Page 1

LE M AGAZINE DU CHIEN ACTIF

Le terre-Neuve Chien sauveteur Championnat d'Europe ECF

Dossier échauffement:

Anne-Sophie Vittet

Ma vie de chien.. des vies à sauver.. R ÉVÉLATEUR DE PASSION


P

u

b

c i l

ĂŠ t i

service-com@ planetdogmag.com


Passionnés des chiens, du sport et du sport avec les chiens. , ils ont un travail, une et parfois des activités sportives et associatives chronophages, des enfants, et tout comme chacun un milliard de choses à faire et d'objectifs à accomplir. , et pas n'importe lesquels, des champions, des athlètes de haut niveaux, qui nécessitent un entraînement adapté, une préparation intensive, mais aussi une relation affective, et des besoins hygiéniques. En plus de toutes ces obligations, ils prennent sur leur temps précieux pour construire ce petit monde de PlanetDogMag. Ils sont « anonymes » et ont bien voulu se joindre à l'aventure. Vous pourrez pardonner les quelques erreurs et peut-être la jeunesse de notre équipe en sachant que, ce ne sont que quelques passionnés qui désirent Je voulais aujourd’hui leur rendre cet hommage, et leur adresser mes remerciements. Et je leur souhaite plein de belles aventures, et plein de courage au sein de l'équipe. Merci à Tous Le monde du sport canin reste encore trop confidentiel aux yeux du grand-public, et cependant il pourrait contribuer à une meilleure estime du chien et par transitivité du monde animal. PlanetDogMag veut essayer d'ouvrir les volets, de proposer un panoramique du chien actif, que plus de propriétaires de chien se rapprochent d'une activité sportive canine.

Pour le(s) chien(s), mais aussi pour la ou les personnes qui l'accompagne, c'est de la santé physique et morale, une ouverture, une socialisation, souvent beaucoup de joie, et parfois des coups durs,

Et pour un animal social et actif comme le chien : le sport est une nécessité !

P h o to d e c o u ve r tu r e : M a Vi e D e C h i e n


FO C U S

Championnat d'Europe ECF P 6 à 8

D o s s i e r é c h a u ffe m e n t

L’échauffement du chien de sport :

Ses bénéfices et comment échauffer son chien P 10 à 14

L'échauffement de l'humain :

Bien s'échauffer avant une course P 16 Les exercices et l’échauffement type P 17 à 19

M a té r i e l : Veste de trail imperméable et coupe-vent Storm P 20 et 21

Vous êtes plutôt ceinture ou baudrier ? Tous les conseils P 22 à 25 Introduction aux vêtements compressifs P 26 et 27


S O M M AI R E D o ssi e r:

Le Terre-Neuve chien sauveteur P 38 à 41 M a Vi e D e C h i e n P 2 8 e t 2 9 I n te r vi e w: An n e - s o p h i e Vi t t e t P 3 0 L e s D a te s à r e te n i r P 2 3 E t to u j o u rs d e s vi e s à s a u ve r. . .


C h a m p i o n n a t d 'Eu ro p e EC F Les championnats d'Europe 2016 ECF Canicross, Bike-joering et scooter se sont déroulés dans la petite ville de Nove Mesto na Moravé en République Tchèque du 14 octobre 2016 au 16 octobre 2016. Un emplacement idéal au centre de l'Europe pour organiser une telle compétition. Les meilleurs binômes du monde étaient présents pour se disputer le fameux titre.


C HAMPIONNAT D'E UROPE ECF Le niveau était très élevé, avec des concurents créant parfois la surprise. Les parcours VTT et canicross

arpentaient de larges chemins de terres en milieu des sapins centenaires. Aucune technicité n'était requise, notament en CaniVTT bien qu'il fallait avoir les jambes pour gravir les quelques pentes bien raides que nous avait preparé les organisateurs. Heureusement les descentes, parfois franches parmettaient de relancer les binômes à vive allure. Au total 492 bînomes ont pris de départ à l'Highlands Arena dont 250 en canicross, 1 52 en caniVTT, 23 scooter et 67 enfants. De nombreux pays étaient représentés dont la France avec 52 ressortiossants, la Suisse, l'Allemagne, l'Italie, La Grande Bretagne, l'Irlande, les Pays-bas, la Pologne, l'Espagne, la Slovenie, la Belgique, la Hongrie, l'Autriche, la Russie, la Bosnie, la Slovaquie, l'Estonie et pour finir la République Tchèque. Dès le vendredi matin, les participants attendaient patiement leur tour dans le vent et le froid, pour le contrôle vétérinaire, permettant la validation de leur participation. Cette attente était reconpensée par un sac de croquettes remis à chaque participant.

