Page 1

 Salomé Barbaux  Aldeia Maracanã  Laurence Guenoun  Floriane Ricard  Quentin Crestinu  SLip  Yentel Sanstitre  Thomas Pausz  Miss Buffet Froid  Magali Boniface

février 2013  ×  ISSUE  # 50


SOMMAIRE SÉRIE « INSTANTS QUOTIDIENS » de Salomé Barbaux ASSOCIATION Aldeia Maracanã SÉRIE « RECOLETA » de Laurence Guenoun CRÉATIONS de l'artiste Floriane Ricard SÉRIE « BRICK LANE » de Quentin Crestinu CRÉATIONS de l'artiste SLip SERIE de Yentel Sanstitre CRÉATIONS de l'artiste Thomas Pausz SÉRIE « MODERN CLOWN » de Miss Buffet Froid CRÉATIONS de l'artiste Magali Boniface


SAL BARBAU


LOME UX

INSTANTS QUOTIDIENS TON UNIVERS...

YOUR UNIVERSE...

Des voyages, des rencontres, beaucoup de partage, un peu de solitude et des pellicules photo. En toute simplicité. Avec sincérité.

Travels, meetings, a lot of sharing, a bit of solitude and films. Modestly. With sincerity.

TES SOURCES D'INSPIRATION ?

Humanity.

L'humanité.

TES PROJETS ? Explorer le monde, encore. Essayer de passer au numérique, peut-être. Prendre le temps, assurément.

www.salome.book.fr

YOUR SOURCES OF INSPIRATION? YOUR PROJECTS? Exploring the world, still. Trying to switch to digital, maybe. Taking the time, certainly.


7#

PLATEFORM  N °– 50

#7


9#

PLATEFORM  N °– 50

#9


11#

PLATEFORM  N °– 50

#11


13#

PLATEFORM  N °– 50

#13


15#

PLATEFORM  N °– 50

#15


17#

PLATEFORM  N °– 50

#17


ALDEIA MARACANÃ

En quittant le Brésil en 1865 le duc de Saxe, gendre de l’empereur, fit donation à l’Etat Brésilien de sa résidence, un très beau bâtiment art déco entouré de 15.000 m2 de terrain, le dédiant à l’étude des cultures indigènes et des semences. Darcy Ribeiro en fit en 1953 le premier Musée de l’Indien d’Amérique Latine, puis il fut laissé à l’abandon pendant 35 ans. En 2006, un collectif de 17 ethnies indiennes appelé 'Aldeia Maracanã', décida de le réoccuper malgré son état délabré pour en faire une maison de la culture indigène vivante et il est devenu depuis lors un oasis de résistance culturelle autochtone au Brésil. Aujourd’hui sa proximité du fameux stade du Maracana le met en grand risque car le gouvernement, de façon controversée (objet d’une enquête du Ministère Public), concède l’entour du stade à une entreprise privée qui ne voit pas l’intérêt d’un Musée de l’Indien en ce lieu et compte le raser pour construire

https://www.facebook.com/centro.indigena?g http://aldeiamaracanarj.wix.com/aldeia-mar


parkings et shopping centers. Or la culture indigène est partie intégrante de l’image du Brésil, il est tout à fait intéressant qu’un tel musée soit accessible à la foule qui se rend aux matches et ce fut dans le passé accueilli très positivement par le public. La place qui entoure le stade est très vaste et selon la FIFA elle-même, le musée ne dérange absolument pas la logistique des évènements sportifs. « L’effet coupe du monde » doit-il être un effet de « coupe », au sens de « rasage » de la culture ? Un fast food ou un Musée de l’Indien avec un restaurant panoramique servant les plats typiques des premiers habitants du Brésil, au milieu de leurs danses et chants, dans un bâtiment qui serait aussi une annexe de l’Université dédiée à la culture indigène, un musée des cultures indigènes vivantes ?

