Issuu on Google+

Dossier de presse Six mois – Douze évènements : le littoral aquitain tonique dans et hors de l’eau

L’Aquitaine Le pays arc-en-ciel Ce mini-guide spécialement concocté pour vous a envie de vous surprendre, de vous cueillir au cœur pour vous emmener loin des images toutes faites, des lieux trop courus, des rendez-vous prévisibles. L’Aquitaine, terra incognita ? Certes non : ses 5 départements, la Dordogne, la Gironde, les Landes, le Lot-et-Garonne et les Pyrénées-Atlantiques sont célèbres à plus d’un titre. Il y a tant à vivre et à partager dans cette région gâtée par la nature et courtisée par les hommes ! Et pourtant… arrêter le temps et repousser l’horizon… oublier ce que vous savez déjà, redécouvrir une Aquitaine aux mille couleurs, secrète et lumineuse, tonique et apaisante, luxueuse et silencieuse. Bien sûr les mots environnement préservé, patrimoine, produits du terroir, balades à vélo, à pied, en bateau (et même en échasses !) seront convoqués, les visites historiques, les sites exceptionnels, les fêtes, les spectacles, les villages de charme, les spécialités, l’excellence des savoir-faire, les meilleures adresses et les tables gourmandes vous seront présentés. Mais avant tout, l’Aquitaine se dévoile à qui s’éveille à toutes ses nuances, l’œil neuf, les sens à l’affût. Sa palette apparaît alors singulière et plurielle : bleu de l’océan et du ciel, blondeur des plages, vertus vivifiantes du vert – la forêt landaise, la campagne buissonnière de Dordogne, les vergers du Lot-et-Garonne –, or des lumières sur les vignes, blancheur des aubes de cristal qui entourent les bastides, rouge des vins de Bordeaux et des couchers de soleil incandescents sur le littoral… L’âme d’une terre à éblouir n’importe quel peintre ! Soyez les bienvenus dans ce monde à part, offert comme une promesse de rencontre. En route pour une aventure unique, vous êtes chez vous en Aquitaine ! Le Comité Régional de Tourisme d’Aquitaine vous propose 4 dossiers de presse thématiques : -

Six mois - Douze événements : le littoral aquitain tonique dans et hors de l’eau ;

-

Visites originales et hébergements éco-touristiques : un nouveau regard sur les sites majeurs d’Aquitaine ;

-

A la campagne, l’Aquitaine fait partager ses secrets ;

-

Luxe et excellence en Aquitaine : des détours inoubliables.

CONTACT Comité Régional de tourisme d’Aquitaine Service Presse Cité Mondiale – bureau de la Cité - 33074 Bordeaux cedex  05 56 01 70 00 – Fax 05 56 01 70 07 Email : presse@tourisme-aquitaine.fr www.tourisme-aquitaine.fr

COMITE REGIONAL DE TOURISME D’AQUITAINE – MARS 2009


Dossier de presse Six mois – Douze évènements : le littoral aquitain tonique dans et hors de l’eau

COMITE REGIONAL DE TOURISME D’AQUITAINE – MARS 2009


Dossier de presse Six mois – Douze évènements : le littoral aquitain tonique dans et hors de l’eau

Trois des cinq départements qui composent l’Aquitaine lui mettent les pieds dans l’eau vivifiante de l’Atlantique. De la pointe de Grave jusqu’à la frontière espagnole, la Gironde (33), les Landes (40) et les Pyrénées Atlantiques (64) déroulent 270 km de littoral. Plages, dunes et stations balnéaires aux noms ensoleillés célèbrent la douceur des jours. Pour autant, la belle saison – en Aquitaine, elle dure six mois par an ! – ne se limite pas à d’agréables séances de bronzage. Le littoral aquitain est aussi un pays de culture, de musique, de danse, d’événements sportifs, de rendezvous festifs. La Gironde et son merveilleux Bassin d’Arcachon, les Landes aux senteurs de résine et d’embruns, les Pyrénées Atlantiques qui chantent le Pays Basque : leurs invitations toniques d’avril à septembre séduiront les épicuriens, les romantiques, les électrons libres, les explorateurs… Et tous ceux qui aiment le sable mais aussi les surprises et les plaisirs inédits !

AVRIL

11– 13

Le Teich (Gironde - 33)

Tchanqu’à Deuch : La plus populaire des Citroën prend la Route de l’huître Parc ornithologique du Teich : le spectacle de la nidification Devenez ostréiculteur le temps d’une balade !

MAI

13 – 16

Biscarosse (Landes - 40)

Rassemblement international d'hydravions : Un ballet aérien sur le lac Tous en selle sur la Voie verte du littoral

JUIN

6–7

Soulac-sur-Mer (Gironde - 33) Soulac 1900 : Revivre la Belle Epoque ! Phare de Cordouan, le “ Versailles de la mer ” L’estuaire de la Gironde… du haut d’un carrelet

12 – 14

Arcachon (Gironde - 33)

Jumping des Sables : Au grand galop contre la marée Bassin d’Arcachon : dégustation d’huîtres et excursions en mer Parapente : la dune du Pilat à vos pieds !

COMITE REGIONAL DE TOURISME D’AQUITAINE – MARS 2009


Dossier de presse Six mois – Douze évènements : le littoral aquitain tonique dans et hors de l’eau

JUILLET 5

Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées Atlantiques - 64) Course de trainières : Une régate à la rame Pelote, spécialités culinaires, artisanat : le meilleur de la culture basque

10 – 12

Bayonne (Pyrénées Atlantiques - 64)

La Ruée au jazz : Le festival qui fait swinguer la ville Bayonne, capitale française du chocolat Cyclisme urbain : tous en vélos orange !

JUILLET-AOÛT 29 – 2

Bayonne (Pyrénées Atlantiques - 64)

Les Fêtes de Bayonne : Une véritable communion populaire Force basque et fines gueules : des jeux et des recettes de caractère

AOÛT

21 – 23

Hossegor (Landes - 40)

Rip Curl Pro Juniors : Les petits princes du surf font leur show Domaine départemental d’Ognoas : il était une fois le pays d’Armagnac…

AOÛT - SEPTEMBRE 30 – 13

Saint-Jean-de-Luz - Ciboure (Pyrénées Atlantiques - 64)

Académie internationale Maurice Ravel, une rentrée toute en musique Lieux de légende, grottes, petit train : la balade des contrebandiers 11 – 22

Biarritz (Pyrénées Atlantiques - 64)

Festival Le temps d’aimer… et bien dansez maintenant ! Golf, thalasso, resto, expo : en forme pour profiter des délices de la ville 18 – 21

Contis-Les-Bains (Landes - 40)

Festival International de Contis, la cité du court métrage Parc naturel régional des Landes de Gascogne : pour voir la vie en vert !

22 – 27

Arcachon (Gironde - 33)

Festival Cadences : danse sur le sable Le Cap Ferret, l’autre perle du Bassin

COMITE REGIONAL DE TOURISME D’AQUITAINE – MARS 2009


Dossier de presse Six mois – Douze évènements : le littoral aquitain tonique dans et hors de l’eau

Week-end de Pâques chaque année La plus populaire des Citroën prend la route Le Teich –>

A 60 km de Bordeaux, petit port de plaisance des rives du Bassin d'Arcachon, commune du Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne.

–> Village idéalement situé pour la découverte du Bassin d’Arcachon, du patrimoine littoral et de la forêt des Landes.

Le Teich (Gironde – 33)

–> Accès direct par autoroute A 63 sortie 22.

Trois jours de fête pour célébrer l’inaltérable 2CV. Approcher les cabanes tchanquées du Bassin d’Arcachon par la Route de l’Huître au volant d’une Citroën entrée dans l’histoire : une “grande vadrouille” mythique et insolite !

Comme chaque week-end de Pâques depuis 2002, les passionnés et collectionneurs invitent tous les amateurs à les suivre, à partir du port du Teich, pour partager leur douce folie.

Crédit photo : CRTA / BB

Entre dunes et océan, près de 300 équipages de Deuch, dérivés (Diane, Méhari, Ami 6, Ami 8) et véhicules anciens Citroën, participent à un rallye associant les plaisirs de la conduite à ceux de la découverte du patrimoine maritime.

Du 11 au 13 avril 2009, différents itinéraires les emmènent sur le pourtour du Bassin d’Arcachon, dans un décor naturel de toute beauté : balade en convoi sur la route des plages, circuit dans le Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne, défilés, cortèges et parades dans les petites communes du littoral, étapes de dégustation d’huîtres offertes aux conducteurs. Le spectacle des voitures les plus customisées et les mieux décorées, les animations musicales, les épreuves à la fois sérieuses et bon enfant assurent la convivialité et la bonne humeur traditionnellement associées à l’image de la 2CV. Au cœur de ce week-end prolongé, le rassemblement deuchiste est également un excellent prétexte pour découvrir la Route de l’Huître et le parc ornithologique du Teich, classé d’importance européenne.

