Issuu on Google+

Bulletin d’avril 2012

CONFERENCE DE DISTRICT 1700: UN BON CRU.

La Conférence du District 1700, s’est déroulée à Tarbes les 30 et 31 mars 2012. Cet événement est toujours un moment important de l’année Rotarienne. Notre club Sète Doyen y était bien représenté par Jacques Pégas, Elie Farjon et moi-même. Ce fut l’occasion d’apprécier plusieurs interventions d’un niveau relevé dont celle de l’espagnol Julio Sorjus, le représentant du Président International, qui était empreinte d’humanisme et d’engagement fort. Son « cousin » et Gouverneur de notre District 1700, Roger Surjus, a su pendant toute la durée de la conférence galvaniser les Rotariens présents, et nous sommes tous repartis motivés, même si nous n’avions pas besoins de cette relance pour l’être comme aux premiers jours. Parmi les nombreux thèmes abordés, les plus marquants ont été, la communication, la formation, le développement des effectifs, la jeunesse et les actions principales menées par le District et les Clubs Rotariens. Nous avons constaté que notre club est parfaitement en ligne avec les orientations principales des actions Président: Robert Olive Tél.: 06 84 80 25 52

conférence, à une animation conforme aux traditions locales, avec les chœurs de la chorale « Les Chanteurs Pyrénéens de Tarbes ».

Robert Olive Président 2011-2012 du District, avec l’accès à l’eau (nos projets Nouvel Elan à Madagascar et les Goutes d’eau de l’espoir), « Polio Plus », l’alphabétisation et l’illettrisme, la jeunesse (notre student Sébastian), Espoir en tête, Mon sang pour le autres, la Banque Alimentaire, l’Action professionnelle (carrefour des métiers). Autant d’actions où notre club était présent et nous pouvons en être tous fiers. Claude Onesta, le charismatique entraineur de l’équipe de France de hand-ball , et Gérard Jugie, célèbre pour avoir dirigé l’Institut Français Polaire Paul-Emile-Victor, ont animés un débat de haut niveau sur le thème : « Les qualités professionnelles sont-elles suffisantes pour être un bon manager ? ». Nous avons eu droit pendant les deux jours de la

Trésorier: Christian Estèbe Tél.: 04 67 78 66 55

En mars pendant la semaine de la communication du Rotary, notre club a reçu et aidé (300€) Guillaume Ruiz du Rotaract et sa copilote Maeva Collion, qui ont participé au rallye humanitaire 4L Trophy, au couleur du Rotary. Nous avons aussi aidé l’ONG « Electriciens Sans Frontières », à hauteur de 2500€ pour mener à bien le projet de pompage d’eau en solaire photovoltaïque du projet « Rayon d’Espoir à Madagascar. Nous avons également reçu André Aversa qui nous a dédicacé son superbe livre. Enfin, Paul Blanc nous a gratifiés lors de notre repas mixte, d’une superbe conférence sur l’évolution et l’avenir du Québec. Courant avril, nous aurons l’occasion de poursuivre notre aide à l’association de l’Abbaye de Saint-Félix de Montceau en recevant son Président lors de notre repas statutaire du jeudi 12 mai. Merci à tous de votre implication.

