Les relations entre l'habitat et la végétation en Martinique

Page 1

S’INSPIRER DE LA CULTURE ET DU JARDIN CRÉOLE : VERS UN HABITAT PLUS AUTONOME ET PLUS SOCIAL

À l’heure où le réchauffement climatique impacte le monde, les régions tropicales en subissent encore plus sévèrement les conséquences. C’est pourquoi l’expérimentation a été mené sur le territoire de la Martinique. Cette île est exposée à quasi tous les risques naturels et subit actuellement de nombreux dérèglements climatiques. Les habitats existants deviennent alors inconfortables à cause de la chaleur et les solutions, pour améliorer le confort perçu, et économe en énergie restent à trouver. La Martinique se caractérise par ses forts reliefs et ses nombreuses zones naturelles protégées, ce qui signifie que les terrains dédiés à la construction sont limités. La production d’habitat est un fort enjeu au vu de la limitation des surfaces disponibles. La nécessité de trouver des modes d’habiter plus économes et qui s’adaptent aux problématiques actuelles est aussi une urgence. L’objectif de ce travail était d’observer le végétal autour des habitations afin de comprendre les relations existantes entre la végétation et les habitats. Cette observation a permis de mettre en lumière des schémas d’organisation traditionnel de végétaux autour de l’habitat. La végétation et l’habitat constitue un ensemble et le jardin est perçu comme une extension de la maison. « La case et son environnement constituent un ensemble homogène. C’est pourquoi il n’est pas possible de parler de l’habitat sans montrer sa place dans le paysage antillais et la manière dont il l’a marqué » a écrit Jack DansBerthelotlaculture

Ce projet de fin d’études est partagé sous licence Creative Commons : Attribution - Pas d’Utililisation Commerciale - Pas de Modification

Martiniquaise la maison abrite l’habitant et le jardin lui apporte un confort supplémentaire. Ce travail a également permis de relever cinq jardins créoles ainsi que des dispositifs populaires améliorant le cadre de vie de l’habitant. Les jardins créoles sont une spécificité locale où la végétation est très dense et s’organise de manière verticale. Ces jardins permettent à l’habitant de se nourrir, se soigner, se protéger, en soi ils permettent d’arriver à une certaine autonomie. Il y a également eu un travail de reconnaissance des plantes et une recherche sur la représentation de ces jardins uniques en leur genre. Cela est complété par des fiches de présentations des végétaux présents dans ces jardins.

Stan Rondel - Projet de fin d’études - Extrême Contemporain - dir. Daniel Estevez I Francine Zarcos - 2022 ENSA Toulouse - Université Fédérale de Toulouse

Jardin vivrier Protection

Jardin ornemental Protection Protection/Purification

Dans le paysage Martiniquais, l’habitat et le jardin sont des entités quasi indissociables. On retrouve partout sur l’île la même organisation du végétal à quelques exceptions près. Le végétal s’organise de la façon suivante : - plantation d’espèces ornementales et symboliques à l’entrée ou en limite de -terrainplantation d’arbres fruitiers, de plantes médicinales et aromatiques derrière la maison, là où l’accès n’est pas possible que si on y est invité. En fonction de l’espace à disposition, on peut également trouver un élevage à l’arrière de la maison.

LE JARDIN CRÉOLE : UN JARDIN DE RÉSISTANCE LE JARDIN CRÉOLE ET SA STRUCTURE

Case traditionnelle Martiniquaise Maison individuelle actuelle : ornementation devantOrganisation d’une maison péri-urbaine et de son jardin dans les années 1960 Maison individuelle actuelle : vivrier derrière Case traditionnelle Martiniquaise

ET RAMPANTES NOURICIÈRES

Cette organisation est due à l’étroitesse des espaces cultivés : cela a satisfait le désir de tout avoir à portée de main, mais à contraint à une organisation du jardin plus dense.

Le jardin et les plantes sont multifonctionnels, c’est à dire que le jardin est à la fois vivrier, médicinal, symbolique et religieux dans ses usages. Ce qui est aussi le cas pour les plantes qui peuvent avoir plusieurs fonctions et plusieurs usages. Le jardin créole est multiforme, multifonctionnel et ce n’est pas sa taille qui le définit, mais ses utilisations.

«Le jardin créole fournit tout ce dont l’homme a besoin ; en même temps désordonné, sauvage, à la limite des grands bois et des mystères de ce qui n’est pas humain, il est le pont entre l’homme et la Nature, le lieu de fusion avec elle» Vincent HUYGUES BELROSE, Le jardin créole : Une parcelle du jardin planétaire, Parc Naturel Régional de la Martinique, 2010)

ARBRES PLANTESFRUITIERSGRIMPANTES

Contrairement au jardin européen qui a une organisation horizontale, le jardin créole a une organisation verticale. L’impression d’une masse touffue résulte de la superposition des différentes strates.

UN COMPLÉMENT POUR L’HABITAT

LE JARDIN CRÉOLE : UN JARDIN DE RÉSISTANCE

Le jardin créole assure une certaine autosubsistance de la famille. Le jardin créole se compose principalement d’un potager de légumes ou de plantes vivrières, de plantes aromatiques et médicinales et des arbres fruitiers.

PLANTES ORNEMENTALES PLANTES AROMATIQUES PLANTES MÉDICINALES

CULTURE HORS SOL

ÉLEVAGE

RÉCUPÉRATION D’EAU

Dans le jardin créole on retrouve des dispositifs qui sont au service du jardin ou de l’habitant. Par tradition un petit élevage est associé au jardin, il n’y occupe généralement que l’espace nécessaire à un ou deux enclos. On retrouve notamment des dispositifs de récupérations d’eau, qui servent à l’usage de l’habitant (chasse d’eau, machine à laver, nettoyage) et à la vie de l’élevage et du jardin. On retrouve également des dispositifs permettant la culture hors sol pour leur aspect pratique. De cette façon le jardin fournit un complément à l’habitant : il permet de bien manger sans avoir à débourser et même de mieux manger que si l’on était partie prenante des circuits de consommations industrielles.

