Page 1

le Mag' bien dans sa ville bien dans son basket

Poitiers basket 86 guide de la saison 2011-2012 logo PB 86 sur fond blanc

1 guide rĂŠalisĂŠ en collaboration avec

2

3

1


8.

c’est l’age qu’aura

le PB86 en 2012. de la N1 à la pro A, en passant par 2 titres de champion de france, le jeune club a

grand format

Une saison de transition

déjà une longue histoire !

Arnault Varanne – avaranne@np-i.fr

En 2 mots Ça y est, enfin ! Après une longue période de sevrage, le basket a repris ses droits. Euro oblige, les trois coups ont été donnés au soir du 8 octobre, avec la réception d’Orléans. Après quelques journées, histoire de vous mettre (vraiment) dans le bain, le « 7 », en partenariat avec le PB86, vous offre ce guide de la saison, véritable bible destinée aux néophytes. Au-delà de l’incontournable présentation de la nouvelle équipe pro du PB 86, nous vous invitons à découvrir, au fil de ces vingt-quatre pages, les temps forts de 2011-2012. Sur le terrain, cela va de soi (adversaires, calendrier des matchs…), mais aussi en coulisses, où bénévoles, partenaires et supporters s’activent dans l’ombre en faveur de leur club de cœur. Bonne lecture à tous et excellente saison au côté du PB 86. La rédaction

Après les play-offs en 2010, un maintien sur le fil en 2011, à quoi ressemblera l’exercice 2012 du Poitiers 86 dans l’élite nationale ? Compte tenu des forces en présence, les observateurs promettent aux joueurs de Ruddy Nelhomme une saison compliquée. Charge à eux de faire mentir les pronostics. Dans la coulisse, en tout cas, on travaille sur le long terme. Les enjeux. Avec le treizième budget de la Pro A en 20112012, le PB 86 fera une nouvelle fois figure de Petit poucet dans la cour des « nantis  » du basket français. À l’aube de cette nouvelle saison qui s’annonce passionnante, la seule question qui vaille consiste à savoir si la logique économique l’emportera sur la glorieuse incertitude du sport. En 2009, à la surprise générale, Poitiers avait laissé à la porte des play-offs des clubs de la trempe de Lyon-Villeurbanne, Chalon ou encore Strasbourg, autrement plus argentés. Compétiteur dans l’âme, Ruddy Nelhomme attend de ses ouailles qu’ils se «  rapprochent davantage  » de leur baptême du feu en Pro A que de l’exercice précédent, haletant jusqu’à son terme et une victoire contre Hyères-Toulon. Seulement voilà, l’entraîneur adjoint de l’équipe de France sait mieux que quiconque la difficulté de confirmer les promesses du passé. A fortiori avec

un groupe ramené à neuf joueurs professionnels au lieu d’onze. « Évidemment, nous ne pouvons pas affirmer que nous jouerons le Top 4, glisse le technicien guadeloupéen. Mais on n’a pas que l’ambition de se maintenir  !  Je souhaite que les facteurs chancetravail-talent soient plus favorables. »

La carte jeunes

Du talent, cette équipe du PB 86 en a à revendre ! Avec l’éclosion de son joyau Evan Fournier, le retour au premier plan des tauliers Gomez et Wright -enfin débarrassé de ses pépins de santé-, la montée en puissance du quatuor Guillard-Younger-Badiane-Devéhat, ou encore le leadership attendu du néo-Poitevin JJ Miller à la mène, les raisons d’y croire sont nombreuses. Reste que l’absence de profondeur de banc -Dalmat, Harley, Fall et Bongo N’Soli complètent l’effectif- pourrait s’avérer préjudiciable au creux de l’hiver. Fidèle à

2 | numéro spécial | présentation de la saison 2011-2012

sa philosophie, le PB aura donc l’impérieuse nécessité d’intégrer ses jeunes joueurs à vitesse grand V. N’allez pas croire toutefois que le PB se présente en victime expiatoire dans ce concert de clubs huppés. Car au-delà des gros bras attendus (Asvel, Nancy, Cholet, Gravelines, Roanne voire Strasbourg), cette Pro A new look abritera aussi des formations abordables. À commencer par les promus Nanterre et Dijon, le sursitaire Hyères-Toulon, en proie à des difficultés financières, Le Havre… Bref, pas de quoi broyer du noir au regard de certains effectifs composés façon puzzle.

En coulisses, on s’active

« Pour résumer, je dirais que nous allons vivre une saison de transition  », estime Alain Baudier, président du PB 86. Une saison supplémentaire à alterner entre SaintEloi et les Arènes, où six dates seulement sont programmées. «  Nous disposerons de davan-

tage de matchs la saison d’après, détaille le président. Cela signifie plus de recettes de billetteries, de nouvelles possibilités pour les partenaires… Nous tablons sur 1,2M€ à 1,3M€ de recettes privées en 2013 contre 1,050M€ cette saison. » Cette manne privée supplémentaire ne résultera pas du changement de statut opéré à l’intersaison par le PB (cf page 17). Le passage du statut associatif à celui de Société anonyme à objet sportif (SAOS) procède d’une simple logique structurelle. Autrement, même un émir qatari désireux d’inonder Poitiers de ses pétrodollars aurait dû mal à modifier l’ADN du club. La référence fait sourire Alain Baudier, conscient que l’engouement populaire et le dévouement légendaire de « son » armée de bénévoles valent tout l’or du monde. «  Sur le plan des structures, on se rapproche de clubs comme Cholet et Le Mans… » La conquête de l’Ouest se poursuit !


Ce qu’ils en disent

David, partenaire :

Jeffrey, supporter :

Julie, bénévole :

« Cette saison, je ne la vois pas comme la plus compliquée. L’âme de ce club devrait lui permettre de se maintenir en 2012. À titre personnel, je serai partenaire pour la troisième année consécutive, principalement par plaisir et parce que le PB véhicule des valeurs auxquelles je crois. J’y crois ! »

« Par rapport au recrutement de JJ Miller, j’ai un très bon pressentiment. C’est quelqu’un qui a un état d’esprit très positif et place la barre très haut. Maintenant, difficile de faire des pronostics dans ce championnat où il y a beaucoup de nouveaux joueurs. En tout cas, je suis confiant.»

« Je donne de mon temps pour le PB 86 depuis 2008. J’attends avec impatience que le championnat reprenne pour occuper mes samedis aprèsmidi! À force, on noue des liens avec les autres bénévoles et les joueurs. J’espère que la saison sera aussi bonne que les précédentes.»

3


30.

