Issuu on Google+

GRATUIT FREE

E R B M E PT EMBRe E S 7 0 C T E P B E É S U Q 9 0 L A É R T MON

PROGRAMME OFFICIEL 2012 OFFICIAL PROGRAM 00_couverture.indd 2

12-07-23 09:41


OFFERT CET AUTOMNE CHEZ VOTRE DÉTAILLANT NORCO

SI LA VICTOIRE EST VOTRE STRATÉGIE, VOICI VOTRE TACTIQUE.

RÉGION DE MONTRÉAL A.B.C. Cycles et Sports Ltée (Montréal) 514-276-1305 Boutique de vélo La Grange Bicycles Eddy Inc. (Montréal) 514-767-0559 (Sainte-Marthe-sur-le-Lac) Ekkip Boutique Sport (Montréal) 514-526-3805 Cycle Suroit (Dorion) Vélo Espresso (Montréal) 514-596-0655 Sports Experts (Dollard-des-Ormeaux) 514-683-5333 RÉGION DE QUÉBEC Sports aux Puces (Longueuil) 450-462-5878 Action Vélo Service (Saint-Romuald) André Jac Sport (Laval) 450-622-2410 Centre du Bicycle Sainte-Foy (Sainte-Foy) Desautels Sport (Laprairie) 450-659-1255 Hype Ski Vélo (Québec) Au Coin du Pédaleur Inc. (Repentigny) 450-581-6670 Ryno Performance (Val-Bélair) St-Pierre Sports (Sorel) 450-742-5791 Boutique de vélos Cadence (Saint-Bruno-de-Montarville) 450-482-0618

02-03_Sommaire.indd 2

AILLEURS AU QUÉBEC Laferté Bicycles Inc. 450-974-3329 (boul. Jean-XXIII, Trois-Rivières) 450-455-0328 Laferté Bicycles Inc. (rue Laviolette, Trois-Rivières Sports Marcel Langlois (Sherbrooke) 418-834-7666 Sports Davis (Jonquiere) 418-651-5818 Piscine Bertand Bouchard (Alma) 418-948-4888 Vélo Gare (Granby) 418-843-3737 Botine Vélo Sport (Port Cartier)

819-377-5887 819-374-9172 819-566-8424 418-548-9108 418-662-7666 450-777-4438 418-766-0019

12-07-23 09:42


sommaire

JAMES STARTT

hors série

6 prologue 8

prologue

message de serge arsenault a word from serge arsenault

10 message de l’honorable denis lebel

message from the honourable denis lebel

message from the government of québec

challenge sprint pro

message from the mayor of québec

message from the mayor of montréal

Québec City Grand Prix Cycliste

Montréal Grand Prix Cycliste

the teams

charly mottet, the director

10 tips for taking great cycling photos

the racers’ menu

the last page

12 message du gouvernement du québec 13 challenge sprint pro

14 message du maire de québec

16 message du maire de montréal 18 grand prix cycliste de québec

Le vélo de l’équipe BMC, gagnante du Tour de France 2011 Bike ridden by Team BMC whose winner of the 2011 Tour de France

48

40

24 grand prix cycliste de montréal 33 les équipes

40 charly mottet, le metteur en scène 44 10 conseils pour réussir vos photos de vélo 48 le menu des coureurs 50 la dernière

02-03_Sommaire.indd 3

12-07-23 09:43


Vous rêvez

vacances ?

Éditeur Pierre Sormany psormany@velo.qc.ca Rédacteur en chef Jacques Sennéchael jsennechael@velo.qc.ca

Directeur artistique Patrice Francœur pfrancoeur@velo.qc.ca

Collaborateurs david desjardins, gildas meneu Réviseure-correctrice Diane Boucher Traducteur torey pass, robin black Publicité Jean-Yves Martel jymartel@velo.qc.ca 450 224-2369

Administration et distribution Michèle Daoust

Comptabilité Mimi Bensaid Directrice, marketing et partenariats Caroline Guay

Chargée de projets, marketing et partenariats Caroline pou Attachée de presse Véronique Lavoie

Impression et pelliculage interweb

Distribution Les Messageries de Presse Benjamin Service aux abonnés Pour vous abonner, vous réabonner ou offrir un abonnementcadeau : www.velo.qc.ca. Pour notifier un changement d’adresse ou pour nous aviser d’un problème de livraison : changementvq@velo.qc.ca.

Pensez

vélo !

Roulez avec une agence de calibre international au Québec et à l’étranger.

Vélo Québec – Service aux abonnés 1251, rue Rachel Est Montréal (Québec) H2J 2J9 Tél. : 514 521-8356, poste 504 1 800 567-8356, poste 504 est publié par Vélo Québec Éditions. Toute correspondance doit être adressée au 1251, rue Rachel Est, Montréal (Québec) H2J 2J9 Tél. : 514 521-8356 > Téléc. : 514 521-5711 velomag@velo.qc.ca La reproduction de du rédacteur en chef.

, en tout ou en partie, est interdite sans l’autorisation écrite

Parutions mars, avril, mai/juin, juillet/août, septembre/octobre et novembre/décembre Date de parution juin 2012 Tarifs d’abonnement Canada, 1 an : 31 $ + taxes États-Unis, 1 an : 59 $ Outre-mer, 1 an : 78 $ Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Bibliothèque et Archives Canada : ISSN 1180-1360 Envois Postes-publications Convention no 40065387 membre de

indexé dans

Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques (FCP) pour nos activités d’édition.

> Un choix de 70 destinations > Du vélo à votre rythme, selon vos goûts > Une formule Libre comme l’air

Vélo Mag est imprimé sur du papier certifié FSC® (Forest Stewardship Council®), donc issu de forêts bien gérées et d’autres sources responsables.

veloquebecvoyages.com 514 521-8356 • 1 800 567-8356, poste 506 Photo : Chrystine Roy

Titulaire d’un permis du Québec

4 VÉLO MAG HORS SÉRIE

04-05_Cartouche.indd 4

12-07-25 09:56


Équipé. Passionné. Se démarquer

Démarquez-vous.

. . . .

Plus de 100 modèles de vélos Positionnement inclus 5 ans de service sur les ajustements de votre vélo* Vélos 2013 disponibles en magasin * Détails en magasin

LAVAL

04-05_Cartouche.indd 5

MONTRÉAL

SAINT-HUBERT

LACORDEE.COM

12-07-23 09:44


prologue texte

A É C F

Jacques Sennéchael

morceaux choisis choice morsels Si je ne me trompe pas d’année, nous sommes en 1976, et la caravane du Tour vient de passer devant chez moi, rue du Brandon, aux Herbiers, en pays vendéen. Mon voisin photographe prend de sa fenêtre un cliché de mon jeune frère les mains pleines de bébelles estampillées Tour de France. Pour ma part, j’attends avec impatience les coureurs. Eddy Merckx ne prend pas le départ pour cause de blessure. Les Thévenet, Van Impe, Maertens, mais aussi Ocaña se sont mis sur les rangs pour prendre la place du cannibale. Raymond Poulidor, quant à lui, pédale toujours après le jaune malgré ses 40 ans. Le vélo se conjugue à la sauce européenne avec au menu tradition et panache. 1989, jamais Greg LeMond n’aura autant écarquillé les yeux de son existence. Il voit sur le chrono les huit secondes qu’il vient de reprendre à Laurent Fignon dans un contre-la-montre d’anthologie sur les Champs-Élysées. Un Américain à Paris habillé de jaune bouleverse l’ordre établi et la tradition. Le vélo se mondialise du côté des porteurs de maillot. 1998, affaire Festina. Le dopage s’institutionnalise. Le vélo doit faire son examen de conscience. 2000, il fallait un chiffre rond. Le Tour ne part pas de New York, mais un certain Lance Armstrong récolte son deuxième maillot jaune. Il en placera sept dans sa garde-robe. Une barrière voit le jour entre le vélo et les spectateurs. Septembre 2010, le finaud Thomas Voeckler remporte le Grand Prix Cycliste de Québec en partant tout juste devant le Château Frontenac. Mai 2012, Ryder Hesjedal en rose. Imaginons l’équipe italienne de hockey coiffant l’équipe canadienne en finale olympique – ce qu’a fait Hesjedal est aussi énorme. Dans les courses de vélo, les coureurs à la feuille d’érable ne seront plus jamais regardés de la même façon. Septembre 2012, suite de l’histoire à Québec et à Montréal. La tradition a traversé l’Atlantique, je vais avoir droit à du style, du suspense et du spectacle devant chez moi. Merci, messieurs. |VM

If I’m not mistaken, the year is 1976. The Tour caravan has just passed by my home on rue Brandon in Les Herbiers, Vandeen country. My photographer neighbour is taking a picture from his window of my younger brother, whose hands are full of Tour de France memorabilia. As for me, I’m waiting impatiently for the racers. Eddy Merckx isn’t starting today due to an injury. Thévenet , Van Impe, Maertens and Ocaña are all battling to take the Cannibal’s place. As for Raymond Poulidor, he’s still chasing yellow at 40. Cycling is a blend of all Europe that brings together tradition and panache. 1989. Greg LeMond stares in disbelief at the clock that shows the historic eight-second margin by which he has just won the Tour de France, beating Laurent Fignon in the time-trial on the Champs-Élysées. An American in Paris in yellow has upset tradition and the established order. Cycling has become global. 1998, the Festina affair. The prevalence of doping in professional road racing comes to the forefront. Cycling must examine its conscience. The year 2000. A nice round number. A certain Lance Armstrong has won his second yellow jersey. He will later bring the total to a staggering seven. However, some find his aloof bearing has created a new barrier between racers and their fans. September 2010. The wily Thomas Voeckler wins the Québec City Grand Prix Cycliste after breaking away from the pack in front of the Château Frontenac. May 2012, Ryder Hesjedal dons the Giro d’Italia’s pink jersey. Imagine an Italian hockey team beating Canada on Olympic ice–what this Canadian has done is equally inconceivable. Racers wearing the maple leaf will never be looked at in the same way. September 2012. The story continues in Québec City and Montréal. A great tradition has crossed the Atlantic; how fortunate I am to be able to witness a magnificent demonstration of both cycling skill and prowess on my very doorstep. Thank you, racers. |VM

6 VÉLO MAG HORS SÉRIE

06-07_Prologue.indd 6

12-07-23 09:55


ATTAQUE. ÉVASION. CONQUÊTE. F SERIES.

2012 F Series feltbicycles.com

06-07_Prologue.indd 7

Distribué par SPASO Sports 866-404-5666 • info@spaso.com www.feltbicycles.com/Canada.aspx

Toi, tu carbures à quoi ? 12-07-23 09:55


message de a word from

Serge Arsenault

Bienvenue à tous !

Welcome, everyone!

Pour cette troisième édition des Grands Prix Cyclistes de Québec et de Montréal, rien n’a été épargné afin de combler tous les acteurs principaux de ces deux grands rendez-vous sportifs. Les deux premières éditions des Grands Prix Cyclistes de Québec et de Montréal nous ont permis de constater qu’il y avait place en Amérique pour recevoir les plus grands cyclistes de la planète. L’engagement et la générosité des coureurs, combinés à la présence de centaines de milliers de spectateurs enjoués ont été les deux ingrédients qui ont contribué à réussir notre pari : se hisser parmi les plus grandes courses au monde. Merci à tous nos combattants qui se sont donnés sans réserve sur ces circuits exigeants. Merci à tous les spectateurs de chez nous, généreux, hospitaliers, cordiaux, toujours prêts à applaudir et encourager nos champions, qu’ils soient d’ici ou d’ailleurs. Merci à tous nos partenaires, publics et privés, sans qui la poursuite de notre rêve de présenter annuellement ces deux Grands Prix extraordinaires serait impossible. Québec, le 7 septembre 2012 – Montréal, le 9 septembre 2012, deux rendez-vous avec le sommet du cyclisme mondial.

For this third staging of the Québec City and Montréal Grands Prix Cyclistes, we have spared no effort to satisfy all the key players in these two great sports gatherings. The first two Grands Prix Cyclistes showed us that North America is more than ready to host the world’s top cyclists. These riders’ commitment and generosity, combined with the enthusiasm of hundreds of thousands of dedicated fans, have been the main ingredients ensuring the achievement of our objective: to join the ranks of the world’s great road races. Thank you to all our competitors who have held nothing back on these demanding courses. Thank you to all our spectators for being so generous, welcoming, cordial, and always ready to applaud and cheer on our champions, wherever they may hail from. Thank you to all our partners, public and private, without whom the dream of presenting these two outstanding Grand Prix races every year would remain just that—a dream. Québec City, September 7, 2012. Montréal, September 9, 2012. Two showpiece events at the pinnacle of international cycling.

Serge Arsenault Président

Serge Arsenault President

8 VÉLO MAG HORS SÉRIE

08-09_Serge.indd 8

12-07-23 09:58


VENEZ DÉCOUVRIR LES NOUVEAUTÉS DANS L’UN DE NOS 5 MAGASINS

2012

GENNIX R1 ULTIMATE

CARBON PRO TEAM

VORTTICE BLACK KNIGHT

08-09_Serge.indd 9

12-07-23 09:58


MM-30.04.12_bil_GPC_DEC 12-05-03 15:33 Page1

Message de l’honorable Denis Lebel En appuyant encore cette année les Grands Prix Cyclistes de Québec et de Montréal, le gouvernement du Canada démontre son engagement à favoriser à la fois la pratique du sport et l’essor du tourisme, un secteur qui, par les emplois qu’il procure et les retombées qu’il génère, occupe une place de première importance dans l’économie canadienne.

Ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités et ministre de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec Minister of Transport, Infrastructure and Communities and Minister of the Economic Development Agency of Canada for the Regions of Quebec

10-11_fédéral.indd 10

Animées par leur esprit festif, Québec et Montréal auront une fois de plus le privilège de charmer les coureurs d’élite du monde entier grâce à la chaleur de leur accueil.

Message from the Honourable Denis Lebel By supporting the Québec and Montréal Grands Prix Cyclistes again this year, the Government of Canada is demonstrating its commitment to fostering both the sport of cycling and the development of tourism industry which, through the employment and spinoffs it generates, occupies a place of key importance in the Canadian economy. Driven by their festive spirit, Québec and Montréal will yet again have the privilege of charming elite riders from all over the world with their warm welcome.

