Page 1

Rapport annuel

2012-2013

Plan Belgique 1er juillet 2012 – 30 juin 2013

Plan Belgique Rapport annuel 2012-2013 | Avant-Propos

1


Rapport annuel de Plan Belgique 2012-2013 Avant-propos__________________________________3 Notre vision, notre mission_____________________4 Nos valeurs en un coup d’oeil___________________5 Nos 30 ans_____________________________________6 Notre approche de développement_______________8 Nos programmes en Afrique______________________________ 10 en Asie_________________________________ 13 en Amérique latine______________________ 16 en Belgique_____________________________ 19 Une solidaritÉ aux mille visages_______________23 Financements publics_________________________26 Plan Belgique en chiffres______________________27 La Coalition internationale Plan______________ 31

Plan Belgique asbl N° de compte: Galerie Ravenstein 3 B 5 BE84 0000-0001-5659 1000 Bruxelles info@planbelgique.be T +32 (0)2 504 60 00 www.planbelgique.be F +32 (0)2 504 60 59 facebook.com/planfans twitter@planbelgique Imprimé sur du papier écologique au label FSC Find us on

2

Plan Belgique Rapport annuel 2012-2013 | Sommaire

Textes et photo: Plan © Photo en couverture: Wouter Van Vaerenbergh © Photos avant-propos: Laurent Poma Coordination: Rédaction finale: Traduction: Mise en page: Impression:

Manuela Varrasso Sarah Mulongo CT Belgium Brigid Sullivan Albe De Coker

Éditeur responsable: Plan Belgique asbl Dirk Van Maele Galerie Ravenstein 3 B 5, 1000 Bruxelles


Avant-propos Madame, Monsieur, Chers sympathisants, Cette année, Plan Belgique a soufflé 30 bougies. L’occasion pour nous de réaffirmer avec passion notre vision, notre mission et nos valeurs. Dans ce rapport annuel, vous lirez le bilan transparent de nos activités du 1er juillet 2012 au 30 juin 2013. Parmi les moments mémorables: la nomination de notre troisième Ambassadeur bénévole, Philippe Gilbert, champion du monde de cyclisme; la conférence internationale ‘Basic Education for Change’, en présence de SAR la Reine Mathilde (alors Princesse) et du ministre de la Coopération belge au développement, Jean-Pascal Labille et notre journée d’anniversaire au parc de Planckendael. Nous étions plus de 2.500 collaborateurs, Parrains et Marraines Plan, donateurs et sympathisants à célébrer nos 30 ans!

“ Nous voulons l’éducation et nous l’aurons. Nous la voulons tout de suite et partout dans le monde.” Malala Yousafzai, soutient la campagne mondiale de Plan pour les filles, lancée en Belgique en 2012.

Au Sud, nous avons continué à renforcer l’impact de nos programmes avec focus et cohérence. Dans ces pages, vous découvrirez en particulier nos actions au Niger, au Cambodge et en Equateur. Avec nos partenaires et collègues locaux, nous y aidons les enfants et communautés les plus vulnérables à trouver leurs propres solutions contre la pauvreté. Les défis restent innombrables pour concrétiser la justice et l’égalité auxquelles ils aspirent. Nous poursuivrons nos efforts, aussi longtemps qu’il le faudra, afin de donner la chance à davantage d’enfants - filles et garçons - de changer leur avenir et de faire valoir leurs droits à la santé, l’éducation et la protection. Avec vous. Grâce à vous. Un tout grand merci!

Rita Aerts Présidente

Dirk Van Maele Directeur National

Plan Belgique Rapport annuel 2012-2013 | Avant-Propos

3


Notre vision, notre mission Notre vision Plan Belgique a pour objectif de construire un monde plus juste où tous les enfants, filles et garçons, s’épanouissent au sein de leur communauté, dans le respect de leur dignité, conformément à la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE, 1989).

Notre mission Plan Belgique est une organisation non gouvernementale indépendante, membre de la Coalition internationale Plan.

locaux afin de développer des programmes de qualité et à grand impact en santé, éducation et protection.

Nous améliorons de manière structurelle les conditions de vie des enfants et de leur communauté dans les pays les plus pauvres d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine grâce à notre approche spécifique, le développement communautaire centré sur l’enfant.

En Belgique, nous sensibilisons le grand public et mettons les droits de l’enfant au cœur de l’agenda des écoles, des médias et des politiques.

Nous agissons avec et pour les enfants – filles et garçons – les plus vulnérables, les communautés, les autorités et les partenaires

Pour financer notre mission, nous récoltons des fonds auprès des particuliers, des Parrains et Marraines Plan, des institutions et des entreprises.

Nos valeurs en un coup d’oeil • Nous sommes engagés à produire des changements positifs dans la vie quotidienne des enfants les plus vulnérables du Sud, avec et pour eux. • Nous écoutons ce que les enfants, filles et garçons, ont à nous dire. Nous amplifions leur voix et leur donnons les chances de faire valoir leurs droits. • Nous croyons en la capacité des communautés de trouver leurs propres solutions durables • Nous valorisons les contributions de nos collègues et partenaires locaux et restons ouverts à l’innovation et au changement. • Nous sommes éthiques et responsables et rendons des comptes en toute transparence sur nos activités et notre impact, ici comme au Sud.

4

Plan Belgique België Jaarverslag Rapport annuel 2012-2013 2012-2013 | Inhoud | Notre vision, notre mission


Plan Belgique Rapport annuel 2012-2013 | Avant-Propos

5

Š Photo: Plan / Daniel Silva


Nos 30 ans 4 avril – Lancement de ‘Plan Her Future’, > jeu online pour les 14-18ans, Bruxelles © Photo: Plan / Tanguy Huybrechs

Lancé par une grande flashmob à la gare de Bruxelles-central, ce jeu intelligent conçu par notre Youth board en faveur de l’équité fillesgarçons a remporté un franc succès. Les plans développés pour renforcer les chances d’éducation des filles dans le Sud ont été soumis à un jury d’experts avec à la clé pour les gagnants, un voyage en Equateur, à la découverte des programmes de Plan.

© Photo: Plan / Denis Closon

< 28 avril – Nomination de Philippe Gilbert, Parrain Plan et Ambassadeur bénévole de Plan Belgique, Aywailles Philippe Gilbert, champion du monde de cyclisme est devenu notre troisième Ambassadeur bénévole, aux côtés de Marie Gillain, actrice, et de Koen Wauters, chanteur et présentateur TV. Son rôle est aujourd’hui de rouler pour tous les enfants et de soutenir publiquement notre mission.