Dès l'après-midi, le team leader de chaque nation était en charge de récupérer les dossards et de les remettre à chaque concurent. Ces championnats ont réellement débuté dès le soir .. Tous les participants ont défilé avec leur équipe sous leur drapeau national, au son d'une fanfare locale. L'ambiance était incroyable, provoquant de vives émotions. Le lendemain matin dès 8 heures l'épreuve de cani-VTT débutait avec des départs toutes les 30 secondes, puis dans les mêmes conditions le scooter . À 1 1 heures, les canicrosseur prenaient à leur tour le départ toutes les 1 5 secondes. Et dans l'après-midi les enfants débutaient leur épreuve. Pour cette première journée de cani-VTT, CARRASCO VICTOR (Espagne) se classe à la première place en parcourant les 5,200 km du parcours avec ses 1 97 mètres de dénivelé positif en 1 0min 30s 47, TRACZ Igor (Pologne), se classe second en 1 0min 35s 87, suivi de DUCÁK Marcel (Slovaquie)

en 1 0min 51 s 76. Chez les femmes, DRASLAROVÁ Jana (République Tchèque) termine première en 1 1 min 27s 97, JARECKA Agnieszka (Pologne) en 1 1 min 37s 48 et SUCHÁ Linda (République Tchèque) en 1 1 min 39s 47 Pour le canicross, le premier est LE MOIGNE Antony (France) parcourant les 2,5 km en 06min 41 s.67, le deuxième est CERVENKA Pavel (République Tchèque) en 06min 42s73 et le troisième LEYON Robin (Belgique) en 06min 47s 79. Chez les femmes, ŠTEPÁNKOVÁ Martina (République Tchèque) termien première en 07min 29s 45, PHILIPPAERTS Tessa (Belgique) en 07min 58s 42 et BLUCHOVÁ Kate ina (République Tchèque) en 08min 03s 96. La seconde journée était organisée sur les mêmes bases que la veille, à l'exception du canicross pour lequel tout changeait. Pour commencer, le départ s'effectuait en vague triées par catégorie, sur un parcours de 5,5 km.


C HAMPIONNAT D'E UROPE ECF

Les phases finales du dimanche, trés disputées, ont permis de connaitre les binômes

Champions d'Europe 2016

Homme : CARRASCO VICTOR et son bînome Rona (Espagne) Femme : DRASLAROVA Jana et son bînome Trap (République Tchèque)

Homme : Vaneura Václav et son bînome Eert (République Tchèque) Femme : Štepánková Martina et son bînome Nick (République Tchèque)

Homme : TRACZ Igor et son bînome Pussy (Pologne) Femme : SUCHA Linda et son bînome Špunt (République Tchèque)

Homme : Ženíšek Michal et son bînome Kvap (République Tchèque) Femme : Ševelová Marie et son bînome Mája (République Tchèque)

Homme : DUCAK Marcel et son bînome Fly (Slovaquie) Femme : JARECKA Agnieszka et son bînome kodi (Pologne)

Homme : Zhivulko Anton et son bînome Skinfaxi Ajax (Russie) Femme : Kuríková Václava et son bînome Rú (République Tchèque)

Homme : CERVENKA Pavel et son bînome Abby (République Tchèque) Femme : ŠTEPÁNKOVÁ Martina et son bînome Tim (République Tchèque)

Homme : ERBS Dušan et son bînome Kvap (République Tchèque) Femme : SRCHOVÁ Michaela et son bînome Kim (République Tchèque)

Homme : LEYON Robin et son bînome Kozak (Belgique) Femme : BLUCHOVÁ Katerina et son bînome Citadela (République Tchèque)


P

u

b

c i l

ĂŠ t i

Planetdog le mag - sept/oct 2016-

service-com@Pplanetdogmag.com 9


D o s s i e r é c h a u ffe m e n t L’ é c h a u ffe m e n t d u c h i e n d e s p o r t N o u s r e n tr o n s d a n s l a p é r i o d e h i ve r n a l e . L e s te m p é r a tu r e s d i m i n u a n t , l ' o r g a n i s m e d e vo tr e c h i e n , to u t c o m m e l e vô tr e , d ' a i l l e u r s , va m e ttr e p l u s d e te m p s à s ' a d a p te r à l ' e ffo r t . P o u r l i m i te r l e r i s q u e d e b l e s s u r e , i l va d o n c f a l l o i r ê tr e p a r t i c u l i è r e m e n t e xi g e a n t s u r l ' é c h a u f f e m e n t d e vo tr e c o m p a g n o n e t l e vô tr e a u s s i , d 'a i l l e u rs !


L’ ÉCHAUFFEMENT DU CHIEN DE SPORT

B é n é fi c e s d e l ' é c h a u ffe m e n t: L’échauffement avant l’effort

ne fatigue pas le chien mais permet d’augmenter progressivement sa température corporelle et optimise sa performance. Il permet également de réduire le risque de blessures musculaires, tendineuses et ligamentaires.

Ses b é n é fi c e s s o n t m u l ti p l e s : - augmentation de la fréquence cardiaque et du débit sanguin donc meilleur apport en oxygène et en nutriments aux cellules musculaires qui vont être sollicitées lors de l'effort. - augmentation des activités enzymatiques donc amélioration du métabolisme énergétique. - amélioration de la coordination neuromusculaire. En effet, il a été montré chez l’homme que l’échauffement diminue les temps de contraction et de réaction.

Enfin, l'échauffement permet au chien de faire ses besoins, de se détendre et de se préparer psychologiquement à l'effort .

Quand échauffer son chien? L’échauffement doit être réalisé juste avant l'exercice spécifique, que ce soit en compétition ou à l’entraînement. Idéalement, il faut qu'il dure 1 520 minutes voire plus par temps très froid. En pratique, il est parfois difficile de planifier son échauffement 20 minutes à l’avance. Dans ce cas, tout échauffement, même de

5 minutes est toujours mieux pour le chien que de faire un gros effort en sortant à peine de sa cage ou du coffre de la voiture!


