Page 140

du classicisme initial (période J. Ferry, radicalisme politique et francmaçonnerie quasi-obligatoires, action principale dans le champ péri- et post-scolaire public, pensée initialement en concurrence avec les patronages catholiques, articulation manquée avec le mouvement ouvrier) s’enrichit en effet globalement d’une volonté de renouveau qui fait dire, par exemple, à deux responsables de fédérations départementales : nous sommes à la croisée des chemins (Secrétaires généraux du Val d’Oise et de la Corrèze ). Le temps relativement long de l’existence institutionnelle de la Ligue de l’enseignement peut signifier aussi bien usure et déclin, que capacité à utiliser la richesse de l’expérience acquise au sein d’une pratique républicaine sans faille, pour se renouveler dans une période historique difficile mais aussi, pour les plus lucides, en recherche d’oxygène régénérateur… Or face aux régressions d’un libéralisme destructeur, on peut constater que les valeurs fondamentales de la Ligue -laïcité, démocratie, justice socialerencontrent aujourd’hui un monde associatif à la fois en excellente santé et en plein renouveau dans ses pratiques1. Cet article participera donc d’une mise en lumière de réalités largement méconnues d’une confédération qui a du mal à montrer à l’extérieur, la richesse et la complexité de sa réalité2 et qui cherche - d’une manière explicite ou parfois encore implicite - à trouver sa place dans un paysage éducatif qui est progressivement transformé par une mutation d’ordre séculaire. Les Lois de décentralisation de 1982-1983 ont été à l’origine de dispositifs d’initiatives, et en définitive de procédures politiques qui proposent à l’État-nation une approche éducative en évolution par rapport aux données initiales : la territorialisation éducative... Enfin à partir de l’expérience précise d’une fédération de la Ligue de l’enseignement, il faudra se demander quel nouveau positionnement peut 1

Voir par exemple Barthélémy M., Associations, un nouvel âge de la participation ?, Paris, Presses de Sciences Po, 2000. 2 - Si on avait un press book annuel de toutes nos actions, ce serait impressionnant et ça nous impressionnerait nous-mêmes…, chargé de mission, fédération de la Loire.

140

140

L'éducation tout au long de la ville  

Troisième n° de la Revue SpécifiCITéS, la revue des terrains sensibles, du secteur Crise, département des Sciences de l'éducation de l'unive...

L'éducation tout au long de la ville  

Troisième n° de la Revue SpécifiCITéS, la revue des terrains sensibles, du secteur Crise, département des Sciences de l'éducation de l'unive...

Advertisement