Page 1

ET AUSSI, DES RUBRIQUES NUTRITION, MIEUX VIVRE, FORME, PSYCHOLOGIE, BEAUTÉ, ESCAPADE...

NUTRITION & BIEN-ÊTRE JUILLET 2018 · NUMÉRO 40 2,95 € · 3,30 USD · 32,15 MAD · 3,23 CHF

KATE

WINSLET

MANGER SAIN

TÉMOIGNAGES

NUTRITION LES BOISSONS "LIGHT", UNE BONNE ALTERNATIVE ?

Une femme inspirante

13 22 9 16

DEPUIS THUIR

Kg

LE GUIDE DE L'ANTI GASPI

DE MOINS

DEPUIS NANTES EST

Kg

DE MOINS

DEPUIS PORNIC

Kg

DE MOINS

Kg

DE MOINS

OPERATION BIKINI

DERNIÈRE MINUTE !

MENU 14 JOURS

Express minceur


 i t c a i t M

MAGNESIUM Le magnésium contribue : - À réduire la fatigue - À un métabolisme énergétique normal - Au fonctionnement normal du système nerveux - Au maintien d’une ossature, d’une dentition et fonction musculaire normales

EN VENTE EXCLUSIVEMENT DANS LES CENTRES NATURHOUSE

Experts en rééducation alimentaire suivi diététique naturhouse.fr


ÉDITORIAL

Vite c’est possible mais bien c’est mieux !

Direction : Vanessa Revuelta Directeur de la publication : François Gaydier Direction marketing & publicité : Frédéric Julien Responsable marketing produits : Sophie Clatot Conception : EDIPRESS 28 av. François Verdier - 81000 ALBI contact@edipress.fr Maquettiste : Dawat Coordination éditoriale : Céline Valatx Rédaction : Hélène Berrier, Mary-Ann Singleton, Gwénaëlle Conraux, Sophie Clatot, Céline Valatx. Remerciements aux équipes des centres Naturhouse et aux différents collaborateurs. Couverture : KateWinslet@Shutterstock Iconographie : Majinga, Shutterstock.com Editeur : NATURHOUSE 12 rue Philippe Lebon - 81 000 ALBI Tél : 0820 08 07 06 (0.12 cts/min + prix d'un appel) Impression : GRUPO ZETA Ediciones Reunidas C/Consejo de ciento, 425, 5a planta - 08009 BARCELONA

Notre sujet Bien-être titre "opération bikini", perdre du poids rapidement pour oser se lancer en bikini dans les vagues ? Est-ce vraiment une bonne opération ? Nous y répondrons, mais on peut déjà vous dire Oui pour celles qui ont moins de 3 petits kilos à perdre et Non pour celles qui souhaitent perdre du poids durablement ! Au-delà de son influence sur nos silhouettes, l'alimentation est au cœur de toutes les préoccupations : écologie, environnement, santé, prévention, économie, agriculture... Notre sujet Manger sain, explore le gaspillage alimentaire et nous livre quelques techniques de base pour le réduire. Les boissons lights sont passées par la critique de la rédaction pour guider votre choix au rayon sodas. Les sujets En forme et Beauté s’unissent pour vous aider à retrouver ou à conserver un corps ferme et tonique avec le programme des Mills le CXWORX et les conseils jambes légères, incontournables à cette saison. On vous parlera aussi de ces précieux alliés que sont l’aloé vera et le yaourt, la recette Naturhouse utilise ce dernier pour alléger la recette du mille-feuilles aux fruits rouges, à découvrir et à tester rapidement. La rédaction a retracé pour vous, le parcours de Kate Winslet, une actrice inspirante qui s’assume et qui ne voit pas passer les années. Dans ce numéro nous retrouvons Sindy et Thierry qui ont perdu du poids en étant suivi dans un centre Naturhouse, ils nous racontent leurs parcours sans fausse note, et sans taire les hauts et les bas. Notre joli couple de retraités globe-trotteur qui avait témoigné dans le numéro 37 vient nous donner de ses nouvelles, et elles sont bonnes ! Le chemin de la perte de poids peut parfois sembler long et inaccessible, nos témoins nous montrent encore une fois que bien accompagnés, par un professionnel de santé et une méthode de rééquilibrage alimentaire respectueuse de l’organisme, on peut venir à bout de ses kilos et retrouver le sourire durablement.

Nous espérons que le contenu de nos pages vous motivera vers votre objectif et vous permettra de vous dire : c’est possible !

Tirage : 75 000 exemplaires Trimestriel : n°40 du 15 juillet 2018 au 15 octobre 2018 Dépôt légal : 2008 - ISSN : 1968 - 0716 Contact : redaction@pesoperfecto.fr PesoPERFECTO est une marque déposée

www.naturhouse.fr

Ne pas jeter sur la voie publique. L’éditeur décline toute responsabilité quant aux visuels, photos, libellés des annonces, fournis par ses annonceurs, omissions ou erreurs figurant dans cette publication. Tous droits d’auteur réservés pour tous pays. Toute reproduction, même partielle, par quelque procédé que ce soit, ainsi que l’enregistrement d’informations par système de traitement de données à des fins professionnelles, sont interdites et donnent lieu à des sanctions pénales.

Vanessa Revuelta DIRECTRICE PesoPERFECTO


SOMMAIRE 10

16

3 ÉDITORIAL 6 ACTUALITÉS 10 EN SAVOIR PLUS

32

Aloe Vera, la « plante des miracles » 14 MIEUX VIVRE

Le yaourt, de l’or blanc en petit pot 16 RENDEZ-VOUS AVEC

Kate Winslet, une femme inspirante 20 UN KILOS DE MOINS, UN ESPOIR EN PLUS Sindy D. a perdu 13 kilos à Thuir (p.20) Thierry L. a perdu 22 kilos à Nantes est (p.24)

24 ENTRETIENS NATURHOUSE

Marine Tournié gérante et diététicienne-nutritionniste à Thuir (p.22) Louisiane Burel gérante et diététicienne-nutritionniste à Nantes est (p.26)

36

28 QUE SONT-ILS DEVENUS ?

Jacqueline et Jean-Paul B. ont perdu 9 et 16 kg avec Naturhouse Pornic et maintiennent leurs poids depuis plus d’un an

32 MANGER SAIN

Le guide de l’anti-gaspi 36

BIEN-ÊTRE

Opération bikini 42 MENU 14 JOURS

Un programme diététique élaboré par des professionnels de la nutrition qui s'adapte parfaitement aux 14 premiers jours de suivi "perte de poids" Naturhouse en version "Express Minceur".

4


40

46

44 RECETTE NATURHOUSE

Mille feuilles aux fruits rouges 46 SANTÉ

Guerres intestines 50 NUTRITION

Les boissons « light », une bonne alternative ? 54 EN FORME

Le CXWORX, le programme clé pour un corps plus fort 58 COURRIERS DES LECTEURS 60 BEAUTÉ

Comment retrouver de jolies jambes ? 64 ESCAPADE

L’été à Genève

60

68 PSYCHO

Le paradis, c’est les autres 72 EN VITRINE 74 NOS FRANCHISÉS 78 CENTRES NATURHOUSE

68

64

5


ACTUALITÉS BON POINT POUR LA LMDE

L

a mutuelle des étudiants (LMDE) rembourse les serviettes hygiéniques, tampons et coupes menstruelles à hauteur de

20 à 25 euros par an.

Cette possibilité n’est pas réservée aux femmes, puisque les hommes peuvent également en faire profiter leur entourage. En 2015, le collectif féministe Georgette Sand, qui militait pour une baisse de la TVA sur les protections hygiéniques féminines, avait estimé que la dépense pour ce « bien de première nécessité » représente environ 1 500 euros dans la vie d’une femme.

QUE MANGE-T-ON CE SOIR ?

F

romage, chips, charcuterie, bâtonnets de légumes et olives composent le plateau repas idéal des Français lorsqu’ils regardent une rencontre sportive à la télé, selon un sondage réalisé par Harris interactive. Attention aux moins de 35 ans, leur plateau repas est plus riche et plus sucré.

SE COUCHER TÔT LIMITE LES RISQUES DE DÉCÈS PRÉMATURÉ

D

es chercheurs anglais et américains viennent de mettre en évidence un risque de mortalité accru pour les personnes se couchant tard, quelque soit leur durée de sommeil. Les couchetard ont près de deux fois plus de risques de développer des troubles psychologiques que ceux du matin. Ils ont également plus de risques de développer du diabète (30 %), des troubles neurologiques (25 %), gastro-intestinaux (23 %) et respiratoires (22 %) que les couche-tôt.

FA I T E S D U SPORT… POUR VOS ENFANTS !

E PEUT MIEUX FAIRE Peu de financements et un manque d’informations des médecins, un an après son lancement, le bilan du dispositif « sport sur ordonnance » est mitigé. Alors qu’en France, le coût social de la sédentarité représente

17 milliards d’euros par an,

le gouvernement voulait permettre aux médecins de prescrire de l’activité physique aux patients reconnus en affection de longue durée.

ET SI VOUS VOUS METTIEZ VRAIMENT À FABRIQUER VOS COSMÉTIQUES ?

E

n plus d’être simples et naturelles, les recettes de Raphaële Vidaling et Fanny Fardoit ne comportent que quelques ingrédients faciles à trouver dans le commerce. Vous n’avez plus d’excuses pour ne pas vous lancer et ainsi réaliser votre mascara, mousse à raser, dentifrice et autres produits de beauté ! Cosmétiques, tout faire soi-même de Raphaële Vidaling, éditions Tana, 9,95 €

6

n plus de montrer le bon exemple, faire de l’exercice physique régulièrement est bon pour vos enfants. Une étude allemande publiée récemment montre que l’amélioration des capacités d’apprentissage de souris mâles placées dans un environnement stimulant se retrouve dans la génération suivante.


PLUS DE BIO DANS LES CANTINES

D'ici 2022

, les repas dans la restauration collective publique devront comprendre au

50% de produits

moins acquis selon des modalités prenant en compte le coût du cycle de vie du produit, des produits issus de l’agriculture biologique, des produits avec l’écolabel pêche, et encore ceux issus d’une exploitation ayant fait l’objet d’une certification environnementale. La part fixée pour le bio est d’au moins 20 % de la valeur totale.

PLUS DE PAILLES NI DE COTONTIGES EN ANGLETERRE

L

e gouvernement britannique veut interdire les pailles, les coton-tiges et les touillettes en plastique d’ici 2020. L’objectif est de supprimer tous les « plastiques évitables » d’ici 25 ans. Depuis janvier, la fabrication de produits contenant des microbilles de plastique, comme des crèmes de beauté ou des dentifrices, est également interdite.

LA REINE DE LA « BULLET »

P

our s’organiser sans se prendre la tête, foncez sur les 100 modèles de bullet agenda. Ludique et créative, la version moderne des « to-do-list » permet d’anticiper les vacances, les voyages mais aussi les anniversaires, les réunions et les dossiers. Mes 100 modèles bullet agenda, PoWa, Solar éditions, 7,90 €

EN TEST Le Morbihan, les Bouches-du-Rhône, la Haute-Garonne et les Landes vont expérimenter le

REMBOURSEMENT DES SÉANCES CHEZ DES PSYCHOLOGUES PRÈS DE 8 FRANÇAIS SUR 10

ESTIMENT QU’ILS CONSOMMENT DE MANIÈRE PLUTÔT RESPONSABLE, MÊME SI SEULS 20% EN FONT UNE VÉRITABLE RÈGLE DE VIE, INDIQUE UNE RÉCENTE ÉTUDE HARRIS INTERACTIVE. PLUS QU’UNE TENDANCE PASSAGÈRE, 78% ESTIMENT QUE LA CONSOMMATION RESPONSABLE EST UN CHANGEMENT PROFOND. C’EST DANS LE SECTEUR DE L’ALIMENTATION QU’IL EST LE PLUS FACILE DE TROUVER DES PRODUITS RESPONSABLES (78%). VIENNENT ENSUITE LES COSMÉTIQUES (46%), LES VÊTEMENTS (33%) ET L’AMEUBLEMENT (30%). 8

libéraux agréés. Le dispositif est réservé aux patients de 18 à 60 ans présentant des troubles en santé mentale d’intensité légère à modérée. La Caisse nationale d’assurance-maladie veut baisser le recours aux antidépresseurs et aux anxiolytiques.


Amie voe

CAPITAL OSSEUX

Elaboré à base de nutriments en haute teneur d’acides aminés essentiels pour le corps. EN VENTE EXCLUSIVEMENT DANS LES CENTRES NATURHOUSE

Experts en rééducation alimentaire suivi diététique naturhouse.fr


EN SAVOIR PLUS

HYDRATANTE, CICATRISANTE, ANTIFONGIQUE, ANTI-INFLAMMATOIRE, L’ALOE VERA EST UNE PLANTE MÉDICINALE DOTÉE DE NOMBREUSES PROPRIÉTÉS POUR LA PEAU, LE CUIR CHEVELU OU ENCORE LE SYSTÈME DIGESTIF. EN RESUMÉ, L’ORGANISME TOUT ENTIER. EN GEL, EN JUS OU EN CRÈME, SA FORME S’ADAPTE AU TYPE D’APPLICATION, EXTERNE OU INTERNE, POUR OPÉRER AU MIEUX ET FAIRE DES MIRACLES. ZOOM SUR CETTE PETITE PLANTE AUX MILLE ET UNE VERTUS ! TEXTE HELENE BERRIER PHOTOS SHUTTERSTOCK.COM

10


a r e V e o A« Pllante des miracles »

la

Origine de la plante

L’aloe vera, ou aloès des Barbades est une plante de la famille des aloeacées. Elle est cultivée depuis longtemps dans les régions méditerranéennes, en Afrique du Nord et dans les Îles bordants les côtes Ouest africaines (telles que les îles Canaries et le Cap-Vert), et aussi en Asie. C’est une plante qui se cultive très bien chez soi (en intérieur l’hiver et en extérieur l’été), ayant besoin d’une bonne dose de lumière, sans pour autant être exposée en plein soleil au risque d’être asséchée. L’idéal est qu’elle soit arrosée 1 fois par semaine en période estivale, un peu moins par temps de froid.

Les Égyptiens surnommaient l’aloe vera, la plante de « l’immortalité » et les Amérindiens, la « baguette magique des cieux », du fait de ses nombreuses vertus médicinales. Les vertus de cette plante

Cette plante « magique » détient mille et une vertus entre ses feuilles malgré son aspect robuste et austère. Déjà il y a plusieurs millénaires, les Égyptiens la nommaient la plante de « l’immortalité » et les Amérindiens, l’appelaient la « baguette magique des cieux » du fait de ses nombreuses vertus médicinales.

Composé de 96 à 98 % d’eau, l’aloe vera a des bienfaits hydratants, nourrissants et apaisants. Elle contient une centaine de constituants biologiques actifs, tels que des vitamines B (B2, B3, B9 et B12), une vingtaine d’acides aminés, des enzymes (amylase et lipase, favorisant la digestion) ainsi que des minéraux et oligo-éléments. Elle est utilisée en externe comme interne, à des fins médicales et cosmétiques, pour la peau et les cheveux. Brûlures, piqures d’insectes, hématomes ou coups de soleil. La liste est encore bien longue !

Cette plante permet de soigner des brûlures légères (en la mélangeant avec de la vitamine E), lors d’un accident en cuisine par exemple (pour traiter les plaies sévères, il est recommandé de demander un avis médical). L’aloe vera peut être utilisée dans des traitements « thérapeutiques », notamment pour soulager le psoriasis, soigner la rosacée ou encore les boutons d’acné, même s’il est toujours recommandé de demander l’avis d’un médecin car chaque cas est particulier. C’est également un puissant astringent naturel, pour nettoyer la peau des impuretés. Pour les cheveux, il existe une multitude de recettes à reproduire chez soi, pour combattre la calvitie ou comme remède antipelliculaire, avec du jus d’aloe vera, du lait de coco et de l’huile de germe de blé. C’est également un très bon antiseptique naturel, permettant de lutter contre moisissures, bactéries, champignons, mycoses. Elle jouerait aussi un rôle dans la diges-

L’aloe vera jouerait un rôle dans la digestion, en facilitant le transit, en apaisant les troubles gastrointestinaux ou les aigreurs d’estomac.

tion, en facilitant le transit, en apaisant les troubles gastro-intestinaux ou les aigreurs d’estomac (efficace contre les constipations passagères et les flatulences). Attention toutefois à ne pas en abuser et à consommer l’aloe vera sous forme de cure en vous renseignant bien au préalable. En effet, cette plante contient de l’aloïne, qui pris en grande quantité peut entrainer des risques de déshydratation, de diarrhées ou de dysfonctionnement des reins.

Sous quelles formes la retrouver ?

L’aloe vera existe sous différentes formes dans le commerce ou sur Internet, dépendant de la méthode d’extraction utilisée. Le jus est le résultat du broyage des feuilles contrairement à la gelée qui est l’extrait de la pulpe, mais cette derniere est souvent moins concentré en principes actifs. Ainsi, à chaque produit son utilisation. Les crèmes et les gels cosmétiques sont pratiques pour être appliqués localement, sur la peau particulièrement. Pour les cures alimentaires, le jus (pur ou mélangé à de l’eau, un smoothie ou un jus de fruits), les ampoules et les gélules, sont plus appropriés. Quelle que soit la forme choisie, il est toutefois conseillé de privilégier les produits d’origine biologique. En effet, ils sont souvent en contact direct avec la peau, les cheveux voire les muqueuses de l’organisme. Vous pouvez aussi en cultiver à la maison, tout en étant très vigilant sur la méthode d’extraction (cf. encadré « soin à l’aloe vera à faire chez soi »). 

11


EN SAVOIR PLUS re chez soi Soin pour le visage à l’aloe vera, à fai Dans l’Egypte antique, les femmes utilisaient déjà l’aloe vera pour traiter leur peau et prendre soin d’elles. Après la saison hivernale et avec le retour des rayons de soleil, voici quelques petites recettes à reproduire chez soi, sans modération ! Si vous souhaitez en cultiver chez vous, voici quelques conseils.

? Comment extraire le gel d’aloe vera Lorsque vous tranchez la feuille de l’aloe vera, il y a un liquide de couleur jaune qui coule : il s’agit de la sève d’Aloès contenant de l’aloïne. L’aloïne est une substance toxique et amère, qui est utilisée pour ses propriétés digestives (laxatives) dans des traitements médicaux de courtes durées. La sève se distingue de la pulpe (le gel). Pour obtenir le gel, coupez- les feuilles à la base de la plante, la passer à l’eau claire, coupez la base blanchâtre ainsi que les bords un peu épineux. Ensuite, enlevez la peau pour ne garder que le gel translucide se trouvant à l’intérieur. Mettez le gel dans le mixeur et conservezle à l’abri de la lumière, de préférence au réfrigérateur.

Soin visage pour peau mixte : La plupart des femmes ont du mal à définir leur type de peau. En fonction des périodes, des saisons, voire des cycles hormonaux, la peau a tendance à changer et on a du mal à utiliser des produits de beauté adaptés ! Grasse sur la zone T, sèche sur le reste du visage, notre peau a besoin de soin sur mesure. Ce soin réalisé avec de l’eau de rose, est un combo parfait pour une lotion tonique et apaisante.

Recette : Extraire le gel de l’aloe vera (directement de la plante) et le mixer avec une cuillère à soupe d’eau de rose bio. Puis appliquez cette lotion sur le visage avant d’aller vous coucher, tout en massant légèrement pour faire pénétrer le soin. Votre peau sera comme neuve !

12


MIEUX VIVRE

R O ’ L E D , T R U O A Y LE T O P T I T E P N E C BLAN

NATURE OU AUX FRUITS, À LA PETITE CUILLÈRE EN DESSERT OU DANS LA RECETTE D’UN GÂTEAU, AU LAIT DE VACHE OU DE CHÈVRE, LE YAOURT EST UN PRODUIT DU QUOTIDIEN QUI SE MANGE SANS FAIM. C’EST UNE VÉRITABLE SOURCE DE CALCIUM ET DE PROTÉINES ANIMALES, AINSI QU’UN CONCENTRÉ DE BIENFAITS, DU FAIT DE SA RICHESSE EN PROBIOTIQUES. ENCORE FAUT-IL CHOISIR LES BONS ! ZOOM SUR CET OR BLANC. TEXTE HELENE BERRIER PHOTOS SHUTTERSTOCK.COM

Lacto bacillus bulgaricus et Streptococcus thermophilus

Le yaourt est un produit laitier constitué à base de lait fermenté et ensemencé par deux bactéries lactiques : le lactobacillus bulgaricus et le streptococcus thermophilus. Même si le mot « yaourt » est issu de la langue turque (dérivé du verbe yoğurmak qui signifie « cailler, épaissir, coaguler »), il est difficile de déterminer sa véritable identité. Certains disent qu’il a été inventé au Moyen-Orient, en Turquie, d’autres dans les Balkans, en Bulgarie, en Grèce ou encore en Roumanie. En réalité, chaque civilisation a ses propres variétés, mais toutes sont issues de la même technique de fabrication, par processus de fermentation lactique. Celle-ci aurait été développé dans le but de faciliter le transport du lait, tout le comme le fromage frais.

14


Merci François 1er

En France, l’Histoire raconte que le yaourt serait apparu au XVIème siècle, suite à des problèmes digestifs rencontrés par le roi François 1er. Celui-ci en aurait consommé à base de lait de brebis pour y remédier. Cependant, il a réellement fait sa place dans l’alimentation au XXème siècle, grâce à un chercheur de l’Institut Pasteur. Initialement vendu en pharmacie à visée thérapeutique, le yaourt se démocratise réellement après la Seconde Guerre Mondiale sous l’impulsion de l’industrie laitière, où de nombreux pays mirent en place des distributions gratuites de lait à l’école pour pallier les carences de l’après-guerre. Au début des années 2000, des campagnes de nutrition prennent le relais, lancées par le Ministère de la Santé, notamment à travers le programme national nutrition santé (PNNS) « Manger Bouger », valorisant les bienfaits des produits laitiers et recommandant de consommer en moyenne 3 produits laitiers par jour.

Du calcium, mais pas que

Véritable source de calcium, de vitamine D et de protéines animales de bonne qualité, le yaourt, joue entre autres, un rôle dans la croissance et la solidification des os. Il contient aussi des vitamines (B2, B5, B12) et minéraux, ainsi que des milliers de composants et ferments actifs, appelés plus communément « probiotiques » participant à la constitution et à l’équilibre de la flore intestinale. Malgré toutes ces préconisations de santé publique, de plus en plus de controverses apparaissent dénonçant le lobbing agroalimentaire et les intérêts « cachés » du gouvernement de vouloir faire profiter l’industrie laitière. Les français consomment en moyenne 25 kilos de yaourts

par an, le marché est donc important, environ 40 milliards d’euros par an. Les rayons des supermarchés dédiés aux produits laitiers ne cessent de s’agrandir, les dérivés du yaourt s’étendent à l’infini. Nature, avec des fruits en morceaux ou mixés, aromatisés à la vanille ou au café, liquides, brassés ou entiers, les parfums et les textures sont divers et variés. Aussi, les bienfaits initiaux du yaourt dérivent au profit du marketing, à défaut de ne plus uniquement être une source nutritionnelle intéressante. En effet, en France, les yaourts sont principalement fabriqués à partir de lait de vache, mais il en existe également à base de lait de chèvre, de brebis ou d’ânesse. Ces derniers font désormais un tabac, mais au même titre que les yaourts au lait pasteurisé, ne contiennent pas de probiotiques actifs. De plus, si vous optez pour un yaourt allégé en matières grasses, il n’aura pas de vitamine D car elle est liposoluble (soluble dans les graisses), ainsi le calcium sera moins bien assimilé.

« Les produits laitiers, nos amis pour la vie ? »

Des études démontrent qu’initialement, l’homme n’a pas la capacité de digérer le lactose. C’est une enzyme spécifique, la lactase, qui permet d’engendrer ce processus. La plupart des populations Eurasiennes ou européennes l’aurait dans leur flore intestinale grâce à des mutations génétiques, contrairement à 2/3 de la population mondiale, notamment les asiatiques. Mais cette donnée tend a évolué. Depuis quelques années, il n’est pas rare d’entendre des personnes de son entourage se plaindre de troubles de la digestion suite à la consommation de lait ou autre dérivé.

La plupart des produits laitiers sont issus d’une fabrication industrielle, dite « de masse ». Cela n’est pas sans conséquences. Vaches surexploitées, alimentation chargée d’hormones et d’antibiotiques pour prévenir et traiter les maladies des animaux, que nous retrouvons malheureusement dans les produits finis. C’est pour cette raison qu’il est préconisé de favoriser les yaourts d’origine biologique ou des yaourts artisanaux fabriqués dans des fermes locales.

De 3 à 2 produits laitiers par jour ?

Faut-il vraiment consommer 3 produits laitiers par jour pour avoir un apport suffisant en calcium permettant de « renforcer ses os » et « être plus fort » ? D’autant plus que le simple « yaourt nature » a vite été remplacé par toute une gamme de produits, souvent trop sucrés ou dépourvus des nutriments, vitamines et minéraux initiaux, n’ayant par conséquent plus les mêmes intérêts diététiques. Certains aliments contribuent à l’apport de calcium, tels que des eaux minérales (Hépar® ou Contrex®), les poissons gras (sardines, saumon), des légumes comme le chou chinois, le chou frisé ou le brocoli, les amandes et les haricots blancs. Les boissons de soja et pains enrichis (avec du sulfate de calcium) peuvent aussi représenter une bonne alternative. Mais attention à leur « biodisponibilité ». Le calcium a besoin d’autres éléments nutritionnels pour être absorbé par l’organisme. L’idéal, comme pour tous les groupes d’aliments, est de varier les apports, mais surtout de bien choisir les produits en trouvant un équilibre entre nutrition et plaisir. ■

La recette parfaite du yaourt nature sans yaourtière. Comment faire ? Doux, frais et onctueux, rien de mieux que des produits faits maison pour les apprécier à leur juste valeur. En plus, c’est si simple à préparer, même sans yaourtière. Il suffit d’un litre de bon lait frais, de préférence bio, entier ou demi-écrémé (plus il contiendra de matières grasses, plus la texture du yaourt sera ferme). Mettez à chauffer sur feux très doux et laissez bouillonner doucement (le volume doit réduire d’environ 30 %). Puis couvrir avec un linge et laisser refroidir à 40°-50°C. Une fois la température atteinte, ajoutez les ferments lactiques, que vous aurez soit acheté en pharmacie, soit à partir d’un yaourt nature du commerce (comptez 1/2 yaourt pour un litre de lait), bien fouetter le tout et versez la préparation dans des pots individuels et les mettre au four entre 45 et 55°C environ 15 à 20 minutes (plus vous les laisserez au chaud, plus ils seront fermes et acides). Vous pourrez ensuite les conserver au réfrigérateur 15 jours. Il ne vous reste plus qu’à les agrémenter selon votre humeur.

15


RENDEZ-VOUS AVEC

Kate

E L S N I Wune femme inspirante INOUBLIABLE DANS TITANIC AVEC LÉONARDO DICAPRIO, KATE WINSLET EST UNE ACTRICE ENGAGÉE EN FAVEUR DU CORPS DES FEMMES, DE TOUTES LES FEMMES. REFUSANT DE VOIR SES PHOTOS RETOUCHÉES ET LES DIKTATS DES CORPS PARFAITS, ELLE DÉFEND LA « POSITIVE BODY ATTITUDE » POUR QUE LES NOUVELLES GÉNÉRATIONS SOIENT PLUS A L’AISE AVEC LEUR IMAGE. ET NOUS, ON AIME ÇA ! TEXTE GWÉNAËLLE CONRAUX PHOTOS SHUTTERSTOCK Née dans une famille de comédiens atherine Elisabeth Winslet est née à Reading, en Angleterre, dans une famille de quatre enfants. La comédie fait partie de la vie de la famille Winslet : ses parents sont acteurs occasionnels, tandis que ses grands-parents maternels ont fondé et dirigé le Reading Repertory Theatre. Deux de ses sœurs sont également comédiennes. C’est donc naturellement qu’à onze ans, Kate se tourne vers l’art dramatique pour suivre une formation à la Redroofs Theater School. À peine deux ans plus tard, elle apparaît dans une publicité pour la télévision anglaise. Après sa participation dans une série de science fiction pour adolescents, Kate Winslet remporte un rôle dans le film Créatures célestes de Peter Jackson en 1994 et reçoit, pour sa première prestation, l’Empire Award de la meilleure actrice britannique et le London Film Critics Circle Award de la meilleure actrice britannique.

K

La révélation pour son rôle dans Titanic Si elle enchaîne plusieurs autres films pour lesquels elle obtient une certaine reconnaissance des critiques cinématographiques, ce n’est qu’en 1996, avec son personnage de Rose dans Titanic que sa carrière va exploser. Elle y joue une jeune aristocrate qui va survivre au naufrage du

16

célèbre paquebot. L’actrice de 22 ans est nommée pour l’Oscar et le Golden Globe de la meilleure actrice, sans les obtenir mais elle remporte un European Film Award. Kate Winslet refuse ensuite de se laisser enfermer dans un genre et travaille aussi bien sur une petite production britannique (Marrakech Express en 1998), que des films d’époque (Quills, la plume et le sang en 2000 ; Enigma en 2001) ou encore le film du réalisateur français Michel Gondry Eternal Sunshine of the Spotless Mind (2004). Drame, comédie, thriller, série télé, théâtre, la star ose tout et obtient souvent la reconnaissance de la profession. Elle est ainsi la plus jeune actrice à cumuler six propositions pour les Oscars. Un Oscar en 2009 Il lui faudra néanmoins attendre 2009 pour recevoir l’Oscar de la meilleure actrice pour son rôle dans The Reader, réalisé par Stephen Daldry. Elle y interprète Hanna Schmitz, face à Ralph Fiennes. Le film relate l’amour passionné d’un adolescent pour une femme de vingt ans son aînée dans l’Allemagne de l’après-guerre. Son idée de la beauté Parallèlement à sa carrière d’actrice et d’égérie pour Lancôme et les montres Longines, Kate Winslet défend une certaine image des femmes. Pour elle, la beauté

« est avant tout quelque chose que l’on porte en soi et qui vient avec l’âge », ditelle dans une interview à Marie-Claire. « La beauté provient de la force, de la confiance en soi et de sa propre féminité. On est belle lorsqu’on croit en ses propres qualités et qu’on garde une attitude positive. » Son refus des retouches photo Depuis plusieurs années, Kate Winslet clame également son refus de voir ses photos retouchées dans les magazines. En 2015, elle explique sa démarche au magazine Elle. « Je déteste le mensonge. Je sais très bien que, grâce à ‘Titanic’, je suis devenue un symbole pour toute une génération. Physiquement, je ne correspondais pas aux canons de beauté de l’époque. J’étais un peu grassouillette. » « Je suis la preuve qu’une actrice avec des kilos en trop peut réussir à Hollywood. L’idée du corps parfait ne me correspond pas. », affirme-t-elle. Une responsabilité pour les jeunes générations Un an plus tard, Kate Winslet récidive en imposant à L’Oréal dont elle est l’égérie pour Lancôme, de ne retoucher aucune de ses photos. Elle fait inscrire cette clause dans son contrat et le fait savoir. « Cela est extrêmement important pour moi parce que je pense que nous avons une respon-


T

Kate Winslet

Bio express

ding (Angleterre) · Née le 5 octobre 1975 (balance) à Rea on anglaise · À 13 ans débute sa carrière à la télévisi 4 · Son 1er film : Créatures célestes en 199 pour son rôle dans The Reader · Oscar de la meilleure actrice en 2009 tion qui a pour but d’aider les · En 2009, elle crée la Golden Hat Founda e leurs rêves. personnes autistes à s’intégrer et à vivr 17


RENDEZ-VOUS AVEC sabilité à assumer quant aux plus jeunes générations de femmes », explique-t-elle alors. « Les jeunes femmes regardent les magazines […], les femmes qui les inspirent […]. Je souhaite pouvoir être toujours honnête par rapport à ce que je suis pour cette génération, parce qu’il faudra des femmes encore plus fortes pour demain. » « Positive body attitude » Kate Winslet transmet ce principe de « positive body attitude » à sa fille aînée Mia. Dans l’émission Running wild with Bear Gr ylls, l’actrice raconte qu’adolescente elle était « potelée », avait « de gros pieds » et était « mal coiffée ». « Aucune femme dans mon entourage ne m’a jamais parlé de renforcement positif de l’image corporelle. Je n’entendais que des choses négatives. C’est très dommage parce que quand vous êtes une jeune femme, vous êtes dès lors programmée à vous examiner systématiquement sous toutes les coutures pour voir à quoi vous ressemblez », confie Kate.