En années,

l’équipe 2011-2012

comme la moyenne d’âge au poste de meneur cette saison au PB. Ah, l’expérience…

#4 JJ MILLER 32 ans Poste 1 Américain 1,80m/77kg

#12 Cédric GOMEZ

28 ans Poste 1 Français 1,88m/77kg

L’œil du coach : « Ce que l’on veut, c’est que JJ Miller s’adapte aux besoins de l’équipe, qu’il soit capable de scorer, passer… et qu’il apporte son expérience au groupe. »

L’œil du coach : « J’attends qu’il soit garant de ce qu’on a mis en place depuis quatre ans, en termes de jeu et d’état d’esprit. Il est capable d’apporter encore beaucoup à l’équipe. »

Ses stats 2011-12 : 15.1pts, 2.7pds, 2.3rbds avec Louvain (Belgique).

Ses stats 2011-12 : 2.1pts, 2rbds, 2pds, 4.1 d’évaluation avec le PB86.

Notre avis : Après une honnête carrière entre France (Paris, Le Havre) et Europe du Nord (Pays-Bas, Belgique), JJ Miller a la lourde tâche de mener le jeu du PB86. Sobre et bon défenseur, le lutin américain donne jusque-là de solides garanties à son poste. Reste à confirmer face à des postes 1 de la trempe d’Albicy…

4 | numéro spécial | présentation de la saison 2011-2012

Notre avis : Comme Rasheed Wright, Cédric Gomez se lance dans une opération rachat, après un dernier exercice plus que quelconque. Promu capitaine, « Mez  » fait désormais face à ses responsabilités en relais de JJ Miller. Attendu dans un rôle de catalyseur sur et hors des parquets.


l’équipe 2011-2012

41.

Soit le record

absolu du nombre de points marqués par Rasheed Wright. C’était en 2008 face à Nantes (ProB).

#5 Rasheed WRIGHT 31 ans Postes 2/3 Américain 1,96m/96kg

L’œil du coach : « On connaît sa capacité à monter en puissance dans un match. J’attends de lui qu’il nous apporte au niveau scoring et dans sa capacité à défendre très bien sur les joueurs adverses. » Ses stats 2011-12 : 11,8pts, 3rbds, 2pds, 8 d’évaluation avec le PB86. Notre avis : Rasheed doit une revanche à ses fans. Moins en vue la saison dernière, le serial shooter du PB est enfin débarrassé de ses nombreux pépins physiques. Sa capacité à porter le danger au-delà de la ligne des 6,75m sera scrutée à la loupe.

#9

jeffrey dalmat

20 ans Poste 2 Français

1,92m/90kg

L’œil du coach : « Jeffrey est un joueur d’une grande fidélité au club. C’est l’un des leaders de l’équipe espoirs et on attend de lui un gros investissement dans le groupe. Qu’il nous amène son énergie » Ses stats 2011-12 : 11.3pts, 3.3rbds, 1.7pd avec les espoirs du PB86. Notre avis : Excellent chez les espoirs, Jeffrey Dalmat devrait grappiller trois-quatre minutes de temps de jeu par match. De quoi soulager les titulaires du poste 2 et lui permettre de franchir un nouveau cap.

5


7.

Comme le nombre

l’équipe 2011-2012

de pays explorés par Antonio Grant au cours de sa longue carrière…

#10 Evan FOURNIER 18 ans Poste 2 Français 1,98m/96kg

L’œil du coach : « Il doit confirmer et continuer à évoluer, à emmagasiner de l’expérience sans se mettre trop de pression. Ses qualités se situent dans l’agressivité et le scoring. » Ses stats 2011-12 : 6.4pts, 2.1rbds, 0.7pd, 5.8 d’évaluation avec le PB86. Notre avis : Il a désormais les clés de la maison sur les dernières possessions de fin de quart temps. Tout un symbole. Après une première saison encourageante en Pro A, Evan Fournier sait ce qu’il lui reste à faire : confirmer les espoirs placés en lui. Le vice-champion d’Europe U20 2011 prend déjà davantage de tirs longue distance (12 en 3 matchs, 46 la saison dernière) et défend dur.

6 | numéro spécial | présentation de la saison 2011-2012

#20 antonio grant

35 ans Poste 3 Américain 1,96m / 100kg L’œil du coach : « Antonio est un joueur d’expérience, qui va nous apporter une certaine sérénité. Il connaît le groupe, notre façon de travailler et est capable d’apporter un plus dans toutes les situations. » Ses stats  : 8,6pts, 3,7rbds, 1,5pd, 8,6 d’évaluation avec le PB86 Notre avis : Aussi disert sur le parquet que discret dans la vie, Antonio Grant est le « monsieur plus » du PB86 dans ce début de championnat. Sa ligne de stats au bout de trois matchs (14pts, 6rbds, 2,6pds) confirme que Ruddy Nelhomme a été inspiré de le rappeler en septembre. Rebondeur, passeur, distributeur… L’ancien Choletais possède indéniablement de beaux restes.


l’équipe 2011-2012

10.

Pierre-Yves

Guillard entame sa dixième saison sous le maillot poitevin. Son aventure a démarré en 2001, en Nationale 2.

#14 Kenny YOUNGER 34 ans Poste 5 Américain 2,03m 105kg

L’œil du coach : « Qu’il fasse du Kenny ! Sa connaissance du jeu et sa polyvalence seront très importantes, avec un peu plus d’agressivité dans ce qu’il fait. » Ses stats 2011-12 : 10.9pts, 6.3rbds, 2pds, 12.5 d’évaluation avec le PB86. Notre avis : Irremplaçable dans son costume de régulateur du jeu poitevin, Kenny Youger passe rarement à côté d’un match. Son expérience et sa faculté à s’écarter du panier en font un joueur indispensable dans le système mis en place par Ruddy Nelhomme. Le globetrotter de Newark entame sa… cinquième saison à Poitiers. C’est dire s’il se sent en confiance ici.

#11 Pierre-Yves GUILLARD

27 ans Poste 4 Français

2,01m/110kg

L’œil du coach : « Plus de constance, leadership, de prises de responsabilité en attaque comme en défense. Le mot leadership est très important. » Ses stats 2011-12 : 9.1pts, 5.6rbds, 1pd, 9.7 d’évaluation avec le PB86. Notre avis : Sollicité à l’intersaison (Paris), « Byf  » a fait le choix du cœur autant que de la raison en signant un nouveau bail au PB. L’enfant du pays doit encore gagner en constance s’il veut aider son club de toujours à rempiler en Pro A. Démarre timidement la saison. Pour mieux accélérer par la suite ?