Autant que les hirondelles, les Deuch rassemblées au Teich annoncent le retour du printemps ! CONTACT Tchanqu’à Deuch  : 05 56 22 67 95 et 06 07 89 87 78 Site internet : www.deuch.arcachon.ifrance.com

COMITE REGIONAL DE TOURISME D’AQUITAINE – MARS 2009


Dossier de presse Six mois – Douze évènements : le littoral aquitain tonique dans et hors de l’eau

Le Parc Ornithologique du Teich : avril, le temps de la nidification

Observer, écouter, apprendre à identifier les oiseaux sauvages quii viennent s’ébattre dans les marais, lagunes, roselières, prairies et forêts situés au fond du Bassin d'Arcachon… L’immense Parc ornithologique du Teich (6 000 ha de forêt et 1 000 ha de marais), situé sur le trajet des oiseaux migrateurs, est fréquenté par 260 espèces dont 80 nichent sur place. Trois parcours aménagés – dont le plus grand équipé de 17 observatoires – serpentent sur une boucle de 4 km. Parmi la multitude de cigognes blanches, aigrettes, hérons et le grand nombre d’espèces moins connues – spatule blanche, tadorne de Belon…, bienvenue aux invités spéciaux du mois d’avril, le gorge-bleue et l’avocette élégante : rares et splendides ! Aux abords du Parc, sentiers pédestres, promenades équestres et pistes cyclables permettent de profiter pleinement de ce lieu magique. CONTACT Parc ornithologique du Teich  : 05 56 22 80 93 Site internet : www.parc-ornithologique-du-teich.com

Crédit photo : CRTA / L. Reiz

Espèces rares et migrateurs donnent leur meilleur spectacle de l’année !

La Route de l’huître… les pieds dans l’eau Devenez ostréiculteur le temps d’une balade ! Crédit photo : CRTA/JJB

Pour apprécier pleinement la culture, l'environnement et les saveurs des huîtres d’Arcachon et du Cap Ferret, rien de mieux que la rencontre d’un homme de l’art ! A marée basse, certains parcs à huîtres sont accessibles à pied. Une occasion privilégiée pour découvrir en compagnie d'un ostréiculteur le métier, les gestes et techniques du captage de naissain et d'élevage de l'huître.

Dégustation et présentation commentée dans les cabanes à huîtres : en direct du producteur au consommateur ! La dégustation d’huîtres organisée sur le bateau procure alors des sensations tout à fait inédites, un moment de délectation bien mérité... En pinasse – l’embarcation à fond plat typique du Bassin d'Arcachon –, embarquement pour une journée rando découverte : circuit ponctué d'étapes dans les petits Crédit photo : CRTA / L. Reiz ports ostréicoles d'Audenge, de la Teste, d'Arès, de Lanton. A peine débarqués du bateau, accompagnés d'un guide naturaliste, vous irez à pied ou à vélo à la rencontre d'un ostréiculteur, ou encore à la découverte d'une exposition... CONTACT Route de l’huître Dégustation à la cabane d’un ostréiculteur et sorties à la marée Office de tourisme du Teich :  : 05 56 22 80 46 Site internet : www.bassin-arcachon.com

COMITE REGIONAL DE TOURISME D’AQUITAINE – MARS 2009


Dossier de presse Six mois – Douze évènements : le littoral aquitain tonique dans et hors de l’eau

Les années paires : week-end de l’Ascension Un ballet aérien sur le lac de Biscarrosse Biscarrosse –> A 80 km de Bordeaux, Biscarrosse se découvre entre océan, lacs et forêt. La commune répartie sur ces 3 pôles naturels possède les charmes d’une petite station du littoral, parfumée à la résine de pin et aux senteurs marines.

Biscarrosse (Landes – 40)

–> A 25 km de Biscarrosse-Ville, Arcachon offre ses atouts complémentaires : sorties, shopping, restaurants et découverte du Bassin d’Arcachon.

Les occasions d’amerrir et de voir amerrir des hydravions sont peu nombreuses en France, et même en Europe : les années paires, le Rassemblement international de Biscarrosse offre durant 4 jours un spectacle rarissime sur le site historique de la base Latécoère. Du 13 au 16 mai 2010, les plus beaux hydravions du monde se posent sur le lac de Biscarrosse, étonnants insectes mécaniques qui semblent flotter à la surface de l’eau… Crédit photo : CRTA / OT Biscarrosse

Tout au long du grand week-end de l’Ascension, le ballet aérien mettra en scène aussi bien des appareils de collection des années 40 que des modèles récents. L’une des rares hydrobases de l’Hexagone, établie sur le site choisi par Latécoère (constructeur d’avions militaires et civils) comme lieu de montage et d’essais dans les années 30, s’avère idéale pour accueillir spécialistes et néophytes de toutes nationalités. La manifestation permet d'assister à d'impressionnantes démonstrations comme celle, toujours très appréciée, des Canadairs bombardiers d'eau de la Sécurité Civile. Spectaculaires aussi, les figures effectuées par des patrouilles de professionnels de l'armée de l'air, ou les acrobaties réalisées par des cascadeurs aériens sur de vieux biplans. C’est le moment ou jamais pour les plus téméraires de s’offrir un baptême de l’air original : hydravions, ULM, hélicoptères à flotteurs permettront de réaliser leur rêve ! Le rassemblement fait également revivre un passé riche en figures héroïques, fameux fous volants dans leurs drôles de machines tels Mermoz ou Saint-Exupéry, au travers d'une passionnante visite du Musée historique de l’hydravion. Côté animation, de bonnes propositions à retenir : simulateurs de vols, exposition spéciale autour du centenaire de l’invention de l’hydraviation, apéro-concert différent chaque jour, spectacles déambulatoires, village d’exposants…

En 2010, la manifestation fête le centenaire de l’invention de l’hydraviation : vraies surprises et sensations fortes assurées ! CONTACT Rassemblement international d'hydravions  : 05 58 83 40 44 Site internet : www.hydravions-biscarrosse.com

COMITE REGIONAL DE TOURISME D’AQUITAINE – MARS 2009


Dossier de presse Six mois – Douze évènements : le littoral aquitain tonique dans et hors de l’eau

Les ailes du désir… La bonne idée du week-end : profiter du rassemblement international d'hydravions pour s’offrir ou offrir un baptême de l’air pas comme les autres ! – En hélicoptère à flotteurs – En ULM – En hydravion

CONTACT Musée historique de l’hydravion  : 05 58 78 00 65

La Voie Verte du littoral Tous en selle !

Les pistes cyclables de Biscarrosse font partie de la Voie Verte du littoral aquitain, la plus longue et la plus belle de France (380 km environ).

A partir de Biscarrosse-Plage on peut également rallier directement à vélo les bords de l’étang de Cazaux, et rejoindre les lacs (Sanguinet, Parentis, lac Latécoère) à l’ombre des grands arbres. Le mois de mai offre en outre des conditions idéales pour une multitude de balades cyclistes, de la simple promenade familiale en forêt à la grande excursion jusqu’au Pays Basque.

Crédit photo : CRTA / JBB

En route pour remonter vers le nord et découvrir le Bassin d’Arcachon, ou bien cap vers le sud pour longer la côte à l’arrière de la première rangée de dunes, et pédaler au milieu des pins !

CONTACT Office de tourisme de Biscarrosse / pistes cyclables  : 05 58 78 20 96 Site internet : www.biscarrosse.com

COMITE REGIONAL DE TOURISME D’AQUITAINE – MARS 2009


Dossier de presse Six mois – Douze évènements : le littoral aquitain tonique dans et hors de l’eau

Tous les premiers week-end de juin Revivre la Belle Epoque le temps d’un week-end ! Soulac-sur-Mer → A une centaine de km au nord de Bordeaux, Soulac-Sur-Mer se niche à l’extrémité du Médoc, tout près de la pointe de l’estuaire de la Gironde. → Célèbre pour ses “ cinq cents villas ” de style arcachonnais, la petite ville balnéaire possède un réel cachet. Sa basilique “ Notre Dame de la Fin des Terres ”, jadis ensablée, est classée au patrimoine mondial de l’Unesco au titre du chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

Depuis 2004, le premier week-end de juin, la petite station médocaine connaît un drôle de phénomène : les 4x4, les VTT, les jeans disparaissent, les rues sont envahies par de vieilles tractions, des dames abritées sous des ombrelles et vêtues de longues robes déambulent au bras de messieurs coiffés de canotiers. Soulac-surMer redevient la station balnéaire du début du siècle dernier !

