Issuu on Google+

Introduction

P. 2

A

11, rue Malcousinat Hôtel de Boysson-Cheverry / Ostal d’Occitània Julien Alins

P. 7

B

20, grande rue Nazareth Hôtel Bertrandi /  FJT Espérance Bertrand Arnaud & Juliette Chapelier

P. 9

C

2, rue Joutx-Aigues Hôtel de Rességuier Pierre Clément

P. 11

D

22, rue Croix-Baragnon Hôtel Thomas de Montval Pablo Garcia

P. 13

E

6, place Sainte-Scarbes Hôtel du Bourg Collectif In Out — Marion & Julie Brusley

P. 15

Événements

P. 17

1

IIe Festival Courtoisie


Point de Fuite présente du 27 juin au 8 juillet 2012 sa neuvième exposition intitulée Courtoisie. Cinq cours intérieures d’hôtels particuliers situés dans les quartiers du vieux Toulouse seront investies durant ce projet. Courtoisie propose un parcours rassemblant des créations contemporaines d’artistes émergents élaborées in situ. Diverses manifestations culturelles s’organisent autour de l’exposition : concerts, conférences, médiations culturelles… viennent enrichir l’événement. Les hôtels particuliers font partie des biens les plus remarquables du patrimoine de la ville de Toulouse. En pensant et en investissant ces lieux, Courtoisie s’intéressera aux espaces intermédiaires que représentent ces cours intérieures. Elles sont construites entre la rue / espace public et le logis / espace privé. Elles symbolisent un espace de passage commun qui est à la fois à l’intérieur d’un corps de bâtiment et à l’extérieur, de par son ouverture vers le ciel. Ces cours sont le lieu, à travers leur histoire et leur usage, d’une respiration, d’un puits de lumière au cœur de la ville. Les artistes se nourriront de ces réflexions pour développer leurs projets artistiques. Une équipe de médiateurs assurera des permanences sur chaque lieu d’exposition, du jeudi au dimanche de 11h à 19h. Valentine Boé, directrice artistique

2

IIe Festival Courtoisie


FR

Visites parcours proposées par des médiateurs les samedis 30 et 7 juillet de 15h30 à 17h30 & les dimanches 1 et 8 juillet de 16h à 18h

Diverses médiations culturelles seront proposées au grand public : visites-parcours en français, anglais, espagnol, occitan et également en langue des signes française. Dans un souci de démocratisation culturelle, la médiation comprend des dispositifs adaptés pour le public déficient visuel et auditif.

EN

Guided tour in English 4PM until 6PM Sunday 1st July 2012 & Sunday 8th July 2012

Point de Fuite presents from June 27th until July 8th, 2012, its 9th exhibition entitled Courtesy. Five inner mansions courtyards located in the districts of old Toulouse will be invested during this project. Courtesy proposes a guided tour gathering contemporary creations of emergent artists created in situ. Several cultural events also get organized around the exhibition: concerts, conferences, cultural mediations come to enrich the event. These inner courtyards, intermediate spaces, will come to life in the heart of Toulouse to offer a new artistic dynamic.

3

IIe Festival Courtoisie


OC

Visita generala en occitan lo dissabte 8 de julhet de 16 oras a 18 oras

Punt de Fugida / Point de Fuite presenta del 27 de junh al 8 de julhet de 2012 la sauna 9ena mòstra titolada Cortesia / Courtoisie. 5 patis d’Ostals particulars sètis dins los barris de Tolosa vielha serà envestits en aqueste projècte. Cortesia prepausa un percors remosant creacions contempranèas d’artistas emergent creadas in situ. Diversas manifestacions culturalas s’organizan tanben al’entorn de la mòstra : concèrts, conferéncia, mediacions culturales venon enriquesir l’eveniment. Aquels patis, espacis intermediaris, prendràn vida atal al còr de Tolosa per fin de li ofrir una dinamica artistica novèla.

