Page 1

Élections législatives - 10 et 17 juin 2012 -

8e circonscription

Charenton-le-Pont • Joinville-le-Pont • Maisons-Alfort • Saint-Maurice

LA LETTRE XAVIER COHARD, SUPPLÉANT, MAISONS-ALFORT

NOS PRIORITÉS lOgement, pOuvOir d’achat, emplOi, jeunesse, santé… L’AGENDA DES PREMIÈRES MESURES

patricia

RICHARD candidate de la majorité présidentielle à l’élection législative


avec

Élections législatives 10 et 17 juin 2012

Donnons une majorité au changement…ici aussi !

XAVIER COHARD, CANDIDAT SUPPLÉANT, MAISONS-ALFORT Xavier cOhard suit des études d’histoire, puis de sciences politiques. Bac +5 en poche, il prépare et réussit plusieurs concours de l’administration. il fait alors le choix de la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes. au cœur des politiques de régulation économique, et de sécurité, il découvre la face cachée de l’économie, celle qui ne répond pas toujours aux théories. au contact de l’institution judiciaire, il en apprend les forces, les faiblesses et parfois les frustrations. parallèlement, Xavier cOhard milite. plusieurs années en région lyonnaise, à aix-enprovence puis à montpellier. c’est donc en militant chevronné qu’il s’installe à maisons-alfort. il rejoint en 2010 le groupe socialiste d’entreprise, pme-pmi-commerce : cercle de réflexion où se croisent chefs d’entreprises et fonctionnaires. la banque publique d’investissement, en est issue, ainsi que d’autres mesures moins connues, mais tout aussi importantes.

par Patricia Richard

Ensemble, croyez-moi nous allons relever de grands défis collectifs, d'abord pour notre nation : défis du pouvoir d'achat, de l'emploi, de la construction de logements, réponse à la jeunesse...mais aussi des défis pour nos villes, nos quartiers où nous avons besoin davantage de lien social entre les générations et de valoriser toutes les richesses du territoire. Cela ne sera pas toujours facile, j’en conviens, mais ma détermination sera grande, mes combats vigoureux et j'aurai, lorsque cela sera nécessaire, l'audace d'explorer des voies nouvelles. Avec mon suppléant Xavier COHARD, je suis naturellement à votre disposition pour vous rencontrer et échanger. Le changement, c'est aussi le changement de politique. Nous sommes nombreux à l'espérer ici aussi. À tous, dès le 10 juin, je vous demande de m'apporter votre suffrage pour que cela change vraiment ! A très bientôt dans votre ville.

Les législatives mode d’emploi Les élections législatives permettent d’élire les députés qui composent l’Assemblée Nationale. Le Gouvernement est issu de la majorité des députés, ces derniers le contrôlent. La mission principale des députés est de voter la Loi. Ils sont au nombre de 577. La 8ème circonscription du Valde-Marne compte quatre communes (Maisons-Alfort,

(2)

La victoire de François HOLLANDE oblige la majorité présidentielle à être à la hauteur de la situation et me crée des devoirs envers vous tous, que vous l'ayez ou non soutenu. La justice partout et pour tous c'est ce qui guide mon engagement, c'est donc ce que demain je défendrai pour vous à l'Assemblée nationale. Je mesure pleinement ce que cela signifie en termes de responsabilité et de confiance.

Joinville-le-Pont, Charenton-lePont et Saint-Maurice). Les élections législatives auront lieu aux dates suivantes : 1er tour : 10 juin 2012 2nd tour : 17 juin 2012 Les bureaux de vote seront ouverts de 8h00 à 20h00. Pour voter, il faut être inscrit sur les listes électorales de la commune et se présenter muni de sa carte d’électeur et d’une

la lettre de la 8ème circonscription /Juin 2012

pièce d’identité. Si vous avez égaré votre carte d’électeur, il suffit de le signaler le jour du vote. VOTE PAR PROCURATION : Tout le monde doit pouvoir voter pour le changement ! Vous ne pouvez pas aller voter le 10 juin ou le 17 juin ? Vous pouvez donner procuration à la personne de votre choix, inscrite sur les listes électorales dans la même commune que vous. Rendez-vous simplement dans

votre commissariat ou au tribunal d’instance muni d’une pièce d’identité (passeport, carte nationale d’identité, permis de conduire). En établissant la procuration, vous attesterez des raisons pour lesquelles vous ne pouvez pas être là (vacances, déménagement, etc.) et indiquerez prénom, nom, adresse, bureau de vote, date et lieu de naissance de la personne que vous avez choisie (qui ne peut "porter" qu’une procuration).

