Page 169

38. Le problème de Frege relatif aux propositions d'identité

Le problème relatif aux propositions d'identité a été décrit par Gottlob Frege dans son essai On Sense and Reference publié en 1892. Ce problème s'établit comme suit. On considère tout d'abord une assertion telle que « l'étoile du matin est l'étoile du soir ». Dans cas, il apparaît que les expressions « l'étoile du matin » et « l'étoile du soir » se réfèrent à un seul et même objet : la planète Vénus. On le voit, la structure de la proposition « l'étoile du matin est l'étoile du soir » présente la forme « A » = « B ». De manière générale, des propositions qui présentent une telle structure sont vraies si et seulement si « A » et « B » se réfèrent à un même objet. Ceci peut également être formulé en termes de nombres. Si l'on considère les expressions « 160 + 10 » et « 153 + 17 », il apparaît que ces deux expressions se réfèrent à un même entier naturel qui est 170. Frege s'est attaché à décrire ainsi une théorie de la vérité pour les propositions présentant la structure « A » =

Introduction à la philosophie analytique

169

Introduction à la philosophie analytique  

Dans cet ouvrage, Paul Franceschi nous livre une introduction à la philosophie analytique. De manière concrète, il choisit de décrire quaran...

Introduction à la philosophie analytique  

Dans cet ouvrage, Paul Franceschi nous livre une introduction à la philosophie analytique. De manière concrète, il choisit de décrire quaran...

Advertisement