Page 1

Issue N째 84


plateform th 7 anniversary speci Qui l’aurait cru ? Voilà 7 ans que nous avons démarré l’aventure PLATEFORM. Ne cillant pas sur notre lignée pour vous faire découvrir chaque mois des artistes et des photographes venus du monde entier, et partager avec vous les projets de personnes qui œuvrent à plus de beauté dans ce monde... Avec le temps qui est passé, et l’époque qui est la nôtre, nous nous disons que ce n’est pas rien, et que ce travail que nous fournissons quotidiennement et bénévolement depuis 7 ans est un travail nécessaire. Un travail qui fait du bien aux yeux et à la tête certes, mais permet également une plus grande ouverture de soi sur le monde qui nous entoure et la création de liens et de passerelles entre personnes qui se bougent. Notre satisfaction aujourd’hui, après que le temps a passé avec vous tous, artistes, créateurs, collaborateurs et partenaires, c’est de voir que nombre d’entre vous ont atteint un niveau supérieur dans la concrétisation de vos projets. Ici une 1ère expo à Paris pour un photographe japonais, là une entrée en galerie pour un street artiste, là encore, l’émergence de nouvelles structures ou collaborations artistiques et culturelles... Bref, vous nous le rendez bien. Continuez de créer et d’agir, nous continuerons de diffuser vos regards et créations par-delà les frontières. À nos lecteurs : merci pour votre fidélité. L’année 2016 devrait voir apparaître quelques événements pluridisciplinaires organisés par notre équipe, et pourquoi pas l’édition papier d’une magnifique anthologie que vous nous réclamez depuis longtemps. On vous en reparlera d’ici là. Bonne fin d’année à tous. L’équipe PLATEFORM

2


m magazine ial issue - 100% photo Unbelievable ! It’s been 7 years since we started the PLATFORM’s adventure. We have stood firm on our will to make you discover, each month, artists and photographers from all around the world and share with you the projects of people who work towards a more beautiful world. Over time and in this day and age, it does mean something to us. And we have the feeling that this work we have been doing voluntarily every day for 7 years is necessary for it does not only feel good to your eyes and your mind, but it also allows you to open yourself more to the world around you and to create connections between people who actually do something. Today, after this time spent with all of you; artists, creators and collaborators, our satisfaction is to see that many of you have progressed in your projects’ fruition. A first exhibition in Paris for a Japanese photographer, a street artist’s start in a gallery or the emergence of new structures or artistic and cultural collaborations... In short, it is mutual. Please keep on creating and taking action and we will continue to distribute your looks and creations across borders. To our readers: thank you for your loyalty. In 2016, we expect some multidisciplinary events to be organized by our team and in all likelihood, the paper version of a magnificent anthology you have been asking us for for a very long time. We will tell you more about it before then. Happy Holidays. PLATEFORM’S TEAM

3


SOMMAIRE

4


1.

« Beyrouth » de Jean Philippe Lebée « SNAPSHOTS » de Massimo Gurciullo

2.

« MDT » de Guillaume Ziccarelli « peregrinus ubique » de Frédéric D. Oberland

3.

« Circles » de Suzanne Brown « Recueillement » de Laurence Guenoun

4.

« womannschaft » de Maycec « a greenlanders fascination of trees » de Mia Lindenhann

5

« dialogues & interstices » de Pauline Lepichon « prendre la route » de Sébastien Ménard et AnCé t.

5


Jean-Philippe LebĂŠe www.jeanphilippelebee.com

6


Beyrouth

7


8


9


10


11


12


13


14


15


16


17


Massimo Gurciullo www.massimogurciullosnapshots.blogspot.com

18


Snapshots Je cherche une littérature photographique qui fonde son existence entre memoire et poésie. Entre le réel et l’imaginaire. I am looking for a photographic literature that bases its existence between memory and poetry. Between reality and the imagination.