www.patriciarichard2012.fr


le changement, ici aussi, c’est maintenant !

avec

LOGEMENT LE SAVIEZ-VOUS Selon une étude de l'Insee datant de 2011, 2,9 millions de personnes vivent dans un logement sans confort, et 250.000 sont sans domicile fixe.

LE CHIFFRE

1 million de ménages peinent à régler leur loyer ou ont déjà des impayés

LE SAVIEZ-VOUS Plus de 100.000 ménages attendent un logement social depuis plus de 3 ans

le changement passe par une nouvelle politique du logement

L

a France compte 6,5 millions de personnes fragiles susceptibles de basculer à tout moment dans le mallogement en cas d’éclatement de la famille ou de perte d'emploi. Plus généralement, les classes moyennes peinent aujourd’hui à se loger. Le logement, jadis facteur d’intégration sociale et pilier du vivre ensemble, se mue aujourd’hui à la faveur des crises successives en révélateur des inégalités et accélérateur d’injustice. Selon le dernier rapport de l'Insee sur la consommation des ménages depuis cinquante ans, la part moyenne du logement dans le budget des Français n'a cessé de croître au fil du temps. Elle était de 11 % en 1960,

elle varie aujourd’hui entre 25 % et 30 %. Le logement social a été ces 10 dernières années la première victime de la droite. Les aides à la construction ont chuté de 13,2 % en 2012. Si rien n’est fait, les organismes HLM se verront encore ponctionnés de 240 millions d’euros en 2012. Ce sont ainsi, au moins, 2,5 millions de logements sociaux qui manquent dans notre pays. Pour sortir de la crise du logement, François Hollande a proposé des mesures fortes: • L'encadrement par la loi du montant des loyers lors de la première location ou de la relocation, dans les zones où les prix sont excessifs,

www.patriciarichard2012.fr

• La construction de 2,5 millions de logements intermédiaires, sociaux et étudiants, • Le renforcement de la loi SRU en multipliant par 5 les sanctions qui pèsent sur les communes refusant d’accueillir les ménages aux revenus modestes et moyens, • L'obligation de porter à 25 % la construction de logements sociaux. Afin que ces mesures soient appliquées, il faut donner au Président de la République une majorité forte à l’Assemblée nationale. À l’Assemblée nationale comme sur notre territoire, je défendrai avec courage le droit au logement partout et pour tous. ■

Témoignage Militer pour le logement social Alain Merckelbagh, SNL (solidarités nouvelles pour le logement) Se loger est un besoin vital au même titre que se nourrir. Or, de plus en plus de nos concitoyens, surtout en région parisienne, souffrent du mal logement. Les familles éclatées, les chômeurs et plus généralement les accidentés de la vie en sont les premières victimes. Notre société a atteint un niveau de développement élevé ; elle ne peut s’accommoder de cette situation. C’est une question éminemment politique. Comme bien d’autres, quel que soit leur horizon politique, je me suis engagé dans l’action bénévole en faveur des familles en difficulté. Dans le cadre de l’association Solidarités Nouvelles pour le Logement (SNL), grâce à notre organisation et aux donateurs, nous achetons ou construisons des logements d’insertion. Mais surtout, nous accompagnons les familles en difficulté, assurant ce lien social qui peut les aider à sortir des impasses dans lesquelles elles se trouvent. Ainsi, SNL gère aujourd’hui 800 logements dans la région parisienne. Cette action solidaire, vise à créer du lien et à interpeller les pouvoirs publics. Notre engagement citoyen est indispensable pour faire bouger les lignes. Mais, la résorption du mal logement ne résultera que d’un ensemble de mesures publiques. La construction immobilière est insuffisante. Il faut construire plus sans créer ici des ghettos de riches et là des ghettos de pauvres. Mais aussi, construire en lien avec les réseaux de transport pour que logement et travail se tutoient. Une volonté politique et sa traduction par des actions publiques et privées s’imposent pour résoudre le problème du mal logement et bâtir une cité plus solidaire.