Ses films à voir ou à revoir 1994 : Créatures célestes de Peter Jackson pour son 1re rôle 1995 : Raisons et sentiments d’Ang Lee pour sa 1re citation aux Oscars 1997 : Titanic de James Cameron 2009 : The Reader de Stephen Daldry 2009 : Les noces rebelles de Sam Mendes où elle retrouve Leonardo DiCaprio 2015 : Steve Jobs de Danny Boyle 2017 : Wonder Wheel de Woody Allen

18

L’autisme, une cause qui lui tient à coeur En 2010, Kate Winslet cofonde la Golden Hat Foundation avec Margret D. Ericsdottir, une Islandaise qui réalise un documentaire sur Keli, son fils autiste. « Il y a désormais une vie avant et une vie après Keli », explique-t-elle au magazine Marie-Claire. Bouleversée par sa rencontre avec l’enfant, l’actrice accepte d’être la voix off dans la version anglaise du documentaire. « L’idée de ne pas pouvoir communiquer avec son propre enfant m’est insupportable ! », écrit l’actrice pour expliquer son engagement. Elle crée une fondation, puis un campus à Austin, au Texas, pour permettre à une centaine de jeunes de recevoir une formation mais aussi des loisirs. « Pour les parents, c’est aussi un moyen de savoir que leurs enfants auront un endroit où aller lorsqu’ils ne seront plus là, car c’est leur angoisse principale », confie-t-elle au magazine. Dans la foulée, elle publie un livre de photographies « The Golden hat » auquel participent Brad Pitt, Angelina Jolie, Meryl Streep et une centaine d’autres stars et dont les profits sont intégralement reversés à l’association. Quelques mois plus tard, l’actrice, alors égérie de Lancôme, crée une collection de maquillage en édition limitée dédiée à la fondation. La marque de cosmétiques s’engage alors à reverser au moins 150 000 € sur les bénéfices de ses ventes. 


« Je suis la preuve qu’une actrice avec des kilos en trop peut réussir à Hollywood. »

19


UN KILO DE MOINS, UN ESPOIR EN PLUS

“ Je suis plus forte que ce que je pensais, j’ai beaucoup appris sur moi ”

avant

Le stress associ fait prendre du é aux anti-dépresseurs lui on poids. t

Sindy

13 kg en moins THUIR (66) Nom : Sindy D. Âge : 38 ans Responsable de gestion locative Poids de départ : 86.5 kg Poids en fin de suivi : 73.3 kg

A PERDU

13.2 kg

Temps écoulé : 5 mois

L

E STRESS ET LES DECEPTIONS INCITENT PARFOIS A SE CONSOLER AVEC LA NOURRITURE CE QUI MALHEUREUSEMENT FAIT SOUVENT GRIMPER LA BALANCE. SINDY EN A FAIT L’EXPERIENCE, ELLE A CONNU LA SPIRALE DES KILOS QUI S’EMBALLE ET LE SENTIMENT D’IMPUISSANCE QUE CET ETAT ENGENDRE.

20

73% des clients Naturhouse ont perdu entre 1kg600 et 4kg800 ou plus par mois, avec un indice de masse corporelle moyen de 27 au début de leur suivi (Étude interne réalisée du 01/10/2015 au 30/09/2016 sur 319 141 visites et 129 485 personnes). Retrouvez le détail de la méthode Naturhouse en page 39 PROPOS RECUEILLIS PAR CELINE VALATX PHOTOS MAJINGA


A

38 ANS, SINDY EN A EU MARRE DE SON SURPOIDS QUI LUI MENAIT LA VIE DURE. HABITER AU SOLEIL ET NE PAS POUVOIR PROFITER SEREINEMENT DE LA PLAGE, NI DE PORTER DES TENUES LEGERES EST DIFFICILE… SE SENTANT VICTIME DE SES KILOS ET INCAPABLE D’Y ARRIVER SEULE, ELLE A DECIDÉ DE SE FAIRE AIDER ET A FRANCHI LA PORTE DU NATURHOUSE DE THUIR. LA RENCONTRE AVEC MARINE, LA DIÉTÉTICIENNE ET FRANCHISÉE DU CENTRE, LUI A PERMIS DE RETROUVER SA LIGNE ET SURTOUT CONFIANCE EN ELLE. ELLE NOUS RACONTE. A quel moment avez-vous pris conscience de votre surpoids ? J’ai subi une grosse déception professionnelle qui a été difficile à surmonter. Le stress associé à une courte période d’antidépresseurs a favorisé ma prise de poids. Je ne parvenais plus à faire face au miroir, j’avais l’impression de grossir inexorablement sans rien pouvoir y faire. Je me sentais victime d’une spirale dans laquelle j’étais enfermée… Pourquoi avez-vous entrepris un rééquilibrage alimentaire avec Naturhouse ? Je voulais maigrir mais durablement, sans effets yo-yo, et apprendre à manger correctement. Je me suis renseignée sur le concept Naturhouse et le fait d’être « coachée » par une diététicienne était pour moi indispensable, je savais que je ne pouvais pas y arriver seule.

“ Je ne pensais pas avoir la volonté de tenir les efforts et de parvenir à mincir “

Aviez-vous fait des régimes auparavant ? Seule ou avec une autre méthode ? Oui, à différentes périodes de ma vie. Le poids ou plutôt mon image a toujours été un problème pour moi. J’ai même été jusqu’à la liposuccion, sans résultat probant. Dans quel état d’esprit étiez-vous au début de votre suivi diététique ? J’étais déprimée et défaitiste. Je ne pensais pas avoir la volonté de tenir les efforts et de parvenir à mincir. J’étais dans l’expectative. Parlez-nous de vos premières semaines de rééquilibrage alimentaire. Elles ont été difficiles, moral en berne, période de Pâques et ses chocolats, fêtes familiales et amicales avec ses apéros et repas trop riches. J’ai fait un gros travail sur moi pour ne pas craquer. J’ai dû repenser mes courses, mes menus et lutter contre mes mauvaises habitudes de grignotage. Est-ce que ça a été dur de changer vos habitudes ? Le grignotage de 18h00 a été difficile à éliminer. Marine, ma diététicienne-nutritionniste s’est adaptée et m’a proposé de prendre mon produit laitier à 18h00 avec du Redunat Fibres pour me permettre d’attendre le dîner. Je bois aussi beaucoup plus à raison d’1 litre ½ jour, ce que je ne faisais jamais avant. J’ai toujours ma bouteille d’eau sur moi désormais. Au supermarché, votre liste de courses a-t-elle changé ? Plus de panures, de plats préparés et davantage de fruits et légumes. Au début, je choisissais la facilité en mangeant des

omelettes composées puis le menu s’est petit à petit enrichi de nouvelles idées. Et votre manière de cuisiner, a-t-elle évoluée ? Comment vous êtes-vous organisée pour les repas ? Je cuisine davantage, j’ai pris l’habitude de cuisiner le dimanche de la ratatouille ou autres plats de légumes en quantité suffisante pour en avoir toute la semaine, quand j’ai moins le temps de cuisiner. J’ai 2 adolescents qui sont difficiles pour manger et qui n’aiment pas beaucoup les légumes. Je fais souvent deux menus : le mien et le leur. Auriez-vous pu arriver à ce résultat sans un suivi hebdomadaire ? Je ne pense pas. Psychologiquement, être suivie, conseillée et encouragée est primordial pour moi. J’attendais l’entretien avec impatience car c’était la seule pesée de la semaine. Cela motive ! Avez-vous redouté la fin de la stabilisation ? Oui beaucoup. J’étais très angoissée à l’idée de reprendre du poids, comme cela m’était déjà arrivé mais Marine a su m’expliquer et me rassurer. C’est une étape cruciale au maintien du poids. Qu’est-ce que vous retenez de votre parcours ? J’ai commencé il y a 1 an. Je me revois déprimée, certaine d’échouer. Finalement, je suis plus forte que ce que je pensais, j’ai beaucoup appris sur moi. Je suis fière de mon parcours. Je me sens beaucoup mieux, j’ai plus confiance en moi et je suis plus heureuse.

AVEZ-VOUS EU CONSCIENCE DE VOTRE CHANGEMENT D’IMAGE ? Pas au début. J’ai mis un peu de temps à réaliser puisque j’ai perdu progressivement. J’ai mis longtemps des vêtements devenus trop grands pour moi, ce n‘est pas facile de modifier l’image que l’on a de soi. Aujourd’hui, j’ai conscience de mon nouveau corps, je me sens plus légère et mieux dans ma tête.

21


ENTRETIENS NATURHOUSE C’est dans le centre Naturhouse de

THUIR (66) que Sindy D. a perdu 13.2 kilos

Marine TOURNIÉ

Gérante et diététicienne du centre Naturhouse de Thuir

“ J’AI DEUX CASQUETTES ET C’EST UN AVANTAGE ” QUAND ON VOIT CETTE JOLIE JEUNE FEMME, ON N’IMAGINE PAS IMMÉDIATEMENT QU’ELLE GÈRE SEULE SON ENTREPRISE AVEC SUCCÈS. APRES PLUSIEURS EXPÉRIENCES EN TANT QUE SALARIÉE DANS D’AUTRES CENTRES NATURHOUSE DE SA RÉGION, ELLE A SOUHAITÉ FRANCHIR LE CAP ET OUVRIR SON PROPRE CENTRE, ENTRE MER ET MONTAGNE, AU PIED DES PYRENNÉES DANS LA PETITE COMMUNE DE THUIR QUI COMPTE MOINS DE 8000 HABITANTS ! PROPOS RECUEILLIS PAR CELINE VALATX PHOTOS MAJINGA

Quel est votre parcours ? J’ai obtenu mon diplôme de diététicienne en 2014 et j’ai tout de suite voulu travailler au sein de Naturhouse. J’ai commencé en tant que salariée dans différents centres du Languedoc-Roussillon. Puis j’ai ouvert un centre pour Naturhouse France en 2016 et en 2017 j’ai ouvert mon centre propre sur la jolie commune de Thuir dans les Pyrénées Orientales. Pourquoi avez-vous souhaité devenir indépendante ? J’ai senti que c’était le moment. Grâce à l’expérience, j’avais acquis la maturité nécessaire pour me lancer et aussi plus d’assurance.

THUIR (66)

41 av Général Guillaut 04 68 63 36 67 Plus de 2 300 centres Naturhouse Lire en pages 78 à 81

22


Qu'est-ce qui vous comble le plus dans votre travail au quotidien ? C’est de voir le sourire et la satisfaction sur le visage de mes clients. Quel genre de relation tissez-vous avec vos clients ? Une relation de confiance et d’écoute. Quelles perspectives avez-vous prochainement ? Je me projette dans l’ouverture d’un autre centre.

Sindy aux côtés de Marine du centre Naturhouse de Thuir

Comment avez-vous entendu parler de Naturhouse ? Une personne de ma famille a suivi la méthode Naturhouse lorsque j’étais étudiante et ma fait part de son expérience positive. Pourquoi avoir choisi la franchise Naturhouse ? J’ai travaillé comme salariée un moment au sein de Naturhouse. J’aime mon métier et la façon dont je l’exerce. Il me paraissait naturel de rentrer au sein de

cette grande famille en tant que franchisée. Avez-vous le sentiment d’avoir été accompagné au démarrage ? Oui j’ai eu un très bon accompagnement, mon responsable de région m’a soutenu et guidé tout au long de cette période. Vous êtes franchisée et diététicienne, comment vous positionnez-vous ? J’ai deux casquettes et c’est un avantage car je suis plus réaliste sur l’évolution du centre.

L’alimentation est aujourd’hui au cœur de toutes les préoccupations, le ressentez-vous ? Je le ressens au quotidien et cela justifie aussi l’implication des clients dans cette méthode. Quelle est la clé du succès ? Des résultats très positifs, une prise en charge reconnue et adaptée, un suivi hebdomadaire avec une relation directe et des résultats sur le long terme avec la phase d’entretien. Qui sont vos clients ? Majoritairement des femmes de tout horizon et de tous âges et aussi un petit pourcentage d’homme de plus de 40 ans Quelle est votre plus belle satisfaction ? Quand on vient me voir sur les recommandations d’un(e) ami(e), du médecin… Je suis satisfaite de cette reconnaissance qui me conforte dans mon choix professionnel. Naturhouse en deux mots ? Professionnalisme et Réussite.

« J’ai choisi l’approche thérapeutique du bien manger » Pourquoi avoir choisi l’alimentation comme métier ? Je n’ai pas vraiment choisi l’alimentation comme métier. J’ai choisi l’approche thérapeutique du bien manger en vue de préserver la santé et de favoriser le bienêtre. Et cela passe par l’alimentation, le maintien d’une bonne forme physique et le soutien psychologique. Quelles sont les qualités principales de votre métier de diététicienne-nutritionniste ? L’écoute, l’accompagnement, le professionnalisme et la compétence. Pourquoi les gens viennent-ils jusqu’à vous ?

Les gens viennent grâce aux bons résultats obtenus au sein de mon centre mais aussi au sein des centres voisins. Ils permettent de générer un bouche à oreilles très positif et d’accroitre la notoriété de l’enseigne. À la fin du suivi « perte de poids » que se passe-t-il ? Une fois l’objectif de perte de poids atteint, Il y a une phase de stabilisation. Le plan diététique et les compléments alimentaires sont adaptés progressivement sur 8 semaines. Cette étape permet de stabiliser le poids sans risque de reprise. Ensuite viens la phase d’entretien qui garantit le maintien du poids, c’est un rendez-vous mensuel qui permet d’anticiper les risques de reprise.

Et si c’était à refaire ? En courant ! ■ Pourquoi Sindy est-elle venu vous voir ? Suite à une période difficile, Sindy a pris beaucoup de poids, le regard sur ellemême était négatif. Elle avait besoin d’aide et de soutien pour reprendre en main son alimentation et perdre ce surpoids. Comment avez-vous abordé le premier rendez-vous ? Le premier rendez-vous est un tour d’horizon complet sur la santé, le besoin immédiat et les habitudes alimentaires. On fait un bilan corporel avec une prise de mesures et une première pesée. C’est un moment crucial pour la suite du suivi, il faut rapidement comprendre quelles vont être les difficultés et les motivations de la personne.

23


UN KILO DE MOINS, UN ESPOIR EN PLUS

“ Je n’avais rien à perdre, à part mes kilos ! ”

avant

Amateur de bo Thierry avait finnnes tables et de bonnes bi èr i par accepter son surpoids. es,

Thierry

22 kg en moins

NANTES EST (44) Nom Thierry L. Âge 52 ans Informaticien Poids de départ 107,7 kg Poids en fin de suivi 84,8 kg

A PERDU

22,9 kg

Temps écoulé : 5 mois

73% des clients Naturhouse ont perdu entre 1kg600 et 4kg800 ou plus par mois, avec un indice de masse corporelle moyen de 27 au début de leur suivi (Étude interne réalisée du 01/10/2015 au 30/09/2016 sur 319 141 visites et 129 485 personnes). Retrouvez le détail de la méthode Naturhouse en page 39 PROPOS RECUEILLIS PAR CELINE VALATX PHOTOS MAJINGAS

24


T

HIERRY NOUS LIVRE AVEC HUMOUR ET SOURIRE SON EXPERIENCE RÉUSSIE AVEC NATURHOUSE. A 52 ANS, IL S’ÉTAIT FINALEMENT HABITUÉ A SON SURPOIDS, CONSCIENT QUE SON RYTHME DE VIE ÉPICURIEN EN ETAIT LA CAUSE. SA RENCONTRE AVEC LOUISANE, LA DIÉTÉTECIENNE-NUTRITIONNISTE DU CENTRE NATURHOUSE DE NANTES OÙ IL A ETE SUIVI, LUI A PERMIS DE PERDRE DU POIDS ET DE RÉALISER SON RÊVE, CELUI DE RETROUVER LA SILHOUETTE QU’IL AVAIT LE JOUR DE SON MARIAGE ! Saviez-vous pourquoi vous étiez en situation de surpoids ? Mon alimentation était déséquilibrée. J’étais le roi des pâtes et des risottos, un amateur de bon vin et de bonnes bières belges… Le réel problème est qu’il n’y avait jamais de pause, ni d’équilibre au milieu. Pourquoi avez-vous entrepris un rééquilibrage alimentaire ? J’ai voulu me prouver à moi-même et à mon entourage que j’en étais capable. Mon idée initiale était de perdre 12Kg puis devant les résultats spectaculaires, j’ai mis l’objectif à 17Kg pour finalement réaliser le rêve fou de revenir à mon poids de mariage !

« Je n’ai plus peur des chemises cintrées et mes magasins favoris me sont à nouveau accessibles ! »

Comment s’est passé le premier rendez- vous avec votre diététicien -nutritionniste ? On est immédiatement parti sur d’excellentes bases. Louisane a su écouter mes contraintes (voyages d’affaires, repas entre amis…) et mes ambitions (changer ma façon de manger durablement et éviter l’effet yoyo). Elle a aussi su m’expliquer les règles du jeu, la régularité des rendez-vous… et l’importance de boire de l’eau ! Parlez-nous de vos premières semaines de rééquilibrage alimentaire. Seulement 5 jours entre mes deux premiers rendez-vous et déjà 1,6Kg en moins. J’étais bluffé et encouragé à poursuivre, je n’avais rien à perdre, à part mes kilos !!! Ce nouveau rythme s’est installé dans ma vie, un peu comme un jeu. Mes repas à la maison sont un peu différents de ceux du reste de la famille mais ceci a été bien accepté. Au restaurant, je suis devenu un expert des salades césar, je pourrais éditer un guide ! Est-ce que ça a été dur de changer vos habitudes ? Au risque de surprendre cela n’a pas été difficile. Mon corps n’attendait qu’une seule chose, que ma tête décide le changement. Une fois la décision prise, tout est rapidement rentré dans l’ordre avec sérénité. Auriez-vous pu arriver à ce résultat sans un suivi hebdomadaire ? Sur ce point, je suis catégorique. Je n’aurais JAMAIS atteint ce résultat sans les conseils avisés et les encouragements de Louisane.

Elle me répète sans cesse que c’est moi qui ai fait le boulot mais moi je sais que sans elle j’aurais craqué d’une manière ou d’une autre, à un moment donné. Comment s’est installée cette relation de confiance avec votre diététiciennenutritionniste ? Son approche sérieuse, dynamique, teintée de bonne humeur et d’écoute attentive ont rapidement contribué à établir une relation de totale confiance et de respect mutuel. Ces bases sont restées stables tout au long du programme. Au-delà, elle a su me conseiller un super coach sportif (Axel qui se reconnaitra :-) ! Comment les gens ont réagi à votre perte de poids ? J’ai eu droit à tout ce que l’on peut imaginer « Comment as-tu fais ? Je ne te reconnais plus ! J’espère que tu n’es pas malade ? Fais attention quand même ! Qu’est-ce que ça a dû être difficile ! On a l’impression que tu as rajeuni de 10 ans ! » Qu’est ce qui a changé dans votre vie ? Je mange mieux, je digère mieux, je dors mieux et j’ai repris plusieurs sports. Et ce n’est qu’un début. Concernant mes vêtements, j’ai opté pour une couturière formidable qui m’en a retaillé beaucoup, une manière de sceller cette réussite car plus de retour arrière possible. Une dernière chose à ajouter ? Une seule, je décerne une mention spéciale à Louisane, Chapeau !

VOTRE LISTE DE COURSES ET VOTRE MANIÈRE DE CUISINER ONT CHANGÉ ? La liste a drastiquement changé et la facture aussi, à la baisse ! A noter donc que cela absorbe une partie du coût de la méthode. En cuisine, j’ai simplement ressorti mon wok du placard et j’ai recommencé à utiliser des épices pour apporter de la variété dans les saveurs.

25


ENTRETIENS NATURHOUSE C’est dans le centre Naturhouse de

NANTES EST (44) que Thierry L. a perdu 22,9 kilos

Louisane BUREL

Gérante et diététicienne-nutritionniste du centre Naturhouse de Nantes Est

“ POUR AVANCER, IL FAUT TRAVAILLER ENSEMBLE ” DIPLOMÉE D’UN BTS EN DIÉTÉTIQUE LOUISANE A COMMENCÉ A TRAVAILLER DANS UN CENTRE NATURHOUSE COMME CONSEILLÈRE. L’OPPORTUNITÉ D’OUVRIR 2 CENTRES - UN SUR NANTES ET L'AUTRE SUR LANDERNEAU - POUR D’AUTRES FRANCHISÉS S’EST RAPIDEMENT PRENSENTÉE, PUIS CELLE D’EN RACHETER UN DES DEUX LUI A PERMIS D E S A U T E R L E PA S D E L’INDEPENDANCE. ELLE ENVISAGE AUJOURD’HUI DE FAIRE ÉVOLUER SON CENTRE POUR POUVOIR EMBAUCHER UNE SALARIÉE. INTERVIEW. PROPOS RECUEILLIS PAR CELINE VALATX PHOTOS MAJINGA

Comment avez-vous entendu parler de Naturhouse ? En tant que Diététicienne, Naturhouse est le premier employeur en France et on a rapidement la possibilité d'évoluer. Pourquoi avoir choisi cette franchise ? J'aime cette relation privilégiée et de confiance qui se crée entre moi et mes clients. J'ai toujours aimé le côté éducatif et le fait de transmettre un savoir aux autres.

NANTES EST (44) 6 rue du général Buat 02 40 18 06 02 Plus de 2 300 centres Naturhouse Lire en pages 78 à 81

26


Thierry et Louisane dans le centre Naturhouse de Nantes Est

Pourquoi avez-vous souhaité devenir indépendante ? Pour la diversité et la variété du métier de diététicienne-franchisée, je peux continuer à exercer mon premier métier de diététicienne, développer le relationnel qui est pour moi primordial, tout en appréhendant la gestion d'une entreprise. Qu'est-ce qui vous comble le plus dans votre travail au quotidien ? C'est une fierté de voir la façon dont mes clients respectent rigoureusement les fondamentaux de la méthode Naturhouse jusqu'à atteindre leur objectif de perte de poids. Ils arrivent avec leurs kilos et repartent avec le sourire aux lèvres. De plus j'observe réellement l'impact qu'a cette

méthode sur le changement de la vie des clients. L’alimentation est aujourd’hui au cœur de toutes les préoccupations, le ressentezvous ? Le repas est un moment de partage et de plaisir, cela a toujours fait partie de mon quotidien, j'ai toujours mangé de tout, de manière équilibrée en développant un goût pour la cuisine. Savoir manger et cuisiner est important, c'est pour cela que je me suis orientée vers ce domaine pour amener mes connaissances au plus grand nombre. Qui sont vos clients ? Mes clients sont principalement des femmes et de plus en plus d'hommes veulent

faire attention à eux mais aussi des adolescents qui ont besoin d'acquérir les bases alimentaires. Comment expliquez-vous le succès de Naturhouse ? Parmi les différentes méthodes de perte de poids, Naturhouse s'impose comme une méthode de rééquilibrage alimentaire et non comme « un régime ». Elle propose un suivi de qualité avec des prestations sur mesure effectuées par des diététicien(e)s diplômé(e)s, et cela fonctionne durablement. Quelle est votre plus belle satisfaction ? Assister à la métamorphose de mes clients ! ■

« Savoir manger et cuisiner au quotidien est important » Quel est votre quotidien de diététicienne-nutritionniste ? J’accompagne mes clients dans leur démarche afin qu’ils atteignent leur objectif. Je m’adapte au mieux à leurs besoins et leur mode de vie pour que le plan alimentaire et la prise des compléments alimentaires soient les plus personnalisés possibles. Le travail s’effectue en binôme, et je suis toujours là pour les motiver. À la fin du suivi « perte de poids » que se passe-t-il ? La phase de perte de poids n’est que la première étape chez Naturhouse. Contrairement aux autres méthodes, la nôtre est définie en 3 phases. Une fois l’objectif atteint, nos clients passent en stabilisation, le suivi se déroule tous les 15 jours sur 2 mois. Cette étape permet la réintroduction progressive des aliments limités en phase de perte de poids afin que nos clients

retrouvent une alimentation équilibrée. La dernière phase est celle d’entretien qui permet aux clients de venir une fois par mois pendant un an, son but est de maintenir le poids et d’anticiper les risques de reprises de poids (stress, fête, vacances) Pourquoi Thierry est-il venu vous voir ? Thierry est venu me voir pour perdre du poids mais surtout pour réapprendre les bases d’une alimentation saine et équilibrée. Je l’entends encore me dire : « Je veux un nouveau mode de vie, un mode de vie sain que je garderai le reste de ma vie ». J’ai senti dès le premier rendez-vous sa détermination et sa motivation à atteindre son objectif et à appliquer mes conseils.

Comment avez-vous abordé le premier rendez-vous ? Nous avons fait tout d’abord un point sur l’historique de son poids, de ses habitudes alimentaires, de ses contraintes professionnelles, de sa santé et surtout de ses motivations. J’ai pris le temps de bien lui expliquer le plan diététique adapté à ses nouveaux besoins ainsi que toutes les familles d’aliments. Il est parti de cette première consultation encore plus motivé et celle-ci fut suivie d’une très belle perte de poids ! À quoi servent les compléments alimentaires ? Ils sont là pour aider premièrement à la perte de poids (rétention d’eau et excès de masses graisseuses) mais permettent également de travailler sur les facteurs qui pourraient freiner une perte de poids comme le stress, la fatigue ou encore une mauvaise digestion.

27


QUE SONT-ILS DEVENUS ?

antes

“Jacqueline et Je an-Paul avant Na turhouse”

Jacqueline et Jean-Paul B. ont perdu

9 et 16 Kg

et maintiennent leurs poids depuis plus

d’ 1 an PORNIC (44)

Nom : Jacqueline et Jean-Paul B. Age : 70 et 71 ans Profession : Retraités Poids en 2017 : 73 kg et 98.5 kg Poids actuel : 64.3 kg 81.7 kg 73% des clients Naturhouse ont perdu entre 1kg600 et 4kg800 ou plus par mois, avec un indice de masse corporelle moyen de 27 au début de leur suivi (Étude interne réalisée du 01/10/2015 au 30/09/2016 sur 319 141 visites et 129 485 personnes). Retrouvez le détail de la méthode Naturhouse en page 41

28


“ Que du bonheur de se voir autrement ! ” JACQUELINE ET JEAN-PAUL MANGEAIENT DE TOUT EN TROP GRANDE QUANTITÉ ET PAR VOIE DE CONSÉQUENCE LES KILOS S’ ÉTAIENT INSTALLÉS. ENSEMBLE, ILS ONT DECIDÉ DE PERDRE DU POIDS ET ILS Y SONT PARVENUS AVEC L’AIDE DE L’EQUIPE DU CENTRE NATURHOUSE DE PORNIC, C’ETAIT IL Y A PLUS D’UN AN DEJA. ILS SONT DEVENUS, AU TRAVERS DE LEUR TEMOIGNAGE INITIAL SUR LE PESOPERFECTO N°37 ET SUR LES RESEAUX SOCIAUX, UN VERITABLE EXEMPLE POUR TOUTE UNE GENERATION DE RETRAITÉS. ENTRE 2 VOYAGES, CE JOLI COUPLE GLOBE-TROTTEUR NOUS FAIT LE PLAISIR DE NOUS DONNER DES NOUVELLES.

MAI SON NTIE N POID SD T

1

EPU IS

AN

Jacqueline et Jean-Paul en 2017 lors de leur témoignage initial dans le PesoPERFECTO n°37

PROPOS RECUEILLIS PAR CELINE VALATX PHOTOS MAJINGA

Bonjour Jacqueline et Jean-Paul, comment allez-vous depuis votre 1er témoignage ? Nous nous sentons très bien depuis cette perte de poids ! Qu’est-ce qui vous a séduit dans le rééquilibrage alimentaire proposé par Naturhouse ? La diversité de l’alimentation, manger en quantité modérée sans ressentir la faim tout en conservant des petits plaisirs. Comment s’est installée la relation de confiance avec Marie, votre diététicienne-nutritionniste ? Tellement charmante, nous avons eu une entière confiance pour suivre ces recommandations de professionnelle.

29


A quoi servent les rendez-vous mensuels en phase d’entretien ? Ils nous permettent d’échanger sur nos expériences culinaires et de parler de nos activités. Ils sont aussi l’occasion d’effectuer un recadrage si besoin pour éviter toute reprise de poids. Vous êtes souvent en voyage, avezvous des astuces pour maintenir votre équilibrage alimentaire en étant à l’extérieur ? Oui, il arrive que nous rencontrions quelques difficultés dans des contrées particulières, comme lors de nos 10 jours passés dans une réserve en Afrique du sud. Il faut juste penser à maintenir le cap par la suite.