Protocole: Gilles Audran Tél.: 06 07 65 77 84

Site internet: http://rotarysete.ning.com

Secrétaire: Alain Giraudo Tél.: 06 12 80 51 96

Bulletin d’avril 2012/


La vie du RC Sète Doyen

Une conférence de Thierry Crouzet Peu de temps après avoir publié « J’ai débranché - Comment revivre sans internet après une overdose » (Ed. Fayard), Thierry Crouzet qui se présente comme « expert en rien à la convergence de la philosophie, des sciences, de la politique, des arts et de la technologie » a donné une conférence sur le théme « indignés et réseaux sociaux » à l’occasion d’un dîner mixte le 8 mars. Son propos iconoclaste et prophétique a dérouté plusieurs de nos amis. Pour tenter de mieux comprendre son cheminement voici sa biographie publié sur Wikipedia. Thierry Crouzet est né à Sète en 1963. D’une lignée de Languedociens installés à Balaruc-les-Bains, son père patron pêcheur, le destine à la pêche en lui disant que faire des études ne paye pas. À onze ans, après avoir redoublé la sixième, il se met à lire de la science-fiction et joue au bon élève, tout en apprenant l’électronique puis l’informatique. Au cours de ses études supérieures à Montpellier, où il décroche un diplôme d’ingénieur en robotique1, il écrit des dizaines de scénarios de jeux de rôle, dont L'affaire Jonathan Deluze. Il commence à travailler en 1987 à Paris dans une SSII appelée S2I. Il y écrit en perruque deux romans que les éditeurs refusent tout en passant son temps dans les musées. En 1991, il devient chef de rubrique au mensuel d’informatique Soft & Micro. En 1992, il est débauché par Ziff Davis qui lance en France PC Expert et PC Direct, dont il devient le rédacteur en chef. Il continue d’écrire des romans. En 1994, il quitte la presse pour s’initier à la philosophie. En 1996, il collabore pendant trois mois à Europe Online, premier portail Web européen. Il y diffuse en ligne son premier texte : Pensé de Sicile. En 1997, il publie chez Microsoft Press le premier d’une longue liste de livres de vulgarisation sur la bureautique et Internet. Le guide des meilleurs sites Web approche certaines années les 100 000 exemplaires. En 1998, il crée bonweb.com, version en ligne du guide, site avec les revenus duquel il se finance comme romancier et essayiste dilettante. En 2000, il crée Olympio, une maison d’édition de livres électroniques qui devait selon lui republier tous les textes soumis sans distinction. Ses associés restent attachés au modèle traditionnel de l’édition. Ce n’est pas encore l’heure du 2.0. Alors qu’il déménage à Londres, il consacre l’essentiel de son temps à écrire un roman historique sur la vie d’Ératosthène. Ce livre qui connaît une dizaine de versions reste à ce jour en chantier. C’est à cette occasion qu’il élabore les idées qu’il développe en 2005 lorsqu’il écrit Le peuple des connecteurs, son premier essai publié. La sortie du livre lui donne l’occasion d’ouvrir un blog qui peu à peu le détourne des carnets qu’il noircissait depuis ses 17 ans. Il y développe l’idée d’une société qui serait dominée par les réseaux plutôt que par les structures pyramidales. Il y oppose l’organisation top-down à l’organisation bottom-up. Selon lui, nous traversons une crise de la complexité qui ne peut être résolue que par l’adoption de méthodes différentes de celles qui ont provoqué la crise 2 / Bulletin d’avril 2012

site internet: http://rotarysete.ning.com


La vie du RC Sète Doyen

2500 euros pour le projet d’ESF à Madagascar Voici le texte du communiqué transmis à la presse locale (qui ne l’a pas encore publié) à la suite de la remise d’un chèque de 2 500 euros, le 15 mars, à notre ami Gérard Descotte, représentant régional de l’ONG Electriciens sans frontières pour soutenir son action à Madagascar:

Le Rotary club Sète Doyen soutient une opération de l’ONG Electricien Sans Frontières à Madagascar Le Rotary Club de Séte Doyen, vient de remettre un chèque de 2 500 € à l’ONG « Electriciens Sans Frontières » pour ses projets « Nouvel Elan » et « Rayon d’Espoir » à Madagascar,. Il s’agit de la création d’un système d’irrigation de terres cultivables par pompage électrique solaire photovoltaïque et distribution d’eau par gravité pour favoriser les cultures. Ce sont deux membres du RC Sète Doyen, Robert OLIVE, président 2011-2012, et Gérard DESCOTTE, tous deux membres d’Electriciens Sans Frontières qui auront le plaisir de conduire la mission de réalisation de ce projet en mai 2012, dont le montant total est de 12 500 €. La finalité du projet « Nouvel Elan » est de contribuer à l'éducation de jeunes garçons en leur donnant une formation pratique dans le domaine agricole et en leur offrant un travail immédiat à la fin de leurs études. A l’issue de la formation, il est proposé aux élèves et à leur famille, de vivre et de travailler sur un site pilote « Rayon d’Espoir », en agriculture et élevage afin de contribuer à l’amélioration de leur condition de vie ainsi qu’à l’augmentation de leur source de revenu. Ce site est situé sur la commune d’Andranovelona à 250 km au nord ouest d’Antananarivo, proche de la commune de Tsyromandidy. Dix familles ont déjà été formées au centre de forma-

