Brochure des formations de l'IFME

Page 1

INSTITUT DE FORMATION AUX MÉTIERS ÉDUCATIFS DE NÎMES

IFME Des formations à vivre

Les métiers du travail social du niveau 5 au niveau 2

2117 chemin du Bachas 30000 Nîmes 04 66 68 99 60

2117 chemin du Bachas 30000 Nîmes


www.ifme.fr

IFME 2117 chemin du Bachas 30000 Nîmes 04 66 68 99 60 contact@ifme.fr www.ifme.fr

Conception et réalisation : communication IFME

76 LIGNE

TO U T E S NOS F ORM AT IONS

P

ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL

P6 P. 6

ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS

P 10

ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ

P 14

MONITEUR ÉDUCATEUR

P 18

RESPONSABLE D’ANIMATION DEJEPS

P 22

ACCOMPAGNANT ÉDUCATIF ET SOCIAL

P26

CLASSE PRÉPARATOIRE

AUX CONCOURS D’ENTRÉE DU SOCIAL ET DU MÉDICO-SOCIAL P30

FORMATIONS À LA FONCTION DE TUTEUR

P34

LES ATELIERS D’ANALYSE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES

P36

LES ACCOMPAGNEMENTS VAE DE L’IFME

3

P40


BIENVENUE L’IFME est un établissement de formation professionnelle qui accueille aussi bien des stagiaires en formation initiale  que des stagiaires en cours d’emploi (ou salariés) ou en situation de recherche d’emploi. Les formations proposées peuvent aussi être préparées via l’apprentissage ou la VAE. Un des objectifs de l’IFME est de garantir la meilleure formation possible. D’un point de vue pédagogique, l’IFME se caractérise par des promotions à taille humaine où tous se connaissent.

v Un accompagnement individualisé L’IFME se caractérise aussi par un accompagnement individualisé, l’accent mis sur l’acquisition d’une culture générale du travail social. Certains apprenants ont de plus la possibilité de vivre des expériences « à l’international ».

vDes professionnels responsables et engagés Enfin l’IFME souhaite former des professionnels responsables et engagés. Le centre compte environ 450 élèves par an et emploie près de 30 salariés permanents auxquels se joignent environ 150 vacataires par an. L’IFME travaille avec près de 400 employeurs languedociens.

v Un engagement dans la recherche Avec son Pôle recherche, L’IFME s’inscrit dans une démarche visant à valoriser

4

la recherche en travail social et mettre cette activité au cœur de ses formations. L’IFME s’investit dans des partenariats avec des laboratoires, des associations, des revues qui s’engagent dans la recherche en intervention sociale (PREFIS, AFFUTS, LE SOCIOGRAPHE, etc.) Ces démarches sont autant d’actions propres à renforcer les liens entre les milieux de la recherche, notamment universitaire, avec l’ensemble des acteurs de l’intervention sociale (sites qualifiants). La recherche vise prioritairement à questionner les représentations que les apprenants peuvent avoir des activités dans lesquelles ils sont engagés.

v Des liens avec l’Université Au-delà des impératifs partenariaux que porte la réforme de 2018 (grade Licence pour les ASS, les EJE et les ES), les enjeux qui se dessinent à travers la collaboration entre les écoles de formation en travail social (EFTS) et l’Université sont particulièrement intéressants car vecteurs de potentiels nouveaux en termes de consolidation et d’ouverture dans le cadre de l’accompagnement pédagogique des apprenants. L’IFME intervient donc en tant qu’établissement d’enseignement supérieur. Les formations « post bac » ont été adaptées à ce nouveau cadre d’intervention avec la mise en œuvre d’un enseignement théorique, méthodologique, appliqué et pratique, un enseignement de langue étrangère et un enseignement

relatif aux pratiques informatiques et numériques. g Un diplôme Université-Ifme Les liens université-IFME s’illustrent désormais par la création en double pilotage du Diplôme Universitaire « LaïcitéMédiation ». Ce D.U. vise le renforcement de la pratique professionnelle des apprenants axée sur la notion de médiation, sur l’acquisition de connaissances et la maîtrise d’une culture opérationnelle, soutenant leur cadre d’intervention.

v Des actions de formation continue, de conseil et d’expertise L’IFME accompagne les travailleurs sociaux de la Région Occitanie dans leur carrière par le biais d’actions de formation continue mais aussi de conseil et d’expertise. Plusieurs axes forts : g Le tutorat Cette formation en 3 modules s’adresse à tout tuteur, formateur terrain, maître d’apprentissage, pour l’accompagnement de personnes en formation initiale ou dans un contrat en alternance. g L’analyse des pratiques professionnelles L’APP est également un des axes stratégiques de l’IFME car considérée comme un élément central de la professionnalisation des travailleurs sociaux. L’IFME intervient dans ce cadre auprès des équipes de quelques établissements et services sociaux et médico-sociaux gardois et héraultais (Sète, Alès, Nîmes).

À L’ I F M E g Des actions de conseil et d’expertise L’IFME mène aussi des actions de conseil et d’expertise au bénéfice des associations gardoises gestionnaires d’établissements sociaux et médico-sociaux. Enfin, l’IFME contribue à la vie et au développement du travail social via des actions d’animation à destinations des professionnels des ESSMS situés en Région Occitanie voire au niveau national.

v Un centre de ressource spécialisée partenaire d’autres centres de ressource La bibliothèque de l’IFME est un centre de ressource spécialisé dans le domaine de l’action sociale, médico-sociale et de l’éducation spécialisée. Elle compte près de 3500 livres disponibles en accès libre. Elle donne librement accès sur le portail CAIRN et à la bibliothèque numérique des éditions Champ Social. Elle est membre du réseau documentaire PRISME, qui produit de nombreux outils documentaires, disponibles gratuitement. Elle est partenaire du Centre de documentation de la Croix Rouge, de la bibliothèque universitaire Vauban de Nîmes et du centre de ressources documentaires de l’IRTS LanguedocRoussillon.

Didier Villa, Directeur de l’IFME

5


ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL

ACTIVITÉ

Les assistant·es de service social sont principalement employé·s par : v les collectivités locales (départements et communes) ; v l’État (Ministère des Solidarités et de la Santé, de l’Éducation nationale, de la Justice…) ; v des établissements publics (hôpitaux…) ; v les organismes de protection sociale (caisses de sécurité sociale, d’allocations familiales, de retraite) ; v des associations du secteur sanitaire et social. v Disposer de qualités humaines, d’empathie, de bienveillance et d’écoute ; v montrer une capacité à gérer ses émotions et son stress face à des situations

APTITUDES

humaines difficiles ou complexes et à développer la maîtrise de soi ; v montrer un intérêt pour les questions sociales et une ouverture au monde ; v manifester de la curiosité et de l’intérêt pour l’engagement et la prise de responsabilités dans des projets collectifs ; v pouvoir travailler de façon autonome, organiser son travail et travailler seul et en équipe ;

Diplôme d’État de niveau 6, grade Licence

v savoir mobiliser des compétences d’expression orale et écrite.

