Page 1

. PORTFOLIO * INGÉNIEUR PAYSAGISTE

COLLET PIERRE-JORIS .

*

à consulter en ligne ici

2015


COLLET Pierre-Joris INGÉNIEUR PAYSAGISTE

- diplômé de l’École Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage (ENSNP) < www.ensnp.fr > 133 rue Didot 75014 Paris Mail : pierrejoris.collet@gmail.com +33 (0) 662005229 Né le 24 Juin 1990 Permis B et A

Expériences professionnelles 2015 à aujourd’hui Paris

2014 à 2015 Marseille

Agence L’Anton & Associés - France Parc agricole de la Plaine de Montjean à Rungis (67ha) ; Aménagement de la zone bureau du Marché de Rungis (toute phase jusqu’à réception du chantier) ; ZAC des Tartres - Plaine Commune (AVP, PRO) ; Entrée de Ville de Mers-les-Bains (PRO) ; Suivi de chantier Entrée de Ville du Havre (59M€)... Agence TANGRAM Urban Project - France PPP Campus Universitaire Aix-Marseille (phase PRO, DCE) ; Suivi de chantier SNI Fréjus (jusqu’aux OPR et réception) ; EHPAD (phase PC, APD, PRO) ; Jardin sur dalle (phase APS, PC).

Juin > Sept 2013 Rotterdam

Agence Artgineering - Pays Bas Développement du Contrat de Quartier Durable de Laeken sur Bruxelles Ville (Analyse - Programmation - Communication). Participation à la rédaction d’un livre sur les espaces publics des Contrats de Quartier en Belgique.

Avril - Mai 2012 Rabat

Agence MBpaysage - Maroc Aménagement d’une portion des espaces extérieurs du nouveau quartier de Sindibad, Casablanca. Architecte : JLA studio, Concept général : P. Madec.

Avril > Juillet 2011 New Delhi 2009 et 2010 Sydney + Connemara

Agence Shaheer Associaties - Inde Aménagement du parc de Neela Gumbad aux abords de Humayun’s Tomb (New Delhi) et participation à la réalisation d’un SketchUp du site de Sunder Nursery. Concept : agence Shaheer Associates. Stage ouvrier dans le jardin botanique de Mount Tomah (Australie) + Kylemore Abbey & Garden (Irlande) : Entretien des plantations tropicales et tempérées. Élaboration d’un toit terrasse végétalisé. Participation à l’entretien des serres et du jardin, ainsi qu’aux visites du public.

Formations Septembre 2013

Juin 2008

Obtention du diplôme d’ingénieur paysagiste Projet de fin d’étude sur d’anciennes pépinières - problématiques hydrauliques et urbaines - Nîmes Baccalauréat Scientifique - mention AB - Prytanée, La Flèche


Compétences informatiques ++++ ++++ ++++ ++++

++++ ++++ ++++ ++++

AutoCAD Photoshop Illustrator InDesign

Sketchup Suite Microsoft Office QGIS Vectorworks

Compétences linguistiques Anglais

Bon niveau, Expérience professionnelle dans plusieurs agences anglophones, Test IELTS niveau 6,5 - obtenu en 2012 (sur une échelle de 1 à 9)

Centres d'intérets Voyages

Italie - Allemagne - Irlande - Australie - Inde - Maroc - Pays Bas - Belgique ... Je profite au maximum des moments libres dans l’année pour partir explorer et découvrir de nouveaux endroits. Mon école m’a aussi permis de réaliser un grand nombre de mes stages à l’étranger où j’ai pu découvrir différentes façons d’appréhender le paysage qu’il soit urbain, rural ou naturel.

Activités

L’escalade en falaise ou bloc est pour moi une activité que j’aime partager entre amis, pendant les voyages ou à Fontainebleau. Natation - Randonnée


x1

Tangram Agence TANGRAM Urban Project

}

CAMPUS UNIVERSITAIRE D’AIX P.P.P. - Phase PRO Dossiers techniques - plans ...

}

JARDIN SUR DALLE EN R+1 Réalisation des plans techniques Rédaction de la PC04

}

AMÉNAGEMENT EHPAD Élaboration des espaces plantés et du jardin thérapeutique de l’EHPAD Phase PC - APD - DCE


tfe

1.

2.

Mémoire

Grand paysage & projets liés

Agence Shaheer Associates

Diplome

} }

ÉTAT DES LIEUX MÉMOIRE ET ANALYSE Dossier complet consultable sur le site <issuu.com/pierrejo>

Présentation

}

PANNEAUX DE PROJET - 8 panneaux de présentation du projet sur les anciennes pépinières Pichon (Nîmes 30).

Projet ' ENSNP '

}

TRESSON Étude et enjeux de la commune Projet de parc public

}

SAINTES - Convention CREN Révision du PLU Projet éco-quartier

}

PLOUAY - Convention DDTM Élaboration du SCoT Projet de gestion sur St Yves

Projet Agence

} ’ SUNDER NURSERY ’ Réalisation d’un parc sur les anciennes pépinières de New Delhi * New Delhi - India Agence MBpaysage

} ’ SINDIBAD ’ Aménagement d’un front de taille au sein d’un nouveau quartier * Rabat - Maroc Agence Artgineering

Aménagement

}

JARDIN DES PETITS FRUITS Jardin de PAM

}

LAVOIR DE MÉNARD Aménagement PMR

}

LA PINÇONNIÈRE Création d’un jardin pour un EPAD

}

LES EAUX PLUVIALES Projet de gestion des eaux de ruissellement (Haut-Montreuille)

}

CONTRAT DE QUARTIER DURABLE Élaboration du programme du CQD Bockstael à Bruxelles * Rotterdam - Pays Bas


SÉQUENCE 1

SÉQUENCE 3

PA R C J O U R D A N IUT

L’ E X I S T CREPS

ROBERT SCHUMAN

B Â T I M E N T P R I N C I PA L D E L E T T R E S &

B Â T I M E N T P R I N C I PA L

A8 LA PROVENÇ ALE

BIBLIOTHÈQUE FENOUILLÈRES

SCIENCES HUMAINES

DE DROIT

H A LT E F E R R É E R E S TA U R A N T U N I V E R S I TA I R E

L’ E X I S T

CRÈCHE

BIBLIOTHÈQUE U N I V E R S I TA I R E

M

DE DROIT

D E

PAT I O

PAT I O

PAT I O

NORD

CENTRAL

SUD DIVISION ÉTUDIANTE

G

COMME

K LA PLACE DE LA CONNAISSANCE

GRANTE

A

F

H LA ROSERAIE

AMPHITHÉÂTRE

J

I

LA PLACE

LA PROMENADE OUEST

DES LETTRES

L

P O R TA L I S

PA R K I N G S I L O

LE PRO DES NOU

B E S PA C E R E N É C A S S I N

BÂTIMENT COEUR CAMPUS L A PA S S E R E L L E

LE PRO

DES ARRÊ

LA PLACE DE L A C U LT U R E

N C

P

LE PRO

RÉS

UNE ACC

LE PRO

Q phasage et logistique

- Cellule déménagement dédiée de 4 personnes sur site - installations temporaires maintenues sur site pendant les travaux: bu, salles de Cours du lsH, parking et tHéâtre vitez - des installations temporaires à l’identité forte - travaux sur 44 mois + 13 mois pour le bâtiment Coeur de Campus - mise à disposition ConComitantes aveC les rentrées universitaires - serviCes numériques développés aveC orange business serviCe

UN CAMPUS DANS LA VILLE

0m

10

20

30

40

de vrais points forts

LA TRAME

espaces publics

- un parti arCHiteCtural fort pour faire rayonner l’université et offrir un quotidien plus CHaleureux

- Création d’un grand Cours et d’une passerelle, symbole de la réunion des deux faCultés - Création de plaCes, de fontaines, de mobilier urbain spéCifique - anCrage et ouverture de l’université à la ville

aux étudiants et enseignants

- une baisse de la Consommation d’énergie de 33% - CHangement de tout le mobilier

50

PLAN MASSE

SÉQUENCE 2

SÉQUENCE 4

NTE

LE PRO

UN CAMPUS UNIFIE

C O U P E E L E VAT I O N S U R L A PA S S E R E L L E : U N T R A I T- D ’ U N I O N E N T R E D R O I T E T L S H

V U E I - I D E N T I F I E R L’ A C T

A I X - Q U A R T I E R D E S FA C U LT É S OFFRE FINALE - 30 SEPTEMBRE 2013

~

Plantation toiture végétale, essences rustique et de mi-ombre

4

A I X - Q U A R T I E R D E S FA C U LT É S OFFRE FINALE - 30 SEPTEMBRE 2013

~

Espanade devant le nouveau R-U réalisé par Tangram Architectes

~

Vue sur la roseraie, porte d’entrée sur le bâtiment de Droit


SÉQUENCE 1

SEX

CREPS

AV. R O B E R T S C H U M A N

TUS

SÉQUENCE 3

x1

PA R C J O U R D A N

A8 LA PROVENÇ ALE

BEAU

É DU ROI REN

IRA RS M

RS

IUT

BIBLIOTHÈQUE FENOUILLÈRES

LA ROTONDE

COU

PA R C J O U R D A N

B O U L E VA R D

COU

S PLACE DE NS 4 DAUPHI

B Â T I M E N T P R I N C I PA L DE DROIT

AV. P I E R R E B R O S S O L E T T E

R E S TA U R A N T U N I V E R S I TA I R E

AIX, UNE HISTOIRE DE COURS

H A LT E F E R R

Tangram

BIBLIOTHÈQUE U N I V E R S I TA I R E DE DROIT

E

L’ E X I S TA N T: U N C A M P U S M O R C E L É E T C O U P É D E L A V I L L E .

