Page 1

Boisseron • CAmpagne • Galargues • Garrigues • Lunel • Lunel-Viel Marsillargues • Saint-Christol • Saint-Just •Saint-Nazaire De Pézan Saint-Sériès • Saturargues • Saussines • Vérargues • Villetelle

71

2013 MARS

Ça déborde !

Les déchets font leur cinéma…

Jérôme Fanguin, une cuisine « Authentic » bientôt à Viavino


François Berna

Entrevue avec le Président

L’environnement, la clef de notre avenir. La Communauté de Communes du Pays de Lunel exemplaire en matière environnementale. « Pays de Lunel, le mag’ » : Le Pays de Lunel affiche son volontarisme en matière de préservation de l’environnement. Quelle portée doit-on lui accorder ? François Berna : Par nature - si je puis dire - la question environnementale est transversale. Cette politique ne peut qu’être globale. Rien ne sert de promouvoir quelques actions environnementales si, sur d’autres sujets, nous ne traitons pas ce type d’enjeu. Nos objectifs sont pluriels. Bien évidemment, le développement du Pays de Lunel nécessite de maintenir le potentiel environnemental. C’est l’une des conditions de son attractivité. Mais c’est aussi la volonté de préserver, pour les générations futures, une certaine qualité de vie. Or, notre territoire est contraint par la fragilité de nos milieux naturels et la pression urbaine. « Pays de Lunel, le mag’ » : Quelles sont les solutions que vous proposez pour maintenir la qualité environnementale du Pays de Lunel ? François Berna : Elles sont multiples. Mais pour en citer quelques unes, je commencerai par parler de la volonté de nos services d’être éco-exemplaires. Depuis longtemps déjà, a été mise en œuvre une politique de réduction des déchets au sein des services. Nous venons d’acquérir des véhicules plus respectueux de l’environnement. Nos agents utilisent désormais une voiture électrique mais aussi des vélos. « Pays de Lunel, le mag’ » : Pour l’usager, quels impacts ont ces choix politiques ? François Berna : : Il va être fastidieux de tout citer ! On pourrait parler du SCOT, des bâtiments Ce journal est imprimé sur papier 100% recyclé, avec des encres à base d’huiles végétales par un imprimeur certifié ISO 14001.

Nous attendons vos remarques, questions et suggestions… n’hésitez pas à nous les adresser.

Courrier des lecteurs Communauté de Communes du Pays de Lunel 152, chemin des merles CS 90229 34403 LUNEL cedex par fax au 04 67 83 55 23 par courriel, journal@paysdelunel.fr ou par l’intermédiaire du site www.paysdelunel.fr

à énergie positive, ... mais je voudrais au moins évoquer deux dossiers. Le premier est celui des transports. Nous avons su trouver le soutien du conseil général de l’Hérault pour lancer une offre de transports collectifs de voyageurs. Notre objectif est d’offrir une alternative à la voiture, limiter la pollution et permettre aussi aux habitants d’avoir des solutions en termes de déplacement. Cette politique est un succès puisque le nombre de voyageurs ne cesse d’augmenter. L’autre dossier est la question agricole. L’appui aux circuits courts, 1 fruit à la récré, la création d’une pépinière agricole, la préservation des espaces agricoles, sont autant de volets d’une même volonté : produire localement et produire écologiquement. « Pays de Lunel, le mag’ » : Enfin, il y a aussi la question des déchets ? François Berna : Bien sûr. Nous sommes l’un des territoires les plus en pointe sur la question. Et les résultats sont là. Les volumes de déchets collectés baissent. Ce n’est pas rien quand on connaît les coûts de collecte et d’incinération. Nous devons aller plus loin. C’est bien pour cela que nous avons opté pour la mise en œuvre de la TEOM incitative. Chacun doit se sentir responsable de ces questions. Et je dois dire que les habitants avec qui nous en discutons lors des réunions publiques ont bien compris, dans l’ensemble, le sens de cette philosophie.


N°71 Mars 2013

Via Innova : 10 ans d’histoires

extraordinaires sur un territoire ordinaire Via Innova souffle sa 10ème bougie. L’occasion de célébrer cet outil de développement économique par excellence du territoire qui a accompagné la naissance de dizaines d’entreprises. En mars 2003, le Pays de Lunel décide de miser sur l’innovation pour créer et développer l’entreprise et le territoire avec Via Innova. Dix ans plus tard, le pari est gagné. Son incubateur attire plus de 90 projets par an en apportant un accompagnement spécialisé en marketing et en développement commercial. Dans un lieu unique, Via Innova regroupe toutes les compétences nécessaires à la création d’entreprises qui sont autant d’histoires extraordinaires : Le bol qui fume, 1001 Pharmacies, Bedycasa…

Tout au long du mois de mars, des événements seront organisés pour fêter comme il se doit cet anniversaire. Au début du mois, la signature d’une convention va permettre à une vingtaine de porteurs de projet d’être formés aux outils de gestion financière par la Boutique de gestion. Le 3ème Forum cosmétique, organisé le 26 mars, mettra à l’honneur les seniors et la cosmétique et lèvera le voile sur le futur parc dédié à cette filière à Saint-Sériès. Le lien entre histoires passées et futures Temps fort des festivités, le vendredi 15 mars sera placé

sous le signe de l’entreprise et de l’innovation et réunira au siège de Via Innova des personnalités politiques, associations, entrepreneurs et porteurs de projet. Un moment privilégié pour raconter les histoires qui ont marqué ces 10 dernières années et peut-être en faire naître de nouvelles… Cette journée permettra de présenter le livre blanc « L’innovation par tous, l’innovation pour tous » : un ouvrage qui explore une nouvelle vision de l’innovation pour plus de performance mais toujours dans le respect de l’homme et l’environnement. François Berna Président de la Communauté de Communes du Pays de Lunel Maire de Saint-Sériès

Paroles d'élus : C’est ainsi que nous avons décidé de souligner nos 10 ans, en mettant en avant ce qui nous motive chaque jour, la vision qui nous transporte. Celle d’un territoire actif, solidaire où l’innovation et la vitesse des start-up rencontrent la qualité, le service des entreprises dites, classiques

Paroles d'entrepreneurs :

C’est le premier facteur clé de la réussite de Naho Cosmetics grâce à l’accompagnement ou les locaux. Il ne suffit pas d’avoir une bonne idée pour garantir le succès d’une entreprise. Nadège Hodor, Naho Cosmetics

La pépinière Via innova nous a permis de construire, tester puis développer notre modèle d'entreprise. Une prise de risques personnels importante, mais toujours avec une écoute et une proximité quotidienne des chargés d'affaires

Ivan Lovric, ESECO SYSTEMS

Pour en savoir + : www.viainnova.fr

3


Mars 2013

N°71

Les entreprises qui font bouger le territoire Le tour d’horizon des entreprises qui se sont distinguées par leur dynamisme et leur innovation se poursuit. Ce mois-ci, focus sur Agriscope et Anesteo.

Agriscope, la technologie au service de la

nature

Les fondateurs : Avant la création en juin 2011, Thomas Le Bars (39 ans) et Sébastien Caron (32 ans) étaient tous deux commerciaux en anesthésie vétérinaire.

