Page 1

COMPTE RENDU DES GROUPES PROJETS Document de synthèse


Méthode de travail et Calendrier 22 Mai 2013

Réunion de lancement de la démarche et mise en place des différents groupes de travail

22 Mai au 5 Novembre 2013

Construction et élaboration des propositions

15 Octobre 2013

Lancement de la plateforme collaborative « Vos idées pour Pessac » sur le site internet www.jeanjacquesbenoit2014.fr

5 Novembre 2013

Réunion de restitution et de présentation des propositions en présence de Jean-Jacques Benoît

b Novembre à Mars 2014

Février 2014

Echanges et rencontres avec les Pessacais

Projet pour Pessac

Dès le 22 Mai des groupes de travail ont été constitué autour de 4 grands thèmes définis : 1. le développement économique, l’emploi, la formation. 2. l’éducation, la culture, le loisir et le sport. 3. la solidarité, la vie associative, la démocratie participative et le vivre ensemble. 4. l’environnement, le cadre de vie, la mobilité et la sécurité. De ce travail de groupe est ressortie une liste de propositions concrètes qui viendront nourrir la boite à idées du projet pour les prochaines élections municipales de Mars 2014. Ces propositions ont été présentées le 5 Novembre lors d’une réunion de restitution rassemblant 150 personnes en présence du Jean Jacques Benoît. De nombreuses propositions ont été formulées, ce document vous en présente la synthèse. 2


Co-construire l’avenir du Pessac Les élections municipales occupent une place particulière dans la vie politique française. Le maire reste en effet l’élu de proximité accessible et proche des préoccupations quotidiennes de chacun. Dans le contexte actuel de crise, son rôle devient essentiel. C’est pourquoi, dans la campagne à venir, il est important de s’unir avec fierté et envie, de s’engager au service de chacun. S’engager c’est aussi écouter, rassembler tous les Pessacais, entreprendre une vraie démarche de coconstruction pour un projet d’avenir. Un projet issu des attentes, des aspirations des Pessacais car construire un projet pour une ville de 60 000 habitants est un chantier ambitieux et enthousiasmant. En ce sens, le 22 mai dernier une démarche collective a été initiée en vue de participer à la construction du projet municipal pour 2014. Elle fut un véritable succès et je tiens à remercier tous les participants. Les quatre ateliers, qui ont regroupé plus de 150 personnes de tous les quartiers, de tous âges et de toutes origines, ont permis de faire remonter dans leur diversité les aspirations des Pessacais. Les contributions, qui furent très denses, souvent originales et novatrices, permettent de faire ressortir plusieurs axes majeurs: -

le besoin de conforter l’échange et le dialogue qui sont au cœur de l’action municipale depuis 1989 ; l’importance fondamentale de la proximité, vecteur essentiel de toutes les solidarités ; le souhait d’un accès aux services publics pour tous, notamment pour les plus fragiles ; la forte volonté de préserver l’identité Pessacaise et le bien vivre ensemble tout en participant pleinement au rayonnement de la métropole bordelaise.

En facilitant l’expression et en plaçant cette démarche de co-construction au cœur de notre action, nous participons à l’élaboration du projet collectif qui permettra de continuer à réinventer Pessac. Vous aussi, contribuez sur le site wwwjeanjacquesbenoit2014.fr, inscrivez vous sur la newsletter, suivez les comptes Facebook et Twitter, partagez vos propositions et impliquez vous dans la campagne afin de participer à ce grand élan démocratique. Gérard Dubos Responsable du projet

3


Sommaire

Méthode de travail et Calendrier ................ 2 Sommaire ............................................................. 4 Développement économique / Emploi / Formation ............................................................. 5 Education / Culture / Loisir / Sport ............. 7 Solidarités/Vie Associative/Démocratie Participative/Vivre Ensemble........................ 9 Environnement/Cadre de vie/ Mobilité/Sécurité ............................................. 11 Nous contacter ................................................. 15 4


Atelier n°1 Développement économique / Emploi / Formation Francois Cansell : Docteur Ingénieur, Professeur des universités et Directeur Général de l’Institut Polytechnique de Bordeaux (IPB) depuis 2009.

« L’économie au service de l’être humain »

Pessac est une ville dynamique et attractive en termes d’emplois. La ville possède de nombreux atouts qu’elle doit exploiter. Développer ses bassins d’emploi, le tourisme, conforter son rôle dans l’agglomération bordelaise et renforcer son attractivité sont les objectifs qu’elle s’assigne depuis de nombreuses années.

1) Créer de l’emploi dans un Bersol requalifié La requalification de la zone de Bersol doit être un acte fort de la prochaine mandature sur :  l’urbanisme : requalifier la zone en terme de circulation et de stationnement ;  la vie sociale des salarié(e)s : crèches, services de proximité etc. ;  les déplacements, l’accessibilité, la mobilité Un des objectifs sera de renforcer le rôle du club des entreprises pour favoriser les échanges avec / entre des entrepreneurs et le marketing territorial. L’impact pour les Pessacais est important puisque la ville s’engage à développer d’une part, l’emploi sur la ville et donc pour les Pessacais et, d’autre part, de nouvelles ressources financières, générées par l’activité des entreprises sur son territoire.

2) Tourisme et rayonnement La politique municipale devra se fixer comme objectif de recentrer son action sur des cibles limitées :  Développer un pôle de tourisme Nature dans le cadre des opportunités foncières dont dispose la ville autour du projet SAVE ;  Valoriser la marque « Pessac-Léognan » en créant « la maison du Pessac Léognan » et des circuits touristiques associés à pieds, en vélos ou en voitures ; 5


Focaliser sa politique événementielle touristique autour des événements qui structurent la vie culturelle pessacaise.

L’impact pour les Pessacais est important puisque cela contribue au développement du rayonnement de Pessac dans l’agglomération bordelaise et dans la Région Aquitaine.

3) Communiquer sur les atouts de Pessac La ville doit communiquer sur des objets dont elle ne maîtrise pas la gouvernance mais dont elle peut et doit tirer parti en terme de rayonnement et de facteurs de démarcation :  les universités et les écoles d’ingénieurs ;  le CHU ;  l’innovation technologique au service de l’emploi : Unitec, la maison de l’innovation, les plateformes technologiques, le boulevard des technologies (Avenue Albert Schweitzer) L’impact est de continuer à favoriser une mobilité entrante qualifiée et générer les emplois de demain.

4) Economie sociale et solidaire La politique municipale devra se fixer comme objectif de positionner « Les Echoppes » comme le pole girondin de l’économie Sociale et solidaire. Pour cela, elle devra :  rassembler les acteurs d’accompagnement ;  accueillir les entreprises ESS : pépinière … ;  créer de nouvelles activités ESS (ATIS notamment) ;  créer le club des entreprises ESS. L’impact pour les Pessacais est important puisque la ville s’engage à développer un autre modèle économique, non plus basé sur une rentabilité financière mais basé sur l’échange comme moteur du lien social indispensable à l’économie et au « bien vivre » dans la cité.

5) Enrichir ses compétences personnelles pour se réaliser dans son projet professionnel La politique municipale devra développer un axe de formation, à l’attention des habitants de Pessac. Basé sur l’enrichissement des compétences personnelles tout au long de la vie pour que la personne puisse se réaliser dans l’emploi.

6


Les objectifs de la municipalité devront être les suivants : 1) Promouvoir la découverte des métiers et l’orientation grâce notamment à : Aquitaine Cap métiers, le forum des formations et des métiers, un Rallye des collèges, des lycées et des universités, les écoles d’ingénieurs ; 2) Favoriser la formation continue avec les organismes publics ou privés ; 3) Accompagner les entreprises (TPE, PME, ETI) à la consommation de leurs crédits formations. L’impact pour les Pessacais est important puisque la ville s’engage à les accompagner dans la construction, la réalisation puis l’évolution de leurs projets professionnels. C’est la possibilité pour toute une partie de la population de Pessac d’étudier, de travailler et de vivre à Pessac.

Atelier n°2 Education / Culture / Loisir / Sport Michel PROERES : Vice Président De nouvelles capacités de l'Office Municipal du Sport de d’accueil favorisant une plus Pessac, Vice Président du Stade grande attractivité Pessacais Union Club handball, formateur au Comité Régional Olympique Sportif d'Aquitaine. Ancien enseignant à la faculté des sports de l'université de Bordeaux 2, ancien membre du C2D de Pessac. L’éducation, la Culture, le Loisir ou le Sport sont autant de piliers pour la Ville de Pessac qui s’est déjà beaucoup engagée dans ces domaines. Pour poursuivre les efforts, de nombreuses pistes sont envisagées comme l’ouverture de nouvelles structures d’accueil pour les enfants. La création d’un observatoire du sport afin de coordonner la politique sportive de la ville ou encore la mise en avant des grandes manifestations culturelles Pessacaises déjà fortement implantées.

