Page 1

Pour gagner le pari de l’avenir

Misez sur l’apprentissage

www.iledefrance.fr


Recruter un apprenti ou une apprentie,

c’est la possibilité de former les futurs collaborateurs :

c Un apprenti > une véritable garantie ••Un profil dynamisant : sa formation alternée, son âge et sa motivation sont un atout. ••Une transmission des savoirs du maître d’apprentissage à son apprenti. ••Une valeur ajoutée : un moyen efficace de pré-recrutement de personnel qualifié et opérationnel. ••Un contrat de travail de type particulier à durée déterminée. ••Un investissement fructueux : des aides financières à l’embauche et un salaire, pour le jeune, compris entre 25 % et 78 % du SMIC (sauf accord de branche particulier). 1re année de formation

2e année de formation

3e année de formation

25 % du SMIC

37 % du SMIC

53 % du SMIC

De 18 à 20 ans

41 % du SMIC

49 % du SMIC

65 % du SMIC

21 ans et plus

53 % du SMIC

61 % du SMIC

78 % du SMIC

Jusqu’à 17 ans

> une réponse apportée c àL’apprentissage chaque besoin ••Une filière diplômante allant du CAP au BAC +5. ••170 centres de formation d’apprentis (CFA) préparant à plus de 800 métiers. ••Une pédagogie adaptée permettant à la fois l’acquisition de compétences professionnelles opérationnelles et une formation générale.


Les avantages financiers

Un soutien affirmé de la Région aux structures accueillant des apprentis : une prime de base de 1 000 € par an pour tous les employeurs (entreprises, associations ou personnes publiques).

c Des majorations cumulables sont prévues : ••Pour les employeurs de 10 salariés au plus > 500 € par an ••Pour un apprenti visant un niveau V ou IV > 500 € par an ••Pour les collectivités de moins de 5 000 habitants > 500 € par an

c Des exonérations de charges sociales : ••Les structures employant 10 salariés au plus sont totalement exonérées des charges patronales et salariales, à l’exception des cotisations supplémentaires d’accident du travail et de retraite complémentaire. ••Les structures employant plus de 10 salariés sont exonérées des cotisations patronales de sécurité sociale. À noter : l’apprenti n’entre pas dans le calcul du seuil social de l’entreprise.

c Un crédit d’impôt : 1 600 € ou 2 200 € par an Un crédit d’impôt a été institué pour tous les employeurs. Ce dispositif fiscal leur permet de percevoir par an et par apprenti la somme de 1 600 € ou de 2 200 € lorsque l’apprenti est handicapé ou bénéficie d’un accompagnement spécialisé.


Objectif 2015 : 118 000 jeunes dans les CFA d’Île-de-France  lus de 383 millions d’euros consacrés par la Région Île-de-France P à l’apprentissage.

••Une volonté partagée par l’État > Signature d’un contrat d’objectifs et de moyens (COM) de 130 millions d’euros financés à parité sur 5 ans. ••Plus de 96 000 jeunes formés actuellement dans les CFA franciliens dont 79 000 apprentis. ••Une insertion professionnelle réussie > 7 apprentis sur 10 trouvent un emploi à l’issue de leur formation. ••100 développeurs de l’apprentissage > Véritables ambassadeurs de cette voie de formation, les développeurs constituent le lien privilégié entre les entreprises et les CFA.

Région Île-de-France - Unité communication - Décembre 2011 - Conception et réalisation : Rampazzo & Associés - Impression : Etoile Imprim. Photographies de couverture : (en haut) Sophie Carlier/Le Bar Floréal.photographie ; (en bas) Jean-Robert Dantou/Picturetank.

Zoom sur l’apprentissage francilien

Conseil régional d’Île-de-France Unité développement - Direction de l’apprentissage 35 boulevard des Invalides - 75007 Paris www.iledefrance.fr

Pour toute information Ce document a été réalisé sur du papier 100% PEFC issu de forêts gérées durablement

Livret d'info sur l'apprentissage  

Livret d'informations générales sur l'apprentissage par la région ile de france