Jacqueline, il y a 1 an, vous nous avez confié reprendre du plaisir à vous habiller et le faire avec plus de coquetterie, est-ce toujours le cas aujourd’hui ? Je prends toujours autant de plaisir à m’habiller et l’été arrivant ce n’est que du bonheur ! De votre côté Jean-Paul, vous aviez retrouvé la forme et reprenait du plaisir à accompagner vos amis à la pêche. Qu’en est-il aujourd’hui ? Les crevettes ne sont pas toujours au rendez-vous mais le plaisir est toujours là ! Un grand merci à vous 2, et une très belle continuation ! Nous vous laissons les derniers mots pour nos lecteurs : Depuis la stabilisation nous réussissons à maintenir notre poids et conservons un excellent moral. Merci encore à nos accompagnatrices Naturhouse Marie et Karine. Pour les indécis, n’hésitez pas à venir nous rejoindre. Que du bonheur de se voir autrement !

VOTRE PARCOURS INTÉRESSE ET INTERPELLE, AVEZ-VOUS CONSCIENCE D’ÊTRE DES EXEMPLES POUR DE NOMBREUSES PERSONNES QUI COMME VOUS AIMERAIENT PERDRE DU POIDS MAIS SE DISENT QU’À LEUR ÂGE, CE N’EST PLUS LA PEINE D’AVOIR CETTE DÉMARCHE. ◗ Plusieurs personnes de notre entourage nous ont suivi dans cette démarche, d’autres nous ont interpellé suite au témoignage paru dans le magazine Peso Perfecto, également sur Youtube donc effectivement nous sommes un peu comme des exemples.

30


EXPERIENCE REUSSIE C’est dans le centre Naturhouse, de PORNIC (44),

que Jacqueline et Jean-Paul B. ont perdu 9 et 16 kilos

KARINE HIOU

Gérante des centres Naturhouse de Pornic et Saint Nazaire

PORNIC (44) 10 rue Robert Schuman - Tél. 02 40 82 96 64 SAINT NAZAIRE (44) 62 avenue de la République - Tél. 02 40 66 72 53

KARINE A OUVERT LE CENTRE NATURHOUSE DE PORNIC EN MARS 2011. DÈS JUILLET 2012, ELLE OUVRE SON DEUXIÈME CENTRE Á SAINT NAZAIRE. ELLE PARTAGE AUJOURD’HUI AVEC SES EQUIPES TOUJOURS LES MÊMES VALEURS : PROFESSIONNALISME, CONVIVIALITÉ, DISPONIBILITÉ, ÉCOUTE, COACHING ET IMPLICATION. ET LES RESULTATS SONT LA, JACQUELINE ET JEANPAUL ONT PERDU DU POIDS ET NE LE REPRENNENT PAS !

Vous êtes toujours à la tête de 2 centres Naturhouse depuis plus de 6 ans, comment gérez-vous votre quotidien ? Je navigue entre les 2 centres, le début de semaine sur le centre de Saint-Nazaire et la fin de semaine sur Pornic dans le rôle de conseillère. Depuis plus de 6 ans, j’allie professionnalisme et convivialité pour être le plus à l’écoute possible de nos clients. Pourquoi Jacqueline et Jean-Paul ont poussé la porte d’un de vos centres en 2017 ? Jacqueline est venue la première. En effet, suite à un souci de santé, elle s’était réfugiée dans une alimentation déséquilibrée. Elle ne trouvait plus de solutions pour reperdre son poids. Jean-Paul quant à lui, est un retraité assez « bon vivant », épicurien. Il avait du mal à gérer les invitations. Qu’avez-vous mis en place avec Marie Chauve, la diététicienne-nutritionniste qui les a suivis pour éviter qu’ils reprennent du poids ? Jacqueline et Jean-Paul reviennent vous voir régulièrement, que-

lle relation entretenez-vous avec eux aujourd’hui ? Avec la Marie, nous avons suivi Jean-Paul et jacqueline tout au long de leur parcours. Ils ont en effet fait leur stabilisation pendant 2 mois puis sont venus une fois par mois pour leur rendez-vous d’entretien. Lors de ces rendez-vous, un point sur le mois passé était fait et on leur donnait divers conseils pour le mois à venir. Nous partageons aujourd’hui une réelle confiance les uns envers les autres, ce qui nous permet de maintenir sereinement leur poids. Jacqueline et Jean-Paul sont des globetrotteurs, que leur conseillez-vous pour gérer leurs poids pendant leurs voyages ? En effet, Jean-Paul et Jacqueline, partent régulièrement en voyage, Il est déjà arrivé qu’à leur retour quelques kilos persistent. Dans ce cas, la diététicienne-nutritionniste leur recommande des compléments alimentaires adaptés à leurs besoins. Par exemple, à leur retour d’Afrique du sud nous avons mis en place le « Pack Express »

afin qu’ils reperdent rapidement les 2 kilos repris. Pouvez-vous nous rappeler quel sont les points clés de la méthode Naturhouse ? Un rééquilibrage alimentaire pour redonner de bonnes habitudes alimentaires avec un plan alimentaire personnalisé. Un suivi hebdomadaire avec un(e) diététicien(ne)-nutritionniste. Des compléments alimentaires adaptés aux besoins de chaque client. Et aussi 3 phases dans la méthode : 1 -phase de perte de poids (600g à 1kg de perte par semaine) 2- stabilisation 3- entretien mensuel pendant au moins un an afin de maintenir le poids durablement. Un dernier mot à ajouter ? Le témoignage de Jean-Paul et Jacqueline, démontre bien que la méthode Naturhouse n’est pas un régime mais belle et bien un rééquilibrage alimentaire. Notre objectif est d’amener nos clients à leur objectif mais surtout qu’ils y restent et qu’ils le gardent à travers les années. ■

31


MANGER SAIN

A u jo u r d ’h u i , en Europe, un tr e a li m e n t s u r q u a s a tt e r r i t d a n s le p o u b e ll e s .

32


LE GUIDE DE

L’ANTI-GASPI C’EST LA TRISTE HISTOIRE D’UNE IMMENSE GABEGIE. ELLE COMMENCE DÈS LA PLEINE TERRE, OÙ LES FRUITS ET LES LÉGUMES N’AYANT PAS PASSÉ L’ÉPREUVE DU CALIBRAGE, SONT RÉCUSÉS. ELLE SE POURSUIT PENDANT LE TRANSPORT, OÙ L’ON LAISSE EN GARE DE TRIAGE LES DENRÉES QUI ONT MAL VÉCU LE VOYAGE. PLUS TARD, LES REVENDEURS SE CHARGENT DE METTRE À LA BENNE LES PRODUITS INVENDUS OU PÉRIMÉS. ENFIN, LA POUBELLE DEVIENT LA DESTINATION FINALE DE NOMBREUX ALIMENTS. FACE À CE GASPI, LE MONDE COMMENCE À SE MOBILISER. C’EST LE MOUVEMENT « SAVE FOOD ». TEXTE MARY-ANN SIGNLETON PHOTOS SHUTTERSTOCK.COM

Le gaspillage alimentaire, c’est tristement simple. Il advient quand des produits agricoles ou piscicoles destinés à la consommation humaine, ne sont finalement pas mangés. Pourtant, ces aliments ont reçu la même attention pour leur production que ceux qui feront le régal du consommateur : de l’eau pour la croissance, de l’énergie pour la transformation, du CO2 pour le transport… et du temps, parfois beaucoup de temps.

Destruction de ressources Jeter un aliment, c’est donc dilapider les ressources planétaires que l’on sait chaque jour, toujours plus précaires. Cette douloureuse équation, le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation l’a rappelée à l'occasion de la journée de lutte contre le gaspillage alimentaire, qui a eu lieu le16 octobre dernier. Ainsi, ce gâchis qui coûte 12 à 20 milliards d'euros chaque année en France. Une somme rondelette ! D’ailleurs, tous les chiffres donnent le vertige. Aujourd’hui, en Europe,

un aliment sur quatre atterrit dans les poubelles. Un tiers des aliments produits dans le monde ne sont finalement jamais consommés. En France, le gaspillage alimentaire représente 10 millions de tonnes par an, soit l’équivalent de 18 milliards de repas jetés à la poubelle.

À tous les étages Le gaspillage commence bien avant que la nourriture n’arrive dans les assiettes. Lors de la phase de production et de transformation des aliments, pendant leur transport, leur distribution en magasins et enfin lorsqu’ils sont consommés. Selon l’Ademe, la grande distribution est responsable de 2,3 millions de tonnes de déchets alimentaires, 1 millions de tonnes du côté des restaurants et des cantines. Mais c’est à la maison où les repas sont les plus gaspillés, on les estime à environ 6,5 millions de tonnes soit entre 20 et 30 kilos par personnes et par an. Parmi, les denrées les plus souvent jetées, on retrouve sur la première marche du podium, les légumes, puis les fruits, le pain, les restes cuisinés…

Les raisons de la colère Pourquoi lutter contre ce gaspillage ? C’est d’abord une question morale qui se pose avec encore plus d’acuité quand on sait que dans l’Hexagone, une personne sur 10 n’arrive pas à manger à sa faim, dans le monde c’est un milliard de personnes en situation de malnutrition. C’est ensuite un enjeu écologique puisque jeter de la nourriture c’est gaspiller des ressources. Enfin et pour ceux qui restent insensibles à ces arguments, le gaspillage c’est aussi une problématique financière, son coût serait estimé à 10 milliards d’euros soit 159 euros par an et par personne en France (source Ademe, Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie)

L’urgence d’agir Face à l’ampleur du problème des organisations internationales, comme la FAO, l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, ont choisi de prendre les choses en mains

33


MANGER SAIN puisque la réponse ne peut être que globale et s’inscrit plus largement dans le concept plus vaste d’adoption d’un système alimentaire durable. Il s’agit donc de réduire les pertes et gaspillages alimentaires en étant plus respectueux de l’environnement et en encourageant la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Dans le sillage de ce mouvement « save food », les initiatives individuelles ou collectives ont poussé comme des champignons, car quelque soit sa place dans la chaîne alimentaire, il est possible d’agir !

Glanage et disco soupe Certains paysans se sont mis à participer à des opérations de glanage solidaire : les fruits et légumes non récoltés dans les champs mis à disposition pour en faire don à des associations d’aide alimentaire. Saint-Malo, Le Quesnoy, Morlaix, et puis c’est toute la France qui a suivi. C’est dans cette même veine qu’est née la Dico Soupe, un événement festif 100 % anti-gaspi. Le principe est simple : un tréteau, une grande marmite, des

34

économes à foison, des fruits et des légumes invendus et beaucoup de bonne volonté pour confectionner une soupe (ou un smoothie, ou une salade) qui sera ensuite distribuée gratuitement ou à prix libre dans une ambiance ultra-conviviale. Le but est de passer du bon temps, bien manger et surtout sensibiliser le grand public à la problématique du gaspillage alimentaire.

Les hypers à l’action La grande distribution est responsable de 15 % du gaspillage. Les raisons sont multiples : la logistique, la gestion des rayons, les dates de péremption, le stockage, la manipulation par les clients… À la suite de la promulgation de la loi du 3 février 2016, obligeant les supers et les hypermarchés à redistribuer leurs invendus alimentaires qu'auparavant ils jetaient, les distributeurs sont passés à l’action. Avec l’aide de l’Ademe, certains ont mis des outils en place permettant de comprendre quelles denrées étaient gaspillées afin d’ajuster automatiquement leurs commandes. Ils ont aussi

choisi de mieux écouler les produits « à date courte » en les démarquant des autres rayons et en y appliquant une réduction importante.

Le frigo solidaire C’est dans la tête d’une restauratrice parisienne basée dans le XVIIIe arrondissement, qu’est née l’idée de proposer un frigo solidaire. Installé sur le trottoir en face de son établissement, le réfrigérateur est à la disposition de tous. D’ellemême d’abord, puisque tous les jours, elle y place les aliments qu’elle ne pourra pas utiliser dans sa cuisine. Les habitants du quartier aussi s’impliquent dans la démarche et y déposent les ingrédients qu’ils auraient jetés sinon avant un départ en vacances par exemple. D’autres frigos solidaires sont apparus un peu partout désormais, installés par des citoyens, des épiceries ou des restaurants… La lutte contre le gaspillage est devenue l’affaire de tous et nécessite une implication à tous les niveaux pour qu’elle soit efficace. Ainsi chaque citoyen a un rôle à jouer. ■


L es

4

s a g i t n a s n o i t c a

pi

L’Ademe, Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, a évalué en 2016 que la part la plus importante du gaspillage en Europe a lieu dans le foyer des consommateurs avec 33 % des aliments jetés. Si la vigilance est là, l’effort doit juste être poursuivi. Changer de mode, ça vous tente ? Suivez le guide, voilà les 4 gestes qui sauveront (peut-être) vos aliments de la poubelle.

1 • Planifier ses achats

L’affaire est bien connue. On part faire ses courses et finalement, on se retrouve à faire du shopping… et au lieu d’acheter ce dont on a strictement besoin, on commence à flâner dans les rayons et à se laisser tenter par des produits. Une fois de retour dans sa cuisine, on ne sait pas bien quoi en faire et en attendant de leur trouver une utilisation, on les abandonne à petit feu avant de les jeter ! Du coup, pour éviter cela, il faut mieux faire une liste, planifier ses menus pour mieux organiser ses achats, on peut même opter pour l’achat de « légumes moches », choisir un magasin plus petit avec moins de choix et une politique commerciale peu agressive.

2 • Chouchouter son frigo

Bien acheter et bien conserver sont les deux piliers de la lutte anti-gaspi. Ainsi, pour y arriver il faut stocker afin de garder les propriétés organoleptiques des aliments et ralentir leur dégradation. Maintenir son frigo propre permettra de limiter la propagation bactérienne ou fongique qui risque d’accélérer la putréfaction des denrées fragiles. Mettre chaque produit à la bonne place sera bien utile : les fruits et légumes en bas, le beurre dans la porte en utilisant des boites de stockage par exemple. Mais attention, tout ne finit pas au réfrigérateur comme l’a prouvé Marie Cochard dans Notre aventure sans frigo ou presque. Dans son livre, elle décrypte toutes les modes de conservation et c’est très instructif.

3 • On agit avant de jeter

Mieux vaut agir que de laisser périr ! On se laisse gagner par la créativité pour réutiliser les restes. Le recyclage des aliments c’est ludique, écologique et super pratique. On peut aussi congeler avant de jeter. C’est idéal pour les herbes aromatiques par exemple. S’il reste une portion d’un plat trop copieux, c’est parfait aussi. Elle pourra servir ensuite de plat individuel pour un lunch au bureau. On se met à faire des conserves, des compotes ou des confitures pour garder à l’année des aliments de saison comme les haricots verts et éviter de jeter des fruits un peu mâchés. Au restaurant, on n’a plus honte de demander des doggy bag, car cette pratique venue d’outre-Atlantique s’est généralisée pour devenir hyper-tendance.

4 • On jette autrement

Il est des cas, on l’on a rien vu venir ou qu’aucune astuce citée précédemment n’a pu être appliquée. Il reste encore une solution, peut-être que chez vous il y a un frigo solidaire où vous pourrez déposer les denrées que vous ne pourrez pas consommer (avant un départ en week end par exemple ou parce que vous avez eu les yeux plus gros que le ventre). Si ce n’est pas le cas, proposez à vos amis, voisins ou parents de piocher dans votre garde-manger avant une absence. Enfin, si vraiment il vous faut jeter alors compostez pour valoriser vos restes et ainsi que, grâce à vos déchets, de nouveaux aliments puissent voir le jour.

35


BIEN-ÊTRE

36


n o i t a r Opé bikini

L’ ÉTÉ EST ARRIVÉ AVEC SON CORTÈGE DE FOLLES PROMESSES. AU PROGRAMME DE LA BELLE SAISON : DES BAIGNADES, DES VACANCES, DU SOLEIL… ET UN BIKINI. RIEN QUE D’Y PENSER ÇA VOUS FAIT TREMBLER ? RESTEZ ZEN, PESOPERFECTO A MIS LES BOUCHÉES DOUBLES POUR VOUS CONCOCTER UN PROGRAMME SPÉCIAL SUMMER ! TEXTE MARY-ANN SINGLETON PHOTOS SHUTTERSTOCK.COM

Tout commence par un objectif. Oui mais raisonnable l’objectif. Car même si la saison des bikinis est là et que la météo du poids n’est pas encore au beau fixe, rien ne justifie de vouloir atteindre un but qui sera à la fois inaccessible et délétère. Rappelons-nous que la perte de poids hyper rapide grâce à un régime ultra-restrictif est à la portée de tous mais se solde toujours par un retour des kilos version yoyo. Sans parler de la fatigue, des carences, des baisses de moral qu’une telle diète peut engendrer. Alors comment faire ? D’abord, établir une stratégie qui permet de voir un peu plus loin que le bout de la plage. Certes l’objectif est de rentrer dans le maillot et donc de perdre rapido quelques kilos. Cependant, pensez que derrière, il faudra stabiliser ! Moralité, le programme va se diviser en deux étapes : perdre vite mais bien, puis garder les bénéfices de vos efforts en poursuivant le rééquilibrage alimentaire pendant les vacances puis jusqu’à la fin de l’été et au-delà (lire encadré ciaprès). Pour certaines ce sera facile car la belle saison regorge de produits saisonniers riches en plaisir et pauvres en calories. Pour d’autres, c’est aussi le temps des apéros entre copains, des barbecues, des glaces… un peu plus risqués pour la ligne. L’idéal est de profiter du coup de pouce d’un professionnel de la nutrition pour y arriver.

Dans les starting detox

Une fois l’objectif fixé et la stratégie établie, lancez dans une grande opération de destockage histoire de se débarrasser en douceur des toxines et des déchets accumulés pendant l’hiver. Le principe de la détox ? Purifier son organisme en lui offrant un break. Il existe plusieurs variantes avec un programme allant d’un jour jusqu’à une semaine. Organisez-vous une détox express sur un week-end, disons du vendredi soir au lundi matin. Prenez les devants et faites table rase de vos obligations pour pouvoir buller tranquillement pendant 48 heures. Côté nutrition, optez pour une version 100 % fruits et légumes à base de jus, de soupes, d’infusions. Profitez pour booster votre moral en faisant de la marche, du yoga ou toute autre pratique alliant un peu d’effort et beaucoup de réconfort.

Les graisses : un, deux trois, partez !

La détox finie, cap sur les vitamines. Égrainez l’alphabet jusqu’à la lettre C ! Cette vitamine bien connue pour ses effets sur notre forme est aussi un excellent brûleur de graisses. Elle permet, en plus, de renforcer le tissu conjonctif, et de limiter ainsi l’effet peau d’orange. Traquez les aliments qui vous fourniront le précieux carburant afin de consommer votre gramme quotidien soit

l’équivalent de 100 g d’acérola, 500 g de cassis, 500 g de poivron rouge, 1 l de jus d’orange pressées… Ne négligez pas les effets du calcium qui va venir stimuler le métabolisme et réduire le stockage des graisses. Ajoutez un produit laitier à la fin de votre repas, ou au moment de vos collations ou des légumes vert comme les brocolis ou les haricots verts. Autre technique de sioux qui sera fort utile dans la guerre à couteau tirés contre le gras : l’usage de fibres, notamment les fibres solubles qui piègent les graisses alors même qu’elles commencent à être absorbées. Grâce aux fibres, les corps gras sont captés et éliminés dans les selles, le sentiment de satiété, lui, arrive plus vite. L’autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) recommande de consommer 25 g de fibres alimentaires par jour, soit l’équivalent de 50 g de son de blé, 500 g d’artichauts…

Haro sur le ventre plat

Pour agir contre les rondeurs abdominales, il faut comprendre que derrière la poignée d’amour se cachent l’ennemi n°1 du bikini : les adipocytes ou cellules stockeuses de graisses. Pour arborer la platitude de votre jeunesse (celle d’avant les enfants) fuyez les lipides et les glucides comme la peste. Oubliez les viennoiseries, même de manière exceptionnelle, les plats industriels, les

37


BIEN-ÊTRE sodas et les gâteaux bourrés de sucres et de mauvaises graisses. Pour savoir ce que contiennent vraiment vos produits chouchou utilisez l’application Yuka (voir encadré ci-contre). Ayez le courage de les éliminer définitivement de votre placard pour laisser la place aux fruits qui contiennent le sucre dont l’organisme a réellement besoin. Adieu la bière, en particulier, et l’alcool, en général, dont les glucides se logent immédiatement au niveau du ventre. Parallèlement, accordez une place centrale aux légumes de saison. Quand ils sont frais, c’est encore mieux, car les fibres qu’ils contiennent sont encore plus efficaces pour capter les graisses et les toxines. Consommezen à tous les repas, à satiété, en panachant crus et cuits pour profiter d’un maximum de micro-nutriments sans bousculer vos intestins. N’oubliez pas de muscler tout ça avec quelques exercices de sport adaptés. Pas besoin d’aller en salle de sport, 10 minutes à la maison suffisent à condition d’être assidu et régulier en gardant un bon rythme.

À bas la cellulite

Avec la détox, les fibres, les vitamines, les légumes, la cellulite commence à se faire du souci pour sa survie. Pour finir de la chasser, votre meilleur allié sera… votre bouteille d’eau. Si vous ne l’aimez pas pure, inspirez-vous de l’eau de Sassy et ajoutez-y un citron, un concombre pelé, de la menthe, du gingembre râpé puis laissez reposer une nuit avant de déguster. Fixez-vous au moins 1,5 litres par jour. En plus de ce programme de réhydratation intensive, misez sur les oléagineux, le thé vert… Musclez-vous également grâce à un sport qui agit sur les gambettes : vélo, course à pied, marche nordique, et ne négligez pas les petits efforts du quotidien comme monter par les escalier ou descendre un arrêt de métro plus tôt. Pour les peaux qui sont d’orange, penser au massage avec la technique du palper-rouler. Il suffit de pincer la peau entre le pouce et l’index et de la faire rouler. L’application de crème ou de gel anti-cellulite souvent à base de caféine ou d’actifs marins est indispensable. D’autres techniques sont aussi proposées par des instituts spécialisés, toujours en compléments d’une bonne hygiène de vie.

Vive la peau de bébé

Votre corps est presque prêt à enfiler le graal, il ne vous reste plus qu’à gagner quelques tonalités dorées pour sublimer tout ça. Misez sur une alimentation riche en caroténoïdes, une vaste famille qui regroupe le bêta-carotène, la lutéine et le

38

lycopène. Ils ont une action anti-oxydante, en bloquant les radicaux libérés par les rayons UV du soleil et qui attaquent les cellules de la peau et provoquent leur vieillissement prématuré. L’autre grand intérêt des caroténoïdes, est de capter une partie des UV et d’augmenter ainsi la tolérance de la peau au rayonnement solaire. Enfin le bêta-carotène favorise la synthèse de la mélanine et aide la peau à prendre un beau hâle doré. Pour faire le plein de caroténoïdes, foncez sur tous les fruits et légumes colorés : carottes, abricots, melon, papaye, tomates, poivron mais aussi ceux qui sont verts (oui, oui) : épinards, laitue, brocolis et spiruline !

Ciao déprime

Voilà, le programme est presque fini, vous avez réussi et vous pouvez être fièr(e) de vous. Mais quand vous vous regardez dans la glace, vous trouvez encore à redire. Vous êtes persuadé(e) que la fille ou le gars en couverture des magazines est toujours plus jolie ou plus beau. Voilà bien le cœur du problème, car plus que le regard des autres, c’est bien le regard sur vous-même qu’il faut parvenir à changer à mesure que vous arrivez à prendre de bonnes habitudes alimentaires. Aimez-vous, avec vos petites imperfections. Apprenez à en jouer ou à les masquer avec élégance. Et rappelez-vous que le bikini n’est qu’un modèle de maillots parmi tant d’autres et que le unepièce est devenus hyper tendance ! 


EN VENTE EXCLUSIVEMENT DANS LES CENTRES NATURHOUSE

Experts en rééducation alimentaire suivi diététique naturhouse.fr


Gardez la ligne en vacances Avant de partir au soleil, vous avez réussi à vous débarrasser des kilos qui vous gâchaient la vie. Profitez de cette dynamique, pour stabiliser votre poids de forme pendant vos congés. Gardez le cap et les bonnes habitudes : fuyez les plats cuisinés, les acides gras saturés, les glucides inutiles voire dangereux. Misez sur les légumes qui regorgent de fibres et qui sont légion à la belle saison. Régalez-vous de tomates, des poivrons ou de brocolis qui sont aussi bons pour votre ligne que pour votre peau. Profitez du temps libre des vacances pour marcher, nager, randonner, disputer une partie de tennis ou de beach volley… bref continuez à mettre votre corps en mouvement. Et quand, la rentrée arrivera, vous serez gonflée à bloc et vos vacances auront été un succès à tous les niveaux !

Les applis qu’il vous faut Si vous êtes du genre connecté, votre smartphone peut vous aider dans votre opération bikini. Installez les trois applis qu’il vous faut en quelques clics. Pour commencer, faites le point sur votre poids actuel et votre poids idéal avec l’appli « Naturhouse ». Pour bien faire vos courses, comptez sur « Yuka », un programme révolutionnaire qui permet de mieux savoir ce que contiennent les aliments en scannant leur code barre. Enfin, suivez les instructions de votre coach personnel grâce à « seven » et qui propose de faire 7 minutes de sport quotidien. À vos écrans !

40


Menus

14 jours

Minceur Express

SEMAINE 1

s Ces menus vous sont proposŽ par Sophie Clatot, diŽtŽticienne-nutritionniste PETIT DÉJEUNER

LUNDI

MARDI

MERCREDI

JEUDI

VENDREDI

SAMEDI

DIMANCHE

ENCAS

DÉJEUNER

GOÛTER

DÎNER

• Boisson chaude • 1 poignée de fruits oléagineux • 2 à 4 biscottes FIBROKI* aux graines de lin • 2 cac de confiture DIETESSE*

• 1 nectarine

• Salade de daîkon, radis rouge... (1) • Sardine grillée aux herbes et salade de tomates bicolore (plat complet-1) • Fromage blanc + REDUNAT FIBRES*

• Carpaccio de melon... (1) • REDUNAT DRINK*

• Epinard sauté aux miettes de chèvre frais (1) • Omelette nature • Yaourt au fruits frais (1) + REDUNAT FIBRES*

• Boisson chaude • 1 yaourt aromatisé 00% • 4 à 6 biscuits PEIPAKOA BAMBOU ou REGULARIS*

• Salade de fruits frais

• Salade verte sauce vinaigrette légère • PLAT PRÉPARÉ au choix* • Yaourt nature + REDUNAT FIBRES*

• 2 abricots • REDUNAT DRINK*

• Poelée de cardes multicolores aux graines (1) • Joue de porc aux olives (1) • Faisselle nature + REDUNAT FIBRES*

• Boisson chaude • 1 verre de boisson végétale • 2 à 4 biscottes FIBROKI* aux graines de lin • 2 cac de confiture DIETESSE*

• 1 bol de cubes de pastèque

• Salade de tomate, concombre, olive... (1) • Brochette de lotte, courgette et basilic (plat complet-1) • Yaourt aux fruits 00% + REDUNAT FIBRES*

• Sorbet minute à la framboise (1) • REDUNAT DRINK*

• Wok de légumes d'été (1) • 2 à 3 tranches de jambon blanc dégraissé • Fromage blanc + REDUNAT FIBRES*

• Boisson chaude • 1 yaourt aromatisé 00% • 4 à 6 biscuits PEIPAKOA BAMBOU ou REGULARIS*

• 1 jus de fruits frais (100% pur jus)

• Crudités sauce vinaigrette légère • PLAT PRÉPARÉ au choix* • Yaourt nature + REDUNAT FIBRES*

• 1 grappe de raisins • REDUNAT DRINK*

• Salade de légumes du sud (1) • Escalope de dinde grillée • Parfait au yaourt et myrtille (1) + REDUNAT FIBRES*

• Boisson chaude • 1 poignée de fruits oléagineux • 2 à 4 biscottes FIBROKI* aux graines de lin • 2 cac de confiture DIETESSE*

• 1 pêche

• Soupe froide aux deux tomates (1) • Dorade à la Thaï (plat complet-1) • Faisselle nature + REDUNAT FIBRES*

• Salade de fruits frais • REDUNAT DRINK*

• Chou chinois sauté aux tomates cerise (1) • Moules type marinière • Yaourt aux fruits 00% + REDUNAT FIBRES*

• Boisson chaude • 1 yaourt aromatisé 00% • 4 à 6 biscuits PEIPAKOA BAMBOU ou REGULARIS*

• 1 bol de cerise

• Carotte râpée • Espadon grillé aux herbes fraîches (1) • Haricots verts en persillade • Fromage blanc + REDUNAT FIBRES*

• Brochette de fruits thymcitron (1) • REDUNAT DRINK*

• Mélange de salades • Faux filet grillé sauce tomate cerise (1) • Yaourt nature + REDUNAT FIBRES*

• Boisson chaude • 1 verre de boisson végétale • 2 à 4 biscottes FIBROKI* aux graines de lin • 2 cac de confiture DIETESSE*

• 2 prunes

• Salade d'avocat, sucrine, petit pois... (1) • Pilons de poulet grillés et raïta de concombre (1) • Faisselle nature + REDUNAT FIBRES*

• 1 bol de fruits rouges • REDUNAT DRINK*

• Poelée de pois gourmands • Cabillaud en papillote (1) • Faisselle balsamique aux fraises macérées (1) + REDUNAT FIBRES*

Note : cac = cuillère à café, cas = cuillère à soupe. Portion journalière de matières grasses = 2 à 3 cas d’huile ou équivalent. Pour la cuisson et vos vinaigrettes, privilégiez les huiles végétales : colza, tournesol, pépin de raisin, maïs... Ce plan diététique s’intègre dans le cadre d’un suivi « perte de poids » Naturhouse, il ne doit pas être poursuivi plus de 2 semaines sans recommandations spécifiques. Au-delà, des féculents sont rajoutés au déjeuner selon les portions de votre plan diététique.