1) Créer une structure d’accueil proposant des horaires décalés Il s’agit de proposer quelques places de crèche (en crèche familiale ou crèche collective) pour les parents qui ont des horaires décalés par rapport aux horaires classiques, c'està-dire, horaires de nuit, jours fériés, les horaires décalés, week-end. Des places en crèche avec horaires décalés permettraient aux parents de familles monoparentales, aux familles sans possibilité de faire appel à des proches pour les aider et aux personnes en situation d’insertion professionnelle de faire garder sereinement leur enfant, voire d’accepter certains emplois grâce à ce dispositif. Un pas de plus dans la droite ligne des nombreuses places d’accueil en petite enfance déjà disponibles à Pessac. 7


2) Créer plusieurs structures d’accueil pour les enfants en toute petite section. Il s’agit de créer, sur tout le territoire Pessacais, plusieurs structures sur le modèle de celle existant à l’école maternelle François Mauriac ou de nombreux enfants sont accueillis dès le plus jeune âge avec succès. Il s’agit de poursuivre les efforts en accueillant davantage d’enfants en toute petite section, dans une structure adaptée. La multiplication de ce type de structure permettrait une couverture du territoire plus homogène qui limiterait également les déplacements en transport sur la ville.

« Renforcer le droit à la Culture pour tous » 3) Une richesse culturelle à développer L’idée est de créer un kiosque culturel permettant de diffuser la diversité et la richesse de l’offre culturelle Pessacaise ainsi qu’un centre culturel municipal polyvalent pour organiser différentes manifestations (conférence, spectacle, musée). Il s’agit de donner une visibilité encore plus grande à la vie culturelle Pessacaise et d’inciter les Pessacais à une participation encore plus grande. En ce sens fort de son succès la médiathèque pourrait s’ouvrir sur le quartier Arago en vue de favoriser la mixité sociale. De même la mise en place d’annexes de la lecture publique (bibliobus) dans une ville aussi étendue que Pessac permettrait un maillage encore plus fin du territoire

Se changer les idées à moindre coût et développer le plaisir du "vivre ensemble" 4) Communiquer plus ou encore pour faire découvrir aux Pessacais la richesse des propositions municipales et associatives. Il s'agit d'aller vers tous les publics et leur faire approcher l'ensemble des propositions et pas seulement celles vers lesquelles ils iraient naturellement. Pour cela, il faut travailler la notion de chaîne, de réseau, de relais vers les secteurs de la ville, vers les équipements sociaux, vers les établissements scolaires... Il s'agit également de mettre en exergue autant les événements importants que les initiatives plus modestes.

« Un monde du sport Pessacais riche et varié en quête d’harmonisation » 5) Créer un Observatoire du Sport Il sera constitué d’élus et personnels municipaux ainsi que de représentants de l'OMS et du mouvement sportif Pessacais pour accompagner la Ville dans la définition et le suivi des grands axes de fonctionnement de la politique sportive. 8


6) Donner à la ville de Pessac la place sportive qu'elle mérite dans le cadre du futur « Grand Bordeaux ».   

En se positionnant clairement dans la future redistribution des compétences entre les collectivités territoriales. En adoptant une stratégie dans l’octroi des subventions qui donnerait la priorité aux structures s'inscrivant dans les axes définis par la Ville et ses partenaires territoriaux. En privilégiant des projets mieux ciblés et mutualisés qui engagent les associations dans un effort partagé visant le développement du sport et de l’activité physique.

Atelier n°3 Solidarités/Vie Associative/Démocratie Participative/Vivre Ensemble

Sylvie Bridier : Construire ensemble et Assistante de associer la population : le direction à la chemin de la réussite Communauté Urbaine de Bordeaux. Féministe engagée et présidente d’un centre social sur Pessac. Administratrice d’Osez le Féminisme 33. Administratrice à la Maison de Simone, à la Maison des Associations et à EpiSol’.