Projet

M

D

PAT I O

PAT I O

NORD

CENTRAL

G

K

RES &

Campus Universitaire d’Aix en Provence Partenariat Public Privé

LA PLACE DE LA CONNAISSANCE

F

A

H

P O R TA L I S

L’ E X I S TA N T: D E U X PA R T I E S D I S T I N C T E S S A N S V R A I E C O N N E X I O N . AXES ET ELEMENTS STRUCTURANTS

B

J

I

LA ROSERAIE

AMPHITHÉÂTRE

LA PROMENADE OUEST

E S PA C E R E N É C A S S I N

Lieu

Aix, Bouches du Rhône

L A PA S S E R E L L E C O M M E N T PA R V E N I R À U N C A M P U S U N I F I É FA I S A N T PA R T I E I N T É GRANTE DE LA VILLE ?

Année

2011-2015

C

L E P R O J E T: D E S C O N N E X I O N S À L’ É C H E L L E D E L A V I L L E . DES NOUVELLES ACCROCHES ET DES ACCÈS PLUS NOMBREUX

Caractéristique(s)

CONNECTER TOUTES LES POLARITES VIA LES COURS ARBORÉS

P.P.P. : Partenariat Public Privé

S L E P R O J E T: D E S C O N N E X I O N S À L’ É C H E L L E D E L A V I L L E . DES ARRÊTS BHNS ET DES MOYENS DE TRANSPORT DOUX

phasage et logistique

- Cellule déménagement dédiée de 4 personnes sur site - installations temporaires maintenues sur site pendant les travaux: bu, salles de Cours du lsH, parking et tHéâtre vitez - des installations temporaires à l’identité forte - travaux sur 44 mois + 13 mois pour le bâtiment Coeur de Campus - mise à disposition ConComitantes aveC les rentrées universitaires - serviCes numériques développés aveC orange business serviCe

UN CAMPUS DANS LA VILLE

0m

10

20

30

40

U N E A C C E S S I B I L I T É P M R T O TA L E E T C O N T I N U E

SÉQUENCE 2

L E P R O J E T, U N C A M P U S E N V I L L E P O U R U N E V I L L E É T U D I A N T E

}

Phase PRO-DCE

L E P R O J E T: D E S C O N N E X I O N S V É G É TA L E S .

Q

LA TRAME VERTE LIANTE ET STRUCTURANTE

ublics

~ ~

faCultés

éCifique

ville

~

la

aux étudiants et enseignants

- une baisse de la Consommation d’énergie de 33% - CHangement de tout le mobilier

50

PLAN MASSE

L E P R O J E T: D E S C O N N E X I O N S À L’ É C H E L L E D U C A M P U S .

de vrais points forts

- un parti arCHiteCtural fort pour faire rayonner l’université et offrir un quotidien plus CHaleureux

L E P R O J E T: U N C A M P U S U N I F I É E T C O N N E C T É À L A V I L L E .

Plan général de la restructuration et rénovation du Campus d’Aix en Provence.

UN CAMPUS UNIFIE

C O U P E E L E VAT I O N S U R L A PA S S E R E L L E : U N T R A I T- D ’ U N I O N E N T R E D R O I T E T L S H

VUE H - UN LIEN DYNAMIQUE ET SYMBOLIQUE

A I X - Q U A R T I E R D E S FA C U LT É S OFFRE FINALE - 30 SEPTEMBRE 2013

V U E I - I D E N T I F I E R L’ A C T I O N D ’ U N I F I C AT I O N PA R U N G E S T E F O R T

5

~

Aménagement de 8 hectares d’espaces extérieurs du Campus en plein centre d’Aix en Provence.

- Plan de plantation : recherche, étude et élaboration d’une roseraie, sélection de plantes méditerranéennes ne nécessitant peu ou pas d’arrosage - Plan de terre végétal - Plan des revêtements - Plan des mobiliers 4 - Plan d’arrosage - Détails techniques : éléments de maçonneries, serrureries. - Relevé botanique La particularité du projet a été de gérer 5 agences d’architectures différentes réunis sur un projet commun en Partenariat Public Privé afin de réaliser l’ensemble des espaces extérieurs du Campus. Cela a nécessité une certaine patience et diplomatie afin de gérer au mieux les problèmes techniques de chacun (niveaux, pentes, accessibilités.. etc.)


x1

Tangram Projet

Campus Universitaire d’Aix en Provence Partenariat Public Privé Lieu

Aix, Bouches du Rhône Année

2011-2015 Caractéristique(s)

P.P.P. : Partenariat Public Privé

}

Phase PRO-DCE

- Plan de plantation : recherche, étude et élaboration d’une roseraie, sélection de plantes méditerranéennes ne nécessitant peu ou pas d’arrosage - Plan de terre végétal - Plan des revêtements - Plan des mobiliers - Plan d’arrosage - Détails techniques : éléments de maçonneries, serrureries. - Relevé botanique La particularité du projet a été de gérer 5 agences d’architectures différentes réunis sur un projet commun en Partenariat Public Privé afin de réaliser l’ensemble des espaces extérieurs du Campus. Cela a nécessité une certaine patience et diplomatie afin de gérer au mieux les problèmes techniques de chacun (niveaux, pentes, accessibilités.. etc.)


~ X2

Plan masse

~ X2

Le jardin est pensé comme la vallée au creux d’un canyon luxuriant. Les façades du bâtiment se décroches pour rappeler les parois d’une falaise végétale.

~ X2

Perspective du battement sur le boulevard Prado


x2

Tangram Projet phase PC

Aménagement d’un jardin sur dalle R+1 (phase PC) ~ X3

Coupe au niveau du jardin thérapeutique. Le nivellement du jardin est identique à celui du RDC .

Lieu

Boulevard du Prado, Marseille, France Année

2014 Réalisation(s)

Rédaction des notices de la PC04. Relations entre les architectes et le BET afin de gérer au mieux l’emplacement des joints de dilatation et les accès au jardin. ~ X3

Les bacs surélevés permettent aux PMR d’accéder facilement aux plantes et de jardiner de façon plus aisé.

x3

Tangram

Projet phase PC - APD

Espace extérieur d’un EHPAD (maison de retraite) Lieu

Malaucène, Vaucluse, France Année

2012 - 2014 Caractéristique(s)

Terrain naturel en forte pente. Travail sur les palettes végétales afin de mobiliser les sens des futurs résidents. Attention particulière aux lignes d’horizons afin de donner l’illusion d’un jardin infini.


a. NÎMES - UN TERRITOIRE SOUS HAUTES CONTRAINTES Analyse

> SITUATION ET CONTEXTE DE LA VILLE

Nîmes, une ville de l’arrière pays méditerranéen, assise dans le lit de torrents endormis. L’Ardèche

Lyon Alès

GARD

Le Gardon

Toulouse

Marseille

Avignon

NÎMES

Languedoc-Roussillon

La garrigue habitée

Une garrigue poreuse

Le Bois des Espeisses est un grand espace «naturel» niché sur les hauteurs de la ville entouré de mas éparpillés dans la garrigue.

Le piémont urbanisé

Un piémont imperméabilisé

Le piémont recouvert par une couverture d’écailles orangées s’échauffant au soleil.

La plaine du Vistre

Une plaine drainée de multiples canaux

La plaine du Vistre est facilement identifiable à ses nombreuses haies en cyprès brise vent pour lutter contre le mistral.

Arles

Le Rhône

Canal de campagne

Vistre

LES COSTIÈRES

Chemin des canaux

EMPRISE DE LA PLAINE

A9

Bd. Allende

Tour Magne

Jardin de la Fontaine

Gare de Nîmes

Barcelone

EMPRISE DE LA GARRIGUE

Nord-Ouest

Sud-Ouest

Sud-Est

Nord-Est

> UN PROJET QUI S’INSCRIT DANS UNE DYNAMIQUE À L’ÉCHELLE DE LA VILLE - LA «DIAGONALE VERTE» Une volonté politique pour la création d’un parc urbain au Sud de la Ville

Espace boisé communal Bois des Eispesses Cadereau d’Alès Jardin de la Fontaine Boulevard Gambetta Avenue Feuchères Pépinières Pichon Cimetière protestant

Vistre

Arènes de Nîmes

bla rem ur 9s

Au to

rou

te A

> LES ANCIENNES PÉPINIÈRES PICHON - UNE OPPORTUNITÉ

is

Ga

re SN CF ZA Cd En u Tria tré ng e d le Vis e la de la tre Pép Ga i de r l niè e Éco a Fon re Pic ho ta le M AR ine e n nte GU ER rré ITE LO NG Le Vis tre Bo de ule la F on Ne vard tai ma All ne Gy us en red de mn us evi ( s a H u s Vis en r re L ta tre e Big M) mb éri ot de l ais en la F o n Sta tai ne tio nd (VD ep LF) rét Pa rai ssa tem ge e n du t VD LF sou s l’ A9

L’esplanade et la fontaine Pradier

Une mémoire verte temoin du passé.

ute

lle ro

ve Nou

de Allen vard ZAC II sse es Be iétaires n rg o e G propr Picho des s a M oyers r de n Verge oyers r de n Verge

Boule

École Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage

Les anciennes Pépinières Pichon et le Vistre de la Fontaine - Nîmes (30)

RENOUER LE DIALOGUE ENTRE UN COURS D’EAU ET SA VILLE

A9

COLLET Pierre-Joris 5A


tfe

Diplome Thème de Projet

Les anciennes Pépinières Pichon et le Vistre de la Fontaine - Nîmes (30)

RENOUER LE DIALOGUE ENTRE UN COURS D’EAU ET SA VILLE Pierre-Joris COLLET - Mémoire de fin d’étude 2012-2013 Directeur de Mémoire : Marc CLARAMUNT

École Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage

Les anciennes pépinières Pichon & le Vistre de la Fontaine.

