chemin parcouru depuis ses premiers pas à la Campagne Mariette chez le légendaire Bruno Clèment à Lorgues dans le Var en 1997. r f r

r n c r s

29


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:24 Page30

2015 - Droits Réservés - Paloma

2015 - Droits Réservés - Paloma

2015 - Droits Réservés - Paloma

30

r e f e r e n c e s


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:24 Page31

Après son expérience en pays varois , Nicolas Decherchi perfectionne sa technique et son savoirfaire dans des maisons reconnues aux chefs de renoms: La Villa des Lys, (avec Bruno Oger-une étoile Michelin- Cannes), le Louis XV (avec d’Alain Ducasse -trois étoiles Michelin-Monaco), La Chèvre d'Or (deux étoiles Michelin-Eze), l'Hôtel Le Bristol (Eric Fréchon-trois étoiles-Paris) sans oublier lmaison de Georges Blanc en 2002. En parallèle, il diversifie sa pratique de la cuisine comme chef consultant et créateur de recettes avec le célèbre chef Cyril Lignac dans «Top Chef». Une belle collaboration qui se prolongera, bien au-delà des shows télévisés, jusque dans les cuisines de Cyril Lignac au restaurant le «15ème» et au «Chardennaux» en qualité de chef de l'exécutif. Aujourd’hui à la tête des cuisines du Restaurant Paloma, ouvert en juin 2013, ce jeune chef signe une belle gastronomie autour des produits de saison. L’ensemble du restaurant exprime un luxe élégant dans un esprit baroque et contemporain signé par la célèbre designer tchèque Monika Babišová. Lustres en cristal, salles aux tonalités de blanc, de beige, éclairages subtils, on aimera cet univers où l’onirisme se mêle aux perspectives des photographies de la renaissance et aux oeuvres de l’artiste Pierre Chazelat. Un écrin tout à fait idéal pour mettre en valeur la cuisine de Nicolas Decherchi. Rigoureux, précis, ce jeune chef travaille toujours dans le respect du produit: « homard breton cuit aux aiguilles de pin, moelleux d'avocat à la pistache et piment d'espelette, surplombé de son homard fumé et gaspacho de tomate coeur de boeuf »; « bar de ligne, rectangle de bar surplombé d'un craquelin de persil et orange, accompagné de mini-légumes printaniers, suivi d'un velouté de fleur de courgette à l'orange » ou encore « canon d’agneau de lait d'orient, filet d'agneau cuit en kadaïf et citron confit, accompagné d'une pastilla de boulghour aux épices douces et menthe fraîche ». A cela, on ajoute les superbes desserts de Yohan Jara (formé auprès de Pierre Hermé et Yves Thuriès): « Fraise Cléry à la rhubarbe » ou « Pêche plate à la citronelle»... Un vrai régal. Côté vins, la carte regorge de fabuleux millésimes. Une belle table élégante et gourmande.

2015 - Droits Réservés - Paloma

Paloma 47 Avenue du Moulin de la Croix 06250 Mougins Tel: 04 92 28 10 73 contact@restaurant-paloma.com www.restaurant-paloma-mougins.com r e f e r e n c e s

31


© 2015 Droits Réservés - Grand Hôtel Cannes

© 2012 - Droits Réservés - Restaurant Source Beijing © 2012 - Droits Réservés - Restaurant Source Beijing

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:24 Page32

32

r e f e r e n c e s


Sébastien Broda © 2015 Droits Réservés - Grand Hôtel Cannes

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE_2B_GOOD_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 20:26 Page33

Cannes - France

Sébastien Broda

Orfèvre de la gastronomie cannoise

© 2015 Droits Réservés - Grand Hôtel Cannes

Texte: Hilton Sherman

Nanti d’une étoile au guide Michelin et de 3 Toques GaultMillau depuis 2014, Sébastien s’est aguerri. On l‘avait connu réservé à ses débuts au Park 45, aujourd’hui, lettres de noblesses et reconnaissances unanimes acquises, l’homme s’est ouvert à l’assurance et son nom commence déjà à traverser les frontières. Ayant volontiers l’âme voyageuse, il apprécie les coup de feu en cuisine à l’autre bout du monde comme en Chine ou en Thailande. Quelques jours gastronomiques en piano à quatre mains avec des amis chefs à l’étranger lui permettent de s’enrichir de culture exotique, d’inspiration et de partage. Et il revient à chaque fois plein d’idées et de projets pour ses nouveaux plats.Toujours de bonne humeur, ce grand chef (par la taille et le talent), à la créativité sans cesse en éveil, aime surprendre par des saveurs ou textures inédites, d’ici et d’ailleurs... Œufs de poissons volants du Japon (Tobiko) appelé aussi « caviar japonais » ou r f r

r n c r s

33


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:26 Page34

34

r e f e r e n c e s

Restaurant Le Park 45 Grand Hôtel Cannes 45 La Croisette 06400 · Cannes · France Tél.: +33 4 93 38 15 45 Réservation obligatoire: info@grand-hotel-cannes.com Internet: www.grand-hotel-cannes.com

© 2015 Droits Réservés - Jérôme Chapman

« caviar de poisson volant », caviar d’Uruguay (BlackRiver) et autres petites surprises gustatives. Il y aura toujours une petite place pour les intégrer en toute harmonie dans ses recettes. Passé maître dans la composition d’une cuisine appétissante et aérienne, il est le signataire d’une gastronomie dans l’air du temps, jouant légère pointe d’exotisme et pleine fraîcheur. Au menu du moment: «L’oeuf 62.5/80, pulpe de petits pois, morilles, jus mousseux à l’oignon doux des Cévennes, crumble bacon »; « Les Gamberossos et l’avocat dans l’idée d’un maki, légumes croquants, tobiko wasabi, gelée de daïkon à l’aneth »; « Les langoustines des côtes bretonnes juste raidies d’une eau de gaspacho, écrasée de courgette trompette, basilic et citron confit. »; « Le St Pierre de nos côtes en cuisson douce, salicorne, petits poireaux et coquillages, jus de braisage et pomme verte, condiment citron » ou encore « Polenta écrasée à la meule, parmesan, riquette et truffe d’été ». La partition est magique: cuissons, textures, goûts et assemblages se marient à la perfection. Sébastien est un orfèvre en la matière. A ses côtés, une cohorte de petites mains motivées prépare dans chaque partie, les multiples ingrédients colorés et savoureux qui viendront embellir chaque assiette sous la coordination d’Hervé Busson, le second de cuisine, qui ne ménage pas ses peines dans la cuisine mouchoir de poche du Park 45. Aux heures de services, les « coups de feu » sont expéditifs... Même pas le temps de dire OUI CHEF ! La partie se joue serrée, le restaurant est toujours plein et les clients veulent se régaler. De l’autre côté, en salle, les plats se succèdent aux tables, arrivant ensemble. Pendant ce temps, Florent Champaney, chef sommelier dénicheur de raretés, active le pas, bouteilles à la main, butinant de table en table... On débouche, on sert, le poignet souple en légère rotation, pas une seule goutte ne vient tâcher la nappe. Le client teste, hoche la tête, sourit... le vin est bon... Chaque verre se remplit. C’était un excellent rosé du Chateau d'Esclans de Sacha Lichine: Whispering Angel. Idéal en période estivale. La partition des desserts revient à Pascal Picasse, roi de la ganache et du sorbet, main légère sur le sucre, il est le grand maestro de toutes les tentations gourmandes jusqu’aux mignardises en fin de repas… Bravo Pascal ! A l’accueil, Marc Simonet, affable maître d’hôtel, scrute chaque table et coordonne le service, s’assurant du bienêtre de chaque convive. Tout va bien aujourd’hui! Ainsi vont les plaisirs gourmands dans l’enceinte du Grand Hôtel Cannes, référence gastronomique de la célèbre Croisette. A suivre...

© 2015 Droits Réservés - Grand Hôtel Cannes

Sébastien Broda


© 2015 Droits Réservés - Jérôme Chapman

© 2015 Droits Réservés - Jérôme Chapman

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:26 Page35

r e f e r e n c e s

35


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:26 Page36

© 2015 Droits réservés - Plage Keller

© 2015 Droits réservés - Plage Keller

© 2015 Droits réservés - Plage Keller

36

r e f e r e n c e s


Olivier Condat © 2015 Droits réservés - Plage Keller

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:26 Page37

Antibes - France

Olivier Condat

Plage Keller, délicieuse cuisine marine

© 2015 Droits réservés - Plage Keller

La plage Keller resplendit d’une haute renommée. Nichée au cap d’Antibes, avec en ligne de mire la baie des milliardaires, ses rutillants yachts et voiliers, cette belle plage-restaurant est privilégiée par une clientèle internationale. Mythique adresse des années 50, tenue par Mario Morceli, fréquentée par les célébrités de l’époque tels Picasso ou encore Bourvil, doit la pérénité de son succès à la famille Bensimon. Victor et Dany en tête, qui en ont fait une table incontournable. Philippe leur fils, issu de l’école hôtelière à Lausanne, gère la destinée de cette agréable plage-restaurant en tandem avec Laura, sa sœur, formée à l’ école hôtelière de Glion. On aime cette plage chic et glamour et la cuisine d’Olivier Condat, fidèle chef de la maison depuis plus de 17 ans. Une cuisine légère aux tendances marines, cintrée autour des meilleurs produits (pêcheurs locaux et Pêcherie Azuréenne), Olivier Condat joue fraîcheur et belles saveurs. Point d’égocentrisme culinaire, le respect du produit est primordial. On se fera donc plaisir avec une simple salade de cœurs d’artichauts, les fameuses

ravioles aux artichauts, un loup en croûte de sel entre autres, fait dans les règles de l’art, à la cuisson parfaite. Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple et très bon? A la plage Keller, on est loin des recettes alambiquées d’une gastronomie mondialisée attisée par les média et le snobisme « m’as-tu vu » des béotiens du palais, Une cuisine dans laquelle « le trop d’ingrédients tue le goût ». Olivier Condat a tout compris, humble devant le beau produit, il reste le simple et excellent artisan du plus grand plaisir de ses convives. Côté vins, la sélection met en avant la Provence: Château Peyrassol, Château Rasque ou Château Pibarnon (en Bandol). Une table estivale incontournable sur la Riviera.

Plage Keller - César 1035 Chemin de la Garoupe 06160 Antibes Juan les Pins-France Tél. +33 4 93 61 33 74 r e f e r e n c e s

37


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:26 Page38

© 2015 - Droits Réservés - Jérôme Chapman

© 2015 - Droits Réservés - Jérôme Chapman

© 2015 Droits réservés - Jérôme Chapman

38

r e f e r e n c e s


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE_2B_GOOD_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 20:28 Page39

Monte-Carlo - Monaco

Café de Paris Monte-Carlo Chic et tradition, indémodable...

© 2015 Droits réservés - Jérôme Chapman

Sous la direction de Stefano Brancato, Jean-Claude Brugel (Meilleur Ouvrier de France) de Patrice Guillet et Elio Rossi, sans oublier Cyril Natta, habile chef pâtissier de la maison, honorent chaque service de leur excellent savoir-faire. Cette mythique brasserie de luxe, dirigée avec prestance et élégance par Stefano Brancato, avec à ses cotés Richard Maria, sous-directeur qui le seconde dans toutes les taches confondues, est un rendez-vous incontournable en Principauté de Monaco. Plusieurs fois transformé et rénové, le Café de Paris Monte-Carlo (fondé en 1868 par François Blanc et le prince Charles III de Monaco) fait partie de l’histoire de la Principauté. Pour toujours rester dans l’ère du temps, le Café de Paris Monte-Carlo se prépare une restylisation de son espace intérieur. « D’ailleurs, de prochains changements

sont annoncés. Dans un proche avenir, nous allons embellir tout le design intérieur du Café de Paris Monte-Carlo en gardant l’esprit 1900 dans un style plus contemporain. » nous confirme Stefano Brancato. Côté cuisine, le Café de Paris Monte-Carlo garde le cap sur ses célèbres plats canailles et mets tradition qui font son succès. L’équipe de chefs aguerris qui œuvrent en cuisine est très motivée par l’idée d’un nouvel écrin pour satisfaire la belle clientèle de l’établissement, mettant en valeur par la même occasion, leurs prestations culinaires. Jean-Claude Brugel, Patrice Guillet et Elio Rossi, sans r f r

r n c r s

39


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:27 Page40

Café de Paris Monte-Carlo

Café de Paris Monte-Carlo

Place du Casino 98000 – Principauté de Monaco Brasserie : Tél. : +377 98 06 76 23 Salon Bellevue: Tél. : +377 98 06 76 07 40

r e f e r e n c e s

© 2015 Droits réservés - Jérôme Chapman

© 2015 Droits réservés - Jérôme Chapman

oublier Cyril Natta, se réjouissent de ces améliorations bénéfiques. Elio Rossi, chef adjoint, qui a connu Roger Cuisinier, chef du Café de Paris, au début des années 90, et son successeur Jacky Lambert par la suite, apprécie la dynamique de Stefano Brancato, qui a su moderniser sans altérer l’esprit des lieux... D’année en année, de saison en saison, Le Café de Paris Monte-Carlo a su garder sa belle image de brasserie historique. Ainsi plats “canailles” et mets de tradition ont un bel avenir sur la Place du Casino à Monte-Carlo avec entre autres les grands classiques de la carte: andouillette de Troyes et pommes frites ; tête de veau tiède sauce gribiche et pommes vapeur ; loup de la méditerranée grillé au fenouil ; sole entière petit bateau meunière ou grillée ou encore l’excellent Paillard de veau. Avec sa terrasse Parisienne lumineuse (et bar terrasse), son salon Bellevue (pour événements de prestige) en étage, le Café de Paris Monte-Carlo est incontournable en toutes occasions. L’après-saison estivale annonce déjà le retour de la carte dédiée aux champignons, le banc de l’écailler et l’édition 2015 de L’Oktoberfest qui précéderont les festivités de fin d’année. A suivre...