7


13.

Pape Badiane a

l’équipe 2011-2012

gobé treize rebonds quatre fois dans sa carrière.

#7 Pape BADIANE 31 ans Poste 5 Français 2,07m 98kg

L’œil du coach : « C’est l’un de nos leaders défensifs, qui doit être le patron de la raquette. En attaque, j’attends qu’il continue à mettre des shoots à 3-4 mètres du cercle. » Ses stats 2011-12 : 7.7pts, 5.6rbds, 1pd, 10.6 d’évaluation avec le PB86. Notre avis : En pleine forme, Pape constitue non seulement une tour infranchissable, mais aussi un vrai danger offensif avec son tir plutôt fiable. Seulement voilà, « Le Poulpe  » a connu quelques sautes d’humeur en 2010-2011. De sa rédemption, dépend en partie le maintien du PB en Pro A.

8 | numéro spécial | présentation de la saison 2011-2012

#15 Yann DEVEHAT

31 ans Poste 5 2,05m 118kg

L’œil du coach : « C’est un joueur qui peut être très efficace, très juste sur le poste bas sur de courtes séquences, voire plus… » Ses stats 2011-12 : 1.4pt, 0.9rbd, 0.2pd, 1.3 d’évaluation avec le PB86. Notre avis : Point de fixation idéale en poste bas, Yann Devéhat devrait bénéficier d’un temps de jeu élargi. Ça tombe bien, le nouveau papa rentabilise à merveille sa présence sur le terrain. Au point d’aligner des stats proches de sa saison… 20062007. Elu dans le meilleur cinq français de la Pro A lors de la première journée. What else ?


l’équipe 2011-2012

67.

À la date du

7 novembre 2011, Ruddy Nelhomme a remporté

ASSistant antoine brault

30 ans

soixante-sept matchs avec les équipes qu’il a dirigées en Pro A (Cholet puis Poitiers).

ASSistant andy

thornton-jones 32 ans

entraîneur ruddy nelhomme 39 ans

Ses stats : 67v.-71d. en Pro A ; 48v.-20d. en ProB. Champion de Pro B en 2009, élu meilleur coach de Pro A en 2010. Entraîneur assistant de l’équipe de France. Vice-champion d’Europe 2011.

9


13.

Comme le

classement de Pro A du PB en termes de budget. Un chiffre porte-bonheur ?

Les budgets La palme du plus gros budget revient à l’Asvel avec 5,46M€, suivi de près par Cholet (4,95M€) et Gravelines (4,8M€). Le champion de France en titre, Nancy, se traîne en huitième position (4,4M€). S’agissant des masses salariales, l’Asvel caracole également en tête (1,8M€), devant Roanne (1,782M€) et Orléans (1,572M€). À l’autre extrémité, les promus Nanterre (731 000€), Dijon (750 000€) et le miraculé HyèresToulon (750) affichent les masses salariales les plus faibles. Le Poitiers Basket 86, là-dedans ? Il s’affiche au treizième rang de la classe en termes de budget (2,8M€) et de masse salariale (1,050M€). Soit le deuxième ratio de la Pro A entre les deux données, derrière Roanne (38%) et Orléans (34%). Pour mémoire, à l’été 2010, dix clubs annonçaient 4,2 M€ ou plus de budget, ils ne sont plus que sept aujourd’hui. Mais quand ils étaient six avec une masse salariale supérieure à 1,4 M€, ils sont trois de plus aujourd’hui.

Les adversaires

une pro a très dense Toutes les équipes du championnat ont recruté « du lourd » à l’intersaison. Un joli spectacle en perspective pour les soirées basket ! Arnault Varanne – avaranne@np-i.fr

ELAN CHALON

Classement 2011 : 3 Arrivées  : Jordan Aboudou (1er contrat pro), Ulysse Adjagba (Insep, NM1), Malcom Delaney (NCAA, Virginia Tech), Mickaël Hay (entraîneur adjoint). Effectif 2011-2012 : Jordan Aboudou, Ulysse Adjagba, Malcom Delaney, Bryant Smith, Steed Tchicamboud, Nicolas Lang, Joffrey Lauvergne, Blake Schilb, Ilian Evtimov, Michel Jean Baptiste Adolphe, Alade Aminu. Entraîneur : Gregor Beugnot. e

CHOLET BASKET

Classement 2011 : 1 de la saison régulière, finaliste du championnat Arrivées : Carl Ona Embo (Poitiers), Robert Hite (Limoges), Robert Dozier (Paok Salonique), Derrick Byars (Bakersfield Jam - NBDL), Talor Battle (Penn. State, NCAA), Chandler Parsons (Florida, NCAA). Effectif 2011-2012 : Carl Ona Embo, Talor Battle, Derrick Byars, Robert Hite, Robert Dozier (*), Fabien Causeur, Romain Duport, Rudy Gobert, William Gradit, Luc-Arthur Vebobe, Randal Falker. Entraîneur  : Erman Kunter. er

JDA DIJON

Classement 2011 : 2 de Pro B, vicechampion de France de Pro B. Arrivées  : Sean Marshall (Turquie), Andre Harris (Lille), Rob Lewin (Le Mans), Bobby Dixon (Brindisi). Effectif  2011-2012  : Bobby Dixon, Elson Mendy, Ousmane Samba Dia, Anthony Christophe, David Melody, Jérémy Leloup, Lens Aboudou, Zach Moss, Sean Marshall, Andre Harris, Rob Lewin. Entraîneur  : Jean-Louis Borg e

BCM GRAVELINES

Classement 2011 : 4 Arrivées  : Ludovic Vaty (Orléans), Andrew Albicy (Paris), Abdoulaye Loum (Le Havre), JK Edwards (BT Donetsk), Pape Sy (Atlanta Hawks, NBA), Xavier Silas (Northern Illinois). Effectif 2011-2012  : Cyril Akpomedah, Dounia Issa, Yannick Bokolo, Rudy Jomby, Juby Johnson, Ludovic Vaty, Andrew Albicy, Pape Sy, Abdoulaye Loum, JK Edwards. Entraîneur : Christian Monscheau.