Je souhaite à tous ces athlètes de haut niveau des performances à la hauteur de leurs attentes. Puisse leur passage à Québec et à Montréal se traduire par d’impérissables souvenirs qui meubleront la mémoire des spectateurs, témoins privilégiés, de leurs courses endiablées.

I wish all these top-notch athletes performances that meet their expectations. And may their runs through Québec and Montréal leave the spectators, who are fortunate enough to witness their fast and furious races, with everlasting memories.

La présence de champions à ces épreuves WorldTour outre-Atlantique de l’Union cycliste internationale (UCI) participe de manière grandiose à la promotion du Canada comme destination touristique de premier plan. Nous les en remercions!

The presence of champion cyclists at these International Cycling Union’s WorldTour overseas competitions promotes Canada as a prime tourist destination in spectacular fashion. We thank them for it!

Bienvenue chez nous et bon succès!

Welcome to all and best of luck!

12-07-23 10:02


x a h m d y

al s

t h e s,

e s t m

10-11_fĂŠdĂŠral.indd 11

12-07-23 10:02


MESSAGE DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC BiENVENUE aUx plUs GRaNDs CyClisTEs DE la plaNèTE Cette année encore, le gouvernement du Québec est fier de s’associer à la tenue des Grands prix Cyclistes de Québec et de Montréal, épreuves du prestigieux circuit WorldTour. Ces compétitions internationales démontrent, une fois de plus, que ces deux villes sont des endroits de prédilection pour la présentation d’événements d’envergure. Voici une occasion privilégiée de voir à l’œuvre, sur nos routes aux paysages exceptionnels, l’excellence du cyclisme masculin professionnel.

MICHEllE CourCHESNE Vice-première ministre, ministre de l’Éducation, du loisir et du Sport, ministre responsable de l’Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor

la venue de cette élite mondiale représente un atout considérable pour la promotion et l’émergence d’une culture sportive au Québec. Ces athlètes contribuent à stimuler l’intérêt sans cesse grandissant de la population envers le cyclisme. les passionnés du vélo massés en foule aux dernières éditions de ces compétitions captivantes témoignent de tout l’enthousiasme des Québécoises et des Québécois à l’idée d’accueillir les plus grands cyclistes de la planète. Nous espérons que l’édition 2012 connaîtra un engouement aussi fort que par les années passées. À tous les athlètes qui seront présents aux Grands prix Cyclistes de Québec et de Montréal, nous souhaitons une performance à la hauteur de leurs attentes.

WElCOME TO ThE BEsT CyClisTs iN ThE WORlD again this year, the Québec government is proud to be associated with the Grands prix Cyclistes races in Québec City and Montréal, two competitions on the prestigious WorldTour circuit. These international competitions demonstrate once more that these two cities are choice locations for hosting major events. This is a great opportunity to watch the top male professional cyclists as they race along our exceptionally scenic routes.

SAM HAMAD Ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

having the world’s elite with us is a great boost to the promotion and development of a sports culture in Québec. These athletes contribute to stimulating the public’s ever-growing interest in cycling. The huge number of fans who thronged the routes at previous events bear witness to just how excited Quebeckers are about the idea of hosting the best cyclists in the world. it is our hope that the 2012 races will inspire as much enthusiasm as those of past years. May all the athletes riding in the Grands prix Cyclistes races in Québec City and Montréal enjoy peak performances.

MICHEllE CourCHESNE

12-17_provincial_etc.indd 12

SAM HAMAD

12-07-23 10:05


Challenge Sprint Pro texte

Jacques Sennéchael

x

t

n

y

adrénaline garantie adrenaline guaranteed Le challenge Sprint Pro est né à Québec. Cette course explosive entre meilleurs sprinteurs a de bonnes chances de devenir une discipline officielle du cyclisme professionnel. La recette est simple : un parcours de 1 km, des vagues de quatre coureurs, les deux premiers de chaque vague étant qualifiés jusqu’à une finale qui couronne le grand champion. « L’idée est née d’une conversation que j’ai eue avec Hein Verbruggen (président de l’UCI entre 1991 et 2005) et Jean-Claude Killy (membre du Comité international olympique), souligne Serge Arsenault. Nous avons évoqué le conservatisme du cyclisme et le besoin d’avoir des épreuves modernes explosives. » Il n’y a aucun doute que ce condensé de sprint répond aux critères de modernité : le spectateur ne manque rien, le format de l’épreuve est très télévisuel (en 90 min, tout est joué !) tout en étant parfait pour les nouveaux médias et, surtout, l’aspect compétitif est bien là. « Il faut développer un plan d’affaires pour que les équipes, l’UCI et les organisateurs s’impliquent dans le Challenge Sprint Pro, précise Serge Arsenault. C’est de cette façon que les revenus de cette nouvelle discipline contribueront à aider tous les partenaires. L’année dernière, à Québec, les coureurs ont très bien joué le jeu pour donner un spectacle. » Le rendez-vous est fixé pour les 24 coureurs et le public le jeudi 6 septembre à 16h sur Grande Allée Est à Québec. Le bruit court qu’en 2013, le Challenge Sprint Pro aurait toute sa place dans le centre-ville de M ­ ontréal. Une finale Mark Cavendish – André Greipel en terrasse rue Crescent, je suis preneur. |VM

The Challenge Sprint Pro was born in Québec City. This explosive race between the best sprinters has a good chance of becoming professional cycling’s newest official discipline. The format is simple: a 1 km course with heats of four riders where the first two advance, until the champion is crowned in the final race. “The idea came about during a conversation I had with Hein Verbruggen (president of the UCI between 1991 and 2005) and Jean-Claude Killy (member of the International Olympic Committee),” says Serge Arsenault. “We talked about road racing’s traditionalism and the need for new and exciting events.” There’s no doubt that this concentrated sprint is distinctly modern: the spectator sees everything, the format is ideal for television and other visual media (the whole thing lasts 90 minutes) and, most importantly, it amplifies the competitive aspect. “There needs to be a business plan for the teams, the UCI and the organizers to get involved in the Challenge Sprint Pro” states Arsenault. “That’s the only way the revenues generated by this new discipline will benefit all the partners. Last year, the racers did a great job putting on a show for the crowds.” 24 racers will face off on Thursday, September 6 at 4 p.m. on Grande Allée East in Québec City. Rumour has it that the Challenge Sprint Pro will take place in downtown Montreal for 2013. A final between Mark Cavendish and André Greipel from a terasse on Crescent Street? Count me in. |VM

VÉLO MAG HORS SÉRIE

12-17_provincial_etc.indd 13

13

12-07-23 10:05


P - LCF

M es s age d u m a ire d e Q uéb ec

Message fro m t he Ma yo r o f Q ué be c

« Exigeant et exceptionnel! » C’est en ces termes que les experts de l’Union Cycliste Internationale (UCI) qualifient le circuit du Grand Prix Cycliste de Québec. Pour les coureurs, un tel parcours marque donc la fin des vacances alors qu’ils auront à repousser leurs limites personnelles pour remporter les honneurs de la compétition.

“Demanding and exceptional!” – this is how the experts of the International Cycling Union (UCI) describe the course of the Grand Prix Cycliste de Québec. To the racers, such a course signals that their vacation is over, as they will have to push their personal limits to the utmost to win the highest awards of the competition.

Cette année encore, Québec a l’immense privilège d’accueillir l’une des deux seules épreuves du prestigieux WorldTour de l’UCI tenues en Amérique du Nord. C’est avec une grande fierté que j’invite tous les passionnés de rendez-vous sportifs internationaux à se joindre à moi pour applaudir et encourager l’élite mondiale du cyclisme.

Once again this year, Québec City has the immense privilege of hosting one of only two prestigious UCI WorldTour events being held in North America. It is with great pride that I invite all fans of international sports events to join with me in applauding and encouraging the world cycling elite.

Aux coureurs ainsi qu’à leurs accompagnateurs et admirateurs, je souhaite la plus cordiale des bienvenues parmi nous!

To the racers and those accompanying them, as well as their admirers, I wish you a very cordial welcome among us!

Bonne chance à tous!

Good luck to all!

Le maire de Québec,

The Mayor of Québec City,

Régis Labeaume

Régis Labeaume

v ille.q u eb ec.q c.ca Mot du maire Pro-Tour 2012.indd 1 12-17_provincial_etc.indd 14

12-06-28 10:31 12-07-23 10:05


P - LCF_GrandPrixCycliste_2012_Layout 1 12-07-12 14:07 Page 1

c

w

bec. n is the

th

g

28 10:31

hôtel officiel du grand prix cycliste de québec official hotel of the grand prix cycliste de québec

RENSEIGNEMENTS/

Adhérez au programme de reconnaissance le Club du Président Fairmont et découvrez tout un monde

INFORMATION

d'avantages et de privilèges exclusifs afin de personnaliser votre séjour. Nous offrons un service gratuit

1 800 441 1414

de prêt de vélos de randonnée BMW exclusivement à nos membres du Club du Président lors de votre

www.fairmont.com/frontenac

séjour au Fairmont Le Château Frontenac.

chateaufrontenac@fairmont.com www.amisduchateau.ca

Join the Fairmont President’s Club and discover a world of benefits and exclusive privileges to personalize your stay. We offer a complimentary loan of BMW touring bicycles exclusively for our President’s Club members during your stay in our fabled castle.

12-17_provincial_etc.indd 15

12-07-23 10:05


Je souhaite la bienvenue aux participants du Grand Prix Cycliste de Montréal qui fait maintenant partie de l’UCI WorldTour! La Ville de Montréal est heureuse de soutenir, de toutes sortes de façon cette 3 e édition d’un événement spectaculaire. Nous sommes heureux de voir chez nous les meilleurs cyclistes du monde s’affronter autour du mont Royal, en plein centre-ville! Selon plusieurs revues de tourisme réputées, notre métropole figure parmi les meilleures villes où faire du vélo. On vante son réseau de pistes cyclables. Son système de vélo en libre-service BIXI a été adopté par plusieurs villes de par le monde. La pratique du vélo est de plus en plus populaire et les Montréalais de plus en plus nombreux à se passionner pour les compétitions cyclistes. Le succès remporté par les deux premières éditions du Grand Prix Cycliste de Montréal l’a magistralement démontré. Mes meilleurs vœux de succès accompagnent les organisateurs de cette épreuve du circuit WorldTour! Bonne chance aux coureurs!

I would like to welcome participants in the Grand Prix Cycliste de Montréal, which is now part of the UCI WorldTour! The city is pleased to provide broad support to this third edition of a spectacular event. We are delighted to have some of the world’s best cyclists competing on our circuit around Mount Royal, in the heart of downtown Montréal! According to several well-known tourism magazines, we are one of the world’s best cities for cycling. Not only are we are proud of our bike path network, but many other communities around the globe have adopted our acclaimed BIXI self-service bike system. Bicycling has become increasingly popular here and an ever-growing number of Montréalers turn out for cycling competitions—as was eloquently illustrated by the sweeping success of the Grand Prix Cycliste de Montréal’s first two editions. I wish great success to organizers of this WorldTour event! Good luck to the racers!

Gérald Tremblay Maire de Montréal Mayor of Montréal

12-17_provincial_etc.indd 16

12-07-25 09:59


the is ity his are est und wn

urd’s are any ave ice

puof etithe ste

his

HÔTEL OFFICIEL DU GRAND PRIX CYCLISTE DE MONTRÉAL 2012

(épreuve du circuit UCI WorldTour). OFFICIAL HOST HOTEL OF THE 2012 MONTREAL GRAND PRIX CYCLISTE

(part of the UCI WorldTour).

777 rue University Montréal (QC) H3C 3Z7 t: 514.879.1370 f: 514.879.1831 deltacentreville.com

12-17_provincial_etc.indd 17

12-07-23 10:06


québec description du parcours circuit description

Histoire de tout savoir des difficultés de chacun des parcours, nous avons effectué des sorties de reconnaissance avec des coureurs de l’équipe SpiderTech powered by C10. David Boily nous a révélé les pièges et secrets du parcours de Québec.

QUÉ PHOTO 1 : GPCQM

PHOTO 2, 3 ET 4 : JAMES STARTT

Le jeune coureur file parallèlement aux voitures vers la zone de

départ-arrivée du Grand Prix Cycliste de Québec, sur Grande Allée Est. Il n’a pas encore participé à cette course de haut calibre, mais il l’a suivie dans la voiture d’équipe et connaît plusieurs des périls du parcours pour s’y être entraîné souvent (en plus d’avoir participé au Tour de Beauce, qui en emprunte de longs segments). David souligne que les difficultés sont physiques mais aussi très techniques. « Les rues étant plus étroites qu’à Montréal, il faut réussir à bien se placer pour ne pas être surpris par une attaque ou pour ne pas dépenser inutilement de l’énergie à revenir sur le peloton. » Après le faux plat montant du départ, nous descendons vers les plaines d’Abraham, une section très rapide, remontons à nouveau sur Grande Allée, dévalons jusqu’au virage en épingle à cheveux qui mène à la côte Gilmour. « Si c’est mouillé, la courbe de la fin de cette côte est très risquée », indique celui qui, l’an dernier, a porté pendant quatre jours le maillot jaune du meneur au Tour de l’Avenir, pour terminer second à la toute fin. Sans histoire, nous filons sur le boulevard Champlain, une voie large et rapide où on peut cependant gaspiller quelques cartouches si on s’expose au vent. « Il faut être bien placé ici aussi, parce qu’on arrive dans un secteur important », mentionne Boily. Jetant un coup d’œil en contre-plongée vers le Château Frontenac, nous passons

devant le traversier pour aboutir au pied de la Côte de la Montagne. « Contrairement à Montréal où la montée [de la voie CamillienHoude] est vraiment longue, ici on a le temps de souffler un peu », dit Boily, signalant que ce parcours en est un de puncheurs plutôt que de grimpeurs, et que les attaques y surviennent de manière semblable à ce qu’on peut voir dans certaines classiques printanières qui présentent de courtes montées très abruptes. Boily, un peu plus loin, remarque : « L’intersection de la côte de la Potasse et de la rue des Glacis, juste avant la place D’Youville, est un bon endroit pour attaquer. C’est là que Philippe Gilbert l’a fait l’an dernier. » Nous suivons le tracé à travers les cohortes de touristes qui envahissent la rue Saint-Jean, remontons devant l’hôtel de ville (là où Voeckler a attaqué il y a deux ans) et nous hissons vers une des grandes difficultés de ce parcours : le long et pénible faux plat de la rue Saint-Louis près de l’arrivée. « Ce sont 500 m difficiles, soutient Boily. Beaucoup de ravages peuvent y être faits. Les jambes sont lourdes des nombreuses côtes. Un coureur costaud peut venir remporter la course ici s’il lui reste ce qu’il faut. » C’est à cet endroit que s’échangent des grimaces de douleur, que des duels épiques se livrent, que les perdants baissent la tête et que les vainqueurs filent jusqu’à la ligne où les attend la gloire. |VM

18 VÉLO MAG HORS SÉRIE

18-21_Parcours_QC.indd 18

12-07-23 10:13


texte

David Desjardins

In order to learn everything we could about the challenges of each course, we carried out some reconnaissance with racers from Team SpiderTech powered by C10. David Boily gives us an insider’s perspective on QuÉbec City’s course.