Notre équipe pédagogique a accompagné les élèves et les enseignants de l’école Raymond Devos de Mouscron pendant deux ans pour faire de la Convention des droits de l’enfant leur fil rouge. Sur les traces de neuf autres écoles primaires engagées en Flandre, elle est la première à obtenir le label en Communauté française de Belgique, en collaboration avec le Délégué général aux droits de l’enfant.

6

Plan Belgique Rapport annuel 2012-2013 | Nos 30 ans

© Photo: Plan

5 mai – L’école primaire Raymond Devos, > première à recevoir le label Ecole des droits de l’enfant en Wallonie, Mouscron


14 mai – Conférence internationale > ‘Basic Education for Change’, Bruxelles

© Photo: Plan / Laurent Poma

© Photo: Plan / Laurent Poma

Nous avons organisé avec nos partenaires EDUCAID, UNICEF et VVOB, la conférence internationale ‘Basic Education for Change’ au Parlement fédéral. En présence de SAR la Reine Mathilde (alors Princesse) et du ministre de la Coopération belge au développement, Jean-Pascal Labille, les experts invités se sont penchés sur la baisse des investissements belges et internationaux dans l’enseignement de base.

19 mai – Journée anniversaire de Plan Belgique, Malines Collaborateurs du Sud, Parrains et Marraines Plan, donateurs et sympathisants, petits et grands, …nous étions 2.500 à souffler 30 bougies au parc de Planckendael. L’ambiance était idéale pour échanger sur notre motivation commune: offrir aux enfants du Sud et leur communauté la chance de changer leur avenir.

Plan Belgique Rapport annuel 2012-2013 | Nos 30 ans

7


© Photo: Plan / Niels Busch

Notre approche de développement

Notre approche spécifique, le développement communautaire centré sur l’enfant, est participative et locale. Elle donne aux enfants les plus vulnérables la chance de faire valoir leurs droits et encourage les communautés et les autorités à assumer leurs rôles et responsabilités. 8

Plan België Jaarverslag 2012-2013 | Inhoud


Avec et pour les enfants

Focus thématique et géographique

Plan Belgique améliore de manière structurelle les conditions de vie des enfants et de leur communauté dans les pays les plus pauvres d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine grâce à une approche spécifique, le développement communautaire centré sur l’enfant.

Plan Belgique soutient les initiatives de la Coalition internationale Plan dans les 50 pays où elle est active à travers 8 domaines d’action:

Notre approche est fondée sur la promotion et la réalisation de la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE, 1989). Nous partons toujours d’une analyse de situation participative et locale pour développer des programmes de qualité et à grand impact qui: • donnent aux enfants les plus vulnérables, filles et garçons, la chance de faire valoir leurs droits au sein de leur communauté et de développer leur potentiel de citoyens, • permettent aux familles et aux membres de la communauté d’exercer leurs responsabilités vis-à-vis des enfants et de trouver leurs propres solutions pour lutter contre la pauvreté, • incitent les autorités et les organisations des sociétés civiles locales, nationales et internationales à assumer leur rôle de promotion et de réalisation des droits de l’enfant. Pour garantir la continuité de nos programmes, nous impliquons et formons nos partenaires locaux. Ainsi, nous préparons notre départ dès notre arrivée. Nous rendons des comptes sur nos activités et leur impact à tous ceux qui y contribuent.

• • • • • • • •

un bon départ dans la vie l’accès à l’eau potable et aux sanitaires une éducation de qualité la protection contre les abus et la violence la santé sexuelle et la prévention du SIDA la participation aux décisions la préparation aux situations d’urgence des revenus décents

Cependant, Plan Belgique appuie directement 8 pays partenaires (Bénin, Niger, Togo, Bolivie, Equateur, Cambodge, Laos et Vietnam) et se focalise sur 4 domaines d’action: • • • •

un bon départ dans la vie une éducation de qualité la protection contre les abus et la violence la préparation aux situations d’urgences

Qui fait quoi? La Coalition internationale Plan finance des programmes de développement dans 50 pays grâce aux revenus du Parrainage Plan et aux subsides institutionnels. Ces programmes, qui portent sur les thèmes de notre mission (p.4), sont facilités par nos collègues sur place et mis en oeuvre par des organisations locales partenaires. La Coalition internationale gère les fonds récoltés et se charge du suivi et de la communication des résultats dans son rapport annuel, disponible sur www.plan-international.org Plan Belgique collabore plus étroitement avec 8 de ces 50 pays. Nous y appuyons des programmes pour lesquels nous assurons une récolte de fonds spécifique (dons de particuliers, d’entreprises, d’institutions publiques ou de fondations). Plan Belgique gère le suivi de ces programmes, dont les thématiques sont plus circonscrites et toujours fondés sur les droits de l’enfant. Dans notre rapport annuel,

nous rendons uniquement compte de ces programmes.

Plan Belgique Rapport annuel 2012-2013 | Notre approche de développement

9


Nos programmes en Afrique © Photo: Plan

Au Niger, l’accès des filles à l’éducation demeure problématique. Moins de 6 filles sur 10 fréquentent l’école primaire. Seules 4 sur 10 atteignent la 6e année. Plan Belgique travaille avec les autorités nigériennes et des ONG locales pour promouvoir l’éducation des filles. 10

Plan België Jaarverslag 2012-2013 | Inhoud


Plus de filles à l’école primaire au Niger Contexte

Partenaires

Pourquoi les filles ne vont-elles pas à l’école? La pauvreté en est la raison principale. Même quand l’école est gratuite, le coût des fournitures scolaires représente une charge trop lourde pour les familles. À choisir, les parents préfèrent scolariser les garçons et éviter d’exposer leurs filles à des valeurs occidentales, contraires à leur religion et à leurs traditions. Les normes sociales, comme le mariage précoce, jouent un rôle également: en milieu rural, 1 fille sur 2 est mariée avant l’âge de 15 ans. En outre, la mauvaise qualité de l’enseignement constitue un facteur dissuasif.

La réalisation du droit à l’éducation est une responsabilité des pouvoirs publics. C’est pourquoi Plan collabore étroitement avec le ministère de l’Éducation.

Objectifs

Droits de l’enfant Le programme mis en œuvre au Niger permet aux filles de revendiquer leur droit à l’éducation. Scolarisées, les filles se marient plus tard, ont moins d’enfants, ont de meilleurs revenus et sont mieux à même de se protéger contre la violence. L’éducation les aide aussi à faire des choix autonomes.

Plan a lancé un programme de promotion de l’éducation des filles en mai 2011. Déployé dans 20 villages des régions de Dosso et de Tillaberi, celui-ci vise deux objectifs: • Encourager les parents à inscrire les filles à l’école et à les laisser poursuivre leur scolarité le plus longtemps possible. Plan concentre ses efforts sur la sensibilisation des parents et des communautés. • Donner aux enseignants, aux directeurs et aux autorités locales les connaissances et les compétences pour attirer durablement les filles à l’école. Plan concentre ses efforts sur la formation des enseignants et l’intégration de la question du genre aux programmes.

“ Nous nous sommes tous investis pour promouvoir l’éducation des filles, tant dans nos foyers que dans la communauté. Aujourd’hui, il y a plus de filles que de garçons dans notre école.” Fatouma Moussa, présidente de l’Association des mamans d’élèves dans le village de Koutoufani

Plan Belgique Rapport annuel 2012-2013 | Nos programmes en Afrique

11


© Photo: Plan

Aide d’urgence Grâce au soutien de l’Agence flamande de coopération internationale (VAIS), Plan Belgique distribue gratuitement des denrées alimentaires à 2.200 familles dans la région de Dosso, au Niger. Dans ce pays, la faim et le taux élevé de mortalité infantile sont des problèmes majeurs. L’aide de Plan allège l’impact de la pénurie alimentaire sur les familles les plus vulnérables.

Résultats

Tous nos programmes en Afrique

• La parité filles/garçons a été atteinte dans les 20 écoles relevant de la zone du programme. La communauté adopte une attitude manifestement plus positive à l’égard de l’éducation des filles. • Le taux de fréquentation scolaire a considérablement augmenté: 90% des enfants sont inscrits à l’école primaire dans les villages concernés. • Les enseignants et directeurs ont été formés par des conseillers pédagogiques du ministère de l’Éducation afin d’accueillir les filles à l’école et de les impliquer dans une dynamique pédagogique intégrant la question du genre.

• • • • • •

Bénin: lutte contre la traite des enfants Niger: enregistrement des naissances Niger: plus de filles à l’école primaire Niger: pour une bonne gouvernance locale Niger: aide d’urgence Togo et Bénin: lutte contre les abus et la traite

Grâce à: • l’information et la sensibilisation des familles et communautés des régions de Dosso et de Tillaberi (+/- 2.500.000 personnes) à l’importance de l’éducation des filles, par le biais d’émissions radio et de représentations théâtrales dans les villages ainsi qu’à travers les sermons des chefs religieux locaux, • l’installation de toilettes séparées pour les filles dans les 20 écoles, • la formation de 240 enseignants à une meilleure prise en charge des filles en classe, • la création de comités scolaires dans toutes les écoles participantes, où filles et garçons siègent à part égale. 12

Plan Belgique Rapport annuel 2012-2013 | Nos programmes en Afrique

PLUS D’INFOS

sur l’impact de nos programmes en Afrique: www.planbelgique.be


L’école maternelle est la clé d’une scolarité couronnée de succès. Elle permet aux jeunes enfants d’acquérir les aptitudes nécessaires pour aborder l’enseignement primaire avec davantage de chances de réussite. Dans un pays comme le Cambodge, elle reste cependant le parent pauvre de l’éducation. Plan collabore avec les administrations communales pour organiser ce type d’enseignement et des séances de formation apprenant aux parents comment stimuler leurs enfants intellectuellement dès le plus jeune âge. Plan Belgique Rapport annuel 2012-2013 | Onze programma’s in Afrika 13

© Photo: Plan

Nos programmes en Asie


Un bon départ dans la vie au Cambodge Ces dernières années, au Cambodge, le taux de scolarisation au primaire est en hausse. Il atteint aujourd’hui 96%. On enregistre néanmoins un taux de décrochage précoce de 30%. Beaucoup d’élèves abandonnent dès la deuxième primaire. Ayant manqué de stimulation au cours de leurs cinq premières années de vie, les enfants ne disposent pas des aptitudes nécessaires pour entamer et achever le cycle primaire. Dans les communautés rurales, les parents ne savent généralement pas combien il est important de stimuler les facultés des jeunes enfants à la maison. Par ailleurs, l’état organise peu de classes maternelles: seuls 10% des enfants ont accès à l’enseignement maternel officiel.

© Photo: Plan

Contexte

Objectifs

Partenaires

Le programme, lancé en 2009, vise les objectifs suivants:

Plan travaille en étroite collaboration avec les départements locaux du ministère de l’Éducation et avec les administrations communales. Plan leur fournit l’encadrement nécessaire pour qu’à terme, les autorités publiques reprennent les rênes du programme.

• Organiser des formations pour les parents d’enfants de 0 à 3 ans, axées sur la santé et l’éveil des tout-petits. • Mettre sur pied des classes maternelles en suffisance pour accueillir au moins 75% des enfants de 4 à 6 ans dans la région couverte par le programme. • Renforcer les capacités des autorités locales pour les préparer à reprendre le programme en main. • Mener des actions de lobbying afin de convaincre les autorités cambodgiennes de s’intéresser davantage à l’enseignement maternel.

“ Au cours des séances de formation, j’ai appris que les jouets et les livres ne doivent pas être chers pour améliorer les capacités de nos enfants. Je sais maintenant comment apprendre toutes sortes de choses à ma petite fille de 2 ans, même en cuisinant. Le nom des légumes, par exemple. D’autres parents me donnent des idées pour donner une place à l’éveil de mes enfants dans les activités quotidiennes.” Boramey, 26 ans, village de Yeay Mey, maman d’un garçon de 5 ans et d’une fille de 2 ans 14

Plan Belgique Rapport annuel 2012-2013 | Nos programmes en Asie


Chi

ng ko Me

Ch

Mun

i Mun

Droits de l’enfant Grâce à ce programme, les enfants peuvent exercer très tôt leur droit à la santé et à l’éducation. Comme ils sont en meilleure santé et commencent leur apprentissage tôt, ils sont mieux préparés à l’école primaire. Les enfants scolarisés sont mieux protégés contre la violence et peuvent prétendre à de meilleurs revenus. Ils sont aussi mieux armés pour revendiquer leur droit à la participation.

ng

LAOS

THAILAND

Ko

Ratanakiri Sisophon

Srepo

Siem Reap

k

Srep

ok

Battambang

g

Pursat Kampong Chhnang

n Meko

Kampong Cham ong N D

ai

Phnom Penh

Résultats • 79% des parents appliquent de bonnes mesures préventives de santé à l’égard des enfants en bas âge. • 80% des enfants entre 4 et 6 ans dans la région couverte par le programme fréquentent l’école maternelle, avec une proportion égale de garçons et de filles. • Les enfants qui sont allés à l’école maternelle ont de meilleurs résultats en langues et en mathématiques en primaire. • Une politique nationale et un plan d’action ont été définis. Les autorités ont consulté Plan pour l’élaboration de directives nationales concernant la mise en œuvre du plan d’action. Grâce à: INDONESIA • 3.337 séances d’information sur la prévention sanitaire et l’éveil des enfants en bas âge pour 546 groupes de parents, • la formation et l’encadrement de 199 puéricultrices, • l’appui des conseils communaux pour gérer 185 classes maternelles et les maintenir dans de bonnes conditions, • 52 réunions d’échange entre puéricultrices et animateurs pour améliorer la qualité des séances d’information et de l’école maternelle, • une étude comparative visant à démontrer l’impact de l’enseignement maternel sur les acquis d’apprentissage dans le primaire, utilisable comme instrument de plaidoyer, • la participation active au groupe de travail national réunissant des ministères et des ONG internationales.