Le jardin créole n’est pas seulement vivrier. Il peut aussi être un lieu d’agrément et de convivialité, avec des fleurs, un abri, des chaises, un coin-repas. C’est également un lieu d’apprentissage et de transmission où l’on fait des découvertes et où les savoirs s’échangent.

LE JARDIN CRÉOLE : UN JARDIN DE RÉSISTANCE LE JARDIN CRÉOLE ET SA STRUCTURE

Zone Hygrophile : > 2500mm jardin créole de dillon Zone Mesophile : 1600-2800 mm

Jardin en zone xérophile

C’est la problématique du jardin créole qui est un jardin de production de vivres, le pratiquer sur le domaine public c’est accepter que tout le monde puisse y avoir accès.

Zone

Xerophile : 1800mm <

Ce jardin est un véritable îlot de fraicheur dans cette vaste cité de béton qui se caractérise par ses fortes chaleurs, en raison de la minéralisation et de la pollution. Cet îlot de verdure apporte un espace agréable où la brise passe et où les oiseaux viennent chanter dans les arbres à l’abri du du soleil.

Le jardin créole de Dillon est un jardin d’environ 170 m2 qui a la particularité de ne pas être sur un terrain privé. En effet, ce jardin se situe en plein milieu d’un îlot de logements sociaux. Ce jardin est à l’initiative de Mme Raymond qui n’avait pas assez d’espace sur sa terrasse pour mettre ses plantes. Alors, elle a investi le carré de gazon vide en face de chez elle. Petit à petit, elle a étendu ses plantations, pour arriver au résultat final dix ans après. Malgré le fait que le jardin soit sur le domaine public, donc accessible à tous, on retrouve toutes les composantes du jardin créole à savoir des arbres fruitiers, des plantes aromatiques, des plantes médicinales et des plantes ornementales.

Certaines plantes notamment celles qui ont le plus de valeur (marchande ou sentimentale) ou encore les plantes médicinales pour faire du thé se trouvent enfermées sur la terrasse de Mme Raymond.

120m160m22 Situation Échelle : 1/1000e

Plan de masse - strate : Arbres - arbustes - herbacées Échelle : 1/200e

Plan de rez-de-chaussée Strate : arbustes - herbacées Échelle : 1/200e

Table de Composteurjardin

Coupe Échelle : 1/100e

espèces et périodes de récoltes Janvier Février Mars Avril Mai telliuJJuin tûoA erbmetpeSerbotcO bméDebmevoNrcere Orange Tamarin egManu sednIsedniramaTIcaque ritacovA rreivayoGGoyavie CenanBaarambole Cerise Citron Concombre Corossol Papayer PommecannellePommeliane

DÉNOMINATION TYPE FONCTION CYCLE DE RÉCOLTE Brisée HERBACÉES Médicinal Chlorophytum HERBACÉES Ornementation Efferalgan HERBACÉES Médicinal Fougère HERBACÉES Fougère queue de poisson HERBACÉES Herbe couresse HERBACÉES Médicinal Petit basilique HERBACÉES Médicinal Romarin HERBACÉES Aromatique Sonde HERBACÉES Médicinal Verveine HERBACÉES Médicinal Verveine blanche HERBACÉES Médicinal Allamanda ARBUSTES Ornementation Alpinia ARBUSTES Ornementation Anthurium ARBUSTES Ornementation

Liste des

Atoumo ARBUSTES Médicinal Baliser ARBUSTES Ornementation Bananier ARBUSTES Alimentation Toute l'année Bananier nain ARBUSTES Alimentation Bégonia ARBUSTES Ornementation Bol d'eau ARBUSTES Médicinal Bouclée ARBUSTES Ornementation Bougainvillier ARBUSTES Ornementation Citronnier ARBUSTES Alimentation Toute l'année Coeur de Marie ARBUSTES Ornementation Croton ARBUSTES Ornementation Draceane ARBUSTES Ornementation Hibiscus ARBUSTES Ornementation Icaquier ARBUSTES Alimentation Juin-Septembre Ixora ARBUSTES Ornementation Laurier blanc ARBUSTES Ornementation Leea ARBUSTES Ornementation Oiseau du Paradis ARBUSTES Ornementation Oranger ARBUSTES Alimentation Orthosiphon ARBUSTES Médicinal Panache d'officier ARBUSTES Ornementation Pimentier ARBUSTES Aromatique Pluie d'or ARBUSTES Ornementation Roseau des Indes ARBUSTES Ornementation Rosier ARBUSTES Ornementation Tension ARBUSTES Médicinal Avocatier ARBRES Alimentation Août-Décembre Carambolier ARBRES Alimentation Toute l'année Cerisier ARBRES Alimentation Toute l'année Citronnier ARBRES Alimentation Toute l'année Cocotier ARBRES Alimentation Toute l'année Corossolier ARBRES Alimentation Toute l'année Goyavier ARBRES Alimentation Mai-Novembre Manguier ARBRES Alimentation Juin-Juillet Palmier ARBRES Ornementation Papayer ARBRES Alimentation Toute l'année Poivrier ARBRES Aromatique Pommier cannelle ARBRES Alimentation Toute l'année Prunier de cythère ARBRES Alimentation Toute l'année Romarin ARBRES Aromatique Surette ARBRES Alimentation Juillet-Août Tamarin des Indes ARBRES Alimentation Juin-Août Tamarinier ARBRES Alimentation Juin Concombre LIANES Alimentation 45 jours après la plantation Giraumon LIANES Alimentation 100 jours après semi Pomme liane LIANES Alimentation Toute l'année Choux Panaché TUBERCULES Ornementation Manioc TUBERCULES Alimentation 10 à 12 mois après la plantation sèche Saison humide