tion agricole « Nouvel Elan », de la congrégation des sœurs de Saint-Joseph d’Aoste. Dix autres familles sont en cours de formation avant leur « retour à la terre », après formation. De nombreux villages de Madagascar n’ont pas accès à l’électricité. Il n’y a pas de prévisions de développement du réseau dans la zone du village d’Andranovelona. Il est donc nécessaire de mettre en place des installations solaires photovoltaïques pour électrifier le système de pompage d’eau pour l’irrigation des terrains de la communauté agricole des paysans d’Andranovelona. Sur le terrain le rôle et la valeur ajoutée des deux représentants du RC Sète Doyen et d’Electriciens Sans Frontières seront d’assurer toutes les formations théoriques et pratiques, fournir les matériels, encadrer les réalisations, mettre en place avec le partenaire et les bénéficiaires toutes les conditions de pérennisation, les faire vivre, travailler sur la fiabilisation des matériels électriques. Avec pour objectif final, la réalisation d’un pompage solaire photovoltaïque de 2000W permettant l’irrigation de terres de culture d’une communauté de paysans. Les 2 500 € seront exclusivement réservés à l’achat du matériel nécessaire à la réalisation de la centrale de pompage solaire photovoltaïque du site « Rayon d’Espoir ».

Site internet: http://rotarysete.ning.com

Bulletin d’avril 2012/ 3


La vie du RC Sète Doyen

Soutien à un membre du Rotaract Le 15 mars, le président Robert Olive a donné un chèque de 300 euros à Guillaume Ruiz du Rotaract et sa copilote Maeva Collion, qui ont participé au rallye humanitaire 4L Trophy, au couleur du Rotary.

Financement du séjour d’un handicapé à Roland-Garros

Le 8 mars, à l’instigation de François Blanc, le président Robert Olive a remis un chèque de 600 euros à un ancien membre du club, le kinésithérapeute Jean-Pierre Ferrara, qui a organisé le séjour aux Internationaux de France de tennis à Roland-Garros d’un ancien sportif de haut niveau devenu tétraplégique à la suite d’un accident de baignade. Ce chèque représente un tiers des frais budgétés pour cette action.

Une conférence de Paul Blanc sur le Québec Ancien ambassadeur de France au Canada, notre ami Paul Blanc a donné jeudi 29 mars une conférence sur les perspectives d’avenir du Québec. Une transcription de cet exposé sera publiée dans le prochain bulletin du RC Sète Doyen.

4 / Bulletin d’avril 2012

site internet: http://rotarysete.ning.com


La vie du RC Sète Doyen

Une soirée avec André Aversa

André Aversa, que nous avions rencontré grâce à Michel Sabatier à l’occasion de la rédaction de la plaquette « Il était une fois... des barques et des voiles » et venu le 22 mars dédicacer son livre « Un métier, un art, une vie » dans lequel il raconte l’histoire de sa famille et l’évolution de la charpente de marine en bois. André Aversa a ensuite présenté deux vidéos, l’une sur la construction d’un chalutier dans son ancien chantier de la Plagette, l’autre sur ses maquettes et notamment celle du « Gabès » qui a été faite avec des restes de l’épave du bateau et qu’il a cédée à la ville.

Site internet: http://rotarysete.ning.com

Bulletin d’avril 2012/ 5


La vie des membres du RC Sète Doyen

Alain Giraudo réalise le site Thierry Boulley expose internet de l’exposition les photos de son livre « Dans les pas de Jean Vilar » « L’homme au travail » La librairie L’Echappée belle expose du 6 avril au 6 mai une sélection de photos publiées dans le livre de Thierry Boulley « L’homme au travail ».

