Page 1

Le projet des jeunes de droite et du centre pour 2012

Horizon 2012

En collaboration avec tous les membres du

|

0


Edito Chers amis, Le projet des jeunes de droite et du centre pour 2012 est le fruit d’un vaste travail réalisé pour la première fois en coordination avec l’ensemble des mouvements jeunes de la droite et du centre, réunis comme l’a souhaité Jean-François COPE, Secrétaire général de l’UMP, au sein du Conseil des Clubs et des Think tanks jeunes. Ce projet illustre la volonté d’une génération - confrontée à la plus grave crise économique de l’après-guerre - de refuser la perspective d’une jeunesse nécessairement assistée et irresponsable. A l’inverse, il porte la vision d’une jeunesse qui doit être à la fois protégée par un Etat efficace mais surtout responsabilisée et libre de s’orienter, de se former et de se construire des vies avec un vrai avenir. Tout cela commence par la capacité à trouver un premier emploi, avoir un premier logement et fonder une famille. Cette vision là, le Président de la République, Nicolas SARKOZY et le Gouvernement la portent depuis 2007. Eux seuls se sont réellement engagés concrètement pour défendre cette ambition et refuser la fatalité. Nous souhaitons que cela continue. Ce projet est celui d’une jeunesse qui a confiance en la France, ses valeurs et sa capacité de modernisation. Benjamin Lancar Président des Jeunes Populaires Paul Midy Délégué national (projet) Yann Drevet Délégué national-associé (projet) Le Bureau national des Jeunes Populaires et le Conseil des Clubs et des Think tanks jeunes |

1


Un projet qui s’appuie sur le travail de 12 commissions thématiques réunies en forums dans toute la France  12 commissions thématiques réunissant des militants Jeunes Populaires, des membres des principales formations jeunes de la droite et du centre (UNI, Génération France, UJP,…), des élus locaux et des experts sous la houlette de Responsables Départementaux Jeunes (RDJ) volontaires : • • • • • • • • • • • •

Commission Emploi (forum d’Agnetz) Commission Famille (forum de Nancy) Commission Education (forum de Lyon) Commission Sécurité (forum de Coulommiers) Commission Culture (forum de Paris) Commission Logement (forum de Marseille) Commission Quartiers populaires (forum de Forbach) Commission Economie et finances publiques (forum de Talant) Commission Europe et politique étrangère (forum de Strasbourg) Commission Santé (forum de Bordeaux) Commission Ruralité et aménagement du territoire Commission Développement durable

 Les militants ont voté pour les propositions des Commissions pour lesquelles ils étaient le plus favorable  Seule la centaine des propositions les plus sollicitées a été retenue dans ce projet, parmi les 300 propositions faites  18 propositions phares sur 6 thèmes concrets du déroulement de la vie d’un jeune de 16 à 30 ans on été extraites :  La sécurité et la justice (parce que sans elles, la suite n’est pas possible)  L’éducation  L’emploi  Le logement  La famille  La France, ses valeurs et ses institutions |

2


1 – La sécurité et la justice 4 ans d’action pour la sécurité et la justice…

▪ ▪ ▪

La délinquance a baissé chaque année depuis 2007, elle a reculé de 2,1% en 2010 La sécurité a été une priorité du mandat : peines plancher, lutte contre les bandes et les trafics, développement de la vidéo-protection, lutte contre la délinquance routière Le budget de la Justice a augmenté de près de 40% entre 2002 et 2010

…Mais des problèmes concrets subsistent « La délinquance a changé. Il y a des mineurs qui font des trafics inimaginables il y a encore quelques années… Il faut y mettre fin par tous les moyens et renforcer les sanctions. »

Natacha, 25 ans

Un chiffre clé : 18% des mis en cause étaient des mineurs en 2009

« Il y a trop de peines non-exécutées. Ou alors elles sont indolores : est-ce que condamner un récidiviste à un mois de prison a un impact quelconque ? »

Lucas, 26 ans

Un chiffre clé : 82 000 peines de prison n'ont pas été exécutées en 2010

« La violence est présente dans plein d’établissements scolaires. Ce n’est pas seulement au professeur de faire respecter l’ordre, c’est aussi à la Police de le faire. » Laetitia, 25 ans

Un chiffre clé : 47 000 incidents graves ont eu lieu dans les collèges et lycées en 2009-2010, dont près de la moitié dirigés contre des enseignants

|

3


Faire respecter la loi, l’autorité de la République et protéger les victimes Rien n’est possible sans sécurité. Comment se rendre sereinement à son travail si on a peur de rentrer tard dans son quartier ? Comment fonder une famille si l’on a peur à chaque instant pour la sécurité de ses enfants ? La sécurité doit être garantie pour tous, sur l’ensemble du territoire de la République.