ÉBEC The young Boily

spins alongside the cars near the start-finish zone of the Québec City Grand Prix Cycliste on Grande Allée Est. He hasn’t yet participated in this high-calibre race, but he’s watched it from the team car and, having trained here often (and having raced the Tour de Beauce, which shares many long segments with the Grand Prix), knows its perils. David underlines the fact that the course is both physically and technically demanding. “Since the roads are narrower than in Montreal, you have to be able to position yourself so as not to be surprised by an attack or needlessly spend your energy climbing back up to the peloton.” Once past the slight uphill after the start line, we drop down to the Plains of Abraham on a very fast section before climbing on Grande Allée once again, then hurtle all the way down to the hairpin corner that leads into the hill on Gilmour. “If it’s wet, the corner at the bottom of this hill is very risky,” states Boily, who last year wore the leader’s yellow jersey in the Tour de l’Avenir for four days and ended up taking second place. We speed down Champlain Boulevard without incident. It’s a wide, fast road where the main danger is using up too much energy by getting caught in the wind. “You have to be well positioned here as well, because we’re coming up to an important sec-

tion,” Boily tells us. We glance up at the Château Frontenac from below and pass in front of the ferry before reaching the foot of Côte de la Montagne. “Unlike Montreal where the climb (up Camillien-Houde) is really long, here we have the chance to breathe a little,” Boily adds, mentioning at the same time that this course is better suited to puncheurs rather than climbers, and that attacks here are similar to those seen in some of the Spring Classics that have short and very steep climbs. A little further Boily remarks, “The intersection of Côte de la Potasse and des Glacis, just before Place D’Youville, is a good place to attack. That’s where Philippe Gilbert made his move last year.” We follow the route through the throngs of tourists that have invaded Saint-Jean, climb past City Hall (right where Voeckler attacked two years ago) and towards one of the course’s major challenges: the long and painful false flat on Saint-Louis near the finish. “These are a tough 500 meters,” says Boily. “A lot of damage can be done here. Everyone’s legs are heavy from all the hills. A strong rider can win the race here if he still has what it takes in reserve.” This is where the riders’ faces contort into grimaces of pain, where epic duels take place, where the losers lower their heads and the victors fight their way to the line, where glory waits. |VM

VÉLO MAG HORS SÉRIE

18-21_Parcours_QC.indd 19

19

12-07-23 10:13


québec parcours et dénivelé the circuit and elevation gains

C

M

Y

CM

MY

CY

CMY

K

grand prix cycliste de québec horaire schedule lus Pourapils sur t é d de sement et le le claps ointage m.ca .gpcq www e info on r For msosificationsle cla oints sca and p

CHALLENGE SPRINT PRO Jeudi 6 septembre Thursday September 6

GRAND PRIX CYCLISTE DE QUÉBEC Vendredi 7 septembre Friday September 7

14h45 Échauffement / Warm-up CHALLENGE SPRINT DES MÉDIAS ET DES PERSONNALITÉS

10h00 Présentation et signature officielle des équipes / Presentation of the teams and official signing

15h00 Départ / Start CHALLENGE SPRINT DES MÉDIAS ET DES PERSONNALITÉS Jeudi, à compter de 18 h (après les épreuves), la Grande Allée s’animera avec festivités, musique, etc. / From 6pm on Thursday, the Grande Allée will come alive with activities, music, etc.

15h45

Échauffement / Warm-up CHALLENGE SPRINT PRO

16h00 Départ / Start CHALLENGE SPRINT PRO

La présentation des équipes, jumelée à la signature officielle des coureurs, aura lieu sur le podium du site DÉPART/ARRIVÉE situé sur Grande Allée, devant la place George-V Est et le Manège militaire. / Presentation of the teams along with official signing on one of the racers will take place on START/FINISH site podium on the Grande Allée, in front of Place George-V Armoury.

11h00 Départ / Start Grand Prix Cycliste de Québec 16h00 16h30 Fin de la compétition / End of the race

Les horaires sont sujets à changement sans préavis, info sur www.gpcqm.ca Schedules are subject to change without prior notice, for more info www.gpcqm.ca

20 VÉLO MAG HORS SÉRIE

18-21_Parcours_QC.indd 20

12-07-23 10:13


58390_QMI_GPCM_2012_9X10,875_FINAL.pdf

1

29/06/12

10:34 AM

Faire rayonner

le sport C

M

Y

CM

MY

CY

CMY

K

Nous sommes fiers de contribuer à faire briller Québec et Montréal à l'échelle planétaire. Surtout, nous sommes heureux de nourrir l’inspiration de la relève sportive québécoise. C’est une façon pour nous d’investir dans le Québec de demain.

18-21_Parcours_QC.indd 21

12-07-23 10:13


photo texte

David Desjardins

ag Vélo èMre... sugg

4

2

1

La course dure plusieurs heures. On doit photographier le départ, ensuite faire des plans d’ensemble qui donnent une idée de l’ampleur de l’événement, puis suivre la course et surtout ne pas rater l’arrivée. Le décor qu’offre le VieuxQuébec permet une récolte d’images mémorables. Erick said... Covering the Québec City Grand Prix is a particularly challenging task. The race lasts several hours. I have to shoot the start, then take some perspective shots that give an idea of the event’s scale, then follow the race and, most importantly, be there for the finish.

22 VÉLO MAG HORS SÉRIE

22-23_Spot_Qc.indd 22

Les bons spots photo à Québec

The best photo spots for Québec City

Photographe au quotidien Le Soleil, Erick ­Labbé décrit la couverture du Grand Prix cycliste de Québec comme étant une affectation particulièrement exigeante.

Erick Labbé, a photographer with the daily paper Le Soleil, describes the Québec city grand prix As a particularly challenging task.

Les plaines d’Abraham  1  « L’an dernier, j’ai reproErick a dit...

3

duit le genre d’image bucolique qu’on voit au Tour de France. Faute de tournesols, j’ai trouvé un parterre de fleurs. Je me suis placé tout près pour l’avoir au premier plan et donner l’impression qu’il y en avait beaucoup. » 

The Plains of Abraham  1  “Last year, I recreated the kind of bucolic image we often see of the Tour de France. While there weren’t any sunflowers, I did find a flower bed. I set up my shot very close to the bed to keep it in the foreground, which made it seem as though there were a lot of flowers.”

La traverse Québec-Lévis  2  « Une contre-plongée avec le château Frontenac au sommet du cap, c’est l’image classique. Le truc, c’est d’être le plus bas possible. Je me couche par terre pour avoir l’effet de courbe et le mouvement, la focale à 14-15mm, et je me donne beaucoup de profondeur de champ. »

The Québec City-Levis Ferry  2  “A low-angle that

La côte de la Montagne  3  « Il y a un pont au-dessus

The hill on de la Montagne  3  “There’s

captures the Château Frontenac at the top of the hill is a classic shot. The trick is to get as low as possible. I lay down on the ground to get the effect of both the curve and the motion, with the focal set at 14-15 mm, and I use a lot of depth of field.”

de la rue qui permet d’avoir une belle vue d’ensemble. On y va au téléobjectif, 200-300 mm, et on saisit sans difficulté l’expression d’un gars qui vient de monter. »

a bridge that crosses the road that helps to get a good overall view. With a 200-300 mm telephoto lens, you’ll be able to catch the racers’ facial expressions as they climb.”

L’arrivée  4  « La rue Saint-Louis et son faux plat mon-

The finish line  4  “Saint-Louis street and its slight

tant composent un des plus beaux décors de la course. Les édifices donnent une impression de couloir très serré, en hauteur, et une multitude de drapeaux colorés volent au vent. Depuis la rue, du haut de la porte Saint-Louis ou à travers celle-ci, on voit parfaitement le peloton. On essaie plusieurs points de vue d’un même endroit et on change de lieu entre deux tours. » |VM

uphill incline is one the race’s most beautiful settings. The buildings give the impression of a narrow corridor with high walls, and there are many colourful flags. You can see the length of the peloton from the street, or from either atop or through the Saint-Louis Gate. You can shoot several perspectives from one place and quickly change spots between two laps.” |VM

12-07-23 10:14


québec gourmet texte

David Desjardins

ag Vélo èMre... sugg

1

Ristorante Il Teatro 972, rue Saint-Jean 418 694-9996

«

2

3

4

5

6

Café-boulangerie   Bistro Chez Boulay Épicerie Hôtel Belley Maurice Nightclub 1110, rue Saint-Jean 249, rue Saint-Paul Paillard de la rue Couillard et Voodoo Supperclub 1097, rue Saint-Jean 418 692-1221

418 380-8166

27, rue Couillard 418 692-3748

418 692-1694

575, Grande Allée Est 418 647-2000

À Québec, le tracé de la course passe à travers un magistral réseau de restaurants et de cafés où vous prélasser en regardant les coureurs s’éreinter.

In Québec City, the race course cuts through an impressive array of restaurants and cafés where you can lounge while you watch the racers suffer.

Si vous avez l’âme des tifosi, vous pouvez encourager votre campionissimo de près en dégustant de somptueux raviolis au ris de veau et foie gras sur la terrasse du restaurant italien du Capitole, l’excellent Ristorante Il Teatro. Dans le même esprit, laissez-vous porter par le peloton jusque chez Paillard pour un gelato, une pâtisserie ou un caffe latte. Chauvin ? Réservez en face, au tout nouveau bistro Chez Boulay, pour savourer une cuisine boréale qui partage les mêmes racines que vos cyclistes québécois et canadiens favoris. Pour les sprinters et les puncheurs, l’Épicerie de la rue Couillard offre de délicieux sous-marins à emporter, vite et bien faits sous vos yeux, et vous encouragez du coup un joli commerce de quartier qui commandite (de l’italien accomandita) un club de vélo local. Après avoir crié à pleins poumons dans la côte de la Montagne, descendez jusqu’au Vieux-Port et arrêtez-vous à la terrasse du charmant hôtel Belley pour un pastis et, entre deux tours, une partie de boules sous les arbres. Fatigué mais insatiable, remontez lentement jusqu’à l’autre bout du parcours, à un jet de pierre de l’arrivée, et préparezvous à bien manger ou boire en compagnie de joyeux fêtards depuis le mirador que constitue la terrasse du Maurice Nightclub et du Voodoo Supperclub. |VM

If you are a true tifosi, you can cheer for your campionissimo as he brushes by your table on the terrace of Il Teatro, an excellent Italian restaurant, where you’ll be enjoying sumptuous ris de veau and foie gras raviolis. In the same vein, follow the peloton down to Paillard for a gelato, a pastry or a caffe latte. If you’re feeling patriotic, make a reservation across the street at the brand new Chez Boulay bistro to taste fine cuisine that shares the same roots as your favourite Quebecker and Canadian cyclists. For all of you sprinters and puncheurs, go to the charming Épicerie de la rue Couillard which offers delicious take-out subs made with speed and skill right before your eyes. You’ll also be encouraging a business that sponsors a local cycling team. After cheering for the racers on la Montagne, head down to the Old Port and take a break on the terrasse of the charming Hôtel Belley for a pastis and, between two rounds, a game of boules in the shade of the trees. Your insatiable passion for the sport will help push you slowly up the hill to the other end of the race course, a stone’s throw from the finish line. Here you’ll eat and/or drink in the company of your fellow revelers on the vantage point of the terrasse shared by the Maurice Nightclub and the Voodoo Supper Club. |VM