1

à l’échelle du territoire

1.2 > LE SOCLE PAYSAGER ET SA GÉOMORPHOLOGIE Une situation géographique favorable au ruissellement compartiments de l’aquifère karstiques se saturent rapidement et provoquent un débordement des eaux à la résurgence principale de la Fontaine de Nîmes et au droit d’émergences temporaires situées sur l’ensemble des bassins versants. La Fontaine passe ainsi d’un débit d’étiage faible (moins de 10 l/s) à 30 m3/s lors des crues exceptionnelles.

Sud-Ouest

1

2

3

Année

EMPRISE DE LA GARRIGUE

EMPRISE DE LA GARRIGUE

2013

Canal de campagne

A9

Bd. Allende

Gare de Nîmes

Tour Magne

Jardin de la Fontaine

EMPRISE DE LA GARRIGUE

Nord-Ouest

À l’échelle du territoire

4

Caractéristique(s)

Sud-Est

4

PARTIE NORD

16

Nîmes, Gard, France

Nord-Est

Le double jeu du relief karstique : A chaque épisode pluvieux, la structure karstique très développée du plateau des garrigues absorbe une partie du ruissellement, contribuant ainsi à la limitation des débits de surface et à la mise en charge progressive des aquifères souterrains. Lors de pluies abondantes, certains

Lieu

Vistre

Oscillant entre douceur et excès, le climat du Languedoc, et plus généralement de tout l’arc nord méditerranéen allant de l’Espagne à l’Italie, est la première raison de ces débordements à répétition. Des précipitations soutenues, à plus de 30 ou 40 mm par heure (environ 40 litres d’eau par m²) pendant plusieurs heures, aboutissant à des cumuls d’au moins 150 mm en moins d’un jour, sont à l’origine de la plupart des sinistres. Selon les cas, au plus fort des orages, l’intensité de ces pluies atteint voire dépasse les 70 mm en une heure, avec des pics qui peuvent être encore beaucoup plus forts sur de courtes périodes (1/4h ou 1/2h).

Chemin des canaux

Le climat :

17

Travail de fin d’étude Problématiques : inondations très fréquentes et importantes. Un foncier complexe.

3

1 2

5

3/ Vue depuis le balcon sur le haut des serres

NORD

6/ La végétation venant se glisser sous les serresdont les vitres sont brisées

7/ Une petite dépendance addossée à l’arrière du garage.

5/ Des fruitiers envahi par les elanthes

8/ Des herbes de la pampas au pied des serres

} 1/ L’arrière bordé de platanes. Au fond on note une terrasse servant d’abris.

2/ Le Vistre de la Fontaine canalisé

Le Mas et ses serres

de platanes et la rue des Quatrefarges (cf coupe AA’). L’espace situé sous la terrasse (au rez de chaussé) est le prolongement des serres. Il servait principalement pour le travail des jardiniers (rempotage, bouturage ...)

Le mas forme un L. Il comprend deux étages. Il y a plusieurs entrées desservant chacune soit le rez de chaussé, soit le deuxième étage, soit la terrasse Sud. La terrasse au Sud donne sur les toits des serres ainsi que sur toute la partie Est de la pépinière coincée entre le mail 86

1

2

3

4/ Le Vistre de la Fontaine canalisé

rue des Quatrefages

Le mas

Vide sanitaire

Le Vistre de la Fontaine canalisé

Les serres

A’

7 6 8

Carte de situation

A

A

La pépinière 92 m

4

LE DIPLÔME

Entre les platanes l’imposante silhouette du bâtiment F.T. se dessine

A’

propriété France Telecom À l’échelle du site de projet

87

3.3.1 > Boulevavrd, route de la nouvelle ZAC et autoroute A9, une multiplication de barrières

Le travail de fin d’études est scindé en deux parties interdépendantes le mémoire de fin d’étude, qui analyse et développe la problématique d’un site et d’un programme, et sa transcription géométrique et matérielle, le projet de fin d’étude.

Carrefour de la route d’Arles

Bd. A

de Nouvelle entrée pour desservir les quartiers

llen

entres le boulevard et l’A9

Boulevard Allende et la passerelle permettant de relier les deux parties de la cité.

Passage au dessus de l’A9

A9 Rou te

d’A

rles

Carrefour de la route d’Arles: vue depuis l’avenue P. Mendès France sur l’intersection entre l’avenue du G. Leclerc et le boulevard Allende.

Vue du pont Mendès France sur l’A9. A droite les terrains de tir à l’arc.

R+2 R+3 R+5

104

~ ~ ~

1

2

3

4

La nouvelle route prolongeant l’avenue du languedoc vue depuis l’avenue P. Mendès France. À l’échelle du site de projet

Le mémoire Le mémoire expose le sujet, analyse le site, le contexte sociologique, économique, inventorie les sujets analogues déjà traités et développe le concept du projet. Ce mémoire est consultable sur le site ISSUU : <http://issuu.com/ pierrejo>

105

Le projet, présenté sous forme de panneau (cf pages suivantes), est soutenu publiquement devant un jury de travail de fin d’études. Ce jury est composé d’un président de jury (Claude EVENO), du directeur de travail de fin d’études (Marc CLARAMUNT), d’un autre enseignant encadrant le travail de fin d’études (Bruno RICARD), d’un représentant de la maîtrise d’ouvrage (Léonard CATTONI), d’une personnalité extérieure reconnue pour ses compétences professionnelles, d’un ingénieur diplômé de l’ENSNP. Ce n’est qu’à la suite de la validation de ces deux étapes et de la soutenance du stage de fin d’étude (Artgineering - Rotterdam) que l’école nous accorde le titre d’Ingénieur Paysagiste. À consulter en cliquant ici


b. LES PÉPINIÈRES - UNE FRACTURE VERTE AU COEUR DE LA VILLE Quatre strates d’enjeux

Zo ris ne i qu no e f nd ort ab le

Enjeux

- protéger les habitations en déplacant les zones inondables à l’intérieur du parc. - retrouver une eau salubre d’ici 2025 permettant l’ouverture du canal - renouer le dialogue entre le cours d’eau et sa ville - renaturation des berges du Vistre de la Fontaine au Sud du boulevard - faciliter l’écoulement des eaux en créant de nouveaux passages pour l’eau sous le boulevard et l’autoroute

Une meilleure gestion des eaux pour le Vistre de la Fontaine

Ba

ss

in

de

ret

en

ue

1

vers le Vistre

- utiliser la trame verte existante dans l’armature du nouveau parc : - recomposer des espaces grâce aux anciens alignements de la pépinière - recréer un couloir vert autour du Vistre de la Fontaine - création d’un mail sur le boulevard Allende - établir une percée visuelle de part et d’autre du Boulevard - installer un maraîchage en vente directe au coeur des jardins ouvriers 2

Un maillage vert témoin du passé, tourné vers l’avenir

Gar

e SN

CF

Au

to

ro

ut

eA

9

Bv

d

Al

len

de

- reconnecter les quartiers par le biais d’un parc traversant : - prolonger la rue du Vistre (Nemausus) - chemins piéton/cycle trensversaux - utiliser le parc comme une trame douce connectant la ville à la plaine - requalification de la «rocade» en boulevard urbain traversant - ré-unifier la cité coupée en deux

tro t

cin

ois nîm es ed liv d’o ile hu

tio n cia so

t ec dir Fait ta

cabane

c ’ar àl Tir

foo

ra

sta

de

de

Un nouveau parc à vivre, répondant aux besoins de la ville

Ma

4

îch

t

ag

ev

en

te

mes

bis

- créer un pôle vivant à l’entrée de la pépinière - redonner un usage aux anciens bâtiments à l’intérieur du parc - installer une activité maraîchère en vente directe - déplacer le stade de foot de l’Assomption - prévoir une réservation au bord de la route pour la futur ZAC de la pépinière - utiliser le verger de noyers comme espace ludique pour les jeunes de Nîmes

e Nî

to-

es d

res

Arèn

é

Retisser une trame cohérente de connexion entre les quartiers

As

3

(assoc

iation)

vers les vergés de la plaine École Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage

Les anciennes Pépinières Pichon et le Vistre de la Fontaine - Nîmes (30)

RENOUER LE DIALOGUE ENTRE UN COURS D’EAU ET SA VILLE

COLLET Pierre-Joris 5A


LE MAS DE LA PÉPINIÈRE - UN NOUVEL ESPACE DE VIE AU COEUR DE LA VILLE >Ré-investir les lieux en faisant revivre le passé d’un espace oublié

B 3 3

3

A’

3

3

3 2

A

1

B’ 1

1

Échelle 1/250ème

N

1

>Végétaux jardin provencal

>Arbres d’alignements

>Strate végétale basse

École Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage


LE PARC DE LA PÉPINIÈRE - UN NOUVEL ESPACE DE VIE AU COEUR

ZOOM 1/250ème

on

Échelle 1/1500ème

N Les anciennes Pépinières Pichon et le Vistre de la Fontaine - Nîmes (30)

RENOUER LE DIALOGUE ENTRE UN COURS D’EAU ET SA VILLE


DÊbit max de la source de la Fontaine (après saturation totale du rÊservoir karstique) : 30 m3/s En ÊtÊ le dÊbit peut tomber à 1 l/s Longueur du souterrain : 3,7 km

Les coupes des souterrains sont extraites de lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠtude de G.Fabre, JL. Fiches et J.Pey sur lâ&#x20AC;&#x2122;eau Ă NĂŽmes (1994)

6YIMRSRHrIYXMPMWrr GSQQIPMXQENIYV Ouvrage canal du Vistre de la Fontaine : Section changeante. Section mouillĂŠe minimum de 22m2 DĂŠbitance : 140 m3/s Objectif : diriger les eaux de lâ&#x20AC;&#x2122;inondation vers le canal.

