Page 1

Paré à Innover

CULTIVONS L'ÉTINCELLE

Initiatives & Partenariats i-Pocarte

Bientôt près de chez vous… La Semaine de l’innovation en Bretagne

2

4

Paré à Innover #40 Mai - Juin 2009

JOURNAL DE L'INNOVATION EN BRETAGNE

bookBeo et les objets deviennent vivants...

Sophie Deniel

INTERVIEW

Grâce à une petite étiquette, n’importe quel objet de la vie courante peut projeter son utilisateur dans une autre dimension : collé sur un livre, intégré à un verre, à une carte de visite, un code 2D de quelques centimètres renvoie à un film, à une bande son ou à tout autre média dédié à l’objet. Il suffit de photographier le code avec l’application bookBeo sur un iPhone pour accéder directement à cette autre dimension et visionner la vidéo sur son mobile. C’est en regardant jouer ses enfants // Suite p.3 que Sophie Deniel a rêvé d’un livre qui serait vivant.

Sens-Innov invente le labo de poche « clean tech »

Le Chiffre

75 événements organisés dans le cadre de la Semaine de l’innovation en Bretagne du 15 au 19 juin 2009

S

ens-Innov conçoit, développe et industrialise des solutions de détection et de diagnostic rapide qui respectent l’environnement et l’homme : Senso+, détecteur nomade de

métaux dans l’eau, marche par électrochimie. Contrairement à la spectrocolorimétrie ou l’électrochimie développée par ses concurrents, cette technologie bannit le mercure et n’utilise que des additifs naturels. « Nous proposons deux choses, explique Stéphane Burban, co-fondateur de Sens-Innov avec Olivier Lavastre : un capteur nomade simple à utiliser qui permet des analyses de laboratoire, plus fiables et plus précises, pour de l’auto-diagnostic, et une prestation de service en imagerie analytique utilisant des moyens universitaires pointus.  » Trois salariés et un consultant chercheur au CNRS

composent l’équipe qui devrait s’étoffer pour atteindre 12 collaborateurs en 2011. « Nous ambitionnons de conquérir 20% du marché des capteurs portables et développer notre matériel in situ  », envisage Stéphane Burban, lauréat avec son équipe de plusieurs prix (dont le Concours national de la création d’entreprise innovante 2008, catégorie Emergence et les Trophées Crisalide).

Stéphane Burban SENS INNOV 02 23 23 53 64 www.sens-innov.eu

L'actualité de l'innovation mise à jour quotidiennement sur www.bretagne-innovation.fr

3


Paré à Innover

VONS L'ÉTINCELLE

2 Paré à Innover JOURNAL DE L'INNOVATION EN BRETAGNE

Initiatives & Partenariats

Bref

i-Pocarte,

////////////////////////////////////////////////

Plongée dans la mer,

Sabella cherche des fonds ! ////////////////////////////////////////////////

Sabella c’est le nom du prototype d’hydrolienne de 3 m de diamètre plongée à l’embouchure de l’Odet en avril 2008 et qui a fait ses preuves. Les essais terminés, avec sa sortie de l’eau un an plus tard, se concluent par des résultats très probants : une production d’électricité de 10 kWh dans l’Odet. Ce qui laisse présager une production bien supérieure dans des endroits où les courants sont plus forts. Des résultats intéressants aussi du côté environnemental puisque son innocuité a été démontrée. Le projet, labellisé dans le cadre du Pôle Mer Bretagne sous le nom Marénergie, et soutenu par la Région Bretagne, a tout pour être promis a un bel avenir. Reste à trouver les moyens et les partenaires pour poursuivre l’ascension. L’entreprise Sabella SAS cherche actuellement un financeur pour lancer la fabrication de Sabella D10, une hydrolienne de 10 m de diamètre. Jean-François Daviau 02 98 10 12 35 ////////////////////////////////////////////////

Congrès de l’artichaut

© BBV – Bazinet

////////////////////////////////////////////////

Du 17 au 19 juin 2009, Saint Pol de Léon, capitale de l’artichaut en Bretagne, accueille le 7e Symposium international de l’artichaut. Ce congrès est le rendez-vous tri-annuel des scientifiques, techniciens ou professionnels spécialistes du genre Cynara (artichaut, cardon) en provenance des pays producteurs traditionnels (Italie, Espagne, France, Argentine, Egypte, EtatsUnis, Maroc, Turquie, Tunisie) et de pays où la culture est émergente (Pérou, Chine, Chili…). Plus de 60 communications orales ou posters scientifiques seront présentés, entrecoupés par la visite des structures de la filière bretonne depuis la recherche et l’expérimentation, jusqu’à la production, le conditionnement et l’expédition. Organisé par BBV avec le soutien financier du Cerafel, du Conseil général du Finistère, de la Région Bretagne et de la Communauté de communes du Pays Léonard, cette manifestation est l’opportunité de promouvoir la qualité et la spécificité de la production bretonne : variétés Camus de Bretagne et Castel ; artichauts micro-ondables… C’est également la possibilité de renforcer les liens avec les pays producteurs d’artichauts qui constituent également des marchés à l’exportation. De plus, en invitant la communauté scientifique internationale à s’intéresser aux problématiques spécifiques à notre région (mildiou de l’artichaut…), cela contribuera à la compétitivité de la filière. Enfin, les organisateurs espèrent des retombées médiatiques sur la valeur « santé » de ce légume. http://www.vegenov.com/artichoke_ symposium Christophe Bazinet 02 98 29 06 44 bazinet@bbv.fr

Avec internet c’est trop facile ! Un outil informatique simple à utiliser ? On en a tous rêvé, Emmanuel Aubin l’a conçu : l’i-Pocarte s’utilise sans clavier, sans souris, sans mot de passe, sans manipulations complexes. L’idéal pour les personnes âgées, dépendantes ou diminuées, qui peuvent communiquer en toute simplicité avec leurs proches.

P

our envoyer un message à Circé, son arrière petite-fille, Mamie Loulou allume son ordinateur, passe sur le lecteur la carte « action  » jaune «  envoyez un message », puis la carte « contact » bleue avec la photo de Circé. C’est facile et rigolo comme un jeu de société. Il ne reste plus à Mamie Loulou qu’à enregistrer son message vidéo, via sa webcam. « Préprogrammées par nos soins, les cartes intelligentes* contiennent tous les paramètres personnalisés de l’utilisateur, explique Emmanuel Aubin, dirigeant de Communicartes, la société qu’il a créée en 2006. Il peut consulter son agenda quotidien où des rappels sonores sont possibles (prise de médicaments par exemple), envoyer et recevoir des messages électroniques, ouvrir des pièces jointes, appeler en visioconférence, accèder à des jeux de mémoire et de logique.» Emmanuel Aubin, ingénieur plasturgiste de formation, a passé 7 ans chez PSA avant de créer sa société. Un peu chiffonné que ses grandsparents n’utilisent pas internet, rebutés par la complexité de l’ordinateur, il a imaginé l’i-Pocarte un soir, l’a couché sur le papier le lendemain, a vite compris ce que le système représentait non seulement la possibilité pour des non-initiés d’accèder facilement à internet, mais surtout un moyen extraordinaire pour les seniors de sortir de la solitude en communiquant facilement avec leurs proches. Les animateurs et directeurs de maisons de retraite ont vite compris l’intérêt de l’i-Pocarte : «  je réalise, avec un commercial embauché il y a 5 mois, une vingtaine de présentations par semaine, se réjouit Emmanuel Aubin, et je suis en pourparler avec 2 groupes qui représentent 350 établissements pour être référencé. » L’i-Pocarte, qui se branche sur un ordinateur standard (port USB), est vendu 499€ (logiciel, porte-cartes+lecteur et un lot de cartes intelligentes, installation), à quoi il convient d’ajouter 10 € par mois pour un particulier, 50 € pour une structure. Il est paramétrable à volonté et adaptable aux besoins de chacun (veille à distance, télémédecine, domotique...). Emmanuel

* utilisant la technologie RFID (identification par radiofréquence des données personnelles) ** voir « portrait » ci-contre

Emmanuel Aubin communicartes 06 99 80 51 74 e.aubin@communicartes.fr www.communicartes.fr

Aubin mise sur le projet IDA** pour développer l’i-Pocarte. Protégé par un brevet français et européen, il est assemblé en Bretagne, par un CAT.

PORTRAIT Gaël Tournesac,

conseiller entreprises à la CCI de Rennes //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Il occupe depuis 3 ans le poste de conseiller entreprises dans le service industries. Avec une formation d’ingénieur en télécommunications et 10 ans d’expérience professionnelle dans la téléphonie, Gaël Tournesac était naturellement bien placé pour se voir confier la gestion du « pack » TIC auprès des entreprises : télécom, informatique et communication. «  Je m‘occupe de stratégie de développement, d’intelligence économique – j’ai suivi l’an dernier un parcours intitulé «  innovation et intelligence économique  » à l’IGR -, de veille, d’animations collectives tels les réseaux d’entreprises, explique le conseiller également titulaire d’un master en administration d’entreprises. Je sensibilise les dirigeants aux nouvelles technologies -objets communicants, RFID...-, je les interpelle sur les possiblités du marché, je les incite à se regrouper en réseaux. » Deux actions collectives en sont les exemples : l’association RFID Bretagne Développement, animée par Gaël, créée en 2006 sous l’impulsion de Vitré Communauté et d’industriels locaux présents sur le marché de la RFID. Elle a pour objectifs principaux de sensibiliser les filières bretonnes aux enjeux et gains potentiels liés aux applications des technologies RFID, d’accompagner les porteurs de projets vers l’offre la plus appropriée, de créer les conditions d’échanges et de coopération entre offreurs de solutions et utilisateurs locaux. Et le projet IDA* dont la CCI est partenaire, porté par des acteurs locaux (dont Rennes Métropole et l’ASSAD) pour faciliter le maintien à domicile des personnes âgées. « Ce dernier projet intéresse fortement Communicartes, une jeune entreprise que je suis depuis son arrivée à Rennes, poursuit Gaël Tournesac : à côté d’un accompagnement classique, j’ai cherché avec cette société quels partenariats pourraient lui être utiles. Le projet IDA enthousiasme son dirigeant, Emmanuel Aubin. L’inventeur de l’i-pocarte, qui permet aux seniors de communiquer très facilement via le net avec leurs proches, ne pouvait qu’être séduit par Gaël Tournesac, un projet qui a pour but, grâce aux TIC**, conseiller entreprises d’aider au maintien à domicile de nos aînés. CCI de Rennes Je l’ai également incité à prendre contact avec 02 99 33 63 06 une start up parisienne que j’avais repérée ; il gtournesac@rennes.cci.fr m’a semblé intéressant pour lui d’aller voir si un partenariat était possible. » *(Innovation Domicile Action, www.ida-autonomie.fr) ** Technologies de l’Information et de la Communication


Actualités de l'Innovation

Paré à Innover

revonnI à éraP

CULTIVONS L'ÉTINCELLE

revoànn I à éraP 3 Paré Innover

JOURNAL DE L'INNOVATION EN BRETAGNE

E N G AT E R B N E N O I TA V O N N I ' L E D L A N R U O J

bookBeo

et les objets deviennent vivants... “book” signifie “livre” en anglais, “Beo” veut dire “vivant” en breton. Le livre vivant de Sophie Deniel a bien évolué depuis ses débuts... et a contaminé d’autres objets. Paré à Innover :

En voyant ce livre vivant, on se dit que c’est une merveilleuse idée... et on s’étonne que personne n’y ait pensé avant vous ! Sophie Deniel : Je vous avoue que moi aussi! En regardant mes enfants et leurs livres, je me suis dit qu’il manquait un support qui mêlerait réel et imaginaire, un livre associé à un film pour ”l’augmenter”. Cette idée a séduit TELECOM Bretagne qui a confié à des étudiants ingénieurs le soin de créer un prototype 1. Présenté en 2007, il a obtenu le 1er prix du Forum TELECOM Bretagne. Nous avons évidemment souhaité l’améliorer, le rendre moins lourd (il nécessitait une carte électronique à bouton), plus performant (il utilisait une liaison wifi et 6 batteries et devait donc se trouver près d’un ordinateur, dans une maison), moins onéreux. Nous nous sommes inspirés du Japon qui connait depuis plusieurs années les codes 2D (QR codes, Datamatrix...). Ces codes, qui sont des liens vers le web, ne servent là-bas que le domaine commercial. Pourquoi ne pas démultiplier leur usage? Un Beocode sur n’importe quel support, un iPhone pour télécharger l’application gratuite bookBeo et pour photographier le code, et l’utilisa

PAI : Pourtant, les lecteurs de codes 2D

existent déjà en France, non ? S.D. : Oui, mais ils se contentent de diriger vers une adresse web. Le lecteur BookBeo renvoie directement, sans autre manipulation que celle de prendre une photo avec son mobile, vers des contenus multimédia stockés sur le web. L’utilisateur dispose d’options, est acteur (grâce à un formulaire retour), peut être géolocalisé et intègre s’il le souhaite un réseau social, comme la communauté des amateurs de bière Celtica. C’est intéressant pour le mobinaute, ça l’est également pour l’entreprise donneuse d’ordre qui se crée ainsi un fichier client très ciblé.