Kampot

VIETNAM

CAMBODIA Country Office Programme Unit

Tous nos programmes en Asie • Cambodge: un bon départ dans la vie pour les enfants des minorités ethniques • Cambodge: promotion des droits sexuels et reproductifs des MALAYSIA adolescentes à Siem Reap • Laos: life skills pour les filles des minorités ethniques de Bokéo • Laos: enseignement primaire de qualité à Oudomxay • Vietnam: un bon départ dans la vie pour les enfants des minorités ethniques

PLUS D’INFOS

sur l’impact de nos programmes en Asie: www.planbelgique.be

Plan Belgique Rapport annuel 2012-2013 | Nos programmes en Asie

15


© Photo: Plan

Nos programmes en Amérique latine Les jeunes décident eux-mêmes de leur vie intime et de leur partenaire au moment de leur première relation. C’est leur droit. Mais garçons et filles ne peuvent l’exercer qu’à condition de disposer des informations, connaissances et aptitudes de vie nécessaires. L’éducation sexuelle et les soins de santé pour les jeunes sont reconnus par la loi équatorienne. Toutefois, la sexualité demeure un sujet tabou dans ce pays.

16

Plan België Jaarverslag 2012-2013 | Inhoud


L’éducation à une sexualité saine et sûre en Équateur Contexte

Partenaires

L’éducation sexuelle et les soins de santé pour les jeunes sont reconnus par la loi équatorienne. Certains aspects de la sexualité demeurent cependant tabous en Equateur. L’homosexualité et l’avortement comptent parmi les questions les plus sensibles pour les adultes. Les jeunes, en revanche, font preuve de moins de réserve sur ces sujets.

Comme le ministère de l’Éducation ne collabore plus systématiquement avec les ONG, le travail de Plan se concentre sur les organisations locales dans les villages. Plan Equateur et les organisations locales donnent aux jeunes, filles et garçons, la possibilité de s’informer sur leurs droits sexuels et reproductifs, même en dehors du contexte scolaire.

Objectifs Le programme est mené dans 4 provinces côtières, à l’Ouest du pays: Manabi, Bolivar, Santa Elena et Guayas. Les équipes et les bénévoles de Plan sur place abordent leur travail sous l’angle du droit à l’éducation sexuelle et à l’information. Le but du programme, à long terme, est de favoriser un changement socio-culturel et une évolution des mentalités, non seulement parmi les jeunes mais aussi chez tous les autres acteurs concernés. L’ambition de Plan:

Droits de l’enfant Les droits sexuels et reproductifs des adolescents et leur santé passent par une éducation sexuelle et des services médicaux spécialement adaptés aux jeunes. La prévention les protège des abus et de la discrimination. Les jeunes font valoir leur droit à la participation et protègent activement leurs autres droits.

• Influencer la politique en matière d’éducation sexuelle et de services de soins de santé. • Favoriser des comportements sexuels et reproductifs sûrs et sains sur la base d’informations correctes. • Lutter contre la discrimination des genres dans les groupes sociaux et les traditions culturelles dangereuses.

“ Avant, je ne jouais pas avec les filles car les autres garçons se moquaient de moi. Aujourd’hui, ces réactions ne me font plus rien. Ils n’ont pas suivi la formation sur les droits sexuels et reproductifs et ne savent pas qu’il n’y a aucun mal à s’entendre avec des filles.” Derlys, petit garçon de 9 ans de la communauté d’Eloy Alfaro, Las Naves

Plan Belgique Rapport annuel 2012-2013 | Nos programmes en Amérique latine

17


G

Quito Manabí Norte Manabí Sur

Ventanas

Santa Lucia © Photo: Plan

Santa Elena Progreso

Caque

Quito Cotopaxi Guaranda Chimborazo

Guayaquil Guayaquil Cañar Catacocha

Cariamanga

Résultats • Au total, 2.017 enfants et 911 jeunes ont reçu une formation en éducation sexuelle dans 41 communautés. Ces jeunes sont conscients de l’importance de leurs droits sexuels et reproductifs et de leur santé. Ils indiquent aussi qu’ils s’expriment plus facilement sur leur sexualité. • 70 promoteurs communautaires et 27 collaborateurs de Plan ont été formés pour créer des ateliers. • 522 mères et 116 pères, 638 participants au total, ont été sensibilisés à l’impact inhibiteur de certains modèles culturels traditionnels. • Dans les 4 provinces, les directeurs d’école discutent avec les autorités provinciales sur les mesures envisageables d’amélioration de l’enseignement public.

18

Plan Belgique Rapport annuel 2012-2013 | Nos programmes en Amérique latine

Country Office Programme Unit

Tous nos programmes en Amérique latine • Bolivie: lutte contre le travail des enfants • Equateur: éducation pour une sexualité saine et sûre

Grâce à: • l’appui des chefs de village et des membres des comités de parents pour qu’ils assument pleinement leur rôle dans l’interprétation des modèles culturels, • la conception de matériel didactique et de spots télévisés à l’attention des enfants et des adolescents, • la sensibilisation des titulaires de droits à leur rôle et la promotion de ce rôle par le biais d’informations sur le cadre légal, • des rencontres avec les autorités nationales et décentralisées pour intégrer la question des droits sexuels et reproductifs au programme éducatif.

ECUADOR

PLUS D’INFOS

sur l’impact de nos programmes en Amérique latine: www.planbelgique.be

Pu

tum

ayo


Si nous voulons améliorer les conditions de vie des enfants dans le Sud, nous devons aussi prendre nos responsabilités en Belgique. C’est la raison pour laquelle nous sommes actifs dans notre pays également. Plan Belgique sensibilise le grand public et plaide pour que les droits de l’enfant soient reconnus comme une priorité par les écoles, les médias et les décideurs belges.

Plan Belgique Rapport annuel 2012-2013 | Onze programma’s in Afrika

19

© Photo: Plan / Laurent Poma

Nos programmes en Belgique


Pour la première fois, le 11 octobre 2012, le monde a célébré la Journée internationale de la fille. La reconnaissance de cette journée est le fruit d’un plaidoyer intensif de la Coalition internationale Plan, auquel Plan Belgique a été étroitement associée. Ce jour-là, les 69 pays de la Coalition ont lancé la campagne mondiale ‘Parce que je suis une fille’ qui sensibilise le public à l’importance de l’éducation des filles pour le développement des pays du Sud. En Belgique, la campagne ‘Toutes à l’école!’, lancée en 2012 et planifiée jusque 2016, aborde chaque année une barrière spécifique au développement du potentiel des filles et des adolescentes. En octobre 2012, nous avons choisi le travail domestique (une fillette du Sud consacre 8 fois plus de temps qu’un garçon aux corvées).

© Photo: Plan / Paulien Verlackt

Une expérience sociale originale a été menée dans des classes secondaires belges: les filles étaient de corvée patates et nettoyage, tandis que les garçons suivaient tranquillement les cours. Une caméra cachée a enregistré leurs réactions, montées dans la vidéo virale ‘Plan Belgique met les filles au turbin’. Vue par plus de 170.000 internautes, la vidéo a généré un grand impact au sein du public et auprès de la presse nationale. En Flandre, Koen Wauters, figure de proue de la campagne, et Plan Belgique remportent en janvier 2013 le ‘Wauw Award’ décerné par Radio 1 à la personne ou l’organisation qui a le mieux agi en faveur des filles en 2012.

20

Plan Belgique Rapport annuel 2012-2013 | Nos programmes en Belgique

© Photo: Plan / Paulien Verlackt

Le pouvoir d’une fille, d’un cahier et d’un stylo

4 millions de mains levées = 4 millions de filles à l’école Dans le monde, 65 millions de filles sont privées de leur droit à l’éducation. Plus de 30 millions n’arrivent même pas sur les bancs de l’école primaire. En cause: pauvreté, violence et discrimination. Un énorme potentiel perdu pour les pays du Sud. La campagne mondiale de Plan a pour objectif de scolariser 4 millions de filles grâce aux fonds récoltés. Elle comporte aussi un appel symbolique à l’action: si vous croyez que les filles ont le pouvoir de changer leur avenir, celui de leur famille et de leur société: ‘Levez la main!’ Dans les 69 pays de la Coalition internationale Plan, 1 million de personnes ont montré leur solidarité et levé la main pour les filles entre le 11 octobre 2012 et juin 2013. En Belgique, pas moins de 47.737 personnes sensibilisées ont levé la main, lors d’événements sportifs et culturels. Chaque Journée internationale de la fille, Plan remettra les mains levées au Secrétaire général des Nations Unies. Pour qu’il fasse de l’éducation des filles une priorité mondiale, une priorité absolue.


‘Basic Education for Change’: plaidoyer en faveur d’une plus grande place pour l’éducation

Le moment clé de la conférence a été la présentation d’une étude effectuée par l’Institut de recherche sur le travail et la société (HIVA) intitulée ‘Aide belge à l’enseignement de base: préparer l’avenir’. HIVA y met notamment en lumière l’important décalage entre le discours de la Belgique sur l’éducation de base et le peu de moyens qu’elle y affecte. HIVA exhorte l’Etat belge à investir davantage dans l’éducation de base, en accordant la priorité à la qualité et à l’égalité des chances dans l’enseignement. Lors de la conférence, ces recommandations ont été présentées aux représentants de la Coopération belge (DGD et CTB) et au réseau des acteurs du développement dans le secteur de l’éducation (Educaid.be).

Droits de l’enfant dans les écoles belges Cette année aussi, Plan Belgique se mobilise pour l’éducation au développement dans les écoles belges. Nous avons distribué du matériel didactique et aidé les écoles à devenir des Écoles des droits de l’enfant. Grâce à l’enthousiasme d’un grand nombre d’enseignants et d’élèves, nous avons obtenu cette année des résultats très réjouissants sur le plan de la formation citoyenne. Notre site web interactif Planète Prof a enregistré 33.000 visites. Les visiteurs s’intéressent à l’éducation aux droits de l’enfant et utilisent avec entrain notre matériel didactique sur les droits de l’enfant, la violence, le Vietnam, le Burkina Faso et l’Equateur. Grâce à cette plateforme, nous sensibilisons plus de 50.000 élèves en Belgique.

© Photo: Plan / Laurent Poma

Parallèlement, Plan Belgique et la Plate-forme Droits de l’Enfant dans la Coopération au Développement ont défendu avec succès le maintien du thème Droits de l’enfant dans la nouvelle loi sur la coopération internationale.

© Photo: Plan / Paulien Verlackt

Le 14 mai 2013, Plan Belgique organisait une conférence intitulée Basic Education for Change. Plus de 100 décideurs politiques et professionnels venus des 4 coins du monde ont discuté au parlement fédéral de l’avenir de la Coopération belge au développement dans le secteur de l’éducation. Cette conférence a constitué un point culminant de notre campagne de plaidoyer intensif en faveur de l’éducation de base dans la coopération au développement.

Le mardi 20 novembre (Journée internationale des droits de l’enfant), Plan Belgique a décerné le label École des droits de l’enfant à l’école primaire De Kleine Prins de Menin. L’école primaire communale Raymond Devos a été la première école francophone à l’obtenir, le 5 mai 2013. Ce label est le couronnement d’un processus intensif. Pendant deux ans, Plan Belgique accompagne les écoles primaires dans leur démarche. Concrètement, nous aidons directions et enseignants à créer dans l’école un climat d’ouverture aux droits de l’enfant. Cette année, trois nouvelles écoles ont rejoint le projet et quatre autres entament leur deuxième année d’encadrement.

Plan Belgique Rapport annuel 2012-2013 | Nos programmes en Belgique

21


Le Youth Board lance un jeu en ligne Le Youth Board de Plan Belgique se compose de 16 jeunes âgés de 14 à 18 ans. Cette année, ils ont lancé sur Internet Plan Her Future, un serious game destiné à sensibiliser leurs pairs à l’égalité des genres dans le Sud. Le 13 avril 2013, une flashmob organisée à la gare de Bruxelles-Central a marqué le coup d’envoi officiel du jeu online. Au total, 5.173 personnes ont visité le site et 543 jeunes ont participé au jeu. Les joueurs ont posté plus de 300 plans destinés à améliorer les chances d’éducation des filles dans le Sud.

© Photo: Plan

Le 15 mai, au terme d’un ultime tour de sélection, deux vainqueurs ont été couronnés. En juillet, ceux-ci se sont envolés pour l’Equateur en compagnie de 4 jeunes du Youth Board. Ce voyage leur a permis de se rendre compte concrètement du travail effectué par Plan pour promouvoir l’égalité entre garçons et filles. Une expérience inoubliable pour ces jeunes, qui leur a permis de comprendre comment naît la discrimination entre les genres et comment elle persiste. De retour en Belgique, ils ont apporté un témoignage éclairé sur la situation des jeunes en Equateur.

22

Plan België Jaarverslag 2012-2013 | Inhoud

PLUS D’INFOS

sur nos programmes en Belgique: www.planbelgique.be


Il existe une multitude de façons de lutter pour un monde plus équitable et plus axé sur l’enfant. Par des initiatives individuelles ou collectives. À petite ou à grande échelle. Chaque contribution fait la différence pour les enfants et leurs familles dans les pays en développement.

Plan Belgique Rapport Plan Belgique annuelRapport 2012-2013 annuel| Onze 2012-2013 programma’s | Avant-Propos in Afrika

23

© Photo: Plan / Laurent Poma

Une solidarité aux mille visages


Particuliers Plus de 340.000 enfants et leur communauté soutenus par Plan

Pour 0,83 euro par jour, soit 25 euros par mois, 37.130 Parrains et Marraines Plan ont offert de meilleures perspectives d’avenir à des enfants en Afrique, en Asie ou en Amérique latine. Plan soutient tous les enfants de la communauté. Concrètement, chaque parrainage profite à neuf enfants en moyenne. Parallèlement, 1.965 donateurs ont investi dans les programmes de Plan Belgique dans le Sud. Grâce à leur aide, des filles au Pérou, au Niger et au Laos ont la chance d’aller à l’école et d’améliorer leurs perspectives.

© Photo: Plan / Lucas Sosa

Grâce au soutien fidèle de près de 40.000 Parrains et Marraines Plan et donateurs en Belgique, nous pouvons réaliser des projets structurels et changer la vie de 340.000 enfants et de leur communauté.

Surfez sur www.planbelgique.be

Une fête, un projet Plan

au 02 504 60 05

Partagez votre joie avec les enfants du Sud

Plus ou contactez Caroline Picard d’infos

Cadeau Plan Le cadeau qui rend deux fois plus heureux Notre boutique en ligne solidaire propose des Cadeaux Plan originaux, pour toutes les occasions. Cette année, 730 personnes ont choisi d’en offrir un à leurs amis, à leur famille, à ceux qui leur sont chers. Au Cambodge, par exemple, des enfants en bas âge ont reçu un petit déjeuner équilibré et au Togo, des enfants ont profité d’une classe bien équipée. Au total, les Cadeaux Plan ont permis de financer des programmes à hauteur de 25.000 euros. Surfez sur www.cadeauplan.be

Plus ou contactez Caroline Picard au d’infos

02 504 60 05

24

Plan Belgique Rapport annuel 2012-2013 | Une solidarité aux mille visages

Un mariage, une naissance, un départ à la retraite, une nouvelle maison… Il y a plein de raisons de faire la fête. Cinquante sympathisants ont décidé de laisser de côté les cadeaux traditionnels et demandé à leur famille et à leurs amis de faire un don à Plan Belgique. En soutenant ainsi des projets axés sur les enfants dans des pays en développement, ils ont donné une dimension supplémentaire à leur fête. Au total, nous avons récolté par ce biais plus de 60.000 euros de dons. Surfez sur www.planbelgique.be

Plus ou contactez Caroline Picard d’infos

au 02 504 60 05


PLUS D’INFOS Merci à nos 988 volontaires

Testaments et legs

13 Groupes d’actions régionales ont organisé 163 activités dans toute la Belgique afin de promouvoir nos actions dans le Sud, de récolter des fonds (50.000 euros au total) et de sensibiliser le public à notre campagne ‘Toutes à l’école!’ Pas moins de 559 personnes ont rejoint notre réseau d’e-volontaires. Leurs efforts à l’échelon local nous ont permis de récolter des dizaines de milliers de mains levées en faveur de l’éducation des filles dans le Sud. Nos volontaires nous ont également fourni une aide précieuse pour des tâches de traduction et d’administration. Nos résultats ont été portés par l’enthousiasme et l’engagement des membres de notre Assemblée générale, de notre Conseil d’administration et de notre Youth Board.

L’an dernier, des enfants du Sud ont bénéficié de meilleures chances grâce aux 210.953 euros dévolus à Plan Belgique par le biais de dispositions testamentaires. Le legs en duo permet de réduire les droits de succession. La formule profite non seulement aux enfants dans le Sud mais aussi aux héritiers.

sur les différentes manières de soutenir Plan Belgique: www.planbelgique.be

Contactez Kristof Saye

Plus par téléphone au 02 504 60 40 d’infos

ou par e-mail à kristof.saye@planbelgique.be

Surfez sur www.planbelgique.be Plus ou contactez Marie-Claire Gorostegui d’infos au 02 504 60 36

Entreprises En 2013, la Neutraal Ziekenfonds Vlaanderen est devenue partenaire officiel du projet Éducation et protection de la petite enfance (EPPE), déployé par Plan au Cambodge. Pendant un an, la mutualité nous a reversé 12 euros par nouveau-né inscrit. Parallèlement, nous avons pu compter sur le soutien de Cisco, Novid, AVA, Panos, Roularta Media Group et d’un grand nombre d’autres entreprises et organisations favorables aux causes que nous défendons. Contactez Juliette Cauwe

Plus par téléphone au 02 504 60 09 d’infos

© Photo: Plan / Laurent Poma

ou par e-mail à juliette.cauwe@planbelgique.be

Bon à savoir: Tout don à partir de 40 euros en 2013 donne droit à une attestation fiscale, que Plan Belgique vous fait parvenir en mars 2014. Concrètement, vous pouvez récupérer 45% du montant versé.

