Issuu on Google+

FICHE DE RÉFÉRENCES

PRÉSENTATION DE VOS TRAVAUX

Qui est l’atelier Volant ?

Collectif de réflexion et d’action dans l’espace. Nous sommes de jeunes professionnels, des architectes, des paysagistes. Nous sommes issus de l’école nationale supérieure d’architecture et de paysage de Lille. « Marginalité réfléchie ». Dans nos vies fraîchement professionnelles, nous tentons de conserver une posture éveillée, poreuse mais vigile au monde qui nous entoure. Nous sommes une pluralité, nos pratiques professionnelles sont multiples. Notre pratique quotidienne du projet nous éloigne trop souvent du «faire». Pourtant il nous semble essentiel dans nos professions de garder un contact avec les matériaux, avec le vivant, avec la matière. Nous avons besoin d’engager notre corps en entier dans ce présent. Nous avons créé l’Atelier Volant pour pouvoir donner un espace à cette nécessité. Nous nous engageons dans des professions qui ont besoin les unes des autres. Ce sont des métiers d’équipe, de rencontre et de partage des savoirs-faire. Nous avons besoin de construire dès aujourd’hui les projets qui nous rassemblent pour rester convaincus de cette richesse du savoir collectif. Trois sous-entendus à nos actions, comme une éthique de l’architecte et du paysagiste : engager son corps, construire une intelligence collective et expérimenter l’ailleurs.

Mi parque es tu parque

Sensibilisation à l’architecture et construction d’un parc pour enfants dans la banlieue Nord de Lima au Pérou. 2013. Le projet s’est déroulé dans la banlieue Nord de Lima « Cono Norte » dans La Ensenada, une communauté de 20 000 habitants, un district de la municipalité de La Puente Piedra. C’est dans le sous-district de Los Jazmines que l’association Mano a Mano agit contre la violence depuis 1992. Depuis 2007, une initiative de Mano a Mano vise à maintenir le quartier salubre en s’appuyant sur la construction de murs de soutènement et de parcs publics. A travers la construction d’un troisième parc récréatif, L’ Atelier Volant a travaillé durant les mois de janvier et février en organisant des ateliers de sensibilisation à l’architecture, l’urbanisme et l’écologie pour les enfants de La Ensenada. La sensibilisation à la préservation de l’environnement et l’apprentissage des outils de la planification s’est fait à travers des ateliers tels que : la peinture sur le thème de l’écologie, la construction d’une maquette du quartier par les enfants, l’apprentissage de la lecture d’un plan, la construction d’un table d’orientation, la construction d’une aire de jeux pour et avec les enfants et la fabrication de briques en matériaux recyclés.

Le laboratoire du réemploi ACT LAB fait sa MASTERCLASS. / MICRO FOLIE


Chantier Durant le projet, nous avons pu organiser une semaine spéciale de construction de jeux pour enfants sur une parcelle devenant un parc. Nous avons travaillé avec le collectif « El Carton », un groupe de 15 volontaires professionnels et étudiants architectes, rodés au travail avec les communautés. Ils nous ont apporté leurs connaissances et leurs bras durant les constructions.

Ladriplast Grâce à cette rencontre, nous avons mis en oeuvre avec habitants et enfants des briques de Ladriplast. Il s’agit d’un matériau similaire au béton dans lequel le gravier et le sable sont remplacés par du PVC haché et du papier maché. Ces matériaux sont issus d’un réseau de récupération informel, des entreprises privés achètent les déchets ménangers triés, pour les revendre après reconditionnement. Date : dec 2012 - mars 2013 Commande : Mano a Mano Conception : L’Atelier Volant, El Carton (José Luis Casanova, Sara Socorro) Porteurs de projet : L’Atelier Volant (Alexis Deconinck, Juliette Duchange, Marion Verdiere) Lieu : La Ensenada, Lima, Pérou.

Le laboratoire du réemploi ACT LAB fait sa MASTERCLASS. / MICRO FOLIE


FICHE DE RÉFÉRENCES

PRÉSENTATION DE VOS TRAVAUX

Dome PVC

Workshop auto-construction et bricolages. 2012. Durant des workshops et par mes propres moyens, j’ai étudié différentes structures de dômes. J’ai notamment participé à la construction d’un dôme géodésique de fréquence 3 de 10 m de diamètre et 5 m de haut. Fasciné par ces volumes hypnotiques, je cherchais la raison de cette sensation de perfection structurelle. Cet intérêt pour le dôme géodésique s’inscrit dans un attrait plus large pour les structures légères. Alexis Deconinck.

Dome à membrane tendue. Des gaines PVC forment un maillage souple. La membrane (non élastique) en tension stabilise la structure.

Bâches publicitaires. Couture.

Construire le vide par la sublimation. Le Passage de la 2d à la 3d crée l'usage

Les rayons de la roue convergent au milieu. Ils convergent vers le vide. Et c'est grâce à lui que le char avance. Un vase est fait d'argile mais c'est son vide qui le rend propre à sa tâche. Une demeure est faite de murs percés de portes et de fenêtres, mais c'est de leur vide que dépend l'usage de la maison. Ainsi, l'homme construit des objets, mais c'est le vide qui leur donne sens. C'est pourquoi l'utilité vient de l'être, l'usage naît du non-être. Lao Tseu, Tao Te King Alexis Deconinck.

Le laboratoire du réemploi ACT LAB fait sa MASTERCLASS. / MICRO FOLIE


Le jardin de l’Atelier Electrique

Fête des jardins rêvés. Sur le site de l’Union, à Roubaix. 2013. En cours, inauguration le 1er juin. Les grands projets urbains comme celui de l’Union prennent du temps. Les vastes espaces en déshérence affectent le voisinage. La «fête des jardins rêvés» permet la préfiguration du projet par une occupation festive, partagée, offrant dans la durée et au quotidien de nouveaux espaces de convivialité. Invitons l’imaginaire au jardin afin qu’il féconde le présent et le futur des lieux. Ce jardin rêvé est d’abord une bulle avec vues sur le chantier de l’Union. Il est un lieu avec vues sur le mouvement de la ville en cours. Il est indépendant et à la fois en dialogue, en invitation.

Il faut franchir le seuil pour partir sur les chemins, ils sont périlleux mais stables, foutent la frousse et rassurent. De leur point de vue, voir les maisons, les murs de brique et le chemin de fer. Des sculptures surgissent, parlent d’un territoire actuel, chuchotent des histoires de co-présence (de la friche et de la maison, de la mousse et de la brique, de notre propre présence dans le paysage, de ce jardin dans le quartier). Au bout, une palissade, une clôture et son au-delà, un vaste espace en friche, bientôt un chantier. Ce jardin est une invitation à être dans et ailleurs, par delà et en plein milieu. Venez participer à cette modeste expérience en dehors du commun. Date : jan - juin 2013 Commande : SEM L'Union Conception : l’espace furieux (Mathilde Sauvillers, Juliette Duchange), un collectif d’ouvriers réfléchissant (Sylvain Daval , Stéphane Thonnard, Sarah Foulquier) et Sarah Mogosan, Perrine Grivaux, Brodie, Kevin Fernandez et Alexis Deconinck.   Lieu : L 'Union, Roubaix.

Le laboratoire du réemploi ACT LAB fait sa MASTERCLASS. / MICRO FOLIE


Références août 2013