D o s s i e r é c h a u ffe m e n t L’ é c h a u ffe m e n t i d é a l c o m p r e n d tr o i s p h a se s :

Marche/trotting, étirements actifs et activités spécifiques. Première phase : La marche. Un échauffement peut commencer par 5 à 1 0 minutes de marche, en augmentant progressivement la vitesse pour finir par trottiner. Idéalement, en compétition, il devrait être réalisé à l'écart du terrain de concours pour éviter

de faire monter le chien en excitation. Cette première phase permet d’augmenter la température corporelle notamment au niveau musculaire.

Deuxième phase: étirements On distingue l’étirement passif où le conducteur étire les muscles de son chien de l’étirement actif où le chien réalise lui-même les mouvements qui étirent ses membres et sa colonne.

Le s é ti re m e n ts a c ti fs s o n t consei l l és à l ' é c h a u ffe m e n t . En revanche, les étirements passifs sont à éviter durant l’échauffement pour différentes raisons: les étirements passifs ne permettent pas d’augmenter la température musculaire contrairement aux étirements actifs. Différentes études chez l’homme montrent l’effet négatif sur la performance des étirements passifs lors de l’échauffement aussi bien sur la vitesse, la force que sur la qualité de saut. Dès lors, ils sont à proscrire à l'échauffement quelle que soit la discipline de l'animal. Les étirements passifs avant l’exercice ne réduisent pas voire augmente le risque de blessure musculotendineuse. En effet, ils sont source de microtraumatismes et ils ont un effet antalgique masquant potentiellement de petites lésions musculaires.


L’ ÉCHAUFFEMENT DU CHIEN DE SPORT

E xe r c i c e s d ’ é t i r e m e n t s a c t i f s

P o u r n e p a s o u b l i e r c e r ta i n s g r o u p e s m u sc u l a i re s, l e m i e u x e s t d ’ é c h a u ffe r s o n c h i e n e n p a r ta n t d e l a tê te ve r s l a q u e u e . Étirements de la région cervicale On commence en réalisant une extension (tête en haut) et une flexion cervicale (tête en bas) à l’aide d’une friandise.

Ensuite, on réalise la même chose en rotation à gauche et à droite

Étirements de la colonne au niveau thoracique et lombaire: On peut travailler le « tourne » où le chien tourne sur lui-même dans les deux sens. Cela permet d’étirer les muscles paravertébraux.

Pour la flexion, on place une friandise pour que le museau du chien touche sa poitrine, cela permet d’étirer non seulement son cou, mais aussi ses épaules et ses muscles du dos.

Pour mieux étirer ces muscles, on peut maintenir la position en incitant le chien à fléchir sa colonne en plaçant une friandise au niveau de sa hanche

Étirements des antérieurs: Le « donne la patte » permet d’étirer les muscles fléchisseurs de l’épaule et les triceps. Il faut bien entendu le réaliser des deux côtés. Le « salut » où le chien se place en position d’appel au jeu permet d’étirer les antérieurs du chien et particulièrement les triceps.


D o s s i e r é c h a u ffe m e n t L’ ÉCHAUFFEMENT DU CHIEN DE SPORT Étirement des postérieurs

Le « tug », jeu où le chien tire sur un jouet que le maître tient en main permet aussi d’étirer le muscle gracile (muscle de la face interne de la cuisse) et les ischiojambiers (muscles de la face postérieure de la cuisse). Il est important de conserver le jouet dans l’alignement du corps du chien et de ne pas tirer vers le haut afin d’éviter une trop forte contrainte en extension sur les cervicales A noter que beaucoup de chiens s’étirent lorsqu’ils se réveillent ou sortent de leur cage. Il peut être utile pour un chien de sport d’associer cette action à un ordre afin d’obtenir un étirement sur commande.

3ème ph a se : Activités spécifiques: Enfin, on finit l’échauffement par 5 à 1 0 minutes d’activités qui font appel aux mêmes mouvements que la discipline du chien. On peut ainsi réaliser quelques lignes droites en traction pour un chien de canicross, quelques petits sauts d'une haie d'échauffement pour un chien d'agility, ou quelques accélérations en lançant un jouet pour un chien de ring. A vous de vous adapter à l'activité du chien et à ses spécificités/fragilités. Enfin, la proprioception (la conscience du corps) étant essentielle dans la prévention des blessures, on peut rajouter quelques exercices la sollicitant (reculer, faire un huit autour des jambes du conducteur, marcher quelques mètres en terrain instable..). Cela permet aussi d’améliorer la concentration du chien et de focaliser son attention sur le conducteur.

Vous l'aurez compris, échauffer son chien est primordial pour limiter le risque de blessures et lui permettre d'exercer au mieux son activité favorite.


D o s s i e r é c h a u ffe m e n t B i e n s ’ é c h a u f f e r a va n t u n C a n i c r o s s o u u n e c o u rse Solo

Vo i c i quelques co n se i l s d i s ti l l é s à n o tr e fa ç o n . Pourquoi s’échauffer : L’échauffement est là pour vous mettre dans les meilleures dispositions avant une course ou un entraînement. Il va servir à préparer le corps à l’effort, le but du jeu étant de faire monter en puissance le système cardiovasculaire et en température le système musculaire. Parallèlement à ceci il doit vous mettre dans les meilleures dispositions mentales, en clair l’échauffement est aussi un «  rituel  »

qui doit vous mettre en confiance pour la suite.