Le fondateur : Ancien ingénieur dans une société de microélectronique américaine, Guillaume Fernandez a décidé de saisir l’opportunité de la fermeture du site pour se lancer dans un projet bien à lui. « J’ai étudié les secteurs porteurs et mis mon réseau et mes compétences au service du secteur agricole. » L’idée : « Je suis parti d’une somme de constatations : beaucoup de savoirs sur le milieu agricole restaient dans le domaine de la recherche. J’ai voulu transférer ses possibilités d’informations vers la production. » L’entreprise : Créée en 2008, Agriscope a construit un réseau de capteurs qui mesure des paramètres simples comme l’humidité du sol, celle des feuilles ou la température. Ces informations, notamment accessibles en temps réel grâce à une application mobile, permettent de savoir ce qui se passe sur le végétal pour conduire au mieux les cultures. Un système qui s’applique entre autres pour les céréales, les pommes de terre, la vigne ou la pomme en France et à l’étranger (Maroc, Afrique du Sud, Australie…). La philosophie : « À l’écoute du végétal ». Malgré son image innovante, Agriscope n’est pas pour la technologie à tout prix. « On dimensionne la technologie en fonction du besoin réel ». Pratique : 270, rue Thomas Edison à Lunel. Tél : 04 67 27 49 07. www.agriscope.fr

4

Anesteo, le bien-être de l’animal

L’idée : « Depuis 2006, je pensais déjà à l’idée d’avoir ma propre boîte, se rappelle Thomas Le Bars. L’élément déclencheur a été une période de chômage, le meilleur moyen de rebondir était la création d’entreprise. On a souhaité développer un système d’anesthésie pour les animaux plus ergonomique. » L’entreprise : Anesteo est spécialisée dans l’installation et le conseil pour l’anesthésie par inhalation. « Il y a un gros besoin de formation chez les vétérinaires. On n’a pas le temps d’apprendre tout à l’école. » Anesteo travaille avec les vétérinaires mais aussi les scientifiques pour les animaux de laboratoires et notamment pour des gros groupes en France, en Suisse et en Belgique. « C’est un aspect du métier passionnant, on participe à la découverte de nouveaux procédés pour guérir certaines maladies graves. » La philosophie : « On veut tenir compte du bien-être de l’animal, qu’il soit correctement anesthésié sans souffrance et que les équipes soient le moins exposées aux produits. » Pratique : 1163 route de Saturargues à Villetelle. Tél : 04 67 81 38 98.


N°71 Mars 2013

Une école pour apprendre autrement Une quinzaine de jeunes s’apprêtent à découvrir autrement les métiers de la vente et de l’hôtellerie restauration grâce à l’École de l’apprentissage promue par la Chambre de Commerce et de l'Industrie à Lunel. Pas toujours facile d’appréhender le monde du travail quand on en est éloigné. Pour y remédier, la première session de formation de l’École de l’apprentissage se déroulera du 22 avril au 18 juillet dans les locaux de l’antenne de la CCI Territoriale à Lunel. Une quinzaine de jeunes de moins de 26 ans vont se frotter aux métiers de la vente (vendeur, conseiller et chargé clientèle,

responsable de rayon…) ou de l'hôtellerie-restauration (commis en cuisine, cuisinier, serveur, chef de rang, réceptionniste…) par le biais de l’apprentissage. Aborder le monde professionnel Après orientation systématique par la Mission Locale, les candidats rencontreront un conseiller professionnel pour valider leur entrée sur le dispositif. Parmi les thèmes développés par l’Institut Consulaire de

Formation, on trouve l'approche sociale en milieu professionnel (comportement, tenue vestimentaire, ponctualité), l'élaboration des projets et l’approfondissement de la découverte des métiers au travers d’enquêtes de terrain. Au niveau pratique, les jeunes seront épaulés dans la recherche et la mise en contact avec des entreprises susceptibles d’être un terrain de stage ou un futur contrat d’apprentissage.

Infos pratiques : MLI de Lunel - 04 67 71 37 41

Un chantier pour aider les jeunes Les sentiers VTT du Pays de Lunel se refont une beauté grâce aux chantiers éducatifs lancés par la Communauté de Communes. Pendant deux semaines, pas de répit pour ces six jeunes de 18 à 25 ans en recherche d’emploi ou de formation. Chaque matin, outils à la main, leur mission est de réhabiliter les chemins VTT du Pays de Lunel autour du futur site Viavino. Débroussailler, remonter des murs en pierre sèche, ils rendent le circuit à nouveau opérationnel. Retrouver une estime personnelle et professionnelle Fruit d’une collaboration entre la Mission locale, l’association APS 34, la Maison des jeunes ou encore l’APIJE, ce chantier éducatif permet aux jeunes de (re)prendre confiance en eux.

Rémunérés sur la base du Smic horaire, ils se familiarisent avec le monde du travail mais aussi avec la notion d’intérêt collectif et la vie en groupe. « Au-delà du côté insertion, ces chantiers éducatifs permettent de repérer de façon informelle d’autres problèmes que pourraient rencontrer les jeunes », explique Damien Bunel, éducateur spécialisé pour APS 34. Pour apprécier leur travail, demandez les dépliants « Circuits randonnées » à l'Office du Tourisme du pays de Lunel ou téléchargez-les sur : http://www.ot-paysdelunel.fr

5


Mars 2013

N°71

Les déchets font leur cinéma L’opération foyers témoins, c’est parti ! 18 familles, des kilos de détritus, quelques caméras mais une seule mission : adopter des gestes peu générateurs de déchets. Premier état des lieux d’une initiative pas comme les autres… - Réunion de lancement, les familles reçoivent un kit « Foyers témoins » contenant : un guide pratique une balance pour peser les déchets • des sacs jaunes • de la documentation de l’ADEME • •

André et Michèle au marché

« Foyers témoins », qui sont-ils ?

- En février, les foyers ont pesé leurs déchets en ne changeant rien à leurs habitudes. Après une rencontre avec la Communauté de Communes, les familles ont choisi deux gestes simples parmi une liste de 11 pour réduire leurs déchets : préférer les sacs réutilisables, fabriquer du compost, boire l’eau du robinet, adopter des gestes alternatifs (faire ses yaourts)… Avec toujours au programme la pesée obligatoire. En avril, deux nouveaux gestes seront ajoutés.

Dix-huit foyers ont accepté de participer à l’opération : 60 personnes dont 39 adultes et 21 enfants. Âge : de 21 mois à 65 ans Origine des familles : Lunel, Villetelle, Lunel-Viel, Marsillargues, Saint-Christol, Saint-Nazaire de-Pézan. Type d’habitat : 1 collectif et 17 en habitat individuel Nombre de personnes/foyer : • 6 familles de 2 personnes • 3 familles de 3 personnes • 8 familles de 4 personnes • 1 famille de 8 personnes

Prochaine rencontre collective avec les familles prévue le vendredi 22 mars.

Claire et Johann pèsent leurs déchets

6


N°71 Mars 2013

« Je ne pensais pas gaspiller autant de nourriture » Jean-Marie, père de deux adolescentes de 13 et 16 ans, fait partie des participants à l’opération foyers témoins. La famille de ce Lunellois a décidé de jouer le jeu jusqu’à la fin de l’expérience prévue fin avril.