180 crédits ECTS

La formation est ouverte aux candidat·es remplissant l’une des conditions suivantes : L’assistant·e de service social (ASS) intervient

Soit être titulaire :

auprès de personnes confrontées à diverses difficultés : économiques, d’insertion, familiales, de santé, de logement.

v du baccalauréat ou justifier de sa possession lors de l’entrée en formation ;

PUBLIC

v de l’un des titres admis réglementairement en dispense du baccalauréat pour la poursuite des études dans les universités ;

L’ASS accueille, soutient, oriente et accompagne

v du diplôme d’accès aux études universitaires ;

la construction de projets en tenant compte des

v d’un diplôme du secteur paramédical délivré par l’État, homologué ou enregistré

potentialités des personnes et des possibilités offertes par la collectivité.

au répertoire national des certifications professionnelles à un niveau au moins égal au niveau 4 ; v d’un diplôme au moins de niveau 4, délivré par l’État et visé à l’article L.451-1 du code de l’action sociale et des familles.

6

7


ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL

ADMISSION

Trois voies d’admission : voie directe (formation initiale) ou apprentissage et cours d’emploi. Voie directe : accès sur dossier via Parcoursup plus sélection orale. Voie par l’apprentissage et cours d’emploi : accès par sélection orale. v Oral : entretien de 30 minutes (après 15 minutes de préparation) conduit

par un formateur de l’école ou un professionnel, destiné à apprécier la motivation et l’aptitude à l’exercice de la profession d’assistant·e de service social compte tenu des publics pris en charge et du contexte de l’intervention.

La formation comprend 1740 heures de formation théorique et 1820 heures de

LA FORMATION

Utilisez le QR Code de la page Assistant de service social du site de l’IFME pour des informations plus détaillées.

DISPENSES

p L’enseignement théorique se répartit en 4 domaines de formation (DF) : v DF 1 : Intervention professionnelle en service social ; v DF 2 : expertise sociale ; analyse des questions sociales de l’intervention professionnelle en travail social. v DF 3 : communication professionnelle en travail social ; v DF4 : implication dans les dynamiques institutionnelles et partenariales. Dynamiques inter institutionnelles, partenariat et réseaux.

À la rentrée, une commission est mise en place pour accorder des dispenses selon les diplômes et/ou l’expérience professionnelle des candidats.

VAE

Le diplôme est également accessible par la voie de la VAE : Il faut justifier d’au moins 1 an d’expérience en équivalent temps plein sur les 10 dernières années dans l’exercice d’une activité salariée ou bénévole en rapport direct avec le diplôme. Le dossier est à retirer à : ASP Délégation VAE, Service recevabilité, 15 rue Léon Walras Cs 70902, 87107 LIMOGES cedex 1 / Téléphone : 0810.017.710

TARIFS

Les tarifs des formations sont à consulter sur le site www.ifme.fr à l’onglet INSCRIPTIONS.

INFORMATIONS

8

stages (12 mois).

Notre site www.ifme.fr vous donnera tous les renseignements complémentaires. Vous pouvez aussi appeler au 04 66 68 99 60 ; écrire ici : contact@ifme.fr ; ou nous rendre visite, sur rendez-vous : IFME, 2117 chemin du Bachas, 30000 Nîmes.

9


activité

ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS

ACTIVITÉ

APTITUDES

L’éducateur·rice de jeunes enfants exerce dans les trois fonctions publiques (État, hospitalière, territoriale, les communes et les associations. On en compte aujourd’hui près de 20 000 qui exercent dans les structures d’accueil de la petite enfance : v crèches collectives ou familiales ; v jardins d’enfants ; v haltes-garderies. Les EJE trouvent aussi leur place dans les hôpitaux et les établissements qui accueillent des enfants handicapés ou qui connaissent des difficultés (foyer de l’enfance, MECS, lieu de vie). Les IME, centres médico-psychologiques, maisons maternelles, PMI réclament de plus en plus ces professionnels. v Patience v Disponibilité v Écoute v Discrétion v Sens des relations humaines Pour être admis en formation, il faut remplir au moins une des conditions suivantes :

PUBLIC Diplôme d’État de niveau 6, grade Licence

v Être titulaire du baccalauréat ou justifier de sa possession lors de l’entrée en formation ; v être titulaire d’un diplôme, certificat ou titre homologué ou inscrit au répertoire national de certifications professionnelles au moins de niveau 4. v bénéficier d’une validation de ses études, de ses expériences professionnelles ou de ses acquis personnels, en application de l’article L.613-5 du Code de l’éducation.

180 crédits ECTS Accès sur dossier via Parcoursup. L’EJE est un·e spécialiste de la petite enfance qui intègre ou anime, coordonne une équipe pluridisciplinaire. En lien avec les missions, le projet institutionnel, pédagogique et éducatif de l’établissement, il/elle assure des fonctions d’accueil, d’éducation, de prévention auprès du jeune enfant et de sa famille. Le positionnement de l’EJE lui confère une mission d’accompagnement à la parentalité..

10

10

ADMISSION

Pour les inscriptions et sélections, il y a trois voies d’accès : v voie initiale par la plateforme Parcoursup (étude de dossier et entretien de sélection à l’issu de l’inscription) ; v voie de l’apprentissage par la plateforme Parcousup (étude de dossier et entretien de sélection à l’obtention d’un contrat d’apprentissage) v cours d’emploi : dossier sur le site de l’IFME. Formation prise en charge par l’employeur ou un OPCA. L’admission à l’IFME se fait en deux temps : Étude d’un dossier déposé au moment de l’inscription sur la plateforme Parcoursup. Pour les dossiers PARCOURSUP validés, passage d’un entretien oral de 30 minutes (après 15 minutes de préparation écrite) conduit par un formateur de l’école ou un professionnel, destiné à apprécier l’aptitude et la motivation du ou de la candidat·e à l’exercice de la profession d’EJE compte tenu des publics pris en charge et du contexte de l’intervention.

11 11


ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS

La formation est accessible en « voie directe » ou « en cours d’emploi ». Elle est aussi ouverte par la voie de la VAE et par l’apprentissage (en partenariat avec le CFA hors les murs de la région Occitanie).

LA FORMATION

La formation se déroule sur 3 ans et compte 3600 heures de formation dont 1500 h de cours théoriques et 2100 h de pratiques « terrain » sous la forme de 60 semaines de stage. p La formation se décline en 4 domaines de formation : v DF1 : Accueil et accompagnement du jeune enfant et de sa famille : 500 h ; v DF2 : Action éducative en direction du jeune enfant : 500 h ; v DF3 : Travail en équipe pluriprofessionnelle et communication professionnelle : 250 h ; v DF4 : Dynamiques interinstitutionnelles partenariats et réseaux : 250 h. p Ces domaines de formation sont travaillés au sein de l’IFME en 6 unités de formation : l’intervention éducative et sociale ; la connaissance des publics ; l’interculturalité et approche internationale de l’intervention sociale ; méthodologie de l’intervention ; Initiation à la démarche de recherche ; instances de professionnalisation. Certaines de ces unités d’intervention sont abordées avec les autres filières du travail social (éducateur spécialisé, assistant de service social, DEJPS, moniteur éducateur) afin de travailler sur des notions communes, une complémentarité.

Utilisez le QR Code de la page EJE du site de l’IFME pour des informations plus détaillées.

DISPENSES

VAE

TARIFS

INFORMATIONS

12

À la rentrée, une commission est mise en place pour accorder des dispenses selon les diplômes et/ou l’expérience professionnelle des candidats.

Le diplôme est également accessible par la voie de la VAE : Il faut justifier d’au moins 1 an d’expérience en équivalent temps plein sur les 10 dernières années dans l’exercice d’une activité salariée ou bénévole en rapport direct avec le diplôme. Le dossier est à retirer à : ASP Délégation VAE, Service recevabilité, 15 rue Léon Walras Cs 70902, 87107 LIMOGES cedex 1 / Téléphone : 0810.017.710 Les tarifs des formations sont à consulter sur le site www.ifme.fr à l’onglet INSCRIPTIONS.

Notre site www.ifme.fr vous donnera tous les renseignements complémentaires. Vous pouvez aussi appeler au 04 66 68 99 60 ; écrire ici : contact@ifme.fr ; ou nous rendre visite, sur rendez-vous : IFME, 2117 chemin du Bachas, 30000 Nîmes.

13


ifme

activité

ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ

ACTIVITÉ

Les éducateur·rices sont principalement employé·es par : v les associations extrêmement actives dans le champ de l’éducation spécialisée ; v les collectivités locales (départements et communes) et divers organismes d’accueil spécialisé ; v majoritairement, les ES diplômé·es travaillent dans le secteur privé associatif (~ 80 %) ; v toutefois, un certain nombre exerce dans le cadre de la fonction publique hospitalière, territoriale ou d’État.

APTITUDES

v Disposer de qualités humaines, d’empathie, de bienveillance et d’écoute ; v montrer une capacité à gérer ses émotions et son stress face à des situations humaines difficiles ou complexes et à développer la maîtrise de soi ; v montrer un intérêt pour les questions sociales et une ouverture au monde ; v montrer un intérêt pour les questions d’apprentissage et d’éducation ; v manifester de la curiosité et de l’intérêt pour l’engagement et la prise de responsabilités dans des projets collectifs ; v pouvoir travailler de façon autonome, organiser son travail et travailler seul et en équipe ; v savoir mobiliser des compétences d’expression orale et écrite. La formation est ouverte aux candidat·es remplissant l’une des 3 conditions suivantes :

Diplôme d’État de niveau 6, grade Licence

PUBLIC

180 crédits ECTS

L’éducateur·rice spécialisé·e (ES) contribue au processus de socialisation et d’autonomie d’enfants, d’adolescents, d’adultes présentant un handicap, des troubles du comportement ou qui ont des difficultés d’insertion. L’ES favorise le renforcement des liens sociaux et des solidarités dans l’environnement des personnes et de la société.

14

ADMISSION

v être titulaire du baccalauréat ; v être titulaire d’un diplôme, certificat ou titre homologué ou inscrit au répertoire national des certifications professionnelles au moins au niveau 4 ; v bénéficier d’une validation des études, des expériences professionnelles ou des acquis personnels, en application de l’article L.613-5 du code de l’éducation. Attention : l’étudiant·e doit être majeur·e à la rentrée scolaire. Accès sur dossier via Parcoursup. Pour les inscriptions et sélections, il y a deux voies d’accès : v Parcours sup dossier pour tous les y compris les demandeurs d’emploi. Accès sur viacandidats, Parcoursup. v Dossiers sur le site IFME pour les personnes en contrat qualif ou de professionnalisation et dont la formation est prise en charge par l’employeur ou unvoies OCPA.d’accès : Pour les inscriptions et sélections, il y a deux

L’admission à l’IFME se fait en deux temps : v Parcours sup pour tous les candidats, y compris les demandeurs d’emploi. Étude d’un dossier déposé au moment de l’inscription sur la plateforme Parcoursup. vles Dossiers le site IFME pour les personnes en contrat qualif ou (après de professionnaPour dossiers sur PARCOURSUP validés, passage d’un entretien oral de 30 minutes 15 minutes de lisation écrite) et dont la formation est prise en charge par l’employeur un OCPA. préparation conduit par un formateur de l’école ou un professionnel, destinéou à apprécier l’aptitude et la motivation du ou deàla candidat·e à l’exercice de la profession L’admission l’IFME se fait en deux temps : d’Éducateur Spécialisé compte tenu des publics prisÉtude en charge et dossier du contexte de l’intervention. d’un déposé au moment de l’inscription sur la plateforme Parcoursup. Critères d’admission : Pour les dossiers PARCOURSUP validés, passage d’un entretien oral de 30 minutes g La qualité de l’expression orale, de l’écoute et de la posture ; 15richesse minutes de préparation conduit par un formateur de l’école ou un (après g La de l’engagement et/ou écrite) des expériences antérieures ; professionnel, g Comment destiné la formation est-elle pensée ? à apprécier l’aptitude et la motivation du ou de la candidat·e à l’exercice g Les connaissances et motivation du métierSpécialisé ; de la profession d’Éducateur compte tenu des publics pris en g L’ouverture d’esprit, la curiosité et le sens critique.

charge et du contexte de l’intervention.

15


ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ

LA FORMATION

La formation d’une durée de 3 ans (6 semestres) comporte 1450 heures en centre de formation et 2100 heures sur les lieux de stage ou d’exercice professionnel. Elle peut être suivie en voie directe ou en cours d’emploi. p La formation se décline en 4 domaines de formation : v DF1 : La relation éducative spécialisée (500 heures) ; v DF2 : Conception et conduite de projets éducatifs spécialisés (400 heures) ; v DF3 : Travail en équipe pluriprofessionnelle et communication professionnelle (300 heures) ; v DF4 : Implication dans les dynamiques partenariales, institutionnelles et interinstitutionnelles (250 heures).

