COLORANTS ENCRES ET PIGMENTS DES VÉGÉTAUX DU LIVRE PAPIER N°3

Page 1

Appropriez-vous une vraie liberté artistique, coloristique et picturale grâce à ce livre de 423 pages et soyez l’artisan de votre palette, l’artisan de votre créativité en découvrant comment composer une palette de teintes lumineuses grâce aux colorants végétaux qu’offre la nature. Vous serez totalement immergé dans le vaste monde des colorants naturels avec des encres aux couleurs vives et chatoyantes, ainsi que des pigments aux teintes éclatantes, mais aussi aux nuances pastel, étayées par 30 recettes de peintures originales. Une très large gamme de teintes vous attendent au détour de ces pages, avec environ 70 végétaux et plus de 200 nuanciers. J’explique en détail les étapes de la préparation des matières colorantes végétales, les diverses macérations, les décoctions modernes, ainsi que des méthodes de macération passive, de même que le laquage et la fixation des colorants pour en faire vous-même, aisément, des encres non toxiques et 100% naturelles, au pouvoir de coloration exceptionnel, pour les convertir également si vous le souhaitez, en poudres colorées que l’on nomme “laque” ou “pigment”. Avec ce livre, la boucle est bouclée au sujet des matières colorantes. C’est l’aboutissement de mes recherches initiées il y a 27 ans, mais aussi le prolongement de mes deux premiers livres : “Pigments et Recettes du XXIe”, publiés en décembre 2016, et de “Minéraux Pigments Peintures du XXIe” mon second livre, publié en mars 2018. Ce livre est illustré avec de nombreux pas-à-pas et tutoriels, étayés par 1932 photos. Cet ouvrage contient également des peintures pour lier tous les colorants et les pigments du livre dont une peinture corporelle et je vous livre également la recette de base d’un vernis anti U.V pour protéger les colorants. Vous découvrirez une vingtaine de “Super Colorants” que vous pourrez utiliser dans vos œuvres, sous forme d’encre ou sous la forme de peinture aussi bien classique que moderne. Il était indispensable pour moi d’écrire ce livre, car il n’existe pas d’équivalent dans la littérature spécialisée, tant par la richesse des photos que des pas-à-pas. Je souhaite avec ce livre, répondre aux nombreuses questions que se posent les lecteurs, sur les végétaux qui permettent de créer encres et pigments, et sensibiliser tous ceux qui aiment les couleurs et la peinture, en transmettant les arcanes d’une activité si riche, afin de découvrir, de se familiariser où bien d’acquérir de solides connaissances, car à l’instar de toute activité artistique, ce qui concerne les matières colorantes et la peinture ne s’improvise pas. L’auteur peint depuis l’âge de 9 ans (1975) et il écrit depuis l’âge de 14 ans (1981). Il a étudié les minéraux et la physique chimie des peintures à l’université Pierre et Marie Curie de Jussieu, puis les écrits sur les pigments et le métier du peintre à la Bibliothèque Forney, il a aussi fréquenté le cabinet des dessins du Louvre et l’école des beaux-arts. Il aime formuler des peintures et peindre des tableaux hauts en couleur.

32€

ISBN 979-10-96990-12-2

David Damour

ENCRES & PIGMENTS DES VÉGÉTAUX

COLORANTS ENCRES PIGMENTS DES VÉGÉTAUX DU XXIe

2022 DAVID DAMOUR

Édition David Damour

COLORANTS ENCRES & PIGMENTS DES VÉGÉTAUX du XXIe

DAVID DAMOUR 2021

+ 30 RECETTES

INDISPENSABLES

DE PEINTURE


S L L M S P I P Q É L L L L P F C

UPPORTS MATÉRIEL DE BASE ET BOCAUX ............................. 15 ISTE DES INDICES DE RÉFRACTION ................... 16 E PH ............................................ 18 ATIÈRES CHIMIQUES ........................ 20

UBSTRATS ET MATIÈRES DE CHARGES 28 RÉPARATION DES MARBRES ...................... 36

NDISPENSABLES RECETTES DE PEINTURE ...... 39 IGMENTS & ENCRES À PARTIR DE VÉGÉTAUX ..... 71 U'EST-CE QU'UN PIGMENT UN COLORANT ..................... 74

TAPES DE LA FABRICATION DES COLORANTS ................. 77

A CRÉATION DE PIGMENTS À PARTIR DE VÉGÉTAUX .... 79 A CONSERVATION MODERNE DES VÉGÉTAUX .................... 81 ES DIVERSES MACÉRATIONS .................... 83 ISTE DE 107 VÉGÉTAUX ............... 94

ALETTE IDÉALE DE VÉGÉTAUX ...... 100

AMILLES DE COLORANTS ORGANIQUES ...................... 102 OMMENT RECUEILLIR LE COLORANT DES FLEURS.... 106

L L D

E LAQUAGE DES COLORANTS EN IMAGE ............................. 112 A FILTRATION DES LAQUES ......................... 115 ÉCOCTION MODERNE AUX MICRO-ONDES ........... 116

• Racines de Rhubarbe ................. 117

F

FAIRE UN PIGMENT

AU JUGÉ ..................................... 231

M

ÉTHODE DE BROYAGE À NE PAS FAIRE ..................... 235

• Le Bois Jaune ............................ 123 • Bleus et Rouges ©Damour ....... 126 • Boisson Rafraîchissante ............ 149 • Le Bleu dit “Oiseau Bleu” .......... 150 • La Bourrache ............................. 152

• Les Feuilles du Noyer .................... 346 • Cônes d’Aulne Glutineux ............... 348

• L’Indigo à partir de Persicaire ....... 240

• Le Noir D’Écorce ............................ 350

• Le Pastel 3 méthodes d’extraction 248

• La Rose Trémière ........................... 354

• Purification des Indigos ................ 258

• Le Bleu de la Rose Trémière .......... 358

• Récupération de Fleurées Minute . 270 • L’Indigofera Feuilles Moulues ....... 276

AIRE UN EXTRAIT ............... 120

• Les Feuilles du Myrte, d’Eucalyptus et de Neem ..................................... 342

• La Fougère des Montagnes ........... 284

L

’EFFET DE “SOLUTION TAMPON” ....... 363

• Le Delphinium Cultivars ............... 286

• L’Orange du Coreopsis .................. 364

• Le Delphinium de Montagne ........ 288

• L’Œillet d’Inde ............................... 366

• Le Vert de Delphinium .................. 290

• L’Aluminage en Image .................. 370

L

• Le Souci ......................................... 372

E BROYAGE DE PIGMENT ULTRA FIN À SEC .................... 292

• Le Coquelicot Frais ........................ 294

• Le Rouge de Potentille .................. 374

L

A CUISSON À L’ÉTUVÉ ................................. 376

• L'Ortie, Le Frêne et Le Rumex .. 154

• Le Coquelicot Séché ...................... 300

• La Grande Ortie ........................ 156

L

• Fleurs de Magnolia ........................ 380

• Le Frêne ..................................... 161

• La Laque de Bouleau ..................... 306

• Le Bleuet ........................................ 384

• Le Campêche ............................. 162

E BROYAGE HUMIDE DE COCHENILLE ................. 202

R L L

E BROYAGE À SEC DES PIGMENTS .................... 204

L

• Godets de Colorants .................. 158

• Le Bois du Brésil ....................... 172

L L L

A COCHENILLE ....................... 180

• Genêt Bois Jaune & Camomille 208 E BROYAGE DU PIGMENT DU GENÊT ............................. 210

L

• La Gaude ................................... 212 • Le Vert de Vessie du Nerprun ... 218

E SÉCHAGE DES LAQUES FILTRÉES ........... 304

ÉCUPÉRATION DES LAQUES EN PIGMENT .... 307

A Garance ...................................... 308 A Garancine ................................... 321

ES LAQUES CHOSES À ÉVITER .................... 323

• Encre de Garance Orange .............. 325 • Les Mélanges de Garance .............. 328

C

HOSES À NE PAS FAIRE AVEC LES ENCRES ................... 330

• Le Sophora ..................................... 332

• L’Hypericum dit Millepertuis ... 222

• L’Écorce de Bourdaine .................. 334

• L’Orange de Millepertuis .......... 227

• L’Écorce de Chêne, de Bouleau, de Nerprun et de Grenade ............. 338

• Le Brou de Noix ............................. 228

• L’Églantier des Chiens ................... 382 • La Luzerne ..................................... 394

E

XTRAIRE LE COLORANT D’UN VÉGÉTAL EN POUDRE .. 396

• Le Noir Absolu de Busserole ......... 400 • La Gentiane ................................... 404 • L’Aigremoine Eupatoire ................ 408

C L G B I A

ONCLUSION .............................. 412

ISTE DE PLANTES QUI SONT BLEUES ................... 414 LOSSAIRE .................................. 415 IBLIOGRAPHIE ET FOURNISSEURS .................. 416

NDEX ............................................ 418 UTRES LIVRES DE L’AUTEUR ............. 421


Cultivars de végétaux de chez https://www.galke.com

De gauche à droite : ortie, œillet d'Inde, aulne glutineux, bleuet entier, souci, bleuet en vrac


'LJLWDOO\ VLJQHG E\ 'DYLG 'DPRXU 5HDVRQ , DP WKH DXWKRU RI WKLV GRFXPHQW 'DWH


DAVID DAMOUR

COLORANTS ENCRES & PIGMENTS DES VÉGÉTAUX

+ 30 RECETTES INDISPENSABLES DE PEINTURES

ÉDITIONS DAVID DAMOUR


COPYRIGHT

AVERTISSEMENT

PigmentsRecettes® est un acronyme que j'ai créé en 2008, il renvoie à 2 sites internet consultables à ces adresses : https://pigmentsrecettes.com Site Privé de mes livres : http://pigmentsrecettes.fr Nom d'utilisateur : sitedulivre Mot de passe : rkK8U$p&fVAj Email : contact@pigmentsrecettes.com

Malgré les ~5000 heures de travail et le soin apporté à la correction des erreurs : des fautes d’orthographe, de grammaire et des coquilles ce sont glissées dans cet ouvrage, si vous me les faites remarquer par email à contact@pigmentsrecettes.com, je les corrigerais et je pourrais ainsi améliorer les futurs tirages, merci. J'ai tenu à vous transmettre les 2045 photos de cet ouvrage sur support numérique DVD plus 2044 autres nouvelles pour aller plus avant dans l'étude, car en dépit du soin apporté à l'impression, il est impossible de retranscrire sur papier la beauté des colorants et des pigments. Je tiens à préciser qu'aucune photo n'a été retouchée hormis la luminosité.

Twitter®: PigmentRecettes Facebook®: PigmentsRecettesDavid https://www.facebook.com/ TroisiemeLivreDavidDamour Illustrations sur Dribbble : https://dribbble.com/damour

Sophora

Rédaction, Écriture du livre, Design, Conception Graphique, photographies et Illustrations ©2018 David Damour Ce livre contient environ 2041 photos et illustrations uniques et originales + 2005 nouvelles photos sur le DVD, toutes sous copyright ©2018 David Damour. Pour les 3 autres photos empruntées sur Wikipédia, je stipule sous celle-ci le nom de leurs auteurs respectifs.

AVERTISSEMENT

Aucune responsabilité ne sera assumée par l’auteur pour toutes les blessures et tous les dommages aux personnes ou aux biens et ne pourra être perçue comme une question de responsabilité de la part des produits, des fournisseurs, de négligence ou autre, ou de l’utilisation ou de l’exploitation de toutes les méthodes, produits, instructions ou recettes contenus dans ce livre.

Dépôt légal Janvier 2019


PRÉFACE

La nature est généreuse, elle nous offre des végétaux dont nous extrayons de nombreux principes actifs et colorants qui servent l'humanité. Les plantes permettent de se nourrir, de conserver un bon état de santé, de se guérir grâce aux médicaments, mais la richesse du monde végétal ne s'arrête pas là, il fournit aux peintres et à tous ceux qui aime les couleurs, une palette de teintes plus belles les unes que les autres, toutefois pour les découvrir il faut s'y atteler et c'est pourquoi je me suis immergé dans cet univers, afin d'expérimenter par moimême, les plus beaux colorants, pour ensuite les partager avec vous. Vous pourrez utiliser tous ces colorants naturels dans vos oeuvres, car l'utilisation des végétaux est ce qu'il y a de plus simple : on mélange avec de l'eau et un peu d'alcool quelques feuilles ou racines, on attend quelques heures (macération), on chauffe (décoction) ou l'inverse au four à micro-onde et l'on obtient un colorant pur, commence alors un travail : • d'amélioration (ajout de métal : alumine, fer, cuivre, etc..) • d'adaptation de ces matières colorantes afin de les ajuster à notre convenance (ajout de charge pour les rendre opaques, modulateur de teinte, etc..) • de liaison avec le liant le plus adéquat en ayant soin de réctifier son pH Tous ces adjuvants permettent de donner vivacité et robustesse aux colorants. Je vous livre dans cet ouvrage les expérimentations que j'ai réalisées entre le mois de mars et le mois de novembre 2018, j'ai fait un choix parmi les végétaux, orientés vers la peinture exclusivement, en fonction des plus colorants, mais ceux-ci servent également à teindre les tissus, il suffit de les plonger dans les jus colorés avec un mordant, pour aussitôt obtenir une teinture. Souvent il faut planter pour pouvoir recueillir, car certains végétaux sont introuvables dans le commerce, ainsi nous devons nous adapter aux saisons de plantation et de floraison. La richesse du monde végétal est telle qu'un seul ouvrage ne sera pas suffisant, j'ai seulement traité une petite moitié des "super colorants" et des végétaux que l'on peut trouver. Peut-être écrirais-je un autre livre sur le sujet, si celui-ci trouve son lectorat et si je parvient à planter et à récolter. Je ne me suis inspiré d'aucuns livres sur le sujet, j'ai seulement lu avant de commencer mes expérimentations, le magnifique livre de Karin Delaunay-Delfs "Teintures naturelles", cet excellent ouvrage m'a permit de sauter le pas, toutefois il n'est orienté que pour la teinture, j'ai du tout apprendre in situ à l'atelier avec les plantes, les fleurs, les écorces, les feuilles, les racines, les pétales, etc... La matière est le ciment de la créativité. Pensez-vous que Véronèse, Rubens ou plus proche de nous, Gerhard Richter, auraient peins d'aussi belles oeuvres, s'il n'avaient pas été les chefs d'orchestre de leur palette et de leurs matières ? je sais bien que non, et quel meilleur moyen de les connaître que de les créer soi-même. C'est le moteur de ce troisième livre : donner aux peintres un élan, un point de départ, pour qu'ils puissent facilement créer eux-mêmes, leurs liants, encres, pigments et peintures", en utilisant "leurs teintes" et non celles de certains fabricants et fournisseurs qui ne pensent qu'au profit ou à l'effet de mode![0]. Alors, à "vos encres", à "vos pigments", à "vos liants", en somme avec ce livre appropriez-vous votre liberté coloristique et picturale et soyez l'artisan de votre palette, l'artisan de votre créativité ;-) À ma mère, Colette, pour son éternel soutien...


Un professeur transmet son savoir. Un bon professeur partage également ses erreurs, car elles servent l'innovation, en empruntant deux voies au lieu d'une seule.


AIDE À LA LECTURE DE CE LIVRE

J’ai écrit cet ouvrage dans un format facilement manipulable, pour que vous puissiez l'emporter partout avec vous. Les numéros des recettes correspondent à l’ordre original dans mon livre de recette, il ne suit aucune logique sinon temporelle. J'ai décliné les recettes sous forme de fiches pratiques, elles permettent d’englober d’un coup d’oeil l’essentiel de chaque formulation. Ce livre est la somme de mes toutes dernières recherches de peintures indispensables ainsi que de liants de base que j’ai testés, mis au point ou formulés depuis 1991, date à laquelle j’ai commencé mes recherches sur les peintures du XXIe siècle: pour un panel de recettes plus exhaustif voir mes deux premiers livres. Chaque fiche se compose de 5 points clés : 1. La Composition de la Peinture (quantités et volumes) 2. Les Photos des Matières (pour identifier rapidement) 3. La Préparation de la Recette (étapes et modes opératoires) 4. Les Trucs & Astuces de la Recette (informations essentielles) 5. Les Précautions d’Usage (remarques importantes et toxicologie) Je profite de cette occasion pour partager avec vous dans cet ouvrage : • Mes recherches les plus récentes, mais aussi les plus basiques. • Les toutes dernières peintures et vernis que j'ai mis au point. • La confection de 70 encres et pigments à partir de végétaux et d'animaux. Je vous parle du “laquage des colorants en pigment” comme vous ne l'avez jamais vu dans un livre, ainsi que de la fabrication d'encres vives et lumineuses, ce sont mes tous derniers travaux de l'année 2018. Je me suis focalisé sur les matières du peintre les plus importantes, pour voir ainsi qu'elles seraient les plus redondantes, pour simplifier en quelque sorte, afin de faire des peintures plus aisément et surtout plus rapidement, sans sacrifier la qualité, afin de consacrer plus de temps à la création. La colle de peau et celle de poisson revient souvent. Si vous le pouvez, lisez la conclusion après avoir découvert le livre en entier, merci. Je vous souhaite autant de plaisir, à découvrir, à utiliser et à lire ce livre que j’en ai eu à l’écrire. David Damour le 14 novembre 2018. Je souhaite vous faire découvrir un très beau livre pour aller plus avant dans l'étude, je l'ai découvert à la fin de l'écriture de ce livre, son titre est : "Connaissance des teintures végétales " d'Éric Figue-Henric. Ed.Dessain et Tolra. 1980. 143 pages, ISBN 978-2249270581. Vous le trouverez en très bon état sur internet, car il n'est plus publié, mais il est d'une superbe complémentarité pour mon livre, qui traite des colorants et des pigments "pour la peinture", alors que celui-ci vous parlera magnifiquement "de la teinture", avec plus de 100 colorants naturels.


Ce bleu n 'a pas rési sté au sole seulemen il t la partie saturé

Ces bleus en lavis n'ont pas résistés

au soleil

Ce bleu saturé a résisté en partie au soleil

Ce violet est devenu bleu et il a résisté au soleil

Ce

sisté au

pas ré bleu n'a

soleil

Bien que je connaisse déjà la réponse j'ai voulu faire des tests de bleus végétaux durant 31 jours en plein soleil en août-septembre 2018. Les teintes les plus saturées et les plus foncées (3 couches en ton sur ton) ont tenues, les lavis non! Pour une résistance accrue, il faut chauffer durant 2 heures à 190°C le colorant avec 10% de sépiolite dans une casserole en Pyrex ou dans un four à moufle ou alors utiliser des liants à base de gomme laque, de résine SEBS, avec des HALS soit des anti UV.


LA PROTECTION DES MATIÈRES COLORÉES Avant toute chose, il faut savoir que seulement 5% des ultraviolets du soleil parviennent jusqu’à nous, ces 5% se décomposent en 98% d’U.V.A et en 2% d’U.V.B. [40] Le problème de la tenue à la lumière des colorants et des pigments a toujours été le plus grand écueil en peinture, ainsi, peu de colorant résistent aux rayons U.V du soleil, au bout de 15, 20 voir 50 ans les teintes finissent par se transformer, même les oxydes de fer, le cinabre, la garance, finiront par perdre un peu de leur vivacité s’ils sont exposés aux rayons directs du soleil, c'est pourquoi nous devons mettre en place des stratégies et utiliser encapsulation, liants et vernis pour les protéger et veiller à renouveler ceux-ci, car bien plus que la solidité des matières colorantes, c’est la solidité et la qualité des charges, des substrats, des liants et des vernis qui doit être notre préoccupation première et à ce propos j’ai formulé un liant/ vernis anti U.V.A-B, je l'ai validé au moment du bouclage de ce livre, je vous ai communiqué une recette de base que vous pourrez améliorer. Nous sommes au XXIe siècle, en 2018, ainsi nos liants et nos pigments sont beaucoup plus stables et beaucoup plus solides qu’à n’importe quelle époque, pourquoi ? Tout simplement parce que nous vivons un vrai âge d’or : l’état des connaissances est arrivé à un point jamais inégalé, l’industrie a inventé des liants et des matières colorées plus résistantes, mais il faut les connaître pour penser à les utiliser. L’éventail des possibilités pour le peintre de créer et d’utiliser des pigments plus stables est plus grand en 2018, qu’à toute autre époque, de ce fait je me suis posé la question du pourquoi de la stabilité à la lumière des pigments de plusieurs peuplades et j’en ai ressorti des généralités et quelques spécificités : • L’utilisation de matériaux hôtes permet de donner aux matières les plus fragiles comme une coque, une carapace contre les brutalités des agents acides et alcalins ainsi qu’envers les U.V, toutefois le fait d’incorporer une charge rend les matières plus claires, voir le bleu maya par exemple, il faudra veiller à ne pas trop en ajouter. • Nous savons à présent que la sépiolite et la palygorskite sont constituées de telles manières qu’elles enferment les particules de colorants dans des tubes (canaux ou canules), et de ce fait, elles les protègent de la lumière et des rayons du soleil (U.V). • Les liants modernes viennent en renfort des pigments naturels et ils permettent de protéger comme dans une gangue le pigment afin de le conserver stable et inchangé pour très longtemps. • Il faut savoir que l’on n’expose pas les œuvres d’art directement au soleil, ce serait très préjudiciable, une peinture n’est pas faite, pour les peintures aqueuses et les peintures de chevalet s’entend, pour être exposées dans des conditions hostiles, il n’y a qu’à voir les enluminures pour s’en convaincre, celles-ci sont conservées dans des livres à l’abri de la lumière, de l’oxygène et des agents extérieurs, de plus, lorsqu'elles sont exposées, c'est uniquement dans la pénombre. • Il existe des résines et des matières que l’on nomme des capteurs de radicaux ou antioxydants, qui protègent efficacement tous les revêtements picturaux intrinsèquement et extérieurement, cependant il faut les renouveler, car ceux-ci sont consommés durant leur action protectrice. [1] [40] • Nous pouvons également utiliser des absorbeurs d’U.V (UVAs) qui ont l’avantage de ne pas être consommés lorsqu’ils exercent leur action protectrice, en effet, ils ne sont pas détruits par les rayonnements : ils passent d’un état excité pour revenir à leur état fondamental par désexcitation thermique. [1] [40] • Ainsi c’est un binôme qui permet une protection durable et effective des matières colorées, d’ailleurs ces matériaux sont vendus mélangés. Le seul inconvénient c’est qu’ils sont presque tous en phase solvant ; toutefois, il existe 2 références comme Tinuvin® 5333— DW et Hostanox® pour peintures aqueuses. Le plus ardu sera de trouver au détail, ces constituants de base afin de confectionner des vernis originaux. [40]


10

PIGMENTS DES VÉGÉTAUX ET DES ANIMAUX

Les tout premiers pigments que j'ai fabriqués en mars 2018 : la rosette et la cochenille, puis le campêche et la garance et quelques jaunes (nerprun, bruyère, tanaisie, gaude, camomille, persil, genêt) ©2018 David Damour

Voici ce qu'il se produit si le pigment est mis en pot à ras bord, alors qu'il n'est pas totalement sec : lorsqu'on ouvre le pot, ici du jaune de nerprun, en séchant, le pigment augmente de volume et il finit par exploser hors du pot, c'est surprenant! C'est pourquoi il faut toujours laisser les pots ouverts après les avoir remplis, pour laisser l'humidité s'évaporer au moins 7 jours.


11

PIGMENTS DES VÉGÉTAUX ET DES ANIMAUX

43 pigments faits à partir de végétaux et d'animaux que j'ai fabriqués de mars à aout 2018, je n'ai eu les bleus d'indigos qu'à la fin du livre, début octobre 2018. Les pigments donnent des tons pastel, mais dès qu'on les broie, ils reprennent des couleurs, alors que les encres donnent des teintes très vives. Voir sur le DVD en détail.


12

OUTILS ET MATÉRIELS DE BASE

Entonnoir d'un litre

Mortier en fer-fonte et Masque

Bol du Mixeur À couteaux Mixeur "Magic-Bullet"

Mixeur à effet vortex

Mixeur À couteaux

Filtres en papier et étamine

Plaque électrique et casserole Four à micro-onde pour des décoctions modernes très rapides

Mortier en agate

Mortier en porcelaine

Mortier en verre pour les mélanges


13

MATÉRIELS DE BASE

Nécessaire pour broyer les matières

Étamines diverses et mortiers avec bas de soie pour tamiser

Cuillère spatule de 20 cm

Étamine en fer bocaux et sous-verre de protection

PH mètre

Pipette de 10 ml pour remplacer les seringues Marbre et molette en granite : ce sont les deux seuls outils valables pour utiliser les minéraux naturels

Bécher gradué


14

MATIÈRES CHIMIQUES INDISPENSABLES

Fer naturel = acétate de fer = rouille, sulfate de fer et sulfate de cuivre

Solutions aqueuses à 10% des matières chimiques avec lesquelles on fait des encres et des pigments, de gauche à droite : Bisulfate de sodium, acide citrique, acétate de sodium, alun, 2 flacons de sulfate d'alumine à 10% et à 20%, carbonate de sodium et eau de chaux.

Nécessaire pour faire des pigments : Pipette, entonnoir, bécher, ballon, pH-mètre, cuillère, eau distillée en 5 litres achetés en pharmacie, charges et solutés de sels métalliques.


SUPPORTS - NÉCESSAIRE À PEINDRE - BOCAUX

15

J’ai évoqué les supports dans mes deux premiers livres, mais je n’ai pas assez insisté sur le choix des papiers, car ils sont la base même de l’œuvre et encore plus avec les colorants et les encres, profondément incrustées dans ses interstices. On a tendance à choisir le papier comme premier support, ne serait-ce que pour faire une esquisse, mais le problème du papier est sa composition intrinsèque, il est constitué à 100 % de lignine pour 90 % des papiers du marché mondial, c’est pourquoi il faudra s’efforcer de choisir idéalement et préférablement des papiers 100 % coton, chanvre, bambou, etc.. constitués de matières végétales comme

le coton, le lin, la ramie (ortie de Chine), le chanvre (l'un des meilleurs supports qui existent en feuilles A1), le bambou, etc. avec le moins de lignine possible, car elle est bien trop instable à long terme, elle finit par partir en poussière, très rapidement : en définitive le papier moderne n’est pas le meilleur support, pour ne pas dire le pire, s’il n’a pas été choisi à base de fibres longues et naturelles. Sinon vous avez le parchemin et autre peau d'animaux, si vous n'êtes pas végan. Vous avez également l'aluminium en très fine plaque, très légère, qui constitue le support le plus inerte une fois préparé. Il faudrait créer des papiers composites modernes et stables, pourquoi pas à base de polymères naturels, tout est possible, au vu de l'état des connaissances accrues des matériaux en 2018. Personnellement j'utilise pour tous mes travaux polaires ou non, du bois, de la toile fine de coton, de la toile de lin moyenne et de la toile de chanvre sergé, que je prépare, et surtout j'utilise des papiers "pur chiffon" pour les travaux les plus précieux. Pochette pour le matériel de Les papiers fabriqués à "100 % de lignine" seront encollés par tapobase : Gommes, Crayons et plumes, tage avec une brosse ronde et deux pinceaux et spalters. fines couches du liant/assiette sans pigment de la page 62, veiller à bien faire pénétrer, cela permet en quelque sorte de déposer comme un film séparateur pour un éventuel transfert du papier vers un nouveau support (pour une toile on dit rentoilage). Une chose est sure, les restaurateurs du futur auront un travail incommensurable ! Voir mes 2 autres livres pour une liste plus exhaustive de supports.

Bocaux et bouteilles vides en verre de

30 ml à 1 litre

Bocaux pour la conservation des pigments, des encres et des peintures : je me fournis chez MCM et chez Juvasa : ce dernier est rapide et pas cher, toutefois 2 fois ils ont livrés la moitié des couvercles! cependant, ils m’ont renvoyés les couvercles manquants, ils ont un service après-vente très efficace.


16

LISTE DES INDICES DE RÉFRACTION DES MATIÈRES 3.0 • Air : 1.000 292 6 • Acétone ~ 1.36 • Acrylique ~ 1.49 • Aegyrine ~ 1.760 à 1.805 • Albumine ~ 1.35 à 1.39 • Alcool ~ 1.329 • Alcool Éthylique ~ 1.36 • Alkyde/Mélamine (75/25) 1.55 • Ambre ~ 1.546 • Anhydrite ~ 1.570 à 1.614 • Aquazol 200 ~ 1.52 • Argent ~ 0.180 • Argile 1.65 à 1,80 • Azurite ~ 1.730 à 1.85 • Baume du Canada ~ 1.53 à 1.55 • Baume de Venise ~ à 20°C ~ 1,5193 • Bitume ~ 1.635 • Blanc d'Alumine ~ 1.50 à 1.56 • Blanc de Barytine ~ 1.636 • Blanc de Lithopone 30 % ~ 1.84 • Blanc de Plomb ~ 1.94 à 2.10 • Blanc de Titane Rutile ~ 2.71 • Blanc de Titane Anatase ~ 2.42 • Blanc de Zinc ~ 2.01 • Blanc de Zirconium ~ 2.40 • Bleu Céruléum ~ 1.84 • Bleu de Cobalt ~ 1.74 • Bleu de Manganèse ~ 1.65 • Bleu de Prusse ~ 1.56 • Bleu Égyptien ~ 1.63 • Bleu Lapis-lazuli et Outremer ~ 1.5 • Bleu de Phtalocyanine ~ 1.5 à 1.7 • Bronze ~ 1.18 • Brun de Manganèse ~ 1.9 à 2.1 • Bruns à phase Spinelle ~ 2 à 2,2 • Brun Van Dyck ~ 1.62 - 1.69 • Calcite ~ 1.486 • Caoutchouc ~ 1.5191 • Carbonate de Calcium 1.63 • Carbonate de magnésium ~ 1.509 - 1.700 • Carmin de Cochenille ~ 3.0 • Cendre bleue ~ 1,73 à 1.838 • Chrysocolle ~ 1,575 à 1,598 • Chrome ~ 2.97 • Cinabre ~ 2,819 à 3,146 • Cire d’abeille à 74 °C ~ 1.442 • Colophane ~ 1.525 • Copal du Congo ~ 1.545 • Copal de Manille ~ 1.544 • Craie ~ 1,48 à 1,60 selon la variété • Crocoïte ~ 2,31 à 2,66 • Cuivre ~ 1.10 • Cyclomethicone D4 et D5 ~ 1.394 • Détrempe au blanc d'œuf ~ 1.346 • Diamant ~ 2.42 à 2.75 • Dioptase ~ 1.64 à 1.71

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Dolomite ~ 1.503 Eau ~ 1.3330 Épidote ~ 1.715 à 1.797 Essence d'Aspic ~ 1,47 Essence de Térébenthine ~ 1.46 à 1.48 Éthanol ~ 1.3 Fe2O3 ~ 2.4 Garance ~ 1.8 Glycérine ~ 1.473 Gœthite ~ 2.10 à 2.40 Gomme Arabique en solution ~ 1.344 Gomme-Gutte ~ 1.58 à 1.59 Gomme-Laque ~ 1.513 à 1.516 Glauconite ~ 1.62 Graphite ~ 2.70 Gris de Mels ~ 1.85 Guanine ~ 1.85 Hématite ~ 1,9 à 2,9 selon la variété Huile de carthame ~ 1.476 à 1.4810 Huile de Lin ~ 1.484 Huile de Noix ~ 1.480 Huile d’Œillette ~ 1.477 Huile de Ricin ~ 1.479 Huile de Soja ~ 1.48 Huile de Tung ~ 1.513 à 1.522 Hydroxyde d'Aluminium ~ 1,568 à 1,587 Indigo ~ 1.49 à 1.52 Ivoire ~ 1.540 Jarosite ~ 1.713 à 1.850 Jaspe ~ 2 à 2,2 Jaune de Baryum ~ 1.96 Jaune de Bismuth-Vanad ~ 1,9 à 2,4 Jaune de Cadmium ~ 2.35 à 2.5 Jaune de Chrome ~ 2.2 à 2.6 Jaune de Cobalt ~ 1.70 à 1.75 Jaune Indien naturel ~ 1.67 Jaune Indien Synthétique ~ 1.69 Jaune de Mars ~ 1.5 Jaune de Naples ~ 2,0 à 2.3 Jaune de plomb étain ~ 1.9 à 2.1 Jaune de Praséodyme ~ 2 à 2.1 Jaune de Pridérite ~ 2 à 2.1 Jaune de Strontiane ~ 1.92 à 2.01 Jaune de Titane Nickel ~ 2 à 2.1 Jaune de Zinc ~ 1,84 à 2,01 Kaolin ~ 1.55-1.56 Klucel ~ 1.337 Lanoline ou Suintine ~ 1,478-1,482 Magnétite Noire ~ 2.42 Malachite ~ 1.65 à 1.90 Massicot ~ 2.52 à 2.62 Mercure ~ 1.62 Méthanol ~ 1.329 Mica ~ 1.60 Minium ou Mine Orange ~2.40 à 2.42 Noir de Fumée ~ 1.9 à 2.25


LISTE DES INDICES DE RÉFRACTION DES MATIÈRES 3.0

17

L'Indice de Réfraction = IR est représenté par "n", il est comparé à celui de l'air, ainsi il permet de connaître les propriétés d'opacité et de transparence d'un pigment, d'un colorant, d'une résine, d'un solvant, en fait de toutes les matières. Plus l'Indice de Réfraction de la matière colorée est proche de celui du liant donc plus l'écart est petit, plus la matière est transparente dans celui-ci. Une matière très opaque verra donc son IR très éloigné de celui du liant et cela, quelle que soit sa nature. De plus, + la différence est grande entre l’Indice de réfraction du pigment et celui du milieu dans lequel il est dispersé, plus la diffusion de la lumière est intense. L’angle de réfraction par rapport à l’angle d’incidence dans l’air est appelé l’Indice de réfraction, c'est ce qui fait qu’un bâton semble fléchir et ne plus être droit, quand nous l’introduisons dans l’eau. Nous voici encore en présence d'un binôme, car l'indice de réfraction est toujours comparé à celui d'une autre matière, jamais seul : celui d'un pigment par rapport à celui de son liant ou dans l'air, et ainsi de suite... https://www.cis.rit.edu/class/simg712-90/homework/ss3-712-90-20042.pdf • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Noir de Lampe ~ 2.1 Noir de Manganèse ~ 1.9 à 2.1 Noir de Spinelle ~ 2.5 Noir de Vigne ~ 2.3 Noir d’Ivoire ~ 2.5 Noir Oxyde de Fer ~ 1.9 à 2.1 Nylon ~ 1.53 Ocre Jaune ~ 2.0 à 2.40 Ocre Rouge ~ 2.75 à 2.95 Onyx ~ 1.486 Or ~ 0.47 Orange d’Isoindole ~ 1.7 Orange de mars ~ 1.50 Orange de Molybdène ~ 2.55 Orange de Paliotol ~ 1.71 Orange de Titane ~ 2.5 Orpiment ~ 2.4 à 3.1 Oxyde d’Antimoine ~ 2.09 à 2.29 Oxydant Soja Alkyde ~ 1.52 à 1.53 Oxyde de Cuivre ~ 2.705 Oxyde de Fer ~ 2.918 Oxyde de Zinc 2.02 Plâtre 1.53 - 1.62 Quartz ~ 1.543 à 1.64 Réalgar ~ 2.46 à 2.61 Résine d’Acétate de Vinyle 1.47 Résine de Butadiène Styrène 1.53 Résine Dammar ~ 1.515 Résine Laropal K80 ~ 1.529 Résine Mastic ~ 1.536 Résine MS2A ~ 1,505 Résine Polyuréthane ~ 1.50 Résine Regalrez 1094 ~ 1.519 Résine Vinyle ~ 1.48 Rouge de Cadmium ~ 2.64 à 2.77 Rouge de Cerium PR 265 ~ 2,7 Rouge de Molybdène ~ 2.55 Rouge Outremer ~ 1.5 Rouge de Plomb ~ 2.42 Rouge de Pouzzoles ~ 2.5 Sanitobre ~ 2.0 à 2.2 Sépiolite ~ 1.520 à 1.530

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Shellsol® T ~ 1.4240 – 1.4310 Shellsol® D70 ~ 1,4300 à 1,4500 Shellsol® D40 ~ 1,4250 à 1,4360 Shellsol® A ~1.4950 – 1,5040 Sidérite ~ 1.57 à 1.78 Silicate de Magnésium 1.65 Silice ~ 1.45 à 1.49 Smalt ~ 1.46 à 1.55 Soufre ~ 1.960 Spinelles Synthétiques ~ 1.730 Spinelles Naturels ~ 1.715 à 1.725 Sulfates, d'aluminium, etc.. 1,49-1,50 Talc ~ 1.57 à 1.60 Térébenthine de Venise ~ 1.530 Terre Ardennaise ~ 1,80 Terre de diatomées 1.45 Terre de Sienne ~ 1.87 à 2.17 Terre de Sienne brûlée ~ 2.39 Terre d’Ombre Calcinée ~ 2.3 Terre d’Ombre Nature ~ 1.87 à 2.17 Terre Verte ~ 1.50 à 1.70 Terre Verte de Vérone ~ 1,68 Vermillon 2.81 à 3.15 Vernis en général ~ 1.52 Verre ~ 1.51714 Vert de Barytine ~ 1.8 Vert de Cobalt ~ 1.94 - 2.00 Vert-de-gris ~ 1.55 à 1,9 Vert de zinc ~ 1.7 Vert émeraude ~ 1.9 à 1.95 Vert Oxyde de Chrome ~ 2.55 Vert Phtalocyanine ~ 1.7 Violet de Cobalt ~ 1.7 à 1.9 Violet de Manganèse ~ 1.8 Violet de Mars ~ 1.7 Violet d’outremer ~ 1.5 Vivianite ~ 1.580 Volkonskoïte Cr203 < 15% ~ 1.7 - 1.9 Volkonskoïte Cr203> 30 % ~ 2.45 Zinc sulfure ~ 2.37 Zirconium ~ 2.2


18

LE PH MÈTRE : UN OUTIL INDISPENSABLE

PH-METRE AVEC CALIBRATION AUTOMATIQUE.

Privilégiez un modèle professionnel à tout autre, c'est une fausse économie de prendre un modèle simple, car celui-ci dispose également d'un thermomètre, car c'est très important pour connaître la stabilité d'un pH, de plus il est totalement étanche. Le modèle automatique AD11 d’Adwa® nécessite pour son étalonnage d’appuyer sur le bouton "Set", de le plonger dans une solution tampon à pH4 puis de le plonger dans une solution à ph 7 ; de plus il ne se dérègle pas aussi vite que les pH-mètres pas chers. Prendre le pH d'une matière demande peu de temps, 30 secondes. Pensez à bien rincer et à garder la sonde humide du pH-mètre. J'ai étalonné le mien, une seule fois au début, depuis que je l'ai, en 3 ans. Pour vérifier sa justesse, je le plonge dans de l'eau à pH 7 que j'ai mis de côté pour cela, mais j'ai également une solution tampon à pH 7. Éviter d'utiliser des bandelettes pH, elles se periment très vite et elles ne sont pas du tout précise, alors qu'un vrai pH-mètre électronique, oui.

Utilisez le pH-mètre, puis lavez-le à l'eau savonneuse avec un petit pinceau, et rincez-le sous un doux filet d'eau tiède, ne pas le sécher, car la sonde doit garder une certaine humidité.

SUBSTANCES BASIQUES À ~20°C Soude

14

Carbonate de potassium 10 g / 100g d'eau distillée

12.5

Eau de Chaux

12.4

Liant caséine base

10 à 12

Carbonate de sodium 10 g/ 100g d'eau distillée

10,8-11

Triethanolamine

10,3

Ammoniaque solution 10%

9

Eau de mer

7,9 à 8,3

Eau camphrée

7,4-8,1

Eau de montagne

8

Acétate de sodium à 10%

7,4

Chlorure de sodium = Sel

7 = Neutre

Eau distillée pure*

5,8 ~ 7,0

Salive humaine

6,5 à 7,4

Pluie acide Vérifiez l'eau de pluie

< 5,6

Acétate de Fer Rouille

5,4

Urine et Urée

~5 et ~7

alun 6 g + 90 g d'eau

3,3

Vinaigre blanc

2,5

Sulfate d'alumine 16 g dans 100 g d'eau 16 g dans 80 g d'eau

3,1 2,1

Jus de citron

2

Acide Sulfurique

~ 1,6

Bisulfate de sodium à 10%

1,0

SUBSTANCES ACIDES À ~20°C pH de l'eau distillée à 26°C

pH 8.1 alcalin de l'eau déminéralisée


POURQUOI CONNAITRE LE pH EST IMPORTANT LE pH OU POTENTIEL HYDROGÈNE

Le potentiel hydrogène ou pH est une mesure de l’activité chimique des ions hydrogènes H+ en solution, notamment en solution aqueuse. Ces ions sont présents sous la forme d’ion oxonium. Le pH mesure l’acidité (le caractère acide d'un liquide) ou l’alcalinité (la basicité ou le caractère basique) d’une solution : Ainsi, dans un milieu aqueux à 25°C une solution de pH en dessous de 7 est dite acide. Plus son pH s’éloigne de 7 (diminue) et plus elle est acide. Une solution ayant un pH au-dessus de 7 est dite basique ou alcaline, car plus son pH s’éloigne de 7 (augmente) et plus elle est basique. Une solution de pH de valeur 7 est dite neutre*. Il existe ainsi 14 graduations depuis l’acidité la plus forte entre 0 et 6,99 jusqu’à l’alcalinité la plus forte, entre 7,1 et 14. Le pH est une mesure, comme le kilogramme ou le centimètre, afin de vous faire comprendre son importance, car celle-ci nous permet de savoir et de vérifier plusieurs choses : • de vérifier le caractère acide et alcalin • de déterminer comment obtenir un colorant, par exemple si avec de l’eau neutre à pH 7.0, un végétal donne un pH acide, cela veut dire que la plante est acide, je sais donc que je peux utiliser son contraire, soit une matière alcaline, de plus l'alun acidifie, et à la finale l'alcali remonte le pH : j’ai déduit cette règle de mes observations et il s’avère que dans la pratique cela se vérifie souvent, mais il y a des exceptions, la preuve pour extraire la cochenille rouge, cependant, nous avons une aide par où commencer et un point de départ auquel se raccrocher. • De reproduire une teinte à l’identique puisque l’on connaît à présent son pH de constitution, de plus nous n’avons nullement besoin de connaître les quantités a utilisé, seulement de savoir le pH, c’est très précis : pourquoi doser à la cuillère alors que nous avons un outil fiable comme le pH-mètre qui nous donne une mesure très précise. Si je vous dis je fais du bleu à pH 3,6 avec de l’hibiscus à 1:5 de pH 2,5, vous avez tout, vous savez que l’hibiscus pur et nature avec 5 fois d’eau distillée est à pH 2,5, il vous suffit de lui ajouter autant d’alcali (carbonate de sodium) au compte-

19

gouttes avec une pipette, pour remonter jusqu’à pH 3,6 pour obtenir du bleu, ainsi je n’ai pas besoin de vous dire combien vous devez ajouter d’alcali puisque je vous dis très précisément à quel pH le bleu se produit : à pH 3,6, ainsi vous pouvez de votre coté réitérer toutes mes expériences de la stabilité d’une matière, ainsi nous ne risquons pas, ou beaucoup moins d’endommager les supports sur lesquels nous peignons, si nous utilisons des colorants vers pH 7,0, car de nombreux papiers ont une réserve alcaline, il faut le prendre en compte et choisir vos papiers et supports en fonction : du 100% coton si possible. Le pH va de pair avec la température du liquide : il permet ainsi de déterminer à quelle température sera la teinte d’un colorant. J’ai parlé en détail dans mon second livre du pH des matières les plus importantes du peintre avec 60 photos à l’appui, je ne les ajouterais donc pas ici, par égard pour ceux qui ont mon second livre, toutefois je voulais ajouter ici ces quelques précisions, car vous avez été nombreux à me demander des précisions sur le pH, à ne pas prendre en compte cette valeur, et à ne pas avoir acheté de pH-mètre, vous vous en remettez alors dans ce cas au hasard. Comment transmettre autrement qu’en ayant une valeur fiable : je ne peux pas raisonnablement dire "ajouter 1/3 de cuillère de carbonate de soude et une cuillère d’alun" c’est bien trop approximatif et voilà pourquoi je lis souvent, "avec les colorants on obtient jamais la même teinte d’une plante à une autre, selon le sol, le soleil, etc.", si nous avons noté les valeurs d’acidité et d’alcalinité avec lesquels nous avons obtenu notre colorant, on arrive à refaire les mêmes teintes et nuances, en tout cas en peinture c’est ainsi que cela fonctionne, en teinture je ne pourrais le dire, car ce n’est pas le champ d'application ici. Si l’on utilise des mesures approximatives, alors le résultat le sera aussi et tout ce que vous communiquerez n’aura de valeur que pour vous, car vous seul savez comment vous êtes parvenu à ce résultat, non votre interlocuteur, alors qu'avec un pH-mètre vous obtenez une valeur précise que vous pouvez transmettre et réitérer, sinon ce n’est que de l’à peu près et du hasard pour ne pas dire du bricolage ;-) appelons un chat un chat.


20

MATIÈRES CHIMIQUES ET RECOMMANDATIONS

Les matières chimiques se présentent presque toutes en poudre ou en granulés blancs lorsqu'elles ne sont pas liquides sauf le sulfate de fer qui est vert et le sulfate de cuivre qui est bleu.

NOTA BENE

Verser la matière chimique sur le liquide, de l’eau froide ou à température ambiante, surtout, jamais le contraire : On ne verse pas de liquide sur une matière chimique en poudre, pour éviter tout choc thermique et projections dangereuses ainsi que crépitements et mini explosion ! Je vous conseille de toujours porter des lunettes lorsque vous manipulez des produits chimiques purs, les yeux sont trop fragiles pour pouvoir résister aux matières acides et alcalines, quelles qu’elles soient ; la peau peut se le permettre quelques minutes à la rigueur, mais pas l’organe de la vue, il est bien trop précieux ! Portez des gants et un masque dès qu’il existe un risque, voire une combinaison jetable = 2,75 € chez "mon-droguiste.com"

Il faut savoir que les alcalis font chauffer les solutions, ils sont exothermiques, alors que les acides font refroidir les solutions, on le sent très nettement lorsque l'on touche le récipient. On utilise des sels d’aluminium tels que le sulfate d’alumine et l’alun, et leurs dérivés, pour augmenter, vivifier, embellir, fortifier les colorants, pour leur donner résistance aux agents extérieurs et les protéger de la lumière dans une certaine mesure. On utilise également du magnésium, du fer, du cuivre et des tanins pour diversifier la palette et la faire varier à l'infini. L’ouverture des pores des végétaux est assurée par l’action de sels d'aluminium dit sels d'alun sur les "macéras" de colorant. Un autre avantage de l’action de ces sels métalliques est qu’en refroidissant, ils cristallisent en une surface protectrice plus ou moins transparente qui possède l'avantage de piéger les molécules de colorant, mais il donne également de la brillance à la teinte du pigment et à l'encre. L'alun et l'alumine, tous deux acides, permettent également de faire varier le pH afin de parachever la combinaison chimique


21

MATIÈRES CHIMIQUES ET RECOMMANDATIONS des différents éléments entre eux pour la fabrication d'encre puis de pigment en lui ajoutant un alcali (carbonate de sodium). Les matières chimiques ne sont pas anodines, même lorsqu’elles ne sont pas toxiques, elles ne doivent surtout jamais être avalées, ni respirées sur de longues périodes (8 heures) et c'est pourquoi il est judicieux de dissoudre l'alun et les autres matières dans de l'eau dès le début, ainsi vous éviterez d'éventuelles expositions pulvérulentes, puisque les matières seront sous la forme de soluté. Évitez également de respirer les vapeurs si vous faites cuire des acides et des alcalis dans vos décoctions : portez un masque. LE SULFATE D'ALUMINIUM E520 OU SULFATE D'ALUMINE N° CAS 10043-01-3. N° CAS : 1682812-9 pour la forme anhydre. De formule chimique Al2(SO4)3 pour la forme anhydre, Al2(SO4)3,18H2O pour le sulfate d'aluminium octadécahydrate. pH dilué Masse molaire Point de fusion Densité

~ 3,1 342,151 g/mol > 300°C 1,690 kg/cm3

Hydrosolubilité

825g/litre d'eau

Incompatibilités

Bases fortes et oxydants puissants

Le sulfate d'aluminium est utilisé comme base minérale pour fabriquer des pigments et des encres pures. Il est obtenu par la réaction d'hydroxyde d'aluminium, de bauxite ou de kaolin avec une quantité appropriée d'acide sulfurique, suivie d'une évaporation et de cristallisation. Il est plus dur que l'alun une fois le pigment sec : j'ai remarqué qu'il donne un

film satiné à brillant selon le végétal. Le sulfate d'aluminium est classé irritant, car il possède un pH acide. Phrase de Risque [8] GHS05-2, Provoque des lésions oculaires graves, comme tous les produits, mais dilué il n'est pas considéré comme toxique! L'ALUN DE POTASSIUM ANHYDRE OU SULFATE DOUBLE D'ALUMINIUM ET DE POTASSIUM Numéro Cas : 7784-24-9 L’Alun de Potassium anhydre de formule chimique KAl(SO4)2 est d’origine naturelle, mais il est également produit en faisant réagir de la bauxite avec de l’acide sulfurique et enfin avec du sulfate de potassium. Il se présente soit sous la forme d’une farine poudreuse, blanche et inodore soit en petits grains que l’on dissout dans l’eau tiède et que l’on conserve en flacon plein et bouché jusqu’au moment de l’utilisation. pH à 10% Point de fusion Point d’ébullition Masse volumique Solubilité dans l'eau Ethanol

~ 3.3 92°C 200°C 1.75 g/cm3 114 g/l soluble

Outre sa fonction de mordant et de fixateur pour faire de l'encre et des jus d'herbes, l'alun est utilisé comme agent durcisseur et comme astringent, on réalise également de la pâte à modeler avec celui-ci. Il est Ininflammable. Phrase de Risque de l'alun : H319 : Provoque une sévère irritation des yeux. LE CARBONATE DE SODIUM E500-E500I Numéro Cas : 497-19-8. Formule chimique CNa2O3 et Na2CO3. Le carbonate de sodium anhydre existe à


22

MATIÈRES CHIMIQUES ET RECOMMANDATIONS

l'état naturel sous la forme de natrite soit du Natron, mais on l'obtient à notre époque, en 2018, de deux façons, soit à partir de sel et de craie, un procédé nommé Solvay : en chauffant du bicarbonate de sodium à 100°C soit à partir d'extractions minières du natron. Ne pas confondre le carbonate de sodium avec le bicarbonate de soude ou avec la soude ellemême, car le carbonate de soude se situe vers pH 10 pur, il est plus fort que le bicarbonate et bien moins alcalin que la soude et surtout beaucoup moins dangereux, voir inoffensif utilisé dans de bonnes conditions, car il est absorbé par les voies respiratoires et les voies digestives, ainsi il est éliminé par l'organisme. pH à 10% Poids moléculaire Densité à 20°C Point de fusion Solubilité dans l'eau

10,8-11

106 g/mol 2.533 g/cm3 854°C 212 g/l

Il n'est pas fait pour être avalé. Le bicarbonate utilisé en pâtisserie est ingéré une fois cuit, il n'est donc plus dangereux, de plus il est utilisé à des quantités ne dépassant jamais les doses létales. Le carbonate de sodium n'est pas inflammable. On l’utilise pour réaliser le laquage et pour précipiter les laques de pigment, juste avant leur filtration, il se présente soit en poudre soit en cristaux de soude beaucoup moins dangereux que la soude caustique. J'ai utilisé du bicarbonate de soude alimentaire alors que j'étais en panne de carbonate de sodium, les pigments et les peintures furent les mêmes, je n'ai vu aucune différence dans la masse ni sous la molette! Phrase de Risque H319 : Provoque une sévère irritation des yeux. L'HYDROXYDE DE CALCIUM E526 DIT CHAUX ÉTEINTE ET L'EAU DE CHAUX Numéro Cas : 1305-62-0 De Formule brute : Ca(OH)2. C’est une matière alcaline forte pH 12,4, utilisée pour sa haute teneur en Ca (OH)². On l'utilise comme régulateur de pH, mais surtout comme révélateur pour l'indigo ou subs-

trat pour certains pigments comme la garance, le carmin Nacarat et tous les colorants nécessitants une matière alcaline comme support. Ce n'est pas ma matière préférée, car je me méfie des charges carbonatées en peinture, je leur préfère les silicates comme la sépiolite et je les remplace souvent par cette dernière, quitte à utiliser un autre alcali pour faire office de solution tampon. Si j'en parle, c'est parce qu'historiquement elle a sa place parmi les charges bien qu'à notre époque, en 2018, on puisse s'en passer et aussi la remplacer par d'autres matières plus pures, telles que du blanc d'huîtres cuit, de la nacre, mais aussi de la cendre de volcan et de la cendre d'os. pH en solution 20°C

12.4

Poids moléculaire

74.09 g/mol

Point de fusion

> 450°C

Densité relative

2.24 g/cm3

Hydrosolubilité

1.844 mg/l

Phrases de Risque : H315 : Provoque une irritation cutanée. H318 : Provoque des lésions oculaires graves. H335 : Peut irriter les voies respiratoires. CARBONATE DE POTASSIUM E501 DIT POTASSE ET SEL DE TARTRE Numéro Cas : 584-08-7 De Formule chimique : K2CO3 Pur à 99.85%. pH (à 20°C)

11.5 - 12.5

Masse moléculaire

138.21g/mol

Densité à 20°C

2.428g/cm3

Point de fusion

891°C

Solubilité dans l'eau

1120g/l

Le carbonate de potassium est un alcali, une base, qui permet de saponifier les cires pour faire la cera-colla, pour rehausser un pH trop acide et avec le sulfate d'alumine pour le laquage, pour réaliser la fusion chimique avec ses antagonistes acides. Je l’utilise également pour augmenter le pH des solutions.


23

MATIÈRES CHIMIQUES ET RECOMMANDATIONS L'ACÉTATE DE SODIUM ANHYDRE E262I OU SEL SODIQUE DE L'ACIDE ACÉTIQUE Numéro Cas : 6131-90-4 Formule Chimique : NaCH3COO C'est le produit de la réaction d'une solution d'acide acétique de formule CH3-COOH et de soude NaOH. pH à 5% dans l'eau

~ 7.5 - 9.0

Solubilité

Eau ~ 500g/litre Ethanol ~ 52g/ litre

T° ébullition

58°C

Poids moléculaire

136,08 g/mol

Masse volumique 20°C

1.45 g/cm3

T° d'autoinflammation

607 °C

Point d’éclair coupe fermée

> 250 °C

On peut le dissoudre dans l'eau, l'éther et l’éthanol. On l’utilise comme régulateur d'acidité ou d'alcalinité, mais c'est également un agent conservateur qui permet de protéger les jus de colorants de la détérioration causée par les micro-organismes, c'est donc un agent séquestrant (contrôle de la disponibilité des cations) qui fait office d'antioxydant. L'acétate de soude ne diffuse pas de C.O.V, mais c'est un produit irritant comme toutes les matières alcalines. LE BISULFATE DE SODIUM ANHYDRE OU HYDROGÉNOSULFATE DE SODIUM Numéro Cas : 7757-82-6 Formule Chimique : HNaO4S pH à 50g/litre

~ 5,2 - 8.0

Solubilité eau à 20°C

~ 200g/litre

T° ébullition

1429°C

Masse volumique 20°C

2,7 g/cm3

Non inflammable Il se présente sous la forme de cristaux blancs hygroscopiques. On l'utilise pour modifier le

pH des solutions, afin d'acidifier celles-ci. Il possède un pH de 1 à 10% dans l'eau, il est très acide. En teinturerie, il permet une bonne pénétration des colorants dans les fibres. Son utilité réside dans le fait qu'une fois dilué, il est sans risque pour la santé humaine, de plus il est donné comme biodégradable, toutefois portez toujours des gants et des lunettes lors de la manipulation d'agents corrosifs purs. L'HYDROSULFITE DE SODIUM OU DITHIONITE DE SODIUM OU SULFOXYLATE DE SODIUM Le dithionite de sodium se décompose et réagit violemment avec l'eau chaude, au contact de chlorite de sodium. Au-delà de 50°C, il réagit violemment avec les agents oxydants et dans les solutions acides avec lesquels il réagit en produisant du gaz toxique. Il faut l’utiliser à froid avec des solutions qui possèdent un pH au-dessus de 7. Faites très attention lorsque vous l’utilisez, diluez-le avec un peu d'eau froide, neutre ou alcaline et incorporez-le dans les solutions en le faisant couler ou glisser doucement sur le rebord interne du récipient. Portez masque et gants par précaution, la première fois que vous l’utiliserez, et portez une combinaison complète. Point de fusion

52°C

T° ébullition

58°C avec décomposition au-delà de 100°C

Poids moléculaire

174.11 g/mol

Densité 4°C

2,38 g/cm3

Solubilité dans l'eau

225g/L à 20°C

Numéro Cas : 7775-14-6 Formule Chimique : Na2S2O4 Le dithionite de sodium est obtenu en faisant réagir du bisulfite de sodium avec du zinc. Il dénote une odeur de soufre.


24

MATIÈRES CHIMIQUES ET RECOMMANDATIONS

C'est un agent réducteur très puissant. Il est utilisé pour éliminer l'excès de colorant, les oxydes résiduels et les pigments involontaires, pour blanchir la pâte à papier en phase alcaline, car il ne supporte absolument pas les acides. On l'utilise principalement en teinturerie, pour réduire l'indigo, afin de le solubiliser dans le procédé de cuve chimique, qui consiste à ôter l'oxygène du récipient dans lequel il se trouve, la teinture à l'indigo peut alors commencer. Si vous le pouvez, éviter d'utiliser ce produit, car nous n'en avons pas besoin en peinture. Phrases de Risque du dithionite : H251 : Matière autoéchauffante qui peut s'enflammer spontanément. H302 : Très toxique en cas d'ingestion. EUH031 : dégage un gaz toxique au contact d'un acide. LE THIOSULFATE DE SODIUM E539 Numéro Cas : 10102-17-7 Formule Chimique : Na2S2O3 . 5H2O Il est utilisé en conjonction avec le Sulfate d’Alumine pour confectionner des mordants d’impression sur tissus (coton). C'est également un agent antichlore, pour le blanchiment des textiles et des papiers ainsi que pour neutraliser l'eau de javel. Sa dissolution dans l'eau est endothermique, c'est-à-dire qu'il fait abaisser la chaleur de celle-ci. Le thiosulfate de sodium se décompose sous l'action de la chaleur au-delà de 45°C, il peut réagir vivement en présence de nitrites et de peroxydes (risque d'explosion). En présence d'acides, il peut y avoir formation d'oxydes de soufre dangereux. Si vous le pouvez, éviter également d'utiliser ce produit. pH à 20°C 100g/l

~8.5

Densité

1,667 kg/m³

Solubilités

501 g/l à 0 °C 701 g/l à 20 °C 2 450g/l à 80 °C

Poids moléculaire

158,108 g/mol

Phrase de Risque : H312 : Nocif par contact cutané : Portez des lunettes et des gants lors de son utilisation.

L'ACIDE CITRIQUE MONOHYDRATÉ ET LE JUS DE CITRON NATUREL E330 Numéro Cas : 5949-29-1 Formule Chimique : C6H8O7.H2O Il est présent en abondance dans le citron. L'acide citrique monohydraté se forme par cristallisation à partir d'eau froide. À 1 mmol L−1 son pH est d'environ 3,2. On l'utilise dans la fabrication de pâte à modeler artisanale en conjonction avec de l'alun ou du bicarbonate de soude. En teinturerie, en tant qu'acide, on l’utilise comme agent réducteur de pH alcalin ou à l'instar du vinaigre pour rectifier un pigment trop alcalin ou avec un Jus de citron frais excès de chaux, au moment de la purification finale de l'indigo. L'acide citrique dissout la rouille et le calcaire. Il est donné sans danger pour l'être humain, toutefois c'est un acide, je vous conseille donc de toujours vous laver les mains si vous vous aspergez et de faire attention aux plaies et aux commissures des lèvres de la bouche. pH sol. 50g/l à 20°C

1,8

Densité à 20°C

1,54 g/cm3

Hydrosolubilité

à 25°C 1000 g/l

Point de fusion

Env. 100°C

Décomposition

>100°C

Poids moléculaire

210,14 g/mol

Phrases de Risque [9]: H319 Provoque une sévère irritation des yeux, + P305 +P351+P338. BITARTRATE DE POTASSIUM E336(I) DIT CRÈME DE TARTRE TARTRATE DE MONOPOTASSIUM HYDROGÉNOTARTRATE DE POTASSIUM Numéro Cas : 868-14-4 Formule Chimique : C4O6H5K C'est un sel de potassium de l'Acide Tartrique. Le Bitartrate de Potassium est un sous-produit de la vinification, il se trouve naturellement sous forme de tartre dans le raisin, en cristal-


25

MATIÈRES CHIMIQUES ET RECOMMANDATIONS lisant en masse compacte dans les tonneaux pendant la fermentation du vin. Cette forme brute est récoltée et purifiée pour produire une poudre blanche, inodore et acide, de l'acide tartrique dit naturel. La crème de tartre sert principalement avec la cochenille lors de sa décoction, elle permet de préparer l'acide carminique pour en faire des rouges vifs et pourpres. T° d'ébullition Densité Hydrosolubilité

~ 250°C 1.984g/cm3 5.7g/l à 20°C

L'ACIDE TARTRIQUE NATUREL E334 Numéro Cas : 87-69-4 Formule Chimique : C4H6O6 L'acide tartrique naturel se présente sous la forme d'un sel cristallin blanchâtre, inodore, soluble dans l'eau. On l'utilise en décoction avec la cochenille pour réaliser des rouges magenta. pH solution à 1% Densité à 20°C Densité relative à 20°C Point d'ébullition Point éclair Point de fusion Température d'auto-inflammation Hydrosolubilité

2.2 1.05 g/cm3 1.76 g/cm3 179.1°C > 100°C 166-169°C 375°C 366 g/l à 20°C

LA SOUDE CAUSTIQUE E524 DIT HYDROXYDE DE SODIUM OU HYDRATE DE SOUDE La soude provoque des brûlures et des lésions oculaires graves. H290. La soude traverse toute la cornée de l'œil en moins de 40 secondes [10], Portez impérativement des lunettes spéciales lorsque vous l'utiliserez! Numéro Cas : 1310-73-2 Formule Chimique : NaOH Évitez d'utiliser la soude pure si vous le pouvez. Pure à 99%, elle se présente sous la forme de Micro perle. La soude caustique sert également de décapant à peinture, diluée jusqu'à 30% par

litre d’eau. Phrase de Risque : H314 pH solution Densité à 20°C Indice de réfraction Point d'ébullition Point de fusion Masse volumique Solubilités dans l'eau

> 13-14 2,13 1,357 1 390 °C 318,4 °C 1,14 kg/m3 à 20 °C 420 g/l, à 0 °C 1.100 g/l, à 20 °C 3.470 g/l à 100 °C

L'OXALATE DE TITANE OXALATE DE POTASSIUM ET DE TITANE Numéro Cas : 14402-67-6 Formule Chimique : C4O8Ti et C4K2O9Ti. L'oxalate de potassium et de titane est fabriqué à partir de l'acide oxalique.Aujourd'hui, l'acide oxalique est préparé commercialement à partir de la mélasse de canne ou de sirop de canne à sucre. Il peut également être préparé en chauffant du formiate de sodium en présence d'un catalyseur alcalin pour former de l'oxalate de potassium et de titane. En 2018, l'oxalate de potassium et de titane est produit en chauffant du tétra-alkyle-titanate avec de l'oxalate de potassium. Teneur en titane Teneur en potassium Teneur en acide oxalique Soluble dans l'eau chaude

15 % env. 24 % env. 45 % env.

C'est un mordant utilisé avec les fibres protéiques et cellulosiques, mais également pour la teinture du coton et du cuir. Il est également utilisé pour le tannage des peaux en remplacement du bichromate de potassium, très toxique. En céramique il est utilisé comme opacifiant. L'avantage de l'oxalate est qu'il ne présente pas de danger ni pour l'environnement ni pour les êtres humains. Associé aux tanins et aux colorants jaunes naturels, il change instantanément ceux-ci en orange. Je trouve le millepertuis naturel un peu trop doux, je lui ajoute donc de l'oxalate de titane pour le convertir en un magnifique orange de titane au millepertuis et je vivifie également la garance avec.


26

MATIÈRES CHIMIQUES ET RECOMMANDATIONS

LE LACTATE D'ALUMINIUM Numéro Cas : 18917-91-4 Formule Chimique : C9H15AlO9 C'est un mordant acide qui remplace avantageusement l'acétate d'alun, car les couleurs sont plus soutenues. Je l'utilise pour renforcer les pigments, ils sont ainsi plus robustes, mais aussi plus difficiles à broyer ensuite. pH en solution à 1% 3-4 T° d'ébullition >300°C Poids moléculaire 294.19 g/mole Soluble dans l'eau chaude

Phrases de risques : P264,P280, P302+P352, P321,P332+P313, P362. Irritant pour les yeux et la peau. L'ACIDE ACÉTIQUE E 260 DIT ACIDE ÉTHANOÏQUE Formule chimique brute C2H4O2 L'acide acétique est un solvant miscible à l'eau et à divers solvants organiques comme l'éthanol et le glycérol. Autant utiliser du vinaigre et laisser infuser plus longtemps. Il faut s'efforcer d'utiliser des produits naturels, aussi bien pour notre santé que pour l'environnement. Attention, bien que le vinaigre soit comestible à petite dose, il est très corrosif et ses effets sont permanents, pensez à vous laver les mains, le visage et la bouche si vous manipuler de l'acide acétique et du vinaigre. LES DIVERS ACÉTATES ACÉTATE D'ALUN OU D'ALUMINE ACÉTATE DE CALCIUM ACÉTATE D'AMMONIUM E264, ETC.. On les fabrique par la réaction du vinaigre avec l'alun, le calcium, l'ammoniaque, etc. Par exemple L'ACÉTATE D'ALUMINE se prépare en mélangeant à chaud, 1 litre d'eau avec 15 grammes de sulfate d'alumine ou de l'alun, 10 cl de vinaigre et 15 grammes de cristaux de soude. [17] Mettre en bouteille pleine et bouchée, une fois que le mélange aura refroidi. L'ACIDE OXALIQUE DIT SEL D'OSEILLE C'est l'acide organique le plus utilisé dans l'industrie, car il se décompose aisément en gaz.