VÉLO MAG HORS SÉRIE

22-23_Spot_Qc.indd 23

23

12-07-23 10:15


montréal description du parcours circuit description

François Parisien, lui aussi de l’équipe SpiderTech powered by C10, connaît personnellement le parcours de Montréal dans ses moindres cailloux. Il nous le décrit. Sur l’avenue du Parc, là où se situent l’arrivée et le départ de la course, le coureur originaire de Repentigny étend le bras pour que le regard puisse mieux embrasser toute l’étendue qui s’offre à nos yeux : quelques centaines de mètres où d’autres enjeux, plus stratégiques que la simple finale, se jouent. « Ici, à chaque tour, les équipes placent leurs grimpeurs pour qu’ils soient les premiers à attaquer la montée de la voie Camillien-Houde, qui est juste après ce long faux plat», expose-t-il. Arrivé à l’entrée du parc du Mont-Royal, sur la voie CamillienHoude, Parisien décrit l’effervescence du lieu. « C’est la grande montée de cette course. C’est ici que la foule est la plus dense et la plus bruyante ; c’est mon endroit favori du parcours. C’est aussi ici que les efforts les plus violents sont faits. » Nous grimpons en discutant, Parisien debout, en danseuse, y allant de statistiques quant à la durée de cette montée : « À l’entraînement, nous la faisons en­ 3 min 40 s environ, mais en peloton, c’est beaucoup plus rapide : sous les 3 min 20 s, parfois. » Nous passons, amusés, un type qui s’offre la montée en Bixi, puis nous rejoignons la grimpette du belvédère, là où ceux qui ont attaqué à la base de la bosse risquent d’exploser. « Dans la dernière partie, l’effort est si intense que tout devient flou, dit le coureur. On ne voit pas tellement les visages, mais on entend les cris qui motivent à tout donner. » Au sommet, nous basculons en mode descente, jetant un coup d’œil à la ville en contrebas. « Ce n’est pas parce que nous arrivons dans la descente que la course devient plus facile pour autant, précise le vétéran de la Spidertech powered by C10. En haut, le peloton est étiré au maximum, des trous se forment, et il faut avoir une roue

devant soi pour ne pas être seul face au vent. Il faut rouler à bloc jusqu’en bas. » Loquace, Parisien décrit avec une abondance de détails chaque portion de l’effort, les braquets utilisés, la puissance, la vitesse (qui peut atteindre 70 km/h dans la descente), et nous nous laissons porter par la gravité à destination de la sortie du parc, tout en bas du mont Royal, obliquant vers la droite en direction des portions plates du chemin de la Côte-des-Neiges où quelques virages à 90 degrés émaillent une nouvelle bagarre pour une bonne place au pied de la montée de la côte de Polytechnique. « C’est une bosse pentue, difficile, où le peloton déploie énormément de puissance », décrit le grimpeur avant que nous nous élancions là où les noms de quelques coureurs canadiens, dont le sien, n’ont pas été parfaitement effacés du bitume où on les avait peints l’an dernier. Dans la descente, le pro file à tombeau ouvert jusqu’à la base. « Il faut descendre vite et ne pas perdre de temps ici, parce qu’après, c’est plat, et il faut vite retrouver sa place dans le peloton pour bénéficier de son aspiration. » À cet endroit, en course, la vitesse est ahurissante, et plus loin, à la zone de ravitaillement où les bouteilles et les musettes sont arrachées des mains des membres de l’équipe technique, le peloton ressemble à une masse floue où les couleurs se mêlent en une sorte de ragoût fluo. De retour sur avenue du Parc, Parisien s’arrête là où les coureurs feront demi-tour, désigne l’arrivée, tout sourire. Visiblement, septembre n’arrivera pas assez rapidement à son goût. Rarement a-t-on vu quelqu’un avoir aussi hâte de souffrir. |VM

PHOTO 1 : GPCQM

PHOTO 2, 3 ET 4: JAMES STARTT

mont 24 VÉLO MAG HORS SÉRIE

24-27_Parcours_MTL.indd 24

12-07-23 10:31


texte

David Desjardins

François Parisien, also of Team SpiderTech powered by C10, takes us through the Montreal course,which the knows right down to its smallest cracks and crevices. The Repentigny native gestures

towards the section of Parc Avenue where the race’s start and finish are located, a few hundred meters that demand far more strategy and tactics than most realize. “Here, on every lap, the teams place their climbers so that they’ll be first to attack on the climb on Camillien-Houde, which begins just after this long false flat,” he reveals. As we reach the entrance of Mount Royal Park on CamillienHoude, Parisien describes the exhilarating effect of this section. “This is the big climb of the race. This is where the crowd is thickest and noisiest; it’s my favourite part of the course. This is also where the fiercest efforts are made.” As we climb, Parisien, out of the saddle, talks numbers in describing the hill’s duration. “In training, we do it in about 3 min 40 s, but in the pack it’s a lot faster: under 3 min 20 s sometimes.” We are amused as we pass a guy who has decided to take on the mountain on a Bixi, then reach the steep little climb near the lookout, where those who have attacked at the base of the hill often blow up. “In the last part, the effort is so intense that everything becomes blurred,” the racer tells us. “We can’t really make out the faces, but we hear the crowd yelling, which drives us to give everything we’ve got.” At the summit, we tuck into descent mode while catching a glimpse of the city below. “Just because we’ve reached the downhill doesn’t mean the race gets any easier,” the SpiderTech veteran warns. “At the top, the peloton is completely stretched out, gaps are created, and you need someone in front of you so as not to end

up fighting the wind alone. You have to ride at a hundred percent all the way down the hill.” The loquacious Parisien describes everything in abundant detail, including gears used, force needed and speed attained (reaching 70 km/h in the downhill). We let gravity carry us to the park’s exit at the bottom of the mountain, where the road cuts to the right towards the flat portion of Côte des Neiges. Here a few 90 degree turns are cause for yet another scramble for position before reaching the foot of the Polytechnique climb. “This is a steep and difficult climb where the peloton churns out enormous power,” the climber says just as we roll over the place where the painted names of a few Canadian riders, including his, can still be made out from last year’s race. On the descent, he flies at breakneck speed all the way down. “You have to go fast here and not lose any time, because afterwards it’s flat and you need to get back in the pack to take advantage of the draft.” During the race, the speed on this section is staggering, and further down in the feed zone where bottles and feedbags are snatched from the hands of the teams’ support members, the peloton is seen as through a blurry kaleidoscope of team colours. Back on Parc, Parisien is all smiles as he pulls up to the roundabout that is the race’s designated finish line. For him, September couldn’t come any sooner. We’ve rarely seen someone so eager to suffer. |VM

tréal V ÉLO MAG HORS SÉRIE

24-27_Parcours_MTL.indd 25

25

12-07-23 10:31


montréal parcours et dénivelé the circuit and elevation gains

Voie l Chemin de

Voie

grand prix cycliste de montréal horaire schedule lus Pourapils sur t é d de sement et le le claps ointage m.ca .gpcq www e info on r For msosificationsle cla oints sca and p

Dimanche 9 septembre Sunday September 9 10h00 Présentation et signature officielle des équipes / Presentation of the teams and official signing

La présentation des équipes, jumelées à la signature officielle des coureurs, aura lieu sur le podium du site DÉPART/ARRIVÉE situé sur avenue du Parc, au nord du monument à Sir George-Étienne Cartier. / Presentation of the teams along with official signing on one of the racers will take place on START/FINISH located on Avenue du Parc, north of the Sir George-Étienne Cartier monument.

11h00 Départ / Start Grand Prix Cycliste de Montréal 16h00 16h30 Fin de la compétition / End of the race

Les horaires sont sujets à changement sans préavis. Info sur www.gpcqm.ca. Schedules are subject to change without prior notice. For more info www.gpcqm.ca.

26 VÉLO MAG HORS SÉRIE

24-27_Parcours_MTL.indd 26

12-07-23 10:31


1

K12_Q2_PROP_1036_B_7X4_CPCQM

ROUND

[ JOB INFO ]

[ MECHANICAL SPECS ]

K12_Q2_PR_OP_1028 Job # Kia Client Optima Plan Project Magazine Media Ad Type DAA East French Region Document Location: studio kia:Volumes:studio kia:...:K12_Q2_ PROP_1036_B_7X4_CPCQM.indd

Live Trim Bleed Inks Cyan, Black

Bienvenue dans notre nouvelle zone de confort.

[ APPROVALS ]

[ ACTION ]

7.417” x 4.583” 7.667” x 4.833” 7.917” x 5.083”

_____ Art Dir.

Zachary Muir-Vavrina

_____ Producer

_____ Copywriter

Freddie

_____ Account MGR Michael Sampson

Magenta,

_____ Production

Chris Rayner

_____ Proofreader

[ PUBLICATION INFO ]

Yellow,

Delia Zaharelos

Agata Waliczek

_____ Collect to Ad Planner _____ Low-res PDF

Quatre positions ajustables pour votre appuie-tête, _____ Revision & new laser une lumière d’ambiance progressive pour passer _____ Other _____________________________ du jour à la nuit, un écran individuel ultramoderne et une toute nouvelle classe Club. [ FONTS ]

[ PRINTED AT ]

Minion Pro (Regular), Gotham (Medium, Book, Book Italic,

Programme Souvenir CPCQM

_____ PDFX1A to Publication

Ces changements s’échelonneront au cours des deux prochaines années. Medium Italic), Corbel (Italic), Baskerville (SemiBold

None

Italic, SemiBold), Neo Sans Pro Cyr (Medium), Gotham Condensed (Book)

Revision date :6-29-2012 4:31 PM

Please contact Delia Zaharelos e: DZaharelos@innoceancanada.com t: (647) 925.1382

airtransat.ca airtransat.ca

INNOCEAN WORLDWIDE CANADA, INC 662 King St West. Unit 101. Toronto ON M5V 1M7

Transporteur officiel des Grands Prix Cyclistes de Québec et Montréal. T:7.667” AT_12-07-07 Grand Prix Cycliste_(demi-page_horizontale-7_667in_X_4_833in_CMYK).indd 1

7/6/12 4:48:01 PM

kia.ca

A

LES SCEPTIQUES SERONT CONFONDUS vez-vous remarqué que les produits respectueux de l’environnement sont souvent préjudiciables à votre portefeuille ? Qu’il s’agisse d’oranges biologiques ou de voitures hybrides, pourquoi la conscience verte coûtet-elle aussi cher ? Heureusement, les choses changent. Le croiriez-vous si l’on vous disait qu’un constructeur automobile s’est donné pour mission de transformer l’industrie – en créant une batterie pour voiture hybride qui est à la fois plus petite, plus légère et plus puissante que celle de presque toutes les autres hybrides sur la route. Le croiriez-vous si l’on vous disait en plus qu’il a mis au point un modèle hybride qui

est non seulement vif comme un vélo de route aérodynamique, mais qu’il a aussi un look ultraracé. Le croiriez-vous si l’on précisait

du même souffle qu’il est très abordable. Et qu’il vous permet de faire votre part pour aider l’environnement. Le sceptique en vous

pourrait être tenté de dire : « Je le croirai quand je le verrai ». Ce à quoi nous répondons chez Kia : « Vous l’avez déjà sous les yeux. »

« Voiture de l’année »

T:4.833”

Dans UNE CLASSE À PART

Bien équipée à partir de

32150$*

Fier partenaire du

*Le PDSF de l’Optima Hybride (OP74AC) 2012 neuve est de 32 150 $. Les frais de transport et préparation (1 455 $) et la taxe sur le climatiseur de 100 $ (si applicable) sont inclus. Les assurances, le permis, l’immatriculation, le RDPRM (jusqu’à 67 $) sont en sus. Modèle Optima Hybride montré. KIA est une marque déposée de Kia Motors Corporation.

K12_Q2_PROP_1036_B_7X4_CPCQM.indd 1

24-27_Parcours_MTL.indd 27

12-06-29 4:31 PM

12-07-23 10:31


photo texte

Jacques Sennéchael

ag Vélo èMre... sugg 4

3

Vo ie C

am

e ud Ho n-

ie ill

1

2

Olivier a dit...

Il y a 17 passages des coureurs, ce qui avantage nettement les photographes. Cela permet plusieurs tentatives de photos à des endroits cruciaux. Le circuit est tellement long qu’on n’a pas à dire à qui que ce soit : « Tasse-toi, t’es dans ma shot. » Faire des photos à moto est une expérience intéressante, mais c’est à pied qu’on fait les meilleures images. Olivier says... The racers pass by 17 times, which is a great advantage for photographers. This allows several attempts at particular shots from key spots. The race course is long enough that you won’t need to say “Move it, you’re in my shot!” Snapping pictures from a motorbike is an interesting experience, but you’ll catch your best photos on foot.

28 VÉLO MAG HORS-SÉRIE

28-29_Spot_Mtl.indd 28

Les bons spots photo à Montréal

The best photo spots for Montreal

Olivier Pontbriand, photographe à La Presse, a couvert son premier Grand Prix cycliste de Montréal en 2011. Il nous donne ses emplacements préférés pour réaliser de belles images.

Olivier Pontbriand, photographer for the daily newspaper La Presse, covered his first Montreal Grand Prix cycliste in 2011. Here he shares his favourite locations for capturing great images during the race.

La voie Camillien-Houde  1  Un incontournable. Les coureurs sont à moins de 1 m. Au grand-angle, on capte leur expression en pleine action. Si on monte dans la falaise, on a simultanément une vue sur la ville et sur les coureurs qui grimpent. Il ne faut pas hésiter à utiliser le contrôle manuel de son appareil et à faire des tests de blanc, d’éclairage, de profondeur de champ, car c’est l’endroit idéal si on veut obtenir sur la même photo la ville de Montréal, les coureurs et une branche d’arbre. Le demi-tour à 400 m de l’arrivée  2  Le grand-angle est pratique pour saisir les coureurs alors qu’ils sont très penchés dans le virage. De plus loin, on peut avoir toute une équipe en action dans la courbe.

La pente en courbe de la Polytechnique  3  À cet endroit, il est possible de faire de beaux effets de vitesse, car c’est là que les coureurs vont à fond. On a le choix soit de les figer, soit d’obtenir un filé par une plus longue exposition. La zone de ravitaillement  4  C’est un emplacement très intéressant pour observer les interactions entre les gens. Les coureurs attrapent leur gourde ou leur musette, des regards s’échangent, et on a la possibilité de rester dans la rue. |VM

The climb on Camillien Houde  1 

A must. The racers are less than a meter away. With a wide-angle, you can capture their expressions in the heat of the action. If you climb up the cliff, you can get a view of both the city and the climbing racers. Don’t hesitate to use the manual settings on your camera and test for white balance, lighting, and depth of field; this is the ideal spot if you want the city of Montreal, the racers, and a tree branch in the same photo.

The turnaround 400m from the finish line  2  A wide-angle is ideal for capturing racers leaning into the turn. From further back, you can frame an entire team in action in the corner.

The winding Polytechnique hill  3  Here,

it’s possible to create great speed effects, as the racers will be going full on. You can either snap a clean shot or get tracers using a longer exposure.

The feed zone  4  This is the place to observe people interacting. The racers grab bottles and feed bags, glances are exchanged, and you can shoot from the street. |VM

12-07-23 10:34


«

Espace Jura Salle de montre et centre technique au 10 118, boul. Saint-Laurent à Montréal À 5 minutes à pied du métro Sauvé Au nord de Sauvé

NOUVELLES LIGNES ENA MICRO, GIGA et CLASSIC en avantpremière québécoise à partir du 1er août

Retrouvez nos produits et nos revendeurs sur

www.juraquebec.com

L’été séduit, Montréal éblouit!

E njoy summer… à la Montréal!

