Issuu on Google+

#8 MARS 2010

• Nouvel épisode des aventures du PB 86 : Du maintien aux play-offs ? • Pom-Pom girls : Show devant !

Jules, de Poitiers Conseiller mnuicipal

IL R V A M. 3

S R E I T I PO NNE ROA t-Éloi SA

IL R V A 7 1 . SAM

S R E I T POI S N A É L OR Éloi

S à h 0 2

20h à St-

LES MATCHS DU MOIS : Renseignements, horaires et tarifs sur www.pb86.fr


N 6 - Episode 7

O

PB Story - SAIS

Du maintien aux play-offs ? Après sa probante victoire face à l’Asvel, le PB 86 a enchaîné les perfs’ en battant le Mans dans la Sarthe et Cholet à domicile. Mais où s’arrêteront les Poitevins ? Les oiseaux de mauvais augure doivent s’en mordre les phalanges. En début de saison, peu d’observateurs avisés donnaient du crédit au PB 86. Un bizuth au pays des ogres… Promis juré, le PB 86 ferait un aller-retour express en Pro A. Huit mois après, son bail est déjà renouvelé à sept journées du terme et, mieux encore, le club caresse le secret espoir d’accrocher les play-offs !

Show devant !

Quel culot ! L’insouciance ? Le culot ? La folie ? Le talent ? L’esprit d’équipe ?… Les Poitevins mêlent avec bonheur ces qualités indispensables dans le milieu du sport. Se payer les deux plus fines gâchettes de l’Ouest, après Nancy, Gravelines ou l’Asvel… Avouez que ça a de la gueule sur un CV. Mais au-delà de la postérité, Nelhomme et sa bande regardent surtout le classement. À une longueur du huitième, ils se prennent carrément à rêver de prolonger leur saison au-delà du 11 mai. Ce sera dur, on en convient. Mais avec cette équipe, il ne faut jurer de rien. Les faits parlent pour elle. Prochains rendez-vous à Saint-Eloi face à Roanne (3 avril) et Orléans (17 avril). contenu Net et Presse-i

Yann s’arrache. photo Seb JAWO

Passe encore que Wright and co se payent le scalp du SPO Rouen (78-75) ou échouent de peu en terre havraise (60-66). À la rigueur, ces résultats procèdent d’une certaine logique sportive à défaut d’être financière. Mais que les hommes de Nelhomme fassent un coup d’Etat chez le leader manceau (81-71) et matent le dauphin choletais à Saint-Eloi (76-71) relève carrément de l’insurrection. Faut-il le préciser, cette victoire face à Cholet basket fut acquise sans Pierre-Yves Guillard, blessé au doigt.

e sourire greffé au visage, l’énergie comme carburant. Ces filles-là donnent la pêche ! Hier en rodage, Erika Berger et ses copines produisent aujourd’hui des prestations de haute volée à raison de trois shows par match. “On espère que le public apprécie…”, glisse la “patronne” des Chor’initia avec une pointe d’hésitation dans la voix. Pas de doute, les fans raffolent de leurs chorégraphies endiablées sur fond de hip-hop, country, rap… Mais connaissent-ils l’envers du décor ? Pour “assurer ” sous les projecteurs de Saint-Eloi, les pom pom s’astreignent à trois entraînements par semaine. Un véritable boulot de professionnel… Et pourtant, aucune de ces dix filles ne vit de la danse. Dans la vie, Erika, Christelle, Sonia, Elisabeth, Magalie et les autres membres du team s’adonnent à l’infographie, la médecine, les études… Elles vivent à l’unisson une même passion pour la danse et le spectacle. “Aujourd’hui, on se sent vraiment intégrées dans la grande famille du PB 86, se félicite Erika. On a vraiment envie de monter en puissance et de proposer des choses inédites la saison prochaine.” Comble de bonheur, les Chor’initia suscitent des vocations. Plusieurs jeunes femmes rêvent d’endosser la prestigieuse tenue de pom pom girl officielle du PB 86.

L

“Mez” s’envole. photo Seb JAWO

. ............ ....................... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

contenu Net et Presse-i

....................................................


