Page 1

EX ALLIEVI Newsfl N ewsfl aass h ANNÉE 8 - NOMBRE 34 - 24 JUIN 2019

Magazine d’actualité sociale et religieuse de la Confédération Mondiale des Anciens (nnes) Elèves de Don Bosco

Édition française - (traduction: Édition journalistique)

Merci!


LA VOIX DU RECTEUR MAJEUR Trois étoles, trois histoires merveilleuses et un coeur qui n’oublie pas

Très chères Amies et Amis,

Je voudrais évoquer avec vous trois belles histoires que j'ai vécues lors de mes visites parmi les Salésiens à travers le monde. La protagoniste absolue de toutes les histoires est une étole. L'étole fait partie des vêtements du prêtre et du diacre pour les célébrations liturgiques. C'est cette bande de tissu de la couleur liturgique du jour que le prêtre met sur ses épaules et laisse tomber sur sa poitrine. C'est l'insigne de la dignité et de la consécration du prêtre; elle rappelle le joug facile à porter de Notre Seigneur, les obligations de l'état sacerdotal et symbolise, d'une certaine manière, les brebis que le Bon Pasteur porte sur ses épaules. Ces derniers mois, on m'a offert trois étoles qui ont pour moi une signification affective particulière.

L’étole d’une femme anonyme La première étole m'a été offerte lors de la fête de Marie Auxiliatrice, le 24 mai au Valdocco de Turin. C'est une belle étole, brodée à la main avec un beau fil d'or, réalisée en des centaines d'heures de travail. Une dame dévote de Marie Auxiliatrice et de Don Bosco désirait que je la porte au cours de l'Eucharistie et durant la procession de Marie Auxiliatrice ce soir-là. Cette étole avait été confectionnée dans la simplicité du sacrifice, avec beaucoup de générosité et d'amour pour Notre Dame. J'ai célébré l'Eucharistie avec cette étole, et je l'ai portée durant la procession où j'ai offert ma prière pour les milliers et les milliers de personnes qui étaient là, et en particulier pour cette femme (que je ne connaissais pas, car le don avait été fait anonymement), dont le cœur est plein d'amour pour la Vierge Auxiliatrice et de foi dans le Seigneur.

L’étole des jeunes qui vivent sous les bombes J'ai reçu la deuxième étole à Damas, en Syrie, un après-midi où des centaines de garçons et de filles étaient à l'oratoire-patronage. Cet aprèsmidi-là, nous avons célébré l'Eucharistie avec plus d'une centaine de jeunes animateurs universitaires. Nous croyions ardemment que la paix était proche et, à la fin de la messe, nous devions libérer une colombe blanche pour dire à tous que l'on pouvait se réjouir pour la paix, mais non loin de nous, ont explosé de violents tirs de mortier. Eh bien ! cet après-midi-là, ces jeunes animateurs, des jeunes merveilleux, avec un regard profond et une foi vraiment vécue, m'ont offert une belle étole sur laquelle une broderie en arabe dit: «Souvenez-vous de nous chaque fois que vous célébrez l'Eucharistie». L’étole des jeunes incarcérés J'ai reçu ma troisième étole il y a un mois, lors de ma visite au Brésil, au Mato Grosso. À la fin d'une rencontre avec les jeunes, un éduca-

En couverture: La fête du "Merci" au Recteur Majeur

2

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019


Nous devons nous rappeler la valeur incalculable de chaque rencontre humaine, qu'elle soit de courte ou de longue durée, profonde ou rapide. Chaque rencontre laisse un parfum particulier dans notre âme. Nous vivons chaque rencontre humaine d'une manière particulière. Comme les trois dont je vais vous parler. teur m'a offert une étole portant au dos, écrits avec une encre indélébile, les noms et prénoms des 56 jeunes de la maison salésienne. Ce ne sont pas des garçons avec une histoire banale. Ce sont des garçons condamnés à ce qu'on appelait autrefois «prison pour mineurs», des jeunes privés de liberté pour avoir commis quelque délit et confiés aux Salésiens après le procès. Ces jeunes ne pouvaient pas participer à la rencontre, mais ils m'avaient envoyé l'étole avec leurs noms, me demandant de ne pas les oublier et me promettant qu'eux aussi se souviendraient de moi. Je peux vous assurer que je me souviens d'eux tous les jours à la célébration de l'Eucharistie.