DISPENSES

VAE Utilisez le QR Code de la page ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ du site de l’IFME pour des informations plus détaillées.

Le diplôme est également accessible par la voie de la VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) : v il faut avoir au moins 1510 heures soit 1 an d’activité professionnelle en rapport avec le diplôme visé ; v la VAE peut être validée que vous ayez exercé en tant que bénévole ou salarié. Le dossier doit être retiré au DAVA Place du Millénaire 465, rue Alfred Nobel BP 83 34935 Montpellier cedex 9 Tél : 04 67 15 82 56

TARIFS

INFORMATIONS

16

À la rentrée, une commission est mise en place pour accorder des dispenses selon les diplômes et/ou l’expérience professionnelle des candidats.

Les tarifs des formations sont à consulter sur le site www.ifme.fr à l’onglet INSCRIPTIONS.

Notre site www.ifme.fr vous donnera tous les renseignements complémentaires. Vous pouvez aussi appeler au 04 66 68 99 60 ; écrire ici : contact@ifme.fr ; ou nous rendre visite, sur rendez-vous : IFME, 2117 chemin du Bachas, 30000 Nîmes.

17


MONITEUR ÉDUCATEUR

ACTIVITÉ

APTITUDES

PUBLIC

Les moniteur·rices éducateur·rices sont principalement employé·es par :

v les associations extrêmement actives dans le champ de l’éducation spécialisée ; v les collectivités locales (départements et communes) et divers organismes d’accueil spécialisé ; v le secteur privé associatif ; v Dans le cadre de la fonction publique. v Disponibilité, investissement personnel ; v recherche du contact humain, ouverture d’esprit ; v patience, attention mais aussi fermeté et bon équilibre émotionnel ; v sens pratique.

Aucun diplôme n’est exigé pour accéder à la formation. Attention : l’étudiant·e doit être majeur·e à la rentrée scolaire. Les épreuves d’admission Les épreuves d’admission en formation comprennent une épreuve écrite d’admissibilité pour les non bacheliers et une épreuve orale d’admission.

Diplôme d’État de niveau 4

Il·elle exerce sa fonction auprès d’enfants, d’adolescents ou d’adultes en difficulté, handicapés ou en situation de dépendance. À travers un accompagnement particulier, il·elle aide quotidiennement à instaurer, restaurer ou préserver l’adaptation sociale et l’autonomie de ces personnes. Il·elle participe ainsi à l’action éducative, à l’animation et à l’organisation de la vie quotidienne en liaison avec les autres professionnel·les de l’éducation spécialisée.

18

ADMISSION

p Épreuve écrite d’admissibilité pour les candidats non bacheliers v Cette épreuve permet de vérifier le niveau de culture générale et les aptitudes à l’expression écrite des candidats. Il s’agit d’un travail écrit de 3h qui comporte un QCM noté sur 10 points, ainsi que des questions d’actualité notées sur 10 points. Toute note inférieure à la moyenne est éliminatoire. p Les épreuves orales d’admission Ces épreuves permettent d’apprécier l’aptitude et la motivation des candidats à l’exercice de la profession compte tenu des publics pris en charge et du contexte de l’intervention ainsi que son adhésion au projet pédagogique de l’établissement. pÉpreuve d’entretien de motivation notée sur 20 points d’une durée de 30 mn à partir du CV et de la lettre de motivation d’une à deux pages produite pour cette épreuve présentée et commentée à un examinateur professionnel. Cette lettre pourra être accompagnée de tout justificatif d’expérience permettant d’illustrer l’intérêt porté par le candidat à des publics en difficultés, à un engagement citoyen, associatif, humanitaire… v Les critères d’évaluation sont la présentation de l’écrit, la richesse de l’engagement et des expériences antérieures, la motivation pour le métier, la connaissance de la formation et de ses attentes, une organisation pensée de la formation. Toute note inférieure à la moyenne est éliminatoire. pAprès réunion de la commission de sélection, les candidat·es admis·es seront celles/ ceux qui, dans la limite du quota fixé par la Région (une soixantaine de places), auront obtenu le maximum de points.

19


MONITEUR ÉDUCATEUR

LA FORMATION

La formation d’une durée de 2 ans (4 semestres) comporte 950 heures en centre de formation et 980 heures sur les lieux de stage ou d’exercice professionnel. Elle peut être suivie en voie directe ou en cours d’emploi. p La formation se décline en 4 domaines de formation : v DF1 : accompagnement social et éducatif spécialisé (400 heures) ; v DF2 : participation à l’élaboration et à la conduite du projet éducatif spécialisé (300 heures) ; v DF3 : travail en équipe pluriprofessionnelle (125 heures) ; v DF4 : Implication dans les dynamiques institutionnelles (125 heures).

DISPENSES

En accord avec le référentiel de formation, des dispenses et/ou des allègements de formation théorique et/ou pratique peuvent être accordés par le directeur et la responsable de formation suivant les diplômes ou l’expérience professionnelle des candidats. Le diplôme est également accessible par la voie de la VAE (Validation des acquis de l’expérience) :

Utilisez le QR Code de la page MONITEUR ÉDUCATEUR du site de l’IFME Utilisez le informations QR Code de la plus page détaillées. Éducateur pour des

VAE

v Il faut avoir au moins 1510 heures soit 1 an d’activité professionnelle en rapport avec le diplôme visé. v La VAE peut être validée que vous ayez exercé en tant que bénévole ou salarié. le dossier doit être retiré au DAVA Place du Millénaire 465, rue Alfred Nobel BP 83 34935 Montpellier cedex 9 Tél : 04 67 15 82 56

Spécialisé du site de l’IFME pour des informations plus détaillées.

TARIFS

Les tarifs des formations sont à consulter sur le site www.ifme.fr à l’onglet INSCRIPTIONS. Notre site www.ifme.fr vous donnera tous les renseignements complémentaires.

INFORMATIONS

Vous pouvez aussi appeler au 04 66 68 99 60 ; écrire ici : contact@ifme.fr ; ou nous rendre visite, sur rendez-vous : IFME, 2117 chemin du Bachas, 30000 Nîmes.

20

21


RESPONSABLE D’ANIMATION DEJEPS

ACTIVITÉ

APTITUDES

Diplôme d’État de niveau 5

Le /la coordinateur·rice / responsable d’animation exerce en autonomie son activité d’encadrement dans la limite des cadres réglementaires. Responsable au plan pédagogique, technique et logistique, il/elle assure la sécurité des tiers et des publics dont il/elle a la charge. Il/elle conduit par délégation le projet de la structure, encadre des publics spécifiques dans tout type de pratique, des des activités de perfectionnement et de formation.