ES

Visita general en español Los sábados 30 de junio y 7 de julio 2012 de las 11h hasta las 13h

Point de Fuite presenta del 27 de junio al 8 julio de 2012 su octava exposición titulada Cortesía. Cinco patios interiores de palacetes ubicados en los barrios de la cuidad vieja de Toulouse estarán ocupados durante este proyecto. Cortesía propone un recorrido que reúne las creaciones contemporáneas creadas in situ por artistas emergentes. Además, diversas manifestaciones culturales se articulan en torno a esta exposición : conciertos, conferencias y mediaciones culturales vendrán enriquecer el evento. De este modo los patios interiores, espacios intermediarios, tomarán vida en medio de Toulouse para ofrecerle una nueva dinámica artística. 4

IIe Festival Courtoisie


Une médiation vers un festival ouvert à tous : La relation qu’entretient le public avec la réception de l’art contemporain est au cœur du projet de médiation. Différents outils de médiation sont développés pour répondre aux attentes du public déficient visuel ou auditif. La découverte, l’appropriation et l’échange autour des œuvres sont les maîtres mots de l’exposition. Les activités proposées lors de cet événement ont pour ambition de répondre à ces trois objectifs. À la fois ludiques et pédagogiques, elles sont destinées à un public jeune afin d’attiser sa curiosité envers la production artistique contemporaine mais aussi de développer son sens de l’observation. Pour améliorer et faciliter ces échanges, il y aura dans chacun des lieux d’expositions, accessible pour tous, des médiateurs que PDF à sélectionné par rapport à leur formation professionnelle et leurs capacités à échanger avec un public totalement confondu.

5

IIe Festival Courtoisie


Julien Alins, sans titre (scultulatum), 2012

6

IIe Festival Courtoisie


A

11, rue Malcousinat Hôtel de Boysson-Cheverry / Ostal d’Occitània Julien Alins vit et travaille à Toulouse.

« J’élabore dans mon travail une pratique diversifiée qui oscille entre divers médiums : sérigraphie, installation, vidéo-projection, programmation, peinture, etc. Mon activité artistique s’est en premier lieu penchée sur le médium peinture et s’est assez rapidement ouverte à d’autres outils ne négligeant pas l’influence des nouvelles technologies. J’essaie donc à chaque fois d’amorcer un questionnement sur l’histoire de l’art et plus particulièrement sur la peinture. Je me réapproprie des processus établis, tel celui de la quadrichromie par exemple (technique d’impression d’affichage publicitaire courant) que je démonte et remonte à ma façon pour en explorer les possibilités. De façon résumée, nous pouvons percevoir cette façon de faire comme une auto-analyse de l’outil utilisé. Portant donc un intérêt particulier pour la peinture, je propose par ailleurs un point de vue entre lumière (vidéo-projection, programmation informatique…) et matière (peinture, sérigraphie…) que je combine le plus souvent au travers d’installations. » J.A. www. alinsjulien .net

7

IIe Festival Courtoisie


Bertrand Arnaud et Juliette Chapelier, l’espace qui sépare le reflet de son doigt du doigt lui-même, Courtoisie 2012 8

IIe Festival Courtoisie


B

20, grande rue Nazareth Hôtel Bertrandi /  FJT Espérance Bertrand Arnaud & Juliette Chapelier vivent et travaillent à Paris.

Bertrand Arnaud est né en 1981, il vit et travaille à Paris. Depuis 2005, il travaille en agences d’architectures telles que Nicolas Michelin, Bruno Mader, Joly et Loiret. De nombreuses rencontres lui permettent de développer des projets liés au monde de l’art, dans le domaine de l’image mais aussi de la musique. Il expérimente la scène en tant que percussionniste entre 2006 et 2008 avec le groupe La Chatte qui se produit en France et à l’étranger. Dans sa pratique de l’image il développe un point de vue singulier qu’il explore en photographie et en vidéo. Conjuguant ses relations amicales et sa recherche artistique, il collabore sur un mode expérimental avec Béatrice Utrilla, ils ont conçu et réalisé à ce jour deux vidéos : Je te quitte en 2008 et Emma B. est dans l’ombre d’un doute l’année suivante. Ils sont actuellement en préparation d’un disque. Parallèlement il développe en vidéo un univers acide et a réalisé dernièrement le clip, Mon petit lapin mort d’Arne Vinzon. Juliette Chapelier est née en 1983, elle vit et travaille à Paris. Elle a récemment mené un travail de recherche explorant les rapports entre l’architecture et le mouvement surréaliste, au sein du laboratoire Gerphau. Ils sont tous les deux diplômés de l’École d’architecture de Paris La Villette.