Formule chimique brute C2H2O4 C'est un agent mordant en teinture, mais également un agent de blanchiment des textiles, du cuir et du bois. Il est toxique et il est à la base des calculs rénaux dans l'organisme humain. Je l'utilise pour expérimenter uniquement : récupérez-le plutôt des feuilles de rhubarbe, en faisant une décoction longue et en laissant réduire le macérât de 80%, filtrer puis utilisé le jus pur. On le trouve également dans l'urine humaine. On réalise de magnifiques orange avec la cochenille et l'acide oxalique, essayer avec divers végétaux, vous ne serez jamais déçu. LE SULFATE DE FER J'ai fabriqué 43 pigments avec un minimum de matière chimique, j'ai utilisé peu de sulfate defer (en excès il troue le papier), ni de sulfate de cuivre, et pourtant la palette est vive. Le fer en tant qu'acétate de fer est indispensable pour faire des noirs et des teintes brunes avec les tanins, et pour foncer la teinte des colorants : vous devrez soit utiliser du sulfate de fer en cristaux soit réaSulfate de Fer en grains liser de l'acéet en solution aqueuse tate de fer naturel avec du vinaigre : une bouillie forte en fer, en ajoutant des clous neufs Rajouter du ou rouillés ou vinaigre après du fer pur que avoir ôter le vous pourjus de fer rez récupérez dans la nature, il y en a partout. Les feuilles de frêne (Fraxinus ornus), l'ortie (Urtica) et les racines


MATIÈRES CHIMIQUES d'oseille (Rumex crispus) sont naturellement très riches en fer pour remplacer avantageusement celui-ci, le persil en contient également. LE SULFATE DE CUIVRE E519 CuSO4*5H2O, faire macérer de petits morceaux de cuivre dans du vinaigre, au bout de 15 jours vous obtiendrez une mélasse verdâtre de cuivre que vous pourrez mélanger avec vos jus de colorants afin d'en changer la teinte pour créer des verts et pour réchauffer les rouges et les bruns. Les feuilles de millepertuis renferment le plus haut taux de cuivre du règne végétal, on peut récupérer le cuivre de ses cendres pour remplacer le sulfate de cuivre toxique et très instable, de plus il troue le papier!. pH à 20°C à 50g/litre : 3.5 - 4.5 . Soluble dans l'eau à 20°C : 317 g/litre

Sulfate de cuivre LE CHLORURE DE SODIUM Numéro Cas : 7647-14-5 Formule Chimique : NaCl C'est tout simplement du sel de table. Le sel n'est pas toxique à petite dose, mais redoutable à haute dose!

27

C'est le parfait exemple de "rien n'est poison, tout est poison" de Paracelse. C'est la dose qui constitue la nocivité d'une substance. Chaque substance possède un seuil critique au delà duquel elle est toxique : on nomme ce seuil : Oral Rat LD50 : C'est la dose qui tue 50% d'un groupe d'animaux testés avec une substance, à une dose très précise. L'AMMONIAQUE Formule Chimique : NH4 OH ou NH3 • H2O, NH4OH. J'ai évoqué l'ammoniaque dans mes 2 livres. On l'extrait de l'urine humaine par fermentation puis putréfaction, autant dire que l'odeur est infecte! Je n'ai pas utilisé d'ammoniaque dans ce livre. On l'utilise avec les lichens pour faire des oranges et des violets : j'ai obtenu de l'orange et du bleu instable avec l'evernia du prunellier et l'ammoAmmoniaque niaque. L'ACIDE CAFÉIQUE [11] Numéro Cas : 331-39-5 Formule Chimique : C9H8O4. Nous sommes tous constitués par des acides et des alcalis, c'est cet équilibre fragile, acide/ alcalin qui nous constitue tous : pour vivre longtemps notre pH doit être préférablement alcalin, qu'acide, cela rejoins la peinture, en général, une peinture acide est moins résistante qu'une peinture alcaline! [35] Ainsi l'acide caféique est un composé organique naturellement présent dans toutes les plantes, de plus, il est l'intermédiaire clé dans la biosynthèse de la lignine. C'est un dérivé de l'acide cinnamique qui possède une structure très proche de l'acide férulique, tous deux appartenant aux familles des phénylpropanoïdes et des acides-phénols. L'acide caféique n'a pas un rapport direct avec la caféine, bien qu'il soit présent naturellement en petite quantité dans le café à l'état libre et en très grande quantité à l'état estérifié (un ester est un dérivé d'acide carboxylique). Ref Wikipedia


28

SUBSTRATS ET MATIÈRES DE CHARGE

LA SÉPIOLITE DITE ÉCUME DE MER La sépiolite est un silicate de magnésium hydraté de Formule Chimique : H4Mg2Si3O10 et aussi Mg4Si6O15 (OH)2 • 6(H2O). Sépiolite est un mot dérivé d’un terme grec ancien, francisé en "sépion" et qui désigne "l’os de la seiche". C'est un minéral du groupe des argiles à structure fibreuse, un produit naturel (sans amiante), constitué par 85% de sépiolite et 15% d’autres types d’argiles. pH solution Densité

Densité Dureté Mohs Surface spécifique Teneur en eau Point de fusion

Viscosité à 6% Longueur moyenne des fibres

~ 8,5 - 8,8 ~ 60 g /litre 2.0 - 2.3 2 - 2.5 ~ 320 m2/g ~ <10%. 1 550°C 39 000 mPas

LA CENDRE D’OS C’est du phosphate tricalcique de composition chimique Ca3 (PO4)2. Son pH est de 6,6 en poudre sèche et de pH 9,8 dilué avec de l'eau distillée. La cendre d’os est faite en calcinant des os d'animaux. Elle contient souvent des traces supplémentaires de calcium, de carbonate et d’autres constituants mineurs. On l’utilise pour ses propriétés abrasives, sur le papier et le parchemin.

~ 2 μm

La Sépiolite est une matière colloïdale et thixotrope, elle se présente sous forme de poudre très aérée de teinte rosâtre, et de densité très légère : 1 kg représente un énorme sac de 45 cm de hauteur sur 30 cm de largueur par 20 cm de profondeur. La sépiolite est un agent épaississant pour suspension aqueuse, des solvants polaires et des émulsions synthétiques à phase polaire. Ajouté à raison de 3 à 10 %, dans les peintures broyées à l’eau. La sépiolite est insoluble dans l’eau et dans les graisses, mais elle gonfle fortement dans celles-ci.

Sépiolite

J'utilise la sépiolite comme substrat à raison de 2%, comme dans le procédé des Mayas qui fixaient de l'indigo sur cette argile pour le protéger de la lumière et des agents extérieurs, ainsi les colorants sont à l'abri, fixés dans les canules ou les fibres de la sépiolite.

Cendre d'os

Elle était très utilisée au Moyen-Âge avant l’invention du papier de verre et dans la préparation de supports-papier pour la technique à la pointe d’argent. La cendre d’os donne du mordant au papier. Elle est également utilisée comme adjuvant des peintures à la chaux, c'est une charge opportune pour laquer les pigments que l'on veut rectifier en faisant monter leur pH acide, comme la cochenille. LA MAGNÉSIE E504 ET E504I, ET E530 C’est de l’oxyde de magnésium carbonisé qui a pour Formule Chimique MgO, à ne pas confondre avec le carbonate de magnésium MgCO3, abusivement appelé magnésie, une poudre blanche de Colour Index PW18 qui peut servir de pigment. Les sportifs l'utilisent pour ses qualités de préhension qu'elle communique aux mains sur les barres fixes et parallèles.


SUBSTRATS ET MATIÈRES DE CHARGE Dureté (Mohs) Densité pH à 20°C pour 50 g/l. Masse volumique Poids moléculaire

5,5 à 6 ~ 2.16 kg/l. ~10 à 11 3,58 g/cm3 40,4 g/ mole

Température maximale d'utili2200°C sation dans l'air Point de fusion ~ 2800°C La magnésie est extraite de certains minéraux de calcite (magnésite), soit à partir de chlorure de magnésium que l’on extraie de l’eau de mer ou de saumures souterraines. La magnésie est calcinée entre 700 et 1 000°C, on l'utilise ensuite comme charge pour la confection des papiers et de certaines peintures synthétiques. La magnésie possède une très bonne résistance à la chaleur, de ce fait, elle entre dans la composition d'enduits que l’on désire réfractaires, pour l’encollage de papiers, les revêtements sont également rendus plus résistants à la corrosion. Elle entre également dans la formulation d’encres d’imprimerie. C'est un régulateur de pH acide, un additif alimentaire, un anti agglomérant qui limite l'agglutination des particules des produits en poudre afin d'en assurer la fluidité à l'instar de la silice.

29

Excellente résistance aux attaques par les métaux ainsi qu'une bonne résistance mécanique et une résistante aux matières à base de plomb. LA CENDRE DE VOLCAN Elle provient du pyroclaste qui est constitué de fragments de roches pulvérisées, de minéraux et de verre volcanique, créés lors d'éruptions volcaniques, dont la granulométrie des particules est comprise entre 1 µm et 2 mm de diamètre. La cendre possède une très faible densité. Les minéraux présents dans celle-ci dépendent de la chimie du magma, mais en règle générale elle est constituée par de la Silice (SiO2) et de l'oxygène. La cendre de volcan pure est récupérée, lavée et purifiée. Elle permet de réaliser des enduits supportant la chaleur, mais elle sert également de charge avec les liants silicates comme l'eau de verre. La poudre est très douce, mais elle possède un très léger caractère astringent. Portez un masque durant la manipulation. Je vais l'utiliser pour fabriquer des "cool pigment", c'est-à-dire des pigments froids qui reflètent la lumière plutôt que de l’emmagasiner.

Cendre de volcan LE BLANC DE COQUILLES D'HUÎTRES On confectionne avec des coquilles d’huîtres un blanc qui donne après transformation une forme d’aragonite. Le blanc est composé de carbonate de calcium hydraté CaCO3 entre 95 et 98 % et de 2 à 5 % d’humidité H2O. Magnésie


30

SUBSTRATS ET MATIÈRES DE CHARGE

Les coquilles sont rassemblées dans une grande bassine en plastique dans laquelle on aura versé 1 litre de vinaigre blanc : en quelques jours toutes les parties organiques sont décomposées, on rince les coquilles à l'eau froide, on les sèche, puis on broie les coquilles au mortier en fer.

aqueuses protéiques telles que les colles, les amidons, les caséines, la tempera, la fresque. En cuisant, seul, le blanc d'huîtres, on obtient de la chaux naturelle que l'on peut ensuite utiliser pour laquer les pigments tels que la cochenille et la garance. Pensez à rectifier le pH alcalin avant la précipitation du pigment.

Huîtres pour confectionner du Blanc En partant des coquilles les plus fines, on obtient des flocons à la texture lamellaire qui sont triés, broyés et lévigés pour ôter les impuretés. J'ai essayé cette technique dans de grands flacons et effectivement on obtient un blanc immaculé très rapidement. Le blanc écrasé des coquilles peut être calciné avec de la fleur de soufre, une variété pulvérulente de soufre naturel afin de produire des peintures plus lumineuses. On l'utilise en particulier comme souscouche pour la dorure, mélangé avec une solution de colle de peau ou de poisson, puis appliqué sur panneaux de bois, enfin on le glace avec le plat d’un couteau en inox pour lui donner un lustre ivoirien. C’est l'un des plus beaux blancs pour les enduits précieux à l'eau, grâce à sa douceur toute particulière et à sa texture soyeuse. On peut l’utiliser dans la technique de la gouache ou de tout autre technique aqueuse. C’est un magnifique pigment blanc d’une très grande pureté, ni trop bleuté, ni trop jaunâtre, de plus sa résistance à la lumière est excellente. Au vu de son Indice de réfraction faible d'environ 1,7, il sera transparent dans l’huile. Il est plus judicieux de l'utiliser avec les techniques

Blanc de coquilles d’huîtres que j'ai fabriquées avec des coquilles récupérées. LA NACRE, 0-125 µ Μ m La nacre est la couche de la coquille interne de certains mollusques, un mélange de conchyoline et de carbonate de calcium, de couleur blanche, dure, à reflets irisés. Le mot "Nacre" date d'environ 1347, il vient du latin médiéval "nacrum" D'autres familles de mollusques possèdent une couche de coquille intérieure, nacrée, comme les gastéropodes marins tels que les Haliotidés, les Trochidés et les Turbinidés. C'est un matériau composite organique/inorganique produit par certains mollusques, de la couche intérieure de leur coquille. C'est une matière irisée, très compacte et très résistante. La nacre est composée de plaquettes hexagonales d'aragonite, une forme de carbonate de calcium, de 10-20 μm de large et de 0,5 μm d'épaisseur disposé en lames parallèles continues. Ces couches sont séparées par des feuilles de matrice organique composées de biopolymères élastiques (comme la chitine, la lustrine et des protéines de type soie) liés grâce à une protéine, dont on considère actuellement,


SUBSTRATS ET MATIÈRES DE CHARGE en 2018, les propriétés adhésives, dans de nombreux secteurs et à ce propos, on vient de créer en 2018, une colle naturelle plus forte que la caséine avec de la chitine. C'est cette structure qui rend la nacre si résistante, et responsable de la réflexion de la lumière et des effets d'interférence des fines feuilles d'aragonite, qui provoquent un brillant nacré unique. Comme vous pouvez le constater sur la photo du Nacre Nautilus, la nature si particulière, fait de la nacre une matière vraiment unique, qui est détruite malheureusement, dès qu'on la broie en une fine poudre, car elle perd sa brillance. Elle permet d'obtenir de magnifiques pigments laqués à la douceur toute particulière.

Nacre Nautilus BY Chris 73 via Wikimedia Commons

Nacre en poudre <125 µm

31

LA SILICE Colour Index Pigment White PW 27 77811 Formule = SiO2 + 2 C qui donne Si + 2 CO après traitement. C'est un élément minéralogique de la famille des silicates composés de silicium, d'oxygène et de carbone. La silice est soit d'origine minérale soit d'origine organique, provenant d'animaux ou de végétaux et plus particulièrement du squelette de radiolarites, de diatomites, de spongolites, mais elle peut également provenir du règne végétal, la diatomée, un végétal unicellulaire d'un groupe d'algues brunes, microscopiques, vivant dans les eaux douces ou salées, qui sécrètent un squelette siliceux appelé frustule, que l'on rencontre sous la forme de masse humide qui émane de la roche, on la nomme alors kieselguhr, elle est alors utilisée comme abrasif pour les polissages fins. La forme minérale naturelle de la silice est le quartz. La diatomite fossile est constituée à 90 % de silice anhydre. On retrouve la silice dans de nombreux minéraux. Il existe 2 grandes familles de silice constituées de nombreuses entités à la structure en tétraèdres SiO4 du groupe minéralogique des silicates : 1.Les 8 variétés de Silices Cristallines : • Quartz-α et β • Tridymite-α et β • Cristobalite-α et β • Coesite • Stishovite 2.Les Silices Amorphes Naturelles : calcédoine, opale, silex tels que jaspe, onyx, terre de diatomée et le kieselguhr, une silice formée par des algues unicellulaires marines. Synthétiques : fondue ou vitreuse : le chauffage à haute température de diatomite ou de silice vitreuse peut entraîner le passage d’une structure amorphe à une structure cristalline en formant de la cristobalite. Les silices micro amorphes comme le gel de silice (Si(OH)4 créé par voie humide, la silice colloïdale, la silice amorphe précipitée et la silice pyrogénique. La silice pyrogénique et la fumée de silice amorphe sont obtenues par calcination à environ 1000°C :


32

SUBSTRATS ET MATIÈRES DE CHARGE

La silice donne des particules de l'ordre de 0,01 à 1 µm qui possède une densité très faible, un sceau d'une contenance de 5 kilos contient très peu de silice en poids, alors que son volume est énorme. Densité ~ 2,2 Température de fusion ~ 1600°C Le silicium représente 28 % de l'écorce terrestre. Il existe de nombreuses mines naturelles en France, de ce fait, la France en produit environ 8,75 millions de tonnes/an, dont une silice de très grande qualité qui se trouve dans le bassin parisien. La silice est une matière très stable, qui est incombustible, incolore ou blanche, en cristaux insipides. Après plusieurs années d’exposition répétées par voies respiratoires, ce sont les poussières extrêmement fines des silices cristallines qui sont toxiques. La silice est une excellente charge pour les pigments légers, avec laquelle on peut préparer des teintes qui sédimentent beaucoup plus lentement que celles qui sont obtenues avec du sulfate de baryum. La silice communique aux peintures une résistance à l'abrasion et à l'attaque chimique, en outre elle permet au film de peinture de garder une certaine cohésion et une plasticité lors de la formation de craquelures ou de fissures, j'ai personnellement fait des recherches dans ce sens et il est vrai que le film de peinture bien que craquelé garde une grande souplesse et une grande cohésion. La silice pyrogénée amorphe ou silice fumée dite aussi silice colloïdale est un agent épaississant et thixotrope de granulométrie de l'ordre de 0,01 à 1 µm, elle est utilisée pour faire des médiums et des gels avec l'huile, ce qui la destine plutôt à la réalisation de glacis que de pâtes épaisses. La silice en aérogel est utilisée en tant qu'additif pour peinture afin d'obtenir des conductivités thermiques inférieures dans les peintures dites "cool" ou "fraîches", les peintures renvoient ainsi plus de chaleur au lieu de l'emmagasiner ; elle est également utilisée contre la condensation et pour la prévention de la corrosion. La silice est également utilisée pour faciliter l'écoulement des poudres et empêcher leur prise en masse lors du stockage des pigments.

La silice naturelle permet de confectionner des peintures pour sols très résistantes à l'abrasion. Elle est très opportune pour améliorer l’adhésion entre les couches de peinture, la réalisation de peinture autonettoyante (avec le titane) et de peinture à haute résistance en milieu marin en mélange avec de l'oxyde de zinc. J'utilise la silice également sous forme de sable de Fontainebleau pour filtrer l'huile, il suffit d'en disposer sur 4 cm dans un large entonnoir avec un bouchon d'ouate pour éviter que la silice ne tombe, cela constitue ainsi un filtre simple, naturel et très efficace.

Silice pure naturelle Portez impérativement un masque et des gants lors de la manipulation si vous utilisez de la silice colloïdale (fumée), mais c'est surtout la silice cristalline (quartz) qui est dangereuse.

Silice aérosil


SUBSTRATS ET MATIÈRES DE CHARGE

33

LE QUARTZ On peut lui attribuer le Colour Index de la silice Pigment White PW 27 77811. C'est un composé de dioxyde de silicium de Formule SiO2, de N° CAS 14808-60-7. C'est une des 8 formes cristallisées de la silice anhydre. Le quartz est présent dans les roches ignées, métamorphiques et sédimentaires. Il compose le granite dont il remplit les espaces interstitiels ainsi que les roches éruptives. Il existe de très nombreuses variétés de quartz. Sa place est prépondérante dans la nature, car il constitue environ 12% de l'enveloppe rigide de la lithosphère, la surface de la Terre. Cristal de roche de montagne que j'ai réduit en poudre d'environ 10µm, à partir de la roche

Cristal de roche de montagne Le quartz est une composante essentielle des roches ignées et métamorphiques dont il existe: 1.le "gneiss" de structure schisteuse, comprenant en son sein du quartz, du mica et du feldspath 2.le quartzite, une roche siliceuse très dure constituée de grains de quartz soudés et sédimentaires 3.le sable, une roche constituée de petits fragments 4.le grès, composé de grains agglomérés par un ciment naturel siliceux La poudre de quartz peut contenir jusqu'à 99.99 % de silice suivant sa provenance. Le quartz existe en de nombreuses teintes dues à de petites inclusions d'autres minéraux. Dureté 7 sur l'échelle de Mohs. Densité constante de 2,65 Indice de réfraction = 1,5442 à 1,5533. C'est ma matière favorite pour réaliser les enduits, car elle est très stable et très résistante, de plus elle existe en de nombreuses qualités et granulométries de 8µm (très blanc) à 1 mm d'épaisseur (plus gris).

Lévigation à partir de la roche : c'est du Quartz blanc naturel de montagne

Poudre de quartz 7.5 microns


34

SUBSTRATS ET MATIÈRES DE CHARGE

Plus le quartz est fin, plus il est clair, les variétés épaisses peuvent être grises, roses, orange, noires, etc. ... Avec un mélange de poudre de quartz et de kaolin ou de poudre de cristobalite très blanche et très fine, on prépare de sublimes enduits sur bois, d'une blancheur immaculée, liés avec de la caséine ou de la colle de peau, que l'on peut ensuite glacer avec le plat d'un couteau en inox pour leur donner un magnifique poli marmoréen. L'utilisation de quartz fin comme charge avec les pigments laqués me parait primordiale, au vu de ses propriétés, car c'est une matière si robuste, qu'elle communiquera aux pigments, sa robustesse, à tous les niveaux LE VERRE Le verre est fabriqué avec diverses matières premières dont le Sable, le Carbonate de sodium, la Dolomie, du Calcaire et un peu d'Oxyde de Plomb (voir dans mon second livre la composition exacte). Portés à une température d'environ 1500°C, les éléments fondent et se combinent pour former le verre. Au XXIe (2018), la majorité du verre provient du recyclage à partir de matière récupérée et recyclée, qui porte le nom en unité de production de "calcin", nom donné aux déchets de verre blanc.

Farine de verre cristallin 0-100 µm

Durant la fabrication du cristal, le calcaire est remplacé, en grande partie, par des carbonates de baryum, de zinc ou de plomb et le carbonate de sodium par du carbonate de potassium. Les verres opaques anti rayonnement U.V de couleur ambre sont teintés avec des sulfures de fer

III trivalent.

Paillettes de verre

Ce sont des agents de matité pour les variétés les plus fines, pour les peintures acryliques et pour les vernis gras de 1 à 4 % du volume de peinture finale. Outre leur effet décoratif on les utilise également dans les peintures antidérapantes pour sols, elles permettent de conférer aux peintures des qualités anti abrasives, décoratives et anti corrosion. Grosseur de 50 µm a 1,5 mm.

Paillettes de verre


SUBSTRATS ET MATIÈRES DE CHARGE

35

Il existe une gamme de paillettes de verre, de différentes tailles, de 15 à 600 µm. Les peintures dans lesquels on incorpore des paillettes sont très résistantes à l'usure et à l'humidité. Leurs structures et surfaces lamellaires permettent dans un deuxième temps de jouer avec la lumière et de réaliser des textures empâtées et accidentées, afin d’obtenir des films de peintures réfléchissants. Il existe diverses granulométries de fibre de verre et de farine, de 15 µm pour la fibre et de 100 µm pour la farine. Elles sont toutes deux opportunes pour réaliser divers mastics et enduits ainsi que toutes sortes de peintures structurées, mortiers, adhésifs, reparures, soutien de résines, médiums d’empâtement, etc. Écailles sous forme de fibres de verre 15µm On peut laquer les pigments en leur incorporant un peu de verre afin de fabriquer des pigments très robustes d'un point de vue chimique et leur conférer des caractéristiques de résistance accrue envers la lumière.

Scochlite S1 micro billes de verre Les écailles de verre sont composées principalement d'oxydes de silicium, d'aluminium, de calcium, de bore et de magnésium fusionnés dans un état vitreux amorphe tandis que la farine de verre et la poudre de verre sont constituées du recyclage de verre de haute qualité. La farine de verre est un matériau qui va communiquer des propriétés de flexibilité et de plasticité aux pigments et donc aux peintures. Sa couleur blanche et son faible indice de réfraction seront mis à profit pour réaliser des surfaces satinées. La farine de verre ou la poudre de verre sont préconisées dans les peintures aqueuses aussi bien qu'avec l'huile grâce à sa totale inertie.

Boulettes de verre

Mon second livre, "Minéraux Pigments Peintures" énumère en 57 pages de très nombreuses charges du peintre.


36

LE NETTOYAGE DES MARBRES POUR PASSER D'UNE TEINTE À UNE AUTRE

Marbre de 160 cm X 60 cm récupéré dans les débarras en juillet 2018, c'est mon quatrième.

Marbre de poche de 40 X 30 cm sur 1 cm d'épaisseur

Mouiller 3 g de pierre ponce avec 5 cl d'eau Un ami me rendait visite, il avait ce petit marbre sous le bras, qu'il venait de trouver sur le trottoir dans la rue à 10 m de chez moi! Tout cela pour dire de ne pas acheter de marbre, on les trouve. Investissez plutôt dans une vraie molette en granit, car on ne la trouve pas ;-) Broyer la pierre ponce sur toute la superficie en insistant bien sur les bords en faisant des ronds, des S et des 8

On ne devrait plus entendre de crissement, signe que le marbre est propre normalement!

Pour finir essuyer avec une éponge et sécher aussitôt avec un chiffon sec, sinon le marbre reste blanchâtre, c'est une astuce pratique pour passer du broyage d'une teinte à une autre, d'un blanc à un noir, ainsi le nettoyage est parfait, il ne reste plus aucune matière colorante, car une pointe de noire ferait griser un blanc!.


PRÉPARATION D'UN MARBRE NEUF POUR ÊTRE APTE À BROYER

37

1.Déposer 10 g de pierre ponce puis versez dessus 15 cl d'eau

2.Broyez la matière humide et abrasive en promenant la molette : exercer également une force verticale pour bien ôter la pellicule satinée. 3.Vous pouvez noter les traces et les ronds concentriques

4.Bien insister : la pierre ponce doit devenir extrêmement fine

5.Recueillir la pierre ponce, il faut la jeter, elle ne contient que de saletés

6.Le marbre doit être mat à présent et non brillant comme au début, cela demande environ 20 min pour bien faire les bords, on a tendance à les oublier. Terminer en passant un carré de savon de Marseille humidifié sur le marbre, enfin rincer avec une éponge humide puis sécher avec un chiffon sec et propre


38

RECETTES ET LIANTS PURS

POUR FABRIQUER DES PEINTURES

22 liants du peintre, dont je parle en détail dans mon second livre. Mars 2018


39

QUELQUES INDISPENSABLES RECETTES


40

LIANT À ENLUMINURE N°1 RECETTE DU LIANT Blanc d’œuf frais liquide = 1 ≈ 12 ml + plastifiant : glycérine ou PEG = 3-5 gouttes + antimoussant végétal ou naturel (cérumen) = Q.S.P ou DMPS = DiMethylPolySiloxane = 1-2 gouttes + conservateur = eau camphrée ou essence de lavande = 2 gouttes

Blanc d'oeuf

Glycérine 86%

Antimoussant

Lavande

eau camphrée distillée

PRÉPARATION DU LIANT

Blanc d'oeuf prêt le lendemain

On prépare l'albumine soit à partir du blanc l'oeuf frais et pur en évitant de prendre autre chose que le liquide clair, soit en l'exprimant avec une éponge : sinon, si vous avez de l’arthrite, utilisez un mixeur pour mixer le blanc d'oeuf, puis récupérer le lendemain le liquide clair qui a sédimenté au fond du récipient. On peut également le filtrer au travers d'une fine passoire ou d'un bas de soie : plus le liquide sera fin, plus la peinture également.

CARACTÉRISTIQUES & ASTUCES On broie les pigments à la molette de granite sur le marbre, idéalement, sinon dans un mortier en agate avec de l’eau distillée, on ajoute le liant puis l'on continue de broyer afin de bien amalgamer le tout, enfin on met en flacons. L’ajout de camphre dans l’eau est idéal, on obtient ainsi une eau camphrée au long cours, cela parfume agréablement et cela permet de conserver "ces enluminures liquides" : c'est ainsi que je nomme "le liant à enluminure au blanc d'oeuf pur", sans gomme, juste avec un peu de plastifiant sinon cela s'appelle de la détrempe, mais normalement la détrempe désigne plutôt les colles de peau et autre liant à base de colle naturelle animale.

PRÉCAUTIONS & RÉSERVES Les colorants organiques liquides sont excellents pour l’enluminure, car ils sont très fins (dissociés) de l’ordre de 2 à 10 micromètres (µm), de ce fait, le broyage est très rapide, parfois un simple mélange intime suffit pour constituer une peinture. On peut règler l'opacité avec un peu de sépiolite ou de nacre.


41

LIANT À ENLUMINURE N°2 RECETTE DU LIANT Blanc d’Œuf en Poudre = Albumine = 20 ml + Eau distillée = 10 ml + Glycérine = 3 à 5 gouttes + DiMethylPolySiloxane (antimoussant) = 2 gouttes Camphre une noisette ou 2 gouttes de lavande Lavandula angustifolia + Eau Distillée pour diluer = ~ 5 ml

Albumine en poudre

eau distillée

glycerine

Antimoussant

camphre

PRÉPARATION DU LIANT Mélanger l'albumine dans un récipient avec de l'eau par étapes sur l'albumine, ainsi il n'y aura pas de grumeaux, puis la glycérine, ajouter enfin de l'antimoussant si cela fait trop de bulles, ajouter en dernier le conservateur et le reste d'eau distillée.

CARACTÉRISTIQUES & ASTUCES Comme base de départ, prévoyez 1 à 4% maximum de plastifiant, l'antimoussant siliconé moderne, le DMPS remplit parfaitement cet office, mais il possède une odeur particulière : j'ai donc imaginé une recette d'antimoussant végétal. Ajouter du fiel de boeuf dans la recette ou sur le support pour les pigments rebelles et hydrophobes comme l'ocre jaune et tous les pigments terreux naturels.

PRÉCAUTIONS & RÉSERVES L'albumine pure en poudre est prête en 2 minutes par simple ajout d'eau et d'un peu de plastifiant comme du miel ou de la glycérine, mais attention à ne pas trop en ajouter, car ils rendent les liants hygroscopiques. De plus, l'albumine en poudre se conserve indéfiniment en pot bouché, inutile d'avoir une poule à l'atelier pour avoir un oeuf frais ;-). Celle en photo ci-dessus à 25 ans, je l'avais mise de côté pour vérifier, sa structure et formule chimique est identique à celle d'un oeuf frais.


42

PEINTURE AU BLANC D'OEUF AMÉLIORÉE N°3 RECETTE DU LIANT Albumine en poudre ou oeuf frais = 20 g Eau = 52 g Texanol = 2 ml Antimoussant = 4 gouttes Q.S.P Laponite à 35 g/litre = 1 gramme conservateur lavande (Lavandula angustifolia) = 3 gouttes Polyglycol ( PEG) 1 pour 2 dans l'eau = 10 ml

Albumine en poudre

Texanol

Antimoussant

Laponite 35 g/litre

Lavande

PEG 1500 1:2

PRÉPARATION DE LA PEINTURE

Le PEG permet d'obtenir un liant très épais et très plastique que l'on peut diluer 1 pour 2 avec de l'eau distillée ou de l'alcool éthylique voir avec de l'acétate d'éthyle pour un séchage ultra rapide. La conservation de cette recette comme toutes les recettes à l'oeuf est très problématique, comme avec tous les produits naturels : si on veut les conserver, il serait donc judicieux de faire ce liant au fur et à meure des besoins, chaque mois.

CARACTÉRISTIQUES & ASTUCES

Albumine et adjuvant

Si le mélange fait des grumeaux, vérifier le pH, rectifiez-le avec un peu de vinaigre s'il est trop alcalin, rectifiez-le avec un peu de triéthanolamine s'il est trop acide, ensuite ajouter un peu d'eau et 1% d'alcool pour diluer, mais l'on peut également flitrer la solution finale avec un bas de soie et conserver ce liant prêt à l'emploi en flacon plein et bouché, toutefois il prend une odeur.

PRÉCAUTIONS & RÉSERVES Grâce à ce liant on peut peindre plus épais et réaliser des reparures en lui ajoutant une charge comme du blanc de barytine, de la nacre ou du quartz. Il est préférable de faire cette recette au moment de l'emploi.


43

LIANT À ENLUMINURE N°51 RECETTE DU LIANT = 11 grammes camphre pur en morceaux = 11 grammes eau distillée = 40 grammes albumine en poudre

Albumine en poudre

Camphre

Eau distillée

Albumine + camphre + eau

PRÉPARATION DE LA PEINTURE Je voulais vérifier les vertus plastifiantes du camphre, je l'ai donc mélangé avec de l'albumine dans un mortier, puis j'ai ajouté de l'eau distillée et j'ai laissé macérer durant 3 mois dans un flacon plein et fermé, pour que les divers élements se dissolvent et se mélangent intimement. En 3 mois le camphre et l'albumine ont formé une pâte lisse, l'albumine s'est intimement associée au camphre.

CARACTÉRISTIQUES & ASTUCES Il faudrait broyer par mécanochimie l'albumine et le camphre avec un peu d'eau, ainsi on obtient une véritable solution beaucoup plus fine sinon on obtient des grumeaux et il faut filtrer, car de toute façon à la fin il faut broyer le liant, alors qu'avec les colorants et les encres un simple mélange sera suffisant. Il est toujours plus rapide de broyer en amont et de filtrer si nécessaire.

PRÉCAUTIONS & RÉSERVES Au fil du temps ce liant prend une forte odeur de blanc d'oeuf et de camphre, il suffit d'aérer le liant durant 15 minutes, pour que les effluves disparaissent, toutefois il n'est pas atteint par les micro-organismes grâce au conservateur/ plastifiant le camphre. Nous pourrions ajouter des biocides comme de l'Atagol sodique, mais il est préférable de conserver les caractéristiques naturelles du liant. J'ai découvert que les feuilles de Neem constituent un très bon biocide naturel, pratiquement sans odeur, mais il faut brûler ses colorants jaunes en exposant le macérât des feuilles (10g/30 g d'eau) au soleil et jeter le sédiment.


44

BLANC D’ŒUF & GOMME RECETTE DU LIANT Solution de Blanc d’œuf préparé N°3 = 20 ml Solution de Gomme de Cerisier ou d'abricotier = 5 ml ou de Gomme Arabique = 8 ml Fiel de bœuf = 2 gouttes Glycérine, miel ou peg (polyéthylène glycol) = 2 ; 4 ; 6 gouttes EAu de Camphre comme conservateur = 10 gouttes Q.S.P

Albumine et adjuvant

Gomme de cerisier

gomme arabique et eau

Fiel-deboeuf-purifié Glycérine 86%

eau camphrée distillée

PRÉPARATION DE LA PEINTURE On prépare la veille le blanc d'oeuf et la solution de gomme arabique, puis on ajoute les 2 gouttes de fiel de boeuf, la glycérine et un conservateur qui ne soient pas trop acides, car la gomme et l'albumine le sont déjà. Vérifier le pH.

CARACTÉRISTIQUES & ASTUCES Il est possible d'utiliser de l'albumine en poudre que l'on broie très finement avec un peu d'eau. Les 2 solutions de cette recette sont des liants de base que l'on peut préparer et conserver séparément en flacon plein et bouché. Il est également possible d'ajouter au compte goutte un peu de polyéthylèneglycol PEG, afin de plastifier cette peinture, dans ce cas, ne pas ajouter de glycérine, ni de miel.

PRÉCAUTIONS & RÉSERVES Il est possible d'ajouter le double d'albumine afin de réaliser une peinture plus indélébile, dans ce cas ajouter un peu plus de glycérine ou plus de PEG, ce dernier n'étant pas hygroscopique, sec il est translucide, à peine blanchâtre. La gomme arabique permet de faire une peinture plus transparente à moins d'utiliser de la gomme d'abricotier très claire.


GOMME DE CERISIER OU D'ARBRES N°1

45

RECETTE DU LIANT Gomme de cerisier ou d’abricotier = 29 g Eau = 99 g ou 100 ml Considéré un ratio de 1 de gomme pour 3 d'eau Plastifiant Polyéthylène glycol (PEG) = 2 à 5%

Gommes de cerisier et d'abricotier

Mixeur à vortex

PEG 1500 dilué 1 pour 2 dans de l'eau Gomme de cerisier

PRÉPARATION DE LA PEINTURE La gomme de cerisier et et la gomme de pécher sont communes en Chine en 2018, source d'un lecteur avec photos à l'appui ; si cela vous intéresse, je le suis également, il faut trouver un revendeur et faire rapatrier plusieurs kilos, je pourrais faire le lien et dispatcher ensuite : contactez-moi par email si vous connaissez un revendeur. Broyez très finement la gomme au mixeur durant 5 min, puis faites macérer la gomme avec 33 g d'eau durant 2 jours, enfin rajouter 66 g d'eau et laisser sédimenter 1 semaine puis filtrer et transvaser, ainsi elle devient très pure. Diluer si besoin. Ici nous avons une vraie solution homogène. Voir la mécanochimie dans mon second livre afin de réaliser de telles solutions homogènes.

CARACTÉRISTIQUES & ASTUCES Pour utiliser les gommes d'arbres en tant que liant, il faut les plastifier avec un peu de PEG, afin qu'elles ne craquent pas (le PEG remplace la glycérine). Pour rendre indélébile cette peinture, ajouter 10 à 20% d'albumine. Cette gomme possède une teinte très chaude qui à du caractère contrairement à la gomme arabique ou à la dextrine et autres amidons, qui sont plutôt jaunâtres, quant à la gomme adragante, c'est la plus proche en terme physique, elle gonfle énormément, cependant elle est dispendieuse.

PRÉCAUTIONS & RÉSERVES La gomme de cerisier démontre des qualités filmogènes hors pair, de plus si on la passe en excès, elle retourne à son état de gomme en masse comme elle était à l'origine, mais sa teinte est magnifique selon sa provenance. On peut l'utiliser comme liant secondaire, avec les vernis gras et avec les émulsions à petite dose.


46

ANTIMOUSSANT VÉGÉTAL NATUREL RECETTE DU LIANT Huile de tournesol oléique = 95% Cire d'abeille blanchie= 5%

Huile de tournesol oléique

Cire d'abeille blanchie

Standolie de ricin

PRÉPARATION DE LA PEINTURE Faire fondre la cire dans l'huile à une température de 60°C, une fois que tous les ingrédients auront fondus et fusionnés, on pourra verser le mélange dans une petite bouteille pleine et bouchée pour le conserver indéfiniment. Faire peu de volume à la fois (100 ml), car on utilise très peu d'antimoussant en peinture au jour le jour, juste quelques gouttes.

CARACTÉRISTIQUES & ASTUCES L'idéal serait d'utiliser des ingrédients les plus transparents possible pour confectionner un antimoussant le plus clair qui soit. J'ai pensé à cette recette, car l'odeur de pétrole du polydymethylsiloxane n'est pas toujours très agréable. On peut utiliser de la standolie de ricin seule comme antimoussant, car c'est une huile peu siccative, très longue à durcir >40 jours, ainsi elle est très opportune comme plastifiant à très petite dose.

PRÉCAUTIONS & RÉSERVES Il faudra veiller à n'utiliser cette recette qu'au compte-gouttes et que si cela est vraiment nécessaire, car il faut savoir que bien souvent on arrive à casser la mousse soit mécaniquement soit en attendant que les solutions et les mélanges se stabilisent à l'air, parfois il suffit d'attendre 30 minutes pour que la mousse se résorbe, mais le problème est que par la suite nous devons mélanger les peintures pour leur donner cohésion et homogénéité, il faudra éviter de secouer les flacons, mais plutôt les mélanger avec une brosse en un geste rotatoire.


47

GOMME ARABIQUE FORTE AMÉLIORÉE RECETTE DU LIANT = 80 g = 120 g Polyglycol 1000 1:2 dans l'eau = 15 gouttes glycérine = 3 gouttes Eau camphrée = 5 gouttes gomme arabique en morceaux

eau froide (distillée si possible)

Gomme arabique en morceaux

80 g de gomme arabique dans 120 g d'eau

PEG 1000

Glycérine 86%

PRÉPARATION DE LA PEINTURE

Gomme arabique améliorée

Disposer la gomme arabique en morceaux dans un flacon, puis verser dessus toute l'eau froide, ensuite secouer le flacon énergiquement une dizaine de fois. Ajouter du plastifiant tel que du Polyglycol 1:2 dans de l'eau distillée et un conservateur léger comme 5 gouttes d'eau camphrée et diluer la gomme avec 2 à 3 volumes d'eau supplémentaires, mais je préfère la garder pure et la diluer au moment de l'utilisation en tant que liant, car elle peut aussi servir de colle et pour d'autres recettes.

CARACTÉRISTIQUES & ASTUCES Évitez d'ajouter les morceaux noirs ou foncés et ne retenir que les plus clairs. On peut à présent ajouter un conservateur léger et diluer la gomme avec 2 à 3 volumes d'eau supplémentaires. Personnellement, je préfère la garder pure et la diluer au moment de l'utilisation selon la recette. Je la passe une première fois à l'étamine, puis je la laisse se purifier par sédimentation au long cours.

PRÉCAUTIONS & RÉSERVES La Gomme arabique préparée et purifiée à partir de celle en morceaux est de très grande qualité comparée à celle en poudre blanche du commerce, qui contient de nombreuses impuretés noirâtres, de ce fait, elle est bien moins pure. Étendue pure sur toile, elle brille beaucoup, elle fait ressortir tous les défauts de la surface. Emulsionnée, elle peut servir comme bloqueur de fond en mélange à de la colle de peau ou de poisson : on peut également lui ajouter 30% de blanc d'oeuf comme liant à enluminure ou gouache. On peut la diluer jusqu'à 300% avec de l'eau pure.


48

ALCOOL POLYVINYLIQUE (PVA) RECETTE DU LIANT Alcool Polyvinylique = 13 g eau distillée = 90 g

Eau distillée et pipette de 10 ml

Alcool polyvinylique en grains

PVA saponifié solubilisé dans l'eau chaude

PRÉPARATION DE LA COLLE On fait dissoudre le PVA dans l'eau, 10 secondes à 1500 watts au micro-onde ou l'on fait chauffer l'eau à 90°C et on la verse sur les critaux de PVA dans le flacon avec une cuillère en fer pour ne pas casser le verre. Il n'y a pas plus simple à préparer au micro-onde, sinon verser la résine dans un récipient en verre, verser l'eau chaude puis secouer.

CARACTÉRISTIQUES & ASTUCES L'Alcool Polyvinylique ou PVA est partiellement saponifiée et se présente sous la forme de cristaux blancs à ivoires : à ne pas confondre avec PVAc non soluble dans l'eau. C'est une résine qui est obtenue par la saponification de l'Acétate de Polyvinyle que l'on l'achète en cristaux que l'on fait dissoudre dans l'eau chaude. On pourra ajouter cette colle aux autres colles aussi bien naturelles que synthétiques, afin de les améliorer où bien utiliser seule en tant colle adhésive pour papiers, cartons et pour toutes autres matières naturelles ou synthétiques.

PRÉCAUTIONS & RÉSERVES Elle est utilisée pour formuler des solutions aqueuses adhésives. Du fait de sa transparence, elle s'utilise comme vernis protecteur des métaux et comme consolidant de couche picturale spécialement en milieu humide. On pourra la mélanger aux peintures aqueuses pour en améliorer les qualités plastiques et d'accroche et pourquoi ne pas essayer d'en faire un vernis avec 2% de résine G1650 (SEBS) et 2% de Tinuvin, pour protéger les colorants naturels de la lumière et du soleil. J'utilise le PVA également pour rigidifier cartons et papiers.


49

JUS DE COLORANTS OU SUCCHI D’ERBA RECETTE RECETTE DU DU LIANT LIANT Macérat et jus de colorant naturel pur appliqué sur toile Sulfate d'aluminium ou un autre métal à 10% en solution dans de l'eau sépiolite et/ou quartz fin : facultatif : une pointe (0,5 g) eau = q.s.p

+

= Macérat d'hibiscus pur

Sulfate d'aluminium en grains

Sulfate d'alumine à 600g/litre d'eau.

PRÉPARATION DE LA PEINTURE

Sépiolite

Peinture réalisée exclusivement sur toile avec des colorants végétaux : avec les macéras, et comme fixateur principal on utilise du sulfate d'alumine ou de l’alun, mais d’autres mordants sont utilisables tels que l’étain, le fer, le cuivre, les tanins naturels des végétaux, etc... On pourra ajouter une pointe de sépiolite dans le macérat si l'on désire l’éclaircir et l'épaissir, pour donner du corps au colorant où bien utiliser un peu de Tylose© ou du Carboxy-Methylcellulose.

CARACTÉRISTIQUES & ASTUCES On applique les jus de colorants sur la toile puis on repasse aussitôt par dessus dans le frais avec une brosse propre, une solution aqueuse d'alumine à 10% ou un autre métal en solution, c'est à ce moment là que le colorant se révèle et se fixe sur le support, il se peut même que sa teinte initiale change selon le métal utilisé : par exemple si l'on passe du cuivre sur du jaune il deviendra vert, si l'on passe du fer il deviendra brun, voir noir, si l'on passe de l'oxalate de titane il deviendra orange et ainsi de suite, cela ouvre de nouvelles perspectives de travail et de découverte pour le peintre, de plus cela donne des oeuvres super lumineuses, à l'instar de l'enluminure et de la fresque, si l'on utilise des colorants purs et vifs.

PRÉCAUTIONS & RÉSERVES Il serait judicieux de disposer au dos de la toile, si elle est tendue sur un support rigide, un buvard de 200 g/m2, cela permet de créer comme un négatif (une copie délavée) au dos de la toile qui s'infusera sur le buvard où bien un papier secondaire, sinon tendre la toile sur chassis, ainsi les jus de colorants sécheront plus vite et la touche sera plus précise comme elle sera davantage happée.


50

COLLE DE PARCHEMIN DITE COLLE DE BROCHETTE

La colle de parchemin est avec la colle de poisson et l'albumine, l'une des meilleures protéines comme liant, pour faire des encollages et pour la dorure, pour faire l'assiette avec un pigment kaolinique tel que le bol rouge d’Arménie ou les bols kaoliniques Liapor® (voir second livre).

2.Couper le parchemin en petites pièces

1.Merci à Felipe Martinez pour les 300 g de Rognures de parchemin pour faire cette recette "from scratch"

3.Peser le parchemin ici j'ai utilisé 70 grammes

4.Verser 22 fois le poids du parchemin en eau distillée : ici, 1300 g puis j'ai ajouter 200 g à la fin de la cuisson

6.pH de 9,8 de la colle au début, elle sera neutre à la fin

7.Bien remuer la colle de parchemin tout du long, très souvent

5.Début de l’ébullition de la cuisson à 12:41

8.La cuisson doit rester dans un intervalle de 88-90°C afin d'extraire le collagène, ensuite ne plus jamais faire bouilllir la colle


COLLE DE PARCHEMIN DITE COLLE DE BROCHETTE

51

RECETTE DU LIANT

9.Vérifier la force de la colle sur un chiffon sec : 10.Fin de la cuisson à 14:22 soit si le tissu se rigidifie alors la colle est prête ~1 heure 40 plus tard

Colle de parchemin gélifiée

11.Filtrer la colle de parchemin

Il faut absolument faire durcir la Colle de parchemin au plus vite sinon elle risque de moisir : au four 1 heure à 50°C, cela est très rapide

12.J'ai poser sur une plaque électrique chaque verre (couvercle wek) dans lequel j'ai déposé un morceau de colle gélifiée, j'ai remuer avec une brosse pour homogéniser puis j'ai fait sécher au four une heure à 50°C pour faire perdre un maximum d'eau. On peut étaler au spalter la colle liquide sur un verre et ensuite peler les feuilles.

13.Décoller du verre, avec un couteau fin, grattez un angle et tirer les fines plaques de colle, car la colle est très bien accrochée, de plus elle est transparente.

14.Colle de parchemin en fines lamelles que l'on dispose en flacon à l'abri de l'humidité.


52

LES ENCOLLAGES À LA COLLE (DE PEAU) CONCENTRATION SELON LE SUPPORT Toiles de Lin, coton, chanvre, etc. Une couche de colle comprise entre 7 et 10 grammes. Encollage des papiers et des cartons Une couche de colle comprise entre 5 et 8 grammes. Encollage minimum du bois à la colle de peau L’encollage se fait en 2 couches. Une couche de colle à 5 g tapotée Puis une seconde couche à 6 g lissée encollages sur

Colle de peau dissoute à 42°C

Colle de peau liquéfiée

PRÉPARATION DES COLLES

Colle de peau gélifiée

Pour les toiles : Étendre la colle tiède (17-30°C environ) à l’aide d’un spalter, finir avec le plat de la main afin d’égaliser et de bien faire pénétrer la colle. Pour les papiers : Tendre les papiers au pourtour avec de l’adhésif sur un support rigide, puis encollez à l’aide d’une large brosse, finir avec la paume. Pour le bois : encoller toutes les faces et les bords à l’aide d’une brosse ronde pour la première couche, en la tapotant, pour la seconde avec un spalter, finir avec le plat de la main par mouvement circulaire pour égaliser l’encollage.

CALCUL DE COLLE SÈCHE À UTILISER x= V x X divisé par 100 x = est la quantité de colle qu’il faut utiliser avec notre volume d’eau. V = est le volume d’eau choisie en millilitre. X = est la quantité de matière sèche dissoute dans 100 millilitres d’eau initiale. Si, par exemple, on veut préparer une colle de peau à 8 grammes en utilisant un volume d’eau de 200 millilitres, on calculera en remplaçant V par 200, X par 8, cela donne 8 multiplié par 200 = 1600 que l’on divise par 100 = ainsi 16 grammes de colle de peau sèche seront nécessaire avec 200 ml d’eau, pour réaliser une colle qui possède une concentration de 8 grammes.

PRÉCAUTIONS & RÉSERVES Une des premières choses que j'ai appris lors de mes études, c'est que la vapeur d'eau (gouttelettes) peut rester jusqu'à 28 jours dans les strates profondes de l'oeuvre, surtout avec les supports épais : sachant cela, laissez sécher 5 jours au minimum en milieu sec et à l’abri de l’humidité, cela afin de ne pas enfermer l’eau contenue dans la préparation, par une couche de peinture à l’huile ou une couche de peinture synthétique en phase solvant par exemple.


53

COLLE DE PEAU LIQUIDE À PEINDRE N°75 RECETTE DU LIANT Colle de peau à 10 g = 105 g Eau distillée = 30 ml Urée = 15 grammes Alun = facultatif = 10 g

Eau distillée et pipette de 10 ml

Colle de peau liquide

colle à pH 7.0

Urée en granules

PRÉPARATION DE LA COLLE

Le pH du mélange est de 4.1 ; celui de la colle de peau de 5.3, c'est-à-dire acide. Pour neutraliser l'acidité, il faut ajouter 1 ml de triéthanolamine pure, un alcali. Vous devriez obtenir un pH neutre pour la colle à la fin. La colle ainsi préparée est un peu plus collante qu'à la base, c'est comme si l'urée et le pH neutre développait les capacités du collagène. Cette colle très claire est idéale pour peindre sur supports absorbants comme de la toile, du papier, du carton.

CARACTÉRISTIQUES & ASTUCES L'avantage de la colle de peau liquide, c'est que la chaleur n'est plus obligatoire, cela met cette technique unique et si intéressante à la portée de tous. C'est également une très belle technique. D'après les dires d'une lectrice, une restauratrice de tableau chevronnée, la colle de peau possède des qualités intrinsèques qui en font un liant supérieur, souple et en même temps polyvalent, essayez, vous ne serez pas déçue, pourquoi pas en sous-couche de peinture à l'huile, au moins pour tester. On nomme les peintures aux colles protéiques, à l'albumine et aux colles animales, des détrempes, la tempera étant la peinture au seul jaune d'oeuf.

PRÉCAUTIONS & RÉSERVES Privilégiez toujours des colles de très grandes qualités, c'est-à-dire que si vous le pouvez, évitez d’utiliser des colles en poudre, les meilleures colles pour peindre sont celles en plaque, car plus pure, que l'on casse en morceau pour les faire gonfler. La colle de peau liquéfiée ne perd absolument pas ses propriétés, car l'urée n'est pas une matière destructrice (pH neutre), au contraire elle améliore le pouvoir collant de la colle, de plus cela évite les cycles de cuisson et de refroidissement qui finissent par faire perdre à la colle quelques-unes de ses propriétés.


54

LA TUCHLEÏN RECETTE Colle de peau à 10 grammes

Pigments ou colorants en quantité suffisante pour colorer Toile de lin encollée et imprimée avec un fond en lavis Conservateur : Camphre ou acétate de sodium = 0,5% - QSP

Toile de lin Toile de lin La colle de peau est dissoute vers 42 degrés

Colle de peau de lapin veritable

Colle de peau mise à gonfler 12 heures

Toile de lin

Peinture à la colle de peau

PRÉPARATION DE LA TUCHLEÏN

Dans la littérature spécialisée, cette technique évoque une peinture réalisée avec un liant à base d’eau et de colle protéique (animale) sur toile de lin encollée et parfois imprimée avec un lavis coloré (encollage à la colle de peau colorée).

CARACTÉRISTIQUES & ASTUCES En émulsionnant la colle de peau avec de l'albumine, de la caséine, de la gomme arabique ou d'arbre fruitier (même un filet d'huile), il est possible de réaliser sur toile, des oeuvres empruntent de spontanéité et au graphisme nerveux. On pourra en dernier lieu vernir de telles peintures avec un peu de liant pur ou diluer, comme un mélange de blanc d'oeuf et de PEG ou un vernis au Plexigum ou au Paraloid + SEBS + Tinuvin pour protéger les colorants de la lumière.

PRÉCAUTIONS & RÉSERVES La colle de peau est une matière extraordinaire, cependant elle craint les micro-organismes, il faudra la protéger avec un biocide naturel ou non, par exemple avec de l'extrait de feuille de neem dont les colorants jaunes auront été brûlés au soleil, sinon dans les cas extrèmes utiliser du preventol RI80 où bien de l'atagol sodique (le moins pire). L'acide salicylique naturel tiré des feuilles de Gaultheria procumbens L. est le moins dangereux des conservateurs. Personnellement j’utilise du camphre et de la lavande angustifolia depuispeu et depuis 2018 de l'acétate de sodium E262i, en veillant à rectifier le pH de la colle. http://www.

additifs-alimentaires.net/E262.php


55

DÉTREMPE : COLLE À 8-10 G RECETTE Faire gonfler 60 grammes de colle de peau sèche durant 6 heures dans autant d'eau que nécessaire pour recouvrir toute la matière sèche. Lorsque la colle aura gonflée, remplacez l'eau par 60 cl d'eau fraîche. Chauffer la colle à bain-marie vers 42°C pour faire fondre la colle en plaque et la dissoudre complètement dans l'eau : ajouter 15% d'urée pour la liquéfier.

Plaque de gélatine

Colle de peau en plaques

Colle de peau gonflée 12 heures

Pot à Bain Marie de 1,4 litres

PRÉPARATION DE LA PEINTURE La colle de peau de Lapin, les colles d'os, la colle de parchemin, les colles de nerfs et la gélatine technique permettent de réaliser à peu de frais, facilement et rapidement des peintures que l'on nomme détrempe. Dilués avec de l'eau, ce sont d'excellents liants pour réaliser aussi bien des études, des pochades, que des peintures sur toiles idéalement décaties, sinon la toile bouge trop ensuite.

CARACTÉRISTIQUES & ASTUCES Grace à l'encollage, la peinture au lieu d'être happée par le support absorbant permet à la touche de glisser et de réaliser rapidement de grands aplats et des touches larges de peinture hautes en couleur, mais qui baisse de ton en séchant, il faudra peindre préférablement avec des colorants vifs. On peut ajouter à la colle pour la plastifier et pour la glisse, 1% de PEG 1:2 dissout dans l'eau distillée.

PRÉCAUTIONS & RÉSERVES Jetez l'eau ou non qui a servie à faire gonfler la colle? il y a deux avis à ce sujet, personnellement je jette l'eau, car si les plaques contiennent des impuretés cela permet de les ôter, dans une certaine mesure cela purifie la colle, toutefois cela n'est valable que pour la colle en plaque. Le collagène de la colle ne doit jamais être chauffé à plus de 55°C, car cela affaiblit et détruit sa protéine, j'ai noté que la température idéale est de 42°C.


56

CASÉINE INSOLUBLE DU COMMERCE RECETTE DU LIANT 50 grammes de caséine insoluble du commerce. 300 ml d'eau chaude. 15 grammes d'alcali préférablement du carbonate de potassium. conservateur = 3 gouttes de lavande vraie (Lavandula angustifolia) 5 à 10ml de PEG soit <5%ou de la glycérine 1 à 3% de Tylose comme agent anti floculant

Caséine en poudre

Eau distillée

Carbonate de potassium

Lavande

Glycérine

Tylose MH 300 10% dans l'eau distillée

PRÉPARATION DE LA PEINTURE Laissez agir 12 heures puis diluer en ajoutant encore 15 à 20 cl d'eau froide puis le PEG ou de la glycérine. Cela constitue notre liant de peinture. Personnellement, je réalise le liant final au mixeur et j'ajoute de 10 à 20 gouttes d'antimoussant (pour éviter les bulles) qui confère au liant un caractère plastique et lui donne une teinte translucide et blanchâtre.

CARACTÉRISTIQUES & ASTUCES Le liant sera un peu plus indélébile et insoluble une fois sec, s'il est réalisé avec du carbonate de potassium plutôt qu'avec du bicarbonate de soude! La caséine de ph 7.0 est également moins insoluble, elle devrait être plutôt alcaline. La caséine donne des films mats qui ont beaucoup de présence. Voir mes deux premiers livres pour en savoir plus sur la caséine et ses applications.

PRÉCAUTIONS & RÉSERVES Le liant est tenace et il est cassant s'il n'est pas plastifié avec du PEG et quelques gouttes de silicone PDMS = antimoussant, juste de quoi résorber la mousse. Il faut prévoir une baisse de ton au séchage, c'est pourquoi j'utilise le plus souvent des colorants purs pour réaliser de telles œuvres.


57

ENDUIT UNIVERSEL RECETTE DU LIANT Plextol B 500 ou D 498 = 35 cl Plextol K 360 = 5 cl Eau froide = 80 cl Caséine base pour gélifier ou épaissir = 15% facultatif poudre de cristobalite ou de marbre très pur = 300 g poudre de quartz très fin 44 µm = 300 g verre en poudre ultra fine = 2%

poudre de quartz 7.5 microns

Plextol K360 et B500 avec antimoussant

Eau

Mixeur

PRÉPARATION DE LA PEINTURE

poudre de marbre Italien

Mélanger les résines acryliques Plextol© avec l’eau, ajouter ensuite les deux charges en les saupoudrant en plusieurs fois. En préparant cet enduit au mixeur on évite les grumeaux et on confectionne un enduit très fin, très rapidement, dans ce cas ajouter 5 gouttes d'antimoussant ou attendre 1 heure que la mousse se soit résorbée.

CARACTÉRISTIQUES & ASTUCES On peut filtrer le mélange avec une passoire avant utilisation. On passe cet enduit sur tous supports avec une brosse large en une couche, si nécessaire plusieurs : idéal sur supports très absorbants, mais dans ce cas il est préférable de faire un encollage au préalable avec le liant acrylique de base dilué à 20%. On peut faire une variante de cet enduit plus épais, en ajoutant 15% de caséine base : elle permet de régler le volume de l'enduit en apportant alcalinité cela fait épaissir les résines acryliques et leur confère des propriétés gélifiantes.

PRÉCAUTIONS & RÉSERVES Il faut bien laisser sécher cet enduit pour ne pas enfermer de gouttelettes d'eau ni dans l'enduit ni dans le support. Poncer la surface avec un abrasif à l’eau comme de la prêle ou de la pierre ponce en poudre, si la surface de l'enduit est trop satinée ; dégraisser ensuite avec une solution de bois de panama : Faire macérer 5 grammes de bois du Panama (saponine) concassés pendant une heure dans 1 litre d’eau.


58

KLACHE© N°2-018 POUR GODET RECETTE DU LIANT

= 250 grammes tylose MH 300 en solution à 10% dans l'eau = 10g PEG polyglycol 1000 1:1 dans l'eau = 20 g albumine en poudre broyée avec 30 g d'eau = 20 g gomme arabique en solution forte = 30 g gomme adragante 15 g + tylose MH30000 1:5/eau = 20 g = recette 66.1 laponite ~ 1 gramme = une noisette Antimoussant = ~30 gouttes + 5 gouttes d'Ecosurf EH6 (facultatif) conservateur = lavande vraie Lavandula angustifolia = 3 gouttes glycérine = 1-2 gouttes directement dans le godet, bien remuer eau distillée

Tylose MH 300

PEG 1000

Albumine

Gomme arabique

Gomme adragante Laponite 35 g/l Lavande

PRÉPARATION DU LIANT Faire ce liant au mixeur, mais si vous n'avez pas de mixeur, laissez les gommes s'imbiber durant 2 jours pour qu'elles se dissolvent intimement : plus le liant est vieux, meilleur il est. Ajouter une noisette de camphre comme conservateur ou du benzoate de sodium, puis à l’usage ajouter ou non, de la glycérine après le broyage du pigment si vous voulez faire un godet de peinture plus ou moins mate ou à l'aspect brillant, cependant il durcira beaucoup moins vite.

CARACTÉRISTIQUES & ASTUCES La Klache est un liant universel très pratique, par dilution on obtient de l’aquarelle. Si l’on ajoute pas de sépiolite ou de kaolin, ni d’albumine avec le pigment et le liant, c’est de l’aquarelle, si l’on ajoute uniquement de l'albumine et de la gomme arabique, c’est un genre d’enluminure liquide indélébile, en rajoutant une charge cela donne de la gouache. Pour faire une peinture, mélanger 60% de Klache et 30% de pigment et selon l’opacité et la profondeur de ton que vous désiré, ajoutez 10% de Sépiolite, de Kaolin ou de Nacre, éviter le Talc, il a tendance à griser les pigments clairs et les liants. Voir le DVD pour toutes les photos.

PRÉCAUTIONS & RÉSERVES Ce liant est de très haute qualité : je dirais même qu'il est luxueux, car certains de ses ingrédients coûtent cher. Utiliser uniquement de la gomme arabique en morceau, elle est très pure, évitez celle en poudre blanche du commerce, car un sédiment brunâtre se dépose au fond du récipient au bout de quelques semaines, on ne sait pas en définitve ce qui la constitue réellement!.


PRÉPARATION DE LA KLACHE© N°2-018 10% de Tylose MH 300 dans l'eau distillée et son film sec très plastique.

59

Le Tylose MH 300 et le PEG sont ajouté dans l'eau dés le départ dans le mixeur

10 g

1.Broyer 20 g d'albumine avec 30 g d'eau. Pour éviter les grumeaux : toujours verser par étapes le liquide sur la matière sèche et broyer, comme pour une béchamel

20 g

2.Ajouter le Tylose et le 3.Passer l'albumine à l'étamine 3.2.récupérer avec un couteau à l'envers de l'étamine l'albumine la plus fine PEG dans le mixeur frotter avec une brosse dure

4.Allumer le mixeur 30 secondes

5.L'albumine mousse beaucoup

6.Ajouter quelques gouttes d'Ecosurf EH6


60

KLACHE© N°2-018 POUR GODET

7.Allumer le mixeur 30 secondes

8.Ajouter 30 gouttes d'Antimoussant il agira d'ici la fin

9.Allumer le mixeur 30 secondes

11.Ajouter 20 g de Liant N°66.1 gomme adragante en solution + tylose MH 30.000

10.Ajouter 30 g de gomme arabique en solution forte

12.Allumer le mixeur 30 secondes


PRÉPARATION DE LA KLACHE© N°2-018

61

14.Allumer le mixeur 30 secondes une dernière fois

13.État du liant après avoir ajouté le mélange N°66.1. Vous pouvez constater qu'il n'y a plus de mousse en 15

15.Klache N°2-018 achevée

Film de Klache 2-018 : test sur céramique : le liant est dur en 15 min en fine couche et les godets sèchent très vite 16.Verser la klache 2-018 avec un entonnoir dans un flacon plein et bouché

Godet de Kaolin sans glycérine, utilisé pour vérifier le liant, et de Delphinium faits avec de la Klache N°2-018, Noir de campêche au fer lié à la klache N°1 et Gris Indigo au Paraloid B72 : ce dernier Klache 2-018 en flacons. Ajouter dans le sublime les pigments, il n'y a pas de baisse de ton au séchage avec godet la glycérine selon le taux d'absorption les résines en phase solvant. Les godets sèchent encore plus vite si du pigment, plus il absorbe plus il faut en on ajoute une charge (kaolin, nacre, blanc d'huîtres) ~ 30-60 min. Voir à l'ortie pour d'autres godets. ajouter pour garder un coté humide.


62

COLLE LIQUÉFIÉE + LIANT/ASSIETTE À DORER RECETTE DU LIANT 1-colle de poisson en granulés = 20g + eau distillée = 90 g + urée = ~20 g 2-Liant-assiette à dorer : Colle de poisson liquéfiée = 10 ml Albumine en poudre = < 0,5 g ou 10 ml d'albumine fraîche PolyéthylèneGlycol PEG 1000 1:2 dans l'eau = 8 gouttes Gomme d'abricotier ou gomme d'acacia 1:5 dans l'eau = 2 ml fiel de boeuf si la peinture perle = 2 gouttes Conservateur = Lavandula angustifolia (pas d'aspic) = 2 gouttes

2 couches en tant qu'Assiette

Colle de poisson en grésils

Colle de poisson liquéfiée

Urée en granules

1 couche en tant que peinture sur papier

PEG 1000

PRÉPARATION DE LA COLLE

Albumine en poudre

Je tenais à partager avec vous cette recette que j'ai mis au point à la toute fin du livre, car elle donne un liquide super plastique qui peut servir d'assiette à dorer en l'humidifiant légèrement avec de l'éthanol soit en l'exhalant avec l'haleine. J'en ai passé 3 couches sur papier flamboyant, mélangé avec du rouge liapor©, un kaolin à l'ocre rouge et le papier est devenu comme du parchemin, d'une souplesse incroyable, à tel point que l'on peut le plier sans qu'il se rompe. On obtient également une peinture liquide, très tirante et onctueuse sous le pinceau, qui sèche très vite et qui peut servir d'assiette à dorer rapide (1 heure).

CARACTÉRISTIQUES & ASTUCES 1-Recette de la colle de poisson liquéfiée : Chauffer la colle au micro-onde durant 25 secondes à 1500 watts, il faut juste que la colle soit fondue, l'urée se dissout directement dans la colle. Refermer le flacon et secouer vivement, puis laisser refroidir coupe ouverte. La colle restera liquide ensuite, quelle que soit sa température, mais si tel n'était pas le cas, rajouter de l'urée directement dans la colle par palier de 2 g, puis rechauffer et secouer. 2-Pour le liant-assiette : Mélanger la colle liquéfié avec le reste des ingrédients puis secouer. Cette détrempe est sirupeuse en tant que liant, on pourra la diluer un peu, mais en tant qu'assiette à dorer, inutile de la diluer. On pourra faire une version de cette assiette avec de la colle de parchemin. On peut l'utiliser en sous-couche pour recevoir l'or grâce à du Kaolin teinté soit avec de l'ocre rouge soit avec du curcuma ou du safran. On pourra ajouter moins de PEG dans le cas de l'asssiette à dorer, soit 4 gouttes au lieu de 8. Après avoir appliqué l'assiette en 2 ou 3 couches attendre 1 heures 30, une fois sèche on la brunit avec une dent d'agate, on peut ensuite poser l'or, et enfin brunir l'or au travers d'une toile de lin extra fine, usée, posée à sa surface.


