Page 1


6


JEAN PROUVÉ maison démontable

8x8

demountable house

le système

the system

12

le montage

the assembling

30

expositions

exhibitions

52

biographie

biography

72

7


maison démontable

Maison démontable 8x8 , 1944 Galerie Patrick Seguin, 2013 8x8 Demountable house, 1944 Galerie Patrick Seguin, 2013

8

8x8 - 1944


8x8 demountable house - 1944

8 x8 maison démontable, 1944

Poursuivant sa recherche

8 x8

sur les maisons démontables,

demountable house, 1944

Jean Prouvé crée en 1938 le principe de structure à portique axial dont il déposera

Continuing his research into

le modèle l’année suivante.

demountable houses, in 1938 Jean Prouvé came up with the structural principle of the axial portal frame, which he patented the following year.

Il choisit de le décliner sur un module de 8 mètres de largeur – dimension liée aux performances de la grande presse-plieuse équipant ses ateliers, qui usine des feuilles de tôle d’acier de 4 mètres pour produire les éléments d’ossature et d’enveloppe de bâtiments d’habitation. Cette donnée technique détermine une surface minimum

He decided to apply it via a module 8 meters (26.2 ft)

de 64 m2 par module, un espace vital satisfaisant pour

wide: a size based on the capacity of the big bending

l’usager et pour le constructeur soucieux du bien-être

press in his workshop, which machined 4-meter sheets of

de ce dernier.

steel to produce the components for house frames and

Au début de la guerre, Pierre Jeanneret applique ce

envelopes. This technical given meant a minimum area of

procédé à un projet de bâtiments légers, l’atelier de Le

64 square meters (689 square feet) per module, offering

Corbusier délaissant alors le Modulor pour la trame

a living space acceptable to both the occupant and the

Prouvé. Les pavillons, à simple ou double niveau, ainsi

constructor with the occupant’s interests at heart.

fabriqués avec différentes variantes de structures à por-

Early in the War Pierre Jeanneret applied the method to a

tique témoignent de l’adaptation aux restrictions de

project for lightweight buildings; thus did the Le Corbusier

métal ; elle trouvera son aboutissement dans des maisons

workshop abandon the Modulor for the Prouvé grid.

pour ingénieurs, réalisées entièrement en bois.

Incorporating variations on the portal frame structure,

En 1944-1945 le marché des constructions provisoires per-

these one and two-story buildings betray an adaptation

met aux Ateliers Jean Prouvé de fabriquer, selon le même

to the shortage of metal that found its culmination in the

principe, des « baraques » pour les sinistrés ; toutefois, la

engineers’ houses, made entirely of wood.

9


maison démontable

P. 10 Maison démontable 8x8 Montage des maisons 8 m x 8 m. Vue partielle du lotissement réalisé avec des bâtiments à portiques des Ateliers Jean Prouvé, Bezaumont, automne 1945 8x8 Demountable house Assembly of houses 8 x 8 m (26.2 x 26.2 ft). Partial view of the housing development with portal frame buildings from the Ateliers Jean Prouvé, Bezaumont (France), fall 1945

10

P. 12 Ateliers Jean Prouvé « Pavillons démontables 8x8, 8x12, etc. Coupe transversale » Brevet no 849.762. Plan no 9479 (détail), octobre 1944 Ateliers Jean Prouvé “Demountable houses 8x8, 8x12, etc. Cross section” Patent no. 849.762. Plan no. 9479 (detail), October 1944

8x8 - 1944


8x8 demountable house - 1944

trame, imposée par le ministère de la Reconstruction, sera ramenée à 6 mètres. Quelques maisons 8 m x 8 m seront néanmoins produites dans le cadre d’une opération de reconstruction d’urgence menée par les architectes Jacques et Michel André. Ce programme, qui se démarque de la commande du ministère de la Reconstruction et de l’Urbanisme, bénéficie de conditions particulières permettant un usage plus large du métal, alors très contingenté. La structure porteuse, avec un portique redessiné pour la circonstance,

In 1944–45 the need for temporary buildings gave the

est réalisée entièrement en tôle pliée, de même que les

Ateliers Jean Prouvé the chance to employ the portal

poutres de plancher et la couverture, exceptionnellement

frame for houses for people left homeless by the War.

constituée de bacs en acier.

At the same time, though, the Ministry of Reconstruction

S’ouvre ainsi la voie vers l’application de ce modèle à la

and Town Planning (MRU) reduced the grid to 6 meters

reconstruction définitive, mais il faudra plusieurs expé-

(19.6 ft). A number of 8 x 8 meter (26.2 x 26.2 ft) houses

riences sans suite ainsi que de nombreuses études et

were nonetheless produced as part of an urgent recon-

prototypes pour que Jean Prouvé puisse enfin commen-

struction operation headed by architects Jacques and

cer, en 1949, la fabrication de la maison Métropole, légère,

Michel André.

économique et confortable, entièrement usinée en acier

Not to be confused with the MRU order, this project had

et aluminium, et déclinable sur une trame de 8 mètres. n

permits for larger quantities of metal, at the time subject to strict quotas. The load-bearing structure, using a specially redesigned portal frame, was made entirely of bent sheet steel, as were the floor joists and the roof, unusually made of slabs. This made clear the model’s potential for permanent dwellings, but it was only after several fruitless experiments and numerous studies and prototypes that in 1949 Jean Prouvé was finally able to begin manufacturing his Métropole house: light, economical and comfortable, entirely made of steel and aluminum, and based on an 8 meter (26.2 ft) grid. n

11


12


maison démontable

8 x 8, 1944

le système 8 x 8 demountable house, 1944

the system

« Disons le mot : il faut des maisons usinées. Pourquoi usinées ? Parce qu’il ne s’agit plus seulement de fabriquer un ou plusieurs petits éléments d’une maison destinés à être assemblés, mais que tous les éléments correspondent à ceux d’une machine que l’on monte entièrement mécaniquement, sans qu’il soit nécessaire de fabriquer quoi que ce soit sur le chantier ». “Let’s be frank: we need factory-made houses. Why factory-made? Because it’s no longer a matter of just making one or more little components of a house and putting them together; because all the components are part of a machine you assemble mechanically, without any need to make anything at all on site.” Jean Prouvé, 1946

13


maison démontable

Maquette de la maison à portique 8x8 des Ateliers Jean Prouvé Salon d’automne, Paris, 1946 Model of the Ateliers Jean Prouvé 8x8 axial portal frame house Salon d’Automne, Paris, 1946

14

8x8 - 1944


Pavillon à portique axial , 1938, maquette de démonstration Principe constructif créé par Jean Prouvé en août 1938 (concours pour le ministère de l’Air) et breveté l’année suivante : brevet no 849.762 des Ateliers Jean Prouvé, « Construction à ossature métallique démontable », publié le 1er décembre 1939

Axial portal frame house, 1938, display model Construction principle devised by Jean Prouvé in August 1938 (Air Ministry competition) and patented the following year: patent no. 849.762 in the name of the Ateliers Jean Prouvé, “Demountable metal-frame structure”, issued on 1 December 1939

15


maison démontable

P. 18-19 Studal, Paris, brochure publicitaire pour les Ateliers Jean Prouvé , ca 1950-1951 Studal, Paris: advertising brochure for Ateliers Jean Prouvé, ca. 1950–51

18

8x8 - 1944


8x8 demountable house - 1944

En juillet 1949, les Ateliers Jean Prouvé contractualisent leurs relations avec l’Aluminium français en signant un accord avec sa filiale commerciale Studal, laquelle s’engage à prospecter afin d’alimenter les Ateliers « en priorité et à pleine cadence » (CA des AJP, 1949). Le premier document publicitaire issu de ce rapprochement présente les différentes déclinaisons constructives du système à portique axial, de la maison individuelle aux bâtiments scolaires en passant par les variantes pour les colonies. In July 1949 the Ateliers Jean Prouvé formalized their relationship with Aluminium Français in a contract with its sales subsidiary Studal. Studal undertook to supply the Ateliers as a “top priority and at top speed” (Board of Directors, Ateliers Jean Prouvé, 1949). The first advertising brochure to result from the new association presented the different constructional versions of the axial portal frame system, including the single house, the school buildings and the variations for the colonies.

19


24


Ateliers Jean Prouvé « Pavillons démontables 8x8, 8x12, etc. Coupe transversale » Brevet no 849.762. Plan no 9479, octobre 1944 Ateliers Jean Prouvé “Demountable houses 8x8, 8x12, etc. Cross section” Patent no. 849.762. Plan no. 9479, October 1944

25


30


maison démontable

8 x 8, 1944

le montage 8 x 8 demountable house, 1944

the assembling

« Moi, je décidais de construire avec des éléments que je fabriquais moi-même, des éléments légers qui étaient principalement d’acier et de bois avec un peu d’aluminium. » “I decided to build with components I made myself: light components mostly made of steel and wood, with a little aluminum.” 

Jean Prouvé

31


1

4

2

3

6

5

Maison démontable 8x8, nomenclature des éléments de construction du modèle exposé p. 50-51 1/ Panneau porte (x1). 2/ Panneau plein (x22). 3/ Panneau fenêtre (x6). 4/ Jardin d’hiver (x1). 5/ Couvre-joint extérieur (x26), couvre-joint intérieur (x26), couvre-joint d’angle (x4). 6/ Bac de toit (x32). 7/ Pignon (x2). 8/ Rive (x4). 9/ Poutre faîtière (x2). 10/ Cache-faîtière (x3). 11/ Portique compas (x1). 12/ Conduit de cheminée (x1). 13/ Solivage (x1). 14/ Plot (x6). 15/ Panneau plancher (x16). 8x8 Demountable house, schedule of the components of the model shown p. 50-51 1/ Door panel (x1). 2/ Full panel (x22). 3/ Window panel (x6). 4/ Bow-window (x1). 5/ Exterior joint cover (x26), interior joint cover (x26), angle joint cover (x4). 6/ Roofing slab (x32). 7/ Gable (x2). 8/ Side beam (x4). 9/ Ridge beam (x2). 10/ Ridge beam cover (x3). 11/ Portal frame (x1). 12/ Chimney pipe (x1). 13/ Base (x1). 14/ Block (x6). 15/ Wood floor panel (x16).

32


7

8

10

9

11 12

15

13

14

33


maison démontable

« On fabrique des avions, des autos, pourquoi pas des maisons ? » “We manufacture planes and cars, so why not houses?” 

P. 34-35 Montage des maisons 8x8 Vue partielle du lotissement réalisé avec des bâtiments à portiques des Ateliers Jean Prouvé, Bezaumont, automne 1945. Plan d’implantation : Jacques et Michel André, architectes Assemblage of 8x8 houses Partial view of the housing development with portal frame buildings from the Ateliers Jean Prouvé, Bezaumont (France), fall 1945. Layout drawing: Jacques and Michel André, architects

34

Jean Prouvé

8x8 - 1944


35


maison démontable

P. 38-39 Montage des maisons 8x8 Vue partielle du lotissement réalisé avec des bâtiments à portiques des Ateliers Jean Prouvé, Bezaumont, automne 1945. Plan d’implantation : Jacques et Michel André, architectes Assemblage of 8x8 houses Partial view of the housing development with portal frame buildings from the Ateliers Jean Prouvé, Bezaumont (France), fall 1945. Layout drawing: Jacques and Michel André, architects

38

8x8 - 1944


8x8 demountable house - 1944

La reconstruction provisoire du petit village de Bezaumont (Meurthe-et-Moselle), totalement sinistré en 1944, est confiée aux frères André, des architectes nancéiens qui collaborent de longue date avec leur ami Jean Prouvé. Les Ateliers Jean Prouvé proposent une version améliorée des pavillons pour sinistrés fabriqués pour le ministère de la Reconstruction et de l’Urbanisme (MRU) : grâce à une allocation d’acier plus importante l’ossature est entièrement fabriquée en tôle pleine, y compris les poutres de plancher et les bacs de toiture ; le profil du portique est calqué sur celui conçu par Jean Prouvé pour les maisons F 8x8 BCC (Pierre Jeanneret, architecte). The small village of Bezaumont (Meurthe-et-Moselle département) had been completely destroyed in 1944. Its reconstruction was entrusted to the André brothers, Nancy architects and long-time collaborators with Jean Prouvé. The Ateliers Jean Prouvé came up with an improved version of the War homeless houses made for the Ministry of Reconstruction and Town Planning (MRU): an increased allocation of steel meant the entire frame was of sheet steel, including the floor joists and the roofing slabs; the profile of the portal frame was copied from Jean Prouvé’s design for the F 8x8 BCC houses (architect Pierre Jeanneret).

39


maison démontable

40

P. 40, 41 à gauche / left Maison démontable 8x8 Montage et vues du pavillon achevé Usine Permali/Le Bois bakélisé, bureau de René Schvartz, Maxéville, 1945

P. 41 à droite / right Maison démontable 8x8 La Salmson de Jean Prouvé devant le bureau de René Schvartz, usine Permali/Le Bois bakélisé, Maxéville, 1945

8x8 Demountable house Assembly and views of the finished building Permali/Bois Bakélisé plant, René Schvartz’s office, Maxéville (France), 1945

8x8 Demountable house Jean Prouvé’s Salmson parked in front of René Schvartz’s office, Permali/Bois Bakélisé plant, Maxéville (France), 1945

8x8 - 1944


8x8 demountable house - 1944

41


42


8x8 demountable house - 1944

P. 42-43 Maison démontable 8x8 Détail du portique intérieur en V renversé, bureau de Jean Prouvé, Maxéville, ca 1947

P. 44-45 Maison démontable 8x8 Vues extérieures et intérieures, bureau de Jean Prouvé, Maxéville, ca 1950

8x8 Demountable house Detail of the inverted V interior portal frame, Jean Prouvé’s office, Maxéville (France), ca. 1947

8x8 Demountable house Exterior and interior views, Jean Prouvé’s office, Maxéville (France), ca. 1950

43


maison démontable

8x8 - 1944

Contrairement aux services de l’État, Jean Prouvé voyait dans les constructions provisoires le moyen de créer une industrie du bâtiment capable de produire immédiatement des modèles aboutis pour la reconstruction définitive. C’est dans cette optique qu’en 1945, améliorant considérablement le principe des pavillons pour sinistrés, il étudie un modèle de maison 8 m x 8 m à portique axial dont il fait aussitôt fabriquer deux prototypes. Le premier sera immédiatement monté pour servir de bureau à René Schvartz, un ami industriel installé à Maxéville (p. 40-41) ; les restrictions d’acier qui perdurent ne permettent pas d’envisager des façades métalliques, mais les panneaux en bois sont équipés de fenêtres à guillotine qui s’escamotent dans l’allège. Alors que le portique en V renversé figure en couverture du numéro d’Architecture d’aujourd’hui consacré à la préfabrication, c’est le système dans son intégralité qui est présenté au Salon d’automne 1946, et son « excellence technique » unanimement saluée. Le second exemplaire, agrémenté d’un bow-window (jardin d’hiver vitré) est monté à l’entrée des Ateliers Jean Prouvé (p. 44-45), symbolisant le rêve industriel du constructeur qui y installe son bureau ; après son départ de l’usine, il sera remonté dans sa propriété nancéienne (p. 46-47).

44


8x8 demountable house - 1944

Unlike the government departments of the time, Jean Prouvé saw temporary buildings as a means for establishing a construction industry that could immediately turn out models for permanent reconstruction. With this in mind, in 1945 he considerably improved the basic principle of his War homeless housing, developed an 8 x 8 meter (26.2 x 26.2 ft) axial portal frame house and had two prototypes made. The first of them at once became the office of René Schvartz, an industrialist friend in Maxéville (p. 40-41). The steel shortage meant metal facades were out of the question, but the wooden panels were fitted with sash windows that slid down into the window-breast. The inverted-V portal frame was featured on the cover of Architecture d’aujourd’hui’s special prefabrication issue, and when the system as a whole was presented at the Salon d’Automne in 1946 its “technical excellence” received unanimous acclaim. The second prototype, with the addition of a bay window christened the “winter garden”, was assembled at the entrance to the Ateliers Jean Prouvé (p. 44-45); a symbol of Prouvé’s mass-production dream, it became his office, and when he left the plant it was reassembled in the grounds of his home in Nancy (p. 46-47).

45


maison démontable

08:00

08:15

08:25

10:15

10:30

10:45

12:00

12:30

12:45

14:30

16:00

17:15

Montage d’une maison démontable 8x8, 1944 Galerie Patrick Seguin, 2013

50

Assemblage of an 8x8 demountable house, 1944 Galerie Patrick Seguin, 2013

8x8 - 1944


8x8 demountable house - 1944

09:00

09:05

09:50

10:50

11:00

11:15

13:15

13:45

14:00

17:45

17:50

18:00

51


52


maison démontable

8 x 8, 1944

expositions 8 x 8 demountable house, 1944

exhibitions

« L’innovation est un travail collectif […]. On ne fait rien tout seul, dans la vie. Le travail est collectif. » “Innovation is a group affair . . . In life you do nothing alone. Work is a collective venture.” 

Jean Prouvé, 1982

53


maison dĂŠmontable

P. 56-59 Maison dĂŠmontable 8x8, 1944 Galerie Patrick Seguin, 2013 8x8 Demountable house, 1944 Galerie Patrick Seguin, 2013

56

8x8 - 1944


8x8 demountable house - 1944

57


58


59


69


72


jean prouvé

biographie jean prouvé

biography

« Un homme est sur terre pour créer. Donc ne jamais plagier, toujours regarder vers l’avenir, quel qui soit. » “Each man is on earth to create something. So never copy: always look to the future, whatever it may be.” 

Jean Prouvé

73


maison démontable

P. 72 Maison démontable 8x8, 1944 Montage 8x8 Demountable house, 1944 Assembling

74

P. 74 Jean Prouvé dans son bureau des Ateliers Jean Prouvé, Maxéville, ca 1948 Jean Prouvé in his office at the Ateliers Jean Prouvé, Maxéville (France), ca. 1948

8x8 - 1944


8x8 demountable house - 1944

jean prouvé 1901-1984

Jean Prouvé est l’un des pionniers de la production innovante du mobilier et de l’architecture du xxe siècle.

Jean Prouvé was a twentiethcentury pioneer in the innovative production of furniture and architecture.

Fils d’un fondateur de l’École de Nancy et filleul d’Émile Gallé, il est imprégné de la philosophie créatrice de ce groupe artistique, dont la volonté principale est d’allier l’art à l’industrie pour le mettre à la portée de tous. Soucieux de s’inscrire dans son époque, il explore toutes

Son of one of the founders of the Ecole de Nancy and

les ressources techniques du métal et passe rapidement

godchild of Emile Gallé, Jean Prouvé was imbued with

du travail du fer forgé à des applications constructives de

the creative philosophy of a group whose principal aim

la tôle pliée : menuiseries métalliques, premières pièces

was an art/industry alliance offering access to all.

de mobilier, éléments d’architecture ou bâtiments démon-

Determined to be a man of his time, Prouvé explored all

tables sont produits en petites séries dès les années

the current technical resources in metalworking, soon

1930. Considérant qu’« il n’y a pas de différence entre la

abandoning wrought iron for bent sheet steel: in the

construction d’un meuble et d’une maison », Jean Prouvé

thirties he produced metal joinery, his early furniture,

développe une « pensée constructive » basée sur une

architectural components and knockdown buildings, all

logique de fabrication et de fonctionnalité qui génère une

in small series.

esthétique épurée de tout artifice. Il rejoint ainsi la doc-

Of the opinion that “in their construction there is no differ-

trine de l’Union des artistes modernes dont il est membre

ence between a piece of furniture and a house”, he devel-

fondateur aux côtés de Le Corbusier, Pierre Jeanneret

oped a “constructional philosophy” based on functionality

et Charlotte Perriand.

and rational fabrication. Free of all artifice, the resultant

Ainsi, les mêmes principes s’appliquent à la production de

aesthetic chimed with the doctrine of the Union of Modern

mobilier – souvent destinée à des équipements collectifs

Artists, of which Prouvé – with Le Corbusier, Pierre Jeanneret

– et à l’architecture, qui connaît un développement impor-

and Charlotte Perriand – was a founder member.

tant après guerre : les mêmes structures solides sont

The same principles were applied to the making of furni-

assemblées et articulées par des mécanismes astucieux,

ture – often intended for the public sector – and to the

75


76


8x8 demountable house - 1944

P. 76 Jean Prouvé dans son bureau des Ateliers Jean Prouvé, Maxéville, 1952 Jean Prouvé in his office at the Ateliers Jean Prouvé, Maxéville (France), 1952

P. 77 Les Ateliers Jean Prouvé, presse-plieuse, Maxéville, ca 1950 Bending press at the Ateliers Jean Prouvé, Maxéville (France), ca. 1950

permettant aux meubles comme aux bâtiments d’être aisément démontés, déplacés, modifiés. Cet esprit d’avant-garde doublé de préoccupations humanistes conserve aujourd’hui toute son actualité : on redécouvre sans cesse les qualités novatrices de chaque épisode de l’œuvre de Jean Prouvé, des premiers équipements pour la cité universitaire de Nancy en 1932 à ceux conçus pour celle d’Antony en 1954 en passant par les meubles créés pour l’Afrique, ou encore les écoles démon-

architecture of the postwar boom. Astute assembly sys-

tables de l’après-guerre jusqu’aux « petites machines

tems for hardwearing structures meant that furniture and

d’architecture » conçues dans les années 1960.

buildings alike could be readily dismantled, moved about

Jean Prouvé a collaboré avec les plus grands architectes, et

and modified.

plusieurs bâtiments célèbres de l’architecture du xxe siècle

The Prouvé blend of avant-garde spirit and humanist

portent son empreinte, la plupart d’entre eux étant main-

concerns has lost none of its relevance. The originality of

tenant protégés au titre de monuments historiques. n

his different periods is repeatedly rediscovered, from the first items for the University dormitory in Nancy in 1932 through those for a similar facility in Antony in 1954; the furniture for Africa; and the knockdown postwar schools and “little architecture machines” of the sixties. Working with the best architects, Jean Prouvé left his stamp on many famous examples of twentieth-century building, most of which are now classified historic monuments. n

77


Profile for Galerie Patrick Seguin

Jean Prouvé / Maison démontable 8x8  

Jean Prouvé / Maison démontable 8x8