L’allure juvénile que Thierry Boulley conserve en ayant franchi le cap de la soixantaine cache un véritable vétéran du photojournalisme. C’est dans l’atelier parisien de photographie d’un oncle qui le recueillera après la perte de ses deux parents qu’à l’âge de 13 ans et demi il commencera à s’initier à la photographie .Dés 16 ans, il quittera le cocon familial pour s’installer dans une chambre de bonne et suivre les cours de l’Institut français de photographie. Son CAP en poche, il immortalise des communiants et des jeunes mariés mais il a la révélation en travaillant pour « Le Parisien » qui est encore « Libéré ». Il sera reporter-photographe. Il commence à courir les manifestations sportives. Puis un camarade de promotion lui propose d’entrer à « L’Usine Nouvelle », un magazine économique alors prospère qui s’intéresse, comme son nom ne l’indique pas forcément, à la vie des entreprises. Pendant trente-cinq ans, à saute frontière, Thierry Boulley va — d’ateliers en usines, de bureaux en chantiers — fixer sur la pellicule le rapport des femmes et des hommes avec les machines qu’ils utilisent pour en fabriquer d’autres. Il a ainsi constitué de formidables archives sur un monde du travail englouti par les technologies modernes mais qui imprègne toujours notre inconscient collectif. Ce qu’il en montre dans « L’homme au travail » révèle en outre une force d’expression du photographe qui est la marque d’un vrai talent. 6 / Bulletin d’avril 2012

site internet: http://rotarysete.ning.com


La vie du District 1700

La conférence de District à Tarbes

La délégation du RC Sète Doyen à la conférence de District qui a eu lieu à Tarbes (Hautes-Pyrénées) les 30 et 31 mars était composée (de gauche à droite) par Robert Olive, président 2011-2012, Jacques Pégas, et Elie Farjon, président élu 2012-2013.

L’éditorial d’avril du gouverneur Roger Surjus Air connu diront ceux qui écoutent avec attention les interventions du Gouverneur. D'accord, mais que retient-on des paroles d'une chanson si ce n'est le refrain maintes fois répété. Oui mes Amis j'insiste et j'insisterai encore lors de la Conférence de Tarbes, nous ne faisons pas suffisamment la promotion des programmes que le Rotary International offre aux jeunes. Nous sommes les seuls, nous les Rotariens, à proposer un extraordinaire catalogue d'actions en faveur des Jeunes Générations. Aucune autre association ne porte comme nous un regard aussi attentif sur les jeunes, nous nous intéressons à eux dès le primaire avec l'alphabétisation et la lutte contre l'illettrisme ; nous poursuivons avec les Carrefours des Métiers premier pas de l'orientation professionnelle; nous continuons en favorisant les Student Exchange, nous allons plus loin avec les RYLA et les EGE, illustrations de notre action professionnelle et nous atteignons le très haut niveau avec les Boursiers de la Fondation et les Centres Rotariens pour la Paix. Qui peut prétendre faire mieux que le Rotary ? Enfin il y a les Clubs ROTARACT, ils fonctionnent à l'image du Rotary, leur nom est la contraction de Rotary Action, une filière destinée à conduire ces jeunes en fin d'études ou en début de carrière professionnelle jusqu'aux portes des Clubs qui auront su les soutenir. J'entends souvent dire que nous délaissons l'action professionnelle, notre premier défi ne serait-il pas de conseiller ces jeunes et de les guider dans leurs démarches de recherche d'emploi ou de création d'entreprise ? Les sceptiques et les timorés ont toujours de bonnes raisons : « les jeunes, c'est comme le recrutement, c'est difficile ! » Argument recevable mais... a-t-on fait une démarche collective, Pour rechercher un Student ou un Rylacien chaque Rotarien a-t-il exploré le milieu familial et les amis de ses enfants, petits enfants, neveux et cousins ? Menez cette expérience et vous verrez comme le carnet d'adresses gonfle vite. Et tentez la même expérience pour les EGE et les Boursiers, simple démarche qui n'engage à rien, un jeu, un pari, pourquoi pas un défi interne. Qui dans le Club apportera le plus de pistes au Président et aux responsables Jeunesse, Fondation et Action Professionnelle ? C’est un jeu. Je peux vous dire et j'en suis fier que pour ma part le pari est gagné, avec le soutien du comité d'organisation des Clubs d'Andorre, Font-Romeu et Prades, l'appui du CIP France Espagne Andorre et l'adhésion des Gouverneurs Espagnols, le RYLA du mois d'Avril sera international Site internet: http://rotarysete.ning.com