Automobile – Habitation Complémentaire Santé Epargne – Retraite – Crédit Assurances des professionnels, Loisirs…

3 agences à Poitiers Philippe DE BONY 9-11, rue du Marché 05 49 88 96 64 - fax: 05 49 88 68 65

Gilles DE LA DROITIÈRE

3, rue Carnot 05 49 41 55 65 - fax : 05 49 60 24 29 Emmanuelle BORGES 215, rue du faubourg du Pont-Neuf 05 49 46 08 06 - fax : 05 49 46 36 54

10 | numéro spécial | présentation de la saison 2011-2012

e

HYÈRES-TOULON VB

Classement 2011 : 7e Arrivées  : Alex Gordon (Roanne), Souarata Cissé (Clermont), Mouhammad Faye (Dakar), Louis Labeyrie (Fos/Mer),  Maxime Zianveni (Le Havre). Effectif 2011-2012  : Alex Gordon, Sourata Cissé, Mouhammad Faye, Louis Labeyrie, Damir Krupalija, Tony Dobbins, Shaun Fein, Patch Morlende, Rick Hughes, Maxime Zianveni. Entraîneur : Alain Weisz.

STB LE HAVRE

Classement 2011 : 13e Arrivées : Greg Jenkins (Benfica Lisbonne),  Christophe Léonard (Cholet), Brian Boddicker (Selcut Konya, Turquie), Nic Wise (Telekom Basket, Allemagne). Effectif  2011-2012  : John Cox, Nick Pope, Nic Wise, Brian Boddicker, Sarra Ousmane Kamara, Gédéon Pitard, Fabien Paschal, Greg Jenkins, Christophe Léonard. Entraîneur  : JeanManuel Sousa.


LE MANS SB

Classement 2011 : 8 Arrivées  : Max Kouguère (Genève), Taylor Rochestie (Alba Berlin, Allemagne), Will Coleman (Memphis Tiger, NCAA), Marcellus Sommerville (Paris-L.) Effectif  2011-2012  : Antoine Diot, Max Kouguère, Taylor Rochestie, Charles Lombahe-Kahudi, Will Coleman, Marcellus Sommerville, Joao Paulo Lopes Batista, Alain Koffi, Henri Kahudi, Alex Acker. Entraîneur : JD Jackson. e

ASVEL

Classement 2011 : 6e Arrivées : Jean-Charles Livio (Insep), Jamie Skeen (NCAA, VCU), Hilton Armstrong (NBA, Atlanta Hawks), Dijon Thompson (Saint-Pétersbourg), Phil Goss (Varèse, Italie), Pierre Vincent (coach, Bourges), Tony Parker (NBA, San Antonio Spurs), Ronny Turiaf (NBA, New York Knicks). Effectif 2011-2012 : Bengaly Fofana, Edwin Jackson, Dijon Thompson, Paul Lacombe, Léo Westermann, Kim Tillie, Jean-Charles Livio, Jamie Skeen, Hilton Armstrong, Phil Goss, Tony Parker, Ronny Turiaf. Entraîneur : Pierre Vincent.

SLUC NANCY

Classement 2011 : 2e de la saison régulière, champion de France. Arrivées  : Adrien Moerman (Orléans), Jamal Shuler (Vichy), Nicolas Batum (Portland, NBA), Pape Philippe Amagou (Roanne). Effectif 2011-2012  : Pape Philippe Amagou, John Linehan, Moussa Badiane, Victor Samnick, Kenny Grant, Abdel Kader Sylla, Akin Akingbala, Nicolas Batum, Adrien Moerman, Jamal Shuler. Entraîneur  : Jean-Luc Monschau.

JSF NANTERRE

Classement 2011 : 1 de la saison régulière en Pro B, champion de France de Pro B. Arrivées  : Ryvon Coville (Panionios, Grèce), Russel Robinson ((DKT Joventut, Espagne), Effectif 2011-2012  : Mykal Riley, Marc Judith, Will Daniels, Johan Passave-Ducteil, Loic Akono, Xavier Corosine, Guillaume Pons, Alexis Desespringale, Ryvon Coville, Russel Robinson. Entraîneur  : Pascal Donnadieu. er

ORLÉANS LOIRE BASKET

Classement 2011 : 11e Arrivées  : Yohann Sangaré (Le Havre), Marc-Antoine Pellin (Le Mans), David Monds (Bourg-enBresse), Georgi Joseph (Pau-LacqOrthez), Brian Greene (Charleroi), Cedrik Banks (Limoges). Effectif 2011-2012  : Amara Sy, Malèye Ndoye, Cedrik Banks, Maël Lebrun, Johwé Casseus, Yohann Sangaré, Marc-Antoine Pellin, David Monds, Georgi Joseph, Brian Greene. Entraîneur : Philippe Hervé. 

PARIS-LEVALLOIS

Classement 2011 : 10 Arrivées : Philippe Da Silva (Evreux), Vincent Masingue (Hyères-Toulon), Trenton Meacham (Göttingen, Allemagne), Jawad Williams (Hapoël Jerusalem, Israël). Effectif 2011-2012  : Trenton Meacham, Philippe Da Silva, Jawad Williams, Michel Morandais, Eric Chatfield, David Noel, Lamont Hamilton, Vincent Masingue, Giovan Oniangue, Landing Sané. Entraîneur : Christophe Denis. e

EB PAU-LACQ-ORTHEZ

Classement 2011 : 9e Arrivées  : Moustapha Diarra (NCAA, USF), Mustafa Shakur (NBA, Washington). Effectif 2011-2012  : Rémi Lesca, Florian Lesca, Mickaël Var, Moustapha Diarra, Mustafa Shakur, Lamine Sambe, Marko Maravic, Jean-Frédéric Morency, Slaven Rimac, Antoine Mendy, Junior Elonu. Entraîneur  : Didier Dobbels.

CHORALE DE ROANNE

Classement 2011 : 5e Arrivées  : Thomas Larrouquis (Vichy), John Holland (NCAA, Boston), Rick Jackson (NCAA, Syracuse), Andre Barrett (Idaho Stampede, NBDL, USA). Effectif 2011-2012  : Andre Barrett, Thomas Larrouquis, John Holland, Rick Jackson, Souleyman Diabate, Philippe Braud, Uche Nsonwu, Dylan Page, Alexis Tanghe, Yohan Benfatah. Entraîneur : Jean-Denys Choulet.

STRASBOURG IG

Classement 2011 : 12e Arrivées  : Hugo Invernizzi (Insep, NM1), Vincent Collet (coach), Chris Oliver (Tübingen, Allemagne), Nicolas De Jong (JA Vichy), Lavoy Allen (Temple, NCAA), Kevin Anderson (Richmond,  NCAA), Justin Harper (Richmond, NCAA). Effectif 2011-2012  : Aymeric Jeanneau, Ricardo Greer, Abdoulaye M’Baye, Hugo Invernizzi, Chris Oliver, Nicolas De Jong, Lavoy Allen, Kevin Anderson, Justin Harper. Entraîneur : Vincent Collet.