© 2015 - Droits Réservés - Jérôme Chapman

© 2015 - Droits Réservés - Jérôme Chapman

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:27 Page41

r e f e r e n c e s

41


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:29 Page42

Julien Allano © 2015 - Alain Maigre

42

r e f e r e n c e s


© 2015 - Alain Maigre

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:29 Page43

Grignan - France

Le Clair de la Plume de Jul i e n Al l a no Texte: Jérôme Chapman

Bel hôtel de caractère avec patio fleuri et arboré, véranda, salon et restaurant gastronomique, bistro à ses heures, Le Clair de la Plume honore les usages du savoir bien recevoir. Sous la direction de Jean-Luc Valadeau, cet établissement aux airs de maison d’hôtes rencontre un beau succès depuis l’arrivée en 2013 de Julien Allano, habile et talenteux chef cuisinier. Originaire d’Avignon, Julien acquière son expérience auprès de

meilleures tables de la région. Nommé en 2007 Chef de « La Mirande » (Avignon), il maintient l’étoile au Michelin, puis accepte la direction des cuisines du Palm Beach à Ajaccio (également 1* Michelin). Cet amoureux du produit frais et régional n’a pas son pareil pour égayer les assiettes de couleurs et belles saveurs avec une cuisine d’expression personnelle, sans fioritures inutiles, dédiée à l'authenticité et l’essentiel.

© 2015 - Alain Maigre

Belle demeure de maître, ancienne propriété de l’Ambassadeur du Canada, nichée dans petit village de Grignan, en pleine Drôme provençale, Le Clair de la Plume est un lieu de belle quiètude, loin des tumultes urbains. Hôtel de charme et restaurant gastronomique, la magie des lieux est envoûtante.

r e f e r e n c e s

43


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:29 Page44

© 2015 - Alain Maigre

© 2015 - Alain Maigre

© 2015 - Alain Maigre

44

r e f e r e n c e s


© 2015 - Alain Maigre

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE_2B_GOOD_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 20:32 Page45

Grignan - France

La Clair de la Plume

© 2015 - Alain Maigre

de Julien Allano D’ailleurs, Julien aime décrire l’esprit de sa cuisine: « Je vous invite à partager une cuisine vivante et colorée, basée sur la tradition culinaire, avec le souci particulier du produit et de son intégrité. Une cuisine faite en équipe, avec le coeur tout simplement. » nous confie-t-il. Et la carte du restaurant gastronomique confirme sa profession de foi annonçant de superbes suggestions: « œuf bio, truffe d’été et parmesan »; « foie gras et truffe de grignan en trompe l’oeil »; « pommes delicatesses de monsieur tardieu, en capuccino truffé »; « boeuf Simmental le filet grillé, colonatta à la truffe, jeunes raves confites » et le « fromage chèvre et truffe de grignan en mousse légère ». Une cuisine de précision, ne laissant pas la place à l’inutile. Les présentations dans l’assiette sont travaillées et le goût maîtrisé. Point de hasard, Julien Allano est un maître en la matière. On aimera aussi, à la carte du Bistro, l’excellente

« cocotte de foie gras, oeuf et morilles »... Une vraie merveille. On oublie pas le généreux plateau de fromages proposé par Josiane Deal, Meilleur Ouvrier de France 2004, ainsi que la carte des vins mettant à l’honneur une très bonne sélection de vins de France. Côté hôtel, Le Clair de la Plume joue la magie, en vous transportant dans une bulle hors du temps. Les chambres et suites de grand confort sont de style, avec une touche contemporaine, comprenant des bibliothèques fournis de beaux classiques de quoi se cultiver en se relaxant... On y trouve même les lettres de Madame de Sévigné (à sa fille Françoise, comtesse de Grignan). Ainsi, le Clair de la Plume cultive gastronomie et art de vivre.

Le Clair de la Plume

2 Place du Mail, 26230 Grignan - France Tél. +33 4 75 91 81 30 www.clairplume.com r f r

r n c r s

45


Stéphane Duchiron © Hôtel Renaissance - Le Parc Trocadéro

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:29 Page46

46

r e f e r e n c e s


© Hôtel Renaissance - Le Parc Trocadéro

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:29 Page47

Paris - France

Stéphane Duchiron

Un grand de la gastronomie

p

Texte: Michèle Villemur

Dans cet oasis de tranquillité situé à quelques encablures de la Tour Eiffel, des Champs Elysées et du Palais des Congrès, Stéphane Duchiron fait face au nouveau défi : servir au Bistrot chic, les plus incroyables créations culinaires. Autour d’une brigade professionnelle composée d’une quinzaine de personnes, Stéphane Duchiron imagine, crée et réalise des mets classiques et contemporains en y ajoutant une fine touche reconnaissable : la sienne. Le beau et le bon se sont parfaitement donnés rendezvous dans ce lieu magique, que ce soit sur la terrasse du jardin qui accueille en été jusqu’à 80 convives ou à l’intérieur de la luxueuse salle à manger aux luminaires boules de Noël géantes accrochées au plafond. « Notre cuisine se décline de manière simple et gourmande. Je reste évidemment attentif aux produits de saison. (La carte change environ six fois par an). Dans l’assiette, se trouvent actuellement des asperges, des haricots verts, des tomates, des cerises, des framboises, des abricots, sans oublier les langoustines et bientôt le homard breton qui se servira dans un délicieux

club sandwich avec de l’avocat ! ». Dès l’âge de 6 ans, Stéphane Duchiron a le goût des produits de nos terroirs. Ce sont ses « mères » qui lui ont appris à cuisiner : sa grand-mère, sa mère et sa tante qui tenait une brasserie à Lyon. Il savait donc très jeune qu’il serait un jour, cuisinier. Le touche à tout ne s’était pas trompé ! Après une formation à l’école supérieure de cuisine : Grégoire Ferrandi, il fait ses classes chez Jacques Lameloise, Stéphane Raimbault à l’Oasis, Guy Savoy ou chez Roland Durand au Passiflore. Stéphane s’inspire très vite des talentueux pour donner à sa cuisine, au gré de ses humeurs, une note parfois classique, exotique mais jamais à l’extrême. Ce qu’il souhaite d’abord c’est être sûr des bases et ne pas se laisser influencer. Il est tel comme cela, Stéphane et c’est pour cette raison qu’on l’aime. En juin 2006, le jeune chef eut le courage d’ouvrir son restaurant dans le 17ème arrondissement. Il fut applaudi. Un an après, il gagnait le prix « Jacquart de l’Etoile montante de la gastronomie »… Stéphane est un passionné de compétitions mais surtout un travailleur

Stéphane Duchiron, l’ancien propriétaire et chef du restaurant parisien Les Fougères est depuis deux ans aux fourneaux de l’hôtel Renaissance Le Parc Trocadéro.

r e f e r e n c e s

47


48

r e f e r e n c e s

© Hôtel Renaissance - Le Parc Trocadéro

© Hôtel Renaissance - Le Parc Trocadéro

© Hôtel Renaissance - Le Parc Trocadéro

© Hôtel Renaissance - Le Parc Trocadéro

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:30 Page48


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:30 Page49

acharné. Il gagne les plus jolis trophées, à commencer par celui qui le désigne en 2014, Meilleur chef Renaissance d’Europe. Stéphane Duchiron a compris l’exigence de la clientèle internationale des grands hôtels -propriété du groupe Marriott International-. Il invente mais il adapte -ou décline- aussi quelquesuns de ses plats qui assuraient jadis sa réputation. On garde en mémoire : les ravioles d’oignons violets de Champagne en émulsion de thym frais, le cannelloni de tourteau à la vanille de Tahiti avec un bouillon de crabe vert, le dos de cabillaud rôti aux algues du Croisic servi en bouillon de bonite séchée. Le ris de veau aux petits pois et la crevette en tartare de citron caviar ou plongée dans une soupe avec du lait de noix de coco fait revenir à coup sûr les gastronomes les plus avertis. Grâce à lui et à sa brigade, pour environ 36 euros le menu déjeuner, chacun se fera plaisir hors des bruits de la capitale. Ils et elles prendront agréablement le café, installés dans un fauteuil en rotin sous les grands arbres du jardin... « Nous sommes fiers du chef français ! » confie, Benno Busscher, le directeur général de l’hôtel que l’on connaissait à Paris pour avoir dirigé plusieurs établissements du groupe. Le décor de cet hôtel merveilleux est

signé Jean-Philippe Nuel, un designer réputé qui a entre autre, relooké la piscine Molitor à Paris ou l’hôtel Baccarat à Dubaï. A la fraîcheur de l’été, à l’heure du déjeuner ou du dîner, on commencera par le melon en gelée de porto façon « Stéphane Duchiron ».

Hôtel Renaissance Le Parc Trocadéro - 5 étoiles 55-57, avenue Raymond Poincaré 75116 Paris - France Tel. 01 44 05 66 66 Email: Leparc.sales@renhotels.com r e f e r e n c e s

49


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:30 Page50

Segonds Mercat © Segonds Mercat

Barcelone : Gourmet Chic Textes: Emperatriz Mina, Ines Mendez, Hilton Sherman, et Jérôme Chapman.

Antonio Romero © Suculent

Barcelone... Capitale de la Catalogne, avec sa célèbre Sagrada Familia et autres chefs-d'œuvre d’Antoni Gaudí tel la Casa Batlló et la Pedrera, son parc Güell, son parc de la Ciutadella, ses quartiers typiques: l’Eixample, le Barri Gòtic, Las Ramblas avec sa Boqueria ou encore le superbe Passeig de Gràcia... est une ville créative sous toute formes. La gastronomie tient aussi une grande place dans la culture catalane... Voici en quelques bonnes tables le Barcelone Gourmand... entres autres adresses.

50

r e f e r e n c e s


© Suculent

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:30 Page51

© Suculent

Barcelone

Restaurant Suculent, Antonio Romero Situé dans la Rambla del Raval, le restaurant Suculent est veillé par Le Gros Chat, célèbre sculpture de l’artiste Botero. A quelques pas la Filmothèque National de Catalogne, cette auberge (du XIX siècle) est la scène gourmande du très jeune Antonio Romero qui officie sous la houlette de Carles Abellan. La clientèle se régale avec enthousiasme et passion. Chef talentueux, Antonio Romero dirige avec brio les cuisines du Suculent en offrant à ses convives un festival de belles saveurs: recettes revisitées et mises au goût du jour. La philoso-

phie gastronomique se veut avant tout méditerranéenne avec une subtile touche espagnole. Antonio Romero privilégie avant tout les produits de qualité, traités avec grand respect, passion et amour. Techniques précises et plats inspirés donnent dans l’exquis et le contemporain, ainsi la recettes sont dans l’ère du temps. Le menu exprime de délicieuses suggestions gourmandes: « tripes de morue marinée avec poireaux jeunes et ail noir »; « raies au beurre noir »; « queue de boeuf espagnol avec des mini carottes avec un jus de chocolat »;

« pigeon dans son jus avec betterave et salsifis ». Côté dessert: « riz au lait de noix de coco, mangue, citron vert »; « gâteau au chocolat avec des agrumes »; « nanas avec gin, fenouil et caramel »… On aime! Une belle maison dédiée à la gastronomie pour les passionnés de succulentes découvertes.

Suculent Rambla del Raval,43 08001 Barcelone, Espagne Tel. +34 93 443 65 79 Internet: www.suculent.com

Café Turó

Café Turo © Café Turo

Romain Fornell, chef étoilé de Barcelone, marque de son talent le panorama gastronomique de la capitale catalane. Après le Caelis, table étoilée (El Palace Barcelone), le Café Emma Barcelone, BluesMan (El Palace Barcelone), le Café Turó, repris en 2013, par le jeune chef catalan, le Café Turó avec sa patine contemporaine et sa French Touch est devenu un bistrot haut de gamme proposant tapas, grillades et plats de bistrot classiques et l’excellente bière Estrella Damm, produite à Barcelone depuis 1876. Idéal pour les «happy hours» et les «afters» pour prendre un dernier verre.

Cafe Turó Carrer del Tenor Viñas, 1 08021 Barcelone – Espagne Tel: +34 93 20 06 953 r e f e r e n c e s

51


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:31 Page52

52

r e f e r e n c e s

Tickets bar © Tickets bar Barcelona

Tickets bar © Jérôme Chapman

Pakta © Pakta Barcelona


Albert Adrià © Tickets bar Barcelona

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:32 Page53

Barcelone

Albert Adrià

De succès en succès, Albert Adrià garde en lui, un capital humilité impressionnant...

en prime. La classe...

Tickets bar © Tickets bar Barcelona

élégance et sourire

Formé à la pâtisserie, Albert travaille pendant 15 ans dans le célèbre restaurant ElBulli aux côtés de son frère Ferran Adrià, avant d’investir, en 1998, elBullitaller (l’atelier de recherche) dans une petite rue sur les Ramblas de Barcelone. Ainsi, Albert Adrià se lance dans un énorme travail de recherche entre pâtisserie et technique conceptuelle. Passion, rigueur et travail le mèneront à la conception de différents établissements, qui connaîtront le succès. Le moteur d’Albert, c’est tout d’abord l'adrénaline, celle des gagneurs, qu’il distille chaque jour dans ses 5 restaurants de Barcelone. Avec Tickets, une étoile Michelin, il revisite l’esprit des tapas dans la philosophie ElBulli. Au Pakta, une étoile Michelin, il présente la cuisine fusion nippo-péruvienne dite Nikkei. A la Bodega 1900, recommandée par le guide Michelin, Albert signe une « cuisine de mémoire » autour des plats tradition de Catalogne. Au restaurant Hoja Santa, il met à l’honneur le meilleur de la cuisine mexicaine avec comme ambition affichée: en faire le meilleur restaurant de cuisine haut de gamme mexicain et au Niño viejo, la Street-food mexicaine se taille un beau succès entre les petits doigts des gourmands. Albert Adrià serait-il un boulimique chef d’entreprise? Par ailleurs, son projet Heart Ibiza en partenariat avec son frère Ferran et le Cirque du Soleil, offre déjà une belle réussite: gastronomie, art et musique semblent faire bon ménage. Par la suite, il y a lancement du restaurant Enigma, annoncé pour 2016, remplaçant l’ancien 41° fermé en 2014. L’établissement était trop petit pour recevoir toutes les réservations. Ainsi de succès en succès, Albert garde en lui, un capital humilité impressionnant... élégance et sourire en prime. La classe...

Internet: ca.bcn50.org r e f e r e n c e s

53


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:32 Page54

© Restaurante Gaig

Barcelone

Restaurante Gaig: Un must... Carles Gaig chef étoilé, né dans une famille de restaurateurs depuis 1869, a grandi autour des fourneaux dans le restaurant familial Taberna d’en Gaig fondé par son arrière grand-mère où il aide sa famille tout en en s’imprégnant du savoir-faire culinaire traditionnel. Son style est inspiré par les bases de la cuisine populaire traditionnelle catalane. Autodidacte, il apprend la cuisine en s’inspirant de celle de sa « mamá ». Dans ses nombreux voyages, Carles rencontre les 54

r e f e r e n c e s

chefs français Paul Bocuse et Fredy Girardet, au pays basque fait connaissance avec Joan Mª Arzak et Patxi Quintana entre autres. IIl se rend compte que la cuisine traditionnelle, avec ses racines et son identité, est très bien à condition qu’elle soit mise au goût du jour en permanence. Dans cet esprit, Carles Gaig réalise ainsi au fil de temps une cuisine de haute renommée, respectant la saisonnalité du produit. En 1989 la Taberne d’en Gaig, située dans le quar-

tier d’Horta aux alentours de Barcelone, prend le nom de « Restaurante Gaig ». En 2004, Carles Gaig et sa femme Fina Navarro décident de fermer les portes du restaurant pour le déplacer au centre de Barcelone. En 2008, Le restaurante Gaig voit le jour dans le quartier eixample en Barcelone. Carles Gaig, sage homme d’affaires, collabore avec le Gran Hotel Atlantis Bahía Real situé à Fuerteventura dans l’archipel de Canaries, en ouvrant le restaurant La Cupula de


© Restaurante Gaig

Carles Gaig © Restaurante Gaig

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:32 Page55

La cuisine traditionnelle catalane avec ses racines et identités est très bien à condition qu’elle soit actualisée constamment, c’est ce que j’ai réalisé au fil de temps, en la mettant au goût du jour, basée sur le produit frais de saison. Carles Gaig. Par ailleurs, il prend en charge la ligne gastronomique du restaurant à l’aéroport de Barcelone La Porte Gaig, en attendant l’ouverture d’un nouveau restaurant à Singapour prévue pour la fin juillet 2015. Carles aime transmettre son expérience aux plus jeunes. « Pour la nouvelle génération de chefs, je conseille de tirer profit d’une bonne formation professionnelle globale, car pour durer dans ce milieu, il ne suffit pas de savoir cuisiner,

il faut être aussi très bon gestionnaire. Combien de grands chefs établis ont lancé un restaurant... et aussitôt ouvert, aussitôt fermé par manque de savoir-faire en matière de gestion. Par ailleurs, le plus important c’est le produit, le vrai pilier fondamental de la cuisine. Un bon chef doit être aussi expert dans la connaissance du produit » nous confie-t-il. Á découvrir et redécouvrir, une table à la philosophie incontournable à Barcelone.

Restaurant Gaig C / Córcega, 200 08036 Barcelona Tel. +34 93 429 10 17 Tel. +34 93 453 20 20 Internet: restaurantgaig.com

r e f e r e n c e s

55


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:32 Page56

© 2015 - Droits Réservés - Caelis

© 2015 - Droits Réservés - Caelis

© 2015 - Droits Réservés - Caelis

56

r e f e r e n c e s


© 2015 - Droits Réservés - Caelis

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:32 Page57

Barcelone

Caelis By Romain Fornell

© 2015 - Droits Réservés - Caelis

Restylisé en 2012 par Emmanuelle Ferrié et Pedro Scatarella (Cafe Emma, le Bluesman, Kawai, Los Soprano…), le Caelis de Romain Fornell plaît plus que jamais. Table hautement élégante, où beaux classicismes et esprit contemporain se marient avec talent, Le Caelis est la scène d’expression gourmande du chef Romain Fornell, catalan pur souche. Formé dans l’aura d’Alain Ducasse, Michel Sarran et JeanFrançois Piège, Romain, disciple d’Escoffier, signe une cuisine contemporaine en respect des grands fondamentaux. La salle de son restaurant joue déco tendance aux tonalités violine, aubergine, bleu minéral, gris anthracite et or. Ces nobles signatures visuelles sont en parfaite harmonies entre tables ovales, rondes ou carrées, banquettes confortables, chaises, fauteuils stylisés, grand lustres en cristal et cheminée cosy. Côté cuisine, Romain r e f e r e n c e s

57


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:32 Page58

Barcelone

Caelis

By Romain Fornell

Caelis By Romain Fornell Gran Via de les Corts Catalanes, 668, 08010 Barcelone - Espagne Tél. +34 935 10 12 05 E-mail: info@caelis.com 58

r e f e r e n c e s

© 2015 - Droits Réservés - Caelis

Fornell excellence dans la créativité, la carte est sans cesse renouvelée pour le plus grand plaisir du convive. Pour un restaurant d’un tel standing, les menus sont tout à fait intéressants: à partir de 39 euros à déjeuner, et 85 euros le soir. Le menu du moment annonce d’alléchantes suggestions: « soupe de fenouil, croustillant de homard et une touche de citron » ; « thon rouge mariné au thon au gingembre et soja vinaigrette, guacamole épicée » ; « cabillaud frais grillé, ratatouille et coulis de roquette » ; « Steak de boeuf tendre, jus de vin et l'échalote cannelloni Rossini » ; « vacherin: sorbet pêche, crème fouettée, la meringue et Poulignac amande » et « fromage affinés ». Quant à la carte des vins, on aimera découvrir les meilleures régions d’Espagne présentes à la carte: Chardonnay Château de Peralada D.O. Empordà, Crianza Valtravieso D.O. Ribera Del Duero, Perelada Château Grand Cloître (Cava). Le service de Carla, la nouvelle chef de salle est au diapason avec ce superbe restaurant, tout en élégance. Jouant discrétion, classicisme et continuité dans la qualité de sa cuisine, le Caelis fait partie des meilleures tables de la capitale catalane. Par ailleurs, Romain est devenu directeur des cuisines du superbe Hôtel La Gavina 5 étoiles Grand luxe, situé en bord de mer sur la Costa Brava, entre Palafrugell et Blanes. A suivre...


© 2015 - Droits Réservés - Caelis

© 2015 - Droits Réservés - Caelis

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:32 Page59

r e f e r e n c e s

59


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:34 Page60

60

r e f e r e n c e s

© Abac Barcelona

© Abac Barcelona

Jordi Cruz et son équipe © Abac Barcelona


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:34 Page61

Barcelone

ABAC

Restaurant Fort d’une philosophie culinaire acquise au gré de ses expériences professionnelles, Jordi Cruz est un chef de cuisine dont la créativité s’exprime avec grand raffinement autour d’un registre culinaire très personnel. Si Ferran Adrià a joué le rôle de mentor, Jordi a su en tirer une inspiration sans jamais le copier. Ainsi chaque plat s’exprime en toute originalité et belle maîtrise en toutes techniques. Que de chemin parcouru depuis avril 2010, lorsqu’il prend la direction des cuisines du restaurant Abac à la suite de Xavier Pellicer, jusqu’à sa consécration en obtenant sa 2e étoile dans l’édition 2012 du célèbre guide Michelin. Une cuisine fantastique sans aucune fausse note: « Ceviche de narangille aux huîtres »; « Ajoblanco au givre de concombre à l’huile d’olive et au caviar »; « Curry de peaux et chair de thon au consommé légèrement acidulé » entre autres. Le talent s’exprime dans l’assiette avec élégance et délicatesse en accord total avec les sélections du sommelier de la maison. Si Abac est une table reconnue, c’est aussi un hôtel très design avec 15 chambres lumineuses au décor ultra moderne et un mini-spa… pour profiter d’un séjour au cœur de la capitale catalane.

Abac Restaurant

© Abac Barcelona

Avda. Tibidabo 1 08022 Barcelone - Espagne Tel.: +34 93 3196600 Fax.: +34 93 3196601 hotel@abacbarcelona.com www.abacbarcelona.com

r e f e r e n c e s

61


Paco Perez © Enoteca

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:35 Page62

Barcelone

62

r e f e r e n c e s

crème »; « riz moelleux d’homard et côtes de cochon »; « mérou avec nuances du Haut-Ampurdan, potager, mer et montagne »; pour le dessert: « hot dolç » où la très verte « Kryptonite », un dessert de superchef. « La passion amène au travail, le travail amène à la constance, la constance amène à la simplicité, la simplicité amène à l’adaptation et, pour finir tout cela amène la joie à tous ceux qui viennent nous visiter » sanctuarise Paco Perez.

Enoteca Hotel Arts Barcelona Marina 19 - 21 08005 Barcelone, Espagne Tel. +34 93 483 8108 Internet: hotelartsbarcelona.com Email: artsrestaurants@ritzcarlton.com

© Enoteca

Détenteur de 5 étoiles Michelin, 2* pour le restaurant Miramar en Llança, 2* pour le restaurant Enoteca à Barcelone et 1* étoile pour le restaurant 5 - Cinco à Berlin, Paco Pérez garde une grande humilité et et le succès ne lui fait pas tourner la tête. Sachant que par ailleurs, il dirige la cuisine de la Royale où la spécialité est le hamburger d’auteur; le restaurant Eggs où l’oeuf est roi et Doble un lieu tendance, avec restaurant et club. Chef aguerri et créatif Paco Pérez interprète la cuisine actuelle mariant traditions et avantgardismes maitrisés avec une technique impeccable. Au restaurant Enotoca, il exprime la même philosophie qu’au Miramar signant une carte mettant en avant des produits de très haute qualité. Au menu: « Calçots 2015 »; « Salade thai avec crevette rouge »; « morilles à la

© Enoteca

Enoteca by Paco Perez


© Enoteca

© Enoteca

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:35 Page63

r e f e r e n c e s

63


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:35 Page64

64

r e f e r e n c e s

Casa Fuster @ Casa Fuster

Casa Fuster @ Casa Fuster

NeriH&R Š NeriH&R

Casa Fuster @ Casa Fuster


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:35 Page65

Casa Fuster @ Casa Fuster

Barcelone Situé dans les hauteurs du Passeig de Gràcia el Hotel Casa Fuster 5*, invite à faire un voyage dans le temps, à l’époque de la floraison de l’art moderne à Barcelone. Conçu et édifié par l’architecte Lluís Domènech i Montaner, il fût construit entre 1908 et 1911. Un des grands charmes de Casa Fuster, c’est le Café Vienés, lieu de rencontres culturelles, de conversations informelles du gotha intellectuel de Barcelone. Ses haut plafonds peints en or, ses colonnes en marbre et ses chapiteaux exhortent à

plonger dans un monde merveilleux imprégné d’art, littérature, cinéma et musique. Woody Allen a choisi el Hôtel Casa Fuster en 2007 pour réaliser quelques scènes de son primé film «Vicky, Cristina, Barcelona», lui même à joué à plusieurs reprises pendant le tournage dans le Café Vienés à côté de Eddy Davis et Conal Fowkes remarquables membres de sa bande “Woody Allen New Orleans Jazz Band”, depuis le Café Vienés se transforme tous les jeudis en Club de Jazz de 21h00 à 23h00. Côté gastrono-

mique le restaurante Galaxó de l’Hôtel Casa Fuster, offre une cuisine méditerranée et d’avantgarde. Elle est réalisée avec des nobles produits frais de saison. L’Hôtel Casa Fuster et le restaurant Galaxó ont créé un menu spécial pour rendre hommage aux cuisiniers de l’époque et au mouvement socio-culturel qui marque l’origine et l’identité de la Casa Fuster.