group_id=0 racana

When leaving Brazil in 1865, the Duke of Saxony, son of the emperor, donated to the Brazilian State his residence, a beautiful art deco building surrounded by 15,000 m2 of land, dedicating it to the study of indigenous cultures and their origins. In 1953, Darcy Ribeiro established the first Museum of the Latin American Indian, then it was left abandoned for 35 years. In 2006, a group of 17 Indian tribes called 'Aldeia Maracana ', decided to take it over, despite its dilapidated condition, to create a home for living indigenous cultures and has since become an oasis of native cultural resistance in Brazil. Today its proximity to the famous Maracana stadium puts it at risk because the government, in a very controversial fashion (the subject of an investigation by the Public Prosecutors) has granted the land to a private company that does not see the value of an Indian Museum and has plans to tear it down

Photos : © Mathieu Drouet / Laurence Guenoun

to build parking lots and shopping centres. Though indigenous culture is an integral part of Brazil's image, it is quite interesting that this museum is accessible to those who go to matches and, in the past, was received very positively by the public. The area around the stadium is huge and according to FIFA itself, the museum doesn't inconvenience the logistics of sporting events. Should the “World Cup Effect” mean a demolition of culture? A fast food restaurant or an Indian Museum with a panoramic restaurant serving dishes of the first inhabitants of Brazil, in the midst of their songs and dances, in a building that is also an annex of the University dedicated to native culture, a museum of indigenous living cultures?


21#

PLATEFORM  N °– 50

#21


23#

PLATEFORM  N °– 50

#23


25#

PLATEFORM  N °– 50

#25


27#

PLATEFORM  N °– 50

#27


29#

PLATEFORM  N °– 50

#29


31#

PLATEFORM  N °– 50

#31


33#

PLATEFORM  N °– 50

#33


35#

PLATEFORM  N °– 50

#35


37#

PLATEFORM  N °– 50

#37


39#

PLATEFORM  N °– 50

#39


41#

PLATEFORM  N °– 50

#41


43#

PLATEFORM  N °– 50

#43


45#

PLATEFORM  N °– 50

#45


47#

PLATEFORM  N °– 50

#47


LAURENCE GUENOUN RECOLETA CETTE SÉRIE...

Le silence des morts et les traces du passage des vivants dans les caveaux du cimetière de Recoleta à Buenos Aires.

TES SOURCES D'INSPIRATION ? Le vivant sous toutes ses formes. Y compris une fois mort.

TES PROJETS ? Continuer ma collaboration avec la Fondation Gol de Letra à Cajù. et d’autres reportages et portraits à Rio de Janeiro.

www.laurenceguenoun.fr


THIS SERIES... Silence of the dead and traces of living at the vaults of the Recoleta’s cemetery in Buenos Aires.

YOUR SOURCES OF INSPIRATION? The living, whatever shape it takes. Even once already dead.

YOUR PROJECTS? To pursue my collaboration with the Gol de Letra Fondation in Caju. And other photo reports and portraits in Rio de Janeiro.


53#

PLATEFORM  N °– 50

#53


55#

PLATEFORM  N °– 50

#55


57#

PLATEFORM  N °– 50

#57


59#

PLATEFORM  N °– 50

#59


61#

PLATEFORM  N °– 50

#61


63#

PLATEFORM  N °– 50

#63


65#

PLATEFORM  N °– 50

#65


67#

PLATEFORM  N °– 50

#67


FLORIAN RICARD interview

TON UNIVERS...

Je veux que mes dessins transpirent le bonheur et éclaboussent tous ceux qui les regardent. J'veux le monde naïf, comme vous l'avez tous un jour, rêvé. Mettre la vie sur pause, au meilleur moment du film. Un peu d'eau fraîche, beaucoup d'amour.

www.florianericard.com www.floriane.net


NE TES SOURCES D'INSPIRATION ?

YOUR UNIVERSE...

YOUR SOURCES OF INSPIRATION?

Le grand huit, les confettis et les glaces à l'italienne. Le grand air, les câlins, les chagrins puis les bisous.

I want my drawings to sweat of happiness and to splash about those who look at them. I’d like a naïve world as each and everyone of us has already dreamed of, one day. To put process of life on pause, at the very best moment. A little bit of fresh water, lots of love.