E xe r c i c e s d ’ é t i r e m e n t s a c t i f s

L’échauffement type : Alors en fonction de ce que l’on prépare et de certains autres éléments celui-ci va varier. Ce que je vous propose là c’est en quelque sorte un tronc commun qu’il faudra moduler en fonction du type de course mais aussi de la température.

Footing

3 à 4 accélérations progressives sur 80m environ Conservez 5’ de repos avant la course * Mais j’entend déjà la question...

les étirements activo-dynamiques c’est quoi donc ?

20’ à 25’ en augmentant le tempo sur les 5 à 1 0 dernières minutes

Il s’agit là d’étirer un groupe musculaire pendant 6 à 8 secondes puis d’associer juste derrière un élément dynamique.

Étirements activodynamiques

Voici les 3 à mettre obligatoirement en place dans des épreuves de courses :

pour les principaux groupes musculaires *

Etirements quadriceps puis talons fesses très dynamiques sur

30 mètres (faire deux fois) Etirements ischios fessiers puis montées de genoux sur 30 mètres (faire deux fois) Etirements mollets puis 30 mètres en jambes tendues (idem on fait deux fois) A ceci n’hésitez pas à rajouter des moulinets de bras histoire de ne pas laisser le haut du corps orphelin.

Côté modulation, si vous partez sur un canicross, qui va démarrer à bloc, il faut insister sur les phases d’accélération, n’hésitez pas à les faire sur une plus courte distance mais à finir celles-ci à fond.


D o s s i e r é c h a u ffe m e n t L’échauffement type : S’il fait froid, augmentez le footing, réduisez les étirements et faites d’avantages d’exercices dynamiques, évitez les temps morts..

.. Et couvrez vous jusqu’au départ de la course. Pensez à boire pendant votre échauffement qu’il fasse chaud ou froid. Et d’une manière générale ne négligez aucune étape, toujours dans un concept de prévention de blessures. Seule exception si vous partez sur une course longue, inutile, mis à part un léger footing éventuellement, de faire tout ceci, votre début de course servira largement à compenser tout cela. Ne me faites pas des montées de genoux avant le départ d’un 1 00km ! Bons run’s à tous !! Benoit


INDIE est une superbe chienne une croisée bull terrier. Elle est née en mars 2003 (estimation vétérinaire) et se trouve au refuge depuis mars 201 5. Elle a été trouvée sur une commune proche de la spa, avec sa fille (on suppose). Arrivée très maigre, elle a gardé une certaine fixation sur la nourriture, elle a peur de manquer, et elle défend sa gamelle, les autres chiens se tiennent à l’écart. Elle est actuellement un peu en surpoids à cause du manque d’exercice) Malgré son âge ( 1 3 ans) elle est vive et dynamique. Très gentille avec les humains, elle est agréable à promener et toujours joyeuse. Elle a un caractère bien affirmé vis à vis des autres chiens et n’aime pas les chats. Ses frais d’adoption sont de 50 euros (elle est identifiée, vaccinée, vermifugée, stérilisée) et elle peut bénéficier de l’aide aux doyens mis en place par la fondation 30 millions d’amis: c’est à dire que la fondation s’engage à régler les éventuels frais vétérinaire à hauteur de 600 euros sur présentation de factures.

Page vitale


Ve s te d e tr a i l i m p e r m é a b l e e t c o u p e - ve n t S T O R M d e l a m a r q u e C i m Al p

Sur le papier voici ce qui est annoncé : La Storm est idéale pour l’ultra-trail comme l’UTMB ou le trail puisqu’elle assure une protection optimale avec un poids de seulement 21 9 g pour une taille M. Avec la technologie Ultrashell® Slim 2,5 couches, une innovation CimAlp, elle propose une étanchéité de 1 0000 mm, et une respirabilité de 1 2500 MVP. Ce tissu se compose d’une membrane légère et extensible. Les performances sont garanties par une structure dotée de pores très fins ce qui permet de laisser passer l’air tout en étant plus résistant.

Sur l e pa pi er d on c, on est bi en … B o n a p rè s.. . . . Il faut tester ! Testeur:


J’ai eu l’occasion d’étrenner cette veste en février dernier sur un canitrail ariégeois.

Alors pour les conditions climatiques : neige, vent, pluie et gadoue.

Durant la course, je suis resté au sec. A la fois le côté étanche fait le boulot, mais aussi et surtout, le côté respirant fait le sien. En effet sur cette course de 1 1 km il y a un « petit » Dénivelé positif de 800m ce qui, malgré le froid, fait parfois monter la température interne. A aucun moment l’effet K-Way que l’on a avec certaines vestes ne se fait sentir.

