Page 1

Charente-Maritime

LUNDI 3 AOÛT 2009 WWW.SUDOUEST.COM

C’est le gendarme des extraterrestres YVES SILLARD Retiré à Brives-surCharente, le père de la fusée Ariane préside le Groupe d’études sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés SYLVAIN COTTIN s.cottin@sudouest.ccm

as plus qu’il ne goûte à la soupeauxchoux,onnesoupçonneraguèreYvesSillardde voir des petits hommes verts partout. Ce n’est d’ailleurs qu’à la demandeduprésidentChiracquece scientifiquederenomarendupubliques, en 2007, les archives jusqu’alorsclasséessecret-défensedes phénomènes aérospatiaux nonidentifiés.Mais,à73ans,cecartésien àl’originedesprogrammesAriane et Concorde n’écarte pas non plus l’hypothèseextraterrestrelorsqu’il s’agit d’expliquer l’inexplicable. Sousl’égideduCnes(Centrenationald’étudesspatiales),ilprésidele Groupement d’études sur les phénomènesaérospatiauxnonidentifiés(GEIPAN).

P

« Sud Ouest ». Vous, le père de la fusée Ariane, vous le pilote de l’armée de l’air aux 1 200 heures de vol, vous n’avez jamais croisé la queue du moindre OVNI… Ça commence mal ? Yves Sillard. J’aurais bien aimé, mais je n’ai jamais vu rien en effet. Cequinem’empêchepasdelutter aujourd’hui contre ce refus de regarderenfaceunphénomènequi interpelle, certes, mais qui est incontestable. Je trouve paradoxalementpeuscientifiquequel’onn’arrivepasàavoiruneattitudeouverte lorsquelesobservationsdephénomènesaérospatiauxnonidentifiés (PAN)sontdequalité.

« Sur les 1 600 observations recensées en France depuis un demi-siècle, 460 sont inexplicables,mais indiscutables » Le débat qui oppose les pro et antiovnis frôle même parfois le sectarisme et l’intolérance… Etjesuischargédefairel’équilibre entrecesdeuxtendancesopposées. D’un côté l’union rationaliste qui, souscouvertdecombattrel’obscurantisme,refuseparprinciped’étudier le phénomène, et de l’autre quelques ufologues excessifs, qui considèrent l’hypothèse extrater-

Yves Sillard chez lui, à Brives-sur-Charente : « J’ai la conviction que beaucoup de témoignages sont indiscutables. » PHOTO DOMINIQUE JULLIAN

restre tellement évidente qu’ils revendiquentn’importequeltémoignage,ycomprislesplusfarfelus. En France, depuis 50 ans, 6 000 personnes auraient été confrontées à un PAN ? Oui, ce qui représente environ 1 500 cas. Mais, sur le total, seuls 460 sont sérieux, c’est-à-dire qu’ils ne s’expliquent pas par un phénomènemétéorologiquesoutechnique,commeparexemplelarentrée dans l’atmosphère d’un débris de fuséerussequiavaitengendréune dizainedetémoignagesaumoisde septembre2008.Mais460PANavérés après une enquête officielle, ça commenceàfairebeaucoup. À quoi ressemblent ces mystérieuses apparitions ? À des choses assez variées, qu’il s’agisse d’un phénomène lumineux,d’unevégétationbrûléedans unjardin,d’unobjetmétalliquequi décolleàtoutevitesse,d’unatterrissagesilencieuxoubiend’unengin trèsbasdansleciel,quipeutparfois provoquer l’arrêt d’un moteur automobile ou sembler paralyser les gens. Mais le dénominateur commun de ces observations reste les performances dynamiques de ces engins, elles laissent imaginer des vitessessupersoniquesetdeschangements de direction avec des angles prodigieux. En revanche, personne n’a jamais signalé la moindreattitudeagressive. La légende veut que ce soit en fait des essais d’aéronefs militaires organisés dans le plus grand secret… On a beaucoup avancé cette thèse au moment de la Guerre Froide.