Les plaisirs d’été abondent dans cette ville insulaire qui excelle dans l’art de profiter de la vie. Dès que le mercure grimpe, Montréal bat tous les records de ferveur estivale. Des petits bonheurs tranquilles, comme le farniente sur une terrasse ensoleillée, aux bains de foule énergisants des festivals internationaux et des grands événements sportifs, la ville étale une mer d’activités qui donne aux Montréalais et aux visiteurs l’envie de plonger dans la belle saison! Summer pleasures abound on this island city that understands how to have a good time, so it’s really no surprise that Montréal brings it’s A-game to summer. From simple pleasures like terrace get-togethers with friends to the frenzy of major international festivals and sporting events, the city overflows with opportunities to enjoy life at its best.

00282012_TM_Pub_7_667X4_833_GPCQM.indd 1

28-29_Spot_Mtl.indd 29

12-06-13 14:01

12-07-23 10:34


montréal gourmet texte

Gildas Meneu

ag Vélo èMre... sugg

Vo ie C am e ud Ho nie ill

1

2

3

4

5

Buvette Chez Simone

Maison Smith

Bistro + librairie Olivieri

Brit & Chips

Laurier 1936

4869, avenue du Parc 514 750-6577

1260, chemin Remembrance 514 843 8240, poste 230

5219, chemin de la Côte-des-Neiges 514 739-3639

5536A, chemin de la Côte-des-Neiges 514 737-9555

381, avenue Laurier Ouest 514 273-3671

Une petite halte pendant le Grand Prix Cycliste de Montréal ? Voici de quoi vous mettre quelques bonnes calories sous la dent, et ce, pas trop loin du parcours.

Need a break during the Grand Prix Cycliste de Montréal? Here are some great suggestions for places where you’ll find something tasty to eat not far from the race course.

Commençons avenue du Parc par un arrêt à la buvette Chez ­Simone, un incontournable du quartier. Au menu : charcuteries, poulet rôti et, pourquoi pas ? un petit verre de vin. L’ambiance y est toujours allumée ! Puis direction le mont Royal. Une pause s’impose au Café des amis de la maison Smith: sandwichs santé et café équitable, le tout en terrasse et en musique. Une fois sur le chemin de la Côte-des-Neiges, arrêt obligatoire à la librairie Olivieri, un lieu original qui mêle lecture (le temps d’acheter un bouquin pour ses prochaines vacances) et gastronomie locale et très gourmande – une langue de bœuf bio avec ça ? Continuons notre chemin. Un fish and chips unique en son genre – croustillant et fondant, vous verrez – vous attend au Brit & Chips, une adresse vouée à ce petit plaisir venu de Londres. Le tour se termine ? Faites escale au Laurier 1936, la vénérable institution de la belle avenue du même nom. Le poulet rôti y est un classique, tout comme le fameux gâteau moka. Ce resto familial par excellence est idéal pour terminer une journée vraiment sportive ! |VM

Begin on Park Avenue with a stop at Chez Simone, a bar that has become a neighbourhood mainstay. On the menu: deli meats, roast chicken and–why not?–a little glass of wine. The atmosphere is always lively. Head up Mount Royal and have a rest at the Café des amis in the historic Smith House. They serve healthy sandwiches and fair trade coffee, which you can savour on their terrasse. Once you’ve reached Côte-des-Neiges, you must stop at the Olivieri bookstore, a distinctive spot that blends literature (a great chance to pick up some vacation reading) and local gourmet fare. Would you like some organic beef tongue with that? As you carry on, a one-of-a-kind fish and chips–crispy yet melts in your mouth–awaits you at Brit & Chips, whose name is a nod to the London origins of this delicacy. Almost finished your lap? Take the time to soak up some history at Laurier 1936, a local institution on the lovely avenue bearing the same name. Their roast chicken is a classic, as is their famous moka cake. This family restaurant par excellence is the perfect place to end a long and strenuous day. |VM

30 VÉLO MAG HORS-SÉRIE

30-31_Resto_Mtl.indd 30

12-07-23 10:36


ÂŤ

30-31_Resto_Mtl.indd 31

12-07-23 10:36


Pour le World Tour GP cycliste,

ça roule avec

!

Caméscope sport

• HD

intégrale • Antichoc • Grand angle 170º

Fixé sur votre casque, vous filmez le coeur de l’action.

V E N T E E T LO C AT I O N

|

L A B O R ATO I R E P H OTO

|

ATELIERS DE PHOTO ET VIDEO

|

R É PA R AT I O N E T E N T R E T I E N

6229, SAINT-HUBERT, MONT RÉAL (QUÉBEC) H2S 2L9 | T 514 274 6577 | SANS FRAIS 1 800 363 3535

P Beaubien

32-39_Équipes_B.indd 32

Rue St-André

Ensemble, partageons l’expérience photo vidéo

12-07-23 10:37


équipes / teams texte

David Desjardins

Dix-huit équipes ProTeam de 8 coureurs sont inscrites d’office aux Grands Prix de Québec et de Montréal. Les organisateurs ont invité trois équipes Continentales pro pour compléter l’effectif. Eighteen Pro Tour teams (8 racers) are registered to race the Québec City and Montreal Grands Prix. The organizers have invited three pro Continental teams as well to round out the field.

États-Unis USA

BMC Racing Team

i

manager Jim Ochowicz has consolidated this group led by 2011 Tour de France champion Cadel Evans. Added to this powerful trio are Alessandro Ballan, veteran George Hincapie and two young cycling sensations from the States, Taylor Phinney and Tejay van Garderen.

BMC / Shimano BMC compte quatre anciens champions du monde sur route dans ses rangs : Gilbert, Hushovd, Evans et Ballan / Team BMC

?

includes four former world road champions in its ranks: Gilbert, Hushovd, Evans and Ballan.

+

BMC est un fabricant de vélos basé en Suisse. / BMC is a bicycle manufacturer based in Switzerland.

Luxembourg

RadioShack-Nissan-Trek

i

ProTeam

Avec Philippe Gilbert et Thor Hushovd, le gérant Jim Ochowicz est venu consolider un groupe mené par le champion du Tour de France 2011, Cadel Evans. À ce triumvirat s’ajoutent Alessandro Ballan, le vétéran George Hincapie et deux jeunes sensations du cyclisme états-unien, Taylor Phinney et Tejay van Garderen. / With Philippe Gilbert and Thor Hushovd,

ProTeam

Le rejeton des équipes Leopard et RadioShack a des airs de mutant tant il recèle un nombre effarant de surdoués. Un Chris Horner par ici, un Fabian Cancellara par là, en plus de Matthew Busche (champion états-unien en 2011), les frères Fränk et Andy Schleck et l’increvable Jens Voigt, qui font aussi partie de ce groupe aux capacités prodigieuses. / The fusion of former teams Leopard and RadioShack is a dangerous mutation harbouring a frightening number of gifted cyclists. Chris Horner and Fabian Cancellara are part of this prodigious group, not to mention Matthew Busche (the USA’s 2011 champ), brothers Frank and Andy Schleck and the indomitable Jens Voigt.

Trek / Sram Le gérant, Johan Bruyneel, a présidé aux sept victoires de Lance Armstrong au Tour de France. / Manager Johan Bruyneel

?

presided over Lance Armstrong’s seven Tour de France victories.

+

Le directeur sportif Alain Gallopin est un ancien coureur surtout connu comme masseur et confident de Laurent Fignon. Son neveu, Tony, est membre de l’équipe. / Sports director Alain Gallopin is an ex-racer chiefly known as Laurent Fignon’s masseur and confidant. His nephew, Tony, is on the team

Australie Ausralia

Orica-GreenEDGE

ProTeam

La toute nouvelle équipe australienne a recruté une spectaculaire galerie de personnages, dont le champion canadien de 2011, Svein Tuft. Elle compte quelques-uns des plus illustres cyclistes australiens, des vétérans comme Stuart O’Grady, de jeunes bombes tel Matthew Goss ou des athlètes au faîte de leur carrière comme Simon Gerrans. / This new Australian team has recruited a spectacular roster, including 2011 Canadian road champion Svein Tuft. It also includes some of Australia’s more illustrious cyclists like veteran Stuart O’Grady, young gun Matthew Goss and career racer Simon Gerrans.

i ? Svein Tuft Christian Meier

+

Scott / Shimano Les Australiens sont des as de la piste. Le jeune Jack Bobridge a remporté le Championnat du monde de poursuite individuelle en 2011. / Insider’s info: Australians are dominant on the track. The young Jack Bobridge took home the World Champion title in individual pursuit in 2011.

Le commanditaire Orica est une compagnie australienne impliquée dans l’exploitation minière et les produits chimiques. / Team Trivia: Sponsor Orica is an Australian company involved in mining and chemical products.

VÉLO MAG HORS SÉRIE

32-39_Équipes_B.indd 33

33

12-07-23 10:37


équipes / teams

Espagne Spain

Euskaltel-Euskadi

ProTeam

Dans un peloton composé d’équipes de plus en plus cosmopolites, les Euskaltel sont quant à eux tous originaires du Pays basque, ou alors ils y ont appris le métier au sein d’équipes locales, comme le plus prestigieux membre de l’équipe, Samuel Sánchez, champion olympique sur route en 2008 à Pékin. / While most teams in the peloton have become increasingly cosmopolitan, the riders for Euskaltel are all from Basque Country, where they honed their skills racing for local teams. Samuel Sanchez, their most prestigious member, was Olympic road champion in Beijing in 2008.

i

Orbea / Shimano

?

Euskaltel est une entreprise de télécommunications. Euskadi signifie « Pays basque » ; l’État basque est un des commanditaires de l’équipe. / Euskaltel is a telecommunications company. Euskadi means “Basque Country”; the Basque state is a team sponsor.

+

Le fabricant basque de vélos Orbea était à l’origine un fabricant de pistolets. Idéal pour un club de flingueurs ! / Basque bike manufacturer Orbea started out making pistols, which seems appropriate given this team’s “guns-a-blazing” style.

États-Unis USA

Katusha

i ? +

Si l’équipe Katusha (prononcez Katioucha) compte un important contingent russe (dont le légendaire Denis Menchov et le remarquable Mikhail Ignatiev), elle n’échappe pas à l’internationalisation et doit certaines de ses belles victoires au puncheur barcelonais Joaquim Rodríguez. / Although Team Katusha (pronounced Katioucha) features a substantial Russian contingent (including the legendary Denis Menchov and the remarkable Mikhail Ignatiev), it owes some of its most glorious victories to Barcelonian puncheur Joaquim Rodriguez.

Canyon / Shimano L’équipe comprend un autre cycliste espagnol, et pas le moindre : Óscar Freire est triple champion du monde, tout comme Eddy Merckx. / The team’s other Spanish rider is none other than Oscar Freire, who, like Eddy Merckx, is a three-time world champion.

Cette année, Rodríguez a porté la maglia rosa (le maillot rose) du Giro d’Italia plusieurs jours, pour finir par se le faire ravir par Ryder Hesjedal lors de la dernière épreuve. / This year Rodriguez wore the Giro d’Italia’s maglia rosa (pink jersey) for several days before Canadian Ryder Hesjedal wrestled it back from him in the final stage.

États-Unis USA

Garmin-Barracuda

i

Ryder Hesjedal

ProTeam

ProTeam

S’il est une équipe aimable, c’est bien celle-là. Le sprinter Tyler Farrar, l’excentrique David Zabriskie, le discret campionissimo Ryder Hesjedal et le gagnant-surprise de Paris-Roubaix 2011 Johan Vansummeren semblent partager un même plaisir à rouler qui n’est pas étranger à la cohésion de cette escouade menée par Jonathan Vaughters. / This may be pro cycling’s most likeable team. Sprinter Tyler Farrar, the eccentric David Zabriskie, low-key campionissimo Ryder Hesjedal, and surprise winner of the 2011 Paris-Roubaix Johan Vansummeren all share a joy for riding that seems to help them work so well together. The team is managed by Jonathan Vaughters.

Cervélo / Shimano

?

Hesjedal est le premier Canadien à remporter le Giro d’Italia. / Hesjedal is the first Canadian to win the Giro d’Italia.

+

Suspendu deux ans pour dopage, l’Écossais David Millar est devenu un ardent défenseur de la lutte antidopage. Il se raconte dans son autobiographie Racing Through the Dark. / After being suspended for doping, Scotsman David Millar has become an impassioned anti-doping spokesperson. He tells his story in Racing Through the Dark, his autobiography.

Italie Italy

Liquigas-Cannondale

ProTeam

Cette squadra peut décimer le peloton sur tous les terrains en s’appuyant sur quelques-uns des plus beaux talents du cyclisme italien (Ivan Basso, Vincenzo Nibali, Valerio Agnoli, Damiano Caruso, Daniel Oss), sans oublier le féroce Slovaque Peter Sagan, capable de vaincre partout ou presque. / This squadra is able to decimate the peloton on any type of course using its Italian-bred talent (Ivan Basso, Vincenzo Nibali, Valerio Agnoli, Damiano Caruso, Daniel Oss), not to mention ferocious Slovak Peter Sagan, who is able to win almost anywhere.

i

Cannondale / SRAM

?

Ivan Basso a remporté le Giro d’Italia à deux reprises. / Ivan Basso has twice won the Giro.

+

Le frère de Sagan, Juraj, est aussi membre de l’équipe. / Sagan’s brother Juraj is also on the team.

34 VÉLO MAG HORS SÉRIE

32-39_Équipes_B.indd 34

12-07-23 10:37


Belgique Belgium

Lotto-Belisol

ProTeam

Divorcée du commanditaire Omega Pharma, la loterie belge s’associe à un manufacturier de fenêtres et aux vélos Ridley en 2012. Parmi ses plus belles prises, notons le redoutable sprinter allemand André Greipel et l’homme des courses à étapes Jurgen Van den Broeck. / After splitting with former sponsor Omega Pharma, the Belgian lottery has teamed up with window manufacturer Belisol and Ridley bikes for 2012. Its members include formidable German sprinter André Greipel and stage race specialist Jurgen Van den Broeck.

i ? +

Ridley / Campagnolo Le Danois Lars Bak est multiple champion de son pays en contre-la-montre, et cinquième à Paris-Roubaix en 2011. / Dane Lars Bak is a multiple time trial champ in his home country and was fifth in Paris-Roubaix in 2011.

En 2011, galvanisé par sa quatrième place au Grand Prix de Montréal, Jürgen Roelandts se classe cinquième aux Championnats du monde. / Thanks to his fourth place finish in the last year’s Montreal Grand Prix, Jurgen Roelandts climbed into fifth place in the 2011 World Championships’ overall rankings.