la lettre de la 8ème circonscription /Juin 2012

(3)


avec

Élections législatives 10 et 17 juin 2012

LE CHIFFRE C’est , selon une

LE SAVIEZ-VOUS La France compte 8 millions de personnes pauvres. La moitié de la population pauvre a moins de 30 ans. Elle est plus souvent féminine et est en situation de monoparentalité.

13%

étude de l’insee, le pourcentage de la population française disposant de moins de 949 euros par mois pour vivre.

Témoignage

POUVOIR D’ACHAT

rétablir la justice sociale pour redonner du pouvoir d'achat

«Ê

tre le président du pouvoir d'achat », c'était la promesse de Nicolas Sarkozy en 2007. C'est un échec cuisant, sa politique d'austérité ayant conduit à l’augmentation de tout, sauf des salaires.

Chacun sait pourtant que l'austérité seule ne peut pas être un projet. Le recul des dépenses de consommation des ménages provoque mécaniquement la récession, entraînant une baisse des recettes fiscales et donc une nouvelle augmentation du déficit. Avec François Hollande, donnons au changement une majorité, la plus forte possible à l’Assemblée nationale. Même dans un contexte de faible croissance, des leviers existent pour agir concrète-

(4)

ment sur le pouvoir d’achat en répartissant de façon équitable les efforts. Les personnes les plus modestes seront aidées directement • L’allocation de rentrée scolaire sera revalorisée de 25 % dès cette année, • Le SMIC, sera en partie indexé sur la croissance, ce qui aura pour effet d’accélérer son augmentation, • La tarification des biens essentiels comme l’eau, le gaz ou l’électricité deviendra progressive. Cela permettra à la fois de protéger les plus fragiles et de limiter la consommation des plus aisés. 8 millions de Français devraient ainsi sortir de la précarité énergétique, • Un plan de travaux d'isolation thermique visant un million de logements par an sera lancé, • L’égalité salariale femmeshommes deviendra une réalité.

la lettre de la 8ème circonscription /Juin 2012

L’épargne des classes moyennes sera encouragée • Une rémunération du livret A supérieure à l’inflation sera garantie. Son plafond sera doublé pour mieux financer le logement social, • Un livret d’épargne-industrie sera créé pour favoriser le développement des PME et l’innovation, • Une loi plafonnera le coût des services facturés par les banques. Je m’attacherai particulièrement à la défense des consommateurs face aux pratiques commerciales illicites. Par ailleurs, je suivrai avec attention les débats sur la mise en place pour les consommateurs des actions de groupe. Ici aussi et maintenant, je veux faire partie de ceux qui, avec une nouvelle majorité au Parlement agiront pour la relance du pouvoir d’achat. Le changement, c’est avec vous que je veux le construire ■

Il est dit que la précarité touche les foyers pauvres et à faible revenu. Or, la classe dite « moyenne » avec un salaire légèrement inférieur à 1500 euros dont je fais partie est également touchée par la précarité. Tout commence avec l’obtention d’un logement social décent, dans un quartier décent. Cela a un prix, et ça engendre d’autres dépenses imprévues, comme la hausse du prix des charges ou une taxe d’habitation plus élevée. À côté de cela je subis comme tout le monde la hausse du prix de l’énergie. Je pensais pouvoir assumer financièrement mais de jour en jour l’étau se resserre. Au point de ne plus pouvoir subvenir financièrement à ma mère qui touche seulement 400 euros de chômage et fait face à près de 600 euros de charges, factures et impôts. Alors, je me retrouve à me restreindre sur les dépenses alimentaires, sorties et besoins vestimentaires. La crise que connaît notre pays n’y a pas aidé. Je me dis tous les jours que ça ira mieux le mois prochain mais force est de constater que le même scénario se répète. J'espère que François Hollande nous sortira d'affaires.