Des propositions concrètes

Donner un coup d’arrêt à la violence juvénile et responsabiliser les jeunes en établissant la majorité pénale à 16 ans, mais aussi la majorité civile et électorale

Restaurer l’autorité de l’Etat en appliquant le principe d’une peine concrète pour chaque délit comme les amendes ou les travaux d’intérêt général (TIG)

En finir avec les jeunes victimes de la violence en assurant la sécurité dans les établissements scolaires grâce à la vidéo-protection et une présence policière mobilisable par les chefs d’établissement

Mais aussi d’autres propositions dans le projet complet…

Appliquer le système des peines-plancher aux réitérants et pas uniquement aux récidivistes

Supprimer les réductions de peines automatiques

Insérer les jurés populaires dans les juridictions pour mineurs

Permettre aux parents qui le souhaitent d’autoriser un dépistage aléatoire de la consommation de cannabis au lycée

|

4


2 – L’éducation 4 ans d’action pour l’éducation…

▪ ▪ ▪ ▪

Les université françaises sont autonomes et un effort considérable a été fait sur le budget de l’enseignement supérieur et de la recherche Les programmes à l’école primaire ont été recentrés sur l'essentiel : lire, écrire, compter Le soutien scolaire personnalisé a été développé L'assouplissement de la carte scolaire a permis aux parents de choisir l'établissement de leurs enfants

…Mais des problèmes concrets subsistent « C’est fou que les proviseurs ne maitrisent même pas le recrutement de leurs professeurs. Ce sont des gens compétents, il faut leur donner les moyens de réussir comme cela a été fait pour les universités. » Laurence, 26 ans

Un chiffre clé : 65 000 écoles, collèges et lycées sont gérés par le ministère de l’Education nationale

« J’ai eu des professeurs qui n’arrivaient pas à se faire respecter. C’est vrai que ce doit être dur de gérer 25 élèves, il faut faire preuve d’une vraie autorité. »

Audran, 18 ans

Un chiffre clé : 0, c’est le nombre d’heures de formations dédiées à l’autorité dans les IUFM

« Il y a des étudiants méritants ‘pas assez pauvres’ pour toucher une bourse mais ‘pas assez riches’ pour financer seuls leurs études. Il faut aussi les aider. »

Yassine, 24 ans

Un chiffre clé : 32 440 euros c’est le revenu maximum pour toucher une bourse (à zéro point de charge)

|

5


Promouvoir le mérite et améliorer l’efficacité du système éducatif L’éducation est une priorité pour une grande nation comme la France. Elle est un facteur de compétitivité dans un monde globalisé. Grâce à une éducation solide, chaque citoyen doit pouvoir trouver un emploi et sa place dans la société. Le système scolaire et d’enseignement supérieur doit être à la hauteur de l’enjeu.

Des propositions concrètes

Faire confiance à nos établissements en étendant le principe de l’autonomie des universités aux écoles primaires, aux collèges et aux lycées

Renforcer la formation continue des professeurs en mettant en place des modules de formation à l'autorité pour les enseignants qui le souhaitent

Relancer l’ascenseur social en créant des prêts à taux 0 et garantis à 100% par l’Etat pour soutenir tous les étudiants méritants avec un remboursement adapté au salaire

Mais aussi d’autres propositions dans le projet complet…

Expérimenter l’idée de collèges spécialisés par classes (6-5ème, 4-3ème…) plutôt que par quartiers

Ajuster le financement des filières avec de trop faibles taux d’insertion professionnelle

Mettre en place une sélection à l’entrée en M1 (et non M2)

Se donner les moyens juridiques de sanctionner le blocage sauvage des établissements

|

6


3 – L’emploi 4 ans d’action pour l’emploi…

▪ ▪ ▪

Les instruments mis en place à l'occasion de la crise pour soutenir l'emploi ont bénéficié, au total, à plus de 3 millions de salariés et de demandeurs d'emplois La suppression des charges pour les nouveaux emplois créés dans les TPE a soutenu 1,2 million d'embauches depuis décembre 2008 Un guichet unique a été créé pour les demandeurs d’emploi avec la création de Pôle Emploi, fusion de l’ANPE et de l’Assedic

…Mais des problèmes concrets subsistent « C’est vraiment dur de trouver un CDI quand tu n’as jamais travaillé auparavant. On doit souvent enchainer des CDD ou des stages peu rémunérés. »

David, 27 ans

Un chiffre clé : 34% des jeunes actifs occupent un CDD, un contrat aidé ou un stage