Casa Fuster Passeig de Gràcia, 132 08008 Barcelona, España Tel.+34 932 55 30 00 Internet: www.hotelescenter.es

Casa Fuster @ Casa Fuster

Casa Fuster

r e f e r e n c e s

65


Nandu Jubany © Hotel Majestic & Spa

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:37 Page66

Barcelone

Hotel Majestic & Spa

66

r e f e r e n c e s

tion, l’hôtel qui comptait avec 303 passe à 275 chambres, dont 49 suites. La superficie des chambres s’est bonifiée offrant plus de confort et un espace de vie très agréable aux hôtes. A chacune sa singularité, même si le style déco reste le même. Mobilier classique et esprit contemporain, tonalités de blanc, brun et beige, le bon goût prédomine toujours jouant subtilement avec la lumière des espaces. Côté gastronomie, l’Hôtel Majestic & Spa régale sa clientèle avec 3 espaces gastronomiques, dirigés par le Chef Nandu Jubany, nanti d'une étoile Michelin. Formé auprès de célèbres chefs tels Juan Mari Arzak ou Martín Berasategui, Nandu Jubany est le conseiller gastronomique en titre du Majestic Hotel & Spa. L’objectif de cette collaboration est de superviser et donner l’impulsion à la signature culinaire de l’hôtel, et d'en faire une adresse de référence à Barcelone. Côté bien-être, le Majestic Spa, situé au dernier étage de l’hôtel, est un authentique havre de paix, conçu pour une détente maximale. Les clients peuvent ainsi s’évader du tumulte urbain, en profitant d'une gamme de soins uniques en plein cœur de la capitale.

© Hotel Majestic & Spa

L’Hotel Majestic & Spa 5* est situé dans un bâtiment de style néo-clasic, fleuron hôtelier niché en plein centre du Passeig de Gràcia, emblématique avenue de la capitale catalane. Après une cure de jeunesse, l'hôtel est devenu une élégante référence au style intemporel, rivalisant avec les plus luxueuses enseignes internationales. Propriété de la famille Soldevila-Casals, ce magnifique hôtel a été témoin d’importants événements culturels, politiques et historiques. Empreigné d'une patine particulière, ici se transmet l’essence du luxe et du confort où chaque petit détail a son importance. Avec sa situation idéale dans le berceau du Barcelone moderniste, en plein Carré d’Or, l’hôtel se trouve à quelques quelques pas des plus beaux édifices de la ville conçus par des architectes mondialement connus tels Gaudí, Puig i Cadafalch ou encore Domènech i Montaner. Ainsi, les hôtes de l’Hotel Majestic & Spa peuvent profiter d’un lieu de villégiature privilégié, à quelques pas de hauts lieux emblématiques tels la Pedrera, la Maison Batló, las Ramblas, le marché de la Boquería ou le Gran Teatre del Liceu. Après sa rénova-

© Hotel Majestic & Spa

Texte: Emperatriz Mina


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:37 Page67

Hotel Majestic & Spa

© Hotel Majestic & Spa

Passeig de Gràcia, 68 08007 Barcelone - Espagne Tel. +34 93 488 18 80 Internet: www.hotelmajestic.es

r e f e r e n c e s

67


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:37 Page68

© Hotel Arts Barcelona

L’Hotel Arts donne le sentiment d’émerger de la mer, avec ses 44 étages en verre, sertis d’une structure métallique. Conçu par l’architecte américain Bruce Graha, il est considéré comme un des

© Hotel Arts Barcelona

édifices les plus hauts d’Espagne.

68

r e f e r e n c e s


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:37 Page69

Barcelone

Hotel Arts Barcelona L’Hotel Arts donne le sentiment d’émerger de la mer, avec ses 44 étages en verre, sertis d’une structure métallique. Conçu par l’architecte américain Bruce Graham, il est considéré comme un des édifices les plus hauts d’Espagne. Situé dans un quartier chic, en bord de la mer à deux pas du Port Olympique et du centre historique de Barcelone, l’hôtel dispose de 455 chambres avec vues panoramiques sur la mer ou sur la ville de Barcelone. Chaque chambre, décorée dans un esprit contemporain, bénéficie d’un luxe et confort de haut niveau. Le fin du fin est le Club, permettant des services privilégiés. Dans les étages supérieurs de l’hôtel, un espace cosy a été spécialement conçu pour ceux qui veulent de la discrétion et une attention personnalisée: salon privé avec concierge personnel, 5 dégustations gastronomiques gratuites au long de la journée entre autres. On aimera aussi le Spa situé aux étages 42 et 43 de l’Hotel Arts. Ce merveilleux Spa s’étend sur 900 m2 avec une vue grand angle sur Barcelone et la Méditerranée. n appréciera aussi les plaisirs gourmands du restaurant Enoteca by Paco Perez, 2* étoiles Michelin, dirigé par le chef Paco Pérez ou encore le restaurant Arola avec son ambiance lounge. Côté détente dans un esprit chic-décontracté, on se laissera tenter le café Veranda, le restaurant Bites, l’ Espace Marina (à l’air libre avec vues privilégies vers la mer) ou encore le Frank’s Bar, lieu élégant et raffiné qui propose une grande sélection de champagne et cavas. Ainsi luxe et art de vivre font de ce superbe hôtel un must à Barcelone.

© Hotel Arts Barcelona

Hotel Arts Barcelona Carrer de la Marina, 19-21 08005 Barcelona, España Tel. +34 93 221 10 00 www.hotelartsbarcelona.com r e f e r e n c e s

69


Albert Raurich © Dos Palillos

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:37 Page70

Barcelone

Albert Raurich

70

r e f e r e n c e s

cuisine japonaise et espagnole. L’idée est née en octobre 2006, Albert Raurich soumet son idée à Ferran Adrià qui la trouve viable. Ainsi, le maître donne un coup de pouce au projet du restaurant Dos Palillos qui voit le jour en 2008. Les cuisines sont ouvertes sur la salle permettant aux convives d’admirer en direct la création de leurs assiettes. Les cuisiniers adorent et s’investissent à fond, comme dans un show, afin sortir des créations de haute volée. Le succès est au rendez-vous. Par ailleurs le nouveau projet d’Albert Raurich sera l’ouverture d’un nouveau restaurant Deux Pebrots où l’on trouvera à la carte l’explication de la technique culinaire, la cuisson… Ainsi chaque plat proposé, attisera par avance les papilles du convive avant même que l’assiette arrive. À suivre...

Dos Palillos Carrer d’Elisabets, 9 08001 Barcelone, Espagne Reservations: dospalillos@dospalillos.com Tel. +34 93 304 05 13 Internet: dospalillos.com

© Dos Palillos

Albert Raurich, chef étoilé et propriétaire du restaurant Dos Palillos, est un homme de conviction, passionné par la cuisine depuis l’enfance. Il est devenu une personnalité dans le monde de la gastronomie. Chef inspiré, épris du bon produit, Albert Raurich signe une cuisine voyageuse entre Asie et péninsule ibérique. Il ne s’arrête jamais, formé par Ferran Adrià, le célèbre cuisinier d’El Bulli, il a appris que sans travail il y a pas des résultats. En ce moment, entre deux services Albert Raurich et son équipe de cuisine et salle sont en train de créer la Billipedie, une encyclopédie où l’on trouvera différentes études sur de nombreux ingrédients de cuisine que l’on trouve sur la planète. Ainsi, jour après jour, la passion pour la cuisine grandie dans Dos Palillos, le laboratoire d’Albert Raurich situé à deux pas du restaurant, est toujours en activité, occupé par ses collaborateurs et cela même pendant leur temps de repos. Ils sont là, émerveillés et avides de connaissance. Le concept Dos Palillos joue subtiles fusions entre

© Dos Palillos

Passion, émotion et générosité


© Dos Palillos

© Dos Palillos

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:37 Page71

r e f e r e n c e s

71


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:39 Page72

Situé merveilleusement en plein coeur du quartier Gothique,

Mercer Hotel 5

étoiles a investi une édification avec une valeur patrimonial, positionné sur une partie de la muraille de Barcino, un monu-

Francesc Holgado © Mercer Hotel

ment emblématique à Barcelone.

© Mercer Hotel

72

r e f e r e n c e s


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:39 Page73

Barcelone

© Mercer Hotel

Mercer Hotel Barcelona Situé merveilleusement en plein coeur du quartier Gothique, Mercer Hotel 5 étoiles a investi un édifice d’une grande valeur patrimoniale, positionnée sur une partie de la muraille de Barcino, un des monuments emblématiques de Barcelone. Dans l’hôtel, on peut encore admirer les vestiges de différentes époques dont la façade médiévale qui est quasiment intacte. Francesc Holgado,

Directeur Général du Mercer Hotel, est un homme de conviction et de talent, il s’investit avec succès dans la gestion hôtelière tout en donnant des cours à l’université: gestion de ressources humaines, direction de logements touristiques et revenue management. A son actif: deux hôtels 4 étoiles, l’un à Barcelone, l’autre à Valence, Menant ses équipes avec brio, il a fait de l’hôtel

Mercer une grande réussite commerciale. Sont prévues en 2016 les ouvertures du Mercer Hotel Sevilla et du Mercer Hotel Cordoba, faisant la fierté de Francesc Holgado, très impliqué dans ces projets.

Mercer Hotel Barcelona RCarrer dels Lledó, 7 08003 Barcelone, Espagne Tel. +34 933 10 74 80 Internet: mercerbarcelona.com © Mercer Hotel

r e f e r e n c e s

73


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:39 Page74

Koy Shunka © Koy Shunka

Mercer Restaurant © Mercer Restaurant

Koy Shunka

Xavier Lahuerta, nouveau chef exécutif du Mercer restaurant, est arrivé pour apporter sa jeunesse, son envie de réussir et son amour de la cuisine. Xavier Lahuerta à débuté dans le métier en faisant toutes les petites tâches que personne ne voulait faire en cuisine. C’est ainsi que le monde de la gastronomie s’ouvre à lui, aux côtés de grands maîtres : Carles Gaig, Ferran Adrià (El Bulli), Carles Abellan, Xavier Pellicer, (feu) Santi Santamaria, et le regretté Jean Luc Figueras ancien chef exécutif du Mercer Restaurant. Son expérience avec Carles Gaig fut très importante, le marquant de l’empreinte des valeurs de la cuisine catalane. Avec Carles Gaig, il apprend les fondements de la belle cuisine et le respect du beau produit. Ainsi, Xavier Lahuerta, se forge une vraie philosophie culinaire lui permettant d’exprimer une signature singulière dans l’émotion du moment, jouant de superbes « terre et mer », inspirés des beaux terroirs de Catalogne. Faire plaisir à ses convives, c’est le crédo de Xavier Lahuerta... « Humilité, générosité et rigueur sont mes maîtres-mots » nous confie-t-il. Une table qui vaut le détour dans l’agréable Mercer Hotel dans le quartier gothique de la capitale catalane. Mercer Hotel Barcelona, Carrer dels Lledó, 7 - 08003 Barcelona, EspañaTel. +34 933 10 74 80

Hideki Matsuhisa, chef étoilé, a connu Barcelone en 1997, désirant découvrir les produits gastronomiques de la péninsule ibrérique. C’est à l’âge de 15 ans qu’il débute dans le restaurant de son père au Japon. Ainsi, il s’enrichit d’une solide expérience, le confortant dans sa conviction d’une très belle réussite dans le métier. Il adore les produits d’excellente qualité: poissons, viandes, légumes et fruits... espagnols ou Japonais. Ce perfectionniste est toujours à la recherche d’une saveur particulière qui donnera une tonalité spécifique à ses recettes. Dans sa recherche pour comprendre comment fonctionne le palais des occidentaux, il trouve à chaque fois une nouvelle saveur inconnue qui étonnera toujours, cela fait partie de son grand succès. « Il faut beaucoup d’humilité pour arriver au top niveau. Il est nécessaire de s’armer de beaucoup de patience. Le chemin de la reconnaissance et de la réussite est semé d’embûches. » nous dit-il. Dans ses recettes, Hideki Matsuhisa choisit toujours d’excellents ingrédients bon pour la santé. « Si ce corps n’est pas nourrit correctement, le déclin de cette machine sera fulgurant. Si l’on n’a pas bien mangé ou pas bien dormi, l’envie d’avancer n’existe pas... même pas pas l’envie d’amour » nous confie-t-il par ailleurs. Dans son restaurant Koy Shunka, il respecte les bons prin-