19


20


21


22


23


24


25


26


27


28


29


30


31


32


33


34


35


36


37


38


39


40


41


42


43


44


45


46


47


48


49


50


51


52


53


54


55


56


57


58


59


60


O Jardim da Esperanรงa THE GARDEN OF HOPE

DIRECTED BY LAURENCE GUENOUN LAURENCE GUENOUN A PLATEFORM PRODUCTION - TREIS TONS VISUAIS AL DI SOPRA PRODUCTION FILM

PRODUCTION

EXECUTIVE PRODUCTION

FLORIAN LE JEUNE NIKOLA CHAPELLE DAVID DARGAUD EDITOR

SOUND DESIGNER

MUSIC

STARING

JOEL - ZUMBI - ALEXANDRE - MARIO - ADRIANA - SIMONE - RAMOS - PASTOR LUIZ DONA LUCIA - DONA LEIDI - LUIS CARLOS - JORGE - CRISTIANE - DAVID - LENI - DALCA AND KAUรƒ - EVELYN - JONATHAN - YASMIN - LUCAS - LEILA - ALEXANDRE WWW.OJARDIMDAESPERANCA.COM

61


Guillaume Ziccarelli www.guillaume-ziccarelli.com

62


mdt Quand j’explore, ce sont les extrêmes que je recherche. D’abord -peut-être- il y a du dégoût, de la peur, de l’incompréhension. Mais, si on pousse les portes, on trouve souvent, tout simplement de l’humanité, de l’amitié et de l’amour. La Maison des Trans (MDT) est un lieu comme ça. Pas comme les autres. When I explore, I look for extremes. One may feel disgust, fear, incomprehension at first. But, if one pushes the boundaries, most of the time, what they find is simply humanity, friendship and love. The House of Trans (Maison des Trans, MDT) is a place like that. One of a kind.

63


64


65


66


67


68


69


70


71


72


73


74


75


76


77


78


79


80


81


82


83


84


85


86


87


88


89


Frédéric D. Oberland Ecouter et commander « Peregrinus Ubique » (Photozine + CD 6 titres) : http://voxxov-records.bandcamp.com/album/peregrinus-ubique www.fredericdoberland.com

90


peregrinus ubique Pèlerinage (pè-le-ri-na-j’), peregrinus, «étranger». Voyage fait par dévotion à quelque lieu consacré. Comment tendre la main ? Que saisir sinon la trace vorace du mouvement incessant qui fait gronder l’univers et frémir nos os fragiles ? Tout mouvement nous découvre, la mutation est l’espérance secrète. Une porte s’ouvre vers une invitation à l’errance. Six pièces pour dériver, voyager partout avec l’intention de s’y perdre. Une porte se referme, laissant place au retour sur soi, et à tout ce qui reste à venir. Pèlerinage (pè-le-ri-na-j’), Pilgrimage. Taken from the Old French, pelerin, from Late Latin pelegrinius , from Classical Latin peregrinus «foreigner». A journey of devotion to a sacred place. But how, to reach, to hold out one’s hand? What else is there for us to seize but the insatiable trace of the ceaseless movement which makes the beat of the universe resound and our frail bones tremble? Each and every movement exposes us. Mutation, metamorphosis, our secret hope. An open door invites us to wander. Six moments to pause, to drift to travel with the soul intention of loosing oneself. A door closes. Gives way to introspection. Gives way to all that is yet to come.

91


92


93


94


95


96


97


98


99


100


101


102


103


104


105


106


107


Suzanne Brown www.svzannebrown.com www.svzannebrown.tumblr.com

108


Circles Je peux go没ter. I can taste it.