42


*Retrouvez les produits dans les centres Naturhouse (voir pages 78-81)

À coller sur mon frigo

SEMAINE 2

ENCAS

DÉJEUNER

GOÛTER

DÎNER

• Boisson chaude • 1 yaourt aromatisé 00% • 4 à 6 biscuits PEIPAKOA BAMBOU ou REGULARIS*

• 2 tranches de melon

• Salade de radis et graines germées (1) • Aiguilette de dinde et courgette à l'orientale (plat complet-1) • Fromage blanc + REDUNAT FIBRES*

• 1 nectarine • REDUNAT DRINK*

• Flan de ratatouille (plat complet-1) • Yaourt aux fruits 00% + REDUNAT FIBRES*

• Boisson chaude • 1 poignée de fruits oléagineux • 2 à 4 biscottes FIBROKI* aux graines de lin • 2 cac de confiture DIETESSE*

• 2 abricots

• Salade verte sauce vinaigrette légère • PLAT PRÉPARÉ au choix* • Yaourt nature + REDUNAT FIBRES*

• 1 grappe de raisins • REDUNAT DRINK*

• Crumble de légumes d'été (1) • 2 à 3 tranches de blanc de dinde • Fromage blanc aux nectarines... (1) + REDUNAT FIBRES*

• Boisson chaude • 1 yaourt aromatisé 00% • 4 à 6 biscuits PEIPAKOA BAMBOU ou REGULARIS*

• Salade de fruits rouges (1)

• Salade fraicheur concombre et avocat (1) • Tajine de kefta au citron confit (plat complet-1) • Faisselle nature + REDUNAT FIBRES*

• 1 pêche • REDUNAT DRINK*

• Bo bun à la chair de crabe, concombre et deux poivrons (plat complet-1) • Yaourt aux fruits 00% + REDUNAT FIBRES*

• Boisson chaude • 1 verre de boisson végétale • 2 à 4 biscottes FIBROKI* aux graines de lin • 2 cac de confiture DIETESSE*

• 1 jus de fruits frais (100% pur jus)

• Crudités sauce vinaigrette légère • PLAT PRÉPARÉ au choix* • Fromage blanc + REDUNAT FIBRES*

• 1 tranche de pastèque • REDUNAT DRINK*

• Salade de roquette, concombre, épinard... (1) • Poulet grillé • Compotée d'abricot au yaourt...(1) + REDUNAT FIBRES*

• Boisson chaude • 1 yaourt aromatisé 00% • 4 à 6 biscuits PEIPAKOA BAMBOU ou REGULARIS*

• 1 bol de fraises

• Salade tomate cerise, poivron jaune, maïs... (1) • Coquille St Jacques et spaghuetti de courgette (plat complet-1) • Yaourt nature + REDUNAT FIBRES*

• Salade de fruits frais • REDUNAT DRINK*

• Salade complète de haricots verts type niçoise (oeuf dur, thon, tomate, anchois...) • Yaourt aux fruits 00% + REDUNAT FIBRES*

• Boisson chaude • 1 poignée de fruits oléagineux • 2 à 4 biscottes FIBROKI* aux graines de lin • 2 cac de confiture DIETESSE*

• 2 prunes

• Dès de betterave sauce yaourt • Filet de truite grillée herbes et citron (1) • Aubergine grillée • Faisselle nature + REDUNAT FIBRES*

• Abricot rôti au thym... (1) • REDUNAT DRINK*

• Gaspacho • Côte de porc marinée au thym et romarin (1) • Yaourt nature + REDUNAT FIBRES*

• Boisson chaude • 1 yaourt aromatisé 00% • 4 à 6 biscuits PEIPAKOA BAMBOU ou REGULARIS*

• Smoothie pomme-fraisegingembre (1)

• Salade de lamelles de courgette jaune... (1) • Brochette de crevette grillée (1) • Brochette de légumes (1) • Yaourt aux fruits 00% + REDUNAT FIBRES*

• 1 bol de fruits rouges • REDUNAT DRINK*

• Wok de blette au boeuf (plat complet-1) • Yaourt pêche melba (1) + REDUNAT FIBRES*

PETIT DÉJEUNER

LUNDI

MARDI

MERCREDI

JEUDI

VENDREDI

SAMEDI

DIMANCHE

(1) Retrouvez toutes ces recettes dans "Mon carnet de recettes ETE 2018" en vente 2.99€ dans tous les centres Naturhouse.

43


La recette NATURHOUSE

Mille feuilles Dans chaque PesoPERFECTO, nous vous partageons la meilleure recette légère Naturhouse. Sélectionnée parmi toutes celles proposées par les équipes des centres Naturhouse de Toute la France. Dans ce numéro c’est encore et toujours une gagnante que nous félicitons pour ses croquants aux fruits rouges, sa revisite légère du mille feuilles aux fruits rouges et yaourt. Pour vous régaler exceptionnellement au dessert ou au gouter à la place de votre produit laitier ou du fruit.

Valeurs nutritionnelles recette traditionnelle Plus de 1000 spŽcialistes en diŽtŽtique et nutrition Naturhouse revisitent pour vous d'excellentes recettes avec moins de calories. Fiches ˆ collectionner !

810 kcal par portion

66,8 % Lipides 3,6 % Protides 29,2 % Glucides 0,4 % Fibres

527 kcal

en moins Valeurs nutritionnelles recette Naturhouse

283 kcal par portion

AGEN (47)

113 avenue Michel Serres 05 53 67 02 07

44

32,5 % Lipides 20,1 % Protides 47,4 % Glucides 3,6 % Fibres


aux fruits rouges & Yaourt Ecrite par Lise SalaŸn,

diŽtŽticienne-nutritionniste du centre Naturhouse d'Agen (47 Occitanie)

Ingrédients

Croquant de fruits rouges POUR 4 PERSONNES

Claire ZEGBIB, diététicienne-nutritionniste Naturhouse

light

w 12 biscuits FIBROKI GALETTES*

Préparation

w 2 sachets de SLIMBEL CREME* fruits rouges w 250ml de lait ½ écrème ou 2 yaourts natures w Framboises

w Pour la ganache, délayer le lait ou les

yaourts dans la poudre des 2 sachets de SLIMBEL CREME* fruits rouges et bien mélanger. Remplir une poche à douille avec ce mélange. w Disposer quatre biscuits FIBROKI

GALETTES* sur des assiettes à dessert, puis à l’aide de la poche à douille étaler délicatement la crème sur les biscuits. w Répartir quelques framboises sur le

FAITES LA COLLECTION !

dessus avant de recouvrir d’un autre biscuit. w ASTUCE : • utiliser d’autres biscuits de la gamme FIBROKI pour varier le gout.

w Répéter l’opération une dernière fois en

terminant simplement par un biscuit sur le dessus ! w Il est possible d’ajouter des fraises ou

d’autres fruits rouges et de saupoudrer de sucre glace pour un petit plus déco.

*Retrouvez ces produits dans votre centre Naturhouse le plus proche (voir pages 78 à 81) 45


SANTÉ

GUERRES

QU’ON SE LE DISE ! LES INTESTINS SONT LES GRANDS OUBLIÉS DE NOTRE QUOTIDIEN. ON LES ENFOUIT, LES REPLIE, LES RELÈGUE AU SECOND PLAN… ALORS QUE PENDANT CE TEMPS LÀ, ON CHOUCHOUTE NOS ONGLES, ON CAJOLE NOS CHEVEUX, ON DORLOTE NOTRE PEAU. MAIS À FORCE LEUR MENER LA VIE DURE, LE VENTRE SE RAPPELLE A NOTRE BON SOUVENIR. ET QUAND LA COUPE EST VRAIMENT TROP PLEINE, C’EST TOUTE LA LITANIE DES TROUBLES INTESTINAUX QUI TYRANNISE NOTRE ÉQUILIBRE ABDOMINAL. MALAISES, LOURDEURS, INCONFORT, LENTEUR… ET PARFOIS, TOUT ÇA EN MEME TEMPS. TEXTE MARY-ANN SIGNLETON PHOTOS SHUTTERSTOCK.COM

46


INTESTINES Si le quidam se moque de son côlon comme de l’an quarante, les scientifiques de tous les pays ont - eux - développé une folle passion pour tout le système digestif. Une quantité croissante de chercheurs y voient d’ailleurs la cause de tous nos maux : obésité, diabète, cancers… mais aussi autisme, dépression, hypertension artérielle, etc... ! Si bien que la littérature scientifique regorge d’articles sur ce qu’il est désormais convenu d’appeler notre « deuxième cerveau ».

TAPIS DE NEURONES

Pourquoi un tel piédestal pour cette tuyauterie bien cachée ? Parce qu’à l’orée du XXIe siècle, les techniques d’imagerie les plus sophistiquées ont permis de faire une découverte majeure : la présence de neurones tapis dans les parois du système digestif alors que l’on croyait que seul l’encéphale pouvait en être détenteur ! En plus, ce ne sont pas des neurones de seconde zone mais des cellules nerveuses de toute première qualité, capables de communiquer entre elles, d’émettre des neurotransmetteurs et de se « connecter » au vrai cerveau. Résultat : un système cerébro-digestif ultra performant et surtout intimement lié qui produirait la quasi-totalité de la sérotonine, l’hormone de la sérénité.

DU VENTRE A LA TÊTE

Dès lors, on comprend mieux qu’à la moindre contrariété, c’est le ventre qui parle, qui gonfle et qui tiraille ! « Dès que je suis plus inquiète que d’habitude, j’ai l’impression que je ne digère plus rien, je suis prise de douleurs intenses une fois mon repas avalé » raconte Esther, 25 ans, qui avoue être « une stressée ». Rien de « psychosomatique » dans tout ça, juste un câblage direct entre nos émotions et nos intestins. Cependant, les règles de ce jeu complexe qui impliquent le système digestif et le cerveau n’ont pas encore toutes été découvertes, car la recherche sur le sujet n’en n’est qu’à ses débuts. Pour autant, les dernières études ont mis en lumière ce lien qui existe entre cerveau et système digestif. Par exemple, les origines de la maladie de Parkinson - une affection neuro-dégénérative qui entraîne des troubles moteurs et cognitifs - seraient à chercher… dans l’intestin ! Il s’agirait de la protéine alpha-synucléine qui remonterait petit à petit de l’estomac au tronc cérébral en empruntant cette autoroute qu’est le nerf vague. C’est en tout cas, ce que montre l’étude de l'Institut Karolinska de Stockholm (Suède) publiée dans Neurology.

UNE ARMÉE DE BACTÉRIES

Autre découverte issue des dernières études internationales : le microbiote. Oui, en plus des neurones et des cellules musculaires, l’intestin est la résidence principale d’une kyrielle de « bonnes » bactéries qui toutes cumulées pèsent entre 1 et 2 kg. Cette flore intestinale contiendrait plus de bactéries que le corps humain comporte de cellules. Mais surtout elle serait un des maillons essentiels dans ce travail de digestion rondement mené et dans lequel tout le monde y trouve son compte. Les bactéries nous donnent un sérieux coup de pouce en triant, disséquant, décomposant les aliments que chaque jour nous ingérons… en échange de quoi, elle se nourrissent gratis sur le dos de leur hôte, c’est à dire de nous. Mais ce n’est pas tout, la flore intestinale pourrait jouer également un rôle dans l’apparition de l’obésité ou encore dans la régulation de l’humeur. Voilà pourquoi, il faut une flore efficace et équilibrée. Et là c’est dans la petite enfance que tout ce joue car cet écosystème microscopique se constitue avant les 4 ans du petit humain. Il parait donc essentiel de proposer à l’enfant une alimentation diversifiée tout en se gardant bien de l’enfermer dans un environnement trop aseptisé. Ensuite, une fois constituées, il faut chouchouter ces bactéries pour qu’elles continuent de tourner à plein régime. Or, nos rythmes de vie qui n’aménagent pas suffisamment de temps au repos, notre alimentation qui maltraite nos intestins, notre sédentarité etc... représentent autant d’agressions pour le microbiote. Il faut donc le protéger au fil des ans (lire encadré « Chouchouter son microbiote »).

MUQUEUSE CAPRICIEUSE

Autre composante du système intestinal qui peut devenir une source de problèmes : la muqueuse. C'est elle, qui joue le rôle de barrière et qui protège le dedans, du dehors, le soi, du non soi. C’est donc lorsqu’elle devient poreuse, inflammatoire ou lésée que les ennuis commencent. C’est alors que l’on parle d’intolérances, d’allergies, voire de MICI, ces maladies inflammatoires chroniques intestinales dont les plus connues sont la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique (RCH). Elles se caractérisent par l’inflammation de la paroi d’une partie du tube digestif et touchent en 2017 plus de 300 000 personnes en France selon les chiffres publiés par l’Assurance Maladie et l’Afa. Des chiffres qui ne cessent d’augmenter avec 8 000 nouveaux cas

47


SANTÉ diagnostiqués chaque année. Dans la maladie de Crohn, l’inflammation peut être disséminée dans tout le tube digestif, de la bouche à l’anus (le plus souvent au niveau de l’intestin) tandis que dans la rectocolite hémorragique, elle est localisée au niveau du rectum et du côlon. Ces maladies évoluent par poussées inflammatoires de durées et de fréquences extrêmement variables en fonction des patients, alternant avec des phases de rémission. Lors des poussées, l’inflammation du tube digestif provoque de nombreux symptômes : douleurs abdominales, diarrhées (entre 4 à 20 selles par jour), impériosité des selles, perte d’appétit et amaigrissement, grande fatigue et parfois de la fièvre. Les manifestations de la maladie peuvent aussi toucher les articulations, la peau, les yeux et ainsi quitter le territoire strictement digestif. Dans tous les cas les MICI, comme les troubles intestinaux plus bénins obligent à repenser son assiette, et plus largement son hygiène de vie. ■

QU’EST-CE QUE LA DIGESTION ?

CHOUCHOUTER SON MICROBIOTE

La digestion est un processus biologique au cours duquel les aliments sont dégradés et transformés en nutriments assimilables qui traversent ensuite la paroi intestinale pour entrer dans la circulation sanguine. La digestion commence dans la bouche, où les aliments sont broyés et mélangés à la salive, puis elle se poursuit dans l’estomac, qui sécrète des sucs digestifs acides, continuant de dégrader et broyer les aliments pendant quelques heures. À la sortie de l’estomac, les aliments prédigérés continuent à être dégradés dans l’intestin par les sucs digestifs provenant du pancréas et de la vésicule biliaire. Les nutriments traversent la paroi de l’intestin et circulent dans le sang pour être utilisés par l’organisme. Ce qui n’a pas été absorbé, ajouté aux cellules mortes de la paroi intestinale devient la matière fécale dans le côlon.

Prendre soin des bactéries qui font tout le boulot digestif c’est surtout trouver une solution durable pour lutter contre les ballonnements, les douleurs abdominales, les troubles du transit (diarrhée ou constipation). Et surtout bien se connaître ! Voici quelques astuces pour y parvenir : • éviter les sucres blancs et les féculents ; • fuir les aliments transformés, artificiels et les agents de conservation ; • limiter les médicaments, dont les antibiotiques, l’aspirine ou les antidouleurs (antiinflammatoires non stéroïdiens), ils peuvent entraîner des douleurs gastriques, diarrhée ou constipation et laminer par la même occasion la flore intestinale ; • ajouter des aliments fermentés dans votre quotidien ; • oublier les aliments hyper-acides ; • abuser des fibres, de toutes les fibres ; • remplacer les épices (poivre, chili, cayenne, etc.) par des fines herbes ; • boire de l’eau régulièrement au cours de la journée.

LES CHIFFRES . 4 À 6 MÈTRES, C’EST LA TAILLE DE L’INTESTIN GRÊLE, LE COLON MIS À PLAT RECOUVRIRAIT LA SURFACE D’UN TERRAIN DE TENNIS . LA CONSTIPATION, TOUCHERAIT EN FRANCE UNE PERSONNE SUR QUATRE ET TOUT PARTICULIÈREMENT LES FEMMES. 48

LE LIVRE À DÉVORER LE CHARME DISCRET DE L’INTESTIN, tout sur un organe mal aimé de Giulia Enders, Actes Sud, 2014, 20 € Ce fut un carton dès sa sortie ! Le charme discret de l’intestin a été vendu à plus d’1 million d’exemplaires en Allemagne puis traduit dans plus de 30 langues. Ce succès est largement mérité pour ces pages truculentes où l’on découvre le vraie vie de notre tractus digestif, sans en perdre une seule miette et avec un humour rafraîchissant. Mais surtout, l’auteur - étudiante en médecine - ne cesse de donner de bonnes idées toutes simples pour en finir avec nos petits et grands tracas intestinaux.


NUTRITION

50


Les boissons “light”

une bonne alternative ? DES SODAS AUX JUS DE FRUITS, DES EAUX AROMATISÉES AUX THÉS GLACÉS, LES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES ONT DEVELOPPÉ TOUTE UNE GAMME « LIGHT » VENANT CONCURRENCER LES BOISSONS SUCRÉES. FORTEMENT APPRECIÉES LORSQUE L’ON A ENVIE DE SE DÉSALTÉRER SANS POUR AUTANT FAIRE LE PLEIN DE CALORIES, REPRÉSENTENT-ELLES POUR AUTANT UNE BONNE ALTERNATIVE ? PESOPERFECTO A MENÉ SON ENQUETE. TEXTE HELENE BERRIER PHOTOS SHUTTERSTOCK.COM

Les boissons light sont des boissons allégées en calorie ou acalorique (c’est-à-dire n’apportant aucune calorie). Depuis quelques années, elles prennent de plus en plus de place sur les étals des supermarchés, en réponse à l’augmentation des préoccupations liées au poids et à la santé. Mais sont-elles un véritable allié minceur ?

Les édulcorants, ces « faux sucres ». Ces boissons vendues dans le commerce sont composées d’édulcorants, artificiels ou naturels, substances détenant un goût sucré et venant remplacer le saccharose. Aspartame, sucralose, xylitol, cyclamate ou encore saccharine, il existe une dizaine d’édulcorants de synthèse (issus d’une transformation chimique) et naturel. Tous les édulcorants sont classés selon différents critères, tels que l’index glycémique (mesure de la glycémie, soit de l’effet du taux de sucre dans le sang) et la DJA (Dose Journalière Acceptable), qui a été établit par les autorités de Santé Publique, afin de déterminer un seuil de consommation de ces substances. Une donnée non-négligeable si l’on s’intéresse davantage aux conséquences de ces dernières…

Amalgame entre « produit light » et « non calorique ». Ce n’est pas parce qu’une boisson est « light » qu’elle ne contient aucune calorie. Cette dénomination est uniquement autorisée si la teneur en nutriments ou la valeur calorique est réduite d’au moins 25 % par rapport à un produit référent. Certaines boissons en sont donc, totalement dépourvues, d’autres en ont moins qu’à l’origine. Les jus de fruits en sont le parfait exemple, comme les nectars de fruits, qui contrairement aux 100% pur jus, contiennent souvent plus de sucres ajoutés que de sucre naturel du fruit. Aussi, même si la recette se voit allégée en sucres ajoutés, le produit en contiendra toujours. En revanche les sodas, tels que le CocaCola ® ou le Schweppes ®, dans leur formule light se voient entièrement substituer l’ajout de saccharose par un édulcorant, les rendant ainsi « acaloriques » (n’apportant pas de calories).

Règle n°1 : ne jamais tromper son cerveau ! De plus en plus d’études scientifiques sont réalisées afin d’expliquer les répercussions de la consommation de ces dérivés et d’analyser l’impact de la consommation de ces substituts sur la santé. L’organisme sécrète de l’insuline en réaction à l’augmentation du taux de sucre dans le

sang (la glycémie) pour le réguler. Faire croire à son cerveau et à son corps qu’on lui donne du sucre, alors qu’en réalité, il n’y a que le goût, sans les calories, aurait des conséquences importantes sur l’organisme. En effet, les boissons « light » laissent sur sa faim et n’apporte rien à l’organisme, si ce n’est que du plaisir gustatif (et c’est déjà beaucoup). Mais cela entrainerait par conséquent une envie accrue de sucre et la consommation d’autres apports énergétiques en réponse à cet apport acalorique.

Effets secondaires, mythes ou réalités ? Aussi, les édulcorants provoqueraient des effets secondaires, tels que des migraines, des engourdissements ou fourmillements, des insomnies, etc... Certains sont fortement déconseillés chez les enfants ou les femmes enceintes. C’est le cas notamment de la saccharine ou du cyclmate. L’aspartame est aussi controversé. Leur consommation doit rester occasionnelle, car même si elles sont amoindries en calories, voire dépourvues, elles engendraient quand même une réaction « neurologique », qui activerait la sécrétion d’insuline. Ces boissons pourraient être à l’origine du développement du surpoids et de l’obésité, mais aussi de répercussion sur la glycémie, sur la faim et la digestion des aliments. ■

51


NUTRITION Le thé glacé Détox, la recette parfaite de l’été ! L’été est là et le soleil au zénith. Voici une idée recette d’un thé glacé « light » et naturel, à reproduire à la maison sans modération. 100 % plaisir et 0 calorie. Ingrédients (pour un litre d’eau) : 4 càc de feuilles de menthe séchées, / 4 cà. de fleurs d’hibiscus séchées / 2 càc de feuilles de framboisier séchées / des feuilles de menthe fraîches / le jus d’un citron/ quelques framboises et fraises pour la décoration / des glaçons / une càs de miel (facultatif)

1. Faites tremper toutes les feuilles séchées dans de l’eau bouillante pendant 15 minutes

2. Versez le thé (sans les feuilles) dans une carafe 3. Ajoutez les feuilles de menthe fraiches, le jus de citron et le miel 4. Une fois le thé refroidit, placez la carafe dans le frigidaire pour le conserver.

5. Avant de servir, mettez dans un grand verre des glaçons, quelques framboises, fraises et feuilles de menthe fraiches

Les boissons Naturhouse NATURHOUSE a développé deux gammes de boissons pour parfaire votre été sans se soucier de la balance. Essentiellement composées de fruits et de plantes aux nombreuses vertus, tels que les pépins de raisin noir, le cassis, le fenouil, l’artichaut ou encore le thé vert, ces boissons NATURHOUSE vous permettront de booster votre rééquilibrage alimentaire. Elles seront combler vos soifs, embellir vos apéritifs et égayer vos journées. Riches en vitamines et minéraux (magnésium, zinc, sélénium), très peu caloriques (moins de 10 kcal par bouteille de 340 ml pour les DRINK (sauf pour le TRITONIC DRINK, 50 kcal) et moins de 30 kcal pour les PEIPAKOA. À consommer telle quelle ou diluée dans 1L d’eau, à boire sur la journée. DRINK (prix 2,50 euros) : FLUICIR : goût fruits rouges (raisin noir, cassis et citron, extrait de vitis viniferia). JUVENKI : goût orange (extrait de thé vert). LEVANAT : goût cola (extrait d’artichaut et de fenouil). PERTRES DRINK : goût ananas (extrait d’ananas, de mélisse, d’orange et de tilleul). REDUNAT : goût citron (jus concentré de citron, extrait de café vert et de cacao). TRITONIC : goût mangue (extrait de ginseng)

52


EN FORME

54


X R O W X C Lele programme clé t r o f s u l p s p r o c n u r u po

CETTE DISCIPLINE AU NOM IMPRONONÇABLE ANNONCE EN RÉALITE UN PROGRAMME D’ENTRAINEMENTS HAUT EN COULEURS (ET EN BRULURE DE CALORIES !). LE CXWORX FAIT PARTIE DES COURS COLLECTIFS DE FITNESS, « LES MILLS », PROPOSANT DES EXERCICES DE RENFORT EN PROFONDEUR DES MUSCLES. DE QUOI OBTENIR UN CORPS TONIFIÉ ET FORTIFIER LA TAILLE ET LE VENTRE, PARFAIT POUR ENTAMER L’ÉTÉ ! TEXTE HELENE BERRIER PHOTOS SHUTTERSTOCK.COM

Kezako ? Le CXWORX n’est pas le nom d’un savant robot directement débarqué de la fiction Star Wars, mais belle et bien celui d’une pratique sportive. Son dénominatif vient de C comme « Core » (buste en anglais), X comme « exercise » (exercices) et Worx dérivé de « Works » (travail), soit des Cours de Fitness de Renforcement de la Ceinture. C’est une série de cours d’une durée de 30 minutes chacun, permettant de brûler entre 200 à 300 calories par séance. Elle a pour objectif de développer trois facteurs essentiels : améliorer la posture corporelle, le facteur esthétique, en raffermissant la taille et le ventre, et fonctionnel en améliorant l’équilibre.

C’est une série de cours d’une durée de 30 minutes chacun, permettant de brûler entre 200 à 300 calories par séance. Un travail focalisé sur le centre du corps À travers des exercices de fitness, travaillant à 360° autour de la colonne vertébrale, le CXWORX cherche à renforcer le centre du corps, ciment qui maintien le corps et à tonifier le buste, les abdos et les jambes. Idéal pour reprendre conscience de son corps en douceur et pour faciliter la pratique d’autres activités sportives, notamment le running. En effet, il permet d’apprendre à mieux gérer ses mouvements et à limiter les risques de blessures ou chutes.

Le CXWORX est le programme clé pour prendre conscience de son corps et le rendre plus fort et plus tonique. Le renfort de la ceinture abdominale permet également d’améliorer l’équilibre global du corps. Grâce à la fortification des muscles profonds, la proprioception (la conscience de la position et des mouvements de chaque partie du corps) et la résistance musculaire se voient fortifié.

Où pratiquer le CXWORX ? Il existe des cours en salle de fitness, mais vous pouvez aussi pratiquer chez vous grâce à des programmes de coaching en ligne ou des vidéos que vous trouverez sur Internet. Attention néanmoins ! Soyez à l’écoute de votre corps, car un exercice mal pratiqué peut rapidement être à l’origine de blessures. Pensez également à bien vous hydrater, avant, pendant et après l’effort, et surtout à respirer. Cela parait anodin, mais la respiration est la clé du progrès et de la réussite sportive.

55


EN FORME

’énergie ! d n ei pl le e ir fa ur po ie th oo sm Un Quelle que soit l’activité physique pratiquée, il est essentiel de bien manger avant, mais aussi après. Pour cela, PesoPERFECTO vous propose une recette de smoothie pour vous aider à rapidement récupérer d’une bonne séance de CXWORX, à adapter au gré des saisons et à décliner selon vos envies et votre imagination. Le smoothie est la boisson parfaite pour booster l’organisme et refaire le plein d’énergie après un effort physique. L’idée est de lui apporter un maximum de nutriments, vitamines et minéraux nécessaires pour repartir de plus belle, sans pour autant être trop calorique ou lourd à digérer. Prenez une base liquide non sucré ou naturellement sucré (soit de l’eau minérale ou bien une boisson végétale, à base de soja, d’amande ou de coco, permettant de varier les plaisirs), ajoutez-y des fruits à faible indice glycémique (par exemple des fruits rouges, des fraises, une pomme ou une demi banane pas trop mûre) et des feuilles vertes (épinard, mâche voire de la roquette pour un smoothie plus épicé) pour l’apport en fibres douces, parfaites pour réactiver en douceur le système digestif. Vous pouvez également ajouter une poignée de super-aliments (baies de goji, amandes ou graines de chia). Il n’y a plus qu’à mixer le tout au blender et le tour est joué !

Une séance type de CXWORX Après avoir passé des mois à hiberner et à faire des réserves pour lutter contre le froid, il est parfois difficile de se remettre au sport et préparer son « perfect summer body ». L’avantage du CXWORX est que cette discipline nécessite peu de travail cardio-vascuaire et que les cours sont progressifs et s’adaptent aux différents niveaux. Les séances sont courtes, elles durent environ 30 minutes, parfaites pour ne pas trop empiéter sur votre emploi du temps chargé. De plus, quasiment tous les exercices se pratiquent sans matériel, voire peu (élastique, poids, tapis). Contrairement à d’autres cours traditionnels de fitness, les exercices travaillent davantage sur les chaînes musculaires améliorant l’équilibre du corps. L’idéal est de pratiquer les séances régulièrement (deux à trois fois par semaine), en ajoutant également à votre programme, quelques séances de cardio. Chaque séance débute par quelques minutes d’échauffement, puis les exercices switchent entre passages sur un tapis au sol et debout, ciblant le ventre, les fesses et les hanches. Le tout en musique, soit approximativement 6 musiques. Gainage (en position de planche, en appui sur les coudes et les jambes écartées de la largeur des épaules), crunchs, extensions de jambes, renforcement debout, tout y est. En fonction de vos objectifs, vous pouvez adapter les exercices.

56


l’été ! Exercices de CXWORX parfait pour

V

ous venez de flasher sur le maillot de l’été, mais avec les kilos accumulés, difficile de vous imaginer dedans… Pas de panique, il suffit d’une dose de bonne volonté, d’un programme sportif adapté et d’une alimentation équilibrée, et vous pourrez courir vous l’acheter ! PesoPERFECTO vous propose ici quelques exercices issus du CXWORX, à pratiquer sans modération !

OBJECTIF VENTRE PLAT Gainage (la planche) : En position allongée sur le ventre, prendre appui sur les avant-bras (ils doivent former un angle droit), la tête doit suivre le prolongement de la colonne. Soulevez votre corps, en appui sur la pointe des pieds. Tenez cette position de 30 secondes à une minute, puis prenez le même temps de récupération en fonction de votre niveau (si vous débutez, commencez doucement, en augmentant le temps progressivement). À répéter 3 à 4 fois. Pour les plus confirmés, vous pouvez ajouter de la difficulté en levant la jambe droite puis la jambe gauche, tout en maintenant la position initiale. Le pédalo : Couché sur le dos, les mains sous la nuque et les coudes vers l’extérieur. Relevez les jambes et pliez les genoux de sorte à former un angle à 90°, puis pédalez en allongeant les jambes loin devant, l’une après l’autre. Faire 3 séries de 20 mouvements.

résistant ue tiq as él un ec av de pi ra t en m ne Entrai Hip abduction couché : Allongez-vous sur le tapis en planche latérale. Placez vos pieds dans les fentes de l’élastique en laissant un écart entre les deux et avec la jambe qui ne touche pas le sol, effectuez une série de 20 à 30 mouvements vers le haut. Changez de jambe et répétez la série.

Les squats avec élastiques : Placez la bande élastique sur les deux épaules et sous les deux pieds. Écartez les pieds de la largeur de vos épaules et fléchissez les genoux (position de la chaise) tout en gardant bien le dos droit. Répétez une série de 10 à 15 squats, 2 à 3 fois avec 1 minute de récupération entre. 

Glute bridge : En position allongée, jambes fléchies, pieds au sol écartés de la largeur du bassin. Placez un élastique autour des cuisses (juste au-dessus des genoux). Relevez le bassin en contractant les fessiers. Lors de l’inspiration, ouvrez les genoux. À l’expiration ramenez-les au centre, en gardant l’élastique tendu et les fesses bien hautes. Faire 30 mouvements par jour.