74

r e f e r e n c e s

cipes de nutrition. Les joies du palais doivent être en harmonie avec celles du ventre. « Ventre plein, coeur heureux » s’amuse-t-il à dire. C’est l’un des crédos que le chef et son équipe apprécient vraiment beaucoup. Au Koy Shunka, les cuisines siègent au milieu de la salle, permettant une belle communication avec les convives, permettant de partager les sourires des clients satisfaits; « la vrai récompense est là, c’est très motivant pour notre équipe » assure Hideki. Restaurante Koy Shunka, c/Copons, 7 - 08002 Barcelone, Tél.: +34 934 127 939

Segons Mercat Le restaurant Segons Mercat, situé dans une des avenues plus importantes de Barcelone (Gran Via de les Corts Catalanes), est dirigé avec grand professionnalisme par le chef Eduard Roca qui met en avant des tapas simples et raffinées, dans une ambiance intime et accueillante. Eduard Roca commence sa grande

Segons Mercat © Segons Mercat

Mercer Restaurant

aventure culinaire à l’âge de 16 ans en travaillant pour des restaurants de Haute Gastronomie à Barcelone. A 20 ans Eduard Roca s’envole pour Paris, il travaille pendant 18 mois dans le célèbre restaurant Fouquet’s. Après cette belle expérience Eduard rejoint Francfort et continue sa fabuleuse aventure au Bistro 77 aux côtés du chef Dominique Mosbach. Au menu: délicieuses tapas un brin « french touch » régalent les convives: « croquettes au confit de canard et foie »; «escabèche de ventrèche de thon »; « pommes de terre épicées »; « thon mi cuit avec teriyaki»; « artichauts frits avec foie de canard »; « crevettes à l’ail »; boulettes de viande à la seiche »; « palourdes avec jambon ibérique et sherry ». Aux côtés de Eduard Roca, Oscar Gonzalez , le directeur de salle, garantie jovialité et esprit vivace pour le plaisir de sa belle clientèle. Segons Mercat - Gran Via de les Corts Catalanes, 552 - 08011 Barcelone Espagne - Tél. +34 933 107 880


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:39 Page75

Antica Acetaia Dodi Via Monteiatico 3- 42020 Albinea - Italie www.acetaiadodi.it


Amsterdam © 2015 Jérôme Chapman

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:39 Page76

Amsterdam

Gastronomie en capitale Textes: Hilton Sherman, et Jérôme Chapman. Remerciements à: Bart van Kessel, l’Office du Tourisme des Pays-Bas: www.holland.com 76

r e f e r e n c e s


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:39 Page77

Avec plus de 20 millions de touristes par an, Amsterdam présente l'un des plus grands patrimoines culturels et architecturaux d'Europe. C’est une ville grandement accueillante. Nantie de 400 hôtels et de très nombreux restaurants, la gastronomie y est aussi en plein essor avec des chefs néerlandais effervescents de créativité signant ensemble la nouvelle cuisine néerlandaise. Amsterdam s’impose ainsi comme l’une des nouvelles capitales de la gastronomie. r e f e r e n c e s

77


Jessica et Bram ArtDeli © ArtDeli

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:41 Page78

Amsterdam - Pays-Bas

ArtDeli

78

r e f e r e n c e s

participants: Musée de l’Hermitage, Musée Van Gogh... Jessica et Bram sont d’élégantes et souriantes personnes, passionnés par l’art sous toutes ces facettes. Le bar, par exemple, a été concçu par le célèbre designer néerlandais Lex Pott... A ArtDeli, l’art est partout… Et comme aussi la gastronomie est de l’art… Il est même dans les assiettes. Sont prévus aussi des nombreuses collaborations avec de grands chefs de cuisine…Sont prévues aussi des nombreuses collaborations avec de grands chefs de cuisine... Onno Kokmeijer, chef exécutif du restaurant de deux étoiles Ciel Bleu (Hôtel Okura) à Amsterdam, sera le chef invité de ArtDeli à partir du 15 Octobre. A suivre...

ArtDeli Rokin 93, 1012 KM Amsterdam, Pays-Bas +31 20 370 5624

ArtDeli © ArtDeli

Créé tout récemment, par Jessica Voorwind et Bram Claassen, ArtDeli est un concept tout à fait original. Restaurant, galerie d’art contemporain, boutique, salle événementielle, Dancefloor pour soirées DJ’s, lounge club, bar tendance, snack, bar à vin, happy hours, brunchs artistiques... ArtDeli annonce un espace hype et hybride, tout à fait novateur... L’originalité est l’aspect multi-fonctionnel des lieux... Un lieu « pâte à modeler » adaptable à de nombreux événements. Installé dans un immeuble historique de la fin du XIXème siècle, ancien bureau et entrepôt de Brusse & Gransberg, négociants en tabac, les lieux ont été restaurés, repensés et adaptés. ArtDeli propose aussi tous les deux mois de nouvelles expositions d’oeuvres d’art contemporaines, en collaboration avec de prestigieux

Salle du ArtDeli © Jérôme Chapman

Gourmet Fashion Chic


ArtDeli © ArtDeli

ArtDeli © ArtDeli

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:41 Page79

r e f e r e n c e s

79


Moshik Roth © 2015 - Samhoud

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:41 Page80

Amsterdam

Samhoud

Contemporain et délicieux

80

r e f e r e n c e s

« Cela n’a rien à voir avec l’équilibre entre le sucré et acide ou salé et amer » nous assure-t-il. Et l’assiette le confirme. Moshik est un habile artisan culinaire. Sa cuisine technico-émotionnelle fait appel à la mémoire sensorielle enfouie au plus profond de chacun.... Entre souvenirs d’enfance et perceptions gustatives personnelles. Le résultat est à la hauteur des prétentions: La cuisine de Moshik est unique, signée par un chef anticonventionnel. Loin de tout dogmastisme, Moshik appose son estampille créative dans chaque recette: « Langoustine crues marinées, coquillage, œufs de hareng, crème d’oursin, noix de coco, café, homard bleu, Citrus, gingembre, cardamome » ou encore le « foie gras de canard poêlé, compote de mûres, noix de coco, kaffir, infusion de vanille »… On aime le service et les choix pertinents de Yoshiko van Dobben, la sommelière, le «wine pairing» est parfait. c’est surprenant et fantastiquement agréable. La table est à découvrir.

&Samhoud Places Oosterdokskade 5, 1011 AD Amsterdam, Pays-Bas Tél: +31 20 260 2094 www.samhoudplaces.com

Samhoud - Les escaliers © 2015 - Samhoud

Samhoud cuisine © 2015 - Jérôme Chapman

Assisté par Dennis Huwae (the chef) et Nigel Eccles (chef adjoint), Moshik Roth, l’israélien, propose une surprenante cuisine. Que de chemin parcouru, depuis son arrivée aux Pays-Bas, où il travaille en qualité de simple gestionnaire de pizzeria. Pour cet originaire de Haïfa que tout destinait à la neurochirurgie, l’amour-passion de la gastronomie, l’a fait culbuter derrière les fourneaux. Pour ses premiers pas, sa grande chance fût d’être formé dans certains des meilleurs restaurants étoilés des Pays-Bas : De Librije (3*) ou encore De Zwethheul (2*). C’est en 2001, qu’il ouvre son propre restaurant ‘t Brouwerskolkje à Overveen, il y reçoit sa première étoile Michelin en 2006, la deuxième suit en 2009. En 2012, son association avec l’homme d’affaire Salem Samhoud, lui permet d’ouvrir son restaurant à Amsterdam la même année. Ce sera le &Samhoud Places. Trois mois après son ouverture, il récupère ses 2 étoiles Michelin. Ce grand gaillard, au regard transpercant, conçoit une cuisine hors code, tout à fait en dehors des académismes culinaires établis. On aimera ou aimera pas. Mais, c’est bon. Moshik aime rompre avec les règles des bases culinaires convenues qu’il qualifie lui même en anglais par « breaking the rules ».


Samhoud cuisine © 2015 - Samhoud

Samhoud cuisine © 2015 - Jérôme Chapman

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:41 Page81

r e f e r e n c e s

81


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:41 Page82

Ink Hotel Amsterdam © 2015 - Ink Hotel Amsterdam

Ink Hotel Amsterdam © 2015 - Jérôme Chapman

Ink Hotel Amsterdam © 2015 - Ink Hotel Amsterdam

82

r e f e r e n c e s


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:41 Page83

Ink Hotel Amsterdam © 2015 - Jérôme Chapman

Amsterdam - Pays-Bas

Ink Hotel Amsterdam Looij a commencé sa carrière chez Accor au Mercure Amsterdam Arthur Frommer, avant d’intégrer le MGallery The Convent Hotel qui deviendra INK Hotel Mgallery en mars 2015. Composé de 149 chambres, toutes dotées d'un lit MyBed et d’un grand confort, l’hôtel joue le cooconing pour tous ses clients. Côté cuisine, le PressRoom, en rez de chaussée face au lobby, propose une cuisine internationale, simple et bonne, signée par le chef Tjitze van der Dam (ex Vrienden van Jacob). Côté Bar, les cocktails

sont à l’honneur avec des spécialités maison... Exceptionnel. On notera la haute qualité des ristrettos, avec les machine van der Westen, ici les « baristi » sont experts... et le café excellent. INK Hotel est au final un lieu très agréable au centre d’Amsterdam, à quelques pas de Madame Tussauds, du musée Multatuli et de la Kalverstraat.

Ink Hôtel Mgallery

Nieuwezijds Voorburgwal 67 1012 RE Amsterdam - Pays-Bas Tel. +31 20 72 19 178 www.accorhotels.com

© 2015 - Ink Hotel Amsterdam

Situé dans l’ancien siège du journal néerlandais « De Tijd », un bâtiment qui a vu couler beaucoup d'encre (ink en anglais), Le INK Hotel Amsterdam est un hôtel relax, faisant partie de la Mgallery Collection du groupe Accor. Le design a été conçu par le célèbre cabinet d'architectes Concrete Amsterdam. A la direction de l’hôtel, c’est Joachim de Looij qui coordonne toutes les équipes de l’établissement. Diplômé de l’excellente London Metropolitan University et de l’Essec (MBA), Joachim de

r e f e r e n c e s

83


Bobby Rust © 2015 - Jérôme Chapman

Restaurant Bord’Eau © 2015 - Hôtel de l’Europe

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:41 Page84

Bord’Eau et Bridges, la créativité est dans l'assiette Bord’Eau

chambres luxueuses dont 52 suites (avec majordome), 19 salles de conférence (dont 5 sont inscrites au patrimoine historique), le SoSPA (avec piscine intérieure chauffée), son bar et ses restaurants, le Sofitel Legend The Grand Amsterdam est réputé aussi pour sa Chambre du conseil où son Altesse Royale la princesse Beatrix s'est mariée en 1966. Lieu où la grandeur historique rencontre l'inspiration contemporaine, le Sofitel Legend The Grand Amsterdam est une destination gastronomique reconnue avec son restaurant dédié au produits de la mer: Bridges. A la tête des cuisines, c’est le jeune et brillant Bobby Rust qui signe les partitions gourmandes du restaurant. Formé dans la philosophie de Ron Blaauw, célèbre chef de cuisi-

Bridges Le restaurant Bridges, étoilé Michelin depuis 2013, est situé dans le superbe Sofitel Legend The Grand Amsterdam, 5* luxe. Dirigé avec maestria par Remco Groenhuijzen, l’hôtel, décoré par Sybille de Margerie (Hôtel de Crillon à Paris et Hôtel Cheval Blanc à Courchevel,), est tout simplement majesteux. Avec 177

Restaurant Bord’Eau © 2015 - Hôtel de l’Europe

Restaurant Bridges © 2015 - Sofitel Legend The Grand Amsterdam

Restaurant Le Bord’Eau: Propriété de la famille Heineken, l’Hôtel de l’Europe, récemment embelli pour 85 millions d’euros, fait partie de l’histoire d’Amsterdam (hôtel de luxe en 1896). Dirigé par Tom Krooswijk, ce Leading Hotels of the World se compose de 111 chambres, dont 42 suites, luxe, confort, technologies, design chic, tout est là pour satisfaire une clientèle haut de gamme. Entre cave à vins, bistrot terrasse (Het terras), brasserie (Hoofdstad Brasserie), bar (Freddy’s bar) et son restaurant gastronomique le Bord’Eau, l’hôtel joue le grand charme. En cuisine, c’est le talenteux Richard van Oostenbrugge (chef executif) et son chef cuisinier Thomas Groot, qui signent la carte de belle allure. On oublie pas les perti-

nentes sélections de vins du Chef Sommelier Dannis Apeldoorn, qui veille sur les 8000 bouteilles de la cave. Incontournable à Amsterdam. Hôtel de l'Europe Restaurant le Bord’Eau Nieuwe Doelenstraat 2, 1012 CP Amsterdam, Pays-Bas Tél: +31 20 531 1705 - leurope.nl

