Page 1

Vues de l’alliance des contraires

Engelmarie Sophie


RĂŠalisations

Vues de l’alliance des contraires Engelmarie Sophie


Création - décembre 2012 ©Engelmarie Sophie Toutes les oeuvres présentées dans ce document sont la propriété intellectuelle d›Engelmarie Sophie - SAIF Textes Patricia Floric et Engelmarie Sophie


Préface

Dépasser la forme et les aprioris de la couleur, Sonder l’insondable à travers la matière et , ressentir, Se rapprocher de la lumière, la rechercher dans un dialogue permanent entre le clair-obscur, entre ce qui se voit d’emblé et ce qui s’apprécie. Découvrir alors que la forme devient mouvement et que le mouvement devient forme, Ne plus contempler le figé, mais accompagner la danse, Ancré la matière dans la forme, laisser faire la lumière et sourire au fabuleux hasard qui dans un jeu de cachecache fait apparaître et disparaître des notes. Entre silence hurleur et bruit sourd faire tout simplement parti d’Un Tout. A travers les pages de ce portfolio, Engelmarie Sophie vous propose un voyage en perpétuel évolution : suivant sa route, elle vous invite à découvrir des paysages d’un monde entre-deux, en constante oscillation pour réconcilier l’intérieur et l’extérieur. Patricia Floric


Sommaire La couleur pure et sa symbolique (1999 – 2006) Rouge Bleu Jaune Ni noir ni blanc

Influence de la forme et de la matière (2005-2009) Forme et in-forme Matière – Goudron, Or et Acier Visage du vide Pigments secs

8 à 17

9 12 15 17 20 à 30

21 24 27 30


Couleur et mouvement (2006-2012) Les sons de la couleur Sculptures

33

38

32 Ă 42

Transparence Performances

40

42

7


La couleur pure et sa symbolique (1999 – 2006)

« Il faut appeler blanc ce qui dissocie le corps de la vision et noir ce qui produit l’effet contraire. Quant au mouvement trop vif d’une certaine autre sorte de feu, s’il rencontre le corps de la vue, il le dissocie jusqu’aux yeux mêmes: il ouvre et dissout violemment les ouvertures mêmes de l’œil, jusqu’à faire s’écouler par elles tout le feu de l’œil, et cette eau mêlée de feu que nous appelons les larmes. Ce mouvement, qui est lui même une sorte de feu, se propage avec violence en sens contraire du feu de l’œil. Alors le feu intérieur jaillit en dehors comme d’un éclair, tandis que le feu extérieur pénètre dans l’œil et va s’éteindre dans l’humeur. Des couleurs de toutes sortes naissent dans ce bouillonnement. Nous appelons cette impression celle d’éblouissement et nous nommons éclatant et étincelant ce qui la produit Quant à la sorte de feu intermédiaire entre celles-là, elle se dirige vers l’humeur des yeux et se mêle avec elle, mais elle n’étincelle pas. Seulement par l’effet du mélange du reflet du feu avec l’humeur de l’œil, il se produit une couleur sanglante que nous nommons couleur rouge». Platon - Timée


Le rouge implique la notion de différence, En répétant cette même couleur de diverses façons, émergent alors des thèmes complémentaires tel l’Amour et la Haine. Le rouge unifie les opposés.

Manifestation - huile sur carton A3

9


Il voulait ĂŞtre diffĂŠrent- huile sur toile 60 x 92


Vivre sa diffĂŠrence- huile sur toile 100x100

11


Liberté suspendue et Liberté déclarée, Liberté sociale et Liberté individuelle : Quelles sont les frontières ? Une soumission à une loi sécurisante Le fait de vivre en société La recherche du profit personnel ou une soumission volontaire, moins angoissante que la Liberté

Femme - huile sur toile 160X50


13 Chambre intĂŠrieure - huile sur toile 100X100


LibertĂŠ suspendue - huile sur toile 100x66


Zarathoustra et le veau d›or - huile sur toile 75x100

15


Rentrez dans la danse - huile sur toile 60x45


Ni noir ni blanc «Etat noir de totalité ou état blanc de la capacité. Comme si dans l’incompréhensible tout était permis, comme si, dans la liberté, l’incompréhensible rejoignait le compréhensible. Toutes les couleurs possibles, ensemble, peuvent d’un coup, restituer le blanc ou se heurter dans le chaos. L’histoire fait voir le voisinage de ces deux multiplicités ». Agnus Dei - huile sur toile 81x130

17


Le renouveau- huile sur toile 81x130


Le nĂŠant- huile sur toile 75x90

19


Influence de la forme et de la matière (2005 – 2009)

La Forme nous in-forme. Le lien entre l’extérieur et l’intérieur naît lorsque l’on rencontre la Forme. La Forme nous in-forme de l’invisible, de l’impalpable. Les toiles coupées en de multiples visages deviennent des morceaux de puzzle échappés d’un grand Tout La forme nous !n-forme Du retour au sans forme « l’Invisible » se forme et la Matière naît.


Forme - in-forme La forme est sans limite. Chaque geste crĂŠe un nouveau cadre.