45 m3/s

 



I RX

TI

140 m3/s RX I



En cas dâ&#x20AC;&#x2122;inondation, les eaux de ruissellement de la pĂŠpinière et celles venant du quartier des marroniers sont dirigĂŠes par une pente douce vers le chemin menant au passage souterrain.

TI

R DE LA VILLE

>Principe Hydraulique - ĂŠvĂŠnement type 03 oct. 1988





I RX

TI 4EWWEKIWSYXIVVEMR TMrXSRG]GPI

70 m3/s

(rGEMWWIVE¿RHITIVQIXXVIl P¡IEYHIVIXVSYZIVPITIXMX:MWXVI

120 m /s 3

40 m3/s

Renaturation du petit Vistre et crĂŠation dâ&#x20AC;&#x2122;un lit majeur : -CapacitĂŠ actuelle : 115 m3/s -Après renaturation : 160 m3/s Objectif : augmenter la capacitĂŠ de stockage du cours dâ&#x20AC;&#x2122;eau et retrouver XQ FRUWpJH Ă&#x20AC;RULVtique interressant sur les berges.

DĂŠbit limitĂŠ par lâ&#x20AC;&#x2122;ouvrage sous lâ&#x20AC;&#x2122;Autoroute A9 : -CapacitĂŠ actuelle : 80 Ă 120 m3/s -Après ĂŠlargissement : 160 m3/s Objectif : faciliter le passage de lâ&#x20AC;&#x2122;eau vers le bassin de rĂŠtention - ĂŠvĂŠnement type 8 sept. 2005 : 65m3/s - ĂŠvĂŠnement type Pluie centennale : 73 m3/s - ĂŠvĂŠnement type 03 oct. 1988 : entre 80 et 120 m3/s

4EWWEKIWSYWP¡EYXSVSYXI TMrXSRG]GPITIXMX:MWXVI

vers le bassin de retenue du BlĂŠ et Maraichers - Volume stockĂŠ : 60000 m3 - Surface mouillĂŠe : 45000 m2 - Digue :h=2m - Surface inondĂŠe et hauteur de submersion pour une pĂŠriode de retour de : *40ans : S=4ha / h=1,4m *100ans : S=4,5ha / h=2m COLLET Pierre-Joris 5A


>Un parc grand ouvert sur la ville : 3 percées visuelles ouvrant sur la pépinière

B

A

Les anciennes Pépinières Pichon et le Vistre de la Fontaine - Nîmes (30)

RENOUER LE DIALOGUE ENTRE UN COURS D’EAU ET SA VILLE


>Un espace clairsemé à la sortie du canal.

B’

>Un espace ouvert dans le parc.

>Une mise à distance entre les habitations et le canal.

>Le déversoir

Coupe 1/100ème >Une place ouverte sur la ville avec ses commerces et ses bureaux.

A’ >Le Vistre de la Fontaine dialoguant avec la ville Coupe 1/100ème COLLET Pierre-Joris 5A


Le bar restaurant et la guinguette du parc donnent sur une esplanade ouverte sur le Canal du Vistre de la Fontaine

L’auberge de jeunesse du parc de la pépinière

>Les mas et les serres : Un endroit vivant aux bord du Vistre de la Fontaine

La terrasse de l’auberge donnant sur le haut des serres et le jardin méditerranéen

La serre est utilisée comme pergolas (bougainvilliers)

LES CHAMBRES VÉGÉTALES

Les végétaux utilisés dans le jardin méditerranéen se retrouvent en vente dans la petite pépinière

>Les chambres végétales, des espaces intimes en retrait de la ville

>Des essences surprenantes qui raviront les botanistes en herbe École Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage

Les anciennes Pépinières Pichon et

RENOUER LE DIALOGUE ENTRE


LE PASSAGE DU BOULEVARD ALLENDE

Bu

re

rop

te p

si s en

Coupe de la structure sous le boulevard

>La trame douce s’enfonce sous le boulevard pour ensuite rattrape le petit Vistre >Les parois du tun nel sont utilisées comme support pour la carte du GR indiquant les sites interressants.

>Le parc s’ouvrant sur le boulevard le Vistre de la Fontaine - Nîmes (30)

E UN COURS D’EAU ET SA VILLE

COLLET Pierre-Joris 5A


Enjeux urbains

}

-Étendre et densifier le centre bourg -Développer les hameaux les plus proches du bourg -Permettre la densification exceptionnelle des hameaux éloignés du bourg

}

}

Enjeux agricoles -Ne pas urbaniser les terres les plus riches -Urbaniser modérément les sols moyens -Urbaniser prioritairement les sols pauvres

Enjeux environnementaux -Relier les espaces naturels et développer les continuités écologiques -Préserver et valoriser les milieux humides -Reconquérir des espaces naturels dans les zones urbaines et agricoles.

~

Cartographie du paysage de la commune réalisée après une reconnaissance sur le terrain d’une semaine.


1.a

Projet ' ENSNP ' Thème de Projet

Diagnostic paysager préalable à l’élaboration d’une carte communale Lieu

Tresson, Sarthe, France Année

2010 Caractéristique(s)

Superficie : 29,22 km2 Population : 479 habitants

~

Étude des différents hameaux de la commune.

~

~

Étude du centre bourg de Tresson : typologie du bâti, circulation, parcellaire, évolution de l’urbanisation au cours des siècles...

Relevés floristique sdes différentes entités paysagères.

} DIAGNOSTIC PAYSAGER Situé dans une petite commune rurale de la Sarthe (70), Tresson cherchait à se doter d’une carte communale afin de mieux gérer son développement urbain et son agriculture. Nous avons donc réalisé une analyse approfondie du territoire afin de mettre en exergue ses particularités et de mieux cerner les enjeux paysagers, agricoles, urbains et environnementaux de ce territoire. Pour cela nous nous sommes rendus à plusieurs reprises sur le site afin de comprendre l’organisation et le fonctionnement de cette commune. Nous avons visité les multiples hameaux afin d’identifier les typologies de bâtis, parcouru le paysage afin de comprendre l’implantation du bourg sur son socle. Pour finir nous leur avons rendu un dossier complet qui leur permettra par la suite d’aménager leur territoire avec une logique en relation avec le paysage.


AA’

} }

Concept du projet

La particularité de ce projet repose sur le fait que le centre de la parcelle est non entretenue afin de laisser une biodiversité s’installer et les espèces spontanées se dévelloper naturellement. Ce principe à déjà été mis à l’étude par le paysagiste Gilles Clément sur des itérieurs d’îlot dans des quartiers difficiles de Seine Saint Denis. La proximité de l’école permet de sensibiliser les enfants dès le plus jeune âge à l’importance de préserver une multiplicité d’espaces écologiques.

BB’

}


1.a'

Projet ' ENSNP ' Thème de Projet

Aménagement d’un espace public à Tresson Lieu

Tresson, Sarthe, France Les abords de la route sont plantés de Quercus robur permettant ainsi d’isoler le coeur du parc de la gêne occasionnée par les voitures tout en laissant une porosité visuelle entre les deux espaces.

Les berges de la rivière sont re-naturées afin de ramener une biodiversité dans le cours d’eau.

Année

2010 Caractéristique(s)

Lors de grands événements le coeur du parc laissé en prairie puis en friche peut être coupé afin de créer un plus grand espace.

Superficie : 1,2 hectares Particularité(s) : bord de rivière

}

DES BESOINS

Après avoir monté un dossier dans le but de réaliser une carte communale, nous avons repéré des zones où des projets à plus petite échelle pourraient être réalisés en cohérence avec les enjeux tirés de l’analyse de la commune. } UN PARC AFIN DE FAIRE REDÉCOUVRIR UNE BIODIVERSITÉ OUBLIÉE

AA’

Un espace de jeu est créé aux abords de l’école primaire. Il permettra de pourvoir le bourg d’une infrastructure permettant à l’ensemble des jeunes de Tresson de venir s’y distraire.

BB’

La plupart des habitants du bourg sont des retraités venus s’installer dans leur résidence secondaire à la campagne. D’autres sont de jeunes ménages venus chercher une qualité de vie qu’ils n’ont pu trouver en ville. L’enjeu du parc était donc de fédérer différentes classes sociales afin qu’elles se rencontrent au sein d’un parc situé au coeur du bourg, près d’une école et au bord de la rivière. La parcelle étant un terrain vague stérile, il était préférable de laisser une strate herbacée venir re-coloniser le milieu afin de retrouver une terre fertile naturellement (et donc limiter les intrants).


