Page 1

Bibliothèque nationale de France

Le Petit Prospecteur Extraits du dépôt légal des phonogrammes News Don François Tusques François Tusques, pianiste et compositeur, fait actuellement don à la Bibliothèque nationale de France de l’ensemble de ses archives sonores personnelles (Bobines 13 et 27cm, DAT, fichiers numériques). Plus de 200 documents (Enregistrements de concerts, disques (maquettes et masters), musiques pour le théâtre, le cinéma, la télévision, musiques de scène) viennent ainsi enrichir les collections de la BnF et permettront à terme de retracer le parcours d’un des précurseurs du free jazz en France et initiateur d’une world-music libertaire dans les années 70.

Ils ont déposé  Audiotrauma « Plus qu'un label, Audiotrauma, originaire de Strasbourg, est avant tout un collectif d'activistes qui œuvre depuis 2002 pour promouvoir les cultures digitales alternatives, corrosives et sombres. Entre cyberpunk et industriel, witch-house et électro post -modern, entre deviant hip hop et noise mélancolique, les inclassables artistes du label utilisent le bruit comme une arme agissant sur les inconscients. Devenu culte avec le temps, l’esthétique et le son défendu par Audiotrauma s'est depuis répandu dans toute l'Europe et les États-Unis !!! Les locomotives du label sont: Sonic Area, Chrysalide, Horskh, Atonalist, Noire Antidote, Moaan Exis, Hologram_ ou encore Machinalis Tarantulae Make the noize great again ! » À noter sur vos agendas : le concert du 24 septembre 2018 au Petit Bain avec Atonalist et Gavin Friday http://www.audiotrauma.org https://www.facebook.com/events/177871266184916/

N° 66/ juin 2018


Onze Heures Onze « Le collectif et label Onze Heures Onze est né de la volonté de son fondateur, Alexandre Herer, de fédérer et de regrouper les musiciens qui partagent ses projets de groupe, mais aussi sa vision et sa démarche afin de se nourrir mutuellement des expériences des autres, qu’elles soient artistiques, humaines ou professionnelles en respectant les différences d’approches et de goût de chacun. Les projets de la structure intègrent des influences provenant des musiques actuelles, de la musique contemporaine, du jazz, du rock ou encore de la musique électronique. Ce travail de développement d’artistes est en partie effectué grâce à une production régulière de disques, pour laquelle la structure assure la promotion auprès de la presse et la distribution physique et numérique via le distributeur Absilone. Le producteur obtient les soutiens financiers des organismes tels que SCPP, ADAMI, MFA, FCM et des organismes publics tels que la DRAC Ile de France, la région Ile-de -France et le département de Seine-et-Marne. »

Poutrage Records « Poutrage Records porte bien son nom : enchevêtrement tout à la fois massif et complexe, camouflé par ce qu'il supporte. C'est du bois, c'est solide et c'est aussi propice à l'embrasement. Quel meilleur résumé pour un catalogue éclectique où la noise s'emboîte dans le jazz, où le métal surplombe le garage et tutti quanti, chaque occurrence prenant un angle différent de la précédente mais s'intégrant parfaitement dans l'édifice final qui arbore des airs de cathédrale. Depuis 2011, la charpente s'est élevée poutre après poutre jusqu'à devenir incontournable dans le paysage DIY français. C'est qu'il ne se passe jamais bien longtemps sans qu'on aille fureter du côté de ce label inclassable en restant bouche bée devant ce que l'on entend. C'est bien là le point commun à tout ce qu'il sort. Pas un disque en-dessous des autres. Ici, on reste imperméable aux modes et au temps qui passe, on n'a jamais peur d'explorer la complexité ni de s'ouvrir aux quatre vents et au final, on construit un catalogue varié et irréprochable que l'on peut prendre sans risque par n'importe quelle entrée. Déterminé et très sûr dans ses choix, Poutrage Records a tôt fait de coloniser vos étagères. »

http://www.poutragesrecords.org

Le Petit Prospecteur n°66 / juin 2018  
Le Petit Prospecteur n°66 / juin 2018  
Advertisement