Muriel, habitante de charenton-le-pont

www.patriciarichard2012.fr


le changement, ici aussi, c’est maintenant !

LE SAVIEZ-VOUS 400 000 emplois industriels perdus en 5 ans

avec

LE CHIFFRE

80%

des temps partiels sont occupés par des femmes.

LE SAVIEZ-VOUS Chaque jour, 1 000 Français perdent leur emploi.

Agir dès maintenant pour l'emploi et la croissance EMPLOI

Témoignage Ancien cadre de l'aérien à Roissy, mon poste ainsi que celui de mes autres collègues de l'encadrement a été supprimé du service pour réaliser les économies demandées par la direction. Après une longue période de recherches d'un nouveau poste en interne, un accident de voiture, survenu en quittant Roissy un soir, me décida à accepter le plan de départ volontaire que proposait la compagnie. Aujourd'hui je me retrouve dans la situation d'un "sénior" en recherche d'emploi avec un marché du travail peu intéressé par un candidat qui aura complété sa carrière à 59 ans (début de carrière à 16 ans 1/2). Parallèlement, j'ai entrepris une formation de coach et ai acquis une certaine expertise en matière de développement personnel. Le meilleur choix d'activité pour moi compte tenu du resserrement de l'économie, serait le portage salarial, la scop ou l'emploi salarié. Il est particulièrement difficile pour moi d'être passé du rôle de décideur dans un service de prestige à celui où l'ex-président nous a dépeint comme des "assistés".

Jacques, 57 ans habitant de saint-maurice

L

a France compte plus de 2 870 000 demandeurs d'emploi, soit près de 10% de la population active. En incluant ceux qui exercent une activité réduite, le nombre de demandeurs d'emploi s'élève à 4,258 millions de personnes. Voilà la situation laissée par Nicolas Sarkozy et les députés, dont Michel Herbillon, qui ont soutenu sa politique. Avec François Hollande, notre Président, donnons au changement la majorité la plus forte possible à l’Assemblée nationale.

Je refuse la stigmatisation des chômeurs substituée à la mobilisation contre le chômage car elle confond la cause et l'effet, les responsables et les victimes. La gravité de la situation nécessite que nous prenions des mesures d'urgence à même de produire immédiatement des effets sur l'emploi et la croissance mais également des mesures de plus long terme : • La lutte contre la précarité, en augmentant les cotisations chômage sur des entreprises qui « abusent » des contrats précaires, • L'augmentation du coût des licenciements collectifs pour les entreprises qui versent des dividendes, • La sécurisation des parcours professionnels par un renforcement de la formation, afin de permettre à chaque salarié d’accéder à la formation professionnelle tout en se maintenant dans l’entreprise. Le financement de la formation sera concentré sur les personnes les plus fragiles, les moins for-

www.patriciarichard2012.fr

mées et les chômeurs. Les moyens de Pôle emploi seront également renforcés, • La Création d'une Banque publique d'investissement et d'un Livret d'épargne industrie au profit des PME afin de leur redonner de l’oxygène et de l’agilité, • L’obligation pour une entreprise qui souhaite délocaliser,

de rechercher et d’accepter une solution de reprise de l’usine, • L’impôt sur les sociétés sera rééquilibré au profit des PME et des TPE avec trois taux d'imposition (15% pour les TPE, 30% pour les PME et 35 % pour les grandes). Les banques de dépôt seront séparées des banques ayant des activités spéculatives. ■

Défendre l’emploi sur notre territoire otre emploi local est lui aussi touché de plein fouet. Le véritable enjeu, c'est d'une part le maintien des entreprises existantes mais aussi la création de nouvelles activités. Sur notre circonscription, face à la résignation des Députés-Maires Olivier Dosne et Michel Herbillon, je porterai notamment un projet qui se trouve être au cœur de l’identité de notre territoire. Il s’agit de la réhabilitation et de la valorisation des Studios de Joinville-le-Pont au travers d'un