22

Les coordinateur·rices / responsables d’animation exercent leur fonction : v à des postes de direction adjointe d’un centre social, de responsable adjoint au chef de projet, de chargé de mission dans les structures liées à la politique de la ville. Ils/ elles peuvent travailler dans les fédérations de foyers ruraux, dans des maisons pour tous, des foyers de jeunes travailleurs, des fédérations sportives, mais aussi pour des communautés de communes, des MECS (maisons d’enfants à caractère social) des IME (institut médico éducatif), des EPHAD, CHRS, foyers de l’enfance, associations de quartiers. v Pouvoir travailler de façon autonome, gérer des dossiers et organiser son travail seul ou en équipe ; v maîtriser la dimension humaine et les composantes psychologiques des rapports sociaux ; v savoir se situer dans l’univers politique, en comprendre les enjeux et identifier les stratégies en œuvre. v manifester de la curiosité et de l’intérêt pour l’engagement et la prise de responsabilités dans des projets collectifs ; v avoir conscience de la dimension politique de son action, contribuer à la transformation institutionnelle de l’existant. v avoir le sens de la diplomatie, un bon niveau de culture générale ; v savoir mobiliser des compétences d’expression orale et écrite.

Exigences définies par l’arrêté du 27/04/2007 pour entrer en formation :

PUBLIC

v Avoir plus de 18 ans ; v être titulaire du du PSC1 (Unité d’enseignement Prévention et Secours Civiques de niveau 1) ; v soit être titulaire d’un diplôme de niveau 4 du champ de l’animation ; v soit être titulaire d’un diplôme de niveau 5 avec une expérience de 6 mois dans l’animation ou posséder 24 mois d’activités salariées ou bénévoles ; v soit attester d’un niveau de formation correspondant à un niveau 4 et se prévaloir d’une expérience d’animation de 6 mois ; v soit justifier de 24 mois d’activités professionnelles ou bénévoles correspondant à 1600 heures minimum ; v avoir trouvé un stage avant l’entrée en formation.

Les épreuves d’admission

ADMISSION

g Une épreuve écrite de 3h30 à partir d’un texte, sur un sujet de société : synthèse, puis questions de réflexion. g Une épreuve orale de 30 mn d’entretien avec 2 évaluateurs à partir de votre CV et de votre lettre de motivation.

23


LA FORMATION

La formation d’une durée de 18 mois comporte 700 heures en centre de formation et 1491 heures sur les lieux de stage ou d’exercice professionnel. Elle peut être suivie en voie directe ou en cours d’emploi. Par l’apprentissage, se rapprocher du CFA Sanitaire et Social de Montpellier : 04 67 69 04 36 g La formation se décline en 4 unités capitalisables (UC) : v UC 1 : 156 heures : Concevoir un projet d’action ; v UC 2 : 247 heures : Coordonner la mise en oeuvre d’un projet d’action ; v UC 3 : 201 heures : Conduire des démarches pédagogiques dans une perspective socio-éducative ; v UC 4 : 96 heures : Animer en sécurité dans le champ de l’activité.

DISPENSES

Des dispenses et/ou des allègements de formation théorique et/ou pratique peuvent être accordés par le directeur et la responsable de formation suivant les diplômes ou l’expérience professionnelle des candidats.

RESPONSABLE D’ANIMATION DEJEPS

VAE

Le diplôme est également accessible par la voie de la VAE (Validation des acquis de l’expérience) : v Il faut avoir au moins 1510 heures soit 1 an d’activité professionnelle en rapport avec le diplôme visé. v La VAE peut être validée que vous ayez exercé en tant que bénévole ou salarié. le dossier doit être retiré au DAVA Place du Millénaire 465, rue Alfred Nobel BP 83 34935 Montpellier cedex 9 Tél : 04 67 15 82 56

TARIFS

Les tarifs des formations sont à consulter sur le site www.ifme.fr à l’onglet INSCRIPTIONS.

Utilisez le QR Code de la page DEJEPS du site de l’IFME pour des informations plus détaillées.

INFORMATIONS

24

Notre site www.ifme.fr vous donnera tous les renseignements complémentaires. Vous pouvez aussi appeler au 04 66 68 99 60 ; écrire ici : contact@ifme.fr ; ou nous rendre visite, sur rendez-vous : IFME, 2117 chemin du Bachas, 30000 Nîmes.

25


ifme

activité

ACCOMPAGNANT ÉDUCATIF ET SOCIAL

ACTIVITÉ

Interventions de l’AES selon l’une des 3 options choisie : v Accompagnement de la vie à domicile : CHRS, MARPA, SAAD, SAP, SAVS, SAMSAH, SSIAD, SAP, etc. v Accompagnement de la vie en structure collective : EHPAD, ULSD, MAS, FAM, Foyer de vie, ESAT, MECS, IME, IEM, maison relais, appartement thérapeutique, etc. v Accompagnement l’éducation inclusive et à la vie ordinaire : Structures d’accueil de la petite enfance, établissements d’enseignement et de formation, lieux de stages, d’apprentissage, d’alternance, ou d’emploi, lieux d’activités culturelles, sportives, artistiques et de loisirs, établissements et services médico-sociaux, lieux de formation professionnelle.

APTITUDES

PUBLIC

v Capacité à établir une relation éducative, à participer à la mise en place de l’accompagnement des personnes et des groupes ; v capacité à assurer la vie quotidienne, à conduire des actions d’animation au sein d’une équipe pluriprofessionnelle ; v capacité à prendre soin de la santé physique, psychique et sociale de la personne ; v capacités à rédiger des écrits et à s’exprimer oralement.

Aucun diplôme n’est exigé pour accéder à la formation. v Des compétences rédactionnelles sont cependant requises pour les treavaux écrits.

Diplôme d’État de niveau 3

Attention : l’étudiant·e doit être majeur·e à la rentrée scolaire.

Épreuve écrite d’admissibilité : L’Accompagnant·e Éducatif·ve et Social·e intervient au quotidien auprès de personnes dont la situation nécessite un accompagnement, un soutien dans les activités de vie sociale, scolaire et/ou de loisirs. Il/elle prend soin des personnes (enfants, adultes, personnes vieillissantes, familles) par une aide de proximité, en les accompagnant dans les actes de la vie quotidienne, à leur domicile, en structure et dans le cadre scolaire et social.

26

ADMISSION

v Durée de l’épreuve : 1h30, sous forme d’un questionnaire orienté sur l’actualité sociale comprenant 10 questions. Dispenses possibles (voir p.29).

Épreuve orale d’admission :

v L’épreuve d’admission est composée d’un oral de 30 minutes portant sur la motivation et la capacité du candidat à s’engager dans une formation sociale à partir d’un document préalablement renseigné par le candidat. v L’entretien portera sur cet écrit, sur la lettre de motivation et du CV fournis lors de l’inscription. v L’épreuve d’admission est notée sur 20 points.

Admission :

Dans la limite des quotas autorisés par la DRJSCS, le Conseil départemental ou l’Établissement, seront définitivement admis les candidats ayant satisfait à l’ensemble des épreuves et ayant obtenu les meilleures notes et au minimum 20 points sur 40 (écrit/oral). Une liste complémentaire sera utilisée en cas de désistements.

27


Le DEAES comprend 525 heures d’enseignement théorique. Il est structuré en un socle commun de compétences de 378 heures organisé en 4 domaines de formation et 3 spécialités.

ACCOMPAGNANT ÉDUCATIF ET SOCIAL LA FORMATION

v DF1 : Se positionner comme professionnel dans le champ de l’action sociale : 126 heures d’enseignements socle et 14 heures d’enseignements de spécialité. v DF2 : Accompagner la personne au quotidien et dans la proximité : 98 heures d’enseignements socle, et 63 heures d’enseignements de spécialité. v DF3 : Coopérer avec l’ensemble des professionnels concernés : 63 heures d’enseignements socle, 28 heures d’enseignements de spécialité. v DF4 : Participer à l’animation de la vie sociale et citoyenne de la personne : 70 heures d’enseignements socle et 42 heures d’enseignements de spécialité. Les stages : v En cours d’emploi : Un stage de 700 heures chez l’employeur sur un poste d’AES et un stage hors employeur de 140 heures. v En voie initiale : Un stage de 8 semaines et 1 stage de 4 mois comprenant le stage de 175 heures en lien avec la spécialité choisie. Les dispenses et allègements ne s’appliquent pas aux parcours complets.

Utilisez le QR Code de la page AES du site de l’IFME pour des informations plus détaillées.

DISPENSES

Ils s’appliquent seulement aux spécialités (titulaire DEAVS ou DEAMP). Se renseigner auprès de la responsable ou de l’assistante pédagogique de la formation AES.

VAE

Le diplôme est accessible par la voie de la validation des acquis de l’expérience (VAE) Dossier à retirer auprès de : ASP Délégation VAE Service recevabilité 15, rue Léon Walras 87017 Limoges cedex 1.

TARIFS

Les tarifs des formations sont à consulter sur le site www.ifme.fr à l’onglet INSCRIPTIONS.

Notre site www.ifme.fr vous donnera tous les renseignements complémentaires.

INFORMATIONS

Vous pouvez aussi appeler au 04 66 68 99 60 ; écrire ici : contact@ifme.fr ; ou nous rendre visite, sur rendez-vous : IFME, 2117 chemin du Bachas, 30000 Nîmes.

28

29


activité

CLASSE PRÉPARATOIRE AUX CONCOURS D’ENTRÉE DU SOCIAL ET DU MÉDICO-SOCIAL

ACTIVITÉ

Si vous souhaitez intégrer une formation du social et du médico-social, la classe préparatoire de l’IFME vous prépare aux concours d’entrée sous forme de modules d’enseignements à la fois distincts et cumulables. v Découverte professionnelle v Préparation à l’écrit v Préparation à l’oral d’admission v Formation à distance.

Cette formation s’adresse à toute personne :

PUBLIC

ADMISSION

v désirant découvrir les métiers du champ social et du médico-social au travers d’un stage et d’apports théoriques ; v en difficulté d’orientation ; v en situation de reconversion professionnelle ; v désirant se préparer aux épreuves d’admissibilité et d’admission pour intégrer les formations du social et du médico-social.

Aucun diplôme n’est exigé pour accéder au dispositif p Module Découverte professionnelle – fortement conseillé.

L’IFME vous prépare aux concours d’entrée des formations des métiers du social et du médico-social.

1, 2...3 modules ! Basée sur le principe d’un choix « à la carte », la classe préparatoire s’adapte aux besoins et au projet professionnel de chacun.

MODULES DE FORMATION

Il accompagne votre immersion en stage et forme aux bases nécessaires à un positionnement professionnel. Il permet de partager sa pratique et sa réflexion dans des séances bimensuelles encadrées par des professionnels de terrain et des formateurs.

p Module Préparation à l’écrit Il prépare à l’épreuve écrite d’admissibilité aux concours d’entrée aux formations de Moniteur Éducateur (ME) et d’Accompagnant Éducatif et Social (AES). Il propose aussi plus généralement une remise à niveau des compétences écrites, en s’adaptant au niveau et besoins de chacun, qu’ils soient à visée professionnelle ou généraliste. Enseignements spécifiques : culture générale, expression et méthodologie de l’écrit, entrainements, épreuves blanches…

30

31


ifme

modules

CLASSE PRÉPARATOIRE AUX CONCOURS D’ENTRÉE DU SOCIAL ET DU MÉDICO-SOCIAL

p Module préparation à l’oral d’admission Il prépare à l’épreuve orale d’admission aux concours d’entrée pour :

MODULES DE FORMATION

v Les formations post-bac : Éducateur Spécialisé (ES), Assistant de Service Social (ASS), Éducateur de Jeunes Enfants (EJE) et Coordinateur Responsable d’Animation (DEJEPS) v Les formations infra-bac : Moniteur Éducateur (ME) et Accompagnant Éducatif et Social (AES). Enseignements spécifiques : culture générale, débats, exposés, écoute et communication, expression orale, entrainements, épreuves blanches… g Deux options supplémentaires sont possibles dans ce module v Option Parcoursup : Elle propose un accompagnement individualisé dans l’élaboration et la formalisation du dossier requis par la plateforme Parcoursup pour les formations post-bac. v Option Oral Plus : Elle propose des séances de préparation et d’entrainements supplémentaires pour l’épreuve orale.

p Module de formation à distance.

OPTIONS Utilisez le QR Code de la page Classe préparatoire du site de l’IFME pour des informations plus détaillées.

Ce module s’appuie sur des échanges réguliers avec le centre de formation. Enseignements spécifiques : étude des référentiels de formation, aide à la rédaction de lettres de motivation et CV, culture générale, expression et méthodologie de l’écrit et de l’oral, entrainements …

TARIFS

INFORMATIONS

32

Pensé spécifiquement pour les personnes dont l’emploi du temps est incompatible avec une formation en présentiel (cours d’emploi, éloignement géographique…), il permet de se préparer à distance aux épreuves d’admissibilité ou d’admission aux concours d’entrée des métiers du social et du médico-social.