« J’ai un ami qui fait une formation en alternance et qui a été embauché par son formateur à la fin. Ça a l’air de bien marcher, je ne comprends pas pourquoi ça a une mauvaise image. » Mahmoud, 26 ans

Un chiffre clé : 70%, c’est la probabilité de trouver un emploi à l’issu d’une formation en alternance

« C’est une bonne idée les zones franches pour aider les territoires en difficulté. Mais le plus important c’est que les gens qui viennent de ces territoires trouvent un emploi, qu’il soit dans la zone franche ou pas. » Karen, 30 ans

Un chiffre clé : 500 millions d’euros, c’est le coût des exonérations de charges en zones franches (ZFU)

|

7


Réussir l’intégration rapide et durable de tous les jeunes dans l’emploi Les jeunes sont les premiers touchés par le chômage. Leur insertion dans la société dépend surtout de leur intégration dans l’emploi. Dans le contexte de crise économique et financière que nous traversons, il faut plus que jamais soutenir l’emploi des jeunes et préparer l’après-crise.

Des propositions concrètes Encourager et faciliter l’intégration des jeunes en instaurant un dispositif « un an sans charges » pour tous les jeunes et les employeurs lorsqu’un jeune est employé en CDI dans les six mois suivant l’obtention de son diplôme Généraliser l’enseignement en alternance à l’Université à tous les niveaux (Licence, Master, Doctorat) et créer un statut unique « Etudiant des métiers » pour tous les étudiants en alternance

Remplacer les zones franches par un système de zones franches à l’envers en allouant les aides aux entreprises en fonction du recrutement des jeunes des quartiers et des territoires ruraux, et non pas selon leur localisation

Mais aussi d’autres propositions dans le projet complet…

Instituer un contrat de travail unique avec des droits progressifs dans le temps

Permettre de passer le permis de conduire dès 16 ans et préparer l’examen du code de la route au collège

Baisser les charges sociales en les transférant sur d’autres assiettes plus larges

Créer un fonds national d’amorçage, type OSEO, destiné à soutenir les créations d’entreprises innovantes par les étudiants

|

8


4 – Le logement 4 ans d’action pour la sécurité et la justice…

▪ ▪ ▪

Le droit au logement opposable (DALO) voté au Parlement en 2008 est respecté dans 90% des départements Le plan de relance a consacré 1,8 milliard d'euros au secteur du logement soutenant la construction de 334 000 logements en 2009 puis de 346 000 en 2010 Un vaste plan de rénovation urbaine pour près de 400 quartiers en difficultés est en cours

…Mais des problèmes concrets subsistent « Le système HLM et ses passe-droits est un véritable scandale. Si on suit la procédure officielle, il faut souvent attendre des années alors que des personnes occupent toujours un HLM sans en avoir besoin ! » Alexandre, 23 ans

Un chiffre clé : 5,4 c’est le délai théorique moyen en année pour obtenir un logement social en Ile-de-France

« Je gagne suffisamment d’argent pour louer un appartement mais pourtant c’est impossible d’en trouver un ; tout simplement parce que je n’ai pas de parents avec des cautions suffisantes… »

Harold, 20 ans

Un chiffre clé : 28% c’est la proportion des cas dans lesquels une absence de garant est une cause de refus, malgré un revenu confortable égal à trois fois le montant du loyer (étude UFC)

« Certains étudiants touchent les APL alors qu’ils n’en ont pas vraiment besoin. Je ne trouve pas cela ni très normal, ni très efficace. »

Lisa, 22 ans

Un chiffre clé : 7 milliards d’euros, c’est le montant des prestations APL en 2010

|

9


Répondre à l’urgence et changer le système au service de la solidarité Le logement est une nécessité pour tous les Français qui représente un coût de plus en plus important. Les loyers peuvent représenter entre 20% et un tiers du budget pour un locataire. Il est souvent une charge majeure pour les étudiants qui étudient loin de leurs parents. Être propriétaire est un facteur de stabilité. Les Français qui veulent devenir propriétaires doivent être soutenus.