Plan Belgique Rapport annuel 2012-2013 | Une solidarité aux mille visages

25


Financements publics

En 2012-2013, la Direction générale de la coopération au développement (DGD) a approuvé un nouveau programme de deux ans dans le Sud, axé sur la promotion de la santé et des droits sexuels et reproductifs dans la province de Siem Reap, au Cambodge, et portant sur une enveloppe de 214.000 euros. Par ailleurs, nous avons bénéficié d’un subside de 121.128 euros pour notre programme en faveur d’une éducation de base de qualité dans le Sud grâce au lobbying dans le Nord. L’Agence flamande de coopération internationale (VAIS) nous a à nouveau octroyé des subsides. Pour la première fois, elle a soutenu un programme d’urgence (aide alimentaire dans la région de Dosso, au Niger), à concurrence de 250.000 euros. Par ailleurs, la Fédération Wallonie-Bruxelles nous a accordé pour la première fois un subside de 5.000 euros pour la version francophone du jeu en ligne ‘Plan her Future’. Notre travail n’a pas seulement retenu l’attention en Belgique. Cette année, nous avons obtenu l’appui financier de la Commission européenne pour deux nouveaux programmes. Le premier, Éducation et protection de la petite enfance à Ratanakiri, mené au Cambodge, s’est vu attribuer une enveloppe de 650.000 euros pour une période de 4 ans. Le deuxième, Administrations locales et société civile, déployé au Bénin, sera subventionné à concurrence de 669.336 euros répartis sur 42 mois. Enfin, nous poursuivons notre collaboration avec la Loterie Nationale. Celle-ci nous a accordé une aide de 48.641 euros pour notre programme de lutte contre le travail des enfants par la promotion du droit à l’éducation en Bolivie.

26

Plan Belgique Rapport annuel 2012-2013 | Financements publics

© Photo: Plan

Depuis cinq ans, Plan Belgique reçoit une aide institutionnelle pour ses programmes de développement. Au cours de l’exercice 2013, nous avons reçu des subsides pour un montant total de 822.579 euros. Ceux-ci provenaient d’instances comme la Commission européenne, le gouvernement fédéral et les différentes régions et communautés du pays.

Au total, nous comptons ainsi à notre actif pas moins de 13 dossiers de subventionnement. Nos choix et nos efforts des années précédentes portent clairement leurs fruits.

PLUS D’INFOS

sur les partenaires de Plan Belgique: www.planbelgique.be


Plan Belgique en chiffres Transparence

Recettes et dépenses

Plan Belgique gère les fonds disponibles en toute transparence. Nos comptes sont revus par le Conseil d’administration et approuvés par l’Assemblée générale. Ils sont aussi vérifiés annuellement par un commissaire de PricewaterhouseCoopers. En outre, le Service public fédéral finances et la Direction générale coopération au développement et aide humanitaire (DGD) effectuent des contrôles réguliers. Plan Belgique est également membre de l’Association pour une éthique dans la récolte de fonds (AERF) et publie ses comptes sur le portail des ONG reconnues par l’État belge, www.ong-livreouvert.be. En 2013, Plan Belgique a obtenu le label Committed to Excellence (C2E) de la Fondation européenne pour la gestion de la qualité.

Vous trouverez ci-dessous les chiffres tirés du bilan financier pour l’année fiscale 2012-2013 (du 1er juillet 2012 au 30 juin 2013). Les comptes annuels détaillés peuvent être consultés sur www.planbelgique.be ou demandés auprès de la Banque nationale de Belgique.

Pour l’année fiscale 2012-2013, nos comptes ont été approuvés sans aucune réserve.

Attestations fiscales Plan Belgique est une ONG reconnue par l’État et autorisée à délivrer des attestations fiscales, conformément à l’article 104.4 du code de l’impôt sur les revenus 1992.

Les revenus de Plan Belgique ont atteint 12.753.579 €, ce qui représente une augmentation de 423.506 € au regard de l’année fiscale précédente. 9.843.500 €, soit 77,18% de nos revenus ont directement servi la promotion et la réalisation des droits de l’enfant dans le Sud. • 8.850.521 € ont été attribués d’une part, aux programmes de développement dans les 50 pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine de la Coalition internationale Plan, et d’autre part, aux programmes dont nos collaborateurs assurent directement le suivi depuis la Belgique au Bénin, au Niger, au Togo, en Bolivie, en Equateur, au Cambodge, au Laos et au Vietnam. • 992.979 € ont été investis dans les programmes de sensibilisation, d’éducation au développement et de plaidoyer en Belgique. Les dépenses de Plan Belgique s’élèvent à 2.815.079 € (22,07% du revenu total): 15,29% pour la récolte de fonds (campagnes et événements, coûts salariaux et services aux donateurs) et 6,78% pour les frais d’administration (infrastructure, frais de bureau, rémunération du personnel, équipement informatique, amortissement des investissements et coûts financiers).

Plan Belgique Rapport annuel 2012-2013 | Plan Belgique en chiffres

27


© Photo: Plan / Jenny Matthews

28

Plan België Jaarverslag 2012-2013 | Plan Inhoud België in cijfers


Conseil d’administration au 30 juin 2013 Présidente: Rita Aerts. Secretaire: Greet De Leenheer. Trésorier: Olivier Lefebvre. Administrateur: Stan Bartholomeeussen, Walter D’hondt, Pierre Grega, Agnès Philippart, Fons Van Dyck et Ankie Vandekerckhove.

Assemblée générale au 30 juin 2013 Laurens Appeltans, Koen Block, Christa Cammaert, Max Carette, Mieke Casier, Paula Cook (présidente de l’Assemblée générale), Piet Cooreman, Kervyn da Silva Lucas, Daniël De Kestelier, Diane Delava, Bert Devogeleer, Dominique Dubois, Vanessa Galhardo-Galhetas, Leen Gysen, Alexandre Jacobs, Pierre Lefranc, Nick Mols, Marie-Françoise Renson, Mathilde Robert, Tess Vanacker, Wim Vandenbussche, Riet Van de Velde, Emmanuel Van Houtte, Willy Van Soest, Marjan Wyers et les membres du Conseil d’administration.

Sten Van Leuffel, Anthony Van Overschelde. Qualité et Organisation: Dirk Willemse (Manager et Directeur national adjoint), Cécile Crosset, Louise de Smedt, Isabelle Mapa Tchinda, Kristof Saye, Stefaan Van Bossuyt. Récolte de fonds & services aux donateurs: Paul Deleye (Manager), Jeroen Brugge, Juliette Cauwe, Tamira Courtens, Inge Decrop, Nataliya Ivanenko, Alketa Molla, Fidan Odabas, Caroline Picard, Anne Servaes, Greetje Wassenberg. Directeur National: Dirk Van Maele.

Gestion de Plan Belgique Conformément à la législation belge relative aux a.s.b.l. Plan Belgique est dirigée par une Assemblée générale et un Conseil d’administration équilibrés en termes de compétences, de répartition géographique et linguistique, de genre et d’âge. L’Assemblée générale est l’organe décisionnel majeur. Le Conseil d’administration est en charge de la gestion journalière de l’organisation. Les administrateurs sont indépendants et leur mandat n’est pas rémunéré.