FAIRE DES GODETS AVEC LES COLORANTS RECETTE DU LIANT colorant pur laissé à sécher jusqu'à 80% dans une coupelle = 30 ml Klache 2-018 à godet = 12 ml sépiolite ou kaolin = Q.S.P épaissir glycérine = 1-2 gouttes

Klache N°2-018

Ortie évaporée à 80%

Godets d'ortie avec Klache N° 2-018 à gauche avec glycérine et sans charge à droite avec nacre

PRÉPARATION DU GODET Prendre avec une pipette 30 ml de colorant pur et versez-le dans une coupelle en porcelaine, puis laissez l'eau du jus s'évaporer jusqu'à 80%, quelques heures, le temps nécessaire (comme ci-dessus dans le godet rond), ensuite verser dessus 70% de liant à godet et bien triturer et mélanger avec une brosse, ajouter une charge ou non si vous souhaitez conserver un colorant très pur, puis ajouter les 1-2 gouttes de glycérine et enfin couler le liquide dans un godet ou un autre récipient pouvant faire office de godet.

CARACTÉRISTIQUES & ASTUCES L'avantage de cette méthode réside dans le fait que le colorant se trouve privé de 80% de liquide hydrique (l'eau) il est à l'état pur, ainsi le godet sera d'une très grande puissance et il durera longtemps. On peut faire des tablettes, que l'on pourra ôter du récipient qui a servit de moule et ainsi les utiliser comme un baton d'encre, mais en plus tendre, il faudra dans ce cas ajouter une charge comme un peu de kaolin, mais éviter le talc qui grise.

PRÉCAUTIONS & RÉSERVES Attention de ne pas trop ajouter de glycérine sinon le godet ne durcira jamais : il est préférable d'obtenir un godet mat et rèche que brillant, car il dure plus longtemps ensuite, sinon, s'il posssède une trop grande affinité pour l'eau le godet se dissoudra à vitesse grand V et vous perdrez du colorant : plus un godet est plastique plus longtemps il dure : j'en ai fait un avec la recette 66.1 et de la gommegutte et il est souple comme un morceau de plastique, il n'a jamais durcit, on peut le plier, toutefois quand on le frotte avec de l'eau il donne son colorant vif.

63


64

LIANT À LA GOMME ADRAGANTE RECETTE DU LIANT = 4 grammes = 5 ml eau distillée = 105 g

gomme adragante

alcool éthylique

4 g de Gomme adragante dans 105 g d'eau distillée

Gomme adragante pure et avec de la silice sur toile

PRÉPARATION DE LA PEINTURE Solubiliser 4 grammes de gomme adragante avec 5 ml d'alcool dénaturé à 95% ou à 99%, ajoutez ensuite 105 g d'eau distillée, secouez puis laissez la gomme s'imbiber 24 heures pour réduire les grumeaux, le cas échéant passer à l'étamine et au mixeur.

CARACTÉRISTIQUES & ASTUCES Le lendemain la gomme parait plus fine, elle donne plutôt un colloïde, un mélange plutôt qu'une vraie solution, car on distingue très bien les grains de la gomme. Utiliser cette solution pour faire du pastel, de l'aquarelle, de la gouache ou toute autre peinture en godet, en conjonction à une charge comme du kaolin, avec également un peu de glycérine. Avec de la silice, elle donne une matière rugueuse et douce pour faire des pastels qui accrocheront parfaitement le papier sans le blesser.

PRÉCAUTIONS & RÉSERVES La gomme adragante donne une matière friable et non plastique, c'est pour cela qu'on lui ajoute un humectant lorsque l'on confectionne des godets ou des batonnets de pastels, afin de leur conserver une certaine cohésion, jusqu'au moment on l'on prélève, où bien on frotte la surface rigide du godet de peinture avec une brosse ou un pinceau. Voir ma nouvelle recette pour godet : la Klache N°2-018.


ENCRE NOIRE À LA NOIX DE GALLE ET AU TANIN PUR N°1 Nuancier Noir de tanin

65

RECETTE DU LIANT

1 litre d'eau │60 ml d'eau 22 grammes de noix de galle │ 4 g de Tanin en poudre 15 g de fer naturel ou sulfate de fer │ 2 g de rouille QSP 20 g de gomme : cerisier, poirier, acacia, etc.. │2 g de liant

Noir de tanin en poudre

Noix de galle en poudre

Eau distillée Tannin en poudre

sulfate de fer

Rouille

Gomme de cerisier

Klache N°2

PRÉPARATION DE L'ENCRE

Mélanger les noix de galle en poudre avec l'eau et laisser macérer jusqu'à la première moisissure, filtrer le macérât et cuire à environ 75°C jusqu'à ce que le mélange réduise de 70%. Ajouter enfin du fer naturel ou du sulfate de fer dissout dans 10 ml d’eau, mélanger : aussitôt le macérât de noix de galle devient noir, ajouter la gomme ou un autre liant une fois l'encre à 70°C, Je ne suis pas partisan de faire bouillir les gommes en général.. Filtrer une dernière fois à l'étamine, remuer le mélange, l’encre est prête, mettre en pot plein et bouché et ajouter un conservateur comme 3 gouttes de lavande (Lavandula angustifolia).

CARACTÉRISTIQUES & ASTUCES Formule Chimique du Tanin = C76H52O46. Les tanins sont constitués d'un mélange d'acide gallique et d'acide ellagique = du catéchol. Ils donnent des combinaisons stables avec les protéines (colles, albumine, etc.), c'est ce qui explique leur propriété à resserrer les tissus (astringence), de ce fait ils rendent les peaux imputrescibles (cuir). En 2018, on extrait les tanins d'écorces de mimosas et de pins. Les molécules carboxy polyphénoliques des noix de galle (acide gallique N°CAS 149-91-7) s’hydrolysent en petites molécules à chaud, alors que celle du tanin en poudre peut se faire instantanément à froid. Lier l'encre avec de la colle de poisson ou de peau, de la gomme ou de l'albumine.

PRÉCAUTIONS & RÉSERVES Utilisez plutôt du sulfate de fer : en 7 jours avec une pince à dessin et 20 cl de vinaigre, on obtient de la rouille pour faire toutes les encres à base de tanins naturels ou synthétiques. Prenez du fer que vous ferez macérer dans un peu de vinaigre durant le temps que la noix de galle macérera, ainsi vous obtiendrez du fer naturel nommé acétate de fer, moins nocif et surtout moins corrosif pour le papier que le sulfate de fer.


66

LIANTS POUR FAIRE DES ENCRES AVEC LES COLORANTS NATURELS RECETTE D'ENCRE N°83 À LA GOMME-LAQUE ET AU PVB

Gomme-laque décirée et blanchie = 8 g Alcool éthylique = 55 g Triéthanolamine ou Carbonate de soude = 1 g (vérifier le pH > 8 ) PolyVinylButyral (PVB) = 2 g : Dissoudre 4 g de résine PolyVinylButyral avec : 3 vol. d'alcool éthylique et 1 volume d'acétate d'éthyle. Il faut saponifier la gomme-laque avec un alcali, cela dépend de la gomme-laque que vous utilisez, certaines sont déjà mélangés avec un alcali. Le PVB se dissout dans l'acétate d'éthyle et l'alcool éthylique comme cosolvant, il permet d'obtenir un mélange plus fluide. Il faut ajouter le PVB en dernier, lorsque la gomme-laque sera prête, ensuite bien amalgamer le tout. Ce liant/ vernis protège durablement tous les colorants et peintures de la lumière. On peut faire une version avec 1 gramme de Résine Spéciale G 1650 et 1 gramme de plexigum PQ 611 + 2 g de Tinuvin© 292 liquide, j'ai essayé et cela fonctionne à merveille, les colorants ne craignent plus la lumière.

RECETTE D'ENCRE N°77 Colorant ou Pigment broyé très finement avec 20% de charge comme du kaolin ou de la sépiolite pour stabiliser l'encre = 2 à 5 g suivant la force de coloration du colorant et du pigment Polyglycol 1000 ou 1500 = 1 pour 2 dans de l'eau = 8 ml Alcool éthylique = 4 ml Eau pour diluer, pour remplir des cartouches ou des marqueurs vides = 8 ml Liant/vernis anti UVAs et HALS sédimenté

RECETTE D'ENCRE N°78.2 Plexigum = 2 g Résine Spéciale G 1650 = 2 g Shellsol T = 10 g Alcool éthylique = 8 g Acétate d'éthyle = 2 g colorant ou pigment = QSP Cette encre sèche vite selon sa dilution. On réalise des films de peintures redissolvables sur feuille d'acétate, "des Pezzetti modernes" avec cette encre très stable et très plastique. (voir mon second livre).

RECETTE D'ENCRE N°80 Shellsol

Plexigul PQ 611 Plexigum dissout 1 pour 3 dans du Shellsol T = 10 g

Liant/vernis anti UVAs et HALS secoué

Encre N°78.2

PEG : Polyglycol 1500 dissout 1 pour 2 dans de l'eau = 4g (Alcool éthylique seulement pour hâter le séchage = 2 à 4 g) Ajouté le PEG au Plexigum, secouez vivement, l'apparence blanche et trouble ne gène en rien l'application, au contraire l'encre est très agréable à appliquer grâce au PEG qui donne du tirant. En séchant, le film est transparent. C'est un revêtement à haute performance. Si l'encre est trop dense, on peut ajouter du PEG 1:2 dans de l'eau, mais il est possible également de la diluer au Shellsol T, c'est selon la vitesse d'évaporation que vous souhaitez : le Shellsol T s'évapore vite, l'eau un peu moins vite, vous pouvez également allonger le temps d'ouverture en ajoutant 1% de Laponite. Pour un séchage très rapide, ajouter 2 à 4% d'alcool éthylique.


RÉSINES POUR PROTÉGER LES COLORANTS DU SOLEIL

67

Pour protéger du soleil les films de peinture et les colorants à l'eau on peut utiliser des résines comme le Plexigum PQ 611 ou Degalan® PQ 611 N ( 1:5 en tant que vernis) et la résine Spéciale G 1650 ou GLOBALPRENE©, un copolymère séquencé styrène-éthylène/butylène-styrène abbrévié SEBS (Copolymère de butadiène-styrène hydrogéné) de N° CAS 66070-58-4. Cette dernière résine offre un large panel de caractéristiques et de performances qui la rend idéale en tant qu'adjuvant pour les peintures ou comme vernis résistant aux rayons UV, à l'ozone et à l'oxydation, elle protège également des rayures et des frictions, de plus, une fois secs les vernis sont totalement imperméables à l'eau. C'est une résine idéale pour faire des peintures pures avec des colorants extrait à l'alcool puis dilué avec le solvant de la résine (Shellsol T sans odeur, térébenthine, etc..) où bien simplement utilisé en tant que vernis pur et léger sur les oeuvres, comme il n'est pas à l'eau il ne risque pas d'abimer le papier et les peintures aqueuses. On ajoute la résine SEBS dans les vernis à raison de 0,2% et dans les peintures à raison de 2%.

Vernis au plexigum PQ 611 et térébenthine 2 ans d'âge

Résine G 1650 passée sur une encre au souci : les parties protégées ont résistées au soleil > 31 jours, Les parties non vernies ont faiblies

11 g de résine G 1650 dissoute dans 100 g de Résine G 1650 63 g d'essence de térébenthine fraîche 8 g Résine G 1650 (SEBS) en flocons, ici dans un pot . On peut l'utiliser à 0,2-1% comme dissoute dans 300 g de shellsol de 1,5 litres, dénotent une vernis protecteur ou à 2% comme adT : Transparente comme l'eau faible densité. juvant directement dans les peintures


68

CIRE ÉMULSIFIÉE À L'EAU RECETTE DU LIANT Eau distillée = 1 litre Cire d’abeille et de carnauba = 40 + 60 grammes Carbonate de potassium = 10% PEG = 2% + Tween 20 = 2% alcool cétylique dit n-hexadécanol = 2%

Eau distillée

Cire d'abeille et de carnauba

Carbonate de potassium

Polyglycol 1500

Tween 20

PRÉPARATION DE LA CIRE

Nous devons rendre la cire miscible avec l'eau, pour cela on prépare une émulsion de lait de 2 cires, en les faisant bouillir dans une eau alcaline. Porter un masque. Lorsque le liquide est en ébullition, retirer du feu afin d’y incorporer 7-10% d'alcali tel que du carbonate de potassium dissout dans un peu d’eau. Cela mousse fortement, on remet sur le feu jusqu’à la fin de l’effervescence. On verse très vite dans un mixeur, hors du feu (l'idéal serait un agitateur chauffant) et l'on ajoute les autres ingrédients à chaud, au mixeur, le tween, le PEG et l'alcool cetylique, il faut mixer au moins 5 minutes pour parfaire l'émulsion. Pour information, cette recette n'est pas de la cera colla, mais plutôt un genre de microémulsion de cire.

CARACTÉRISTIQUES & ASTUCES La cire en émulsion dans l'eau (cire émulsifiée) est un adjuvant très à la mode dans l'industrie des peintures en 2018, car elle permet d'améliorer les peintures aqueuses en leur conférant des propriétés de plasticité que ces dernières ne possèdent pas suffisamment. On l'utilise à froid en l'ajoutant à raison de 5 à 15% aux peintures aqueuses que l'on veut plastifier et améliorer. Toujours secouer avant utilisation.

PRÉCAUTIONS & RÉSERVES

Pour réussir cette recette il faut impérativement utiliser un mixeur, idéalement à vortex, mais un agitateur magnétique chauffant serait bien également, car sans mixeur on ne peut pas bien amalgamer et émulsionner les diverses matières en un système stable et homogène. Conserver en bouteille pleine et bouchée à l'abri de l'humidité et du soleil. Secouer avant emploi si le mélange sédimente.


69

PEINTURE CORPORELLE ET COMESTIBLE RECETTE DU LIANT Gomme arabique en solution 1:5 dans l'eau = 30 grammes = liant + de l'eau : donne du corps (plus digeste)= 10% Q.S.P lait de soja ou de coco ou autre lait végétal ~10 cl = diluant

farine de blé cuite

pour teinter utiliser de la pulpe de fruits ou de légumes cuite et même de la confiture (carottes, choux, persil, fraise, framboise, myrtille, épinard, etc..)

= quantité suffisante pour donner une teinte vive

Farine

Gomme arabique en morceaux

Eau

Gomme arabique

pulpe de fruits

Lait de soja

PRÉPARATION DE LA PEINTURE

Utilisez uniquement de la gomme arabique Bio en morceaux acheter en pharmacie ou chez Galke. Dissoudre la gomme arabique dans une eau du robinet tiède (l'eau distillée n'est pas comestible à ma connaissance) puis filtrer là. Utiliser un mixeur rends la tache plus facile, verser le lait de coco puis ajouter la gomme et la farine cuite en plusieurs fois pour ne pas faire de grumeaux et enfin la pulpe ou le colorant liquide. En utilisant des légumes cuits et des fruits frais on réalise des colorants vifs que l'on mélange au liant avec un ratio de 70-80% de colorant pour 20-30% de liant selon la force de coloration du végétal.

CARACTÉRISTIQUES & ASTUCES J'ai imaginé cette peinture après avoir achevé ce livre sur les colorants, lorsque je me suis aperçu que de nombreux colorants étaient consommables et donc inoffensifs pour l'être humain, je bois de l’hibiscus et du frêne depuis, des versions Bio, à condition de ne pas être allergique aux substances comprises dans les végétaux, bien-sûr. Il faut absolument que le colorant que vous allez utiliser soit comestible, car les ingrédients du liant le sont tous : les indigènes mauritaniens entre autres, se nourissaient de gomme arabique durant certaines saisons.

PRÉCAUTIONS & RÉSERVES Utilisez uniquement les parties des fruits et des légumes que vous connaissez bien pour savoir qu'elles sont comestibles. Il faut également vous être assuré qu'il n'existe pas de risque d'allergie à un quelconque aliment de la part de celui ou de ceux qui vont utiliser cette peinture.


70

Pigments végétaux : genêt, persil, nerprun, bouleau, tanaisie, bruyère, gaude, garance, campêche, coquelicot vert et animaux : 9 cochenille à gauche que j'ai fabriqués entre mai et juin 2018

Fleurs récoltées par Colette Damour dans son jardin des Alpes. Juillet-aout-septembre 2018


71

PIGMENTS & ENCRES À PARTIR DES VÉGÉTAUX

Cultivars de 2018 de chez https://alysse-creations.info


72

QU'EST-CE QU'UN PIGMENT ?

LES PIGMENTS

Un pigment se présente en poudre, il est coloré par des minéraux naturels ou par des oxydes métalliques naturels ou synthétiques : des matières insolubles, généralement stables dans les liants avec lesquels on les mélange.

sont très variables, elles peuvent mesurer de 0,1 micromètre à quelques centaines de micromètres (ex. 200 µm certaines charges). Les pigments sont des particules ajoutées au système de peinture afin de protéger et d'en modifier les propriétés : en premier lieu la teinte, mais ils sont également utilisés pour protéger et modifier les caractéristiques physiques du système : mat, brillant, etc.. en conjonction avec divers adjuvants inertes comme la silice, le sable, le quartz, la sépiolite, le kaolin, etc. D’OÙ VIENNENT LES PIGMENTS ?

Les pigments du peintre

LES COLORANTS

Contrairement aux pigments ils sont solubles, c'est ce qui différencie un colorant d'un pigment. Si la matière colorée se dissout dans le liquide, alors c'est un colorant, si elle ne se dissout pas, alors c'est un pigment. Il est simple d'obtenir de la nature des terres, des ocres et des minéraux, mais bien souvent les pigments sont fabriqués avec des métaux à notre époque (2018). Les pigments et les colorants se présentent sous forme de particules dont les dimensions

Les pigments naturels que l'on nomme "inorganiques", proviennent de la nature, de roches, d'ocres, de terres et de minéraux, alors que les colorants artificiels ou synthétiques proviennent de la chimie organique, c’est-à-dire qu’ils sont conçus en usine ou en laboratoire. Les matières colorantes sont fabriqués avec des matières chimiques et des métaux sous une forme liquide ou solide, mais l'on peut aussi les créer grâce à la chaleur au moyen de four.

Si42-

NA+

Al+

Fabrication de Pigment synthétique


73

QU'EST-CE QUE LA COULEUR ? L'AMÉLIORATION DES PIGMENTS

Les pigments peuvent être encapsulés avec de l'attapulgite, tout comme les Mayas avaient coutume de le faire avec un pigment bleu d'indigo que l'on nomme "le bleu maya".

soit au minimum de 70 % de pigments et ne devrait pas dépasser 40% de charges. J'ai testé l'encapsulation de cochenille sur 50% de sépiolite par mécanochimie à froid, et j'en ai fait de l'encre, effectivement l'homogénéité est parfaite, le pouvoir couvrant un peu moins, on ne peut plus dissocier la charge du colorant : les pigments laqués s'en trouvent améliorés en ce qui concerne leur fragilité naturelle avec les liants aqueux, ils sont ainsi moins réactifs, ils ne saignent plus. QU'EST-CE QUE LA COULEUR

Encapsulation de cochenille sur sépiolite

L'encapsulation est une technique qui permet de greffer en quelque sorte, d'homogénéiser à l'échelle nanométrique un colorant sur une matière qui possède des caractéristiques que ne possède pas le pigment ou le colorant, ainsi ce dernier se voit communiquer les propriétés du matériau sur lequel il a été lié, encapsulé : il se loge dans les tubes ou canules de la structure hôte par exemple de la sépiolite et se trouve protéger : les matières colorantes sont de ce fait plus résistantes à la lumière ainsi qu'aux acides et aux alcalis. Cette "encapsulation" peut être réalisée par broyage à froid, mais idéalement le pigment est chauffé à une température de 190°C durant 2 heures minimum, pour fusionner avec la charge. Pour que les pigments possèdent un bon pouvoir couvrant et colorant à l'huile, il faut que le ratio

La couleur est une sensation que génère le cerveau et que nous désignons avec des mots : la lumière qui frappe cônes et bâtonnets est décodée grâce à des photorécepteurs situés au fond de notre œil. SOURCES LUMINEUSES

OEIL + CERVEAU = RÉSTITUTION DES COULEURS OBJET

TRIPLET

SUITE ORDONNÉE DE 3 ÉLÉMENTS APPARTENANT À 3 ENSEMBLES DIFFÉRENTS

D'un autre coté, les pigments qui ont une "teinte" sont des matières chimiques, palpables, sous forme de poudre, ils possédent une formule chimique, de plus, ils sont affiliés à un "Colour Index" : un répertoire des matières colorantes, un moyen universel de distinguer et de nommer toutes les matières colorées et colorantes existantes, à des fins d'identification.


74

QU'EST-CE QU'UN MINÉRAL, UN COLORANT, UN LIANT ?

Les minéraux donnent des pigments donc des teintes LES MINÉRAUX

Les minéraux sont des agrégats d’un ou de plusieurs types ou individus minéralogiques, des structures qui se trouvent dans les roches qui sont elles-mêmes l'accumulation d'un ou de plusieurs minéraux. Tous les minéraux ne sont pas utilisables en peinture, surtout en peinture à l'huile, évitez tout ce qui est schisteux et bitumineux. On peut utiliser 95% des minéraux à l'eau, ensuite tout dépend de leurs indices de réfraction. Pensez à toujours laver les minéraux et les terres à l'eau chaude par filtration et lévigation pour en ôter les sels solubles. LES COLORANTS

Les colorants quant à eux, sont solubles dans les liants, quelle que soit leur nature, qu'ils soient synthétiques ou naturels. Leur taille (granulométrie) est très petite, ils sont de ce fait très facile à broyer, toutefois, il faut souvent leur adjoindre une infime partie d'un agent mouillant, comme de l'alcool, de l'Ecosurf EH6 ou du fiel de boeuf pour les mélanger aisément avec les liants.

600 nm

750 nm

ROUGES

ORANGES

580 nm

JAUNES

IR U.V VERTS

400 nm

VIOLETS

BLEUS 500 nm

480 nm

Longueurs d'onde en nanomètre nm des couleurs

QU’EST-CE QU’UN LIANT ?

Un liant est un véhicule, un "media", un moyen" qui sert à transporter les matières colorées : c'est un solide que l'on solubilise pour faire des peintures : à la base c'est très souvent un mélange d'une matière solide (résine, gomme) avec une matière liquide (eau, huile, solvant, etc..). Le liant permet d'agglutiner les matières colorantes pour les appliquer, les fixer sur les supports, pour peindre : à l'époque des Romains "couleur" voulait dire cacher, donc recouvrir et par extension "peinture".


75

QU'EST-CE QU'UNE PEINTURE ?

Quelques liants

La peinture est le résultat du mélange d’un ou de plusieurs pigments avec un ou plusieurs liants, liquide comme de l’eau, de l’huile, ou les deux : une émulsion, avec une gomme, une résine où tout autre composant qui donne une matière onctueuse et collante qui permet de faire adhérer la peinture sur un support de n'importe quelle nature.

À LOINTAIN PROCHE INFRAROUGE

ULTRAVIOLET A

UVB

UVC

VIOLET

100

Une peinture est un système chimique, varié, à plusieurs phases (polaire ou non polaire), homogène (mélangé intimement) et solide (dur), une fois le film sec. La peinture que l’on nomme feuil, film ou revêtement, se présente comme une phase tridimensionnelle et discontinue que l'on peut difficilement mesurer précisément, car elle n'a pas toujours un début ni une fin.

280 315 380

SPECTRE INVISIBLE U.V

406

BLEU

436

VERT

473 527 495

JAUNE ORANGE JAU-OR

597

589

627

SPECTRE DE LA LUMIÈRE VISIBLE

LONGUEUR D’ONDE λ en nm

Longueurs d'onde des colorants et des pigments Illustration vectorielle ©2017 David Damour

ROUGE

700

760

≈ 780 nm à 5 mm

SPECTRE INVISIBLE IR


L'ART DE CRÉER ENCRES & PIGMENTS À PARTIR DES VÉGÉTAUX

Matières acides et alcalines nécessaires pour faire des pigments et des encres : Bisulfate de sodium, Acide citrique, Alun d'aluminium et de potassium, Sulfate d'aluminium, Acétate de sodium, Carbonate de sodium (cristaux de soude), Carbonate de potassium, Eau de chaux.

Végétaux = colorants sous forme naturelle qu'il faut extraire avec de l'eau chaude À gauche l'hypericum lanceolatum frais ; à droite le millepertuis séché

De gauche à droite 4 Macérations : Bruyère, Campêche, Gaude et Garance


ÉTAPES DE LA FABRICATION DES COLORANTS LA CUEILLETTE : QUAND, QUOI, COMBIEN

Le meilleur moment de la journée pour la récolte est en fin de matinée, par temps sec et ensoleillé, entre 11 h et 15 h, car c’est à ce moment-là que les plantes et les fleurs sont le plus chargées en principes colorants, c’està-dire que la rosée s’étant évaporée, le taux d’humidité des végétaux est moindres, ils se conservent ainsi plus longtemps jusqu’à la fin de la cueillette, de ce fait, ils sécheront beaucoup plus vite par la suite.

77

ont besoin des végétaux et vice-versa pour leur équilibre et la pollinisation : personnellement, j'achète des cultivars et je fais planter ou je récupère ce que me donne ma mère, Colette, fille d'horticulteur et passionnée de fleurs. Éviter de laver les plantes, ôtez par époussetage la terre qui pourrait s'y trouver : pour les racines par exemple, il faut les laver et les brosser pour ôter la terre résiduelle, ensuite on peut couper celles-ci en morceaux de petite taille, afin que l'humidité puisse s'évaporer rapidement. Plus les végétaux contiennent d'eau, plus leur principe colorant est dilué, de ce fait, il est moins concentré, il faut le prendre en considération pour faire de l'encre par exemple et utiliser moins d'eau. QUELLES PLANTES UTILISER ?

Retour de la cueillette de pétales de coquelicot en Pays de Thelle (Oise)

QUOI ?

Dans l’absolu, toutes les plantes et les fleurs peuvent être cueillies, une fois que l'on a déterminé quelle partie est colorante, l'idéal est de ne prendre sur place que la partie qui nous intéresse : par exemple pour les fleurs, on cueille un par un les pétales, ainsi on ne prend pas en même temps les pistils noirs ou vert contenu en leur coeur, et ainsi de suite pour chaque végétal. Attention de ne pas trop prendre, de ne pas piller la nature, car les abeilles

On peut utiliser des plantes fraîches ou séchées. Il faut savoir que les végétaux frais contiennent en pourcentage moins de colorants, c'est pour cela qu'il en faut 4 à 9 fois plus que s'ils sont secs, parce que la plante n'a pas perdu son eau, alors que les végétaux secs ont perdu 90% de leur eau.

Végétaux provenant de cultivars de chez Alysse.com pour fabriquer encres et pigments


78

LA CRÉATION DE PIGMENTS À PARTIR DE VÉGÉTAUX

QUELLE(S) PARTIE(S) UTILISER ?

On utilise la partie des végétaux contenant le colorant, vérité de la Palisse ! En fait, il faut le déterminer au cas par cas : voir tableau page 94 et suivantes), on peut faire une chromatographie, une technique de séparation des colorants et l'on peut consulter la littérature [3,5,6,25,34], par exemple pour les fleurs, ce sont souvent les pétales qui renferment les colorants, d’autres seront contenus dans les feuilles, etc.. Devant l’inconnu, pour savoir quelle partie donne le colorant, il faut trier, couper en petits morceaux et broyer au mortier, puis faire macérer avec un peu d’eau et d’alcool chaque partie séparément : on saura ainsi ce qu’il faut utiliser pour obtenir le coloris que nous souhaitons, selon le végétal.

Je vais émettre ici une évidence que j'ai remarquée : c'est qu'il existe de nombreux végétaux qui paraissent verts, à cause des chlorophylles a et b, car ceux-ci cachent souvent les colorants jaunes, ocres ou bruns, peu de végétaux donnent du bleu, bien qu'ils soient 35 et encore moins ceux qui donnent du rouge vif ~ 2-3.

Fleurs et plantes de montagne juin 2018 QUELLE QUANTITÉ DE VÉGÉTAUX UTILISER

Hypericum complet dont j'ai séparé les pétales

Pétales d'hypericum frais que j'ai débarrassés des parties vertes

En général 1kg de végétaux, de fleurs, de plantes fraîches, suffisent pour 10 litres d'eau, soit 100 g par litre, cependant il n'y a pas de règle absolue, cela dépend du colorant, de plus il faut savoir que l'eau s'évapore. J'ai remarqué que 800% du poids de la plante sèche permettent de faire de bonnes macérations, soit 80 g pour 1 litre d'eau environ. Avec les plantes fraîches la moitié d'eau. Toutefois cela dépend de la plante, par exemple avec 30 grammes de garance sèche en poudre, on peut utiliser 1 litre d'eau. Pour faire des pigments très vifs et très lumineux, je recouvre le végétal avec autant d'eau pour qu'il soit immergé, mouillé, puis je comprime et je leste avec une molette en verre durant quelques heures.


LA CRÉATION DE PIGMENTS À PARTIR DE VÉGÉTAUX

perdre 90% de son eau, soit 900 g par kilo, il ne restera donc plus que 10% en poids soit 100 g de végétaux par kilo.

79

Treillis en bois

QUELLES EAUX UTILISER

Macération de 30 g de Millepertuis sec dans 475 g d'eau

J'aimerai partager avec vous une astuce : j'ajoute 10 à 70% d'alcool éthylique (parfois aussi du vinaigre) dans la macération à froid, ensuite je fais chauffer coupe fermée au début, ainsi l'alcool ne s'évapore pas de suite, permettant de remplir sa tache, on récupère ainsi beaucoup plus de colorant pour faire de l'encre et des pigments plus puissants ainsi que des extraits.

La préparation des végétaux se fait soit avec de l'eau distillée soit avec de l’eau de pluie, soit avec de l'eau déminéralisée, car elles sont exemptes de minéraux : il faudra vérifiez le pH de l’eau : l'eau du robinet contient trop de chlore, son pH est de 7,8, il ne devrait pas dépasser 7,4. l'idéal est 7.0, soit neutre. Le pH de l'eau distillée que l'on se procure en pharmacie en bidons de 5 litres se situe entre 5,8 et 7, j'utilise celle-ci en priorité.

LA CONSERVATION DES PLANTES FRAÎCHES

Si vous souhaitez conserver vos cueillettes, le séchage doit se faire plein sud, à l’ombre, l'idéal est de le faire dans le noir complet, dans un endroit ventilé. On dispose les végétaux, idéalement sur un treillage en bois sous lequel on aura disposé un papier buvard ou un papier journal : le végétal va

À gauche, pH 6,4 à 23,5°C de l'eau distillée que je me procure en pharmacie. À droite pH 8,4 à 8,8°C de l'eau du robinet que j'avais congelé, son pH est descendu à 7,3 en 3 heures.


80

LA CONSERVATION DES VÉGÉTAUX

Bourrache sous vide. Le sachet a fuit et j'ai perdu tout le bleu

Coréopsis sous vide

Hydrangea sous vide

Appareil à sous-vide de voyage, il en existe de plus grands, plus professionnels, mais plus imposants


LA CONSERVATION SOUS VIDE DES VÉGÉTAUX

81

La conservation est l'un des plus grands écueils que l'on puisse rencontrer avec les végétaux, car ils moisissent très vite s'il y a de l'humidité dans la masse, ainsi la conservation sous vide évite ce véritable problème. Il faut vérifier que le sachet ne fuit pas. De deux choses l'une, ou bien l'on dispose d'un appareil à faire le vide et des pochettes spéciales où bien il faut demander à un commerçant de votre quartier, certains comme les bouchers, disposent de tels appareils. L'avantage du sous vide permet de conserver les fleurs et les végétaux frais comme au premier jour durant au moins 6 mois, cela peut aller jusqu'à une année, si le sachet n'est pas percé (s'il est bien soudé). On peut également conserver au réfrigérateur les pochettes, dans le bas du réfrigérateur, jusqu'au moment de l'emploi (sauf pour les plantes qui craignent le froid comme l'indigo). Cette méthode est surtout valable avec les fleurs et les végétaux qui suintent beaucoup de colorant, comme vous pouvez le constater sur les pochettes du coréopsis et du pélargonium rouge par exemple. Avec les feuilles et les écorces, il suffit de laisser sécher à l'air dans le noir total. Voici le lien de la grande machine avec laquelle j'ai fait les pochettes ci-dessous : http://bit.ly/Machine-a-Sous-Vide

Pélargonium rouge qui donne naturellement du violet

Les quantités sont confidentielles, mais pour tester une fleur ou un végétal quelconque c'est parfait, ensuite on plante en plus grand nombre si le végétal est très intéressant et s'il tient ses promesses d'un point de vue de la coloration, où bien on se procure des cultivars.

Fleurs sous-vide : le meilleur moyen de transporter et de conserver les fleurs et les végétaux frais


82

LA CRÉATION DE PIGMENTS À PARTIR DE VÉGÉTAUX

L’eau de pluie est soit alcaline, soit acide, et de meilleure qualité à la campagne ou à la montagne. Je fais bouillir 4 litres d’eau de ville durant 1 h 15 min : je la brasse avec une spatule en bois, ainsi le chlore s’évapore, il suffit ensuite de laisser l’eau refroidir et de l’embouteiller pour l’utiliser avec certaines macérations comme la garance : vérifiez son pH, s’il est trop alcalin, ajouter quelques gouttes de vinaigre ou de citron pour la rectifier. Au début je faisais tous mes pigments avec de l’eau distillée, ensuite j’ai voulu vérifier si l’eau bouillie était si néfaste que cela, je n’ais vu aucune différence, même avec les encres, aucune auréole, finalement, l’eau du robinet ou j’habite est de bonne qualité (vérifiez en mairie le taux de fer), les matières chimiques utilisées ne sont pas totalement étrangère à cet état de fait, car le sulfate d’aluminium est une matière de très grande qualité aussi bien pour fabriquer des pigments que des encres. Ce qui compte c’est que son taux en fer soit le plus infime possible. Finalement, les minéraux sont toujours présents même si l’on fait bouillir l’eau du robinet, il est donc plus judicieux d’utiliser l’eau distillée pour faire de l’encre, ou de l’eau de pluie, car l’eau déminéralisée est alcaline. LA PRÉPARATION DES JUS DE COLORANT

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je voudrais passer en revue les étapes de la préparation des végétaux et leur conversion en pigment, car le sujet de ce livre est la réalisation d'encre et

le laquage de colorants en pigments, nous ne sommes pas ici en présence de teinture, mais d'enrobage : la liaison sur un substrat, sur une matière pulvérulente, des colorants contenus dans les vacuoles des plantes.

1 3 jus de Genêt à différentes concentrations

Nous ne teignons pas un quelconque tissu ou un support, mais nous fixons les colorants qui nous intéressent avec un sel métallique, sur une charge inerte, pour cela nous devons au préalable les extraire des diverses parties des végétaux ou des animaux. À notre époque, en 2018, l'extraction des colorants peut aussi être réalisée par micro-ondes ou par "ultrasons", ces 2 méthodes permettent d'extraire très rapidement les colorants des plantes au sein de liquide, mais il faut pour cela des appareils spécifiques. En résumé, les ultrasons créent une série de vagues de compression : c'est de l'énergie concentrée à la surface des végétaux qui fait exploser des bulles de cavitation libérant par implosion les substances colorantes. [22]


LA CRÉATION DE PIGMENTS À PARTIR DE VÉGÉTAUX LA MACÉRATION

Le premier mot et l'une des premières actions à réaliser sur les végétaux est "la Macération": cette opération commune à la teinture, consiste à immerger et à laisser séjourner les végétaux entre 6 heures et 4 mois, dans un liquide, voir plusieurs, comme l'eau + de l'alcool et/ou une infime partie de vinaigre, afin d'extraire plus fortement les colorants, pour les récupérer au sein de liquide, sous une forme aqueuse : voir photo 1.

83

Pour que la macération soit la plus effective possible, le végétal doit être intimement en contact avec le liquide, pour cela il faut disposer le récipient à l’horizontale, car à la verticale les végétaux ont tendance à flotter comme les pétales de coquelicots, sinon il faut les lester avec du poids avec une molette en verre par exemple. Il faut agiter la macération, toutes les 4 heures : caler le flacon dans une bassine au cas où celui-ci viendrait à se casser ou à fuir (voir photo 2), cela permet de secouer le pot sans avoir à le toucher dans le cas de macérations acides.

2 Caler le récipient dans une bassine, à l'horizontale, ainsi le végétal touchera plus de liquide, car souvent il flotte au-dessus de l'eau, de plus, cela évite les risques de perte en cas de fuite, cela étant dit pour les petits volumes de 1 litre.

La macération a pour but de ramollir et de faire gonfler les végétaux, pour les préparer à la décoction (les micro-ondes font cela en 3 X 3 minutes). Les différentes parties végétales vont gonfler, ainsi les molécules colorantes pourront s'extraire des parties rigides, pour s'infuser dans l'eau, schématiquement, comme le ferait un sachet de thé dans de l'eau chaude.

Fin de macérations de gauche à droite et de haut en bas Bruyère Gaude Campêche Garance

ASTUCE

Les grands pots de compote font d'excellents récipients de récupération en verre étanche, ils possèdent une bonne contenance d'un peu plus d'un litre, de plus, avec la chaleur, dans le cas d'infusion, le couvercle se referme hermétiquement (comme lors d'une pasteurisation). Pour rouvrir le pot, engager un tournevis plat entre le couvercle et la paroi en verre, sur 5 mm, faire levier en vrillant, vous entendrez "un cloc", le couvercle pourra alors être dévissé très facilement.


84

LA CRÉATION DE PIGMENTS À PARTIR DE VÉGÉTAUX

LA DÉCOCTION

Elle vient après la macération de 6 à 24 heures : on utilise la chaleur qui va faire éclater les dernières cellules récalcitrantes, pour libérer les derniers colorants (encore une fois on peut utiliser le micro-onde pour cela). On fait chauffer le résultat de la macération, afin d'extraire à fond les colorants des végétaux ou des animaux : pour les plantes les plus fragiles (rose tremière) la décoction dure de 15 à 20 min, alors que pour les moins fragiles (gaude, fougère, bruyère, tanins, etc..), la décoction peut durer jusqu'à 1 heure à forte ébullition, soit à 85°C, mais ne dépasse jamais 3 heures au-dessus de 85°C, pour ne pas risquer d'abîmer les colorants, sinon ils foncent et ils brunissent.

Décoction d'hypericum à 85°C durant une heure pour ne pas abimer le colorant

Le cas de la cochenille est particulier, on la fait bouillir 15 minutes à 94°C, à plusieurs reprises, car elle est très colorante, nous verrons cela plus loin. L'INFUSION

Avec "L'infusion": il faut verser sur les végétaux de l’eau bouillante, puis mettre un couvercle sur le récipient.

On laisse infuser 15 min à 24 heures. Avec cette technique, on peut disposer les végétaux dans un bas de soie ou comme les sachets de thé dans une mousseline : cette préparation est destinée aux plantes et aux fleurs très fragiles, comme les fleurs bleues, souvent on leur ajoute de 10 à 70% d'alcool.

Infusion de delphinum pour faire du bleu

L'infusion consiste à verser de l'eau bouillante ou chaude sur le végétal et à le laisser macérer entre 15 minutes et 2 heures comme pour la persicaire, à 24 heures pour les écorces de grenade et pour la plupart des végétaux fragiles, à 40 jours pour la garance, et jusqu'à 4 mois pour obtenir le rouge-violet de pétales de coquelicots, qui noircissent s'ils prennent l'air, mais 24 heures suffisent pour de nombreux végétaux. LA FERMENTATION PASSIVE

Enfin, il existe la technique de la Fermentation passive (au soleil du Nord), c'est une combinaison des deux premières méthodes d'extraction. Il faut laisser digérer les végétaux dans un récipient transparent, avec un liquide aqueux, ou avec d'autres co-ma-


LA CRÉATION DE PIGMENTS À PARTIR DE VÉGÉTAUX

cérants (acide, alcool et/ou vinaigre), puis exposer le récipient au soleil, en général durant 1 mois (lichens), jusqu'à 6 mois pour certaines plantes, à 1 an pour les écorces de bois très durs comme le québracho, bien que quelques semaines soit suffisantes pour la plupart des végétaux. Il faudra vérifier que le niveau de fermentation, qui crée du gaz, ne fait pas exploser le récipient, pour cela veiller à disposer celui-ci dans un bac et à laisser du vide au-dessus du "macérât". Il faudra ouvrir le contenant tous les jours au début, afin de laisser s'échapper le gaz en excès, mais également afin de remuer les végétaux pour parfaire le mélange et la diffusion du colorant.

85

Le temps de macération dépend de la température à laquelle le végétal a été soumis tout du long : si la chaleur a été très forte, la fermentation sera beaucoup plus rapide, mais rien ne sert de hâter le processus qui doit être le plus doux possible dans ce cas. Certaines personnes laissent macérer 5 années, je trouve cela excessif, même pour des noyaux d'avocat! Avec la fermentation passive, on n’utilise aucun agent chimique, seulement la chaleur et l'eau, c'est tout l'avantage de cette méthode. LA FILTRATION

Toutes les macérations, décoctions, infusions et fermentations doivent impérativement être filtrées avant de les utiliser, pour cela on utilise un bas en soie que l'on peut chausser sur le bocal qui fera office de récipient temporaire, car verser les jus directement à

Fermentation de Nerprun durant 7 jours pour faire du vert de vessie. La macération est finie dés la première moisissure.

La macération est achevée quand on voit de la mousse remonter en surface, cela fait des bulles, c'est lorsque ces dernières ont naturellement disparu que la macération passive est achevée.

Filtration et récupération de camomille avec une étamine et une pipette dans la casserole


86

LA CRÉATION DE PIGMENTS À PARTIR DE VÉGÉTAUX

la casserole au-dessus d'un entonnoir peut être compliqué, personnellement je pose sur un entonnoir, une étamine très fine, sur laquelle je chausse un bas de soie, cela permet de faire une double filtration en une seule fois. Sinon, je pose directement l'étamine sur le jus, c'est seulement ensuite que je récupère le liquide avec une grande pipette en verre, cela permet d'obtenir un macérât très propre, très rapidement, du premier coup, et cela dans des conditions les plus stables.

La recette est primordiale si l'on veut tenter de retrouver plus ou moins la même teinte d'un lot à un autre, car elle énumère tous les modes opératoires, et pas seulement les volumes et les quantités, car comme nous le verrons, ils ne sont pas toujours définis précisément à l'avance en fonction de la plante et de la teinte désirée, il faudra ajouter au dernier moment, une infime partie d'un acide, d'un alcali, ou d'une autre matière chimique afin de faire varier le pH pour obtenir la teinte souhaitée.

1. Première couche d'henné noir

LA RECETTE EST "UN PHARE"

Filtration avec un bas de soie chaussé sur le pot

LES TECHNIQUES DE LAQUAGE

Le laquage est la technique qui consiste à fixer ou à enrober intimement un colorant sur un substrat. C'est de la chimie pure : pour dire, aucune définition n'existe dans le dictionnaire ayant comme acception, "la fixation de colorant sur un substrat par un moyen chimique".

Je le sais d'autant plus que j'ai testé de nombreuses et approximatives recettes, trouvés sur internet : en fait pour m'aiguiller je me suis tourné vers le passé, le XIXe. J'ai testé au moins 5 façons d'obtenir du bleu indigo à partir de feuilles en poudre : et j'ai trouvé "une recette simple, en été, par oxygénation passive" il faut oxygéner l'indigo 2 fois par jour dans un récipient bas et large avec une grande brosse. La méthode "au batteur électrique" donne beaucoup de vert si on brasse trop et du bleu en si infime quantité que cela en est dérisoire, il faut en faire 1 tonne pour en avoir 100 g. L'indigo est un végétal avare et en


LA CRÉATION DE PIGMENTS À PARTIR DE VÉGÉTAUX

poudre encore plus, rien ne vaut les feuilles fraiches, on en obtient beaucoup plus : lors de sa lévigation l'eau surnageante est teintée de vert, des impuretés qu'il faut ôter. Selon le type d'indigo, on fait une macération de 2 heures à 10 minutes avec 6,66 fois son volume d'eau à 80°C pour le pastel, 5 fois pour l'indigofera. On ajoute 2 g de chaux par 1000 g de jus pour faire monter le pH de 9 à 10,8 selon la nuance désirée, enfin on oxygène l'indigo, le bleu va apparaître en faisant une abondante mousse bleue en surface, c'est de l'indigo pur. Il faudra veiller à rectifier le pH final des pigment avec un peu d'acide citrique soit avec du citron, puis enfin purifier les pigment avec de l'eau bouillante.

fait, le "degré de coloration final" du pigment sera différent, on parle alors de "nuances" au sein d'une même famille de colorants, nous devons les numéroter pour les différencier.

Indigofera à partir de celui "de feuilles en poudre séchées", réalisé par oxygénation passive : j'ai laissé la macération une dizaine de jours au soleil, et je l'ai remuer 2 fois par jour chaque jour : à la fin j'ai obtenu au fond du récipient ce magnifique bleu ciel, idéalement lié avec de l'albumine : un liant transparent.

LA TENUE À LA LUMIÈRE DES COLORANTS NATURELS

2.Cake d'indigo 100g = henné noir, vert et l'indigo au-dessus = il y en a très peu

LA PRÉCISION N'EST PAS TOUJOURS DE MISE SEULEMENT CELLE DU pH

Avec les végétaux, les recettes mêmes très précises, ne donnent pas toujours les mêmes résultats, car chaque macération est différente, selon que le végétal est frais ou sec, ainsi les végétaux ne donnent pas le même pourcentage de colorant, les macéras peuvent donner des nuances distinctes, mais la teinte (bleu, jaune, rouge) est là même, de ce

87

Pour s'assurer de la viabilité et de la pérennité des teintes, on réalise un enrobage chimique, mais naturel, avec de la sépiolite, puis on chauffe à 190°C le mélange au four ou dans une casserole en Pyrex pendant au moins 2 heures : l'amalgame des deux donne une matière très dure, celle-ci va permettre de préserver le colorant au sein du substrat, dans la masse, afin de le protéger des agressions des agents externes, pour filtrer les rayons ultraviolets néfastes pour les pigments, c'est ici que la nature du substrat à son importance et pourquoi le choix d'une argile fibreuse de type sépiolite ou palygorskite est primordial et préférable à celui d'une charge lamellaire de type carbonate, comme la craie ou la chaux.


88

LA CRÉATION DE PIGMENTS À PARTIR DE VÉGÉTAUX

LE LAQUAGE EN PRATIQUE

Nous utilisons, comme en teinture, des matières chimiques dites des sels métalliques qui vont lier et fixer les agents enrobant, en faisant absorber le colorant par le substrat, cela permet une liaison intime, par voie chimique par le biais de matières minérales, des métaux en solution.

culières que sont la sépiolite et la palygorskite. L'ajout d'un peu de HALS (Tinuvin), et de SEBS (GLOBALPRENE) dans notre peinture ne sera pas un luxe quoi qu'il en soit, car ils ne servent pas qu'à protéger, ils servent également à empêcher le film de peinture de craqueler, ils en améliorent les propriétés physiques.

LA CHIMIE DU LAQUAGE

J'utilise le terme de "chimie froide", ainsi que l'antagonisme de deux matières chimiques, de pH opposés, pour faire "fusionner" le colorant avec le substrat ou la charge : une matière inerte qui tient lieu de corps, mais qui peut également comme dans le cas de la sépiolite, tenir lieu d'agent de protection, car le colorant va se loger dans ses canaux ou canules, afin de se protéger du soleil et des agents agressifs et chimiques externes.

Sépiolite

Sulfate d'aluminium

Carbonate de sodium

Toutefois dans ce dernier cas, il semblerait que la chaleur soit un paramètre déterminant pour la robustesse du pigment final. Cependant, j'ai remarqué que la fusion intime, même à froid, de sépiolite avec les colorants, les améliore grandement d'un point de vue rhéologique et physique, de ce fait, ils ne saignent plus. Il faudra vérifier au cas par cas, si la tenue à la lumière fait partie des améliorations de ces matières aux propriétés très parti-

LES AGENTS CHIMIQUES UTILISÉS POUR FIXER ET ENROBER

Nous employons comme matière de fixation et pour aviver les teintes, des métaux contenant de l’aluminium, tels que le sulfate d'aluminium, de l’alun de potassium et d'aluminium, du lactate d'aluminium, de l'étain, du fer, etc.., mais l'on peut également utiliser pour remplacer naturellement l’alun : le camélia, les lycopodes qui donnent des cendres riches en aluminium, ainsi que les cendres de genévrier, de châtaignier et de pommier sauvage.


LA CRÉATION DE PIGMENTS À PARTIR DE VÉGÉTAUX

89

LES MATIÈRES POUR AJUSTER LA TEINTE DES COLORANTS

Alun

Eau de chaux maison

On utilise des matières acides et alcalines pour révéler les colorants, car chaque végétal nécessite un pH précis pour une teinte précise : pour cela nous utiliserons des acides comme le bitartrate de potassium nommé aussi crème de tartre, ainsi que l'acide tartrique naturel, mais également des matières alcalines comme le carbonate de sodium, le carbonate de potassium, selon le colorant à traiter et la teinte que nous souhaitons obtenir. Il faut veiller en dernière étape à neutraliser l'acidité ou l'alcalinité excessive, car j'ai remarqué qu'une fois que le pigment est laqué, qu'il est devenu insoluble et inorganique, quel que soit son pH, il ne change plus de teinte (Voir "solution tampon" à glossaire). LES MATIÈRES QUI SERVENT À NUANCER LA TEINTE DES COLORANTS

Acide tartrique

Crème de tartre

On réalise des encres 100% naturelles et non toxiques en ajoutant à volume égal au jus de végétaux, des plantes chargées en aluminium naturel tel que les lycopodes, des feuilles de simplocos ou du camélia, ainsi que les cendres de certains cactus, qui vont permettre d’aluminer les colorants. Les plantes qui contiennent beaucoup de tanins comme les écorces d’arbre, les racines en général, le brou de noix, les rumex, la noix de galle, ne nécessitent même pas d'alunage pour faire de l'encre ; mais pour faire un pigment oui, il faudra juste ensuite précipiter avec un peu d'alcali. [27] Certaines plantes sont si colorantes comme le brou de noix et la racine de la rhubarbe de Chine que l'on peut utiliser directement le macérât pur, sans rien d'autre, sans liant ni fixateur.

On utilise des matières chimiques afin de moduler la teinte des végétaux, par exemple, en ajoutant une infime partie d'oxalate de titane à un colorant jaune, celui-ci devient instantanément orange. Il existe quelques métaux faisant office de modulateur, tel que le chlorure d’étain pour aviver certains rouges de cochenille, malheureusement certains d’entreeux sont toxiques comme l'étain et le sulfate de cuivre qui permet de faire des verts avec les jaunes, des orangés et des bruns chauds ; le sulfate de fer permet quant à lui de foncer les teintes et d'obtenir des noirs, des gris, des violets et des bruns selon le végétal utilisé. [28] Oxalate de titane


90

LA CRÉATION DE PIGMENTS À PARTIR DE VÉGÉTAUX

Le dichromate de potassium ne devrait plus être utilisé au vu de sa toxicité aiguë, car il contient du chrome hexavalent dit chrome VI, sixième état d'oxydation du chrome : on le remplace avantageusement par de l'oxalate de titane. LES MATIÈRES RÉGULATRICES DE pH

Lorsque le pH de la laque est trop acide ou trop alcalin, on utilise des agents qui vont rehausser ou abaisser celui-ci, comme du bisulfate de sodium, un sel issu de la neutralisation partielle de l'acide sulfurique, On peut utiliser du carbonate de sodium, du carbonate de potassium, de l'acide citrique ou du jus de citron, du vinaigre, ainsi que de la lessive de cendres de bois qui donne de la potasse naturelle et pourquoi pas de la Triéthanolamine dite Trolamine.

afin de faire la fusion froide des éléments entre eux, à présent, si notre laque n’a pas précipitée, pour séparer l’eau résiduelle, il faut ajouter au goutte à goutte de la lessive de cendres ou quelques cristaux de soude issus du carbonate de sodium : il faut en ajouter très peu, ainsi notre laque va doucement sédimenter pour laisser au-dessus d’elle, une eau incolore, exempte de colorant, en théorie, car dans la pratique, l’eau est souvent teintée par les matières solubles qui ne sont pas associées à la laque : nous pourrions attendre que l’eau s’évapore, mais comme nous devons purifier notre pigment, il est impératif en dernier lieu de filtrer la laque.

LES MATIÈRES QUI SERVENT DE SUBSTRAT

Elles sont nombreuses et variées (voir mon second livre), personnellement, j’utilise principalement de la sépiolite, du quartz, de l'aragonite contenue dans la nacre et le blanc d’huîtres, et de temps à autre, du kaolin, du mica, de la cendre d'os, de la cendre de volcan, de temps à autre de la cristobalite de 8µm et enfin de l'eau de chaux et de la chaux éteinte en très petite quantité avec l'indigo et la cochenille rouge vif, pour faire du "Carmin Nacarat". Selon la charge utilisée, il faudra veiller à noter son pH de base, car il influence la teinte finale du pigment, cela permet également d’utiliser moins de matières chimiques qui font blanchir et éclaircissent les colorants laqués. LES MATIÈRES QUI SERVENT À PRÉCIPITER LA LAQUE

Nous avons mélangé notre macérât de colorant avec de l’alumine, nous avons réglé le pH du mélange afin d’obtenir la teinte souhaitée, nous avons ajouté l’antagoniste

Le carbonate de sodium et l'alun réagissent pour former la laque qui va sédimenter

La vitesse de sédimentation est proportionnelle à la densité du métal utilisé, elle est particulièrement rapide si du fer, du cuivre ou de l’étain ont été utilisés. FILTRATION ET PURIFICATION DE LA LAQUE

À présent il faut débarrasser la laque de son eau, au moyen d'un filtre à café disposé dans un grand entonnoir : on verse la laque dans le filtre, toute l'eau va passer au travers de celui-ci et ainsi débarrasser la laque de toutes matières solubles et de son eau, nous n'attendons pas la fin de la filtration et nous versons dessus, en plusieurs fois, environ 80 cl d'eau bouillante


LA CRÉATION DE PIGMENTS À PARTIR DE VÉGÉTAUX

91

Eaux de filtration pour une camomille, cela correspond à 90 cl d'eau bouillante pour arriver au flacon de droite à une eau exempte de toutes matières solubles

La laque de cochenille est prête il suffit de la filtrer et de la purifier avec de l'eau bouillante pour récupérer le pigment

ou très chaude par 500 g de pigment, afin de laver celui-ci de toute matière chimique en excès. Le résidu pâteux qui reste dans le filtre après la purification constitue le pigment final : on devrait le nommer "un colorant laqué", car c'est bien un colorant que nous avons laqué, non un pigment! le colorant organique démontre un caractère inorganique, puisqu’il est fixé sur une base minérale, il est indissociable du substrat, il est donc insoluble, de ce fait l'eau bouillante n'a aucun effet sur lui. Pourtant on dit "Pigment Laqué", mais le mot "laque" est plus juste pour parler d'un colorant qui a été fixé sur un substrat inorganique comme de l'alumine. Colorant il était, en démontrant un caractère insoluble et inorganique, il est devenu un Pigment. En réalité le colorant est piégé inextricablement sur le substrat, sa nature intrinsèque n'a pas changé, le colorant est toujours un colorant, mais c'est l'ensemble qui détermine le tout et c'est pour cela que l'on nomme ceux-ci par extension, des "pigments laqués". Cela me fait penser à ce que Lavoisier disait " Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme".

Détail de la filtration de tanaisie suivie d'un lavage avec de l'eau bouillante

Filtration de tanaisie, je n'ai pas traité la tanaisie en détail dans ce livre, car il y a bien assez de colorant jaune (Le myrte) et ocre ( bouleau).


92

LA CRÉATION D'EXTRAITS DE COLORANTS

LE CAS PARTICULIER DES EXTRAITS DE COLORANT

Un extrait est la partie soluble la plus pure des végétaux, c'est un colorant pur sous forme de poudre, que l'on récupère de la macération et de la décoction par sédimentation et filtration sans aucun moyen chimique, mais l'on peut aussi utiliser une presse à raisin. Dans le cas de la réalisation d'extrait de colorant, on utilise des méthodes d'extraction par macération aqueuse avec de l'alcool pouvant aller jusqu'à 70%, ensuite on fait une décoction à l'étuvée durant 3 heures, on finit par transvaser le liquide avec une passoire à trame fine, celui-ci contient en son sein, sous forme de poudre impalpable, l'extrait du colorant. Si l'on venait à ajouter de l'alun dans la macération, le liquide deviendrait une encre et l'on ne pourrait plus en obtenir un extrait pur et pulvérulent au sens premier. Les végétaux donnent très peu d'extrait : à peine quelques dizaines de grammes par kilogramme de plante : c'est pour cela qu'ils coûtent si chers dans le commerce.

Extrait de bois jaune : on laisse sédimenter durant quelques jours le macérât, puis il suffit d'ôter l'eau au-dessus pour récupérer l'extrait pur en poudre au fond du récipient.

L'extrait de bois jaune est au fond du flacon

Extrait de Bois jaune

LA TEINTE DU PIGMENT SELON LE VÉGÉTAL

La teinte des différents végétaux est renseignée dans la littérature, mais je voulais savoir ce qu'il en était réellement in situ, à l'atelier, car il existe un monde entre les écrits et la réalité, entre la teinture et la peinture : par exemple, les pétales de coquelicots séchés donnent du vert, du gris, et même du brun alors qu'avec de l'alcool, du rouge lie de vin et du rose : seule l'expérimentation vous fera connaître les différents états des végétaux, car ils sont tous uniques, même si l'obtention des colorants est souvent commune (macération + décoction + liaison). Vous trouverez dans les pages suivantes sous forme de tableau, environ 100 végétaux avec leur nom latin et la teinte générale du pigment ou de l'encre obtenue, de plus, de nombreuses teintes peuvent être créés selon le réactif utilisé (fer, cuivre, oxalate, etc..), j'ai donc essayé un grand nombre de végétaux, certains sont "résistants à la lumière", ceux que j'ai pu trouver sous forme fraîche ou sèche. Dans un premier temps, j'ai utilisé uniquement de l'alumine (acide) et du carbonate


LA CRÉATION DE PIGMENTS À PARTIR DE VÉGÉTAUX

de sodium (alcalin) afin de réaliser des pigments non toxiques et 100% naturels, car il faut savoir que la réaction d'un acide avec un alcali donne du sel et de l'eau, notre pigment est donc non toxique entre pH 6,8 et 7,2, si le colorant n'est pas toxique, bien sûr, c'est pour cela qu'il faudra veiller en dernier ressort à rectifier le pH final des pigments pour qu'il soit plus ou moins neutre entre pH 6,8 et 7.2, cela vous donne une fourchette. Au tout début je ne purifiais pas les pigments, de ce fait, ils étaient très impurs, je les ai purifiés plus tard, car on peut le faire a posteriori, mais autant le faire aussitôt la laque réalisée, c'est un gain de temps non négligeable.

Séchage de 11 laques sur le filtre qui a servit à les purifier.

93

J'ai fait ces 7 laques en 6 heures : avec les micro-ondes on peut faire une palette de pigments dans la journée

L'EXTRACTION DU XXIe SIÈCLE

L'extraction des colorants au four à micro-ondes est très puissante, elle permet d'obtenir des macéras à vitesse grande V, de plus elle ne corrompt absolument pas la structure des végétaux. Il serait intéressant d'essayer de votre côté cette technique, afin de vraiment entrer dans le XXIe. N'oubliez surtout pas de recouvrir le récipient d'un film plastique étanche, à cause de la vapeur, elle accélère la cuisson, mais elle peut endommager le four à la longue. J'adore l'extraction au four à micro-ondes, il suffit de la faire dans un récipient en plastique et de ne pas quitter des yeux la cuisson qui est fulgurante : 1,30 à 3 minutes selon le volume d'eau utilisé.[23]

Nerprun jaune, sec, avant broyage

Vert : mélange de camomille et d'indigo

L'OBSERVATION DES PRINCIPES

Le principe de l'extraction et de la conversion des colorants en pigment est simple, pensez à noter les pH pour comprendre les mécanismes qui entrent en jeu et les réitérer.

Laques : gaude, garance, bruyère, ton pistache : bruyère-gaude et un mélange de gaude et de garance

Séchage des pigments sur du carton, de gauche à droite : jaune de carthame, 2 tanaisie, 2 coquelicot gris, bruyère/garance et garance/cochenille


94

LISTE DE 100 VÉGÉTAUX [5,6,25,34] NOM DU VÉGÉTAL

PARTIE(S) UTILISÉE(S)

LA TEINTE DU PIGMENT OU DE L'ENCRE

Le Blé sarrasin [15] Fagopyrum esculentum

Tiges et feuilles fermentées avant maturation

Bleu Remplace l'indigo

Bleuet Centaurea cyanus

Les Capitules (Fleurs)

Bleu

Bourrache Borago officinalis

Les Fleurs

Bleu

La Campanule Campanula rotundifolia

Les Fleurs

Bleu

Le Chèvrefeuille Lonicera Periclymenum

Les Baies Toxiques!

Bleu

La Chicorée Cichorium intybus

Les Capitules (Fleurs)

Bleu

Grémil des teinturiers <<<<<<<<<< Les racines Bleu - violet Lithospermum erythrorhizon Fleurs bleues >>>>>>>> Pourpre bleu Hibiscus : Oseille de Guinée Hibiscus sabdariffa

Les Sépales = Pétales

Bleu de pH 3,6 à 4,8 Rouges et Roses

Les Indigotiers [4] Indigofera tinctoria L

Les Feuilles il en existe ~950 espèces

Bleu

Iris des marais Pseudacorus

Le Rhizome (racine)

Bleu

L'iris Versicolor ou Clajeux

Les Fleurs

Bleu

Lilas bleu Syringa vulgaris

Fleurs

Bleu

Lupin Faux-indigo Baptisia tinctoria.L

Les Fleurs bleues

Bleu

Le lierre terrestre Glechoma hederacea L.

Les Fleurs

Bleu

Le Mahonia faux houx Berberis aquifolium

Les Baies

Bleu

Le Pastel ou Guède Isatis tinctoria

Les Feuilles il en existe ~50 espèces

Bleu

Raisin d’Amérique Phytolacca americana

Les Baies mûres

Bleu violet

La Renouée des teinturiers Polygonum Persicaria

Les Feuilles il en existe ~30 espèces

Bleu

La Ronce Rubus caesius

Les baies

Bleu

La Scabieuse des Champs Knautia arvensis

Les petites Fleurs

Bleu pseudo-indican La Dipsacotine

Le Sureau Yèble Sambucus ebulus

Le jus des Baies mûres

Bleu Vineux à Violacé


95

LISTE NON EXHAUSTIVE DE VÉGÉTAUX NOM DU VÉGÉTAL

PARTIE(S) UTILISÉE(S)

LA TEINTE DU PIGMENT OU DE L'ENCRE

Troène Ligustrum vulgare

Les Baies mûres

Bleu

Cardon Cynara cardunculus

Fleurs bleues et Tiges Les Feuilles

Bleu Jaune jonquille au vieil or

L'artichaut Cynara cardunculus La Bourdaine dite l'Aulne noir Frangula alnus

Les Feuilles

Jaune

Les Baies vertes Les Baies mûres L'écorce L'écorce

Jaune vif Bleu-violet avec acides Brun-rougeâtre + alcalis Jaune vif avec les acides

La camomille des teinturiers Anthemis tinctoria

Les Fleurs et aussi les Feuilles

Jaune

Delphinium Delphinium ceratophorum

Les Fleurs

Vert-Bleu clair à foncé Jaune vif à pH acide

Epiaire des bois Stachys sylvatica

Feuilles récoltées en été Tanin & Flavonoïdes

Jaune

L'Érable Acer Le Genêt des teinturiers Genista tinctoria

Les Feuilles

Jaune

Tiges herbacées et Feuilles caduques

Jaune

La gaude Reseda luteola

Plante entière

Jaune

Le Millepertuis Hypericum perforatum

Les Fleurs Les Feuilles

Jaune Source de Cuivre

Le Mûrier Blanc Morus alba L

Les Feuilles

Jaune orangé

La Myrte des marais Myrica gale

Les Feuilles

Jaune intense

L'oignon Allium cepa

Les Pelures la peau

Jaune

Le persil Petroselinum crispum

Toute la plante

Jaune pistache

La Reine des prés Filipendula ulmaria

Les Fleurs

Jaune

la Sarrette des teinturiers Serratula tinctoria

Les Feuilles Les Tiges

Jaune

Le Séneçon Senecio vulgaris

Les Fleurs

Jaune


96

LISTE DE 100 VÉGÉTAUX [5,6,25,34] NOM DU VÉGÉTAL

PARTIE(S) UTILISÉE(S)

LA TEINTE DU PIGMENT OU DE L'ENCRE

Le solidage ou Verge d'or Solidago canadensis

Les parties aériennes

Jaune

Le Sophora sophora japonica

Les Fleurs

La Tanaisie Tanacetum vulgare

Les feuilles Les sommités fleuries

Le trèfle blanc Trifolium repens Mûrier des teinturiers Bois jaune, Vieux fustet Morus tinctoria

Les parties aériennes

Le Bois pulvérisé

Jaune Ocre

Le Frêne Fraxinus excelsior

Les grandes feuilles

Jaune à brun-verdâtre Source de fer

Mûrier Morus nigra

Les feuilles

Tous les arbres fruitiers Le Pommier L'amandier Le cerisier Le Figuier Le Bouleau Aigremoine eupatoire Agrimonia eupatoria

L'écorce et le Bois Les feuilles L'écorce L'écorce et le Bois Les Feuilles Feuilles et Écorce

Jaune doré Bronze olive, Brun Jaune/Orangé/Brun Jaune Beige Brun Jaune Jaune

Les Feuilles>>>>>>>>>> La Plante entière>>>>>>

Jaune Vert et Brun

La Bruyère Calluna Vulgaris

Les Sommités fleuries>> Les Rameaux séchés >>>

Chénopode blanc, ansérine Chenopodium album

Les feuilles et les parties vertes

Jaune-Ocre Vert mousse Jaune paille Vert olive & Vert mousse

La fougère aigle Pteridium aquilinum

Les grandes feuilles

Le Muguet Convallaria majalis

Les Feuilles Attention Toxique!

Jaune-Ocre Vert Jaune en automne Vert au printemps

Le Nerprun Purgatif Rhamnus cathartica

Baies vertes Baies mûres

Jaune Vert de vessie

1.Trèfle des prés 2.Camomille des teinturiers 3.Ajonc d’Europe

Les Fleurs Les Feuilles

Vert olive avec du sulfate de cuivre comme avec presque tous les jaunes

Les 3 Indigos Indigofera Persicaria Isatis

Les Feuilles avec un peu plus de chaux

C'est un des rares verts obtenus directement

Jaune Jaune Jaune brun Jaune


TEINTE DE L'ENCRE ET DU PIGMENT SELON LE VÉGÉTAL

97

NOM DU VÉGÉTAL

PARTIE(S) UTILISÉE(S)

LA TEINTE DU PIGMENT OU DE L'ENCRE

La luzerne [2]

Le jus de la plante verte donne de la chlorophylle

Vert

Medicago sativa Ortie Urtica dioïca

Les Feuilles Tiges et Racines

Jaune et Vert Source de fer

Pulmonaire Pulmonaria officinalis

Les Feuilles et les parties vertes

Vert

La famille des Astéracées dont l'Erigeron, la Paquerette, l'Heliopsis, etc.. L'Œillet d'Inde Tagetes patula

Les Fleurs Les parties aériennes Les Fleurs sur le point de faner

Jaune-orangé

La Rhubarbe officinalis La rhubarbe de Chine Rheum rhabarbarum

Rhizome et Racines Feuilles Tiges

Le Souci Calendula officinalis Le Coréopsis Coréopsis tinctoria

Les Fleurs Servent à colorer le beurre

Jaune Orange Agent réducteur des cuves à indigo Jaune à orange Non toxique

Les Pétales des Fleurs Sert à colorer les aliments

Orange vrai très lumineux

Le Cosmos Sulphureus

Les Fleurs

Orange

L'églantier Rosa canina Rosa rugosa et Rosa blanda

Baies bien mûres

Orange

Dahlia Dahlia sp.