Je crois Je crois intensément à l'harmonie et à la communion des cœurs. Je crois fermement à la prière, surtout à la prière des uns pour les autres. C'est une véritable expression d'amour que de prier pour d'autres personnes, connues ou inconnues, mais qui viennent habiter dans nos cœurs au moment où nous nous souvenons d'elles. Au cours de ces années, j'ai compris de plus en plus clairement pourquoi le Pape François insiste pour que l'on prie pour lui. C'est pourquoi je veux vous laisser le témoignage de la valeur importante de ces trois étoles. Je veux graver dans ma mémoire, et dans la vôtre, la valeur incalculable de chaque rencontre humaine, qu'elle soit de courte ou de longue durée, profonde ou rapide. Chaque rencontre laisse un parfum particulier dans notre âme. Nous devons faire en sorte que chaque rencontre humaine soit spéciale : ainsi notre vie s'enrichira.

Les gens sont comme des cordes de guitare, chacune est une note différente, mais ensemble elles peuvent faire entendre des harmonies inoubliables. Je voudrais rappeler comment la foi réussit à émouvoir les cœurs et la volonté. Je le vois partout dans mes voyages à travers le monde salésien. Chaque fois, je comprends mieux ce que Don Bosco écrivait aux garçons du Valdocco, quand il était loin d'eux, les appelant «voleurs». Oui, c'est ainsi qu'il les définissait: «Oui, vous êtes tous des voleurs...»; et puis il ajoutait: «parce que vous avez volé mon cœur». C'est agréable de sentir que le cœur puisse vous être volé d'une manière aussi affectueuse et pleine d'amour, quand on ne cherche que le bien des personnes.

Je vous bénis tous et vous promets que la prochaine fois que je porterai une de ces étoles, je me souviendrai aussi de vous qui avez partagé avec moi leur signification profonde. Don Ángel Fernández Artime Recteur Majeur

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

3


SALUTATIONS DU PRÉSIDENT Chers Anciens Elèves et Amis de Don Bosco,

Comme chaque année, en juin, nous célébrons la fête unique et spéciale des Anciens Elèves et Amis de Don Bosco. Le 24 juin, en même temps que la célébration de la fête de saint Jean-Baptiste, nous célébrons l'anniversaire de notre fondation. Le 24 juin 1870, une histoire bien connue s’est produite. Carlo Gastini et un groupe des premiers Anciens Elèves de Valdocco ont rendu visite à Don Bosco pour le féliciter le jour de la célébration de sa fête. Ils l'ont remercié pour le précieux don de l'éducation et son amour sans précédent pour eux.

Avec le cadeau des tasses à café, ce fut le premier moment où Don Bosco a parlé à ses garçons en tant qu'anciens élèves. De sources historiques, nous savons qu'il a invité les premiers élèves à rester avec lui et avec la Famille Salésienne. Il a dit à Carlo Gastini et à ses amis qu'il pourrait les aimer davantage que lorsqu'ils étaient avec lui tous les jours à Valdocco.

Le premier cadeau des anciens élèves à Don Bosco était les tasses à café. C'est intéressant, car outre la grande culture du café en Italie, Don Bosco lui-même a travaillé dans un café et une chocolaterie pendant un certain temps quand il était encore un garçon. Après le décès du propriétaire du magasin, n'ayant pas eu d'enfants, il reçut une offre de rester et de gérer le magasin, mais Don Bosco décida que différentes choses l'attendaient.

Une pensée parallèle intéressante vient à l’esprit lorsque je pense aux tasses à café. Aujourd'hui, surtout lorsque nous parlons de café, pour en retracer l'origine, nous parlons de la chaîne de la récolte au verre. Avec Don Bosco et les tasses à café qu'il a reçues en cadeau, nous allons dans la direction opposée - Tasse à couper. Je pense à ces premières tasses de café pour Don Bosco, elles étaient plus qu'un cadeau pour nous. Je crois que nous pouvons les combler aujourd'hui, après 150 ans, avec la qualité de notre travail et de nos projets. Nous sommes invités à remplir ces gobelets avec les résultats de nos 150 ans d'histoire en tant qu'anciens élèves.

Don Bosco à l'époque, mais aussi aujourd'hui, nous invite à rester avec lui. Son amour et son amitié ne sont pas temporaires. Ce n'est pas quelque chose qui dure pendant des années. C’est une offre et une invitation à être de bons chrétiens et des citoyens honnêtes à l’époque, maintenant et pour toujours.