1) Instaurer un budget participatif Le budget participatif permettrait aux citoyens de définir, démocratiquement, leurs priorités ainsi que l'affectation de fonds communaux mis à leur disposition. Ceci peut concerner tout autant des aménagements publics, la création d'événements, des achats de matériel, des actions de solidarité et de lien social. La définition de priorité par des collectifs de citoyens qui choisissent les projets et assurent le suivi de leurs réalisations sur les bases suivantes :    

Détermination par la Ville d'une enveloppe annuelle et appui de techniciens municipaux (en conseil et expertise), Mise en place d'un collège de citoyen par quartier avec l'appui du C2D, Participation active et concrète des citoyens à l'élaboration de projets concernant leur cadre de vie et les liens sociaux, Apprentissage et une poursuite du développement de la citoyenneté pour tous.

9


2) Redonner de la visibilité aux dispositifs de recueil des remarques, questions et propositions Il s’agit de redonner de la visibilité aux dispositifs existants de recueil des remarques, questions et propositions et les compléter en utilisant divers canaux. Pour cela on peut aussi redynamiser le canal des comités de quartier, un excellent moyen de faire remonter les informations. Mais aussi provoquer des moments privilégiés d’expression sur tel ou tel sujet (par exemple associer un temps de communication sur les efforts menés en matière d’accessibilité avec un recueil de la parole des Pessacais sur ce sujet).

« La vie associative et les Solidarités au cœur de l’action » 3) Renforcer le rôle du tissu associatif et des maisons de quartier comme vecteur de Solidarité Un développement de la présence du milieu associatif et du comité de quartier lors de l'accueil des nouveaux habitants et ce tout au long de l’année. Les Maisons de Quartiers peuvent incarner le carrefour des solidarités d’une ville. L’informatisation de ces lieux peut être le support de leur développement et de leur attractivité en proposant par exemple des formations à l’usage de l’informatique et d’internet. La ville mettra en avant la place et le rôle de la Maison de Quartier dans tous ses supports de communication. Une personne relais avec tous les services de la ville sera mise à disposition de la population. Elle sera mobile et disponible sur le territoire. En mettant en place des bornes interactives et en renforçant les moyens techniques et humains (internet, personnes relais avec l'accueil de la Ville...). Par exemple avec le développement des permanences des écrivains publics, des rendez-vous régulier avec les habitants-es. L’objectif est de positionner de manière encore plus prononcée les maisons de quartier comme des relais de proximité pour les solidarités et un lieu de ressources pour les habitants nouveaux ou anciens. Dans cette optique de relais des solidarités l’idée est de créer un lieu unique de services aux associations qui sont l’une des richesses et l’un des moteurs du dynamisme de Pessac. Il s’agit d’installer sur un même lieu et de faire se rencontrer toutes les associations et de proposer une vitrine globale du monde associatif aux Pessacais. Ce lieu unique et visible doit être un véritable lieu de ressources, de rencontres, d'aide juridique, de soutien aux projets, de recherche de financements, de formations pour les bénévoles et les salariés et doit permettre de créer les passerelles nécessaires avec tous les services de la Ville et plus particulièrement avec la Plateforme à Saige. 10


Les structures associatives, sociales (etc.) seront regroupées. La construction "d'une maison de la solidarité" sera programmée et serait intégrée au sein de la « Maison des Associations ».

4) Promouvoir le Passeport du Bénévole La reconnaissance est souvent le seul salaire que reçoit un bénévole. L'attestation de leur mérite, puissante source de motivation pour certains, aidera à retenir et inciter les bénévoles dans le milieu associatif si vivant à Pessac. En incitant les bénévoles à proposer des services mais aussi en facilitant la validation de son expérience dans le cadre du Validation des Acquis d’Expériences (VAE) ou encore en fidélisant les bénévoles et en les encourageant à poursuivre leur engagement essentiel à la vie pessacaise.

Atelier n°4 Environnement/Cadre de vie/ Mobilité/Sécurité Pierre Langrand : « Une ville dynamique, verte Fonctionnaire territorial, et fluide » habitant du quartier de Magonty et membre du CESER Aquitaine (Conseil Economique, Social et Environnemental Régional)

1) Une ville conviviale, vivante et tournée vers l’avenir La notion de quartiers est forte et les Pessacais y sont attachés mais la juxtaposition de quartiers villages ne traduit plus la réalité ni les attentes des habitants. Le Pessacais souhaite trouver dans son quartier un accès facilité aux services correspondant à ses besoins quotidiens mais est aussi attentif à pouvoir bénéficier également de l’offre des quartiers voisins. La question de l’accueil de population et l’accès au logement se pose : Quelle ville veuton construire ? Quelle population demain (mixité sociale et intergénérationnelle) ? Quelle forme urbaine associée (architecture, densité) ? Les questions de liaisons entre quartiers et/ou vers les villes voisines, de l’offre alternative à la voiture se posent. L’accès aux transports en commun, les cheminements doux, le covoiturage et autres solutions peuvent être encore plus développées. Contrairement à la ville centre, vivre à Pessac n’est pas imaginable aujourd’hui sans la voiture pour la quasi-totalité des habitants.