9

IIe Festival Courtoisie


Pierre ClĂŠment, croquis pour le projet furtif, Courtoisie 2012

10

IIe Festival Courtoisie


C

2, rue Joutx-Aigues Hôtel de Rességuier Pierre Clément vit et travaille à Tarbes.

« Il y a dans le travail plastique de Pierre Clément des préoccupations qui sont le reflet d’une génération. Celle qui s’est développée à la fin du XXe siècle en même temps que les nouvelles technologies d’information et de communication, et qui a vu la télévision, les médias et d’une manière générale les images envahir le quotidien. Une foule d’images et de textes véhiculée grâce aux progrès de la machine. Des monceaux d’informations de toutes natures diffusés sur le Net, accessibles en un clic : un terrain de jeu parfait pour Pierre Clément. Nourri par ce flux, il réalise des pièces qui interrogent les représentations mentales et sociales générées par la dite “ Société de l’information ”, tout en prenant un malin plaisir à jouer avec les codes, les langages et les outils issus de la technologie. » Erika Bretton www. pierreclement .eu

11

IIe Festival Courtoisie


Pablo Garcia, sans titre, photographie stéréoscopique, Courtoisie 2012

12

IIe Festival Courtoisie


D

22, rue Croix-Baragnon Hôtel Thomas de Montval Pablo Garcia vit et travaille à Montpellier.

« Mon travail croise l’utilisation des traces de la mémoire d’événements historiques et un questionnement sur les utopies sociales et leurs mises en place. Ma démarche plastique consiste essentiellement à prélever des éléments du monde qui m’entoure. Je les fais dialoguer avec des dispositifs de monstration et tente d’amener le spectateur à porter un regard autre sur son propre monde. » P. G. www. pablo-garcia .net

13

IIe Festival Courtoisie


Julie Brusley, In out, 2010

14

IIe Festival Courtoisie


E

6, place Sainte-Scarbes Hôtel du Bourg Collectif In Out — Marion & Julie Brusley vivent et travaillent à Toulouse / Paris.

Le collectif In Out est une association créée en 2011 par quatre artistes : Anouk Berenger, Julie Brusley, Marion Brusley et Eugène Pelletier et présidé par Bertrand Parinet ; dans le but d’investir de nouveaux territoires de création. À travers la production d’œuvres in situ (installations, vidéos, performances), il intervient dans des lieux en activité en privilégiant l’utilisation des ressources et des infrastructures présentes sur le site, occasionnant rencontres, échanges et participations de la population. En s’affranchissant des lieux de monstration et de fabrication traditionnels, son objectif est de soulever des problématiques sociales et artistiques actuelles ancrées dans la réalité quotidienne. Afin de restituer et diffuser ses interventions, le collectif In Out a créé une maison d’édition : Les Éditions Déraillent.