Bulletin d’avril 2012/ 7


« Student exchange »

Des nouvelles d’Amélie Baum à Kansas City Elie Farjon, président élu 2012-2013, nous a transmis quelques photos de notre « student », Amélie Baum, qui étaient accompagnées du message suivant (les fautes ont été corrigées): « Bonjour Monsieur Farjon, J'espère que vous allez bien. Je voulais d'abord vous remercier de m'avoir permis de faire cette échange. Je passe un excellent moment aux USA. Tout se passe très bien. Mes familles d'accueil sont toutes très gentilles. Le lycée ici est très facile du coup je n'ai jamais de devoir. Je fais aussi de l'athlétisme et de la natation après les cours. Voici le lien de la vidéo de mon lycée (On me voit vers le début) : http://www.youtube.com/watch?v=Ykm8Qd91TFw. J'ai aussi joint des photos de moi avec le rotary et mes amis. Ma mère m'a aussi dit que vous connaissiez les propriétaires des restaurants sur la plage. Cela m'intéresserait d'y travailler pour cette été. Encore merci pour votre aide Amélie »

8 / Bulletin d’avril 2012

site internet: http://rotarysete.ning.com


La vie du Rotary international La réflexion pour avril du président international, Kalyan Banerjee:

« Le Rotary, un agent de changement efficace » Le Rotary combat l'un des maux les plus terribles de notre époque : la faim dans le monde. Lorsque le manque de nourriture est évoqué, les problèmes sont presque toujours locaux. Nous produisons dans le monde assez pour nourrir l’humanité. Le problème est d'acheminer la nourriture là où elle fait défaut et d’aider les populations des régions les plus pauvres à atteindre un certain niveau de sécurité alimentaire. Dans de nombreuses régions du monde, l’agriculture de subsistance demeure la seule manière de produire des aliments. Quelques mois de sécheresse ou un orage violent peuvent avoir des conséquences désastreuses. Il est également regrettable de constater que les régions du monde où les stocks de vivres sont les plus vulnérables sont souvent celles dont on parle le moins lorsqu’une catastrophe survient. Les meilleurs atouts dont le Rotary dispose sont notre présence sur le terrain, notre capacité à évaluer les besoins et à réagir en cas de crise ainsi que notre volonté d’adopter une approche sur le long terme et de nous concentrer sur les causes de la faim. Nous avons tous un rôle à jouer dans le combat du Rotary contre la faim dans le monde et comme toujours, le travail des Rotariens au niveau local est essentiel. Il ne fait aucun doute qu’en termes de pauvreté et de faim, notre travail doit tout d’abord se concentrer sur l’Afrique et pour cette raison le Rotary doit s’y développer. L’initiative du Rotary Tendre la main à l’Afrique a pour objectif d’accroître l’effectif de notre organisation sur ce continent, de mobiliser les Rotariens africains à répondre aux besoins locaux et de sensibiliser les Rotariens des pays industrialisés aux besoins de cette région du monde. Son but est également de mettre en contact ceux qui ont besoin d’aide avec ceux qui désirent apporter leur soutien, mais ne savent pas par où commencer. Il est clair que les obstacles à la sécurité alimentaire sont importants, mais ils n’en demeurent pas moins surmontables. Le modèle proposé par le Rotary est peut-être l’un des vecteurs de développement les plus prometteurs – à la condition que nous poursuivions nos efforts afin que notre organisation devienne un agent de changement encore plus efficace.

La visite en France de Kalyan Banerjee Le Président International, Kalyan Banerjee et son épouse Binota ont participé à la Conférence « L’eau et la paix » organisée à Paris par l’Unesco. Durant ce séjour en France, plusieurs manifestations et visites étaient organisées par les Gouverneurs des deux Districts parisiens. Les Gouverneurs français étaient également présents. Le Président du RI. a été reçu au Sénat par Gérard Larcher, son ancien Président. Au cours de la réunion avec les Gouverneurs, Roger Surjus a présenté le District 1700 au Président du RI et rappelé que « Mon Sang Pour Les Autres » a vu le jour à Toulouse avant de connaître une dimension nationale et bientôt internationale Homme de communication, Roger Surjus a offert à Kalyan BANERJEE le numéro 2 du Magazine Vidéo du District en soulignant qu’il s’agissait d’une initiative de communication certainement unique. Cette visite s’est poursuivie à Rambouillet où le Président a planté des arbres de la Paix, puis il a visité l’Hôtel-Dieu à Paris et fut reçu à l’Alliance Française. «Toujours disponible et à l’écoute des Rotariens, Kalyan a fortement marqué ceux qui le rencontraient pour la première fois» témoigne Roger Surjus.