PAI

teur est en quelques secondes transporté dans une autre dimension. Nous avons par exemple créé pour la bière Celtica (Brasserie de Bretagne) un Beocode présent sur le packaging : s’il le souhaite, l’acheteur le photographie et accède à une video dédiée lisible sur son téléphone.

: Tous les supports peuvent donc être codés ? S.D. : Bien sûr : un journal, un emballage, un livre, un verre, un disque, un ticket de concert, une plaquette... Et les usages sont infinis : augmenter les ventes en connaissant mieux les acheteurs, utiliser la video dans le marketing direct, rendre le packaging intelligent, améliorer la traçabilité d’un produit ou d’un document, lutter contre la contrefaçon, valoriser la création artistique, créer du lien

> Sophie Deniel

Sophie Deniel BOOKBEO 02 98 81 09 74 sophie@bookBeo.com www.bookbeo.com

personnalisé pour les personnes âgées, proposer un nouveau type de partage des photos et films de vacances pour le grand public… De nombreux nouveaux usages peuvent être envisagés dans les professions médicales également… Je souhaite rester plus générale dans les usages. Une opération avec Leclerc est en cours de démarrage.

PAI : Vous êtes bien entourée, vous

avez su être persuasive ? S.D. : Je le pense, quand je vois la qualité des gens qui me font confiance et me soutiennent : mon associé Aymeric Poulain-Maubant, mes clients et TELECOM Bretagne qui vient de m’intégrer dans son incubateur. Je dois être persuasive si je veux convaincre une clientèle de se lancer dans ce nouveau type de connexion à la réalité augmentée.

Le Fonds de maturation… le nouvel outil régional pour accompagner la naissance de projets innovants. Le Fonds de maturation vise à accompagner la naissance des projets innovants en gestation. En amont des autres dispositifs de transfert et/ou d’accompagnement de la création d’entreprises innovantes, le fonds de maturation permet de soutenir les projets en phase de R&D. Il s’agit d’amener des technologies émergentes à un stade de développement suffisamment avancé pour favoriser leur transfert vers l’industrie ou la création d’entreprises. Le but est de permettre aux laboratoires publics et privés de consolider la preuve de concept de leurs inventions, d’étayer la validation de méthodes, de réaliser un prototype ou des essais in vitro/in vivo.

Quel type de projet ? Et pour qui ? Le projet doit être opérationnel et répondre à plusieurs critères, notamment sur son intérêt régional, son apport, ses applications potentielles et la valorisation envisagée. Les bénéficiaires sont les laboratoires publics et privés implantés en Bretagne  : établissements publics, entreprises, associations ou tout groupement constitué  pour porter de tels projets.

Quelles modalités ? Porté par la Région Bretagne, le Fonds de maturation est attribué par le biais d’appels à projets. Il s’appuie sur les compétences des structures de transfert de technologies en Bretagne  : Bretagne Valorisation®, les CRITT (CBB Développement, Critt Santé, MEITO) et les 7 technopoles régionales (Anticipa, Brest Iroise, Lorient Technopole Innovations, Quimper Cornouaille, Rennes Atalante, Vipe Pays de Vannes et Zoopole. Ces

acteurs interviennent sur la détection, le montage et le suivi des projets. Quel financement ? Sous forme de subvention au taux maximal de 80% pour les dépenses liées aux coûts internes et externes induits par le projet, plafonnée à 80 000 € financés à part égale par des crédits Région et des crédits FEDER. Pour les entreprises, le plafond de l’aide sera conditionné par l’application de la réglementation européenne.

ELLECNITÉ'L SN

Conseil régional de Bretagne Service innovation et transfert de technologie Direction de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation 02 99 27 15 82 innovation.sitt@region-bretagne.fr

Infos et dossiers en téléchargement sur www.bretagne.fr


Paré à Innover

VONS L'ÉTINCELLE

4 Paré à Innover JOURNAL DE L'INNOVATION EN BRETAGNE

Extrait de programme Programme complet et inscriptions sur

www.innovons.fr

////////////////////////////////////////////////

Forum appui PME 2009  Le lundi 15 juin 2009

De 14h30 à 18h, à Rennes, aux Champs Libre, la Région Bretagne, la Caisse des dépôts et OSEO Bretagne présenteront les outils du financement. Ateliers participatifs et témoignages. ///////////////////////////////////////////////

Attestation de capacité  Fluides frigorigènes Le mardi 16 juin 2009

De 9h à 12h, à Dinan, le Pôle Cristal en partenariat avec la CCI du Pays de ST Malo, organise une demi-journée technique dédiée à l’obtention des attestations de capacité relatives à l’utilisation de fluides frigorigènes. ////////////////////////////////////////////////

Petit déjeuner web 2.0 Le mardi 16 juin 2009

De 8h30 à 10h30, à Brest, l’AFEIT propose un rendez-vous convivial sur les outils Web 2.0 : lesquels choisir et comment en tirer profit pour faire de la veille informationnelle efficiente ? ////////////////////////////////////////////////

Visite de la plate-forme LOUSTIC Le mardi 16 juin 2009

De 9h30 à 11h, à Rennes, Bretagne Valorisation® organise une visite de la plateforme axée sur la thématique Habitat et technologie visant à susciter rencontres et collaborations. ////////////////////////////////////////////////

 écurité alimentaire : S les bactéries résistent ! Le mercredi 17 juin 2009

De 17h30 à 19h30, à Quimper, la Technopole Quimper Cornouaille et l’ADRIA organisent un événement destiné aux entreprises intégré dans le cadre plus large du colloque scientifique SPORE2009 sur la sécurité des aliments. ////////////////////////////////////////////////

Matinale sécurisation Le mercredi 17 juin 2009

A Vannes, de 9h à 11h, VIPE – Pays de Vannes technopole organise un rendez-vous sur les fibres optiques et très haut débit, avec témoignages d’entreprises à l’appui. ////////////////////////////////////////////////

Eco-construction

Le jeudi 18 juin 2009

De 14h à 17h, la Chambre de métiers et de l’artisanat 56, organise à Plescop un atelier sur l’application et l’utilisation des matériaux basse consommation dans le secteur du bâtiment. Visite d’une maison bioclimatique. ////////////////////////////////////////////////

Circuit de l’innovation Le vendredi 19 juin 2009

De 9h à 15h, à St Malo, St Malo Agglomération, la CCI du Pays de St Malo et Rennes Atalante organisent un circuit de l’innovation avec visites de trois entreprises innovantes C-log, Seifel, Déléage. ////////////////////////////////////////////////

 es biotechnologies, L moteur de croissance pour la Bretagne

Bientôt près de chez vous…

La Semaine de l’innovation

en Bretagne*

Du 15 au 19 juin 2009, l’innovation sera dans tous ses états. Pour la 3e année, le Réseau breton de l’innovation organise 75 rendez-vous à destination des entreprises bretonnes. Cinq jours pour que PME et TPE rencontrent les acteurs qui peuvent les accompagner à toutes les étapes de leurs projets d’innovation. Portes ouvertes de centres techniques, de laboratoires, rencontres avec des chefs d’entreprises, ateliers pratiques, conférences… Autant d’événements qui démontrent que l’innovation est accessible à tous.

Stratégie ? Management ?

Conception ?

Financement ?

Les entreprises ouvrent leurs portes Pendant la Semaine de l’innovation, 26 entreprises accompagnées par le Réseau breton de l’innovation ouvrent leurs portes pour accueillir des événements. Au programme, des témoignages de chefs d’entreprises sur leurs

Développement durable ?

parcours et les solutions qu’ils ont trouvé auprès du Réseau pour répondre à leurs questions.

Stratégie

tions de collecte de déchets et

Dans quel domaine investir pour se développer ? Quel intérêt de travailler en partenariat ? Pourquoi protéger ses idées, ses innovations ? › Maac Hydraulic (22), spécialisée dans la conception, la fabrication et la maintenance de vérins hydrauliques. Un exemple de collaboration avec l’université pour développer l’export et l’innovation. › Kerdry (22), spécialisée dans l’optique. Témoignage sur sa participation à un projet collaboratif. › Brasserie Lancelot (56) : Le co-développement ou comment créer de nouveaux produits en associant les compétences de deux entreprises différentes pour faire émerger des idées innovantes et accélérer le processus d’innovation. › NKE (56) : L’internationalisation de l’innovation.