Les Fleurs

Orange

Rhubarbe des moines Rumex alpinus Rumex abyssinicus

Les Fleurs Les racines Le Rhizome

Orange Rouge Rouge

Garance Rubia tinctoria

Racines

Rouge Rose Orange Abricot

Cochenille Coccus cacti

Animal = "la grana" Femelles séchées

Rouge vif - Carmin Magenta

Potentille Dressée Potentilla Erecta L.

Les Racines

Rouge

Gaillet mou dit Caille-lait galium mollugo L.

Racines

Rouge

Coquelicot dit Pavot d'Orient Papaver rhoeas L.

Pétales frais >> Pétales séchés >>

Rose, Lie de vin-violet Vert, Gris & Brun-Noir

Myrtille Vaccinium myrtillus

Baies fraîches

Rouge - Magenta Rose - Violet

Jaune et orangé


98

LISTE DE 100 VÉGÉTAUX [5,6,25,34] NOM DU VÉGÉTAL

PARTIE(S) UTILISÉE(S)

LA TEINTE DU PIGMENT OU DE L'ENCRE

Sorgho commun et le Bicolor Sorghum vulgare et bicolor

Les tiges

Rouge foncé

Le saule à bois coloré Salix alba 'Britzensis'

Les Tiges Les Rameaux

Rouge orangé

Dahlia variabilis

Les Fleurs

Rouge et orangé

Carthame Carthamus tinctorius

Les ligules

Vrai Rose, Rouge cerise Jaune orangé

Bois du Brésil Pernambouc ou Pau-Brasil

Le bois

Rose à Rougeâtre

Saponaire dite herbe à savon Saponaria officinalis

Les Fleurs

Rose

Cochenille

Femelles séchées

Rose

Garance voyageuse Rubia peregrina

Les Racines

Rose

Épilobe en épi Chamerion angustifolium

Les Fleurs

Rose-magenta

Mûres et Ronces Rubus Fruticosus

Les Racines

Mauve

Cochenille

La Grana > pH~9-10

Violet - Pourpre

Lichen ou mousse de chêne Evernia prunastri

Le Lichen dans une eau ammoniacale à l'air

Violet au bout de quelques semaines

Vipérine Echium vulgare

Les Racines et rhizomes

Violet

Asclépiade de Syrie Asclepias syriaca

Les Fleurs

Violet

Vigne vierge vraie Parthenocissus quinquefolia

Les baies mûres

Violet Bleuté à Rose

Rose trémière dite Primerose Alcea rosea "nigra"

Les pétales

Violet Bleu violacé

Campêche Haematoxylum campechianum

Le Bois

Orange Violet Noir résistant

On utilise des végétaux à tanin, pour faire des bruns et des noirs qui remplacent le noir de fumée, mais aussi du tanin pur en poudre. On leur adjoint du fer pour réaliser des noirs profonds

Lysimaque Lysimachia vulgaris

Les parties aériennes>>> Les racines>>>>>>>>>>

Jaune Brun

Noyer Juglans Regia Nigra

Feuilles & Brou de noix

Brun et Ocre

Chêne pédonculé Quercus robur

Écorce et Glands récoltés au printemps

Beige, brun roux Gris à noir


TEINTE DE L'ENCRE ET DU PIGMENT SELON LE VÉGÉTAL

99

NOM DU VÉGÉTAL

PARTIE(S) UTILISÉE(S)

LA TEINTE DU PIGMENT OU DE L'ENCRE

Aulne glutineux dit Vergne Alnus glutinosa

L’Écorce Les fruits (cônes)

Noir dit "Noir d’Écorce"

Bétoine officinale Stachys offcinalis

Les Feuilles renferment 15% de tanins

Brun

Busserole dite Raisin d’ours Arctostaphylos uva-ursi

Les feuilles

Gris-violet - Noir Absolu avec Rouille sans alun

Iris des marais, iris jaune Iris pseudacorus

Racines Rhizomes

Noir

Lycope d’Europe Lycopus europaeus

Racines et Rhizomes Riche en alun

Noir

Noix de galle Les Galles de Chine Quercus Infectoria

Excroissances sur les arbres dus à la piqûre d'un insecte

Brun Noir

Scutellaire à casque Scutellaria galericulata

Tiges et Feuilles

Noir

Les Sumacs : Rhus typhina Rhus coriaria Rhus pentaphylla Rhus sinensis

Les feuilles très riches en tanin servent à foncer et à fixer d'autres végétaux

Noir

Presque tous les Légumes et tous les fruits donnent des colorants, certains champignons aussi [25], toutefois, Il ne faut pas perdre de vue que la stabilité des colorants des fruits et légumes n'est pas du tout assurée : utilisez-les plutôt au sein d'ateliers ludiques, body-paintings et pour expérimenter. Les colorants des champignons sont plutôt résistants. Vérifier leur toxicité au cas par cas.

Tournesol

Les Fleurs

Toutes teintes selon pH

Épinard

Le jus du légume

Jaune-Vert

Carotte

légumes

orange

Tomate

La pulpe du fruit

Rouge

Choux rouges

Le jus du légume

Toutes teintes selon le pH

Framboise, Mures, Myrtille, Cassis, etc..

Les fruits et baies mûres

roses à violet

Betterave Beta vulgaris

Le jus du légume Bétaine

Rouge- violet selon le pH

OÙ TROUVER TOUS CES VÉGÉTAUX ET AUTRES MATÉRIELS Après avoir rédigé le tableau ci-dessus, j'ai trouvé plus de 70 végétaux sur le site "galke. com" et d'autres plantes chez Alysse, je me fournis aussi chez Mondroguiste, er chez Verreetplastique et chez Juvasa pour le verre. Utilisez plutôt des cultivars, car de nombreuses espèces sont en voie de disparition, protégées ou sont rares, renseignez-vous auparavant, merci [26]. Je fais également planter certains végétaux que je ne trouve pas dans le commerce par Colette, ma mère, fille d'horticulteur et passionnée de fleurs.


100

PALETTE IDÉALE

Blanc Bleu

• • • •

Blanc d’huître (voir mon second livre) Nacre Guanine dit blanc nacré naturel Les Bleus d'Indigo que l'on peut faire de façon confidentielle, quelques grammes à la fois, au moment de l'utilisation, à partir de l'indigo en poudre séchée ou à partir de feuilles fraîches cultivées en pot ou en jardin, car elles ne supportent pas l'humidité, la persicaire brûle et moisit durant le voyage L'hibiscus donne du vrai bleu de la même teinte que l'indigo entre pH 3,6 et 6,2 à l'alun

TOUS LES BLEUS DES FLEURS (34 ENVIRON) OBTENUS PAR BROYAGE AU MORTIER ET INFUSION À L'EAU FROIDE OU TIÈDE + UN PEU D'ALCOOL

• • • • • • •

Rose trémière = "super colorant" Gentiane Bleuet = "super colorant" Campanule Knautia Cardon Iris etc... (voir liste des 34 bleus en fin de livre)

LES BLEUS À PARTIR DE BAIES

Jaune

• • •

Sureau Yèble Mahonia faux houx Troène

Myrte = le jaune le plus vif = "super colorant" Genêt des teinturiers Bourdaine (pH 3) = "super colorant" Nerprun = "super colorant" Millepertuis Gaude Camomille Sophora = "super colorant" Rhubarbe de Chine = "super colorant"

• • • • •

• • •

Ocre et Terre

• • •

• •

• •

Bois jaune dit Mûrier des teinturiers Bourdaine (pH 6,8) = "super colorant" Bruyère Brou de noix = "super colorant" Fougère Bouleau Tanaisie


LES SUPER COLORANTS

Vert

Orange

• • • • • • • • • • •

Delphinium L'Hibiscus Siriacus = "super colorant" Nerprun mûr = "super colorant" L'Ortie et la Luzerne Indigo en poudre et Feuilles d'Isatis Coquelicot = "super colorant" Gentiane à pH 6 et l'Iris à pH alcalin

• • • • • •

Rhubarbe de Chine

Potentille Dressée = "super colorant" Cosmos Oeillet d'Inde = "super colorant" Souci Coréopsis = "super colorant" Campêche (pH 3) = "super colorant"

• •

Rouge

Rose

Cochenille = "super colorant" Garance = "super colorant" Sorgho et Hibiscus Sabdariffa très pur Potentille Dressée = "super colorant" Gaillet Mou

• •

Garance et Garance voyageuse Cochenille = "super colorant" Saponaire Pernambouc = Bois du Brésil Coquelicot = "super colorant" Hibiscus = "super colorant"

• •

Violet

Brun

Gris

Noir

101

• • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Campêche = "super colorant" Vipérine Mures et Ronces (baies) Cochenille (pH 9) = "super colorant" Vigne vierge vraie (baies) Rose trémière = "super colorant" Hibiscus = "super colorant" Rumex + Campèche ou autres végétaux Noix de galle

Tous les tanins + fer naturel

Brou de noix = "super colorant" Noyer Chêne Coquelicot Indigo = "super colorant" Hibiscus busserole • • • • •

Busserole + fer = "super colorant" Aulne glutineux + fer = "super colorant" Noix de galle + fer = "super colorant" Campêche + fer = "super colorant" Mélanges de tanins et de fer naturel


102

FAMILLES DE COLORANTS ORGANIQUES [14]

Les colorants naturels sont produits à partir de végétaux ou d'animaux. Toutes les matières colorantes étaient d'origine naturelle, elles étaient toutes organiques avant l'invention du premier colorant synthétique, la mauvéine, par Perkins en 1856.

N° CEE du Colorant

Type de Colorant

Teinte du Colorant

E 100

Curcumine

Jaune

E 101 synthétique

Lactoflavine

Jaune

E101a synthétique

Riboflavine

Jaune

E 120

Cochenille Acide carminique

Rouge

E 140

Chlorophylles

Verte

E 141

Complexes cuivriques des chlorophylles et des chlorophyllines

Verte

E142 synthétique

Vert Lissamine

Verte

E 150

Caramel

Brune

E 153

Carbone Végétal

Noire

E 160

Caroténoïdes

jaune orange

E160b

Roccu

Orange

E 161

Xanthophylles

Nuances diverses

E 162

Rouge de betterave Bétanine

Nuances diverses selon le pH

E 163

Anthocyanes Marc de raisin

Bleu Violet Rouge Rose Pourpre

E180 synthétique

Pigment Rubine

Rouge Rubis

E182 (ancien E 121)

Orseille des Lichens

Rouge

MATIÈRES DE CHARGES NATURELLES E 170

Carbonate de calcium

Blanc

E 171

Di/Bioxyde de titane

Blanc et chamois

E 172

Oxydes et Hydroxydes de fer

jaune, rouge, violet, orange, gris, noir

E 173

Aluminium

Gris et Argenté

E 174

Argent

Gris

E 175

Or

Or


LES GRANDES FAMILLES DE COLORANTS

Il existe 4 grandes familles de colorants naturels qui donnent leurs teintes aux végétaux, ils les protègent du soleil, ils permettent d’attirer insectes et animaux et ils servent la pollinisation des plantes. La classification de leurs teintes n'est pas tranchée, elle est très complexe, de plus selon le pH ils peuvent donner plusieurs teintes. LES CHLOROPHYLLES

Ces colorants donnent leurs teintes vertes à plus de 70% des végétaux, ce sont souvent eux qui cachent et estompent les autres colorants au sein d'une même plante. Ils permettent la photosynthèse des organismes, un processus au cours duquel la plante fabrique sa nourriture à partir de la lumière du soleil. Il existe 5 types de chlorophylle : a, b, c, d et f , le nom change en fonction du groupement chimique de la molécule. LES ANTHOCYANES [32] OU ANTHOCYANOSIDES

Anthocyane signifie anthos "fleur" et kuanos "bleu sombre" en grec. Ce sont des colorants solubles dans l’eau que l'on trouve uniquement dans la vacuole des cellules, un grand compartiment rempli d’eau. Les anthocyanidines peuvent être obtenues soit par réduction à partir des flavonols, soit par oxydation des flavanols. Ces colorants très puissants colorent du bleu au rouge orangé, les pétales, les feuilles et les fruits des végétaux. L'aronia (baies d'Amérique du Nord) et le raisin rouge en contiennent énormément, mais il y en a également dans les bleuets, le nerprun, l'iris, l'hibiscus, etc. Les Anthocyanes possèdent un rôle d'antioxydant pour les organismes vivants comme les animaux et l'être humain, comme nous ne pouvons pas en produire, nous devons donc en ingérer pour bénéficier de leurs bienfaits. Leur absence de toxicité les qualifie, comme les meilleurs remplaçant

103

des traditionnels colorants synthétiques, toxiques pour la plupart. Les anthocyanosides sont particulièrement sensibles au changement de pH, en passant du rouge en milieu acide au bleu en pH intermédiaire et en devenant incolores puis jaune clair en milieu alcalin. L'anthocyane du marc de raisin existe en poudre colorante E163, hydrosoluble et soluble dans l'alcool, il est utilisé en confiserie, dans les produits laitiers et dans les boissons désaltérantes comme l'hibiscus, un vrai "coupe soif". LES CAROTÉNOÏDES ET LES XANTHOPHYLLES

Ils donnent une teinte jaune et orange aux végétaux. Ils sont présents dans les plantes, dans les chloroplastes, mais sont, souvent cachés par la chlorophylle. Ils sont constitués d’une longue chaine de carbone ; nous devons impérativement en consommer pour fabriquer la vitamine A. Il existe 2 types de colorants caroténoïdes: 1.Les carotènes, qui ne sont composés que de carbone comme le lycopène de la tomate. 2. Les xanthophylles, qui sont des carotènes oxygénés, comme la zéaxanthine qui colore en jaune les grains de maïs. [13] Ce sont des colorants végétaux qui donnent principalement des teintes jaunes, mais aussi des rouges et des violets, leur couleur dépend de leur structure et de leur pH. Ses plus grands représentants sont la Lutéoline (la gaude) et l'Apigénine (persil et camomille), Tangéritine, Nobilétine, Géraldone, la Quercétine (sureau et oignon rouge), le Kaempférol (Aloé vera, épinard), la Myricétine (raisin et noix), la Fisétine (le fustet), etc.. Ils servent à attirer les pollinisateurs et à la protection de la plante des rayons ultraviolets, mais aussi contre les parasites. Ils sont utilisés depuis 1936, comme antioxydants en médecine.


104

L'EXTRACTION DE COLORANT À PARTIR DU RÈGNE VÉGÉTAL ET ANIMAL [19]

12 Macérations : en haut, de gauche à droite : Feuilles de Murier blanc, Coquelicots, Fougère, Nerprun. Rangée du milieu : Hypericum lancetolia à chaud, Murier blanc, Bourdaine. Rangée du bas de gauche à droite : Delphinium, feuilles de rhubarbe pour leur acide oxalique, Feuilles de coquelicots séchées, cochenille et à gauche : Garance alunée.


ROUE CHROMATIQUE D'ENCRES ET DE PIGMENTS À PARTIR DE PLANTES - DE FLEURS - D'ANIMAUX

Delphinium Gentiane pH6 Hibiscus syriacus Coquelicot Pastel Ortie Gentiane Luzerne Rose trémière Indigo Hibiscus Nerprun Indigos Iris Bleuet Knautia Cardon

Blanc d'huitre Nacre Guanine

Iris

etc..

Myrte Genêstrolle Sophora Gaude Nerprun Tanaisie Solidage Camomille Bouleau

Bois jaune Bourdaine Rhubarbe de chine Bruyère Coréopsis Brou de noix Cosmos Fougère Oeillet d'inde Souci Campêche Cochenille

Glaïeul Coquelicot Garance Hibiscus Cochenille Saponaire

Cochenille Garance Hibiscus Busserole + fer Potentille dressée Coquelicot Aulne Sorgho Hibiscus Campêche Rumex + Lichens saule à bois coloré Indigo + sulfate de fer Campèche Campêche Gaillet mou Busserole ou autres Vipérine + fer naturel végétaux Mures Noix de galle et Aulne Cochenille pH 9 Mélange de tanins Tous les tanins Vigne vierge + sulfate de fer + fer naturel Rose trémière Brou de noix Noyer Chène

105


106

COMMENT RECUEILLIR LE COLORANT DE FLEURS TENDRES

1.Disposer les pétales dans un mortier puis broyez-les avec un pilon et un peu d'eau distillée

2.Filtrer le jus de la fleur

3. Rajouter de l'eau après avoir 4. Rebroyer jusqu'à épuisement filtré une partie

5.Filtrer à fond puis frotter l'étamine avec une brosse et verser un peu de colorant dans un pot pour faire des tests


RECUEILLIR LE COLORANT DU PELARGONIUM ROUGE

107

6.Ajouter 10% de sulfate 7. L'alunage a créé de petits grumeaux on les voit bien sur le papier d'alumine en solution à 20% comme des têtes d'épingle, de ce fait, il faut refiltrer toute l'encre 9. bien faire pénétrer l'encre en insistant : passer une couche rapide et dans le frais aussitôt une autre

10.Le nuancier est achevé : on peut le faire le sécher sur un buvard ou 8.Repasser le colorant à l'étamine pour faire une encre ultra devant un ventilateur d'air ambiant il sèchera plus vite, mais pur, jamais au soleil, ni au four, car cela détruirait les colorants par photo-oxydation fine

Nuancier sec : je doute qu'il résiste à la lumière, à moins de le vernir avec des HALS ou de chauffer le colorant avec de la sépiolite durant 2 heures à 190°C, si le colorant résiste à la chaleur, bien sûr!


108

COMMENT RECUEILLIR LE COLORANT DE FLEURS ÉPAISSES

Pelargonium inquinans sous vide

1.Vider le sachet dans un grand mortier, ici de 1 litre

2.Enlever les queues et autres parties très dures

4.Ajouter 20 ml d'eau (elle s'évapore ensuite)

3.Ajouter 30% d'alcool : il s'évaporera à la toute fin

5.Bien écraser les fleurs


RECUEILLIR LE COLORANT DU PELARGONIUM

109

6.Broyage de Pelargonium inquinans avec un peu d'eau et d'alcool, ainsi le colorant est expulsé -des matières organiques que constituent les feuilles- dans l'eau

8.Laisser l'alcool et l'eau s'évaporer durant 24 heures pour faire des godets sinon mettre en pot 7.Le colorant arrive très vite après le broyage, j'ai laissé moisir 2 jours, sous forme liquide afin de favoriser l'extraction d'un colorant plus stable par les enzymes

9.Colorant filtré et mis en pot sans alun, on l’ajoute au moment de l’utilisation : mais on peut ajouter un conservateur comme quelques gouttes de lavande angustifolia ou un peu d'acétate de sodium, un séquestrant. 10.Colorant pur, filtré et son nuancier : il donne un magnifique violet


110

RECUEILLIR LE COLORANT DE FLEURS SÉCHÉES DE GLAÎEUL

Pétales de Glaïeul rouge Gladiolus

2.Mettre les Glaïeuls rouge dans un mortier

4.Poser une molette sur les pétales du Glaïeul pour les mouiller totalement

1.Déchets du Glaïeul rouge Gladiolus : il faut couper les parties claires

3.Verser 30% d'alcool et 20% d'eau sur les pétales du glaïeul

5.Bien écraser les pétales

Four micro-onde à 1500 watts

6.Vérification du jus de glaîeul 7.Placer le mortier dans un sachet étanche pour laisser infuser à froid durant 6 heures, mais nous pouvons également chauffer 25 secondes au four micro-onde pour ne pas avoir à attendre, ainsi on force l'extraction avec les micro-ondes.


COMMENT RECUEILLIR LE COLORANT DES FLEURS

8.Récupérer le jus du glaîeul dans un grand verre de montre pour le faire évaporer

10.Restes de glaîeul après avoir filtré le macérât

111

9.Macérât qu'il faut laisser évaporer 24-48 heures à hauteur de 80%, puis ajouter 2 gouttes de lavande angustifolia comme conservateur avant de mettre en pot

11.Test du jus de glaîeul sur papier

12.j'utilise un gabarit en carton imperméabilisé avec du PVA, pour faire un nuancier net

13.Nuancier de glaîeul en une couche : en ton sur ton, il donne une teinte unique d'orange rosé


112

LE LAQUAGE DES COLORANTS EN IMAGE

1.Versez dans la macération filtrée 7-10% d'alumine, remuez et ajoutez 3 % de carbonate de sodium : la laque se forme.

2.Remuer la laque pour parfaire la fusion, la liaison des matières : la mousse est abondante, la laque se forme, il ne reste plus qu'à l'étaler sur du papier aquarelle.

Laque de Bourdaine

Laque de garancine étalée sur un film d'acétate de 70 X 50 cm

Laquage de Rosette

Laque de gaude

Laque de bois du Brésil avec Nacre + Verre + Sépiolite


113

ÉTAPES ET PROCESSUS DU LAQUAGE

1

+

Eau ~1250%

5

Colorant

2

H2O

1

2

3

4

Cochenille

Acide ~28%

Bitartrate de Potassium, Vinaigre, etc..

Illustration ©2018 David Damour

3

5 4

Alcali ~3%

Carbonate de sodium, Eau de Chaux, etc..

Métal ~7-10%

Substrat ~1-10%

Sépiolite, Nacre, etc..

Sulfate d’Alumine, Alun

QU'EST CE QU'UNE LAQUE EXACTEMENT ?

Eau Pigment Humide : laque

La laque est au fond du pot. L'eau qui surnage est à ôter Pigment sec

En chimie, on nomme le processus de constitution d’une laque, “un complexe de coordination” ou “complexation” [22], c’est la liaison d’une matière métallique, généralement de l’aluminium avec un colorant : c’est l’action qui se produit entre le colorant et le métal qui lui est associé. Pour simplifier, je nomme ce phénomène chimique, “une fusion froide”, en fait c’est une liaison intramoléculaire, il y a mélange intime de plusieurs composés qui démontrent un aspect homogène : on ne peut plus dissocier à l’œil nu, le ou les colorants des autres matières : on nomme cela "une laque", elle a un aspect lisse et humide, elle est pulvérulente une fois sèche : on la nomme également à tort (moi le premier), "un pigment laqué", mais l'on devrait dire "un colorant laqué" : le métal a intégré le colorant en son sein pour en faire une masse uniforme et colorée, comme lors d’une fusion, l’ensemble possède une teinte unique, celle du ou des colorants, de plus, le colorant, de nature organique, est devenu en se liant avec le métal, un pigment inorganique, le colorant a adopté la nature du métal.


114

UTILISER TOUS LES FILTRES POUR PURIFIER LES LAQUES

Si l'entonnoir est plus grand que le filtre ou si le filtre est très petit : pliez en 4 un mouchoir en cellulose ou prendre du coton et disposez-le au fond de l'entonnoir, sinon le filtre se déchire à chaque fois et il faut tout recommencer, car les filtres à café du commerce ne supportent pas le poids de la laque, qui peut peser jusqu'à un demi-kilo : avec cette astuce tous les filtres peuvent être utilisés.

Idéalement il faut Filtrer tous les pigments laqués, car des Filtration de laque de garance-cochesels solubles et des colorants non fixés peuvent s'y trouver nille : sans le bouchon, le filtre casse et il faut tout recommencer


LA FILTRATION DES LAQUES

Bouchon réalisé avec un mouchoir en ouate de cellulose

115

Bien que colorée, l'eau de filtration ne donne aucune teinte sur le papier, car il y en a trop peu, ce n'est qu'un reliquat de colorant soluble qu'il faut jeter.

Laque de Garance-Cochenille

Laque de Garance-Cochenille. Comme vous pouvez le constater, l’eau de filtration n’est pas incolore, le colorant qui n’a pas été fixé durant le processus de laquage est expulsé par l’eau bouillante que l’on a utilisée pour purifier la masse humide. Cela permet de récupérer un pigment plus propre, utilisable avec toutes les techniques. Avec les techniques aqueuses cela ne poserait pas trop de problèmes d’avoir des sels solubles dans l'encre ou la peinture, mais avec les peintures à l’huile cela serait gênant, il risquerait de se produire un phénomène de lixiviation + de photo-oxydation qui risquerait d’envahir toute l’œuvre et d’assombrir ou d’éclaircir le peu de colorant resté au cœur du pigment : le meilleur exemple en est le bitume que l’on employait souvent fin XIXe et qui a abîmé pour ne pas dire détruit, de nombreuses œuvres d'art.


116

DÉCOCTION MODERNE ET RAPIDE AU FOUR À MICRO-ONDES

1.Matériel pour la cuisson "au micro-onde" : Balance, récipient spécial micro-ondes, bécher et eau, alcool éthylique à 99%, thermomètre, végétal, film étirable spécial micro-ondes

2.Verser 50 cl d'eau dans le récipient spécial micro-onde

3.Il est très important d'ajouter 10 ml d'alcool éthylique à 99%, c'est lui qui rend plus effective l’extraction du colorant

4.Ajouter le végétal, ici 50 grammes de racines de rhubarbe de Chine, rheum palmatum : elles fournissent des teintes jaunes d'or et orangées selon le temps de cuisson, et du vert olive avec du fer. Au Tibet et au Népal, c'était la principale source de jaune et d'orange, celle de la toge des moines. Les racines ne sont pas toxiques contrairement aux feuilles qui sont nocives, car elles contiennent de l'acide oxalique naturel que l'on peut récupérer en les cuisant une heure ou 20 minutes à 1500 watts au micro-onde


TEST DU MICRO-ONDES AVEC DES RACINES DE RHUBARBE

5.Racines de rhubarbe dans l'eau froide

117

6.film étirable 2 en 1 spécial micro-onde

ON PEUT TOUT CUIRE ET CHAUFFER AU MICRO-ONDE IL FAUT RÉGLER LE TEMPS Le four à micro-ondes est un merveilleux outil pour faire toutes les décoctions des végétaux : Fini les longues macérations : où il fallait plus de 12 heures de macération, plus 1 heure 15 de cuisson, en calculant le temps que prends l'eau pour atteindre 85°C, ici 6 à 18 minutes suffiront, selon la puissance choisie. L'argument majeur autre que le gain de temps, est la puissance d'extraction et de cuisson, car les ondes font éclater les fibres qui re7.disposer un film étirable sur le récipient, car lâchent beaucoup plus vite et beaucoup plus de coles couvercles ne tiennent pas avec la vapeur lorant qu'à l'eau bouillante simple, de plus, avec les 10 ml d'alcool ajoutés au mélange qui jouent le rôle de cosolvant, à la fin de la cuisson les racines sont molles et l'on peut les écraser du bout des doigts comme de la purée, c'est dire la force de cuisson des micro-ondes : seules les molécules d'eau sont agitées 2,5 milliards de fois par seconde, cela provoque de nombreux frottements entre les molécules d'eau, mais également avec celles contenues 9. La cuisson à 1500 watts a débuté à 17:51. dans le végétal, en son sein, ainsi en augmentant Laisser cuire durant 8 min, mais rester vigilant, la température à l’intérieur des molécules d'eau, car cela peut bouillir très vite et déborder cela permet la cuisson effective des végétaux, c'est pourquoi une macération préalable des végétaux avant cuisson n'est pas obligatoire, mais conseillée puisque ce sont les frottements des matières humides qui forcent l'extraction. À 1500 watts, 50 cl d'eau vont bouillir en 8 minutes environ avec 50 g de racines de rhubarbe et un film étirable en guise de couvercle, car plus il y a d'eau, plus la cuisson est effective. Pour information : à 1500 Watts, 16 g de sulfate d'aluminium dans 80 ml d'eau sont dissous en 15 secondes, l'eau atteint 60°C. Une décoction d'un litre + le végétal, demande ~7 minutes à 1500 watts. Depuis que j'ai découvert cette mé10.le film étirable commence à se bomber, l'al- thode, je l’utilise systématiquement, même avec cool et l'eau ramollissent les racines végétales certaines fleurs : (voir à delphinium)


118

DÉCOCTION DE RACINES DE RHUBARBE AU MICRO-ONDE

11.La cuisson est très rapide : il ne faut pas la quitter des yeux, car tout va très vite, ici cela fait 3 min 19 secondes

12.la décoction est à 73°C après 3 min

13.La condensation commence à remplir le récipient, cela permet de gonfler les fibres du végétal en plus du travail des micro-ondes qui est de chauffer + le travail primordial du cosolvant, l'alcool.

14. cela fait ~6,04 minutes de cuisson il reste 2 minutes

15.Le film étirable est bombé, ainsi la cuisson est presque achevée, la vapeur a rempli tout le contenant, aidant l'extraction du colorant en chauffant et en faisant gonfler les racines. Si on laisse le film gonfler à l'extrême, il finit par éclater dans un bruit retentissant, c'est un marqueur de temps et que la cuisson est allée à un point au-delà du nécessaire, pour les écorces ce n'est pas grave, mais pour les végétaux fragiles (fleurs) cela serait dommageable, car leurs colorants bruniraient.


LES RACINES DE RHUBARBE

119

16.la température est montée jusqu'à 94°C durant quelques secondes 17.cela a débordé, car j'ai laissé bouillir quelques secondes : avec le micro-onde la moindre seconde et l'on passe d'un état à un autre très violemment, très rapidement!

18.la cuisson des racines est achevée en ~8 minutes, la décoction à bouillie durant 5 secondes environ

20.la température du jus est vite retombé à 50°C

19.Le jus est prêt, nous pouvons l'utiliser aussitôt comme encre après l'avoir filtré et ajouté 7% de sulfate d'alumine où bien le laquer en pigment, en précipitant la laque avec 3% de carbonate de sodium

21.on pose un couvercle sur le récipient si l'on veut traiter le jus plus tard, on peut le laisser macérer à froid, une nuit et plus pourquoi pas.

22.Test sur papier aquarelle à chaud du jus de racine de rhubarbe de Chine : pH 5.5. Il donne un très beau jaune vif orangé.


120

FAIRE UN EXTRAIT : EXEMPLE AVEC DE LA CAMOMILLE

1.J'ai développé une méthode pour récupérer les colorants purs : Faire bouillir le végétal une heure à 85°C, ensuite poser sur la plante un couvercle qu'il faut faire tenir par pression avec un pot entre un couvercle posé sur le végétal en bas et celui de la casserolle en haut, ainsi le colorant s'infuse juste au-dessus du couvercle du bas

2.Bien presser le couvercle puis poser dessus un pot de la hauteur interne de la casserole, poser sur le couvercle de la casserole et laisser cuire encore une heure à 85°C soit 2 heures

3.Au bout de 2 heures vérifier la force du jus, veiller à ce que les gros morceaux restent sous le couvercle puis cuire 1 heure à l'étuvée c'est à dire avec le couvercle sans remuer

4.Remettre de l'eau si elle s'évapore, puis remettre le couvercle et cuire encore 60 minutes, en tout cela fait 3 heures de cuisson à l'étuvée, avec le couvercle en bas sur le végétal


RECUEILLIR UN EXTRAIT DE COLORANT MACÉRATION LONGUE À CHAUD

121

5.On récupère ainsi un jus d'une puissance exceptionnel, il va permettre de récupérer l'extrait du végétal en poudre, que nous avons traité, ici de la camomille

6.J’utilise un système de filtration original : je pose l'étamine sur le couvercle puis je soutire le jus avec une grande pipette, cela demande 2 min pour filtrer 1 litre de jus et ce n'est pas bancal ;-) 7.On récupère le jus, une partie de l'extrait est au fond de la casserole, l'autre dans le jus dans la bouteille, on récupérera celui-ci par sédimentation, mais il y en a peu!

4.2 Le pot tient le couvercle bien pressé pour faire cuire le végétal en dessous à l'étuvée, cela permet de faire éclater encore plus les végétaux afin de récupérer plus tard, à sec, encore plus de colorant sous forme pulvérulente.


122

RECUEILLIR UN EXTRAIT DE COLORANT EN FINISSANT PAR UNE MACÉRATION LONGUE À FROID

Résultat de Macérations de camomille pour récupérer l'extrait qui a sédimenté

Macération longue à froid de Genêt après décoction de 3 heures : cela donne des végétaux très fins

3 résultats de macerations de genêt pour récupérer l'extrait qui a sédimenté

Macération longue 15e jours à froid d'écorces de grenade

Fin de la Macération de gaude à l’étuvée avec vinaigre et alcool (ils se sont évaporés)

Macération de gaude pour faire un extrait : J'ai fait cuire la gaude (c'est pour l'exemple, mais vous pouvez utiliser n'importe quel plante) durant 3 heures à petite ébullition vers 85°C, et j'ai mis le couvercle interne sur la matière pour cuire à l’étuvée puis j'ai laissé macérer à froid avec 10% d’alcool et 2% de vinaigre en remuant chaque jour durant 10 jours. Cela permet de récupérer des fibres du végétal, un extrait très fin, très facilement, de plus l'alcool et le vinaigre joue le rôle de conservateur.


FAIRE UN EXTRAIT DE COLORANT MACÉRATION LONGUE À CHAUD ET À FROID

extrait de Gaude

extrait de Genêt

123

extrait de Bois jaune

Après avoir réalisé les macérations longues à chaud puis à froid, nous retrouvons l’extrait, ici de gaude, de genêt et de bois jaune, qui se trouve au fond du flacon, il suffit de le séparer par sédimentation et de le faire sécher pour récupérer un colorant pur sous forme pulvérulente sans aucun produit chimique, mais il y a peu d'extrait.

Il faut ôter le jus qui surnage, avec une pipette au début, pour ne pas prendre l'extrait au fond, car il est si fin que le moindre mouvement le fait se mélanger au Ici avec le bois jaune : Après avoir fait la macé- liquide, avec la pipette on réussit à enlever 90% de ration on laisse sédimenter quelques heures l'eau, le reste s'évaporera dans le mortier. Petit à petit on prélève le liquide qui surnage


124

RÉCUPÉRATION D'EXTRAIT PUR EXEMPLE AVEC DU BOIS JAUNE

On sépare l'extrait du liquide en le disposant Il faut continuer d'enlever le liquide, ici je l'ai disposé dans un mortier pour que son eau s'évapore dans un erlenmeyer, l'extrait se retrouvera au fond.

Petit à petit on enlève le liquide surnageant pour bientôt récupérer l'extrait qui a sédimenté Extrait pur, notez bien que ce n'est pas un pigment, mais un colorant

Lorsqu'il ne reste plus beaucoup de liquide dans l'erlenmeyer, on peut à présent enlever un maximum de jus surnageant en le transvasant doucement pour ne pas prendre l'extrait au fond


125

RÉCUPÉRATION D'EXTRAIT PUR EXEMPLE AVEC DU BOIS JAUNE

Dernière étape : après avoir ôté le liquide, on pourra verser l'extrait sous forme liquide dans le mortier puis laisser sécher 7 jours : on obtiendra alors un extrait pur sous forme pulvérulente et cela naturellement, mais il faut savoir que c'est beaucoup de travail.

Extrait de Bois jaune

Extrait de Bois jaune

Extrait de Camomille

Extrait de bois jaune en haut - Extrait de camomille en bas. On peut faire de même avec tous les végétaux, mais chauffer moins les végétaux fragiles

Les extraits sont purs, ils ne contiennent aucun adjuvant ni produit chimique, c'est simplement le colorant du végétal que l'on a récupéré au prix de cuisson à l'étuvée et d'autres manipulations. Nous pourrions également faire la décoction au four micro-onde, mais pas trop longtemps, pas plus de 7 X 3 minutes à 1500 watts, sinon on risque de faire une soupe! plutôt que de récupérer un extrait, car l'alcool divise fortement les végétaux.


126

L'HIBISCUS SABDARIFFA

Sépales de calices d'Hibiscus Sabdariffa

Hibiscus sabdariffa By Spedona via Wikipedia

Macération d'hibiscus à froid durant 3 semaines pour le tester, mais quelques heures suffisent amplement : je pense que la stabilité du bleu vient de là : il ne faut pas chauffer les plantes anthocyanes si l'on veut faire des teintes qui tiennent, car la chaleur oxyde trop les colorants. L'hibiscus Sabdariffa est une plante très riche en colorant et très généreuse. Vous retrouverez l'encapsulation de ce colorant sur de la sépiolite dans mon prochain livre, il faut que je trouve un four!.


LE BLEU VÉGÉTAL ©DAMOUR DE L'HIBISCUS L'HIBISCUS SABDARIFFA L.

Oseille de Guinée, aussi nommée Bissap ou Roselle. C'est une plante herbacée de la famille des Malvacées, une cousine de la mauve qui pousse en Guinée d'où elle est originaire, on la trouve dans toute l'Afrique, dont l'Égypte, le Soudan, la Centrafrique (où on le nomme karakandji), au Cameroun (foléré) et au Mexique on l'appelle "flor de Jamaica". L'hibiscus Sabdariffa est coloré par des anthocyanes. Il est constitué par 2 groupes de 2 colorants en quantités inégales : du delphinidol et du cyarudol-3-sanibubiosides et du delphinidol et du cyanidol-3-glucosides. [29]

La macération pure d'Hibiscus sur céramique ne réagit pas, c'est lorsqu'on ajoute de l'alun à un pH précis que les bleus et toutes les autres teintes apparaissent, pas avant. Pur, le jus donne de sublimes rouges.

Le fait qu'il soit coloré en bleu et en rouge par des anthocyanes rend ses colorants difficiles à gérer, il faudra faire en sorte bien lier le colorant après l'avoir traité pour qu'il ne bouge plus ensuite. Le rouge de l'hisbicus obtenue à froid avec une macération de quelques heures dans une eau distillée est acide : il donne de magnifiques bleus sur le papier avec 10% de sulfate d'alumine, de pH 3,3 jusqu'à pH 4,8 selon le ratio "hibiscus:eau", ainsi on obtient de très beaux rouges et de magnifiques bleus, identiques à ceux de l'indigo à partir de pH 3,6. À pH 6.2 on obtient des bleus vert et des gris-vert à pH 7.0, alors qu'à pH 7,5 on obtient des gris francs et froids. Plus alcalin on obtient avec de la chaux de très jolis

127

verts à partir de pH 9 et ensuite une terre pourrie vers pH 12. On pourra utiliser les colorants alcalins avec un liant comme la caséine et la cera colla qui sont déjà alcalins. Il sera judicieux de privilégier pour ce genre de colorant un minimum de matière, c'est-à-dire d'ajouter avec le macérât juste du sulfate d'alumine et du carbonate de sodium ou de potassium pour régler le pH afin d'obtenir la teinte souhaitée, ce sera le meilleur moyen d'obtenir une encre la plus stable possible, si on peut parler de stabilité, sachant que les colorants anthocyanes sont chatouilleux avec les pH en dent de scie. Il faudra utiliser une eau distillée, non une eau acide comme l'eau de pluie (vérifier). Pour obtenir du rouge et des roses, il faut faire une infusion de 20 minutes à 1:2 avec les sépales dans une eau froide, puis ajouter du sulfate d'alumine pour faire de l'encre, c'est un liant adéquat avec l'hibiscus, mais on peut lier le colorant avec tous les liants aqueux en veillant à bien verifier leur pH. Pour faire du pigment il faudrait ajouter un peu de sépiolite et laquer avec du carbonate de sodium, en évitant de trop faire remonter le pH, il faut tout prévoir et ajouter les matières chimiques par 2 ml, en agitant directement avec le pH-mètre dans le récipient, ainsi vous saurez quand il faudra arrêter d'ajouter du carbonate de sodium.

Bleu pur sans liant à pH 3.6, il a résisté en partie 1 mois au soleil, il n'a pas disparu comme ceux en lavis. En ton sur ton, voir 3 couches, le colorant est plus résistant que dilué : ajoutez un liant qui protége le colorant. En ajoutant 20 % d'indigo on pourra rendre l'hibiscus plus résistant à la lumière par copigmentation.


128

TESTS DE L'HIBISCUS AVEC 6 MATIÈRES CHIMIQUES

Acide citrique

Acétate de sodium

Sulfate d'alumine

Sulfate de fer

Sulfate de cuivre

Eau de chaux

Test d'hibiscus pur à pH 2.5 avec diverses matières : il ne change pas de teinte : c'est à l'instant où l'on ajoute de l'alun puis un alcali > pH 3,6, que toute la palette de teintes bleues apparait

Acide citrique

Acétate de sodium

Sulfate d'alumine

Sulfate de fer

Sulfate de cuivre

Eau de chaux

Les plus stables sont le sulfate d'alumine (l'alun) et l'acétate de sodium

Verso de la feuille de papier des tests du dessus : lire à l'envers de droite à gauche : acide citrique, sulfate de sodium, sulfate d'alumine, sulfate de fer, sulfate de cuivre et eau de chaux. Comme vous pouvez le voir, l'acide citrique, le fer, le cuivre et l'eau de chaux ont troués le papier, du 200 g/m2.


PRÉPARATION ET pH DE L'HIBISCUS

129

Macération à froid de 100 g d'hibiscus dans 500 g d'eau distillée puis filtrer 6-12 heures + tard

RECETTE D'HIBISCUS BLEU • 100 grammes de sépales d'hibiscus • 500 ml d'eau distillée • 8-12% de sulfate d'aluminium ou d'alun Faire une macération à froid dans un récipient plein, durant 3 heures. On peut rectifier avec du jus de citron frais si le pH est trop élevé ou ajouter du carbonate de sodium pour hausser le pH, cela permet de rectifier la peinture et ainsi utiliser le bleu avec tous les liants alcalins comme la cera-colla et la gomme laque. Vous pouvez essayer de faire une macération plus courte, mais il faut impérativement oxyder les anthocyanes afin d'obtenir une encre stable qui ne bouge pas chimiquement parlant. Ajouter 2-5% de sépiolite pour rendre l'encre plus solide à la lumière et faire un pigment en laquant avec du carbonate de sodium. Je me suis procurer 1 kilo d'hibiscus sabdariffa concassé EuroPharma chez Galke. Sans liant et pur, seulement aluné, le bleu le plus foncé résiste à la lumière en ton sur ton, les lavis en revanche passent, les violets deviennent bleus, il faut utiliser un liant pour les protéger si vous exposer vos oeuvres au soleil. Avec de la résine G1650, du tinuvin et du PVA, le bleu est protégé, j'ai testé.

Le jus d'hisbiscus pur à l'eau distillée est acide = pH 2,5 et à droite celui à pH3,6

RECETTE DE ROUGE ET DE ROSE Pour obtenir des colorants rouges très résistants : 100 grammes de sépales d'hibiscus + 200 ml d'eau Faire une macération à froid durant 3 heures. Ajouter un liant au colorant.


130

PRÉPARATION DE ROUGE VIF D'HIBISCUS SABDARIFFA 1:2

Peser 100 g d'hibiscus dans un pot plein puis ajouter 200 g d'eau et laisser macérer 3 heures Après 3 heures, le macérât de 100 g d'hibiscus donne une solution très concentrée, surpuissante de rouge très vif.

Macération de 100 g d'hibiscus et de 200 g d'eau


L'HIBISCUS ROUGE VIF HYPER CONCENTRÉ 1:2

Récupérer le macérat d'hubiscus N°1 hyper concentré avec une pipette de 10 ml plongée à même le pot plein, le colorant est au fond : versez-le dans un petit pot disposé à coté

131

Macérat d'hubiscus N°1 qui donne un rouge très vif avec 1 pour 2 d'eau, le pH final est de 2,5

Tout le colorant le plus concentré d'hibiscus à été recueilli puis mis en pot : avec 100 g d'hibiscus concassé et 200 ml d'eau j'ai fait 200 ml de colorant pâteux : en rajoutant de l'eau j'ai récupéré 300 autre ml de colorant L'Hibiscus super concentré, donne une fois durcit, un film super résistant même sans alun moins fort, etc que l'ongle ne peut pas rayer, mais la chaleur le fait fondre! avec un liant il est très résistant. jusqu'à 1:10 On peut récupérer jusqu'à 20 fois son poids en colorant

Test avec le rouge d'hibiscus hyper concentré avec un liant anti UV : il faut que le colorant perde 80% de son eau, puis le lier avec un liant le plus résistant possible, ici de la klache N°2 + PVA


132

L'HIBISCUS ROUGE SUPER CONCENTRÉ 1:5

On vide l'hibiscus concassé restant du macérat N°1 dans un grand récipient puis on ajoute 300 ml d'eau fraiche : Écraser ce macérat d’hibiscus N°2 avec une molette pour égaliser l'eau et le végétal

Disposer un couvercle puis Presser l'étamine sur le macérât à chaque fois sur un endroit différent laisser macérer 8 heures pour faire surnager le colorant liquide pour le récupérer avec une pipette

Un bas de soie posé sur le goulot permet une filtration encore plus poussée pour recueillir un colorant encore plus fin

Receuillir le jus d'hibiscus et remplir différents flacons jusqu'à épuisement du macérât. Cette méthode permet de recueillir sans presse, un colorant très sirupeux et très concentré d'une coloration exceptionnel, on peut faire de même avec tous les végétaux, il faudra toutefois les concasser, non mis en poudre, afin de bien les baigner d'eau.


133

L'HIBISCUS ROUGE MOINS CONCENTRÉ 1:10

Récupération de l'hibiscus N°2

Appuyer fortement sur l'étamine pour faire remonter le colorant liquide Appuyer de plus en plus fort sur l'étamine pour faire remonter le colorant liquide puis siphonnez-le avec la pipette

une partie du colorant a été récupéré il faut bien insister pour tout prendre jusqu'à épuisement

Appuyer sur l'étamine de plus en plus fort

Il est possible d'ajouter encore plus d'eau sur l'hibiscus, mais arrivé à un certain point le colorant devient bien moins puissant. Un ratio de 1 pour 5 est un bon compromis.


134

L'HIBISCUS ROUGE ALUMINÉ À DIVERS PH

1.Nuancier d'hibiscus rouge 1:2 à pH 2,5 à gauche jusqu'au carmin et au violet à pH 5,9 à droite

2.Nuanciers frais du dessus recouvert avec du liant polyuréthanne pur

1.Nuancier d'hibiscus 1:2 pur (pH 2,5) repris en 2 couches au milieu et sur les cotés

2.Nuancier du dessus repris en 3 couches au milieu et sur les cotés : c'est le colorant qui brille


COMMENT PROTÉGER L'HIBISCUS ET LES AUTRES COLORANTS

135

3.Vernissage du nuancier page de gauche 2e rangée avec le vernis HALS et anti UVAs ci-dessous PEG 1000 1:2 + eau Ne pas en ajouter plus de 2 % dans le vernis sinon il ne durcit pas : j'ai testé sur céramique il donne un film cireux et mou : commencez avec 1%

Il faut secouer le flacon avant utilisation

13 g de PVA +80 g d'eau Liant et vernis anti UVAs et HALS soit 1 de PVA + 1% de PEG dans l'eau ou à l'alcool, selon la nature de votre peinture, si elle est aqueuse ou en phase solvant + 2% de résine G1650 + 2% de tinuvin + 20% de Shellsol T. Ne pas utiliser d'eau pour faire ce liant/vernis si le film craint l'humidité. Le PEG permet de faire la liaison matières polaires : PVA/matières non polaires G1650 et Tinuvin

Vernis anti UVAs et HALS sur cochenille : la petite partie à droite n'est pas vernie pour voir la différence


136

LE BLEU À PARTIR DE L'HIBISCUS TRÈS CONCENTRÉ 1:2

Bleu d'hibiscus à pH 3,6 : Du fait de la concentration du rouge de base, le pH pour obtenir le bleu est remonté de 1 soit au lieu de 3,6, il faut un pH de 4,6 pour obtenir un beau bleu

Hibiscus à la sépiolite et à la klache N°2

Hibiscus lié avec du PVA en seconde couche et en troisième


L'HIBISCUS BLEU À PARTIR DU ROUGE HYPER CONCENTRÉ

137

Hibiscus lié avec du PVA et lavé (lavis) en première couche, puis déposé avec une pipette pour vérifier la teinte saturée, en ton sur ton Flacons d'hibiscus à pH 3,6, un peu plus sombre

Hibiscus à pH 4,6 à gauche, 3,6 au milieu et à pH 4,8 à droite : ils dénotent tous une teinte violette qui donne un film de peinture bleu selon le pH du liant, qu'il faudra noter avant le mélange

Hibiscus + acétate de Polyvinyle PVA

Hibiscus + sepiolite liés à la klache N°2


138

L'HIBISCUS BLEU - PUR ET LIÉ AVEC DIVERS LIANTS

Nuancier d'hibiscus au carbonate de potassium de pH 3,6 et pH 5,1, vers pH 7 l'hibiscus grise

Nuancier d'hibiscus pur aluminé à pH 4,6 et 4,8 et dilué à gauche

Nuancier d'hibiscus pur aluminé à pH 4,6 vernis avec du PVA (polyvinylacétate)

Nuancier d'hibiscus pur aluminé à pH 4,8, on dirait du pastel


LES BLEUS DAMOUR À PARTIR DU ROUGE TRÈS CONCENTRÉ

139

Ici le colorant a coagulé à cause du pH du liant polyuréthanne, mais il a donné une belle teinte

Nuancier du dessus une fois sec, j'ai passé un couteau sur le film pour le faire adhérer au papier

Nuancier d'hibiscus à pH 4,6 lié au PVA Acétate de Polyvinyle : il a résisté au soleil 1 mois

Nuancier d'Hibiscus 1:2 à pH 4,8 lié avec de la colle de peau : on dirait le bleu de la persicaire


140

NUANCIERS D'HIBISCUS SABDARIFFA 1:5

Encre d'hibiscus à l'alumine à pH 3.6 Lavis Ton sur ton

Ici j'ai ajouté 10% d'alun et 10% de carbonate de potassium puis j'ai rectifié à l'acide citrique lorsque le pH était trop acide : on règle les teintes avec une base de 10% de sulfate d'alumine par rapport au poids du jus, ensuite on ajoute par palier de 2 ml du carbonate de sodium ou de potassium en solution à 10% dans l'eau distillée : c'est lorsque le jus devient violet que les bleus apparaissent, c'est magique ;-) En ajoutant plus d'alun, on fait des bleus plus violets.

Nuanciers d'hibiscus nature en rose et violet avec carbonate de sodium puis ajout de 10% d'alun et 10% de carbonate de potassium : le bleu de droite a résisté 31 jours au soleil c'est le plus résistant de tous en ton sur ton. Avec un liant il n'aurait pas bougé, preuve que l'ajout de liant est primordial pour la résistance des colorants! selon la dose d'alun, la teinte sera différente : le violet ci-contre contient 20% d'alun, il est devenu bleu après 30 jours au soleil


NUANCIERS D'HIBISCUS

141

Nuancier de 2 bleus d'hibiscus à l'alun et au carbonate de sodium : J'ai passé une couche de bleu à pH 4.0 sur le fond, puis par dessus du bleu à pH 3.6, afin de vérifier quel pH donnait le plus beau bleu, en définitive c'est celui à pH 3,6 qui donne le bleu le plus proche de l'indigo, un très beau bleu ciel, plus profond en ton sur ton. J'ajoute quelques gouttes de fiel de boeuf à l'encre pour qu'elle accroche mieux. En ajoutant 12 à 17% d'alun, on fait des bleus plus foncés, plus violacés aussi.

+31 jours au soleil Avec un liant ces bleus auraient résistés au soleil, d'où l'importance de lier les pigments et colorants malgré le laquage!

Les bleus qui ont le moins bien tenu sont ceux qui n'ont pas été laqués ni liés, ceux auxquels on a pas ajouté de liant, ni de carbonate de sodium en plus de l'alumine

Exposition des nuanciers 31 jours au soleil d'aout 2018 = plusieurs années d'exposition de lumière naturelle pour vérifier la résistance du bleu d'hibiscus : résultat à droite 31 jours plus tard. Ce sont les teintes les plus foncées qui résistent le mieux, les jus et les lavis sont très fragiles, car ils contiennent peu de colorant, les tons sur tons sont les plus robustes de ce fait, ils résistent mieux à la lumière.


142

NUANCIER BLEU D'HIBISCUS EN ACTION

Test d'hibiscus bleu sur un carnet de papier flamboyant avec un papier buvard sous chaque feuille, collé aux 4 côtés avec la recette de colle de poisson L'encre est violette, c'est en s'oxydant que les gélifiée. Pour le carnet voir dans mon second livre. anthocyanes vont devenir bleus, plus on ajoute de couches et plus ils deviennent bleus et profonds.

On imbibe le papier mouillé avec une pipette remplie d'encre pour vérifier la dose d'alumine

J'ai également imbibé un chiffon avec l'encre, il est devenu entièrement bleu en 1 heure


TEST DU BLEU D'HIBISCUS

143

Notez comme la partie repasser et imbibée est plus bleu foncé comme l'indigo, en lavis c'est un bleu ciel, ensuite c'est en manipulant le pH que l'on obtient diverses teintes, plus de dix teintes distinctes de bleu, des bleus verdâtres, des gris, des verts et des noirs, l'hibiscus est vraiment extraordinaire, c'est une vraie trouvaille d'autant plus que le bleu en ton sur ton a résisté en partie plus de 30 jours au soleil, il n'a pas disparu, il suffit de lui ajouter un liant pour en faire un colorant résistant. Hibiscus à pH 3,6 : malheureusement cette encre sans liant, n'a pas résisté 30 jours au soleil, d'où l'intérêt malgré l'alumine, d'ajouter un peu de gomme de cerisier ou un autre liant synthétique comme du Plexigum ou vernir le film.

La proportion d'alumine est parfaite, car malgré l'épaisseur de la couche d'encre, aucune couture n’est apparue, c'est un excellent marqueur et un gage de qualité pour une encre à l'alumine

Le nuancier complètement sec, j'en ai hâté le séchage en le disposant devant un ventilateur


144

TEST DES ENCRES D'HIBISCUS SUR PAPIER AQUARELLE

On réalise de magnifiques bleus avec l'hibiscus, qui n'ont rien à envier à ceux de l'indigo, ils sont surtout plus faciles à fabriquer, mais ils sont plus fragiles au soleil sans liant.

Nuanciers de bleu d'hibiscus 1:5 à l'eau, puis aluminé de pH 3.3 à pH 3.9 en lavis léger

Nuancier de bleu d'hibiscus à pH 3.6 sur pH 3.9 que j'ai mélangé avec 2 g de sépiolite et 4 gouttes de fiel de boeuf : je voulais vérifier si l'on pouvait épaissir l'encre, cela fonctionne très bien, on obtient une peinture épaisse et thixotrope, qui se comporte comme un gel et qui reste là où on la pose.


BLEUS D'HIBISCUS À L'ALUN

145

Hibiscus à pH 3.8 à peine sec : on peut voir à certains endroits en ton sur ton comme des coutures, des aiguilles, c'est l'alun qui s'est déposé, car il est en excès, de plus cela donne non un bleu, mais un violet et c'est ainsi que l'on vérifie si la proportion de métal est bonne : on humidifie le papier, on fait une flaque avec une pipette au centre de la feuille puis on laisse sécher, cela demande plusieurs heures de séchage, mais s'il y a trop d'alun il va remonter en surface et être expulsé de l'encre comme ci-dessus : dans ce cas rajouter du jus, pour rééquilibrer le ratio métal-colorant. Ce violet 30 jours au soleil, à la chaleur est devenu bleu. le bleu est plus résistant en ton sur ton, aluné et lié. Ces encres fonctionnent très bien à la plume, il faudra juste leur ajouter un liant + quelques gouttes de fiel de boeuf au moment de l'emploi.

Magnifique encre sèche d'Hibiscus bleu vert à l'alumine et au carbonate de sodium pour remonter le pH à 6.2


146

L'HIBISCUS SABDARIFFA 1:5

Encres fraîches d'Hibiscus de pH 3.9 à 6.4 : frais, les bleus sont violets, c'est en s'oxydant et en séchant qu'ils bleuissent, les anthocyanes sont ainsi faites, ce sont des antioxydants, c'est pour cela que l'on dit qu'ils sont instables, mais si l'on utilise ces encres au sein de liant stables, il n'y a pas de raison qu'ils bougent : il faut les laisser s'oxyder un peu à l'air avant de les utiliser.

Encres sèches d'Hibiscus à l'alumine de pH 3.9 à 6.4 : avec un ratio de 1:5 dans l'eau, au-delà de pH4, les bleus commence à verdir


L'HIBISCUS 1:5

147

À pH 3.9, ce bleu en ton sur ton est magnifique : on l'obtient en ajoutant au macérât d'hibiscus rouge (pH 2,5), 10% de sulfate d’alumine, si le pH est trop fort, ajouter soit un peu d'acide citrique en solution à 3%, soit du bisulfate de sodium en solution à 10% dans l'eau, mais bien souvent le simple ajout d'alumine et de quelques gouttes de carbonate de sodium suffit pour réaliser ce bleu. Après 30 jours au soleil les parties en lavis ont disparus, seuls les tons sur ton résistent, mais je n'ai ajouté aucun liant aux encres de ce fait, elles furent très exposées et fragilisées. Si ce genre de colorant vous intéresse, vous pouvez le considérer comme peinture à l'intérieur de livre d'enluminure, enfermé à l'abri de l'oxygène ou le protéger avec un vernis ou un verre recouvert de résine de type SEBS ou de résine Plexigum totalement transparente. Il faut savoir que l'on n’expose pas les oeuvres au soleil, ni en lumière directe, mais en lumière indirecte, comme dans les musées. Le bleu en ton sur ton résiste à la lumière, il aurait même tendance à s'améliorer en devenant plus profond.

Hibiscus à pH 7.0 à moitié sec sur papier aquarelle : cela donne toute une gamme de gris bleus et de noirs métalliques en ton sur ton beaucoup plus stables puisqu'ils sont de pH neutres


148

BOISSON AQUEUSE À L'HIBISCUS SABDARIFFA

Une petite poignée (10-12 g/litre) d'Hibiscus Sabdariffa concassé permet de faire avec de l'eau, une boisson très rafraîchissante

Disposer l'Hibiscus Sabdariffa dans un mouchoir en ouate et introduisez-le dans une bouteille, les morceaux concassés vont tomber naturellement. Ensuite, ajouter autant d'eau que contient votre bouteille, puis laisser macérer durant une nuit ou 6 heures. On peut ajouter 50 grammes de sucre ou de miel. Veiller à acheter l'hibiscus Bio en pharmacie ou en herboristerie, c'est le seul valable pour la consommation. J'ai acheté cet hibiscus Égyptien de Réf. 818503 chez Galke.

Ajout de sucre ou de miel pour casser l'acidité, mais l'ajout d'un peu de menthe fraîche donne le même résultat.


L'HIBISCUS COMME BOISSON RAFRAÎCHISSANTE

149

Le lendemain, l'eau est bien rouge d'hibiscus, il suffit de filtrer le liquide pour obtenir une boisson aux qualités remarquables contre l'hypertension et contre la fatigue, veiller à bien vérifier les contre-indications, car il en existe. [31] J'ai commencé à en boire depuis le mois d’août et effectivement c'est une boisson très rafraîchissante, avec un goût acidulé très agréable, il faut aimer cela, bien sûr. En ajoutant un sachet de thé à la menthe, on casse l'acidité de l'hibiscus. On gazéifie cette boisson avec : 1 -2 cuillères à café de bicarbonate de soude + 5 cuillères à café de jus de citron

Bien secouer la bouteille si vous ajouter du sucre ou d'autres ingrédients. Personnellement je conserve l'hibiscus concassé au réfrigérateur, afin qu'il soit toujours frais.


150

L'HIBISCUS SYRIACUS DIT "OISEAU BLEU" Hibiscus Syriacus du jardin de Colette Damour, des alpes carniques à 1000 mètres d'altitude environ : il y fait très beau sauf en hiver, ainsi on peut tout y planter ou presque.

Hibiscus Syriacus détail d'une fleur

1. Faire une décoction avec 800% d'eau et 10% d'alcool puis chauffer ou non au micro-onde 35 secondes, c'est à vous de voir.

2.Tout comme l'hibiscus sabdariffa cette variété d'hibiscus donne généreusement son colorant au bout de 30 minutes sans cuisson à froid.


LE VERT DE pH NEUTRE DE L'HIBISCUS SYRIACUS

151

Trois teintes d'Hibiscus Syriacus selon le pH et le métal utilisé

3.Ajouter 10% de sulfate d'alumine au macérât d'Hibiscus Syriacus il devient acide et il prend une teinte terre verte, c'est en remontant le pH à 7.0 qu'il devient vert de zinc acide, c'est une haubaine, ainsi nous avons un vert à pH neutre qui permet de remplacer le vert d'iris en remontant le pH encore un peu vers l'alcalin.

4.il faudra lier le colorant avec une matière qui le protège efficacement de la lumière comme des résines synthétiques (paraloid, plexigum) ou naturelles ; gomme-laque blanchie et décirée, albumine + gomme de cerisier ou d'acacia, cire émulsifiée au tylose, etc...

Nuanciers d'Hibiscus Syriacus pur à gauche ; + 10% d'alumine à droite puis au milieu, rectifié avec du carbonate de sodium pour remonter jusqu'à pH neutre de 7.0 = vert frais.


152

LA BOURRACHE

Bourrache des montagnes d’Italie ~ 1000 mètres aout 2018


153

LA BOURRACHE Bourrache sous vide : noter en bas la corruption du végétal : j'ai pris la photo 1 mois avant de le traiter, mais il était déjà tout noir.

Macération de bourrache avec 10% d'alcool et d'eau, durant 1 heure

LA BOURRACHE Borrago officinalis L. Les bourraches représentent 4 espèces de plantes herbacées de la famille des Boraginacées, originaires d'Europe et d'Afrique du Nord. Elle furent introduite en Europe par les Romains. Son nom est emprunté à l'arabe abûaraq "père de la sueur" nom donné à cette plante pour ses vertus sudorifiques, devenu būaráq par altération populaire. Ses fleurs sont régulières sur 2 à 3 centimètres. La couleur des fleurs est d'un joli bleue. La corolle possède 5 pétales disposés en étoile, ils sont égaux et joins à leur base. Souvent les bleus donnent des colorants verts s'ils ne sont pas purs, c'est une exception, car il faut cueillir uniquement leurs pétales bleus et les faire sécher ou les traiter de suite, sinon il sera impossible d'en tirer du bleu, mais du vert, comme ici!. Le sachet sous vide à fuit et l'humidité à détruit les colorants bleus de la bourrache, je n'ai donc pu en tirer qu'un vert anis, moralité, il faut toujours vérifier les sachets sous vide sinon le mieux est de traiter les pétales bleus dés la récolte.

Filtration

Vert de bourrache

pH de 3.9 après ajout d'alumine

pH de 7,9 de la Macération

ajout d'alumine

Test du vert de la bourrache sur papier, il faut faire ton sur ton à sec pour obtenir un vert plein et franc, il est préférable de faire du bleu avec les pétales frais!


154

LE FER NATUREL POUR FAIRE DES TEINTES NOIRES ET BRUNES

Rumex cuit au micro-onde 5,30 minutes : il faut le laisser macérer 10 jours pour récupérer le peu de jus qui sera très fort en fer, car ici il est trop léger, trop jeune. Le rumex donne un jus jaune très léger, peu colorant, cependant il contient beaucoup de fer et c'est pour cette qualité qu'il est très intéressant, à l'instar de l'ortie, du frêne et du persil (avec lequel on fait du jaune pistache très léger, par macération, décoction et laquage comme n'importe quel autre végétal)

Rumex

Campêche En vieillissant le mélange devient vraiment plus foncé, on peut le filtrer une nouvelle fois au bout de 30 jours, mais il est préférable d'attendre d'avoir l'extrait de rumex pour l'utiliser comme source opportune de fer, sinon utiliser de la rouille de fer naturelle, de l'acétate de fer.

Rumex + Campêche à parts égales et test sur papier aquarelle de 200g/m2


L'ORTIE, LE FRÊNE ET LE RUMEX : SOURCES NATURELLES DE FER

Racines de Rumex

155

Ces trois végétaux sont une source naturelle de fer, c'est-à-dire qu'au lieu d'ajouter du sulfate de fer, on ajoute 2 à 3 parties de solution ou d'extrait, d'un des trois ou des trois réunis pour faire des teintes foncées, vives et saturées. Conservez les macéras filtrés en pot pleins et bouchés auxquels vous ajouterez un agent conservateur, pourquoi pas un peu de jus de feuilles de neem, un biocide naturel. On peut également récupérer le fer présent dans les végétaux, en faisant brûler les feuilles ou autres parties contenant les métaux qui nous intéressent (fer, cuivre, aluminium, etc..) : ils se trouvent dans les cendres qu'il faut humidifier et filtrer, le liquide résultant contient les sels minéraux. LE RUMEX CRISPUS

L'Oseille crépue, dite Patience ou Rumex crépu, est une plante à fleurs, de la famille des Polygonaceae. On utilise ses racines d'où l'on extraie un principe actif par décoction à 85°C durant 2 heures ou au micro-onde 8 X 3 minutes à 1500 watts, en attendant 3 heures entre chaque cuisson, c'est long. FEUILLES D'ORTIE COUPÉES Feuilles d'ortie coupées

La grande ortie, Urtica dioica L. aussi nommée ortie dioïque ou ortie commune est une plante herbacée, vivace, de la famille des Urticaceae et du genre Urtica. On utilise les feuilles et les parties vertes que l'on fait macérer à froid : si on la chauffe elle perd sa teinte verte et devient brune, il faut l’extraire à l'alcool pour obtenir un joli vert et l'aluner. LE FRÊNE

Feuilles de frêne

Fraxinus excelsior L. soit le frêne commun ou frêne élevé. C'est un grand arbre commun des forêts d'Europe à bois clair, dur et élastique de la famille des Oléacées. On utilise ses feuilles en décoction à 85°C durant 1 heure ou au micro-onde durant 3 X 5 minutes à 1500 watts. On fait une boisson très désaltérante avec ses feuilles : la frénette.


156

LA GRANDE ORTIE URTICA DIOICA L.

Macération de 31 g de grande ortie dans 775 g d'eau : elle donne déjà un colorant très foncé, après une heure de macération : il faut éviter de la cuire pour obtenir un vert franc, sinon il brunit

Grande ortie sèche en vrac

Cuite, l'ortie donne du brun. Ortie au sulfate de cuivre à droite Ortie filtrée et broyée à l'alcool avec une peu d'eau puis laisser à macérer 6 heures : elle donne du vert

Ortie avec eau et alcool au milieu + sulfate de fer à droite

Ortie pure évaporée 24 heures soit à 80% à laquelle il faut ajouter un liant comme de la klache N°2

Nuancier d'Ortie pure macération à froid de 4 heures


LA GRANDE ORTIE URTICA DIOICA L.