À suivre…

Qui a dit que la Pro A ne faisait pas confiance à ses jeunes pousses? Outre Evan Fournier, d’autres diamants bruts du championnat devraient éclore cette saison. On pense notamment à Edwin Jackson (Asvel), décisif pendant les play-offs 2011, ainsi qu’à ses coéquipiers Kim Tillie, Bengaly Fofana, Léo Westermann ou JeanCharles Livio (ex-Insep).

Lock-out, une aubaine

Nicolas Batum à Nancy, Tony Parker et Ronny Turiaf à l’Asvel, Boris Diaw à Bordeaux, Ian Mainhmi au Havre, Pape Sy à Gravelines… Le lock-out NBA rehausse sérieusement le niveau du championnat. Ces joueurs n’auraient sans doute jamais foulé les parquets de Pro A sans ce conflit entre propriétaires de franchises NBA et syndicat de joueurs. En attendant une sortie de crise, la Ligue surfe sur la vague.

11


calendrier de la saison

RuiT E F F O les prod ts que

5 €

Les soirées basket SEPTEMBRE 2011* L

ti sur esthé , e r u coiff uillage. q et ma n de 20€ u

inim 'un m chat d 011 a t u o 2 t Pour 'au 31/12/ jusqu

M

M

J

V

OCTOBRE 2011

S

D

1

2 BOU

3 BOU

4

L

M

M

J

V

S

D

1 NTR

2 TDF

5

6

7

8

9

10

11

3

4

5

6

7

8 ORL

9

12

13

14

15

16 BOR

17

18

10

11

12 VMM

13

14

15 LEH

16

19

20

21 NTE

22

23

24 LIM

25

17

18

19

20

21

22 DIJ

23

26

27

28

29

30

24

25CF

26

27

28

29 NCY

30

1/32

* Septembre : matchs de préparation. Précisions sur les lieux des matchs à l’extérieur sur www.pb86.fr

Le spécialiste matériels produits

&

Coiffure & Esthétique

L

M

M

J

V

FEVRIER 2012 S

D

L

M

M

J

V

126 avenue de Paris - à côté de Conforama - CHASSENEUIL DU POITOU - 05 49 61 10 68

S

D

1

30

31

1

2

3

4 CHA

5

O

Partenaire du

05 49 01 03 86

JANVIER 2012 2

3

4

5

6

7

8

6

7

8

9

10

11 LEH

12

9

10CF

11

12

13 VMM

14 PAR

15

13

14

15

16 SDA

17 VMM

18 SDA

19 SDA

16

17

18

19

20

21 PAU

22

20

21

22

23

24

25 STR

26

23

24

25

26

27

28 HTV

29

27

28

29

1/16

MAI 2012 L

M

M

J

V

juin 2012 S

D

L

M

M

30

1

2

3

4

5 NCY

6

7

8

9

10

11

12

13CF FIN

4 PO

5 PO

6 PO

14

15

16 ORL

17 VMM

18

19

20

11

12

21

22 PO

23 VMM

24 PO

25 PO

26 PO

27 PO

18

28 PO

29 PO

30 PO

31 PO

25

Matchs à Saint-Eloi

Matchs aux Arènes

J

V

S

D

1 PO

2 PO

3

7 PO

8 PO

9 PO

10

13

14

15

16 FIN

17 FIN

19

20

21

22

23

24

26

27

28

29

30

Matchs extérieur

Abbréviations équipes : BOU : Boulazac / BOR : Bordeaux / CHA : Chalon / CHO : Cholet / DIJ : Dijon GRA : Gravelines / HTV : Hyères-Toulon / LIM : Limoges / LEH : Le Havre / LEM : Le Mans / NCY : Nancy NTE : Nantes / NTR : Nanterre / ORL : Orléans / PAR : Paris-Levallois / PAU : Pau-Orthez / ROA : Roanne STR : Strasbourg / VIL : Villeurbanne

12 | numéro spécial | présentation de la saison 2011-2012


NOVEMBRE 2011 L

M

M

J

V

DECEMBRE 2011

S

D

L

M

31

1

2 VMM

3

4

5 GRA

6

7

8

9

10

11

12 HTV

13

5

6

14

15

16

17

18

19 STR

20

12

21

22

23 VMM

24

25

26 LEM

27

28

29

30

M

M

J

J

V

S

D

1

2

3 ROA

4

7

8

9

10 NTR

11

13

14 VMM

15

16

17 CHA

18

19

20

21

22

23 VIL

24

25

26

27 CHO

28

29 ASG

30

31

MARS 2012 L

M

AVRIL 2012

V

S

D

1

2

3 ROA

4

L

M

M

J

V

S

D 1

5

6

7

8

9

10 DIJ

11

2

3

4

5

6

7 PAR

8

12

13CF

14

15

16

17 PAU

18

9

10CF

11

12

13

14 NTR

15

19

20

21 VMM

22

23

24 CHO

25

16

17

18

19

20

21 VIL

22

26

27

28

29

30

31 LEM

23

24CF

25 VMM

26

27

28 GRA

29

1/8

1/4

1/2

juillet 2012 L

M

M

J

V

août 2012 S

D

L

M

M

J

V

S

D

1

30 JO

31 JO

1 JO

2 JO

3 JO

4 JO

5 JO

2 TPO

3 TPO

4 TPO

5 TPO

6 TPO

7 TPO

8 TPO

6 JO

7 JO

8 JO

9 JO

10 JO

11 JO

12 JO

9

10

11

12

13

14

15

13

14

15

16

17

18

19

16

17

18

19

20

21

22

20

21

22

23

24

25

26

23

24

25

26

27

28 JO

29 JO

27

28

29

30

31

- 3 terrains de foot en salle (5 contre 5)

- 1 terrain de Basket - formules anniversaires - diffusion des matchs tv (Foot, Basket, rugBy...)

- tournois, séminaires, évènementiel Sortie de vis mon match

Evènement LNB / FFBB

Week-end et congès scolaires

Abbréviations évènements : ASG : All Star Game LNB / CF : Coupe de France (1/32, 1/16...) / FIN : Finales LNB / JO : Jeux Olympiques de Londres PO : Playoffs LNB / SDA : Semaine des As / TDF : Trophées des champions / TPO : Tournoi Pré Olympique

13


2.

soit le nombre de

couleurs présentes sur le nouveau maillot du PB86.

