Page 1

Carnet du patrimoine BULLETIN D'INFORMATION ET DE LIAISON DES MEMBRES DE LA SCAP

No 85

Décembre 2008

Vous pouvez choisir de recevoir le Carnet du patrimoine par courrier électronique plutôt que par la poste. Si tel est le cas, veuillez nous en informer: 819 378-1088 ou scap@scap-tr.org

NOUVEAUX MEMBRES Depuis l’envoi du dernier Carnet du patrimoine, en octobre, sept nouveaux membres ont joint les rangs de notre Société:

2 2 2 2

Monsieur Denis Lafond 2 Monsieur Joseph Gervais Madame Ginette Raymond-Lafontaine 2 Madame Madeleine Bessette Monsieur Jean-René Sauvageau 2 Monsieur Philippe Charrette Monsieur Sylvain Lafond

Nous leur souhaitons une cordiale bienvenue.

PROCHAINE ACTIVITÉ La prochaine activité au programme de la SCAP aura lieu le mardi 17 février 2009. Il s'agit d'une conférence de Madame Françoise Duguay, archéologue-anthropologue, qui portera sur « L’archéologie à TroisRivières ». Vous trouverez, à la fin de ce Carnet, une invitation donnant tous les détails de cette activité. Madame Françoise Duguay (à droite) Photo: Marilie Laferté, Tourisme Trois-Rivières


Carnet du patrimoine est le bulletin de liaison et d’information des membres de la

SOCIÉTÉ DE CONSERVATION ET D’ANIMATION DU PATRIMOINE DE TROIS-RIVIÈRES INC.

Les positions et opinions exprimées dans le Ca Carnet du patrimoine sont celles du Conseil d’administration de la Société de conservation et d’animation du patrimoine (SCAP) de Trois-Rivières. Elles représentent le point de vue officiel de la SCAP et de l’ensemble de ses membres.

ACTIVITÉ DE LA SCAP

CONFÉRENCE DE MARIO MARCHAND Le 9 décembre dernier, la Société de conservation et d’animation du patrimoine (SCAP) de Trois-Rivières offrait à ses membres la deuxième activité de son programme 2008-2009, soit une conférence ayant comme thème le troc des cultures, par Monsieur Mario Marchand. Terminant sa thèse de doctorat en la matière, M. Marchand est venu entretenir les membres de la SCAP de ce sujet captivant, en l’abordant par le biais des perceptions du territoire et du mode de vie des Amérindiens.

Le Ca Carnet du patrimoine est distribué gratuitement et occasionnellement, c’est-à-dire environ une fois par deux mois, à tous les membres de la SCAP.

____________________

SOCIÉTÉ DE CONSERVATION ET D’ANIMATION DU PATRIMOINE DE TROIS-RIVIÈRES INC.

Fondée le 28 septembre 1977 Organisme non gouvernemental (O.N.G.) et sans but lucratif (O.S.B.L.) voué à la protection et à la mise en valeur du patrimoine trifluvien 1425, place de l’Hôtel-de-Ville Case postale 1391 Trois-Rivières (Québec) G9A 5L2

Téléphone: 819 378-1088 Télécopieur: 819 694-0846 Courriel: scap@scap-tr.org Site Internet: http://www.scap-tr.org _______________________ Pour devenir membre de la SCAP, il suffit d’envoyer ses coordonnées et la cotisation annuelle de 20$ (étudiant: 10$, avec document de preuve) à l’adresse indiquée ci-dessus. _______________________ Votre prochain

Ca Carnet du patrimoine sera posté en

FÉVRIER 2009

Notre conférencier invité, Monsieur Mario Marchand et ses artefacts Photo: Émilie Roy-Element, SCAP de Trois-Rivières

À l’aide d’une variété d’artefacts lui appartenant (arc, raquettes, wampum, fusil et corne à poudre, baril de rhum, etc.), nous avons pu en apprendre davantage sur les rapports à la nature des Amérindiens, ainsi que sur l’influence de l’arrivée des Blancs sur ces mêmes rapports. L’illustration des propos de M. Marchand par différents objets a donné lieu à une conférence interactive et dynamique au cours de laquelle de beaux échanges ont eu lieu.