LES LIMITES ENTRE VILLE ET CAMPAGNE

LA TRANSITION VILLE-CAMPAGNE

Grandes parcelles entourées d’une haie monospécifique, rupture nette

}

Bâti entouré d’une frange boisée Limite naturelle opaque

} }

Jardins en lanières Transition douce vers l’agricole

Une route sépare l’agricole du bâti Pas de transition

Coeur de ville

Hameau

Coupe de principe: de la Charente à la campagne, Saintes Est.

72

Rocade

Élaboration de l’étude Afin de mieux comprendre les enjeux inhérents à la ville de Saintes, nous avons effectué un relevé pendant 4 jours qui nous a permis par la suite d’élaborer un état des lieux précis et exhaustif de la ville. Chaque groupe s’est alors réparti le travail d’analyse et nous avons ensuite de façon conjointe séparée les problématiques en différentes strates (cf carte à droite).

Hameau en campagne


1.b

Projet ' ENSNP

PLAN LOCAL DE PAYSAGE

Légende

IRRIGUER

ThèmeVIAIRE de Projet TRAME

Réalisation d’un nouveau PLU pour Saintes Trame douce Lieu

Boulevard urbain habité

Saintes, Charente-Maritime, France Entrée de ville hiérarchisée

Année

HABITER

TRAME URBAINE 2011 Ville existante

Caractéristique(s)

Superficie : 22 hectares Ville projetée

UN GANT VERT QUI ATTRAPE LA VILLE

DES VALLONS LIANT LE PLATEAU ET LA PLAINE

} OÙ COMMENCE LA VILLE ? OÙ S’ARRÊTE-T-ELLE ?

TRAME VERTE

Le CREN et la ville de Saintes nous ont demandé de décrire le rapport entre les Agriculture moderne paysages urbains et les paysages naturels et ruraux limitrophes de la ville avec, pour objectifs, de dégager les enjeux urbains, paysaVignes gers et environnementaux liés à la croissance urbaine, de proposer des stratégies de restauration, de délimitation et de hiérarchisation, de préservation et de valorisation de ces payBocage retrouvé sages. Le plan local de paysage (PLP*) a été élaboré en prenant en compte les diverses compoBois santes naturelles qui composent l’est du territoire de Saintes (topographiques, hydrauliques, végétales, ...). La comparaison du PLU et du «PLP» montre que ce ne sont plus les Logique hydraulique infrastructures qui imposent la façon d’habiter le territoire mais bien l’homme qui adapte son emprise anthropique sur ce dernier. jardins partagés Prendre Vergers, en compte ces valeurs paysagères en amont de la démarche de projet permet ensuite un développement en accord avec son territoire et ses caractères propres.


~ ~ Bocage à l’état arboré Bocage à l’état arbustif Pelouse haute IN

EM

CH

ON IÉT

P

~

Principe du corridor écologique, frange urbaine et limite entre la ville et la campagne (porosité piétonne du corridor).

~

Plan masse du projet de nouveau quartier.

~

CH

ON IÉT

NP

I EM

Concept du projet Après l’étude à grande échelle de la ville de Saintes, chaque étudiant s’est penché sur un site présentant certaines problématiques. Sur cette zone mon projet était de définir, puis dessiner un nouveau quartier qui créerait un lien entre la campagne et la ville . J’ai travaillé sur la porosité des espaces entre la campagne et le quartier, sur la façon d’articuler les espaces en créant des corridors écologiques dirigés vers les espaces verts en coeur de ville. La création d’un verger aux abords du quartier permet de retrouver une dynamique sociale et un lien direct entre consommateur et producteur.


1.b'

Projet ' ENSNP Thème de Projet

Un nouveau quartier pour une ville en devenir Lieu

Saintes, Charente-Maritime, France Année

DIAGNOSTIC

2011 Caractéristique(s)

}

ENJEUX

ENVIRONNEMENT

Superficie : 22 hectares

UN ÉTAT DES LIEUX SUR ...

DIAGNOSTIC

DIAGNOSTIC

L’environnement : -Des prairies pâturées en déclin en coeur d’îlot qui offrent de grands espaces, -Un maillage bocagé à fort potentiel. L’espace urbain : -Un quartier qui tourne le dos à sa campagne. -Une coopérative agricole qui se retrouvera hors propos dans cette extension de la ville

~

Projet décomposé en 3 thématiques, chacune dotée d’un diagnostic d’où découlent les enjeux.

ENJEUX

VOIRIE

ENJEUX

URBANISME

}

DES ENJEUX ...

L’environnement : -Réhabiliter ces prairies en une culture périurbaine (maraîchage, verger...), -Faire revenir la biodiversité dans la ville par le biais de corridors verts (coeur d’îlot jardiné). L’espace urbain : - Créer un échange entre la ville et la campagne, par le biais de points de vue, - Récupérer une partie de la COOP afin de donner une cohérence générale au quartier.


UNE LOGIQUE COMMUNE : SYNTHÈSE CARTOGRAPHIQUE L'urbanisation s'est développée et densifiée autour des centres- villes affirmant la trame urbaine multipolaire du territoire

Les liaisons vertes constituant des coupures d'urbanisation ont été préservées et offrent des connexions douces entre les centres- villes, bourgs et grands ensembles paysagers et naturels.

Les espaces agricoles ont été préservés pour mieux accompagner les évolutions de ce secteur économique sur le territoire. L'urbanisation s'est développée et densifiée autour des centres- villes affirmant la trame urbaine multipolaire du territoire La pérennité d'un bon niveau de service de proximié pour les habitants a été assurée par le développement autour des grands secteurs stratégiques Les liaisons vertes constituant des coupures d'urbanisation ont été préservées et offrent Développement de l'habitat de 20 à 50 des connexions douces entre(densité les centresvilles, logements par ha). bourgs et grands ensembles paysagers et naturels.

Développement des activités artisanales, tertiaires, logistiques, industrielles et portuaires. Les espaces agricoles ont été préservés pour Développement des les secteurs mixtes mieux accompagner évolutions de ce secteur (habitat et activités tertiaires). économique sur le territoire.

ENJEUX URBAINS La pérennité d'un bon niveau de service de proximié

LE SCOT DE LORIENT

NOTRE ÉTUDE

pour les habitants a été assurée par le développement autour des grands secteurs stratégiques

CENTRE À DENSIFIER

Développement de l'habitat (densité de 20 à 50 logements par ha). HAMEAUX À DENSIFIER EN PRIORITÉ

Développement des activités artisanales, tertiaires, logistiques, industrielles et portuaires. HAMEAUX À DENSIFIER DANS UN SECOND TEMPS Développement des secteurs mixtes (habitat et activités tertiaires).

I EST

ON C

FAVORISER L’URBANISATION VERS L’EST

M AUTAIRE: LIE UN

CARTE D’ORIENTATIONS

CENTRE À DENSIFIER

OM

VERS UNE MISE VALEUR DU TERRITOIRE AGRICOLE ET PATRIMONIAL LE SCOT DE EN LORIENT

N

NOTRE ÉTUDE

SO

IAL

CENTRE À DENSIFIER

L

E

RELIER LES VILLAGES AU SCORFF

SCORFF

TRAMES PAYSAGÈRES STRUCTUHAMEAUX À DENSIFIER EN

TRAVAILLER LA RELATION VILLE-CAMPAGNE

INGUIGNEL

RANT L’URBANISATION HAMEAUX À DENSIFIER DANS UN OUVERTURES AGRICOLES GUIDANT PRIORITÉ

SECOND TEMPS

UN E

BUBRY

STI GE

LE REGARD CENTRE À DENSIFIER RELATION VILLE-CAMPAGNE À FAVORISER L’URBANISATION VERS RETRAVAILLER L’EST

OONN CCOOM MM AUTAIRE: LIE UN

ÉS PR

MAR

N

E FO

CHE

RL

R LA

D ND

AL EV

LO

N

LE PATRIMOINE COMME VALEUR ÉCONOMIQUE ET SOCIALE

REN

DRE

C

QUISTINIC

ENJEUX AGRICOLES ENJEUX LIÉS À L’EAU TRAMES PAYSAGÈRES STRUCTUTRAME BLEUE RANT L’URBANISATION OUVERTURES GUIDANT RELIERAGRICOLES LES HAMMEAUX AU FLEUVE LE REGARD

PAR VILLE LES-CAMPAGNE RUISSEAUX RELATION À

RRÉSERVER L’EMPRISE OUVERTE DU BLAVET

RETRAVAILLER

VISIB

LE L

CALAN CLÉGUER

SO

IAL

ÉLE

ER V E

RÉV PLOUAY

ENJEUX URBAINS

ENJEUX AGRICOLES

C

E SA

UT D

UL

OU

P

ENJEUX LIÉS À L’EAU

L’ENFER

TRAME BLEUE RELIER LES HAMMEAUX AU FLEUVE

ENJEUX PATRIMONIAUX PAR LES RUISSEAUX

PONT-SCORFF

RRÉSERVER L’EMPRISE OUVERTE DU BLAVET MOULINS, VALEUR PATRIMONIALE

2025 : Vers une trame commune qui s’adapte suivant les problématiques et identités locales , S INZINZAC-LOCHRIST

