Page 1

BovPresse Octobre - Décembre 2011

? ? e s i l g E ’ l Pourquoi


Edito Edito : Pourquoi l’église ? Ces derniers temps, nous nous sommes posé cette question : A quoi sert l’Eglise ? Quel était le but de Dieu, en créant l’Eglise ? Estce bien nécessaire ? Des questions bien importantes, qu’on soit un visiteur occasionnel d’une église, ou un membre fidèle et régulier. Pour répondre à ces questions, nous nous sommes penchés sur les instructions du propriétaire de l’église, à savoir la Parole de Dieu. Le fondement Les premières mentions de l’Eglise se trouvent dans le livre des Actes. Nous lisons : (Actes 2:42-46) “Dès

lors, ils s’attachaient à écouter assidûment l’enseignement des apôtres, à vivre en communion les uns avec les autres, à rompre le pain et à prier ensemble. Tout le monde était très impressionné, car les apôtres accomplissaient beaucoup de prodiges et de signes miraculeux. Tous les croyants vivaient unis entre eux et partageaient tout ce qu’ils possédaient. Ils vendaient leurs propriétés et leurs biens et répartissaient l’argent entre tous, selon les besoins de chacun. Tous les jours, d’un commun accord, ils se retrouvaient dans la cour du Temple ; ils rompaient le pain dans

les maisons, et prenaient leurs repas dans la joie, avec simplicité de coeur”. Un des termes fort de ce texte est le mot ‘koinonia’, qui signifie ‘communion’. Et cela transpire du texte : ils vivent unis entre eux, ils partagent tout ce qu’ils possèdent (y compris l’argent !), ils se retrouvent d’un commun accord et mangent ensemble. Pour ma part, j’en retire que si le fondement premier du chrétien est Christ et Sa Parole, le fondement de l’Eglise est cette communion. Ce mot signifie aussi bien la qualité du lien qui nous unit, que sa dimension spirituelle (1Co 10.16, la communion avec Christ dans la Sainte-Cène) et sa dimension toute terre à terre (2Co 9.13, le soutien financier). J’oserai donc dire ceci : pour vivre pleinement et véritablement l’Eglise, nous devons développer la communion dans toutes ses dimensions, notamment spirituelles et matérielles. Koinonia : une unité spirituelle, avec Dieu et entre nous, et aussi une mise en commun de nos ressources, de nos dons.

La dynamique Nous nous sommes ensuite penchés sur un autre texte essentiel : (Matthieu 28.18-20) « Alors Jésus

s’approcha d’eux et leur parla ainsi : –– J’ai reçu tout pouvoir dans le ciel et sur la terre : allez


donc dans le monde entier, faites des disciples parmi tous les peuples, baptisez–les au nom du Père, du Fils et du Saint–Esprit et apprenez–leur à obéir à tout ce que je vous ai prescrit. »

puissent, à leur tour, obéir aux commandements du Seigneur, entrer à son service, et notamment former d’autres disciples !

Ce texte est très intéressant, car il nous donne les dernières paroles de Christ à ses disciples (les prémices de l’Eglise). Ainsi, si nous avons vu un des fondements de l’Eglise (la communion), nous voyons ici la dynamique à laquelle l’Eglise est appelée : former des disciples. Car si il est bon pour des frères (et sœurs) d’être ensemble, ce n’est pas uniquement pour en faire un club fermé entre amis. Le but est : former des disciples. Et pour cela, Jésus nous dit d’aller (sortir de nos murs), de faire des disciples et de les baptiser (de les former jusqu’à ce qu’ils soient prêts à suivre Christ de tout leur cœur), de leur apprendre ensuite à marcher jour après jour, avec nous, à la suite du Seigneur. Et qu’ensuite ils

