Page 16

événement I repères I dOSSIER I services I en images I

économie

I éco-Agglo I tribune I Portrait I culture I loisirs I SPort I Commune I ensemble I reflets I

Développement 25 s’ancre à la pépinière

Des acteurs facilement repérables par les porteurs de projet

ger l’ouverture prochaine de son commerce d’objets miniatures à Sochaux. Accompagnement indispensable selon lui, surtout pour les « démarches administratives  ». De son côté, Guven Alcicek, président-directeur général de la société Elecsys, a passé un an et demi à la pépinière. Il a notamment bénéficié d’un prêt d’honneur du Conseil général, dont le dossier de demande a été instruit par Développement 25, ce qui lui a permis d’augmenter le capital de sa société. Ces réussites, en matière de lancement comme de pérennisation de nouvelles activités, justifient à elles seules le soutien de l’Agglomération. En effet, selon une étude de l’Agence pour la création d’entreprises datant de février 2013, la prise de conseil et les appuis financiers constituent deux facteurs importants pour assurer la pérennité des nouvelles entreprises : 66 % des entreprises qui en avaient bénéficié existaient toujours au bout de 3 ans. ❚

Cette permanence de Développement 25 permet surtout de renforcer la prise en charge, et donc leur succès à terme, des porteurs de projet de création ou de reprise d’entreprise dans le Pays de Montbéliard. Accueillis par les agents de l’Agglomération, les porteurs de projet sont ensuite orientés vers la structure la plus adaptée, dont Développement 25 qui, en 2012, a accompagné quelque 61 porteurs de projet sur le territoire. Sans ce double soutien, de la pépinière et de Développement 25, Patrice Denajar assure qu’il n’aurait pas pu, ou difficilement, envisa-

Pépinière d’entreprises du Pays de Montbéliard Zone Technoland à Étupes 03 81 32 61 61 Développement 25 organise également des ateliers gratuits d’information thématiques à la pépinière : les dates sont à retrouver dans le calendrier des manifestations, disponible notamment à la pépinière, au siège de Pays de Montbéliard Agglomération. Site de Développement 25 : www.doubs.org

Depuis fin novembre 2012, Développement 25, agence de développement économique du Doubs, tient une permanence à la pépinière d’entreprises de Pays de Montbéliard Agglomération. Un atout de poids pour de futurs créateurs ou repreneurs d’entreprise qui trouvent ainsi, sur place, conseils et accompagnement.

©©Simon Daval

Développement 25 intervient en effet pour accompagner la création ou la reprise d’entreprise, mais aussi pour accompagner et financer des PME et PMI en plein développement, en restructuration financière ou en difficulté. C’est une convention signée entre Pays de Montbéliard Agglomération, Développement 25 et le Conseil général du Doubs qui finance presque intégralement cette association, qui a défini le

Une permanence de Développement 25 : un plus pour l’’accompagnement des porteurs de projet de création ou de reprise d’entreprise sur la pépinière.

principe et les modalités de sa présence au sein de la pépinière, sur le site Technoland à Étupes. L’Agglomération met ainsi à sa disposition un bureau et, en fonction de ses besoins, des espaces de réunion. Espaces qui permettent notamment à l’association d’organiser des ateliers thématiques à destination des chefs d’entreprise, par exemple sur la conception d’outils publicitaires ou la manière de bien communiquer sur Internet.

L’escargot au pays des génisses Depuis 2012, on les retrouve sur les marchés paysans nocturnes, rendez-vous qui figurent en bonne place dans le projet d’agriculture durable de l’Agglomération et visent à promouvoir les productions locales. Marie-Jo Farey propose une production plutôt inhabituelle au pays de la Montbéliarde : elle élève des escargots.

16 / Puissance 29 – N°96 Juin 2013

en Suisse, puis dans une imprimerie, elle a intégré le Centre de formation professionnelle de promotion agricole de Châteaufarine, à Besançon, qui lui a permis de se lancer dans cette activité en 2010. Elle obtient désormais plus d’une tonne d’escargots dans l’année. Marie-Jo Farey fait aussi de la transformation. Elle vend ses produits sur les marchés nocturnes mais aussi sur d’autres foires et marchés, sur le territoire de l’agglomération et dans les environs. Un « confrère  », Jacot-Billey à Fesches-le-Châtel, fait de son côté exclusivement de la transformation d’escargots depuis

trois générations. En 2012, 45 tonnes d’escargots ont été traités et préparés, soit en conserve, soit dans leur coquille, au beurre. L’escargot du Pays de Montbéliard sera-t-il un jour aussi célèbre que sa vache ? ❚

©©Samuel Coulon

Le petit animal à coquille est plutôt associé à la région voisine, la Bourgogne. Pourtant, sur plusieurs dizaines de kilomètres à la ronde, autour de la Cité des Princes, on trouve des entreprises spécialisées dans l’élevage de cette espèce « consommable  », qui constitue l’un des emblèmes de la gastronomie française. L’exploitation de Marie-Jo Farey, « L’Escargot de la ferme du Lomont », est basée à Chamesol, à une trentaine de kilomètres de Montbéliard. Le parcours de cette éleveuse n’est pas banal : après avoir travaillé durant 17 ans dans l’industrie horlogère

L’Escargot de la ferme du Lomont à Chamesol 03 81 92 55 40 Le.lomont@orange.fr Jacot-Billey – Route de Méziré à Fesches-le-Châtel 03 81 93 00 41 www.jacot-billey-escargot.fr

Éleveuse d’escargots au pays de la vache montbéliarde, Marie-Jo Farey commercialise sa production notamment à l’occasion des marchés paysans du soir.

Puissance 29 N96 juin 2013  

Magazine Puissance 29, l'actualité du Pays de Montbéliard

Puissance 29 N96 juin 2013  

Magazine Puissance 29, l'actualité du Pays de Montbéliard

Advertisement