Qu’est-ce qui vous a motivé à participer à cette opération ? Nous sommes dans une société où nous consommons à outrance. Les problèmes liés aux déchets sont nombreux et vont s’accentuer avec le temps : il faut les traiter, les éliminer et cela a un coût. Les emballages ont un prix : nous payons plus cher un produit sur emballé que son équivalent sans emballage. Quand j’ai entendu parler des foyers témoins, je n’ai pas hésité. C’est le moment d’agir pour nos enfants avant qu’il ne soit trop tard. Êtes-vous sensible aux questions environnementales ? Cette problématique me touche beaucoup car je suis papa de deux adolescentes. Nous essayons d’avoir des pratiques respectueuses de l’environnement : nous buvons de l’eau du robinet, nous compostons depuis plus de 10 ans, nous limitons notre consommation électrique en réduisant le chauffage dans les chambres et nous favorisons les transports en commun et la marche. Nous voulons aller plus loin dans cette démarche. Concrètement, quels gestes allez-vous mettre en place ? Nous allons utiliser des piles rechargeables, limiter nos impressions et travailler pour réduire nos emballages mais aussi améliorer le compostage car nous jetons dans les ordures ménagères certains déchets qui peuvent être compostés. Pour la suite, il va falloir adopter d’autres gestes durs à mettre en place. Tout le monde dans la famille n’est pas prêt à apposer un stop pub sur la boîte aux lettres ! Cela va se faire progressivement.

La websérie La Communauté de Communes crée l’événement autour de l’opération. Cinq familles représentatives des habitants du Pays de Lunel ont accepté d’être filmées tout au long de l’opération au travail, aux courses, à la maison, sur la pause déjeuner… Au final, des petits films de 2 minutes, dynamiques et parfois drôles à la façon du célèbre « Bref » sur Canal +, seront diffusés sur internet pour montrer l’évolution des pro du « zéro déchet inutile ». Les vidéos seront mises en ligne sur le site de la Communauté de Communes, sur une page Facebook dédiée et sur les chaînes Youtube et Dailymotion spécialement créées pour l’occasion.

La famille Petulla-Martins

Avez-vous été surpris par la quantité de déchets produite par votre famille ? Oui, nous ne pensions pas en produire autant! En 18 jours, nous avons jeté 43 kg d’ordures dans le bac gris et 4 kg d’emballages recyclables. Je me rends compte que nous jetons beaucoup de restes d’aliments, je ne pensais pas gaspiller autant de nourriture. À la fin de l’opération, continuerez-vous dans cette démarche ? Nous souhaitons aller au-delà des 4 gestes proposés par la Communauté de Communes en les adoptant tous progressivement. Nous nous investissons dans cette démarche pour qu’elle soit pérenne. Et nous pourrons en parler autour de nous !

Marie-Jo et Alain au supermarché

Rendez-vous à partir du 8 mars sur :

7


Mars 2013

N°71

Faire pousser la conscience écologique à l’école À travers son programme d’éducation à l’environnement, le Pays de Lunel souhaite aiguiser l’intérêt des enfants pour cette préoccupation fondamentale. Parmi les sept thématiques abordées cette année : l’énergie. Les gaz à effet de serre, la consommation des énergies fossiles, les enjeux économiques et sociaux… Autant de thèmes développés dans les quatre animations prévues autour de l’énergie. Quinze classes (313 élèves) des communes de Lunel, Saint-Sériès, Marsillargues et Saussines se sont inscrites. Organisées par demi-journées (au total 35) sur le temps scolaire, les animations sont réalisées par l’Atelier Permanent d’Initiation à l’Environnement Urbain (APIEU).

Le programme d’éducation à l’environnement en chiffres : Initié il y a une dizaine d’années pour accompagner la demande de tri sélectif • Sept thèmes développés : tri sélectif et recyclage des déchets, papier recyclé et développement artistique, réduction des déchets à la source, compostage et jardin bio, agriculture et alimentation responsable, énergie, eau et air •1  23 classes de 21 établissements du Pays de Lunel participeront au programme soit 2937 élèves •1  3 visites de la déchèterie et 6 de l’usine d’incinération sont programmées •

Des ateliers ludiques Grâce à des jeux de rôle, des ateliers de construction simples, des exposés, des expériences, de la recherche, l’objectif est de sensibiliser les élèves de l’élémentaire aux enjeux énergétiques actuels. Pour Véronique Pujol, professeur de la classe de CM2 de SaintSériès participant à l’animation « L’énergie : des sources à la maison », l’animation est particulièrement pertinente par rapport au programme : « Cette intervention concrète permet aux enfants de valider les compétences devant être acquises en fin de cycle 3 : manipuler, chercher et émettre des hypothèses dans la démarche scientifique et le développement de l’autonomie ».

8

Infos pratiques : Vous êtes enseignant et intéressé, contacter le « service environnement » de la Communauté de Communes au : 04 67 83 45 43


N°71 Mars 2013

Mémo des faux-amis de la colonne à verre Recycler correctement le verre est l’un des gestes de base du tri. Dans la nature, il mettrait près de 4 millénaires à se décomposer. Son atout : il est recyclable à 100% et à l’infini sans aucune perte de qualité, de transparence ou de matière. A vous de jouer ! Je ne mets pas dans la colonne à verre : La vaisselle en céramique, en porcelaine Les récipients en pyrex • Les ampoules • Les vitres • Les miroirs • Les pots en terre cuite • La faïence et le carrelage • •

Je mets dans la colonne à verre : • •

Les bouteilles en verre Les pots et bocaux en verre (moutarde, sauce…)

Pensez à enlever les bouchons, opercules et capsules.

LA RECETTE

La lessive maison

éco-responsable du

mois

Les ingrédients poignée de cristaux de soude 3,5 litres d’eau, 150g de savon de Marseille en paillettes ou râpé, une lavande. de ou citron de thé, à d’arbre (environ 150 ml), de l’huile essentielle (HE) La recette cristaux de soude. Mélanger, Faire bouillir l’eau puis y jeter le savon de Marseille et une poignée de une bonne odeur au linge. laisser tiédir et ajouter une cuillère à café d’Huile Essentielle pour donner et utiliser une dizaine issant l’adouc er remplac pour blanc Vous pouvez ajouter un bouchon de vinaigre linge. le battre pour l’affaire) font de balles de lavages (des balles de golf (cs) de bicarbonate de soude Pour préserver la couleur de vos vêtements, ajoutez 3 cuillères à soupe percarbonate de soude pour de cs 3 et couleur la pour e dans le compartiment lessive de la machin du linge blanc. Attention, il est normal que le mélange durcisse !