Les tarifs des formations sont à consulter sur le site www.ifme.fr à l’onglet INSCRIPTIONS. Notre site www.ifme.fr vous donnera tous les renseignements complémentaires. Vous pouvez aussi appeler au 04 66 68 99 60 ; écrire ici : contact@ifme.fr ; ou nous rendre visite, sur rendez-vous : IFME, 2117 chemin du Bachas, 30000 Nîmes.

33


FORMATIONS À LA FONCTION DE TUTEUR

Être tuteur c’est accueillir et accompagner un stagiaire en formation, un salarié en contrat de professionnalisation ou d’apprentissage. Il est l’interface entre l’apprenant, le centre de formation et l’équipe du lieu d’accueil.

CONDITIONS D’ACCÈS R Cette formation s’adresse à tout professionnel souhaitant effectuer l’accompagnement de personnes en formation initiale ou dans un contrat en alternance, ou en période de professionnalisation.

Pour accéder à la formation

Compléter le dossier d’inscription accessible sur notre site accompagné des pièces suivantes : p un CV détaillé accompagné des pièces justificatives ; p la justification des formations antérieures avec contenus détaillés et attestations de formation ; p la justification des expériences antérieures ; p les demandes éventuelles d’allègement des candidats, avec leur argumentation ;

p l’accord de prise en charge de la formation..

MODALITÉS PÉDAGOGIQUES

OBJECTIFS

Utilisez le QR Code pour plus de renseignements (Calendriers de la formation, coûts, etc.)

p Module 1 « TUTEUR DE PROXIMITÉ : LES BASES »

R Comprendre les enjeux de la formation par alternance ; identifier les besoins de formation du tutoré ; appréhender les étapes du processus d’apprentissage ; préparer l’accueil d’un apprenant ; organiser son accompagnement par des techniques appropriées ; concevoir une évaluation de stage ; transmettre sa pratique à partir de la formalisation qu’il en aura faite.

R Durée de la formation : 40 heures par module. Chaque module est découpé de la manière suivante :

Deux sessions de formation à raison d’un regroupement par mois. p Une première session de trois jours groupés, avec pour chaque journée 6 heures d’apports théoriques et d’échanges et 1 heure de travail personnel. p Une deuxième session de trois jours groupés avec deux journées de 6 heures d’apports théoriques et d’échanges et 1 heure de travail personnel et une journée de 5 heures consacrée essentiellement à l’évaluation des acquis, à l’intégration de la formation ainsi qu’à l’utilisation des outils et documents élaborés au cours des sessions précédentes et dont les stagiaires devront rendre compte sous forme d’un écrit d’environ cinq pages.

p Module 2 « TUTEUR DE PROXIMITÉ : APPROFONDISSEMENTS »

R Approfondir son positionnement de tuteur ; acquérir la didactique et l’ingénierie de l’alternance ; saisir les différents positionnements du tutoré et les conséquences que cela implique ; s’approprier les référentiels de formation ad hoc ; entretenir un partenariat avec les centres de formation et organismes certificateurs.

p Module 3 « TUTEUR RÉFÉRENT » R Développer le management des tutorés ; concevoir et organiser leur parcours d’apprentissage ; préparer l’accueil et l’intégration de nouveaux personnels : comprendre et mettre en œuvre une logique de site qualifiant en impliquant et en dynamisant les personnels à l’interne, en coordonnant l’intervention des différentes personnes impliquées dans le parcours de l’apprenant, en articulant les exigences du site et celles des organismes de formations.

34

Chacun des modules de cette formation est organisé autour de trois fonctions : 1. Organisation du parcours 2. Co-construction des savoirs 3. Supervision du parcours de formation

MODALITÉS D’ÉVALUATION Selon la fonction occupée (de coordination des tuteurs ou de tuteur de proximité), l’institution d’origine et le projet professionnel de chacun, il sera demandé l’élaboration d’une production écrite. Écrit qui pourra être soit une production individuelle, soit une production collective. Cet écrit, d’environ cinq pages, fera l’objet d’une évaluation formative.

35


ifme

Un Engagement

LES ATELIERS D’ANALYSE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES

UN ENGAGEMENT

DES FINALITÉS

DESTINATAIRES

UN PROCESSUS Le conteur imprime sa marque au récit, comme le potier laisse sur la coupe d’argile l’empreinte de ses mains. Walter Benjamin

L’Analyse des Pratiques Professionnelles (APP) est un axe stratégique du projet pédagogique de l’IFME. L’APP est mise en place depuis près de vingt ans dans son projet des formations initiales. L’APP est considérée comme un élément central de la professionnalisation des travailleurs sociaux.

CADRE THÉORIQUE

L’institut s’engage et garantit la transparence de la commande, une posture professionnelle, une éthique et une dimension opérationnelle.

La finalité de l’offre : la finalité des ateliers a pour objet la valorisation des compétences professionnelles, l’amélioration du service rendu aux personnes accompagnées, le développement de l’autonomie d’action et l’amélioration des dynamiques de coopération en équipe. Ces ateliers ne sont pas des espaces de régulation mais ils contribuent à une meilleure fluidité de la communication interne. Nos ateliers sont ouverts aux travailleurs sociaux, aux personnels soignants (infirmiers, aides-soignants, médecins…), aux enseignants, aux animateurs, aux agents territoriaux… En référence aux Groupes d’Entrainement à l’Analyse de Situations Éducatives et aux Groupes de formation par l’analyse de pratiques professionnelles, il est proposé un processus en 5 étapes qui doit savoir s’adapter aux réalités du groupe. p 1. Présentation par un volontaire du récit d’une situation qui interroge du point de vue du narrateur. Il montre son degré d’implication et la question qu’il se pose et qu’il souhaite partager avec le groupe. C’est un acte de partage d’expérience subjectif qui est mis en réflexion. p 2. Un questionnement du groupe d’écoutants qui vise à une meilleure compréhension du récit (recherche de précisions). p 3. Propositions d’hypothèses permettant une autre compréhension des faits et non des recommandations de ce qui aurait fallu faire. p 4. Reprise de la parole par le narrateur. Il vient dire si les questions et les hypothèses lui ont offert un décalage, un autre regard sur l’expérience, ou ce qu’il souhaite. p 5. Chaque participant partage ce qu’il retient de ce processus.

Pour l’engagement, c’est le principe de la co-construction selon la structure de SaintArnaud qui est proposé. L’animation des séquences s’appuie tout d’abord sur l’expérience du récit au sens où Walter Benjamin dans ses travaux faisait la liaison entre le récit de l’expérience et la subjectivité de son empreinte comme un point d’entrée vers l’analyse. L’accompagnement à l’analyse trouve un appui théorique dans la multi-référentialité qui consiste à penser que la complexité des situations mise au travail doit être éclairée par différentes approches (sociologique, psychanalytique, institutionnelle, pédagogique, réglementaire…). Edgar Morin, Mireille Cifali, Maela Paul, Patrick Robo, Janusz Korcjak et d’autres nourrissent notre cadre théorique de référence.