« Certains réussissent en faisant simplement » Vincent BOLY, Professeur à l’École nationale supérieure en génie des systèmes industriels de Nancy et auteur de « Ingénierie de l’innovation »

Management

Marketing ?

huiles dans le bassin. › Imprimerie de Guingamp (22), Imprim’vert, un label pour les imprimeries qui mènent une démarche de développement durable. › Station expérimentale de Guernévez (29), inauguration du Centre de ressources de l’énergie en agriculture. › Doujañ (29), échanges autour de la démarche éco-responsable : Choix du statut SCOP, mesure de l’impact écologique d’un produit, locaux rénovés dans le respect de l’environnement. › Blavet Environnement (56), visite et témoignage de l’entreprise spécialisée dans les déchets.

Conception Où trouver les compétences – techniques ou non – pour concevoir son produit ou développer son projet ? › RLM Composites (22), technique de conception de pièce sous infusion (nautisme). › Soliance Ile-Grande (22), R & D, biotechnologies. › RS Injection (29), transformation de matières plastiques. Opportunités

Comment organiser sa veille ? Quelle organisation mettre en place au sein de son équipe ? Comment faire de la créativité ?

et difficultés pour développer des produits innovants. › IDB marine (29), conférence sur l’injection éco et visite du chantier naval.

› AES Chemunex (35) : Méthodes d’analyse de problèmes techniques et de

en résine polyester destinés aux bâtiments d’élevage. › Magsi (29), entreprise innovante spécialisée dans les accessoires pour

recherche de solutions créatives à partir d’un produit de l’entreprise. › SFPI (35) : Gain d’efficacité par le déploiement d’objets communicants dans les équipements et les produits. › ABERA (35) : Conduite d’un projet d’investissement pour améliorer la performance et les conditions de travail

› Colleter (29), spécialisée dans la fabrication de chéneaux et de faîtage

travaux publics. › Tech’Nature (29), entreprise de cosmétiques haut de gamme fabriqués à partir d’algues. › Innova Protéomics (35), équipement technique et offre de services en protéomique.

Financement Quels financements pour mener à bien ses projets innovants ?

Marketing

› Cap Cidéral (22) : Témoignage des entreprises hébergées dans la pépi…Et de nombreux autres retours d’expérience pendant le Forum appui

Comment intégrer la dimension marché dans son projet ? Y a-t-il des bonnes pratiques pour communiquer sur ses innovations ?

PME 2009 (cf. ci-contre)

› Azimut Communication (56), comment rendre plus efficace la communica-

nière sur le financement de l’innovation.

tion de l’entreprise et la démarche commerciale grâce à l’utilisation des TIC.

Développement durable Quelles opportunités de développement ? Comment faire un produit selon un procédé propre et sûr ? › Imprimerie Publi Trégor (22), démarche dans l’éco-impression › Ecocéane (22), visite du chantier naval et du navire dépollueur CATAMAR, démonstra-

Venez nombreux… Le lancement de la Semaine de l’innovation aura lieu le lundi 15 juin à partir de 10h30 à Rennes (Les Champs libres) Plus d’infos : www.innovons.fr ou 02 99 67 42 00

+

Le vendredi 19 juin 2009

De 9h à 12h, à Ploufragan, Bretagne Innovation, CBB Développement, le CRITT Santé Bretagne, la MEITO et le Conseil régional de Bretagne organisent le lancement de Bretagne Biotech 1er programme transversal initié dans le cadre du Schéma régional d’innovation pour soutenir l’émergence et la structuration de secteurs d’avenir.

Directeur de la Publication : Jean-Marc Gandon Rédaction : Chrystèle Guy, Nathalie Liva, Béatrice Ercksen Création et réalisation : autrement multidesign Impression : CPS ISSN : 1624-8589 • Tirage 6500 ex Avec le soutien du Conseil Régional de Bretagne et d’OSEO Innovation Bretagne Innovation 18 place de la gare / CS 26927 / 35069 Rennes Cx Tél 02 99 67 42 00 / Fax 02 99 67 60 22 contact@bretagne-innovation.fr

La Semaine de l’innovation en Bretagne* du 15 au 19 juin 2009

u www.innovons.fr

vite le programme complet +Ddeécouvrez l’édition 2009 ! en ligne aux événements ! +Inscrivez-vous  +O rganisez votre parcours !

La Semaine de l’innovation est le moment privilégié pour parler de vos projets.

* La Semaine de l’innovation en Bretagne est une initiative du Réseau breton de l’innovation. Cette opération est coordonnée par Bretagne Innovation, l’agence régionale d’innovation, avec le soutien du Conseil régional de Bretagne et de l’Agence économique de Bretagne.

Paré à innover  

l'actualité de l'innovation en Bretagne

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you