Saison

Zone

Mesophile : 1600-2800 mm

Xerophile : 1800mm <

Le jardin créole du Marin est un jardin d’environ 3000 m2 sur un terrain familial de 5 ha sur lequel des essences rares ont été planté comme le mahogany, le poirier ou l’acajou. Ces plantations ont ensuite donné une forêt, qui a été classé par l’état en zone non déboisable. Ce terrain familial a accueilli plusieurs génération, on pouvait retrouver plusieurs cases disséminées sur le terrain, aujourd’hui, il ne reste plus qu’une maison. À l’initiative de Mme Cephise (fille de la résidente), ce jardin a été aménagé afin de proposer des promenades guidées au coeur d’une reconstitution d’un jardin créole d’antan. Sur le parcours, on va retrouver plantes ornementales, plantes artisanales, plantes médicinales et arbres fruitiers typiques de la Martinique. Ayant une visée éducative et touristique, on va retrouver planté, énormément d’espèces de la pharmacopée locale. Au contraire des plantes vivrières qui sont peu nombreuses sur le parcours. Ces plantes se situent en dehors du parcours. Dans le désir de reconstituer le jardin créole d’antan, Mme Cephise a réalisé une reconstitution d’une case d’antan, dans laquelle on va retrouver des objets de l’époque de ses grands parents (ustensiles de cuisines, fer à repasser, etc.). Cette case est constituée de poutres en bois avec des parois en panneaux de bois ti baume tressés et une toiture composées de feuilles de latanier séchées. Le bois utilisé pour la case est un bois industriel, mais sur le terrain les espèces nécessaire pour la construction de la case étaient présentes à savoir le bois d’Inde, des goyaviers et des lataniers.

Jardin en zone

Zone

Hygrophile : > 2500mm

Zone

Xerophile

3180m2110m2 Situation Échelle : 1/1000e

Plan de masse - strates : arbres, arbustes, herbacées Échelle : 1/200e Case créole Maison familiale Abri

Plan rez-de-chaussée - strates : arbustes, herbacées Échelle : 1/200e Culture hors sol

Coupe Échelle : 1/100e

Saison sèche Saison humide

DÉNOMINATION TYPE FONCTION Absynthe HERBACÉE Ornementation Agave géante HERBACÉE Ornementation Aloe HERBACÉE Ornementation Ananas HERBACÉE Alimentaire Ananas nain HERBACÉE Ornementation Anthurium HERBACÉE Ornementation Armoise HERBACÉE Ornementation Balai savane HERBACÉE Ornementation Brisée HERBACÉE Médicinale Chadron béni HERBACÉE Ornementation Chlorophytum HERBACÉE Ornementation Citronnelle HERBACÉE Médicinale Coleus panaché HERBACÉE Ornementation Diapana HERBACÉE Médicinale Épine du Christ HERBACÉE Ornementation Fougère HERBACÉE Fougère corne de cerf HERBACÉE Ornementation Gros thym HERBACÉE Aromatique/Médicinale Herbe à pic HERBACÉE Médicinale Herbe à vers HERBACÉE Médicinale Herbe charpentier HERBACÉE Médicinale Herbe tension HERBACÉE Médicinale Langue de belle mère HERBACÉE Ornementation Marie la honte HERBACÉE Médicinier béni HERBACÉE Médicinale Misère HERBACÉE Ornementation Orthosiphon HERBACÉE Médicinale Patchouli HERBACÉE Médicinale Pervenche blanche HERBACÉE Ornementation Petit doliprane HERBACÉE Médicinale Sonde HERBACÉE Médicinale Soulié zombi HERBACÉE Médicinale Soumaké HERBACÉE Médicinale Thym muraille HERBACÉE Médicinale Turnera HERBACÉE Ornementation Verveine violette HERBACÉE Ornementation Verveine blanche HERBACÉE Médicinale/Ornementation Vétiver HERBACÉE Médicinale Zamia HERBACÉE Ornementation Zeb mal tete HERBACÉE Médicinale Allamanda ARBUSTE Ornementation Alpinia ARBUSTE Ornementation Atoumo ARBUSTE Médicinale Balisier ARBUSTE Ornementation Bougainvillier ARBUSTE Ornementation Cactus raquette ARBUSTE Médicinale Canne à sucre ARBUSTE Alimentaire Canne d'eau ARBUSTE Ornementation Cassier ARBUSTE Ornementation Chapeau chinois ARBUSTE Ornementation Coquelicot double ARBUSTE Ornementation Cotonnier ARBUSTE Artisanale Croton ARBUSTE Ornementation Draxane ARBUSTE Ornementation Gingembre ARBUSTE Médicinale Gouttes de sang ARBUSTE Ornementation Ixora ARBUSTE Ornementation Leea ARBUSTE Ornementation Oiseau du Paradis ARBUSTE Ornementation Pluie d'or ARBUSTE Ornementation Quenettier ARBUSTE Alimentation Queues de chat ARBUSTE Ornementation Quina ARBUSTE Médicinale Rose de porcelaine ARBUSTE Ornementation Roseau des Indes ARBUSTE Ornementation Rosier ARBUSTE Ornementation Vanillier de Cayenne ARBUSTE Ornementation Abricotier pays ARBRE Alimentaire Amandier pays ARBRE Alimentaire Arbre orchydée ARBRE Ornementation Bois d'Inde ARBRE Aromatique Buis de Chine ARBRE Ornementation Cacaoyer ARBRE Alimentaire Caféier ARBRE Alimentaire Carambolier ARBRE Alimentaire Citronnier ARBRE Aromatique/Médicinale Cocotier ARBRE Ornementation Corossolier ARBRE Alimentaire Gommier ARBRE Artisanale Gommier rouge ARBRE Artisanale Goyavier ARBRE Alimentaire Grenadier ARBRE Alimentaire Icaquier ARBRE Alimentaire Latanier ARBRE Artisanale Mandarinier ARBRE Alimentaire Manguier ARBRE Alimentaire Muscadier ARBRE Aromatique Noni ARBRE Alimentaire/Médicinale Palmier ARBRE Ornementation Papayer ARBRE Alimentaire Pommier d'eau ARBRE Alimentaire Pommier malaka ARBRE Alimentaire Prunier du Chili ARBRE Alimentaire Romarin ARBRE Aromatique Sureau ARBRE Médicinale Surette ARBRE Alimentaire Tamarin des Indes ARBRE Alimentaire Vanille LIANE Aromatique