11


Une structuration urbaine autour de points nodaux, lieux d’intensité urbaine : la ville du 1/4H Il s’agit de promouvoir et améliorer des points nodaux, reliés entre eux et avec le centre ville par un réseau de voiries, de cheminements doux et de transports collectifs encore plus performants. En affichant clairement une volonté de promouvoir des projets d’intensification des centres nodaux et communiquant plus sur les avantages à en attendre et donner à voir des nombreuses opérations réussies (l’Alouette, Cap de Bos, Le Monteil). Dans une ville aussi étendue que Pessac, poursuivre les efforts pour regrouper des équipements parfois disséminés (écoles de musique, activités sportives…) ou les faire fonctionner pleinement en réseaux. Il s’agit d’identifier pour chaque quartier l’endroit où se trouvent déjà commerces et services de proximité et de définir en concertation locale, les pistes pour conforter et valoriser ce qui existe. Offrir aux habitants la possibilité de faire leurs courses, d’avoir du lien social, des loisirs, bref de pratiquer diverses activités quotidiennes à proximité de chez eux. C’est la notion de la ville du 1/4h.

Garantir un accès de proximité aux lieux de détente et de loisirs par un maillage fin des parcs et espaces récréatifs Il est question d’un accès aux lieux de détente et de loisirs facilité qu’il s’agisse d’espaces nature ou de sites sportifs ou culturels ou encore d’espaces détente avec des jeux pour les enfants. Le maillage de ses espaces doit être suffisamment fin pour en garantir l’accès à pied par les habitants des quartiers. Il s’agit d’identifier les éventuels manques à combler et espaces disponibles à valoriser.

2) Un patrimoine vert et des cheminements doux à mettre en valeur Depuis 20 ans, Pessac s’est forgée une image de ville verte par la protection de grands espaces (Bourgailh, Bois du Peugue), la mise en valeur de grandes coulées vertes (centre, campus) et la remise en valeur de tout un réseau d’espaces verts (bois de Saige, Jozereau, Cazale …). Pour autant, les habitants expriment des réserves sur la ville jardin qui ne doit pas être le parc de détente de l’agglomération, mais un bien collectif qui concourt au service du bien vivre à Pessac.

Mettre en valeur le réseau d’espaces verts, de jeux, d’espaces cultivées et de cheminements doux Poursuivre les efforts pour faire connaitre les grands espaces et projets (bourgailh, campus, peugue, boucle verte, coulée du tram), valoriser le maillage fin des espaces verts de quartier et afficher le maillage des cheminements déjà performants entre tous ces espaces. Il est question d’accentuer la promotion des richesses pessacaises.

12


Avec le vin, fleuron de Pessac comme objet d’une plus grande mise en valeur. Nous proposons d’en faire une vitrine avec fête des vendanges autour des vignobles, maison du vin, caves et clubs œnologiques Avec l’agriculture (AMAP, Bio, Ferme expérimentale ou partagée, Gites, jardins ouvriers) sur les espaces en culture avec un lien vers l’université, la diététique, la santé . Avec le bois et la forêt : Pessac porte des landes, mérite de montrer son histoire avec la forêt et de mettre en avant le bois local comme matériau de construction.

3) Un logement innovant, en faveur des plus modestes » Création d’une « Maison de l’Habitat » : soutien aux habitants et lieu d’innovation « Une maison de l’Habitat », un lieu physique mais aussi virtuel comme lieu d’information et de débat sur l’ensemble des sujets liés à l’habitat et au logement. Un outil pédagogique, qui devrait aussi parler de l’histoire de l’habitat à Pessac, présenter les bonnes pratiques et aider aux innovations. La volonté pour la ville d’afficher un soutien encore plus important à l’innovation et de favoriser des modes de construire et d’habiter autres que la maison individuelle en lotissement ou le collectif classique. Il a été fait référence à la notion de projets coopératifs (allusion aux « castors »), d’habitat mixte (individuel, semi-collectif, collectif) ou de projets intergénérationnels. S'appuyer sur l'histoire de PESSAC : les castors, la cité Frugès, le quartier Casino. Proposer aux quartiers volontaires d’innover (projets collectifs, coopératives…) pour susciter des constructions pour des familles.