C’est tout un programme ! Et cela pourrait même nous effrayer, ou nous fatiguer rien que d’y penser … Mais le meilleur est devant. Car Matthieu 18.20 se termine par cette promesse qui nous réconforte, nous stimule et même nous promets les plus grandes joies sur cette terre : « Et voici : je suis moi–même avec

vous chaque jour, jusqu’à la fin du monde ». Alors que nous nous engageons sur ce chemin d’obéissance à Celui qui est notre Maître, nous avons aussi cette promesse qu’Il va œuvrer avec nous. Car travailler pour Jésus, c’est bien, mais travailler avec Lui, là, (comme disent les jeunes), c’est juste trop magnifique ! Patrick

Pourquoi les cellules? Je crois que Dieu m’a mis à cœur de développer et d’encourager la vie de cellule dans notre église. A quoi bon les cellules, me direz-vous ? Voici donc quelques uns des bienfaits qu’offre la participation à une cellule. La communion En participant à une cellule, j’apprends à mieux connaître d’autres personnes, et je peux me faire connaître. Il n’est en effet pas si facile de rencontrer de nouvelles personnes dans le culte du dimanche matin. A moins d’être un super-extraverti, il est difficile de venir vers un inconnu, une inconnue, et de faire connaissance. (tournez la page)


Pourquoi les cellules (suite) Les cellules, de par leur taille (normalement pas plus de 12 personnes), facilitent la connexion les uns avec les autres. C’est un bon moyen pour aller au-delà de la surface, de l’apparence, de mieux se connaître et de tisser des liens d’amitiés (Actes 2.42ss). L’intégration Pour les mêmes raisons, les cellules sont des bonnes ‘portes d’entrée’ de l’église. Il est ainsi plus facile de s’intégrer et de sa faire des amis pour des nouveaux venus, ou pour des personnes moins extraverties. Développer ses dons Je crois que les cellules sont aussi des bons lieux pour faire ses expériences, pour prendre la parole, pour conduire un petit temps de louange, … C’est un lieu idéal pour développer ses talents. Car même si je souhaite que le plus grand nombre puisse prendre une participation active dans le culte du dimanche matin… tout le monde ne peut pas prier le dimanche matin, tout le monde ne peut pas venir avec son instrument, et tout le monde ne peut pas apporter sa réflexion sur un sujet biblique. Dans une cellule, il y a de la place pour chacun. C’est donc un bon terrain pour faire fructifier ses talents (Mat 25.14-30). L’enseignement Dans une cellule, on peut creuser un sujet, on peut poser des questions. On peut par exemple reprendre la prédication du dimanche et aller plus loin sur certains points. Dans une cellule, l’enseignement peut ainsi être plus interactif. La prière Dans une cellule, on peut prier les uns pour les autres, on peut prier pour nos amis, nos voisins, pour nos familles qui ne connaissent pas encore le Seigneur. Et cela n’est qu’un aperçu ! Contactez-moi, si vous désirez faire partie d’une cellule ! Je pourrais vous faire quelques propositions. Patrick


La Mission sur Internet Grâce à internet, il est possible d’encourager des centaines de personnes tous les jours ! Nous le faisons grâce à la page Facebook La Bible qui compte plus de 175'000 abonnés. Tous les matins, nous publions un verset de la Bible avec une exhortation à la mise en pratique durant la journée. Voici 2 témoignages :

« Je veux rendre grâce à Dieu pour la paix qu'il m'accorde! Je traversais une longue période de stress et comme tous les matins je lisais le message de la bible [sur Facebook]! DIEU soit loué parce qu'en ce matin je comprends mieux ce que j'ai reçu à l’église hier! je suis une merveilleuse créature de Dieu! je te rend grâce Seigneur! » Rosy Roswell « J'ai découvert votre site par ma fille. Je trouve votre vidéo sur la Bible très complète et elle m'a fait prendre conscience que je ne lisais pas assez régulièrement ma Bible. Je vais y remédier le plus rapidement possible. Merci et bonnes salutations! » Philippe Carnal Anne-Gabrielle et Stéphane W.