Capacité de travail Plan Belgique a débuté l’année fiscale avec 28,50 équivalents temps plein (ETP) pour finir à 33,40 ETP. 10 nouveaux employés sont entrés en fonction et 8 collaborateurs ont quitté l’organisation. À la fin de l’année fiscale 2012-2013, l’équipe comptait 22 femmes et 12 hommes.

Équipe du personnel Au 1 juillet 2012, l’équipe du personnel de Plan Belgique était constituée de 32 personnes. Au 30 juin 2013, elle comptait 34 membres: Communication et Sensibilisation: Manuela Varrasso (Manager), Agnès Denoël, Marie-Claire Gorostegui, Sarah Mulongo, Sofie Picavet, Filip Polfliet, Lotte Verlackt. Programmes: Sandra Galbusera (Manager), Elise Cartuyvels, Hans De Greve, Sara De Potter, Erwin Lehnen, Fabrice Lepla, Nadia Reynders, er

Plus d’infos

sur les chiffres et l’équipe de Plan Belgique: www.planbelgique.be

Plan Belgique Rapport annuel 2012-2013 | Plan Belgique en chiffres

29


Chiffres financiers de Plan Belgique Évolution des revenus 12.800.000 12.600.000 12.400.000 12.200.000 12.000.000

€ 12.753.579

FY 13

€ 12.330.073

2007-08 2008-09 2009-10 2010-11

FY 12

€ 12.479.120

FY 11

€ 12.318.435

FY 10

€ 12.212.853

FY 09

11.200.000 11.000.000

FY 08

11.600.000 11.400.000

€ 12.138.928

11.800.000

2011-12

2012-13

Comment investissons-nous nos revenus? 0,74%

15,29% 6,78% 7,79%

69,40%

n Récolte de fonds n Frais opérationnels et financiers n Programmes dans le Nord n Programmes dans le Sud n Dotations aux fonds affectés

30

€ 1.950.592 € 864.487 € 992.979 € 8.850.521 € 95.000 € 12.753.579

Plan Belgique België Jaarverslag Rapport annuel 2012-2013 2012-2013 | Inhoud | Plan Belgique en chiffres

ACTIF Immobilisations incorporelles et corporelles Créances et cautionnements en numéraire Total actifs immobilisés Compte courant Intercompany Autres créances Placement de trésorerie Valeurs disponibles Comptes de régularisation Total actifs circulants Total de l’actif PASSIF Fonds affectés Dettes commerciales Versements anticipés des clients Dettes Intercompany Dettes fiscales, sociales et salariales Charges à imputer Subsides à reporter Versements anticipés des Parrains/ Marraines Plan Compte de régularisation Total du passif RESULTATS Dons en espèces des Parrains/Marraines Plan Dons projets et programmes structurels Dons projets et programmes spécifiques Subsides Autres revenus et revenus financiers Total des contributions et des revenus DÉPENSES Récolte de fonds Frais opérationnels Total dépenses Programmes dans le Nord Programmes dans le Sud

6/30/2013

(en €)

6/30/2012

95.255,76 120.490,96 1.004,96 60.664,96 96.260,72 181.155,92 0,00 0,00 352.149,24 366.293,82 694.416,15 690.256,76 462.740,79 316.163,01 90.316,32 121.702,92 1.599.622,50 1.494.416,51 1.695.883,22 1.675.572,43 95.000,00 186.299,74 0,00 54.841,06 276.640,38 18.407,84 433.450,22 631.243,98

0,00 228.369,10 12.000,00 247.356,79 341.429,45 3.942,32 209.506,90 631.643,43

0,00 1.324,44 1.695.883,22 1.675.572,43 10.061.278 1.244.185 526.696 822.579 98.841 12.753.579

10.318.083 1.086.323 564.304 242.797 118.566 12.330.073

1.950.592 864.487 2.815.079

1.727.871 926.369 2.654.240

992.979

1.245.248

8.850.521

8.430.585


La Coalition internationale Plan Plan Belgique est membre de la Coalition internationale Plan, active dans 69 pays, dont 50 parmi les plus pauvres d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine.

Plan comptait 8.209 collaborateurs, des dizaines de milliers de volontaires et a formé 577.000 personnes qui contribuent au succès des actions dans les communautés.

Durant l’année fiscale 2012-2013, les programmes de Plan ont bénéficié à 165 millions de personnes, dont 78 millions d’enfants, dans 90.000 communautés.

74.322 partenariats ont été forgés avec les autorités et organisations locales et (inter)nationales.

Les revenus internationaux ont atteint 678 millions d’euros grâce aux Parrains, Marraines Plan et autres dons de particuliers et aux subventions officielles.

CHINA NEPAL MYANMAR

EGYPT INDIA DOMINICAN REPUBLIC

HAITI

MALI

HONDURAS GUATEMALA

NICARAGUAY

SUDAN

GUINEA-BISSAU

EL SALVADOR

GUINEA

SUDAN DU SUD

SIERRA LEONE LIBERIA BURKINA FASO GHANA TOGO BENIN

COLOMBIA ECUADOR

PERU

BRASIL

BANGLADESH THAILAND

PHILIPPINES

LAOS CAMBODIA

SRI LANKA

ETHIOPIA UGANDA KENIA RWANDA

CAMEROON

INDONESIA

TANZANIA MALAWI

ZAMBIA

BOLIVIA

VIETNAM

PAKISTAN

NIGER

SENEGAL

EAST TIMOR

MOZAMBIQUE

ZIMBABWE PARAGUAY

n Pays où nous menons des programmes de développement n Pays où nous récoltons des fonds et menons des activités de sensibilisation

Plan Belgique Rapport annuel 2012-2013 | La Coalition internationale Plan

31


Plan Belgique a.s.b.l. Galerie Ravenstein 3 B 5 1000 Bruxelles 32

T +32 (0)2 504 60 00 F +32 (0)2 504 60 59

facebook.com/planfans twitter@planbelgique

IBAN BE84 0000 0001 5659 BIC BPOTBEB1

info@planbelgique.be

www.planbelgique.be

TVA BE 0425 420 917

Plan België Jaarverslag 2012-2013 | Inhoud

Rapport annuel 2012-2013 | Publication de Plan Belgique a.s.b.l. (novembre 2013)

Depuis 1983, Plan Belgique donne aux enfants les plus vulnérables du Sud la chance de changer leur avenir et celui de leur communauté en faisant valoir leurs droits.

Rapport annuel 2012-2013 FR