Solitude existentielle- huile sur toile 110x110

21


Zarathoustra - Goudron, Or, huile sur sept toiles - 60x250

23


L’opposé vu par la Matière, goudron et or, L’un par reflet de la lumière l’autre en un duel de transparence et d’opacité. Ces deux matières, chargées d’histoires et de préjugés reflètent en elles une fois de plus Un TOUT dans l’opposition. Grâce à l’acier le goudron peut rendre toute sa luminosité et sa transparence : d’un seul coup la poisse s’illumine. Ciel et Terre - Goudron sur toile - 80x80


Chute d›Icare - Goudron-Or sur soie - 50x50

L›Aube d›Icare - Goudron-Or sur soie - 50x50

25


Galop près du feu - Goudron sur Acier - 58x66


Visage du Vide La lumière se pose et la lumière s’en va, Elle devient visible pour notre œil et invisible selon les surfaces qu’elle caresse Notre propre imagination décode ses messages, L’écriture braille complète le cheminement d’une vue qui d’un détail comprend le Tout.

Ecrit sur la peinture en braille

« Le vide de l’un répond au plein de l’autre et réciproquement. » J.-M. Kespi

Dialogue - feuilles d›Or sur toile - 70x70

27


In-formation - feuilles d›Or sur toile - 30x30


Ecrit sur la peinture en braille

« Depuis le commencement de ma vie, je chercher ton visage et aujourd’hui je l’ai vu.». Rûmi Altérité- feuilles d›Or sur toile - 40x40

29


Pigments secs “Le Bien descend d›en haut à la manière de l›eau. L›eau gratifie les êtres, ne dispute rien à personne», Lao Tseu Variation 1 --Pigments secs sur toile - 60x60


Variation 2 -Pigments secs sur toile - 60x60

31


Mouvements et couleurs (2006 – 2012)

La Couleur parle, Elle communique, Elle se transforme pour mieux nous faire entrer dans la danse, Elle devient matière et petit à petit, Elle nous amène à experimenter, à travers de multiples nuances, l’Invisible.


CafĂŠ de Piazzolla- huile sur toile - 93x75

33


Libertango de Piazzolla- huile sur toile - 130x97


35 Oblivion de Piazzolla- huile sur toile - 92x73


Pulsion of the heart- huile sur toile - 100x100


DualitĂŠ en mouvement - huile sur toile - 60x60

37


Enantiodromie - Serpentine de Dresde - 31x32x28

Monade - Serpentine de Dresde - 35x25x20


Ecoute l›Univers - Calcaire - 26x26x26

Retour à la matière - Calcaire - 31x25x31

39


Transparence

Paul - huile sur toile et vitrail - 20x13

La transformation et le changement permanent de l’image, mettent la raison et le mental entre parenthèses (en sommeil) et donnent toute leur place à la contemplation et à l›imagination. Cette serie de toiles est intéractive. Les visiteurs peuvent intervenir sur la source de lumière émanant des vitraux et à leur tour inviter l’autre à une autre vision.

Adam et Eve/La Chute - huile sur deux toiles et vitrail - 2x160x50


Ni noir ni blanc - huile sur toile et vitrail 120x120 DĂŠtail vitrail: Adam et Eve/La Chute - 160x25

41


Performance «Les danseurs nous montrent leur corps en mouvement. Mais par l’espace vide et transparent autour d’eux, Qu’indiquent-ils, seul ou associés, de leur bras et de leur gestes ? Les corps des ce s anges s’efface, disparaissent, et l’invisible, soudain désigné, apparaît». La légende des Anges M. Serres


43


Objet vécu - verre artificiel, huile sur film plastique - 50x50x10 Réalisation de fin de performance - Objet vécu:

L›objet nait, vit et une nouvelle fois renaît, Ce qui survit est le témoin d›une histoire, Chaque petit reste est le souvenir d›Un Tout.


45


Biographie Engelmarie Sophie née en Allemagne de l’Est quitte le pays en 1977. Formée dans différents Ateliers, aquarelle, peinture, gravure, vitrail et sculpture, elle suit aujourd’hui des formations en calligraphie chinoise et en technique des icones. Depuis 1984 elle vit et travaille en France. Ces œuvres sont exposées depuis 2001 d’abord en France et puis en Allemagne. Aujourd’hui, on retrouve ses travaux dans des centres culturels internationaux: au musée d’histoire contemporain - Hôtel Invalide à Paris, au Mémorial Dos Povos Indigenas au Brésil et au central booking de New York. Ses toiles ont fait également parties d’exposition: en Chine, Israël, Afrique du Sud et dans plusieurs pays d’Europe. En France et en Allemagne, elle a d’ailleurs monté des expositions personnelles complètes sur des thèmes variés (mêlant philosophie et moments d’Histoire). Depuis 2010, elle travaille sur la conception du projet de performance artistique « Tanzmalmusik » avec la danseuse Aude Broyart et avec différents musiciens : Un projet alliant les arts entre eux et qui les a amené à rencontrer « les Frisettes », un duo féminin composé d’une pianiste et d’une soprano. Ensemble, elles ont développé la performance version-concert ARTS et sens : si ELLES….,navigant musicalement de la période romantique à aujourd’hui. Une performance, pendant laquelle Engelmarie Sophie peint en public.


A suivre

?


«Les expériences fondamentales dans le travail artistique, déchirent de haut en bas le rideau sur lequel est peint l’image du monde ordonné et permettent d’entrevoir les abimes insondables…»

C.G. JUNG


Engelmarie Sophie - Portfolio - web  

Livres reprennant des réalisations de l'artiste Engelmarie Sophie. ©Engelmarie Sophie