En ce moment privilégié pour rappeler l'amour de Don Bosco, je vous invite à être avec Don Bosco pour apprécier son amour et son éducation.

4

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019


Cette année, le 24 juin, il y aura 149 ans de cette rencontre très spéciale à Turin - Valdocco.

Dans un an, nous aurons la chance d'assister au 150e anniversaire de la fondation de notre groupe. En effet, c'est une occasion très spéciale. Pour cette raison, je voudrais annoncer que, dans un an, à compter du 24 juin 2020, nous célébrerons l’année jubilaire des Anciens Elèves de Don Bosco dans le monde. À partir d'aujourd'hui, je vous invite à commencer les préparatifs à tous les niveaux de notre association: mondial, régional, national, local mais aussi personnel. Je vous invite à réfléchir à ce que signifie être des anciens élèves dans la vie quotidienne du monde d'aujourd'hui. Quelle est l'identité d'être un ancien élève et comment sommes-nous appelés à être dans le futur? Je vous invite également à apporter votre cadeau à Don Bosco cette année encore.

Parce que l'amour et les valeurs restent les mêmes, le monde change tous les jours. Nous ne vivons plus la vie de la ville de Turin, située dans le nord de l'Italie, sous les Alpes, avec sa situation économique et politique et ses défis.

Nous devons actualiser notre identité d'anciens élèves face aux défis du monde d'aujourd'hui. Les défis des nouveaux moyens de communication, des nouveaux besoins et problèmes. Nous devons comprendre les nouveaux types de pauvreté de ceux que nous devrions aider. Je ne crains pas que nous ne puissions être de vrais fils et filles de Don Bosco, comme Carlo Gastini et ses amis de 1870. Que Don Bosco bénisse tous ses Anciens Elèves et Amis dans le monde entier. Salutations distinguées

Michal Hort Président de la Confédération Mondiale des Anciens Elèves de Don Bosco

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

5


DÉLÉGUÉ MONDIAL Vision éducative de Don Bosco

Mes chers Amis Anciens élèves, Salutations de Rome pour notre anniversaire, le 24 juin. Alors que nous nous approchons de notre 150e anniversaire en 2020, revenons aux origines et tirons des sources de Don Bosco, en particulier de sa Vision de l'éducation, pour notre bien-être et celui de la Confédération. Alors que la nouvelle année scolaire commence dans le monde entier entre les mois de juin et septembre, nous revivons le système éducatif de Don Bosco qui nous a donné sa vie. Après avoir expérimenté le style de vie de Don Bosco, caractérisé par un dynamisme juvénile à travers les Salésiens, nous sommes appelés à un engagement sérieux, créatif et inculturé envers l'éducation, en collaborant avec ceux qui construisent une société plus digne de l'homme. Je souligne ici quelques éléments importants de sa vision:

~ Don Bosco a placé au centre Dieu, la jeunesse et l'amour bienveillante, maintenus ensemble par "la charité pastorale". C'est "pastorale" parce qu'elle cherche le salut des âmes en rendant les jeunes, citoyens honnêtes et responsables et bons chrétiens/personnes religieuses. C'est une "charité éducative" car elle trouve dans l'éducation une ressource qui aide les jeunes à développer toutes leurs énergies pour le bien.

~ Le style caractéristique de l'éducation de Don Bosco consiste à conduire les jeunes à une vie de foi à travers un parcours d'amour, de patience, de raison et de compréhension humaine. L'art de comprendre un cœur humain est au cœur de la méthode pédagogique de Don Bosco.

~ La vision salésienne est d'atteindre les inaccessibles - les plus pauvres de la périphérie: c'est une injustice que tant d'enfants et de jeunes ne reçoivent pas une éducation de qualité, même aujourd'hui. Ceci est clairement énoncé dans le quatrième objectif de développement durable - (Nations Unies, Agenda 2030). Le frère Matthew Thaiparambil, décédé récemment à Calcutta après avoir servi avec ténacité et créativité à des milliers de jeunes abandonnés pendant plus de quarante ans, constitue un merveilleux modèle de dévouement pour la croissance de ceux qui en ont besoin.

~ La vision éducative de Bosco Don Bosco nous incite à travailler pour la justice et la paix dans le monde. Nous nous inspirons des deux grands missionnaires récemment assassinés, les pères Antonio César Fernández et Fernando Hernandez au Burkina Faso en Afrique, qui ont travaillé sans relâche pour que justice soit rendue à ceux qui en ont faim et soif, en particulier en éduquant les jeunes.