Liste des espèces et périodes de récoltes Janvier Février Mars Avril Mai telliuJJuin tûoA erbmetpeSerbotcO bméDebmevoNrcere Mandarine iTamarinMangueMalakaPruneduChil sednIsedniramaTyaPAbricotseuqacI edanerG tacovA evayoG ClbmarCaoeitron Coco Corossol Papayer Pommecannelle

Jardin en zone hygrophile

Zone Hygrophile : > 2500mm Zone Mesophile : 1600-2800 mm Zone Xerophile : 1800mm < jardin créole de saint joseph

Le jardin créole de Saint Joseph est un jardin d’environ 600m2 sur un terrain familial. Ce jardin bénéficie d’une végétation luxuriante et une forte densité de la strate herbacée grâce au climat humide de la commune de Saint Joseph. On pourrait qualifier ce jardin « d’utile », mis à part quelques plantes d’ornementation devant la maison, tout ce qui est planté dans ce jardin se consomme ou à une utilité. On retrouve dedans, des plantes vivrières, de nombreux arbres fruitiers et les plantes ornementales que l’on trouve au sein du jardin servaient à la production de composition florales. Ce jardin sert à la production de vivres pour la famille et à la production de thé destinés à la vente, ce qui se traduit sur les espèces plantées. Il y aura notamment une abondance de papayers, d’abricotiers pays, de ramboutans, de pitayas ou encore de menthe, de citronnelle et de brisée. C’est aussi un espace « d’expérimentations » comme le dit Mr Bullet, un des propriétaires du jardin, où des expériences sont tentées. Une expérience visible dans le jardin était l’expérimentation de la mise au point d’un papayer nain pour favoriser la cueillette. Ou encore des recherches de dispositifs permettant de faire de la culture hors sol, avec notamment des congélateurs ou des bacs de poissons en polystyrène de récupération. On peut ainsi dire que ce jardin est un lieu de production, de transmission et de recherche. On note également la présence d’un poulailler dans le jardin, celui ci a double intérêt : fertiliser la terre et une production d’oeuf quotidienne.

627m2 300 m2 Situation Échelle : 1/1000e

Plan de masse - strates : arbres, arbustes, herbacées Échelle : 1/200e Structure pour la plantation de pitayas Structure pour la plantation de christophines Carbet Atelier de confection de thé Poulailler

Plan rez-de-jardin - strates : arbustes, herbacées Échelle : 1/200e Citerne d’eau de pluie Composteur Cultures en bacs de poissons récupérés Culture en congélateurs récupérés Espace de pépinière

Coupe Échelle : 1/100e

Le jardin créole du Gros Morne est un jardin d’environ 20m2 au rezde-chaussée d’un HLM. Dans cet espace réduit, on retrouve pas moins de 55 espèces reconnues sur place dont 4 arbres fruitiers. Ce jardin se caractérise par sa forte densité d’espèces plantées. Ayant peu d’espace à sa disposition, Mme Lerandy a optimisé son espace en mixant plantations en pleine terre, en pots et hors-sol, sans oublier les arbres fruitiers. Ainsi, malgré sa petite taille on va retrouver des plantes ornementales, des plantes vivrières, des plantes aromatiques et des plantes médicinales. En plus de fournir des ressources, toutes les plantes permettent de créer un écran permettant de garantir l’intimité du logement et du jardin.

jardin créole du gros morne Zone Hygrophile : > 2500mm Zone Mesophile : 1600-2800 mm Zone Xerophile : 1800mm <

Jardin en zone xérophile

20m2 Situation Échelle : 1/1000e

Plan de masse - strate : Arbres - arbustes - herbacées Échelle : 1/200e

Plan de rez-de-chaussée Strate : arbustes - herbacées Échelle : 1/200e

Coupe Échelle : 1/100e

Palette de peintre HERBACEES Ornementation Persil HERBACEES Aromatique Plantin HERBACEES Médicinale Pourpier HERBACEES Médicinale Verveine blanche HERBACEES Médicinale Zamioculcas HERBACEES Ornementation Berceau de Moïse ARBUSTES Ornementation Canne d'eau ARBUSTES Ornementation Chapeau chinois ARBUSTES Ornementation

Draceana ARBUSTES Ornementation Gingembre ARBUSTES Aromatique/Médicinale Goutte de sang ARBUSTES Ornementation Hibiscus ARBUSTES Ornementation

Croton ARBUSTES Ornementation

Ixora ARBUSTES Ornementation

DÉNOMINATION

Oiseau du paradis ARBUSTES Ornementation Pimentier ARBUSTES Aromatique Qui vivra verra ARBUSTES Ornementation Roseau ARBUSTES Ornementation Rosier ARBUSTES Ornementation Goyavier ARBRES Alimentaire Icaquier ARBRES Alimentaire Merisier ARBRES Alimentaire Oranger ARBRES Alimentaire Chenille trèfle LIANE Médicinale Igname coco bourik LIANE Alimentaire Maracudja LIANE Alimentaire Pomme liane LIANE Alimentaire Patate douce TUBERCULE Alimentaire

Fraise HERBACEES Alimentaire Herbe à pic HERBACEES Médicinale Herbe charpentier HERBACEES Médicinale Herbe couresse HERBACEES Médicinale Laurier HERBACEES Aromatique Menthe glaciale HERBACEES Médicinale Muguet HERBACEES Ornementation Orthosiphon HERBACEES Médicinale Oxalis HERBACEES Ornementation

Saison sèche Saison humide

Liste des espèces et périodes

TYPE FONCTION Absinthe HERBACEES Médicinale Ail HERBACEES Aromatique Aloe HERBACEES Médicinale Ananas HERBACEES Alimentaire Anis HERBACEES Aromatique Anthurium rouge HERBACEES Ornementation Armoise HERBACEES Médicinale Arum HERBACEES Ornementation Basilique HERBACEES Médicinale Céleri HERBACEES Alimentaire Chardon béni HERBACEES Médicinale Chlorophytum HERBACEES Ornementation Citronnelle HERBACEES Médicinale Cive HERBACEES Aromatique Épine du Christ HERBACEES Ornementation Fougère HERBACEES Ornementation

de récoltes Janvier Février Mars Avril Mai telliuJJuin tûoA erbmetpeSerbotcO bméDebmevoNrcere Orange esireMeuqacI- evayoG ChoudeChine Giraumon Maracudja Pommeliane