57


n o i t u l o S

JAMBES

Plan diététique et aliments jambes légères Produits à base de plantes, fruits et légumes Recette et conseils

Légères

EN VENTE EXCLUSIVEMENT DANS LES CENTRES NATURHOUSE

Experts en rééducation alimentaire suivi diététique naturhouse.fr


COURRIER DES LECTEURS La rédaction de PesoPERFECTO répond à toutes vos questions. Envoyez-les à redaction@pesoperfecto.fr

NUTRITION Pourquoi et comment manger des graines germées ? Emeline, Marseille Alfalfa, luzernel, radis, cresson, chou rouge, épinard, moutarde… Consommer des graines germées favorise la vitalité et l'équilibre de votre organisme et donne du peps à vos plats ! Ce sont des aliments crus, économiques, pauvres en graisses et en calories, sans pesticides et très riches en nutriments (protéines, vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides aminés, enzymes et de nombreuses substances antioxydantes protectrices et régénératrices…). Vous pouvez trouver des graines germées toutes prêtes en supermarchés biologiques ou des sachets de mélange de graines pour les faire pousser à la maison. Pour cela vous aurez besoin d’un germoir et de suivre les indications pour le rinçage quotidien et la conservation. Elles seront prêtes à consommer dans les 4 à 6 jours en fonction du type de graines. A ajouter à vos salades, vos soupes, vos omelettes, vos pâtes... l

CUISINE Mes enfants adorent les glaces mais celles achetées toutes prêtes en supermarché sont très caloriques. Comment faire autrement ? Cherifa, Bourgoin Jallieu Faites vos glaces et sorbets maison. L’idéal est d’investir dans une sorbetière qui vous permettra de réaliser facilement toutes les glaces préférées de vos enfants, aux fruits, au chocolat, à la vanille tout en maitrisant les ingrédients. Une astuce pour réaliser un sorbet minute au fruit, mixez 400 g de fruits surgelés avec 1 yaourt velouté nature et un blanc d’œuf. l

FORME Est-ce que la pratique du yoga peut m’aider à perdre du poids ? Sylvie, Maule Le yoga est une discipline complète accessible à tous, qui fait travailler le corps et l’esprit en association avec la respiration. Il existe plusieurs formes de yoga, certaines sont plus dynamiques et plus indiquées pour affiner et sculpter sa silhouette. On peut citer le Bikram Yoga, le Power Yoga ou l’Ashtanga ou encore le yoga Vinyasa. Renseignez-vous sur les possibilités de cours près de chez vous, sans oublier de prendre avis auprès de votre médecin avant la reprise d’une activité physique. l

BEAUTÉ Comment faire pour avoir un joli bronzage et surtout pour le garder longtemps ? Evelyne, Rezé Votre alimentation peut vous y aider, faites le plein de fruits et de légumes colorés gorgés de vitamines et d’antioxydants et buvez suffisamment d’eau pour favoriser la beauté et la durée de votre bronzage. En complément il est essentiel de vous exposer avec une bonne protection solaire et de faire des soins du corps régulier. Une hydratation quotidienne et un gommage une à deux fois par semaine. l

ALIMENTATION Manger bio, signifie manger sain et écologique ? Julien, Laon Acheter des aliments issus de l’agriculture biologique c’est soutenir une agriculture respectueuse de l’environnement, mais pour autant les labels bio ne garantissent pas une production locale. Acheter des bananes bio venant d’équateur semble être un non-sens pour l’écologie… Acheter bio, ne signifie pas non plus manger sain, un aliment ultra-transformé, comme des chips, ne se transformera pas en aliment sain parce qu’il est bio… Pour manger sain, équitable tout en respectant l’écologie, les produits locaux non transformés avec label bio ou label rouge sont la meilleure option. l

59


BEAUTÉ

Comment s e i l o j e d

EN ÉTÉ, IMPOSSIBLE DE NE PAS CÉDER A LA TENTATION DES JUPES, ROBES ET AUTRES SHORTS ET METTRE VOS GAMBETTES A L’AIR. MAIS APRÈS DES MOIS CACHÉES SOUS LES COLLANTS ET LES PANTALONS, LES JAMBES FONT PARFOIS GRISE MISE. ÉPILATION, MASSAGE, HYDRATATION, AUTO-BRONZANT, CRÈME ET EXERCICE, VOICI NOS 5 CONSEILS POUR LEUR REDONNER DU PEPS. N’OUBLIEZ PAS NON PLUS QU’UNE JOLIE CULOTTE, UN VERNIS FLASHY, UNE CHAUSSURE AVEC UN TALON ADAPTÉ SONT AUTANT D’ATOUTS SUPPLÉMENTAIRES. TEXTE GWÉNAËLLE CONRAUX PHOTOS SHUTTERSTOCK

60


retrouver ? s e b m ja 1. GOMMEZ ET HYDRATEZ Avant même de s’attaquer à la cellulite ou de muscler vos gambettes, il faut d’abord rattraper les dommages causés par les longs mois d’hiver. Sur peau sèche, un bon gommage va se charger d’enlever les peaux mortes. L’épiderme doit ensuite être profondément nourri pour se débarrasser de la peau de crocodile apparue à cause des agressions hivernales. Sur une jambe parfaitement épilée, appliquez un autobronzant (mélangé à votre lait pour le corps pour une application optimale), une huile (pailletée pour accrocher la lumière) ou une BB crème teintée spéciale corps (comme un fond de teint). Sur les cuisses et les fessiers, appliquez en faisant d’amples mouvements circulaires. Et hop, à vous les gambettes lisses et satinées. 2. MASSEZ ET ALLÉGEZ Sous la douche, pensez à stimuler la microcirculation en effectuant des petits ronds toniques avec un gant exfoliant. Et n’oubliez pas de terminer par un jet d’eau froide, de bas en haut. Désagréable mais indispensable pour effacer les sensations de lourdeur. Ensuite, appliquez une crème ou une huile riche en actifs amincissants. Commencez par les

pieds, puis les chevilles pour terminer par les cuisses et les fesses. On opte pour des soins enrichis à la caféine (au moins 5%) pour lutter contre les capitons tandis que la vigne rouge et le marron d’inde sont parfaits pour alléger les jambes. Combinés à un drainage lymphatique, plus doux, ou à un palper-rouler (pétrissage vigoureux consistant à « pincer » les tissus), les actifs contenus dans les soins vont gagner en efficacité en améliorant la circulation sanguine.

4. FAITES APPEL AUX PLANTES Deux catégories de substances végétales ont une action sur la circulation : les flavonoïdes et les saponines. Dans la première catégorie, on trouve la vigne rouge, les extraits d’écorces de pin, les pépins de raisins, le mélilot, le cyprès et le ginkgo biloba. Dans la seconde, le marron d’inde et le petit houx ont pour effet de diminuer la viscosité sanguine. Ces plantes sont disponibles en gélules, tisanes ou crèmes.

3. BOUGEZ POUR GALBER D’une manière générale, faire une activité physique dans l’eau est moins traumatisante pour le corps et les muscles. Foncez donc à la piscine, si possible avec des palmes. Plus elles sont longues, plus l’effort est efficace pour tonifier les jambes. Pour celles qui n’aiment pas nager, la plupart des piscines proposent d’autres activités aquatiques, telles que le vélo, le tapis de course ou l’elliptique. La marche est également excellente pour la circulation et pour affiner les jambes, surtout quand elle est pratiquée dans l’eau fraîche de la mer ou d’une rivière. Les activités d’endurance sont les plus efficaces pour combattre la cellulite.

5. À ÉVITER - rester assis ou debout pendant de longues périodes. Si vous ne pouvez pas faire autrement, pensez aux bas et collants de contention. - croiser les jambes afin de ne pas comprimer les vaisseaux du genou - les sources de chaleur (bains de soleil prolongés, bains chauds, saunas et hammams) car elles favorisent la dilation des veines. - les vêtements trop serrés.

Combattre la cellulite

Il existe trois types de cellulite : la cellulite aqueuse dans laquelle la rétention d’eau est majoritaire. Elle apparaît uni quement lorsque la peau est pin cée. Au stade 2, la cellulite adipeuse contient majori tairement de la graisse. La peau d’or ange apparaît spontanément lorsque la person ne est debout. Enfin, la cellulite fibr euse est visible aussi bien debout que couché. Dan s ce cas, les cellules graisseuses sont entourées par des fibres. Plus le stade est évo lué, plus la cellulite est ancrée et don c tenace. La peau d’orange aime particulièrem ent se fixer sur les hanches, les cuis ses , la face interne des genoux et les mollets. 61


BEAUTÉ

À faire -

surélever son matelas de 5 cm bouger, marcher se masser les jambes boire beaucoup d’eau

À lire 30 jours pour avoir de belles jambes

Plus de 100 questions sur la beauté et la santé des jambes

La beauté des jambes est devenue un élément capital dans l’esthétique féminin. Avoir de belles jambes bien faites et les conserver dans leur vigueur et leur harmonieuse proportion est le souhait de toutes les femmes.

Jean-Marc Chardonneau

De nombreuses années plus tard, loin de cette époque où le corps se dévoilait peu, le 3e millénaire met en valeur, dans les sociétés occidentales, une mode vestimentaire qui ne se prive pas d’exhiber le corps et notamment les jambes, jouant sur leur grâce, leur harmonie, leur sensualité. Cette présence quasi-permanente des jambes dans notre champ visuel explique le rôle social qu’elles ont aujourd’hui, rappelant ce lien étroit entre l’esthétique et la phlébologie.

Plus de 100 questions

Beauté et Santé des Jambes

Jean-Marc Chardonneau S’il est un thème où l’esthétique est intimement corrélé à la santé c’est bien les jambes. Les jambes ont principalement 2 vocations : assurer la déambulation et conforter le regard. Elles ont un rôle social de premier plan ; elles permettent de se déplacer, de communiquer. Elles sont parallèlement un témoin de la séduction féminine. 80 % des Françaises accordent une grande importance à l’esthétique de leurs jambes. La dictature de la beauté n’épargne aucune région du corps. Le regard des autres est souvent source de déstabilisation. Deux volets essentiels motivent la consultation esthétique : les anomalies de couleur (varicosités principalement) et les anomalies de la forme (jambes et chevilles épaisses et cellulite). La volonté des patientes d’avoir des jambes belles et en bonne santé est une demande de plus en plus importante. Mais d’autres requêtes incitent les patients à consulter, notamment les douleurs et lourdeurs des membres inférieurs, les varices, les jambes et chevilles épaisses qui font souffrir. Six thèmes principaux sont développés sous tous les angles avec comme souci majeur comprendre pour mieux agir : varices, varicosités un fléau qui touche 3 femmes sur 4, la cellulite, les chevilles épaisses, les jambes lourdes. Les mesures préventives sont développées de façon pragmatique. Cet ouvrage évoque les principales situations cliniques rencontrées en insistant sur les dernières connaissances et découvertes médicales. De nombreux thèmes sont revisités : Les jambes lourdes sont-elles toujours liées à une mauvaise circulation ? La chirurgie des varices est-elle encore d’actualité ? Toutes les femmes peuventelles avoir des jambes et chevilles fines ? La cellulite peut-elle être mesurée objectivement ? Les varicosités peuvent-elles vraiment disparaître ? Les chevilles épaisses dévoilent leur secret sous l’échographie de haute résolution… Ce livre apporte aux femmes et aux hommes des conseils pour avoir ou pour maintenir de belles jambes, en étant simple et didactique afin de bien en expliquer les causes et les traitements. Il évoque l’évolution de la maladie veineuse et précise à quel moment consulter un spécialiste. Cet ouvrage a l’originalité d’éclairer les jambes sous ses différents angles de la santé et de l’esthétique, en relation avec les connaissances scientifiques et médicales en 2016. Réf. 6320968

MA Éditions - ESKA 12, rue du Quatre-Septembre 75002 PARIS Tél. : 01 42 86 55 75 - Fax : 01 42 60 45 35 www.ma-editions.com

ISBN 978-2-8224-0481-5

© Sylvain Perreau – CC The Aura

Au XIXe siècle, en pleine période du romantisme propre à Victor Hugo et à Lamartine, Raiberti médecin et poète de la ville de Milan comprend, à cette époque où les jambes étaient masquées par de longs vêtements, l’étroite relation entre la beauté et la santé.

Jean-Marc Charbonneau Ma Éditions 14,90 €

Plus de 100 questions Beauté et Santé des Jambes

Dr Ariel Toledano, éditions In Press éditions In Press 9,50 €

Mon régime anti-rétention d’eau Dr Ariel Toledano éditions In Press 9,50 €

Jean-Marc Chardonneau Plus de

100 questions

Beauté et Santé des

Jambes

Le Docteur Jean-Marc Chardonneau spécialiste en médecine vasculaire et en phlébologie, a rapidement compris la relation entre la santé et la beauté des jambes. Dans cet esprit il a créé et développé des sessions spécifiques phlébologie esthétique dans les congrès des sociétés savantes françaises et internationales. Ainsi il a dirigé pendant de longues années les journées de phlébologie esthétique pour la Société Française de Phlébologie et les sessions spécifiques esthétiques des jambes aux congrès esthétiques internationaux à Paris (AMEC) et à Monaco (AMWC). Il exerce la médecine esthétique et la phlébologie depuis plus de 20 ans. Cette expérience solide dans tous les domaines de l’esthétique et de la phlébologie associée à ses activités d’enseignant universitaire, lui ont dicté une conduite privilégiant l’observation, la réflexion et l’écoute. Il est l’auteur de plusieurs centaines de publications aussi bien dans le domaine de la médecine esthétique que de la phlébologie. Il est le Président fondateur de Legs Event CIMEMI (Congrès international de Médico-chirurgical de l’esthétique des membres inférieurs). Il est coordinateur scientifique de nombreux congrès, chargé d’enseignement au Collège International de Médecine Esthétique, à l’Institut Marie Curie (Paris V) et au D.U. de Médecine Morphologique et Anti-Âge. Il exerce, outre ses activités libérales et universitaires, le rôle de consultant auprès de l’industrie médicale. À ce titre, il est concepteur de différents traitements sur la cellulite et les varicosités.

À essayer BB crème corps

Bernard Cassière S’utilise comme un fond de teint mais sur les jambes pour un joli hâle doré. Idéal pour celles qui redoutent les autobronzants. prix conseillé 21€

62

Phytogel, Akiléïne

Ginkgo biloba, marron d’Inde, huile de pépins de raisin, mélilot et rutine : une combinaison gagnante pour apaiser les jambes lourdes. prix conseillé 13€

Aquadrainants plus, Oenobiol

Ce mélange d’extraits de vigne rouge et de pépins de raisin aident à réduire la sensation de jambes lourdes et améliore la circulation sanguine. prix conseillé 11,90 €


ESCAPADE

L’été à

Genève QUAND ON PENSE « CITY BREAK », ON PENSE ROME, LONDRES, BRUXELLES, VENISE, AMSTERDAM… MAIS GENÈVE EST RAREMENT EN TÊTE DE LA WISH LIST DES DESTINATIONS WEEK-END. POURTANT TRÈS LOIN DE SON IMAGE CLASSIEUSE ET CLASSIQUE D’UNE SUISSE TOURNÉE VERS LES BILLETS ET LES CHOCOLATS, LA BELLE A DES ATOUTS QUE L’ON NE SOUPÇONNE PAS. IL FAUT DONC ABSOLUMENT Y ALLER, VOICI LES 5 RAISONS QUI FERONT DE GENÈVE LA PROCHAINE « PLACE TO GO ». TEXTE MARY-ANN SINGLETON PHOTOS SHUTTERSTOCK.COM

Ouvrir un compte en banque, non. Acheter une Rolex, non plus ! Frimer sur Instagram, très peu. Mais alors, pourquoi partir à Genève ?

Pour s'Žvader ˆ petit prix

Pour moins d’une centaine d’euros, il est possible de s’envoler vers la seconde ville la plus peuplée de Suisse après Zurich. Easyjet, Hop, Air France et la Swiss sont les principales compagnies qui assurent la liaison aérienne vers la ville et proposent même en dernière minute - des tarifs particulièrement alléchants. Une fois sur place les hôtels sont dans la moyenne des prix des grandes villes d’Europe, comptez un peu plus d’une centaine d’euros pour une chambre double confortable

64

en centre-ville. Les appartements en location sont un peu moins chers mais ne proposent pas le petit déjeuner. Pour les transports, c’est encore mieux ! À l’arrivée à l’aéroport, un billet « Unireso » vous sera remis gratuitement et permettra de rejoindre le centre-ville à la vitesse de la lumière (6 minutes). De plus, les petits veinards qui séjournent dans un hôtel du réseau « Geneva transpord card », auront droit à circuler gracieusement sur tout le réseau genevois pendant toute la durée de leur séjour… et aussi d’emprunter les fameuses mouettes, ces magnifiques bateaux au long bec qui circulent sur le lac Léman. Ce qui nous amène à la deuxième bonne raison de filer à Genève.


Plus dÕinformations : Office du tourisme de Genve, rue du Mont-Blanc, 18 Tel. (022) 909 7000 www.geneve-tourisme.ch Pour profiter de lՎtŽ

Car oui, l’été n’est pas en vacances à Genève. Avec l’arrivée de la belle saison, le climat est clément et les occasions de vivre la dolce vita sont nombreuses. Peu à peu, à mesure que l'été avance, la ville prend un visage nouveau et l’on a subitement l’impression d’être dans l’une des meilleures stations balnéaires du pays. Et même s’il n’y a pas la mer, la baignade n’est pas interdite ! Piscine, pataugeoire, lac, rivière, impossible de ne pas piquer une tête. Pour vous c’est barbecue ? Aucun souci, des espaces de grillades tiennent le haut du pavé dans les parcs genevois et sont à la disposition de tous les as de la brochette. La farniente vous tente, prenez place sur l’une des centaines de chaises longues qui flemmardent dans les jardins de la ville. Pour parfaire le tableau, une série d’animations prévues pour un large public est proposée dans le cadre de « Genève en été » et du festival « Le tour de Rade en 80 jours » lancé en 2017. Musique, ciné en plein air, feux d’artifice… le fils caché d’Avignon et de la Grande-Motte n’a qu’a bien se tenir.

Pour vaquer aux P‰quis

Pour monter dans une ÒmouetteÓ

Si elles ont fêté l’année dernière leurs 100 ans, les mouettes n’ont pourtant pris aucune ride ! Leur secret de beauté ? Un charme vintage indéfinissable qui contraste un peu avec une ville qui paraît autant réglée comme une horloge que tournée vers l’avenir. Elles sont tout à la fois, patrimoine, attraction, transport, symbole mais surtout elles permettent de se mesurer au jet d’eau de 140 mètres de haut et de voir la ville depuis les vaguelettes du Léman. Quatre itinéraires sont disponibles et permettent de filer aux quatre coins de la ville le plus facilement du monde : du parc Mon Repos au parc de La Grange, des Pâquis à Molard ou aux Eaux Vives. Bref pour arpenter la ville avec légèreté et fraîcheur.

Les Pâquis, à eux seuls pourraient être le but d’une escapade à Genève ! C’est un endroit incontournable de la ville, lové au bord du lac Léman. Un lieu aux facettes multiples, à la fois bains publics, restaurant, plage, espace culturel et même éditeur (puisqu’un journal est publié régulièrement par les Bains). Tellement vivant que les occasions d’y aller sont très nombreuses. Le matin, on y vient pour déguster un petit-déjeuner typique avec jus de fruits pressés, tartines maison, birchermuesli tout en regardant la ville s’éveiller. On y retourne plus tard pour trouver une place pour sa serviette, sur la plage sur pilotis. Et quand la fin de journée vient à sonner pourquoi ne pas laisser les enfants au cours de natation pour profiter d’une séance de sauna, d’un massage ou d’un apéro poétique.

Pour se faire un couteau suisse

Genève, c’est le paradis pour les amoureux du shopping et du lèche vitrine. Il y a, bien sûr, les grands noms, ceux que l’on retrouve dans toutes les villes du monde. Mais il y a les boutiques de luxe pour rêver un peu, les marchés pour se fondre dans la vie genevoise et les petits shops indépendants qui regorgent de pépites. Mais ce que l’on ne trouve nulle part ailleurs, c’est le Victorinox Flagship Store où l’on peut imaginer puis réaliser son propre couteau dans l’atelier attenant. C’est là, que dès 8 ans, on peut percer les secrets d’une fabrication hyper ingénieuse sans ressort ni vis. Une recette qui dure puisque la technique est la même depuis 130 ans !

65


ESCAPADE

O dormir ? • Les familles choisiront le Bristol, idéalement placé au coeur de la ville, puisque cet hôtel a décidé que les enfants seraient ses invités. Leur formule « une chambre réservée pour les parents, une chambre offerte pour les enfants » est à partir de CHF 576, www.bristol.ch

Bourg-de-quatre place, la plus ancienne place et le lieu de rencontre le plus populaire de Genève

Coucher de soleil sur le lac Leman

• Les aventuriers s’offriront le luxe de dormir dans la rade de Geneve à bord d’un catamaran battant pavillon « Floatin ». Ambiance détendue, repas de haut vol, piscine naturelle et une vue imprenable sur le jet d’eau. À partir de CHF 250 pour une double, www.floatinn.swiss

• En amoureux, filez le parfait amour dans la Cour des Augustins. Cette boutique hôtel est un petit bijou de design et d’architecture moderne. On s’y sent comme dans un cocon, après une journée passée à arpenter la ville, direction l’espace bienêtre ! À partir de CHF 160, www.lacourdesaugustins.com

Les bulles de savon enchantent les enfants dans les parcs Une terrasse sur un pont piétonnier au centre de la ville, idéale pour les pauses déjeuner.

66


Vue aérienne de Genève et du Jet d'Eau

Église Saint-Pierre dans la vieille ville Vue de la cathédrale Saint-Pierre

PLUS DE 2300 CENTRES DANS LE MONDE … ET UN À GENÈVE Av. Pictet-de-Rochemont 2 1207 Genève Tel : 00 41 22 575 65 43 Tous les centres Naturhouse pages 78-81 67


PSYCHO

s i d a r Le pa

s e r t u a s e l t s e ’ c

68


FAMILLE, TRAVAIL, AMIS, LA RELATION AUX AUTRES IRRIGUE, INSPIRE, INFLUENCE, TOUTE NOTRE VIE. SOURCE DE JOIE OU DE DÉTRESSE, DE BONHEUR OU DE TERREUR, DE RÉUSSITE OU DE DÉFAITE, LE CONTACT AVEC AUTRUI EST AUSSI NÉCESSAIRE QUE PARFOIS DIFFICILE. PESOPERFECTO VOUS DONNE QUELQUES CLÉS POUR MIEUX VIVRE EN SOCIÉTÉ. TEXTE MARY-ANN SINGLETON PHOTOS SHUTTERSTOCK.COM

Avant même de comprendre comment améliorer sa relation avec les autres, nous pourrions nous demander pourquoi est-elle si compliquée. Cette question, Marion Blique, psychologue clinicienne, se l’est posée. Elle en a même fait le sujet de son premier livre intitulé J’arrête les relations toxiques (Editions Eyrolles). « Cet ouvrage parle de la toxicité relationnelle de tous les jours, celle qui passe presque inaperçue et qui est considérée comme normale tant elle se dissimule sous des modes et des formes d’interactions devenues habituelles et quotidiennes. On explose, on dit des petits mensonges, on reproche, on juge, on fait semblant pour plaire, on manipule, on joue des jeux, on ne dit pas ce que l’on pense, on ne pose pas de limites, on évite les conflits, on accepte l’inacceptable, on nie les évidences, on feint que tout va bien, on somatise son mal-être, on s’empêche d’exprimer certaines émotions, on est froid et distant, on s’accroche aux autres, on dépend d’eux, on les envahit, on les rejette ». L’hypothèse de Marion Blique est que notre relation aux autres dépend du lien que l’on réussit à tisser avec eux. Et cette capacité est largement héritée de la manière avec laquelle on s’est attaché à sa mère.

bilité émotionnelle, mais aussi par la recherche de relations rassurantes sans pour autant parvenir à avoir complètement confiance en l’autre. Ainsi, par alternance, il y aura la quête de la tendresse et le rejet des autres. La théorie de Marion Blique est qu’il faut bien se connaître et décrypter les mécanismes qui sont les nôtres. Elle propose même de passer un peu de temps pour s’observer à la fois, dans la solitude et aussi, dans l’interaction sociale.

Devant le miroir.

Zig Ziglar, un auteur américain spécialisé dans la psychologie positive et motivationnelle, présente dans son livre, Rendez-vous au sommet, la relation aux autres comme la seconde des six marches à gravir sur l’escalier vers le succès, après le renforcement de l’image de soi. Cet indivisible « moi » qui grandit sous l’influence de la famille, de l’école, de l’entourage, de la religion, du milieu professionnel… C’est grâce à cette construction « égocentrée » que nous apprenons à nous imposer dans le monde à faire confiance, à vaincre sa timidité, à s’affranchir du regard des autres et ainsi entrer en relation « positive » avec le monde extérieur.

Relation positive

Comment on s’attache

Marion Blique définit quatre types d’attachement. Il y a les attachements « sécures », qui créent autour de ceux qui le développent une petite bulle de bien-être et de sécurité dans laquelle, ils peuvent facilement réguler leurs émotions, développer la confiance qu’il ont en eux, dans les autres et dans le monde. Certains attachements sont « évitants », c’est-à-dire qu’ils sont porteurs de doutes. Les personnes qui se plaisent dans ce modèle, auront tendance à se couper de leurs émotions, garder une distance affective et se protéger. Au final, ils auront vite fait de se réfugier dans le silence ou d’avoir peur de la proximité et de l’intimité. Dans la grande famille des attachements, il y a les « fusionnels ». Dans ce modèle, tout est prétexte à se lier avec l’autre, avec tous les dommages collatéraux que l’on peut imaginer : la jalousie, l’exclusivité et la dépendance. Enfin, les attachements « chaotiques » sont marqués par une hyper-sensibilité et une insta-

systématisés que l’on n’arrive pas toujours à les mettre en lumière. Pourtant, le jeu en vaut la chandelle car, dès lors que l’on se connaît mieux, on peut réussir à user de la plasticité de son cerveau pour changer, en améliorant d’abord l’image que l’on a de soi. Car modifier sa relation à l’autre, passe d’abord par soi.

Du temps pour comprendre

C’est en s’accordant du temps pour comprendre que l’on parviendra à déterminer son type d’attachement et analyser le genre de relations qui se développe dans la rencontre avec autrui. Gardons-nous nos distances ? Sommes-nous facilement proches ou intimes avec les autres ? Voulons-nous tout contrôler ou accordons-nous facilement notre confiance ? Sommes-nous aisément triste, anxieux, jaloux, passionné ? Prenons un peu de temps pour savoir comment nous agissons et avec qui. Au travail, avons tendance à nous isoler ? En famille, cherchons-nous systématiquement la confrontation ? Attention, cependant, ces comportements sont comme des animaux sauvages, ils ne se laissent pas facilement observer. Ils sont tellement intériorisés, tellement

Il y a déjà des voix qui s’élèvent à la lecture de ce terme « positif ». Certains doivent se dire qu’on en soupe à toutes les pages des magazines. N’est-il pas question de pédagogie positive, de pensée positive… voilà maintenant qu’il s’agit de relation positive ! L’idée est de parvenir à tisser un lien sain avec les autres en suivant quelques recommandations telles que traiter autrui avec dignité, l’écouter, respecter son jugement, s’intéresser à son point de vue, ne pas hésiter à le complimenter… Ce sont des petits efforts quotidiens qui permettent d’apaiser les interactions. Cependant gardons à l’esprit que rester positif ne veut pas dire éviter tout conflit. Car le conflit est une forme d’engagement. Il montre que l’on est capable de se battre pour régler un problème et avancer. Il est la preuve de notre ambition pour soi, pour autrui et pour notre relation avec lui. Cependant, il n’est utile que s’il est tout entier voué à la recherche d’une solution et non, à la destruction de l’altérité. Lerespectdesdifférencesetl’enrichissement que nous en tirons, voilà la clé. 

69


PSYCHO

TEST

OUS ? -V S E T Ê » É H C A T QUEL « AT Vos amis, ■ vous adorer les écouter autant que vous confier à eux ; ▲ vous les appelez tous les soirs pour raconter les moindres détails de votre vie ; ● vous les aimez… pas tous les jours ; ◆ vous savez garder vos distances et le contrôle de vos émotions.

Vos collègues, ◆ ça reste des collègues, jamais vous ne mélangez vie pro et vie perso ; ■ vous aimez partager leurs expériences et écouter leurs conseils ; ▲ sont invités à dîner chez vous tous les week-ends ; ● vous les adorez autant que vous les détestez.

Vos amours, ● c’est « fuis moi, je te suis… suis-moi, je te fuis » ; ◆ jamais vous ne direz « je t’aime » ; ▲ c’est à la vie, à la mort ; ■ sont aussi stables que les colonnes de l’Acropole.

Avec vos parents, ● impossible de faire un dîner sans vous disputer ; ▲ vous vivez en parfaite symbiose, la preuve : ils habitent la maison voisine ; ■ vous avez le sentiment d’être compris et de les comprendre ; ◆ vous n’aimez pas beaucoup parler de vous.

Les amis de vos amis, ■ sont toujours les bienvenus ; ▲ sont de potentielles menaces ; ◆ n’inspirent que votre silence ; ● ne sont… pas vos amis !

RÉSULTATS Un maximum de ■ Vous êtes du genre « secure ». À l’aise en public, vous tissez des liens sains avec ceux qui croisent votre route. Vous savez garder vos amis, même les plus anciens, et les valorisez à la moindre occasion. Au travail, vous savez déléguer autant que faire confiance, mais vous parvenez aussi à vous affirmer ou à gérer les conflits. En famille, la vie n’est pas toujours un long fleuve tranquille, mais vous sentez que les relations que vous avez avec vos proches sont pétries de respect, de confiance et d’empathie. Poursuivez ainsi votre chemin ! Un maximum de ▲ Fusionnels, votre vie, c’est les autres car vous êtes un dépendant émotionnel comme 20 % de la population. Pour exister, vous avez autant besoin de la présence d’amis, que de leur regard. Parfois même, de simples inconnus vous aident à vous révéler. Quel show social ! Sans compter que le moindre conflit vous ébranle et que la jalousie vous consume. Dès que vous risquez l’abandon, vous explosez. Pour plus de sérénité, reprenez en main votre colère et apprenez à vous centrer sur vous. » Un maximum de ◆ Vous êtes évitant mais peut-être ne le savez-vous pas. Vous faites tout pour ne pas vous montrer tel que vous êtes et avez peur de vous ouvrir à l’autre. Vous retenez vos émotions, cherchez à tout contrôler et adoptez un mode de vie rigide pour éviter la surprise. Heureusement, vous voulez garder un lien avec vos proches spécialement vos parents, ce qui vous stabilise. Poursuivez dans ce travail d’ouverture au-delà du cercle domestique, vous avez tout à gagner des autres, à leur faire confiance et à ne plus penser qu’un jour ils vous abandonneront. Un maximum de ● Vos émotions sont chaotiques. Elles vous bousculent, vous submergent, vous font même parfois couler en vous rendant diablement malheureux. Prenez un peu de temps pour vous, aimez-vous avant d’aller vers les autres et surtout apprenez à calmer vos émotions. Si le travail vous semble insurmontable n’hésitez pas à demander l’aide d’un thérapeute pour comprendre toutes les facettes qui vous composent et y mettre un peu de paix.

