Page 67

14. Le paradoxe de la pierre

Le paradoxe de la pierre est un paradoxe qui trouve son origine dans les discussions sur la notion d'omnipotence initiées par Thomas d'Aquin. Dans sa forme moderne, le paradoxe de la pierre a été décrit par W. Savage en 1967, dans un article publié par la revue Philosophical Review. Il peut être énoncé de la manière suivante : soit tout d'abord la définition selon laquelle Dieu est un être omnipotent. Considérons ensuite une pierre qui présente la caractéristique suivante : elle est tellement lourde que Dieu ne peut la soulever. A ce stade, il existe deux possibilités : soit Dieu peut la créer, soit Dieu ne peut pas la créer. Envisageons tout d'abord la première hypothèse. Si Dieu peut créer une telle pierre, il s'ensuit donc que Dieu ne peut la soulever. Par conséquent, si Dieu peut créer une telle pierre, il existe ainsi une tâche que Dieu ne peut accomplir. Considérons maintenant la seconde hypothèse, en vertu de laquelle Dieu ne peut créer une telle pierre. Dans ce cas, il s'ensuit également qu'il existe une tâche que Dieu ne peut accomplir. Ainsi, la prise en compte de chacune des deux hypothèses conduit à la conclusion que dans chacun des

Introduction à la philosophie analytique

67

Introduction à la philosophie analytique  

Dans cet ouvrage, Paul Franceschi nous livre une introduction à la philosophie analytique. De manière concrète, il choisit de décrire quaran...

Introduction à la philosophie analytique  

Dans cet ouvrage, Paul Franceschi nous livre une introduction à la philosophie analytique. De manière concrète, il choisit de décrire quaran...

Advertisement