France

AG2R La Mondiale

ProTeam

L’équipe créée par Vincent Lavenu a vécu un de ses beaux moments cette année lorsque Sylvain Georges a mené à terme une échappée pour remporter avec panache la victoire de la sixième étape du AMGEN Tour of California. La performance de John Gadret au Giro (11e au cumulatif) compte aussi parmi les exploits de l’équipe. / This team, created by Vincent Lavenu, hit a high note this year when Sylvain Georges finished in the breakaway to win the sixth stage of the AMGEN Tour of California with panache. John Gadret’s 11th place overall finish in the Giro is another of the team’s recent exploits.

i ? +

Kuota / Sram Son coureur le mieux classé en 2011 est le vice-champion olympique 2008 de vélo de montagne Jean-Christophe Péraud. / Their best-ranked rider for 2011 was 2008 Olympic mountain biking silver medalist Jean-Christophe Péraud. Nicolas, le fils du célèbre cycliste irlandais Stephen Roche, a terminé 7e au cumulatif du Tour d’Espagne en 2010. / Nicolas, son of famed Irish cyclist Stephen Roche, finished seventh overall in the 2010 Tour of Spain.

Belgique Belgium

Omega Pharma–Quick-Step

ProTeam

Le monstre des classiques Tom Boonen, la légende américaine Levi Leipheimer et le champion du monde 2011 au contre-lamontre Tony Martin forment le cœur de cette équipe qui aligne non seulement des champions, mais aussi des coureurs vifs qui animent brillamment les courses. / Ruler of the Spring Classics Tom Boonen, American legend Levi Leipheimer and 2011 world time-trial champ Tony Martin form the heart of this team, which includes not only seasoned champions but also dynamic riders who are always ready to stir things up.

i ? +

Specialized / Sram Le Tchèque Zdeněk Štybar est une légende en cyclocross, où il collectionne les titres, dont celui de multiple champion du monde. / Czech Zdenek Stybar is a cyclocross legend and multiple world champion in that discipline. Matthew Brammeier et Sylvain Chavanel sont respectivement champions d’Irlande et de France 2011. / Matthew Brammeier and Sylvain Chavanel are respective 2011 national road champions of Ireland and France.

Kazakhstan

Astana

i ? +

ProTeam

Astana est composée d’un essaim de coureurs voraces qui, en 2012, ont dominé les classiques ardennaises (avec Enrico Gasparotto et Valentin Iglinsky) avant de figurer parmi les grosses pointures du Giro (Paolo Tiralongo, Roman Kreuziger). Une des bonnes équipes cette année. / Team Astana is a pack of voracious riders who dominated the Ardennes classics in 2012 (with Enrico Gasparotto and Valentin Iglinsky) before doing some serious damage in the Giro (Paolo Tiralongo, Roman Kreuziger). One of this year’s best teams.

Specialized / Sram C’est aux couleurs d’Astana que, en 2009, Alberto Contador a remporté le Tour de France et Lance Armstrong a effectué son retour à la compétition. / In 2009, Alberto Contador won the Tour de France and Lance Armstrong made his return to racing, both wearing Astana’s colours.

Astana est le nom de la capitale du Kazakhstan. Le parrain de l’équipe est le ténébreux Alexandre Vinokourov. Le commanditaire est un conglomérat d’entreprises locales. / Astana is the name of the capital of Kazakhstan. The team’s “godfather” is the inscrutable Alexander Vinokourov. The sponsors are a conglomerate of Kazakh companies.

VÉLO MAG HORS SÉRIE

32-39_Équipes_B.indd 35

35

12-07-23 10:37


équipes / teams

Pays-Bas Netherlands

Vacansoleil-DCM

i ? +

Le champion de Belgique 2010 (sur route et en contre-la-montre) Stijn Devolder, le sprinter français Romain Feillu et le jeune grimpeur Thomas de Gendt comptent parmi les atouts de cette équipe qui, rarement au sommet des podiums les plus glamours, détient pourtant l’ambition et le talent pour s’y hisser. / 2010 Belgian time-trial champ Stijn Devolder, French sprinter Romain Feillu and young climber Thomas de Gendt are among Vacansoleil-DCM’S top players. Although rarely atop the more esteemed podiums, this team nonetheless has the talent and ambition to reach for them.

Bianchi / Shimano Johnny Hoogerland préférerait qu’on n’en parle plus, mais il est entré dans la légende du cyclisme en étant projeté par une voiture de presse contre les barbelés en bordure de la route lors du Tour de France 2011. / While he prefers not to dwell on the subject, Johnny Hoogerland became part of cycling history when he was sideswiped by a media car and thrown into a barbed wire fence during the 2011 Tour de France.

L’Italien Marco Marcato a terminé en 7e et 8e places des Grands Prix de Montréal et de Québec l’an dernier. / Italian Marco Marcato took seventh and eighth place finishes in the Montreal and Québec City Grands Prix last year.

Royaume-Uni United Kingdom

Sky Pro Cycling

i Michael Barry

ProTeam

ProTeam

Nouveau repaire du missile Mark Cavendish, la Sky est une équipe d’une remarquable profondeur, dotée de vedettes (Bradley Wiggins), de domestiques de grand luxe (Bernie Eisel, Michael Rogers) de même que de superbes combattants en tous genres et du plus haut calibre (Chris Froome, Rigoberto Urán, Juan Antonio Flecha, Edvald Boasson Hagen). / The new posse for human missile Mark Cavendish. With stars like Bradley Wiggins, deluxe domestiques like Bernie Eisel and Michael Rogers, as well as Chris Froome, Rigoberto Uran, Juan Antonio Flecha and Edvald Boasson Hagen, Team Sky brings together superb competitors of all kinds and of the highest calibre

Pinarello / Shimano

?

Juan Antonio Flecha est un des rares cyclistes espagnols à exceller dans les classiques printanières. / Juan Antonio Flecha is

+

Michael Barry, originaire de Toronto, est l’auteur de deux ouvrages sur le vélo professionnel : Inside the Postal Bus et Le Métier. / Michael

one of the few Spanish cyclists who excels in the Spring Classics. Barry, originally from Toronto, is the author of two books on professional cycling: Inside the Postal Bus and Le Métier.

Pays-Bas Netherlands

Rabobank

i ? +

sponsor Rabobank, which is involved in promoting recreational as well as professional cycling, has a stunning group of riders to show off its colours this year. Its members include Robert Gesink (winner of the 2010 Montreal Grand Prix and the 2012 Tour of California), as well as Mark Renshaw, Lars Boom, Jean Manuel Garate, Leon Sanchez and Theo Bos.

Giant / Shimano Autrefois le poisson-pilote de Cavendish dans le train de la défunte équipe HTC, Mark Renshaw figure parmi les sprinters vedettes de la Rabo. / Once the lead-out man for Cavendish in the now-defunct HTC team, Mark Renshaw is now one of Rabo’s star sprinters. En 2008, Lars Boom a remporté le Championnat du monde de cyclocross ainsi que le Championnat des Pays-Bas sur route et en contre-­lamontre. / In 2008, Lars Boom won the cyclocross World Championships and was the Netherlands’ national time-trial champion.

Danemark Denmark

Saxo Bank

i

ProTeam

Largement impliqué dans la promotion du cyclisme professionnel mais aussi récréatif, le commanditaire Rabobank compte sur une équipe épatante pour faire voir ses couleurs. On pense à Robert Gesink (gagnant du Grand Prix de Montréal 2010 et du Tour de Californie 2012), mais aussi aux Mark Renshaw, Lars Boom, Jean Manuel Gárate, León Sánchez et Theo Bos. / Team

ProTeam

Sous l’égide de l’ancien champion et charismatique leader Bjarne Riis, Saxo Bank est une équipe en mutation. L’absence forcée d’Alberto Contador permet à d’autres talents de briller. On pense à Manuele Boaro, Sebastian Haedo ou alors au quadruple champion danois Nicki Sørensen. Alexandre Morkov a remporté le Challenge Sprint Pro en 2011 / Under the guidance of charismatic ex-champion Bjarne Riis, Saxo Bank is a team in transition. The forced absence of Alberto Contador has allowed its other riders to shine, such as Manuele Boaro, Sebastian Haedo, quadruple Danish champion Nicki Sørensen. In 2011, Alexandre Morkov won the Challenge Sprint Pro in Québec City.

Specialized / Sram

?

Chaque année, Bjarne Riis soumet son équipe à un camp d’entraînement de type militaire dans le but de tisser des liens entre eux et d’obtenir leur confiance. / Every year, Riis puts the team through a military-type training camp to create strong bonds and

+

Riis a remporté le Tour de France en 1996. / Riis won the Tour de France in 1996.

mutual trust between riders.

36 VÉLO MAG HORS SÉRIE

32-39_Équipes_B.indd 36

12-07-23 10:38


Espagne Spain

Movistar

ProTeam

Les effectifs de Movistar recèlent quelques perles rares. Mais au-delà du pugnace Alejandro Valverde, du triple champion d’Italie Giovanni Visconti et du gagnant du Tour d’Espagne 2011 Juan José Cobo, quelques héros plus discrets font étinceler le M du maillot de l’équipe dans les courses les plus relevées. Alberto Rui Costa a remporté le Grand Prix Cycliste de Montréal de 2011. / This team contains some superlative riders: combative Alejandro Valverde, triple national champion of Italy Giovanni Visconti and 2011 Vuelta a Espana winner Juan José Cobo. However, its ranks also conceal more discreet heroes who help make the team jersey’s big “M” shine. Alberto Rui Costa won the Grand Prix Cycliste de Montréal in 2011.

i ? +

Pinarello / Campagnolo C’est Rui Faria da Costa qui a remporté le Grand Prix de Montréal l’an dernier en coiffant au fil d’arrivée quelques gros noms, dont un certain Philippe Gilbert. / Rui Faria da Costa narrowly won last year’s Montreal Grand Prix by edging out some big names at the finish line, including Philippe Gilbert.

Movistar est en fait une des plus vieilles équipes professionnelles. Elle a connu plusieurs commanditaires, dont Reynolds, Banesto et Caisse d’épargne, qui lui ont prêté leur nom. / Movistar is actually one of pro cycling’s oldest teams. Its past incarnations include Reynolds, Banesto and Caisse d’épargne.

France

Française des Jeux-BigMat

ProTeam

Escouade visible sur tous les terrains, la FDJ-BigMat incarne le renouveau du cyclisme hexagonal. Le fougueux sprinter Arnaud Démare s’avère intrépide, Sandy Casar est capable de flairer les belles occasions d’échappées, Jérémy Roy ne refuse pas une bonne bagarre. / The FDJ-BigMat squad is always in the mix on any type of terrain; this team incarnates the revival of a multifaceted approach to bike racing. Arnaud Démare is a fearless spinter; Sandy Casar has impeccable timing for breakaway opportunities; Jérémy Roy never turns down a good fight.

i ? Dominique Rollin

+

Lapierre / Shimano Dominique Rollin, l’unique Québécois sur une équipe classée ProTeam, évolue depuis deux ans au sein de la FDJ. / Dominique Rollin, the only Quebecker who rides for a ProTour team, has been developing his talent with FDJ for two years now. Pierrick Fedrigo a franchi l’arrivée du Grand Prix de Montréal au second rang l’an dernier. / Pierrick Fedrigo crossed the finish line in second place in last year’s Montreal Grand Prix.

le bonheur, ça ne s’achète pas (mais on peut s’y abonner) GÉTIQUES BARRES ÉNERACTION EN GOÛTÉES

E, MONTAGN VÉLO DE 26 OU 29 PO ? ROUES DE

e

prim

en ide Le gutivités ac des l’été de

IONS DESTINAT PARADIS DU VÉLO , LA VENDÉE CORSE COLS DE LES HAUTS S DES FAILLE LA ROUTE CANTONS-DE-L’EST DANS LES

UTE ESSAIS RO MEC ATTACK FELT F4

ment e Mécaniqu t Équipemen

raîne PLUS Ent

= nirvana

tout ça pour 27 $ + taxes

| 5,95$ MAI/JUIN 2012

6x

DE GOURMAN LA VENDÉE SOULARD DE JEAN

www.velomag.com/abonnement en utilisant le code promotionnel : VMGPCQM12. Cette offre se termine le 15 septembre 2012.

abonnez-vous pour 3 ans et économisez

54 %

sur le prix en kiosque

VÉLO MAG HORS SÉRIE

32-39_Équipes_B.indd 37

37

12-07-23 10:41


équipes / teams

Italie Italy

Lampre-ISD

ProTeam

Équipe flamboyante avec son maillot rose fluo et son grand manitou, l’ancien champion Giuseppe Saronni, la Lampre compte sur Damiano Cunego, Michele Scarponi et le grand sprinter Alessandro Petacchi pour entretenir la fierté et l’orgueil parfois malmenés des amateurs de cyclisme italiens, redoutables et passionnés tifosi. / A flamboyant team with fluorescent pink jerseys headed by grandmaster cycling legend Giuseppe Saronni. Lampre counts on Damiano Cunego, Michele Scarponi and sprinter extraordinaire Alessandro Petacchi to defend the honour and pride of Italy’s most passionate cycling fans.

i

Willier / Campagnolo

?

Michele Scarponi est devenu le campionissimo du Giro d’Italia 2011 lorsqu’on a retiré son titre à Alberto Contador. / Michele

+

Le jeune Adriano Malori est champion d’Italie 2011 au contre-la-montre. / The young Adriano Malori is Italy’s 2011 time-

Scarponi became the 2011 Giro d’Italia’s campionissimo, taking the title away from Alberto Contador. trial champion.

Canada

SpiderTech-C10

i ? +

continentale pro

C’était le rêve du plus grand cycliste canadien de l’histoire – Steve Bauer voulait former une équipe de professionnels basée en sol canadien et composée en grande partie de compatriotes. Un pari relevé : son équipe s’impose dès les premières saisons en Europe dans un peloton qui ne fait aucune concession. Prochaine étape : l’ultime licence WorldTour. / Canadian cycling giant Steve Bauer has finally made his dream come true: his goal was to form a Canadian-based team largely made up of his fellow countrymen. His gamble has paid off; from its very first seasons in Europe, where the peloton makes concessions for no one, SpiderTech has asserted itself as a force to be reckoned with. Next step: a coveted WorldTour license.