Du coup je l’ai adoptée et elle a été ma plus fidèle alliée sur les 1 1 0km de l’Ultra Pirineu (manche de la coupe du monde de skyrunning qui se tenait en Espagne fin septembre). à aucun moment elle n’a cédée malgré des passages à 2500m d’altitude. Sur les 25 heures de course j’ai du la porter plus de 1 2 heures et chaque instant elle a rempli son rôle. Côté usure et accrocs, malgré bon nombres de chutes et d'accrochages divers, il n'y a eu aucun constat à faire avec la caillasse ou les ronces, la veste est d'une solidité à toute épreuve et après presque un an de port elle est comme neuve. Bref pour ma part que du bon Deux derniers points : C’est du made in France et c’est au petit prix de 1 1 9,90 sur l’eboutique www.cimalp.fr

Excellente évacuation donc, et l’étanchéité est top, ça ne passe nulle part, en même temps, même les coutures sont étanches. Un autre point positif la capuche, là encore pas d’effet K-Way comme dans le sketch de Danny Boon. Grace à son ergonomie elle suit le mouvement et à aucun moment vous ne perdez la vue.

Les Plus : étanchéité, respirabilité, confort, ergonomie ... Et petit prix Les moins : Allez il faut en trouver un!.. Il manque peut-être une poche de plus.


To u t p r o p r i é ta i r e d e c h i e n e s t h e u r e u x d e f a i r e d e l o n g u e s b a l l a d e s a ve c s o n p o i l u . Et de nos jours, on sait que pour attacher un chien le plus confortablement possible pour lui, l'idéal est un harnais. Pour une longue ballade en respect avec environnement, les lois en vigueur, les autres pratiquants outdoor et les acteurs locaux (agriculteurs, riverains..) : une longe élastique et une ceinture pour Bibi, un harnais pour le Loulou,


P e ti t c o u r s d e p h ys i q u e m é c a n i q u e : Le point d'attache du chien est situé entre vingt et quarante centimètres du sol, et celui de notre ceinture (ou baudrier) vers un mètre. Pendant la marche ou la course attelée, cet angle vous ramènera systématiquement vers le bas. Donc on aura plus de chocs à amortir. Cette force suivant cet angle sera exercée sur l'humain au niveau des lombaires et de tous les éléments mécaniques entre le point de traction et le sol : à partir des lombaires, puis les hanches, les genous, les chevilles.. Bref une partie de votre corps

sera sur-sollicitée ! On peut rêver, la traction n'est jamais constante, il y a parfois de sévères à-coups, qui peuvent être parfois latéraux. Alors même bien préparé physiquement par notre ami Benoit, il vaut mieux se munir de bon matériel.

Justement: ceinture ou baudrier ? Difficile de faire son choix dans la multitude de produits proposés. Pour beaucoup, on va regarder , mais quand on

rapporte à la longévité dans le temps le gain est minime voire insignifiant. Même si on économise vingt Euros sur le modèle, votre chien sera parti en courant au Valalah et vous aurez encore votre matériel !! Idem si on divise par le nombre de chiens, si vous en avez plusieurs !


Le baudrier.

Ces passages entre-jambes provoque souvent une appréhension quant au frottements, mais à vrai-dire, après de longues années d'usage, je n'ai jamais entendu quelqu'un s'en plaindre ! Quoiqu'il en soit nous verrons qu'avec les bons modèles de ceintures, on peut difficilement échapper à ce système entre-jambe ! Le baudrier englobe plus le fessier et, comparé à de nombreux modèles de ceinture exerce un point de traction quelques centimètres plus bas que les ceintures. il ferme l'angle de traction, et c'est un point de confort supplémentaire pour le chien. Pour l'humain, cela baisse le centre d'inertie reporte l'ensemble des forces au niveau du bassin

P o u r u n e p r a ti q u e e n ru n n i n g e t e n su rvi te s s e , o n p r i vi l é g i e r a p l u tô t l e b a u d ri e r.


La Ceinture On ne parlera ici donc que de bonnes ceintures, et on remarquera que parmi les bons modèles, beaucoup ont un système d'entre-jambes. Et nous vous conseillons fortement ce genre de modèle. On fera donc l'impasse sur les modèles non pourvus de systèmes entre-jambes. Comme pour le baudrier, le point idéal de traction est propre à chacun, et le système entre-jambes est là pour régler ce point de manière individuelle. Il va également éviter que la ceinture ne remonte. La ceinture contrairement au baudrier va plus localiser la traction sur la zone de la « ceinture » autour du bassin, la force n'est pas répartie sur le fessier. Suivant votre physionomie, la ceinture aura étrangement la faculté de remonter vers le nombril voir plus haut, et là ça devient dangereux ! Pour des raisons physiologique, il faut le régler au plus bas possible !

La ceinture est plus confortable sur des pantalons de randonnées, de ski, là où le baudrier fera sûrement des plis inconfortables, augmentera les facteurs d'abrasions sur les tissus et votre corps de rêve ! Durant les canirandonnées, la ceinture est très permissive, et l'on a plus de confort lors des virages étroits dans sentiers et les changements de direction. Nous la c o n se i l l e ro n t p o u r :

Il est évident que vous pourrez courir un canicross avec ce type de matériel en toute efficacité, sécurité, confortablement et dans les règles des fédérations.


L e s Vê te m e n ts c o m p r e s s i f s Les Vêtements compressifs, à distinguer des vêtements de contention, ont été créés pour être utilisés sur des zones spécifiques (manchons pour les bras, cuisses ou mollets).

Dans les descentes, le muscle sera maintenu, ce qui limite les mouvements d'oscillations causés par les chocs des pas. Cela va limiter la casse des fibres musculaires.