N

pôle de compétitivité. Certes, ce sujet n’est pas nouveau mais le manque de volonté politique a fait échouer toutes les tentatives. La valorisation du patrimoine, en plus d'être vecteur de notoriété, favorise aussi le développement économique. Au-delà de ce projet, sur tout le territoire, je ferai en sorte de créer les conditions d'une plus grande synergie entre les collectivités, leurs élus et l'état, tout en favorisant l'écoute des besoins exprimés par la population et les entreprises locales.

la lettre de la 8ème circonscription /Juin 2012

(5)


avec

Élections législatives 10 et 17 juin 2012

JEUNESSE LE SAVIEZ-VOUS Près de 282 000 jeunes majeurs ont été contraints en 2011 de retourner vivre chez leurs parents.

LE SAVIEZ-VOUS

LE CHIFFRE

34%

des 15-29 ans occupent un emploi précaire

Plus d'un jeune sur six n' a pas de complémentaire santé

parler à la jeunesse, c'est parler de l'avenir

A

ucun pays ne saurait être inventif et prospère sans la participation de sa jeunesse. Il n'y a donc à mes yeux pas de plus belle cause que celle qui consiste à la placer au cœur de notre pacte social. Qu'ils soient étudiants, travailleurs ou sans emploi, les jeunes doivent faire face à des obstacles parfois insurmontables. Pour recréer de la confiance dans l’esprit des jeunes, l'élan impulsé par l'élection de François HOLLANDE ne doit pas retomber. Cela implique un changement fort et des réponses adéquates comme :

• La création de 60 000 postes dans l’Education Nationale car je considère que l’enseignement ne peut se faire sans l’apport de moyens humains, notamment en rétablissant les RASED pour les élèves en difficulté qui bénéficieront d’un accompagnement personnalisé. A la fin du quinquennat, le nombre de jeunes qui sortent sans qualification du système scolaire sera divisé par deux. Cette mesure représente un coût de 2,5 milliards d’euros soit l’équivalent de l’allègement de l’Impôt sur la fortune sur lequel nous reviendrons. • Le rétablissement des formations académiques et pédagogiques des enseignants afin que les jeunes professeurs ne soient plus affectés sans aucune expérience dans les classes. La jeunesse de notre pays sera ainsi mieux encadrée.

(6)

• La révision des rythmes scolaires afin qu’ils soient mieux adaptés à nos enfants Mais, agir pour la jeunesse, c’est aussi et surtout combattre le chômage. 25 % des jeunes sont aujourd’hui sans emploi. Ce chiffre atteint 40 %, voire plus, dans certains de nos quartiers. Ainsi, aux côtés du Président de la République François HOLLANDE, je m’engage à relancer l’emploi avec deux mesures principales : • La création du contrat de

génération : tout employeur qui embauchera un jeune en CDI et maintiendra un senior dans l’entreprise ne paiera plus de cotisations sociales sur les deux emplois. Cela favorisera la transmission des savoirs et du savoir-faire. • La création de 150 000 emplois d’avenir pour faciliter l’insertion des jeunes dans l’emploi. Ils seront pour moitié créés dans le domaine des énergies renouvelables. Concernant les questions plus

larges de logement, santé et précarité, François Hollande fera adopter une « clause impact jeunesse » : cela signifie que, pour chaque mesure, chaque loi, il y aura obligation de produire une étude préalable évaluant son impact sur la jeune génération. C'est bien dans la jeunesse de France que se trouve aujourd’hui ce qui peut redonner foi en l’avenir de notre pays, cette jeunesse qui parfois aussi nous bouscule et nous interpelle souvent à juste titre. ■

