Si on parlait de violence: comprendre pour mieux intervenir

Page 1

COllOQUE VIOLENCE DE BROME-MISSISQUOI, 17-18 avril 2008. PRÉSENTATION DU CONFÉRENCIER : Jacques Hébert est professeur à l’École de travail social de l’UQÀM depuis 1989. Il intervient et mène des recherches pour lutter contre la violence et promouvoir la paix depuis plus de 30 ans (centre de réadaptation ouvert, centre de réadaptation fermé, hôpital psychiatrique sécuritaire, centres jeunesse, milieux scolaires et communautés locales). Il est pratiquant d’arts martiaux depuis 25 ans pour s’exercer à une meilleure maîtrise de soi et retrouver une paix intérieure nécessaire à l’édification d’une paix sociale. CONFÉRENCE

D’OUVERTURE.

SI ON PARLAIT DE VIOLENCE : COMPRENDRE POUR MIEUX INTERVENIR. RÉSUMÉ. Mon investigation dans le champ de la violence, depuis trois décennies me conduit humblement à réfléchir avec vous sur son sens et à énoncer quelques principes pour mieux

la combattre. Partager des idées sérieuses après un copieux repas relève du défi,

lutter contre des estomacs plein alors que l’esprit est au repos, cela peut être vécu comme une forme de violence…. je m’en excuse à l’avance auprès de vous. Digestion et réflexion, font rarement bon ménage. C’est pourquoi, nous aborderons les questions de définitions, de causes et de principes pour guider l’action à l’aide de citations, de métaphores et de contes pour capter votre attention. Passer par l’émotionnel permet d’éveiller les consciences. Nous utiliserons également deux courts documents audiovisuels pour illustrer nos propos et faciliter une cogitation davantage intellectuelle. J’aimerais profiter de cette occasion pour lancer quelques pistes de réflexion pour amorcer ce colloque. D’entrée de jeu pourquoi la violence nous interpelle autant ? Je dirai parce qu’elle fascine, terrorise et fonctionne encore trop souvent dans notre quotidien. Les gouvernements et les organisations criminelles ont compris depuis longtemps que son utilisation ou

la menace d’y recourir permet malheureusement d’obtenir ce qu’ils

désirent. 1


Turn static files into dynamic content formats.

Create a flipbook
Issuu converts static files into: digital portfolios, online yearbooks, online catalogs, digital photo albums and more. Sign up and create your flipbook.