C

Argon 18 / Shimano

M

David Boily s’est illustré au plus récent Tour de Californie en s’emparant du maillot à pois dès la première étape, au terme d’une échappée grandiose. / David Boily took the polka dot jersey from the first stage in an impressive breakaway in this year’s Tour of California. Ryan Roth et Guillaume Boivin ont obtenu respectivement la première et la troisième place au Tro Bro Leon, en Bretagne, considéré comme le petit frère de Paris-Roubaix. / Ryan Roth and Guillaume Boivin came in first and third respectively in Brittany’s Tro Bro Leon, a race generally considered as Paris-Roubaix’s little brother.

Y

CM

MY

CY

France

Cofidis

continentale pro

CMY

K

Équipe presque légendaire tellement elle a vu passer de grands noms du cyclisme, la Cofidis opère sa reconstruction par le bas en misant sur la jeunesse et sur l’embauche, récemment, de quelques figures prometteuses. / A legendary cycling team which has included some of the sport’s greatest riders in the past, Cofidis is currently rebuilding itself from the ground up by banking on young riders and picking up promising new talents.

i

Look / Shimano

?

Fidèle, le leader de l’équipe et grimpeur David Moncoutié en est à sa seizième saison avec l’équipe. / After sixteen years on the team

+

La compagnie de crédit Cofidis parraine aussi une équipe de paracyclisme dont fait partie le champion du monde sur route 2011, Kris Bosmans. / Credit company Cofidis also sponsors a paracycling team that includes 2011 world road champion Kris Bosmans.

roster, climber and team captain David Moncoutié has proven his loyalty to Cofidis.

France

Europcar

continentale pro

Pépinière de talents (Thomas Voeckler, Pierre Rolland, Sébastien Turgot) et terre d’accueil pour de talentueux étrangers (dont le Québécois David Veilleux), cette équipe est soudée par une idée d’un cyclisme qui « raconte des histoires » – une manière de dire qu’ici, on fait les choses avec panache, pour la légende. / A breeding ground for French talent (Thomas Voeckler, Pierre Rolland, Sébastien Turgot) as well as a team that welcomes gifted foreign riders (such as Quebecker David Veilleux), Europcar is a team that has become synonymous with old school panache.

i

David Veilleux

Colnago / Campagnolo Sébastien Turgot a obtenu la seconde place à Paris-Roubaix cette année. Par quelques millimètres. / Sébastien Turgot was

?

second in this year’s Paris-Roubaix. By a few millimeters.

+

Thomas Voeckler a remporté le premier Grand Prix de Québec en 2010. En 2011, il a porté le maillot jaune pendant dix jours au Tour de France, tout comme en 2004. / Thomas Voeckler won the first Québec City Grand Prix in 2010. He held the yellow jersey for ten days in the 2011 Tour de France, a repeat of his 2004 performance .

38 VÉLO MAG HORS SÉRIE

32-39_Équipes_B.indd 38

12-07-23 10:38


ARG-ad-bl.pdf

1

12-07-16

1:42 PM

C

M

Y

CM

MY

CY

CMY

K

32-39_Équipes_B.indd 39

12-07-23 10:38


interview texte

David Desjardins

Charly Mottet

le metteur en scène the director Responsable des parcours et des relations avec les équipes pour les Grands Prix cyclistes de Québec et de Montréal, Charly Mottet a aussi été directeur adjoint de la grande course qu’est le Critérium du Dauphiné (à l’époque, c’était le Critérium du Dauphiné libéré, épreuve où Mottet a, comme cycliste professionnel, tenu la plus haute marche du podium).

Course supervisor and director of team relations for the Québec City and Montreal Grands Prix cycliste, Charly Mottet has also been assistant director of the renowned Critérium du Dauphiné (at the time it was called the Critérium du Dauphiné libéré), an event at which Mottet himself, as a professional cyclist, once stood on the top of the podium.

Athlète privilégié de l’histoire du vélo, Charly Mottet a musardé dans les mêmes pelotons que les Fignon, Bauer, Delgado et LeMond, façonnant avec eux quelques beaux souvenirs pour la mémoire collective. Tout juste au pied du podium du Tour de France, en tête du classement mondial, multiple champion du Grand Prix des Nations et du Dauphiné, ou encore dans les gradins du Giro d’Italie, des tours de Lombardie, du Piémont ou de Romandie, Mottet a marqué l’imaginaire cycliste. Entrevue avec l’acteur devenu metteur en scène.

A distinguished athlete, Charly Mottet has rubbed elbows in the peloton with the likes of Fignon, Bauer, Delgado and LeMond, and with them created some of cycling history’s great moments. Twice he was just shy of a Tour de France podium; he once led the world rankings; he is a multiple champion of the Grand Prix des Nations and the Dauphiné, and was a serious player in the Giro and the tours of Lombardie, Piémont and Romandie. Mottet has left an indelible mark on the world of professional road racing. Here is an interview with the star turned director.

À votre retraite comme coureur, vous êtes resté dans le milieu du cyclisme et avez fait partie de l’organisation du Critérium du Dauphiné libéré pendant quatorze ans. Vous auriez pu faire autre chose, alors qu’est-ce qui vous a attiré dans les coulisses du vélo ?

After you retired from racing, you remained in the cycling scene and were involved in organizing the Critérium du Dauphiné libéré for 14 years. You could have done something else; what drew you to cycling’s backstage?

Dès que j’ai cessé de courser, Thierry Cazeneuve, l’homme du Dauphiné, m’a demandé de l’aider à travailler sur les parcours, et j’y ai découvert quelque chose de nouveau, que les coureurs connaissent mal ou très peu. En effet, lorsqu’on est coureur, le chapiteau est

As soon as I stopped racing, Thierry Cazeneuve, the man behind the Dauphiné, asked me to help him work on the routes, and I discovered something new that racers know little or nothing about. As racers, the big top is already set up when we arrive, but it’s not done with the wave of a magic wand. We don’t realize how

40 VÉLO MAG HORS SÉRIE

40-43_Mottet.indd 40

12-07-23 10:42


À L’ATTAQUE ! AVEC HELIUM

FOURNISSEUR OFFICIEL DE CASQUES POUR LES ÉQUIPES FARNESE VINI ET LOTTO BELISOL.

• SYSTÈME DE RÉTENTION ROLLSYS • 260 g (TAILLE MOYENNE)

Photo : Tim De Waele

BOUCLE MAGIQUE

40-43_Mottet.indd 41

ROLLSYS

OFFERT DANS TOUTES LES BOUTIQUES DE VÉLO RENOMMÉES AU CANADA

DISTRIBUÉ AU CANADA PAR NORCO PRODUCTS LTD.

12-07-23 10:42


interview

déjà dressé quand on arrive, mais ce montage ne se fait pas d’un coup de baguette magique. On ne se rend pas compte de tout le travail que représente l’organisation d’une course, notamment en coordination avec tous les services techniques des villes pour dessiner les parcours, les circuits. Maintenant, je fais aussi ce travail pour l’Union Cycliste Internationale (UCI) lors des Championnats du monde et des Jeux olympiques.

« En priorité, il s’agit de proposer aux coureurs des parcours sécurisés en circuit fermé et sans passage dangereux. » “The priority is to offer racers safe courses on closed circuits without any dangerous sections”.

De quelle manière procédez-vous pour le choix des parcours ? En priorité, il s’agit de proposer aux coureurs des parcours sécurisés en circuit fermé et sans passage dangereux. Ensuite, on est tenu de répondre aux exigences de l’UCI. Pour une épreuve World Tour, la difficulté doit être importante si la géographie – le dénivelé – le permet et il faut que le lieu d’arrivée soit à l’extrémité d’une ligne droite suffisamment longue. En 2012, nous avons ajouté un tour de circuit à Québec et à Montréal ; cela nous donne une course plus difficile dans les trois derniers tours puisque nous approchons cinq heures d’effort.

Les circuits de Québec et de Montréal sont assez différents. Comment les décririez-vous ? Québec, c’est un parcours plus nerveux qui correspond mieux à des

much work goes into organizing a race, especially in coordinating with the cities’ technicians to set up the course itself. These days I also work for the Union Cycliste Internationale (UCI) for the Wold Championships and the Olympic Games.

How do you go about choosing a race route? The priority is to offer racers safe courses on closed circuits without any dangerous sections. After that, we have to meet the UCI’s standards. For a World Tour event, that means the course must be challenging if geography--the elevation--permits, and the finish line has to be at the end of a significantly long and straight stretch. For 2012, we’ve added a lap to both the Québec City and Montreal courses; this means a more difficult race in the last three laps because the racers will be nearing five hours of continuous effort.

1-877-332-8951

PLUS DE 400 KM DE ROUTES ET 160 KM DE SENTIERS À PARCOURIR ^

FORFAITS ET PROMOTIONS VÉLO 42 VÉLO MAG HORS SÉRIE

40-43_Mottet.indd 42

12-07-23 10:42


puncheurs, où il faut être fort en montées courtes et nerveuses. Le parcours de Montréal a une montée beaucoup plus longue, et comme les coureurs ont déjà fait beaucoup d’efforts à Québec, d’un point de vue purement physique, le circuit de Montréal s’avère plus éprouvant. 

Qu’est-ce qui vous a fait choisir ces tracés de parcours ? Une bonne section de celui de Montréal avait fait partie du circuit des Championnats du monde remportés par Eddy Merckx en 1974 ; j’avais également assisté au Grand Prix des Amériques au même endroit. Pour Québec, je connaissais la ville puisque j’étais venu au Tour Trans-Canada, pour lequel l’arrivée était configurée un peu comme celle du Grand Prix. Nous avons bénéficié aussi de l’expertise des fédérations et du Tour de Beauce. 

Des amateurs et des coureurs déplorent que les courses soient devenues monotones, dirigées par les directeurs sportifs qui parlent aux coureurs via un système de radios et d’oreillettes, gadget que l’UCI voudrait d’ailleurs faire disparaître. Le cyclisme est-il plus ennuyeux qu’à votre époque ? Je ne crois pas. On voit encore des attaques superbes. Ici, c’est sûr que le plus intéressant se passe dans les cinq ou six derniers tours, mais l’an dernier, à Québec par exemple, la finale a été très excitante. On peut bien dire ce qu’on veut des radios, reste qu’à la fin, ce sont les coureurs qui décident de la course. Les oreillettes n’y changeront rien. |VM

The Québec City and Montreal courses are quite different. How would you describe them? Québec City is a more fast-paced course that favours puncheurs, demanding power on short, technical climbs. The climb on Montreal’s course is much longer, and as the racers will already have pushed themselves in Québec City, Montreal will be more demanding from a purely physical standpoint.

What went into deciding the particular layout of the courses? A good section of Montreal’s course was part of the World Championships won by Eddy Merckx in 1974; I also attended the Grand Prix des Amériques there. As for Québec, I knew the city because I was there for the Trans-Canada Tour, for which the finish was set up a bit like that of the Grand Prix. We also took advantage of the expertise of the federations and the Tour de Beauce.

Some fans and racers lament that races have become monotonous, run by team managers who talk to the racers using radios and earpieces–devices that the UCI intends to disallow. Is cycling less exciting now than it was in your day? I don’t think so. We still see superb attacks. It’s true that here, the race is most interesting during the last five or six laps, but last year, in Québec for example, the finish was very exciting. We can say what we want about radios; in the end, the racers decide what happens in the race. The earpieces change nothing. |VM

ROULEZ COMME UN PRO 3245, Chemin Ste-Foy Québec

418 651-5818 325, rue Marais, suite 187 Québec

418 948-4888

À votre écoute depuis 1969

OUVERT 7 JOURS SUR 7 VISITEZ NOTRE NOUVEAU SITE WEB l cbsf.ca VÉLO MAG HORS SÉRIE

40-43_Mottet.indd 43

43

12-07-23 10:42


James Startt Jacques Sennéchael

JAMES STARTT

texte

10 conseils pour réussir vos photos de vélo 10 tips for taking great cycling photos James Startt, photographe officiel du GPCQM, s’est installé à Paris en 1993 afin de vivre sa passion du vélo. Correspondant du magazine Bicycling et collaborateur de Top Vélo, il sillonne la planète vélo dans le but de faire de la photographie. Il nous donne dix conseils en vue de réussir nos photos de vélo.

In 1993, James Startt (official photographer of the GPCQM )moved to Paris, where he was drawn by his passion for cycling. As a correspondent for Bicycling Magazine and a contributor for Top Vélo, he documents the cycling world with his camera. Here are his 10 tips on how to pull off your cycling photos.

1. Chercher la lumière Si on a la lumière, on a tout ce dont on a be-

1. Go towards the light

soin pour la photo. Après, il suffit de s’efforcer de trouver quelque chose d’autre, un moment clé de la course. Surtout, on changera sans hésitation de position par souci d’aller chercher la lumière.

Once you have light, you have all you need for the photo. Then you just have to make an effort to find something, some key moment in the race. Never hesitate to change your shooting position in search of better light.

2. Éviter le flash On n’utilise jamais le flash quand il fait sombre ; on pousse plutôt la sensibilité de son appareil (ASA). Un petit coup de flash sera utilisé quand il y aura du soleil.

2. Avoid using the flash Never use your flash when it’s dark; instead, change the sensitivity (ISO/ASA) settings on your camera. A bit of flash can be useful when it’s sunny.

44 VÉLO MAG HORS SÉRIE

44-47_Startt.indd 44

12-07-25 10:00


GPCQM 2011 Jean-François Bergeron

Mégaparc

Jean-François Bergeron

UniqUe, active et accUeillante...

téléchargez gratuitement votre guide touristique mobile officiel

BOUTIQUE OFFICIELLE PORTEZ LES COULEURS DES GRANDS PRIX ! Pour la 3e édition des Grands Prix Cyclistes de Québec et de Montréal, l’organisation est fière de vous présenter sa toute première ligne de vêtements et d’accessoires GPCQM signée Louis Garneau.

Retrouvez les produits de cette collection, dès maintenant en exclusivité dans les boutiques Vélo 2000 Garneau Concept et Studio Cycle Garneau Concept des régions de Québec et de Montréal et lors des Grands Prix Cyclistes de Québec et de Montréal les 7 et 9 septembre prochains.

