Issuu on Google+

HAPPY tHIRtY 1

9

8

1

-

2

0

1

1

COMPILAtION DE tÉMOIGNAGES Et AUtRES FRIANDISES...


ÉDItO SOMMAIRE

D’après les moines

éléments de réponse concernant

Shaolin

le passage à l’âge adulte de notre

du

Mont

Song, atteindre la

Juju nationale.

trentaine n’est pas un

p. 6

p. 20

p. 46

Nous verrons au travers de ces

soi. Il s’accompagne

témoignages

si

nous

pourrons

d’un douloureux rituel initiatique :

donc lui accorder sa trentaine

celui du témoignage de personnes

spirituelle...

proches

pouvant

attester

(ou

réfuter) le bien-fondé de cette

Juliette, les pages qui suivent te

distinction.

sont entièrement dédiées... l’heure peut-être de ta consécration. Ou

C’est

p. 60

accomplissement en

avec

nombreux

le

concours

complices

que

de

de ta rédemption.

ce

livre tentera de donner quelques

Ou les deux ;)

5


6


UNE FAMILLE EN OR ! (NE PAS CONFONDRE AVEC L’ÉMISSION...)

7


8


9


10


11


12


13


14


15


16


17


18


19


20


LES VIEUX DE LA VIEILLE... DES PROCHES... PARFOIS LOINtAINS !

21


22


23


24


25


26


27


28


29


30


31


32


33


34


35


36


37


38


matin, t e r i o s chante e j , e t n « Je cha emin. h c n o m e sur âteau, h c n e Je chant e de ferm eau » ’ l s i e a d v r e j u e, nte po a h c Je chant e j , du pain r u o p e Je chant

n’oublie je is a M oir ! pris ce s m o c sait pas) y le i, c e s n p e tem i ell are, ces (même s r e is u a f n de n e o Je m aussi c pertoire , é x r u a le y s u n t ss da -les-bon du moin lus ,  » e t pas Juju n a chante p ch e u n  J « n o e , d s nge obriquet veux ora e h c bien ça sous le s s t s le ’e s c t lu e p ies, n’as jours am table. Tu u , r o o t p t s n e o m on t joyeuse n is e a m m e , ll rale e fo ême cho ne soiré u m r e la s s s n a décennie da ep e d ll e e it v a u h o en sou e de cett g pte. Je te a m o im c l’ i à u q te, illonnan b r u o t , e nt surprena ntames. e u t e u q

39


40


Très Chère J

uliette,

Te souviens-t u de notre pr emière renco ntre ? C’était longtemps. C il y a fort ’était au trib al café autou r d’un cousco Nous avons t us - bière. out de suite accroché. Je m’aperçois av que tu es to ec le temps ujours la mêm e. C’est une c hance inouïe comme amie ! de t’avoir Tu n’es pas sp éciale mais tu J’ai beau che es une édition rché, je ne te limitée. trouve pas de défauts. Déso le regard que lé ! C’est je porte sur toi. Tu es con stante, fidèle bienveillante, en amitié, posée mais pé tillante de vie , curieuse, ouv monde, toujou erte sur le rs souriante… t’as toujours la classe ! Tu es la seule pote, la Only ONE, que je connaisse qui téléphone et q prend son ui appelle : « E t viens, chez m oi tu vas gagne cash si tu rép r 100 euros onds à un que stionnaire ! » . Alors là, Cha peau ! Voilà ma Julie tte, tu es par faite ! Joyeux et He ureux anniver saire ! Je t’e mbrasse.

41


42


43


: t n a n e t n Et mai e t t e n u o g La bla d’Aurelie

SEREZ-VOUS CAPABLE 44

DE RÉSOUDRE L’INCROYABLE ÉNIGME ENTRE CES DEUX AFFIRMATIONS ?

QUEL BEAU METIER PROFESSEU

R!


QUEL BEAU FE

SSIER PROMETT

EUR !

Répondez-vite par minitel au 36 15 BLAGOUNETTE : un superbe abonnement de 30 ans à Contrepeterie Mag’ sera offert aux dix premiers qui sauront percer ce mystère insoutenable !

45


46


LES P’tItS NOUVEAUX CROISÉS UNE FOIS POUR CERtAINS !