Zone Hygrophile : > 2500mm Zone Mesophile : 1600-2800 mm Zone Xerophile : 1800mm <

Le jardin créole de Sainte Marie est un jardin d’environ 580m2 qui s’organise autour d’une maison individuelle. Ici nous sommes dans une conception du jardin créole avec la présence d’une piscine, on va retrouver toutes ses composantes avec la présence de plantes aromatiques, vivrières, médicinales, ornementales, ainsi que les arbres fruitiers. On va retrouver beaucoup d’espèces végétales différentes (environ 75 recensées sur place), avec relativement peu de densité. Le végétal s’organise autour de la maison en fonction des besoins. À l’entrée on va retrouver des espèces ornementales, près des la cuisine des espèces aromatiques et à proximité directe de la maison des plantes médicinales et plus loin les arbres fruitiers. Accolé au jardin on va retrouver un espace d’élevage avec un poulailler et un enclos pour moutons, cet espace étant situé au vent, un Ylang Ylang a été planté afin de masquer les odeurs. Ce jardin est organisé afin d’être à la fois, productif, pratique et agréable à regarder.

Jardin en zone Mésophile

380 m2 90105mm22240 m2 Situation Échelle : 1/1000e

Plan de masse - strates : arbres, arbustes, herbacées Échelle : 1/200e Cuisine extérieure Abri de jardin/local piscine PoulaillerEnclos à moutons Citerne d’eau de pluie

Culture hors sol

Plan rez-de-chaussée - strates : arbustes, herbacées Échelle : 1/200e Composteur

Coupe Échelle : 1/100e

des espèces et périodes de récoltes Janvier Février Mars Avril Mai telliuJJuin tûoA erbmetpeSerbotcO bméDebmevoNrcere Mandarine-Pamplemousse egnMau esireMeuqacIedanerG Pitaya evayoG CigbAuernehoudeChine Citron Coco Corossol Giraumon Maracudja Papaye enailemmoP erèhtycedenurP emmoPellennac

DÉNOMINATION TYPE FONCTION Alocasia HERBACÉES Ornementation Aloe HERBACÉES Médicinale Ananas HERBACÉES Alimentation Anis HERBACÉES Ornementation Anthurium HERBACÉES Ornementation Anthurium HERBACÉES Ornementation Anthurium HERBACÉES Ornementation Chadron béni HERBACÉES Ornementation Chlorophytum HERBACÉES Ornementation Épine du Christ blanc HERBACÉES Ornementation Épine du Christ rouge HERBACÉES Ornementation Fougère corne de cerf HERBACÉES Ornementation Géranium HERBACÉES Ornementation Gros thym HERBACÉES Aromatique Oxalis HERBACÉES Ornementation Patchouli HERBACÉES Médicinale Pervenche blanche HERBACÉES Ornementation/Médicinale Pervenche de Madagascar HERBACÉES Ornementation Petit basilique HERBACÉES Aromatique/Médicinale Romarin HERBACÉES Aromatique Rose du désert HERBACÉES Ornementation Tapis monseigneur HERBACÉES Ornementation Ti lozey (Petite Oseille) HERBACÉES Alimentation Trèfle 3 feuilles HERBACÉES Ornementation Verveine blanche HERBACÉES Médicinale Allamanda ARBUSTES Ornementation Alpinia ARBUSTES Ornementation Alpinia blanc ARBUSTES Ornementation Atoumo ARBUSTES Médicinale Aubergine ARBUSTES Alimentaire Bananier ARBUSTES Alimentaire Bougainvillier ARBUSTES Ornementation Cannes à sucre ARBUSTES Alimentaire Coeur de Marie ARBUSTES Ornementation Croton ARBUSTES Ornementation Draceana ARBUSTES Ornementation Fleuri noel ARBUSTES Ornementation Guajilote ARBUSTES Médicinale Hibiscus ARBUSTES Ornementation Ixora ARBUSTES Ornementation Oiseau du Paradis ARBUSTES Ornementation Orchydée de terre (orange) ARBUSTES Ornementation Orchydée de terre (violet) ARBUSTES Ornementation Palmier rouge ARBUSTES Ornementation Pimentier ARBUSTES Aromatique/Médicinale Qui vivra verra ARBUSTES Ornementation Roseau des Indes ARBUSTES Ornementation Rosier ARBUSTES Ornementation Arbre à sabots ARBRES Ornementation Bois d'Inde ARBRES Aromatique Citronnier ARBRES Aromatique/Médicinale Cocotier nain ARBRES Aromatique/Médicinale Goyavier ARBRES Alimentaire Grenadier ARBRES Alimentaire Icaquier ARBRES Alimentaire Jasmin de nuit ARBRES Aromatique/Ornementation Manguier ARBRES Alimentaire Merisier ARBRES Alimentaire Moringa ARBRES Médicinale Neem ARBRES Médicinale Palmier ARBRES Ornementation Palmier nain ARBRES Ornementation Papayer ARBRES Alimentaire Pomelo ARBRES Alimentaire Pommier cannelle ARBRES Alimentaire Prunier de cythère ARBRES Alimentaire Sureau ARBRES Médicinale Surette ARBRES Alimentaire Tiaré ARBRES Aromatique/Ornementation Ylang Ylang ARBRES Aromatique/Ornementation Giraumon LIANES Alimentaire Maracudja LIANES Alimentaire Pitaya LIANES Alimentaire Pomme liane LIANES Alimentaire Vanille LIANES Aromatique Chou de Chine TUBERCULE Alimentaire