À différencier du vêtement de contention qui permet de ressentir un maintient du muscle mais sans posséder les effets bénéfiques du compressif.

Toutefois tous les vêtements compressifs ne sont pas égaux, car les effets varient en fonction de l'activité physique pratiquée (course a pied, trail, vélo ou autre).

Le vêtement compressif offre de nombreux effets physiologiques positifs. Tels que réduire les douleurs musculaires après un efforts intenses. De diminuer la fatigue ressenti et peut selon les individus diminuer l'oedème musculaire. L'effet le plus connu est celui de favoriser le retour veineux par l'effet compressif. Ils améliorent la récupération en permettant aux déchets créés lors d'efforts d'être élimineés. Ainsi on peut remarquer une disparition des contractures musculaires, ou une réduction conséquente de celles-ci.

De plus, il est important de prendre un vêtement bien taillé, si la compression est trop forte, des douleurs peuvent être engendrées. Il est conseillé de ne pas porter ce type de vêtement lors de chaque sortie, pour ne pas habituer le muscle à être aidé de manière continue. Certaines personnes n'aimerons pas porter ce genre de tenues technique car le sentiment de compression peut provoquer de mauvaises sensations.


les plus:

J'ai testé pour vous ces dernières semaines une paire de chaussettes de compression. La marque CEP est d'origine allemande. C'est une marque de chaussettes sûre et de bonne facture. Testées sur des entraînements de fractionnés court (30secondes rapides /30 secondes lentes) et des compétitions de canicross. Elles sont très confortables avec et emportent une note de confort de 8/1 0. Pour les fois ou je les ai portés, je suis ravie et très satisfaite.

-amélioration de la circulation sanguine. - L'absence de douleur le lendemain. - Le maintien du mollet est pour moi bien agréable. - Aucune gène, elles ne descendent pas pendant l'effort. - Une récupération améliorée et rapide. - Pas de chaleur créée pendant l'effort - Résistantes et protègent des égratignures. - Compression dès le medio-pied.

En bref j'ai adhéré totalement. A vous d'essayer!! Le parfait cadeau de Noël si vous n'avez pas d'idée cadeaux. Ou à s'offrir également!!

Les moins: - Pour trouver quelque chose à redire!! Il ne faut pas être pressé car c'est assez difficile à enfiler! Et le prix ..


Nous nous sommes tout naurellement rencontré. Nous partageons les mêmes valeurs, la même notion de partage, les chiens, le sport, les activités de pleine nature, et le surpassement.. On va pas discuter le bout de gras, se disputer quelques mètres ou quelques secondes.. Nous ne sommes pas en compétition. Nous nous sommes rencontrés au détour d'un chemin, allons donc faire un bout de sentier ensemble!

Alors Pourquoi MaVieDeChien? Lors d'un séjour au Canada, nous avons découvert le traîneau à chiens… Apprendre à connaître ces chiens et pratiquer un sport avec eux à été pour nous une révélation. De retour en France, nous avons eu envie de partager cette expérience car d’autres comme nous devaient savoir, connaitre, découvrir. En France, nous avons constaté que ces pratiques ne sont pas encore assez démocratisées. Beaucoup ne se doutent pas des opportunités que les chiens peuvent nous apporter dans nos activités sportives et les possibilités de pratique en France. Les chiens vous rassurent dans votre performance, vous soutiennent et vous apportent une chaleur considérable. Dans le même temps, ils vous permettent de redécouvrir une nature parfois oubliée et vous emmènent à travers des paysages époustouflants ! Traîneau, VTT, randonnée, trail,

cross, neige, terre, on peut tout faire avec eux ! Nous avons voulu participer au développement de ces pratiques dans notre pays suivant une démarche « écoresponsabilisante»! Plus tard, nous avons ouvert le blog au partage de toutes expériences de montagne. Randonnées, Trail, Parapente, VTT.

L’objectif ? Réunir du monde autour d'une passion commune : les activités nature et les aventures.

vient à la rencontre de tous pour une prise de conscience. Apporter des connaissances grâce aux partages d’expériences outdoor, permettre de découvrir des activités de nature méconnues ou insolites, amener le citadin ou le néophyte à redécouvrir une nature quelque fois oubliée en lui faisant prendre conscience des opportunités qu’offre notre pays. Un environnement et des paysages à couper le souffle qu’il faut redécouvrir et préserver…


Apporter des connaissances grâce aux partages d’expériences outdoor, permettre de découvrir des activités de nature méconnues ou insolites, amener le citadin ou le néophyte à redécouvrir une nature quelque fois oubliée en lui faisant prendre conscience des opportunités qu’offre notre pays. Un environnement et des paysages à couper le souffle qu’il faut redécouvrir et préserver… Nous espérons que notre blog donnera l’envie aux uns et aux autres de multiplier leurs sorties nature et de tester de nouvelles expériences qu’ils auront découverts grâce à nous ou avec nous. Jetez un oeil! www.maviedechien.fr

Aventures Montagne et Outdoor Anne Sophie Vittet, du Trail, du Cross, du Cani- cross... Le canicross est un moyen de relier mes deux passions : la course à pied, et les chiens (les huskys plus particulièrement). J'ai commencé l'athlétisme à 9 ans, j'en ai aujourd'hui 27 et je ne me suis jamais arrêtée. Durant mon adolescence j'étudiais en sport-étude à Aix-les-Bains.

Mes Chiens

J'ai eu mon Hitch il y a 4 ans maintenant, et c'est lui qui m'a donné envie de courir en canicross. Mon deuxième loulou, Iron (dit Ronron) nous a rejoins 1 an plus tard, et tous les deux forment un duo de choc pour le traineau. Je cours sur tous types de courses : le cross, la piste, la route, le trail.


TE

, LE

TR A I L.

Ave n t u r e s M o n t a g n e e t O u t d o o r An n e S o p h i e Vi t t e t , d u Tra i l , d u C ro s s , d u C a n i c ro s s . . . RO TYP E S D E C O U RS E S : LE S U O T A R L C RO S J E C O U RS SU S , L A P I S TE ,

U

Je crois que pour courir vite en canicross il faut déjà être capable de courir vite seul. Le point faible du duo, c'est souvent (toujours) l'être humain.

Je m'entraine tous les jours, et mon objectif est de courir à haut niveau, cette année j'ai notamment réussi à battre tous mes records du 1 000m (2'55) au semi-marathon (1 h1 7). Je suis surtout performante en cross, et cette discipline se rapproche fortement du canicross sur bien des points : de la boue, des appuis difficiles, et des départs très (très !!) rapides. Je dirais même que ces deux disciplines sont complémentaires. Mais courir vite ne fait pas tout en "cani" (comme on dit dans le jargon ) : Je pourrais courir avec des chiens plus puissants, mais mon bonheur est de courir avec mes deux magnifiques loulous. L'entente est primordiale, et pour ça il vaut clairement mieux courir avec son propre chien, c'est une question de feeling, le chien se battra toujours plus pour celui ou celle qu'il aime. Je suis très fière de pouvoir dire que mon Ronron est double champion de France de canicross. Gagner avec un autre chien qu'un des miens n'aurait pas la même saveur, c'est un bonheur incroyable, même si Ronron n'a pas compris qu'il avait gagné une course , lui est juste heureux de courir avec moi ! Merci pour votre intérêt et à très vite sur MaVieDeChien,


Chemin de la SPA, 1 1 090 Berriac TEL: 04 68 25 35 45

Page vitale


Page vitale


Combien de fois avez vous entendu, « j’avais pas la tête aujourd’hui », ou encore « il a un mental de fou ! ». Qu’est ce qui fait que d’un individu à l’autre le « capital mentaline » soit aussi variable. Est ce génétique ? Y a t’il des remèdes. Bref, chez Planet Dog on vous aime et du coup on vous aide. Bon attention quand même on va essayer de vous distiller les bons conseils pour mettre votre mental au top !

P

u

b

c i l

é t i

service-com@ planetdogmag.com


Tout petit, il est cro-mignon, il ressemble à une peluche. Et puis il grandit.. Doucement.. Très doucement!! Il est pataud, affectueux, c'est rigolo..


N a g e u r - S a u ve te u r Pu i ssa n t, m u scl é, u n e o s s a tu r e b i e n c h a r p e n té e . I l m e s u r e e n vi r o n 7 0 c m p o u r p l u s d e 6 5   kg , l a fe m e l l e u n p e ti t p e u m o i n s . . . Il a une fourrure épaisse un peu grasse, et un sous-poil épais et dense pour résister au froid. Il a la particularité d’avoir les pattes palmées . Il serait issu de croisement entre des chiens autochtones de l’île de Terre-Neuve et des chiens de chasse à l’ours. Les pêcheurs européens ont par la suite modifiée la race, mais elle a conservé, semble-t-il, ses caractéristiques primordiales. Très intelligent, il excelle dans le travail à l'eau, l'attelage il peut aussi se révéler dans certaines disciplines comme l'obéissance, ou l'obé-rythmée...

... Je suis.. Je suis... le Terre-Neuve.


U n c h i e n o u ti l ? Nageur-Sauveteur:

Un chien tracteur On sait qu'au XVII ème siècle le Terre-Neuve servait pour transporter des marchandises dans des traîneaux ou des petites charrettes, attelés par trois ou cinq, il servait à tirer les troncs d’arbre abattus, ou des charrettes chargées de poissons. Ils furent également utilisés par l'armée américaine comme chiens de bât Au début du XX ème siècle, il participait, avec le Saint-Bernard, au premières de courses de traîneaux .

Un chien pécheur

Certains indigènes se servaient de ses aptitudes pour assurer leur propre subsistance. Ils utilisaient le chien pour tirer des

filets de pêche, pour rapporter des objets, voire des proies et accessoirement pour aider les pécheurs tombés à la mer

Au début du XXe siècle, le préfet Lépine mis en place, pour la première fois en France, une brigade cynophile : " Chiens plongeurs ". Cette brigade devait servir à sauver de la noyade les gens tombés dans la Seine. Cependant, cette expérience prit fin rapidement Pour de multiples raisons. Il y a moins de trente ans, la gendarmerie s'est intéressée à cette race pour la surveillance des plages, expérience abandonnée également. À ce jour, des associations comme la SNSM, la FNMCSN ou la FNMCSA sont autorisées à surveiller certaines plages Françaises avec leurs chiens.