Ils l’ont dit… « Je me sens toujours heureux, savez-vous pourquoi ? Parce que je n’attends rien de personne. Les attentes font toujours mal, la vie est courte. Aimez votre vie, soyez heureux, gardez le sourire, et souvenez-vous : avant de parler, écoutez. Avant d’écrire, réfléchissez. Avant de prier, pardonnez. Avant de blesser, considérez l’autre. Avant de détester, aimez et, avant de mourir, vivez. » William Shakespeare 70


CARNET GOURMAND

SE RÉGALER SANS DÉCHET Ô LOCAL BIO, tout nouveau !

143 Grande Rue St Michel à Toulouse, toutes les infos sur le compte Facebook de l’enseigne et au 05 61 73 60 93

B

ar à salades, galettes de ravioles, flan de courgettes, velouté d’épinards, mousse de kiwis… voilà le pain quotidien servi le midi au restaurant O Local Bio. Ici, on est zéro déchet jusqu’au bout de la fourchette. La cuisine utilise les invendus de l’épicerie attenante ou les parties de fruits et de légumes qui sont le plus souvent jetées. Les épluchures gagnent leurs lettres de noblesse, les fanes sont sublimées en soupe, la peau des citrons se transforme en zestes. Même les fournisseurs sont sommés de réduire leur emballage. En salle, ouverte depuis quelques mois seulement dans le sud de Toulouse, l’effort écologique reste palpable… sans que le goût ne soit sacrifié. Ici, on se régale bio et local, avec le sentiment de n’avoir que faiblement pesé dans le poids de nos poubelles. Evidemment on peut emporter son repas si on le souhaite. Là encore, la gérante, Françoise Chatenoud a pensé à une solution zéro déchet en refusant les barquettes à usage unique et a opté pour un système de consigne. À la caisse même combat : les additions sont envoyées par e-mail.

DE L’ÎLE AUX PAPILLES, le vrai resto Place Camille Memain à Saint-Pierre-d’Oléron, en savoir plus au 05 46 36 87 45

À

Saint-Pierre-d’Oléron s’est niché un délicieux restaurant. Une belle salle, une terrasse ombragée, une carte alléchante. Ces arguments seraient à eux seuls suffisants pour donner envie de réserver sur le champ. Mais en poussant l’exploration, on apprend que la cuisine servie ici est entièrement préparée sur place, que la carte se sert dans la production locale (dans un rayon de 250 kilomètres) auprès de paysans rigoureusement sélectionnés pour la qualité de leurs produits et leur engagement à respecter l’environnement. Par exemples, les poissons proposés au menu ne sont pas menacés de surpêche. Le bonheur ! Et puis, on découvre que la démarche ne s’arrête pas là et que la lutte contre le gaspillage est le véritable dada du couple de propriétaires, anciens étudiants en économie durable. Utilisation de produits en vrac, serviettes de table en tissu, mobilier revalorisé par une recyclerie, mise en place pour tous les clients d’un gourmet bag (équivalent d’un doggy bag), compostage des rebuts alimentaire. Même les bouchons vivent une seconde vie avec l’association Echo-Mer. Foncez !

TORÜ, le prometteur

23 rue René leynaud à Lyon, toutes les infos au 09 86 57 25 45

T

orü veut dire trois en maori. Derrière ce nom malicieux se cachent trois amis d’enfance : Justine, Simon et Maïlys. Ensemble, ils ont fait le grand saut et ont décidé de se lancer dans l’aventure de la cantine végétarienne sur fond de recyclage généralisé. Dans ce havre de paix et de beauté tendance vintage, on voudrait goûter à tous les thés (plus d’une centaine, si l’on compte les tisanes). Les parfums les plus traditionnels, comme le thé au riz soufflé, côtoient les goûts plus originaux comme la châtaine ou les agrumes. On revient pour le brunch absolument divin. On rêve des pâtisseries créées par Simon, l’autodidacte de la spatule, et dont la saveur est incomparable, grâce au thé qu’il y incorpore. Chez Torü aucun gâteau ne peut finir à la benne, pas besoin de doggy bag, tout sera terminé sans se faire prier. Pour se lécher, les babines rien de tel que la série de serviettes en tissus upcyclés fabriqués en même temps que les magnifiques tabliers portés par les maîtres du lieu. Du côté de la boutique, même combat. À Noël, par exemple, un calendrier de l’avent autour du thé et du zéro déchet a été proposé. Enfin, tous les clients qui amènent leur propre contenant gagneront une réduction pour emporter du thé en vrac à la maison. Jackpot !

71


EN VITRINE UN JOLI PIQUE-NIQUE SUCREZ LÉGER ! Laissez-vous séduire par l’édulcorant PECVA, son pouvoir sucrant est puissant et son apport en calories très faible. Il s’utilise chaud ou froid et s’adapte ainsi à toutes vos préparations… A ne pas utiliser en substitution d’une alimentation variée et équilibrée. Exclusivement dans les centres Naturhouse, demandez conseils à votre diététicien(ne)-nutritionniste. Prix : 6.95€

Voici un panier pique-nique 3 étoiles, en osier de style rétro, il se compose d’un compartiment fraîcheur pour garder la salade au frais, d’un limonadier en acier inoxydable, d’une salière et d’un poivrier, d’un tapis de pique-nique et du nécessaire pour 4 personnes : verres à pied en verre, assiettes en céramique, couverts en acier inoxydable. Dimensions du panier fermé : 40 x 28 x H20 cm. Panier Montsouris 99.90€ sur www.lachaiselongue.fr

Faites plaisir à vos plantes ! Indéchirables, utilisables et lavables des dizaines de fois et du plus bel effet en intérieur comme en extérieur ! Ces pots géotextiles ont été inventés par des arboriculteurs, ils sont 100% en matières recyclées, hyper-résistants et à très hauts rendements racinaires. Ils existent dans plusieurs tailles et couleurs. Le pot Root Pouch 2,90€ pour le 4 litres, 9.81 € de 30 litres et existe jusqu’à 946 litres ! Voir sur www.terralba.fr

BELLES GAMBETTES Grâce à la vigne rouge qu’il contient, le FLUICIR VITIS vous aide à réduire les sensations de jambes lourdes et fatiguées. Parfait pour partir en vacances en toute légèreté ! Complément alimentaire à ne pas utiliser en substitution d’une alimentation variée et équilibrée. Exclusivement dans les centres Naturhouse, demandez conseils à votre diététicien(ne)-nutritionniste. Prix : 22.42€

ELIMINEZ ! DRENANAT INSTANT est un mélange de thé et de maté à qui l'on confère de nombreuses vertus. Le thé est très riche en antioxydants tandis que le maté est utilisé pour accroître l'élimination rénale de l'eau. Cette boisson est l'allié idéal pour vous aider à lutter contre la rétention d'eau. Préparation à déguster chaude ou glacée ! Complément alimentaire à ne pas utiliser en substitution d’une alimentation variée et équilibrée. Exclusivement dans les centres Naturhouse, demandez conseils à votre diététicien(ne)nutritionniste. Prix : 15.83€

72


SIMPLE ET COMPACT L’extracteur de jus 3 en 1 Juicepresso est une machine d’une grande simplicité, qui donne la possibilité de réaliser sans difficulté des jus de légumes et de fruits. Le Juicepresso est très simple à monter, démonter et à nettoyer, grâce à un bloc d’extraction 3 en 1 qui réunit toutes les pièces. Il tourne à vitesse lente pour une conservation maximale des vitamines, nutriments et enzymes dans vos jus. 2 livrets de recettes spéciales jus sont offert avec l’appareil. Existe aussi en rouge ou argent. 269€ sur www.nature-vitalite.com

Bye Bye cellulite Le REDUNAT GEL lipoactif a été spécialement formulé pour réduire la peau d'orange et raffermir la peau. Les algues, le lierre, l'eucalyptus et la menthe Pepper agissent en synergie afin de prévenir et réduire les effets visibles de la cellulite. Un massage lent et profond des zones concernées favorise, par la stimulation de la circulation, le processus d'élimination. Dans le cadre d'un contrôle de l'alimentation, il permet d'obtenir des résultats visibles et durables. Exclusivement dans les centres Naturhouse. Prix : 24.90€

Peau, cheveux et ongles L'huile d'onagre contenu dans ONAPLUS est riche en oméga 3 et en oméga 6. Tout ce qu'il faut pour prendre soin de votre peau, vos cheveux et vos ongles. Idéal pour réparer les agressions de l'été. Complément alimentaire à ne pas utiliser en substitution d'une alimentation équilibrée. Exclusivement dans les centres Naturhouse, demandez conseils à votre diététicien(ne)nutritionniste. Prix : 21.85€

Glacière « jungle » La glacière isotherme Palmero 11,5L de Kitchen Craft est très colorée pour l'été et permet de conserver vos aliments aussi bien au frais qu'au chaud. Idéale pour votre déjeuner au boulot ou votre pique-nique en amoureux ou entre amis (pour 2 à 3 personnes). Vous avez une anse ajustable pour transporter la glacière plus facilement et 2 fermetures éclair pour une ouverture facile. Cette glacière vous donnera envie de piqueniquer équilibré ! 32.90€ sur www.maspatule.com

Guide de survie au supermarché Comment être sûr(e) de faire le bon choix pour sa santé lorsqu'on fait ses courses ? Comment faire la différence entre les produits sains et ceux qui sont bourrés de calories, d'additifs et de sucres ? Dans cette nouvelle édition plus de 800 aliments ont été analysé et évalué par 8 journalistes scientifiques et diététiciennes-nutritionnistes du collectif LaNutrition. Quelques révélations : Bio ne signifie pas toujours sain, il peut y avoir jusqu'à 16 additifs dans une pasta box… Prix 15.80€, 354 pages aux éditions Thierry Souccar

73


NOS FRANCHISÉS

Franoise Agier

multi-franchisŽe des centres Naturhouse dÕAnglet (64), de Saint Paul Les Dax et de Mont de Marsan (40)

bientre

“Avec Naturhouse les clients sont acteurs de leur réussite”

au service de votre

APRÈS AVOIR TRAVAILLÉ PLUSIEURS ANNÉES POUR UNE ENSEIGNE PROPOSANT DE L’HYPERPROTEINÉ POUR PERDRE DU POIDS, FRANÇOISE A CHOISI DE FAIRE CONFIANCE A NATURHOUSE. CETTE MÉTHODE DE PERTE DE POIDS PLUS RESPECTUEUSE DE L’ORGANISME CORRESPONDAIT MIEUX A SES ATTENTES. OUVRIR UN CENTRE NATURHOUSE EST DEVENU SON CHALLENGE PROFESSIONNEL. ELLE A OUVERT SON PREMIER CENTRE SUR BAYONNE AVEC DEUX ASSOCIÉS ET LA CLIENTÈLE BASQUE FUT AU RENDEZ-VOUS. FORTE DE CE PREMIER SUCCÉS, EN 2008 ELLE A OUVERT UN DEUXIÈME CENTRE SUR DAX ET EN 2010 UN AUTRE SUR MONT DE MARSAN. EN 2012, POUR SUIVRE L’ÉVOLUTION DE SA CLIENTÈLE, ELLE A TRANSFERÉ SON CENTRE DE BAYONNE SUR ANGLET ET SON CENTRE DE DAX SUR ST PAUL LES DAX. AUJOURD’HUI, ELLE GÈRE SEULE CES TROIS CENTRES AVEC SES CINQ FIDÈLES DIÉTÉTICIENNES ET TOUJOURS LA MÊME ÉNERGIE. QUESTIONS-RÉPONSES. PROPOS RECUEILLIS PAR CELINE VALATX PHOTOS NATURHOUSE

ÒUne bonne hygine de vie a une influence sur la santŽ et lՎnergie au quotidienÓ 74


Remontons quelques années en arrière. Pouvez-vous nous raconter votre premier contact avec Naturhouse ? Ce fut la rencontre avec le directeur général de l’époque sur Anglet. J’étais encore salariée dans un magasin proposant uniquement des sachets hyperprotéinés. Il avait été intrigué par la conception du magasin dont les couleurs ressemblaient à celles des centres Naturhouse et en a profité pour nous expliquer le concept. Qu’aviez-vous fait professionnellement avant de miser sur la franchise Naturhouse ? J’ai été secrétaire médicale, puis secrétaire dans un garage en Polynésie. A mon retour, j’ai fait le choix d’élever à plein temps mes trois enfants. C’est à quarante ans que j’ai repris une activité professionnelle, une opportunité, il faut savoir la prendre quand elle se présente. J’ai fait mes premiers pas dans la perte de poids, mais avec l’hyperprotéiné qui à l’époque étaient très en vogue. Je me suis alors passionnée pour l’alimentation et j’ai rapidement constaté que ce type de régime n’était pas la bonne solution pour perdre du poids à long terme. Qu’est-ce qui vous a poussé à ouvrir votre premier centre Naturhouse sur Anglet en 2007 ? Quelques semaines après ce premier contact, on m’a annoncé mon licenciement économique. Avec ma collègue, nous avons visité le centre Naturhouse de Fontarabie de l’autre côté de la frontière espagnole. Le centre était tout petit mais le rythme des rendez-vous bien soutenu... ce qui a fini de nous convaincre de la méthode : vu l’engouement côté espagnol, Naturhouse correspondait à une attente de la clientèle. Nous avons alors contacté la franchise, il restait juste à trouver les fonds nécessaires pour ouvrir notre premier centre, quelquefois le hasard fait bien les choses. Comment ont été vos débuts à l’ouverture de votre centre. Vous rappelez vous une anecdote ? Nous avons ouvert dans le centre de Bayonne mais de l’autre cote du pont de la Nive, un quartier populaire dans une rue plus connue pendant les férias que pour son commerce de proximité, dans l’ancien local d’un tatoueur. On nous prenait pour un magasin bio ou de mas-

sage, il fallait faire connaître le concept à l’époque. J’ai alors investi ma prime de licenciement dans une campagne publicitaire sur tous les abribus de Bayonne, ma diététicienne était basque et le bouche à oreille a très vite fonctionné. Vous avez décidé d’ouvrir deux autres centres Naturhouse, pouvez-vous nous expliquer pourquoi ? Fort du succès de Bayonne, pourquoi ne pas tenter plus loin ? Nous avions quelquefois de la clientèle de Dax qui venait par le bouche à oreille, mais plus il y a de kilomètres à faire, plus il est difficile de s’engager dans un suivi hebdomadaire, impératif dans la méthode. Ce fut pareil entre Dax et Mont de Marsan. Ensuite je me suis arrêtée là… Le centre de Auch avait été ouvert par une autre franchisée… Il faut aimer les challenges : trouver un local, engager des travaux, recruter les bonnes personnes. Et puis enfin, on pose l’enseigne, j’ai toujours aimé ce moment ! Arrive ensuite le stress de l’agenda vide et le premier matin où on est à la fois fier d’avoir entrepris mais conscient que tout est encore à faire, prospection, accueil, résultats, fidélisation de la clientèle … Est-ce que vous travaillez au quotidien dans vos centres. Comment vous organisez-vous ? Oui je suis à l’accueil. Je m’adapte en fonction des congés du personnel et de la fréquence des rendez-vous. Actuellement je suis deux jours à Saint Paul les Dax, deux jours à Anglet et je passe en général une demi-journée à Mont de Marsan. Je garde aussi une journée pour l’administratif, la comptabilité etc...

ÒVenir faire le point avec sa diŽtŽticienne plusieurs fois par an quand on a perdu dix ou quinze kilos est nŽcessaire Ó Comment sont constitués vos équipes ? Quels sont vos rapports avec elles ? Mes centres fonctionnent avec deux diététiciennes sur St Paul, deux sur Mont de Marsan et une sur Anglet. Aurèlie qui travaille avec moi depuis dix ans est devenue responsable technique de l’ensemble des équipes afin d’obtenir les meilleurs possibles en termes de perte de poids. Ce sont des jeunes femmes, je souhaite qu’elles concilient aussi bien que possible leur vie professionnelle et familiale. Un maître mot : pas de problème mais des solutions à trouver pour travailler en harmonie, il est important d’avoir une bonne ambiance dans les centres. Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui souhaiterait ouvrir une franchise Naturhouse ? Nous sommes déjà nombreux, je leur conseillerai de s’installer dans les endroits où il manque des centres mais pas à côté de moi ! Et de respecter le protocole Naturhouse car il est important que nous fassions tous la même chose de Lille à Bayonne.

75


NOS FRANCHISÉS L’alimentation est au cœur des préoccupations et de plus en plus de personnes montrent un intérêt pour un mode de vie plus sain, le constatez-vous au quotidien ? Oui, beaucoup de personnes remettent en question leur alimentation. Ce n’est pas un effet de mode, ils ont compris qu’une bonne hygiène de vie a une influence sur la santé et l’énergie au quotidien. Nous avons des rythmes de vie trépidants… nous vivons aussi plus longtemps mais dans quelles conditions… Autant mettre toutes les chances de son côté en adoptant une alimentation saine et équilibrée. C’est le carburant de notre corps, de bons produits frais et locaux gorgés d’anti-oxydants et de vitamines et une activité sportive pour faire le plein de bonne humeur ! Qui sont vos clients et quel genre de relation tissez-vous avec eux ? Nos clients sont des personnes de tout milieu, plutôt des femmes, préoccupées par leur bien-être, pas seulement par l’apparence, pour qui le poids n’est pas une fatalité et qui sont prêts à se remettre en question. Tous uniques, ils cherchent

une aide, nous sommes là pour les accompagner, les encourager, sans juger. Comment expliquez-vous le succès de Naturhouse ? Il tient aux résultats sur le long terme. Nous voyons encore nos anciens clients pour de l’entretien. Venir faire le point avec sa diététicienne plusieurs fois par an quand on a perdu dix ou quinze kilos est nécessaire, il permet de revenir sur les points faibles identifiés pendant le suivi et de réajuster au besoin avec quelques visites et des compléments alimentaires adaptés. En quoi Naturhouse se différencie des autres méthodes de perte de poids ? La différence c’est une prise en charge personnalisée par un professionnel de santé, un rééquilibrage alimentaire qui est acquis au fil des semaines et qui le reste pour la suite, des compléments alimentaires à base de plantes, fruits, légumes, vitamines et minéraux, nos alliés. Il n’y a pas d’effet rebond de prise de poids. Nous n’infantilisons pas nos clients en leur servant des plats cuisinés à chaque repas, ce qui ne résout rien à long terme. Nos clients trouvent les solutions les plus adaptées à leur rythme de vie pour que ce nouvel équilibre alimentaire devienne leur quotidien. Ils savent faire la différence entre des écarts alimentaires « plaisir » et des erreurs au quotidien. Avec Naturhouse les clients sont acteurs de leur réussite. Votre expérience Naturhouse en deux mots ? Fière d’avoir vécu cette expérience depuis ces débuts, fière que ce soit devenue une institution, fière quand un client me dit « franchement, il n’y a que vous ... » ■

76


Espagne

“En proposant le régime méditéranéen, Naturhouse est devenue un pionnier du rééquilibrage alimentaire”

JosŽ Manuel Garc’a

gŽrant du centre Naturhouse de Las Rozas ˆ Madrid

J

osé travaillait dans l’industrie du cuir, jusqu’au jour où il a dû remplacer sa femme qui était conseillère dans un centre Naturhouse, et depuis plus 15 ans il continue avec Naturhouse. Ce qui le surprend le plus

c’est l’évolution de la perception de la marque par les clients, Naturhouse était perçue comme une enseigne de produits amaigrissants et aujourd’hui comme une enseigne prônant une alimentation saine.

“Une étudiante qui découvre sa passion pour le bien-être et bâtit un avenir professionnel réussi”

Italie

Susanna Lisi

gŽrante de centre Naturhouse de Rimini

C

’est l’histoire de Susanna Lisi, qui a ouvert le centre NaturHouse à Rimini il y a 11 ans et qui est aujourd’hui une entrepreneuse heureuse. Suite à ce premier succès, Susanna a ouvert 2 autres centres

“Le plus important c’est l’humain”

Naturhouse, mais après être devenue maman, elle a souhaité se consacrer davantage à sa famille et elle les a cédé à ses salariés. Elle a conservé son premier centre de Rimini et continue d’y travailler aujourd’hui.

Pologne

Izabela Kozie�-Kokosinska

diŽtŽticienne-nutritionniste et gŽrante du centre Naturhouse ˆ Dabrowa Gornicza

L

a diététique est ma passion. Je ne voulais pas seulement gérer un centre diététique, le contact avec les personnes est ce qui compte le plus pour moi”, admet Izabela qui dirige le centre Naturhouse de Dąbrowa Górnicza depuis trois ans. Elle a rejoint

Naturhouse juste après l’obtention de son diplôme, elle a d’abord travaillé comme diététicienne puis après quelques années elle a décidé d‘ouvrir son propre centre. Avec le recul, elle sait aujourd’hui que c’était une trés bonne decision.

77


Un centre NATURHOUSE

proche de chez vous

FRANCE AUVERGNE - RHÔNE - ALPES Aix-les-Bains (73) 2 rue Davat 04 79 54 57 27 Albertville (73) 15 av. Gén. de Gaulle 04 79 38 50 92 Andrézieux-Bouthéon (42) complexe "Club Indoor 42" ZAC des Murons rue François Durafour 04 77 61 12 03 Annecy (74) • 10 bis av. de Chambéry 04 50 51 36 89 • 58 av. de Genève 04 50 08 21 66 Annecy-le-vieux (74) 6 all. des Tilleuls 09 86 76 75 84 Annemasse (74) 13 rue de Genève 09 61 66 32 89 Annonay (07) Europole av. Jean Jaurès 04 75 34 11 74 Attignat (01) 523 Grande rue 04 74 24 11 81 Aubenas (07) 2 av. Bellande 04 75 35 49 85 Aurillac (15) 55 rue Paul Doumer 04 71 46 79 34 Bassens (73) cc Galion rue Centrale 04 79 36 78 06 Belleville (69) 21 rue de la Poste 04 74 66 47 67 Belley (01) 32 rue de la République 04 79 87 68 92 Bourg-enBresse-Viriat (01) 44 rue du plateau CC La Neuve 04 37 62 31 19 Bourg-lès-Valence (26) 85 allée du Merle 04 81 66 08 56 Bourgoin-Jallieu (38) 53 bd St-Michel 04 74 19 27 35 Bron (69) 59 av. Camille Rousset 04 72 37 36 84 Caluire-et-Cuire (69) 5 Grande Rue de St-Clair 04 26 07 38 78 Chambéry (73) 4 rue du Théâtre 04 79 60 88 92 Charlieu (42) 3 rue des Moulins 04 77 60 49 45 Charvieu-Chavagneux (38) 102 av. du Collège 04 72 45 42 19 Chassagny (69) ZI Richard Bloch 04 78 48 20 32 Château-Gaillard (01) 3 chem. des Vignes 04 74 35 40 39 Châtillon-sur-Chalaronne (01) 21 rue Alphonse Baudin 04 74 42 89 71 Civrieux-d’Azergues (69) cc Les Arcades 09 83 66 79 34 Clermont-Ferrand (63) 37 rue St-Esprit 04 73 26 22 57 Cournon-d’Auvergne (63) ZI 24 rte du Cendre 04 73 88 45 41 Craponne (69) 86 av. de l’an 2000, 04 78 45 31 75 Cusset (03) 13 cours Lafayette 06 45 00 88 24 Divonne-les-Bains (01) 70 rue Voltaire 04 50 28 15 38 Échirolles (38) 39 av. de Grugliasco 04 76 84 96 71 Écully (69) 9 rue Luizet 09 81 99 26 81 Feurs (42) 3 pl. Nigay 04 77 28 65 03 Firminy (42) 15 rue Victor Hugo 04 77 56 65 29 Fourneaux (73) Pôle Santé ZC Matussière 04 79 05 06 50 Gannat (03) 19 Grande rue 04 70 41 18 24 Grenoble (38) • 7 rue Montorge 04 76 26 67 22 • cc la caserne de bonne 48 bd Gambetta 04 76 94 91 10 Heyrieux (38) 15 av. Gén. Leclerc 04 78 33 56 13 Issoire (63) 5 rue Chateaudun 04 73 71 25 99 La Motte-Servolex (73) 181 av. Costa de Beauregard 04 79 84 02 60 La-Talaudière (42) 10 rue Victor Hugo 04 77 46 13 41 L'Arbresle (69) 15 rue Charles de Gaulle 04 74 01 21 11 Le Péage-deRoussillon (38) 23 avenue Jules Ferry 04 74 11 69 56 Le-Pont-de-Beauvoisin (38) 19 av. Charles Gabriel Pravaz 04 76 35 88 56 Le-Puy-en-Velay (43) 15 rue du Portail d’Avignon 04 71 57 96 70 Lyon 2e (69) • 9 rue gentil 09 81 82 81 30 • 48 rue de la Charité 04 72 04 05 34 Lyon 3e (69) • 41 cours Richard Vitton 04 72 33 82 26 Lyon 4e (69) 5 rue Pailleron 04 78 27 40 13 Lyon 5e (69) 4 rue des Granges 04 78 36 10 39 Lyon 6e (69) • 9 cours Lafayette 04 78 24 71 50 • 60 rue Garibaldi 04 37 43 69 47 Lyon 7e (69) 60 all. d’Italie 04 37 70 15 12 Lyon 8e (69) 9 av. des Frères Lumière 04 78 01 11 36 Meximieux (01) 4 av. du Dr Berthier Magali 04 74 34 51 79 Meylan (38) 23 av. de la Plaine Fleurie 04 76 51 10 53 Meyzieu (69) 14 pl Jean Monnet 04 78 72 37 62 Miribel (01) 973 Grande Rue 04 78 06 86 79 Monistrol-sur-Loire (43) 25 av. de la Libération 04 71 56 09 76 Montbrison (42) 20 rue Marguerite-Fournier 04 77 96 16 41 Montélimar (26) •147 rte de Marseille 04 26 51 77 88 • 119 route de Valence 09 81 29 63 17 Montluçon (03) 12 pl. Piquand 04 70 51 46 40 Moulins (03) 52 rue Régemortes 04 63 07 80 26 Neuville-sur-Sâone (69) 24 rue de la République 09 82 40 83 57 Oullins (69) 1 pl. Arles

78

Dufour 04 78 81 83 54 Pierrelatte (26) 1 av. Bonaparte 04 69 26 18 39 Pont-du-Château (63) 10 bis rue du Dr Chambige 04 73 61 75 92 Portes-lès-Valences (26) pl. du 8 mai cc Les Arcades 04 27 68 02 29 Privas (07) 4 rue de la République 04 75 64 46 06 Rillieux-la-Pape (69) 2518 rte de Strasbourg 04 78 55 29 35 Riom (63) 12 pl. Jean-Baptiste Laurent 04 73 86 10 25 Rive-de-Gier (42) 81 rue Jean Jaurès 04 77 06 94 92 Roanne (42) 9 pl. des Promenades Populle 04 77 71 11 43 Roche-la-Molière (42) 4 rue Sadi Carnot 04 77 37 79 66 Romans-sur-Isère (26) 40 rue Jacquemart 04 75 45 93 51 St-Chamond (42) cc E.Leclerc 04 77 29 13 04 St-Égrève (38) 29 rue des Glairaux 04 76 58 11 08 St-Étienne (42) • 40 rue Louis-Braille 04 77 50 94 85 • 101 cours Fauriel 04 77 57 94 50 St-Genis-Laval (69) 2 mte de l’Église 04 78 46 47 98 St-Martin d’Heres (38) 7 rue Charles Darwin 04 76 01 02 70 St-Péray (07) rue du Petit Blanc 04 26 60 45 84 St-Pourcain-sur-Sioule (03) 31 rue Victor Hugo 04 70 20 96 10 St-Priest (69) 4 pl. Jean Moulin 04 72 48 93 06 St-Symphorien-sur-Coise (69) 54 rue Centrale 09 87 46 68 77 St-Foy-les-Lyon (69) 1 rue du Vingtain 04 72 65 42 57 Sallanches (74) 38 quai Alexandre Curral 09 67 30 55 33 Tarare (69) 10-12 av. Edouard Herriot 04 74 13 06 87 Tassin (69) 54-56 av. de la République 04 78 33 86 22 Thiers (63) 4 av. du Gén. de Gaulle 04 73 51 83 27 Thonon-les-Bains (74) 34 rue des Granges 04 50 76 18 97 Tournon-sur-Rhône (07) 16 Grande Rue 04 75 07 69 62 Trévoux (01) 16 rue du Palais 04 74 00 33 01 Valence (26) 16 rue Dauphine 04 75 44 75 70 Vaulx-en-Velin (69) cc les Sept Chemins 236 av Franklin Roosevelt 04 78 41 17 47 Vénissieux (69) 66 av. Jean Jaurès 04 72 50 76 53 Vichy (03) 31 bd Gambetta 04 70 55 56 64 Vienne (38) 39 cours Verdun 04 74 20 16 88 Villars-lesDombes (01) 1204 av. Charles de Gaulle 04 78 88 94 97 Villefranche-sur-Saône (69) 50 rue P. Morin 04 74 06 74 19 Villeurbanne (69) 154 rue Louis Becker 04 78 92 88 40 Voiron (38) 9 rue Genevoise 04 76 31 75 82

BOURGOGNE - FRANCHE - COMTÉ Beaune (21) 5 av. du 8 septembre 03 80 22 91 97 Belfort (90) 33 fg des Ancêtres 03 84 58 42 85 Besançon (25) 14 rue René Char Zone Chateaufarine 03 81 87 93 40 Bessoncourt (90) cc de Bessoncourt lieu dit Blozier 03 84 23 06 54 Chalon-sur-Saône (71) 4 pl. du Châtelet 03 85 91 22 78 Champforgeuil (71) 9 rue de Paris 03 85 93 19 97 Chevigny-Saint-Sauveur (21) 13 all. des Plantes 03 80 10 45 36 Cosne-Cours-sur-Loire (58) 5 rue Edme Lavarenne 09 83 28 12 71 Dijon (21) • 26 bd. de l’Université 03 80 30 78 36 • 16 rue Chaudronnerie 03 80 37 84 23 • 66 av du Drapeau 03 80 56 57 59 Dole (39) 79 rue Pasteur 03 84 79 26 98 LeCreusot (71) 92 rue Mal. Foch 03 85 58 04 89 Lons-leSaunier (39) 33 rue St-Désiré 03 84 47 01 01 Mâcon (71) 26 rue Rambuteau 03 85 32 95 78 Montceau-les-Mines (71) 30 rue des Oiseaux 03 85 55 81 89 Morteau (25) 8 rue Barral 03 81 44 23 44 Nevers (58) 2 pl. Guy Coquille 03 45 52 30 13 Paray-le-Monial (71) 11 bis rue Louis Pasteur 09 81 95 65 89 Pontarlier (25) 5 rue du Bastion 03 81 38 88 88 Sens (89) 26 rue Thénard 03 86 64 11 14 Vesoul (70) 14 pl. de l’Église 09 51 74 62 13