15

IIe Festival Courtoisie


16

IIe Festival Courtoisie


27 juin à 19 h30 Hôtel de Boysson-Cheverry / Ostal d’Occitània is rn

Performance culinaire : Le Boudoir de Claire et Oriane

sa g e

11, rue Malcousinat

Ve

A

Claire Soulhac et Oriane Deshoulières sont deux étudiantes de l’IUP arts appliqués couleur / image / design du centre universitaire de Montauban. Lauréates du concours « La Mascotte », réalisé en 2012 par le centre d’art et de design La Cuisine de Nègrepelisse, elles inventent pour l’occasion le Vitacroq’. Un hamburger, composé de fruits de saison, conçu en réaction au phénomène de « malbouffe ». Ces deux jeunes designers plasticiennes, vous proposent pour cet événement une expérience gustative autour de l’association contenant / contenu. Ainsi, vous retrouverez lors de ce vernissage, un travail sur l’origami comme contenu alimentaire. À la suite de cette dégustation, une visite parcours des œuvres et des cours sera proposée à 20h, au départ de l’Ostal d’occitània. Le Vitacroq’, Claire Soulhac et Oriane Deshoulières, concours Curro Claret, la Mascotte de La cuisine, Nègrepelisse.

17

IIe Festival Courtoisie


F

28 ju in de 20h3 0 à 22 Hôtel de l’Archevêché h s e Concert payant (10 euros) : t s ie Les S Nils Frahm niques Électro 24, rue Perchepinte

Les Siestes Électroniques est un festival toulousain dédié aux cultures émergentes. La programmation artistique, historiquement dédiée aux musiques électroniques, y est désormais beaucoup plus riche, parfois même exubérante, toujours pétillante et ose sans complexe le grand écart des genres, des périodes et des familles musicales. Les Siestes Électroniques essaient ainsi, année après année, de susciter la curiosité de leurs spectateurs et de continuer à représenter un évènement à part, festif, agréable, simple et ouvert autant qu’intransigeant. Avec Nils Frahm, ce sont des tonalités entre classique et pop, jouées au piano, qui envahiront la cour de l’Hôtel de l’Archevêché. Billetterie sur place + points de vente habituels. www. les-siestes-electroniques .com /Nils-Frahm

18

IIe Festival Courtoisie


A

h à 19h 29 juin de 17 t Hôtel de Boysson-Cheverry / ui rc i Ostal d’Occitània -c t) r( u Visite insolite payante (5 euros) : Co Yohann Gozard  11, rue Malcousinat

Yohann Gozard, photographe plasticien vous invite à partager son engouement pour l’histoire toulousaine, entre art, histoire populaire et architecture par l’entremise d’une déambulation décalée, conviviale et participative, à la rencontre d’étonnantes histoires abritées dans le secret des cours...

Cour(t)s-circuit, Visite insolite avec le photographe Yohann Gozard, festival Courtoisie (PDF), 2011. © Olga Ponchet

19

www. yohanngozard .blogspot .fr

IIe Festival Courtoisie


A

29 ju in à 2 1h C Hôtel de Boysson-Cheverry / on Ostal d’Occitània fé re Conférence : n 11, rue Malcousinat

Chrystelle Desbordes

ce

« Les lieux atypiques de l’exposition d’art contemporain : jalons pour une histoire – débat, enjeux » À l’occasion de l’exposition Courtoisie, Chrystelle Desbordes, historienne et critique d’art, propose une conférence en deux temps portant sur les lieux atypiques de l’exposition d’art contemporain. Dans un premier temps, elle reviendra sur quelques propositions curatoriales d’art contemporain qui se sont déroulées, depuis une quarantaine d’années, dans des lieux « hors champ » ou « non classiques » (musées, centres d’art). Partant du constat que « l’espace d’exposition a aujourd’hui tendance à s’hybrider » (Bo-Kyoung Lee), elle ouvrira, dans un second temps, un débat avec les artistes invités par PDF, afin d’interroger avec eux les enjeux de ces nouvelles pratiques de l’exposition. Conférence Formes et récits autorisés de la performance de Chrystelle Desbordes, exposition On n’enchaîne pas les volcans (PDF), 2010

20

IIe Festival Courtoisie


G

5 juillet de 20h3 0 à 22h Hôtel de Roquette em er Concert (participation eS libre mais nécessaire) : m Sè Estúpida Erikah