Le terre-Neuve fait partie de la gamme des molossoïdes, ce qui veut dire que sa croissance est pratiquement 2 fois plus longue qu'un chien traditionnel, nous estimons qu'il n'a pas fini de grandir avant 18 mois, et que sa croissance est terminée à 3 ans. Son caractère têtu sous ses allures de gros nounours oblige les éventuels futurs maîtres a faire preuve de beaucoup de patience, de détermination pour obtenir des résultats dans le domaine du sauvetage. Il possède en lui l'instinct naturel de sentir le danger en surface (certains

font du poste plage naturellement en scrutant le moindre objet dérivant)

Certains Terre-Neuve ne côtoient l'élément liquide que très tardivement ce qui très souvent agace le propriétaire, si celui-ci provoque le contact à l'eau, il y a de fortes chances qu'il braque définitivement le chien. Il faut y parvenir de manière « naturelle » et s'armer de patience.

Pour stimuler la rentrée dans l'eau, on passe soit par le biais d'un autre congénère ou à l'aide d'un accessoire aquatique, ou encore on l'incite à rejoindre son maître.

La nage en binôme doit devenir l'équivalent d'une ballade en laisse.

La préparation du tandem pour obtenir les conditions physiques et les compétences nécessaires sont estimés à plus ou moins à 5 ans et nous considérons qu'après 7 ans le chien Terre-Neuve rentre en pré-retraite.


N a g e u r - S a u ve te u r 2 types de travail Le chien nage à l'épaule à côté de son maître, il est utilisé en auxiliaire pour le traquetage. Vous positionnez la victime sur le dos du chien. Le rétropédalage pour le retour à terre ou au bateau sera facilité.

C'est un travail à distance ou le chien est utilisé seul, soit sur apport (bouée, filin), le chien prend cet objet et dépose cet objet, à l'ordre à la victime(bouée) ou sur une embarcation(filin). Pour ce type de travail le conducteur doit évaluer l'effort et le dévouement sans limite du chien. Exemple : apport d'un filin de 30 mètres sur une victime debout sur le toit de sa voiture, le chien apporte le filin le dépose. Cela permettra de tendre une ligne de vie entre la berge et la voiture, dans ce cas présent, le chien peut-être sécurisé par un autre filin lors de la traversée en fonction du courant. Selon l'état de la victime un brancard ou des soins d'urgence peuvent être acheminés en sécurité par une autre équipe pour finaliser et récupérer la victime dans de meilleures conditions.


Le Te rre - N e u ve 3 q u e s ti o n s à ATN 8 3

Le TN : Un chien pour tout le monde  ?

Car Il y a trop d'abandon.

Mais si vous aimer passez du temps dans l'eau, le Terre-Neuve correspond à tout à fait à ces critères.

En règle générale il est toujours plus facile d'arriver sur la victime en difficulté avec un chien qui sera toujours à côté de vous, que d'une embarcation motorisée et qui risque un accident en frappant la victime.

Vous êtes sauveteur, vous analysez la situation, Il n'a donc aucune prise de décision.


Concernant les adhérant 3 niveaux : agility aquatique, sauvetage, et mise en forme des anciens (maîtres et chiens)

70 % travail à l'eau (départ de côte, embarqué, travail sécurisé, travail de nuit) 20 % d'éducation canine : autorité, comportement animalier, mise en contact de l'animal avec des personnes à handicap et des personnes âgées. Cours pédagogique pour les enfants et pour les adultes. 1 0 % restant à l'activité du trait : attelage canin, crapa et historique des origines du chien Terre Neuve.

Doninique GOASDOUÉ, le président de ATN83,

ég alement formateur est animée par cette passion

depuis 23 ans, il entourée d'une équipe toute autant passionnée.

RDV est pris pour un prochain dossier au coeur de l'action.. À suivre..


dans les Hautes-Alpes réitère son excellente prestation, pour ce . Si vous aimez la neige, les chiens, les chiens dans la neige..Ne manquez pas cet évènement désormais exceptionnel du canicross français.

La course se tiendra Comme les années précédentes, elle se jouera sur deux manches: une le samedi soir en nocturne, format cani court, et une format canicross long le dimanche matin. Plusieurs animations seront proposées tout au long du week-end : fat-bike et caniVTT blanc, initiation biathlon, raquettes, initiation ski de fond Un repas sera organisé le soir a la salle des fêtes.

l'incontournable

propose une 9 ème édition de

Ce sera sur le superbe domaine de Chateau-Lafoux à Tourves, dans le Var. De l'effort, de la convivialité, véritable fête du Canicross dans le sud de la France, c'est l'occasion de se faire plaisir avec son chien sur des parcours variés entre vigne et forêt en canicross, canivtt et canimarche.


S ta ff d e Pl a n e tD o g l e m a g :

Con tri bu ti on s:


Pu bl i ci tĂŠ

P15

service-com@ planetdogmag.com

PlanetDogMag n°3 novembre/décembre 2016  

Le Terre-Neuve Chien Sauveteur. Canicross: Championnat d'Europe ECF.Dossier spécial Échauffement: Bien échauffer son chien avant l'effort et...

PlanetDogMag n°3 novembre/décembre 2016  

Le Terre-Neuve Chien Sauveteur. Canicross: Championnat d'Europe ECF.Dossier spécial Échauffement: Bien échauffer son chien avant l'effort et...

Advertisement