9


Mars 2013

N°71

Un coup de neuf pour le

bus des enfants

Mis en place il y a 2 ans, l’ancien bus des enfants cède sa place à un nouveau véhicule flambant neuf. Toujours aussi repérable grâce à ses couleurs bariolées et ses dessins enfantins, le bus a changé mais le concept reste le même : mettre à disposition des écoles élémentaires et des centres de loisirs du Pays de Lunel un service de transport gratuit pour découvrir les sites clé du territoire. Cette année encore, les enseignants sont nombreux à utiliser le bus des enfants permettant d’organiser plus de sorties scolaires. Près d’une centaine sont au programme :

médiathèque, déchèterie et centre de tri, arboretum, centres équestres, berges de l’étang de l’Or… Représentant un investissement de 150 000 euros pour la Communauté de Communes, le véhicule de 55 places répond aux dernières normes permettant de réduire de manière significative les émissions polluantes tout en garantissant confort, sécurité et accessibilité pour les enfants à mobilité réduite. Contact : « service environnement » au 04 67 83 45 43

Les agents du Pays

de Lunel roulent vert

Trois vélos et une voiture électrique ont fait leur entrée dans le parc de la Communauté de Communes. L’occasion pour les agents de montrer l’exemple en se mettant au vert… Quelques coups de pédale seront désormais possibles pour les courts déplacements des agents sur Lunel : la Communauté de Communes a fait l’acquisition de trois vélos marqués à ses couleurs (deux au siège et un à Ambrussum). Ils permettront notamment d’éviter les problèmes de stationnement mais surtout de promouvoir l’éco-mobilité. Un utilitaire 100% électrique Vous risquez d’apercevoir sur les routes du territoire un véhicule utilitaire couvert de publicité.

10

Cette voiture électrique, mise à disposition par Trafic Communication et financée par les annonceurs locaux, sera réservée aux appariteurs dans les communes. Entièrement modulable, le véhicule dispose d’un espace de chargement allant de 1,3 m3 à 4,6 m3 et 650 kg de charge utile. Il possède une autonomie de 160 km pour une charge de 6 à 8 heures. L’occasion pour le Pays de Lunel de tester à moindre coût un véhicule électrique nouvelle génération.


N°71 Mars 2013

Une lutte sans merci contre les ragondins Réguler la population de l’espèce invasive sur le pourtour de l’Etang de l’Or, c’est l’objectif d’une vaste opération pilotée par le Symbo et appuyée par la Communauté de Communes. Les ragondins n’ont qu’à bien se tenir…

Classée nuisible par arrêté ministériel, cette espèce connaît une forte explosion démographique. En cause, sa grande adaptation au milieu tempéré, ses capacités de reproduction et l’absence de prédateurs. Les nuisances occasionnées par le rongeur sont multiples : dégradation des berges et fragilisation des ouvrages hydrauliques, dégâts sur les cultures (melon, céréales…) ou encore transmission de maladies (leptospirose, tularémie). Des cages près des canaux et des marais Pour faire face au problème, le Symbo a lancé un programme de régulation de l’espèce depuis 1999. En juillet dernier,

l’opération a pris un nouveau souffle grâce au partenariat expérimental établi pour un an avec les fédérations des chasseurs de l’Hérault et du Languedoc-Roussillon. Concrètement, les piégeurs agréés des sociétés de chasse communales capturent toute l’année les ragondins à l’aide de cages disposées le long des canaux et marais. Cette méthode permet d’éviter le recours aux appâts empoisonnés. La collecte des animaux capturés est assurée grâce aux 3 intercommunalités partenaires de l’opération à l’instar du Pays de Lunel. Ces dernières ont fait l’acquisition d’un congélateur pour centraliser les ragondins piégés, de deux bacs

d’équarrissage nécessaires pour l’évacuation des animaux, et mis à disposition un local pour le stockage de ces équipements.

La chauve-souris sans domicile fixe La Communauté de Communes du Pays de Lunel accueille son premier refuge pour favoriser l’hébergement des chauvessouris et plus particulièrement celles de la famille des Pipistrelles. S’il existe de nombreux nichoirs pour oiseaux, très peu sont conçus pour cette espèce nocturne. Depuis quelques années, le Conseil général de l’Hérault mène des actions afin de protéger ce mammifère volant souvent injustement décrié. Deux menaces principales pèsent sur lui : le changement des milieux naturels et la pénurie d’habitats. Ces prédateurs sont pourtant très utiles pour limiter la prolifération des moustiques et autres insectes volants nocturnes.

L’opération en chiffres : • 21

piégeurs se sont portés volontaires mais actuellement seuls 11 d’entre eux participent activement à l’opération.

 28 ragondins ont été 8 piégés entre le 1er septembre et le 31 décembre 2012.

• Près

de 800 ragondins ont été capturés sur 9 communes en 4 mois.

11


Mars 2013

N°71

Jérôme Fanguin

une vision Authentic de la cuisine Tombé dans la marmite quand il était petit, Jérôme Fanguin poursuit son histoire d’amour avec la cuisine à Saint-Christol. Le chef de 39 ans ouvrira son nouvel Authentic à Viavino en juin prochain…

Racontez-nous votre histoire avec la cuisine… Ma mère a l’habitude de dire que je suis né avec une cuillère dans la main. Mes premiers jouets étaient des gamelles… J’ai fait des études traditionnelles d’hôtellerie-restauration, j’ai commencé par travailler dans l’armée puis à Toulouse et Agen. En 1999, j’ai décroché un poste de chef cuisinier dans le restaurant-traiteur qui avait l’exclusivité de la construction du Viaduc de Millau. Quand ça s’est essoufflé, j’ai décidé de lancer ma première entreprise en 2006. C’est comme ça qu’est né l’Authentic. Comment définiriez-vous votre cuisine ? Nous faisons de la cuisine traditionnelle, semigastronomique à base de produits frais, de viandes, de

12

charcuteries et de fromage d’Aveyron puisque j’ai gardé mes fournisseurs depuis Millau. Depuis quelques années, on s’oriente également sur des produits locaux comme le vin ou les escargots de Boisseron. On cible la qualité avant tout. Je ne suis pas un chef formé par des grandes maisons par choix, j’ai appris à cuisiner sur un piano à charbon. Le nom du restaurant colle au concept de notre cuisine.

puisqu’une belle assiette ne va pas sans un bon vin. Qu’espérez-vous de ce projet ? On va pouvoir mettre en place des idées dans les cartons depuis quelque temps. C’est un restaurant neuf avec du matériel performant dans un cadre agréable. Je retourne sur mes premières expériences à la campagne, proche des vignes. Le challenge, c’est de réussir à faire vivre le restaurant aussi l’hiver. Et si ça marche, pourquoi pas décrocher un label Qualité Hérault, Sud de France ou un référencement dans le Guide Michelin… Quelques révélations la nouvelle version l’Authentic…

Pourquoi avez-vous choisi de vous lancer dans l’aventure Viavino ? J’avais envie de recommencer quelque chose sans forcément tourner la page lunelloise. J’ai trouvé le projet motivant, séduisant et apprécié le contact humain avec ses porteurs. Le partenariat avec une œnologue est enrichissant et essentiel

et affinée même si les bases restent les mêmes. Tout ce que je peux vous dire, c’est que les vins du Pays de Lunel seront à l’honneur et qu’il y aura toujours de l’aligot !

sur de

Infos pratiques : L’intérieur sera chaleureux, cosy avec une cuisine semigastronomique mais abordable. Les clients pourront jeter un œil aux fourneaux grâce aux vitres. La carte sera redynamisée

L’Authentic 9 avenue du G. de Gaulle à Lunel Tél : 04 67 83 91 12 Tarifs : entre 25e et 60e le menu


N°71 Mars 2013

Vive le vin d’hiver Après le Chardonnay le mois dernier, c’est au tour du Grenache de faire son entrée sur la table des ateliers dégustation de l’Office de tourisme du Pays de Lunel. L’Office de Tourisme du Pays de Lunel va réveiller vos papilles avec ses ateliers dégustation des vins de saison. Mercredi 13 mars, assistez à un combat entre deux adversaires de taille : le Roussillon et la Vallée du Rhône. Dans cette compétition, un seul arbitre : le Grenache qui se décline sous toutes les couleurs et toutes les formes... Complice inégalable du chocolat, il ne peut que vous surprendre par sa tendresse et son croquant mais également se révéler par sa puissance et sa complexité.