~ Utilisation des médias numériques dans l'éducation: "Quels réseaux sociaux Don Bosco exploiterait-il aujourd'hui?" Telle était la question que les directeurs des Bulletins Salésiens ont récemment abordée. "Il utiliserait tous les médias numériques actuels, en particulier YouTube", a été la réponse. Puissiez-vous tous avoir la chance de construire votre vie avec gratitude, votre famille avec les valeurs divines et de contribuer à un monde meilleur en promouvant l'éducation. Que Dieu vous bénisse tous. Bien à vous, en Don Bosco, P. Jayapalan Sdb Délégué Mondial, Rome 6

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019


EDITORIAL Très chères Amies et Amis,

La fête du "MERCI"

La fête du "MERCI", dans sa simplicité, est une journée dédiée à la communion, tout comme Don Bosco voulait que ses garçons soient; aussi avec leurs différences, avec leurs défauts, mais cela fait groupe, communion: qu'ils étaient ensemble. Les origines sont lointaines, remontant à l'aube de l'Oratoire à Valdocco. Le 24 juin est la fête de saint Jean-Baptiste. Le nom de saint Jean apôtre a été imposé à Don Bosco lors du baptême. À Turin, la fête du Précurseur de Jésus-Christ était très populaire, honorée de grands feux de joie et des tirs de fusil des troupes déployées; alors les jeunes ont commencé à louer, applaudir et lui offrir des fleurs ce jour-là, le croyant être son jour de fête.

L'affection, l'estime et la gratitude envers Don Bosco n'avaient pas de limites. L'occasion de démontrer ces sentiments était précisément la fête de saint Jean-Baptiste. En 1847 et 1848, les étudiants internes se contentèrent de lire quelques compositions brèves mais affectueuses de bons vœux, les jeunes externes de lui offrit des fleurs.

Les Mémoires biographiques (vol. III, pages 534 et 535) donnent le détail chronologique de ce qui s’est passé en 1849. «Nous sommes en 1849. Carlo Gastini et Giuseppe Buzzetti ont une bonne idée et travaillent secrètement pendant plusieurs mois pour y arriver. Ils achètent deux cœurs en argent, en faisant des économies sur leur nourriture et en gardant jalousement leurs petits pourboires. Ils veulent faire une vraie surprise. Et ils réussissent. La chambre de Don Bosco est proche de celle des jeunes. C'est la veille de saint Jean. Le soir, quand tous les compagnons sont déjà couchés, ils vont frapper à la porte de Don Bosco. Malgré l'heure, très tard, Don Bosco les laisse entrer. Son émotion et son émerveillement de voir les deux cœurs d’argent et d’entendre les quelques paroles cordiales de salutations sont tellement... Les années suivantes, une commission de jeunes internes et externes est mise en place pour organiser sa fête. Et avec les offres ils achètent un cadeau pour Don Bosco qu'ils apportent régulièrement au soir de la veille de la fête dans sa chambre». Même aujourd'hui dans toutes les Maisons des Salésiens et des Filles de Marie Auxiliatrice se célèbre la fête du "MERCI". Célébrer ne signifie pas simplement faire la fête, mais ensemble remercier, demander de l’aide, confier… C’est un moment de "famille" particulièrement émotionnel. Non seulement pour ceux qui sont chargés de guider la communauté éducative, mais pour tous ceux qui, pour diverses raisons, sont le Don Bosco d'aujourd'hui.

L‘origine du Mouvement des Anciens Elèves remonte à l’initiative d’un petit groupe d’anciens élèves artisans de l’Oratoire de Valdocco à Turin. Conduits par le relieur Carlo Gastini, ils se présentent à Don Bosco le jour de son anniversaire, le 24 juin 1870 précisément, pour lui exprimer leur gratitude et lui offrir un petit service à café. Avec eux, il y a aussi le curé de Turin le Père Felice Reviglio, qui accompagne des étudiants.

L'année prochaine, avec les nombreux anciens élèves et anciennes élèves de Don Bosco, nous célébrerons 150 ans depuis ces moments! Pierluigi Lazzarini

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

7


É TRENNE 2019

“Afin que ma joie soit en vous” (Jn 15,11)

La sainteté pour toi aussi VII. QUE VEUT DIRE: «La sainteté pour toi aussi!»?