BRETAGNE Auray (56) 75 rue Georges Clémenceau 02 97 58 49 48 Bruz (35) 1 rue du Petit Bé 02 99 52 34 40 Cesson-Sevigne (35) 52 rue de Bray Porte de La Monniais 02 23 45 31 51 Concarneau (29) 24 av. Pierre Guéguin 02 98 97 08 86 Dinan (22) 1 rue Carnot 02 96 85 25 99 Guipavas (29) ZAC de Prat Pip Nord 02 98 07 57 46 Lamballe (22) 14 rue du Grand Boulevard

02 56 40 16 62 Landerneau (29) 3 rue de Brest 02 98 44 33 12 Lanester (56) 160 rue Jean Jaurès 02 97 05 45 98 Lorient (56) 9 rue Moise le Bihan 02 97 56 66 21 Montgermont (35) La Bécassière 02 99 67 43 70 Morlaix (29) 19 pl. Charles de Gaulle 02 98 63 30 17 Plérin (22) 1 rue François Jacob 02 96 69 67 18 Pontivy (56) 137 rue Nationale 02 97 27 53 68 Quimper (29) 20 av. Yves Thépot 02 98 95 94 63 Rennes (35) • 153 bis rue de Fougères 02 99 36 10 10 • 48 rue Vaneau 02 56 00 62 56 St-Renan (29) pl. Dr Guyader 02 98 28 21 30 Vannes (56) Parc d’activités du Ténénio 2 rue du Dr Joseph Audic 02 97 46 23 28 Vitre (35) 3 bd Louis Giroux 02 23 55 60 00

CENTRE - VAL DE LOIRE Amboise (37) 5 bis av. de Tours 02 47 30 07 85 Beaugency (45) 5 pl. du Martroi 02 38 76 09 71 Blois (41) 44 av. de Vendôme 02 54 43 34 19 Bourges (18) 9 rue d'Auron 02 48 69 40 85 Chartres (28) 24 rue de Varize 02 36 67 20 63 Châteauroux (36) • 8 cours SaintLuc 02 54 25 56 43 • 371 av. de Verdun 02 54 22 46 67 Fleury-les-Aubrais (45) 402 rue du faub. Bannier 02 38 53 45 74 Fondettes (37) 4 rue Gustave Eiffel 02 47 25 09 52 Gien (45) 23 rue Gambetta 02 38 67 70 71 Issoudun (36) 35 bd. Max Dormoy 02 54 21 23 03 Joué-Lès-Tours (37) 41 bd de Chinon 02 47 80 07 57 La Ferté-St-Aubin (45) 183 rue du Gn. Leclerc 02 34 50 59 42 Le-Blanc (36) 5 rue Pierre Collin de Souvigny 02 54 38 32 83 Lèves (28) 8 av de la Paix 02 34 42 53 11 Montargis (45) 55 rue Jean Jaurès 02 38 85 16 84 Olivet (45) 173 rue Paulin Labarre 02 38 59 33 40 Orléans (45) 9 rue du Vieux Marché 02 38 54 36 79 Romorantin-Lanthenay (41) 9 ter place de la Paix 02 54 98 61 18 St-AmandMontrond (18) 10 rue Raoul Rochette 02 48 63 34 13 St-Avertin (37) 11 rue de Grandmont 02 47 22 91 42 St-Germain-du-Puy (18) rte de la Charité Les terres de Fenestrelay 02 48 69 87 76 St-Gervais-la-forêt (41) 35c rte Nationale 02 54 87 45 01 St-Jean-de-Braye (45) 124 av. Charles Peguy 02 34 08 38 80 Tours (37) • 13 rue Néricault Destouches 02 47 47 14 92 • 232 av. André Maginot 02 47 38 35 79 Vierzon (18) 11 rue Voltaire 02 48 71 95 94

CORSE Ajaccio (20) Pôle de Suartello rte de Mezzavia 04 95 26 15 49 Bastia-nord (20) Port de Plaisance de Toga Bât G 04 95 44 42 21 Biguglia (20) Casatorra imm. Pasqualini 04 95 55 67 53 Porto-Vecchio (20) imm. le Campo Stellato rue Giudice Di Cinarca Les 4 Chemins 04 95 77 16 95 Propriano (20) 10 rue Jean Pandolfi 04 95 27 46 33

GRAND EST Altkirch (68) 23 rue Gilardoni 03 89 08 83 39 Audun-le-Tiche (57) 1 rue mal. Joffre 03 82 52 43 23 Bar-le-Duc (55) 18 rue Antoine Durenne 03 29 70 35 26 Cernay (68) 6 rue de Thann 03 89 39 25 48 Châlons-en-Champagne (51) 68 rue de la Grande Étape 03 10 14 40 11 Charleville-Mezières (08) 88 av. Charles de Gaulle 03 24 27 80 60 Chaumont (52) 59 bis av. Carnot 03 25 01 50 09 Colmar (68) 43 cours Ste-Anne 03 89 24 97 48 Épernay (51) 6 av. Jean Jaurès 03 26 55 61 32 Épinal (88) 21 av. du Mal. de Lattre de Tassigny 03 29 82 18 56 Erstein (67) 43 rue du 28-nov. 03 88 59 14 77 Eschau (67) cc Super U, 25 rue du Tramway 03 88 52 98 72 Forbach (57) 24 rue Ste Croix 03 87 88 51 44 Guebwiller (68) 4 rue Joseph Schmitt 03 89 82 47 60 Hagondange (57) 12 rue de la Gare 03


Plu

U n e a p p ro c h e u n i q u e p o u r améliorer la santé, le bien-être et répondre aux problèmes de surpoids basée sur le rééquilibrage alimentaire. Un suivi diététique hebdomadaire est associé à des produits à base de plantes, fruits, légumes, vitamines et minéraux.

U

RH

Plus de 6.500.000 de personnes ont déjà fait confiance à Naturhouse dans plus de 2.300 centres et 32 pays.

25

ans au service de votre bien-être

87 67 22 95 Haguenau (67) 5 bis rue des Dominicains 03 88 05 52 51 Hayange (57) 45 rue du Mal. Foch 03 82 54 53 93 Illzach (68) 2 rue de Pfastatt 03 89 57 59 41 Lingolsheim (67) 14 rue du Mal. Foch 03 88 24 40 94 Longwy (54) 30 rue Mercy 03 82 44 07 59 Metz (57) 13 rue Haute Seille 03 87 37 49 65 Molsheim (67) 6 rue de Saverne 03 88 04 15 67 Montigny-les-Metz (57) 20 rue de l’Hôtel de Ville 03 87 50 64 55 Mulhouse (68) 28 rue du Sauvage 03 89 56 61 77 Nancy (54) 69 gal. St Sébastien rue du Grand Rabbin Haguenauer 03 83 38 96 63 Reims (51) • 226 av. Jean-Jaurès 03 26 04 13 90 • centre ville 28 rue Henri Jadart 09 83 51 42 11 Remiremont (88) 10 rue des Cardes zone de la Filature 03 55 22 07 82 Rethel (08) 14 quai d’Orfeuil 03 24 38 30 50 Riedisheim (68) 11 rue du Gén. de Gaulle 03 89 43 13 45 St-Avold (57) 71 rue Hirschauer 03 87 94 27 58 St-Dié-des-Vosges (88) 84 rue Pierre Evrat 03 29 42 17 07 St-Dizier (52) res. Gigny Val d’Ornel 15 pl. Charles de Gaulle 03 25 08 33 45 St-Louis (68) 31 av. de Bâle 03 89 89 43 89 St-Max (54) 128 bis av Carnot 03 83 33 95 29 Sarrebourg (57) 14 rue de la Gare 03 87 03 15 85 Sarreguemines (57) 1 pl. de la Gare 03 87 95 10 72 Saverne (67) 144 Grande Rue 03 88 02 54 50 Schiltigheim (67) 35 rte de Bischwiller 03 88 81 15 78 Sedan (08) 22 rue Gambetta 03 24 27 60 33 Sélestat (67) 4 rue des Prêcheurs 03 90 56 44 26 Strasbourg (67) 4 rue du Travail 03 88 38 49 64 Thionville (57) 1 rue de l’École des Mines 03 82 85 67 98 Troyes (10) 10 ter rue des Bas Trevois 03 25 43 10 80 Verdun (55) 2 av. du 30e corps 03 29 85 24 01 Wintzenheim (68) 15 rte de Colmar 03 89 79 40 06 Wissembourg (67) 3 rue de la Paix 03 88 05 06 06

HAUTS DE FRANCE Abbeville (80) 23 rue saint Vulfran 03 22 24 96 93 Aire-sur-la-Lys (62) 9 rue Notre Dame 03 61 51 27 31 Amiens (80) 14 rue du Chapeau de Violettes 03 22 22 78 78 Armentières (59) 3 rue du dr Émile Choquet 03 20 52 81 07 Arras (62) 8 rue Chanzy 03 21 51 02 55 Bailleul (59) 4 ter rue d’Ypres 03 28 41 69 34 Beauvais (60) 42 rue Jeanne d'Arc 03 64 19 50 84 Bergues (59) 1 rue anglaise 03 28 20 34 85 Béthune (62) 42-48 rue St Pry 03 21 02 55 46 Boulogne-sur-Mer (62) 86 rue Thiers 03 21 10 10 75 Bourbourg (59) 36 rue Paul Machy 09 81 14 46 66 Bruay-la-Buissière (62) 2 rue de la République 03 21 54 67 66 Calais (62) 6 rue Félix Cadras 03 21 82 67 26 Cambrai (59) 6 bis rue Carnot 03 27 73 04 67 Carvin (62) 7 rue Edouard Plachez 03 21 77 80 83 ChâteauThierry (02) 59 rue Carnot 03 23 70 87 18 Chauny (02) 162 rue Pasteur 03 23 56 82 77 Compiègne (60) 66 rue de Paris 03 44 76 45 98 Creil (60) 12 rue du Plessis Pommeraye 03 44 25 56 54 Crépy-en-Valois (60) 16 av. Levallois-Perret 03 44 39 70 28 Croix (59) 40 rue du Professeur Perrin 03 20 88 35 97 Douai (59) 26 rue des Minimes 03 27 92 14 84 Doullens (80) 1 place Thélu 09 50 74 44 80 Dunkerque (59) 30 rue Clémenceau

tres cen

SUI DIÉT VI ÉTIQ UE

N AT

La méthode Naturhouse

Plu ww s d’in w.n for atu mat rho ion use s : .fr

e 2 300 sd

OUSE 03 28 64 83 90 Étaples (62) 22 rue de Rosamel 03 21 84 09 90 Fourmies (59) 2 rue Gambetta 03 61 99 63 47 Hazebrouck (59) 19 rue Nationale 03 28 48 90 24 Hénin-Beaumont (62) 474 rue Élie Gruyelle 03 21 75 87 30 La-Bassée (59) 92 rue de Lens 03 20 22 47 22 Laon (02) 4 rue Roger Salengro 03 23 24 14 17 Lens (62) 24 av. du 04 septembre 03 21 14 21 86 Le-Portel (62) 17/19 av. Joffre 03 21 33 87 85 Le-Quesnoy (59) 6 pl. du Gn. Leclerc 03 59 76 12 45 Lens (62) 24 av. du 4 Septembre 03 21 14 21 86 Liévin (62) 102 rue Defernez 03 21 29 24 15 Lille (59) 70 rue du Molinel 03 20 85 54 14 Lillers (62) 15 rue du Commerce 03 21 65 37 46 Lomme (59) • cc Carrefour 130 rue du Grand-But 03 20 37 52 51 • 329 av. de Dunkerque 03 20 30 69 35 Marcq-en-Barœul (59) 12 rue Jules Guesde 03 20 21 04 30 Marquise (62) 37 rue de l’Église 09 81 36 25 55 Maubeuge (59) 11 av. de la Gare 03 27 60 48 81 Merville (59) 51 Grand Place 03 28 40 61 94 Noeux-les-Mines (62) 150 rue nationale 03 21 62 42 79 Noyon (60) 9 pl. Saint Jacques 03 44 83 97 01 Orchies (59) 4 pl. du Gén. de Gaulle 03 20 34 02 17 Rang-du-Fliers (62) cc Intermarché Les Boutiques Rangeoises 03 21 09 90 00 Ronchin (59) 13 rue Lavoisier 03 20 50 52 51 St-Amand-les-Eaux (59) 55 rue d’Orchies 03 59 76 69 38 St-Omer (62) 147 rue de Dunkerque 03 21 93 15 76 St-Pol-sur-Ternoise (62) 2 pl. du Mal. Leclerc 03 21 47 33 69 St-Quentin (02) 2-3 pl. Longueville 03 23 05 12 57 Senlis (60) 42 av du Maréchal Foch 03 60 02 77 62 Soissons (02) 9B rue Georges Muzart 03 23 76 37 70 Valenciennes (59) 6 rue de Mons 03 27 29 61 31 Villeneuve-d’Ascq (59) 247 bd de Valmy 03 20 56 26 01

ÎLE-DE-FRANCE Antony (92) 2 rue du Nord 01 75 49 45 79 Arpajon (91) 4 rue Raspail 09 81 25 69 59 Asnieres-sur-Seine (92) 52 grande rue Charles de Gaulle 09 51 60 13 29 Beauchamp (95) 141bis chs Jules César 01 79 51 59 44 Boulogne-Billancourt (92) 140 rue du Château 01 46 20 01 12 Brie-Comte-Robert (77) 3 bis pl. des Déportés 09 83 22 29 28 Brunoy (91) 23 rte nationale 6, 01 69 39 34 28 Charenton-Le-Pont (94) 111 rue de Paris 01 43 75 35 47 Chelles (77) 49 rue Gambetta 09 84 29 81 18 Clichy-la-Garenne (92) 68 rue de Neuilly 01 57 64 08 13 Conflans-Ste-Honorine (78) 18 quai de la République 01 39 72 69 81 Croissy-sur-Seine (78) 2bis av. du Mal. Foch 01 30 15 05 05 Courbevoie (92) 102 rue de Colombes 01 46 98 17 15 Deuil-la-barre (95) 35B rue de la Barre 01 39 34 09 54 Dourdan (91) 6 rue Saint-Pierre 01 69 27 73 88 Eaubonne (95) 64 rue Gabriel Péri 01 39 59 16 92 Ermont (95) 8 rue Saint-Flaive Prolongée 01 34 15 52 94 Étampes (91) 16 rue Aristide Briand 01 64 56 91 64 Fontainebleau (77) 246 rue Grande 01 60 96 42 89 Fontenay-sous-bois (94) 9 ter bd de Verdun 01 43 94 32 49 Houilles (78) 13 rue Gabriel Péri 09 83 72 04 71 Issy-les-Moulineaux (92) 22 rue Diderot 01 41 08 97 79 Ivry-sur-Seine (94) cc Quais d’Ivry 30 bd Paul Vaillant Couturier 01 46 58 14 48 Juvisy-sur-Orge (91) 30-32 rue Monttessuy 01 69 05 54 35 La-Garenne-Colombes (92) 48 rue Jean Bonal 01 47 86 24 67 Le-Chesnay (78) 6 rue de La Celle 01 39 55 79 72 Le-Pecq (78) 1 rue de l’Ermitage 01 39 16 56 28 Le-Perreux-sur-Marne (94) 81 bis av. Ledru Rollin 01 48 72 60 51 Levallois-Perret (92) 40 rue Carnot 09 51 74 01 97 L’isle-Adam (95) 25 av. de Paris 09 84 16 42 65 Magny-Le-Hongre (77) 40 rue de la clé des champs 01 61 10 00 89 MaisonsAlfort (94) 47 av. Georges Clemenceau 01 49 77 08 15 Maisons-Laffitte (78) 19 av. de St-Germain 01 39 13 90 44 Mantes-la-Ville (78) 67 bd Roger Salengro 01 34 97 91 61 Maule (78) 33 bis bd. Paul Barré 01 30 90 81 89 Meaux (77) 20 pl. Sauvé Delanoue 01 60 25 46 78 Melun (77) 34 av. du Gal. Patton 01 64 52 46 27 Mennecy (91) 47 bd Charles de Gaulle 01 60 75 47 56 Meudon (92) 21 rue Banès 01 45 29 23 66 Montignyle-Bretonneux (78) Galerie cc espace St-Quentin 01 75 21 41 79 Montreuil (93) cc La Grande Porte 235 rue Étienne Marcel 01 48 18 71 14 Montrouge (92) 81 av. Henri Ginoux 01 57 20 06 69 Orsay (91) 22 rue Archangé 01 64 46 07 07 Ozoir-la-Ferriere (77) 13 av. du Gén. Leclerc 01 60 60 26 89 Palaiseau (91) 27 rue Léon Bourgeois 09 82 21 00 10 Paris IIe (75) 6 rue de la Michodière 01 42 68 05 86 Paris IIIe (75) 42

rue Beaubourg 01 42 74 89 76 Paris VIe (75) 34 rue St-Placide 01 45 44 26 56 Paris IXe (75) 87 rue la Fayette 01 75 51 57 04 Paris XIIe (75) 75 av. Ledru Rollin 01 44 68 33 97 Paris XIIIe (75) 15 ter rue de la Glacière 01 43 36 34 45 Paris XIVe (75) 18 rue Mouton Duvernet 01 40 44 07 83 Paris XVe (75) 21 rue de Vouillé 01 45 30 95 15 01 71 50 06 34 Paris XVIIe (75) · 15 rue Brey 01 45 74 93 44 · 90 rue Nollet 01 45 88 20 73 Poissy (78) 15 bis rue du Gén. de Gaulle 01 39 71 02 63 Pontault-Combault (77) 20 av. Charles Rouxel 01 60 60 61 07 Pontoise (95) 15 quai du Pothuis 01 30 32 31 93 Provins (77) 20 rue Hugues Le Grand 09 82 35 46 06 Puteaux (92) 59 bd Richard Wallace 01 42 04 66 14 Rambouillet (78) 46 rue d’Angiviller 01 34 83 31 78 Rueil-Malmaison (92) 7 rue Jean Mermoz 01 47 51 71 01 St-Gratien (95) 13 bd du mal. Foch 01 34 05 03 27 St-Maur-des-Fossés (94) 3 bis rue des Remises 09 82 35 31 56 Ste-Geneviève-desbois (91) 11 rue des Eglantiers 09 83 24 02 27 Suresnes (92) 58 av. Jean Jaurès 01 41 37 21 22 Versailles (78) Galerie les Manèges 10 av. Gen. de Gaulle 01 39 25 08 80 Villiers-sur-Marne (94) 1 pl. des Tilleuls 09 81 79 54 76 Viry-Chatillon (91) 1 rue Henri Barbusse 09 86 18 97 85

NORMANDIE Avranches (50) 66 rue de la Constitution 02 33 60 65 34 Bayeux (14) 31 rue Beauvais 09 86 40 41 45 Bernay (27) 6 rue Albert Parissot 02 32 46 56 58 Bois-Guillaume (76) 3729 rte de Neufchâtel 02 35 32 65 65 Caen (14) · 50 rue Nicolas Oresme 02 31 73 55 32 · 4 rue St michel 02 31 99 35 32 Cherbourg (50) 38 quai Alexandre 3 09 83 07 72 54 Coutances (50) 7 rue du Lycée 02 33 45 97 57 Deauville-St-Arnoult (14) av. Michel d’Ornano les Rives de Deauville 02 61 82 00 07 Evreux (27) 5 bd Chambaudouin 02 32 22 52 41 Fécamp (76) 9 rue Alexandre Legros 02 27 30 49 17 Granville (50) 19-21 av. Mal. Leclerc 02 33 69 12 46 La-Haye-du-puits (50) 31 pl. du Gén. de Gaulle 02 33 46 21 79 Le-Havre (76) 78 av. René Coty 02 35 49 46 16 Le-Neubourg (27) 13 pl. Ferrand 02 32 31 16 85 Lisieux (14) 5 pl. de la République 02 31 48 38 61 Louviers (27) 4 rue Constant Roussel 09 81 69 17 79 Neufchâtel-en-Bray (76) 45 Grande rue Saint-Jacques 02 32 97 33 06 Pavilly-Barentin (76) 17B pl. Esneval 02 35 23 96 50 Pont-Audemer (27) 18 pl. Victor Hugo 02 32 56 35 77 Rouen (76) 22 quai Cavelier de la Salle 02 35 62 79 50 St-Lo (50) 59 rue Havin 02 33 05 85 11 Valognes (50) 9 rue Villault Duchesnois 09 83 88 04 40 Vernon (27) 8 rue des Tanneurs 02 32 54 67 01 Vire (14) 46 rue Saulnerie 02 31 69 73 58 Yvetot (76) 6 rue Edmond Labbé 02 32 70 98 10

NOUVELLE AQUITAINE Agen (47) 113 av. Michel Serres 05 53 67 02 07 Andernos-les-Bains (33) 10 rue Gilles de Roberval 05 57 18 25 03 Anglet (64) 14/16 Rue Eugène Bernain 05 59 46 16 98 Angoulême (16) 72 rue Goscinny 05 45 68 48 73 Aytré (17) 2 rue Albet 1er 05 46 55 68 28 Bègles (33) Imm. les terrasses de Mussonville 422 rte de Toulouse 05 56 49 64 87 Bergerac (24) 56 rue Neuved’Argenson 05 53 63 41 08 Biarritz (64) 12 rue des Mésanges qua. Biarritz-Iraty 05 59 54 49 89 Biganos (33) 31 av. de la Libération 05 56 60 35 21 Biscarosse (40) 89 av. du 11 novembre 05 58 07 70 55 Bordeaux (33) · 25 rue St Rémi 05 56 52 69 15 · Chartrons 56 av. Emile Counord 05 56 04 71 94 Bressuire (79) 5 pl. Berton 05 49 82 44 97 Brive-la-Gaillarde (19) 27 av Pierre Semard 05 55 23 17 45 Castelnau-de-Médoc (33) 4 rue du Mal. Foch 05 57 29 26 62 Châtellerault (86) 7 av. Clémenceau 05 49 23 08 85 Chauray (79) 100 rue du Puits de la ville 05 49 33 27 48 Cognac (16) 47 bd Denfert Rochereau 05 45 82 41 13 Eysines (33) 244 av. du Médoc 05 57 21 40 48 Floirac (33) 2 pl. de la Souys angle rue Jules Guesde 05 57 54 55 90 Gond-Pontouvre(16) 200 rte de Paris 05 45 93 24 17 Gradignan (33) 41 cours du Gén. de Gaulle 05 56 64 29 18 Gueret (23) 55 av. du Berry 05 55 51 91 38 Idron (64) Le Domaine du Roy all. Antoine de Bourbon 05 59 60 28 42 La-Rochelle (17) 9 bd André Sautel 05 46 09 64 25 La-Teste-du-Buch (33) 32 bis av. St-Exupery

79


05 56 54 95 53 Langon (33) 47 rue Maubec 05 57 98 55 59 Lescar (64) av. Marguerite de Navarre cc Le Bilaa 05 33 11 44 90 Libourne (33) Espace 81, 81 av. du Gén. de Gaulle 05 57 50 35 80 Limoges (87) • 16 bis av. Garibaldi 05 55 78 25 70 • 15 bd du Vigenal 05 87 19 70 14 Lormont (33) cc Rive Droite Les 4 Pavillons 05 56 52 85 34 Marmande (47) 51 bd Gambetta 05 53 20 79 43 Marsac-sur-l’Isle (24) bd de l’horizon Saltgourde 05 53 08 01 15 Martillac (33) 2 chem. de la Canave 05 56 94 79 84 Mérignac (33) • 1 av. Gabriel Péri 05 56 18 73 19 • 129 av. de la Somme 09 86 56 38 38 Mont-de-Marsan (40) 33 bis all. Brouchet 05 58 44 15 63 Nérac (47) Lieu dit "Guilhem Bas " 05 53 65 51 77 Niort (79) 68 rue de la Gare 05 49 35 39 95 Pessac (33) 69 bis av. Jean Cordier 05 56 11 03 29 Poitiers (86) • 158 av. de la Libération 05 49 45 07 81 • 41 bd Jeanne d’Arc 05 49 30 68 30 Rochefort (17) 72 av. Lafayette 05 46 88 41 02 Royan (17) 74 av. de Pontaillac 05 46 38 79 70 St-André-deCubzac (33) 32 cours Georges Clémenceau 05 57 42 90 92 St-Jean-de-Luz (64) 202 rue des Artisans 05 59 41 16 90 St-Junien (87) 25 bd Victor Hugo 05 55 36 06 43 St-Médard-en-Jalles (33) 3 av. de la Boétie Espa. Montaigne 05 56 35 24 23 St-Paul-les-Dax (40) cc Grand Mail Adour Océane Vge du Mail 05 58 58 69 25 Saintes (17) 38 av. Gambetta 05 46 94 92 74 Sarlat (24) 25 Bis av. Thiers 05 53 31 97 18 Tarnos (40) 1 rue Lise et Artur London Rés. Loustaunau Bât B 05 59 25 02 06 Ussel (19) 2 bd Clémenceau 05 55 95 73 51 Villeneuvesur-Lot (47) Parasol Rte de Fumel 05 53 41 98 51

2 pl. Ledru Rollin 04 67 37 03 87 Plaisance-du-Touch (31) 8 av. Montaigne cc Nicolas 3, 05 34 46 57 35 Portet-sur-Garonne (31) 120 rte d’Espagne 05 62 83 46 38 Remoulins (30) Imm. Le Sémaphore ZAC de l'Arnède 04 66 63 24 12 Revel (81) 12 rue de Dreuilhe 05 34 65 67 76 Rodez (12) 13 av. de Bourran 05 65 68 77 92 St-Christol-lès-Alès (30) av. de Campello rte d'Anduze 04 66 61 63 85 St-Estève (66) 19 av. de Baixas espace Pyrène 04 68 86 13 12 St-Gaudens (31) 33 bd Charles de Gaulle 05 61 89 46 27 St-Gély-du-Fesc (34) cc Le Forum Bât C 04 67 59 66 09 St-Hilaire-de-Brethmas (30) 395 rte d’Uzes 04 66 43 50 26 St-Jean (31) Lot n°1, 2 rue des Côteaux 05 61 23 91 47 St-Jean de Vedas (34) 30 rte de Béziers 04 11 93 70 10 St-Orens (31) 35 av. de la Marqueille bâtA local 3, 05 61 57 74 73 St-Sulpice (81) 238 av. Terres Noires cc des Portes du Tarn 05 63 45 40 91 Sète (34) 4 quai Noël Guignon 04 67 43 60 13 Tarbes (65) 64 rue Larrey 05 62 34 32 40 Thuir (66) 41 av. Gén. Guillaut 04 68 63 36 67 Toulouse (31) • 12 rue Bayard 05 61 13 41 05 • 82 av. Camille Pujol 05 61 26 42 36 • Purpan 112 chem. de la Flambère 05 61 11 90 13 • 48 allée Charles de Fitte 05 61 41 96 98 Villefranchede-Lauragais (31) 67 rue de la République 05 61 46 86 59 Villefranche-de-Rouergue (12) 22 rue Marcellin Fabre 05 65 65 86 52 Villemagne-l’Argentière (34) rte de Saint-Pons 04 67 23 72 13

Carina 04 93 21 17 82 • 4 rue Alsace Lorraine 04 93 27 02 40 Ollioules (84) 772 av. Jean Monnet 04 94 22 11 87 Orange (84) 60 av. Charles de Gaulle 04 90 40 68 43 Pertuis (84) ZAC St Martin 450 av. du 8 mai 1945 04 90 08 41 59 Puget-sur-Argens (83) 569 av. Gén de Gaulle 04 94 79 62 57 St-Laurent-du-Var (06) 73 av. du Gén. Leclerc 04 92 04 08 50 St-Martin-de-Crau (13) 5 rue Isaac Newton ZAC du Salat 04 90 99 55 68 St-Maximin-la-Ste-Baume (83) 735 av. des 5 ponts 04 94 72 07 98 St-Raphaël (83) 247 av. du XVe Corps 04 94 40 73 06 St-Saturnin-les-Avignons (84) 73 pl. des Cafés 04 90 31 01 65 Salon-de-Provence (13) 110 bd. Pasquet BâtA 04 42 86 11 50 Sanary-sur-Mer (83) 152 rue Guy Mocquet 09 50 37 93 21 Sisteron (04) 26 bis av. des Arcades 04 92 32 21 89 Six-Fours-Les-Plages (83) 3 rue de la République 04 94 90 58 35 Toulon (83) • 108 rue Mireille "Le Mourillon" 04 94 10 51 28 • Pont du Las 832 av. du 15e Corps 04 94 98 00 31 · "Les Lices" 484 av des Siblas 04 94 05 73 99 Trans-en-Provence (83) cc Arcadia chem. de Menenpenty 04 94 76 00 04 Vence (06) 135 av. Émile Hugues Le Président 04 93 24 41 21 Venelles (13) 60 av. de la Grande Bégude cc des 4 Tours 04 42 54 30 08 Vitrolles (13) RN113 La Bernarde 04 42 46 96 82