Soulac (Gironde – 33)

Crédit photo : OT de Soulac

C’est dans la fumée du train à vapeur en provenance de Bordeaux que débarquent environ 300 passagers : l’illusion est parfaite, les costumes authentiques, le décor planté à merveille ! Les voyageurs ne sont pas comédiens, pas plus que les habitants, promeneurs, restaurateurs, commerçants qui animent les rues de Soulac durant deux jours. Les portes de la ville ont été fermées à la circulation depuis la veille : les visiteurs venus pour l’occasion sont invités eux aussi à jouer le jeu, en trouvant sur place tenues et accessoires d’époque. Animations musicales, scènes de vie reconstituées, spectacles de plein air, marché et assiettes gourmandes 1900, défilé de voitures de collection, circuit en calèche dans le village ancien : une immersion culturelle et festive dans le passé, qui réjouit en moyenne 25 000 personnes chaque année ! L’édition 2009 de Soulac 1900 aura pour thème “ Les grandes inventions ”. A l’instar de ce fameux chemin de fer qui favorisa la découverte des bains de mer, et changea le cours de l’histoire…

Retrouver le début du XXe siècle, naviguer vers le roi des phares, plonger son filet dans les eaux de la Gironde, pénétrer les mystères du marais : bienvenue dans le monde du plus grand estuaire d’Europe ! CONTACT

« Soulac 1900 » Label Soulac :  : 09 75 43 07 29 Site Internet : www.soulac1900.fr Office de Tourisme de Soulac-sur-Mer :  : 05 56 09 86 61

COMITE REGIONAL DE TOURISME D’AQUITAINE – MARS 2009


Dossier de presse Six mois – Douze évènements : le littoral aquitain tonique dans et hors de l’eau

Le phare de Cordouan

Crédit photo : CRTA / JJB

Le “Versailles de la mer” Le phare de Cordouan se trouve à égale distance des côtes girondines et charentaises. Il est le plus ancien des phares français encore en activité, et le seul à être habité par un gardien. Classé monument historique dès 1862 – en même temps que la cathédrale Notre-Dame de Paris – il a été construit sur un îlot rocheux à 7 kilomètres en mer. Son architecture grandiose, résultat d'une histoire longue et tourmentée, a fait de Cordouan le Versailles de la mer, un phare unique au monde dont la visite ne peut que susciter l'émerveillement. CONTACT Phare de Cordouan Départ de la Pointe de Grave avec le bateau “ La Bohême II ”, environ 3H30 d’excursion en mer avec visite. La Bohême : promenades en mer d’avril à octobre:  : 05 56 09 62 93

L’estuaire de la Gironde

Crédit photo : CRTA / L. Reiz

Du haut d’un carrelet... La pêche au carrelet reste une façon typique et très recherchée de découvrir le plus grand estuaire d'Europe occidentale. Le carrelet se compose de la plate-forme et de la cabane depuis lesquelles le pêcheur monte et descend le filet qui, par extension, a pris le même nom. Du haut de cet “ échassier ” immobile, bercé par le seul clapotis des eaux et le vol des oiseaux migrateurs, plonger le filet dans les eaux mêlées de la Garonne et de la Dordogne procure de bien jolis souvenirs… agrémentés de quelques anguilles, mules ou crevettes ! Ceux qui préfèrent garder les pieds sur terre exploreront les marais de la Pointe de Grave ou la dune du Verdon en visite guidée, tous les sens en éveil : vue imprenable sur l’estuaire, découverte des espèces végétales et animales spécifiques, patrimoine naturel et culturel très riche. CONTACT Estuaire de la Gironde Pêche au carrelet : Office de Tourisme de Soulac-sur-Mer :  : 05 56 09 86 61 Visites naturalistes de la Pointe de Grave (trame verte, dune et marais), environ 2 H avec guide et commentaires. Association Curuma :  : 05 56 09 65 57

COMITE REGIONAL DE TOURISME D’AQUITAINE – MARS 2009


Dossier de presse Six mois – Douze évènements : le littoral aquitain tonique dans et hors de l’eau

Au grand galop contre la marée… Arcachon → A 65 km de Bordeaux, la ville est un joyau posé à l’échancrure du Bassin d’Arcachon, véritable petite mer intérieure ouverte sur l’océan Atlantique. Couvée par la dune du Pilat (la plus haute d’Europe), l’ancienne station de cure mondaine de la Belle Epoque brille par son mode de vie chic et festif. → Idéalement située pour les balades marines et les sports nautiques, Arcachon est également célèbre pour ses huîtres et ses quartiers au nom des 4 saisons. La Ville d’hiver en particulier affiche une architecture balnéaire de toute beauté.

Arcachon (Gironde – 33)

→ Accès par l’autoroute A63 puis autoroute A660. TGV direct depuis Paris. Voilà un événement hippique qui ne fascine pas seulement les amateurs d’équitation ! Durant 3 jours, du 12 au 14 juin 2009, hommes et chevaux donnent le meilleur d’eux-mêmes sur la plage Péreire (celle de la Ville de printemps).

Crédit photo : Mairie d’Arcachon

Le sable, les vagues et le climat du début de la belle saison font de ce rendez-vous un théâtre équestre exceptionnel. Les épreuves qualificatives engagent près de 200 cavaliers qui évoluent sur la plage et au Centre Equestre de l'Etrier Sportif d'Arcachon : formules éliminatoires deux par deux, parcours parallèles, sauts d’obstacles hautement techniques, concours en nocturne, épreuves réservées aux jeunes chevaux et jeunes cavaliers. L’épreuve de vitesse qualificative permet de sélectionner ceux qui participent à l’épreuve reine du derby. C’est le moment légendaire et spectaculaire de la manifestation, au cours duquel cavaliers et montures “ avalent ” des obstacles disposés à même le sable en luttant contre la marée montante : nature du sol, bruits, mouvements des flots, vent... autant de paramètres inconnus qui créent la splendeur et le suspense de la course. Les trois jours du Jumping des Sables comportent 11 épreuves, toutes dotées d’un prix. Le derby d’Arcachon est la seule compétition en Europe à se dérouler en front de mer. Le soleil déjà chaud, les huîtres fines, le ciel éclatant… Sur le sable, sur l’eau ou même dans les airs, le mois de juin s’avère particulièrement propice à la découverte d’Arcachon et de son Bassin ! CONTACT Jumping des sables d’Arcachon  : 05 56 83 21 79 ou 06 70 06 37 12 Site internet : www.equitation-arcachon.com

COMITE REGIONAL DE TOURISME D’AQUITAINE – MARS 2009


Dossier de presse Six mois – Douze évènements : le littoral aquitain tonique dans et hors de l’eau

Bassin d’Arcachon Dégustation d’huîtres et excursions en mer : les papilles et les pupilles se régalent ! Crédit photo : CRTA / L. Reiz

Deux atouts de charme font la réputation du Bassin d’Arcachon : sa production ostréicole, qui réjouit les gourmets et ses balades en mer, qui emplissent les yeux d’images merveilleuses. Le Banc d’Arguin est une bande de sable devenue réserve naturelle, aire de repos pour de nombreuses espèces d'oiseaux migrateurs : une destination de choix pour jouer les Robinson Crusoé le temps d’une journée ! Ses huîtres ont une saveur sucrée, lactée et marine. Au milieu des flots, l’ïle aux Oiseaux s’étire mystérieusement, gardée par les cabanes tchanquées – fameuses maisons en bois sur pilotis. Elle fournit des huîtres au caractère puissant parfumées d’arômes végétaux et minéraux. La navette entre Arcachon et le Cap Ferret permet d’effectuer la traversée du Bassin, offrant au regard ses passes d’entrée, la pointe océane, le phare, la ligne verte des pins. Les huîtres du Cap Ferret recèlent des arômes délicats de légumes frais et d'agrumes. Parmi les nombreuses cabanes ostréicoles où s’initier à la dégustation, celle de l’Aiguillon offre CONTACT Dégustation d’huîtres à Arcachon des plaisirs recherchés : les huîtres y sont servies La cabane de l’Aiguillon :  05 56 54 88 20 en bordure d’eau, sous la treille, accompagnées d’un bordeaux blanc bien frais. Des saveurs Excursions en mer d’autant plus puissantes et évocatrices que l’on a Office de tourisme d’Arcachon :  05 57 52 97 97 pu se rendre en bateau sur les sites de production Site internet : www.arcachon.com et visiter les parcs à huîtres... Union des bateliers arcachonnais :  0825 16 33 16 Site internet : www.bateliers-arcachon.com

Tous en seen La biplace dune du Pilat à vos pieds !lle ! Parapente La dune du Pilat à vos pieds !

Crédit photo : CRTA - L. Reiz

Le Bassin d’Arcachon vu du ciel, après avoir pris son envol depuis la plus grande dune d’Europe… Icare en aurait rêvé, aujourd’hui tout le monde peut le faire ! Point de départ, à mi-pente de la dune du Pilat (subtile nuance, “dune de Pyla” réfère à la ville du même nom, “dune du Pilat” – venant du gascon “pilhar” qui signifie “monticule” – désigne la dune elle-même!) : les parapentes bi-place s’élancent sans effort, dirigés par un pilote professionnel qui embarque un passager à l’avant de son aile. Décollage et atterrissage sur le sable ne demandent aucune participation. Balade aérienne de 10 mn ou 20 mn, vol standard ou formule sensation en Waggas (le free style du parapente), passages au ras du sable et remontées dans un paysage éblouissant : la liberté enfin conquise ! Le mois de mai offre en outre des conditions idéales pour une multitude de balades cyclistes, de la simple promenade familiale en forêt à la grande excursion jusqu’au Pays Basque. CONTACT Parapente sur la dune du Pilat Waggas School :  : 06 32 04 32 07

COMITE REGIONAL DE TOURISME D’AQUITAINE – MARS 2009


Dossier de presse Six mois – Douze évènements : le littoral aquitain tonique dans et hors de l’eau

Chaque année en juillet Une régate à la rame Saint-Jean-de-Luz → Abrité dans sa baie au fond du golfe de Gascogne, Saint-Jean-de-Luz a gardé l’authentique animation d’un port qui vit encore de la pêche. Petite ville de caractère à la plage familiale protégée par une digue des caprices de l’océan Atlantique. → Bastion du patrimoine basque, ses arts et traditions y sont très vivaces : chants, danses, sports typiques (pelote, courses de traînières), linge, spécialités gastronomiques, architecture (hôtels particuliers des corsaires luziens).

Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées Atlantiques – 64)

→ Saint-Jean-de-Luz se situe à 12 km de Biarritz et à 10 km de la frontière espagnole.

Tous les ans, début juillet, la baie de Saint-Jean-de-Luz accueille une compétition de traînières. Très prisée dans les provinces basques espagnoles, cette course de haut niveau connaît également un bel engouement côté français. La traînière est un bateau construit vers 1850, conçu pour la pêche au filet : celui-ci était traîné sur les fonds sablonneux pour piéger les sardines. L’embarcation en bois pesait 600 kg et embarquait 17 hommes à son bord. Comme souvent, le sport pratiqué aujourd’hui est issu du quotidien des hommes du passé : autrefois, le premier arrivé au port était celui qui pouvait vendre le plus cher son poisson ! Les traînières actuelles sont des bateaux de 12m de long et 2m de large menés par 13 Crédit photo : CDT Béarn : Pays Basque – P. Laplace rameurs et un barreur, véritables athlètes spécialisés dans ce type de navigation. Le dimanche 5 juillet, à partir de 11H30, 3 courses mettent en lice 12 équipages sur un parcours ultra-rapide : départ devant la plage principale qui borde le centre-ville, virée derrière les digues de l’Artha et de Sainte-Barbe en plein océan, sur 4 longueurs. Un spectacle nautique tout en muscles qui ouvre la saison estivale avec vitalité

Sur les traces des pêcheurs ou sur celles de Louis XIV, la visite de Saint-Jean-de-Luz évoque la petite et la grande histoire du Pays Basque. Et les voluptés de l’été s’ajoutent aux charmes de l’ancienne cité de corsaires !

COMITE REGIONAL DE TOURISME D’AQUITAINE – MARS 2009


Dossier de presse Six mois – Douze évènements : le littoral aquitain tonique dans et hors de l’eau

Pelote spécialités culinaires, écomusée, toiles de linge Le meilleur de la culture basque De la main nue à la cesta punta en passant par la pala et la chistera, la pelote basque comprend bon nombre de disciplines. A Saint-Jean-de-Luz, un fronton, trois trinquets (zones de jeu couvertes, par exemple le trinquet Maïtena au cœur de la ville piétonne), un Mur à Gauche et un Jaï Alaï (salle où se pratique la cesta punta) attirent les meilleurs joueurs du monde. Spectacle captivant dont on peut mesurer les difficultés et les sensations en s’y essayant pendant les vacances : tout l’été, l’Office de tourisme propose une initiation à la pelote basque les lundis et jeudis matins au mur à gauche. Après l’effort, les plaisirs de la table ! Saint-Jean-de-Luz met à l’honneur les produits de sa pêche et quelques spécialités secrètes : thon à la piperade, sardines grillées à la luzienne, anchois, merlu koskera (aux asperges), ttoro (ragoût de poisson), cazuela de chipirons, poissons à la plancha, suivis de douceurs à la recette bien gardée depuis des générations, entre autres les mouchous et les kanougas de chez Pariès. Il y a quatre siècles, les fameux macarons du pâtissier maître Adam séduisirent Louis XIV, venu le 9 juin 1660 épouser l’infante Marie-Thérèse de Habsbourg, fille aînée du roi d’Espagne Philippe IV. La maison Lohobiague qui abrita le Roi Soleil et sa cour est l’une des plus Crédit photo : CRTA / JBB belles demeures de la cité ancienne. La maison Joanoenia (appelée Maison rose) qui accueillit l’infante bénéficie d’une situation exceptionnelle sur le port : toutes deux se visitent (avec grand intérêt). Autre lieu chargé d’histoire et de culture à ne pas manquer, l’Ecomusée de la Tradition Basque installé dans une ferme du XVIIIe, à l’entrée de la ville. Tout l’art de vivre et les savoir-faire du Pays Basque y sont représentés : liqueurs Izarra, fabrication (des jeux de pelotes et de chisteras), artisanat typique (béret basque, espadrilles, gourde xahakoa), évocation des danses, tradition du linge issu de la culture ancestrale du lin et du talent des tisserands locaux (linge de maison, de table, de bain)… A retrouver en boutique sur place ou dans le centre-ville. CONTACT Office de tourisme :  : 05 59 26 03 16 Site internet : www.saint-jean-de-luz.com Ecomusée de la toile et des traditions  05 59 51 06 06 Site internet : www.jean-vier.com/ecomusee.aspx

COMITE REGIONAL DE TOURISME D’AQUITAINE – MARS 2009


Dossier de presse Six mois – Douze évènements : le littoral aquitain tonique dans et hors de l’eau

Chaque année en juillet Le festival qui fait swinguer Bayonne Bayonne →

Au pied des Pyrénées, à 30 mn de l’Espagne, à quelques kilomètres de l’océan Atlantique, Bayonne est la capitale économique et culturelle du Pays Basque

La ville se distingue par la beauté de ses maisons à colombages, son goût de la fête et des jeux, ses traditions gourmandes : le jambon, le chocolat, les Fêtes en août, les corridas (les plus anciennes de France), la pelote basque…

Bayonne s’ouvre à la fois sur la côte basque et ses stations balnéaires – Biarritz et Saint-Jean-de Luz en particulier – ainsi que vers les villages du proche intérieur (LabastideClairence, Cambo-les-Bains).

Bayonne (Pyrénées Atlantiques - 64)

Pour sa 7ème édition, La Ruée au jazz propose cette année encore une programmation de grande qualité avec une volonté affirmée : le jazz pour toutes et tous. Pour cela, quoi de mieux que d’investir la rue ? Après avoir accueilli des grands noms tels que Archie Shepp, Mina Agossi, Stéphane Belmondo et Sylvain Luc, Bojan Z et Julien Lourau, Rabi Abou Khalil, Renaud Garcia Fons, La Ruée au jazz 2009 réitère sa formule : inviter des artistes de renommée internationale, voire des légendes vivantes du jazz, avec des musiciens qu’ils ont directement influencés. Rencontres émouvantes et fructueuses entre générations, entre Américains et Européens, entre têtes d’affiche et jeunes talents, qui profitent directement au public. Complices, la vingtaine de musiciens présents les 10, 11 et 12 juillet 2009 arpentent la planète jazz (bebop, cool, west coast, latin, fusion, funk...) pour produire une musique sans Crédit photo : OT Bayonne frontières, énergique, festive, et gratuite en journée. Réunis avant tout pour le plaisir de jouer ensemble, les artistes investissent les rues et les places du Petit-Bayonne, déambulant à bord d’un camion-plateau qui les emmène jusqu’à Anglet, pour un tour du bord de plage. En soirée, la Maison des associations ouvre sa scène à deux concerts : jeunes artistes en première partie et grand nom du jazz ensuite. Le tarif des places fixé au plus bas fait partie des choix militants de Swing Home, collectif de trentenaires passionnés, organisateurs du festival. Belle initiative qui prouve que le jazz est toujours CONTACT porteur de message, y compris pour les jeunes.

Musique, chocolat et vélo dans Bayonne sous le soleil de juillet : de quoi fondre de plaisir !

Office de tourisme :  : 08 20 42 64 64 / 05 59 46 01 46 Site internet : www.bayonne-tourisme.com La Ruée au jazz Association Swing Home :  : 05 59 59 35 14 Site internet : www.larueeaujazz.com

COMITE REGIONAL DE TOURISME D’AQUITAINE – MARS 2009


Dossier de presse Six mois – Douze évènements : le littoral aquitain tonique dans et hors de l’eau

Bayonne, capitale française du chocolat A consommer sans modération ! Le saviez-vous ? A Bayonne, le chocolat est une véritable institution. La ville fait perdurer un savoir-faire hérité des Juifs du XVIIe siècle chassés par l’Inquisition d’Espagne et du Portugal. Ils détenaient les techniques pour transformer la fève de cacao et les emportèrent avec eux. En mai 2009, la Poste a même édité un timbre de collection célébrant les 400 ans du chocolat à Bayonne ! D’abord connu pour ses vertus alimentaires, médicinales et aphrodisiaques, le chocolat est devenu un péché mignon traditionnellement noir, amer, à forte teneur en cacao. Aujourd’hui, il se fait aussi doux, fruité, moelleux, croquant. A Bayonne, il est fabriqué par cinq artisans constitués en “ guilde des chocolatiers ” – la chocolaterie Daranatz, les chocolats Cazenave, Pariès, l’Atelier du chocolat d’Andrieu, la Maison du chocolat et du macaron de Jean-Paul Heynard.

Crédit photo Atelier du Chocolat / Bayonne

La visite de l’Atelier du chocolat d’Andrieu vous met l’eau à la bouche : histoire du cacao accompagnée d’un film sur sa production (une version enfant est prévue), présentation de la culture du cacaoyer dans une ambiance exotique, découverte des machines utilisées au début du siècle dernier… CONTACT Le chocolat à Bayonne Guilde des chocolatiers de Bayonne :  : 05 59 59 19 63 Atelier du Chocolat d’Andrieu :  : 05 59 55 70 23 Site internet : www.atelierduchocolat.fr

Des Mayas, des Aztèques jusqu’au royaume d’Espagne, du Mexique à Bayonne en passant par les Caraïbes et la Côte d’Ivoire, un voyage aux effluves odorants clôturé par une délicieuse dégustation. Les gourmands les plus curieux testeront même le chocolat au piment d’Espelette !

Cyclisme en ville Tous en vélos orange ! La Ville de Bayonne propose un service gratuit de prêt de vélos, à la journée : ses bicyclettes orange sont disponibles dans les parcs de stationnement, à l’Office de tourisme et à la Maison des associations. Pour pouvoir les utiliser, il suffit de remplir un contrat dans l’un de ces points d’accueil, présenter une carte Crédit photo : OT Bayonne d’identité et déposer un chèque de caution ou une carte grise, un permis de conduire, un passeport. Par exemple, emprunter un vélo à la Maison des associations permet de laisser sa voiture au parc gratuit de Glain et de partir en balade toute la journée. Les bords de l’Adour, de la Nive, la plaine d’Ansot, autant de promenades cyclistes accessibles à tous. Plus de 40 km de pistes cyclables sont praticables à Bayonne : le vélo reste le moyen le plus agréable et le moins polluant de découvrir la ville. CONTACT Office de tourisme :  : 0820 42 64 64 / 05 59 46 01 46 Site internet : www.bayonne-tourisme.com

COMITE REGIONAL DE TOURISME D’AQUITAINE – MARS 2009


Dossier de presse Six mois – Douze évènements : le littoral aquitain tonique dans et hors de l’eau

Chaque année à la fin du mois de juillet Une véritable communion populaire ! Bayonne →

Au pied des Pyrénées, à 30 mn de l’Espagne, à quelques kilomètres de l’océan Atlantique, Bayonne est la capitale économique et culturelle du Pays Basque

La ville se distingue par la beauté de ses maisons séculaires, son goût de la fête et des jeux, ses traditions gourmandes : le jambon, le chocolat, les Fêtes en août, les corridas (les plus anciennes de France), la pelote basque…

Bayonne (Pyrénées Atlantiques - 64)

Depuis 1947, au tout début du mois d’août, le maire confie à ses habitants les trois clés de la ville : les quartiers Grand-Bayonne, Petit-Bayonne et Saint-Esprit se transforment alors en terrain de jeux dédié à la fête ! Aux Fêtes plus exactement… celle des traditions mais aussi celle d’une joyeuse légende collective et contemporaine qui s’invente d’année en année. Bayonnais et visiteurs, pas un qui ne soit habillé en rouge et blanc, aux couleurs qui unissent fièrement les “festayres” de tous horizons ! Pendant 5 jours (et 5 nuits tout aussi mémorables), le roi Léon, figure emblématique de Bayonne, fait battre le cœur de la ville au rythme de la musique et du chant : dans les rues à toute heure résonnent les bandas, orchestres, chœurs basques, tambours, concerts de tous styles et bals publics. Autres coutumes qu’il faut voir et vivre pour en saisir Crédit photo : OT Bayonne l’énergie et la gaieté : les courses de vaches dans le PetitBayonne transformé en arènes à ciel ouvert, les tournois de pelote basque avec les plus grands champions rassemblés au Trinquet Moderne, le corso lumineux, défilé de chars décorés, qui attire plus de 350 000 personnes. L’esprit des Fêtes de Bayonne réside dans la phénoménale envie commune et contagieuse de participer à toutes les animations. Les danses au karrikaldi (“autour de la rue” en langue du pays) en sont un exemple. Tous les après-midis sur les places, festivaliers et Basques d’origine sont invités à pratiquer le dantzazpi qui génère engouement et renouveau. Au cours d’ateliers gratuitement encadrés par des professionnels, chacun s’y essaie aux pas de fandango, arin arin, mutxiko ou sauts basques. Les danseurs confirmés ou débutants s’élancent au son des gaitas, txistus, CONTACT accordéons et tambourins. Fêtes de Bayonne Plus tard, les paroles des chants traditionnels sont Site Internet : www.fetes.bayonne.fr distribuées au public et des centaines de voix à Office de tourisme :  : 0820 42 64 64 / 05 59 46 01 46 l’unisson traduisent l’émotion du partage et de la Site internet : www.bayonne-tourisme.com liesse. Bien d’autres folies douces sont au programme… Pour tous ceux qui veulent connaître des moments endiablés et laisser exploser leur joie, les Fêtes de Bayonne sont un rendez-vous unique !

De la chaleur effervescente du littoral à la quiétude des villages aux alentours de Bayonne, l’âme basque chante son identité : à la fois pimentée et solidement enracinée, comme ses spécialités culinaires ! COMITE REGIONAL DE TOURISME D’AQUITAINE – MARS 2009


Dossier de presse Six mois – Douze évènements : le littoral aquitain tonique dans et hors de l’eau

Force basque et fines gueules Des jeux et des recettes de caractère

Depuis des siècles, les jeunes Basques se lancaient des défis d'une ferme à l'autre, d'un village à un autre. Les jeux de la force basque sont devenus aujourd’hui l'un des spectacles les plus prisés de la saison estivale.

Crédit photo : CDT Bé arn / Pays Basque

On y retrouve le quotidien ancestral des activités rurales, en 10 disciplines où s’affrontent les colosses locaux: Soka Tira (tir à la corde ), Esneketariak (course avec portage de bidons de lait de 40kg), Aizkolariak (défi des bûcherons), Zalulariak (sciage de troncs), Orga Joko (désembourbage d’une charrette de 350 kg), Lasto Altxari (lever de ballots de paille), Harri Altxatzea (lever de pierres de 200 à 300 kg), Zakulaterka (sprint avec portage de sac de maïs de 80 kg), Lastoabotatze (lancer de bottes de paille). Epreuves hautes en couleurs et rires garantis ! Le premier mardi d'août, les démonstrations de force basque sur la place du fronton d’Arcangues – à une dizaine de kilomètres de Bayonne – permettent de découvrir ce village au décor idéal, connu du monde entier, décoré des fresques de Ramiro Arrue, le plus célèbre des peintres basques contemporains. Ne pas manquer d’aller visiter le cimetière pour y saluer Luis Mariano… Après l’effort, rien de tel qu’une baïonade, tapenade rouge au piment d'Espelette, accompagnée d’un vin de terroir Irouleguy ou du cidre basque Txopinondo. L'intensité olfactive du piment d'Espelette dominée par des arômes fruités et grillés associés à un piquant chaud non brûlant se retrouve dans de nombreuses recettes traditionnelles. Dans l’assiette basque également, l’incomparable jambon de Bayonne mais aussi l’axoa, l’une des spécialités à base de veau, l'ardi gasna (fromage de brebis) merveilleusement accompagné de noix et de confiture de cerises noires (celle d'Itxassou est excellente)… A savourer en terrasse, dans la fraîcheur d’une auberge typique.

CONTACT Démonstrations de force basque Office du Tourisme d'Arcangues :  : 05 59 43 08 55 Site internet : www.arcangues.fr

COMITE REGIONAL DE TOURISME D’AQUITAINE – MARS 2009


Dossier de presse Six mois – Douze évènements : le littoral aquitain tonique dans et hors de l’eau

Les petits princes de l’océan font leur show Hossegor → Sur la côte landaise, nommée aussi Côte d’Argent, Hossegor se situe à la limite du Pays Basque. → La petite ville est recherchée dès les années 30 par les artistes — les écrivains notamment – pour le charme de son environnement et son architecture bascolandaise. Son golf, inauguré en 1930, séduit par son parcours de 18 trous dessiné par Jim Morrisson au milieu d’une forêt de pins. Hossegor attire ensuite les surfeurs du monde entier grâce à ses vagues puissantes et régulières. → A l’intérieur des terres, le domaine départemental d’Ognoas dévoile aux visiteurs les secrets de l’armagnac et ses millésimes vieillis en fûts de chêne.

Crédit photo : OT Hossegor

Hossegor (Landes - 40)

Ces enfants de la vague ont tous moins de 21 ans et prennent la mer comme terrain de jeu : les 21, 22, 23 août 2009, dans la baie d’Hossegor, les étoiles montantes du surf mondial défient l’Atlantique. Admiration ! La Nord, fameuse vague qui prend son ampleur depuis un haut-fond au large de Hossegor (“ fosse profonde ” en gascon), a valu à la petite station landaise d'être sélectionnée depuis 2001 pour l'accueil du Championnat du monde professionnel de surf (Rip Curl Pro). En 2009, c’est la première fois que les meilleurs juniors australiens, américains et européens concourent sur ce spot mythique. Spectacle impressionnant qui fait rêver les jeunes et frémir les autres… La manifestation sportive devient festive en soirée, avec le Rip Curl Music Festival qui présente une scène rock à l’excellente programmation. Les concerts gratuits se déroulent à quelques kilomètres d’Hossegor, sur la plage d’Ilbarritz à Bidart, l’une des plus belles du Pays Basque tout proche. Ce Festival est labellisé Green’n’clean pour ses écoinitiatives avant, pendant et après les concerts.

“La mer est un espace de liberté et de responsabilité” disait Victor Hugo : les surfeurs d’aujourd’hui appliquent cette maxime éternelle… Retour aux sources, connaissance et respect de la nature, ces valeurs se déclinent également dans l’arrière-pays d’Hossegor.

COMITE REGIONAL DE TOURISME D’AQUITAINE – MARS 2009


Dossier de presse Six mois – Douze évènements : le littoral aquitain tonique dans et hors de l’eau

Agenda surf Les fans ne manqueront pas les principales compétitions de haut niveau qui se déroulent en Aquitaine tout au long de l’été, chacune ayant sa spécificité : - à Biarritz (Pays Basque/ Pyrénées-Atlantiques) du 11 au 14 juillet 2009 / Roxy Jam Biarritz : les meilleures surfeuses mondiales viennent disputer le 4e Championnat du monde de longboard féminin.

Crédit photo : CRTA / JBB

- à Lacanau (Gironde) du 6 au 16 août 2009 / Soöruz Lacanau Pro : l'étape masculine européenne la plus importante du Championnat du monde de surf et de longboard. - à Anglet ((Pays Basque/ Pyrénées-Atlantiques) le 14 août / Surf de nuit : 15ème édition d’une compétition ouverte aux meilleurs surfeurs mondiaux de 2ème division, spécialistes des manœuvres aériennes.

- à Hossegor (Landes) du 23 septembre au 4 octobre 2009 / Quiksilver Pro Compétition : après le Rip Curl Pro Juniors du mois d’août, Hossegor accueille l’élite de la planète dans le cadre du Championnat du monde de surf masculin. CONTACT Office de tourisme d’Hossegor :  : 05 58 41 79 00 Site internet : www.hossegor.fr

Concerts en plein air, expositions, animations autour de chaque compétition…

Domaine départemental d’Ognoas Il était une fois le pays d’Armagnac… La seigneurie d'Ognoas date de la fin du XIe ou du début du XIIe siècle. Située à proximité de Mont-de-Marsan, elle est aujourd'hui propriété départementale ouverte au public toute l’année. Lieu préservé de production viticole et de villégiature, mémoire du terroir landais, Ognoas perpétue la tradition de l’armagnac à travers les siècles. La salle de distillation, les chais de vieillissement et l’espace de dégustation dévoilent leurs trésors : grands bas-armagnacs millésimés qui fleurent bon la vanille et le pruneau, flocs de Gascogne (pour l’apéritif), fruits à l'armagnac, vins de pays… mais aussi une “ perle rare ”, le plus ancien alambic de Gascogne, inscrit aux Monuments historiques. Ce véritable objet d'art datant de 1804 distille à l’ancienne chaque année 150 hectolitres d'armagnac qui vieilliront au moins dix ans dans les barriques en chêne du domaine. L'âme d'Ognoas imprègne les 565 hectares de la propriété. Le Moulin de la Gaube et la maison de Tampouy, demeure fortifiée qui vit passer la cour de François 1er lors de son mariage avec Eléonore d'Autriche, se découvrent en marchant le long des sentiers balisés ou à l'orée des forêts de chênes. Les amateurs de tranquillité et de bien-vivre seront ravis de louer les métairies de Chauron ou de Pasquet. Ces 2 habitations rénovées du XVIIIème siècle se situent à 4 km du bourg de Villeneuve-de-Marsan, à 20 minutes de Mont-deCrédit photo : CRTA / BB Marsan et de stations thermales, tout près des bastides de Saint-Justin (8 km) et de Labastide-d'Armagnac (7 Km), fleurons de l'architecture médiévale. Le domaine d’Ognoas ou l'hospitalité gasconne dans toute sa splendeur ! CONTACT Domaine Départemental d'Ognoas :  : 05 58 45 22 11 Site internet : www.domaine-ognoas.com

COMITE REGIONAL DE TOURISME D’AQUITAINE – MARS 2009


Dossier de presse Six mois – Douze évènements : le littoral aquitain tonique dans et hors de l’eau

Une rentrée toute en musique Saint-Jean-de-Luz / Ciboure → Abrité dans sa baie au fond du golfe de Gascogne, Saint-Jeande-Luz a gardé l’authentique animation d’un port qui vit encore de la pêche. Petite ville de caractère, plage familiale protégée des fureurs de l’océan Atlantique, montagne pyrénéenne toute proche : ces attraits touristiques indéniables n’ont pas entamé la puissance de la culture basque. → Ciboure (Zubiburu, en basque) veut dire tête de pont, celui qui enjambe le fleuve de la Nivelle pour mener à Saint-Jean-deLuz, la cité jumelle. Sur les quais la maison natale du compositeur Maurice Ravel, l’une des plus belles de Ciboure...

Chaque année au début du mois de septembre

Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées Atlantiques – 64)

Chaque année, l’Académie Maurice Ravel invite de grands interprètes à donner des cours publics à de jeunes virtuoses Crédit photo : Jackline – Académie Ravel nationaux et internationaux. Au cœur de Saint-Jean-de-Luz et de Ciboure, le festival offre ainsi une approche originale, facile et généreuse de la musique classique. En 1967, trente ans après la mort du pianiste et compositeur natif de Ciboure, une poignée de passionnés lui consacre une association internationale. Aujourd’hui, l’Académie Maurice Ravel constitue autour de la mémoire du musicien un conservatoire vivant et un haut lieu d’enseignement de la musique française. Durant la première quinzaine de septembre, une soixantaine de jeunes musiciens du monde entier – pianistes, violonistes, altistes, violoncellistes et chanteurs triés sur la volet – viennent parfaire leur formation, en présence du public. Les spectateurs mélomanes ou néophytes ont le privilège d’assister aux cours (piano, violon, violoncelle, alto, musique de chambre et chant) à l’Auditorium Maurice Ravel à Saint-Jean-de-Luz, avec vue imprenable sur la baie ! Après la première semaine de master class, la 40e session propose une série de concerts en soirée dans les églises de Saint-Jean-de-Luz, Ciboure, Saint-Pée-sur-Nivelle et Urrugne. Un joli rendez-vous musical, qui fait partager l’expression de talents à suivre de très près. En septembre, à Saint-Jean-de-Luz, le petit port reprend son souffle, l’été indien permet encore les joies de la baignade, la douceur des jours incite aux escapades vers l’arrière-pays. Et si c’était la meilleure période de l’année ?! CONTACT Académie internationale de musique Maurice Ravel  : 05 59 47 13 00 ou 05 59 47 35 17 Site internet : www.academie-ravel.com

COMITE REGIONAL DE TOURISME D’AQUITAINE – MARS 2009


Dossier de presse Six mois – Douze évènements : le littoral aquitain tonique dans et hors de l’eau

La balade des contrebandiers réveille les plaisirs de l’enfance ! Lieux de légende, grottes, petit train… A un quart d'heure de la côte vers l’intérieur des terres, Sare est une commune frontalière de l’Espagne : le village a servi de modèle à Pierre Loti pour Etchezar, où vit son personnage Ramuntcho. Parmi ses 5 grottes préhistoriques, celle de Lezea plonge le visiteur dans les origines et la mythologie du Pays Basque, au long d’un parcours en sons et lumières rythmé par la Txalaparta, instrument de percussion séculaire. La grotte Lezea est reliée à celle de Zugarramurdi en Navarre, province basque espagnole, par un sentier pédestre dit “ des contrebandiers ”. Randonnées d'autant plus enthousiasmantes que les 8 circuits balisés et les 3 circuits VTT mènent à des lieux originaux, où palombières et chapelles étonnent par leur quantité et leur architecture.

Crédit photo : CRTA / JBB

Le Parc archéologique attenant à la grotte présente un patrimoine de 31 dolmens, 5 tumulus, 4 cromlechs, 2 menhirs, le Musée de la Préhistoire expose les nombreux vestiges retrouvés sur place. Ortillopitz est une maison qui sort tout droit du passé de Sare, émouvante demeure reconstituée dans son aspect des XVIIème et XVIIIème siècles : elle ouvre ses portes à tous, pour un saut dans l’histoire qui permet de toucher de près le mode de vie et le décor basque d’autrefois. A mi-distance entre Sare et le village tout aussi typique d'Ascain, à 10 km de Saint-Jean-de-Luz, le petit train à crémaillère de la Rhune mène au sommet mythique du Pays Basque, à 900 mètres d'altitude. Ascension somptueuse au milieu d'une nature sauvage, peuplée de moutons, de pottoks (race basque de poneys vivant en liberté), de manechs (race de brebis locale) et de vautours fauves. Au sommet, des ventas – à la fois boutiques de souvenirs et auberges traditionnelles – permettent de se restaurer face à un point de vue admirable : d'un côté l'un des plus vastes horizons maritimes d'Europe, de l'autre les cimes des Pyrénées, la côte Cantabrique, et la côte d'Aquitaine.

CONTACT Saint-Jean-de-Luz Office de tourisme :  : 05 59 26 03 16 Site internet : www.saint-jean-de-luz.com Sare Office de tourisme :  : 05 59 54 20 14 Site internet : www.sare.fr

COMITE REGIONAL DE TOURISME D’AQUITAINE – MARS 2009


Dossier de presse Six mois – Douze évènements : le littoral aquitain tonique dans et hors de l’eau

Et bien dansez maintenant ! Chaque année en septembre

Biarritz → Biarritz est la plus prestigieuse station balnéaire de la côte basque. En 1854, Napoléon III y construit un palais pour son épouse l'impératrice Eugénie, assurant le succès de la ville qui devient “ la reine des plages et la plage des rois ”. → Spot de surf réputé dans le monde entier, paradis des golfeurs, destination de choix pour la thalassothérapie, la ville regorge également de plaisirs citadins dont ceux de la gastronomie et du shopping.

Biarritz (Pyrénées Atlantiques – 64)

→ Accès routiers par A10 (autoroute Paris-Biarritz-Hendaye), gare de Biarritz-la-Négresse, aéroport international de Biarritz-AngletBayonne à 3 km du centre-ville. Du 11 au 20 septembre 2009, Biarritz met en scène la 19ème édition du Temps d'aimer la danse, festival consacré à la danse classique et contemporaine, qui démocratise l’art chorégraphique. Durant 10 jours la danse occupe les trois théâtres de la ville – Gare du Midi, Théâtre du Casino Municipal, Colisée – et s’approprie l’espace urbain. De multiples rendez-vous gratuits et insolites en extérieur rencontrent toujours un vif succès : répétitions publiques, “gigabarre” sur le promenoir de la Grande plage, scènes ouvertes sur l’esplanade du Casino et ailleurs… Le festival privilégie ce type de représentations en plein air dans le souci de sensibiliser un large public à la danse. Une vingtaine de compagnies venues de Suède, d’Allemagne, des Pays-Bas, le fleuron de la création artistique d’Aquitaine ainsi que des professionnels basques et occitans sont invités cette année. Parmi eux, le prestigieux Royal Swedish Ballet qui se produira pour la première fois en France, avec la dernière création du chorégraphe Mats Ek. Thierry Malandain, directeur artistique de la manifestation et directeur du Centre national chorégraphique de Biarritz, favorise également la découverte d'artistes ou de troupes encore méconnus en France. Le temps d’aimer la danse s’avère aussi une superbe occasion de découvrir le visage de Biarritz juste après la saison estivale… Crédit photo : A. Kenney

Biarritz affiche sa devise : “J'ai pour moi les vents, les astres et la mer”. On peut y ajouter la douceur de son climat, sa vie culturelle dynamique toute l’année et la diversité de ses activités hors saison !

CONTACT Festival Le temps d’aimer la danse  : 05 59 22 20 21 Site internet : www.biarritz-culture.com

COMITE REGIONAL DE TOURISME D’AQUITAINE – MARS 2009


Dossier de presse Six mois – Douze évènements : le littoral aquitain tonique dans et hors de l’eau

En forme, pour profiter des délices de la ville ! Golf, thalasso, resto, expo Biarritz est une Mecque pour les golfeurs ! Le golf du Phare, installé par la colonie britannique, est le deuxième construit sur le continent. Signe particulier : il est situé au cœur de la ville. Le Centre international d'Ilbarritz, quant à lui, a installé son complexe d'entraînement unique en Europe sur 26 hectares en bord de mer, à Bidart. Les golfeurs peuvent rayonner dans toute la région, qui regroupe neuf autres greens dans un périmètre de 30 kilomètres, dont des parcours de renom (Arcangues, Makhila à Bassussary, Seignosse, Moliets). Le Biarrtiz Golf Pass, qui donne accès à 6 parcours, permet de jouer la diversité dans la proximité. Amateurs d’art, une visite s’impose à l’Espace Bellevue qui accueille chaque saison une exposition prestigieuse d'art contemporain : en 2009, les tableaux et fresques du peintre mexicain Diego Rivera. Art et culture encore au Musée d'Art Oriental Asiatica qui abrite la deuxième collection de France d’art d’Extrême-Orient (après le musée Guimet de Paris). Pour son 10ème anniversaire, le musée expose 120 œuvres à la Crypte Sainte Eugénie sur le thème « Voyage dans l’Himalaya » (11 avril – 28 juin 2009).

Crédit photo : Le Doaré – Biarritz Tourisme

Gourmands ! Le restaurant Ahizpak porte haut les couleurs de Biarritz et surfe sur la vague du succès ! Ahizpak signifie “ sœurs ” en basque. Elles sont quatre, dont la jeune chef Yenofa au parcours déjà brillant, effectué notamment aux côtés de Michel Guérard (à Eugénie-les-Bains) et de Jean-Marie Gautier (chef de l’Hôtel du Palais). Ce bistrot gourmand à la cuisine traditionnelle revisitée révèle une table inventive au bon rapport qualité-prix. Ne pas oublier enfin d’explorer les boutiques de mode et de décoration du centre-ville, avant de s’accorder une pause en terrasse à proximité du Rocher de la Vierge, le site emblématique de Biarritz !

CONTACT

Office de tourisme de Biarritz :  : 05 59 22 37 00 Site internet : www.biarritz.fr Restaurant Ahizpak :  : 05 59 22 09 26

Crédit photo Atlanthal - Anglet

Remise en forme et thalassothérapie sur la Côte Basque D’Anglet à Hendaye, en passant par Biarritz et Saint Jean de Luz une longue tradition de cures marines a favorisé l’implantation d’établissements de thalassothérapie. Le premier d’entre eux, les Thermes Marins de Biarritz, a fait peau neuve en 2008. « Thalassa », c’est l’eau de l’océan tout proche avec ses vagues vivifiantes, les vertus de ses algues et de ses boues marines. ThalassaBiarritz, Hélianthal à Saint Jean de Luz, le centre Serge Blanco à Hendaye ou encore Atlanthal à Anglet sont depuis longtemps des références. Aujourd’hui, ils s’enrichissent de « spas » (sanitas per aquam), nouveau concept de soins plaisirs pour retrouver l’harmonie du corps et de l’esprit, la fameuse « zénitude ». A Biarritz, on vous conseille le Spa Kemana et le Spa Impérial de l’Hôtel du Palais, à Saint-Jean-de-Luz, le spa Loréamar du Grand Hôtel. Ils sont le reflet de la culture épicurienne des Aquitains.

COMITE REGIONAL DE TOURISME D’AQUITAINE – MARS 2009


Dossier de presse Six mois – Douze évènements : le littoral aquitain tonique dans et hors de l’eau

La cité du court métrage

Tous les ans

Contis-les-Bains → Sur la côte landaise, nommée aussi Côte d’Argent, à 120 km au sud de Bordeaux, à mi-chemin entre Arcachon et Biarritz, Contis-les-Bains est une petite station balnéaire animée par la passion du cinéma : ses habitants font vivre leur salle classée Art et Essai et consacrent leur énergie à défendre le 7ème art. → A quelques km du bord de mer, la forêt des Landes de Gascogne déploie son univers préservé et secret, pour amateurs de nature sauvage et de randonnées à pied, à cheval, à vélo.

Contis (Landes - 40)

L’océan, les dunes, un phare, la forêt... et un cinéma. C’est le Crédit photo : OT Contis décor proposé par le Festival International de Contis, dans un village landais entièrement dédié au court métrage. Un petit festival qui voit grand ! Du 18 au 21 septembre 2009, création cinématographique, échanges et expérimentation sont les maîtres mots de cette 14ème édition, teintée de couleurs brésiliennes, africaines et européennes grâce à des partenaires qui amènent le meilleur de la production de leur pays : le Festival de Atibaia Internacional do Audiovisual (Brésil), le Fespaco et la Société Nationale du Cinéma (Burkina Faso), le Internationales Filmfest Emden (Allemagne). La participation du public à la programmation, l’ambiance d’émulation intellectuelle, la chaleureuse conjonction entre localiers et festivaliers créent l’effervescence autour d’un centre névralgique : le cinéma de Contis classé Art et Essai. Grâce à un collectif de passionnés, cette salle garde son âme toute l’année : on y diffuse un large choix de films d’auteurs, films de répertoire, films grand public en sortie nationale et en avantpremière. Royaume de l’image et de la parole, durant le temps du festival, c’est aussi le bon endroit où manger, boire un verre, rencontrer réalisateurs et producteurs en toute amitié. Une quarantaine de courts et moyens métrages sont présentés en compétition. Beau vivier de talents qui trouve également audience à Paris, puisque l’ouverture de la manifestation se déroule le 18 septembre à l’Entrepôt, lieu de la capitale ouvert aux “ jeunes pousses ” de la création artistique. Cet esprit de diversité se déploie pendant quatre jours à Contis, à travers concerts (rock, groupes brésiliens, musique africaine), expositions, projections associées aux journées du patrimoine, débats, coups de cœur, rétrospectives… CONTACT Festival International de Contis  05 58 42 88 07 Site internet : www.cinema-contis.fr Office de tourisme de Contis :  : 05 58 42 89 80 Site internet : www.contis-tourisme.com

Tandis que le phare de Contis brille sur l’océan Atlantique, à terre la lumière des projecteurs fait rayonner l’imaginaire. Bonne mise en condition pour partir à l’aventure, dans le Parc naturel régional des Landes de Gascogne tout proche ! COMITE REGIONAL DE TOURISME D’AQUITAINE – MARS 2009


Dossier de presse Six mois – Douze évènements : le littoral aquitain tonique dans et hors de l’eau

Pour voir la vie en vert ! Parc naturel régional des Landes de Gascogne Sous les pins du Parc naturel régional des Landes de Gascogne – 260 000 hectares, le “ jardin caché de l’Aquitaine ”, connaissance et respect de la nature se retrouvent dans toutes les activités proposées par l’Ecomusée de la Grande Lande ainsi que par les Centres de découverte de BelinBeliet, du Graoux et de Saugnac-et-Muret. La descente en canoë de la Leyre, cours d’eau sauvage et tranquille surnommé “ La petite Amazone ”, longe la forêtgalerie inaccessible au commun des marcheurs. Glisser sur les eaux ambrées loin du bruit des moteurs, en compagnie d’un guide de rivière, ressource n’importe quel citadin. Crédit photo : PNRLG A Marquèze, la légendaire “ Journée sur le Parc ” occasionne une rencontre avec le passé : le trajet commencé en petit train à vapeur classé Monument historique se poursuit sur l’airial, quartier traditionnel où est reconstituée la société rurale du XIXe siècle. Le site de Luxey présente un atelier de produits résineux tandis que Moustey se consacre au patrimoine religieux et aux croyances populaires de la Grande Lande. Des randonnées insolites mettent elles aussi la nature en jeu(x) : pour les groupes, rallye multi-activités de l’Ateliergîte de Saugnac et défis ludiques à la recherche du trésor des radeleurs (fabricants de radeaux). Vous pistez leurs traces en canoë puis sur la terre ferme où jeux d’adresse, charades, petites épreuves sportives (VTT, échasses, accro-branches), énigmes liées à l’environnement permettent de reconstituer la carte du site et de trouver l’emplacement du trésor ! Des parcours à thème (environnement, patrimoine), à pied, à vélo, en canoë ravissent tous les vrais amateurs de nature. Dépaysement garanti grâce à cette immersion naturelle, culturelle, sportive et ludique dans le monde encore intact des Landes !

CONTACT Parc naturel régional des Landes de Gascogne La Maison du Parc à Belin-Beliet :  : 05 57 71 99 99 Ecomusée de la Grande Lande :  : 05 58 08 31 37 Site internet : www.parc-landes-de-gascogne.fr

Crédit photo : PNRLG

COMITE REGIONAL DE TOURISME D’AQUITAINE – MARS 2009


Dossier de presse Six mois – Douze évènements : le littoral aquitain tonique dans et hors de l’eau

Danse sur le sable Arcachon → A 65 km de Bordeaux, la ville est un joyau posé à l’échancrure du Bassin d’Arcachon, véritable petite mer intérieure ouverte sur l’océan Atlantique. Couvée par la dune du Pilat (la plus haute d’Europe), Arcachon est célèbre pour ses huîtres, ses activités nautiques, son mode de vie chic et festif. → La beauté des lumières de septembre en font un lieu magique pour profiter de l’arrière-saison, à quelques encablures de la presqu’île du Cap Ferret, l’autre perle du Bassin.

Chaque année en septembre Arcachon (Gironde – 33)

→ Accès par l’autoroute A63 puis autoroute A660. TGV direct depuis Paris.

Crédit photo : Mairie Arcachon

Programmation plurielle dans un environnement singulier – celui du front de mer d’Arcachon –, la 8e édition du festival Cadences invite de nombreuses compagnies internationales, nationales et régionales à se produire en plein air. Pour faire corps avec le décor ! Temps fort de la rentrée chorégraphique, Cadences séduit par son éclectisme : flamenco, classique, danse baroque, abstraite, hip hop, danse afro-contemporaine, jazz, tonalités ethniques, chorégraphies issues de la rue ou du ballet… Une vingtaine de spectacles sont présentés du 22 au 27 septembre 2009. Le Théâtre de la Mer s’installe en extérieur, devant la plage, offrant aux danseurs une sublime toile de fond qui magnifie leurs créations artistiques et leurs performances. Les Escales chorégraphiques emmènent le public vers une destination secrète, accostant sur une plage du Bassin d’Arcachon ou débarquant à bord d’un autre bateau transformé en scène insolite. Petit tour au Village Cadences face à la mer, alentour les rues et les places d’Arcachon vibrent, résonnent en bal géant, les spectateurs dansent, assistent aux répétitions, suivent la grande parade déambulatoire, accompagnent tous les rythmes du festival. A travers des ateliers-découverte, les visiteurs sont invités à expérimenter le mouvement, l’équilibre, le pouvoir du geste. “ Barre sur la plage ” est un cours de danse classique ouvert à tous, encadré par un maître de ballet. Et lorsque la soirée s’annonce, il est temps de retrouver les spectacles en salles, au Palais des Congrès et au théâtre l’Olympia. CONTACT Arcachon-Culture/ Festival Cadences :  : 05 56 22 01 17

Contempler les ors flamboyants du coucher de soleil sur le Bassin d’Arcachon : le plus beau des spectacles offert aux heureux vacanciers de septembre ! COMITE REGIONAL DE TOURISME D’AQUITAINE – MARS 2009


Dossier de presse Six mois – Douze évènements : le littoral aquitain tonique dans et hors de l’eau

L’autre côté du Bassin La presqu’île du Cap Ferret Crédit photo : SIBA – B. RUIZ

Royaume de la pignada (4500 hectares de forêt), la presqu’île de Lège-Cap Ferret dessine une langue de sable baignée à l’ouest par l’océan Atlantique et ses plages immenses, à l’est par les petites anses du Bassin. En partant d’Arcachon, l’idéal est de prendre un bateau-taxi (individuel) ou une navette maritime pour accoster à la jetée Bélisaire. Location de vélos à l’arrivée pour sillonner plus de 50 km de pistes cyclables entre pins et sable : le moyen idéal pour découvrir le Cap Ferret et ses promesses de bonheur ! Direction le quartier du Mimbeau – celui des pêcheurs – pour déguster des huîtres à la cabane Boulan (4 générations d’ostréiculteurs, prix national d’excellence 2006, spécialiste reconnu des fruits de mer !) accompagnées de saucisses et de vin blanc, sous la vigne et les palmiers. Dans le ventre du phare rouge et blanc tout proche, l’exposition Terre d'Eau et son documentaire poétique encouragent à l'ascension des 258 marches du monument, récompensée par un point de vue à 360° sur le Bassin d'Arcachon et la presqu’île. A la pointe du Cap Ferret, l'Abécédaire des dunes suit un sentier balisé de 5 km qui en fait le tour en proposant une interprétation du paysage : dunes, marées, oiseaux, nuages, vie des marins… une bien jolie façon d’allier la balade à l’histoire et au patrimoine naturel. CONTACT Côté océan, surf, body board, kayak de Office de tourisme d’Arcachon :  : 05 57 52 97 97 vagues sont pratiqués en toute saison, côté Site internet : www.arcachon.com Bassin voile, aviron, canoë permettent Office de tourisme de Lège Cap Ferret :  : 05 56 03 94 49 d’allier détente, pratique sportive et Site internet : www.lege-capferret.com découverte de l’environnement. Union des bateliers arcachonnais (UBA):  : 0825 16 33 16 De nouveau à vélo, traverser le centre du Site internet : www.bateliers-arcachon.com Cap Ferret en musardant – boutiques de mode, de décoration, brocantes, épiceries Syndicat intercommunal du Bassin d’Arcachon (SIBA) :  : 05 57 52 74 74 fines. On peut poursuivre par les pistes Site internet : www.siba-bassin-arcachon.fr cyclables jusqu’à Lège et même jusqu’à Arcachon en passant par le site classé de l’Herbe, village d’ostréiculteurs aux maisons en bois de couleurs vives amoureusement entretenues. En surplomb, la Chapelle de la Villa Algérienne est une merveille architecturale d'inspiration mauresque, d’où embrasser le magnifique panorama en direction de l'Île aux Oiseaux. Sans conteste, la presqu’île du Cap Ferret est plus qu’une escale : une destination à part entière !

COMITE REGIONAL DE TOURISME D’AQUITAINE – MARS 2009


Aquitaine - Persdossier Littoral