47


48


49


50


51


52


53


« C’est alors qu’apparut le renard : (…) 

҇ - 

҃DɤѼȐɕɜȃȐɍɤȐɕȨȝȽȨȘȨȐѻǸɉɉɑȨɨɄȨɕȐɑѼѵ

PɤȽѼȐɕɉǸɕȇѼȨȃȨѮȇȨɜȵȐɑȐȽǸɑȇѮɍɤȐȃȣȐɑȃȣȐɕ҇ɜɤѵ Je cherche les hommes, dit le petit prince.

DɤѼȐɕɜ҇ȃȐɍɤȐɕȨȝȽȨȘȨȐǸɉɉɑȨɨɄȨɕȐɑѵ - 

Les hommes, dit le renard, ils ont des fusils et 

ȨȵɕȃȣǸɕɕȐȽɜѱ ѼȐɕɜǾȨȐȽȝːȽǸȽɜѳ$ȵɕˌȵˈɨȐȽɜǸɤɕɕȨȇȐɕɉɄɤȵȐɕѱ

ѼȐɕɜǾȨȐȽȵȐɤɑɕȐɤȵȨȽɜˌɑːɜѱPɤȃȣȐɑȃȣȐɕȇȐɕɉɄɤȵȐɕѵ - 

Non, dit le petit prince, je cherche des amis.

C’est une chose trop oubliée, dit le renard. 

҇

ɑˌȐɑȇȐɕȵȨȐȽɕѵ

DɤѼȐɕɜ҇ȃȐɍɤȐɕȨȝȽȨȘȨȐǸɉɉɑȨɨɄȨɕȐɑѵ

54

ʾǸɕȨȝȽȨȘȨȐѻȃɑˌȐɑȇȐɕȵȨȐȽɕѲѼѱ - 

Bien sûr, dit le renard. Tu n’es encore pour moi 

qu’un petit garçon tout semblable à cent mille petits garçons.  Et je n’ai pas besoin de toi. Et tu n’as pas besoin de moi  non plus. Je ne suis pour toi qu’un renard semblable à cent 

ȹȨȵȵȐɑȐȽǸɑȇѱ4ǸȨɕɕȨɜɤȹѼǸɉɉɑȨɨɄȨɕȐɕѮȽɄɤɕǸɤɑɄȽɕǾȐɕɄȨȽ l ’un de l ’autre. Tu seras pour moi unique au monde.  Je serai pour toi unique au monde… - 

Je commence à comprendre, dit le petit prince. 

 

 

$ȵɴѼǸɤȽȐȘȵȐɤɑѲȬȐȃɑɄȨɕɍɤѼȐȵȵȐȹѼǸɉɉɑȨɨɄȨɕˌѲ҄  

 

 

 

 

 

      Antoine de Saint-Exupéry


55


ahhh Juju! comment oublier notre rencontre la première fois que je t’ai vu, ent endu,écouté...c’était à

Barcelonnaaaaaaa

avec Dada vous veniez de vous po urr une engueulade dans toutes les et ensuite je t’ai découvert...

ir avec le loueur de caisse!!!

langues souviens Toi!!!

une Nana bien dans ses bask’

56

aimée et aimante, gaie et enjouée!!!!!! quoi on t’appelle la bourgeoise.

..Oui

et alors???!!!

cela te vas tellement bien ces peti tes manières ET tout en simplicité!!! je suis très heureuse que Lilas no us ait présentées!!!!!! on ne se voit pas bcp soit mais à chaque fois c’est du dé lire!!!

comme si la magie de Barcelone, saupoudrer nos soirées...

lieu de notre rencontre, venait

pleins de belle chose pour tes 30 ans!!!!! BISOUS Barcelonnette!


57


58


59


60


Et ENFIN, tA PEtItE tEIGNE... CELLE QUI PIQUE QUAND ON S’Y FROttE ;)

61


62


63


64


65


66


67


PROCHES, LOINtAINS, JEUNES, BEAUX, FOUGUEUSES, GRANDS, PEtItES, BRUNS, BLONDES, PROPRES, CLASSES, LOUFOQUES, 68

PERVERS, FAUCHÉS, LUNAtIQUES, SAGES, DÉMAQUILLÉES, DÉBRAILLÉS, COLÉRIQUES, MAL RASÉS, PAS ÉPILÉES, tEIGNEUX...


« Y’A tROP DE GENS QUI t’AIMENt... » UN VERY H A P P Y t H I R t Y À NOtRE JUJU NAtIONALE !

69


HAPPY W

E

L

O

V

E

JUJU


Livre HAPPY THIRTY JUJU