En tenue de partenaires Cette saison encore, le Crédit Mutuel conserve son statut de sponsor maillot principal. « La Banque à qui parler » se love sous les numéros des joueurs. Plus haut, Leader Price et la Spie apparaissent entre la virgule du célèbre équipementier américain. Sur le short, Medicoscop occupe seul le flanc gauche. À signaler que c’est Sateco qui est visible au verso du maillot de match. Comme on peut le voir sur les photos, les partenaires se fondent exactement dans la charte graphique du PB 86. Un mélange d’élégance et de sobriété destiné à harmoniser les couleurs de la salle et des tenues.

La phrase « L’initiative du PB 86 va dans le bon sens. Elle nous intéresse et a valeur de test cette saison. » Alain Béral, président de la Ligue nationale de basket.

nouveauté

un maillot 100% unique Le PB86 a obtenu l’autorisation de la Ligue de déroger à la charte graphique utilisée par tous les clubs de Pro A pour leurs tenues de matchs. Explications. Arnault Varanne – avaranne@np-i.fr A peine élu président de la Ligue nationale de basket, Alain Béral avait prévenu que l’un de ses premiers chantiers consisterait à « réfléchir à un nouveau marketage des salles du championnat et des tenues de joueurs ». But de la manœuvre ? « Gagner en visibilité et véhiculer ce très beau spectacle qu’est le basket auprès des diffuseurs. » De la théorie à la pratique, il n’y a qu’un pas que le PB a franchi, en proposant une tenue de maillot différente de la charte «LNB». « Nous serons le seul club de France à pouvoir afficher le nom de l’équipe avec une police différente» (Ndlr : Featured Item), détaille Benoît Dujardin, responsable de communication du PB 86.

« Dans la continuité »

Au-delà de la police utilisée, le PB a aussi et surtout obtenu de ses partenaires qu’ils jouent le jeu et col-

Le nouveau maillot du PB86, modèle unique en LNB. lent donc aux couleurs bleu-blanc du club. « La réflexion avait déjà eu lieu dans la salle, nous sommes donc dans la continuité. Notre objectif consiste à proposer à nos partenaires

14 | numéro spécial | présentation de la saison 2011-2012

et au public un spectacle de qualité dans un décor de qualité », complète Benoît Dujardin. De Paris, l’écho est visiblement très favorable. « L’initiative du PB 86 va dans le

bon sens. Elle nous intéresse et a valeur de test cette saison. » D’ici à ce que l’ensemble des formations de Pro A-Pro B se rangent derrière la bannière poitevine, il n’y a qu’un pas…


volvo XC90

votre volvo 10 000

€*

d’avantage Client volvoCars.Com/fr

* Offre spéciale : remise de 10 000€ sur un VOLVO XC90 D5 AWD Geartronic 7 places Xénium, offre réservée aux particuliers valable chez votre concessionnaire Volvo Cachet Giraud dans la limite des stocks disponibles. Prix public conseillé en euro TTC au 31/03/2011 de 60 100a soit après remise : 50 100a. Tarif valable en France Métropolitaine. VOLVO XC90 D5 AWD Geartronic 7 places Xénium : consommation Euromix (l/100km) 8,3 - CO2 rejeté (g/km) 219. Les marques Bluetooth et les logos Bluetooth appartiennent à Bluetooth SIG, INC. Ils sont utilisés par Volvo Car Corporation sous licence. Les autres marques commerciales et noms commerciaux appartiennent à leurs propriétaires respectifs.

AérOPOrT POITIErS-BIArD - 86 BIArD 05 49 37 29 15 - volvo@cachetgiraud.fr Poitiers_XC90_Promo_NC11_220x132.indd 1

19/10/11 15:21

15


16 | numéro spécial | présentation de la saison 2011-2012


104 000.

partenaires

En euros, il s’agit du montant du capital de la nouvelle Société anonyme à objet sportif (SAOS) PB 86, créée en juin dernier.

Il y a affaires et à faire ! Au fil des années et des succès, le PB 86 a embarqué dans son aventure toujours plus de partenaires. Mais, sur le terrain du sponsoring privé, le club poitevin dispose d’une marge de manœuvre certaine. Un viatique pour l’avenir. Arnault Varanne – avaranne@np-i.fr Lorsque Jacques Millet a pris les rênes du club affaires en 2008 (*), le sponsoring privé pesait 430 000€ dans le budget du PB 86. Aujourd’hui, les dirigeants du club tablent sur une enveloppe dépassant le million d’euros. « A l’époque, nous étions cent vingt partenaires contre plus de deux cents en 2012», complète le « patron » du club affaires. Comme sur le parquet, l’un des plus petits budgets de Pro A s’est professionnalisé depuis son éclosion. Trois salariés planchent désormais à temps plein sur la recherche de nouveaux partenaires. « C’est le nerf de la guerre, reconnaît Jacques Millet. A terme, nous devons absolument atteindre un budget compris entre 4 et 4,5M€. Et comme l’argent public se raréfie… » Comprenez que la planche de salut du PB passe par les entreprises. En contrepartie de leur soutien financier ou logistique, le club poitevin leur

propose un package de prestations. Des petits-déjeuners affaires aux repas d’après matchs, en passant par les déplacements, les entraînements et la fourniture de places en loges, les dirigeants de PME -« notre fonds de commerce »- sont soignés. L’objectif ? Qu’ils « prennent du plaisir » et « partagent les valeurs du club ».

« Plus qu’un partenariat »

Visiblement, le lien que s’efforce de créer le PB 86 entre ses partenaires fonctionne à merveille. Exemple avec Etienne Roussel, nouveau directeur régional d’Allianz finance conseils (80 collaborateurs, 5 agences) et partenaire en 20112012. « Un ami partenaire depuis deux-trois ans m’a dit le plus grand bien de l’ambiance, confirme cet ancien partenaire du Stade Toulousain. Je compte emmener de gros clients et prospects à la salle, notamment aux Arènes le 19

Les partenaires du PB 86 sont plus de deux cents aujourd’hui.

novembre. Apparemment, le basket est le sport phare ici… » Christophe Tomasini, lui, collabore avec l’équipe vidéo du PB depuis deux saisons. Après « des échanges de bons procédés », le dirigeant de Soft audiovisuel (6 collaborateurs) a souhaité « passer la vitesse supérieure ». Autrement dit, associer l’image de « son » agence à celle

« très positive et dynamique » du club. Comment ? « Nous avons travaillé ensemble sur des captations en relief, confie Christophe Tomasini. Plus qu’un partenariat classique, notre ambition commune consiste à développer de nouvelles façons de filmer le sport. »

De l’association à la société Après sept ans de vie associative, le PB86 a donc basculé, cet été, vers une forme juridique plus conforme à ses futures ambitions. Exit donc l’association et bienvenue à la Société anonyme à objet sportif (SAOS). « Une obligation lorsque la masse salariale dépasse les 800 000€ bruts et les revenus commerciaux 1,2M€», dixit Alain Baudier. Le président du PB 86 évoque un «développement normal du club» et aucune (mauvaise) surprise à attendre de ce passage obligé. La preuve, l’association Union PB 86, composée du CEP et du Stade Poitevin, détient 51% des parts de la SAOS, les 49% restants étant partagés entre « les fidèles du PB 86 » -une centaineet des actionnaires indépendants, limités à 3 600€ par personne.