Des propositions concrètes Réformer en profondeur de la gestion du parc HLM (critères, liste d'attentes, prix des loyers, etc.) pour lutter contre les passe-droits et permettre un accès juste et transparent aux logements

Mais aussi d’autres propositions dans le projet complet…

Imposer aux communes 10% de logements pour les propriétaires primoaccédants dans chaque opération immobilière

S’engager à construire 150.000 logements supplémentaires par an et poursuivre une grande politique nationale de rénovation

Confier aux universités la gestion des logements qui relèvent des CROUS et en diversifiant les acteurs du logement universitaire

Permettre à l’Etat de se porter garant pour les futurs jeunes locataires sans garanties parentales jugées suffisantes par le bailleur

Redistribuer les aides pour le logement (APL) en faveur des familles qui en ont réellement besoin (critères de revenu, nombre d’enfants, éloignement)

|

10


5 – La famille 4 ans d’action pour la sécurité et la justice…

▪ ▪ ▪

L'objectif pour 2012 de 200 000 places de gardes d'enfants supplémentaires sera tenu pour permettre aux parents de ne pas devoir choisir entre leur activité professionnelle et avoir un enfant La France consacre, chaque année, plus de 90 milliards d'euros à la politique familiale En 2010, jamais l'indice de fécondité (2,01) par femme n'avait été aussi élevé depuis la fin du baby-boom et le plus élevé d'Europe

…Mais des problèmes concrets subsistent « Parfois il faut réserver une crèche avant même d’être enceinte pour être sûre d’avoir une place quand l’enfant sera là. Est-ce comme cela que l’on veut promouvoir la famille ? » Marguerite, 24 ans

Un chiffre clé : 22 000 c’est le nombre de places de crèche à Paris pour 75 000 enfants de moins de 3 ans

« Je connais des parents qui sont démunis face à leurs enfants. Ce n’est pas inné d’éduquer des enfants et les parents ont aussi besoin d’aide. »

Elsa, 26 ans

Un chiffre clé : 825 000 c’est le nombre de naissances en 2009 en France

« La conclusion d’un PACS est un engagement fort qui renforce les liens dans notre société. Cela devrait pouvoir être célébré en mairie et non faire l’objet d’un rendez-vous au tribunal. » Matthieu, 22 ans

Un chiffre clé : 175 000 couples ont choisi le PACS en 2009, dont 5% de même sexe

|

11


Soutenir la famille, brique fondamentale de la société et lieu de la transmission des valeurs La famille, c’est la brique de base de la société. Elle créé le lien indispensable à notre société. C’est aussi le creuset de la transmission des connaissances et des valeurs aux plus jeunes. Créer une famille, c’est un engagement fort. La famille doit être soutenue sans failles dans toutes ses formes.

Des propositions concrètes

Mais aussi d’autres propositions dans le projet complet…

Redonner du sens à l’engagement et au mariage républicain en développant la préparation des couples en Mairie

Créer le statut de la famille autoentrepreneuriale qui permettra à des auto-entrepreneurs d’une même famille de développer ensemble leur projet

Renforcer la présence des parents lors de la naissance d’un enfant en leur permettant de prendre un « congé parental » légal de 3 mois qu’ils se répartissent librement

Augmenter significativement le nombre de places de crèche et de garde pour supprimer les listes d’attente et tout favoritisme

Créer une « Ecole des Parents », au service des parents pour les enfants, avec tous les enseignants et les Français volontaires

Autoriser la célébration des PACS en mairie pour les individus qui le souhaitent, faciliter le régime des successions, et lancer un grand débat sur l’homoparentalité

|

12


6 – La France, ses valeurs et ses institutions 4 ans d’action pour la sécurité et la justice…

▪ ▪ ▪

Nos institutions ont été modernisées grâce à la réforme de la Constitution en 2008 qui a vu le rôle du Parlement renforcé Un service civique a été lancé pour tous les jeunes volontaires Désormais, les migrants pour motif familial doivent avoir un logement adapté, un travail, s'engager à respecter les règles et les valeurs de la République, ainsi qu'à apprendre la langue française

…Mais des problèmes concrets subsistent « Depuis la suppression du service militaire, il n’y a plus d’occasion pour tous les jeunes Français de se retrouver autour d’une action commune ou de rendre à la Nation une partie de ce qu’elle nous a donné. »

Sylvain, 23 ans

Un chiffre clé : 10 000 jeunes ont effectué un service civique en 2010

« Acquérir la nationalité Française est un acte très important, ça ne peut pas être une procédure administrative automatique… La République Française ce sont des droits et des devoirs : le droit d’être accueilli à bras ouverts et le devoir de s’assimiler. » Maurice, 25 ans

Un chiffre clé : 135 000 étrangers ont acquis la nationalité française en 2008

« En politique il y a souvent une prime au sortant, celui qui est en fonction. Certains politiques enchainent les mandats pendant plusieurs dizaines d’années… Il faut laisser la place aux jeunes ! » Hamid, 22 ans

Un chiffre clé : 2, c’est la limite du nombre des mandats consécutifs possibles pour le Président de la République depuis la réforme de la Constitution de 2008

|

13


Fiers d’être patriotes et de moderniser nos institutions La France c’est notre pays et nous avons toutes les raisons d’en être extrêmement fiers. La patriotisme, c’est l’amour de ce pays à qui nous devons tant et un ferment de la cohésion nationale. Au-delà de nos frontières, notre pays a un rôle d’exemple en Europe et dans le monde.