84

r e f e r e n c e s

ne hollandais, Bobby s’exprime avec talent dans un registre de recettes mettant à l’honneur le meilleur de la mer, alliant style hollandais et haute cuisine française dans l’esprit du grand Paul Bocuse. On aimera les sélections de vins de Jasper van den Hoogen, chef sommelier, et le service en salle orchestré par Mauricio Aguiar Silva. A deux pas des principales attractions culturelles d’Amsterdam, avec son histoire, son luxe et raffinement, sa belle gastronomie, le Sofitel Legend The Grand Amsterdam est vraiment une excellente table à découvrir. Sofitel Legend The Grand Amsterdam Oudezijds Voorburgwal 197, 1012 EX Amsterdam Pays-Bas Téléphone :+31 20 555 3111


Rogier van Dam © 2015 - Lastage

Rooftop © 2015 - Barbizon Palace NH Hotel

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:42 Page85

Lastage et Vermeer, les cuisiniers aiment le beau produit

Restaurant Lastage © 2015 - Lastage

Installé dans une étroite maison du 17e siècle, le restaurant Lastage, 1 étoile Michelin, est disposé sur 2 niveaux. Le chef et propriètaire Rogier van Dam, formé à la cuisine française classique, a gardé ses racines profondément ancrées dans les terroirs du nord des Pays-Bas. Dans son restaurant Lastage, il signe de beaux registres culinaires alliant tradition et simplicité, tout en innovant régulièrement: « Tartare de bar sauvage, langoustine, crème de maïs, feuille de citron vert et haricots vert, raifort » ou « cochon ibérique aux artichauts, pommes duchesse, sauce BBQ ». A ses côtés, Elise Moeskops, sa compagne, apporte tout son savoir-faire de sommelière en proposant de superbes «wine pairings» afin de

mettre en valeur la cuisine de Rogier. La carte des vins est riche de belles sélections en vins français, espagnols et italiens... Cette grande experte en vins sait dénicher vins rares et millésimes d’exception: « Château Cantemerle 5eme Cru Classé HautMédoc 1998 » ; « Château Margaux" 1er cru Margaux 1982 » ou encore « Château Chasse-Spleen, Moulis-enMedoc 2005 » entre autres. A l’accueil et au service, Marije van der Leeuw, formée au Vinkeles et auprès du célèbre chef Ron Blaauw, apporte sa bonne humeur à chaque convive. Cette excellente table joue la discrétion et mérite vraiment la visite. Lastage Rogier van Dam Geldersekade 29, 1 011 EJ Amsterdam, Pays-Bas Tél. +31 20 737 0811

Vermeer Situé en plein cœur d’Amsterdam, face à la gare centrale, sur Prins Hendrikkade, le restaurant Vermeer, dans l’enceinte du Barbizon Palace (NH Hotels, dirigé par Astrid Hoogstede) est la scène gourmande du talentueux Christopher Naylor. Au Vermeer, passion et envie de faire plaisir sont les grandes motivations de Christopher et son équipe. Ainsi dans ce restaurant étoilé Michelin, la cuisine s’exprime tout en saveurs et belles couleurs. Aux côtés de Christopher, Rudolf Brand, précieux et rigoureux second de cuisine, adore l’ambiance créative autour des fourneaux et l’utilisation d’herbes et légumes dont une partie est cultivée sur le toit de l’hô-

tel, grâce à la contribution des fameux « Dakdokters» (docteurs des toits). Ainsi le produit frais est directement utilisé en cuisine. Au programme gourmand: « carpaccio de saint-jacques, radis noir œufs de saumon, ketchup de choux rouge » ; « homard poché, rhubarbe, avocat, bouillon de homard et rhubarbe » ou encore « morilles, champignons braisés aux amandes, chou-fleur, purée de cornichon, sauce à l'ail sauvage ». On oublie pas les belles prestations de l’excellent et généreux sommelier Simon Veldman (meilleur sommelier 2007) et le service mené par Erwin Essing, maître d’hôtel, efficace et souriant. Vermeer mérite sa renommée. Vermeer, Prins Hendrikkade 59-72, Amsterdam 1012 AD Pays-Bas Téléphone :+31 20 55 64 885

Cuisine de Christopher Naylor © 2015 - Jérôme Chapman

Lastage

r e f e r e n c e s

85


Mark Vaessen © 2015 - The Harbor Club

Dj au SkyLounge © 2015 - SkyLounge Amsterdam

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:43 Page86

Harbour Club Kitchen ou SkyLounge, Tendances Amsterdam THC Kitchen

Skylounge Le Skylounge est un lieu unique pour dévorer des yeux tout Amsterdam en vision panoramique. Elu meilleur Bar d’hôtel d’Amsterdam en 2013 le SkyLounge Amsterdam, fréquenté par les Amstellodamois et par les voyageurs du monde entier, offre de multiples prestations. Ouvert 365 jours par an, le bar et ses annexes sont très prisés: entre soirées privées et événements de prestige, l’adresse a son succès. Des réservations peuvent être faites pour les groupes de plus de 20 personnes. Pendant la journée, le SkyLounge est l'endroit idéal pour tous les rendez-vous professionnel ou privé. Boire un verre, une tasse de café, déjeuner ou festoyer, Au Skylounge, les occasions ne manquent pas pour passer un bon moment. Cocktails raffinés, belles sélections de

The Harbour Club Kitchen Apollolaan 2, 1077 BA Amsterdam, Pays-Bas +31 20 570 5731 www.theharbourclubkitchen.nl

Bar du SkyLounge © 2015 - SkyLounge Amsterdam

The Harbour Club Kitchen © 2015 - The Harbor Club

Fidèles à leur concept à succès, John de Jong et Richard van Leeuwen ont lancé The Harbour Club Kitchen, en plein centre d’Amsterdam dans l’enceinte du Wyndham Hôtel Apollo. Venant renforcer l’image de leurs restaurants tendance de Scheveningen, Rotterdam, Amsterdam et Ibiza, John de Jong et Richard van Leeuwen ont eu la bonne idée d’ouvrir une version plus cosy et gourmet au Wyndham Hôtel Apollo, en plein cœur d’Amsterdam. Au programme, une gastronomie simple basée sur la qualité du produit, coordonnée par Mark Vaessen, chef excécutif des Harbour Clubs, Ingmar Ipema, chef des cuisines du Harbour Club Kitchen et un maître en cuisine asiatique: Akira Oshima, chef étoilé japonais, expert en cuisine Kaiseki. Akira Oshima fût le

chef du célèbre restaurant Yamazato (étoilé Michelin) à l’hôtel Okura Amsterdam. Lors d’une conférence et dîner de presse, réunissant de nombreux journalistes spécialisés, John de Jong a défini les grandes lignes du concept The Harbour Club, et les développements futurs du groupe. L’ensemble des journalistes et personnalités furent accueillis au Harbour Club Amsterdam avec champagne Moet & Chandon et plateaux de fruits de mer, avant d’être conviés à rejoindre en bâteau, à travers les canaux d’Amsterdam, The Harbour Club Kitchen au Wyndham Hôtel Apollo et profiter d’un superbe dîner supervisé par Mark Vaessen .

86

r e f e r e n c e s

vins, petites collations... chaque moment de la journée apporte ses plaisirs dans la partie lounge ou sur la belle terrasse dominant tout Amsterdam. En soirée, le SkyLounge s’anime avec musique et happy hours et s’ouvre à la vie nocturne. Ainsi chaque soir, DJs et habiles barmen mettent l’ambiance en donnant aux soirées un style chic et tendance. En semaine le SkyLounge Amsterdam est ouvert de 11h00-01h00 et le vendredi et le samedi, jusqu'à 03h00. Supervisé par la charmante directrice générale de l’hôtel Double Tree by Hilton, Caroline Receveur, le Skylounge Amsterdam est à connaître absolument lors d’un séjour privé ou d’un voyage d’affaire.

DoubleTree by Hilton Hotel Amsterdam Centraal Station, Oosterdoksstraat 4, 1011 DK Amsterdam, Pays-Bas +31 20 530 0875


Cigare Lounge Hajenius © 2015 - Jérôme Chapman

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:43 Page87

Volutes, glaces et chocolats Metropolitan

Et Pantaléon Gerhard Coenraad Hajenius créa Hajenius... C’était en 1826. Reconnu pour la grande qualité de ses cigares depuis toujours, c’est devenu aujourd’hui un temple du cigare. Situé dans le quartier Rokin, Hajenius est une belle boutique à la façade au style conservateur (1800), l’intérieur est une pure merveille art déco d’époque. Pour le plasir des yeux, mais aussi pour découvrir une très grande gamme de cigares, de pipes (plus de 600) avec explications commentées par le directeur himself: Ernst Wilmering. A découvrir aussi les salons privés pour amateurs de volutes et la banque à cigares pour V.I.P. PGC Hajenius - Rokin 2-96, 1012 KZAmsterdam - Pays-Bas www.hajenius.com

Créé par Kees Raat en 2009, Metropolitan est une petite boutique gourmande où l’on trouve certainement les meilleurs chocolats et crèmes glacées italiennes d’Amsterdam. Artisan passionné, Kees Rat assure du 100% fait maison fait en direct devant les clients: de la torréfaction des fèves pour libérer les arômes, à la transformation finale en chocolat. Pour les crèmes glacées, Kees Rat assure aussi la même fabrication maison avec des ingrédients «Bio» et il y en a pour tous les palais: ananas, rhubarbe, fève tonka, Campari et orange sanguine... Chocolat Metropolitan Warmoesstraat 135, 1012 JB Amsterdam, Pays-Bas Tél. +31 20 330 1955 www.metropolitan.nl

Metropolitan © 2015- Jérôme Chapman

PGC Hajenius

r e f e r e n c e s

87


Kruisherenhotel © Camille Oostwegel - ChâteauHotels & -Restaurants

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:43 Page88

88

r e f e r e n c e s


Maastrichte © 2015 - Hugo Thomassen

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:43 Page89

Remerciements à: Bart van Kessel, l’Office du Tourisme des Pays-Bas: www.holland.com

Maastricht

Textes: Hilton Sherman, et Jérôme Chapman

Vil e gourmande des Pays-Bas Considérée comme l'une des plus anciennes villes des Pays-Bas, Maastricht, chef-lieu de la province du Limbourg, est située dans le Sud, à la frontière Belge, à une heure de Bruxelles. Ville d'histoire, de culture et de folklore, Maastricht, connue pour son traité européen, est aussi une ville de belle gastronomie... avec une âme de bonne vivante. Reconnue pour son grand nombre d’hôtels, bars et restaurants, Maastricht est la ville des PaysBas dont les tables comptent le plus d'étoiles au Michelin. Parmi les grandes villes des Pays-Bas, Maastricht offre aussi la plus grande densité de bars et pubs. Une ville superlativement sympathique. La plupart des bars-pubs sont situés en centre-ville, autour du Vrijthof, du Markt', de la Onze-Lieve-Vrouweplein et de Platielstraat. Maastricht compte aussi un important nombre d’hôtels de bon standing: l’Amrâth Hôtel DuCasque au style Art Déco, situé sur le Vrijthof; le Boutique hôtel Sint Jacob ; l’ Hôtel-Restaurant de Pauwenhof ; l’ Hôtel Mabi ; le Derlon Hôtel Maastricht ou encore Le Bigarré Maastricht Centrum pour n’en citer que quelques-uns, évidem-

ment sans oublier les superbes hôtels et restaurants de Camille Oostwegel dont le Kruisherenhotel Maastricht ou encore le Château Neercann, un mythique restaurant de la province de Limbourg. Côté gastronomie, la ville joue les stars gourmandes avec le Beluga en tête (2 étoiles Michelin), d’autres adresses moins prétentieuses et tout aussi excellentes, voir abordables honorent la ville de leurs estampilles gourmandes tel le restaurant « Tout a Fait » de Bart Ausems, un patron cuisinier de grand talent, initié par Paul Bocuse et Roger Jaloux à Collonges. D’autres belles maisons valent le détour: Au coin des bons enfants, situé dans dans lecharmant quartier Jeker; Sofa, sur la propriété du château de Hoogenweerth, avec une carte des

vins extraordinaire; Minckelers, brasserie pleine d'ambiance dans un bâtiment monumental de plus de 400 ans; Chez Toine Hermsen, étoilé Michelin qui propose expérience culinaire unique; Manjefiek, le chef cuisinier Wiel Rekko y assure de fabuleuses créations artistiques dans les assiettes; Le Bon Vivant, cuisine simple et grande qualité; Kruisherenrestaurant, manger dans la nef d'une église! Très originale la cuisine est bonne; Rantrée, Ralph Hermans concote des mets de haute qualité ou encore le Bouchon d’en face, dans un esprit bistrot et taverne, on y sert des plats traditionnels et abordables (très recommandé). Bien sûr, d’autres sympathiques maisons accueillent gourmets et gourmands tout au long de l’année à Maastricht. A découvrir ! r e f e r e n c e s

89


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:43 Page90

Maastricht - Pays-Bas

Kruisherenhotel

90

r e f e r e n c e s

dîners permettant d’admirer, par la même occasion, peintures murales et plafonds d'époque. Une belle réussite de design architectural. On aimera le splendide bar à vins situé dans le chœur de l'ancienne église avec son cellier en verre, regorgeant de sympathiques millésimes. Lieu de convivialité, le bar rassemblent tous les amateurs de bons vins. On n’oublie pas l’agréable terrasse du Kruisherenhotel, située en dans l’ancien cloître. La collection de Camille Oostwegel comprend aussi d’autres établissements de haute qualité tel le Château Neercanne, situé à quelques minutes du centre ville. Table étoilée, dirigée par Peter Harkema, Le Château Neercanne vaut le détour. En cuisine, Hans Snijders excelle dans une gastronomie aux saveurs locales. Situé aux abords de la colline du Cannerberg, terres de cultures viticoles, le Château Neercanne offre une vue panoramique sur la vallée du Geer.