4, rue Joutx-Aigues

Sèm e Serem est depuis 2010, une association active dans le domaine musical. L’association aspire d’une part à l’expansion d’espaces vivants d’expositions, mais aussi à l’affirmation de la musique et de la culture contemporaine (occitane-catalane) aux inspirations traditionnelles. Estúpida Erikah est un quintet créé en 2009 avec Jordi Masana (basse, guitare et chant), Enric Ponsa (batterie et percussions), Magali Licari (percussion, mélodica et chant) Carlos Sanchez (guitare) et Lluís Bòria (chanteur, compositeur, et chef de file du groupe). La base musicale est folk-rock et pop contemporaine, qui converge avec la musique indépendante des 20 dernières années. Avec leur premièr album Decorant interiors, decorant exteriors (Temps Record) ils ont été reconnus comme un des groupes révélation de l’année 2010. www. semeserem .com

Estúpida Erikah © Mirella Miras

21

IIe Festival Courtoisie


H

Square du Général de Gaulle — Donjon du Capitole Office du Tourisme 3& Visite gratuite : avec le discours éclairé d’un guide de l’office de tourisme.

ui 6j

lle

t

V

4 à1

is

e it

h3

in

so

Le festival Courtoisie vu par l’Office de Tourisme de Toulouse. Quand les cours intérieures des hôtels particuliers toulousains accueillent l’art contemporain… Une visite où le patrimoine et la création se tutoient. www. toulouse-tourisme .com

© Olga Ponchet

22

IIe Festival Courtoisie

0 lit

e


G

6

4, rue Joutx-Aigues Hôtel de Roquette Visite parcours : Christophe Balagna

ju

ill

et

u rs parco Visite

17

h3

0

Parcours dans les cours et les ostals de Toulouse. L’histoire prestigieuse de Toulouse nous invite, depuis deux mille ans, à apprécier sans mesure ses œuvres d’art les plus remarquables. Depuis la « Palladia Tolosa » de l’époque impériale, en passant par l’apogée des époques romane et gothique, l’architecture et la sculpture nous content un fantastique voyage au cœur de l’évolution des formes et des idées. Durant cette conférence, nous reviendrons sur quelques-uns de ces ostals les plus monumentaux, symboles d’un art parvenu à son plus haut degré. Au départ du 4, rue Joutx-Aigues, Christophe Balagna poursuivra la conférence dans le vieux Toulouse au travers d’un parcours dans la rue de la Dalbade, avec l’Hôtel Molinier, la rue de la Bourse, avec l’Hôtel de Pierre Delfau, la rue des Changes, avec l’Hôtel de Brucelles, et bien d’autres encore. Nice, cloître factice de Roseland, remployant des colonnes de l’ancienne église de la Daurade à Toulouse et des colonnes du cloître de Bonnefont.

23

IIe Festival Courtoisie


Directrice artistique / Coordinatrice Valentine Boé Administratrice / Chargée des partenariats privés Florence Le Mouël Présidente de l’association Point de Fuite Béatrice Utrilla Trésorière / Secrétaire de l’association Point de Fuite Aurore Houlès Régisseuse générale Marine Semeria Directeur technique Lucas Gilabert Chargées des publics Camille Bonnet & Elvia Fouet Chargée de la communication Marie Pancotti Chargée du développement Mathilde Lieber Vidéaste Céleste Grant

24

Graphistes Atelier GOAL — Hugo Anglade & Alaric Garnier Médiateurs Marion Berlit, Laureline Bouillaud, Hermance Coudreau, Olivia Morin, Jessica Palm, Cloé Paty, Laura Teixans & Jean-Rémi Touzet Régisseurs Julien Arpentinier, Cyril Clément, Laura Courtial, Antonin Detemple, Emilie Devin, Laura Freeth, Antony Lille, Théo Lacroix, Bondyr Mohamed Lamine, Liza Maignan, Julie Narat, Paul Pedebideau, Constance Thieux & Carine Thuillier Bénévoles sur le projet François Baron, Marie Delanoë, Fabrice Fortner, Lucie Laflorentie, et Olga Ponchet

IIe Festival Courtoisie


Programme Festival Courtoisie II