• C'est une chose proche, réelle, concrète, possible. C'est même la vocation fondamentale. • Être saint n'est pas difficile, c'est même facile, et Dieu nous attend au ciel après notre chemin de sainteté. «Ce qui a été dit jusqu’à présent n’implique pas un esprit inhibé, triste, aigri, mélancolique ou un profil bas amorphe. Le saint est capable de vivre joyeux et avec le sens de l’humour» (GE 122). • Le chemin de la sainteté ne peut pas contourner la dimension de la croix, mais il est aussi plein de joie: «Ici nous faisons consister la sainteté à vivre très joyeux». • La sainteté n'éloigne pas de ses devoirs, de ses intérêts, de ses affections. Mais elle les assume dans la charité. La sainteté est la perfection de la charité et répond donc au besoin fondamental de l'homme : être aimé et aimer. L’on est d'autant plus saint que l’on est plus homme parce que «la vie n’a pas une mission, mais elle est mission» (GE 27). • La sainteté n'est pas un «plus» optionnel et une ligne d'arrivée pour certains seulement. C'est la vie pleine, selon le projet et le don de Dieu. C'est donc une voie d'humanisation. La vraie vie spirituelle est la floraison de l'humain.

«Il nous faut un esprit de sainteté qui imprègne aussi bien la solitude que le service, aussi bien l’intimité que l’œuvre d’évangélisation, en sorte que chaque in8

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

stant soit l’expression d’un amour dévoué sous le regard du Seigneur. Ainsi, tous les moments seront des marches sur notre chemin de sanctification» (GE 31). • La sainteté est un devoir (c'est-à-dire une vocation, une responsabilité, un engagement), mais un don avant tout. La sainteté est participation à la vie de Dieu, non la perfection moralement comprise et que l'on prétend obtenir seulement avec ses propres forces; elle n’est pas non plus un objectif qui ne serait accessible qu'aux «meilleurs» au sens des «plus préparés». Elle est avant tout un accueil, puisant dans les outils de l'Église, parmi lesquels une vie sacramentelle et une piété solides. • Ensemble, c'est plus facile. La sainteté, c'est marcher ensemble et faire l'expérience de la communion. C'est à la fois beau et exigeant.

VIII.QUELQUES INDICATEURS POSSIBLES DE SAINTETÉ? Quelques dynamismes pour aider les jeunes et nous tous sur ce chemin

• Les fruits de l'Esprit Saint : amour, joie, paix, patience, bienveillance, bonté, fidélité, douceur, maîtrise de soi. La sainteté n'est pas la dispute, la querelle, l'envie, la division, la hâte. «La sainteté ne te rend pas moins humain, car c’est la rencontre de ta faiblesse avec la force de la grâce» (GE 34). • Les vertus: non seulement rejeter le mal et s'attacher au Bien, mais être passionné par le bien, bien faire le bien, tout le bien... «nous nous sanctifions dans l’exercice responsable et généreux de notre propre mission» (GE 26). • La communion: la sainteté s'expérimente ensemble et se réalise ensem-


É TRENNE 2019

ble. Les saints sont toujours ensemble (en intégrant aussi la composante masculine et féminine). Là où il y en a un, on en trouve toujours beaucoup d'autres.

Par exemple: Don Cafasso, Don Bosco, Mère Mazzarello, Rosmini, les Marquis de Barolo, Don Guanella, Don Rua, Marie Romero Meneses, Laura Vicuña, Ceferino Namuncurá, Jeunes martyrs de Pozna , A. Zatti, Czartoryski, Beltrami, Stuchlý, Zeman , Braga…, et tant d’autres.

La sainteté du quotidien fait fleurir la communion et elle est un générateur «relationnel». • La créativité et l'inventivité de l'Esprit. La sainteté n'est jamais répétitive: de Don Bosco ont fleuri les 31 groupes de la Famille Salésienne et d'autres en cours de reconnaissance; et ils ont parfois été capables d'exprimer des sensibilités très différentes, même si enracinés dans le même terreau. Imiter les saints ne signifie pas les copier.