(*) Au côté de François Chaumont, vice-président du PB 86.

17


18 | numéro spécial | présentation de la saison 2011-2012


1500.

club citoyen

le nombre de personnes

Le développement à la mode durable

rencontrées, dans le cadre du club citoyen, par les joueurs et le staff du PB86 la saison dernière.

Hors des parquets de Pro A, le PB 86 s’efforce aussi d’imprimer sa marque. Une signature de plus en plus « développement durable ». Les explications de Maud Kergoat, en charge de promouvoir l’opération club citoyen. Arnault Varanne – avaranne@np-i.fr Alain Baudier le confiait en juin dernier dans ces colonnes. « Le PB a le devoir de s’impliquer dans la cité. » Au siège du PB 86, le message présidentiel passe comme une injonction à « s’engager de manière encore plus forte ». Dans les semaines à venir, le rythme des échanges avec les écoles, associations et autres maisons de quartiers va donc s’accélérer. C’est comme ça chaque saison et, plus les semaines passent, plus les sollicitations affluent sur le bureau de Maud Kergoat. « Je viens justement d’entrer en relation avec la section karaté du Creps de Boivre pour imaginer des échanges entre sportifs et coachs », témoigne la mademoiselle « club citoyen » du PB 86. Qui explique d’entrée que la saison à venir sera placée sous le signe du développement durable. « Nous serons sensibles à cette thématique, notamment

soit

Club citoyen en chiffres 1 500 personnes rencontrées, 95 heures de présence pour les joueurs et le staff, 35 actions citoyennes en 9 mois, 2 équipes sollicitées, pros et espoirs, 1 action sur trois hors de Poitiers.

4 800

Les joueurs du PB86 animant un atelier basket sur la place Leclerc

dans les projets que nous montons avec les écoles. Nous souhaitons adopter une démarche de plus en plus écologique, conforme à nos valeurs. »

« Lancer un appel à projets » Le 2 avril dernier, aux Arènes, la mise à disposition d’un « coin récup’ » avait donné le ton. Le PB86 aimerait que ce type de collectes -à l’époque de

lunettes, laine, bouchons, portables au profit d’associations- se généralise tout au long de la saison. Au-delà, la réflexion tourne autour de l’utilisation d’une nouvelle génération de gobelets, barquettes de frites (en fibre de bois), du tri des déchets les soirs de matchs… « Il s’agit aussi bien de sensibiliser le club, bénévoles, joueurs et dirigeants, que les supporters », complète Maud Kergoat. La chargée de missions du PB 86 envi-

sage d’ailleurs à terme de « lancer un appel à projets» sur cette thématique du développement durable. En attendant, la tournée des quartiers et collèges du département devrait vite mobiliser joueurs et staff. De même que l’ouverture au public, à tous les publics, des entraînements du groupe pro. La saison dernière, ces messieurs avaient passé quatre-vingt-quinze heures sur le terrain à offrir du rêve aux gamins.

Soit le nombre de bouteilles d’eau commandées, la saison dernière, par le PB 86 pour les besoins de ses joueurs pros et espoirs. Autant dire qu’en matière de recyclage de plastique, le club a quelques arguments à faire valoir.

Sur les ondes Comme la saison dernière, France Bleu Poitou retransmettra en direct tous les matchs du PB 86 à l’extérieur. A écouter sur 87.6FM (Poitiers) ou 106.4FM (Vienne).

19


20 | numéro spécial | présentation de la saison 2011-2012


110.

Bénévoles et supporters

comme le

nombre de bénévoles, hors

Les voix du c(h)œur

dirigeants, qui garnissent les rangs du PB.

Un kop, un vrai

Qu’ils s’affairent en coulisses ou dans les travées de Saint-Eloi ou des Arènes, bénévoles et supporters jouent la même partition du dévouement sans failles. Sans eux, le PB ne serait pas le PB. Nicolas Boursier – nboursier@np-i.fr Leur existence parallèle dessine bien d’autres traits communs que le prénom de leurs présidents. Comme cette volonté, inébranlable, de faire vivre et vibrer le Poitiers Basket 86. Bénévoles et supporters, même combat ? Sans doute, si l’on considère qu’au fronton de leurs exigences, c’est l’intérêt supérieur du club qui s’écrit en lettres d’or. Chez ces aficionados de l’ombre, l’immobilisme est une tare. Qu’il faut sans cesse combattre pour tirer le PB vers le haut. « Quand le petit monde du basket vous décerne le titre de meilleur public de Pro A, ça fait plaisir, confie Erick Patrier, figure de proue des Picta’Goules. Mais c’est aussi le genre d’honneur qui vous met la pression. Il faut le mériter et sans cesse innover. » Dans leur boîte à malices, les supporters ne manquent pas d’artifices. Leur obsession du moment ? Sortir du placard une tenue reconnaissable entre toutes et véritablement

Les bénévoles ne ménagent pas leur peine pour satisfaire public, équipes hôtes et partenaires.

estampillée « Picta’Goules ». « Au moins, sourit Erick, si les arbitres notent quelques comportements irrespectueux pendant un match, ils pourront tout de suite constater qu’ils ne viennent pas de nous. »

« Encore envie d’avancer »

Cet esprit de cohésion, les bénévoles aussi le revendiquent. Et l’arrosent même chaque semaine d’une sacrée dose d’investissement. Pour eux, il n’est de plus belle reconnaissance que la satisfac-

POITIERS | LA ROCHE SUR YON | LA ROCHELLE

tion du visiteur. « Public, officiels, équipe hôte, partenaires, il faut que tout soit clair et calé », éclaire Eric Bergerot, dont les troupes connaissent leur rôle sur le bout des ongles. Et ce malgré les difficultés, notamment induites par les migrations répétées vers les Arènes. «On rêve d’une installation dédiée et fixe, poursuit Eric Bergerot. Là-bas, tout est plus difficile. Rien que pour la bouffe, les friteuses et tout le tintouin, c’est 20 m3 à déplacer à chaque fois. Quant à la billetterie, c’est

encore plus délicat à gérer. Car on passe quasiment du simple au double. » Quand les supporters enchaînent encouragements et déplacements, les bénévoles fourbissent leurs armes à l’abri des regards. Mais sans jamais ménager leur peine. « Pour une vingtaine d’entre nous, ce sont treize à quatorze heures de boulot à chaque rencontre à domicile », comptabilise le président. Qui appuie aussitôt : « Mais on aime ça. Et on a encore envie d’avancer. » Comme tout le Poitiers Basket 86.