37

36

37


LES ATELIERS D’ANALYSE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES

UN INTERVENANT

UN CADRE D’INTERVENTION

nt hè de se, br pa iefi rt ng age ,

l’e Réc xp it ér de ie nc e

Sy

MODALITÉS

TARIFS

Quest

t ges e n a h Éc r retou

CONTACTS

L’animateur est garant des règles de fonctionnement : Il est garant d’un cadre du temps, des 5 phases, de la finalité de l’APP. Il favorise la confiance et la sécurité des prises de parole. Il veille à une co responsabilité partagée. Il est garant de la confidentialité des échanges.

v v v v v

Périodicité : mensuelle 10 séances par année. Durée de la séance : de 1 heure 30 à 2 heures 30. Nombre de participants : 5 à 12 participants volontaires. Secteur d’Intervention : Un rayon de 100 kilomètres autour de Nîmes. Les ateliers se déroulent sur site ou à l’IFME.

p Utilisez le QR Code ci-dessous pour consulter les tarifs ou : www.ifme.fr. p Chargé de mission : Bruno Verdier bruno.verdier@ifme.fr téléphone : 04 66 68 03 02

Proposit ions d’hypoth èses

ionnn du gro ement upe

L’animateur est garant d’une posture d’accompagnement : les intervenants de l’IFME sont des professionnels confirmés du secteur social et médico social et en exercice. Ils sont formateurs permanents ou vacataires au sein de l’institut et des praticiens de l’accompagnement de groupe en APP depuis des années. Ils sont engagés dans un processus de formation à l’APP dans le cadre de séminaires sous la conduite de P. Robo. v Ils bénéficient d’une base de ressources et de séquences de supervision. Ce sont des psychopédagogues. v En animation de groupe, ils doivent assurer un cadre rigoureux mais bienveillant. Un cadre qui accompagne l’expression des expériences vécues par des récits concrets autorisant l’analyse dans un respect mutuel. v L’intervenant est un tiers externe à l’institution dans laquelle il intervient. Il facilite le travail d’analyse développé par le groupe acteur du processus réflexif. Il ne s’exprime pas en expert et veille au respect du non jugement des uns et des autres. v Tout au long du processus, l’animateur veille au respect des étapes (objectifs, principes, organisation). Il aide le travail de reformulation, d’explicitation. Il participe à l’élaboration des questions, au développement d’hypothèses de compréhension des enjeux de la situation.

38

39


LES ACCOMPAGNEMENTS VAE DE L’IFME QU’EST-CE QUE LA VAE ? Instituée par la loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002, la VAE est un droit individuel permettant l’obtention d’un diplôme d’État au même titre que ceux qui sont acquis par la voie de la formation. Elle s’inscrit dans une démarche de valorisation des personnes par la reconnaissance de leurs compétences. À l’IFME, la mise en œuvre de la VAE est effective pour tous les diplômes du travail social de niveau 3 à niveau 7 sur la base des référentiels professionnels établis.

QUELLES SONT LES ÉTAPES DE LA VAE ? 1. La recevabilité : une étape obligatoire Il s’agit de produire une demande de recevabilité auprès des organismes certificateurs. Une expérience d’une durée cumulée d’un an en rapport direct avec le diplôme visé est exigée. À qui s’adresser ? v DEME ; DEES et DECESF : DAVA (Dispositif académique de validation des acquis de l’expérience) – Lycée Frédéric-Mistral 30913 Nîmes cedex 2 – 04 30  08 80 40 Courriel : cdv-30@ac-montpellier.fr v DEAES, DEASS, DEEJE et CAFERUIS : ASP (Agence de service et de paiement) – ASP–UNACESS – CS 70902 87017 Limoges cedex – 08 10 01 77 10 <www.vae.asp-public.fr>

DEJEPS : DRJSCS Occitanie – site de Toulouse : 5 rue du Pont Montaudran – BP 7009 – 31068 Toulouse cedex 7 <http://occitanie.drjscs.gouv.fr>

2. La prise en charge financière : plusieurs possibilités selon votre statut v vous êtes salarié : vous pouvez vous adresser à votre employeur ou à l’opérateur de compétence auquel il adhère. Vous pouvez également mobiliser votre CPF.

vous êtes demandeur d’emploi : adressez-vous à Pôle emploi, via votre conseiller. Vous pouvez, là aussi, mobiliser votre compte CPF.

v

3. L’accompagnement : un professionnel de terrain guide votre démarche L’accompagnement à la VAE ne peut débuter qu’après réception de la notification de recevabilité. L’IFME vous propose un itinéraire personnalisé et adapté au diplôme visé. L’accompagnement, réalisé par un professionnel de terrain expérimenté, concerne la rédaction du Livret 2 et permet de présenter vos expériences. Le livret 2 sera obligatoirement présenté à un jury du diplôme. À l’IFME, l’accompagnement est possible en présentiel, mais aussi en distanciel, selon deux modalités : dispositif 24 h et dispositif soutien de branche.

4. La validation : l’ultime étape de votre démarche de VAE. L’autorité certificatrice qui délivre le diplôme par la voie classique est également chargée de la délivrance du diplôme par la VAE. L’entretien avec un jury est obligatoire. La décision du jury peut être de trois types : R Validation totale des domaines de compétence R Validation partielle R Refus de validation Les domaines de compétence acquis le sont définitivement.

v

Vous renseignerez et déposerez le Livret 1, qui permettra de vérifier le respect des conditions de votre éligibilité à la VAE. Si votre dossier est recevable, vous recevrez une notification. QR code du dispositif VAE

40

de l’IFME

LIENS UTILES v Sur la VAE : <www.francevae.fr> v Sur la VAE pour les salariés de la branche sanitaire, sociale et médico-sociale : <www.opco-sante.fr> v Sur la VAE pour le personnel hospitalier : <www.fonction-publique.gouv.fr> ; <www.anfh.fr> v Législation de la VAE : <www.vae.gouv.fr>

41


Notes

42

43


INSTITUT DE FORMATION AUX MÉTIERS ÉDUCATIFS DE NÎMES

s

m

éti

ci

le

al

IFME o s ers du www.ifme.fr

2117 chemin du Bachas 30000 Nîmes


Millions discover their favorite reads on issuu every month.

Give your content the digital home it deserves. Get it to any device in seconds.