ITES ARCHÉOLOGIQUES RÉFÉ-

LE BLAVET HENNEBONT

CAUDAN LE PLATEAU AGRICOLE COMME FREIN À L’URBANISATION

RENCE HISTORIQUE

ENJEUX PATRIMONIAUX LES QUAIS COMME PORTE D’EN-

161

SUR LE TERRITOIRE MOULINSTRÉE , VALEUR PATRIMONIALE SITES ARCHÉOLOGIQUES, RÉFÉPOINTS DE VUE À VALORISER OU RENCE HISTORIQUE LES QUAISCRÉER COMME PORTE D’EN-

BL AV ET

TRÉE SUR LE TERRITOIRE

E AIN

E AXÉ

LE RS VE

RELATION SCORFF-BLAVET RELIER LES FERMES AUX VALLONS

POINTS DE VUE À VALORISER OU CRÉER

RELATION SCORFF-BLAVET RELIER LES FERMES AUX VALLONS

2025 : Vers une trame commune qui s’adapte suivant les problématiques et identités locales ENJEUX NATURELS LORIENT

I Q UE YNAM UNE D

UR B

ENJEUX NATURELS

CRÉER DES FORÊTS DOMANIALES CRÉER DES FORÊTS DOMANIALES STRUCTURE DE L’URBAIN PAR LES STRUCTURE DE L’URBAIN PAR LES TRAMES TRAMES VERTES

164

161

VERTES 165


1.c

Hiver

Projet ' ENSNP Printemps

Été

Thème de Projet

Redynamiser un centre bourg excentré du reste de la commune. Lieu

Plouay, du Scorff au Blavet + St Yves, Morbihan, France Année

* ÉCOLOGIQUE

2012 Caractéristique(s)

~ ~ ~

Concept du projet

* LIEN SOCIAL

A l’intérieur de cette étude nous avons identifié des sites de projet reprenant les prérogatives décrites dans l’analyse de grand territoire. Sur le site de St Yves, j’ai pu travailler sur la mutation des hameaux et leur besoin de s’agrandir rentrant en contradiction directe avec la préservation des terres agricoles environnantes et des zones humides classées.

1843

1958

} * ÉDUCATIF

2012

~ Étude de l’implantation du bâti au fil des siècles sur la commune de St Yves afin de comprendre la logique de développement du bourg.

ENJEUX

~

P.L.U.

Contraintes du PLU

ENTITÉS

Élaboration d’une carte des entités paysagères et étude du POS afin d’élaborer un nouveau plan de développement pour St Yves.

OBJECTIF DE L’ÉTUDE

L’objectif principal de l’étude est de développer la connaissance du territoire de la communauté de communes de la région de Plouay du Scorff au Blavet. Les résultats de ce travail nourrissent plusieurs finalités : - Fournir une base de travail de qualité pour construire le point de vue de l’État sur le projet d’intégration de ce territoire dans une démarche de SCOT - Développer le savoir-faire des services de l’État sur l’approche d’un territoire par l’exemple d’un exercice pré-opérationnel et universitaire - Impulser localement une démarche intercommunale de projet de territoire et une prise de conscience de l’identité et des enjeux qui y sont liés, à travers l’association des élus et techniciens locaux à la démarche - Révéler les pistes de valorisation d’un territoire rural en s’appuyant sur les caractéristiques paysagères, naturelles, économiques (notamment agricoles) et culturelles des territoires.


1.d

Projet ' ENSNP ' Thème de Projet

Aménagement des abords d’un lavoir en bord de Loire

6 BB’

1

1

Lieu

1

Ménard, Loir et Cher, France Année

5

2011 Caractéristique(s)

Superficie : 0,2 hectares Particularité : rendre le site accessible aux PMR.

1

ENTRÉE

AA’

1

4

2

} UN BÂTIMENT HISTORIQUE ACCESSIBLE POUR TOUS Dans le cadre d’une convention signée entre la commune de Ménard et l’ENSNP, nous avons réalisé un projet autour d’un ancien lavoir situé derrière une levée de la Loire. L’enjeu était de rendre accessible cet endroit aux PMR (personnes à mobilité réduite). Deux problématiques se sont posées à nous, le dénivelé important entre le lavoir et la route ainsi que la réglementation qui interdit de modifier la section de la levée. Dans mon projet ces deux problématiques sont réglées par des astuces techniques mettant en oeuvre un plan de nivellement précis ainsi que des remblais et murs de soutènement qui viennent rendre possible l’accès des PMR au pied du bâtiment.

COUPE EN TRAVERS (BB’) 3

COUPE EN TRAVERS (AA’)


1.e

Projet ' ENSNP ' Thème de Projet

Aménagement d’un jardin de plantes aromatiques et médicinales (PAM) Lieu

Seythenex, Haute-Savoie, France Année

2010 Caractéristique(s)

PALETTE VÉGÉTALE : Malus sylvestris (Po) Pommier sauvage des Bauges HxL adulte : 8x6 Sambucus nigra (Su) Sureau noir HxL adulte : 6x6 (déjà présent et laissé en état sur le site)

Rubus x loganobac (Mu) Muroise HxL adulte : 1,4x0,9 Rubus idaeus (Fr) Framboisier H adulte : 1,2

Superficie : 265 m2 Cahier technique : ordonnancement des travaux sur une parcelle très étroite et difficile d’accès.

Ribes nigrum (Ca) Cassissier HxL adulte : 1,1x1,1

Amelanchier canadensis (Am) Amélanchier HxL adulte : 5x6

Ribes rubrum (Gr2) Groseiller HxL adulte : 1,1x1,1

Hippophae ramnoïdes (Arg) Argousier HxL adulte : 5x5

Vaccinium mirtillus (My) Myrtille commune HxL adulte : 1x1

Actinidia arguta (Ki) Kiwaii HxL adulte : 5x4

Fragaria vesca (Fr2) Fraise des bois HxL adulte : 0,3x0,6

Ribes uva-crispa (Gr1) Groseillier à maquereau HxL adulte : 1,7x1,4

Vaccinium macrocarpon (Cr) Cranberry HxL adulte : 0,15x0,6

Prunus tomentosa (Rag) Ragouminier HxL adulte : 1,4x1,4

Vaccinium vitis-idaea (Ai) Airelle rouge HxL adulte : 0,25

} LA DÉMARCHE Les différents producteurs de PAM sont conscients du potentiel de leurs exploitations et souhaitent créer un jardin «vitrine», témoin de leurs activités et ainsi informer les touristes sur les différents types de plantes produites, la manière de les reconnaître, leur origine, la protection dont certaines font l’objet, ceci de façon ludique et dans une volonté de répondre aux attentes de touristes souvent avides d’authenticité et d’originalité. J’ai pris le parti de créer un jardin à l’image d’un peintre peignant les flancs d’une montagne. À l’aide d’une palette végétale il crée par touches plus ou moins importantes, grâce à des textures, des couleurs un tableau où le visiteur pourra déambuler et flâner tout en découvrant de nouvelles plantes de façon ludique grâce aux multiples écriteaux.


~ ~

Esquisse générale du projet

Phragmite, Phragmite communis

Jacinthe d’eau, Eichhornia crassipes (Mart.) Solms. Filtre Cd, Co, Pb, Hg, Ni, Ag. Ibéride, Iberis intermedia Guersent Filtre Th. Tabouret des bois, Thlaspi caerulescens J.&C. Presl Filtre Zn, Pb, Cd et Ni

Mimule tachetée, Mimulus guttatus DC. Filtre Ni, Fe, Cr,, Co, et Mg. Lotier corniculé, Lotus corniculatus. Filtre B. et Se

~

La réalisation du plan d’esquisse nous permet d’articuler les différents espaces paysagés entre eux. On remarque la rue aérienne passant sur la noue et venant s’ouvrir sur une place minérale entourée de différentes barres d’immeubles. On remarque aussi la place qui vient descendre par un jeu de gradins et de bacs filtrant au bord de la marre renaturée.


1.f

Projet ' ENSNP ' Thème de Projet

Une nouvelle gestion des eaux pluviales sur le «Haut Montreuil» Lieu

} } }

L’aménagement de la mare est fait de façon écologique et pédagogique. Aujourd’hui ce bassin subit les déversements non contrôlés des eaux de ruissellement des voiries la jouxtant. Malodorante et polluée, elle est cachée et méconnue des habitants du quartier.

Écologique Chaque bac filtrant permet de rejeter une eau dépolluée dans la mare (nappe affleurante) par le biais d’une combinaison de plantes filtrantes (métaux lourd, huiles moteur ...) et de plusieurs couches de sable de granulométries différentes.

Pédagogique Chaque bac sera accompagné de panneaux explicatifs montrant la composition des différents bacs (sol, espèces filtrantes et leurs caractéristiques ...)

Montreuil, Seine-Saint-Denis, France Année

2012 Caractéristique(s)

Superficie : 32 hectares

}

LA GESTION DE L’EAU

L’objectif de ce projet est de proposer une gestion des eaux de pluie en révélant leurs parcours à travers le site. L’eau est parfois visible , parfois suggérée par des plantations. }

~ ~ ~

Plan masse et nivellement

Sur la place nous avons travaillé les accès à la «marre historique» et la mixité des circulations afin de donner aux piétons la priorité. Le château d’eau se retrouve alors au centre de la place en cohérence avec ses proportions.