Kruisherenhotel

Camille OostwegelChâteauHotels & -Restaurants Kruisherengang 19, 6211 NW Maastricht, Pays-Bas Tél. +31 43 329 2020 www.chateauhotels.nl

Kruisherenhotel © Camille Oostwegel - ChâteauHotels & -Restaurants

Datant du quinzième siècle, ancien couvent de templiers, devenu une église gothique monumentale, l’édifice fut transformé en hôtel d'exception par Camille Oostwegel. Tout en gardant les plafonds d’origine et leurs authentiques fresques historiques, les architectes ont intégré de superbes lampes signées Ingo Maurer, apportant modernisme et élégance à l’ambiance sans désacraliser ces lieux saints. Chambres et suites sont spacieuses et très confortables, mariant esprit contemporain et design: murs et linge d'un blanc immaculé, vitraux et peintures murales modernistes. Le soir venu, le restaurant de l’hôtel propose une cuisine internationale, dans un cadre surprenant orné par des plafonds d’époque et des objets lumineux qui semblent flotter dans les airs. Avec soixante chambres, toutes équipées d'un téléviseur écran plat, air conditionné, minibar et luxueuse salle de bains, le Kruisherenhotel remporte un succès fou auprès d’une clientèle internationale haut de gamme. Installée dans l'entresol de l'église, une mezzanine suspendue entre ciel et terre, offre une communion solennelle pour petitdéjeuners, déjeuners et superbes

Kruisherenhotel © Camille Oostwegel - ChâteauHotels & -Restaurants

En plein centre de Maastrich, Le Kruisherenhotel, magnifique hôtel quatre étoiles est situé sur la Kommelplein. L’hôtel fait partie de la collection de Camille Oostwegel, Châteaux et restaurants. Dirigé par Bastiaan Klomp, le Kruisherenhotel séduit une importante clientèle internationale.


Kruisherenhotel © Camille Oostwegel - ChâteauHotels & -Restaurants

Kruisherenhotel © Camille Oostwegel - ChâteauHotels & -Restaurants

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:43 Page91

r e f e r e n c e s

91


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:45 Page92

Bart Ausems en cuisine © 2015 -Jérôme Chapman

Maastricht - Pays-Bas

Bart Ausems: Tout à fait excellent. Bart Ausems fait partie des chefs sérieux et très motivés par leur métier de cuisinier. Formé en partie chez Paul Bocuse avec Roger Jaloux, Bart Ausems est un perfectionniste de la cuisine. Pour lui, la cuisine c‘est avant tout choisir des ingrédients de qualité. Une règle de base qui fait partie de ses fondamentaux. Dans son restaurant « Tout à Fait » (1 étoile Michelin), situé au cœur de la vieille ville de Maastricht, Bart excelle dans la conception de plats autour 92

r e f e r e n c e s

des meilleurs terroirs néerlandais: Terre ou Mer. Fraîcheur et qualité du produit y sont toujours au rendez-vous. Avec sa cuisine ouverte sur la salle du restaurant, il joue une belle gastronomie en toute transparence: « salade de betteraves et pommes granny smith, queues de langoustines grillées et une vinaigrette d'échalotes »; « cannelloni de filet d’agneau mariné, farci ratatouille, ail et radis sucré grillé » ou encore « fines tranches de filet de veau, coulis de tomates , fève tonka,

olives croustillantes, crème de parmesan » entre autres, on se régale. Cuissons, assaisonnements et mariages de saveurs, tout séduit à merveille. « Chaque mois, je me réjouis de ce que la nature m’apporte. Au début de printemps, les légumes frais et croquants, en mai les asperges juteuses. À la fin Août, je suis toujours impatient de pouvoir cuisiner le canard sauvage ou en septembre les perdrix charnues. » nous confie-t-il. « Mais ce que j’aime aussi, c’est la rôtissoire...


La cuisine e Bart Ausems © Tout à Fait

Bart Ausems en cuisine © 2015 -Jérôme Chapman

REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:45 Page93

« Chaque mois, je me réjouis de ce que la nature m’apporte. Au début de printemps, les légumes frais et croquants, en mai les asperges juteuses. À la fin Août, je suis toujours impatient de pouvoir cuisiner le canard sauvage ou en septembre les perdrix charnues. » Il n’y a rien de tel qu’un pigeon de Bresse rôti, tomates farcies à la crème aux champignons et foie de volaille, mes clients adorent » ajoute-til. En effet, trône en cuisine une splendide rôtissoire qui a beaucoup à dire sur les viandes, volailles et gibiers. « Je suis un puriste, j’aime le beau produit, je n’aime pas le show-off et mettre de la poudre aux yeux dans mes recettes. Pour moi la belle cuisine peut tout à fait (rire) se faire avec 5 ingrédients. Pour cela, j’aime partir au petit matin

visiter un producteur. Regarder, sentir, caresser le produit... Tout est là. Et je sais déjà ce que j’en ferai en retournant dans mes cuisines. La beauté du métier... c’est cela ! » dit-il en souriant, avec une attitude zen et grande humilité... Ainsi, vont les plaisirs de la belle gastronomie chez Bart Ausems. On oublie pas la carte des vins riche de 200 références et le petit bistro à prix doux, ouvert juste à côté pour se faire plaisir sans compter. Une très bonne table « Tout à Fait » recommandable.

Tout à Fait Bart Ausems Sint Bernardusstraat 16-18, 6211 HL Maastricht, Pays-Bas +31 43 350 0405 Internet: www.toutafait.nl E-mail: info@.toutafait.nl Formule 33€ Menu: 40€- 70€ Carte: 53€-70€ r e f e r e n c e s

93


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:45 Page94

L'AOP Saint Victoire fête ses 10 ans à Marseille © AOP Saint Victoire

L'AOP Saint Victoire fête ses 10 ans à Marseille C’est le 22 juin, lors d’une prestigieuse manifestation à Marseille que l’appellation d’origine protégée Côtes de Provence SainteVictoire a tenu une soirée de gala pour fêter ses 10 ans. Dans le superbe cadre du Palais du Pharo étaient conviés tous les professionnels du vin (restaurateurs, cavistes, sommeliers, courtiers…) en

avant séance, suivie par une soirée de gala de haute volée, rassemblant plus de 1.200 personnes, personnalités locales et institutions politiques entre autres, au cours de laquelle Olivier Sumeire, Président de l’AOP, assura avec éloquence un discours de présentation. L’appellation d’origine protégée Côtes de Provence Sainte-Victoire a

été obtenue par décret au journal officiel le 10 février 2005 pour les vins Rouges et les vins Rosés (les Blancs étant en cours de reconnaissance), après un long travail commencé en 1990, par l’Association des Vignerons de la Sainte-Victoire, en collaboration avec le Syndicat des Vins Côtes de Provence et l’Institut National des

Appellations d’Origine (INAO). Elle valorise un terroir particulièrement propice à l‘élaboration de grands vins, à travers un cahier des charges plus rigoureux. Association des Vignerons de la Sainte-Victoire 1 boulevard Etienne Boyer 13530 Trets. www.vins-sainte-victoire.com

actuelles.Les cépages indigènes se comptent par centaines et les plus connus, rkasiteli et tsinandali, ne sont pas les meilleurs. Leur préférer les matsvane

et kisi en blanc, les odjalechi et saperavi en rouge. Ce fut une des nouveautés des nuits bordelaises de juin au bar à vins éphémère The Blend.

La Géorgie, berceau de la vigne, comme elle aime à le rappeler, déploie de nouveaux outils pour promouvoir ses vins, une tradition ininterrompue depuis

6 à 8000 ans. Depuis son indépendance, le pays présente des vins de nouvelle génération, issus de vignobles restructurés, fruits de technologies

Les Citadelles du vin en présence de Philippe Faure-Brac Les Citadelles du Vin, sous le haut patronage de l’OIV et membre de la VINOFED, ont soumis cette année 1 204 vins et eaux-de-vie haut de gamme issus de 30 pays, au jugement de 60 dégustateurs professionnels de renommée internationale. La remise des prix a eu lieu en présence de personnalités du monde de la dégustation, Philippe FaureBrac, meilleur sommelier du Monde 1992, et Fruzsina Nagy, chef sommelier, membre de l’Union de la Sommellerie Hongroise qui commentait les vins 94

r e f e r e n c e s

concurrents. 349 médailles ont été décernées, dont 31 d’or et 44 d’argent à des vins français. Chili, Australie, Brésil, Argentine, sont présents aux côtés des pays producteurs européens, Portugal, Italie, Espagne, Hongrie. Pas de surprise du côté de la Chine. En revanche présence au palmarès de vins canadiens (5 or, 5 argent) à des vins représentatifs des régions viticoles de Niagara on the Lake, et Niagara Peninsula. Prix spécial à un blanc doux, Reserve Icewine Vidal 2013, de la Pillitteri estates Winery.

Dégustations à les Citadelles du vin © les Citadelles du vin

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération

Vins de Georgie et anciens cépages


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:45 Page95

par Marie -Christiane Courtioux

trends & wines

En Bref... François Lafon, Jane Hartley (Ambassadeur des USA en France et Monaco), Mélissa Bouygues, Alain Boucheron © crédits photo - Photos Anglada Saison d’Or

Vinexpo se développe en Asie

La Fête de la fleur à Montrose La fête de la fleur clôture désormais Vinexpo Bordeaux. L’édition 2015 avait pour cadre sublime le château Montrose, propriété de Martin Bouygues. Soirée d’un grand raffinement en présence de célébrités du monde des affaires et du luxe, Carole Bouquet, comédienne et viticultrice à Pantelleria, Jane Hartley, ambassadeur des EtatsUnis en France et Monaco, Alain Juppé et Jean Pierre Raffarin pour la politique… Le grand maître de la Commanderie du Bontemps,

Emmanuel Cruse, a procédé à l’intronisation de 40 nouveaux ambassadeurs des vins de Médoc, de Graves, de Sauternes et de Barsac, parmi les 1600 invités réunis pour déguster le menu spécial signé du chef trois étoiles Christian Lesquer. Un menu inspiré de la proximité terre et rivière (la Gironde borde le Médoc) et ouvert sur la dégustation d’un « caviar de Montrose ». Cinq plats, dont la légèreté et la simplicité soulignaient la complexité parfaite

et la somptuosité de six vins prestigieux, Tronquoy Lalande blanc 2012, rouge 2010, Malartic Lagravière 2005, Grand Puy Lacoste 2000, Montrose 1986 en magnum, Rieussec 2007. Pas moins de 110 sommeliers ont assuré ce service exceptionnel qui a vu sacrifier plusieurs milliers de bouteilles ! La soirée s’est terminée sur un feu d’artifice en forme d’ode poétique au terroir, au cœur des vignes bicentenaires de Montrose, au terme d’une rénovation complète de 7 ans.

Ferraro’s, une des plus belles caves de Las Vegas La gastronomie cantonaise et ses White Wines Ferraro’s Italian Restaurant & Wine Bar est une affaire familiale, devenue célèbre pour ses «Ganmberini Marechiar», «Tonno e Panzanella», «Lombata Milanesa » et tous les plats cultes de la tradition. Les accords mets vins y sont particulièrement soignés. La cave regorge de belles bouteilles. De Californie, pour les Chardonnay, de France, pour une sélection de

Champagne haut de gamme, (Krug grande cuvée rosé brut à 725 dollars, Dom Pérignon 2004 à 425), et, pour les rouges, des barolo, chianti, barbaresco, venus de Toscane, des Langhe, d’Asti. Plus belles étiquettes, un Barolo, Paolo Scavino Rocche Dell’Annunziata 2001, un Giacomo Conterno, Monfortino 2007 et au verre, un Montepulciano, San Lorenzo 2010, et un Il Fauno, Super Tuscan 2009.