Des propositions concrètes

Mais aussi d’autres propositions dans le projet complet…

Défendre les valeurs de la France dans le monde et notamment moraliser le capitalisme en renforçant la réglementation sur les banques et les fonds spéculatifs, en supprimant les paradis fiscaux et en créant une agence de notation européenne

Élire un vrai gouvernement européen au travers des députés européens et non par nomination par les chefs d’Etat

Promouvoir la culture française sur Internet en créant un grand Musée Numérique de la Culture Française

Valoriser l’engagement des jeunes en créant un service civique obligatoire de 6 mois à la fin de l'enseignement secondaire

Réaffirmer que la nationalité Française doit être un choix mûri en rendant nécessaire la demande proactive de naturalisation à 18 ans pour les enfants nés de parents étrangers (suppression de l’automaticité)

Sur le modèle du mandat de Président de la République, limiter à deux le nombre de mandats exécutifs consécutifs (par exemple, maire, président de Conseil général ou régional)

|

14


La centaine des propositions qui ont Leslepropositions desmilitants 15 recueilli plus de votes des

commissions

|

15


Sécurité et justice : Faire respecter la loi, l’autorité de la République et protéger les victimes Pour que la loi de la République s’applique à tous et partout : Proposition : Donner un coup d’arrêt à la violence juvénile et responsabiliser les jeunes en établissant la majorité pénale à 16 ans mais aussi la majorité civile et électorale Proposition : Restaurer l’autorité de l’Etat en appliquant le principe d’une peine concrète pour chaque délit, comme les amendes ou les travaux d’intérêt général (TIG) Proposition (avec France à venir) : En finir avec les jeunes victimes de la violence en assurant la sécurité dans les établissements scolaires grâce à la vidéo-protection et une présence policière mobilisable par les chefs d’établissement Assurer que la Justice applique les peines et protège les victimes : Proposition : Garantir une justice efficace et respectueuse de la dignité humaine en augmentant le parc carcéral français pour atteindre 80.000 places en 2018 Proposition : En finir avec une justice laxiste en supprimant les réductions de peines automatiques Proposition : Assurer la cohérence de la justice en appliquant le système des peines-plancher aux réitérants et pas uniquement aux récidivistes Proposition : Insérer les jurés populaires dans les juridictions pour mineurs Proposition : Rompre la loi du silence en garantissant aux victimes une protection efficace pendant l’enquête de police et la procédure judiciaire Proposition : Garantir l’accès pour tous à la justice en généralisant le droit à se défendre soimême et en déduisant les frais de procédures des revenus imposables de la victime, comme c’est le cas pour les personnes morales Responsabiliser les parents et restaurer leur autorité : Proposition : Permettre aux parents qui le souhaitent d’autoriser un dépistage aléatoire de la consommation de cannabis au lycée Proposition : Pour que les parents ne vivent plus la violence comme une fatalité, il faut généraliser les programmes de « Coaching Parental » Proposition : Renforcer les échanges entre les autorités républicaines et les parents en rendant obligatoire les Conseils pour les droits et devoirs des familles (CDDF) dans toutes les grandes communes

|

16


Education : Promouvoir le mérite et améliorer l’efficacité du système éducatif Moderniser notre éducation pour plus de performance : Proposition (avec Génération France) : Faire confiance à nos établissements en étendant le principe de l’autonomie des universités aux écoles primaires, aux collèges et aux lycées Proposition : Pour une école plus mixte et performante et plus motivante, expérimenter l’idée de collèges spécialisés par classes (6-5ème, 4-3ème…) plutôt que par quartiers Proposition (avec Union des Jeunes pour le Progrès) : Renforcer la formation continue des professeurs en mettant en place des modules de formation à l'autorité pour les enseignants qui le souhaitent Proposition : Faciliter l’accès à l’excellence pour tous en garantissant une sélection transparente à l’entrée en Master 1 et non pas en Master 2 comme aujourd’hui Se former pour avoir un métier : Proposition : S’assurer que les moyens sont bien répartis en ajustant le financement des filières avec de trop faibles résultats en matière d’insertion professionnelle Proposition : Encourager l’esprit d’innovation en valorisant dès le lycée une culture de l’entrepreneuriat par des interventions régulières d’actifs et la création de modules de « Découverte du monde de l’entreprise et création d’entreprises » en Terminale Proposition (avec Génération France) : Garantir l’autonomie des jeunes en généralisant la pratique de l’alternance pour les formations professionnelles, pour les licences professionnelles et à l’université Pour une Ecole qui libère les talents et encourage les méritants : Proposition : Pour plus de liberté et souplesse, il faut instaurer à l’université un système de cours à la carte englobant des domaines multiples en licence et favoriser l’acquisition d’un socle de culture générale pour faciliter les passerelles d’une formation à une autre Proposition (avec l’UNI) : Relancer l’ascenseur social en créant des prêts à taux 0 et garantis à 100% par l’Etat pour soutenir tous les étudiants méritants avec un remboursement adapté au salaire futur Proposition : Protéger la liberté d’étudier et la motivation de tous les jeunes en se donnant les moyens juridiques de sanctionner le blocage sauvage des établissements scolaires