157

20 g d'ortie et 100 g d'eau : La molette sert à presser les feuilles pour récupérer le jus vert d'ortie Ortie en solution dans l'eau : laisser s'évaporer 24 heures maximum, puis ajouter un liant.

On mélange le jus d'ortie avec un ratio de 40% de liant pour 60% de colorant ici de la klache N°2

Macération froide d'Ortie 6 heures, (pas plus sinon le vert devient brun) : liée à la Klache N°2


158

GODETS D'ORTIE

Godet N°1 d'ortie avec Klache N°2 + nacre + glycérine

Godet N°2 d'ortie avec Klache N°2 + Tylose MH 30.000

Verser la peinture dans le godet et remuer à gauche godet 2 sans charge ; à droite godet 1 avec nacre. Le tylose donne des godets très plastiques comme de la gomme ou du chewing gum que l'on peut ôter du moule et qui dure longtemps selon la dose utilisée. Laisser durcir le temps nécessaire


159

GODETS D'ORTIE

Godet d'ortie avec Klache N°2 + Tylose MH 30.000 + 2 gouttes de glycérine

Godet d'ortie + Klache N°2 + nacre + glycérine


160

GODETS DE COLORANTS ET DE PIGMENTS

Godet de kaolin à gauche : j'ai utilisé ce qu'il manque Godets de cochenille sans glycérine qui pour tester les godets, puis delphinium à la Klache N°2, ont servit à mettre au point la klache N°2 noir de campêche au fer + klache N°1 et gris indigo au paraloid B82

Godets de bleu outremer extra foncé à la Klache N°2 dans des bacs à glaçons. On laisse durcur puis on démoule : s'il y a trop de glycérine les godets ne durciront jamais, comme ici, j'ai mis trop de glycérine! il vaut mieux en mettre moins que trop, sinon il faudra alors les refaire en les baignant d'eau pour récupérer la peinture puis reconstituer les godets où bien ajouter du liant et du pigment.

Godets de différentes tailles en vrac : tous les contenants peuvent faire office de godet


161

LE FRÊNE FRAXINUS EXCELSIOR L

Je bois une boisson faite avec du frêne seul, en infusion avec de l'eau, que l'on nomme Frênette. Cette infusion est très désaltérante et elle combat les rhumatismes. La vraie frênette contient de nombreux autres ingrédients qui la font plus ressembler à de la bière qu'à une pure infusion végétale. Feuilles de frêne Fraxinus excelsior L. Pour en extraire son fer il faudrait faire brûler ses feuilles, c'est dans les cendres que se trouve le fer, c'est la même procédure que la cendre de potasse ou lessive de cendres : lavage à l'eau chaude puis filtration des cendres au travers d'un linge. Décoction de Feuilles de Frêne 5 X 3 minutes au micro-onde

Macérat de Frêne aluné à 10%

Nauncier de Frêne : à gauche en lavis ; à droite il donne un joli jaune très vif


162

LE CAMPÊCHE Campêche en poudre

Copeaux de Campêche séchés

Macération à froid de 10 g de Campêche en copeaux pendant 24 heures dans 100 ml d'eau

Laque de Campêche violette réalisée en laquant le macérat alunminé avec un alcali léger comme 3% de carbonate de sodium, en fait jusqu'à l'effervescence du mélange.

Laque violette de Campêche

Si la laque tiens au fond du pot retourné, c'est que sa consistance est idéale et qu'elle est réussie, si tous les ingrédients ont été dosés convenablement dés le départ et si vous avez suivi la recette : le meilleur repère est le pH pour vérifier la teinte de la laque en fonction de son pH, car une fois la laque constituée, il n'est plus possible d'en changer la teinte, même si l'on change le pH : je l'ai constaté sur de nombreuses laques : cochenille, garance, etc.. C’est un phénomène que l'on nomme "de solution tampon", voir à glossaire.


LE CAMPÊCHE VIOLET

163

On étale la laque avec un grand couteau ou un sabre à encoller

Étalez la laque sur du buvard ou un papier aquarelle sur 1-2 mm d'épaisseur, puis posez-le sur du carton épais, faire circuler de l'air sous le carton, ainsi on accélére grandement le séchage On vide le pot sur une feuille

Laisser sécher la laque au moins 12 heures Au début, je faisais sécher au soleil : je me suis aperçu que le pigment était très altéré par un phénomène de photo-oxydation

Laisser sécher les laques hors soleil, jusqu'à ce qu'elles démontrent un aspect pulvérulent

LE CAMPÊCHE DIT BOIS DE CAMPÊCHE HAEMATOXYLUM CAMPECHIANUM [20]

Son nom vient du port de Campeche, une baie mexicaine d'où il était exporté. C'est un arbre tropical de la famille des fabacées qui peut atteindre 15 m de haut, possédant une écorce grise et des rameaux épineux. Son bois est de couleur sombre "Haematoxylum" qui signifie "bois de sang", il en contient 10%. À notre époque (2018), il est surtout utilisé pour l'étude des tissus biologiques, en histologie. Le principe colorant du bois de campêche, l'hématine, donne de l'hématoxyline au pouvoir colorant exceptionnel qui fut découvert par les Aztèques. On doit au Campêche la mode vestimentaire du "Noir" (avec du fer), au XIXe, car c'est la seule teinte du Campêche qui résiste naturellement à la lumière, contrairement à ses autres teintes oranges et violettes. Pour les peintres, il faudra, à part le noir, l'utiliser en enluminure ou avec des liants qui le protégeront de la lumière et de l'oxygène comme la gomme-laque ou le vernir, et pour les autres liants, comme à l'accoutumée il faudra ajouter des HALS et anti U.VAs dans les encres et dans les peintures. Vous l'aurez compris le Campêche orange et violet doivent être protégés coûte que coûte. C'est dommage, car ses teintes sont de toute beauté. J'ai bon espoir de faire une laque de Campêche violette, encapsulée à chaud avec de la sépiolite qui le protégera de la lumière.


164

RECETTES DE CAMPÊCHE

Vous pouvez noter que la laque réussie adhère au papier à la verticale elle ne dégouline pas, elle tient en place.

Campêche plus ou moins sec le lendemain : notez les bouloches blanches, car je n'ai pas filtré la laque, je l'ai purifiée plus tard RECETTE DE CAMPÊCHE

1.Moudre le pigment avec le mixeur : il sera rendu plus fin et sera plus lumineux s'il est bien sec

Comme pour certains végétaux très colorants, une simple macération à froid de 1224 heures suffit pour récupérer le colorant. J'ajoute un peu d’acide dans la macération pour obtenir plus de colorant puis je cuis au four à micro-onde à 200 watts 5 min. • Bois de Campêche en copeaux = 10 g • Eau distillée = 100 g • Acide tartrique naturel = 20g Laisser macérer 12 heures • À ph 2,5 acide, on obtient toute une gamme d'oranges • Vers pH 5 avec du glucose (miel) et de la farine on obtient du bleu • À pH au-dessus de 6 = Violet • Avec du fer à pH 6,7 = noir • À pH au-dessus de 11 = Brun rouge AUTRE RECETTE DE CAMPÊCHE

Campêche = 30 g Eau = 900 g Crème de tartre = 25 g NOIR DE CAMPÊCHE

2.Notez comme le pigment est foncé preuve qu'il n'est pas suffisamment sec

Ajouter une petite partie de fer ou de sulfate de fer au jus de Campêche le change instantanément en noir, très résistant à la lumière, on dit "grand teint" en teinture.


LE PIGMENT ET L'ENCRE DU CAMPÊCHE

165

3.Disposer le pigment broyé, sur un papier buvard et laissez-le sécher encore 24 heures, parfois certains pigments avides d'eau, demande 3 jours pour être pulvérulent, comme la gaude ; la bruyère demande > de 6 jours. 4.Astuce pour faire sécher plus vite les laques de pigment : faire circuler de l'air sous le papier ou poser le carton sur 2 dossiers de chaise

Encre de campêche 60 ml. Sa conservation ne pose pas de problème du fait de son acidité relative.

Pigment de Campêche grain moyen

Encre de campêche 150 ml. C'est l'une des plus belles encres violettes avec celle du Pélargonium.


166

NUANCIERS ET TEINTES DU CAMPÊCHE SELON LE pH

Voir le DVD pour d'autres photos

Nuancier de campêche selon le pH, comme vous pouvez le voir, l'acidité donne des oranges En faisant des filtrations plus grossières, ont introduit dans la couche d'encre de petits morceaux Encre de Campêche orange très acide, mais comme le papier n'a de plantes, qui peuvent être très intéressants pas rectifié le pH, cela donne des tons très puissants, plusieurs mois plus tard l'encre est intacte, nous verrons dans quelques années!

Nuanciers d'encre de campêche à l'acide et à l'alun, à plusieurs stades, et après avoir frotté la surface de l'encre pour rendre la couche plus fine, ici à droite on obtient de magnifique effet de rouille


NUANCIERS DE CAMPÊCHE

167

Nuanciers selon le pH et l'adjuvant, Nature à gauche, puis alun, puis alun + carbonate de sodium

Campêche avec la mousse faite par le carbonate de sodium au contact de l'alun : Textures intéressantes

Nuancier orange 10 X 15 cm

Nuancier de violet à l'alun à pH 3,5

Nuancier en dégradé de l'orange au violet. Les parties blanchâtres sont dus à un excès d'alun


168

LE NOIR DE CAMPÊCHE AU SULFATE DE FER

Bois du Campêche en copeaux

Macérât de Campêche

Eau de rinçage et Sulfate de fer : il faut ajouter 1% de fer pour commencer, remuer, si cela n'est pas suffisant ajoutez-en encore un soupçon, jusqu'à obtenir un noir profond. Je n'ai pas ajouté d'alun, car il acidifie et les alcalis font trop remonter le pH, de ce fait le campêche devient violet ou rouge : un liant suffira, comme une gomme arabique ou mieux de la klache pour lier ce colorant et cette encre exceptionnelle. Encre de Campêche noir bleuté

Test sur papier aquarelle 300 g/m2. Encre à pH 6,7 On dépose des gouttes en surface : en séchant elles se décollent sous forme de pastilles solides qu'il suffira d'humidifier pour les utiliser par la suite


LE CAMPÊCHE NOIR AVEC DU FER NATUREL Sédiment de fer naturel dit acétate de fer

Fer naturel = ici une Pince à dessin + du vinaigre

169

Après quelques semaines tout le fer est converti en rouille : laisser le vinaigre s'évaporer.

Le persil, l'ortie, le frêne et le rumex sont riches en fer, il faut en faire un succédané. Je vais aussi essayer de remplacer le cuivre avec le millepertuis qui en est très riche.

Après avoir ôté le jus de fer rajouter 10 cl de vinaigre Jus de fer naturel qu'il faut laisser sédimenter pour ôter le vinaigre qui Récupérer le fer avec surnage. J'ai essayé avec les racines de rumex crispus et l'ortie et cela une pipette et filtrer donne un brun très foncé

Verser 30 ml de jus de Campêche

Ajouter 3 ml de jus de fer

Le noir apparait dès que l'on ajoute le fer

Bien mélanger et rajouter 3 ml de fer si l'encre n'est pas assez noire

Le noir était trop violet, j'ai donc rajouté 3 ml de fer

On teste le colorant sur du papier aquarelle pour vérifier si la teinte est convenable sinon il faut rajouter du fer


170

LE CAMPÊCHE NOIR AU FER NATUREL : L'ACÉTATE DE FER

On teste le colorant dans diverses situations, en ton sur ton, en traits fins, en excès, etc.. pour vérifier la plasticité du liquide afin le cas échéant de le corriger

On ajoute avec une pipette un excès d'encre sur la couche humide Sédiment de Jus de fer naturel : on ôte le liquide et on laisse s'évaporer le reste pour récupérer uniquement le fer en poudre, mais le liquide vinaigré fonctionne également = conservateur

L'encre dans le mortier parait avoir une nuance bleuâtre, preuve qu'elle est acide, car le campêche donne du bleu (instable) vers pH 5 : il est possible d'ajouter un soupçon de carbonate de sodium pour la rectifier.


LE CAMPÊCHE NOIR

171

Encre fraîche en haut, sur papier aquarelle. Ci-dessous après dessiccation superficielle : l'encre mit plus d'une heure pour sécher. Il faut que l'encre ne soit pas trop alcaline 6,8, ni trop acide : 7,4. Idéalement pour ne pas endommager certains papiers, il ne faut pas non plus que l’encre traverse le papier, signe d'une encre acide. Son pH est de 5,2 ici, dû au vinaigre du jus de fer, il faut donc rectifier le pH avec un peu de carbonate de sodium, qui ne changera pas la teinte de l'encre : pour éviter cela à l'avenir, il faudra utiliser le sédiment de fer avec moins de vinaigre. Notez comme le noir est bien profond, c'est donc un noir franc qui permettra en lavis de faire toutes sortes de nuances grises à noires


172

LA CRÉATION DE PIGMENTS À PARTIR DE VÉGÉTAUX

8 Pigments faits avec du bois du Brésil sur un substrat différent pour chaque pigment (Nacre, Sépiolite, Cristobalite, Mica, Craie, Verre et Barytine). Voir sur le DVD, il y a 324 photos sur la fabrication de chacune de ces laques avec leurs charges respectives. Ce sont des recherches pour trouver le mélange de substrat qui permettrait de réaliser un pigment résistant à la lumière, j'ai fait une laque sur : Sépiolite + Nacre + Verre pour vérifier, mais il faudrait la cuire à 190°C durant 2 heures.

Rosette sur Nacre

Rosette sur Mica

Rosette sur Cristobalite

Nuanciers de "Rosette" c'est le nom que l'on donne à la teinte et à la peinture de bois du Brésil La Rosette est dite "petit teint', car elle ne résiste pas à la lumière : en fait tout dépend du substrat et surtout du liant.

Bois du Brésil dit Pernambouc de 30 ans d'âge : avec 30 g on fait 2 litres de colorant

Macération de 20 grammes de bois du Brésil avec 25 cl d'eau distillée


LA PRÉPARATION DE LAQUE EXEMPLE AVEC LE BOIS DU BRÉSIL

1.Ajouter 10 g d'alcali

2.Bien remuer les copeaux et l'eau

4.Au bout de 24 heures, le ma- 5.Controle du pH = 8.3 cérât est prêt pour la cuisson

7.Filtrer avec un bas de soie ou une étamine

8.Bien presser le bas de soie puis réserver le contenu de bois du Brésil pour faire une autre décoction alcaline au long cours.

173

3.Laisser macérer la rosette durant 24 heures puis rajouter 25 cl d'eau

6.Faire cuire durant 1 heure vers 89°C à petite ébullition

9.Voici le jus pour faire la rosette, j'ai ajouté 250 ml d'eau supplémentaire, car le colorant est fort, soit en tout 75 cl d'eau.


174

LA PRÉPARATION DE LAQUE DE ROSETTE À LA SÉPIOLITE

1.Préparation de Rosette à la sépiolite : Matériel de base, Mortier, charge, alun et alcali

2.Prélevez 5 X 10 ml de jus de rosette

3.Remplir le mortier

3.Remplir le mortier avec 5 X 10 ml de macérât de bois du Brésil : nous aurions pu mettre un bas en soie sur le mortier pour filtrer en même temps le jus

5.Broyer la sépiolite avec le jus de rosette, mais elle est si fine qu'elle ne demande pas vraiment de broyage, je voulais m'en assurer au moins une fois pour toute.

4.Ajouter dans le macérât 2 g ou 2% de substrat, ici de la sépiolite

6.Ajouter 7 à 10% de sulfate d'aluminium en solution à 200 g par litre


LA PRÉPARATION DE LAQUE DE ROSETTE À LA SÉPIOLITE

175

6.2.Aluminer le jus par étapes, mélanger, puis ajouter à la fin 3% de carbonate de sodium

7.Remuer vivement puis laisser agir les 2 matières chimiques, l'alumine et le carbonate de sodium Le colorant va fusionner avec le substrat : on dit que le métal absorbe le colorant 8.La laque va se faire en un laps de temps très court, 10-20 secondes, cela mousse fortement au début lorsque le carbonate de sodium, alcalin, rentre en contact avec l'alumine, acide, c'est pour cela qu'il faut toujours prévoir un récipient du triple du volume de jus de colorant. 9.Laisser sédimenter, l'eau va surnager : on l'ôte avec une pipette pour accélérer le séchage et l'on étale la laque sur une feuille de papier aquarelle, sur un buvard ou sur une céramique.


176

LA PRÉPARATION DE LAQUE DE ROSETTE À LA SÉPIOLITE

10.La laque de rosette est prête, il suffit de l'étaler sur une matière non absorbante (séchage plus long) ou sur une feuille de papier aquarelle, mais il y a une petite perte de pigment, à vous de voir.

11.Étaler et égaliser la laque sur 1-3 mm, afin qu'elle sèche vite, entre 6 et 12 heures à l'ombre, ne pas accélérer le séchage, ni avec un four, ni avec le soleil, au mieux avec un ventilateur et l'air ambiant, sinon vous risquer d'abîmer le colorant, on ne le voit pas à l'oeil nu, c'est à l'échelle moléculaire, "tant que les pigments n'ont pas durcis au moins une fois", la matière colorante qu'ils renferment est très fragile à la chaleur des U.V : ce n'est pas en quelques heures que le pigment serait abîmé par la lumière en elle-même!, mais par un phénomène complexe et rapide de photo-oxydation (voir mon premier livre) : au soleil les laques s’éclaircissent en surface et brûlent.

12.Laque est durcie le lendemain

11.2 Faire une couche fine

13.Gratter avec un couteau en inox

14.Lorsque la laque est totalement dure, ici, en été, 6 heures plus tard, grattez avec un couteau pour récupérer le pigment : sur céramique, c'est le plus facile, car rien n'adhère sur cette surface et on ne perd rien.


LA PRÉPARATION DE LAQUE DE ROSETTE À LA SÉPIOLITE

177

14.Pigment de bois du Brésil laqué sur de la sépiolite, j'en ai fait 7 versions avec 1 substrat différent à chaque fois : avec de la nacre, craie, cristobalite, verre, baryte, mica et 1 mélange de 3 charges

7 laques de rosette avec divers ratio de colorant et de substrats De gauche à droite : Nacre, Sépiolite, Cristobalite, Mica, Verre, Barytine et Craie

6 Rosettes avec un substrat différent pour chacun : Ceux à la sépiolite et Sépiolite + Nacre + verre sont les 2 plus résistantes à la lumière. Il faudrait chauffer le pigment à 190°C durant au moins 2 heures pour améliorer considérablement la résistance à la lumière du pigment, à l'instar du bleu maya.


178

LA PRÉPARATION DE LAQUE DE ROSETTE À LA CRISTOBALITE

Prendre de la cristobalite très fine et du Bois du Brésil, mélanger avec 10% d'alun dans un mortier

Ici la laque a réagi violemment pour tripler de volume, car j'ai ajouté 15% d'alcali. Transvasez dans un récipient plus grand de 3 à 5 fois le volume de liquide. Ajouter 3% de carbonate de sodium : cela mousse fortement mélanger puis laisser mousser : cela va retomber comme un soufflé. Attendre que cela sédimente pour ôter l'eau du dessus avec une pipette Enfin étaler ou verser la laque sur une grande céramique ou un buvard épais de 200 g/m2.

Verser la laque encore un peu liquide sur une céramique, ainsi elle se ramasse en un cercle parfait, puis laisser durcir. En séchant, toutes les laques s'éclaircissent comme avec la fresque, c'est un phénomène du à l'indice de réfraction des matières chimiques qui sont blanches : mouillées, elles montrent un pigment très lumineux et coloré, mais une fois sèches, elles font baisser de ton le pigment, il faut le prendre en compte, c'est pour cela qu'il faut utiliser le moins possible de charges et de matières chimiques. En broyant le pigment avec un liant transparent la teinte du colorant revient.


RÉCUPÉRATION DE LA LAQUE ET PROTECTION DU PIGMENT

179

Test de la rosette à la cristobalite sur papier : elle donne un très joli rose rouge Voir sur le DVD à "Rosette à la cristobalite" les 43 photos de la procédure complète pour récupérer le pigment extra-fin

Gratter avec un couteau la laque durcie pour récupérer une poudre extra fine Il est dommage que la rosette ne résiste pas à la lumière, car c'est un très beau colorant, toutefois en la chauffant avec de la sépiolite on la rend plus solide, sinon nous pouvons imiter ce que les grands maîtres de la peinture avaient coutume de faire : soit il glacaient l'un sur l'autre, soit ils mélangeaient un pigment fugace avec un pigment solide, Véronèse saupoudrait des minéraux sur le film de peinture : on nomme cela, à notre époque (2018), la copigmentation: on mélange la rosette avec un peu de cochenille ou un peu de garance. On peut faire de même avec tous les colorants : mélanger l'hibiscus bleu avec l'indigo, de la gaude avec du souci, de l'indigo avec de l'oeillet d'Inde, et ainsi de suite.


180

LA RECHERCHE ET LA CRÉATION D'ENCRES DE COCHENILLE

Début de mes expérimentations en avril 2018 sur la cochenille du Mexique. J'ai fait varier le pH et j'ai utilisé différents acides afin de connaître les limites du colorant pour faire des encres et des pigments. Voici de nombreuses teintes que l'on peut obtenir avec la cochenille : voir sur le DVD pour lire les légendes et le pH de chaque nuancier. La cochenille est un pigment synthétique : elle doit être acidifiée et chauffée sinon sa teinte donne un violet sale. Elle permet d'obtenir de beaux rouges avec un acide, la crème de tartre!


LES ENCRES À PARTIR D'ANIMAUX : LA COCHENILLE

181

J'ai essayé les combinaisons possibles d'acides et d'alcalis à divers pH pour voir quelles teintes il était possible d'obtenir : ci-dessus dans les éprouvettes de gauche à droite, d'acide à alcalin.

J'ai réalisé sur 2 mois plus de 200 expériences et nuanciers uniquement avec la cochenille pour trouver le fameux "Rouge sans étain", dont je vous livre la recette plus loin

Nuancier d'encre Orange à l'acide : pH 1,7 et Pourpre à l'alcali : pH 9 sur papier Flamboyant

La Cochenille est naturellement acide. Elle donne à pH 1,7 un magnifique orange, malheureusement avec les papiers modernes à réserve alcaline, il est souvent impossible de l'utiliser, car il est rectifié et il vire au violet, mais j'ai trouvé des papiers qui n’affectent pas la teinte quelque soit le pH de l'encre, comme le papier Flamboyant, ici à gauche. Ce sera à vous de décider d'utiliser de telles encres, sachant qu'à l'air ces encres s'oxyderont un peu, il serait judicieux de les vernir. Voir mon premier livre pour la description de la cochenille elle même.


182

LA CRÉATION D'ENCRES À PARTIR D'ANIMAUX : LA COCHENILLE

Préparation de rouge et de pourpre de cochenille

3 teintes de cochenille = 3 pH : 9 ; 6 et 3, 4 : flacons secoués

Préparation de rouge de cochenille avril 2018 avec de l'acide tartrique naturel

3 macérations sédimentées = 3 pH : 9 ; 6 et 3, 4


LA CRÉATION DE TEINTES SELON LE pH DE LA COCHENILLE Rouge carmin et magenta de cochenille 14 avril 2018. J’ai remarqué une chose surprenante en rinçant mes pinceaux imprégnés de cochenille carmin et magenta, c’est que plus on la dilue à l’eau et plus elle teinte l’eau en rouge vif, non pas magenta ou carmin, mais un rouge cerise, c’est un curieux phénomène, sur le papier c’est autre chose, il se passe quelque chose avec les adjuvants incorporés dans la pâte des papiers qui fait réagir la cochenille et la rectifie, en changeant son pH, il faudra choisir les papiers et supports en conséquence avec la cochenille.

183

Ce papier aquarelle GDBA change la teinte des encres! c'est un bon marqueur de la qualité de certains papiers! pour faire des tests cela suffit largement, mais pas pour les œuvres.

Le dernier papier aquarelle de Winsor et Newton (2018) ne change pas la teinte des encres, elle est intact, quel que soit son pH

pH 1,7 - 3,3 = orange pH 3,4 - 5,9 = rouge pH 6 - 7 = magenta pH 8 - 10 = pourpre pH > 10 = Violet

Nuanciers d'encres de Cochenille de pH 1,7 à 10

La cochenille permet d'obtenir un nombre impressionnant de nuances orangés et violacés, en passant par le rouge, le magenta et le pourpre. Nous obtenons une palette de teinte, qui n'ont rien a envier au quinacridone synthétique ni en ce qui concerne la stabilité à la lumière : j'ai peins il y a 25 ans de nombreux tableaux avec beaucoup de cochenille et ils n'ont jamais faiblis, la peinture est comme au premier jour que ce soit à l'huile, à la caséine ou au blanc d'oeuf sur toile ou sur bois. Vous pouvez utiliser la cochenille sans aucune crainte, je vous le garantis, par contre il ne faut pas l'exposer au soleil, mais cela est valable pour tous les pigments, car bien plus que le pigment, c'est le liant qui donne sa résistance à la matière colorée : c'est un binôme : liant/pigment.


184

LES ENCRES À PARTIR DE COCHENILLE

Flacons d'encre de 30 ml de cochenille orange magenta et rouge

7 flacons d'encre de 30 ml de cochenille orange magenta et rouge

Encre de cochenille, un vrai magenta en 30 ml

Encres de cochenille selon le pH, d'orange à pH 2,3 à gauche à rouge à pH 5,3 à droite

Encre de cochenille avec 1% de vinaigre comme conservateur sédimentée et non sédimentée

Bouteille d'encre de 60 cl de vrai magenta de cochenille


LA CRÉATION D'ENCRES À PARTIR D'ANIMAUX : LA COCHENILLE

Flacon non secoué d'encre de cochenille bien rouge

Encre pourpre de cochenille

Flacon secoué de 250 ml d'encre de cochenille bien rouge

185


186

LA CRÉATION DE PIGMENTS À PARTIR D'ANIMAUX

Cochenilles femelles sous forme de "grana", c'est son surnom sous cette forme

Matériel nécessaire pour la préparation du rouge de cochenille : La grana, de l'eau distillée, du sulfate d'aluminium, du carbonate de sodium, de la crème de tartre, de l'eau de chaux, de l'acide tartrique naturel, de la sépiolite, du blanc d’huître, de la cendre d'os et de la nacre.


LA PRÉPARATION DE LA COCHENILLE

RECETTE N°85.2 DE PIGMENT DE COCHENILLE ROUGE

(voir le résultat page SUIVANTE)

19 g de cochenille mise à macérer dans 150 ml d'eau distillée = pH 5,1 avec • 28 g de crème de tartre = pH 1,4 dans 100 ml d'eau distillée • Laissez macérer 24 heures = pH 1,8 • Faire bouillir 15 minutes à ~94°C puis filtrer dans un bécher Ajouté à froid ou tiède • 8 g d'alun ou de sulfate d’alumine en poudre, dilué avec 20 g d'eau = pH 3,0 • 10 g de chaux délayée dans 20 g d'eau = pH 8,3 Rajouter de l'eau, jusqu'au trait de 250 ml sur le bécher, car 100 g se sont évaporés. Pour rectifier la teinte, on peut rajouter : • 40 g d'alun • 5-10 grammes de sépiolite • 5 de nacre

Bien mélanger puis laisser réduire quelques heures, on récupéra à la pipette une magnifique encre qui surnagera. Ne jamais faire sécher la laque au soleil, sinon le pigment s'éclaircit pour devenir rose, alors qu'à l'ombre il reste bien rouge. Cela n'a rien à voir avec la résistance du pigment à la lumière. C'est un phénomène chimique complexe de photo-oxydation, l'eau fait loupe et brûle le colorant en surface, car une fois sec le pigment résiste à la lumière! Les anciens avaient naturellement compris ce processus, car nombreux sont ceux qui conseillent, dont Cennino Cennini, de faire sécher le lapis-lazuli, à l'ombre! alors qu'il ne craint absolument pas la lumière.

187

RECETTE DE COCHENILLE POURPRE ET VIOLETTE Pour faire une encre ou un pigment violet et pourpre, on utilise la recette N°85.2. Il faut régler le pH au alentour de 9, en ajoutant tout doucement du carbonate de sodium en solution dans de l'eau à 20% soit 20 grammes pour 10 cl d'eau. On dispose le pH-mètre dans le récipient, on tourne avec ce dernier pour mélanger la cochenille, on laisse le pH se stabiliser durant 30 secondes, on ajoute ensuite la solution de carbonate de sodium par palier de 2 ml, on remue avec le pH-mètre et ainsi de suite jusqu'à obtenir la teinte souhaitée. On vérifie dans le frais, la teinte finale sur une feuille de papier aquarelle : faire un test de 10 X 15 cm en évitant au début de faire ton sur ton, nous le ferons ensuite pour vérifier la plasticité de l'encre, car il faut savoir que si l'on ajoute trop de sulfate d'alumine, les films de peintures font comme des aiguilles métalliques en surface et ils craquellent : photo ci-dessous.

Je voulais connaître la dose idéale de métal pour fabriquer des encres, j'ai donc fait des recherches en ce sens et j'ai trouvé entre 6,5 et 10%. Ici sur un verre de montre, une encre pourpre de cochenille contenant un excès de sulfate d'alumine. Vous pouvez noter les aiguilles métalliques en surface.


188

ROUGE DE COCHENILLE N°85.2

Étaler la laque sur un marbre pour la broyer afin de la récupérer soit en poudre, soit sous forme de copeaux : de la chiffonnade.

La laque est broyée, il suffit de la laisser sécher 12 heures puis de la gratter à sec avec un couteau plat pour la récupérer sous forme de copeaux.

Nuancier d'encre de cochenille. Souvent en ton sur ton le pigment est sublimé, il révèle sa vraie nature, il faut le savoir. Cette encre provient du sédiment supérieur de la recette N°85 : voir pages suivantes


UN ROSE-MAGENTA DE COCHENILLE

189

En cherchant du rouge, on peut obtenir du rose/magenta. Une fois le pigment sec, il faut le broyer sur le marbre, il faut savoir que plus le pigment sera fin, plus il sera lumineux et sa teinte s'éclaircira par rapport à la version mouillée par un liant, il faut donc posséder un nuancier de chaque pigment mélangé avec le liant qui nous intéresse. Le broyage à sec n'est pas dangereux, mais porter un masque est toujours conseillé.

Pigment broyé ultra fin à sec ci-dessous, je dis "ultra", car avec la molette, à sec, on obtient une farine, un pigment super divisé : on ne peut pas faire plus fin manuellement.

Test sur papier du rose de cochenille en chiffonnade, qu'il suffit de broyer avec un liant. Comme il était impossible de récupérer une poudre, car je n'ai pas ajouté de substrat, j'ai donc obtenu naturellement des copeaux en grattant la laque très dure, séchée sur le marbre.


190

LA CRÉATION DE PIGMENT MAGENTA AVEC LA COCHENILLE 2.Macération de cochenille, jour N°3, son pH se situe entre 1,7 et 3 1.Broyage de cochenille au mixeur durant 40 secondes

La cochenille donne plus facilement une teinte plutôt magenta que rouge, pour obtenir un vrai rouge, il faudrait ajouter du chlorure d’étain à la place de l’alun : je m’en passe et par manipulation du pH, par étapes, j’arrive à faire du rouge vif, mais cela demande 7 jours de macération après la filtration, on récupère tous les 2 jours le rouge qui surnage, on rajoute de l’acide à chaque fois, pour régler le pH autour de 5,8, ainsi le pigment sera bien rouge. Cela demande de la patience, car il faut attendre que le liquide contenant le rouge surnage, on le récupère avec une pipette pour faire une encre, ce qui reste au fond est le pigment auquel on rajoute un peu d’eau et d’acide jusqu’à ce que l’on obtienne la teinte rouge vif, car cela demande un pH très précis

3.Bien remuer durant la cuisson

1.Le broyage fin de cochenille au mixeur est achevé. On peut également écraser la grana dans un mortier avec un pilon : elle donne autant de matière colorante en plusieurs décoctions : cela permet également de faire plusieurs nuances. 3.Cuire la cochenille durant 15 minutes à petite ébullition < 95°C pour faire du rouge


LES PIGMENTS MAGENTAS ET ROUGES DE LA COCHENILLE

191

4.Préparer une étamine ou une passoire extra fine puis filtrer la décoction à chaud, frotter avec une brosse pour tout faire passer. La partie dans l'étamine permet de faire une nouvelle décoction, car la cochenille donne beaucoup de colorant, parfois on peut même faire une troisième décoction.

5.Cochenille filtrée pour faire du rouge

6.Cochenille après avor introduit le sulfate d'alumine : elle peut servir d'encre à ce stade


192

LA CRÉATION DE PIGMENTS ANIMAUX : LA COCHENILLE

1.Matières pour le laquage : eau, alumine (acide) et du carbonate de sodium (alcalin)

2.Ici je le fais à froid, mais on peut également le faire à chaud, mais ne faites jamais bouillir l'alun sinon il cristallise : verser doucement la solution d'alun dans la solution de colorant.

Laquage de cochenille au sulfate d'alumine

3.Bien mélanger le colorant et le métal : l'alumine

4.Ajouter petit à petit un alcali léger, ici du carbonate de sodium pour obtenir sans le dépasser pH 5,8


LE LAQUAGE DE LA COCHENILLE

5.Ajouter par étape de 2 ml le carbonate de sodium

193

6.L'alcali et le métal réagissent, c'est une fusion à froid, pour former la laque, qui va ensuite sédimenter

7.rajouter le carbonate de sodium par 5 ml jusqu'à ce que le colorant réagisse, bien remuer la laque

8.La réaction est violente la laque se forme

9.Remuer 2 min jusqu'au complet amalgame du métal et du colorant

10.La laque va sédimenter, elle sera achevée dans quelques heures. Ici je ne filtre pas la laque, car la cochenille est trop précieuse, il faut ôter l'eau par dessus, par sédimentation.


194

LA CRÉATION DE PIGMENT AVEC LA COCHENILLE

12.Laisser la laque sédimenter jusqu'à ce que toute l'eau surnage 11.La laque est prête il suffit d'enlever l'eau du dessus avec une pipette puis laisser s'évaporer l'excédent

14.Voici la laque que l'on récupère au fond du pot

13.Voici la laque au fond du pot : pour hâter le séchage nous pouvons étaler la laque soit sur du carton, soit sur un marbre, soit sur de la céramique, une fois sèche on gratte avec un couteau plat pour récupérer le pigment en poudre.

15.On obtient un magnifique pigment magenta, avec la cochenille à pH entre 5,8, et 6,8. En dessous de pH 3, on obtient de magnifiques encres orange, malheureusement très acides, il faudra des papiers très résistants et bien encollés avec une colle à 10-12 g pour pouvoir les utiliser. Au-dessus de pH 7, on obtient des magentas et au-dessus de pH 9-10, des pourpres et de sublimes violets, tout cela avec le sulfate d'alumine.


LES PIGMENTS MAGENTA DE LA COCHENILLE

195

Cochenille laquée avec de la nacre puis étalée sur céramique cochenille magenta-violet étalée sur céramique

La cochenille à ceci d'incroyable, elle redevient rouge lorsqu'on la dilue avec de l'eau, la teinte de la poudre n'est pas du tout représentative de la teinte de la peinture, il faut le prendre en considération lorsque vous ferez des pigments ; c'est un peu comme avec la fresque où la peinture s'éclaircit, avec les laques c'est exactement ce qui se passe à chaque fois, le pigment est très clair et dés qu'on le mouille il reprend des couleurs pour redescendre de ton au séchage, cela est dû à l'indice de réfraction des colorants et aux longueurs d'onde des teintes inhérentes reflétées en fonction de la lumière incidente (qui arrive sur le pigment) et de la lumière réfléchie.

Pigment rouge magenta de cochenille du mexique Cochenille étalée sur céramique : une fois le pigment sec, on le gratte avec un couteau pour récupérer un pigment en poudre


196

LA FABRICATION DE PIGMENT DE COCHENILLE ROUGE CARMIN

1.Disposer de la cochenille dans un mortier puis ajouter un peu d'eau distillée et broyer au pilon

2.Lorsque la cochenille est bien broyée, il faut la verser dans un pot 3 fois plus grand soit pour la réserver, soit pour la traiter de suite


LES PIGMENTS ROUGES À PARTIR D'ANIMAUX

197

3.Verser la partie à traiter de suite, dans un pot de plus grande contenance, car lorsqu'on mélange un acide avec un alcali, cela mousse fortement, le volume peut tripler voir quadrupler

4.Pour 20 ml de jus, ajouter 2 g d'alun en poudre, j'ai aussi préparé à l'avance un gel d'alumine, un mélange de sulfate d'alumine et de carbonate de sodium à parts égales

5.Comme vous pouvez le voir au milieu, lorsqu'on ajoute une petite partie de carbonate de sodium, la laque réagit en moussant, elle se forme et le pigment aussi. Étaler la laque sur de la céramique

6.Test de la laque sur papier


198

LE ROUGE DE COCHENILLE SANS ÉTAIN

RECETTE N°85 DE ROUGE DE COCHENILLE SANS ÉTAIN

• • •

Cochenille en poudre = 20 g Eau distillée = 240 g Crème de Tartre = 32 g Laisser macérer 2 jours • Faire chauffer 15 min à ~95°C • Sépiolite = 4 g • Chaux = 3 g Pour régler la teinte rouge, rajouter : • < 15 grammes de crème de tartre • Eau si nécessaire • <24 ml de sulfate d'alumine en solution à 200 g par litre. J'ai réussi à faire le pigment rouge de cochenille N°3 ci-contre avec cette recette. Faire sécher les pigments à l'ombre. Régler la teinte du pigment en ajoutant de la crème de tartre et en évitant le carbonate de sodium qui fait virer le pigment vers le magenta, quoi qu'il en soit éviter de dépasser pH 5,3 à 5,7 pour un pigment bien rouge. Utiliser le carbonate de sodium en dernier recours pour remonter le pH si nécessaire jusqu'à 5,7 maximum. Cela demande beaucoup de patience.

RECETTE D'ACIDE CARMINIQUE N°1

• • •

Cochenille en poudre = 10 g Eau distillée = 250 g Acide tartrique naturel = 20 g Faire chauffer 15 min à 90°C puis laisser macérer 3 jours • Sulfate d'alumine = 5 X 2 g • Carbonate de soude =2 g RECETTE D'ENCRE DE COCHENILLE ORANGE N°86

• • • • • •

Cochenille en poudre = 20 g Acide tartrique naturel = 25 g Eau distillée = 150 g pH = 1,5 + 60 g d'eau distillée pH 1,8 à 2,3 La cuisson n'est pas obligatoire

Voici le pigment le plus beau, un rouge de cochenille que j'ai réussi à faire sans étain, mais il est très difficile à réaliser.

En ton sur ton cette encre donne un magnifique rouge vif flamboyant : en ajoutant 10% de charge (sépiolite ou nacre) on obtient un pigment dans le pot au-dessus, la cochenille 3.


LES PIGMENTS POURPRES ET VIOLETS DE COCHENILLE

199

En étalant la laque à pH 9, sur de la céramique, on ne perd pas une miette : c'est parfait pour les petites quantités jusqu'à 100 grammes : de quoi peindre de nombreuses oeuvres, le pigment est si puissant.

Laisser durcir 24 heures, ensuite gratter avec un couteau, la laque s'effrite et donne une poudre. La laque est très bien accrochée, insistez pour la récupérer avec un couteau plat et tranchant

Pigment Pourpre de cochenille obtenu en faisant varier le pH vers 9 avec du carbonate de sodium, j'ajoute l'alcali dans le pot et je remue avec le pH-mètre ainsi je sais exactement quand arrêter d'ajouter de l'alcali. Ce pigment à une magnifique teinte de pourpre qui n'a rien à envier au Murex.


200

LES PIGMENTS ROSE-ROUGE-MAGENTA DE COCHENILLE

6 pigments de Cochenille extra fins : du rouge au rose pour arriver au pourpre et au violet, la teinte ne se révèle vraiment qu'avec un liant, il ne faut pas se fier à la couleur des poudres de pigment RECETTE DE COCHENILLE ROSE-ROUGE-MAGENTA

• • • •

10 g de cochenille 34 g de crème de tartre 250 ml d'eau Laisser macérer 24 heures Faire bouillir 15 minutes à ~ 90°C puis ajouter à chaud vers 50°C : • 45 g d'alun • 10 grammes de sépiolite • 10 g de chaux Bien mélanger et laisser réduire • Ajouter 15 grammes de crème de tartre pour régler la teinte rouge • 24 ml de sulfate d'alumine à 200 g par litre. Ne pas faire sécher au soleil, sinon le pigment s'éclaircit.

La réalisation de ce rouge a demandé 7 jours, j'ajoutais un peu d'acide et d'eau à chaque fois, jusqu'à obtenir la teinte voulue comme ci-dessus dans les godets. La cochenille demande beaucoup de recherche pour obtenir un vrai rouge Dans le temps compJe prélève souvent l'eau teintée du dessus, c'est de l'encre purissime. té, il y a beaucoup de temps d'attente tels que macération et évaporation, c'est un travail de maturation.


LES PIGMENTS ROUGES À PARTIR DE COCHENILLE

201

Broyage de cochenille, sur un grand marbre pour faire de la chiffonnade

Chiffonnade et encre épaisse de cochenille bien rouge. Attention à ne pas laisser d'air dans le flacon sinon la cochenille s'oxyde et elle devient magenta

On vérifie la teinte réelle du pigment en le laissant sécher avec ou sans liant, car l'eau possède un indice de réfraction qui sublime la teinte des pigments, ce qui fait que ceux-ci n'ont plus du tout la même couleur une fois secs. Je récupère les pigments sans charge, en les étalant sur un marbre, je les broie à la molette avec de l'eau, ensuite je les étale et je les récupère secs, en grattant avec un couteau : certains pigments qui contiennent peu ou pas de charge sont très difficiles à réduire en poudre, l'alumine étant si dure une fois sèche : je fais donc des copeaux que j'ai nommés "chiffonnade". Il faudrait un broyeur à 28000 Tours/min pour réduire ce pigment sous forme de poudre extra fine.


202

LA BROYAGE HUMIDE DE COCHENILLE

1.Étaler et broyer toute la laque de cochenille en insistant bien sur les bords on a tendance à les oublier, c'est pourquoi il faut réunir la masse humide sur un coté et recommencer plusieurs fois le broyage par petite portion, juste de quoi recouvrir le marbre d'une fine épaisseur de 0,01 mm.

2.Bien insister sur le broyage sans toutefois brûler la matière : en 5 minutes avec un grand marbre et une molette en granite toute la masse est broyée.


LA BROYAGE HUMIDE ET LA RÉALISATION DE CHIFFONADE

203

3.Broyage de cochenille à la molette sur marbre, on étale sur 0,01 mm tout le pigment et on laisse sécher en l'état durant 6-12 heures, ensuite on gratte avec le plat d'un couteau pour récupérer des copeaux, on peut également dans le frais, mettre une partie en pot, en faire des godets et faire de l'encre ou le broyer à l'huile, cette dernière chassera toute l'eau pour remplacer le liquide aqueux, mais je vous conseille de faire des godets ainsi les pigments pris dans le liant s'oxyderont moins.

4.Séchage de la cochenille, vous pouvez noter, la cochenille s'éclaircit en perdant son eau. Les liants synthétiques en phase solvant conservent leurs teintes aux pigments comme le Paraloid B82.


204

LA BROYAGE À SEC DES PIGMENTS NON TOXIQUES : LA COCHENILLE

1.Commencez par étaler et à pré broyer tout le pigment sur le marbre

2.Faire un tas de 3-4 cm de hauteur, poser la molette dessus et tournez-la sur elle même en la pressant

3.Vous pouvez voir que le pigment s'écarte sur les côtés : on le recentre et on continue le broyage 4.On broie les pigments à sec pour récupérer une poudre ultra fine qu'il ne restera plus qu'à "mélanger" (je dis bien mélanger, puisque le pigment sera déjà broyé), au liant de notre choix pour en faire une peinture : comme les pigments ne sont pas toxiques il n'y a donc pas de contre-indication, mais assurez-vous au préalable que c'est bien le cas sinon portez un masque si possible.


LA BROYAGE À SEC DES PIGMENTS

205

5.la poudre commence à être très fine = elle colle sous la molette, il suffit de gratter avec un couteau

6.faire un tas avec la poudre pour faire le broyage comme au début en posant la molette sur le tas

7.le pigment se trouve compacté et en faisant vriller la molette il se trouve broyer en même temps


206

LA BROYAGE À SEC DES PIGMENTS NON TOXIQUE : LA COCHENILLE

Vous retrouverez 81 photos de la procédure sur le DVD à "Broyage des pigments laqués"

8.en faisant vriller la molette on broie le pigment, l'excédent se trouve chassé sur les cotés, on déplace la molette et ainsi de suite on fait toute la superficie de pigment étalé sur le marbre. C'est une technique de broyage par écrasement vertical à sec, ensuite par broyage circulaire


LA BROYAGE À SEC DE LA COCHENILLE

9.Réunir le pigment et vérifier sa finesse

10.mettre le pigment en pot

11.Une fois le pigment broyé, on fait un tas puis on le met en pot, ainsi on pourra l'utiliser pour faire n'importe qu'elle peinture aussitôt sans avoir à passer par la case "broyage" puisque celui-ci a déjà été réalisé : c'est un gain de temps incroyable, mais nous pourrions allez plus loin en disposant de suite le pigment en godet avec le liant qui nous agrée.

207


208

3 PIGMENT JAUNES : GENÊT, BOIS JAUNE ET CAMOMILLE

Macérations de Genêt des teinturiers, Bois jaune et Camomille

3 heures de cuisson

Décoction électrique durant 1 heure, de Camomille, nous pouvons aussi la faire au four à micro-onde durant 3X3 minutes à 1500 watts

2 heures de cuisson

1 heure de cuisson

3 jus de Genet à différentes concentrations selon le temps de cuisson vers 85°C

Macérât de Bois jaune, de Camomille et de Genestrolle

Voici 3 jaunes, ils possèdent chacun une teinte différente : le genêt est un jaune franc et vif, le bois jaune est plutôt ocre foncée et la camomille est ocre jaune claire, ils permettent de remplacer terres de Sienne et jaunes de Naples, par mélange ou utilisés seuls. Pour la macération on mélange 30 grammes de chaque végétal avec 80 cl d'eau, on laisse macérer 24 heures puis l'on fait une décoction durant une heure à 90°C ou 3X3 min au micro-onde pour chacun d'entre eux, enfin on filtre.


209

3 PIGMENTS JAUNES

Genêt des teinturiers

Camomille

3 pigments en train de sécher

Bois jaune

Bois jaune

Genêt des teinturiers

Camomille

On réalise les pigments avec le macérât de chaque colorant et 1-5% de sépiolite : on mélange intimement puis on ajoute 10% d'alumine et l'on précipite avec 3% de carbonate de sodium soit pour 300 ml ou grammes de jus, j'ajoute 5 g de charge, 30 g d'alun et 10 g de carbonate de sodium. On obtient ainsi un pigment que l'on filtre et que l'on purifie avec 80 cl d'eau bouillante, ensuite on étale le pigment sur un carton ou sur une simple feuille de papier aquarelle de 300 g/m2, après séchage complet, on récupère un pigment pulvérulent que l'on broie à sec et que l'on met en pot.

Mélange de genêt et de bois jaune

Genêt des teinturiers


210

BROYAGE DU PIGMENT DU GENÊT

Broyage à sec du pigment laqué, ici la Genestrolle dit genêt des teinturiers Le broyage ne sert pas qu'à diviser le pigment, mais il sert aussi à le sécher pour le mettre en pot

Le pigment est si dur que le mixeur que je possède n'arrive pas à le moudre finement, il faudrait un broyeur qui fonctionne à 28000 t/min, mais à la molette le pigment est broyé parfaitement.

On réuni le pigment en un tas puis on le met en pot, il ressemble maintenant à une farine colorée

Le Genêt est l'un des plus beaux pigments jaunes végétaux


3 PIGMENTS JAUNES = DIVERSES TEINTES ET NUANCES

211

Enfin, disposez tous les pigments en pot en verre pour avoir une bonne vision de ceux-ci et coller une étiquette avec le poids et le nom de chaque nuance à l'intérieur d'une même famille

Les différentes nuances sont dues au % de colorant, mais également au % de charge qui n'est pas le même d'un pigment à un autre, plus on ajoute de charge plus le pigment s'éclaircit, pour pâlir, c'est comme pour l'encre, plus on la dilue avec de l'eau plus elle est lavée, c'est la même chose ici.

Mélange de Bouleau-Bois jaune-Bruyère-Fougère pour faire une teinte terre de sienneocre. C'est le pigment 3BF ;-)


212

LA GAUDE

1.Mettre dans un grand pot 50 g de gaude hachée + 800 g d'eau

20.Laisser la gaude macérer entre une nuit et 24 heures

3.Secouer énergiquement la macération toutes les 4 heures

4.Laissez le pot couché à l'horizontale et secouez-le toutes les 4 heures 5.Disposer le pot dans une bassine en cas de fuite ainsi il n'y a pas de risque

6.Faire bouillir la gaude durant une heure , l'idéal est 85°C pour ne pas abimer les colorants et pour faire des pigments plus vifs. On pourrait aussi la faire au micro-onde en 5 X 3 min à 1500 watts.


LA GAUDE

7.Bien remuer les 10 premières minutes, puis laisser cuire coupe fermée

8.On vérifie la force du colorant après une heure, s'il n'est pas assez puissant, on continue de cuire la gaude LA GAUDE RESEDA LUTEOLA

9.Chausser le pot avec un bas en soie pour filtrer la gaude, puis tirer vers soi, le bout sur 10 cm, ensuite utiliser une hampe pour forcer et faire s'écouler le liquide, car les fibres bouchent la maille L'encre de NOTA BENE : je n'avais pas mis de gaude est conservateur : j'ai dû jeter l'encre, très puissante, car en 7 jours elle avait pris une mais moins odeur infecte. que les feuilles de Myrte d'un jaune vif

Encre de gaude en 60 ml et test sur papier : on la fait en ajoutant 10% d’alun au jus pur et un conservateur comme du benzoate de sodium

213

La gaude est originaire d’Europe occidentale et méridionale. C'est le jaune par excellence en Europe depuis des temps immémoriaux : elle est utilisée, parait-il, en Europe depuis la préhistoire, puis par les Grecs et les Romains, ainsi que par les Hébreux et les Égyptiens. Elle est intensément cultivée en France, en Belgique, en Angleterre et en Allemagne [6]. Le principe colorant de la gaude est la lutéoline, présent dans toute la plante. La gaude fut remplacée pour des raisons économiques au début du XIXe siècle par le quercitron, un chêne d’Amérique du Nord appartenant à la famille des chênes rouges, il donne le quercitrin sous forme de quercétine, un colorant jaune. On prépare la gaude en faisant une macération durant 24 heures de 30 à 50 g de gaude dans 50 cl à 1 litre d'eau, selon la force du jaune que l'on veut obtenir, ensuite on fait une décoction durant une heure à 85°C, puis on filtre, c'est ce jus, teinté de jaune qui donne une très belle encre avec 10% d'alumine. Pour 400 gr de colorant, on utilise 80 g d'alun et 30 g de carbonate de soude. Attention, car la gaude est très fragile, elle pourrit très rapidement même en pot plein, ajoutez-lui pour la conserver, soit du benzoate de sodium ou pourquoi pas un peu de jus de feuilles de Neem, naturellement jaune.


214

LE LAQUAGE EN IMAGE DE LA GAUDE 10. Préparation de laque de gaude avec 400 gr de jus de colorant, j'ai ajouté 10 g de sépiolite, puis 80 g d'alun (20%), remuer, précipiter avec 30 g de carbonate de soude, c'est à ce moment-là que la laque se forme et de ce fait, cela mousse beaucoup : il faut remuer jusqu'à ce que l’effervescence et la mousse arrête de monter : laissez reposer, la masse va réduire de volume, presque de moitié. 11.Remuer constamment pour amalgamer intimement les éléments.../...

.../...jusqu'à ce que la mousse cesse d'augmenter

12.La laque de Gaude est achevée quand elle retombe comme un soufflé, il faut à présent soit la filtrer avec un filtre à café, soit l'étaler sur une feuille de papier aquarelle pour la laisser sécher, je choisi la seconde option cette fois, car il y en a beaucoup : je purifierais la laque plus tard avec de l'eau bouillante lorsqu'elle sera sous forme de poudre très fine, elle prendra moins de place, son volume sera moindre.


ÉTALEMENT DE LA LAQUE DE GAUDE

13.Il faut vider doucement la laque sur une feuille de papier aquarelle dont on aura rabattu les 4 bords sur 2 cm de hauteur pour éviter que la laque ne déborde sur les côtés

14.On utilise un long couteau à enduire pour disposer la laque et l'étaler

15.Disposer petit à petit toute la laque sur la feuille puis égaliser sur 2 cm d'épaisseur

215


216

LE SÉCHAGE DE LA LAQUE DE GAUDE Les bouloches duveteuses que l'on voit sur les cotés sont l'excédent de matières chimiques

Si l'on ne filtre pas la laque, les matières solubles et les matières chimiques restent dans la masse du pigment, c'est gênant si on utilise le pigment à l'huile : pour remédier à cet écueil, on filtre et on purifie les laques dans un filtre à café avec 1 litre d'eau bouillante, mais j'ai remarqué pour l'avoir essayé que si l'on étale la laque sur du papier buvard en 200 g/m2 que celui-ci absorbe en son sein et rejette sur les cotés toutes les matières solubles, en fait il fait office de filtre, mais à plat.

L'eau surnage et s'évapore vite, cela demande minimum 12 heures de séchage : il faut être patient

Lorsque la laque est sèche, on ramasse le pigment pour le disposer dans un broyeur


217

LA GAUDE

On dispose le pigment dans le bol d'un broyeur pour le convertir en une poudre fine Substrat = sépiolite, quartz, kaolin, etc.. éviter si possible les craies et autres carbonates

J'ai utilisé pour cette version, 50 g de gaude pour 50 cl d'eau et je n'ai pas utilisé de substrat : elle est très colorante

2 autres nuances de gaude avec respectivement plus de substrat dans chacune d'elles. La gaude N°1 contient 5 g de sépiolite, la N°2 contient 10 g de sépiolite.


218

LE VERT DE VESSIE DU NERPRUN PURGATIF DIT NOIRPRUN

Baies de Nerprun, dont il faut ôter les branches s'il y en a Faire macérer dans 250 ml d'eau, 50 g de baies de Nerprun mûres durant 24 heures

24 heures plus tard, écrasez toutes les baies, cela fait comme un "croc", c'est ainsi que l'on mélange les colorants entre eux.

Le macérât dénote une nuance jaune jusqu'à ce que l'on broie les baies qui sont très dures : il faut les casser une par une, c'est ainsi que les colorants responsables de la teinte verte apparaissent, pas avant. L'obtention du vert demande un peu de travail. Pour info, je n'ai jamais obtenu de bleu avec!

Il faut insister pour casser les baies une par une, ensuite laisser macérer ~7 jours au réfrigérateur


219

LE VERT DE VESSIE

Encre vert de vessie Après 7 jours, de la moisissure apparait (très peu), on l'ôte, ensuite on mélange une dernière fois et l'on filtre. L'encre est prête à être utiliser dés que l'on aura introduit 7 % d'alun ou de sulfate d'alumine.

NERPRUN PURGATIF ou NOIRPRUN

Dit aussi Graine d'Avignon, le Rhamnus cathartica de formule C16H12O7, est un arbuste, l'argousier, dont on utilise les baies, les fleurs et le bois jaune verdâtre. Il faut savoir que le vert de vessie n'a jamais été un pigment, mais une préparation humide de colorant naturel qui était conservé à l'origine dans des vessies. Les baies vertes cueillies en juillet donnent du jaune alors que les baies noires cueillies en août donnent du vert. Avec le bois et les fleurs de nerprun, on fait du jaune. L’écorce quant à elle, donne du brun rouge [6]. Pour faire du vert de vessie, il faut utiliser des baies de nerprun mures et c'est lorsqu'on les broie au mortier qu'elles vont devenir vertes, car le bleu et le jaune contenus en leur sein vont se mélanger, ajouter 500% d'eau par rapport aux baies, mais l'eau s'évapore à la fin. Veiller à bien faire éclater chaque baie avec un pilon, vous entendrez comme un "croc". Une fois toutes les baies écrasées et mélangées, laisser macérer 7 jours, en fait, jusqu'à ce que la première trace de moisissure apparaisse.

Il est préférable de disposer le nerprun au réfrigérateur avec un couvercle. Au bout de 7 jours, ôter les quelques parties moisies, bien mélanger, le vert de vessie est prêt, il suffit de filtrer le jus pour obtenir un magnifique vert. Le nerprun contient en son sein, des anthocyanes bleus et rouges, des flavonols jaunes et des anthraquinones jaunes, c'est ainsi qu'il donne du vert par mélange des 3 matières colorantes : il y a également du rouge, on le distingue nettement dans la masse lorsque l'on broie les baies, il faut bien veiller à écraser toutes les baies puis à laisser macérer. Si on ne broie pas suffisamment les baies mures, le vert sera à nuance jaune plutôt que vert franc : enfin c'est en ajoutant 7% de solution d'alumine à 10% que l'on parfait l'encre verte. Pour en faire un pigment il faudrait ajouter 20% de charge, si l'on veut récupérer une poudre, mais le vert de vessie est unique : si vous le laquez, il perdra sa teinte particulière : j'ai tout de même essayé, voir les 2 pages suivantes.


220

LE NERPRUN JAUNE ET LE VERT DE VESSIE On utilise une hampe de pinceau, si le jus ne passe pas, car la maille peut être bouchée par la matière végétale

1.J'ai fait un pigment de nerprun avec les baies moins concassées : j'ai filtré le jus avec un bas de soie chaussé sur le pot, j'ai ensuite ajouté 6,5% soit environ 20 g de sulfate d'alumine, toutefois il faut savoir que "d'après le Manuel Roret, l'alun est le meilleur agent métallique pour le nerprun".

2.J'ai également ajouté 10 g de sépiolite, car c'est un des rares substrats à ne pas affecter le pH. De plus, malgré sa teinte légèrement rosâtre, il ne change pas du tout la teinte des colorants. 3.Pour précipiter la laque j'ai ajouté 33% du volume d'alun en carbonate de sodium, soit 7 g : j'ai remarqué que c'est très souvent la dose idéale pour précipiter les pigments : en fait la réaction est d'autant plus forte que le jus est acide! cela est déterminé par le pH. Plus on ajoute de sépiolite, plus on obtient de pigment, mais on l'éclaircit également d'autant plus.


LE NERPRUN JAUNE ET LE VERT DE VESSIE

221

5.Détail de la filtration de la laque de nerprun : elle dénote une teinte de jaune verdâtre unique 4.Filtration et purification de la laque de nerprun et test sur papier de l'encre. J'ai étalé la laque filtrée précédemment sur une feuille de papier aquarelle en 300g/m2 ci-dessous : pensez à rabattre les 4 bords de la feuille sur 2 cm de haut.

6.Laque de nerprun purifiée sur le filtre et son empreinte au-dessus sur feuille de papier aquarelle : vous pouvez noter comme le jaune orangé est puissant et opaque : le nerprun possède une teinte unique.

7.Pigment rassemblé et moulu, puis mis en pot : on obtient environ 100 ml d'encre et 150 g de pigment avec 50 g de baies et 250 ml d'eau


222

L'HYPERICUM LANCEOLATUM ET LE MILLEPERTUIS

Millepertuis dit Hypericum lanceolatum, car les feuilles de celui-ci ne sont pas parsemées de "mille trous"

3o grammes d'Hypericum lanceolatum frais

Végétal à jeter au compost après avoir récupéré toutes les feuilles jaunes


L'HYPERICUM DIT MILLEPERTUIS

223

A.Peser 30 grammes de Millepertuis B.Versez 500 grammes d'eau C.Laissez l'eau faire son Hypericum perforatum séché distillée sur le Millepertuis oeuvre durant 24 heures, puis cuire à 85°C durant une heure LE MILLEPERTUIS DIT HYPERICUM HYPERICUM PERFORATUM.L HYPERICUM LANCEOLATUM [19]

L'hypericum comprends environ 400 espèces réparties dans le monde entier. On récolte le millepertuis "la feuille aux milles trous" dit Hypericum, vers la fin juin, c'est pour cela qu'on la nomme "herbe de la saint Jean", c'est l'époque à laquelle j'ai récolté le millepertuis Hypericum lanceolatum frais que j'ai utilisé pour cet article, mais j'ai également 1.Une fois toutes les fleurs récupérées, on fait utilisé du millepertuis séché : de l'Hyperiune décoction de millepertuis à 85°C durant cum Perforatum, aussi nommé "chasse-démon" pour ses vertus antidépresseurs. Toute 1 heure, puis on laisse macérer 12 heures la plante donne du jaune, toutefois les fleurs sont plus riches en colorant jaune alors que le reste de la plante donne plutôt des jaunes-vert. L’hypéricine de teinte rouge est le principal colorant de la plante avec laquelle on obtient des tons jaunes tirant sur l'orange, vraiment très subtils et très légers, c'est pourquoi je l’utilise en conjonction avec de l'oxalate de titane afin de fabriquer un pigment franc et couvrant : de "l'orange de millepertuis au titane". Voir les 63 photos à "millepertuis" sur le DVD.


224

L'HYPERICUM LANCEOLATUM OU MILLEPERTUIS

2.À Présent que la macération à fait son oeuvre, il faut cuire les pétales de l'hypericum, durant 1 heure à 85-90°C, remuez de temps à autre et ajouter un peu d'eau si celle-ci s'évapore, je pose un couvercle durant les 3 quarts de temps pour ne pas qu'elle s'évapore, mais c'est inévitable

3.On verse le jus dans un autre récipent pour garder de coté les pétales, que nous allons broyer avec un mixeur à vortex, car elles contiennent encore beaucoup de colorant en leur sein : commencer par verser le jus dans le mixeur et une partie des pétales jusqu'au trait de 300 ml, pour ne pas que cela déborde une fois le mixeur allumé.

4.Actionner le mixeur et broyer les pétales durant au moins 3 minutes


L'HYPERICUM LANCEOLATUM OU MILLEPERTUIS

225

5.Filtrer le jus dans un récipient pouvant contenir au moins 500 ml

6.Recommencer l'étape du début et broyer le reste de pétales jusqu'à épuisement

7.Ainsi de suite on mixe tous les pétales et le jus pour obtenir à la toute fin 500 ml de jus jaune

8.Finir en filtrant tous le jus restant et tous les pétales


226

L'HYPERICUM LANCEOLATUM OU MILLEPERTUIS

9.Tout le jus est à présent mixé, il faut le filtrer, il faut penser à bien frotter les pétales dans l'étamine, ils contiennent beaucoup de colorant en leur sein sous forme de masse humide

10.Ainsi on obtient 500 ml de macérât pur d'hypericum qu'il ne reste plus qu'à convertir en pigment. Jeter les pétales restant au compost, ils ne peuvent servir à rien d'autre.

Alun

Sépiolite

Carbonate de sodium

Oxalate de titane


L'HYPERICUM LANCEOLATUM OU MILLEPERTUIS

227

RECETTE D'HYPERICUM LANCEOLATUM FRAIS

• •

30 grammes de pétales frais 500 ml d'eau On peut ajouter 15 ml d'alcool dénaturé Faire une décoction à 85°C durant 1 heure puis laisser macérer 12 heures • 10 g de sépiolite • 40 g d'alun de potasse déshydraté • 20 ml de sulfate d'alumine à 200 g/litre • 5 g d'oxalate de titane • 10 g de sépiolite RECETTE DE MILLEPERTUIS SEC HYPERICUM PERFORATUM.L

• •

30 grammes de millepertuis 475 g d'eau Faire une macération une nuit, puis une décoction d'une heure à 85°C, car c'est un colorant subtil, il ne faut pas risquer de l'assombrir en le chauffant trop fort.

Dissoudre dans 1 litre d'eau à 50°C, 200 g de Sulfate d'alumine soit 20%. Il servira pour faire tous les pigments. La solution est transparente. On peut ajouter jusqu'à 600 grammes de Sulfate d'alumine pour 1 litre d'eau, il faudra calculer ensuite et en ajouter 5 fois moins lors du laquage pour obtenir des laquages à 10%.

Pigment Orange de millepertuis

Le pigment orange de millepertuis est très colorant et opaque. Le laquage au sulfate d'alumine l'a rendu très robuste, je n'ai pas pu moudre toute la masse au mixeur, il faut le broyer à la molette sur le marbre


228

LE PIGMENT ET L'ENCRE DE BROU DE NOIX

1.Brou de noix sec et macération de 20 g de Brou de noix dans 250 ml d'eau

2.Préparer 3 feuilles et plier les 4 cotés pour faire un rebord droit de 2 cm de hauteur

3.Préparer un grand sabre ou un grand couteau pour étaler la laque

4.Verser 400 ml de macération de la recette 1 dans un contenant 3 fois plus grand


RECETTE N° 88 DE BROU DE NOIX

229

RECETTE 1 DU PIGMENT DE BROU DE NOIX

• • •

80 grammes de brou de noix séché 1000 ml d'eau 10 g d'acide Tartrique Faire macérer le brou durant 7 jours dans l'eau Pour faire la laque de pigment : • 45 g d'alun • 14 g de carbonate de sodium versé en plusieurs fois jusqu'à convertir tout le jus en laque, (à moins d'avoir une énorme bassine), que l'on étale sur du papier aquarelle ou sur un marbre pour la faire sécher. 5.Préparer 45 g d'alun puis remuer le jus RECETTE 2 DE L'ENCRE DE BROU DE NOIX

20 g de brou de noix dans 250 ml d'eau Laisser macérer le plus longtemps possible • 15% de sulfate d'alumine pour faire l'encre : facultatif tant le colorant est puissant.

6.Verser l'alun dans la solution de brou

7.Verser petit à petit le reste d'alun tout en remuant doucement la solution de colorant

8.Verser doucement la moitié des 14 g de 9.Continuez de remuer doucement avant de racarbonate de sodium, car cela mousse fortement jouter tous le reste de carbonate de sodium = 7g


230

LE PIGMENT DE BROU DE NOIX

10.Versez tout le carbonate de soude restant

11.Remuer constamment et doucement. La laque se forme par réaction chimique

12.Cela déborde, c'est pour cette raison qu'il faut 13.Ôter Avec un grand couteau la mousse pour poser le pot sur la feuille qui doit recevoir la laque quelle tombe sur le papier c'est la laque

14.Lisser et étaler la laque uniformément avec un grand couteau


FAIRE UN PIGMENT AU JUGÉ

15.Remuer avec une brosse ronde pour amalgamer ce qui reste non converti au fond du bol

17.Récuperer la mousse pour la poser sur le papier, elle constitue la laque

16.Remuer jusqu'à ce que la mousse soit abondante

18.Continuer de récuperer la mousse jusqu'à épuisement

20.Laisser sécher la laque 12 heures, puis gratter la matière pulvérulente : le pigment. Cela 19.Remettre 5 g d'alun puis 2 g de carbonate donne une poudre chiné brunde sodium pour convertir le liquide au fond du crème qui est sublimé avec un pot puis étaler toute la laque : cette méthode liant onctueux/aqueux comme est au jugé tant qu'il y a du colorant liquide la cera-colla ou les liants au PEG.