HOSPITALITÉ GRANDS PRIX CYCLISTES 2012 !

Découvrez nos offres d'hospitalité et FORFAITS

44-47_Startt.indd 45

VIP À PARTIR DE 99$ au gpcqm.ca

12-07-23 10:44


James Startt

3. Se préoccuper du fond Il importe d’être constamment conscient de l’arrière-plan de ses photos. Ce qu’il y a derrière le sujet est déterminant. Quand le cadre est réussi, on n’a qu’à attendre que les acteurs que sont les cyclistes passent dans ce cadre.

3. Be aware of the background It’s important to remain constantly aware of the background in your photos. What lies behind the subject is crucial. Once your frame is established, you need only wait for the cyclists to enter.

4. Aller là où personne ne va J’essaie toujours de repérer des lieux où personne ne va même s’ils sont difficiles d’accès. C’est une bonne manière d’obtenir des images originales.

4. Go where no one goes I always try to spot places no one goes even if they’re hard to reach. It’s a good way to capture original images.

5. Suivre son intuition Certes, il y a des incontournables dans les courses – la tranchée d’Arenberg et le vélodrome de la Paris-Roubaix, l’arrivée de toutes les courses –, mais il ne faut pas hésiter à suivre son intuition et à aller dans des endroits différents. À Québec et à Montréal, il y a tellement à faire ! Les passerelles à Québec permettent de belles photos, et monter la voie Camillien-Houde à pied donne des prises de vue intéressantes.

6. Capter l’émotion Les photos chargées d’émotions sont mes préférées même si les coureurs ne sont pas sur leur vélo. Bien sûr, il est important d’avoir le gars les bras en l’air à l’arrivée, mais quand la ligne est passée et que les coureurs sont descendus de leur vélo, ils vivent des moments très intenses, et on peut voir sur leur visage l’émotion de la course, que ce soit la joie, la déception ou l’épuisement. Je voudrais publier un livre de photos sur le cyclisme sans aucun vélo, juste avec des émotions.

5. Follow your intuition Of course there are essential shots in road racing–the Trench of Arenberg and the velodrome in ParisRoubaix, or the finish line of any race–but you should follow your intuition and seek out different shots. In Québec City and Montreal, there are so many options. The stairways in Québec City will help make some beautiful photos, and climbing Camillien-Houde on foot offers some interesting shots.

6. Capture the emotion Photographs charged with emotion are my favourites, even if the riders aren’t on their bikes. Of course it’s important to snap the guy with his arms in the air at the finish line, but once the line has been crossed and the racers get off their bikes, they go through some very intense moments, and you can read the emotion of the race in their faces, be it joy, disappointment or exhaustion. I’d like to publish a cycling photo book with-

46 VÉLO MAG HORS SÉRIE

44-47_Startt.indd 46

12-07-23 10:44


7. Penser aux amis Le public est parfois un énorme avantage, parfois un piège. Il peut donner de la vie à une photo avec de beaux drapeaux colorés qui s’agitent au vent… et ces mêmes drapeaux risquent de cacher l’action. Il est nécessaire de garder cela en tête. En général, les spectateurs sont sympathiques et ne gênent pas : ils savent que les photographes aiment le vélo autant qu’eux.

out a single bicycle in it, just emotions.

7. Think of your allies The public can be a great advantage or a handicap. A crowd can bring a photograph to life waving beautiful colourful flags in the wind... and these same flags can block the action. It’s important to keep that in mind. Usually spectators are friendly and cooperative; they know that photographers love cycling as much as they do.

8. Esquiver les ennemis Les ennemis, ce sont souvent les voitures ou les motos. Dans la tranchée d’Arenberg pendant la dernière Paris-Roubaix, je m’étais installé très tôt. J’avais Sylvain Chavanel dans ma mire, à 10 m de moi ; une moto est passée devant quand j’ai appuyé sur le déclencheur... L’anticipation est la clé !

8. Escape from your enemies Your enemies are the cars and motorcycles. In the Trench of Arenberg in the last Paris-Roubaix, I set up very early. I had Sylvain Chavanel in my sights, 10 meters from me; a motorcycle passed in front of the lens when I hit the shutter release. Anticipation is key!

9. Prendre le risque de rater une photo Au premier passage du

9. Take the risk of missing your shot When the pack goes by

peloton, je me dis que c’est OK de rater une photo, au deuxième, je suis énervé et au troisième, je suis fâché. Cela dit, il faut être prêt à rater des images pour en créer une géniale.

the first time, I tell myself it’s OK to miss a shot. The second time, I get annoyed and by the third time I’m angry. That said, you have to be ready to miss a shot in order to get a great one.

10. Alléger son matériel Je ne suis pas un fan du matos : j’ai deux

10. Lighten the load I’m not a fan of gear: I’ve got two camera

boîtiers, un Nikon D300 et un D700 ; côté téléobjectif, j’ai un 200  mm qui donne 300 en numérique. Comme je suis en voiture et à pied, je ne veux pas de matériel qui pèse une tonne, car j’ai à courir vite. |VM

bodies, a Nikon D300 and a D700; as far as telephoto I’ve got a 200  mm lens that shoots 300 in digital. Since I’m both in a car and on foot, I don’t want gear that weighs a ton, since I have to be able to run fast. |VM

PAS DE CHAMBRE À AIR

PAS DE PROBLÈME ultremo

tubeless

ExtrêmEmEnt rapidE. À l’éprEuvE dEs pErforations. pour roulEr En toutE confiancE.

schwalbetires.com

2012_UltremoTubeless-Half.indd 1

44-47_Startt.indd 47

15:14 VÉLO MAG12-07-17 HORS SÉRIE 47

12-07-23 10:44


bon appétit !

le menu des coureurs the racer’s menu

s, ités variée er , de crud rs ust u ég le d u e rmes et co ussi l’occasion d ups, a toutes fo t e so n d g ro in es u rt d a mfo e sala reurs s and co En plus d fortantes, les cou , crudité con of pasta ste: ré ta rs u es to lo p u ce co n de so e cha es and o have th s all shap rs will als As well a iel the race melon m grison et e melon d w e e d n eyd Via with hon s n so ri es G grumes Viande d nouil et a isé sur fe citrus ra b d n n a l ta Flé nne ut on fe lib a eau h d Braise lit de poir é sur un ch s o k p e n le o f um bed o Filet de sa let on a salmon fi thym Poached ert et au v au citron u yme th ea v d e n a d mon Escalope green le ets with a Veal cutl sc bru hett Doré à la schetta ru b h it w res Walleye s mariniè et moule n ine o w m e u it sa h w n de ussels in m h Médaillo it w ns lfredo medallio Salmon , sauce A couleurs is o ce tr u x sa u o Fusillis a ith alfred r fusilli w

Tri-colou

p Riz aux se

t grains

in rice Seven gra

ddd t u chocola Mousse a ousse te m

Chocola

hômeur Pouding-c meur Pudding

chô

Avant et après avoir brûlé leur énergie sur le bitume et les quelques pavés de Québec, les coureurs du WorldTour referont le plein aux tables du Château Frontenac, où ils sont hébergés. Nous avons demandé au chef Jean Soulard de nous dévoiler ce qu’il leur concoctera pour l’occasion.

Before and after the racers expend their energy on the race course in QuÉbec City, they’ll fill up at the tables of the Château Frontenac, where they’ll be staying. We asked chef Jean Soulard to unveil what he’ll be serving them for the occasion.

Le passé

“Things have really changed for all athletes over the last 25 years,” begins Soulard, who has a long history of feeding competitors. “Hockey players used to eat big rare steaks, spaghetti and ice cream. Maybe they ate differently elsewhere, but here, that was their menu.”

« Ça a pas mal évolué pour tous les athlètes depuis vingt-cinq ans, nous dit d’entrée celui qui a depuis longtemps l’habitude de nourrir des sportifs. Les joueurs de hockey mangeaient de gros steaks saignants, des spaghettis et de la crème glacée. Peut-être mangeaient-ils différemment ailleurs, mais ici, c’était leur menu. »

La précision Depuis une dizaine d’années, Jean Soulard note que chaque athlète est entraîné aussi en matière d’alimentation : « Ils savent au gramme près ce qu’ils doivent ingérer 24 h, 6 h et 1 min avant le départ. Nous leur préparons un buffet avec un choix passablement varié : des salades, du poisson (ce qui n’était pas le cas avant), de la viande blanche (elle se substitue à la viande rouge), des pâtes, du riz, mais aussi du sucre sous différentes formes, avec même de la tarte au sucre pour les gourmands. Nous changeons le menu tous les jours. »

La quantité Sur les notes de préparation du chef, il est précisé : prévoir la quantité... « Les coureurs mangent beaucoup », précise le cuisinier adepte

The old days

Fine details Over the last ten years, Jean Soulard has noticed that each athlete has also become an expert on nutrition: “They know to the gram what they have to ingest 24 hours, six hours and one minute before the start. We prepare a reasonably varied buffet for them: salads, fish (which wasn’t served in the past), white meat (which has substituted red meat), pasta, rice and also various sweets, with even some sugar cream pie for those with a sweet tooth. We change the menu each day.”

Quantity The chef’s preparation notes specify the need for quantity. “The racers eat a lot,” says the chef, who is also an amateur triathlete. He resumes, “They aren’t normal customers. They’ll consume 5000 cal-

48 VÉLO MAG HORS SÉRIE

48-49_Soulard.indd 48

12-07-23 10:49


texte

Jacques Sennéchael

« Évidemment qu’il y a des pâtes, elles doivent être bien cuites, al dente. » “Obviously there’s pasta, they must be perfectly cooked, al dente.” du triathlon à ses heures. Puis il se reprend : « Ce ne sont pas des clients normaux. Ils ingéreront 5000 calories par jour alors qu’un client dit classique en consommera 2000. Mais attention, ce ne sont pas des calories qui les ennuieront le lendemain. »

ories daily, while a typical customer will consume 2000. But those extra calories won’t hold them back the next day.”

Classic pasta “Obviously there’s pasta,” Soulard says. “They must be perfectly cooked, al dente, not too little nor too much to make sure they retain their properties. As for the sauce, tomato is a must, but without butter, with a flavourful olive oil. We complete the dish with fresh vegetables like peppers, zucchinis, garlic and onions, and plenty of herbs.” |VM

Les fameuses pâtes « Évidemment qu’il y a des pâtes, convient Jean Soulard. Elles doivent être bien cuites, al dente, ni trop ni pas assez afin de garder toutes leurs qualités. Pour la sauce, la tomate est un incontournable, mais sans beurre, avec une goûteuse huile d’olive. Nous complétons le tout avec des légumes frais comme des poivrons, des courgettes, de l’ail et de l’oignon, et des herbes en quantité. » |VM 294-30_quart. V0412_Layout 1 12-06-07 10:27 Page 1

NOUVEAU!

MAINTENANT EN FORMAT NUMÉRIQUE

19,95$ 1,95$

(COMPLET)

DU PRI

LIER X RÉGU

*

* prix régulier vendu dans les boutiques spécialisées

(LE PARCOURS)

AU NOUVE E GUID

Le

Québec

en 30 boucles

[ [ [ [

30 parcours en boucle de 43,5 à 85,0 km pour cyclistes de tous niveaux Cartes et parcours détaillés Niveaux de difficulté, dénivelés positifs, haltes gourmandes et hébergements 24,95 $ (version papier) 19,95 $ (numérique)

Commandez en ligne www.velo.qc.ca ou par téléphone 514 521-8356 ou 1 800 567-8356, poste 504. Aussi offert en librairie et à la Maison des cyclistes, 1251, rue Rachel Est, Montréal.

SUR TOUS LES CUISSARDS, BIBS ET JERSEYS DE VÉLO POUR HOMME ET FEMME

FAITES VITE ! CETTE OFFRE SE TERMINE LE DIMANCHE 9 SEPTEMBRE !

MONTRÉAL : 1451, av. du MONT-ROYAL Est 514-525-5309

VÉLO MAG HORS SÉRIE

48-49_Soulard.indd 49

49

12-07-23 10:49


Project4

final

GPCQM

Résultats Results 2011

2010

Grand Prix cycliste de Québec

Grand Prix cycliste de Montréal

Grand Prix cycliste de Québec

Grand Prix cycliste de Montréal

1. Philippe GILBERT, Omega Pharma-Lotto

1. Rui Alberto FARIA DA COSTA, Movistar

1. Thomas Voeckler, BBox Bouygues Telecom

1. Robert Gesink, Rabobank Cycling Team

2. Robert Gesink, Rabobank Cycling Team

2. Pierrick FEDRIGO, Française des Jeux

2. Edvald Boasson Hagen, Sky Procycling

2. Peter Sagan, Liquigas-Doimo

3. Rigoberto URÁN, Sky Procycling

3. Philippe GILBERT, Omega Pharma-Lotto

3. Robert Gesink, Rabobank Cycling Team

3. Ryder HESJEDAL, Garmin-Transitions

Meilleur canadien / best canadian

Meilleur canadien / best canadian

Meilleur canadien / best canadian

Meilleur canadien / best canadian

Michael BARRY, Sky Procycling, 14e

Ryder HESJEDAL, Team Garmin-Cervélo, 11e

Ryder HESJEDAL, Garmin-Transitions, 4e

Ryder HESJEDAL, Garmin-Transitions, 3e

Challenge Sprint Pro 1. Michael MØrkØv, SAXO BANK SUNGARD 2. Enrique Sanz, Movistar 3. Robert Hunter, ProTeam Astana

50 VÉLO MAG HORS SÉRIE 2012

50-51_Dernière.indd 50

12-07-23 10:50


Project4_Layout 1 12-06-28 19:50 Page 1

50-51_Dernière.indd 51

12-07-23 10:50


Conçu pour les plus grands objectifs.

teammachine SLR01

Il n’est pas nécessaire de passer trois semaines en selle comme les coureurs de l’équipe BMC pour découvrir et apprécier les qualités du SLR01 : très léger, très rigide, d’un maniement très précis et pourtant très confortable grâce au concept TCC. Très intéressé ? Pour trouver un détaillant canadien dans votre région, visitez le www.ogc.ca

52_OGC.indd 28

13-05-23 12:32 PM


Programme officiel, GPCQM