Emploi : Réussir l’intégration rapide et durable de tous les jeunes dans l’emploi Proposer un travail pour les Jeunes, pas l’assistance : Proposition : Encourager et faciliter l’intégration des jeunes en instaurant un dispositif « un an sans charges » pour tous les jeunes et les employeurs lorsqu’un jeune est employé en CDI dans les six mois suivant l’obtention de son diplôme

|

17


Proposition : Généraliser l’enseignement en alternance à l’Université, à tous les niveaux (Licence, Master, Doctorat) et créer un statut unique « Etudiant des métiers » pour tous les étudiants en alternance Proposition : Valoriser le travail des étudiants en facilitant les parcours des étudiants-salariés, en reconnaissant les expériences professionnelles dans les cursus (crédits ECTS) et en rémunérant les stages dès le premier mois de travail Proposition (avec l’UNI) : Donner à tous talents les moyens de réussir en créant un fonds national d’amorçage, type OSEO, destiné à soutenir les créations d’entreprises innovantes par les étudiants Proposition (avec les Jeunes Progressistes) : Remplacer les zones franches par un système de zones franches à l’envers en allouant les aides aux entreprises en fonction du recrutement des jeunes des quartiers et des territoires ruraux, et non pas selon leur localisation Proposition : Soutenir l’autonomie des jeunes en permettant de passer le permis de conduire dès 16 ans et préparer l’examen du code de la route au collège Protéger nos emplois et construire une économie durable : Proposition : Rendre plus juste et plus protecteur notre droit du Travail en instituant un contrat de travail unique avec des droits progressifs dans le temps Proposition : Promouvoir l’emploi en baissant les charges sociales en les transférant sur d’autres assiettes plus larges Proposition : Construire une protection contre le chômage plus performante et plus juste en améliorant l’indemnisation et en renforçant la progressivité des aides pour les chômeurs Proposition : Donner un coup d’arrêt à la dette publique qui s’accumule sur les générations futures en évaluant le coût à long terme de toute nouvelle loi et en réservant la création de dépenses fiscales aux lois de Finances Proposition (avec Droite sociale) : Défendre notre modèle social en expérimentant un label sur la « traçabilité sociale » pour les produits importés qui respectent les critères de l’Organisation Internationale du Travail

Logement : Répondre à l’urgence et changer le système au service de la solidarité Mettre fin à la pénurie de logement : Proposition : S’engager à construire 150.000 logements supplémentaires par an et poursuivre une grande politique nationale de rénovation Proposition : Réformer en profondeur de la gestion du parc HLM (critères, liste d'attentes, prix des loyers, etc.) pour lutter contre les passe-droits et permettre un accès juste et transparent aux logements

|

18


Proposition : Mettre fin aux « guettos » et aux « cités dortoirs » en plafonnant le nombre de logements sociaux dans chaque commune Améliorer les conditions de logement pour tous : Proposition : Favoriser l’accession à la propriété des primo-accédants en imposant aux communes 10% de logement primo-accédants dans chaque opération immobilière Proposition : Protéger les jeunes locataires contre les excès en interdisant les cautions supérieures à un mois de loyer pour tous les logements, en réduisant le délai de restitution de la caution à 8 jours et en plafonnant les frais d’agence à un mois de loyer pour les étudiants Proposition (avec l’UNI) : Faire du logement étudiant une priorité en confiant aux universités la gestion des logements qui relèvent des CROUS et en diversifiant les acteurs du logement universitaire Proposition : Permettre plus de flexibilité aux locataires et plus de sécurité pour les propriétaires en créant un système de garanties pour faciliter les sous-locations et les baux glissants Répondre aux besoins de solidarité de tous les Français : Proposition : Redistribuer les aides pour le logement (APL) en faveur des familles qui en ont réellement besoin avec un système progressif (critères de revenu, nombre d’enfants, éloignement) Proposition : Permettre à l’Etat de se porter garant pour les futurs jeunes locataires sans garanties parentales jugées suffisantes par le bailleur Proposition : Favoriser l’accession des jeunes à un logement décent et lutter contre la solitude des personnes âgées en créant un grand plan national en faveur de la cohabitation intergénérationnelle