Liste Saison sèche Saison humide

La Martinique est une île de 1 128 km2 qui se caractérise par ses forts reliefs et ses nombreuses zones naturelles protégées, ce qui signifie que les terrains dédiés à la construction sont limités. On peut s’accorder à dire que la production d’habitat individuel ne sera plus viable dans les années à venir compte tenu de cette limitation des surfaces disponibles. En Martinique, l’habitat collectif n’est pas non plus forcément vécu de façon positive, il est d’ailleurs bien souvent un choix par défaut. Cela peut s’expliquer par de nombreuses raisons, mais l’une d’entre elles selon nous est le traitement très pauvre des espaces de végétation ou même l’absence totale de jardin ou de possibilité de jardin. Car culturellement, l’accomplissement social pour une personne consiste à posséder sa propre maison avec un minimum de terrain. Car elle confère un sentiment d’indépendance et une possibilité d’émancipation (économique, alimentaire, sociale). En fonction de l’espace à disposition, on va retrouver sur le terrain des plantes qui seront en pot ou en pleine terre. Les plantes d’ornementation constituent généralement une limite entre l’espace public et l’espace privé et constituent un moyen de garantir son intimité. Les haies seront généralement constituées de plantes colorées qui égayent les abords de la maison. À l’intérieur de la parcelle on peut trouver des plantes vivrières, des arbres fruitiers et parfois un petit élevage (poules, moutons…). À proximité de la maison on va retrouver des plantes aromatiques et médicinales et cela découle d’une tradition ancienne qui remonte aux temps des cases. « La case est toujours entourée de plantes aux attributions diverses. Les plantes comestibles et aromatiques qui composent les condiments : basilic, citronnier, pimenter, persil, thym, etc. sont plantées contre la cuisine, il en va de même pour les plantes médicinales » Jack Berthelot/ Martine Gaumé, «Kaz Antiyé jan moun ka rété, l’habitat populaire aux Antilles», Editions perspectives créoles,1982. Cette tradition perdure car la culture Martiniquaise est une culture holistique où les plantes sont à la fois dans la science et le spirituel. C‘est-à-dire que dans la culture certaines plantes médicinales ont le rôle de guérir et de protéger l’habitant. Ainsi, l’habitant va structurer le végétal autour de son habitat afin de se sentir bien chez lui. UN NOUVEAU MODÈLE ?

ÉTUDIANTVERSIONAUTODESKPRODUITD'UNL'AIDERÉALISÉ ÉTUDIANTVERSIONAUTODESKPRODUITD'UNL'AIDERÉALISÉ RÉALISÉ

RÉALISÉÀL'AIDED'UNPRODUITAUTODESKVERSIONÉTUDIANT ÉTUDIANTVERSIONAUTODESKPRODUITD'UNL'AIDERÉALISÉÉTUDIANTVERSIONAUTODESKPRODUITD'UNL'AIDERÉALISÉ

PRATIQUES ET DISPOSITIFS LOCAUX nature de sol synthèse gestion du jardin organisation de l îlot le lotissement la maison volume intérieur de la maison ventilation utilisation populaire de la végétation

RÉALISÉÀL'AIDED'UNPRODUITAUTODESKVERSIONÉTUDIANT ÀL'AIDED'UNPRODUITAUTODESKVERSIONÉTUDIANT ÉTUDIANTVERSIONAUTODESKPRODUITD'UNL'AIDEÀRÉALISÉÉTUDIANTVERSIONAUTODESKPRODUITD'UNL'AIDERÉALISÉ RÉALISÉÀL'AIDED'UNPRODUITAUTODESKVERSIONÉTUDIANT ÉTUDIANTVERSIONAUTODESKPRODUITD'UNL'AIDEÀRÉALISÉÉTUDIANTVERSIONAUTODESKPRODUITD'UNL'AIDERÉALISÉ

HABITANT MONNAIESERVICE Reçoit/RendReçoit/DonneReçoit/Rend

Alizés Configuration habituelle des lotissements : une voie avec deux bandes de logements de part et d’autre Nouvelle configuration en îlot avec jardin centralRecomposition de la parcelle créole dans le quartier Dillon à Fort-de-France (97200)Venelle plantée dans le quartier Dillon à Fort-de-France (97200) d’échange local Perturbations aérodynamique générés par les arbres lors de

ÉTUDIANTVERSIONAUTODESKPRODUITD'UNL'AIDERÉALISÉ

Une des problématiques de la ventilation dans les espaces tropicaux est de laisser rentrer l’air sans faire rentrer l’eau. Et c’est notamment pourquoi le soir avant l’heure du coucher on va tout fermer pour éviter de se faire réveiller par la pluie. Une solution que l’on retrouve en Martinique c’est d’avoir des fenêtres à jalousies sous une avancée de toiture. Ce qui permet de ventiler le logement en toute condition, même quand les portes et autres fenêtres sont fermés. Il est important de noter que toutes les ouvertures dans la façade n’ont pas les mêmes fonctions. On va retrouver la baie pour permettre le passage, la fenêtre panoramique pour regarder le paysage et la fenêtre pour ventiler. Ce qui induit qu’une ouverture n’a pas à remplir toutes les fonctions. Sur la façade on va donc retrouver plusieurs types d’ouvertures, la première (a) est une fenêtre qui permet de voir le paysage et ventiler en même temps, avec une hauteur d’allège de 45 cm car c’est à cette hauteur que l’on a besoin du courant d’air lorsque l’on est assis ou couché. Le deuxième type d’ouverture (b) permet uniquement de ventiler, cette solution est d’autant plus intéressante dans une configuration traversante où l’air peut traverser sans avoir besoin d’ouvrir la porte d’entrée. La troisième ouverture (c) sert à regarder le paysage et peut avoir la forme et les dimensions que l’on souhaite.