Julio Sorjus (RC Barcelona Condal) Administrateur de la Fondation Le Conseil Central du R.I. de janvier a nommé quatre nouveaux administrateurs de la Fondation Rotary, qui prendront leurs fonctions le 1er juillet 2012 pour quatre années. Julio Sorjus (RC Barcelona Condal) sera le seul membre d'Europe continentale de ce conseil d'administration qui compte 14 personnes. Les trois autres nouveaux administrateurs sont Ray Klinginsmith (EtatsUnis), Michael McGovern (Etats-Unis) et Samuel Owori (Ouganda). Site internet: http://rotarysete.ning.com

Bulletin d’avril 2012/ 9


Agenda

Carnet

Jeudi 12 avril: dîner statutaire au cours duquel sera remis la subvention à l’association pour la sauvegarde de l’abbaye de St-Félix-de-Montceau. Jeudi 19 avril: réunion statutaire. Jeudi 26 avril: dîner statutaire au cours duquel Michel Sabatier fera une conférence. Mercredi 2 à jeudi 10 mai: Convention internationale à Bangkok. Jeaudi 10 mai: repas statutaire au cours duquel sera remis la subvention au Seamen’s Club. Jeudi 24 et vendredi 25 mai: opération « Mon sang pour les autres » 1 et 2 juin: assemblée de District à Gimont. Vendredi 13 juillet: soirée blanche au Dôme. Samedi 14 juillet: opération de communication du Rotary à l’occasion du passage du Tour de France au som-

Ils fêtent leur anniversaire au cours des prochaines semaines : (pas d’anniversaire de membre actif en avril le 2 mai, Gilbert Moine Le 3 mai, Pierre Rouane Le 11 mai, René Spadone Le 1’ mai, Jean-Louis Holstein Le 1’ mai, Robert mallol. .

Les projets du président élu 2012-2013, Elie Farjon Président élu 2012-2013, Elie Farjon a présenté lors d’une réunion statutaire du RC Sète Doyen le fanion et la devise du prochain président international, Sakuji Tanaka (voir le bulletin de février 2012). Elie Farjon a également indiqué qu’il souhaitait organiser une opération de communication en faveur du Rotary à l’occasion du passage du Tour de France au sommet de St-Clair le 14 juillet. A cette effet il est prévu d’ériger une roue de 10m sur 10 sur le terrain de boules de l’Amicale des St-Clairiens. Enfin Elie Farjon a annoncé que la traditionnelle soirée blance du début de l’été aurait lieu cette année à la plage Le Dôme à Villeroy.

« Mon sang pour les autres » à Sète les 24 et 25 mai

Jacques Pégas coordonne comme les années précédentes l’opération « Mon Sang pour les Autres ». Organisée en liaison avec l’Etablissement français du san, cette opération aura lieu sur deux jours, les jeudi 24 et vendredi 25 mai. Une banderole annonçant cette collecte a été déployée sur le balcon de Patrice Taillan, quai d’Alger, à l’occasion d’Escale à Sète, le rassemblement d’une centaine de grands voiliers anciens qui a eu lieu pendant le week-end pascal. « Mon Sang Pour les Autres » a été honoré de la visite du Président Kalyan Banerjee lors de la collecte organisée le 16 mars par le club de Melun. Les Gouverneurs des Districts 1660 et 1770 accompagnaient le Président du RI. ean Claude Brocart, Monsieur MSPLA, a présenté à Kalyan Banerjee l’action en lui suggérant d’en être l’Ambassadeur pour la promouvoir dans les très nombreux pays qu’il visite 10 / Bulletin d’avril 2012

site internet: http://rotarysete.ning.com


Bulletin RC Sète Doyen avril 2012