Page 125

L'argument souligne ainsi le fait qu'avant d'appliquer une règle d'inférence telle que le modus ponens, il est nécessaire de disposer d'une seconde règle décrivant comment on doit appliquer le modus ponens, puis d'une troisième règle décrivant comment on doit appliquer la règle qui décrit comment appliquer le modus ponens, et ainsi de suite. Une régression infinie s'ensuit. Une objection qui a été opposée classiquement à l'argument de Caroll est qu'un tel problème ne survient pas dans la logique formelle, où chaque règle se trouve formalisée. Dans ce cas, le mécanisme déductif se réduit alors à une manipulation de symboles. Toutefois, un tel système formaliste présente l'inconvénient de ne pas prendre en compte l'aspect sémantique des choses, pourtant essentiel. Car ce dernier aspect se révèle totalement absent de ce qui ne se réduit alors qu'à une manipulation de caractères symboliques dépourvus de sens.

Introduction à la philosophie analytique

125

Introduction à la philosophie analytique  

Dans cet ouvrage, Paul Franceschi nous livre une introduction à la philosophie analytique. De manière concrète, il choisit de décrire quaran...

Introduction à la philosophie analytique  

Dans cet ouvrage, Paul Franceschi nous livre une introduction à la philosophie analytique. De manière concrète, il choisit de décrire quaran...

Advertisement