Roller coaster, confettis and Italian ice cream. Fresh air, hugs, sorrows and then kisses.

TES PROJETS ? Vivre nue sur une île, mais il faut minimum qu'on soit deux. Avec un lac et une montagne. Et puis, je voudrais bien faire une farandole avec vous.

YOUR PROJECTS? To live naked on an island, but you have to be two, at least, for that. With a lake and a mountain. And, I also would like to dance a farandole with you.


71#

PLATEFORM  N °– 50

#71


73#

PLATEFORM  N °– 50

#73


75#

PLATEFORM  N °– 50

#75


77#

PLATEFORM  N °– 50

#77


79#

PLATEFORM  N °– 50

#79


81#

PLATEFORM  N °– 50

#81


83#

PLATEFORM  N °– 50

#83


85#

PLATEFORM  N °– 50

#85


QUENTIN CRESTINU BRICK LANE TON UNIVERS...

Autodidacte, à l’affut, j’aime capturer des moments d’émotions mais surtout les partager. La rue, la nuit, les gens, lumières, attitudes. J’observe et duplique. Nous sommes partis nombreux un week-end à Londres, pour les 30 ans d’un ami. Pendant qu’ils faisaient du shopping, j’arrêtais des gens dans la rue, à Brick Lane.

TES SOURCES D'INSPIRATION ? D’Avedon à Parr, de Salgado à Man Ray, d’Arbus à Araki j’ai besoin de me nourrir l’œil autant que

www.quentincrestinu.com


l’esprit. Le voyage, sous toutes ses formes, me fait agir et appuyer sur le déclencheur.

TES PROJETS ? Quelques projets personnels, des commandes (portraits, natures mortes, événementiel, etc.). De l’apprentissage par la diversification, aussi. J’essaye de rêver les yeux ouverts mais en gardant les pieds sur terre. Pour mieux avancer..

YOUR UNIVERSE... Self-taught, on the look-out, I like to capture moments of emotions but above all to share them. Street, night, people, lights, attitudes. I observe and duplicate. Many of us spent a week-end in London to celebrate a friend's 30th birthday. While they were shopping, I stopped people in the street on Brick Lane,

YOUR SOURCES OF INSPIRATION? From Avedon to Parr, from Salgado to Man Ray, from Arbus to Araki, I need to feed my eye as

well as my mind. Travel, in all its forms, makes me react and push the shutter release.

YOUR PROJECTS? Some personal projects, commissions (portraits, still life, factual etc...). Learning through diversification too. I try to daydream and keep my feet firmly on the ground at the same time. To better move forward.


91#

PLATEFORM  N °– 50

#91


93#

PLATEFORM  N °– 50

#93


95#

PLATEFORM  N °– 50

#95


97#

PLATEFORM  N °– 50

#97


99#

PLATEFORM  N °– 50

#99


101#

PLATEFORM  N °– 50

#101


103#

PLATEFORM  N °– 50

#103


105#

PLATEFORM  N °– 50

#105


107#

PLATEFORM  N °– 50

#107


SLIP

INTERVIEW TON UNIVERS... À travers de mes collages, je propose un monde imaginaire dans lequel les animaux vont au travail, les tyrans se découvrent une adolescence difficile, les femmes fatales ont des problèmes de maquillage. Cette vision décalée de l’univers dans lequel nous vivons pose son focus sur des parties délaissées par l’histoire et le quotidien revisité devient le terreau de mon imagination.

TES SOURCES D'INSPIRATION ? Je suis inspiré par la vie courante ; ça peut être aussi bien une personne croisée dans la rue, qu’une conversation chopée dans les transports

www.iamslip.com


en commun. A partir de ça, je travaille pour développer une illustration décalée. Internet est devenu mon principal fournisseur d’images.

TES PROJETS ? Entre les visuels sur mon site, les collections en cours comme l’album Panini des stéréotypes ou le développement d’arts numériques, je ne manque pas de projets pour la suite. J’aimerais aussi développer quelques projets photos reportages autour du sport.

YOUR UNIVERSE... Through my collages I share an imaginary world where animals go to work, tyrants discover a difficult adolescence, femmes fatales have makeup problems. This distorted vision of the world in which we live places the focus on neglected parts of history and revisits daily life through my imagination.

YOUR SOURCES OF INSPIRATION? I am inspired by everyday life. That could be a person crossing the street, a conversation overheard on public transport. From that I work to develop the altered vision in my illustration.

The internet has become my main provider of images.

YOUR PROJECTS? Between the visuals on my website, the in progress collections of panini style albums of stereotypes or the development of digital art, I am not lacking for future projects. I would like also to develop some photo projects around sports reporting.


111#

PLATEFORM  N °– 50

#111


113#

PLATEFORM  N °– 50

#113


115#

PLATEFORM  N °– 50

#115


117#

PLATEFORM  N °– 50

#117


CERISE H designer graphique


YENTEL SANSTITRE

INTERVIEW TON UNIVERS... Il y en a une infinité.

TES SOURCES D'INSPIRATION ? Le quotidien, l’état du monde, tout ce qui m’entoure et aiguise ma curiosité.

TES PROJETS ? Evoluer, travailler sur un livre alliant mes photos et des textes d’écrivains

http://pinterest.com/santitre/


YOUR UNIVERSE... There is an infinite number.

YOUR SOURCES OF INSPIRATION? Daily life, the state of the world, everything that surrounds me and arouses my curiosity.

YOUR PROJECTS? To evolve, to work on a book combining my photos and texts from writers.


123#

PLATEFORM  N °– 50

#123


125#

PLATEFORM  N °– 50

#125


127#

PLATEFORM  N °– 50

#127


THOMAS PAUSZ INTERVIEW CETTE SÉRIE...

La "table domino" est un clin d’oeil à la tradition du self-design : le designer fournit les éléments d’un objet en kit, et le client finit le travail. Pour produire les tables, j’ai fait équipe avec le studio “minimaliste" Neue Tische à Berlin. Les prochains projets domino : des plateaux pour le petit déjeuner et un très grand comptoir pour un bar bien fréquenté.

www.dominotop.com


S TON UNIVERS...

THIS SERIES...

YOUR UNIVERSE...

Je veux susciter et inventer de nouveaux modes de dialogue et d’interaction par le design. C’est une position qui s’oppose à un design prescriptif.

The « domino table » is a reference to the selfdesign tradition: the designer gives all the elements as a kit and the customer finishes the product.

I want to arouse and create new ways to dialogue and interact through design. This is the opposite of prescriptive design.

TES SOURCES D'INSPIRATION ?

To produce the table, I teamed-up with the “minimalist” studio Neue Tische based in Berlin.

Enzo Mari (designer), Gilles Clement (landscaper).

Enzo Mari (designer), Gilles Clement (paysagiste)

The next domino projects will be trays for breakfast and a huge counter for a very frequented bar.

YOUR SOURCES OF INSPIRATION?


131#

PLATEFORM  N °– 50

#131


133#

PLATEFORM  N °– 50

#133


135#

PLATEFORM  N °– 50

#135


137#

PLATEFORM  N °– 50

#137


139#

PLATEFORM  N °– 50

#139


141#

PLATEFORM  N °– 50

#141


143#

PLATEFORM  N °– 50

#143


145#

PLATEFORM  N °– 50

#145


MISS BU FROID MODERN CLOWN TON UNIVERS...

Mes travaux photographiques s’articulent essentiellement autour d’une thématique : l’Humain. Des carcans esthétiques normalisant aux entrailles complexes des êtres, j'évoque les conditionnements identitaires, questionne sur la place réelle du « bonheur » dans notre société, et de ses représentations. J'aime jouer avec les codes, la morale…

TES SOURCES D'INSPIRATION ? Mes sources d’inspiration sont assez vastes, ça va du cinéma à la culture urbaine, en passant

http://buffet.photographe.free.fr/


UFFET par la BD et la musique … Côté photographie, je suis fascinée par les mises en scène et lumières des photographes Denis Rouvre, Erwin Olaf, Saudek, Witkin…

TES PROJETS ? J’ai plusieurs projets photos en cours, un questionne sur la vie affective et sexualité des femmes en situation de handicap, un autre évoque la construction identitaire… J’ai aussi des projets de médiation, de workshop… En fait, je suis une personne plutôt hyperactive, j’ai toujours une dizaine de projets divers en cours.