Témoignage J’entends souvent qu’être jeune en 2012 est une chance. En effet, j’ai grandi dans un pays en paix et je suis né dans l’Union Européenne. J’ai l’opportunité d’étudier à l’université et j’ai pu étudier à l’étranger sans difficulté. Mais ce n’est pas pour autant qu’être jeune en 2012 est simple. L’incertitude face à l’emploi n’a jamais été aussi grande. On ne sait pas à quoi ressemblera notre avenir. J’ai entendu des personnes me dire « Votre génération ne connaitra pas la retraite comme nous la connaissons aujourd’hui. Tu ferais mieux de commencer à épargner. » J’ai 21 ans et je devrais déjà penser à ma retraite ? Cette idée m’effraie. Aujourd’hui on demande aux jeunes d’être mûrs le plus tôt possible, mais on ne leur donne aucune responsabilité. Je ne supporte plus d’entendre « Ils sont encore jeunes… ». J’ai le droit de vote et ma voix compte autant que celle d’un quinquagénaire. Quand je regarde la vie de mes parents, je vois qu’elle est meilleure que celle de mes grands parents. Aujourd’hui je ne suis pas convaincu que je vivrai mieux que mes parents.

Maxime habitant de maisons-alfort

la lettre de la 8ème circonscription /Juin 2012

www.patriciarichard2012.fr


le changement, ici aussi, c’est maintenant !

avec

SANTÉ LE SAVIEZ-VOUS 1 personne sur 16 n’a pas de complémentaire santé.

LE SAVIEZ-VOUS

LE CHIFFRE

6%

C’est l’augmentation du forfait hospitalier en 2010.

La taxe gouvernementale sur les mutuelles complémentaires est passée de 3,5% à 7% en 2011.

Etat d’urgence pour la santé

L

es Français le savent, ces dernières années notre système de santé s'est dégradé : inégalités face à l'accès aux soins, casse du service public, créations et augmentations de taxes sur la santé...Les habitants de nos villes ne sont pas épargnés et chaque jour, je rencontre les victimes de cet échec politique, économique et social.

Est-ce acceptable dans notre pays que 15 % des Français renoncent à se soigner ? Estce acceptable qu’entre 2007 et 2010, l’hôpital public ait perdu 16 360 lits ?

Attaché au régime obligatoire, François Hollande a pris des engagements réalistes et ambitieux. Pour lui permettre de mener à bien le projet

du changement, je serai attentive à l’Assemblée nationale pour que des réformes essentielles soient mises en place : • la prise en charge de la dépendance par l’assurance maladie,

• la création de pôles de santé de proximité dans chaque territoire pour favoriser une meilleure répartition des médecins et lutter contre les déserts médicaux qui commencent à émerger dans les villes, • la sécurisation de l’accès aux soins en encadrant les dépassements d’honoraires et en faisant baisser le prix des médicaments. Il s’agit là de réformer la tarification à l’hôpital pour mettre fin à l’amalgame entre les établissements publics et les établissements privés.

Témoignage Taxer les mutuelles c’est taxer les ménages Si mettre fin aux déséquilibres des comptes publics est une nécessité économique, encore faut-il mener une politique juste et cohérente. En 2012, une nouvelle taxe s’est abattue sur les mutuelles. Depuis 2008, on estime que les taxes frappant les organismes d’assurances-maladie complémentaires ont été multipliées par 20… Cet acharnement a conduit inévitablement à une hausse des cotisations pour les assurés. Ce sont tous les français qui vont contribuer à cet impôt non pas en fonction de leur revenu mais de leur besoin de santé. Cette hausse aveugle de la pression fiscale sur les classes moyennes et les classes populaires contraint des malades à renoncer à une couverture complémentaire ou à choisir des complémentaires « low-cost ». Pire, beaucoup de gens retardent leur soins puis, voyant une pathologie s’aggraver vont aux urgences, ce qui aggrave le déséquilibre des comptes publics. Nous redonnerons la priorité aux assurés quand nous mettrons fin à ce cercle vicieux et aux injustices.