Jeunes et Plumes se rencontrent Les Jeunes des Boveresses on invité les Plumes à un succulent dîner. L’organisation menée avec dynamisme par Claire S. secondée par Marie et la brigade des jeunes fut un succès. L’apothéose: les tourtes glacées offertes par René à l’occasion de son 94e anniversaire!! Malgré un séjour un peu solitaire dans un EMS, René a gardé son sens de l’humour et a beaucoup apprécié la jeune compagnie. Nous avons pu faire une plus grande et enrichissante connaissance dans les deux sens: Aînés/jeunes, ce fut très chaleureux, spontané, plein d’égards, d’intérêts et d’amour. Suite du dîner: un loto enjoué et animé. A refaire!! Les plumes: Aimée, René, Jacqueline, Monique, Josy, Rosa, Annette, Rita et Pompilio, remercie les jeunes: Claire, Stéphanie, Victoria, Joyce, Sylvain, Virag, Matthieu, Eva, Cyril et Christopher.


Nouvelles de nos missionaires Rémi et Cathy M. : Cathy est de passage en suisse jusqu'à mi-octobre. Rémi reste fidèle à son travail dans le pays. Vital et Muriel D. : Lors d’une campagne d’évangélisation récente, ils ont eu l’aide et la participation de cinq églises locales, ce qui les a beaucoup encouragés parce que ce n’est pas toujours le cas. Quelques témoignages: Isabelle, une jeune enseignante qui est venu à Jésus lors d’un campagne d’évangélisation ultérieure reste toujours fidèle au Seigneur. Un homme hongrois déprimé et vivant dans la rue a été touché par le Seigneur. Il apporte maintenant une aide précieuse à l’équipe. Ils on eux pas mal de problèmes vers Cartagena au sud pour trouver des autorisations auprès des autorités locales pour l’installation de campagnes d’évangélisation. Prions que le Seigneur les guide vers les emplacements qu’Il a prévu. Vital à aussi perdu sa maman cet été. Vital et Muriel nous remercient de tout cœur pour notre don du mois d’août qui les a aidés à racheter une pièce hydraulique pour leur remorque. Ursula et Günther L.-S. : Comme vous le savez probablement déjà, Ursula à pris vingt-cinq ans pour traduire la bible en Sar. Maintenant son travail principal au Tchad consiste en l’alphabétisation dans quatorze églises, dont beaucoup de membres ne connaissent pas leur langue en tant que langue écrite. Sambaye, leur fils adoptif, travail au Tchad avec sa femme Julienne où ils coordonnent ces cours d’alphabétisation. Il y a aussi un centre pour jeunes filles à Sarh qui fonctionne via un système de parrainage. Prions que les filles étudient bien à l’école et que chacune décide de suivre Jésus-Christ; Que Dieu restaure entièrement Sara , la responsable des filles, et pourvoie à son soutien: Que Dieu donne les parrains et marraines nécessaires. Il y aura une mission au Tchad en novembre. Prions aussi pour que tout ce passe selon la volonté du Seigneur. Prions aussi pour que l’électricité connectée nouvellement cette année fonctionne de mieux en mieux.


50 ans de mariage Michel et Yvonne G. Toutes nos Félicitations Nos chers amis, soyez richement bénis et que le Seigneur vous garde pendant encore de longues années ensemble dans le creux de Ses mains!

La citation du jour « Ce n’est pas notre détermination qui nous apportera la liberté. Nous apprenons à être victorieux en abandonnant complètement nos vies à l’Esprit de Dieu, et pas en serrant les dents et en redoublant d’efforts. » Beth Moore, Breaking Free

Annonces Nicolas Michel, commence son ‘apprentissage pastoral’ en octobre 2011, jusqu’en juin 2012.

Contact

Pasteur Internet Email Tél.

Eglise évangélique de Réveil des Boveresses Av. des Boveresses 58 1010 Lausanne Nos cultes ont lieu le dimanche, de 10h à 11h45. : Patrick Rey Une garderie d’enfants est : www.ebov.ch organisée pour les tout-petits, : contact@ebov.ch ainsi qu’un culte de l’enfance : 021/653.66.60 selon les groupes d’âges. version ‘web’, sans noms de famille

Bov'Presse Octobre 2011  

Journal de l'église des Boveresses - Lausanne

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you