Système

Fenêtres à jalousie avec sous avancée de toitureAvec plafond suspendu la nuit Dans une optique de mutualisation des terrains, l’enjeu de notre travail est de proposer des moyens de partager équitablement le jardin dans sa gestion, ses usages et ses productions en vue de retrouver la pratique du jardin socialisant et autonomisant dans le contexte du logement social. Il existe en Martinique une forte culture basée sur le troc et l’entraide dans les quartiers, ce qui peut contribuer à mettre en place un système de monnaie fictive. Un système d’échanges locaux pourrait être mis en place afin d’avoir un jardin vivant et bien entretenu. Ceux qui entretiennent le jardin seraient propriétaires des récoltes qu’ils échangeraient contre la monnaie. En échange de cette monnaie une personne pourrait demander un service à un autre habitant de l’îlot. Ce système, contrairement au troc, permettrait d’échanger de la monnaie contre des productions ou des services sans être redevable à la personne qui a fourni la production ou rendu le service. Tout en permettant de faire vivre le jardin commun et de tisser des liens sociaux entre les habitants.

Une grande hauteur sous plafond est préconisée pour une ventilation optimale et un brassage de l’air dans le logement. La journée la chaleur accumulée par la toiture sera vite évacuée par les courants d’air. Le soir lorsque l’on ferme les ouvertures, la chaleur que l’on produit par nos activités sera dissipée plus lentement et l’air chaud aura tendance à monter vers la toiture. Ce qui permet d’avoir une température agréable le soir. L’usage de plafond suspendu est à limiter dans l’habitat, car la chaleur accumulée par la toiture va se stocker dans le plafond sans pouvoir être évacuée efficacement. Ce ne sera pas un problème la journée car on peut bien ventiler le logement. Tandis que, le soir lorsque les ouvertures seront fermées, la chaleur accumulée du plafond va se propager dans le logement, sans oublier qu’il faut ajouter à cela la chaleur produite par nos activités.

Avec la raréfaction des terrains constructibles, la réduction des parcelles des lotissements ou des logements individuels sera inévitable. Il faut donc considérer cette problématique et penser à occuper le territoire de manière plus économe et plus sociale. La proposition que nous faisons tente de réduire l’utilisation d’espace sans réduire le confort perçu de l’habitant. Tout en ayant une volonté d’augmenter les opportunités de sociabilisation que représente la construction d’habitat. Il s’agit aussi de ne pas oublier les contraintes climatiques locales. En effet, la problématique des territoires tropicaux, à l’instar de ceux de l’Occident, est la lutte contre les vagues de chaleur. Il sera donc préconisé de toujours réfléchir à l’orientation des bâtiments pour avoir le plus de ventilation possible et de préserver quand cela est possible les arbres présents sur la parcelle. Sans oublier dans la conception la place du jardin et les liens qu’il peut avoir avec l’habitat. En tant que concepteurs nous devons démontrer aux maîtres d’ouvrage que le jardin peut contribuer à leur confort et peut être un vecteur d’autonomie et de socialité. Car dans la culture Martiniquaise, le jardin peut constituer un outil d’autonomisation sociale Collectif, “Autogestion L’encyclopédie internationale”, 2019, Editions Syllepse ), il permet de produire des plantes médicinales, aromatiques et des arbres fruitiers, sans oublier les plantes d’agréments qui ont souvent une fonction spirituelle ou symbolique. Historiquement, on trouve une origine de ce phénomène dans les pratiques de contournement du système esclavagiste. Les esclaves avaient le droit de cultiver une parcelle de terre un jour dans la semaine (ce qui était pour eux le seul espace de liberté qu’ils pouvaient avoir)(Vincent HUYGUES BELROSE, Le jardin créole Une parcelle du jardin planétaire, Parc Naturel Régional de la Martinique, 2010). La présence permanente du risque naturel et l’intégration de l’imprévisible est aussi une source de la pratique du jardin. C’est-à-dire que la Martinique est soumise à tous les risques naturels hormis les avalanches, en cas d’éventuelle catastrophe, le jardin permet de produire des vivres. Le jardin créole est donc historiquement un jardin de résistance (Gilles Clément) qui permet d’avoir des productions qui viennent en complément des achats alimentaire, voire être une porte d’entrée vers l’autonomie alimentaire. Le jardin est également une possible extension de la maison, un lieu d’appropriation, d’expérimentations et de transmissions. Ce lieu des possibles, donne l’occasion aux habitants d’agir directement sur leurs milieux de vie, ce qui va par conséquent augmenter leur sentiment de confort. Ainsi tout ce qui sera planté aura une action directe sur le confort de l’habitant. L’objectif sera donc d’arriver à un modèle où la végétation et le jardin seraient un complément à tous les dispositifs techniques de l’architecture qui contribuent au confort. Il s’agit aussi d’étudier à nouveau les principes oubliés de constructions que les anciens avaient élaboré pour s’adapter au milieu. Sans pour autant tomber dans la reproduction des constructions traditionnelles, tout en intégrant des techniques actuelles novatrices qui pourraient être adaptées à la culture locale. “Au coeur de notre créolité, nous maintiendrons la modulation de lois nouvelles, de mélanges illicites. Car nous savons que chaque culture n’est jamais un achèvement mais une dynamique constante chercheuse de questions inédites, de possibilités neuves, qui ne domine pas mais qui entre en relation, qui ne pille pas mais qui échange. Qui respecte.” Jean Bernabé, Patrick Chamoiseau, Raphaël Confiant, «Éloge de la créolité» GALLIMARD,1989

ACCOMPAGNER LA TRANSITION CLIMATIQUE DANS LES ESPACES TROPICAUX : PRATIQUES ARCHITECTURALES, URBANISTIQUES ET PAYSAGÈRES POPULAIRE INNOVANTES S’INSPIRER DE LA CULTURE ET DU JARDIN CRÉOLE : VERS UN HABITAT PLUS AUTONOME ET PLUS SOCIAL ÉTUDIANTVERSIONAUTODESKPRODUITD'UNL'AIDERÉALISÉ