CTEURS

PB Story - LES A , dernière n o s i a s e a Depuis l flamment l’arèneur elles en 6 à chacun de l . du PB 8 sur le parquet passage vie aux s Longue m girls officielle pom po les Chor’initia. du club, rte. Découve

Color Beauté emballée Nouveau partenaire du PB 86, Color Beauté commercialise des produits liés à la coiffure et l’esthétique auprès des particuliers et professionnels. Les femmes de Saint-Eloi se reconnaîtront ! Vous avez remarqué ? Contrairement à d’autres sports collectifs, le basket attire un public mixte, composé d’hommes, d’enfants et de femmes en nombre. C’est particulièrement vrai à Saint-Eloi et cela n’a pas échappé à Elise Mercier. La jeune femme commercialise les produits de Color Beauté (Chasseneuildu-Poitou) et a remarqué l’engouement particulier qui règne autour du PB 86. “Associer notre image à celle du PB 86 était presque naturel. Ce club véhicule des valeurs que nous partageons », admet-elle. Convaincue à 200%, l’intéressée a réussi à impliquer ses

dirigeants dans l’aventure. Si vous êtes attentifs, vous ne manquerez pas le message diffusé après chaque prestation des… pom pom girls du club. Quand la beauté du geste rejoint la beauté tout court ! À signaler que Color Beauté et le PB 86 partagent un autre point commun : les deux têtes d’affiche montent progressivement en puissance depuis cinq ans. Color Beauté a notamment ouvert un nouveau magasin à La Roche-sur-Yon. Quant au PB, pas besoin de s’étaler… contenu Net et Presse-i

.............................................................

dre Mieux compren le basket-ball la faute

Les 5 fautes d’équipe. Lorsqu’une équipe a commis plus de 4 fautes d’équipe au cours d’un quart temps, son adversaire a alors droit à une séance de deux lancers francs à chaque nouvelle faute d’équipe. Les fautes offensives ne sont pas comptabilisées comme des fautes d’équipe et ne donnent pas droit à ces deux lancers francs.. Jérome Gourdon, arbitre Plus de détails sur www.pb86.fr L’arbitrage expliqué par un jeune arbitre, avec La Poste.

photos Seb JAWO

. . .. . . . . . . . . .................................. . . . . . .

www.tousarbitres.fr


OYEN

PB 86 - CLUB CIT

pour le match face à Orléans (17 avril).

Vis ma vie de basketteur Pendant les vacances de Pâques, les joueurs du PB 86 vont passer une journée et demie auprès de minots du quartier Bellejouanne. Un grand moment d’échanges en perspective. Depuis plusieurs saisons, le PB 86 endosse parfaitement son rôle d’ambassadeur du basket, notamment à travers un partenariat soutenu avec l’Association culturelle et sportive des écoles publiques de Poitiers (Acsep 86). “Jusque-là, nous organisions des stages d’une demi-journée, mais ça n’allait pas plus loin”, admet Maud Kergoat, salariée du PB 86.

l’Ascep la saison dernière.

Cours de biologie

photo Maud Kergoat

Changement de braquet dès les vacances de Pâques. Plusieurs pros accompagnés d’espoirs du club animeront des ateliers basket le mardi 6 avril, à Bellejouanne. Et après ? Ce sont les enfants (une cinquantaine) qui rendront visite aux joueurs du PB 86, le mercredi 14 avril. Une journée complète à vivre au rythme de leurs idoles. “Ils assisteront à l’entraînement, déjeuneront sur place, participeront à quelques ateliers avec les joueurs… Bref, on leur propose de s’immerger une journée complète dans la vie du PB 86, d’autant qu’ils pourront discuter avec le staff…”, détaille Maud. Cerise sur le gâteau, les ados de Bellejouanne se verront offrir chacun une place

Une autre initiative originale du club citoyen s’est déroulée le 31 mars dernier. À l’initiative de leur professeur de biologie, des lycéens de 1re du lycée Branly (Châtellerault) ont rencontré le kiné et le médecin du club, Denis Laurens et Bruno Tallec. “Lorsqu’elle a visionné l’épisode de Vis Mon Match consacré au staff médical, cette enseignante s’est dit que ce serait une manière originale et concrète de parler de la biologie.” Bien vu. Bien vu aussi les rencontres au collège Rabelais (Poitiers) : plusieurs pros parmi lesquels Pape Badiane et Rasheed Wright ont accepté de répondre aux collégiens des sections sportives (basket, karaté, boxe) et européenne. Au menu de leurs discussions : la vie d’un joueur professionnel et les expériences à l’étranger. Le PB 86, un vrai club citoyen… du monde. contenu Net et Presse-i



Faites un carton avec vos joueurs préférés

Aujourd’hui, Guillaume COSTENTIN. La colle, les ciseaux (ceux “àbouronds” évidemment, pour les plus jeunes), on s’applique, et c’est parti pour une superbe collection, à poser où vous voulez !

concept et illustration : BONY son site : laviedebony.blogspot.com


I Love Poitiers, n° 008