Famille : Soutenir la famille, brique fondamentale de la société et lieu de la transmission des valeurs Défendre les valeurs de la famille : Proposition (avec le Parti Chrétien-Démocrate) : Redonner du sens à l’engagement et au mariage républicain en développant la préparation des couples en Mairie Proposition : Augmenter significativement le nombre de places de crèche et de garde pour supprimer les listes d’attente et tout favoritisme Proposition (avec Le Chêne) : Mieux concilier la vie familiale et la vie professionnelle en créant un crédit d’impôt famille pour les entreprises qui créeront des crèches et faciliteront l’aménagement du temps de travail aux parents Proposition : Renforcer la présence des parents lors de la naissance d’un enfant en leur permettant de prendre un « congé parental » légal de 3 mois qu’ils se répartissent librement

|

19


Proposition : Autoriser la célébration des PACS en mairie pour les individus qui le souhaitent, faciliter le régime des successions, et lancer un grand débat sur l’homoparentalité Lancer un nouveau pacte intergénérationnel et fraternel : Proposition : Instaurer un système de parrainage entre les générations au sein des entreprises et de l’administration et développer le mécénat de compétences Proposition : Ouvrir l’Ecole aux parents en créant une « Ecole des Parents », au service des parents pour les enfants, avec tous les enseignants et les Français volontaires. Proposition : Assurer la dignité des personnes en fin de vie en créant un « congé autonomie » libre et rémunéré qui permet de s’occuper d’un proche en situation de dépendance. Permettre à la famille de créer et de transmettre de la richesse : Proposition : Créer un « livret intergénérationnel familial » (LIF) plafonné qui permettra d’unir les avoirs de deux titulaires, un grand parent avec un petit enfant par exemple. Proposition : Promouvoir le capitalisme familial en créant le statut de la famille autoentrepreneuriale qui permettra à des auto-entrepreneurs d’une même famille de développer ensemble leur projet

La France, ses valeurs, ses institutions et son rôle dans le monde : Fiers d’être patriotes et de moderniser nos institutions S’engager pour la France : Proposition : Valoriser l’engagement des jeunes en créant un service civique obligatoire de 6 mois à la fin de l'enseignement secondaire Proposition : Réaffirmer notre confiance dans les valeurs de la République française et ne pas transiger sur le principe d’assimilation des immigrés Proposition : Réaffirmer que la nationalité Française doit être un choix mûri en rendant nécessaire la demande proactive de naturalisation à 18 ans pour les enfants nés de parents étrangers (suppression de l’automaticité) Proposition : Valoriser notre identité nationale notamment en s’assurant de la généralisation de l’apprentissage de la Marseillaise au primaire Proposition : Sur le modèle du Président de la République, limiter à 2 le nombre de mandats exécutifs (par ex. maire, président de Conseil général ou régional) consécutifs S’ouvrir au monde pour faire entendre la voix de la France : Proposition : Favoriser le bilinguisme en généralisant l’apprentissage de l’anglais dès la maternelle et en rendant possible une seconde langue vivante en primaire

|

20


Proposition (avec l’UNI) : Promouvoir les échanges et la mobilité des jeunes en généralisant le programme Erasmus aux lycéens, aux apprentis et aux enseignants Proposition : Favoriser les expériences à l’étranger pour tous en promouvant le VIE dans les filières professionnelles et techniques Proposition : Construire une Europe pour les citoyens en proposant d’élire un vrai gouvernement européen par les députés européens et non plus nommé par les chefs d’Etat Proposition : Défendre les valeurs de la France en Europe et dans le monde et notamment moraliser le capitalisme en renforçant la réglementation sur les banques et les fonds spéculatifs, en supprimant les paradis fiscaux et en créant une agence de notation européenne Défendre nos valeurs et notre patrimoine : Proposition : Bâtir une Europe qui protège dans la mondialisation et défendre nos intérêts commerciaux en renforçant les exigences en matière de droit du travail, de sauvegarde de l’environnement et préservation de la souveraineté alimentaire des Etats Proposition : Valoriser la richesse de notre pays en créant un régime de protection de nos plus beaux paysages sur le modèle des monuments historiques Proposition : Protéger les consommateurs et défendre notre patrimoine gastronomique en créant un label obligatoire « Fait maison » dans la restauration