Le subtil accord mets et vins Animées par l’œnologue et sommelière Marie-Hélène Dal Cin, ces dégustations ont pour but de valoriser les cuvées originaires du territoire tout en les comparant avec celles d’autres terroirs viticoles français. Les vins sont accompagnés d’une sélection de fromages, charcuteries, spécialités régionales salées et sucrées afin de découvrir des accords mets et vins. Ces ateliers sont aussi réalisés en partenariat avec Benoît Chevalier, de la cave « Pêcheur de Vin » à Lunel. www.ot-paysdelunel.fr

En route vers la solidarité

Saussines accueille le 17 mars l’événement « Rando pour tous ». Des centaines de participants valides ou non sont attendus pour cette manifestation d’ampleur nationale. Cette année, le Comité Départemental de Randonnée Pédestre de l’Hérault a choisi le village de Saussines pour organiser cette journée. L’objectif : permettre à des personnes handicapées physiques, mentales, nonvoyantes accompagnées de passer une journée en pleine nature. Deux circuits sont proposés, l’un de 10 km accessible à tous et l’autre de 2,5 km pour les personnes à mobilité réduite. La mairie de Saussines et la Communauté de Communes du Pays de

Lunel apporteront leur soutien logistique et l’association Dimanche Rando 34, l’aide en personnel De la marche mais pas seulement Le point de rendez-vous est fixé à la salle des fêtes de Saussines pour un départ à 9h30. Tout au long du parcours, des animations permettront de connaître l’histoire du village et des différents centres d’intérêt (capitelles, drailles, etc.) . Après 7 km, vers 13h les randonneurs se retrouveront pour un repas tiré du sac à l’aire

de pique-nique de la source des Tourilles. Une dégustation des vins locaux est prévue. Il restera un peu plus de 3 km à parcourir pour rejoindre la salle des fêtes où la chorale de Saussines UNI’SONG interprètera un récital de gospel.

Infos pratiques : Cdrp34 Tél. 04 67 41 78 58 cdrp34_contact@orange.fr www.paysdelunel.fr

13


Mars 2013

N°71

La romanité à portée de main Le coup d’envoi de la nouvelle saison culturelle d’Ambrussum est donné. Une programmation 2013 qui s’annonce prometteuse … Première nouveauté, la mise en place des visites guidées à départ fixe, à partir de 15h pendant les week-ends. Ouvertes à tous et sans réservation, elles permettent de découvrir le musée, le site et même de toucher des reproductions archéologiques comme le trésor de Montans (un encrier retrouvé avec 40 pièces de monnaies à l’intérieur)… Chose rare dans un musée ! Des animations régulières Dès ce mois-ci, une rétrospective photo des moments forts de 2012 sera présentée dans le

patio du musée. Chaque mois verra également l’organisation d’une animation spécifique : les concours de soupe, les Journées du Patrimoine, la Fête de la Science, l’Anniversaire d’Ambrussum… Côté scolaires, deux livrets-jeux ont été créés pour les primaires et les collégiens afin de leur proposer une visite plus ludique.

Le printemps s’annonce bucolique et antique à Ambrussum Avec l’arrivée des beaux jours, Ambrussum se pare de sa toison printanière pour fêter Pâques le lundi 1er avril. Le saviez-vous ?

La coutume d’offrir des œufs au début du printemps remonte à l’Antiquité. Les Romains les cassaient le jour du printemps pour purifier l’atmosphère. Les œufs sont, dans de nombreuses cultures, synonymes de fécondité et de renouveau.

14

Face au succès de l’édition précédente avec 600 participants, Ambrussum a décidé de renouveler sa journée dédiée à la fête de Pâques. Et pour cela, quoi de plus emblématique que la traditionnelle omelette pascale ! Chaque participant se verra offrir deux œufs (sur réservation) pour concocter une petite omelette familiale ou une omelette géante pour les plus nombreux ! Des foyers seront installés et des grandes poêles mises à la disposition des gourmands pour un « déjeuner sur l’herbe » près du Pont Ambroix. Des attelages de chevaux permettront de faire le voyage entre le musée et le pont en calèche. Tradition oblige, les enfants de 5 à 10 ans seront invités à l’incontournable chasse aux œufs (sur inscription).

Infos pratiques : En mars, le musée sera ouvert l’après-midi du mardi au samedi de 14h à 17h30 et toute la journée le dimanche. Possibilité de privatiser en matinée pour une visite guidée. Rendez-vous sur le site internet : www.ambrussum.fr Tél. 04 67 02 22 23 Chemin d’Ambrussum, 34400 Villetelle.


N°71 Mars 2013

Tapis rouge au cinéma méditerranéen La 29ème édition des Semaines du cinéma méditerranéen vous donne rendez-vous dans tout le Pays de Lunel dès le 22 mars. Une programmation riche et variée rarement à l’honneur dans les cinémas traditionnels.

Le festival fête son 29ème anniversaire mais n’a pas pris une ride. Débats, rencontres, projections, concerts et spectacles sont comme chaque année au programme des Semaines du cinéma méditerranéen. L’objectif de l’association Pêcheurs d’images est toujours le même : promouvoir l’échange entre les cultures et les peuples du bassin méditerranéen grâce au cinéma. Pour cela, le festival met en avant des films en version originale qui pâtissent parfois d’une faible distribution. Les spectateurs pourront notamment apprécier Le Fils de l'Autre de Lorraine Levy ou Le Repenti de Merzak Allouache. Créer des ponts avec la jeunesse Une compétition de courtsmétrages de fiction permettra

aux jeunes créateurs de la Méditerranée de s’exprimer. Parmi la petite centaine de films récoltés, une dizaine sera sélectionnée pour la compétition. Les jeunes réalisateurs du Maghreb seront également à l’honneur grâce aux Cinévocations Antoine Bonfanti. Le festival accueillera également les Rencontres Lycéennes du Grand Sud qui rassemblent chaque année des centaines de lycéens venus de la France entière et de l’étranger : un espace de circulation de points de vue, de films et d’idées. Le festival au plus proche de vous Pour faciliter l’accès à la culture pour tous, des soirées décentralisées auront lieu sur tout le territoire du Pays de Lunel pendant trois semaines. Chaque municipalité de la Communauté de Communes projettera un ou plusieurs films parmi la sélection du festival : La Vierge, les Coptes et moi, La Petite Venise, Zarafa, Amador, Almanya, Une bouteille à la mer, Le Fils de l'Autre, A pas de loup.