Présent en force à Vinexpo 2015, Hong Kong a fait déguster sa gastronomie cantonaise et ses White Wines.Oh surprise! quand les Chinois parlent de White Wines, il ne s’agit ni de Chardonnay, ni de Sauvignon. Le favori des banquets officiels est un Maotai de 53°. Le préféré des gourmets est un Wuliangye titrant 58°. Quant à la marinade du bœuf Hong

Kong Style, c’est un Shaoxing wine, un vin de riz, ni vodka ni cognac ! Mais c’était avant ! Tout l’art actuel des accords mets vins, note Drew Lai, représentante spéciale du gouvernement Hong Kong au Bureau de Bruxelles, consiste à apprendre la dégustation, « apprécier les vins français requiert un apprentissage ! » et c’est un compliment. Mais les Chinois progressent à toute allure.

Présente depuis 1998 sur le marché émergent asiatique, la marque VINEXPO (18éme édition à Bordeaux) a annoncé ses deux prochains rendez-vous : Vinexpo Hong Kong du 24 au 26 mai 2016, Vinexpo Tokyo, les 15 et 16 novembre 2016. La marque accompagne ainsi les professionnels des vins et spiritueux à la conquête de marchés prometteurs.

Tout l’été, les vignerons indépendants du Var exposent dans leurs propriétés pour la 17eme édition d’Art & Vin. De Saint Antonin du Var à Saint Roman de Bellet, l’occasion de découvrir le vignoble, les villages, les crus, les artistes (65 dans 50 domaines différents) et le métier « unique » de vigneron indépendant. Tout savoir, sur le site: www.art-et-vin.net

La Winemaker’s Collection fait son show : Philippe Raoux, propriétaire du Château d’Arsac, a convié les plus grands consultants internationaux et co-auteurs de la Winemakers’Collection à une dégustation exceptionnelle : Michel Rolland, Stéphane Derenoncourt, Éric Boissenot, Susana Balbo, Dany Rolland et Alain Raynaud ont partagé l’affiche people de Vinexpo ! r e f e r e n c e s

95


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:46 Page96

Vinyes Domènech Un agréable vin d’Espagne

L’hygiène et la vie

LA COMPETENCE AU SERVICE DE L'HYGIENE

Nos Atouts Une Offre de Service complète et adaptée

Une Force de Vente Diagnostic et étude préliminaire Proposition de solutions adaptées à vos besoins Suivi de mise en oeuvre

Une Equipe Technique SAV efficace et disponible! Informations et conseils techniques Installation et maintenance du matériel

Juan Ignacio Domènech © vignoble Domènech

Un domaine de 25 hectares 100% agriculture Biologique offre une terre généreuse qui permet l’élaboration de vins surprenants et pleins d’âme. La famille Domènech s’est engagée depuis l’année 2002 où elle devient propriétaire des vignobles plus anciens de Capçanes compté du Priorat à respecter ce terroir qui en retour regale des cépages de cuve qui permettent la naissance de ces vins si précieux. Le vignoble Domènech obtient en 2008 la certification de vignoble écologique donné par le Conseil Catalan de Production Agraire Ecologique (CCPAE). Juan Ignacio Domènech respecte en appliquant la biodynamie à ces vignes les cycles de

vies de la faune et la flore dans ces hectares. Avec des cépages comme le cabernet sauvignon, le syrah, le merlot greffés de grenache blanc et grenache poilu se développant dans une terre honorée, Juan Ignacio Domènech met à table des vins forts en caractère qui régalent un merveilleux moment de dégustation entre amis. Le vignoble Domènech un lieux inouï qui veut vraiment le détour. Vinyes Domènech DO Montsant- Priorat Cami del Collet Km 3.8 Capçanes - 43776 Tel. +34 93 211 88 93 Internet: vinyesdomenech.com

Un Service Conseil Développement de solutions spécifiques Mise en place de protocoles Personnalisés (HACCP - RABC) Assistance technique à la Démonstration de matériel - Formations

267, chemin des Plantades 83130 La Garde - France Telephone: 04 94 14 7114 Fax: 04 94 14 71 11 email info@orru.com www.orru-hedis.com

96

r e f e r e n c e s

323 Chemin des Plaines, 06370 Mouans-Sartoux, France +33 4 89 68 81 15


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:46 Page97


REF_37-15_JUILLET_COTE_DEVANT_FINAL_SOMMAIRE2_REF_15_MAI_2006 14/juillet/2015 18:46 Page98

Nos Références au Sud

Hôtels & Restaurants

par Hilton Sherman

Luna Caffe

Cap Estel

Kei Matsushima

la Table d’Yves

Villa Belrose

Situé à Cannes-La Bocca, le Luna Caffe est une table à découvrir. Didier Seillet, le chef et propiètaire régale les gourmets avec ses menus-bonheur: 26 et 36 euros. Cuisine du marché et plats ensoleillés sont proposés tous les jours: bouquet mer et jardin de noix de pétoncle aux scampis sautés»; «salade maraîchère d’écrevisses aux copeaux de magret poêlé»; «rognons de veau rôtis entiers au velouté de graine de moutarde» ou encore «feuilleté de veau et agneau en blanquette d’autrefois», le régal est dans l’assiette…à prix doux. Luna Caffé 8, rue Barthélémy 06150 Cannes La Bocca – France Tél.: +33 (0)4 93 90 96 20 Fermé le dimanche

Niché entre Nice et Monaco, sur une presqu’île privée de 2 hectares, dans un écrin de verdure exceptionnel, carressé par la Méditerranée… Le Cap Estel privilégie avant tout la tranquillité, dans l’esprit d’un « hôtel particulier » avec 28 chambres et suites. C’est aussi un rendez-vous gastronomique avec la Table de Patrick Raingeard. Formé auprès de grands chefs, Patrick Raingeard est l’auteur d’une cuisine autour des produits de la mer et du terroir. Menu à 39 euros (déjeuner en semaine). La Table de Patrick Raingeard 1312, avenue Raymond Poincaré 06360 Èze (bord de mer) – France Tél.: +33 4 93 76 29 29 Fermé le dimanche

Mariant les saveurs des plats du terroir niçois et les subtilités de la cuisson japonaise, le jeune chef nippon, originaire de Fukuoka, Keisuke Matsushima est chef étoilé Michelin. Devenu fou amoureux du terroir niçois, il craque pour Nice, son climat et ses produits. Il devient l’inventeur du style «JapaNice», . Dans son restaurant, ilrevisite la gastronomie du Comté de Nice: « Daurade Royale en carpaccio, salades aux fines herbes, sauce aioli, socca » ou « loup grillé au fenouil, artichauts épineux aux coquillages et calamars ». Kei Matsushima 22 ter, rue de France 06000 Nice - France Tél. : +33 4 93 82 26 06 /www.keisukematsushima.com

Au pied du village de Fayence, la Table d’Yves Merville, nichée dans un havre de verdure, est l’une des belles tables de références en campagne varoise. Cette halte gourmande, aux multiples charmes, vaut amplement le détour avec ses 3 menus et honore la Provence gourmande de mille saveurs en total respect du produit et autour d’un registre culinaire classico-moderne tel l’excellent « Croustillant de chèvre frais aux truffes d’été Tuber Aestivum et quelques légumes à l’huile de truffes». Une table discrète qui vaut le détour. La Table D’Yves 1357 Route de Fréjus 83440 Fayence – France Tel : +33 (0) 4 94 76 08 44 Fermé le mercredi

La Villa Belrose (Althoff Hotels) est un lieu … unique sur toute la Côte d’Azur. Nichée sur une belle colline de Gassin face à la mer, la Villa Belrose, à l’architecture d’inspiration florentine, est un must pour les amateurs de chic et quiétude… Côté cuisine, la Villa Belrose, table gastronomique reconnue vient de s’adjoindre les talents de Simone Zanoni (ancien de la Locanda Locatelli à Londres er du Trianon Palace-Gordon Ramsay à Versailles) et Pietro Volontèn (son disciple), les nouveaux chefs de cuisine, remplaçant Thierry Thiercelin. Villa Belrose Boulevard des Crêtes 83580 – Gassin – France Tél. : + 33 4 94 55 97 97 www.villabelrose.com

Plage de la Tortue

Le Café du Coin

Bistrot St-Sauveur

Rond Point Cave

Les Plaisirs

Agréable plage gourmande, située à Boulouris. Eric et José Rios animent avec brio ce bel établissement avec restaurant élégant, belles terrasses, transats, canapés couleur bleu turquoise, sable blanc et rochers à fleur d’eau. La plage de la Tortue séduit par son cadre, mais aussi par sa cuisine proposée par le chef Eden Pennacino. Au programme: poissons et crustacés frais grillés (retours de pêche du jour), cuisine de la mer et service de belle qualité. Carte des vins bien choisis. Soirées musicales en saison. Plage de la Tortue 2452 route de la Corniche Boulouris Saint Raphaël Tél : +33 4 94 83 60 50 Soirées musicales sur réservation

La bonne petite adresse cachée de Vallauris. Loin des flonflons médiatiques, ici on se régale sans chichi de la cuisine du marché du jour. Olivier Martera (Gérant et chef de salle), David Leone, son chef et JeanCharles en salle, savent recevoir et ravir le convive avec suggestions du jour à l’ardoise et spécialités: gaspacho, aioli de cabillaud, sauté de veau à la provençale, filet de boeuf au gorgonzola et surtout bouillabaisse sur commande (Olivier est un ancien de Chez Tétou). A fréquenter sans modération. Le Café du Coin 16 Place Jules Lisnard, 06220 Vallauris - France Tél.: +33 4 92 90 27 79 Plats à l’ardoise: 6 à 26 euros

Implanté dans le pittoresque quartier historique du Cannet, le maître des lieux, Claude Sutter, a tout naturellement choisi de donner à son restaurant le nom de l’une des rues principales dans laquelle il se situe. Le Bistro St Sauveur, authentique «Etablissement de bouche», jouit d’un emplacement privilégié qui réunit plusieurs atouts. Le chef Claude Sutter a fait de son établissement de bouche le repère des gourmands de cuisine du terroir authentique, utilisant les meilleurs produits sur le marché. Bistro Saint-Sauveur 87 rue Saint-Sauveur 06110 Le Cannet – France Tél : +33 4 93 94 42 03 www.bistrotsaintsauveur.fr

Repris par Pascal Mahieux, le Bar du Rond Point est devenu une sympathique Cave à Vins. En plus d’un choix de vins et champagnes, Pascal Mahieux propose de nombreuses collations de qualité entre charcuteries corses, fromages affinés, tapas et viandes, poissons et crustacés à la plancha. De temps à autres des amis chefs étoilés apportent leurs contributions amicales à certains plats. Plusieurs fois par mois, Pascal organise des soirées musicales à thèmes. La bonne ambiance y est garantie... Le Rond Point Bar Cave à Vins 4 Boulevard Marcel Pagnol, 06130 Grasse - France Tél : +33 4 93 70 62 62

Perché à Peillon, dans l'ancienne maison de Pierre Brasseur et Catherine Sauvage, à quelques pas d’une fontaine et d’un coin d'une rue fleurie le restaurant "Les Plaisirs" est la table à découvrir de toute urgence. Romain ClavelMillo propose une subtile cuisine terroir qui varie au grè des saisons. A déguster absolument les raviolis maison (recette transmise de génération en génération). Le restaurant est composé de plusieurs salles et d’une terrasse intérieure avec vue plongeante sur la vallée. Les Plaisirs 2 Puada du gourguet 06440 Peillon – France Tél.: +33 4 93 87 06 01 Prix 10 à 30 euros

98

r e f e r e n c e s


reF_37-15_JUiLLeT_COTe_DeVANT_FiNAL_sOMMAire2_reF_15_MAi_2006 14/juillet/2015 18:48 Page99

MG e N T r e P r i s e Real Estate Developments & Investments

@ 2012 - Aydın Mutlu

Bistrot Saint Sauveur © 2011- Droits réservés - Bistrot Saint Sauveur

MG Real Estate Developments & Investments

Spécialiste de l'immobilier de luxe vous accompagne dans tous vos projets immobiliers d'achat et de vente

Terrains à bâtir pour résidences de prestige et hôtels de luxe Confidentialité assurée - E-mail: mg.entreprise@gmail.com

r e f e r e n c e s

99

Carte professionnelle N°1041T délivrée par la Préfecture des Alpes Maritimes - Adresse : 34 , Bd. Albert 1er - 06600 Antibes - France - Tél: +33 6 62 07 83 36


reF_37-15_JUiLLeT_COTe_DeVANT_FiNAL_sOMMAire2_reF_15_MAi_2006 14/juillet/2015 18:48 Page100

Profile for Jérôme Chapman

#37 References hoteliers Restaurateurs  

Dans cette édition: « Best of Chefs » 37: Brigitte et Benoît Violier, binôme de talent en Suisse. Yannick Franques à La Réserve de Beaulieu...

#37 References hoteliers Restaurateurs  

Dans cette édition: « Best of Chefs » 37: Brigitte et Benoît Violier, binôme de talent en Suisse. Yannick Franques à La Réserve de Beaulieu...