231


232

L'ENCRE ET LE PIGMENT AU BROU DE NOIX

300 ml d'Encre pure de brou de noix

Pigment de brou de noix

en faisant varier l'épaisseur de la couche + la dilution, on crée de nombreuses nuances Test de d'encre de brou de noix, on peut faire remonter son pH avec du carbonate de soude


LE PIGMENT DE BROU DE NOIX

233

Voici le Pigment de brou de noix : il s'est pris en masse, car je l'ai laissé sécher en pot fermé encore humide, toutefois il se désagrège au doigt.

J'ai broyé le pigment de brou de noix au mixeur pour obtenir une poudre plus fine : cela permet de prendre moins de place dans le flacon et cela ôte une partie de l'humidité du pigment.

Mise en pot du pigment de brou de noix du bol du mixeur avec un entonnoir à rabats étanches : cela permet de ne pas trop faire de poussière, car l'alun contenu dans les pigments peut piquer la peau très légèrement : personnellement l'alun me pique durant 5 min, ensuite cela passe : c'est dû au fait que le pigment est très fin, des particules volent dans la pièce lorsque l'on manipule les pigments au mixeur, ne serait-que lorsque l'on nettoye les outils : il est impossible de ne pas faire de poussière.


234

TEST DU PIGMENT DE BROU DE NOIX

Disposer dans une coupelle, du liant, ici de la Klache ou tout autre liant, pour tester le brou de noix Dès que l'on ajoute un liant à un pigment, sa teinte en est modifié, selon la nature du liant, soit elle est sublimé avec un liant acrylique ou de la Klache, soit elle est rabattue, foncé avec du jaune d'oeuf ou de l'huile, car l'indice de réfraction du liquide utilisé, réfracte la lumière selon un certain angle et surtout selon la façon dont les molécules du liant vont réfracter les ondes correspondantes au pigment dans notre oeil.

Ajouter le pigment dans une coupelle

Mélanger le pigment avec le liant, le mieux serait de broyer le pigment avec le liant à la molette pour obtenir une peinture fine et un film de peinture homogène afin de développer un bon pouvoir couvrant, mais également un bon pouvoir colorant, car plus la peinture à l'eau est fine plus elle est couvrante et sa lisibilité accrue.


MÉTHODE DE BROYAGE MODERNE À NE PAS FAIRE!

235

Voila ce qu'il ne faut pas faire : Broyer au couteau! on ne broie rien de cette manière: on obtient un brun rougeâtre transparent : il n'est pas aussi profond, ni aussi couvrant que l'encre au brou de noix, parce qu'il n'est pas broyé!. Je voulais vous faire voir la différence avec un vrai broyage à la molette page suivante : ceci est valable avec 100% des pigments, sauf pour les colorants solubles, car en fait il n'ont pas besoin d'être broyés puisqu'ils se dissolvent dans le liant!.


236

COMMENT IL FAUT BROYER LES PIGMENT VÉGÉTAUX POUR EN OBTENIR LE MAXIMUM

1.Disposer du pigment et verser un peu d'eau

2.Mélanger le pigment avec un couteau et avec la molette : cela donne une masse profonde de brun

3-Rassembler la masse humide pour commencer le broyage avec la molette

5.Ajouter du liant ici de la klache N°2-018, un 4.Broyer tout doucement sans appuyer, car l'eau liant aqueux que j'ai mis au point pour faire spéhappe la molette et cela peut être abrupte et dur cialement des godets durant l'écriture de ce livre


TEST DU PIGMENT DE BROU DE NOIX

237

7.Le broyage est achevé, on retrouve la teinte sombre du brou de noix

6.bien broyer le pigment avec le liant durant 2 minutes, c'est très rapide

8.réunir la peinture en un tas au centre

9.prélever la peinture pour peindre à la brosse, au pinceau et au couteau également

10. Test du brou de noix sur papier aquarelle, notez la teinte profonde du brun. Notez également que la couleur du pigment sec et celle une fois qu'il est broyé n'ont plus rien à voir : la teinte du pigment n'est jamais représentative de la teinte de la peinture une fois broyée, cela est du à l'indice de réfraction des matières humides (liants, diluants), qui renvoient des ondes colorées en nm, supérieures au pigment sec, qui renvoit des ondes différentes et surtout inférieures en nm. 11. On peut également peindre à la verticale avec une CPCV de 70 soit 30% de pigment pour 70% de liant


238

FABRICATION D'UN GODET AVEC LE PIGMENT BROYÉ

12.La teinte du brou est vive, car la peinture est bien broyée, elle est très fine.

14.Nous allons en profiter pour faire un godet de notre peinture avec la Klache N°2-018

16.Continuer de Remplir le godet entièrement

13.Nuancier frais de peinture au Brou de Noix

15.Remplir le godet en chargeant une spatule et en faisant couler la peinture dedans

17. rajouter 1-2 gouttes de glycérine


RECTIFICATION POUR OBTENIR UN TON PLEIN

18. rajouter 3 gouttes de liant à godet de la Klache N°2-018

20.Nettoyer le marbre puis séchez-le immédiatement avec un chiffon sec sinon il restera blanc

22.Nous voila à l'instant où la peinture est sèche, nous découvrons une peinture plus fade, quel dommage! Tous le monde me dis "comment faire pour que la peinture garde la teinte au moment du broyage" La réponse est simple : Il faut faire ton sur ton et il faut utiliser des liants transparents, des liants qui gardent une sorte d'humidité une fois sec, par forcément de l'huile, on peut utiliser du Paraloid, des liants synthétiques en phase solvant, du polyglycol PEG + de l'albumine, des liants avec un indice de réfraction très bas, le plus proche de l'eau, idéalement il serait plus judicieux de conserver le colorant sous forme d'encre en godet, à l'état pâteux, le liquide évaporé à 80% + un liant. Voir photo à droite en 23.

239

19.Mélanger une dernière fois pour parfaire le godet

21.Nuancier et godet de brou de noix à partir du pigment

23.Reprise du nuancier au couteau avec de la gomme de cerisier et du PEG + de la glycérine, le brou de noix conserve un peu de son intensité, de plus je n'avais pas mis assez de liant en 22, il faut en mettre au moins 60% par rapport à la matière sèche. Plus le support est absorbant, plus il assèche le liant et rabaisse la teinte, voila pourquoi il faut faire ton sur ton = passer 2 couches.


240

L'INDIGO À PARTIR DE FEUILLES FRAÎCHES DE PERSICAIRE TINCTORIA

Persicaria Tinctoria de la micro ferme des Lilas : Merci à Cecilia Aguirre qui m'a donnée 1,5 kg de feuilles fraîches, sans sa générosité, je n'aurai pu écrire cet article et faire de l'indigo de persicaire

Tiges de Persicaire à jeter

800 g de feuilles de persicaire triées

1.Peser 500 g de Persicaire fraiche

2.Ajouter 2,5 litres d'eau dans un bol chauffant ou une casserole en inox allant au feu. Éviter le fer


LES INDIGOS 3 INDIGOS RENOUÉE DITE PERSICAIRE TINTORIALE ISATIS TINCTORIA DIT GUÈDE OU PASTEL INDIGOFERA TINCTORIA DIT INDIGO 1.La Renouée Persicaire ou Persicaire douce, dite Pied-rouge, Pilingre ou Fer à cheval fait partie de l'ordre des Polygonales et de la famille des Polygonaceae. Elle pousse à l'état sauvage à l'origine, c'est une plante envahissante. On les nomme aussi des Polygonum, mais ce sont en fait des Rénouées ou Persicaire à indigo pour le bleu sombre qu'elles donnent. 2.L'isatis Tinctoria L. dit Pastel des teinturiers ou guède, également nommée waide, Herbe de saint Philippe, Varède ou Herbe du Lauragais, fait partie de la famille des Brassicaceae, du genre Isatis, c'est une plante herbacée bisannuelle, qui pousse à l'état sauvage en Europe du Sud-Est, en Asie Centrale et en Asie du SudOuest. 3.L'Indigofera tinctoria dit indigotier, indigo des teinturiers ou indigo des Indes, est un arbuste des régions chaudes de la famille des Fabacées. Tous les indigos sont des herbes sauvages que l'homme a acclimaté ; bien que la plupart soient adventice, les indigos sont originaires d'Asie en général, seul le pastel est européen. L'histoire de l'homme et de l'indigo est inextricablement lié dés l'origine, on ne sait pas exactement d'où vient l'indigo, peut-être d'Inde pour l'indigofera tinctoria ? cela n'est pas si important, car ce qui nous intéresse ici, c'est la precieuse poudre, et précieuse elle l'est à bien des égards : savez-vous que porter des vétements teint à l'indigo vous procurera une meilleure santé, car l'indigo est antiseptique, il possède de nombreuses propriétés médicinales et anti-cancérigène! On l'utilise en médecine, sous forme d'extrait très pur. Voir la littérature abondante sur le sujet : sur internet il existe plus de 2000 articles rien que sur l'indigo et son extraction, personnellement je suis allé dans le passé et je me suis inspiré de méthodes éprouvées par chaptal et G.F Jaubert. Je pense que l'indigo a existé de façon ubiquitaire sur le globe et que chacun l'a accommodé selon ses desideratas. La persicaire a cela d'intéressant, c'est qu'elle est simple à extraire comme la guède plus simple encore, et elle demande moins de préparation, elle est tout simplement choisie lorsque l'on re-

241

cherche la simplicité et le rendement, bien que la guède, l'isatis tinctorium soit très simple et rapide à extraire en 30 minutes. Tout l'art de l'extraction du pigment d'indigo est d'évaluer la durée "exacte" du processus de macération et de l'oxygénation de la plante : 1. Trop court, il donne peu de pigment 2. Trop long, le bain est altéré et il verdit ou il noircit. Pour la persicaire, juste après la récolte, on dispose les feuilles dans un récipient remplie d'eau à 49°C pour faire fermenter les feuilles en les lestant pour éviter qu'elles ne s'oxydent durant la macération qui dure 2 heures environ. La méthode traditionnelle permet l'extraction de l'indican des feuilles sans usage de produits chimiques. Elle utilise la fermentation des feuilles pour libérer l'indoxyle, -un dérivé de l'indole, précurseur naturel ou synthétique de l'indigotine-, qui est soluble dans l'eau puis l'oxygénation à l'air de celui-ci pour obtenir un pigment bleu, l'indigo. Tremper et lester 500 g de feuilles de persicaire dans 2,5 litres d’eau à 49-50°C pendant 2h, rester dans la fourchette des 50°C tout du long pour une meilleure extraction. Filtrer le tout, oxygéner 15 min puis alcaliniser le macérât pour atteindre pH 9 à 10 avec 10 cl d'eau de chaux ou 2 g de chaux sèche par kilo ou litre d'infusion. Il faut brasser jusqu'à ce que le jus fasse une abondante mousse bleue, avec un matériel qui produit de l'air ou qui agite le liquide : enfin filtrer et léviger ou laisser précipiter l'indigo (voir photo pages suivantes). Le polygonum doit être planté près de l'endroit où l'on fait le pigment, car frais, il ne supporte pas l'humidité, il s'échauffe et brûle, donc il faut le traiter dès la coupe. L'idéal serait d'en planter dans des bacs. Pour la guède par exemple, il est possible d'en acheter toute l'année en pot ici http://bit.ly/Pastel-frais. On peut récupérer les feuilles d'isatis 2 à 5 fois par an, faire le pigment aussitôt en faisant macérer les feuilles 10 minutes, récupérer le jus puis oxygéner, c'est la seule façon viable de faire de l'indigo soi-même. La résistance à la lumière des indigos est exceptionnelle, sur une échelle de 8, elle est maximale, même dilué au 1:25, ainsi pour le peintre les indigos sont vraiment très précieux, car par copigmentation ils rendront les autres bleus plus stables et plus résistants à la lumière.


242

EXTRACTION MODERNE DE L'INDIGO À PARTIR DE PERSICAIRE

3.On peut utiliser un robot qui cuit et qui brasse ensuite le macérât d'indigo, c'est très constant, c'est un synonyme de réussite.

4.Mettre les feuilles d'indigo dans le contenant : bien tasser pour humidifier celles-ci

5.Tasser les feuilles avec un bol pour bien les humidifier

7.L'assiette doit être la plus grande possible et suffisamment lourde pour rester en place

6.Disposer une assiette pour lester les feuilles d'indigo

8.Remettre le guide anti éclaboussures ou un couvercle si vous utiliser une casserole


L'INDIGO À PARTIR DE LA PERSICAIRE

9.Cuisson de l'indigo initiée à 14 h 54 : il faut noter l'heure

10.Cuire 2 heures : voir la teinte du jus Le robot était à 74°C pour avoir une température constante et uniforme de 49-50°C tout du long

11.Deux heures plus tard la cuisson est achevée nous allons filtrer le macérât d'indigo

11.2 Détail : Le robot était à 74°C pour que le macérât d'indigo reste à 50°C. En plus de la température, je pense que la constance de celle-ci est primordiale pour une macération réussie et pour obtenir un beau bleu.

12.On ôte l'assiette

243


244

FILTRATION DU MACÉRÂT DE LA PERSICAIRE

13.On filtre le jus d'indigo dans un grand récipient car nous allons le remettre dans le bol du robot pour l'oxygéner : tasser les feuilles pour prendre le plus de liquide possible

14.Macérât de persicaire que l'on doit oxygéner à présent

15.Remettre les pales pour brasser le macérât d'indigo sinon il faut le faire avec un fouet électrique

16.Verser le macérât dans le bol du robot ou un autre contenant pour l'oxygéner


L'INDIGO À PARTIR DE LA PERSICAIRE

245

18.Ajouter 2 g de chaux diluée ou 4 cl d'eau de chaux par litre de macérat pour obtenir un pH 17.Faire tourner le robot à 200 tours minutes entre 9 et 11 : Attention, car plus le pH est élevé durant 20 à 60 minutes, dès que le bleu apparait plus le bleu sera verdâtre!

20.Après l'oxygénation, l'indigo est prêt à être filtré

19.Oxygéner le jus à 200 tours minutes jusqu'à ce puis sédimenté et enfin rectifié avec un peu de jus de citron ou d'acide citrique pour descendre à pH 7 qu'une abodante mousse bleue apparaisse

21.Verser la moitié du jus dans une grande bassine pour ne pas en renverser et pour laver le bol

22.Verser le macérât d'indigo dans différents pots, pour le faire sédimenter et le léviger pour séparer le pigment des impuretés


246

EXTRACTION MODERNE DE L'INDIGO À PARTIR DE PERSICAIRE

23.Sédimentation de l'indigo brut : rectifier l'indigo avec de l'acide citrique pour descendre à pH 7 puis laisser sédimenter, enfin laisser s'évaporer toute l'eau surnageante puis broyer sur le marbre la matière sèche pour obtenir un pigment extra fin d'indigo bleu avec lequel on pourra confectionner enluminure, encre, aquarelle, gouache, cera-colla, etc. Personnellement je réalise la purification par lévigation avec de l'eau à 50°C, l'eau surnageante devient verte, il faut la jeter et remettre de l'eau puis recommencer jusqu'à ce que l'eau soit claire, ainsi on récupère un pigment pur et bien bleu.

L'indigo parait vert : il contient en son sein diverses impuretés que nous allons ôtées par lévigation en lavant le pigment à l'eau chaude. 24.Ici à gauche l'indigo brut doit perdre toute son eau qui surnage, on l'enlève avec une pipette et on la dépose dans un autre flacon comme ici à droite : ce sont toutes les impuretés qu'il faut jeter : rajouter de l'eau dans l'indigo à gauche, jusqu'à ce que l'eau qui surnage soit claire comme de l'eau de roche : avec cette méthode de lévigation on purifie plus fortement l'indigo qu'en le filtrant, de plus il y a beaucoup moins de perte. je récupère aussi différentes fleurées avec un mesureur en plastique de 1 litre.


LE PIGMENT D'INDIGO EXTRA-FIN À PARTIR DE LA PERSICAIRE

Indigo de la persicaire N°1 dans les 2 flacons à droite et 20 ml de fleurée à gauche Voir les pages suivantes pour la purification du bleu brut par lévigation et par sédimentation

Nuancier de Persicaire encore humide, au blanc d'oeuf sur papier lisse et couché

Nuancier de Persicaire Pure à l'eau

247


248

EXTRACTION DE PASTEL À PARTIR DE L'ISATIS

RECETTE DE PASTEL N°1 2 litres d'eau préférablement distillée 300 g de feuilles coupées en 2 ou en 3 2 grammes de chaux éteinte : un alcali L'utilisation d'un robot électrique chauffant qui brasse, apporte constance et réussite.

• • •

Un immense Merci à Cecilia Aguirre de la Ferme des Lilas pour m'avoir donné 5 kg de feuilles fraîches d'Isatis Tinctoria.

1.Couper et peser 300 g de feuilles fraîches d'Isatis tinctoria

2.Jeter 300 g de feuilles de pastel dans 2 litres d'eau à 85°C

3.Les feuilles vont refroidir l'eau vers 80°C, voila pour- 4.Il faut mouiller et immerger les feuilles avec le fond d'un bol quoi 85°C initialement.

5.Poser une assiette sur le contenant et laisser macérer le pastel précisément 10 minutes à 80°C


EXTRACTION DE PASTEL À PARTIR DE L'ISATIS MÉTHODE N°1

6.après 10 min le jus est prêt : 7.Le pastel est prêt à être filtré pour être il faut le filtrer puis le faire des- oxygéner = à 50°C on ajoutera la chaux, cendre le plus vite possible à 53°C le bleu apparaitra instantanément

8.En filtrant le macérât de très haut il refroidit plus vite

9.Verser le jus de pastel dans le bol pour le brasser et l'oxygéner

249

7.Jus filtré à 52°C

10.Mettre les pales pour brasser le macérât ou utiliser un batteur électrique

11.Une fois le bol et les pales en place 12.Le jus est à 49°C, lancer le il faut lancer le brassage sans chaux le brassage = après 5 min ajou- 13.Versez dans le macérât 2 g de temps que le jus tombe à 50°C ter la chaux au jus de pastel chaux diluée dans un peu d'eau


250

EXTRACTION DE PASTEL À PARTIR DE L'ISATIS

15.Le pastel est achevé il faut à présent le verser dans des pots individuels

14.Si c'est une réussite le macérât fait très rapidement une abondante mousse bleue qu'il faut brasser 10 minutes, pas plus sinon le jus devient 16.Le jus de pastel est très foncé, il vert et le bleue sera d'autant plus vert! et pas trop vite non plus 200 tr/min contient des impuretés vertes

17.Filtrer et utiliser des récipients haut à long col, car ils permettent de faire une fleurée minute

18.Un tube en verre à long col est idéal, cependant la chaux tache profondément le verre, le plastique non.


EXTRACTION DE PASTEL À PARTIR DE L'ISATIS MÉTHODE N°1

251

20.Dans les deux pots en verre le pigment retombe, alors que si on utilise un long récipient et de l'eau chaude comme ici, le pigment monte : c'est ce que l'on nomme une fleurée = un pigment en couche fine et pure, exempt d'impuretés.

19.Verser le pastel dans des ballons et autres récipients a long col afin de récupérer de la fleurée après avoir fait la purification

3 Nuanciers d'indigo pur à l'eau, sur papier Flamboyant : en haut Persicaire au milieu Pastel et en bas Indigofera Tinctoria. En utilisant un papier à texture fine, on obtient des films de peintures plus nets en utilisant les fleurées de pigment d'indigo, la partie la plus pure des pigments inhérentes aux indigos, je n'ai pas remarqué ce phénomène avec d'autres plantes : je me trompe peutêtre, mais je pense que c'est dû au fait que l'indigo est très léger et une matière colorante en partie soluble, ainsi elle est protéiforme, car elle est constituée par 1% de colorant et 99% de pigment avant purification, on retrouve la partie "colorante" dans les impuretés, l'eau est teinté en vert et en bleue : ce n'est pas un colorant, mais ce n'est un pigment à 100%, d'où "Protéiforme.


252

EXTRACTION DE PASTEL MÉTHODE N°2

1.Verser 4 litres et demi d'eau dans 2 casseroles

2.Faire chauffer l'eau à 90°C coupe fermée

3.Présenter une couverture chauffante et mettre une planche en bois pour que la couverture ne soit pas mouillée L'eau est à 90°C L'eau à atteint les 90°C

4.Attendre que l'eau retombe à 85°C avant de la verser sur les 675 g de feuilles de pastel

5.Verser les 4,5 litres d'eau à 85°C sur les feuilles de pastel, l'eau va refroidir vite grâce aux feuilles

6.Bien humidifier toutes les feuilles de pastel


EXTRACTION DE PASTEL À PARTIR DE L'ISATIS MÉTHODE N°2

7.disposer des planches en bois sur le récipient

253

8.Disposer la couverture chauffante tout autour de la bassine de la macération de pastel durant 10 bonnes minutes

RECETTE DU PASTEL N°2 • 4,5 litres d'eau distillée • 675 g de feuilles coupées • 4 grammes de chaux éteinte Avec cette méthode nous faisons chauffer l'eau à part et nous maintiendrons le macérât avec une couverture chauffante durant 10 minutes, c'est la différence d'avec la recette N°1. le bleu obtenu est magnifique également, il est aussi beau que la recette N°1, ce sera à vous de choisir quelle recette est la plus adéquat : Je voulais valider l'extraction de pastel 3 fois soit 3 recettes ;-) 8.Disposer très rapidement une couverture chauffante tout autour de la bassine pour que le jus ne refroidisse pas 9.Lorsque la macération à 80°C est achevée au bout de 10 min précises, il faut la faire retomber à 50°C très rapidement en transvasant le macérât dans une casserole pour le refroidir à bain marie avec des glaçons.

11.Placer le bol sur le robot : le macérât est à présent à 53°C nous allons le brasser et ajouter les 4 g de chaux

10.Renouveler l'eau et disposer des bacs à glaçons ou des glaçons dans un évier autour du contenant du macérât de pastel pour faire tomber la température à 53°C, ici elle était de 55°C, j'ai compter le brassage comme moyen de refroidissement.


254

EXTRACTION DE PASTEL MÉTHODE N°2

12.le bol est à 54°C, ainsi le jus est à 50°C : il faut que la température n'éxcède pas 55°C

14.Brassez encore 10 bonnes minutes pour bien développer tout le bleu

13.Lancer le brassage 3 minutes et ajouter les 4 g de chaux diluée avec un peu d'eau Si la mousse n'est pas bleue brasser plus longtemps

15.après 5 minutes on vérifie la teinte de la mousse, elle doit être abondante et bleue, ici elle est trop blanche!

16.5 min plus tard la mousse est bleue : prendre une grande brosse pour récupérer la mousse et la mélanger avec le liquide


EXTRACTION DE PASTEL À PARTIR DE L'ISATIS MÉTHODE N°2

17.Verser la mousse épaisse dans une bassine pour la traiter ensuite, sinon ajouter de l'antimoussant végétal

255

18.Verser si possible le pastel dans des flacons à col haut et étroit de 10 cm maximum, pour recueillir plus tard, la substantifique fleurée minute ;-)

180 ml de Pigments bleus obtenus avec 2 kilos de feuilles d'isatis. J'ai obtenu avec 5 kilos de feuilles environ 10 petits flacons de 90 ml : je conserve les indigos sous forme liquide et pâteuse, j'utilise de l'eau camphrée.

Nuancier de Pastel réalisé avec de la fleurée, liée au blanc d'oeuf et peins sur papier fin : il parait verdâtre, mais en séchant il devient bleu. Je trouve le pastel plus bleu ciel que les autres indigos, en peinture. s'entend, tout cela pour dire qu'il a ma préférence, bien que la persicaire possède la vraie teinte profonde de l'indigo


256

EXTRACTION DE PASTEL MÉTHODE N°3

1.Feuilles fraîches d'Isatis tinctoria dit Pastel dont on coupe les feuilles en 2. Merci à Cecilia Aguirre pour ces nouvelles feuilles de mi-octobre.

3.Matériel pour filtrer le pastel

Faire macérer le pastel sans le cuire durant 10 min à 80°C 2.Chauffer l'eau à 85°C et rester à 80°C 10 minutes

4.Faire refroidir le macérât du pastel avec de l'eau et des bacs à eau gelée, il perd ainsi 20°C

4.2Faire refroidir le pastel avec une louche en le remuant vivement durant 3 minutes, il va tomber à 55°C : il sera prêt à être brassé 5.Vérifier la température du pastel, vers 53°C on peut commen-

cer à le brasser soit avec un fouet électrique soit avec un robot, puis on ajoute la chaux, le bleu apparait presque aussitôt.


EXTRACTION DE PASTEL À PARTIR DE L'ISATIS MÉTHODE N°3

257

7.Voici le pastel brut à peine filtré, il faut à présent le léviger avec de l'eau chaude pour le purifier, le bleu se retrouve au fond des récipients, mais on peut également récupèrer de la fleurée avec de l'eau chaude que l'on verse vivement au sortir du robinet d'eau chaude sur le pigment purifié, de cette RECETTE DE PASTEL N°3 façon il est plus rapide de récupérer le pigment le plus pur. • 4 litres d'eau

• 600 g de feuilles fraîches Voir pages suivantes et sur le DVD la purification complète • 20 ml d'eau de chaux en une seule fois de ce Pastel • 2 g de chaux en poudre brut. Avec cette méthode nous fai-

sons macérer le pastel à 80°C durant 10 minutes précises, puis après l'avoir filtré, il faut faire chuter la température très rapidement à 53°C, brassez et alcaliniser : le bleu apparait aussitôt. Pour finir il faut purifier/léviger le pastel avec de l'eau chaude vers 47°C.

6.Très beau Bleu pastel méthode N°3 : le secret c'est de refroidir le pastel à 53°C après les 10 min de macération à 80°C puis de le brasser 10 min pas trop vite et pas trop longtemps sinon le macérat devient vert.

9.Bleus Pastel obtenus avec cette version du 18/10/2018

8.Fleurée de Pastel en train de se former en hauteur


258

PURIFICATION DU PASTEL BRUT EN 6 ÉTAPES

1.Jus de pastel obtenu avec 434 g de feuilles d'Isatis et 3 litres d'eau, les feuilles ont été récoltées une semaine auparavant : après le brassage et la filtration, on laisse le pigment sédimenter. Le bleu sera moins franc, preuve qu'il faut traiter les feuilles au plus vite, maximum 3 jours plus tard. Voir les 192 photos sur le DVD à "purification pastel"

2.On vide l'eau teinté en jaune dans l'évier.

2.2 Vider l'eau teintée dans l'évier.

2.3 Vider doucement pour ne pas enlever le bon pigment qui se trouve au fond : il parait vert-noir pour l'instant


PURIFICATION DU PASTEL 2e ÉTAPES

3.Voici le pigment verdâtre, au fond, nous allons ôter toutes les impuretés vertes par lévigation

259

4.Ajouter de l'eau si possible directement au robinet pour créer un mouvement naturel

4.Ajouter de l'eau très chaude à gros bouillons pour mélanger le pigment et l'eau

4.Verser le plus d'eau possible, ensuite attendre que le pigment sédimente environ 1 heure, frotter les parois de la bassine avec une brosse, car le pigment s'y accroche, puis vider l'eau surnageante comme la page précédente.


260

PURIFICATION DU PASTEL 3e ÉTAPES

5.On remet de l'eau chaude

6.Mélanger le pastel

7.Le pastel colle aux parois il faut l'aider à descendre en frottant les parois

L'eau doit être chaude, idéalement à 40-50°C

8.L'eau est encore verte, on la vide pour en remettre de la nouvelle bien chaude qui va dissoudre les impuretés.


PURIFICATION DU PASTEL 4e ÉTAPES 8.Veillez à ne pas vider le pigment en même temps que l'eau verte

9.Le bleu commence à apparaître

10.Jeter l'eau une nouvelle fois

261

9.Ajouter de l'eau, une nouvelle fois puis attendre que le bleu sédimente pour jeter l'eau verdâtre


262

PURIFICATION DU PASTEL 5eme ÉTAPES

11.on remet de l'eau une avant dernière fois

Le bleu commence à apparaître

On distingue très nettement les grains du pigment qui possèdent une teinte unique de bleue.


PURIFICATION DU PASTEL 6eme ÉTAPES

263

12.Bien mélanger l'eau et le pigment en un geste en forme de rond

13.Jeter l'eau encore une fois après 45 min, et ajoutez-en une nouvelle fois, la plus chaude possible

14.On remet de l'eau une dernière fois

15.Température de l'eau au sortir du robinet à 47,7°C


264

PURIFICATION DU PASTEL 6eme ÉTAPES

16.L'eau est enfin bleue et tout le pigment se trouve au fond de la bassine après 30 min cette fois

17.Verser l'eau bleue dans un récipient plus petit afin de récupérer le pigment 18.S'il y a trop d'eau versez-la dans un autre récipient, puis récupérer le pigment plus tard, il aura sédimenté.


RÉCUPÉRATION DU PASTEL BLEU

22.Voici le pigment bleu qui a sédimenté au fond du récipient, il suffit de le traiter avec de l'eau très chaude dans un contenant en forme de haut tube pour récupérer de la fleurée, mais l'on peut également laisser l'eau s'évaporer pour récupérer un pigment sec pour le broyer sur le marbre pour ensuite le léviger et ainsi ressortir plusieurs nuances, ici deux, un bleu clair et bleu très pur.

20.En 2 heures nous avons récupérer le bleu de notre pastel en le lévigeant à l'eau chaude avec beaucoup de patience : prévoir de faire autre chose à coté pendant que le pigment sédimente.

19.Le pigment tombe tout doucement, on dit qu'il sédimente, nous l'avons lévigé avec un liquide hydrique et un courant d'eau chaude, celui au sortir du robinet.

265

21.Cela demande environ 15 minutes pour voir le bleu le plus pur au fond du récipient : on ôte l'eau surnageante pour récupérerer le pigment qui a sédimenté. 23.Le flacon ci-dessous à droite contient le bleu purifié durant cet article, avec 434 g de feuilles de récolte tardive (fin octobre 2018). Les 3 bleus de droite sont beaucoup plus bleus, plus profonds, celui du haut a été extrait avec la méthode N°1 et les 2 autres en bas avec la méthode N°2 et 3.


266

PURIFICATION D'UNE PETITE QUANTITÉ D'INDIGO

1.Purification du Pastel : verser de l'eau chaude et créer un tourbillon avec une brosse large

2.Le tourbillon mélange les grains de pigment avec l'eau et éjecte les impuretés plus fines au dehors

3.On laisse le temps au processus pour faire retomber le pigment, c'est très rapide à peine 10 minutes

4.On commence à distinguer les grains qui tombent doucement tandis que les impuretés flottent, car plus légères


PURIFICATION DES INDIGOS BRUTS PAR LÉVIGATION

5.La purification est presque achevée pour cette fois, car il faut recommencer tant que l'eau est teintée

6.Notez la teinte verte très légère de l'eau, ce sont des impuretés végétales solubles qu'il faut ôter pour utiliser ce pigment en peinture, sinon il aura une nuance verdâtre.

7.verser l'eau teintée d'impuretés le plus doucement possible afin de ne pas évacuer le pigment qui court tout le long du récipient. Disposez le flacon devant la lumière pour bien distinguer la teinte de l'eau. Utilisez un bocal à fort rebord interne ainsi il retiendra le pigment

Persicaire purifiée par lévigation : le bleu semble verdâtre sur la photo, mais, sur papier en séchant, il est bien bleu.

267


268

LA LÉVIGATION ET LA PURIFICATION À L'EAU CHAUDE

1.Verser le haut du sédiment dans l'évier pour purifier le pigment

2.Il faut verser doucement à la fin pour ne pas perdre du pigment : si vous n'êtes pas sûr de votre gesten verser la fin dans un autre bocal 4 . L ' e a u chaude va faire remonter et séparer les matières solubles responsables de la coloration verdâtre ou noirâtre : il faut attendre 5 à 10 minutes que le bon pigment retombe puis jeter l'eau du dessus qui contient les impuretés

3.Verser de l'eau très chaude à 45-55°C sur le pigment à peine débarassé de ses impuretés

Pigment 5.attendre 10 minutes puis vider de nouveau le haut du sédiment dans l'évier pour purifier le pigment


LA LÉVIGATION ET LA PURIFICATION À L'EAU CHAUDE

6.Verser doucement le haut du sédiment dans l'évier pour ne pas perdre le bon pigment au fond

9.laissez l'eau chaude agir environ 10-15 minutes pas plus 8.Il faut verser de l'eau très sinon toutes les imchaude et très vite pour créer un puretés vont redesgrand tourbillon et mélanger in- cendre avec le pigment timement le pigment et l'eau

11.voici le pigment au fond du récipient, il est propre quand l'eau chaude est claire

269

7.Verser de l'eau très chaude sur le pigment à peine débarassé de ses impuretés solubles : on répète cette opération tant que l'eau est colorée.

10.Videz le sédiment d'impuretés dans l'évier

12.Verser de l'eau très chaude sur le pigment afin de le débarasser de ses impuretés solubles


270

RÉCUPÉRER LA FLEURÉE : LE PIGMENT LE PLUS PUR

Fleurée de Pastel vert créée avec de l'eau chaude qui produit un courant ascendant : cela ne fonctionne pas avec de l'eau froide

On récupère la fleurée avec une pipette, idéalement plate : elle s'est cassée toute seule en tombant sur le sol ;-) c'est ainsi que j'ai eu cet outil

Toute la fleurée a été récupérée : il faut attendre que le pigment retombe pour ôter l'eau afin d'en remettre de la chaude et récupérer une nouvelle fleurée : cela demande de la patience

Autre pastel : Les grains vont remonter tout doucement en surface Tant que l'eau est verte pour un bleue s'entend, il faut ajouter de l'eau chaude et laisser sédimenter le bon pigment puis jeter l'eau verdâtre au bout de 10-30 min.

Purification d'indigo vert : enlever l'eau précautionneusement pour laisser le pigment au fond du ballon

Récupération de la fleurée de Pastel avec un ballon en verre : la surface est très petite ici


271

FLEURÉE MINUTE

Diverses Fleurées de Persicaire

Récupération de fleurée de persicaire au pinceau

Récupération de la fleurée de Pastel au pinceau : ce n'est pas aussi efficace qu'une pipette plate, car on crée trop de mouvement et le pigment retombe!

FLEURÉE À LA DEMANDE

J'ai découvert par l'observation, un moyen de récupérer le pigment le plus pur grâce à un phénomène physique que l'on nomme "Forces de Van der Waals" : ces forces créent un arrangement tel que les molécules de pigment se réarrangent en hauteur et en surface du fait d'un courant ascendant, mais pour cela il faut utiliser de l'eau chaude : l'indigo le plus léger va remonter pour créer en surface une pellicule de pigment pur et exempt d'impuretés qu'il suffit de récupérer idéalement par aspiration

fleurée de persicaire


272

MÉTHODE DE PURIFICATION ULTIME : LA FLEURÉE

Fleurée de Persicaire laissée à l'air pendant quelques jours : on voit nettement une pellicule cuivrée et rougeâtre qui devient verdâtre et luisante après quelques jours, ce n'est pas le reflet d'un objet environnant rouge

La température de l'eau doit être de 45°C minimum

Vue de dessus, la couche a mis 5 min pour se former : c'est très rapide, il faut la récupérer aussitôt avant qu'elle ne retombe.

Verser dans un contenant très haut et très étroit, 1 litre d'eau à 50°C sur l'indigo à "fleurer". Achat du Mehttp://bit.ly/ sureur mesureur

Fleurée : pellicule de pigment pur de 1 à 2 cm d'épaisseur

Le pigment le plus léger va remonter en surface grâce aux forces de van der Waals, en s'entrechocant, les grains d'indigo et le tourbillon créé par l'eau chaude au sortir du robinet, crée un courant ascendant.

Vue de dessus de 2 bleus différents. notez comme la couche est dense : j'ai récupéré de nombreuses fleurées avec ce mesureur en plastique d'un litre de 40 cm X 7 cm


273

FLEURÉE MINUTE

Le pigment se rassemble en surface, il forme une épaisse ou une fine couche de pigment qui redescend au moindre choc.

Le pigment commence à redescendre, car j'ai déplacé le contenant : le moindre mouvement déstabilise la fleurée et fait tomber le pigment

Il est préférable d'utiliser une pipette plate, elle aspire bien mieux la fleurée, car sa surface d'aspiration est plus large.

Aspirez la fleurée et déposez-la dans un flacon disposé à coté. Je n'ai découvert l'astuce de la pipette plate qu'après avoir rédigé cet article

Déposer la fleurée dans un flacon en forme de tube pour ensuite la tester une dernière fois avec de l'eau chaude Fleurée de pastel détail, laissez sédimenter puis ôter l'eau qui surnage, le pigment pur qui reste au fond peut être lié avec de l'albumine, de la gomme, ou tout autre liant filmogène pour en faire une peinture

On continue en ôtant l'eau du tube mesureur, puis en ajoutant une nouvelle eau chaude dans celui-ci pour récupérer une nouvelle fleurée, ainsi de suite jusqu'à épuisement : il faut attendre que l'eau redevienne claire pour enlever l'eau afin d'en remettre de la très chaude.


274

FIN DE LA PURIFICATION DES INDIGOS PAR LÉVIGATION À L'EAU CHAUDE

Lorsque l’eau est bleue ou exempte de toute matière colorante, c'est-à-dire qu'elle est propre, alors la purification est achevée : cela demande un peu de patience, on arrive ainsi à séparer le bon grain de l’ivraie et l’on arrive également à séparer les diverses nuances, elles sont au-dessus, c’est celles que l’on transvase dans un autre pot à côté, sinon on risque de les jeter, car elles sont si légères qu’elles passent le long du filet d’eau lorsque l’on vide le récipient. Pour le principe de la lévigation et de la sédimentation en détail, voir mes deux premiers livres.


275

INDIGOS PUR DE LA PERSICAIRE ET DU PASTEL

L'Eau de chaux permet d'obtenir des pigments plus propres. RECETTE 10 g de chaux et 200 ml d'eau distillée laisser sédimenter puis filtrer le haut du mélange

Persicaire : fleuréé à gauche et pigment purifié par lévigation à droite

Indigo en grain sur papier, lié avec de l'albumine et écrasé avec un rouleau encreur en aluminium

7 teintes de Pastel obtenus en faisant varier le volume d'alcali et le le temps de brassage puis en les lévigeant. Les 2 verts à droite sont obtenus avec un excès de chaux. Le pastel de l'Isatis est un végétal incroyable : il permet d'obtenir de nombreuses nuances selon le mode de préparation et le métal alcalin utilisé (chaux, carbonate de sodium ou de potassium

Nuancier de Pastel au blanc d'oeuf en ton sur ton avec 3 couches à sec


276

L'INDIGO À PARTIR DE FEUILLES SÈCHES DIT HENNÉ NOIR RECETTE D'INDIGO À PARTIR DE FEUILLES SÉCHÈES ET MOULUES

• •

Mettre 50 g d'indigo en Henné noir dit indigo en poudre impalpable poudre dans un pot étanche

50 g d'indigo en poudre 500 g d'eau distillée chauffée à 49°C Verser l'eau sur la poudre et non le contraire ainsi l'amalgame est parfait, remplir tout le pot afin de ne laisser aucun oxygène en contact de l'indigo durant l'infusion qui dure environ une heure, ensuite ajouter 4 g de chaux éteinte pour monter le pH entre 9 et 10,8, puis brasser le jus pour révéler le bleu, enfin filtrer et purifier le bleu avec 5 ml d'acide citrique pour baisser le pH vers 7, puis faire sécher le bleu à l'ombre, non au soleil.

Faire chauffer 250 cl d'eau distillée Chauffer l'eau à < 60°C

Verser l'eau sur la poudre tout doucement par pallier

Verser l'eau sur la poudre ainsi nul besoin d'agent mouillant!

Remplir le bocal : il faudrait Verser l'eau jusqu'en haut il ne doit combler le vide du couvercle pas rester d'oxygène dans le pot avec de la mousse expansé


277

L'INDIGOFERA TINCTORIA

Tout l'indigo est humidifié sans aucun agent mouillant, car nous avons mis l'eau sur la poudre et non le contraire

Ne pas utiliser d'outils en fer

Laisser infuser durant une heure

pH 7.3 du jus

Chausser le bocal avec un bas de soie épais

Refermer le pot pour ne pas oxygéner l'indigo

Une heure après vérifier le pH de l'indigo, il est de 7,3

il faudra le faire remonter

Filtrer l'indigo pour récupérer un jus exempt de feuilles

Filtrer l'indigo

Récupérer le bas plein et presser pour extraire le jus

Utilisez une hampe de pinceau pour faire pression, car la trame s'obstrue, la poudre est très fine, mais on arrive à filtrer.


278

L'INDIGO À PARTIR DE FEUILLES SÉCHÉES ET MOULUES Bien presser le filtre pour extraire tout le macérât d'indigo

Le jus d'indigo est prêt, il suffit d'ajouter un alcali, de la chaux, mais nous pourrions ajouter à la place du carbonate de potassium de Formule chimique : K2CO3 et 2 grammes de sépiolite

Le problème avec l'indigo moulu et séché, c'est qu'il en faut beaucoup pour obtenir très peu de pigment bleu = au mieux 15 g d'indigo pur avec 1 kilo d'indigo en poudre. L'indigo en poudre est parcimonieux, "avare", il donne un minimum de bleu, il faudrait utiliser des feuilles fraîches d'indigofera tinctoria, de renoué (polygonum) ou d'isatis tinctoria, la guède. D'après certaines sources [18], le meilleur indigo en feuilles est pur à 45%, il donnerait donc beaucoup plus que sous sa forme séché en poudre. Les industriels du XIXe ont trouvé cela pratique pour des raisons de stockage, mais il faut le souligner, ils traitaient l'indigo à l'acide sulfurique!, de ce fait, le ratio de bleu est phénoménal en comparaison, mais c'est aussi très dangereux, je n'essayerais pas et je vous le déconseille.

Ajouter 2 g de chaux ou de lait de chaux pour monter à pH 9-10 puis bien amalgamer le tout en remuant énergiquement, porter des lunettes et des gants contre les projections

Lorsque l'alcali est bien mélangé au jus d'indigo, vérifier le pH, idéalement, il devrait se situer entre 8,6 et 10,8 sinon ajouter un peu de vinaigre ou du jus de citron pour le faire descendre


LE BLEU ET LE VERT INDIGO

279

Réaction chimique de la chaux : Brasser vivement le jus avec une grande brosse ou inLa mousse verdâtre est un bon signe Jus Jaune vif = trop acide ou trop alcalin jecter de l'air pour oxygéner les précurseurs de l'indigo il faut brasser : seule façon de faire apparaitre le bleu

Le bleu se concentre à la surface en formant une mousse abondante d'Indigo Jus N°1

"Macérât" N°2 il restera vert

Au bout de 5 min si c'est un succès, tout le haut du jus N°1 est bleu, il contient 5 % de bleu, le reste au fond étant du vert. Au mixeur à vortex tout le jus devient vert, c'est l'autre moitié du jus N°1, j'ai essayé le brassage au mixeur durant 1 heure, mais rien n'y fait, cela reste vert mousse.


280

L'INDIGO BLEU À PARTIR DE FEUILLES SÉCHÉES ET MOULUES

Lorsque suffisamment de bleu sera apparu, il faudra le filtrer puis rectifier son pH avec 2 g d'acide citrique dilué avec un peu d'eau 1

1

Bleu indigo après filtration, il parait blanchâtre, à cause de la chaux : il faut ajouter un peu d'acide citrique (1%) pour abaisser son pH : il devient alors bleu et puissant comme ci-dessous et il le reste.

Vous pouvez noter le bleu rectifié avec un peu d'acide citrique celui de la photo 1 Test de l'Indigo sur papier aquarelle à gauche (sec) : notez sa teinte profonde de bleu, il faut à présent le broyer ultra fin à la molette sur le marbre. Indigo frais étalé sur un carreau de céramique


L'INDIGO EN POUDRE DONNE 4 TEINTES : BLEU, VERT, GRIS ET NOIR la plus grande partie est verte

281

En haut le henné noir

En bas le bleu Indigo que j'ai laissé 2 mois en contact avec de la chaux, cela donne un carreau qui a durcit au fond du récipient par évaporation totale de l'eau : on distingue très bien les différents sédiments colorés

Voici l'indigo réalisé avec 4% de sépiolite + 4% de chaux, en remuant 1 fois par jour : après 15 jours, la masse verte est convertie en bleu clair : il faut la brasser pour l'oxygéner, non la mixer

Si l'on passe le jus d'indigo N°1 au mixeur à vortex, paradoxalement il devient vert, la vitesse est trop grande, de ce fait, le bleu est perdu dans la masse, toutefois cela donne un belle teinte terre verte.

Le pigment vert à gauche. Au milieu le pigment + liant Klache, non sec. A droite peinture sèche. Avec l'indigo rien ne se perd, après le bleu on obtient du vert et ensuite du gris


282

L'INDIGO À PARTIR DE FEUILLES SÉCHÉES ET MOULUES

Voici le jus restant après avoir fait l'indigo bleu, il donnera de très beaux bleus clairs et des bleusgris très subtils en y ajoutant 5 g de sépiolite, 2 g de chaux puis en rectifiant avec 2 g d'acide citrique

Ajout de 5 grammes de sépiolite

Ajout de 2 grammes d'acide citrique pour rectifier le pH, pour le faire descendre

Bien remuer puis filtrer, le pigment bleu clair sera dans le filtre : il suffit de le faire sécher


283

NUANCES DE GRIS-BLEUS ET DE VERTS OBTENUS À PARTIR D'INDIGO

Étaler la laque filtrée sur un carton pour en hâter le séchage

2 gris clairs et 1 vert obtenus avec le filtrat de l'indigo

Indigo gris

Vert clair et foncé à partir de l'indigo moulu et séché

Indigo gris bleu très léger

Test de l'indigo gris avec du Paraloid B82 puis mis en godet. La vraie teinte du pigment est révélé grâce au liant.

Godet d'indigo gris au paraloid

3 autres pigments qu'il est possible d'obtenir avec le reste du jus de filtration de l'indigo bleu Très bel indigo bleu clair que j'ai fait avec le succédané du bleu d'indigo en poudre, mais cela demande beaucoup de temps pour le faire

Laque gris-bleu en cours de séchage sur carton compter environ 12 heures pour le séchage à l'ombre


284

LA FOUGÈRE DES MONTAGNES Voir d'autres photos sur le DVD et la cuisson au micro-onde

Fougère de montagne. Attention la fougère est toxique et cancérogène : portez des gants

1.Cuisson de la fougère à 85°C : verser 150 cl d'eau du robinet

2.Au bout d'une heure et demi la cuisson sur plaque électrique sera achevée et la teinte brune apparaitra

A.Le jus de fougère est prêt Au micro-onde en 5 X 3 minutes à 1500 watts, ensuite laissez macérer 24 heures.

B.verser le macérât de la fougère dans un récipient pour le traiter ensuite


LA FOUGÈRE DES MONTAGNES

285

Jus de fougère Aigle fraîche de montagne. Elle donne une teinte très subtile de terre de Sienne claire : si la couleur ne vous plait pas, vous pouvez toujours la mélanger pour faire d'autres teintes. De nombreux végétaux donnent de l'ocre et des jaunes clairs avec lesquels on peut faire des oranges avec un peu d'oxalate de titane, on peut aussi confectionner des teintes plus chaudes avec du fer, plus brunes, où bien un peu d'indigo ou d'extrait de millepertuis pour faire des verts. orange de millepertuis

Fougère et orange de millepertuis pur sur céramique, exposés 3 mois au soleil, résistance = 8

Mélange de Fougère + Bouleau + bois jaune + Bruyère pour faire une teinte terre de Sienneocre. Les colorants légers peuvent servir à réaliser une palette de teintes rabattues et intermédiaires qui remplacent avantageusement certains oxydes de fer, toutefois on pourrait également les mélanger avec 20% d'ocre très claire (voir mon premier livre) afin d'y incorporer du fer naturel pour améliorer la résistance mécanique et physique de ces pigments.


286

CULTIVARS DE DELPHINIUM

Cultivars de Delphinium. Pour faire du bleu-vert il faut réaliser une infusion durant 3 minutes Fleurs de delphinium de montagne cultivées par Colette Damour, cueillie pétale par pétale : de ce fait, on obtient du bleu

Macération de 10 g de Delphinium avec 200 g d'eau distillée durant 1 mois à froid = jaune

Je n’ai ajouté aucun conservateur et le macérât n'a pas moisi même au bout d'un mois son acidité a permis sa conservation.

Le Delphinium donne du jaune qui à la même nuance que le vert de vessie à pH 2,9, à la fin il faudra rectifier le pH avec un peu de carbonate de sodium. À pH 3,6 il donne du jaune clair


LE DELPHINIUM JAUNE

287

Trois tests d'encre au sulfate d'alumine avec du delphinium, à pH 2,6 à gauche ; à pH 2,9 au milieu et à pH 3,6 à droite Delphinium à pH 12 à l'alun avec rectification à l'eau de chaux

Laque de Delphinium récupéré du mortier ci-dessus, je l'ai étalé sur du papier aquarelle

on gratte la laque du support pour récupérer un pigment grossier

LE DELPHINIUM

Du grec Delphis, dauphin nommé aussi Les Dauphinelles ou Pieds-d'alouette, regroupe plus de 350 espèces dans le monde dont de nombreuses sont protégées ou en voie de disparition, c'est pour cela qu'il ne faut pas les ramasser dans la nature. Celle que j'utilise vient de cultivars. Les Delphinium ceratophorum et Delphinium consolida sont des plantes herbacées souvent vivaces, de la famille des Renonculacées. On peut obtenir des teintes de bleues si l'on sépare les pétales bleus des autres parties de la plante, mais l'on obtient aussi de magnifiques jaunes avec toutes les parties aériennes, fleurs bleues comprises, preuve qu'elle contient des flavonoïdes en grande quantité. L'encre ressemble à s'y méprendre à la teinte du vert de vessie, une fois séche sur papier, dû aux anthocyanes qui donne du bleu sous certaines circonstances, comme un pH acide ou à peine alcalin selon le type de plante et des composés qu'elle contient, c'est un phénomène assez complexe. La couleur bleu des fleurs n’est pas une teinte indépendante, c’est plus une symbiose, un mélange entre deux colorants, un anthocyane bleu pourpre [20] avec un flavonol jaune [21].


288

1.Delphinium de montagne

LE DELPHINIUM DE JARDIN

2. Ôter les parties blanches pour ne garder que les pétales bleus

3. Pétales bleus à conserver et parties blanches à jeter : plus le végétal est uni et moins il y aura d'autres colorants parasites, plus le bleu sera pur et il donnera la teinte de la couleur du végétal : cela est valable pour toutes les fleurs, surtout les fleurs bleues dont le colorant doit être très propre.

4. verser un peu d'eau distillée 4.2 remettre de l'eau distillée sur sur les feuilles de delphinium les pétales de delphinium jusqu'à ce juste pour les humidifier qu'ils soient humidifiés

6.Ajouter 40% d'alcool à 99%

7. le delphinium est broyé et humidifié

5.broyer les pétales avec un pilon dans un mortier

8. le delphinium commence à donner son colorant


LE DELPHINIUM BLEU ET VERT

9. Recouvrir le mortier avec un couvercle et laissé macérer une heure puis cuire 10 secondes au micro-onde

12.ajouter 3% de carbonate de sodium

289

10.après cuisson filtrer le jus bleu et disposez-le dans une coupelle 11. le bleu aluné à 10% possède un pH de 2,7 : il est bleu car les pétales étaient purs

13. pH de 6,3 après avoir ajouté 3% de carbonate de sodium

14 test sur papier du delphinium pur et aluné puis laqué

Sans alun, le delphinium donne un très beau bleu ; avec alun vers pH neutre un très beau vert

Nuancier de Delphinium vert très frais à pH 6,3. De nombreux végétaux bleus donnent des teintes "vert d'iris" vers pH neutre. Je n'ai pu obtenir d'Iris pour ce livre, la saison était passée.


290

LE DELPHINIUM DE CULTIVARS BLEU-VERT

Broyer le Delphinium avec un peu d'eau chaude et 5 ml d'alcool

Macéerât de delphinium bleu-vert

pH de 3.2 de ce bleu-vert de Delphinium

Filtrer le jus de Delphinium

Ajouter environ 4 pipettes de 2 ml d'alumine pour obtenir un bleu-vert

De pH 3.2 à pH 3.9 le delphinium devient bleu-vert et il permet de réaliser toutes sortes de très jolis teintes et nuances de verts-bleus à verts foncés pour remplacer le vert d'iris


LE DELPHINIUM VERT

291

Delphinium de pH 8.1 pour faire du vert jaune d'anis Vert anis à pH 8.1 avec de l'alun En préparant le delphinium à l'eau chaude en faisant une infusion 3 min, on obtient toutes sorte de verts et de bleusverts très subtils en maniLaque de delphinium vert anis pulant le pH en ajoutant 3% de carbonate de sodium

Delphinium vert foncé : pour remplacer le vert d'iris ajouté plus de carbonate de sodium

Delphinium vert foncé avec acétate de sodium + carbonate de sodium à pH 3.8 (voir le DVD pour davantage de photos)


292

LE BROYAGE DE PIGMENT ULTRA FIN DU DELPHINIUM JAUNE

1. Rassembler le pigment en un tas de 1.5 à 2 cm de hauteur

2. Présenter la molette pour la poser bien au centre

3. On obtiens un tas de forme ronde que nous avons prébroyé

4. Faire tourner la molette sur elle 5. Faire tourner la molette sur 6. Soulever la molette le pigment elle même une autre fois pour au dessous est déja en partie même en restant sur le tas faire un tour complet broyé

7. À présent il faut faire les bords qui n'ont pas été broyés

10. Tout le pigment est à présent prébroyé puisque nous avons fait toutes les parties

8. Ainsi de suite on fait tout 9. En tournant la molette exercer le tour du cercle pour broyer une pression verticale sur celle-ci toutes les parties de pigment sinon le pigment ne sera pas broyé 11. Il faut broyer l'ensemble du pigment. À présent, il commence à ressembler à de la farine, noter comme il s'éparpille au moindre choc.


LE BROYAGE DE PIGMENT ULTRA FIN À SEC LE DELPHINIUM JAUNE

293

13. Lorsque le pigment sec colle sur toute la superficie de la molette en granit c'est que le pigment est ultra fin

12. Le pigment est si fin qu'il vole à la moindre secousse il faut y aller sans heurt, tout doucement

14 Rassembler le pigment en un tas unique

15 Faire une dernière fois un tas pour vérifier la finesse du pigment

17 On peut mettre le pigment en pot ou en faire une peinture en le mélangeant avec un liant

16. La surface est parfaite, preuve que le pigment 18. "ultra fin" tracé au pinceau dans le Pigment est très divisé, il est vraiment très fin.


294

LE COQUELICOT FRAIS

Retour de la cueillette en Pays de Thelle. Étaler les pétales pour enlever les pistils noirs s'il y en a.

Il faut vite disposer les pétales en bocal sinon il risque de s'oxyder et de prendre une teinte foncée

Bien remplir le bocal en tassant les pétales avec un morceau de branche ou de bois, éviter le fer


LES PÉTALES DE COQUELICOT FRAIS

295

Ajouter 10 fois le poids en eau distillée soit 1 litre pour 100 g de pétales Il faut lester les pétales dans l'eau, j'utilise des couvercles en plastique avec une molette en verre LE COQUELICOT

Le Papaver rhoeas de la famille des Papaveraceae, porte de nombreux autres noms : Babiou, Graousselle, Pavot des champs, Pavot sauvage, Poinot, Ponceau. Le coquelicot fleurit de mai à juillet. C’est une plante herbacée annuelle que l’on trouve sur les champs, les bords des chemins et des routes nationales, c’est là que j’ai récolté celui de cet article, en Pays de Thelle dans l’Oise, mais on le trouve partout, aussi bien sur les terrains vagues, qu’en bordure ou au milieu des cultures de céréales, des talus, sur sol sec et ensoleillé, plutôt calcaire [19]. Le coquelicot frais permet d’obtenir à froid, un magnifique rose avec de l’alcool ; à chaud (<40 °C) et à Disposer une molette en verre pH 7 et alcalin il donne du rouge lie de vin ; à froid pour tasser les pétales pour éviter avec de l’alun et du carbonate de sodium il donne qu'ils ne s'oxydent : évitez le métal de très beaux fuchsias et des violets bleuâtres. Il est naturellement acide pH 3,9-4.0. Macérât 4 mois plus tard Le coquelicot séché, chauffé à 40 °C, permet d’obtenir des rouges foncés, des verts gris, des gris, : On obtient ainsi des roses ainsi que des bruns très intenses. Mélanger 100 g de pétales frais ou secs avec 1 litre d’eau soit 1:10, et de très beaux violets puis laissez macérer une dizaine de jours hors oxyfuchsia avec gène, pétales lestés dans l’eau avec du poids (pas de l'alun et de fer qui pourrait l’oxyder), ajouter un conservadu carbonate teur, à moins de le placer au réfrigérateur, où je de sodium. l’ai conservé plus de 4 mois, sans conservateur. On Avec de l'acide peut également faire au mixeur, avec les pétales citrique on frais, à parts égales avec du lait, une crème émolobtient des oranges acides liente très efficace pour hydrater la peau.


296

LES PÉTALES DE COQUELICOT FRAIS À L'ALCOOL

Encre que j'ai réservé pour la tester plus tard, mais elle n'est pas encore prête : pure, elle donne du noir rosé : de nombreux végétaux, s'ils ne sont pas alunés donnent des teintes foncés et sales, c'est l'alun ou un acide qui révèle la teinte, voir la cochenille par exemple, sans acide elle donne un violet sale.

Laissez macérer à froid durant 4 mois pour obtenir un jus opaque et très colorant

Quelques pétales de coquelicots frais, donnent avec de l'alcool, une très belle teinte rose


PÉTALES DE COQUELICOT MACÉRÉS À FROID 4 MOIS

Les pétales frais de coquelicots sont acides, leur pH est de 3.9 dans une eau distillée, c'est parfait pour faire une macération longue à froid, car la chaleur assombrit leur colorant

297

À droite tous les pétales sont immergés au fond du bocal, je les ai laissé macérer 4 mois à froid au réfrigérateur pour faire une magnifique encre Fuchsia Violette (pH = 5,1), en laquant le macérât avec 10% d'alumine et 3% de carbonate de sodium. On peut lier le colorant avec un peu de blanc d'oeuf ou un autre liant protéique : il faudra rectifier le pH avec un peu d'alcali. Notez comme le macérat est devenu rouge sang ci-dessous.

Le colorant pur en lavis et en ton sur ton

Macérât avec alun

Colorant de coquelicot après 4 mois de macération aluminé à 20% et laqué à 3% avec du carbonate de sodium : il devient bleu-violet en séchant


298

MACÉRÂT DE COQUELICOT FRAIS ALUMINÉ ET LAQUÉ

Macérât de Coquelicot pur de 4 mois Goutte d'acide citrique

Gouttes d'acide citrique

Laque de Coquelicot réalisée avec du carbonate de sodium Coquelicot nature et en orange des gouttes d'acide citrique appliquées sur le film sec

Laque de Coquelicot à gauche et macérât aluminé à 10% à droite en une couche


PÉTALES DE COQUELICOT AVEC DIVERS MORDANTS

299

Macérât de coquelicot mélangé Ton sur ton avec 3 couches avec 2% d'acide citrique dilué à de macérât de coquelicot aluminé 10%, passé en lavis sur papier humide 1er couche avec la laque de coquelicot puis j'ai passé par dessus 2 couches en ton sur ton avec du macérât de coquelicot aluminé

Laque de Coquelicot

Le macérât de coquelicot aluminé à 20% avec du sulfate d'alumine devient un très beau Rouge-bordeaux-carmin comme ci-dessus. Dés qu'on lui ajoute de l'acide citrique, il devient rose-orange vif. Le laquage avec 3% de carbonate de sodium le change en un magnifique violet-bleu, mais il ne donne pas une teinte nette et uniforme. Il est préférable d'utiliser la version aluminée rouge qui est très belle et beaucoup plus uniforme. Le colorant du coquelicot demande du temps pour s'infuser sans utiliser de chaleur, je l'ai laissé hors oxygène durant 4 mois, cela a permis de récupérer sans l'altérer, un maximum de colorant anthocyane rouge à tendance bleue. On pourra ajouter un peu de sépiolite pour augmenter son opacité juste avant l'aluminage au sulfate d'alumine ou à l'alun.


300

LES PÉTALES DE COQUELICOT SÉCHÉS DE CULTIVARS

1.Macération de pétales de coquelicot à 40°C durant 15 minutes pour faire des gris, des verts-gris et des noirs pétales de coquelicot et encres à divers pH avant et après cuisson à droite (voir DVD)

2.Macération de pétales de coquelico achevée : en définitive la cuisson abime le colorant pour le rendre grisatre, il est préférable de le traiter à froid avec de l'alcool et un peu d'alun

3.Fabrication de laque verte, grise et noire avec des pétales de coquelicots séchés


LES PÉTALES DE COQUELICOT SÉCHÉS

301

4.Mesure du pH qui est ici de 4,8, en ajoutant le carbonate de sodium nous allons le rectifier et en même temps précipiter la laque

5.Ajout du carbonate de sodium, ~ 3 fois moins que le poids de l'alumine : Cela mousse beaucoup, c'est pourquoi il faut toujours prévoir un récipient 3 fois plus grand que le macérât.


302

LE COQUELICOT

6.Il faut bien remuer puis attendre que la mousse retombe et que la laque épaississe : elle se forme, ensuite il faut filtrer celle-ci.

7.Filtration du pigment de coquelicot, ne pas attendre que l'eau du pigment soit passée, verser 1 litre d'eau bouillante sur la laque, ensuite une fois toute l'eau filtrée, récupérer le pigment


LES PIGMENTS DU COQUELICOT

303

8.Vous pouvez constater que "le filtrat" est noir, il est rarement incolore comme on peut souvent le lire dans la littérature, car les colorants ne se fixent pas tous durant le processus de laquage

10.Poser le filtre sur un carton

9.ôter délicatement avec les 2 mains, le filtre, pour le placer sur un carton

11.Tirer les deux bouts du filtre à l'endroit de la couture


304

LE SÉCHAGE DES LAQUES DE COQUELICOT ET D'AUTRES

12.On aplatit le filtre

13.Étaler la laque sur 1 cm d'épaisseur

14.Lorsqu'on a fini d'étaler la laque, on trace des sillons dans la matière avec la pointe du couteau, comme un boulanger sur sa baguette, cela permet d'accélérer la dessiccation.

15.Les parties qui n'étaient pas aérées en dessous laissent apparaître plus d'eau sur le carton, c'est l'endroit où le carton était posé aux deux extrémités sur un rebord de chaise. Voir DVD


LE SÉCHAGE NATUREL DES LAQUES FILTRÉES

305

Quand 80% de l'eau s'est évaporée, on peut poser les laques sur un contrecollé ou 1 carton fin Cochenille-garance J'ai changé 4 fois le carton pour Garance obtenir des Bruyère pigments secs en 12 heures

Tanaisie

Carthame

On étale les filtres qui ont servit à purifier les pigments, on change de carton toutes les 3 heures pour accélérer l'évaporation de l'eau. Je pose le carton entre deux dossiers de chaise ainsi l'air passe en dessous et les laques sèchent d'autant plus vite, en 6 heures par temps chaud on récupère une matière solide qu'il suffit de broyer au mixeur, si l'on a mis une charge, sinon on récupèrera des copeaux, voir à cochenille.

Voici 4 pigments créés avec des pétales séchés, j'ai fait de l'encre rouge avec les frais


306

LA LAQUE DE BOULEAU SON SÉCHAGE ET SON PIGMENT C'est cette extrémité : la jointure l'endroit ou est collé le filtre que l'on tire de chaque coté pour aplatir le filtre

Laque de bouleau (elle resssemble à la tanaisie) réalisée avec 10% de sulfate d’alumine, rectifiée au carbonate de sodium. Poser le filtre contenant la laque sur du carton pour l'étendre. Macération de Feuilles de bouleau puis décoction à chaud durant 1 heure à 75°C Encre de bouleau On ouvre le filtre en papier en prenant la jointure, c'est l'endroit ou il est collé, puis on tire délicatement, la laque s'étale en une masse informe très épaisse, qu'il faut étaler avec un couteau

On étale la laque sur 1 à 2 cm d'épaisseur sur toute la superficie du filtre

On déplace le filtre sur une partie sèche au bout de 30 min pour accélérer la dessication, puis on trace des sillons.

Pigment du bouleau


LA RÉCUPÉRATION DES LAQUES EN PIGMENT

307

On étale sur un marbre la laque de pigment humide, ici de l'orange de millepertuis, pour la broyer finement avec une molette, on laisse sécher à même le marbre : on récupère un pigment, sous forme pulvérulente, en le grattant à la surface avec un large couteau. Tous les pigments peuvent être traités ainsi.

L e pigment sec est grossier : je l'ai laqué à l'oxalate de titane, de ce fait il est très dur : on pourra le broyer extra fin à la molette au moment de confectionner la peinture.

Pigment orange de millepertuis-titane

On gratte le pigment au fur et à mesure de son séchage : les parties sèchent vont accélérer la dessication des parties humides par saupoudrage avec les parties pulvérulentes.