LES TEMPS FORTS DU FESTIVAL Jeudi 28 mars

Soirée d’ouverture à la salle Georges Brassens à Lunel avec « Car Jacking » en présence du réalisateur Haji Mimoun et des comédiens dont le lunellois Tahar Akermi. Projection suivie d’un concert.

Dimanche 31 mars

Une passion en Algérie, pièce de Jacques Choukroun et Joëlle Chambon à la salle Georges Brassens à Lunel. L’histoire de la rencontre entre l’intellectuel français Paul-Albert Février et l’Algérie entre 1959 et 1968.

Samedi 6 avril

Tu crois qu’ils nous aiment ? Promenade poétique proposée par Bernard Colin à Saint-Christol. Quel souvenir le poète garde-t-il du regard qu’enfant, il portait sur le monde des adultes ?

Ça se passe, aussi, dans vos communes ! Communes

Salles

Dates/Horaires Titre du film séance

St-Sériès

Salle La Grange

22 mars à 20h30 Almanya

Marsillargues

La Scala

24 mars à 16h

Boisseron

Salle des Fêtes

29 mars à 20h30 Almanya

St-Just

Salle B. Lafont

29 mars à 20h30 Almanya

Saturargues

Salle M. Galabru

30 mars à 21h

Almanya

Saturargues

Salle M. Galabru

3 avril à 17h

Zafara

Infos pratiques :

St-Nazaire

Esapce Dussol

4 avril à 10h

Zafara

Programme complet sur : www.paysdelunel.fr

Villetelle

Salle des fêtes

5 avril à 20h30

Almanya

St-Christol

Salle polyvalente

6 avril à 19h

Une bouteille à la mer

Marsillargues

La Scala

7 avril à 16h

Zafara

Marsillargues

Salle de conférence 8 avril à 20h30

À pas de loup

À pas de loup

www.pecheursdimages.fr

15


Mars 2013

N°71

Des histoires

sucrées à la médiathèque

Le conteur Gille Crépin de la Compagnie Épices et Parfums viendra partager deux histoires gourmandes à souhait, le mercredi 20 mars, à la médiathèque intercommunale. À 11h, Gille Crépin racontera aux tout petits de 3 à 6 ans, l’histoire de Drôle de Gâteau. Ce personnage gourmand n’accepte pas de manger seul. C’est un amoureux de la tarte aux pommes et il est prêt à partager son secret de fabrication. En attendant que la tarte soit cuite, il raconte des histoires et chante des chansons. L’aide des enfants sera nécessaire pour la cuisson car on voit bien qu’il n’est pas un cuisinier ordinaire…

À 15h30, les plus grands (à partir de 6 ans) pourront écouter les Contes de pommes et de Cannelle. Le soir de l’anniversaire de Serpolet, le plus jeune enfant de la maison, sa sœur qui n’a rien à lui offrir décide de partir à pied à la recherche d’un cadeau. Le chemin va l’emmener chez le fermier, la meunière, la vieille Jeanne, le père Antoine… Cannelle pourra ainsi lui donner un présent au moment du repas, juste avant la dernière chanson.

Infos pratiques : Spectacles gratuits et sur inscription à la médiathèque sur place ou au 04 67 99 06 51.

La gourmandise en vadrouille avec Tata Chocolat Grâce à la Communauté de Communes et au Conseil Général, la culture s’invite dans les villages. En avril, Chantal Ruest de la Cie Jardin public sillonnera le Pays de Lunel avec son spectacle culinaire Tata Chocolat. Sentez comme ça sent bon ! Regardez c’est beau ! Venez écouter les histoires de Tata Chocolat ! Gastounet les adore. Il se régale d’entendre les mésaventures arrivées à Melle Vanille Fraise avec une guêpe et une fourmi devenues énormes, celles du zoo et des monstres gourmands… Tata chocolat prévient mais elle met aussi l’eau à la bouche. Ça tombe bien, Gastounet est un vrai gourmand d’histoires et de chocolat. Retrouvez Tata Chocolat à : Saint-Just Samedi 6 avril à 10h30 à la salle B. Lafont Galargues Mercredi 10 avril à 10h30 à la salle polyvalente Boisseron Mercredi 10 avril à 15h30 à la salle polyvalente Marsillargues Mercredi 17 avril à 10h30 au Théâtre la Scala Saturargues Mercredi 17 avril à 15h30 à la salle M. Galabru

16

Infos pratiques : Spectacle pour les enfants de 2 ans à 8 ans et plus, gratuit et sans inscription.


N°71 Mars 2013

Programme Mars

Conte jeunesse Heure du conte

Tous les mercredis à 11h > À partir de 4 ans

Exposition La gourmandise, le plaisir de manger, les émotions du goût

Du vendredi 8 mars au mercredi 24 avril

> Tout public - Entrée libre

Jeux d'écriture Tricot de mots

Samedi 9 mars de 10h30 à 12h

> À partir de 14 ans Sur inscription

Scènes ouvertes HIP-HOP

Samedi 9 mars à 15h > Tout public - Entrée libre

Exposition Tout un monde de gourmandise

Du vendredi 15 mars au mercredi 10 avril

> Tout public - Entrée libre

Éveil musical Découverte du monde de la musique par Catherine Delaunay

Samedis 16 et 23 mars de 10h30 à 12h > De 0 à 3 ans Sur inscription

(Un seul accompagnant par enfant)

Ouverture le dimanche : 7 avril de 10h à 13h

Lecture spectacle De l'OuLiPo jusqu'au bout des ongles

Mardi 26 mars à 20h30

> Tout public - Sur inscription

Conte jeunesse Le chocolat dans tous ses éclats Mercredi 27 mars à 15h > À partir de 4 ans Sur inscription

(Un seul accompagnant par enfant)

Ateliers multimédias À la manière d'Arcimboldo

Mercredi 13 mars 10h à 11h 8 personnes max > 3 à 6 ans

Œufs de Pâques à colorier Mercredis 20 mars 10h à 11h 8 personnes max > 3-6 ans

Imagier gourmand Projection - conférence débat Un film, un spécialiste, un débat : mépris social et revendication de reconnaissance

Mercredi 27 mars 10h à 11h 8 personnes max > 5-6 ans

Atelier cinéma

Les coulisses du cinéma muet Vendredi 15 mars 2 séances : 15h15 et 20h30 Gratuit - sur inscription

Réalisation d'un livre de cuisine

Samedi 30 mars à 14h30

> Tout public - Entrée libre

Conte jeunesse Toutes petites histoires pour toutes petites oreilles par la conteuse Edlitham Samedi 30 mars 2 séances : 10h15 et 11h > De 0 à 3 ans Sur inscription (Un seul accompagnant par enfant)

Samedis 16, 20 mars 10h à 12h 8 personnes max > À partir de 10 ans Retrouvez tous les ateliers multimédias réguliers dans le programme et sur le site internet de la médiathèque intercommunale

Jean-Carl Feldis viendra dévoiler les coulisses du cinéma muet : bruitage et synchronisation du son et de l’image. Il développera son sujet en donnant de petits exercices pratiques au public à l’aide de percussions, d’entonnoirs et de clochettes.

http://mediatheque.paysdelunel.fr contact.mediatheque@paysdelunel.fr Tél. 04 67 99 06 51

17


Mars 2013

N°71

Des communes du Pays de Lunel

Lunel Exposition Florence Caillens-Boniface Jusqu’au vendredi 5 avril Lieu : Le bocal Des photographies à l’image de leur auteur : curieuses, généreuses, attentives à l’autre, discrètes tout en étant présentes. En parcourant le désert lointain ou en cheminant au gré du quotidien, l’artiste pose un oeil intéressé à son environnement, à ses couleurs, à ses formes, à ses ombres et à ses lumières.