PROJET DE PAYSAGE URBAIN

Nous avons constaté de nombreux espaces délaissés sur le site. Nous avons donc proposé de les re-qualifier et de leur donner de réels usages. Nous avons souhaité recréer une hiérarchie avec une place centrale et circulante mais aussi avec des espaces annexes plus intimes et de qualité. Une place minérale et des espaces densément plantés créent un contraste qui rétablit l’équilibre entre les éléments de composition du site.


AA’

Vue 1

Vue 2

Vue 3

BB’

Le Poulailler AA’

3m

1,5

Le Potager

Les îlots cultivés

Toile tendue

9m

8,5m

7,4m


1.g

Projet ' ENSNP ' Thème de Projet

Aménagement des espaces extérieurs d’un EPAD Lieu

Blois, Loir et Cher, France }

Pour commencer le projet, nous avons voulu réaliser un plan général du site afin de retrouver une cohérence générale des différents espaces entre eux. Ce n’est qu’ensuite qu’individuellement nous avons réalisé un projet partant sur un des deux espaces partagés du site de la Pinçonière.

} }

Accessibilité _ Diagnostic : * Aucun accès direct du parc vers le jardin * Un grand espace inaccessible (pois noir), espace mal pensé pour des personnes atteintes d’alzheimer. _ Enjeux : * Création d’un accès parc / jardin. * Espace du jardin repensé. Espaces _ Diagnostic : * Des espaces non hiérarchisés et mal utilisés _ Enjeux : -Créer une grande place minérale pour les rencontres. -Rapprocher les activités (jardin, poulailler, serres...) de la place centrale

Prairie

Bambouseraie

5,5m

8m

Année

2011 Caractéristique(s)

Superficie : 0,2 hectares Particularité : Aménager un jardin pour stimuler les personnes atteintes d’ alzheimer.

} TENDRE DES LIENS Le but de ce projet était d’utiliser le paysage et le jardin comme outil thérapeutique pour des personnes atteintes de maladie mentale (alzheimer). Pour réaliser ce projet nous avons longuement consulté les aides soignant(e)s afin de comprendre les besoins particuliers des patients. Dans mon projet j’ai pris le parti de rapprocher au maximum la terrasse (espace de rencontre) et la partie potager du jardin, tout en redéfinissant l’espace de celui-ci (des formes simples évitant aux patients toute perte de repères). Pour une personne atteinte d’alzheimer il est très important qu’elle communique et qu’elle ait des interactions avec les autres.


~

~

Site de projet Une pépinière a été installée sur ce site au début du XXème siècle, quand la nouvelle Delhi commençait à être planifiée et construite. Cet endroit était utilisé pour faire pousser de nombreux végétaux y compris les arbres qui furent plantés dans la capitale, le long des grands axes de Lutyens. J’ai pu travailler sur la phase EXE du projet et sur une 3D générale du parc afin de pouvoir montrer par un film l’étendu des ambiances du futur parc (demande des financeurs public et privé : Aga Khan Trust for Culture)

~


2.a

Projet Agence Thème de Projet

Restauration et aménagement des anciennes pépinières de New Delhi Lieu

Sunder Nursery, New Delhi, India Année

2011 Caractéristique(s)

Superficie : 40 hectares

~ ~ ~

Projet Nila Gumbad jouxtant le site Humayuns Tomb L’enjeu sur ce site était de re-connecter Nila Gumbad au site Humayuns Tomb qui jadis partageaient un jardin commun. Le projet a fait l’objet d’une longue concertation avec les chemins de fer (Northern Railway) qui utilisaient le site comme lieu de stockage. Le tracé de la route a été modifié et les espaces verts transformés en un parc de proximité pour les habitants de Nizamudin. L’ensemble des travaux d’aménagement paysagés autour des monuments Delhite est géré en relation avec l’oraganisation Aga Khan Trust for Culture qui assure une restauration encadrée et pérenne.

}

DES ENJEUX - UN CONCEPT

Les objectifs de réhabilitation de ce site sont: 1. Conserver la nature productive de ces paysages. 2. Développer des activités culturelles et de tourisme. 3. Protéger et promouvoir l’aspect naturel du site, tant floristique que faunistique. 4. Créer des espaces de divertissement mais aussi éducatifs. Sunder Nursery est un nouveau parc à l’échelle de la ville qui s’inspire des formes traditionnelles Indiennes, sans séparation entre la nature, les jardins, les espaces de rencontre et la réserve écologique. Tous ces espaces se fondent dans la ville.


AAâ&#x20AC;&#x2122;

BBâ&#x20AC;&#x2122;

AAâ&#x20AC;&#x2122;

LE  PIED  DE  FALAISE LES  JARDINS  OASIS

                !  dâ&#x20AC;&#x2122;oasis  caractérisé  par  lâ&#x20AC;&#x2122;omniprésence  des  palmiers  et  la   %    $ 

                             $          

Strate arborée

Strate  végétale  hau

"                       %         !      

Strate arbustive

Strate  végétale  inte

Strate basse

Strate  végétale  bas

"          $    &                "          

         

PRINCIPE  DE  STRATIFICATION  VÃ&#x2030;GÃ&#x2030;TALE

Palmeraies  -­  Maroc  sud Maître  dâ&#x20AC;&#x2122;ouvrage

SINDIBAD  BEACH-­RESORT Aménagement  des  espaces  publics

Maître  dâ&#x20AC;&#x2122;ouvrage  délégué  

ALMOD

Maître  dâ&#x20AC;&#x2122;oeuvre  architecte

Maître  dâ&#x20AC;&#x2122;oeuvre  paysagiste

BBâ&#x20AC;&#x2122;

APS 15  Mai  2012


2.b

ACCESSIBILITÉ

Projet Agence

LEGENDE Clôture Clôture provisoire Acces  public Acces  privé  depuis  les  maisons  duplex

Thème de Projet

Espaces piétons  et  accessibles  aux  handicapés Plateformes  belvédères

Aménagement d’un front de taille : Projet SINDIBAD

Escaliers du  front  de  taille Cheminements  piétons  à  travers  les  jardins  oasis

Lieu Maître d’ouvrage  délégué  

Maître d’ouvrage

SINDIBAD BEACH-­RESORT Aménagement  des  espaces  publics

Maître d’oeuvre  architecte

Casablanca, Maroc + MBpaysage, Rabat, Maroc

Maître d’oeuvre  paysagiste

APS

ALMOD

p 11

15 Mai  2012

Année

PROGRAMMATION

2012 Caractéristique(s)

Superficie : 0,5 hectares Particularités : Un front de taille non-stabilisé et un espace haut difficilement accessible.

LEGENDE

}

Equipement de  jeux

LES JARDINS OASIS

Agreg sportif

Maître d’ouvrage

SINDIBAD BEACH-­RESORT Aménagement  des  espaces  publics

Maître d’ouvrage  délégué  

Maître d’oeuvre  architecte

Maître d’oeuvre  paysagiste

APS

ALMOD

p 12

15 Mai  2012

LE CONCEPT hYDRAULIqUE PLAN DE PRINCIPE

B

A

LeGende 247 m3 9ROXPHVLQ¿OWUpV

PhaSeS 2 & 3

247 m3

63 m3

Front de taille

2060 m3

120 m3

Profondeur 20 cm Profondeur 40 cm

94 m3

Profondeur 60 cm eaux pluviales hors site

B’

chemin de l’eau in-site

Maître d’ouvrage

Sindibad beach-ReSoRt aménagement des espaces publics

Maître d’ouvrage délégué

aLMod

Maître d’oeuvre architecte

A’ Maître d’oeuvre paysagiste

APS 15 Mai 2012

p8

Le pied de falaise est aménagé selon un système d’oasis caractérisé par l’omniprésence des palmiers et la stratification végétale. L’objectif étant de créer un microclimat plus frais pour offrir aux usagers des promenades et des aires de détente ombragées et fraîches. L’oasis se caractérise par 3 étages de végétation : • Une strate arborée composée essentiellement de palmiers dont les palmes filtrent les rayons du soleil et protègent les strates inférieures • Une strate arbustive composée d’arbres à fleurs et de fruitiers selon les thématiques végétales développées • Une strate basse composée de plantes aromatiques et de graminées selon les thématiques développées.


IM

UN POCKET PARK EP EP 2.03

UN PROJET QUI S’ÉTIRE EP EP 2.01

EIGN

Accessible depuis la place Bockstael, ce petit espace de verdure pourra être aménagé par les habitants en un jardin d’agréments et de jeux. Il s’inscrit dans le Maillage Vert de la région et offre une nouvelle entrée vers le projet phare.

IM 1 - SE 6.01

Ce grand bâtiment accueillera différentes associations dont l’antenne de quartier durant 4 ans. Il permettra de centraliser et répondre à une forte demande de locaux de la part des associations du quartier. DES LOGEMENTS À BAS COÛT ...

VER

SL

rière le magasin BRICO.

L50

L’intérieur d’îlot de la L28A se prolonge en empruntant la rue Laneau et la place Bockstael pour rejoindre les talus der-

NOUVEAUX LOCAUX ASSE SOCIATIFS ET LOGEMENTS

DES ESPACES DE JEUX POUR LA PETITE ENFANCE

MAGASIN BRICO

UNE COUR POUR LES ASSOCIATIONS SE SE 5.02 - IM 2a Les habitants du quartier pourront se retrouver autour d’un film en plein air et une multitude d’autres activités.

PLACE BOCKSTAEL

ENTRÉE EXISTANTE

UN CINÉMA EN PLEIN AIR, C’EST SUPER !