Afficher les ambitions d'accueil et les expliquer L’augmentation de la population, l’accueil de nouveaux habitants, les projets de constructions nouvelles au sein des quartiers n’échappent pas à cette logique (ex : projet CUB 50000 logements). Il est souhaitable de rationnaliser en affichant les ambitions, en les expliquant et surtout en montrant que les évolutions envisagées restent de faible ampleur et peuvent se faire de façon progressive sans remettre en cause l’identité des quartiers. Il faut replacer cette dynamique dans une analyse pragmatique des phénomènes à l’œuvre peut donner une vision rassurante en relativisant l’ampleur des impacts et en donnant à en voir les nombreux aspects positifs pour la ville de Pessac.

Aménagement urbain en faveur des plus modestes et des plus fragiles Comment faire en sorte que les efforts accomplis profitent à tous et en particulier aux plus fragiles. Conserver la mixité malgré les contraintes de coût du logement mais aussi l’offre en habitat pour les plus démunis. Un effort supplémentaire vers la mixité fonctionnelle et sociale dans tous les quartiers, là encore en identifiant les sites adaptés au sein de chaque quartier.

13


L’accueil des étudiants Il est jugé souhaitable d’apporter une offre complémentaire plus diversifiée, répartie dans les quartiers avoisinants et surtout en centre ville. Sur ce point et pour renforcer l’intergénérationnel, l’idée d’incitation par des aides à la restructuration de maisons individuelles devenues trop grandes et occupées par des personnes seules ou âgées pour accueillir des jeunes a été évoquée.

4) Des mobilités douces et une refonte de la circulation » Une offre alternative au flux de circulation traversant la ville En matière de circulation, un point a été considéré comme essentiel : un flux de circulation important ne fait que traverser la ville soit pour accéder à la rocade, soit pour accéder au cœur d’agglomération, soit encore pour se rendre sur des sites concentrant l’activité (zone aéroportuaire par exemple). La mise en place d’une offre alternative renforcée se pose, en termes de transports en commun, de covoiturage, de parking relais etc. Pour les quartiers extérieurs à la rocade, très préoccupés par ce flot en constante progression, le sujet majeur apparait comme celui de présenter une offre crédible de transport en commun (TC), prioritaire entre la zone de Bersol et la zone aéroportuaire de Mérignac avec des mesures de régulation de la circulation.

S’appuyer sur les gares ferroviaires La connexion de la ligne de ceinture à Pessac peut être envisagée comme un enjeu de développement du centre et de son rayonnement vers l'Ouest et le NO de l'agglomération. Le renforcement du pôle de l’Alouette en vue d’établir un centre encore plus attractif sur son secteur. Il s’agit aussi de poursuivre les efforts en faveur de l’attractivité du centre ville de Pessac. Mais aussi de faciliter l’accès en TC à la zone universitaire depuis de nouveaux secteurs de l’agglomération.

Révision du plan de circulation général Pour la circulation automobile en accès rocade ou vers d’autres lieux attractifs : la mise en place une révision du plan de circulation général. Cela rejoint l’idée de la remise à plat du réseau de voirie (hiérarchie plus lisible entre voies apaisées en desserte, voies de liaison, voies structurantes, voies de TC). La traversée des quartiers correspond bien souvent à des itinéraires « malins » utilisés par des habitués.

Valoriser le système de déplacement interne à la ville Il est remarqué que les lignes de bus même les plus structurantes (ligne 4) ne sont pas utilisées que pour des liaisons vers Bordeaux mais pour du cabotage local. Il y a un réel service de déplacements interne à la ville efficace, qui mérite d’être valorisé et structuré au regard des lieux attractifs notamment pour les personnes captives (jeunes et personnes âgées).

14


Nous contacter Venez participez à la campagne sur le site www.jeanjacquesbenoit2014.fr Inscrivez vous à la newsletter, n’hésitez pas à proposer vos idées dans l’onglet « Vos idées pour Pessac » en vue de construire ensemble le projet pour l’avenir de Pessac. Suivez nous sur les comptes Twitter et Facebook associés !

@jjb2014

www.facebook.com/jeanjacquesbenoit2014.fr

15


16

Compte rendu des groupes projets : Document de Synthèse  

Document de présentation et de synthèse des groupes pour la co-construction du projet des élections municipales de 2014

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you