Présentée par Martine Biard, à partir de sa spécialisation universitaire dont la recherche s’est achevée par la publication d’un ouvrage, préfacé par Louis Secondy, « Postes et Messageries en Languedoc de Louis XIV à la Révolution de 1789 ». Ed. édilivre Aparis, Saint-Denis, 2011. Conférence suivie d’un débat avec le public. + d’infos : 04 67 87 84 19 Présentation officielle de la Temporada 2013

le public et surtout les plus jeunes aux dangers de la route. + d'infos : 04 67 87 83 69 Théâtre Pièces Détachées Mercredi 20 mars à 20h30 Lieu : Salle Georges Brassens Par le Théâtre de l’éveil (Palaiseau), dans une mise en scène de Michel Abécassis. Un montage de textes de Georges Perec, Raymond Queneau, Jacques Roubaud... Interprété par trois jongleurs de mots exceptionnels.

+d’infos : 04 67 87 84 19

> Durée : 1h15. + d’infos : 04 67 22 03 78 (ATP)

Exposition Louis Calvo Du 9 au 31 mars Vernissage vendredi 8 mars à 19h Lieu : Espace Louis Feuillade

Cinéma Jeune public Semaines Scolaires Du 21 mars au 9 avril

Sa peinture s’offre au regard dans un embrasement de couleurs et de lumière. Son expérience et sa maîtrise, dont témoignent ses nombreuses expositions dans le grand sud, lui permettent de pratiquer l’huile sur toile tout autant que le couteau. + d’infos : 04 67 87 84 19 Oenologie Atelier dégustation Mercredi 13 mars à 19h Lieu : nouveaux locaux de l’OT du Pays de Lunel - Caladons Un atelier autour du Grenache encadré par Marie- Hélène Dal Cin, œnologue et sommelière. > Réservation obligatoire, dans la limite de 15 personnes maximum. Tarif : 25e + d’infos : 04 67 71 01 37 Conférence Communiquer en Languedoc dans l'Ancien Régime Jeudi 14 mars à 18h30 Lieu : Espace Louis Feuillade

18

Jeudi 14 mars à 18h30 Lieu : Hôtel de Ville, Salle du Conseil M. Le Maire dévoilera officiellement tous les rendez-vous de la saison taurine. > Entrée libre + d’infos : 04 67 87 83 69 Prévention santé Passage du Mammobile Du 18 au 20 mars de 9h à 18h Lieu : Allées Baroncelli Dépistage gratuit du cancer du sein pour les femmes de 40 à 75 ans en partenariat avec l'Association Montpellier-Hérault pour le Dépistage du Cancer du Sein. + d’infos : 04 67 61 15 05 (A.M.H.D.C.S) Prévention Semaine de la Sécurité Routière à Lunel Du 18 au 23 mars Plusieurs rendez-vous programmés par la Ville de Lunel pour sensibiliser

Bao (Montpellier) destinée aux classes élémentaires. La pauvre Cendrillon n’est pas aimée, on préfère l’enfermer dans sa chambre. Elle trouvera le moyen de sortir et plongera alors dans un univers glamour et paillettes, celui des rockstars. Avec Marick Revollon, Françoise Boccadifuoco, Jordi Cardoner. Ecrit et mis en scène par Jordi Cardoner. + d’infos : 04 67 87 84 19 Cinéma 29èmes Semaines du Cinéma Méditerranéen du Pays de Lunel

L’Association Pêcheurs d’Images prépare les Semaines scolaires, une programmation spécifique et réservée à l’attention des établissements scolaires, de la maternelle au lycée. + d’infos : 04 67 83 39 59 (Pêcheurs d'images) Danse Lunel, Graines de danseurs Dimanche 24 mars à 15h Lieu : Salle Georges-Brassens L’association Dynamic Dance (Lunel) organise le 9ème concours de danse jazz Lunel Graines de Danseurs avec le soutien de la Ville. Une édition parrainée par Marie-Agnès Gillot, danseuse étoile de l’Opéra de Paris. + d’infos : 04 67 83 55 54 06 62 36 89 (Dynamic Dance) Jeune public Cendrillon, Combien tu chausses ? Mardi 26 mars à 10h et 14h30 Lieu : Salle Georges-Brassens Adaptation loufoque et déjantée du conte de Charles Perrault par la Cie

Du 29 mars au 7 avril Lieu : Cinéma Athénée et dans d'autres lieux L’Association Pêcheurs d’Images examine le meilleur de l’actualité des films de la Méditerranée. Au programme : des séances de cinéma décentralisées dans tout le Pays de Lunel, une compétition de courtsmétrages et documentaires, ainsi que des séances pour le jeune public et les scolaires. + d’infos : 04 67 83 39 59 (Pêcheurs d'images)


N°71 Mars 2013

Boisseron CAMPAGNE GALARGUES GARRIGUES Lunel Lunel-Viel Marsillargues Saint-Christol Saint-Just Saint-Nazaire De Pézan Saint-Sériès Saturargues Saussines Vérargues Villetelle

Marsillargues Le temps d’un conte Mercredi 13 mars à 11h Lieu : bibliothèque municipale

Saint-Christol Jeune public Kamishibaï

> Entrée libre

Saint-Just Théâtre comédie L’amour déshabillé Samedi 9 mars à 21h Lieu : salle Bernadette Lafont De Georgy Rod Suite à un quiproquo, Pauline, qui souhaite écrire un roman, soupçonne son mari Philou d’être homosexuel. Sur les conseils de son amie Sophie, celui-ci ne fera rien pour l’en dissuader. S’enchaîneront alors des scènes cocasses, agrémentées des fantaisies de la voisine Margot…

Théâtre Très chère Mathilde

Tarifs : 8e l’entrée / gratuit pour les moins de 12 ans + d’infos : 04 67 83 56 18

" Des Puceurs " Saint-Just En cours

St-Nazaire de Pézan à compter du 10 mars

Marsillargues

à compter du 15 mars Samedi 16 mars à 10h30 Lieu : salle Jean-Pierre Gorce à l’espace Castan

Ces dates sont données à titre indicatif. Puçage des bacs gris dans le cadre de la TEOM Incitative.