308

LA GARANCE

Garance en morceaux

La garance est très dure à broyer, car ses racines sont souples/rigides, le mixeur n'y arrive pas bien, je vous conseille d'acheter celles-ci en poudre

Garance en poudre et garance en morceaux dans l'eau

Garance en poudre et garance en morceaux dans 3 récipients

Peser 30 grammes de garance

Garance en poudre et garance en morceaux : flacons agités

La macération froide de garance : eau+ alcool + vinaigre, donne déjà un très beau rouge

Garance en poudre et garance en morceaux après 2 heures


LA GARANCE LA GARANCE DITE ROUGE DES TEINTURIERS

Rubia Tinctorum, Rubia Peregrina et Rubia cordifolia, une variété indienne Son nom vient du latin Ruber qui signifie "Rouge", et Tinctorum, teindre : teindre en rouge. La garance entière qui peut mesurer jusqu’à 1,5 mètres de long est une plante vivace à tiges couchées, constituée par des racines ou rhizomes de 80 cm maximum. La garance est constituée par 10 colorants de la famille des anthraquinones [20] dont les plus importants sont la Lucidine (toxique), la Rubiadine, la Purpurine foncée, qu'il faut ôter et l'Alizarine, responsable de sa coloration rouge. La plantation de la garance demande un soin particulier pour préparer la terre qui doit être creusée sur au moins 50 cm de profondeur, sa culture est de ce fait très fastidieuse. On plante la garance au mois de mars, on la récolte 3 ans plus tard au mois de septembre, pour obtenir une racine très riche en colorant. La garance est si colorante que les vaches qui mangent ses racines voient leur lait et leurs os teintés en rosé, de plus, parmi les colorants végétaux, la garance est naturellement l'un des plus permanents avec l'indigo. Il existe environ 45 teintes constituées par le colorant de la garance, l'alizarine, elles vont du rouge d'andrinople, le fameux rouge turc très élaboré en passant par la teinte grenadine pour arriver au sang de boeuf. La préparation du pigment rouge est laborieuse et longue, comme la cochenille, mais néanmoins simple, pour obtenir du rouge vif, à partir du moment où l'on ôte par lavages répétés à l'eau froide, les autres colorants qui ne sont pas responsables de la coloration rouge, ensuite on fait une décoction avec 10 fois sont propre volume d'eau à tendance calcaire sinon

309

cela ne fonctionne pas aussi bien, on cuit la macération à 60°C avec 15% d'alun durant 20 minutes, puis on laisse macérer plus de 30 jours en ajoutant dans le "macérât" 3% d'alccol éthylique à 99%, ainsi qu'un filet de vinaigre blanc (5cl), on ferme hermétiquement le récipient, et à la première moisissure, on filtre : à ce stade on peut déjà récupérer une très belle encre rouge, ensuite on purifie puis on laque la solution et l'on précipite le pigment avec un peu d'alcali, il ne reste plus qu'à laisser sédimenter 24 heures pour récupérer un magnifique pigment rouge. Je vous livre une recette que j'ai mis du temps à mettre au point, j'espère que le rouge qu'il donne vous plaira, il n'est ni trop orange, ni trop violet-bordeau, je le trouve rouge. RECETTE DE ROUGE DE GARANCE

Laver la garance 5 à 6 fois par sédimentation avec de l'eau froide. Mettre de l'eau bien froide, surtout pas chaude, sinon cela prendrais aussi l'alizarine! puis mélanger et attendre que l'eau devienne orange. Cette opération va ôter les autres colorants dont la purpurine qui est orange et qui est soluble dans l'eau froide. 1. Garance en racine = 30 g 2. Eau calcaire = 1 litre => ajouter 10 ml d'eau de chaux pour rendre l'eau calcaire si elle est trop douce 3. Sulfate d'alumine = 80 g 4. Alcool éthylique = 15 cl Après macération, si nécessaire, ajouter du carbonate de sodium pour faire sédimenter les impuretés = 5 g (très peu) POUR FAIRE UN PIGMENT RAJOUTER :

5. 6. 7. 8.

Sépiolite = 10 g Bisulfate de sodium à 3% = 20 ml Acétate de sodium en sol. 10% = 20 ml Oxalate de titane = 5 g Enfin en dernier lieu on laque le pigment avec 3% de carbonate de sodium nommé également cristaux de soude.


310

LA PURIFICATION DE LA GARANCE EN POUDRE

1.Garance dont il faut ôter l'eau orange surnageante

2.1er fois : Transvaser le haut dans le bécher vous pouvez voir la garance au fond

3.Seconde fois : Transvaser le haut dans le bécher 4.Jus orange de la garance à jeter : la photo n'est pas fidèle, mais le liquide est bien orange

6.remuer la garance et l'eau

5.remettre de l'eau fraîche et non chaude sur la garance

7.Comme vous pouvez le voir au bout d'une heure l'eau est orange, il faut l'enlever et la jeter


LA PURIFICATION DE LA GARANCE EN POUDRE

311

Jus orange de la garance qu'il faut jeter

8.Transvasez l'eau orange en évitant de prendre la garance au fond

9.Rajouter de l'eau et remuer la garance, puis attendre que l'orange apparaisse c'est la 4eme fois

10.La garance commence à 10.2.Voici au bout de 15 minutes être un peu plus rouge l'état du sédiment en haut de la garance : il reste 2 lavages à faire

11.Quatrième lavage de la garance

12.Rajoutez de l'eau, c'est le dernier lavage : la garance est à présent rouge. Pour information, on traite le Carthame de la même façon pour faire du rose, à l'eau salée, pour ôter ses colorants jaunes, mais il est fugace!


312

LA GARANCE ALUNÉE À 15%

13.Macération de garance après avoir ôté la purpurine

14.On ajoute 15% de sulfate d'aluminum puis on cuit à 60°C durant 20 minutes

15.On cuit la garance durant 20 minutes à ~60°C avec le sulfate d'alumine : bien remuer

16.pH de la garance = 3,6 soit acide, c'est ce qui permet un embelissement de la teinte et une extraction poussée durant >40 jours

À ce stade on ajoute 5 cl de vinaigre blanc et 15 g d'alcool éthylique, bien remuer puis disposer la garance alunée dans un récipient étanche, conserver à chaleur ambiante, ne pas mettre au réfrigérateur, attendre 40 jours ou les premières moisissures pour filtrer le macérât, il ne restera plus qu'à mettre la garance en pot pour conserver l'encre. Pour faire un pigment il faut laquer, mais cela corrompt la teinte de la garance ; il faut faire une autre recette, comme pour la cochenille et moduler jusqu'à trouver la teinte rouge qui nous agrèe : il faut ajouter de la sépiolite ou un autre substrat pour donner du corps à la laque tout en sachant que cela va éclaircir le pigment, c'est une vraie gageure lorsque l'on veut faire un pigment à partir de garance pour trouver la juste teinte rouge.


L'ENCRE DE GARANCE BIEN ROUGE APRÈS 40 JOURS

313

17.Après 40 jours de macération froide, ôter la moisissure, puis filtrer, la garance est prête à être traitée pour en faire un pigment, mais elle constitue déja une magnifique encre comme en bas de page. La précipitation au carbonate de sodium permet de récupérer un pigment. Pour obtenir une poudre rouge, j'ajoute de l'acétate de sodium, de l'acide citrique et de l'oxalate de titane. LA GARANCE BIEN ROUGE Les secrets pour réussir une garance bien rouge sont aux nombre de 3 : 1. 2. 3.

18.Une fois toute la moisissure enlevée, il faut mélanger la garance puis la filtrer, elle sera prête à être laquée

Garance alunée à 20%, sur papier : le film d'encre est encore humide, vous pouvez noter sa teinte vermillon, légérement orangé, mais qui disparait après dessiccation, en s'oxydant à l'air. un pH très acide donne une encre orange

Il faut laver la garance à l'eau froide Il faut faire une cuisson alunée à 15%, puis une macération plus de 30 jours pour une encre bien rouge Il faut respecter la recette, en laissant faire le temps et la chimie naturelle, si vous vous en écarter, vous risquez d'obtenir une garance rose ou orange, ensuite c'est à vous de voir la teinte que vous souhaitez obtenir, car ici ce n'est pas que le pH qui est responsable de la teinte, mais aussi la purification initiale de la garance et sa purification finale juste avant d'en faire un pigment

J'ai essayer de nombreuses méthodes, c'est la seule qui donne, sans presse, un vrai rouge franc et vif, comme ci-dessous.

Garance alunée à 20% sur papier : une fois sèche, vous pouvez noter sa teinte rouge, avec, à certains endroits des nuances un peu plus foncées dus au ton sur ton. Cette garance est très belle et bien rouge en l'état. Il y à un peu trop d'alun, j'en avais mis 20%, mais 15% suffisent largement.


314

FILTRATION DE LA MACÉRATION DE GARANCE

19.Filtration de la garance avec une étamine et une pipette de 12ml pour vider de moitié le récipient bien remplit afin d'éviter d'en renverser

20.Ensuite on vide le grand récipient au travers de l'étamine dans le bécher

21.Vider l'étamine lorsqu'elle est remplit puis finir de verser tous le jus pour le filtrer

22.La garance retient l'eau dans ses racines, elle est hydrophile : il serait judicieux de récupérer l'alizarine à partir de ses racines en poudre, mais cela fonctionne également avec les racines entières


PURIFICATION DE LA GARANCE

315

23.à présent que le jus de garance est filtré, nous allons précipiter ses impuretés avec un peu d'alcali d'un coté, pour faire un pigment de l'autre : j'ai remarqué qu'à ce stade l'alcali fait sédimenter la partie brune du macérât, il faut utiliser une dose minime d'alcali -afin de ne pas laquer l'ensemble- comme de l'eau de chaux ou du carbonate de sodium, ici j'ai utilisé ce dernier

24.Petit à petit les parties brunes sédimentent : il se passe exactement la même chose que lorsqu'on fabrique un pigment, on nomme cette action, la précipitation du pigment, ici des impuretés


316

PRÉCIPITATION DES IMPURETÉS DE LA GARANCE

26.En une heure un petit sédiment se forme : on récupère ce qu'il y a au-dessus : c'est de l'encre rouge comme vous pouvez le voir ici à droite, j'ai passé cette encre très pure de garance sur papier, mais en la laissant au préalable sécher dans un petit récipient. 28.Encre de Garance rouge : On fait un pigment rouge si on elle se retrouve sur les parois du ajoute un substrat et qu'on laque avec un alcali, j'ai ajouté de l'oxa- récipient, cristallée avec l'alun, en late de titane pour vivifier le pig- ajoutant un peu d'eau on récupère une encre bien rouge. La purpument. Voir sur le DVD pour les rine est au fond du récipient vraies couleurs, car je ne suis pas sûr que ce rouge de teinte vermillon soit restitué par l'impression.

25.Il ne faut pas attendre plus de 2 heures que la sédimentation soit achevée, ainsi nous récupérerons par lévigation plus de colorant rouge qui surnage au-dessus, on le récupère à l'aide de la pipette au début puis en versant délicatement en laissant le sédiment à sa place sinon utilisez un ballon, sa forme évasée permet de récuperer plus facilement le haut du sédiment. Encre de Garance rouge Impuretés au centre qui se trouvent au fond du flacon


PRÉCIPITATION DES IMPURETÉS DE LA GARANCE

27.Notez comme le sédiment est foncé, il est de teinte brune, c'est la partie impure qui n'avait pas été ôtée auparavant, car elle est intimement liée à l'alizarine. J'ai découvert qu'en ajoutant au jus purifié ci-dessus, après avoir ôté la purpurine, de l'oxalate de titane, de l'acétate de sodium et enfin un tout petit peu d'acide citrique, que l'on obtient un rouge en tant que pigment, la poudre est rouge foncé, mais en fait elle est bien rouge et non orange une fois mélangée avec un liant. Les charges : la chaux et la sépiolite font blanchir les pigments, c'est pourquoi il est souvent préférable de conserver les jus sous forme d'encre concentrée, car comme on y incorpore moins de matière chimique leur teinte est plus vive : les alcalis corrompent la teinte de la garance en la faisant virer au violet. Laissez l'encre s'évaporer 5-6 jours puis récupérer un succédané épais.

Filtre qui a servit à purifier la laque, la teinte du pigment est rouge

317

29.La précipitation de la garance aux alcalis avec du carbonate de sodium ou de la chaux donne un sédiment violet brunâtre, c'est le haut que l'on récupère et que l'on mélange avec de la sépiolite, ensuite on laque puis l'on filtre : la garance doit être un peu acide pour rester rouge, car plus elle se rapproche de pH 7, plus elle devient violette, c'est pourquoi il faut lui adjoindre très peu de chaux ou d'autres alcalis.

Purpurine à gauche et au centre et alizarine à droite

Alizarine de la garance obtenue en séparant la purpurine et en récupérant l'alizarine en 28.


318

FILTRATION DE LAQUE DE GARANCE

2.Il faut bien mélanger la laque de garance qui contient la sépiolite et l'oxalate de titane

1.Laque de garance à la sépiolite et à l'oxalate de titane : cela donne peu de pigment (photo 7 page à droite), il faut traiter 100 grammes de garance en poudre au moins pour obtenir 80 g de pigment

3.Verser la laque de garance au travers d'une étamine pour la purifier grâce à un filtre

5.Laque de garance en cours de séchage : elle est bien rouge, mais en séchant elle va devenir rosé pour reprendre sa teinte rouge avec un liant. 4.Laissez la laque de garance se filtrer durant le temps nécessaire


LAQUE DE GARANCE ET PIGMENT SEC RECETTE DE GARANCE N°2 EN POUDRE 1. Cette fois nous allons utiliser de la garance en Poudre = 50 grammes 2. Eau du robinet = 1 litre Laver la garance 5 à 6 fois à l'eau froide 3. Alcool à 95-99% = 10 ml Laisser macérer une nuit puis ajouter • 15% d'alun en poudre Faire cuire durant 20 minutes à 60°C ou au four à micro-onde 4 minutes à 600 watts puis laisser macérer 30 jours (perso, je laisse 60 jours), jeter une fois le sédiment supérieur il est encore orange puis filtrer et enlever les impuretés avec 4 g de carbonate de sodium, ensuite ajouter : • 10 g de sépiolite • + 10 g d'acétate d'aluminium • Il faudra précipiter le pigment avec ~4 g de cristaux de soude.

6.Laque sèche qu'il faut gratter avec un couteau

319

Encre faites avec la garance N°2 : j'ai lavé le macérât 6 fois à l'eau froide avant de l'aluné à 15%

7. Garance en morceaux récupéré en 6

9.Test du pigment sur papier avec un peu d'eau, il 8. Le pigment sec de garance rouge, des mor- est bien rouge et non orange, mais il n'a pas la même ceaux en 7 broyés finement à la molette à sec teinte que l'encre qui est plus vive, plus vermillon


320

LES MÉLANGES DE GARANCE

Garance-Cochenille : l'un apporte résistance à la lumière, l'autre force de coloration

Test de Garance sur papier pour vérifier sa teinte

J’utilise une petite molette en verre non pour broyer, mais pour étaler la couche de pigment sur le papier, cela le fait pénétrer profondément dans le papier et cela donne également une texture originale, il ne faut pas appuyer sur la molette, mais seulement la déplacer horizontalement.


LA GARANCINE

321

Préparation de la garancine : vous pouvez noter comme la garancine est déjà bien rouge, le pigment sera orangé acide, voir pigment page suivante RECETTE DE GARANCINE : GARANCE ACIDE = ROSE ACIDE

Macération de garance avec de l'acide pour faire de la garancine.détail

Ne pas laver la garance à l'eau froide. Faire chauffer 50 cl d'eau du robinet vers 80°C Ôter du feu et faire une infusion 10 min avec 30 g de racines de garance entières : Remuer puis faire chauffer vers 60°C durant une heure. Lorsque la décoction est achevée, verser dans un flacon de plus d'un litre. laisser refroidir puis ajouter : • 9 g d'acide tartrique naturel • 8 g de bisulfate de sodium en poudre Fermer le flacon et secouer vivement, il faut que toutes les racines soient recouvertes de liquide, sinon rajouter de l'eau froide du robinet. Laisser macérer 10 jours, ensuite filtrer et utiliser le macérât pour faire de la très belle laque de garance rose-orangé, avec 7% d'alun ou de sulfate d'aluminium rectifié par 3% de carbonate de sodium. Normalement la garancine est réalisée avec de l'acide sulfurique, je n'utiliserais jamais une matière aussi dangereuse! Le bisulfate de sodium de pH 1 est plus acide que l'acide sulfurique de pH 1,6, mais il est moins dangereux


322

LE SÉCHAGE DE LA GARANCE ET D'AUTRES LAQUES Mélange de gaude et de garance

Bruyère

Garance

Garance Gaude

Laques fraîches sur céramique, en train de sécher : Gaude, Garance, Bruyère et ton pistache : ensuite après séchage on gratte pour récupérer le pigment en poudre

Laques fraîches de garancine sur céramique, en train de sécher, de Gaude+ Garance, de Bruyère et de ton pistache


LES LAQUES : CE QU'IL FAUT FAIRE ET NE PAS FAIRE

323

Vous pouvez noter une poussière blanche sur toute la superficie du pigment, c'est l'alun et le carbonate de sodium en excès, voila ce qui arrive si l'on ne filtre pas les laques à l'eau bouillante, mais aussi pourquoi le pigment parait brillant une fois broyé et peins, mais une fois sec il parait plus blanchâtre : c'est pour cela qu'il faut utiliser le moins possible de matières chimiques, elles blanchissent les pigments : Pourquoi ce phénomène est-il moindre avec les encres ? voila la réponse, car elles contiennent peu de matière chimique, à peine 7% d'alun, ce qui ne suffit pas à les blanchir. On peut purifier les pigments avec de l'eau bouillante dans un filtre à café, à posteriori, quand on le désire.

Garance très fine, mais pas totalement sèche, les pigments demandent beaucoup de temps pour sécher Laque ton chair = mélange de garance + gaude

On récupère le pigment petit à petit pour le mettre en pot : laisser le pot ouvert sans son couvercle durant une semaine

Garance+gaude en pot de 200 ml


324

LA GARANCE ACIDE DITE GARANCINE

Voici une laque de garance nommée "garancine", habituellement elle est fabriquée avec de l'acide sulfurique, je ne tiens pas à utiliser de produits aussi dangereux, je l'ai donc préparée à chaud et à froid avec de l'acide tartrique, je l'ai laquée, ensuite je l'ai étalée sur une grande feuille de papier buvard de 70 X 50 cm en 200g/m2.

Vous pouvez noter les plissures, c'est l’excès de matières chimiques retenues au sein du buvard, ainsi le pigment est purifié, mais à plat, et effectivement le pigment page de droite en bas ne démontre pas de bouloches d'alun ou d'autres matières chimiques.

Revers de la feuille de papier buvard où j'ai étalé la laque de garance acide (voir DVD)


SÉCHAGE DE GARANCINE SUR FEUILLE D'ACÉTATE

325

1.Verser la laque sur une feuille d'acétate qui est non absorbante : il est préférable de le faire avec des laques qui ne sont pas trop liquides, car cette méthode est plus longue, mais on n'en perd pas une miette! pour les végétaux précieux à 950€ le kilo (bleuet par exemple), ce n'est pas négligeable!

2.Il faut veiller à étaler la laque le plus uniformément possible sur 1-2 cm d'épaisseur

4.On peut ainsi régler l'étalement de la laque en voilant la feuille d'acétate

3.Vous pouvez le constater, la flexibilité de la feuille d'acétate permet de bien étaler la laque

5. La laque est à présent bien étalée : laisser sécher jusqu'à complète évaporation de l'eau qui demande environ 48 heures.

Laque de la page de gauche en haut : Lorsque la laque est pulvérulente il faut l'étaler sur une surface neutre pour la faire sécher totalement plus rapidement et sans perte comme un marbre


326

ENCRE DE GARANCE ORANGE

Encre de garance orange à pH acide avec 10% d'alun, de la sépiolite et du PEG + 1 ou 2 noisettes de Klucel


RECHERCHES SUR LA GARANCE À DIVERS PH

327

Tests de garance

Recherches de Garance acide et en bas alcaline (voir DVD pour détails) Carbo = carbonate de sodium Tart = Tartrique

Essais de garance sur papier

Teinte chaire : nuancier de 32 X 24 cm mélange de Garance + de Bruyère : pour faire les carnations cette teinte est très belle et très pratique, de plus cela permet d'utiliser la bruyère, un végétal qui donne une teinte vraiment très claire et trop subtile pour être utilisée seule en tant que teinte indépendante Ton chair Garance + claire 100 ml (avis personnel). Une iconiste de passage à Paris a choisie ce pigment pour faire des carnations.


328

LES MÉLANGES DE GARANCE POUR UTILISER TOUS LES COLORANTS

Les mélanges de Garance-Cochenille donnent des teintes de rouge cinabre, très résistants à la lumière, car la garance vient en renfort aux autres colorants. Si besoin, envisagez-le avec les colorants les plus fugaces comme le bois du Brésil et le campêche, seul moyen ainsi de profiter de magnifiques teintes qui ne serait pas utilisables autrement ; tout comme l’ajout de 20 % d’ocre très claire (voir mon premier livre) ajoutée aux pigments, les plus fragiles en améliorent les propriétés physiques, dont la résistance à l’abrasion, et enfin surtout, l’ajout de 10 à 20 % de sépiolite chauffée avec les pigments à 190 °C durant 2 heures rend ceux-ci résistants à la lumière.

Garance + Cochenille

Garance + Bruyère 200 ml


PIGMENTS AVEC DE LA GARANCE

Garance N°1

Garance N°2

Garance N°3

Garance N°4

329


330

CE QU'IL FAUT FAIRE ET NE PAS FAIRE AVEC LES ENCRES

Tests de garancine : Ici la dose d'alun est bonne, le film dénote un caractère mat : il faut filtrer le pigment pour ôter par lavage à l'eau bouillante les sels métalliques en excès

Tests de garance qui contient trop d'alun, on le reconnait au premier coup d'oeil, car la surface du film ne sèche pas: s'il y a trop de métal associé au liant, ici il y a en plus un peu de PEG et de gomme d'arbre : le film restera poisseux indéfiniment!


PIGMENTS AVEC DE LA GARANCE

Garance rose plus claire elle contient plus de sépiolite

Garancine Je la nomme ainsi, car elle est acide, à l'instar des fabricants d'antan, du XIXe siècle qui la fabriquaient à l'acide sulfurique

Garance rose

Garancine

331


332

LE SOPHORA

Fleurs de sophora Styphnolobium japonicum de chez Alysse

Macération 6 heures de 30 g de pédicelles de fleurs de sophora avec 200 g d'eau distillée : elles flottent jusqu'à la cuisson, de moins de 3 minutes.

Notez la forme caractéristique des pédicelles courts et minces non épanouies que l'on nomme ici "Fleurs de sophora" pour simplifier.

Sophora cuit le lendemain, au four à micro-ondes durant 3 minutes. La macération froide n'est pas obligatoire si l'on cuit au micro-ondes, sinon naturellement elle est achevée lorsque les fleurs ont coulées : on peut exposer le flacon au soleil pour hâter l'extraction naturelle d'un jaune très vif et très beau.

Test sur papier du colorant pur du jaune de sophora cuit 3 minutes au micro-onde et aluminé à 10%. Dans le pot à droite, j'ai ajouté 3% de carbonate de potassium : au bout d'une heure on voit sédimenter une masse jaunâtre, c'est un pigment que l'on pourra récupérer en ôtant l'eau surnageante ou en filtrant la laque.


PÉDICELLES DE FLEUR DE SOPHORA

pH de de 5,8-7 de la macération de fleurs de sophora selon l'eau utilisée distillée (7) ou de pluie (5,8) selon l'endroit.

333

LE SOPHORA Styphnolobium japonicum : Sophora japonica L. dit arbre à miel et Arbre aux pagodes, originaire de Chine. C'est une espèce d'arbre de la famille des Fabacées qui produit des graines toxiques. Les fleurs papilionacées font place à de petites gousses dont les graines arrivent rarement à maturation. Le Sophora a été introduit en Europe en 1747 par le Père d'Incarville. Les pédicelles des fleurs de sophora donnent un colorant jaune à froid, en laissant les fleurs couler dans l'eau, mais on peut faire une décoction directement au four à micro-ondes, on récupère aussi de l'extrait qui sédimente, il est très colorant. En 3 minutes la cuisson au four à micro-ondes est suffisante pour donner un colorant jaune vif. La macération à froid donne un colorant moins puissant, un jaune beaucoup plus clair. On fait de très beaux jaunes verdâtres en mélangeant le jaune du sophora avec l'hibiscus bleu. (voir DVD). En ajoutant un peu de sépiolite (2%) au sophora aluminé, mélanger, puis ajouter un peu de carbonate de potassium, on fait un pigment qui se retrouve au fond du récipient, une eau plus ou moins claire surnage, que l'on ôte avec une pipette pour étaler le pigment et le faire sécher : cette méthode est plutôt préconisée pour de très petites quantités (30 ml).

On obtient un jaune d'or, d'une vivacité incroyable, un autre super colorant à l'instar de celui du Myrte, on ajoute 10% d'alumine et 2% de sépiolite pour en faire un pigment et l'on peut le laquer avec 3% de carbonate de potassium ou de sodium, mais l'encre est très belle, autant la conserver en tant que liquide en laissant s'évaporer l'eau puis ajouter de la klache N°2 pour en faire des godets.

Jus de sophora à l'eau distillée sans alcool, cuit 3 min au micro-ondes puis aluminé, il donne un jaune très vif.


334

L'ÉCORCE DE BOURDAINE À FROID

1.Macération de 20 g de Bourdaine à froid, dans 250 ml d'eau distillée durant > 7 jours Toutes les écorces donnent des teintes fortes à froid, brillantes et vives

2. 250 ml de jus de bourdaine après filtration

3. jus de bourdaine aluminé à 10% et sédimenté

4.Bourdaine pour faire du jaune ou du vert avec 5.La Bourdaine jaune sent très bon, un peu comme du cuivre, pourquoi pas avec du millepertuis très la grenade qui possède une fragrance fruitée. riche en cuivre : avec les cendres du végétal.


LAQUE DE BOURDAINE JAUNE BRUN

6.Laquage de la Bourdaine à froid : bien remuer après avoir ajouté 7 % de sulfate d'alumine

7.Ajouter 33% des 7% d'alun en carbonate de sodium soit pour 10 g de métal (d'alumine), 3-4 g d'alcali puis mélanger et laisser reposer la laque

8. pH de 6,4 de la laque de bourdaine. Celle-ci mousse fortement et de plus elle fait beaucoup de bulles comme le savon, la bourdaine contient une sorte de saponine

335


336

ÉCORCE DE BOURDAINE À FROID

9.Partie du jus non converti

10.Récupérer la mousse puis étalez-la sur du papier, on obtient du pigment une fois la dessication achevée, ici 10 g environ, juste de quoi faire un test, on opère ainsi pour tester et découvrir la teinte obtenue.

11.Laissez sécher la laque de Bourdaine sur du papier, convertir le reste de jus au fond du becher avec du carbonate de sodium, car tout n'a pas été laqué, ici j'ai fait très peu de laque juste assez pour tester avant de faire les 250 ml, afin de voir la teinte que cela donne.

12.Test de la bourdaine à pH 3.0 sur papier aquarelle, Elle donne une très belle teinte d'oeuf

Nuancier en plein

13.Pigment de la Bourdaine et nuancier à gauche en jaune à pH 3.0 avec de l'alun et à droite également avec de l'alun, mais à pH 6,8, ainsi le pigment vire vers une teinte terre d'ombre vers un pH neutre


LA BOURDAINE

337

Laque de bourdaine de teinte orange

La bourdaine donne un magnifique pigment que l'on obtient en laquant avec 10% d'alumine et 3% de carbonate de sodium. 14.Seconde macération de la bourdaine du début, j'ai remis 250 ml d'eau fraîche. Je vais l'extraire au micro-onde pour obtenir plus de colorant : il faut disposer la macération dans un récipient en plastique de type Tupperware® puis le recouvrir avec un film plastique spécial micro-onde en guise de couvercle. Régler la puissance du four à 1000 watts ce qui donne une température de 65-75°C après ~ 8 min (sur mon four), vérifier le jus toutes les 50 secondes avec un thermomètre, arréter lorsque suffisamment de colorant est extrait.

Selon la lumière le pigment de la bourdaine est rougeâtre (page de gauche) ou jaunâtre cicontre à droite

L'alcalinité rends le pigment de bourdaine rougeâtre, ainsi il fonce pour devenir brun ; Acide il est jaune d'oeuf. On peut faire des verdaccios avec du cuivre et de la terre d'ombre brulée avec du fer

Le Pigment que donne la bourdaine est magnifique et unique : c'est un colorant très puissant, brun comme la terre d'ombre, jaunâtre et rougeâtre.


338

LES ÉCORCES

De gauche à droite Macération de 10 g d'écorces de bouleau, d'écorces de nerprun et d'écorces de chêne dans 90 g d'eau distillée + 10 grammes d’alcool éthylique à 99% qui s'évaporera à la fin. 100 g d'écorces de grenade avec 600 g d'eau + 50 g d'alcool éthylique + 50 g de vinaigre, après plus de 40 jours de macération à froid, en fait je fais le mélange et je le mets au réfrigérateur: vous pouvez noter comme le sédiment est très épais, il est très colorant, il donne beaucoup d'extrait. Attention la grenade est toxique!


ÉCORCES DE CHÊNE - DE BOULEAU - DE NERPRUN - DE GRENADE LES ÉCORCES DE BOIS

Les écorces sont très riches en tanins, c'est-à-dire qu'avec un peu de fer, elles donnent du noir et du brun. Les écorces donnent des colorants très facilement et très rapidement : une macération de quelques heures et une décoction d'une heure à 80°C suffit où bien une cuisson de 3 X 3 minutes au four à micro-onde sans macération préalable permet d'obtenir un macérât très coloré. Les écorces dégagent de généreux effluves très souvent fruités et très agréables, ils font penser un peu à l'odeur du pain d'épices. L'écorce de grenade par exemple, est très prégnante, presque enivrante. L'ÉCORCE DE BOULEAU

Le bouleau Betula pendula fait partie de l'ordre des Fagales, de la famille des Betulacées qui comprend environ 40 espèces. C'est un arbre solide qui pousse jusqu'à 2000 mètres au nord. [30] L’écorce contient en son sein un genre de bitume dit "brai de bouleau" qui servit de colle d’assemblage et de matériau d’étanchéisation, mais également de support d'écriture jusqu’au XVe. Le bouleau possède une écorce très claire et très dure, "coriace", mais néanmoins colorante. On la reconnait dans la nature, car elle est très blanche, tachetée de petites crevasses horizontales noires. Il faudra veiller à ne pas trop chauffer l'écorce sinon on récupèrera trop de colle et de bitume, je préconise plutôt une décoction ne dépassant pas 50°C, voire à froid. L'ÉCORCE DE NERPRUN

Vous connaissez à présent le nerprun, le Rhamnus, grâce au "vert de vessie", mais ici il s'agit de son écorce qui est très colorante : dès qu'on la mouille elle donne aussitôt son colorant : pour le recueillir une décoction à 75-80°C suffit à rendre la matière colorée, d'une belle teinte

339

orange-rougeâtre. Au micro-onde 5,30 minutes à 1500 watts en une seule fois, sans macération, donnent beaucoup de colorant : on laissera sédimenter, afin de récupérer un extrait généreux au fond du flacon. L'ÉCORCE DE CHÊNE

Le mot "Chêne" est le nom vernaculaire de nombreuses espèces d'arbres et d'arbustes appartenant au genre Quercus, et à certains genres apparentés, de la famille des Fagacées. Le Chêne est l'arbre le plus répandu en France, c'est l’hôte de choix de nombreuses espèces que ce soit les lichens ou les animaux, dont une multitude d'insectes. L'écorce de Chêne pulvérisée donne le tan, utilisé pour la préparation des cuirs. L'écorce de chêne servira pour faire des bruns orangeâtre et des noirs grâce à son tanin en lui adjoignant quelques gouttes de fer naturel, de la rouille dite acétate de fer. L'ÉCORCE DE GRENADE (TOXIQUE)

Punica granatum L. L'écorce de grenade possède de nombreuses applications thérapeutiques en particulier pour son activité anticancéreuse et antimicrobienne comparable à celle des tétracyclines, mais ici, ce sont ces colorants qui nous intéressent. L’écorce du fruit du grenadier est nommée "malicorium", elle est très dure, elle contient en son sein divers extraits aqueux méthanoliques et éthanoliques, d'ailleurs lors de la macération, la fermentation s'installe très rapidement pour donner tous ses colorants en un épais sédiment très odoriférant. Nous allons voir à présent ce que l'on peut réaliser avec toutes ces écorces selon le métal, le substrat et la matière chimique utilisée.


340

LES ÉCORCES

Jus d'écorces de chêne

Jus d'écorces de bouleau

Les écorces d'arbres donnent de magnifiques teintes pastels en lavis, mais néanmoins vives et très puissantes en ton sur ton. Pour faire des incarnats et des chairs, les écorces de bouleau et de chêne trouveront leur place sur la palette du peintre exigeant, toujours à la recherche de teintes uniques et subtiles. Pour le puriste il n'y a pas mieux, puisque ces colorants donnent généreusement des teintes très présentes et indélébiles même sans alun. (voir les photos sur le DVD). Les écorces de nerprun et de grenade sont un peu à part, car elles donnent de belles teintes de jaune griotte, comme le marbre du même nom, elles possèdent la couleur du soleil d'où elles sont originaires. Le double avantage des colorants naturels,

Jus d'écorces de nerprun

en l'occurrence ici des écorces, c'est que sur papier, elles ne demandent aucun fixatif puisqu'elles vont s'intégrer dans le substrat, il suffit d'ajouter quelques gouttes de fiel de bœuf ou de PEG si la matière a du mal à accrocher. L'autre avantage c'est que l'on obtient des matières colorantes pures et indélébiles, par simple décoction à chaud, que l'on peut utiliser au sein de technique comme l'enluminure, les jus de colorants et les succhi d'herba, en repassant la touche d'une seconde touche d'alun pour fixer la teinte sur toile par exemple, mais l'on peut également les utiliser avec n'importe quel liant qui viendra en renfort du colorant à tous niveaux, comme la gomme-laque, blanchie, décirée et saponifiée utilisée à l'eau.


ÉCORCES DE CHÊNE - DE BOULEAU - DE NERPRUN - DE GRENADE

341

Écorce de bouleau, alunée à gauche, pure à droite. L'écorce du bouleau est très belle pure sans agent métallique comme l'alun, elle possède une teinte rouge unique et pure, l'alun lui fait perdre sa belle nuance, il faut réhausser son pH pour retrouver sa belle robe rouge.

Écorces de chêne alunée à gauche, pure à droite. L'écorce du chêne est très lumineuse beaucoup plus lorsqu'elle est alunée, elle est plus rouge lorsqu'elle est pure.

Écorce de nerprun alunée à gauche, pure à droite. Le nerprun est toujours fidèle à lui même en donnant une teinte vive et très couvrante qui est réhaussée par l'ajout d'un peu d'alun.

Écorce de grenade sans alun à gauche, la photo ne lui fait pas honneur, car elle est très vive alunée


342

LES FEUILLES DU MYRTE - D'EUCALYPTUS - DE NEEM

Feuilles du Myrte

Feuilles d'eucalyptus

Feuilles de Neem

Les feuilles de Neem contiennent un biocide naturel de l'azadirachtine C35H44O16, qui repousse de nombreux insectes. On fait aussi avec ses feuilles, un jus désinfectant écologique. En définitive c'est un conservateur naturel dont on pourra opportunément utiliser le jus à très petite dose dans les macéras, les liants et pourquoi pas les peintures aqueuses : il faudra au préalable, brûler ses colorants jaunes au soleil.


FEUILLES DU MYRTE - D'EUCALYPTUS - DE NEEM

343

De gauche à droite Macération de 10 grammes de Feuilles du Myrte, de Feuilles d'eucalyptus et de Feuilles de Neem dans 90 grammes d'eau distillée + 10 grammes d’alcool éthylique LES FEUILLES DU MYRTE

Le Myrte, Myrtus communis, nommé également "Herbe du Lagui", des régions méditerranéennes, est une plante de la famille des Myrtacées qui se présente sous la forme d'un arbuste buissonnant, aux feuilles opposées, persistantes et luisantes, de couleur vert foncé brillant et au parfum de camphre. C'est un "super colorant", car ses feuilles donnent un jaune très vif, elles dégagent des fragrances très parfumées et très agréables au moment de la décoction. LES FEUILLES D'EUCALYPTUS

Il existe plus de 800 espèces d'eucalyptus à travers le monde, de la famille des Myrtaceae, dont la plupart ont des feuilles persistantes hormis ceux des pays tropicaux. Les teintes obtenues avec les feuilles d'eucalyp-

tus vont du jaune en passant par le rouge brique jusqu'au brun selon le métal utilisé. Ses feuilles qui dégagent une odeur particulière sont très agréables à utiliser. LES FEUILLES DE NEEM

Le Margousier, Azadirachta indica dit neem, appartient à la famille des Méliacées. C'est un arbre à feuillage caduc qui ne pousse qu'en région chaude dont il est originaire (Inde). Il constitue un conservateur naturel très intéressant en application externe. Le neem est considéré invasif. D'un point de vue tinctorial, le neem donne un jaune pâle, à peine colorant, il faudra brûler ses colorants par exposition au soleil pour l'utiliser comme conservateur ; la découverte d'un biocide naturel sans odeur est une très bonne nouvelle en soi : faites un test de compatibilité au préalable.


344

FEUILLES DU MYRTE - D'EUCALYPTUS - DE NEEM

1.On peut utiliser du verre pour passer au micro-onde, mais avec du plastique la décoction bout plus vite, en 32 secondes

3.Régler le four micro-onde à 1500 watts

4.Décoction au micro-onde à 1500 watts durant 2 minutes

4.La décoction de 100 ml bout après 32 secondes

2.Verser la macération puis rincer le pot en verre avec un peu d'eau : utilisez un pot en plastique de 500 ml pour la cuisson.

4.La décoction commence à 17:51, elle bout à 17:19 soit après 32 secondes

5.La décoction bout fortement, très rapidement, on sort le récipient puis on met un couvercle et on laisse ainsi 5 minutes, on fait bouillir 2 fois sup6.La décoction de 10 g de feuilles d'eucalyptus dans 90 plémentaires, soit 3 fois en tout. Avec une plaque ml d'eau est achevée en 3 X 32 secondes + 10 minutes électrique il faut compter une heure de cuisson à de macération : prévoir un pot de 5 fois le contenant, 85°C, le gain de temps n'est pas négligeable! car l'ébulition remplit tout le sceau en plastique


MACÉRATION ET DÉCOCTION DES FEUILLES

7.Filtration de la décoction

Jus de feuilles de neem LE JAUNE DES FEUILLES DU MYRTE LE JAUNE DES FEUILLES D'EUCALYPTUS LES FEUILLES DE NEEM = CONSERVATEUR

Jus d'eucalyptus

Feuilles de Neem sans alun, le jus pourra servir en tant que conservateur, j'ai lancé des tests avec des jus de végétaux et ils ne moisissent plus : j'ai mis le soluté de neem au soleil pour brûler ses colorants jaunes.

Test sur papier du macérât de feuilles d'eucalyptus, il donne également un très beau jaune

345

Jus du Myrte

Pour les feuilles, en général on réalise une macération aqueuse de quelques jours avec 10 fois leur poids en eau et 10% d'alcool à 99%, ensuite on fait 3 décoctions de 32 secondes au micro-onde à 1500 watts, jusqu'à l'ébullition qui dure ~10-15 secondes où bien à 85°C sur plaque électrique durant une heure. Il faut toujours ajouter un peu d'alcool (10-30%) dans les macérations, il permet une meilleure extraction des colorants. Le colorant du myrte donne un jaune très vif qui n'a pas rien à envier au genêt des teinturiers, ni à la gomme-gutte. Pour faire un pigment ajouter 10% d'alun puis 3% de carbonate de sodium ou un autre alcali.

Voici un nouveau jaune à ajouter à notre palette, le myrte commun : de plus il est très facile à faire, soit 3 décoctions de 3 min au four à micro-ondes suivies d'une macération permettent d'obtenir un très beau colorant jaune qu'il suffit d'aluminer avec 10% de sulfate d'alumine en poudre ajoutée directement dans le macérât. pH final 4,1. On pourra l'utiliser directement comme encre pour tous les travaux picturaux.


346

LE BRUN NOIR DU NOYER

Feuilles de noyer en poudre

Macération de feuilles de noyer durant 3 mois dans l'eau froide

Jus aluné

Jus des feuilles de noyer pure sans alun, après 3 mois de macération : je l'avais oublié, car j'ai fait au début plus de 20 macérations en une journée, que j'ai mis au réfrigérateur, ainsi les végétaux s'extraient tout seul. Les feuilles moulues donnent une très belle teinte d'ocre-terre de Sienne naturelle.

Feuilles de noyer + sulfate de fer + rouille : l'encre s’assombrit et devient brun sombre


LES FEUILLES DU NOYER

347

Feuilles de noyer aluminée avec 10% de sulfate d'alumine LES FEUILLES DE NOYER

Jus de feuilles de noyer aluminée à 10% en lavis en bas ; ton sur ton en haut

Le noyer Juglans regia L., est un arbre de nos contrées (France) qui a disparu à l'ère tertiaire, cependant il a été réintroduit à partir d'Eurasie, ainsi il est cultivé depuis des temps immémoriaux, pour son bois et ses fruits riches en huile, mais les feuilles sont également employées sous forme de tisane et pour se débarrasser de la vermine et de divers insectes nuisibles. L’homme de Cro-Magnon connaissait le noyer, car on a retrouvé des noix de 8 millions d'années [33]. On utilise tout chez le noyer : du brou de noix pour faire du brun à ses racines en marqueterie connues sous le nom de "ronce de noyer". C'est une espèce très robuste, mais quasi menacée. On fait une macération avec ses feuilles, d’un beau vert brillant, que l'on peut avoir préalablement moulues, puis on cuit une heure à 85°C où bien aux micro-ondes durant 3 X 3 minutes à 1500 watts (jusqu'à l'ébullition qui doit durer 15 secondes), j'ajoute comme toujours un peu d'alcool pour aider la macération. Le macérât des feuilles moulues donne une très belle teinte de brun jaune verdâtre en association à 8% d'alun. Si on lui ajoute du fer, on réalise des teintes plus foncées, plus sombres et très profondes, à l'instar du brou de noix du même arbre.


348

L'AULNE GLUTINEUX

Cônes d'aulne entiers et déchets de bois sec

Cônes d'aulne glutineux entiers

Déchets : il faut ôter les queues des cônes en les tournant sur elles-mêmes, car elles sont dures à arracher

1.Verser 78-80 g de cônes d'aulne dans un récipient en plastique pour une cuisson au micro-onde

2.Verser 600 g d'eau sur les cônes d'aulne


NOIR DE CÔNES D'AULNE GLUTINEUX

80 g de cône dans 600 g d'eau du robinet

3.Remuer les cônes pour les humidifier CÔNES D'AULNE GLUTINEUX ENTIERS

4.L'eau des cônes d'aulne commence doucement à se teinter

4.L'eau des cônes d'aulne prend aussitôt une légère teinte brune

349

L’aulne glutineux, Alnus glutinosa dit l’aulne noir ou l’aulne poisseux, est un arbre feuillu de la famille des bétulacées, parfois nommé vergne ou verne, car la vermine se réfugie sous ses feuilles. C'est un arbre que l'on trouve principalement dans la flore européenne. Le bois durcit lorsqu'il est immergé dans l'eau. Pour l'anecdote l'aulne servit en partie pour la construction de Venise, car c'est un végétal qui résiste à une humidité constante, mais pas à des cycles de sécheresse humidité. Il faudra faire bouillir les cônes dans une eau du robinet durant 1h30 à 85°C sur plaque électrique, ensuite pour en faire du noir dit "noir d'écorce" nous lui ajouterons de la rouille dite acétate de fer, sinon du sulfate de fer s'il n'est pas assez noir. Naturellement, l'aulne n'aime pas une acidité trop forte, toutefois, le macérât 4 heures après cuisson est à pH 4,2 : une décoction de 5 X 3 minutes aux micro-ondes puis une macération de 7 jours, mais c'est après 2 mois que le "noir d'écorce" apparait + une dernière décoction de 3 minutes sans autre ajout de produits, permettra de récupérer le colorant des cônes ; ensuite nous ajouterons 5 parties de sulfate de fer, autant que nécessaire, au compte-gouttes, jusqu'à ce que le magnifique "noir d'écorce" aux reflets uniques de brun noir apparaisse.


350

L'AULNE GLUTINEUX

5.Disposer sur le récipient d'aulne 6.Régler le four micro-onde sur 1500 watts pour cuire les cônes un film étirable spécial micro-onde d'aulne sinon cuire à 85°C 1 heure 30 sur plaque électrique

7.Faire cuire l'aulne 5 fois 3 minutes soit 15 minutes en 8.Après 3 minutes de cuisson sortir le tout, avec une macération de 5 minutes entre chaque récipient et laisser infuser 5 minutes

9.Après avoir laissé infuser 5 minutes, faire cuire encore 3 minutes à 1500 watts

Macérât d'aulne après 4 heures de macération

Les cônes d'aulne sont à présent cuits, il faut laisser macérer ~7 jours coupe fermée

Voici la teinte du jus des cônes d'aulne à la fin de la cuisson

Teinte du jus d'aulne après 4 heures de macération


"LE NOIR D'ÉCORCE"

Macérât d'aulne après 4 heures de macération

4 heures plus tard le macérât d'aulne est déja très sombre, son pH est de 4,2, nous allons le tester

Aulne pur

Aulne pur + cuivre naturel : extrait de Millepertuis

351

Ajout de millepertuis en poudre impalpable + eau au macérât d'aulne pur

Aulne pur + fer

Aulne pur + fer

Mélanger 3 parties de cuivre au Mélanger 1 partie de fer naturel macérât d'aulne pur : il faudrait au macérât d'aulne pur laisser agir plusieurs jours

Nuancier d'aulne pur à gauche ; avec du fer au milieu et avec du cuivre naturel à droite

Nuancier d'aulne avec 2 parties de fer naturel à gauche et à droite avec 5 parties de fer : ainsi il donnera un "noir d'écorce", mais nous allons attendre 1 mois voir 2 que la macérâtion agisse un peu plus, puis il faudra parachever avec 2 X 3 min de cuisson au micro-ondes. Filtrer le macérat avec une étamine avant et après traitement

Aulne pur à gauche ; au milieu avec 1 partie de fer naturel et à droite avec du cuivre naturel (millepertuis), je n'utilise pas le sulfate de cuivre, toxique, je préfère essayer de trouver un moyen de récupérer le cuivre des végétaux


352

L'AULNE GLUTINEUX 2 MOIS PLUS TARD

Détail de la macération d'Aulne glutineux 2 mois plus tard. Il faut ajouter un conservateur, car le peu d'air dans le bocal suffit pour qu'il moisisse : les petits cônes qui finissent par flotter, j'ai alors ajouter 10 cl d'eau camphrée + 10 cl de macération de feuilles de neem et depuis il ne moisit plus, il faudra voir sur le très long terme, car je viens seulement de découvrir le neem en 2018. Macération d'un litre d'Aulne glutineux au long cours

Aulne glutineux + 10% de sulfate de fer : c'est un très beau colorant sur papier texturé, toutefois il n'est pas aussi couvrant que celui de la Aulne glutineux avec 10% de sulfate de fer : il faut évi- busserole qui est un noir absolu et qui est fabriter d'ajouter du sulfate d'alumine ou de l'alun qui blan- qué simplement avec de la rouille de fer, alors chissent le noir, il le grise, voir les nuanciers sur la page que l'aulne demande du sulfate de fer ci-contre en bas : il faut plutôt ajouter un liant.


"LE NOIR D'ÉCORCE" FINAL

353

Lavis d'Aulne glutineux avec 10% de sulfate de fer : il donne un magnifique gris-noir mat

Aulne glutineux sur papier flamboyant, en une couche mélangé avec 10% de sulfate de fer, en séchant il grise un peu. En laissant l'aulne macérer au long cours, puis en laissant s'évaporer 50% de l'eau, il donnera un épais macérât de brun très dense, ainsi on ajoutera moins de fer.

Aulne glutineux avec seulement 10% de sulfate de fer : en ton sur ton il est plus noir : je l'ai appliqué avec une pipette de 10 ml sur papier flamboyant

Aulne glutineux avec seulement 10% de sulfate de fer à gauche et à droite + ajout de 10% d'alun : vous avez ici la preuve flagrante du blanchiment des matières chimiques comme l'alun et l'alumine


354

LA ROSE TRÉMIÈRE SÉCHÉE

Rose trémière : les pétales noirs sont fortement accrochés à un coeur jaunâtre qu'il faut séparer en le coupant avec les doigts

Disposer les pétales noirs dans un récipient plein à l'abri de la lumière Séparer les feuilles noires du centre, blanc jaunâtre

Pétales de Rose trémière séparés des calices

Voici ~ 10 g de Rose trémière qui permettront de fabriquer environ 30 cl d'encre


LES BLEUS ET LES VIOLETS DE LA ROSE TRÉMIÈRE

355

LA ROSE TREMIÈRE La Rose trémière Alcea rosea, Passe-rose ou encore Primerose aussi appelée Rose papale ou Alcée rose, est une espèce de plantes vivaces de la famille des Malvaceae, à ne pas confondre avec la mauve sauvage, la "Sylvestris Malva" qui n’a pas de fleurs noires, mais des fleurs magentas. La Rose trémière est originaire de Chine, elle arriva en Europe par la Syrie. Actuellement (2018) on cultive, cette mauve en Pologne, c'est l'origine de celle que je me suis procurée chez Galke pour cet article. C’est une plante herbacée qui peut croître pendant 6 années, mais c’est plus généralement une fleur annuelle. Une seule plante peut produire jusqu’à 1000 fleurs, qui donneront ~ 500 g une fois sèches : de quoi fabriquer plus de 15 litres d'encre. Les fleurs sèches sont utilisées impérativement à froid, de plus les fleurs séchées dans l’ombre 1.Ici 9 g de rose tremière, pour déterminer le contiennent plus de colorant que lorsqu’elles sont séchées au soleil : les fleurs doivent être bien protévolume d'eau, un ratio de 1:30, max 1:50 gées contre l’humidité. On fait de magnifiques encres bleues entre pH 5 et 7.0, suivant le mordant utilisé, mais pure, elle donne un colorant qui démontre une teinte violette et donne une encre bleue sur papier. Les fleurs fraîches donnent d'autres teintes. Aussitôt que les fleurs de la rose trémière sont humidifiées, le colorant apparaît, c'est une fleur très généreuse, "un super colorant" qui donne de magnifiques violets (non résistant à la lumière) et toute une gamme de bleus. Il faudra bien refermer le pot pour éviter l'oxydation. Le colorant de la rose trémière est si puissant, que nous pourrions ajouter jusqu'à 500 grammes d'eau avec 10 grammes de pétales séparés de leur calice soit un ratio de 1 pour 50. Si on laisse 2.Humidifier la rose tremière de l'air au-dessus du macérât, le lendemain on le avec 100 grammes d'eau retrouve tapissé d'une fine couche de toile très fine, comme une fine toile d'araignée, de la moisissure peut-être?, sur toute la superficie des pétales, c'est assez surprenant! c'est pour cela qu'il faut ajouter un conservateur dans le macérât dès que l'on humidifie les pétales secs, 2 gouttes de lavande feront l'affaire. Selon l'eau utilisée, le pH du macérât est de 5,8 à 6,8 (bleu), à peine acide, si l'on ajoute 7% de sulfate d’aluminium le pH va grandement chuter et la teinte passera du bleu au violet, il faudra dans ce cas la rehausser une seule fois (pour éviter l'effet de solution tampon) avec un peu de carbonate de sodium, pour en faire une magnifique encre bleue, toutefois il faut savoir que la rose trémière ne nécessite pas vraiment de fixateur. Je ne conseille pas d'en faire un pigment, 3.Tasser la rose tremière car le colorant coagule, il faudra filtrer le jus aluminé afin d'humidifier toute la masse avant et après laquage le cas échéant.


356

LA ROSE TRÉMIÈRE

4.Rajouter 100 à 200 grammes d'eau et mélanger la rose tremière

5.Le Colorant de la rose tremière apparait instantanément à froid, aussitôt les feuilles humidifiées : noter sa teinte violette et bleuâtre

6.Test du macérât frais et pur sans alun sur papier aquarelle : le colorant de la rose tremière est très vif et plutôt bleu que violet à pH 5,8, l'ajout d'alumine est facultatif tellement le colorant est fortement imprégné et incrusté dans le support, ici du papier. Privilégier plutôt un liant possédant un indice de réfraction très bas comme l'albumine ou la gomme-laque blanchie et déciré pour protèger de la lumière ce colorant fragile.


LES BLEUS ET LE VIOLET DE LA ROSE TRÉMIÈRE

357

10.pH de 5,8 à 22°C du macérât 11.Conserver le macérât filtré de la rose trémière en pot plein et boupur de la rose trémière ché à l'abri de l'oxygène et de la lumière jusqu'à son utilisation et

Encre bleue-violette séchée de la rose tremière

ajouter impérativement un conservateur (camphre ou lavande), sinon au bout de 24 heures il se forme sur toute la superficie comme une toile d'araignée ultrafine, c'est assez phénoménal! je n'ai pas fais de photos, de peur de faire une allergie j'ai aussitôt tout jeté, ce doit être une espèce de moisissure qui recouvre sur 1-2 cm tout le macérât, car je n'avais pas baigné toutes les fleurs dans l'eau. Pour garder un beau bleu, le plus pur possible, l'idéal est de faire une macération froide des pétales noirs, entre 30 et 60 minutes et de filtrer aussitôt le jus coloré, car j'ai remarqué que le colorant fonce dés le lendemain, avec le même pH il donne un bleu plus foncé, preuve que la macération ne lui réussit pas, car les fleurs deviennent une sorte de purée qu'il est très difficile ensuite de séparer du liquide aqueux sinon par une fastidieuse filtration ! En traitant à froid les pétales, ne surtout pas les chauffer, je veux dire que ce n'est pas nécessaire, car en une heure, on récupère un liquide coloré d'une puissance phénoménale, une encre très colorée, que l'on pourra aussitôt mettre en pot pour éviter qu'elle ne devienne du mucilage!

Nuancier de la rose trémière à pH 2,9 à gauche ; à pH 5,8 au milieu et pH 5,4 à droite


358

PRÉPARATION DU BLEU DE LA ROSE TRÉMIÈRE

1.Verser 110 g d'eau distillée sur 5 g de pétales de rose tremière

2.Bien mélanger les pétales de rose tremière avec l'eau afin de bien tous les humidifier et régler le pH en fonction de la teinte voulue soit en ajoutant plus de pétales, soit en ajoutant plus d'eau : éviter de trop faire varier le pH par l'ajout d'acide + d'alcali, car le colorant risque de coaguler : dans ce cas, il faudra le filtrer, mais autant éviter!

3. les pétales de rose tremière sont bien trempés, il faut à présent laisser macérer à froid durant 1 heure, pas plus de 2, car les pétales sont très fragiles et ils se lient avec l'eau pour faire une espèce de gelée qu'il est ensuite très difficile de filtrer.

4. Poser un couvercle sur la macération de rose tremière puis attendre 1 heure 30, pas plus : la rose trémière est si puissante qu'elle donne très vite son colorant à froid: il suffit de filtrer au plus vite dans un récipient plein. On peut rajouter jusqu'à 5 fois son volume en eau.


LES BLEUS ET LES VIOLETS DE LA ROSE TRÉMIÈRE

359

7.pH de 3.0 du macérât après ajout d'alumine : ajouter un 5. Filtration du macérât 6.pH de 6.4 du jus de rose tremière de rose trémière pur alcali pour remonter le pH à 5,8, cependant la rose trémière n'aime pas les pH en dent de scie : elle finit par coaguler. 1h30 plus tard avant aluminage

Test du colorant frais de la rose tremière à pH 5,8

Nuancier Bleu de la rose tremière, on pourra lui ajouter 2% de sépiolite pour lui donner corps et opacité avec très peu de sulfate d'alumine. Le mieux est de conserver le colorant tel qu'il est et de l'utiliser comme colorant puissant et ne pas en faire un pigment qui va corrompre sa belle teinte


360

NUANCIERS BLEUS EN LAVIS DE LA ROSE TRÉMIÈRE Les nuanciers de rose trémière de cette page ont été passés légèrement en lavis : les pH vont de 4,8 en bas à ph 6,8 en haut. Veillez à rectifier une seule fois le macérat.


NUANCIERS BLEUS EN TON SUR TON DE LA ROSE TRÉMIÈRE Une seconde couche de colorant pur a été passée sur la première couche en lavis, vous pouvez voir avec quelle force "le ton sur ton" révèle de sublimes colorants bleus : ils seront bien plus résistants à la lumière que les jus en lavis. Ils sont parmi les bleus végétaux, les plus beaux avec l'indigo et l'hibiscus.

361


362

NUANCIER DE LA ROSE TRÉMIÈRE SELON LE MORDANT

Nuancier 3. à gauche Rose trémière alunée à 10% de pH 2,9 À droite de pH 8,7 : le bleu a viré au vert par un étrange phénomène de choc alcali-acide

Nuancier sec, du jus de rose trémière pur à pH 6.4

Nuancier de rose tremière à pH 8,7 à gauche et 6,4 à droite


L'EFFET DE "SOLUTION TAMPON" PAR L'EXEMPLE

363

Nuancier de rose trémière alunée à pH 2,9

Nuancier de rose trémière de pH 5.8 ; 6.3 et 8.9 aluné puis rectifié avec du carbonate de potassium, et pour faire descendre le pH, de l’acide citrique : voici ici un bel exemple de l’effet "de solution tampon", car malgré avoir changé le pH, la teinte reste la même : cela se produit lorsque l’on rectifie de trop nombreuses fois la solution : le macérât a été aluné il était donc à pH 3.0, rectifié avec du carbonate de potassium pour atteindre 8,9 et enfin pour faire baisser le pH j’ai ajouté de l’acide citrique par 2 fois pour atteindre pH 6,3 puis pH 5,8. Le colorant de la rose trémière est plus beau s’il est intouché, il faut plutôt régler le pH au début de la macération en utilisant une eau plutôt neutre, voire alcaline.


364

L'ORANGE DU CORÉOPSIS

Fleurs de coréopsis de montagne

1. Broyer les pétales décortiqués dans un mortier avec de l'alcool éthylique à 99% + un peu d'eau

2. Pétales broyés dans un mortier avec 40% d'alcool éthylique et 60 % d'eau

3. Filtrer le jus sur une coupelle pour vérifier sa force, sinon continuer à broyer : l'alcool accélère l'extraction et permet de prendre plus de colorant jaune et moins de vert contenu dans les feuilles, inextricablement amalgané aux pétales, car en accélérant l'ex4. Résidu du coréopsis après sa filtration traction il évite ainsi de prendre les autres colorants dont le vert.


365

LE VRAI ORANGE DU CORÉOPSIS

5. C'est un des rares véritables orange végétal un super colorant à ajouter à notre palette

6. Coréopsis filtré sur porcelaine : laisser l'alcool et l'eau s'évaporer puis ajouter un liant

LE CORÉOPSIS Coréopsis grandiflora et tinctoria Le coréopsis est de la famille des Astéracées, il est originaire d'Amérique du Nord, c'est un cousin des marguerites, une plante herbacée vivace et annuelle, dont le genre regroupe plus de 450 variétés. On cultive le coréopsis qui fleurit de mai à octobre pour ses fleurs orange, selon la variété, par exemple le coréopsis tinctoria fleurit de juin à octobre. Le Coréopsis verticillata possède des pétales magenta. Les variétés aux fleurs orange donnent facilement et rapidement un colorant orange, pur et vif de toute beauté auquel on pourra ajouter un liant transparent afin de lui conserver sa belle teinte. On peut faire remonter son pH avec un peu de carbonate de sodium qui le vivifie, mais l'alun l’améliore également.

30 ml de Jus de coréopsis pur, sans alun

pH de 6,0 du macérât pur

Nuancier de jus de coréopsis pur : on peut lui ajouter un liant après avoir laissé s'évaporer le jus < 80%


366

L'ŒILLET D'INDE

Oeillet d'Inde By Mathieudu68 via Wikimedia

Œillet d'Inde cultivars d'Égypte

Le décorticage est facultatif, toutefois on obtient un orange moins verdâtre, plus pur

Macérât d'Œillet d'Inde


L'ORANGE DE L'ŒILLET D'INDE

367 RECETTE D'OEILLET Les pétales demandent très peu de chaleur, car ils donnent généreusement leur colorant : soit on fait une infusion chaude de 15 minutes soit une décoction légère vers 65-70°C durant 15 minutes avec 20 g d'Œillet d'Inde entiers ou décorticés avec 250 ml d'eau. Après évaporation il ne restera que 200 ml de macérât orange. Ajouter 10% de sulfate d'aluminium en solution dans un peu d'eau pour faire de l'encre jaune-orange.

L'ŒILLET D'INDE

Filtration de la décoction d'Œillet d'Inde

Tagetes patula, surnommé "le safran du pauvre" appartient à une espèce de plantes herbacées de la famille des Asteraceae, originaire des régions tropicales allant du Mexique à la Bolivie. On fait un très bel orange avec les feuilles de l'oeillet d'Inde, bien que j'ai essayé de faire de l'orange avec toute la fleur et l'on obtient également un orange frais, juste un peu plus verdâtre. Porter un masque, car durant le décorticage, de nombreuses parties fines s'envolent et elles grattent beaucoup la gorge! C'est un "super colorant". Le jus des pétales d’œillet est comestible, il sert à teinter de nombreuses denrées alimentaires dont le beurre.

Nuancier d'oeillet d'Inde aluné. Il donne un jaune-orangé très vif, mais pour cela il faut aluner le macérât afin d'obtenir un colorant très puissant.


368

L'ŒILLET D'INDE

1.Macération de 5 g d'oeillet d'inde décortiqués avec 150 g d'eau distillée débutée à 16:00

Le jus est très léger 2.Il faut lester les feuilles avec un couvercle en plastique

3.Macération 45 min plus tard

4.Macération 2 heures plus tard, le colorant est identique il faut donc chauffer les fleurs


L'ORANGE DE L'ŒILLET D'INDE

5. pH de 4,5 de la Macération 3 heures 30 plus tard

7.Macération d'oeillet d'inde chauffé 8 min au micro-onde, le colorant commence à être plus opaque

369

6. Macération d'oeillet d'inde 3 heures 30 plus tard, ajouter 10 ml d'alcool et chauffer 1 min au micro-onde à 1500 watts

jus d'oeillet d'Inde filtré à présent il faut l'aluminer

Nuancier d'oeillet d'Inde aluminé à 15%


370

L'ŒILLET D'INDE : L'ALUMINAGE EN IMAGE

Le meilleur moyen de voir la conséquence d'ajout de sulfate d'alumine ou d'alun à une matière colorante est de le faire sur un papier très blanc, ici avec quelques gouttes de macérât d'oeillet d'Inde

Dès que l'on ajoute l'alumine, 2 ml à 20% dans de l'eau, le colorant commence à changer de teinte

en premier lieu, l'alumine parait avoir foncé le colorant dans la masse


L'ORANGE DE L'ŒILLET D'INDE : RÉSULTAT DE L'ALUMINAGE

371

Notez comme l'alun change le colorant, d'abord il le fonce, puis il finit par l'éclaircir

Voila le colorant dans toute sa splendeur, comme ensoleillé de l'intérieur : cela est du au changement de pH qui chute énormément d'un seul coup, ici il est à 3,0

L'alun a révélé un colorant très vif, c'est son rôle envers les végétaux, les sublimer et les vivifier, mais il a également un rôle de protection envers les agents extérieurs ainsi qu'envers la lumière

Nuancier une fois sec, d'oeillet d'Inde aluné à 20% = c'est parfait en fine couche, mais en forte épaisseur c'est trop, il faut ajouter la moitié d'alun pour faire des tons sur ton soit 6,5-7%, 10% maximum


372

LE SOUCI OFFICINAL

Le Souci officinal Calendulae officinalis L. en vrac

Le colorant orange du Souci est très facile à obtenir, car il donne généreusement son colorant, et ceci même dans l'eau froide : il suffit de laisser les pétales durant 1 à 2 heures dans 20 fois leur poids en eau froide avec 10% d'alcool, puis de filtrer le macérât pour obtenir un colorant orange clair, avec lequel on fera une encre, en lui ajoutant 10% de sulfate d'alumine ou un liant aqueux de type gomme arabique, blanc d'oeuf ou de la Klache©. Voir le DVD pour d'autre photos de macération.


373

L'ORANGE DU SOUCI DES JARDINS

LE SOUCI OFFICINAL CALENDULAE OFFICINALIS L. Dit aussi souci des jardins. C'est une plantes herbacée à fleur orange, dont la floraison commence au printemps et peut durer quasiment toute l'année. En infusion les pétales du souci donne un colorant orange très rapidement avec 10 grammes pour 20 cl d'eau distillée. Tout comme l’œillet d'Inde il est non toxique et on peut l'utiliser pour colorer les aliments, faire des encres et des peintures corporelles (voir recette).

Vérification du pH de 5,5 de la Macération de Souci après 2 heures

Macération de souci à froid, que l'on peut chauffer 3 min au micro-onde ou 15 min à 75°C : ensuite pour obtenir un jaune vif, il faut l'aluminer.

J'ai exposé ce nuancier au soleil 31 jours, après l'avoir verni avec une recette anti UV et il n'a pas bougé aux endroits vernis

Nuanciers de souci : il donne un jaune vif très lumineux aluné puis laqué, rectifié au carbonate de soude


374

LA POTENTILLA ERECTA L. RAEUSCH

Potentille dressée : cultivars de Pologne

50 g de Potentille + 20 ml d'alcool et 400 g d'eau

En premier lieu il faut laver les racines concassées de Potentille avec uniquement de l'eau froide pour ôter une partie du jaune coloré par des flavonoïdes, puis laisser macérer durant 2 jours à froid avec de l'eau et de l'alcool, enfin il faut cuire le macérât à 85°C durant plus d'une heure et 30 minutes ou 30 minutes au four à micro-onde à 1500 watts. Après 5 minutes on retire le macérât du four pour jeter l'eau du-dessus, car elle contient tous les tanins et les colorants jaunes, ensuite on remet autant d'eau que nécessaire pour recouvrir les racines ainsi que 20 ml d'alcool à 99% et l'on continu à cuire encore 15 à 20 minutes les racines qui donnent alors un rouge orangé très puissant avec une très belle teinte de bronze rouge. J'ai également essayé une recette avec les racines + de l'eau et 20 grammes de carbonate de sodium, laisser macérer durant 24 heures pour ôter les colorants jaunes surnageant, on cuit ensuite 30 minutes au micro-onde à 1500 watts. La préparation de la potentille ressemble un peu à celle de la garance avec l'alun en moins durant la cuisson, mais l'on pourrait essayer d'en ajouter 10 % durant la dernière partie de la cuisson.


LE ROUGE TANNIQUE DE LA TORMENTILLE

Macération de Potentille dressée : il faut enlever les colorants jaune par lavage à l'eau froide sinon l'encre sera plutôt jaune-orange que rouge cuivré.

Macérât N°1 de pH neutre, de tormentille à l'eau, avec cuisson durant 15 minutes au micro-onde : l'idéal est de laisser le jus s'évaporer et épaissir à l'air pendant 1 à 2 jours, il devient plus puissant ainsi.

375

LA TORMENTILLE Potentilla erecta (L.) Raeusch. Nommé également Potentille Dressée, parfois prénommée l’herbe au Diable ou l’herbe de sainte Catherine. Tormentille" vient du latin "tormentum" qui signifie "tourment" parce qu'elle possède des propriétés curatives et elle calme les maux de dents, mais elle possède de nombreuses autres propriétés médicinales. [36]. La Tormentille est une plante herbacée vivace de la famille des Rosacées très présente dans les pays du nord. Par association avec l’agriculture, tout comme le coquelicot, elle a conquis d’autres contrées que les marais et les tourbières où on la trouvait à l'origine. Son rhizome contient plus de tanins que l'écorce du chêne soit entre 14 et 21 %. Ses racines servaient le tannage du cuir ainsi que pour sa teinture en rouge. On fait une encre rouge avec ses racines, après divers traitements que je vais vous expliquer ici et que j'ai trouvés par l'expérimentation, bien que nous ayons à faire ici plus à un rouge tannique (orangé) qu'à un vrai rouge vif! d'ailleurs on utilisait la tormentille pour teinter le vin rouge. C'est "un super colorant" qui a sa place sur la palette du peintre. Il ne nécessite pas obligatoirement de fixateur.