Avec plafond suspendu la journée Différentes ouvertures en façade

On note qu’en Martinique, les plus grandes opérations de logements sont les lotissements, on retrouve souvent une configuration avec plusieurs parcelles mises côte à côte. Cette configuration crée des maisons indépendantes isolées avec leurs jardins. Ce qui ne permet pas forcément d’avoir les liens sociaux entre habitants. Une parcelle dans un lotissement fait en moyenne 540m avec une maison aux alentours de 120m2.(terrasse incluse). Ce qui fait environ 5400 m2 pour 10 logements. On propose ici de réduire la taille des parcelles en enlevant une bande d’un mètre sur la longueur et une bande de 3m sur la largeur. Cette surface soustraite de 95m permettra de former un jardin commun qui profitera à l’ensemble des habitants. Après soustraction de la surface pour le jardin commun, une parcelle aura 405m de superficie. On pourrait préconiser deux zones de pleines terres de 5m de large aux extrémités de la parcelle. Ces zones permettent d’avoir un recul de la construction par rapport aux limites de parcelles afin d’avoir l’espace nécessaire à la plantation d’au moins un arbre. En composant avec les parcelles, on peut arriver à une configuration en îlot avec un jardin central commun de 690m , pour une surface totale de 5340m Cette configuration d’ensemble s’implante en fonction du vent. Cette configuration d’îlot permet de densifier les constructions et d’avoir une ventilation efficace avec le vent des Alizées qui souffle du Nord Est vers le Sud Ouest. Le jardin central va rafraîchir l’îlot en apportant de l’ombre grâce au végétal. Ce sera également un lieu de rencontre pour les habitants, mais aussi un espace de plantation et d’expérimentation. Le jardin commun serait accessible directement depuis les jardins privés des habitants et par des venelles. Elles permettraient de faire un lien entre les logements et le jardin, ainsi qu’un accès au jardin depuis l’espace public. Ces venelles peuvent être plantées afin d’éviter les vues sur les parcelles individuelles. Le jardin commun quant à lui serait un complément au jardin individuel où les habitants pourraient cultiver. Dans un esprit de jardin créole on pourrait retrouver des arbres fruitiers, des plantes médicinales, des plantes nourricières et des plantes d’ornementation afin d’agrémenter l’espace. On pourrait par exemple avoir un manguier, des papayers, un citronnier, des bananiers, du bois d’inde, en ayant pour objectif d’avoir une diversité de culture et une rotation des fruits et légumes récoltés dans l’année. On pourrait également songer à des plantes nutritives d’urgence. C’est-à-dire des plantes que l’on peut récolter suite à un cyclone par exemple. On peut citer le chou de Chine, l’igname, le manioc, en soi tous les tubercules qui poussent sous terre. L’épinard fait partie de ces plantes nutritives d’urgence car on peut casser une branche avant un cyclone, la garder chez soi et ensuite remettre cette branche en terre après le cyclone. Il est à noter également, qu’en plus d’apporter de l’ombre et éventuellement des fruits, les arbres en cas de cyclone permettent dans une certaine mesure de protéger la maison. En effet, avec la différence de pression atmosphérique, la sève de l’arbre ne va plus monter pour alimenter les branches, mais va descendre dans les racines pour s’ancrer dans le sol. Ce mécanisme de survie, va délester l’arbre de ses feuilles et va lui permettre de résister au cyclone. Même en ayant perdu ses feuilles, l’arbre et les branchages constituent un écran qui va ralentir la course des projectiles (ce qui est le plus dangereux) et réduire la pression du vent qui arrive sur la maison. Car les vents violents qui arrivent dans les arbres vont subir des perturbations aérodynamiques qui par conséquent auront une pression réduite.

HABITANT Reçoit/Donne

La configuration traversante sans couloir permet d’avoir le maximum d’espace libre appropriable par l’habitant et une ventilation optimale.

On note que pour une température dans l’air de 30°C, on peut capter sur un sol minéral une différence d’environ 20°C, soit 50° au sol. Ce qui est dû à la nature du sol qui absorbe et renvoi les rayonnement solaire sur les façades. Dans le deuxième cas, on note qu’avec un sol enherbé, on peut capter une température d’environ 39°C, soit 9°C de différence. Dans le dernier cas, des arbres (dans le cas de cette étude : mandariniers) permettent de filtrer les rayonnements solaires et d’apporter de l’ombre sur un sol enherbé, on capte une température de 28°C soit 2° de différence par rapport à l’air ambiant. Les rayonnements solaires sont les principaux responsables de la sensation de chaleur dans l’habitat. Les surfaces exposées à ces rayonnements vont accumuler de la chaleur et par conséquent chauffer l’air. On comprend donc l’intérêt de la déminéralisation des sols et de la protection des surfaces pour éviter la chaleur. On peut également retenir que la protection des surfaces peut se faire avec du végétal aux abords des habitats. Utilisation de bougainvilliers comme écran s’isoler des regards, se protéger du soleil et se protéger de la poussière et de la chaleur Exemple de domestication du végétal qui sert d’abri pour une voiture Stan Rondel Master 2 Extrême Contemporain ENSA Toulouse Laboratoire de Recherche en Architecture groupe Art Architecture Conception dir. Daniel Estevez

Jardin Protectionornemental 500m

RÉALISÉL'AIDED'UNPRODUITAUTODESKVERSIONÉTUDIANT

LE CONTEXTE DE L’HABITAT INDIVIDUEL EN MARTINIQUE VERS

Jardin

Il important de considérer que la maison est le modèle le plus convoité en Martinique, elle est pour les individus un marqueur social et un moyen d’exprimer sa personnalité au sein de la communauté Jack Berthelot/ Martine Gaumé, «Kaz Antiyé jan moun ka rété, l’habitat populaire aux Antilles», Editions perspectives créoles,1982) C’est notamment pourquoi l’importation de modèles externes, généralement occidentaux, peut être vue comme un processus de distinction sociale. Même si on peut noter que certains de ces modèles occidentaux ne sont pas adaptés aux territoires tropicaux qui sont fortement marqués par les risques naturels (cyclones, séismes) et les fortes pluies.

cyclone Protection/Purification Jardin Protectionvivrier Vent des Alizés EspaceVenelle de jardin (pleine terre) Vent des Alizés Flux d’air a b c 49,5m 405 m Jardin communde 690 m 5 m 5 m