Durée : 50min. > Tout public à partir de 5 ans. Samedi 16 mars à 20h30 Lieu : Théâtre la Scala Par la Cie du théâtre solaire. Aussi immature que fauché, Mathias Gold arrive à Paris de New York avec l’intention de refaire sa vie en vendant un appartement dont il a récemment hérité. Mauvaise surprise, il découvre que son père lui a légué l’appartement occupé en viager avec des locataires permanentes : Mathilde, octogénaire rusée et très imposante, et Chloé, sa fille impétueuse.

St-Nazaire de Pézan Réunion publique TEOMI Mercredi 13 mars à 18h30 Lieu : Espace Dussol

Tarifs : 10e / réduit : 6e + d’infos : 04 67 83 52 10 Le rendez-vous de Delphine Mercredi 27 mars à 16h30 Lieu : bibliothèque municipale > Entrée libre Réunion publique TEOMI Mercredi 27 mars à 18h30 Lieu : Salle Jean Moulin > Entrée libre

19


PROCHAIN

Conseil de Communauté Jeudi 28 mars à 18h30 à Saturargues

Une saison qui se prépare…

Ces réunions sont publiques vous êtes les bienvenus !

L’hiver n’est pas terminé et le moment est déjà venu de démarrer la saison taurine 2013. Un événement donne le top départ. Il s’agit de la traditionnelle Journée Hommage à Fanfonne Guillierme, manadière exemplaire pour qui une statue a été érigée l’année suivant sa disparition, en 1990, à l’emplacement des anciennes arènes à Aimargues. Depuis, chaque premier dimanche de mars est consacré à la « grande dame de la Camargue » et à travers elle, au maintien des traditions. Le programme est complet : discours et messe en provençal, bénédiction des chevaux, abrivado, roussataïo, et enfin la course, la « Royale Fanfonne Guillierme » comptant pour le Trophée des As et présentant les meilleurs taureaux de la manade aujourd’hui guidée par les Frères Espelly. L’émotion, le recueillement mais aussi l’agitation à l’idée de la nouvelle saison de courses sont palpables lors de cette journée. Les gens de bouvine aiment ces lieux et ces moments de rassemblement. Ils s’y rendent nombreux, car ils leur rappellent que le monde de Bioù dans lequel ils vivent est réel et actuel. Car les derniers mois d’hiver offrent bien plus que du temps pour se raconter souvenirs et anecdotes. Les manadiers accueillent les dernières naissances de l’élevage, les gardians conduisent pour le plus grand plaisir d’un public nombreux certains bioùs à l’occasion d’une encierro ou d’une abrivado d’une fête d’hiver : la Sainte-Agathe à Valergues ou la SaintVincent à Lunel-Viel par exemple. Aigues-Vives programme des « courses au plan » renouant ainsi avec l’histoire des jeux taurins. Le Grau-du-Roi innove et profite de son cadre pour organiser son populaire concours d’abrivados de plage. Il n’est pas rare non plus pour les afeciounados d’aller photographier les taureaux en pays ou d’assister aux festivals de films taurins à Castries, à Saint-Geniès-de-Malgoirès ou encore à Lunel. Les raseteurs sont, eux, en train d’intensifier leurs entraînements car ils savent que la saison de courses camarguaises est longue et qu’il faut être prêt physiquement. Après une période de repos, de soins pour certains, ils reprennent le crochet et répètent les gestes, en piste, à blanc sur un frontal tenu par un autre raseteur. La préparation est donc physique et technique à la fois, mais les sensations sont retrouvées grâce aux courses d’entraînement, dans les arènes où les écoles taurines sont installées ou même dans les manades désireuses de tester leurs plus jeunes taureaux. Pour les organisateurs, le temps des assemblées générales à peine achevé, il s’agit de s’informer des nouvelles normes de sécurité et de boucler programmes et affiches des courses. Les discussions et les transactions sont intenses, rappelons que près de 700 courses sont organisées chaque année… Mais le calendrier, la distribution des courses et leur règlement sportif seront dévoilés après le Congrès de la Fédération Française de la Course Camarguaise qui aura lieu les 9 et 10 mars à Villeneuve-lès-Maguelone. Ainsi se prépare la saison 2013.

Pour nous joindre : Accueil : 04 67 83 87 00 Médiathèque intercommunale : 04 67 99 06 51 Gestion des déchets, déchèteries : 0 800 034 400 (n° vert gratuit) CIAS : 04 67 83 53 52 Accueil des gens du voyage : 04 67 83 98 12 Mission locale : 04 67 83 37 41 Pépinière Via Innova : 04 67 83 21 11 Maison de l’emploi : 04 67 83 55 15 Office de Tourisme : 04 67 71 01 37 Ambrussum : 04 67 02 22 33

MAIRIES : Boisseron : 04 67 86 62 08 Campagne : 04 67 86 90 24 Galargues : 04 67 86 92 15 Garrigues : 04 67 86 81 34 Lunel : 04 67 87 83 00 Lunel-Viel : 04 67 83 46 83 Marsillargues : 04 67 83 52 10 Saint-Christol : 04 67 86 01 09 Saint-Just : 04 67 83 56 00 Saint-Nazaire de Pézan : 04 67 71 05 80 Saint-Sériès : 04 67 86 00 92 Saturargues : 04 67 86 01 28 Saussines : 04 67 86 62 31 Vérargues : 04 67 86 00 50 Villetelle : 04 67 86 87 86

Patricia Ouellet, Ethnologue Chroniqueuse dans Biòu&C° sur la webradio Poli-sons.fr

on le dit comme ça ! Mounine : se monter la mounine, c'est se monter la tête par rapport à une situation latente, préocupante ou un évènement prévisible que l'on sent venir. La figure d'un enfant chétif et malingre peut-être qualifié de mounine.

(Tiré de « Quand nos vieux parlaient leur patois » de Jean Daumas dit Lamatte) Retrouvez «Pays de Lunel, le mag’» sur votre mobile en scannant ce QR code (mode d’emploi et application sur notre site internet)

Directeur de la publication : François Berna Rédacteur en chef : Robert Pistilli Rédaction & Maquette : Service Communication Crédits photos : Communauté de Communes, Istockphoto, GoProduction, Gilli, Novaltis, OT du Pays de Lunel***. Impression : Pure Impression, Distribution CCPL & Chirripo, Tirage 24 000 exemplaires - ISSN : 2116-8008 journal@paysdelunel.fr ou sur www.paysdelunel.fr Tél. 04 67 83 87 00

Retrouvez toutes les infos sur www.paysdelunel.fr

Permanence tous les seconds jeudis du mois, de 9h à 13h

L’Espace INFO➔éNERGIE au siège de la Communauté de Communes du Pays de Lunel 152, chemin des merles - 34403 Lunel Uniquement sur rendez-vous : 04 67 13 80 90 Des experts vous accueillent pour analyser vos besoins et répondre à toutes vos questions Comment isoler mon logement ? Quel est le meilleur chauffage ? Comment financer mon projet ? Pour votre projet de construction, de rénovation ou tout simplement pour obtenir un conseil pour réduire vos factures d'énergies, contacter l'Espace INFO ENERGIE.

Pays de Lunel le Mag' 71  

Pays de Lunel le Mag', c'est le bulletin d'information de votre Communauté de Communes. Pour tout savoir sur ce qui s'est passé, se passe et...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you