Macérât N°2 de tormentille 24 heures à l'eau froide alcaline : il est plus rouge. Je l'ai ensuite lavé 2 fois à l'eau froide et enfin cuit plus de 20 min


376

LA CUISSON À L'ÉTUVÉE DE LA TORMENTILLE Macérât de tormentille au sortir du four micro-onde : toujours mettre un plastique lors de la cuisson, ainsi la vapeur divise plus rapidement les végétaux

Macérât de tormentille au sortir du four à micro-onde : mettre une bassine sur le contenant pour conserver la chaleur, ainsi le colorant continue de s'infuser, car les racines de potentille demande beaucoup de chaleur pour donner du rouge

Disposer une bassine sur le récipient pour conserver la chaleur, ainsi le macérât continue de cuire durant plus de 4 heures ; 8 heures plus tard il est encore tiède. Cela fait longtemps que j’utilise la chaleur passive pour tout, même la cuisine, ainsi je cuit des pâtes avec 4 minutes d'électricité sur plaque électrique, j'éteins le courant et je laisse cuire tout seul le reste du temps, non par économie, mais pendant ce temps je peux faire autre chose ;-)


LA CUISSON DE LA TORMENTILLE

377

Tormentille mise en flacon de 90 ml

Tormentille en lavis : fin de cuisson filtrez et mettre le colorant en pot

Test de tormentille sur céramique : cela donne un film résistant à l'abrasion même sans alun

On peut remettre de l'eau sur les racines elles donneront encore du colorant, car la potentille est un végétal très généreux, mais il demande du temps pour donner son colorant

Nuancier de tormentille en lavis après une longue cuisson de plus de 30 min au micro-onde : on obtient de magnifiques tons cuivrés en ton sur ton qui dénote un caractère satiné ou rosé en lavis


378

NUANCIER DE LA POTENTILLA ERECTA L. RAEUSCH

Avant cuisson

Après cuisson

Nuanciers de tormentille sur papier bristol en 110g/m2 : de gauche à droite et de haut en bas selon le degré de purification à l'eau froide du macérât en ôtant le jaune à l'eau froide, puis en cuisant le tout


NUANCIER DE ROUGE TANNIQUE DE LA TORMENTILLE

379

Nuanciers de tormentille avec le macérât N°1 en épaisse couche (ton sur ton humide = 1 seule couche)

Nuancier du macérât N°1 à gauche et du N°2 à droite, au milieu après lavage 2 fois à l'eau froide puis ajout d'acide tartrique et cuisson 30 min au micro-onde, le film brille, il est satiné.


380

FLEURS DE MAGNOLIA

1.Magnolia Michela alba décortiqué

3.Peser environ 10 grammes de magnolia

2.Queues de Magnolia ôtées, à jeter

4.Verser environ 100 g d'eau distillée sur le magnolia

7.Secouer le flacon de magnolia

6.Chauffer à 1500 watts durant 2 minutes

5.Bien amalgamer le magnolia et l'eau 8.Laisser macérer le magnolia 24 heures, car il donne difficilement son colorant.


FLEURS DE MAGNOLIA ENTIÈRES

Le magnolia donne difficilement son colorant orange, nous allons aider l'extraction avec 5 g d'acide tartrique natupH de 5.0 après l'infusion rel, puis laisser macérer 24 heures, ensuite écraser le mélange et enfin cuire 5X3 minutes.

381

FLEURS DE MAGNOLIA DE CHINE Michelia alba C'est une plante ligneuse de la famille des Magnoliacées. Le genre Michelia de la famille des Magnoliaceae comprend environ 50 espèces d'arbres et d'arbustes originaires d'Asie du Sud-Est, de l’Inde, du Sri Lanka et de la Chine. Michelia alba, Michelia champaca, Michelia nilagrica et Michelia Montana sont des espèces du genre Michelia. L'espèce Michelia alba D.C de la famille des Magnoliaceae et du genre Michelia est une plante médicinale importante dans les systèmes de médecines indigènes. En premier il faut décortiquer les fleurs sèches pour ôter les parties blanches et grises : les queues, ensuite il faut chauffer 2 minutes à 1500 watts au micro-onde ou 1 heure sur plaque électrique à 75°C, ensuite ajouter 5 grammes d'acide tartrique et laisser macérer durant au moins 24 heures ; il faudra écraser les fleurs avec un pilon pour extraire le colorant au maximum. La macération de fleur de magnolia dénote une fragrance très particulière, non désagréable.

9.Écraser les fleurs de magnolia avec un pilon dans un 10.Le magnolia cuit donne des lamelles : mortier puis cuire une seconde fois au four à micro-onde ici le jus a été filtré : ajouter 10% d'alumine 5 minutes, car le magnolia a du mal à donner son colorant pour faire une très belle encre orange

11.Jus de magnolia pur, sur papier aquarelle à gauche À droite : nuancier aluminé avec 10% de sulfate d'alumine


382

LES BAIES DE L'ÉGLANTIER

2.fin de la macération d'églantier : il donne un épais macérât à la longue 1.Faire macérer les baies d'églantier 24 heures puis faire cuire 5 X 3 minutes et écraser les baies avec un pilon

Églantier Rosa canina

3.Vérification de la force du macérât 4.Filtration du macérât

5.Bien frotter l'étamine pour recueillir le jus épais

6.Ajouter 10% de sulfate d'alumine dans le macérât Jus d'églantier pur sur céramique

Test 1 du jus non aluné d'églantier

7.Test 2 du Jus d'églantier aluné sur papier aquarelle


L'ORANGE DES BAIES DE L'ÉGLANTIER

383

8.Ajout d'alun au colorant d'églantier à même le papier pour vérifier le changement de teinte ROSA CANINA

Le Rosier des chiens, le Rosier des haies ou l'Églantier des chiens. C'est une espèce d'arbrisseaux épineux de la famille des rosacées, très commun dans les régions tempérées de l'Europe, l'Asie et l'Afrique. L'églantier donne difficilement son colorant et seulement après cuisson au four à micro-onde durant 15 minutes, veiller à bien écraser ses baies en purée, filtrer puis aluner avec 12% de sulfate d'alumine. L'églantier donne un jus très épais qui possède 9.Étaler le jus d'églantier et faire ton sur ton dans un une teinte très chaude d'orange, très subtil. angle pour voir la puissance en ton plein

Orange d'églantier lié avec de la Klache N°2


384

LE BLEUET

Bleuets entiers

1.Séparation du bleuet des autres parties blanches qu'il faut ôter en les coupant avec l'ongle ou un ciseau : mieux on sépare les parties de pétales bleus, plus le colorant sera pur et bien bleu ensuite Disposer les parties bleues dans un pot à coté.

Préparation des pétales de bleuet à partir de fleurs séchées entières


385

EXTRACTION DU BLEU À FROID

2.Verser 50 ml d'alcool éthylique et 20 ml d'eau distillée sur les bleuets

3.il faut bien broyer les bleuets avec l'alcool

4.Bien insister sur le broyage du bleuet, c'est ainsi qu'on extraie le bleu le plus pur LE BLEUET

5.Le colorant des bleuets commence à teinter l'eau 6.Disposer un couvercle sur les bleuets et noter l'heure, il faut compter environ 2 heures et 45 minutes, pas plus, pour extraire le bleu le plus beau, à l'eau et à l'alcool : on fera s'évaporer ce dernier ensuite à la toute fin.

Centaurea cyanus Le Bleuet est une plante herbacée de la famille des Astéracées. On le prépare en séparant bien les pétales bleus des autres parties puis en broyant au mortier les pétales bleus avec de l'eau et 50% d'alcool, ensuite on laisse macérer 2 heures et 45 minutes. Le bleuet donne un bleu léger, s'il n'est pas séparé des autres parties blanches. Il est très beau si on lui ajoute 10% d'alun puis qu'on le rectifie avec du carbonate de sodium pour arriver à pH 5,6-5,8 environ : le bleu est difficile à obtenir si l'on ne décortique pas les pétales bleus, de plus il faut un pH très précis sinon il vire au vert ou au violet et même au jaune s'il est trop alcalin. Le bleuet ne supporte pas une macération trop longue.


386

LE BLEUET

7.Test du colorant pur du bleuet sur papier

8.Notez l'heure du début de la macération

9.On vérifie le colorant en faisant un nuancier pur sans alun ni liant dans un premier temps 10.Test du bleuet pour vérifier la force du colorant

11. 2h45 plus tard le colorant du bleuet est prêt à froid

12.Rajouter 10 cl d'eau, car le colorant est très puissant


EXTRACTION DU BLEU À FROID

13.Broyer le macérât du bleuet une dernière fois avec l'eau que l'on vient d'ajouter

387

14.Macérat du bleuet avant filtration Vous pouvez noter que les fleurs sont restés bleues

15.Filtrer à fond le colorant du bleuet dans un flacon propre


388

LE BLEUET À FROID À L'EAU ET À L'ALCOOL

pH 5,8

16.Colorant du bleuet pur en flacon prêt à être utilisé, il suffit de laisser s'évaporer tout l'alcool et une partie de l'eau (<80% ) pour récupérer un succédané très puissant, ici il est dilué à 1000%.

17.Première couche sur papier aquarelle de bleuet frais à pH 5,8


389

BLEUET PURISSIME À DIVERS pH

18.Deuxième couche de Bleuet provenant du flacon à gauche = ton sur ton sec à pH 5,8

19.Nuancier avec 10 ml de Bleuet + 1 ml d'alun = pH 3,7

+ alumine

PH 4,0 après ajout d'alumine

+ carbonate de soude

30 ml de Bleuet laqué avec 3 ml d'alumine à 10% + 1 ml de carbonate de sodium à 10% = bleu à pH 8.1 en cours de sédimentation


390

EXTRACTION DU BLEUET EN VRAC

500 g de Bleuet en vrac de chez Galke 1.on étale sur une feuille foncée et sur 1 cm d'épaisseur, les pétales en vrac puis l'on ôte avec une pince, un maximum d’éléments autres que bleus : c'est long, mais cela en vaut la peine pour obtenir un très beau bleu.

2.Bleuet en vrac non décortiqué, parmi lequel il y a de nombreuses parties blanches et jaunes qui seront très longue à ôter. C'est plus facile avec la version de fleurs entières. On obtient d'autres teintes, plus vertes ou plus jaunes si l'on n'enlève pas toutes les parties autres que le bleu! je l'ai bien trié ici à droite, de ce fait, le bleu final est beau! il faut absolument trier les pétales, ce n'est pas si long, pour faire 100 ml d'encre il faut compter 15 minutes de triage et de séparation.

4.ajouter 20 cl d'eau sur les bleuets en vrac

3.Disposer 50 g de bleuet triés, dans un grand mortier, puis baignez-les avec 20 cl d'alcool

5.broyer fortement le bleuet durant 5 minutes pour aider l'extraction

6.le bleuet est à présent broyé, il faut le laisser macérer < 3 heures


EXTRACTION DU BLEUET EN VRAC

7.Noter l'heure à laquelle la macération a commencé

391

8.Disposer un couvercle sur le mortier

9.le bleuet est à présent prêt ~3 heures plus tard à 19:07

11.Filtration du bleuet en vrac

10.Utiliser une grande pipette pour vérifier le colorant : vous trouverez les pipettes de 10 ml ici : http://bit.ly/pipetteverre

12.laisser évaporer le macérât à hauteur de 80%

13.Bleuet en vrac laqué puis lié avec de la Klache N°2. pH final 6,3

10 ml de Bleuet + 1 ml d'alun + 1ml de carbonate de sodium + liant = 2 ml de Klache N°2


392

LE BLEUET ENTIER NON DÉCORTIQUÉ

1.Macération de bleuet à l'eau distillée et sans l'alcool durant 3 heures 2.Macération longue auquel il faut ajouter de l'alun et un alcali pour monter vers pH 5-5,8 qui donne du bleu léger si l'on ne sépare pas les pétales bleus du reste.

3.Macérât de bleuet non décortiqué et chauffé

4.Bleuet aluné et rectifié avec du carbonate de sodium. Pour être bleu le macérât doit rester entre pH 5,6 et 6,2

Nuancier de bleuet à ph idéal de 5,6-5,8 : à l'eau, pour donner du bleu


LE BLEUET NON DÉCORTIQUÉ ALUNÉ

393

Bleuet aluné et rectifié de pH 4,9 auquel il faut ajouter de l'alcali sinon il reste violet. Vous l'aurez compris, le bleuet ne donne pas facilement son bleu, il faut le décortiqué et le séparer pour ne garder que les pétales bleus, il faut ensuite le broyer fortement au mortier avec de l'alcool et de l'eau : c'était pour vous montrer que si la méthode utilisé n'est pas adéquate, le colorant de base ne peut être extrait et obtenu, car il y a en son sein d'autres colorants que celui de base, des jaunes et des verts, c'est pour cela qu'il faut être très méticuleux, c'est-à-dire qu'il ne faut prendre que la partie du végétal qui contient le colorant en évitant les autres parties de différentes couleurs. Le bleu du bleuet s'il n'est pas décortiqué est instable et il devient jaune à pH alcalin sans alcool. Par contre il donne naturellement un très joli violet clair avec de l'alcool (qu'il n'aime pas si on acidifie ou si on alcalinise le macérât ensuite, car il rend le colorant très réactif) à ph 9,3 il donne un vert pomme très frais avec de l'alun et du carbonate de sodium. J'ai fait une version uniquement avec de l'alcool à chaud, on obtient un macérât bleue qu'il faut traiter ensuite par évaporation avec ajout d'un peu d'eau.

Divers pH du bleuet, diverses teintes : au delà de pH 10 le bleuet devient jaune! au dessous il est vert


394

LA LUZERNE

1 Kg de luzerne en poudre

1.Peser 20 grammes de luzerne

3. Amalgamer l'eau et la luzerne

5 Disposer un film étirable sur le récipient pour la cuisson au micro-onde 4 X 3 min

2.Ajouter 200 g d'eau + 20 ml d'alcool à 99%

4. Mélanger la luzerne et l'eau avec une grande brosse

6. Comme la luzerne est ultra fine elle demande plus de cuisson que si elle est fraîche et entière, à ce stade on peut ajouter 10% d'alun


LA LUZERNE

395

7.Test de luzerne filtrée, pure à gauche, cuite et alunée au milieu et laquée à droite : vous constatez que nous n'obtenons pas avec l'eau, le vrai colorant vert contenu dans le végétal, nous allons devoir le traiter et le broyer à l'alcool et au mortier dans les pages suivantes. LA LUZERNE

Medicago sativa L. La luzerne cultivée est la reine des plantes fourragères aussi appelée grand trèfle ou foin de Bourgogne. C'est une plante herbacée de la famille des fabacées, très productive et très résistante à la sécheresse. La luzerne est très riche en protéines, en vitamines et en sels minéraux. On fait de la chlorophylle avec cette plante par extraction alcoolique. Celle que j'ai obtenue se présente en une très fine poudre de 8. lorsque le film se bombe, la cuisson doit être teinte terre verte. Je l'ai fait cuire au four à arrêtée, on la reprends 5 min plus tard 2 X 3 min micro-onde durant 10 minutes puis je l'ai filtrée et enfin alunée et rectifiée au carbonate de potassium pour en faire une encre épaisse. Je m'attendais à un vert plus soutenu, je l'ai donc cuite un peu plus longtemps, mais avec 20% d'alcool cette foisci, le plus difficile étant sa filtration, car le macérât reste épais et laisse des traces lorsque l'on peint. J'ai également confectionné une version à l'alcool afin de réaliser une encre plus fine et effectivement on obtient une encre pure en ajoutant à la fin de la cuisson un peu d'eau distillée et très peu d'alun ; il est possible pour la foncer de lui ajouter un peu de fer naturel, on pourra également lui ajouter un peu de cuivre pour lui donner des nuances de verts plus frais, mais je vais vous montrer dans les pages suivantes comment récu9.Luzerne en poudre cuite, filtrée et laquée : pérer le colorant d'un végétal en poudre. il est préférable de la traiter à l'alcool à froid


396

COMMENT RÉCUPÉRER LE COLORANT D'UN VÉGÉTAL EN POUDRE EXTRA-FINE

1 Kg de luzerne en poudre

Luzerne Régler le four micro-onde sur 1500 Millepertuis et reine des prés en poudre ex- en poudre tra fine parfois on ne trouve pas autre chose dans l'eau watts pour cuire le végétal 4 X 3 minutes

Nuancier de luzerne alunée : comme vous pouver le voir la teinte n'est pas assez verte, nous allons la traiter à l'alcool, car la finesse de la poudre empèche de récupérer un vert pur à cause des fines impuretés mélangées au végétal, en fait tout est mélangé, il faut séparer le colorant du reste, brun

1.Filtration extra fine du macérât de luzerne après cuisson


COMMENT RÉCUPÉRER LE COLORANT D'UN VÉGÉTAL EN POUDRE EXTRA-FINE

397

Sédiment de luzerne, ici elle est bien verte, il faut la traiter à l'alcool

2.Macérât de luzerne filtré fin : Il faut ôter l'eau surnageante et la jeter puis traiter le sédiment avec de l'alcool, mais celui de gauche est plus vert, c'est pourquoi il faut plutôt privilégier les plantes en morceaux hachés ou entières, que de la poudre extra fine.

3.Matériel et végétaux en poudre extra fine, je n'ai pas trouvé autre chose cette fois-ci que des végétaux en une poudre très fine : évitez si vous le pouvez ces poudres, elles sont plus ardues à traiter, le colorant se fait prier.

Eau du végétal qu'il faut jeter


398

COMMENT RÉCUPÉRER LE COLORANT D'UN VÉGÉTAL EN POUDRE EXTRA-FINE

4.Verser le végétal purifié dans un mortier

5.Ajouter 80% d'alcool sur le végétal

6.Bien insister sur le broyage extra fin du végétal à l'alcool cela permet d'en extraire les colorants

7.Laisser l'alcool agir 1-2 heures : le colorant va finir par surnager : on le récupère par filtration

8.Le végétal mélangé avec l'alcool doit être filtrer

9.Filtrer le végétal broyé avec l'alcool à l'aide d'un filtre du genre de ceux pour le café

10.Luzerne à l'alcool à droite: pour obtenir une teinte vive il faut laisser l'alcool s'évaporer ; L'idéal serait d'extraire par pression avec l'alcool, avec une seringue et un bout de coton au bout dans le corps


COMMENT RÉCUPÉRER LE COLORANT D'UN VÉGÉTAL EN POUDRE EXTRA-FINE

A.Millepertuis extra fin extrait à l'alcool et à l'eau

1.Test sur papier d'Ortie broyée et extraite à l'alcool

399

B.Le Millepertuis extra fin en poudre (de teinte brune) a été extrait à l'alcool et à l'eau

2.Ortie broyée et extraite à l'alcool, laissée macérer 3 à 6 heures pas plus, enfin, laisser s'évaporer l'alcool puis l'eau à hauteur de 80%

3.Nuancier d'Ortie à l'alcool : il faut laisser l'alcool s'évaporer sinon l'encre sera très claire, l'alcool ne sert qu'à l’extraction, ensuite on le remplace par un liant fait d'eau et de gomme de cerisier ou d’acacia et d'albumine. La klache N°1 et N°2 sont de bons liants à colorant. Faire ton sur ton pour une peinture plus vive, ici je l'ai passé à l'alcool en lavis : voir l'article sur les godets d'ortie à Ortie.


400

LA BUSSEROLE

Au début la Busserole flotte : ceci est valable avec tous les végétaux

Feuilles de busserole coupées Arctostaphylos uva-ursi dite raisin-d'ours de chez Galke

RECETTE DE BUSSEROLE 1.Faire macérer 10 g de busserole avec 100 g d'eau ou 50 g pour 500 g d'eau distillée, enfin cuire 2 X 3 minutes au four à micro-onde et laisser macérer 7 jours coupe ouverte jusqu'à ce que le végétal se retrouve au fond du pot, il coule, enfin attendre la première moisissure. J'ai tendance à chauffer moins que plus, car l'on peut toujours continuer à cuire le macérât, mais pas le contraire. Voir le DVD pour d'autres photos.

2.Lorsque la busserole ne flotte plus, le macérât est prêt à être cuit, cela demande environ 7 jours, mais il donne déjà un jus bien jaune : on peut le cuire au four à micro-ondes 3X3 minutes pour faire du noir : j'ai remarqué que le noir est moins violet si l'on fait moisir le macérât, car les tanins s'infusent plus avec les enzymes produites par la moisissure, on dit qu'ils s’hydrolysent.

3.Filtration : ici pour tester la busserole que je ne connaissais pas, j’ai fait macérer 10 g et j’ai filtré uniquement 30 ml, ainsi, si le végétal ne tient pas ses promesses on en gâche pas : c’est idéal pour savoir si un végétal donne un colorant intéressant : faites une macération de 10 g de végétal la première fois.


LA BUSSEROLE

401

5.Faire un test sur papier avec le jus de busserole pur

Dés que l'on ajoute 2 ml de rouille, le jaune se transforme comme par magie en brun, puis enfin en noir selon la dose de fer ajouté. Il suffit de rectifier avec 2 ml de carbonate de sodium pour obtenir une encre noire de pH neutre 7,0.

6. J'ai mélangé 25 ml de busserole avec 2 ml de fer naturel dit acétate de fer pour faire un noir très puissant : voir page suivante......

FEUILLES DE BUSSEROLE Arctostaphylos uva-ursi Arctostaphyle raisin-d'ours ou Busserole est une espèce de sous-arbrisseau de la famille des Éricacées qui mesure 15 à 30 cm et qui porte des fruits rouges semblable à ceux de l'airelle rouge. [38] Elle fleurie d'avril à mai. La busserole est riche en tanin, c'est pour cela qu'elle donne du noir avec le fer naturel. Dans la littérature et pour la teinture, il est dit qu'elle donne du vert olive à noir avec le cuivre!, du vert avec de l'alun ; du gris-vert avec le sulfate de fer. J'ai obtenue avec ses feuilles coupées en décoction et avec un peu d'alun, très facilement le jaune le plus acide. J'ai également testé le macérat non aluné avec du fer naturel (rouille) et aussi aluné + fer, la version non alunée donne un noir d'une profondeur incroyable, à tel point que l'appareil photo a du mal à le photographier. Il faudra regarder le DVD pour voir la profondeur de sa teinte d'un noir absolu qui permet de faire de très beaux aplats de noir en une couche en ton sur ton.


402

LE NOIR DE BUSSEROLE EN ACTION AVEC DU FER NATUREL

1.Macérat pur de busserole versé sur papier blanc

2.Ajout de quelques gouttes de rouille sur le macérât

3.le jaune se change d'abord en brun : notez les 2 gouttes toutes seules en haut.../...

5.En mélangeant le noir va apparaitre, .../...

.../... 6. Mais il faut ajouter suffisamment de rouille -sinon le colorant reste gris-vert- afin de tout convertir en noir, ainsi c'est la dose de fer qui détermine la teinte finale.

4. de brun, les 2 gouttes se changent en noir comme par magie, la magie de la chimie des tanins + du fer Bien mélanger durant 20 secondes la busserole et l'acétate de fer (rouille) avec un pinceau, puis laisser se stabiliser 2 minutes : si vous voyez de tout petits grains, refiltrer au travers d'un bas en soie. Il est à noter que la moisissure de la busserole forme un épais film plastique de teinte grise qui devient noir : elle donne même après 3 semaines, naturellement, un peu de noir de fumée en poudre, ce n'est pas un hasard. Voir sur la page de droite, en bas, le noir de busserole passé en une unique couche sur papier extra blanc. Ici le colorant est nature, en général, je n'ai pas ajouté de liant dans les colorants de ce livre pour vous les montrer nature (sauf les godets), car il faut savoir : malgré le fait indéniable que le liant améliore les propriétés physiques et mécaniques des colorants, il n'y en a pas besoin avec certaines matières colorantes naturelles sur papier et sur toile, dans 95% des cas, tout juste à la rigueur du fiel de boeuf, car celles-ci teintent profondément les supports sur lesquels on les imprime, on les nomme alors des teintes directes, surtout "les super colorants". Ensuite ce sera à vous de choisir si vous voulez donner des propriétés mécaniques pour une longévité accrue, dans ce cas vous devrez ajouter un liant aux colorants, bien que le fer ici joue le rôle du liant, on ne le voit pas à l'oeil nu, mais le fer s'accroche intimement au support. Choisissez des liants le plus transparent possible : albumine, klache©, gomme-laque blanchie et décirée, paraloid, laropal, plexigum, etc.


L'ENCRE NOIRE ABSOLUE DE BUSSEROLE Pour fabriquer ce noir, il faut simplement ajouter au macérât 8% de fer naturel, de l'acétate de fer, de la rouille en solution avec un peu d'eau fera l'affaire et ne surtout pas l'aluner, car l'alun grise le noir, il le blanchit. L'avantage de la busserole est qu'elle donne une matière très résistante une fois sèche, non pulvérulente, mais je préconise de la lier avec de la klache ou avec du blanc d'oeuf + colle de parchemin.

403

Oubliez tous les autres noirs végétaux, voici un Noir Absolu : il est d'une teinte exceptionnellement profonde et très couvrante, épaisse, légèrement sirupeuse : essayer, vous ne serez pas déçu. Il faut en faire peu à la fois.

Noir de busserole en une couche sur papier aquarelle flamboyant. Ce noir est si puissant qu'il absorbe toute la lumière, j'ai eu beaucoup de mal à le photographier : avec un liant comme du paraloid ou du plexigum il donnera de magnifiques aplats d'un noir hyper profond, satiné à brillant.

Si les tanins de la busserole ne sont pas hydrolysés, l'encre sera à nuance violette : dans ce cas, ajouter + de fer et récupèrer le sédiment au bout de 15 jours = noir absolu.

Nuancier de noir de busserole sur papier aquarelle Flamboyant, ici il est sec : cela donne un noir plein, mat (le noir de tanin pur est brillant en comparaison), très profond et épais, très agréable à utiliser au pinceau et à la plume : il garde sa force même lorsqu'il est sec, il est inchangé. C'est très rare un noir aussi couvrant dans le monde végétal et surtout aussi facilement = macérât + fer, même le noir d'écorce de l'aulne glutineux n'est pas aussi couvrant, bien qu'il soit très fort lui aussi. Il faut idéalement laisser moisir le macérât avec le végétal, sinon l'encre est à tendance violette, en fait il faut développer, hydrolyser tous les tanins. Voici un autre "super colorant" à ajouter à notre palette ;-). Pour information je n'ai pas retouché la photo, je l'ai juste détourée.


404

LA GENTIANE ASCLEPIADE Gentiane asclepiade du jardin de Colette Damour : elle a un grand jardin en montagne à 1000 mètres, avec de nombreuses variétés de fleurs et de plantes dont cette gentiane, de l'hibiscus siriacus, du Pelargonium, du delphinium beaucoup plus beau que certains cultivars, car ils sont triés. Quelques végétaux de ce livre viennent de son jardin.

Parties de bonne Gentiane en bleues et celles à enlever en jaune

Parties de Gentiane bleues

1.Gentiane bleue décortiquée

Parties de Gentiane bleues Gentiane fraîche des montagnes, des alpes carniques. Les fleurs de la gentiane sont très dures à séparer une fois qu'elles sont cueillies, c'est pourquoi il ne faut prendre sur place que les parties de fleurs bleues afin d'en faire un colorant, le profane a parfois du mal à comprendre cela, mais c'est la moitié du travail que de bien savoir récolter, cela détermine plus tard la teinte du colorant selon la partie cueillie : il ne faut prendre sur place, que la partie du colorant qui nous intéresse sinon comme vous pouvez le voir sur la page suivante, le colorant est en partie jaune, parce que les fleurs n'ont pas été cueillies seules, mais avec leur base jaune qu'il était ensuite impossible de séparer des pétales bleus inextricablement fusionnés avec les fleurs.


LA GENTIANE

2.Gentiane + alcool

3.Secouer l'alcool et la Gentiane bleue pour l'humecter, puis bien écraser les pétales avec un morceau de bois ou un pilon afin d'activer la macération pour en extraire le colorant

405

LES FLEURS DE GENTIANE Gentiana asclepiadea L. La gentiane asclépiade ou gentiane à feuilles d'asclépiade est une plante herbacée vivace de la famille des Gentianacées. C'est une plante que l'on trouve principalement à la montagne. Elle possède de petites fleurs tubulaires qui apparaissent de mai à juin. Les fleurs de la gentiane permettent d'obtenir un bleu avec de l'alcool, bien que j'en avais très peu, j'ai également obtenu un très beau jaune, car les queues contiennent un colorant jaune très puissant, très présent, d'une teinte de jaune vraiment unique et très colorant. Lorsque les pétales sèchent, parfois ils deviennent jaunes, mais les autres pétales qui restent bleus donnent un colorant très subtil de nuance bleu vert.

Nuancier de gentiane bleue à l'alcool il faut faire ton sur ton pour obtenir un bleu plus franc


406

LA GENTIANE ASCLEPIADE

Jus de gentiane filtré

Jus de gentiane filtré

Jus de Gentiane l'alcool s'étant évaporé

Jus de gentiane filtré et aluminé : nuancier au fond. Dés que l'on alune le colorant il devient gris, c'est l'acidité qui déclenche cela à pH 3,1, en remontant le pH à 6,3 avec du carbonate de sodium, la gentiane devient verte, ainsi le bleu est plus facilement obtenu à l'alcool!


LA GENTIANE JAUNE

407

Gentiane alunée à 10% à pH 3,1, remontée à pH 6,3 avec du carbonate de sodium : ainsi à l'eau, elle donne du vert qui permet de remplacer celui de l'iris

Gentiane fraîche des montagnes à l'eau et à l'alun, voici l'état du colorant si les pétales ne sont pas séparées du coeur jaune, parce qu'en séchant ils se referment sur eux-même et on ne peut plus les désolidariser si aisément, de ce fait, le colorant jaune s'infuse avec le bleu, il le contamine.

Nuancier jaune de gentiane alunée


408

L'AIGREMOINE EUPATOIRE

Aigremoine Eupatoire fraîche

1.Peser 2 X 12 g d'Aigremoine

Feuilles sèches d'Aigremoine Eupatoire, 1 mois plus tard Elles proviennent de montagne du jardin de Colette Damour

2.ajouter 300 g d'eau

3.Écraser l'eupatoire pour imbiber toutes les feuilles


L'AIGREMOINE EUPATOIRE

4.Écraser l'aigremoine avec une molette en verre pour l'imbiber totalement

5.pH 6.0 de l'eupatoire

8. la cuisson de l'aigremoine 4 X 3 minutes au micro-onde est achevée ou 1 heure à 75°C sur plaque électrique.

9.Colorant de l'aigremoine eupatoire

409

6.Elle donne rapide- 7.laisser macérer 6 heures ment son colorant puis cuire 4 X 3 min au micro-onde ou 1 heure à 75°C

L'AIGREMOINE EUPATOIRE Agrimonia eupatoria L. Les eupatoires du genre Agrimonia et de l'espèce Aigremoine Eupatorium sont des plantes vivaces et communes, de la famille des rosacées. Très bel article sur : http:// www.lechantdeslimaces.fr/2018/03/laigremoine-eupatoire-agrimonia.html Elle possède de nombreux autres noms, dont Agrimoine, Eupatoire des Anciens, francormier, Herbe de saint Guillaume, Herbe de sainte Madeleine, Soubeirette, Thé des bois, Thé du Nord, Toute-bonne, Véteresque. C'est une Plante de 30-60 cm, dressée et velue-hérissée, à souche épaisse qui fleurit de fleurs jaunes en grappes allongées de juin à septembre. L'Aigremoine Eupatoire est astringente et riche en tanin. Toute la plante est comestible, on utilise les feuilles et les fleurs également pour faire du thé légèrement citronné. Elle possède des propriétés médicinales antibactériennes, antivirales, antitumorales, analgésiques, antioxydantes, hépatoprotectrices, etc.. Après la préparation de la macération de feuilles fraichement séchées, elle donne très rapidement des colorants de teinte jaune qui s'assombrissent après cuisson pour devenir ocre jaune foncé. En alunant le macérât on rehausse la teinte jaune, et en ajoutant du fer on réalise un brun noir.


410

L'AIGREMOINE EUPATOIRE 10.Ajouter 10% de sulfate d'alumine en solution dans de l'eau distillée, dans le jus de l'aigremoine eupatoire

11.Test du jus de l'aigremoine eupatoire sur papier

12.Rajout dans le frais de jus d'aigremoine eupatoire alunée ton sur ton


L'AIGREMOINE EUPATOIRE

411

13.Test sur papier en ton sur ton du jus d'aigremoine eupatoire aluné

14.Nuancier d'aigremoine eupatoire sec ci-dessous

Nuancier d'aigremoine eupatoire en ton sur ton : elle donne un très beau jaune griotte. L'aigremoine donne avec l'alun un film d'une résistance incroyable : en peignant ce nuancier, du jus aluné a coulé sous le papier pour aller sécher sur la céramique qui se trouvait en dessous, en séchant cela a donné un film que je n'arrivais pas à ôter avec une lingette humide, j'ai du recourir à un couteau pour gratter le film, c'est pour cela que je vous présente cette plante, car c'est assez remarquable pour être noté ici, ainsi si vous voulez utiliser un colorant très solide l'aigremoine eupatoire est un excellent choix, de plus elle donne un très beau jaune griotte, très lumineux en plus du noir avec 1% de fer naturel, de la rouille.


412

CONCLUSION

Après 8 mois d’expérimentations de plus de 90 végétaux, j’ai réussi à ressortir quelques règles et généralités utiles que je vous livre ici. L’ordre dans lequel je parle des végétaux est l’ordre dans lequel je l’es ai expérimentés, j’ai naturellement suivi cet ordre dans le livre à part pour l'indigo, c’est pour cela qu’il n’y a pas de logique de classement : par exemple, je ne peux pas vous parler en début de livre, d'une astuce que je ne découvre qu'à la page 250, ceci afin de conserver une certaine linéarité. Cette année 2018, fut très riche en trouvailles de toutes sortes, car les végétaux sont une source d’inspiration incroyable, il n’y a pas que l’aspect coloration, on s’aperçoit que certaines plantes ont des vertus thérapeutiques, comme l’hibiscus, contre l’hypertension et coupe soif, elles servent pour de nombreuses choses, aussi bien sanitaires (hygiène) que sur le plan de la santé, du confort et du bien-être, mais certaines sont également toxiques ! [27] c’est au cas par cas, on ne peut pas généraliser les propriétés des plantes à l’intérieur d’une même famille, et c’est pourquoi je vous conseille de toujours connaitre le nom exact en latin de la plante que vous trouverez et utiliserez, sinon vous risquer de graves déconvenues en prenant une plante pour une autre : dans le doute demandez à un pharmacien ou à un herboriste et vous saurez quelle plante vous avez entre les mains, c’est la même chose que pour les champignons qui donnent également des colorants. Les végétaux frais ne donnent pas toujours les mêmes teintes que les végétaux séchés! L’obtention d’un colorant est en somme très simple : il suffit de faire macérer le végétal avec de l’eau si possible distillée, l’eau de pluie est souvent acideselon où vous habité, l’eau du robinet est alcaline, le mieux sera de la tester avec un pHmètre électronique, les bandelettes sont trop approximatives, et elles se périment très vite. Pour l'extraction des fleurs, souvent il faut leur ajouter de l'alcool, ensuite il faut attendre un peu que le colorant s’infuse sinon le faire directement au four à micro-onde, on laissera agir la macération après cuisson de 3 X 3 minutes à 1500 watts. Parfois il faut aider les végétaux avec des acides ou des alcalis, c’est surtout valable avec les écorces, le bois, les racines et la cochenille. Les végétaux frais donnent rapidement leur colorant avec un

peu d’eau et d’alcool, comme pour les fleurs que l’on traite à froid avec un broyage au mortier. J’utilise aussi le système enzymatique de la moisissure pour aider l’extraction, cela développe des enzymes qui vont permettre d’extraire le colorant tout naturellement ; cela oxyde également les principes colorants, les rendant ainsi plus stables par la suite : par exemple avec le nerprun, il est primordial de le faire moisir pour obtenir un vert de vessie d’une très belle teinte. Lorsque je découvre un végétal, je le dispose dans un mortier et je le baigne d’eau, en fonction du résultat j’ajoute de l’alcool si rien ne se passe et si rien ne se passe encore je le broie fortement avec un pilon dans un mortier pour extraire le précieux colorant. Je n’ajoute pas systématiquement d’alun ou d’autres matières chimiques, car j’ai remarqué qu’elles blanchissent les matières colorantes, j’en ajoute et je regarde la réaction, si elle est positive, dans le sens qu’elle sert vraiment le système, dans ce cas j’utilise préférablement 10 % de sulfate d’aluminium en solution de 100 g (10%) à 600 g (60%) par litre d'eau, sinon j’utilise le colorant pur, soit avec un liant de type Klache soit de l’albumine + de la gomme d’arbre avec un peu de plastifiant (PEG), cela dépend de l’indice de réfraction du liant par rapport au colorant, car nous ne pouvons le vérifier qu’in situ. J’utilise une règle qui est celle du plus petit nombre, ajouter le moins possible de matières étrangères au système afin de conserver une matière colorante la plus pure possible dans un premier temps, ensuite il faut tester le colorant pur avec du fer naturel ; le laquer avec de l'alumine et un alcali pour voir la réaction et si la conversion en pigment est judicieuse, si elle ne fait pas perdre sa teinte au colorant. Ensuite tout dépend du support, les colorants sont profondément et durablement incrustés, comme fusionnés dans le papier ; sur toile également, cela rejoint un peu la teinture : voir la tüchlein par exemple, avec laquelle on fixe sur toile le colorant avec un peu d’alun. La grande trouvaille de cette année à part la découverte des bleus d’hibiscus sabdariffa fut la cuisson au four à micro-ondes (je trouve que les macérations sont chronophages), j’ai essayé et cela a fonctionné à merveille, en 3 X 3 minutes je récupère le colorant de n’importe quel végétal,


CONCLUSION

413

c’est vraiment très pratique, ensuite je cuit 3 fois 3 ébullitions de 25 secondes, prévoir un récipient de 5 fois le volume de macérât : enfin selon la force du jus résultant, je réitère la cuisson autant de fois que nécessaire jusqu’à ce que le macérât soit très coloré : il n’y a pas vraiment de règle stricte de cuisson hormis les 3 X 3 minutes initiales : bien que ce soit une méthode empirique, elle a fait ses preuves sur plus de 50 végétaux que j’ai extraits ainsi. Enfin je laisse agir la macération passive au long cours sur le reste de la macération que je n’ai pas utilisée et que je dispose en flacon plein au réfrigérateur. J'utilise préférablement à présent, l'essence de lavande comme conservateur, mais uniquement la variété Lavandula angustifolia, moins forte que l'aspic d'un point de vue de la solubilité. Tous les végétaux donnent des colorants, mais tous ne sont pas "des super colorants" comme je les nomme : pour le déterminer, il faut faire une cuisson/macération au four à micro-ondes ou une macération/cuisson sur plaque électrique. Pour faire partie de cette classe de "Super Colorants" il faut que le colorant pur, teinte et colore le support durablement : il est donc très vif. J’ai déjà trouvé une vingtaine de "super colorants", mais je pense en trouver d’autres. Après l’extraction, il faut laisser le jus perdre 80% de son eau pour conserver un macérât coloré très puissant, mais il ne faut pas le laisser perdre plus de 80 % de sa valeur hydrique, sinon il perd en puissance en se desséchant totalement et il se dégrade : on ne garde en définitive qu’un succédané fort en colorant qui permet de faire des godets ou toutes autres sortes de peintures très puissantes et très vives, en mélangeant le colorant avec un liant le plus transparent possible.

toutes sortes de matières naturelles, comme de la cellulose en vrac, telles que les Arbocel©, les Armicel©, de la toile naturelle ou de coton blanchi, et les papiers 100% coton, chanvre ou bambou sans oublier le parchemin, etc.. Pour la cellulose en vrac, appliquez-la sur toile avec n’importe quel liant suffisamment collant et apte à la garder en place (plextol K360, colle de poisson, colle de peau en plaques, colle PVA, etc.). Voir mon second livre.

Parmi les liants les plus aptes à véhiculer les colorants naturels, nous avons toutes les peintures à l’eau : la Klache©, la cera colla, les colles de peau, de parchemin et de poisson, les gommes d’arbres, les Tyloses© et autres carboxyméthylcelluloses, sans oublier la plus importante, la gomme-laque décirée et blanchie, saponifiée à l’alcali, pour faire des encres aqueuses plus résistantes à la lumière ; les résines synthétiques en phase solvant ne sont pas en reste puisqu’elles permettent de conserver aux colorants leurs vivacités que certains liants aqueux ne permettent pas, ainsi il faut essayer de constituer des films de peinture d’une bonne épaisseur d’un point de vue physique. On peut également teinter avec les colorants naturels

C’est en forgeant que l’on devient forgeron, In fine c’est en extrayant les colorants des végétaux, que l’on apprend à les connaître, il n’y a pas de meilleure école, car ils sont tous uniques, même si l’extraction est commune : macération/cuisson/filtration/laquage/liaison : cela tiens au fait qu’ils ne contiennent pas tous la même dose de principes actifs, chacun à sa propre constitution chimique. Ainsi chaque végétal est une entité unique, même au sein d’une même famille, d'un même genre et d'une même espèce, vouloir généraliser ne peut en fait conduire qu’à des méprises et en définitive à des erreurs insoupçonnées.

Il faut savoir une chose importante avec les colorants : le pH qui détermine la teinte est plus important que de savoir la quantité de matière à ajouter, ainsi je vous donne tous les pH = les taux d’alcalinité et d’acidité des teintes que j’ai expérimentées, vous n’avez de ce fait pas besoin de savoir quelle quantité est nécessaire pour obtenir telle teinte, exemple : nous savons que le bleu de l’hibiscus apparaît de pH 3,6 à 4,8 en partant du macérât à pH 2,5, il suffit d’ajouter au comptegouttes du carbonate de sodium pour relever le pH jusqu’à 3,6, en évitant les phases acides/alcalines en yo-yo, sinon elles risquent de créer le fameux "effet tampon". (voir à glossaire). Je n’ai presque pas utilisé de sulfate de cuivre dans ce livre, car il troue le papier et il est trop instable. De votre coté je ne peux que vous conseiller d’éviter d’utiliser des produits trop dangereux, car comme je le dis souvent : "économisez votre réserve toxique" : nous avons tous, un point au-delà duquel notre corps n’accepte plus les matières toxiques et il réagit violemment en nous disant stop ! de ce fait, dans le cas d’intoxication (perte de connaissance même très courte), il faut consulter un centre antipoison immédiatement.


414

LISTE DE FLEURS ET DE PLANTES QUI SONT BLEUES

Voici quelques plantes qui sont bleues en plus de celles du tableau en début de chapitre.

1. 2. 3. 4. 5.

Allium azureum ou caeruleum Amsonia spp. Anagallis arvensis mouron bleu Bourrache officinale Brunnera macrophylla : Brunnère à grandes feuilles ou Myosotis du Caucase 6. Centaurea cyanea Centaurée bleuet 7. Cerastium plumbaginoides plumbago rampant 8. Clitoria ternatea var. ternatea var. pleniflora et var. angustifolia pois bleu une espèce de plantes appartenant à la famille des Fabaceae originaire d’Asie tropicale et équatoriale 9. Commelina communis comméline commune 10. Corydalis flexuosa corydale bleue 11. Cynoglossum amabile cynoglosse 12. Delphinium spp. pied d’alouette 13. Eryngium spp. panicaut, érynge 14. Eustoma grandiflorum lisianthus 15. Evolvulus x ‘Blue Daze’ gloire du matin compact 16. Gentiana spp. gentiane 17. Hibiscus bleu d'Australie 18. Hortensia, Hydrangea macrocarpa 19. Hyacinthus orientalis jacinthe 20. Ipomoea tricolor gloire du matin

21. Iris de Sibérie Iris sibirica 22. Iris germanica iris barbu, iris des jardins

23. Linum perenne lin vivace 24. Linum usitatissimum lin cultivé 25. Lobelia erinus lobélie érine 26. Lupinus spp. lupin 27. Meconopsis betonicifolia. Pavot bleu 28. Mertensia spp. Mertensie 29. Muscari spp. Jacinthe à grappes 30. Myosotis spp. ne m’oubliez pas 31. Oxypetalum caeruleum 32. Salvia pratensis L., la sauge des prés 33. Salvia patens sauge gentiane 34. Viola x wittrockiana, pensée des jardins

Pour découvrir ces fleurs bleues en image, voici le lien d'un article très intéressant sur celles-ci :

https://jardinierparesseux.com/tag/delphinium-blue-fouintains Belles Fleurs de France http://erick.dronnet.free.fr/belles_fleurs_ de_france/index.htm


GLOSSAIRE DES TERMES LIÉS AUX VÉGÉTAUX •

ADVENTICE

L’ADSORPTION

ALUNÉ (E) ET ALUMINÉ (E)

Qui pousse en dehors de son habitat originel sans intervention de l'homme. Qui croît sur les terres de culture indépendamment de tout ensemencement. À ne pas confondre avec l’absorption, est une propriété de surface par lequel des atomes ou des molécules de gaz ou de liquides (adsorbats) "se fixent" sur une surface solide ( adsorbant ). Ce phénomène a une très grande importance dans l’évolution de nombreuses réactions chimiques. Macération, soluté, jus, auquel on a ajouté un pourcentage d'alun ou de sulfate d'aluminium en poudre ou en solution dans de l'eau entre 6,5 et 20%.

JUS

LAQUÉ ET LAQUER

MACÉRÂT

Pour exprimer le résultat de la macération, de l'infusion et de la décoction, tout liquide coloré, résultat du mélange des végétaux avec de l'eau ou un autre liquide, qui est de ce fait colorant. Avec les colorants, c'est l'action de conversion des jus et des macéras en pigment par voie chimique en mélangeant le colorant liquide avec 10% d'alumine et 3% d'alcali : on en fait un solide : on peut faire la laque à part, en mélangeant du sulfate d'alumine et du carbonate de sodium jusqu'à ce que le mélange se prenne en un gel, ensuite on ajoute le colorant à cette laque. Résultat de la macération pour remplacer le mot "jus" pour éviter les répétitions. Je trouve ce mot parfois plus parlant que le mot "jus" qui veut tout et rien dire. Qui a les caractéristiques de la macération.

SOLUTION TAMPON

SUPER COLORANT

415

En parlant d'un colorant ou d'un pigment laqué qui maintient à peu près le même pH et la même teinte malgré l'ajout d'un peu d'acide ou d'une base, ou d'une dilution. Ainsi on peut faire remonter le pH d'une encre pour la rendre plus neutre sans en changer sa teinte. Très souvent lorsque le laquage est réussi, malgré l'ajout d'acide ou d'alcali, la laque, le pigment, ne change plus de teinte : cela est du à ce phénomène que l'on nomme "de solution tampon". Ce phénomène se produit également lorsque l'on ajoute un acide puis un alcali puis un acide à un macérât : c'est comme si la solution colorée se stabilisait d'un point de vue chimique. C'est un végétal qui possède naturellement un pouvoir de coloration incroyable, en général, quelque soit son mode d'extraction, il donne généreusement assez rapidement et facilement des macéras très colorés, surpuissants. 1. L'Aulne Glutineux = bruns et noirs 2. La Busserole = noirs, gris et bruns 3. Le Campêche = orange, violet et noir 4. La Cochenille = rouge, pourpre, etc.. 5. Le Coréopsis = orange 6. La Garance = rouge et rose 7. La Grenade = jaune-orangé 8. L'Hibiscus Sabdariffa = Rouge & bleus 9. L'Hibiscus Syriacus = vert 10. Les Indigos = bleus et verts 11. Le Myrte = jaune 12. Le Sophora = jaune d'or 13. Le Nerprun = vert et jaune 14. Le Noyer = jaune ocre et brun 15. L’Œillet d'Inde = jaune-orange 16. La Potentille = rouge-orangé 17. La Rose Trémière = bleu, violet et vert De quoi faire une palette très vive. L'indigo est plutôt un pigment, mais je l'ai ajouté à la liste.


416

BIBLIOGRAPHIE - WEBOGRAPHIE - FOURNISSEURS

0. Comment le Monde des Affaires tue l'expression Artistique http://www. desireherman.com/2017/09/commentle-mondes-des-affaires-tue-l-artiste.html 1. Très bon ouvrage PDF sur la formulation par Vangelis Antzoulatos http://www.cndp.fr/portails-disciplinaires/fileadmin/user_upload/physique-chimie/PDF/Manuel_formulation_V_Antzoulatos_2017_v2.pdf 2. L’extraction de la chlorophylle http://clg-blois-begon-blois.tice.ac-orleans-tours.fr/eva/sites/clg-blois-begonblois/IMG/pdf/2015_01_05_article_extraction_chlorophylle.pdf FICHE N°9 Extraction de chlorophylle et séparation des composants de la chlorophylle brute http://www.ac-nice.fr/svt/pedagogie/ lycee/2de/mps/cosmetologie/fiches_pratiques/chlorophylle_brute.pdf 3. Plantes aromatiques Épices, aromates, condiments et huiles essentielles Auteur :Eberhard TEUSCHER | Robert ANTON | Annelise LOBSTEIN | Editeur : LAVOISIER / TEC ET DOC Année : 04/2005 4. Pastel et indigo ou les origines du bleu. Georges-Julien Aillaud . Revue d'Histoire de la Pharmacie Année 1990 284 pp. 13-20 https://www.persee. fr/doc/pharm_0035-2349_1990_ num_78_284_3031 5.Jardin des 9 carrés : Plantes tinctoriales et textiles https://www.royaumont. com/medias/Espaces_exterieurs/ 9carres2007_guidevisitefr.pdf 6.Le jardin des plantes à couleurs : https://www.nature-namur.be/medias/ publi/le-livret-guide-du-jardin-desplantes-a-couleurs.pdf

7. Les fils du temps : Produits de teinture http://lesfilsdutemps.free.fr/tincto.htm 8. Classification et règlement clp https://clp-info.ineris.fr/sites/clp-info. gesreg.fr/files/documents/tableau_cl_ fr.pdf 9. Phrases de risques H et P https://be.fagron.com/sites/default/ files/page/attachment/liste_explication_ phrases_h_et_p.pdf 10. L'Hydroxyde de sodium https://fr.wikipedia.org/wiki/Hydroxyde_de_sodium 11. L'acide caféique https://fr.wikipedia. org/wiki/Acide_caf%C3%A9ique 12. Galke : fournisseur en Allemagne où l'on trouve beaucoup de végétaux avantageux au kilo. https://www.galke.com/en 13.Flavonoïde https://sciences-physiques. ac-montpellier.fr/ABCDORGA/Famille/ Flavonoïdes.html 14.Liste de quelques colorants alimentaires http://bit.ly/colorants-alimentaires 15. Le blé sarrasin page 268 Nouveau manuel complet du teinturier De A.-Mathieu Villon. Encyclopédies Roret. http://bit.ly/le-ble-sarrasin 16.La garance et l'Indigo par G.F Jaubert http://bit.ly/LaGaranceetL-indigo 17. L'hypericum https://fr.wikipedia.org/ wiki/Millepertuis 18. MonDroguiste Matières chimiques, outils, bassines et quelques végétaux. https://www.mon-droguiste.com


BIBLIOGRAPHIE - WEBOGRAPHIE - FOURNISSEURS 19. Tout sur les plantes http://www.plantes-sauvages.com/user/ plante/index.php?id=1 20. Les anthocyanes https://fr.wikipedia.org/wiki/Anthocyane 21. Les flavonols https://fr.wikipedia.org/wiki/Flavonol 22. Guillaume Cuoco. Etude chimique et caractérisation de principes colorants historiquement employés dans l’impression des indiennes en Provence. Université d’Avignon, 2009. Français. https://tel.archives-ouvertes. fr/file/index/docid/672533/filename/These_ GuillaumeCuoco.pdf 23.Thèse sur les différentes méthodes d'extractions, soutenu par HERZI Nejia le jeudi 21 mars 2013 Titre de la thèse : Extraction et purification de substances naturelles : comparaison de l’extraction au CO2-supercritique et des techniques conventionnelles. http://oatao. univ-toulouse.fr/9437/1/herzi.pdf 24. Wiki sur les arts graphiques http://www.arts-graphiques.wikibis.com 25. Teintures naturelles obtenues avec des champignons http://www.amfb.eu/Publications/2012/Teinturesnaturelles.pdf 26.Fédération des Conservatoires botaniques nationaux : Connaître et préserver la flore et les végétations http://www.fcbn.fr 27. USAGES DIVERS DES PLANTES PDF absolument génial avec le nom des plantes en latin et de nombreuses explications dont la toxicité http://www.robinarma.com/plantes/ cariboost_files/zzusagesdivers.pdf 28. Très bon blog sur les végétaux : https:// tinctoriales.com/mot-clef/plantes/ 29. Les colorants rouges d'origine naturelle. P . Dupaigne (IFAC ) Fruits, dec . 1974, vol . 29, n°12, p . 797-814. https://agritrop.cirad. fr/414541/1/document_414541.pdf

417

30. Le bouleau : écologie d’un pionnier. Mémoire présenté par Christophe Van De Ponseele pour le brevet de guide-nature des Collines. http://www.guidesnaturedescollines. be/documents/memoirevandeponseele.pdf 31. Vidéo de présentation de l'hibiscus et de ses propriétés https://www.altheaprovence. com/blog/hibiscus-sabdariffa 32. Recherches sur les anthocyanes foliaires de trois arbres tropicaux M. JACQUEMIN Henri http://horizon.documentation.ird.fr/exl-doc/ pleins_textes/divers10-10/05070.pdf 33. Le noyer : un peu de botanique http://espritdepays.com/gastronomie-terroirs-viticulture/produits-terroirs-perigord/la-noix-duperigord/le-noyer-un-peu-de-botanique 34. A Manual for Natural Dyeing https:// www.clydeandavonvalley.org/files/Natural_ Dye_Manual.pdf 35. L’équilibre acido/basique https://www. santebienetreglobal.com/alimentation-alcaline 36. Naturgate La Tormentille Potentilla erecta http://www.luontoportti.com/suomi/fr/kukkakasvit/tormentille 37. Herboristerie thèse de Marceau PERRY : http://docnum.univ-lorraine.fr/public/BUPHA_T_2013_PERRY_MARCEAU.pdf 38.Connaissance des teintures végétales d'Éric Figue-Henric aux éditions Dessain et Tolra. 143 pages – 1980. ISBN: 978-2249270581 39.Alysse Fournisseur pour de très nombreux végétaux. https://alysse-creations.info 40. François Cheviré. Nouvelle génération d’absorbeurs UV inorganiques. Matériaux. Université de Rennes 1, 2004.Français. <tel01202991> Page 23 sur les ultravoliets et sa thèse sur les tanins https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-01202991/document


418

INDEX

A Acétate de sodium 23 Acide caféique 27 Acide citrique 14, 24, 87, 90, 128, 140, 147, 268, 272, 274, 303, 307, 353 Acide oxalique 25, 26, 104, 116 Alunage, résultat de l' 361 Anthocyane 103, 279 Antimoussant végétal 46 Les divers acétates 26

B Baies 98, 99, 100, 101, 103, 218, 219, 220, 221, 372, 373, 410 Bisulfate de Sodium 23 Blanc 16, 18, 22, 29, 30, 33, 34, 36, 40, 42, 44, 47, 54, 61, 90, 96, 100, 104, 183, 186, 288, 299, 302, 335, 344, 360, 362 Blanc de coquilles d'huîtres 29 Bleu 8, 9, 19, 73, 74, 78, 84, 86, 87, 94, 100, 103, 126, 127, 129, 140, 141, 142, 143, 144, 145, 147, 150, 153, 160, 164, 170, 177, 218, 219, 241, 268, 270, 271, 272, 273, 274, 275, 278, 279, 280, 281, 282, 323, 345, 346, 347, 348, 352, 375, 382, 383, 395, 396, 406, 407, 408, 410 Bleu Damour© 129, 142, 323 Bleu-vert 278, 282 Bocaux et bouteilles vides 15 Bois du Brésil 112, 172, 173, 177, 318 Bois jaune 92, 123, 124, 125, 208, 209, 219 Boisson rafraîchissante 149 Bourdaine 95, 100, 104, 112, 324, 325, 326 Bourrache 152 Broyage de pigment ultra fin 284, 285 Broyer les pigment végétaux 236 Brun 49, 78, 92, 96, 98, 156, 157, 169, 219, 231, 235, 237, 325, 327, 329, 333, 336, 337, 339, 386, 399 Bruns 27, 89, 98, 287, 329 Bruyère 76, 83, 100, 211, 312, 317, 318 Busserole 390

C Camomille 10, 85, 91, 93, 95, 103, 120, 121, 122, 125, 208 Campêche 76, 83, 98, 101, 154, 162, 163, 164, 165, 166, 167, 168, 169 Camphre 40, 42, 43, 54, 56, 58, 65, 333, 345, 347 Carbonate de sodium 21 Carmin 22, 183, 196 Caséine 56 Cendre de Volcan 29 Cendre d’Os 28

Cire émulsifiée à l'eau 68 Cochenille 10, 25, 28, 30, 70, 73, 84, 89, 90, 91, 93, 104, 105, 114, 115, 160, 162, 180, 181, 182, 183, 184, 185, 186, 187, 188, 189, 190, 191, 192, 193, 194, 195, 196, 198, 199, 200, 201, 202, 203, 204, 206, 207, 295, 299, 302, 406 Colle de peau 30, 34, 47, 52, 53, 54, 55, 407 Colle de poisson 62, 142, 407 Conservateur 23, 40, 41, 42, 43, 44, 47, 56, 58, 62, 65, 109, 111, 122, 155, 184, 213, 278, 287, 332, 333, 335, 345, 347 Conservation des végétaux 80 copigmentation 127, 179, 241 Coquelicot 77, 286, 287, 288, 289, 290, 291, 292, 293, 294, 365 Crème de tartre 24, 89, 164 Crème émolliente 287 Cristobalite 31, 34, 90, 177, 178, 179 Cultivars 71, 77, 99, 278, 279, 282, 356, 364, 394

D Delphinium 117, 160, 278, 279, 280, 281, 282, 283, 284, 285, 394, 408

E Eau de chaux 22 Écorces de bois 85, 329 Écorces de grenade 84, 122, 328, 331 Écume de mer 28 Encollages 52 Encre metallo gallique 65 Encre noire Absolue de busserole 393 ENCRES 71 Enduit universel 57 Entonnoir à rabats 233

F Faire un pigment au jugé 231 Fermentation passive 84 Film étirable 117 Flavonoïdes 279, 364 Fleurées Minute 262-265 Frêne 26, 69, 154, 155, 161, 169

G Genêt 122, 123, 208, 209, 210, 335 Garance 16, 76, 83, 97, 98, 101, 104, 115, 298, 299, 300, 303, 306, 309, 310, 312, 313, 317, 318, 319, 321 Garance-Cochenille 115, 310, 318 Garancine 19, 112, 311, 314, 315, 320 Gaude 10, 76, 83, 84, 95, 100, 103, 112, 122, 123, 165, 212, 213, 214, 215, 216, 217, 312, 313 Gazéifie 149


INDEX Glaïeuls 110 Godet 58, 60, 61, 63, 64, 158, 160, 207, 238, 239, 275 Godets de colorants 63, 160 godets de colorants et de pigments 160 Gomme de cerisier 45 Grande ortie 156 Gris 17, 33, 89, 92, 93, 102, 127, 143, 147, 160, 273, 274, 275, 287, 290, 391, 396 Gris-bleu 275

H HALS 8, 88, 163 Hibiscus sabdariffa, Bleu Damour 126, 129, 140, 146, 148, 150, 406 Hibiscus syriacus 150

I Indélébile 44, 45, 56, 58 Indigo 22, 24, 73, 81, 84, 86, 87, 90, 93, 94, 96, 97, 100, 127, 141, 143, 144, 160, 240, 241, 242, 243, 245, 246, 247, 248, 249, 250, 251, 252, 253, 254, 255, 256, 257, 268, 269, 270, 271, 272, 273, 274, 275, 394, 409, 410

J Jaune 10, 41, 49, 53, 87, 89, 91, 92, 93, 96, 99, 100, 102, 103, 116, 119, 123, 124, 125, 154, 161, 208, 209, 211, 213, 218, 219, 220, 221, 223, 225, 234, 278, 279, 283, 284, 285, 322, 323, 324, 325, 326, 327, 333, 335, 336, 337, 357, 363, 364, 365, 368, 375, 383, 391, 394, 397, 399, 401 Jaunes clairs 277

K Klache N°2-018 pour godet 58

L Lactate d'aluminium 25 L'aluminage en image 370 Laquage 7, 22, 82, 86, 88, 112, 113, 115, 154, 192, 193, 214, 227, 293, 327, 409 Le laquage en image 214, 228-231, 335+336, Laqué 91 Laque de bouleau 296 Listes Liste des indices de réfraction 16, 17 Liste des ph de Quelques Substances 18

419

M Macération 79, 83, 122, 126, 156, 162, 172, 190, 278, 290, 296, 302, 311, 322, 323, 324, 328, 333, 336, 363, 365, 409 Magenta 25, 98, 183, 184, 189, 190, 194, 195, 198, 200, 201, 355 Magenta-violet 195 Magnésie 28 Matières chimiques 21 Mélange de Fougère + Bouleau + bois jaune + Bruyère 277 Mélange de genêt et de bois jaune 209 Mélanges de garance pour utiliser tous les colorants 318 Micro-onde 5, 12, 27, 48, 62, 82, 84, 93, 110, 116, 117, 118, 119, 125, 150, 154, 155, 161, 208, 212, 276, 281, 309, 322, 323, 327, 329, 334, 335, 337, 338, 339, 340, 341, 359, 363, 364, 365, 366, 367, 369, 371, 373, 384, 385, 386, 390, 399, 406, 407 Millepertuis 25, 27, 76, 78, 84, 169, 222, 223, 224, 225, 226, 227, 277, 297, 324, 341

N Nacre 30, 31, 58, 100, 112, 172, 177 Nettoyage des marbres 36 Noir 16, 17, 61, 97, 98, 99, 101, 163, 164, 393 Noir rosé 289 Noirs rosés 287 Nuancier 107, 109, 111, 140, 141, 142, 143, 144, 156, 166, 167, 180, 181, 188, 189, 238, 239, 281, 317, 320, 326, 335, 341, 342, 347, 349, 350, 351, 352, 353, 355, 357, 361, 367, 368, 369, 371, 381, 382, 386, 389, 393, 395, 396, 397, 401

O Ocre 41, 78, 96, 208, 211, 277, 318, 336, 399 Orange 25, 34, 49, 65, 89, 97, 99, 102, 103, 111, 116, 163, 166, 167, 181, 183, 184, 194, 223, 227, 277, 297, 299, 300, 301, 303, 307, 309, 312, 316, 327, 329, 354, 355, 356, 357, 359, 361, 362, 363, 365, 371, 373 Orange de millepertuis 223, 227, 277, 297 Ortie 26, 61, 63, 101, 154, 155, 156, 157, 158, 159, 169, 389 Oxalate de titane 25, 49, 89, 90, 223, 226, 227, 277, 297, 299, 303, 306, 307, 308

P Pigments pourpre et violets de cochenille 199 Palette idéale 100 Palette idéale d'encres 105 Peinture corporelle 69 Pelargonium 107, 108, 109, 394


420 Ph ou potentiel hydrogène 18,19 Phosphate 28 Pigment Laqué 91 Pigments avec de la garance 319 Pigments non toxique 204, 206 Plexigum PQ 611 67 Polyéthylène glycol 45 Pourpre 182, 183, 185, 187, 199, 200, 279 Préparation de laque 173, 174, 175, 176, 177, 178 Protéger les colorants 48, 67 Purification de la garance en poudre 300

Q Quartz 33 Qu'est ce qu'une laque exactement 113

R Recettes

INDEX Silice 31 Soude Caustique 25 Sources naturelles de fer 155 Substrats Inertes, les Cendre de Volcan 29 Sulfate d'aluminium 21 Sulfate de cuivre 27 Sulfate de fer 14, 26, 65, 89, 128, 155, 156, 164, 168, 336, 342, 343, 391, 407

T Terre 31, 77, 127, 151, 211, 273, 277, 299, 326, 327, 336, 385 Terre de sienne 211 Terre d'ombre 326, 327 Tout cuire et chauffer au micro-onde 117

U

Assiette à dorer 162 Uva-ursi 390, 391 Campêche noir avec du fer naturel 169 Noir de Campêche 164 V Noir de campêche au sulfate de fer 168 Recette 1 du pigment de brou de noix 229 Verre 34 Recette 2 de l'encre de brou de noix 229 Vert 49, 77, 85, 86, 87, 92, 116, 127, 145, 151, Recette d'Acide carminique N°1 198 155, 156, 157, 218, 219, 220, 221, 223, 271, 273, Recette de cochenille pourpre et violette 187 275, 278, 279, 281, 282, 283, 324, 329, 333, 337, Recette de cochenille rose-rouge-magenta 200 352, 354, 375, 383, 385, 386, 387, 391, 406 Recette de garance N°2 en poudre 309 Vert anis 283 Recette de Garancine 311 Vert de vessie 85, 218, 219, 220, Recette de Millepertuis 227 221, 278, 279, 329, 406 Recette d'encre de Cochenille Orange N°86 198 Vert frais 151 Recette de rouge de garance 299 Violet 8, 81, 94, 95, 97, 99, 102, 109, 129, 140, Recette d'indigo à partir de feuilles séchèes 268 145, 163, 167, 168, 169, 180, 181, 183, 187, Recette N°85.2 de pigment de cochenille rouge 187 195, 200, 299, 307, 345, 346, 375, 383 Recette N°85 de rouge de cochenille sans étain 198 Volcan, Cendre de 29 Recettes de Campêche 164 Récupération de la laque en un pigment 297 Résine Spéciale G 1650 67 Rhubarbe de Chine 89, 97, 116, 119 Rose 92, 99, 129, 140, 179, 187, 189, 200, 287, 289, 295, 303, 311, 321, 345, Si d'aventure, malgré ce livre, vous n'arrivez 346, 347, 348, 349, 350, 352, 353 pas à obtenir les encres et les pigments que Rose-magenta 189 vous escomptez, vous pouvez venir à mon Rosette 112, 172, 174 Rouge Damour 131 atelier parisien : je vous montrerai les bases du Rouge de cochenille N°85.2 188 laquage et de la fabrication d'encres et de pigRouille, acétate de fer 26 ments. Rumex 89, 154, 155, 169, 339

S SEBS 8, 48, 67, 88, 147 Sépiolite 28

Mon Téléphone : 07 74 80 03 60 N'oubliez pas, seul un pH précis obtenu grâce à un pH mètre, vous permettrons de réitérer mes expériences, les bandelettes pH sont trop approximatives.


AUTRES LIVRES DE L'AUTEUR

Premier livre "Pigments et Recettes" 504 pages ISBN : 9791096990016 en version PDF et en version papier sur https://www.pigmentsrecettes.com

Second livre "Minéraux Pigments Peintures" 504 pages ISBN : 9791096990108

421