Face à l'émiettement de notre système de soins, l'urgence est d'inventer un modèle de santé qui ne culpabilise ni les assurés sociaux, ni les malades rendus coupables des déficits de la branche maladie de la sécurité sociale. ■

Raphaël, habitant de joinville-le-pont, employé d’une mutuelle santé

www.patriciarichard2012.fr

la lettre de la 8ème circonscription /Juin 2012

(7)


L’AGENDA du changement

JUIN

10

Les premières mesures MAI-AOUT 2012achat aux Français

oir d’ Redonner du pouv quotidienne vie ur le r et améliore tion de rentrée de 25 % de l’alloca >> Augmentation lidaire pour ace de la caution so scolaire, mise en pl tion, garantie s d’accéder à la loca permettre aux jeune rieure à pé une rémunération su pour le livret A d’ oz rk y ». ion de la « TVA Sa l’inflation, suppress stices Combattre les inju s pour les à la retraite à 60 an >> Droit de partir r tôt, fixation commencé à travaille personnes qui ont s le imal de 1 à 20 pour d’un éventail max bl pu iques. ns les entreprises rémunérations da suppression de : plafonnement et s sociétés >> Réforme fiscale n de l’impôt sur le tio ula od m s, le ca niches fis prises qui E-PME et des entre banques au bénéfice des TP su es, surtaxe r les fic né bé rs leu nt se réinvestis de lières, suppression et les sociétés pétro taxation des , ns s successio se os gr les r su n tio l’exonéra vail, tranche l comme ceux du tra revenus du capita on d’euros. illi % au dessus d’un m d’imposition à 75 nomie réelle au service de l’éco Remettre la finance des et t activités de dépô >> Séparation des uits od pr s, lutte contre les activités spéculative dis fiscaux. toxiques et les para durable in de la croissance Retrouver le chem et de l’emploi nale pour la la Conférence natio >> Lancement de oi et de la l’e politique de mpl : oi pl m l’e et ce croissan ofessionnels, ion des parcours pr formation, sécurisat e et ial arité, égalité salar r d’achat lutte contre la préc po s de travail, uvoi on iti nd co e, ell nn professio retraites. e, sécurisation des et politique salarial n nationale ce pour l’éducatio Répondre à l’urgen s de la te conditions concrè utement >> Réexamen des D, ent les RASE recr m m ta no e, air ol sc rentrée ation, de personnels d’assistants d’éduc mpléter la d’urgence pour co es ur es m t, en em dr d’enca esseurs des nouveaux prof formation pratique

2013 AOUT 2012 - JUIN ement Relancer l’investiss vestissement nque publique d’in ba la de n tio éa Cr >> t les TPE et treprises, notammen en les r ce an fin ur po tion en France novation, la produc l’in er ris vo fa et E PM ts boursiers ntre les licenciemen co tte lu t, or xp l’e et mise en place ions « sauvages », at ur ct ru st re s le et cipation des localisation », parti re de ts ra nt co « s de et aux comités ls d’administration ei ns co x au s ié lar sa ises, notation s grandes entrepr de n io at ér un m ré de ises. sociale des entrepr tionale se une priorité na Faire de la jeunes ignants, se en s rmation de fo la de e rm fo Ré >> mmation es scolaires, progra m th ry s de e rm fo ré l’Éducation 60 000 postes dans de t en em ut cr re du nationale enir, 0 000 emplois d’av >> Création de 15 rée en vigueur nt l’e it su i l’année qu ns da 0 00 0 10 nt do afin de rat de génération, de la loi, et du cont é du travail. ch ar m au r s d’accéde ne jeu x au tre et rm pe du logement Résoudre la crise drement au logement : enca >> Loi sur l’accès n, renforcement tion et à la relocatio des loyers à la loca tat aux n des terrains de l’E de la loi SRU, cessio la construction riales pour faciliter collectivités territo de logements. des Français Assurer la sécurité cadre 000 postes (dans le >> Création de 1 stes) uennale de 5 000 po de l’enveloppe quinq pour la justice. pour la sécurité et

imprimé sur papier peFc par les ateliers d’alfortville - photos : dr - ne pas jeter sur la voie publique

La Lettre du changement  

La Lettre du changement

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you