ACCÈS RAMPES/ ESCALIERS ADAPTÉS AUX PMR - IM 2B

EP

E

RUE LANEAU

Un dr de je

SE 1.1

Aménagement de la rue Laneau dans la continuité de la future passerelle menant vers la place Bockstael

PROJET DE PASSERELLE DANS LA CONTINUITÉ DU PARC DE TOUR & TAXIS, ACCÈS MOBILITÉ POUR TOUS LES USAGERS (PIÉTONS, CYCLISTES ...)

TERRAINS DE SPORTS EP SE 1.1 Des terrains de sport accéssibles à tous les habitants du quartier au sein de l’intérieur d’îlot de la 28A. Un espace boisé agréable en retrait de la ville.


2.c

Heysel Roi Baudouin

Projet Agence

Houba-brugmann

Stuyvenbergh Domaine Royal de Laekenmore

Gare de Jette Gare de Bockstael Gare de Schaerbeek

Bockstael

Thème de Projet

Pannenhuis Eco quartier Tivoli

L28

Contrat de Quartier Durable Bockstael

Tour & Taxis

Belgica

Senne

Simonis (Leopold II) PPAS Willebroek PPAS Héliport Bruxelles-Nord

Quai des Matériaux

Parc de la Petite Senne

Osseghem Gare de l’Ouest Beekkant

Gare de Bruxelles-Congrès

PROJETS ET PÔLES D’INTÉRÊT RÉGIONAL Porte de Ninove

Gare de l'Ouest

Lieu

Laeken, Bruxelles, Belgique + Rotterdam, Pays-Bas

Intérieur d’îlot L28A

Bockstael Gare de Bockstael

Un espace délaissé à fort potentiel paysagé

Année

Bockstael

1

Zone d’étude

2

2013 Caractéristique(s)

Concertation citoyenne importante Large périmètre de travail. PROJET BOCKSTAEL ET GARE DE LAEKEN SALLE DE SPORT IM SE IM 2 - SE 4.04 L’intérieur du bâtiment pourra être investi afin de créer un centre sportif de proximité pour les habitants du quartier. DE NOUVELLES ACTIVITÉS POUR REDYNAMISER LE QUARTIER

}

CONTRAT DE QUARTIER

B

A

UN ESPACE DE JEUX : SPEELBOS EN EN 1.1

n nouvel espace de jeux en pleine nature pour les enfants du quartier. Cet enroit aura pour but d’inculquer aux plus jeunes un certain respect de la nature e façon ludique et respectueuse de l’environnement (construction de cabanes, eux dans les bois...) UN ESPACE LUDIQUE BOISÉ DES CABANES, DES AU COEUR DU TUNNELS & PLEIN QUARTIER D’AUTRES JEUX POUR LES PLUS JEUNES ...

L28A ET L50

Durant ce stage au Pays Bas j’ai eu la chance de travailler sur toute la programmation d’un Contrat de Quartier Durable (CQD) sur une commune de Bruxelles. La travail a consisté à la réalisation d’un programme composé d’une stratégie urbaine, sociale et économique. Il m’a aussi fallu réaliser un grand nombre de panneaux et cartes afin de communiquer sur l’avancement des projets de l’agence et de ses collaborateurs. Les Contrats de Quartiers sont des outils urbanistiques très complexes qui ont pour but de redynamiser un quartier en jouant sur toutes les facettes qui font la ville. C’est aussi un outil politique ce qui rend le travail complexe et peut être quelques fois déroutant.

VERS TOUR & TAXIS

ESPACE VERT : MAILLAGE VERT

À consulter en cliquant ici


BOCKSTAEL

Contrat de Quartier Durable

Duurzaam Wijkcontract

PISTE AUX PROJETS • PROJECTENPARCOURS Les CONTRATS DE QUARTIER DURABLES sont des programmes de revitalisation urbaine mis en œuvre dans un périmètre bien délimité. La Région de BruxellesCapitale, la Ville de Bruxelles et Beliris vont investir durant les quatre prochaines années dans votre quartier. Le programme des projets du contrat de quartier durable portera entre autre sur : • l’amélioration de l’espace public et des espaces verts, • le développement d’infrastructures et de projets pour les jeunes et les enfants, • la revitalisation socio-économique et commerciale ainsi que l’insertion socioprofessionnelle.

De DUURZAME WIJKCONTRACTEN zijn stedelijke herwaarderingsprogramma’s die binnen een welbepaalde afgebakende perimeter in het werk worden gesteld. Het Brussels Hoofdstedelijk Gewest, de Stad Brussel en Beliris zullen gedurende de vier volgende jaren investeren in uw wijk. Het programma van de projecten die deel uitmaken van het duurzaam wijkcontract zullen voornamelijk betrekking hebben op: • verbetering van de openbare ruimte en de groenvoorzieningen, • ontwikkeling van voorzieningen en projecten voor kinderen en jongeren, • sociaal-economische en commerciële herwaardering en socioprofessionele inschakeling.

L50 Chambon Laneau Bockstael

L28A

Sélection illustrative des projets introduits par les associations et les habitants *

Selectie van projecten die zijn ingediend door de verenigingen en bewoners *

ESPACES DE PROXIMITÉ POCKETPARKS

*

INFRASTRUCTURE CYCLABLE FIETSINFRASTRUCTUUR

DES ESPACES DE JEUX POUR LA PETITE ENFANCE

*

PARCOURS CYCLABLE & PIÉTON LE LONG DES VOIES

SPEELPLEKKEN VOOR KINDEREN

DES TALUS PLANTÉS

WANDEL- EN FIETSPADEN LANGS HET SPOOR

EN POCKET PARK

BEGROEIDE TALUDS

SE EP GARE DE BOCKSTAEL

STOP AUX DÉCHETS ! STOP HET AFVAL!

EP LIAISON VERTE L50

EN POCKET PARK EN MAILLAGE VERT

EN JARDIN COLLECTIF

*

SKATEPARK SKATEPARK

UN ESPACE POUR LES JEUNES RUIMTE VOOR JONGEREN

*

RESSOURCERIE LOCALE KRINGLOOPWINKEL

SKATE, ROLLER ... SKATE, ROLSCHAATSEN ...

DES OBJETS PEU CHERS LA RESSOURCERIE DU QUARTIER BOCKSTAEL

UN POINT VÉLO EEN FIETSPUNT

*

GOEDKOPE SPULLEN

DE KRINGLOOPWINKEL VAN BOCKSTAEL

CRÉATION D’EMPLOIS WERKGELEGENHEID

LOCATION VÉLO ACHAT & RÉNOVATION

FIETSVERHUUR

AANKOOP EN REPARATIE

Editeur Responsable • Verantwoordelijke Uitgever : Ans PERSOONS Echevine en charge des Contrats de Quartier de la Ville de Bruxelles Schepen bevoegd voor de Wijkcontracten van de Stad Brussel

Personne de contact • Contactpersoon : Sébastien SAINSARD Chef de Projet – Contrat de Quartier Durable Bockstael Projectleider – Duurzaam Wijkcontract Bockstael

bockstael@brucity.be

*

Sélection illustrative des projets introduits par le quartier Projets présentés à titre indicatif (la liste présentée n’est pas définitive) Selectie van projecten die zijn ingediend door de verenigingen en bewoners. De selectie van deze affiche is louter indicatief (de getoonde lijst is niet definitief)


2.c'

Projet Agence Thème de Projet

Contrat de Quartier Durable Bockstael Lieu

Laeken, Bruxelles, Belgique + Rotterdam, Pays-Bas Année

2013 ~ ~ ~

Fiche distribuée aux habitants du quartier expliquant les conditions d’acceptabilité des projets proposés.

~ ~ ~

L’autre fiche est destinée à être remplie par les associations afin d’être étudiée par les politiques en vue d’une possible acceptation.

Caractéristique(s)

Concertation citoyenne importante Large périmètre de travail.

}

COMMUNICATION

Réalisation de panneaux répertoriant les différents projets sur le contrat de quartier par le biais de petites illustrations ludiques expliquant les projets potentiels. Dès le début de l’élaboration du dossier de base, le dialogue est établit avec les habitants et les acteurs-clés du quartier. A travers un échange entre citoyens et équipe du projet, va se dégager les priorités concernant la revitalisation de leur quartier.

1

~ ~ ~

Les habitants s’intéressent, s’investissent et s’intègrent au projet. Cela entraîne une meilleure acceptation du CQD Les boites à idées nous donnent une idée des projets qui génèrent des tensions au sein du quartier, Le stand installé sur le marché permet d’expliquer avec des panneaux, les projets sur le périmètre du CQD.

Pour créer et faciliter le dialogue avec les « utilisateurs » du quartier, le principe des actions participatives se base sur le fait de ne pas faire venir les habitants vers l’équipe du projet mais d’aller vers eux, dans l’espace public, au cœur du quartier même. Le procédé de commission de quartier et d’assemblée générale sert de colonne vertébrale à ce processus de participation. À consulter en cliquant ici


Mon site sur www.issuu.com/pierrejo

Pierre-Joris COLLET

Ingénieur Paysagiste diplomé de l’ENSNP 21 rue Jean Sarête 37700 Saint Pierre des Corps France pierrejoris.collet@gmail.com +33 (0) 662005229

Portfolio - Pierre-Joris Collet - Ingénieur paysagiste  

mise à jour : 10/2016 Portfolio complet

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you