Culture : Placer notre culture au cœur de la société Mettre la culture au service de l’éducation et de la création : Proposition : Faire de la francophonie une priorité de l’éducation en créant une Web Cinémathèque Francophone en coopération avec le Canada, la Suisse, la Belgique, le Luxembourg et l’ensemble des pays de l’OIF Proposition : Adapter l’enseignement aux nouvelles technologies en proposant des ateliers « découverte des nouveaux médias » au collège Proposition : Développer la pratique artistique dans les milieux éloignés socialement ou économiquement de l’art Proposition : Ouvrir un grand débat national sur le financement de l’art au 21e siècle, et notamment les nouvelles stratégies de financement, la place du mécénat d’entreprises et des petits mécènes en réunissant les associations culturelles, les professionnels de la culture et les politiques Rendre la culture accessible à tous : Proposition : Création d’un label accès handicapés pour tous les événements culturels Proposition : Proposer une Journée du patrimoine des jeunes permettant d’intégrer la visite des hauts lieux du patrimoine culturel français dans les cursus scolaires Proposition : Rendre accessible les chefs d’œuvre de notre culture en favorisant la mobilité des grandes œuvres patrimoniales dans toutes les villes de France

|

21


Valoriser le numérique comme vecteur de la culture : Proposition : Promouvoir la culture française sur Internet en créant un grand Musée Numérique de la Culture Française Proposition : Créer un « Pass Web-culture » donnant accès à la musique, la vidéo et les livres numérique à l’ensemble des jeunes de moins de 26 ans et l’étendre aux autres offres culturelles des établissements publics Proposition : Créer un grand programme national de formation des personnes âgées aux nouvelles technologies de l’information et de communication

Ruralité et développement durable : S’engager pour une écologie au service de l’Homme Transmettre à la jeunesse une planète préservée : Proposition : Introduire l’éducation à l’environnement dans les programmes scolaires Proposition : Œuvrer pour un aménagement du territoire fondé sur une mobilité peu polluante et économe en énergie, en encourageant la multimodalité entre les différents moyens de transport par la création d’un Ecopass rassemblant le métro, le tramway, le bus et le vélo Proposition : Accompagner activement les agriculteurs vers une révolution « doublement verte » qui combine une faible utilisation de produits chimiques avec la remise en marche des mécanismes biologiques permettant d’obtenir les mêmes résultats avec moins d’intrants Proposition : Développer une ruralité compétitive et durable, en renouvelant un réseau de production basé sur la proximité avec l’urbain et assurant une haute sécurité alimentaire Mettre l’écologie au service de l’Homme, de la croissance et de l’emploi : Proposition : Construire une croissance au service de l’Homme en distribuant des « bons écoinnovations » aux PME les plus respectueuses de l’environnement et les plus innovantes Proposition : Organiser un « Grenelle de l’environnement » au niveau européen rassemblant l’ensemble des acteurs, des investisseurs, des associations et ces citoyens qui veulent bâtir l’éco-croissance dont l’Europe a besoin Proposition : Faire de l’écologie une source de croissance et d’innovation en Europe en créant des champions industriels européens dans les secteurs stratégiques des énergies renouvelables, du recyclage des déchets et de la construction durable Répondre à l’urgence de la crise écologique au niveau mondial : Proposition : Assurer un suivi attentif et systématique des objectifs fixés et l’application des textes adoptés en France et au niveau européen sur tous les sujets : eau, biodiversité, transport, produits chimiques, déchets, etc. Proposition : Faire des économies et protéger l'environnement en supprimant toutes les niches fiscales sur les biocarburants, les pesticides et les engrais polluants Proposition : Proposer à l’ensemble de nos partenaires européens et internationaux la mise en place d’un cadre légal et de moyens d’intervention communs pour prévenir les risques industriels, alimentaires et les catastrophes naturelles

|

22


Remerciement aux principaux contributeurs Les Jeunes Populaires Tous les militants et participants des commissions Horizon 2012 les membres du Pôle Etude Les membres du Conseil des Clubs et Think tanks jeunes Dialogue & Initiative Droite Sociale France à Venir France.9 Génération France Jeunes Progressistes Le Chêne Réforme et Modernité UNI Union des Jeunes pour le Progrès

Coordinateurs du projet des jeunes de droite et du centre pour 2012 Benjamin Lancar Président des Jeunes Populaires Paul Midy Délégué national (projet) Yann Drevet Délégué national-associé (projet)

Jeunes Populaires - 55, rue de La Boetie - 75008 Paris - jeunesump.fr|

23

Projet des Jeunes Populaires remis à Bruno Le Maire lors du Campus 2011  

Chers amis,Le projet des jeunes de droite et du centre pour 2012 est le fruit d’un vaste travail réalisé pour la première fois en coordin...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you