Mais je n’y crois pas. Depuis le temps,cesmerveilleuxenginsrusses ou américains équiperaient leursarmées.Cequiestjuste,àl’inverse, c’est que le gouvernement américain a un problème avec les ovnis.Etenmaintenantainsilesecret,ilrenforcehélascettecroyance populaireselonlaquelle« onnous cachetout,onnenousditrien… » Des engins en forme de soucoupes, des phénomènes lumineux, etc. L’espèce humaine ne manqueraitelle pas un peu d’originalité au moment d’imaginer les moyens de transport extraterrestre ? Encore une fois, ce ne sont pour moiquedesobservationsetdeshypothèses.Maislespilotesdel’armée ou de l’aviation civile ont raconté avoir vu des engins au comportement encore plus incroyable. Certains sont même convaincus d’avoir évité une collision de justesse. Malgré votre prudence, on vous devine tout de même intrigué par ces témoignages… Jesuistoutàfaitcertainquecesob-

servations sont indiscutables, et nonexplicablesparaucundesphénomènes que nous connaissons. Maisbon,aprioril’hypothèsed’un voyage depuis une exoplanète habitéeparaîtassezinvraisemblable. Sauf que c’est pratiquement la seuleexplicationpossible. Toujours en considérant qu’il ne s’agit là que d’une hypothèse, pourquoi alors ces extraterrestres nous survoleraient aussi souvent sans jamais avoir eu l’idée de venir nous serrer la main ? Beaucoup de scientifiques estiment que sur les 200 à 300 milliards de planètes que compte notregalaxie,certainessonthabitées et ressemblent à la Terre. Mais ces éventuelles civilisations peuvent aussi avoir des millions d’années d’avance technologique sur la nôtre, ce qui rendrait déjà plausible leurs voyages jusqu’à nous. Quant à l’absence de contact, nous pouvonségalementimaginerqueleur réflexion éthique ou philosophique nous dépasse largement, et qu’ilspourraientnousétudiersans nous perturber. Mais là nous som-

L’OVNI DE L’ÎLE D’YEU

Au printemps 2008, des observations de boules lumineuses blanches ou oranges se multipliaient en Bretagne et en Vendée. L’une d’elle rapportée par plusieurs témoins avait défrayé la chronique sur l’île d’Yeu. Mais comme le soupçonnaient les enquêteurs du GEIPAN, le mystère s’est éclairci lorsqu’une personne en week-end sur l’île a indiqué avoir lancé huit lanternes thaïlandaises à l’occasion de l’anni-

versaire de son épouse. Ces ballons sont des montgolfières festives en papier très en vogue en Thaïlande et au Brésil et dont la mode commence à gagner l’Europe. En Charente-Maritime, les deux dernières observations fiables et inexpliquées ont eu lieu à Périgny (1997) et Corme-Royal (1996). Elles sont très longuement détaillées sur le site Internet du GEIPAN (www.cnes-geipan.fr).

mes pour l’heure proche de la science-fiction.

« Des engins qui décollent à des vitesses supersoniques, d’autres qui paralysent les gens et le moteur de leurs voitures… » L’ouverture au public des archives secrètes du GEIPAN n’engendret-elle pas un effet pervers depuis deux ans, en multipliant par exemple les témoignages autant que les hallucinations ? Pas plus de témoignages farfelus qu’auparavantnon.Aucontraire,il n’yarieneudevéritablementsignificatif en France depuis deux ou trois ans. Au-delà du recensement de ces phénomènes, le but du GEIPAN reste aussi de coordonner les différentsservicesdel’Étatsurlesujet, et notamment les gendarmes qui sont en première ligne au moment de recueillir et de vérifier la fiabilité des témoignages. Leur mentalité a d’ailleurs beaucoup évolué,etj’aimeraisqued’autresen fassentautant…quel’onarrêteainsi de sourire bêtement lorsque quelqu’un nous raconte quelque chosequel’onnecomprendpas,et quiserapeut-êtreunjouressentiel. Maisilrestedutravail,beaucoupde gens se taisent par crainte du ridicule,leGEIPANdoitlesdéculpabiliser.

Profile for Philippe Belhache

Yves Sillard, président du Geipan  

Itw Yves Sillard, président du Geipan, par Sylvain Cottin

Yves Sillard, président du Geipan  

Itw Yves Sillard, président du Geipan, par Sylvain Cottin

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded