Page 1

RANDONNÉE À MERRI e r r e i p a l e d r Au cœu

Voici une randonnée qui commence d’une manière plutôt classique : un village, une église, des champs à perte de vue, rien de très excitant et puis soudain, au détour d’un ruisseau, vous allez remonter le temps ! Bienvenue au camp de Bierre, un site archéologique unique, l’un des plus remarquables de tout l’ouest de la Normandie. En quelques secondes vous allez être plongé au cœur de l’âge de bronze.

L’histoire en marche

A

u village suivez les pancartes indiquant le camp de Bierre, c’est à partir du parking que vous allez commencer à grimper sur un chemin forestier. Vos efforts seront bientôt récompensés car vous allez découvrir le premier pierrier, un paysage réellement inattendu, un décor surréaliste, l’étrange impression de débarquer sur une autre planète. Quel bonheur d’escalader cette improbable montagne, mais attention les pierres roulent et se dérobent sous les pieds ! Mieux vaut être équipé de bonnes chaussures ! C’est en 1978 que le conseil général de l’Orne fait l’acquisition du camp celte de Bierre géré depuis comme une réserve archéologique ouverte au public. Le camp de Bierre, classé aux Monuments historiques s’étend sur huit hectares en haut d’un éperon rocheux. C’est l’un des plus fabuleux habitats préhistoriques de l’Ouest de la France et il est loin d’avoir livré tous ses secrets.

Visite en liberté 32 PAYS D E N O R M A N D I E

Pas de consigne de visite et aucun risque de vous égarer, l’endroit est bien fléché, le mieux est

de suivre un parcours chronologique. Le site se compose de trois enceintes ; la première est la plus impressionnante. Datant de l’âge de bronze (850 av. J.C.), d’une base de 40 mètres de large et de 7 mètres de haut, elle est édifiée en pierres sèches. La deuxième forme un talus de pierres et de terre qui daterait du Néolithique (500 av. J.C.). La dernière, plus vaste, la plus dégradée aussi, vous laisse imaginer l’ampleur de cette première architecture civile monumentale de Normandie allant du Néolithique au Moyen Age. Des panneaux explicatifs jalonnent les lieux. On y relate l’histoire de la découverte de ce camp, l’avancement des travaux de restauration mais il est aussi question de botanique et de faune car on croise de drôles de petites bêtes dans ce secteur. Il y a des lézards qui paressent au soleil et des renards curieux qui se faufilent au milieu des arbres. Chaque année depuis presque vingt ans, sous la houlette d’un agriculteur du village, une dizaine de jeunes participent bénévolement à la restauration du site et par là même à sa sauvegarde.

Insolite En regagnant le village vous passerez devant une maison dont le jardin s’orne d’une gigantesque ancre marine. Cet objet marin loin de son port a été ramené par le propriétaire des lieux, un ancien marin aujourd’hui à la retraite. Elle lui rappelle ses aventures au long cours et fait rêver tous les merriens plutôt terriens !


Durée

2 h

Visites du camp de

Bierre Visite libre toute l’a nnée. De juin à août possibilité de rando nnées guidées (2,50 € par personn e, gratuit pour les moins de 12 ans). Syndicat d’initiative de Trun, tél. : 02.33.36.93.55 . www.ornetourisme.co m Argentan points par

points La cité injustement bo udée par les touristes possède un patrimoine étonnan t, de la maison natale du peintre Fernand Léger, à sa Maison de s dentelles. Il y a aussi une drôle d’horloge suspendu e dans la rue Saint-Germ ain. La visite se fait à pied ou en calèche (3,50 € pour les adultes, en fants 2 €). Office du tourisme d’A rgentan, tél. : 02.33.67.12.48 . www.argentan.fr

Parcours « quatre fle

urs » Entre Saint-Fraimba ult et ses habitants c’est une histoire de fleurs. La commune fait partie du réseau « villes et villages fleuris ». Deux parcours botaniques et péda gogiques dans de drôles de jardins. A tester aussi le circuit des fermes fleuries. Renseignements : tél . : 02.33.30.69.60

PAYS DE NO R M A N D I E 33

Randonnée à Merri  

Randonnée du Magazine Pays de Normandie

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you