109


110


111


112


113


114


115


116


117


118


119


120


121


122


123


124


125


126


127


128


129


Laurence Guenoun www.laurenceguenoun.com

130


RECUEILLEMENT « Pendant que des mortels la multitude vile, Sous le fouet du Plaisir, ce bourreau sans merci, Va cueillir des remords dans la fête servile, Ma Douleur, donne-moi la main ; viens par ici » Baudelaire « Whilst the worthless crowd of humanity, Lashed by Pleasure, that merciless torturer, Go to gather remorse in slavish rejoicing, Give me your hand, my Sorrow ; come with me » Baudelaire

131


132


133


134


135


136


137


138


139


140


141


142


143


144


145


146


147


148


149


150


151


152


153


maycec www.maycec.com maycec.tumblr.com

154


WOMANNSCHAFT « Lorsqu’on est enfant, on doit prendre des risques pour savoir qui on est. On doit juste apprendre quels sont les risques mesurés et les risques autodestructeurs. Tout le monde fait des trucs bizarres. Je crois qu’en vieillissant, si on n’a jamais été autorisé à faire toutes ces merdes bizarres, on en fait une sorte d’obsession qu’on est trop vieux pour ça. » John Waters, 2012 « You have to take some risks when you’re a kid to find out who you are. You just have to learn which risks are safe and which are self-destructive. Everybody does weird stuff. As you get older, I believe if you’ve never been allowed to do all that weird shit, then you make it into some kind of obsession that you’re too old to have ! » John Waters, 2012

155


156


157


158


159


160


161


162


163


164


165


Mia Lindenhann www.mialindenhann.com

166


A GREEENLANDERS FASCINATION OF TREES « Des pousses plus hautes que l’homme. Pas loin de toucher les nuages. Prenant profondément racine dans le sol. Engloutit ses environs. Brisant le métal et la pierre. Remplissant l’air de troncs, branches, brindilles, feuilles. Changeant de couleurs. Nus en hiver. Rugissant et dansant dans le vent. Puissants, mystérieux, comme un conte de fées, de beaux arbres.» Une Groenlandaise au Danemark. « Growths higher than man. Almost touching the clouds. Growing deep into the ground. Engulfs it’s surroundings. Breaking metal and stone. Filling the air with trunks, branches, twigs, leaves. Changing colors. Naked in the winter. Roaring and dancing in the wind. Powerful, mysterious, fairy tale like, beautiful trees. » A Greenlander in Denmark.

167


168


169


170


171


172


173


174


175


176


177


178


179


180


181


182


183


pauline lepichon www.paulinelepichon.com

184


DIALOGUES & INTERSTICES S’appuyer sur la vie pour la fictionnaliser et ainsi détourner l’essence même de la photographie. Rely on life to fictionalize it and thereby divert the essence of photography.

185


186


187


188


189


190


191


192


193


194


195


196


197


198


199


Sébastien Ménard & AnCé t. www.diafragm.net

200


PRENDRE LA ROUTE Simplement, nous avions décidé de prendre la route et de vivre comme ça pendant quelques temps. We just decided to hit the road and to live like that for a while.

201


202


203


204


205


206


207


208


209


210


211


212


213


214


215


216


217


www.laurenceguenoun.me 218


219


220


221


Ours Laurence Guenoun — Directrice de Publication Lauranne Gy Renucci — Assistante Directrice de Publication Bechra Dominguez — Rédactrice en Chef Agathe Vuachet — Directrice Artistique Candice Nguyen — Communication & Partenariats Mathieu Drouet — Contremaitre & Webmestre Colette Blanc — Responsable Linguistique Marie-Caroline Dony — Traduction Camille Flesselles — Traduction Nicolas Hansen — Traduction Jessica Milandou — Traduction Allison Walsh — Traduction Photo Couverture © Mathieu Drouet PLATEFORMAG Copyright 2015 Tous droits réservés Toutes les images, photos diffusées sur PLATEFORMAG appartiennent à leurs auteurs respectifs.


Issue 84  

JEAN PHILIPPE LEBÉE MASSIMO GURCIULLO GUILLAUME ZICCARELLI FRÉDÉRIC D. OBERLAND SUZANNE BROWN LAURENCE GUENOUN MAYCEC MIA LINDENHANN PAU...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you