PROVENCE-ALPES-CÔTE D’AZUR

OCCITANIE

Aix-en-Provence (13) • 190 rue Marcel Isoard Les Milles CD 9, 04 42 38 44 80 • cc Jas de Bouffan 210 av. de Brédasque 04 42 50 57 70 Allauch (13) 602 av. du 7ème Rég. des Tirailleurs Algériens 04 91 08 72 96 Apt (84) 198 av. Victor Hugo 04 90 71 19 09 Arles (13) 30 av. de la Libération 04 90 98 47 71 Aubagne (13) 135 bd. Pagnol, qua. Les Défensions 04 42 71 63 72 Beausoleil (06) 5 av. du Gén. de Gaulle, Villa "Victoire " 04 93 41 05 59 Briançon (05) 2 rue Pasteur 04 92 57 23 61 Brignoles (83) qua. le Pré de Pâques RN7, 04 94 78 35 76 Cagnes-sur-Mer (06) 77 chem. du Val Fleuri 04 92 12 09 46 Cannes (06) pl. Commandant Lamy 04 93 38 35 19 Carpentras (84) 73 bd du Nord 04 90 65 52 61 Cavaillon (84) 114 av. Clemenceau 09 53 55 53 82 Châteauneuf-les Martigues (13) bd Pierre Mendès France 04 42 88 87 44 Châteaurenard (13) 777 bd Ernest Genevet 04 90 20 95 71 Cogolin (83) av. Clémenceau Sq.Jean Moulin 04 94 40 44 04 Digne-les-Bains (04) 13 bd Victor Hugo 04 92 34 33 39 Entraigues-sur-la-Sorgue (84) 199 av. de la gare 04 90 27 09 05 Fos-sur-Mer (13) 10 chem. de Rieu Le château des Aigles 04 42 47 01 89 Gap (05) • 40 rue Carnot 04 92 50 87 35 • 79 av. d’Embrun 04 92 51 50 16 Gardanne (13) 780 av. d’Armenie qua. Bompertuis 04 42 64 50 48 Grasse (06) 178 rte de Draguignan qua. Ste Anne 04 93 70 52 23 Hyères (83) 48 av. Alexis Godillot 04 94 66 47 12 Istres (13) 10 bd Jean Marie l’Huillier 04 90 44 36 95 La-Ciotat (13) cc Provence av. Fernand Gassion 04 42 62 57 71 La-Crau (83) 2 av. du Gal. de Gaulle 04 94 03 14 38 La-Destrousse (13) qua. Souque Nègre 04 42 70 09 90 La-Garde (83) 45 av. Jean Jaurès 04 94 03 41 34 La-Seyne-sur-Mer (83) 16 bd Stalingrad 04 94 90 43 15 La-Trinité (06) cc Auchan rte de Laghet 04 97 08 17 02 La-Valette-du-Var (83) 130 av. Anatole France 04 94 75 28 81 Le-Luc (83) RN7 La Burliere 04 94 73 70 17 Les-Pennes-Mirabeau (13) cc le Village 1 av. de Plan de Campagne 04 42 31 54 33 L’Isle-sur la-Sorgue (84) 146 av. des Sorgues 04 90 38 06 46 Manosque (04) 40 av. Jean Giono 04 92 75 44 91 Marignane (13) 50 av. Jean Jaurès 09 52 89 30 74 Marseille 2e (13) 62 av Robert Schuman Place de la Joliette 04 91 89 58 56 Marseille 5e (13) 12 rue George pl. Sébastopol 04 86 97 25 14 Marseille 6e (13) Prado Castellane 33 rue du Rouet 04 91 41 97 55 Marseille 7e (13) 17 av. de la Corse 04 91 45 77 57 Marseille 8e (13) 30 rue Negresko 04 91 80 15 90 Marseille 9e (13) • cc la Rouvière 83 bd du Redon 04 91 36 02 81 • Obélisque-Mazargues 67 bd de la Concorde 04 91 25 10 32 Marseille 10e (13) 11 bd de St Loup 04 91 88 61 95 Marseille 11e (13) La Valentine av. des Peintres Roux 140 tra. de la Montre 04 91 93 03 24 Marseille 12e (13) 111 av. du 24 avril 1915, 04 91 88 02 41 Marseille 13e (13) cc Mallet 1 tra. Grandjean av. de Chateau Gombert 04 91 06 44 01 Marseille 15e (13) cc Grand Littoral 04 91 69 70 13 Martigues (13) 13 av. Frédéric Mistral 04 42 46 56 89 Menton (06) Le Virgile 66 av. des Acacias 04 93 97 17 38 Montauroux (83) ZAC Centre Espace rte départ 562, 04 98 10 30 25 Mougins (06) 2036 av. du Mal. Juin 04 93 94 25 11 Nice (06) • 37 rue Bonaparte 04 93 26 29 80 • 46 av. Borriglione 04 93 17 51 14 • 126 av. de la Californie Le

Ancenis (44) bd Moutel cc Les Arcades 02 40 96 98 14 Angers (49) • 23 rue Plantagenêt 02 41 39 35 65 • 41 rue Saumuroise 02 41 97 64 40 Avrillé (49) 157 av. Mendes France 02 41 19 26 60 Blain (44) 8 rue Aristide Briand 02 28 05 41 39 Bonchamp-les-Laval (53) bd des Grands Bouessays 02 43 49 13 02 Carquefou (44) 10 rue Marquis de Dion 02 40 50 19 51 Challans (85) rpt des Ormeaux, rue des Sables 02 51 39 52 86 Châteaubriant (44) 5 rue Aristide Briand 02 40 28 94 92 Cholet (49) 75 av du Maréchal Leclerc 02 41 49 96 59 Fontenay-le-Comte (85) 7 rue du Port 02 51 52 82 58 Guérande (44) res. Almagro rue de Kerbiniou 02 40 22 19 70 La Chapelle-sur-Erdre (44) 10 rue Martin Luther King 02 28 24 99 24 La-Roche-sur-Yon (85) 21 rue Sadi Carnot 02 51 37 57 57 Laval (53) 14 carrefour aux Toiles 02 43 58 81 42 Le-Mans (72) • 350 av. Felix Geneslay 02 43 54 86 32 • 18 rue du Parc Manceau 02 43 88 22 24 • 11 av. Bollée 02 43 76 40 54 Les-Herbiers (85) 12 rue de la Bienfaisance 02 51 61 07 29 Les-Sables-d’Olonne (85) 21 av. Jean Jaurès 02 51 32 62 10 Montaigu (85) 64 av Villebois Mareuil 02 28 15 32 94 Nantes (44) • 38 rue de Hauts Pavés 02 28 49 17 90 • 5 pl. Canclaux 02 40 84 13 62 • 6 rue du Général Buat 02 40 18 06 02 Orvault (44) 13 rue du printemps 02 40 76 07 89 Pornic (44) 10 rue Robert Schuman 02 40 82 96 64 Rezé (44) 69 rue Aristide Briand 02 51 89 98 15 St-Barthelemy-d’Anjou (49) 11 rue Verdun 02 41 93 87 70 St-Herblain (44) • Bourg 120 rue du Docteur Boubée 09 83 79 59 54 • cc Auchant 8 av des Thébaudières 02 40 40 28 91 St-Nazaire (44) 62 av. de la République 02 40 66 72 53 St-Sébastien-sur-Loire (44) 2 rue Jean Macé 02 40 58 72 27 Saumur (49) 43 rue Dacier 02 41 38 45 96

Agde (34) 27 av. de Sète 04 67 39 66 57 Albi (81) 125 av. Gambetta 05 63 43 50 09 Albi-Lescure-d'albigeois (81) 34 rue l’Arquipeyre 05 63 46 00 95 Argelès (66) 1A rue des Cigognes 04 68 37 05 37 Aucamville (31) 430 rte de Fronton 05 61 54 64 49 Auch (32) 16 rue du 8 mai 05 67 66 53 78 Auterive (31) 8 impasse du Rouat 05 61 63 77 42 Bagnols-sur-Cèze (30) 14 rue du Parc, qua. La Garaud 04 66 50 29 70 Balma-Gramont (31) 30 rue Théron de Montaugé 05 67 06 65 15 Béziers (34) 88 all. John Boland, rte de Bédarieux 04 67 48 57 22 Blagnac (31) 2 rue du 19 mars 1962, 05 61 48 72 87 BourgMadame (66) 25 av. Porte de France 04 68 04 66 80 Bruguieres (31) 1 all. de Xeraco 05 61 70 46 37 Cahors (46) 52 av. Anatole de Monzie 05 65 31 36 85 Caneten-Roussillon (66) 46 bis bd Las Bigues 04 68 84 18 21 Carcassonne (11) La Bouriette 865 bd Denis Papin 04 68 77 12 53 Castanet-Tolosan (31) 1 pl. Gaspard de Fieubet 05 61 20 68 19 Castelnau-le-Lez (34) 735 av. de la Pompignane 04 67 40 28 29 Castelnaudary (11) 57 rue de Dunkerque 04 68 94 82 61 Castelsarrasin (82) 57 av. du Mal Leclerc 05 63 39 94 97 Castres (81) 13 rue Gambetta 05 63 59 45 17 Castries (34) 8 cc La Couronne 04 67 87 08 69 Caussade (82) 44 av. du Gén. Leclerc 05 63 20 03 81 Caveirac (30) 6 rte de Nîmes 04 66 03 12 06 Clermont-l’Hérault (34) 25 ZAC de la Madeleine 04 67 88 79 22 Colombiers (34) 2 rue des anciennes carrières ZAE de Cantegals 04 99 43 44 81 Colomiers (31) av. André Marie Ampère, Le Perget 05 61 11 75 69 Cornebarrieu (31) ZA Les Mourlas 5 rte de Toulouse 05 34 52 37 56 Figeac (46) 10 quai Albert Bessières 05 81 48 91 93 Frontignan (34) 7 av. Celestin Arnaud 04 67 80 46 13 Fronton (31) 670 rte de Toulouse 05 34 27 77 37 Gaillac (81) 34 rue Jean Jaurès 05 63 34 78 75 Grenade (31) 2A rue du Port Haut 05 62 10 60 32 Jacou (34) 9B rue Louis Breguet 04 67 67 12 36 Juvignac (34) all. de l’Europe -Pôle médical 04 67 87 53 36 Lattes (34) 3 rue des Jonquilles 04 34 00 43 43 Lavaur (81) 8 quai de la Tour des Rondes 05 63 34 61 70 Le-Boulou (66) D900 ZI nord 04 68 88 20 37 LesAngles (30) 10 av. de verdun, 1 montée du réservoir 04 90 25 28 97 Limoux (11) 15 av. François Clamens 04 68 31 14 36 L’isle-Jourdain (32) 29 rte de Toulouse 05 62 05 27 95 Lourdes (65) 15 av. Alexandre Marqui 05 62 46 18 22 Luc-la-Primaube (12) 36 pl. de l’Étoile 05 65 61 20 88 Lunel (34) 172 ch. de la Vidourlenque 04 67 85 47 01 Mauguio (34) 182 bd de la République 04 99 62 55 36 Mazamet (81) 3 rue la Richarde 05 63 50 24 30 Mende (48) 10 rue de la République 04 66 45 01 78 Millau (12) 20 av. Jean Jaurès 05 65 58 12 29 Montauban (82) • ZI Nord 1 rue Voltaire 05 63 20 77 90 • 1210 av. de Toulouse 05 63 66 65 20 Montpellier (34) • 282 av. du Mondial 1998, 04 99 53 93 21 • 32 rue des Chasseurs 04 67 47 49 40 Muret (31) 1 rue Jean-Baptiste Artigues, square Maimat 05 61 44 97 40 Narbonne (11) ZAE Plaisance 6 av. du Champ de Mars 04 68 75 02 72 Nîmes (30) • 1993 av. du Mal. Juin 04 34 28 47 44 • 42 rue du Forez Les Sept Collines Bât B 04 66 21 71 57 • 18 bd Gambetta 04 66 84 59 62 Pamiers (09) ZA Pyresud rte de Foix 05 61 69 55 10 Perpignan (66) 111 av. Jean Mermoz 04 68 57 54 94 Pézenas (34)

80

PAYS-DE-LA-LOIRE

DOM-TOM Fort-de-france -Martinique (972) zac etang z'abricots im. la Grande Voile 05 96 70 11 11 St-Denis-de-laRéunion (974) 10 rue du Bois de Nèfles 02 62 28 10 37 St-Leu-la-Réunion (97) 6 chem. Dubuisson 02 62 22 85 31 St-Paul-la-Réunion (97) 5 rue Mangalon 02 62 33 28 50 St-Pierre-la-Réunion (97) 2A rue Youri Gagarine 02 62 24 26 72


Plu s

d’in

f o rm

LES CENTRES NATURHOUSE DANS LE MONDE ALLEMAGNE Berlín Mall of Berlin LP12, Leipziger Platz 12, 1UG Tél 0049 03080494000 Erlangen Einkaufszentrum Neuer Markt Rathausplatz, 5 Tél 0049 91319742935 Munich Mira Einkaufszentrum, Schlebheimer Strasse 506 Tél 0049 8937069107

ANDORRE Sant-Julià-de-Lòria (AD600) av. Verge De Canolich, 82, 2ª Tél 00376842010

Pharmacy, Unit 8, Custom House Square Tél 00353 1 672 1831 • Rockfield Pharmacy, Unit 2, Rockfield Central , Dundrum Tél 00353 1 296 7340 • Hayes Pharmacy, 16 Hogan Place, Grand Canal Dock Tél 00 353 1 662 4883 • Lloyds Pharmacy, Unit 2, The Bottleworks, Fitzwilliam Street, Ringsend Tél 00 353 1 660 0166

LITUANIE Vilnius Savanorių prospektas 6a Tél 0037 061003757

MALTE Gzira 162 The Strand Tél 00356 27132350

BELGIQUE Bruxelles-City 2 (1000) rue Neuve, 123 Tél 02/201 79 00 Bruxelles-Cora-Anderlecht (1070) Drève Olympique, 15 Tél 02/520 23 93 Bruxelles-Ixelles (1050) pl. Fernand Cocq, 2 Tél 02/513 74 16 Bruxelles-Jette (1090) rue Ferdinand Lenoir, 32 Tél 02/428 88 18 Bruxelles-Uccle (1180) rue du Postillon, 17 Tél 02/346 75 53 Huy (4500) Rue l'Apleit 2 bte A, Tél 04 94 99 23 29 Liège (4000) • pl. St Lambert, 80 Tel 04/221.16.88 • rue des Guillemins, Tél 40 04/250 05 02 Mons (Cuesmes)-Hainaut (7033) rue de l’Auflette,22 Tél 065/34 95 85 Mouscron-Hainaut (7700) Petite rue, 42 Tél 056/84 54 40 Soignies-Hainaut (7060) rue de Mons, 42 Tél 067/33 60 64 Tubize-Brabant Wallon (1480) rue de Mons, 41 Tél 02/851 14 99 WaterlooBrabant Wallon(1410) bd Henri Rolin, 4 Tél 02/354 46 51

BULGARIE Burgas Alexandrovska 111, Centro comercial Alex Tél 00359 885 835 84 Plovdiv 11 August nº6 Tél 00359 876333499 Ruse Calle Nikolaevska, 59 Tél 00359 88583584 Sofía • Alexander Stamboliysky Boulevard, 104 Tél 00359 29814533 • Plaza Raiko Daskalov 1 Tél 00359 898353774 • av. Alexandre Malinov, 75 Tél 00359898353774

CANADA Ouverture prochaine Tél 001 934486502

COLOMBIE Ouverture prochaine Tél 0057 310 2318163

CROATIE Zagreb • Kranjčevićeva, 30 Tél 00385 13 64 70 07 • Ilica, 42 Tél 00385 17057721 Velika Gorica Zagrebačka, 62 Tél 00385 989642084

ESPAGNE Retrouvez la liste des centres sur l’édition PesoPERFECTO Espagnole Tél 0034 934486502

HONGRIE

Budapest • Bajcsy Zsilinszky ut. 25 Tél 0036 302328288 • Pap Karoly utca Tél 0036 20 616156874

INDE Ouverture prochaine Tél 0039 05 32 90 70 80

ITALIE Retrouvez la liste des centres sur l’édition PesoPERFECTO Italienne Tél 0039 05 32 90 70 80

IRLANDE Dublin • Swan Shopping Centre, Unit 3C, Lower Rathmines Road Tél 00353016787838 Remedi IFSC •

MAROC Agadir av. des Fares n° 7, Imm El Menzah II Tél 00212 528 82 52 76 Casablanca Imm. 109, Salama 1, Sidi Maarouf Tél 00212 687 00 66 13 Casablanca 60 rue Franche Comté Tél 00212 522264626 Casablanca (Bourgogne) 41 rue Imam El Aloussi (à côté de Clinique Badr) Tél 00212 522 48 63 69 Casablanca (Bourgogne) 7 Angle rue Soltane Abd Alhamid et rue Chouaib Ben Taib Chabaan Boutique n D17, Tél 00212 522 27 56 01 Casablanca (Val Fleuri) 130, rue Montaigne (Collé à Clinique Al Maarif) Tél 00212 522 99 38 78 Meknes Résidence Oued El Makhazine, angle rue Oued El Makhazine et rue El Moutanabbi, Ville Nouvelle Tél 00212 535 51 51 99 Mohammedia 4 bd Bir Anzarane, Etage RDC, Imm. Philipe Mohammédia Tél 00212 523 31 01 87 Rabat (Hay Riad) Mahaj Ryad 2, résidence les camélias Imm6, n°7 Mahaj Riad Tél 00 212 537563629 Tanger 143 av. Hassan II, Tél 00 212 0539371885 Tetuan (93000) 1 av. Mefedal Afailal, Bab El Okala Tél 00 212 539 99 10 32

MAURICE Flacq centre coeur de ville Tél 00230 52593555 Quatre Bornes Trianon Shopping Park Tél 00230 4653555 Port Louis 5, Unicorn Building, Royal Street Tél 00230 2123555

MEXIQUE Benito-Juarez-Distrito-Federal (3310) (Soriana Division Del Norte) Av. Municipio Libre n°314 Local 2 Santa Cruz Atoyac Tél 0052 56058743 Coyoacan-Distrito-Federal (Naturhouse Escuela naval) calle Ejido de Churubusco # 42, Col. Ampliacion de San Francisco Culhuacan Tél 0052 56842923 Coyoacan-Distrito-Federal (Quevedo) av. Miguelangel de Quevedo N°433 Local 6 Tél 0052 54848278 Cuauhtemoc-Distrito Federal (03310) Doctor Balmis 222 E2 - Doctores - Cuauhtemos - CDMX Iztapalapa-Distrito-Federal (Comercial La Viga) Calzada De La Viga nº1381, Local 15, Col. Retoño Tél 0052 56337373 Iztapalapa-Distrito-Federal (Plaza Oriente) Canal De Tezontle n°1520 A Local 2033 L 31 Col. Dr. Alfonso Ortiz Tirado Tél 0052 56001893 Mexicali (Baja California) (Cachanilla) Blvd Adolfo Lopez Mateos s/n, local J11, Plaza Cachanilla Tél 5201 6865542811 MiguelHidalgo-Distrito-Federal (Plaza Galerías) Melchor Ocampo n°193, Local H-10B, Col. Veronica Anzures Tél 0052 52605961 Miguel-Hidalgo-Distrito-Federal (Observatorio) av. Observatorio # 457 local 10, Col. Las Americas Tél 0052 56878043 Monterrey (Plaza Serrania) av. Puerta de Hierro 526, local 106, Cumbres Tél 0052 21692405 Tuxtla (Chiapas) (Tuxtla Plaza Sol) 5A Norte Poniente n°2650 Local E-02, Col. Las Brisas Tél 0052 19611250362

PHILIPPINES Ouverture prochaine Tél 0063 9989836815

atio n

s: w

ww . na t ur

hou

s e. c om

PORTUGAL

Retrouvez la liste des centres sur l’édition PesoPERFECTO Portugaise Tél 0035 1219258058

PUERTO RICO Ouverture prochaine Tél 0018 496541717

RÉP. DOMINICAINE Santo-Domingo-Distrito-Nacional Calle Máximo Avilés Blonda n°13, ensanche Julieta Morales, Plaza Las Lilas, Local 201-02, Tél 001 (809) 5407606

RÉP. TCHÈQUE Retrouvez la liste des centres sur l’édition PesoPERFECTO Tchèque Tél 0042 0273132614

ROUMANIE Retrouvez la liste des centres sur l’édition PesoPERFECTO Roumaine Tél 0040 369448929

ROYAUME-UNI Gibraltar Cornwall´s Center, Units 3A-3B, Tél 00350 200 52000 Londres · 23 Notting Hill Gate, W11 3JQ, Tél 0044 02079850619 · 44 Parkway, NW1 7AH Tél 0044 02072671144 · 16 Essex Road, Islington N1 8LN Tél 0044 2072888735 · 257 Old Brompton Rd, Earls Court, SW5 9HP Tél 0044 2073702995 Saint-Helier (Jersey) 10 The Parade Tél 0044 1534507817

RUSSIE Moscow Moscow Vokzala square, 2, Shopping center "Europeiskii" - 4th floor (pharmathy 36.6), Metro station "Kievskaya" Tél 007916 2893602 Ekaterinburg 27, Melnikov str., hopping center Tél 007 912 2449836

SLOVAQUIE Retrouvez la liste des centres sur l’édition PesoPERFECTO

Slovaque Tél 0042 0273132614

SLOVÉNIE Koper (center) Pristaniška ulica 3 Tél 00386 51354485 Ljubljana Tavcarjeva Ulica 6 Tél 00385 70381961 Murska Sobota Slovenska ulica 37 Tél 00385 31566951 Maribor Židovska ulica 1Tél 00383 0337494 Sezana Sejmiška pot 8F Tél 0038 064281144

SUISSE Ginebra av. Pictet-de-Rochemont, 2 Peseux Gran Route, 39 Tél 0041 325520107

TUNISIE Les-Berges-du-Lac rue du Lac Loch Ness- Lac1, Lockenes Immeuble "El Mansourah", Bloc A Tél 0021671656399

USA Coral-Gable(Florida) 2205 Ponce de León Boulevard Tél 001 786534568 Miami (Florida) Dolphin Mall 11401 NW 12th St Tél 001 3055467015 South Miami (Florida) 5738 Sunset Drive Tél 001 7863594870

POLOGNE Retrouvez la liste des centres sur l’édition PesoPERFECTO Polonaise Tél 0048 426490000

81


ZABONNE

RE C H O IX

4 numéros

N VOT

Abonnez-vous à

À L'ÉDITIO

DE

US O V

par an pour seulement

9€

NUTRITION & BIEN-ÊTRE

9 éditions dans le monde + 1.000 000 exemplaires PRZEPISY NA LEKKIE DANIA | DIETA NA 14 DNI | PODRÓŻE | W FORMIE | URODA | MODA

GASTRONOMIA SALUTISTA CON PIER LUIGI DI DIEGO, CHEF E CO-FONDATORE DE IL DON GIOVANNI

► MAI PUȚINE KILOGRAME ► FII ÎN FORMĂ ► REȚETE ► STARE DE BINE ► FRUMUSEȚE ► INTERVIU

ANNO 11 - NUMERO 42 Trimestrale Apr-Mag-Giu UE: € 2,95 USA: $ 3,30 P.I. 03/04/2018

ANUL 2 · NUMĂRUL 2 · 6,99 LEI

DIETA 14 GIORNI il nostro piano anticolesterolo

Kg

IN MENO

PALERMO

IM UDAŁO SIĘ

BOKWA FITNESS

JUSTYNA

60 KG MNIEJ HALINA

42 KG MNIEJ

40042 9 771972 680002

QUINN

BRONCEADO MÁS SANO Y DURADERO

TESTIMONIOS DESDE CÁDIZ

HUELVA

kg 14 -TAGET

weniger

DIÄ Antioxidative Wirkung

GEwICHT HAlTEn

GIbrAlTAr

MENOS

MANTENERSE: EL MEJOR PREMIO

kg

JAÉN

weniger

DIETA 14 DÍAS

Kg MENOS

GesUnDheit

stress: Wie bekämpfen Wir ihn?

con efecto ‘detox’

MANTENER LA LÍNEA

POWER WALKING a RUNNING

-27cm v pase ◗ Martin: Ostrava -4 5,3 kg

30, 40...eine Diät für jeDes alter

Allemande

BLANCHETT

TESTIMONIALS

FROM LONDON

2 11 93

LB

LOST

MILLAU (FRANCE) LB

ST

LOST

WEIGHT MAINTENANCE, THE BEST REWARD

14-DAY DIET

GIBRALTAR

21

Víme, jak si hlídá svůj zadek

ST

Rihanna

1_Titul_15_zluta.indd 17

Portugaise

Tchèque

6.4.16 18:07

HEALTH

Anti -aging effect

LB

LOST

STRESS: HOW TO COMBAT IT?

Lose weight at

30, 40, 50... A DIET

FOR EVERY AGE

01 PORTADA BLANCHETT FOK-6sept.CÓDIGO BARRAS.indd 1

03/10/16 13:44

Anglaise

COUPON D’ABONNEMENT À PESO PERFECTO Oui, je désire m'abonner à l'édition

Nom

pour seulement 9€ par an au lieu de 11,80€

Prénom

Adresse Adresse électronique Code postal Votre âge

Ville 20 – 34 ans

Date

/

/

35 – 44 ans

Téléphone 45 – 54 ans

55 – 64 ans

PAG 38

The beauty of poise

ST

RADUJEME SE Z ÚSPĚCHŮ:

◗ Libuše: Frýdek-Místek

aBneHMen Mit

Cócteles y bebidas refrescantes para

Zkoušeli jsme

weniger

kg

Kg

CATE

ŘÍKAT NE! Čerpejte je z dobrého jídla

bErlIn

RE

No. 1 RRP EU: £2.53· USA: $3.30 · €2.95

Naučte se

PŘÍRODNÍ ESTROGENY:

weniger

MENOS

Édition française

InTErvIEws

ErlAnGEn

dieta de

zile

• DIETA • KONDICE • ZDRAVÍ • KRÁSA • MÓDA • GASTRONOMIE • CESTOVÁNÍ

ROČNÍK IV • ČÍSLO 15/2016 CENA 49 Kč • 1,95 €

kg

Kg

12

Ewiges Lächeln

14 30 10 12

ISSN 1695-5889

Un artista en forma

Jennifer aniston

OR, SILUE TĂ

Roumaine

A KIL A JDOU DOLŮ

ISSN 2564-9604

EL SAÚCO

30 24

ZDRAVÁ VÝŽIVA

ITĂ

Polonaise

DeUtsCHlanD/sCHWeiZ/ÖsterreiCH nr. 2 eU: €2.95 · Usa: $3.30 · 3.23 CHf

U

14

PAG 14–17

Ă ŢINE COLESTEROLUL LA DISTANŢĂ

Espagnole

PROPIEDADES DIURÉTICAS

FORȚA DESTINULUI ÎMPLINIT

WODA MNIE USPOKAJA

‘GASTRONOMÍA SALUDABLE’, POR RAFAEL ANSÓN,SECRETARIO DE LA FUNDACIÓN ESPAÑOLA DE LA NUTRICIÓN

ÉPOCA II · NÚMERO 69 PVP UE: 2,40 € · USA: $3.30

Giulia Nahmany

CEGIELSKA

COACH ALIMENTARE

Italienne

PAG 18–37

AGNIESZKA

Dimagrire è facile con il

LORENZO

ÎN CENTRUL NATURHOUSE ORADEA

F IN

IN MENO

APARATE DE FITNESS ÎN AER LIBER PAG 54

- 24,9 KG

DE

Kg

ÎN CENTRUL NATURHOUSE VÂLCEA

ROXANA

ŁUKASZ

NASZA GWIAZDA

+ 10

- 33 KG

30 KG MNIEJ

Kg

PERUGIA

MARCEL

SCHUDNĄĆ

IN MENO

MANTENERE IL PESO: IL PREMIO MIGLIORE

PICIOARE FRUMOASE FĂRĂ CELULITĂ PAG 48

ÎN CENTRUL NATURHOUSE CRAIOVA

MOC HERBATY

NI

NICHELINO (TO)

MIHAI

- 60 KG

WITAMINOWE KOKTAJLE

TESTIMONIAL

48 43

1DN4 I

WIOSENNY

DETOKS

MBK

IN SELLA SI BRUCIA DI PIÙ

ME

VEGGIE CHIPS

L'APERITIVO È SALVO

si mette a nudo

POVEȘTI DE SUCCES

ISSN 1695-5990

MICHELLE

HUNZIKER

PYSZNA DIETA NA

BLASK I PASTELE

PIATTI PRONTI

COMODI E BILANCIATI

12

SĂNĂTATE ȘI IMAGINE

ISSN 1899-7740 | INDEKS 246980

NUMER 1 (30) 2016 CENA 7 PLN (W TYM 8% VAT) 2,15 € 2,99 $

+ de 65 ans

01/17

Signature

Les données à caractère personnel fournies seront incluses dans un fichier à l'usage exclusif de NATURHOUSE, dans le but de faciliter une information sur nos produits et sur nos offres. En application de l'article 27 de la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification aux données vous concernant. Vous pouvez vous opposer à ce que vos noms et adresse soient cédés ultérieurement. Merci de nous le signaler par écrit.

Coupon à retourner complété dans le centre Naturhouse le plus proche de chez vous accompagné de votre règlement. La liste des centres pages 78 à 81 ou www.naturhouse.fr ou numéro indigo :


Véronique après

e i n m o s n I ∙ e Grignotag . . . s s e r t S ∙ e s Ménopau

? p o r t n e s o l Ki e s u o h r u t a N ! n o i t u l o s a M

Graffic business 05 56 11 07 48 • Photo Studio Lucette

Véronique avant

- 7 kg

IS EN 2 MO

La méthode Naturhouse

1.

Suivi hebdomadaire en diététique et nutrition

2.

Plan diététique personnalisé

3.

Produits à base de plantes, fruits, légumes, vitamines et minéraux

Les

Naturhouse

> Un accompagnement toutes les semaines Conseils personnalisés en diététique et nutrition. > Ce n’est pas un régime c’est un rééquilibrage alimentaire. > Pas de sensation de faim la méthode s’adapte à votre rythme de vie. > Une perte de poids durable avec les phases de stabilisation et d’entretien.

PLUS DE 25 ANS D’EXPÉRIENCE DANS LA PERTE DE POIDS suivi diététique

naturhouse.fr + DE 650 CENTRES EN FRANCE · 2262 CENTRES DANS LE MONDE 73% des clients Naturhouse ont perdu entre 1,6kg et 4,8kg ou plus par mois, avec un indice de masse corporelle moyen de 27 au début de leur suivi. Étude interne réalisée du 01/10/2015 au 30/09/2016 sur 319 141 visites et 129 485 personnes.


Votre santé est notre inspiration

PROFITEZ DE VACANCES DE RÊVE TOUT EN PRENANT SOIN DE VOUS

Healthouse Las Dunas Beach & Spa, c’est un centre de soins associé à un hôtel grand luxe *****, situé au bord de la méditerranée entre Marbella et Estepona. Vous bénéficiez d’un programme hebdomadaire personnalisé selon vos besoins et encadré par une équipe d’endocrinologues, dermatologues, psychologues, diététiciens et physiothérapeutes... Dés le départ, vous gagnerez en bien-être et santé. Healthouse-Las Dunas propose une cuisine saine et de qualité avec le chef Andoni Aduriz luiz, doublement étoilé au Michelin.

Programme: Perte de poids- 2.400 € Healthouse Detox - 2.400 € Equilum Antistress - 2.400 € Anti-âge Oxyjeune - 3.100 € Anti-tabac - 2.800 €

Visionnez la vidéo, visualisez le bien-être et la santé

Urbanización Boladilla Baja, Ctra. Marbella-Estepona, km163,500 · 29689 - Estepona, Málaga, España

www.healthouse-naturhouse.com Informations & Réservations : +34 951 082 090 - reservas@healthouse-naturhouse.com

Profile for Peso Perfecto Peso Perfecto

PesoPERFECTO n°40  

Nutrition & Bien-être Le magazine des Experts en Nutrition NATURHOUSE

PesoPERFECTO n°40  

Nutrition & Bien-être Le magazine des Experts en Nutrition NATURHOUSE

Advertisement