Issuu on Google+

COMITE DE SAUVEGARDE DE FESSENHEIM ET DE LA PLAINE DU RHIN 16 Chemin de la Croisette 67130 FRECONRUPT STOP FESSENHEIM 13 rue Berthe Molly 68000 COLMAR STOP TRANSPORTS – HALTE AU NUCLEAIRE 5 rue de Mundolsheim 67300 SCHILTIGHEIM

Strasbourg, le 22 octobre 2011 Monsieur Jean-Luc Mélenchon Front de Gauche Monsieur, cher Jean-Luc A la suite de la catastrophe nucléaire de Fukushima, plus de plus de cinquante communes alsaciennes ont pris des motions exigeant l'arrêt définitif de la centrale nucléaire de Fessenheim. De même, plusieurs centaines d'élus alsaciens de toutes tendances se sont déclarés favorables à l'arrêt de la centrale de Fessenheim en signant la pétition proposée par l'association "Stop Fessenheim". Le 26 novembre 2011, accueillie par la Ville de Strasbourg (plus importante agglomération d'Alsace signataire de la motion d'arrêt) se tiendra une réunion des maires et des élus alsaciens pour réaffirmer publiquement cette exigence d'arrêt. Dans l'ombre de la catastrophe de Fukushima, il est certain que la future stratégie française au regard de l'énergie nucléaire sera un point important de l'élection présidentielle de 2012. Je connais suffisamment vos positions personnelles en ce qui concerne le nucléaire pour avoir toute confiance. Membre de Europe-Ecologie les Verts, j'ai assez d'amis politique au sein du Parti de Gauche pour n'avoir aucune inquiétude sur la stratégie que vous comptez défendre en ce qui concerne la politique de l'énergie. Mais dans un esprit de transparence et par simple stratégie, j'ai besoin d'avoir une prise de position de l'ensemble des candidats à l'élection de 2012 : An nom des populations alsaciennes, je me permets de poser au candidat que vous êtes une question d'extrême importance pour l'avenir de notre région : Dans l'hypothèse de votre élection à la tête de l'Etat, êtes-vous prêt dans le mois qui suivra votre élection à prendre les mesures conduisant à l'arrêt définitif et sans délai des deux réacteurs de la centrale nucléaire de Fessenheim? Si besoin était, je me permets de joindre à cette demande un très court exposé des quelques raisons qui font que cette centrale devrait s'arrêter en première priorité. Au cours de la réunion des maires et des élus le 26 novembre, je rendrais publique votre réponse, quelle qu'elle soit. Je souhaite bien évidemment que votre réponse soit aussi brève que la question, et que la teneur de votre réponse ne laisse aucune ambigüité quant à votre position. Restant à votre disposition pour toute question, et dans l'attente confiante de votre réponse, je vous prie de croire, cher candidat, cher Jean-Luc, à mon meilleur souvenir. Jean-Marie Brom (Directeur de Recherches au CNRS) Porte Parole du Réseau "Sortir du Nucléaire" et de plusieurs associations locales. Organisateur de la réunion du 26 novembre 2011


Réponse de Jean-Luc Mélenchon sur Fessenheim