YOUR UNIVERSE... My photographic works mainly revolve around one theme: The Human. Aestheic shackels that normalise the internal complexities of being; I allude to constructs of identity, I question about the realities of "happiness" in our society and its representations. I like to play with the codes of morality.

YOUR SOURCES OF INSPIRATION? My sources of inspiration are relatively wide, from films to urban culture, to comics and mu-

sic. Related to photography, I am fascinated by the staging and lights of photographers Denis Rouvre, Erwin Olaf, Saudek, Witkin...

YOUR PROJECTS? I have many on-going projects, one examines the emotional and sexual life of disabled women, another examines the constructs of identity... I also have meditative projects, workshops. In fact I am a rather hyperactive person, I always have a dozen different works in progress


149#

PLATEFORM  N °– 50

#149


151#

PLATEFORM  N °– 50

#151


153#

PLATEFORM  N °– 50

#153


155#

PLATEFORM  N °– 50

#155


157#

PLATEFORM  N °– 50

#157


MAGALI BONIFACE

interview VOTRE UNIVERS... Des œuvres gaies, malicieuses, colorées, et en relief sur lesquelles viennent se promener des personnages avec leurs histoires et leur vécu. Des silhouettes faites avec du sable, à la fois fortes et fragiles comme l'être humain.

VOS SOURCES D'INSPIRATION ? Ce qui m'entoure m’inspire : les gens, les émotions, les situations de vie, la musique, la mode,. La couleur et la matière sont mes terrains de jeux favoris.

www.facebook.com/MagaliBonifacePaintings


VOS PROJETS ?

YOUR UNIVERSE...

YOUR PROJECTS?

Explorer de nouveaux univers en terme de matière et de technique, rechercher de nouvelles harmonies colorielles, exprimer des situations de vie inexplorÊes... Et plus encore !

Joyful, funny, colorful and in relief work on which characters take a walk carrying their stories and life. These characters are made of sand, they are both strong and weak, like human beings.

To explore new creative universe in terms of material and technique, to look for new color harmonies and express unexplored life situations and so much more!

YOUR SOURCES OF INSPIRATION? Everything that surrounds me inspires me: people, emotions, life situations, music, fashion. Color and material are my favorite playgrounds.


161#

PLATEFORM  N °– 50

#161


163#

PLATEFORM  N °– 50

#163


165#

PLATEFORM  N °– 50

#165


167#

PLATEFORM  N °– 50

#167


169#

PLATEFORM  N °– 50

#169


171#

PLATEFORM  N °– 50

#171


173#

PLATEFORM  N °– 50

#173


175#

PLATEFORM  N °– 50

#175


OURS Laurence Guenoun # Directrice de Publication Camille Flesselles # rédactrice en Chef Cerise Heurteur # Graphiste / da Candice Nguyen # Communication & Partenariats Mathieu Drouet # Contremaitre & Webmestre Colette Blanc # Responsable Linguistique Allison Walsh # Traduction David Beck # Traduction Aurélie Chamerois # Traduction Christel Dupiellet # Traduction Christophe Dillinger # Traduction Murielle Zeltzer # Traduction Photo Couverture © LEADiya Plateformag Copyright 2013 Tous droits réservés Toutes les images, photos diffusées sur Plateformag appartiennent à leurS auteurs respectifs


Issue 50  

Salomé Barbaux Aldeia Maracanã Laurence Guenoun Floriane Ricard Quentin Crestinu Slip Yentel Sanstitre Thomas Pausz Miss Buffet Froid Magali...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you