(suite à la page 3)

La publication de ce

Carnet du patrimoine a été rendue possible grâce au soutien financier de la Corporation de développement culturel de Trois-Rivières


(suite de la page 2) SOCIÉTÉ DE CONSERVATION ET D’ANIMATION DU PATRIMOINE DE TROISRIVIÈRES INC.

Président

Monsieur Daniel ROBERT

Vice-présidente

Madame Diane COUSINEAU

M. Marchand a amené les participants à se familiariser avec le concept d’acculturation, selon lequel une culture donnée est modifiée, entre autres, par l’introduction de nouveaux objets et matériaux modifiant les façons de vivre. Ici, une certaine acculturation s’est produite chez les Amérindiens, mais malgré tout, ils ont su conserver à travers le temps leur propre imaginaire et une riche tradition orale.

Trésorière Madame Hélène BOURASSA

Secrétaire Madame Émilie ROY-ELEMENT

Administrateurs ƒ Monsieur Robert PARENTEAU ƒ Monsieur Jean-Marc FLIBOTTE ƒ Monsieur André MAURAIS ________________________

Comité des activités Coordonnatrice

Madame Émilie ROY-ELEMENT

Site Internet Webmestre

Monsieur Jean-Marc FLIBOTTE

Membres honoraires ƒ Les Ursulines de Trois-Rivières ƒ Les Archives du Séminaire de Trois-Rivières

ƒ La Société d’histoire du Cap-de-la-Madeleine

ƒ Monsieur René HARDY

ƒ Monsieur Normand SÉGUIN

Membres émérites ƒ Monsieur Robert CHAMPAGNE ƒ Monsieur Alain GAMELIN ƒ Madame Louise HAMEL ƒ Monsieur Jean ROY

Notre conférencier invité et une partie de l’assistance Photo: Émilie Roy-Element, SCAP de Trois-Rivières

En conclusion de conférence, M. Marchand a donc pu affirmer que les Amérindiens ont été acculturés, sans toutefois être totalement assimilés. Leur culture est encore riche et s’est transmise de génération en génération jusqu’à nos jours. Il ne reste qu’à souhaiter que ces savoir-vivre et traditions soient encore conservés et continuent de faire partie de notre paysage culturel. La SCAP remercie Mario Marchand d’avoir accepté de donner cette conférence.

Ne manquez pas notre prochaine activité qui aura lieu en février prochain et qui portera sur les fouilles archéologiques à TroisRivières. L’archéologue Françoise Duguay, qui a dirigé les fouilles de la place d’Armes, sera notre conférencière. Émilie ROY-ELEMENT Comité des activités de la SCAP Une vingtaine de personnes ont participé à cette conférence. Parmi elles, mentionnons Mesdames et Messieurs Denise BOUCHARD-CÔTÉ, Pierre CÉCIL, Diane COUSINEAU, Françoise DUGUAY, Denise


Carnet du patrimoine /

4

DUVAL, Marie-Ève FISET, Jean-Marc FLIBOTTE, Mario GROLEAU, Denis LAFOND, Sylvain LAFOND, Hélène MURDOCK, Émilie ROY-ELEMENT, Paul-Émile THIFFAULT et le soussigné. Daniel ROBERT, président

Pour voir d’autres photos de cette activité, visitez le site Internet de la SCAP : Album-photos / Activités :

http://www.scap-tr.org

SALON D’HISTOIRE ET DE GÉNÉALOGIE La 2e édition du Salon d’histoire et de généalogie a eu lieu au centre commercial Les Galeries du Cap les vendredi, samedi et dimanche 24, 25 et 26 octobre. La SCAP y tenait un kiosque et elle a aussi reçu la visite de quelques-uns de ses membres, en plus des nombreux visiteurs non membres. L’achalandage du vendredi a été plutôt faible, en raison de plusieurs facteurs (travaux sur le pont Radisson, grève des employés de Maxi, etc.), mais les journées du samedi et du dimanche ont été comparables à celles de l’an dernier.

Jean-Marc FLIBOTTE, André MAURAIS, Daniel ROBERT et Émilie ROY-ELEMENT.

M. Jean-Marc Flibotte, webmestre, au kiosque de la SCAP lors du Salon d’histoire et de généalogie 2008 Photo: Simone Beaudry

À Monsieur Dessaulles BEAUDRY, de la Société de généalogie de la Mauricie et des Bois-Francs, organisateur et coordonnateur de ce Salon: bravo et félicitations pour deuxième édition fort réussie et merci de nous avoir donné l’opportunité de participer à ce Salon. Le kiosque de la SCAP au Salon d’histoire et de généalogie 2008 Photo: Simone Beaudry

Merci aux membres du conseil d’administration qui ont assuré une présence au kiosque de la SCAP durant les deux jours: Hélène BOURASSA, Diane COUSINEAU,

Pour voir d’autres photos de cette activité, visitez le site Internet de la SCAP : Album-photos / Évènements :

http://www.scap-tr.org


Carnet du patrimoine /

5

CAPSULES D'ICI UN NOUVEAU PLAN D’URBANISME La Ville de Trois-Rivières a adopté un premier plan d’urbanisme (2009-2014) le 17 novembre 2008, suite à la fusion de 2002. La reconnaissance de la diversité et de la richesse des secteurs résidentiels, la promotion et le développement du noyau urbain central ainsi que la mise en valeur des composantes patrimoniales, touristiques et récréatives sont trois des sept orientations du plan qui concernent plus particulièrement le patrimoine bâti. Un noyau urbain central y est délimité par « le centre-ville, les premiers quartiers de part et d’autre de la rivière, le parc portuaire, les îles du Saint-Maurice », de même que le « pôle institutionnel » qui regroupe le parc de l’Exposition et les institutions environnantes (hôpital, collèges, université)». Un plan particulier d’urbanisme y est prévu. On reconnaît une valeur patrimoniale à trois noyaux villageois: Pointe-du-Lac, SaintMichel-des-Forges et Saint-Louis-de-France, ainsi qu’à des éléments le long du chemin du Roy. Il reste à voir comment ces grandes orientations se traduiront concrètement. Diane COUSINEAU Vice-présidente de la SCAP Source: « Un plan unique…Une ville unique! Premier plan d’urbanisme de Trois-Rivières (2009-2014) ».

Une émission spéciale Passionnés d’histoire de Noël a été diffusée dans la semaine du 8 au

13 décembre à canal Vox – câble 9 (Cap-de-laMadeleine), et à TVCogéco – câble 11 (TroisRivières). L’émission sera cependant reprise à Vox jusqu’à la fin de la période des Fêtes. Les jours et heures de diffusion sont les mêmes que ceux des 12 émissions régulières de la 7e série qui s’achève. Voir les dépliants que vous avez reçus en septembre ou le site Internet de la SCAP: http://www.scap-tr.org , dans Projets et réalisations / Passionnés d’histoire. COPIE DE LA SÉRIE: Les personnes qui désirent acheter les trois DVD contenant les 12 émissions de la 7e série de Passionnés d’histoire pourront commander en janvier 2009, après la première diffusion, directement chez canal Vox: 819 375-9888 ou capdelamadeleine@voxtv.ca PAS DE REDIFFUSION À CANAL SAVOIR: On nous informe que la 7e série d’émissions ne sera pas rediffusée par le canal Savoir.

UN PRIX POUR MONSIEUR JEAN-MARIE MAROIS L’Association québécoise d’interprétation du patrimoine (AQIP), organisme national créé en 1977 pour rassembler les personnes et les organismes s’intéressant ou œuvrant à l’interprétation du patrimoine québécois, pour en faire la promotion et stimuler le développement de la discipline et de ses membres, attribue depuis 2007 (pour 2006) le Prix Parcs Québec – Interprète de l’année qui reconnaît l’œuvre d’une vie d’un interprète qui a fait évoluer l’interprétation du patrimoine par son approche ou par ses techniques dans son milieu d’action.


Carnet du patrimoine / 6

M. Jean-Marie Marois Photo: Le Nouvelliste

Le Prix Parcs Québec – Interprète de l’année 2007 a été attribué à M. Jean-Marie Marois qui a œuvré pendant vingt-sept (27) ans au Parc national des Forges du Saint-Maurice, contribuant fortement au développement du site et de sa réputation et en formant des dizaines de guides-interprètes aux techniques de l’interprétation. La remise du prix a eu lieu au Parc national des Forges du Saint-Maurice le vendredi 28 novembre dernier. Le choix de Monsieur Jean-Marie Marois comme lauréat de ce prix est un choix judicieux et mérité. Cette reconnaissance sera sans doute, pour lui, le couronnement de toute une carrière. La Société de conservation et d'animation du patrimoine (SCAP) de TroisRivières lui adresse ses félicitations.

NOUVEAUTÉS DE L’ O.N.F. Cette année encore, la Corporation de développement culturel de Trois-Rivières est fière de s’associer avec l’Office National du film afin de présenter la 12e édition des « Nouveautés de l’ONF ». Choc des cultures, divergence des modes de vie, écart des classes sociales et conflits internationaux sont au nombre des thèmes qu’aborderont cette année une série de cinq documentaires saisissants qui projettent à l’avant-plan l’humain à travers ses combats, ses espoirs et son urgence de vivre. Les diffusions auront lieu gratuitement à la Maison de la culture de Trois-Rivières les 15, 20, 22, 27 et 29 janvier 2009.

Le documentaire Au pays des colons saura certainement vous intéresser car il traite de l’exode des jeunes en régions rurales avec, comme trame de fond, l’histoire agricole québécoise. Il sera présenté le jeudi 29 janvier 2009 à 19h30 dans la salle Anaïs-AllardRousseau de la Maison de la culture : Au cœur de la crise économique des années 1930, le gouvernement organise le transport de plus de 80 000 colons pour fonder un pays neuf sur les territoires vierges de l’Abitibi. Mais plusieurs finiront par quitter ces terres durement défrichées, cherchant un meilleur sort à la ville ou comme main-d’œuvre pour les grandes compagnies venues exploiter les ressources du Nord. De génération en génération, la famille Lalancette, elle, persiste à construire l’avenir sur sa terre, à vivre de l’agriculture en dépit des contraintes de la mondialisation et du contrôle du territoire par les compagnies minières et forestières. En marchant entre autres dans les traces de Pierre Perrault, ce film raconte un chapitre significatif de l’histoire du Québec et soulève des questions fondamentales sur le développement des régions.


Carnet du patrimoine / 7

<

In Memoriam

<

Monsieur Georges Massé C'est avec regret que nous avons appris le décès de M. Georges Massé, le 3 décembre dernier. M. Massé était professeur d’histoire retraité de l’Université du Québec à TroisRivières depuis le 1er septembre 2005.

service de l'Université du Québec à TroisRivières (UQTR) depuis 1969 à titre de professeur d’histoire régulier. Pendant un certain temps, il a été le représentant de l'UQTR au sein de la Corporation pour le patrimoine sidérurgique de la Mauricie. M. Massé était membre de la SCAP depuis l’automne 1981. Il avait été membre de son conseil d’administration durant quelques années et il avait dirigé la publication de deux numéros de la revue Le Coteillage: le « spécial portuaire » d’octobre 1984 et le numéro grand format du printemps 1986. Il a aussi été président du Salon national d’histoire et de patrimoine.

Photo: Le Nouvelliste

Né aux îles De La Madeleine, M. Massé demeurait à Cleveland depuis quelques années. Une cérémonie d'adieu aura lieu à l'Université au début de janvier 2009.

Détenteur d'une licence ès lettres (histoire) de l'Université Laval (1967), M. Massé était au

Nos plus sincères condoléances à la famille éprouvée.

M. Georges Massé en 2005


Carnet du patrimoine / 8

SOCIÉTÉ DE CONSERVATION ET D'ANIMATION DU PATRIMOINE DE TROIS-RIVIÈRES

INVITATION Le président, M. Daniel Robert, et le Conseil d'administration de la SOCIÉTÉ DE CONSERVATION ET D'ANIMATION DU PATRIMOINE DE TROIS-RIVIÈRES vous invitent cordialement à une

CONFÉRENCE SUR « L’ARCHÉOLOGIE À TROIS-RIVIÈRES » avec

Madame Françoise Duguay, B.Sc. archéologue-anthropologue Cette conférence aura lieu le

mardi 17 février 2009 à 19h30 dans la Salle régionale de la Maison de la culture de Trois-Rivières (1425, place de l’Hôtel-de-Ville) Durée: environ 1 heure et 30 minutes

Coût: aucun

Prière de nous informer de votre participation à cette activité avant 17h00 le lundi 16 février 2009:

ou par téléphone: 819 378-1088

par courriel: scap@scap-tr.org

Bienvenue à tous !

Carnet du patrimoine no 85  

BULLETIN D'INFORMATION ET DE LIAISON DES MEMBRES DE LA SCAP

Advertisement