L'école supérieure de l’Alternance 0% du Groupe AFC

13, allée des Anciennes Serres - 86280 SAINT-BENOIT

Plus que jamais, le credo d’Erick Patrier et de ses Picta’Goules est de former un vrai kop, identifiable et soudé. «Notre positionnement dans la salle, à SaintEloi comme aux Arènes, est encore trop diffus, explique le président. Désormais, on aimerait faire corps et encourager notre équipe d’une même voix. » Restez groupés, qu’ils ont dit…

Option amuse-gueule Au cours de cette troisième saison de Pro A, une priorité se dessine pour les bénévoles : optimiser la qualité des réceptions et des toasts offerts en salle VIP. Les premiers tours de chauffe ont déjà permis de satisfaire à cette louable ambition.

Taux e sit de réusal glob

70%

Plus de

9

ion d'insertnnelle io professis après o 6m tion la forma

IONNALISATION SUR 2 ANS

EN CONTRAT DE PROFESS

APRÈS LE BACCALAURÉAT

Tél. 05 49 38 08 38 Fax : 05 49 38 28 14 info@afc-formation.fr

www.afc-formation.fr

21


1008.

abonnements vendus pour la saison 2011-2012.

infos pratiques

assister à une soirée basket à saint-eloi

Salle St Eloi - saison 2011-2012 Pratique Où ? Le PB 86 joue ses matchs à Saint-Eloi (Avenue de la Fraternité, Poitiers) et au parc des expositions (11, rue Salvador-Allende). Six dates sont programmées aux Arènes (cf page 26).

A Saint-Eloi

À savoir Avant chaque match, vérifier l’horaire sur www.pb86.fr

2B

Date

4B

Adversaire

08/10/11 Orléans* 22/10/11 Dijon 05/11/11 Gravelines*

3C

Quand ? Les matchs commencent à 20h sauf cas exceptionnel, à savoir une diffusion sur Sport +. Les espoirs jouent en lever de rideau à partir de 17h. Comment venir ? A Saint-Eloi. En bus emprunter la ligne numéro 8 direction « Montamisé Saint-Eloi » et s’arrêter à « Kyoto ». Aux Arènes. En bus, du centre-ville, emprunter la ligne 11 direction Champlain-Demi-Lune et s’arrêter à « Parcobus Champlain ». Prendre la ligne 11 jusqu’à « Parc des expositions parcobus ».

2A

4A

10/12/11 Nanterre

3D

28/01/12 Hyères-Toulon 11/02/12 Le Havre

3B

31/03/12 Le Mans*

3E

07/04/12 Paris 05/05/12 Nancy*

3A

3F

* Match de gala. Attention : certaines dates peuvent changer en cours de saison.

4D

1 2D

Officiels

Premium

Catégorie

Plein

Consultez www.pb86.fr pour les mises à jour.

4C 2C

VIP

Cat. 1

Cat. 2

Cat. 3

Match « normal » Match « de gala » Réduit

Plein

Réduit

Cat. 4

Catégorie

Debout

Match « normal » Match « de gala » Plein

Réduit

Plein

Réduit

Premium

-

-

-

-

Catégorie 3

11 €

7€

13 €

9€

VIP

-

-

-

-

Catégorie 4

8€

6€

10 €

7€

-

Debout

6€

6€

6€

6€

Catégorie 1 "NORMAL" 21 € MATCH Plein tarif

Tarif réduit

24 € MATCH- DE "GALA" Plein tarif Tarif réduit

21 € 13 € 11 € 8€ 6€

9€ 7€ 6€ 6€

24 € 16 € 13 € 10 € 6€

Catégorie 2

Officiels Premium VIP ZONE 1 ZONE 2 ZONE 3 ZONE 4 Debout

13 €

9€

16 €

12 € 9€ 7€ 6€

22 | numéro spécial | présentation de la saison 2011-2012

12 €


4639.

infos pratiques

places assises, c’est la

assister à une soirée basket aux arènes Les Arènes - saison 2011-2012

nouvelle capacité d’accueil des tribunes des Arènes.

Acheter son Pass Arènes

Aux Arènes Date

Adversaire

19/11/11

Strasbourg

17/12/11

Chalon

27/12/11

Cholet*

03/03/12

Roanne*

17/03/12

Pau*

21/04/12

Villeurbanne*

Comme la saison dernière, le PB 86 propose à ses aficionados un Pass Arènes utilisable pour les six matchs… aux Arènes. Ce précieux sésame sera commercialisé à partir du lundi 3 octobre et jusqu’au 4 novembre. Tarifs : catégorie 1 (139€) ; catégorie 2 : 91€ et 67€ en réduit ; catégorie 3 (75€ et 51€ réduit) ; catégorie 4 (57€ et 41€ réduit). Le formulaire sera à télécharger sur le Internet www.pb86.fr ou à retirer au bureau du 2C club. Les dates de matchs : 19 novembre contre Strasbourg ; 17 décembre contre 4C; 27 décembre Chalon contre Cholet ; 3 mars contre Roanne ; 17 mars contre Pau ; 21 avril 1 contre Villeurbanne.

3C

3B

« Normal » Catégorie Plein

Réduit

Premium

- 3A

-

VIP

-

-

Cat. 1

21 €

-

Cat. 2

13 €

9€

Cat. 3

11 €

7€

Cat. 4

8€

6€

« Gala » Catégorie Plein

Réduit

Premium

-

-

VIP

-

-

Cat. 1

24 €

-

Cat. 2

16 €

12 €

Cat. 3

13 €

9€

Cat. 4

10 €

7€

en

Officiels

Premium

VIP

Cat. 1

Cat. 2

Cat. 3

Cat. 4

Debout

23


24 | numéro spécial | présentation de la saison 2011-2012

Guide de la saison 2011-2012 du Poitiers Basket 86 (PB86)  

Le guide de la troisième saison en Pro A du PB86. A lire, et relire, avant chaque match pour connaître l'équipe et avoir conscience des enje...