• La communion ecclésiale. Personne n’est «de Paul, de Kephas, de Barnabas», Mais nous sommes tous «au Christ, et le Christ est à Dieu» (cf. 1Co 3,4.23). Être Famille Salésienne ne signifie pas absolutiser le message de Don Bosco, mais le valoriser en l'intégrant dans l'ensemble de l'Église. Certaines choses ne peuvent pas être demandées à Don Bosco, parce que Dieu les a données à l'Église à travers d'autres. On les demandera alors à d'autres saints non salésiens, à d'autres traditions spirituelles de l'Église. Cela ne veut pas dire être moins Salésiens, mais croire en l'amour de l'Église dans la variété de ses charismes, et conscients d'en faire

partie avec sa propre spécificité. Don Bosco lui-même a puisé dans cette pluralité et cette polyphonie de la sainteté qui l'avaient précédé: Ignace de Loyola et Philippe Néri, par exemple, et pas seulement François de Sales, etc. Cette transversalité est également présente dans les figures de notre sainteté: Ignace Stuchlý était proche des Jésuites; Sándor s'était initialement orienté vers les Franciscains. Vendrame a vécu, dans le camp d'internement, une expérience intense de fraternité avec les Carmes, tout en étant un grand dévot de la petite sainte Thérèse. • La renommée de sainteté et de signes, comprise comme un écho persistant de la beauté d'une vie, de son parfum évangélique, de la richesse de son message. Les effets sont toujours disproportionnés par rapport aux causes apparentes. Ainsi, même dans la «sainteté ordinaire de la porte d'à côté» (cf. GE 6-9), est-il important de valoriser les liens qui sont générateurs de bien, de relations et d'amitiés, de joie.

IX. DES CHEMINS DE SAINTETÉ AUJOURD’HUI?

• «Il ne faut pas mettre dans la sainteté plus de perfection qu'il n'y en a réellement» (Adrienne von Speyr). C'est-àdire: l'héroïcité chrétienne n'est pas l’héroïsme; la perfection chrétienne n'est pas le perfectionnisme du super héros. • Nous savons que certains sont saints, mais nous ne savons jamais qui est plus saint qu'un autre. Dieu seul connaît les cœurs. Il y a de la beauté en toute chose. Il y a beaucoup de chemins pour arriver au ciel. On ne doit pas exiger d’une personne ce qu'elle ne peut pas et ne doit pas donner. Dire cela est encourageant, revigorant. Autrement be-

aucoup seront convaincus qu'ils ne peuvent pas être des saints parce qu'ils ne réussiront jamais à l'être à la manière de certains saints qui leur sont proposés comme modèles. • Donc, même les «petits formats» (Adrienne von Speyr) peuvent, à leur manière, être parfaits. C’est-à-dire: La sainteté n'est jamais décourageante. Ne pas avoir peur de la sainteté. «Dans la maison de mon Père, il y a de nombreuses demeures» (Jn 14,2). Le Paradis est comme un jardin: à côté de l'humble violette, il y a le lys sublime et la rose. • Chaque saint est une parole de Dieu incarnée. Il n’y a pas deux saints identiques. Imiter les saints ne veut pas dire les copier. Chacun d’eux vit dans son époque et suit son propre chemin. Quelle parole de Dieu suis-je moi-même? À quoi cela m’appelle-t-il? Suis-je capable de percevoir quelle parole de Dieu «est» le jeune que je côtoie? Comment l’aider à comprendre cette «parole» et à la vivre?

• La sainteté se mesure aussi en termes de fécondité, et non d’efficacité à tout prix et de performances auxquelles nous sommes habitués aujourd'hui. • La sainteté responsabilise. Il y a quelque chose que TOI seul peux faire. - «En dehors de moi, vous ne pouvez rien faire» (Jn 15,5). • L'expérience d'une saine dépendance. Le chemin de la sainteté est engagement, mais jamais autosuffisance. On vit ensemble et l'on génère la communion. Saints oui, mais saints ensemble! Avant toute chose, les saints sont le chef-d'œuvre de Dieu. • La sainteté, c’est laisser un signe et vivre la féconde dépendance des liens entre les personnes.

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

9


Belgique

Passage des consignes au “Don Bosco International”

(ANS - Bruxelles)

“Don Bosco International” (DBI) est le bureau de la Congrégation Salésienne qui promeut les droits des jeunes dans les institutions européennes.

Après quatre ans à Bruxelles comme Secrétaire Exécutif du DBI, Angel Gudiña a terminé son mandat et a été remplacé par Renato Cursi, ancien Secrétaire du Dicastère de la Pastorale des jeunes des Salésiens à Rome.

Lors de l'Assemblée Générale du DBI en 2015, le Conseil d'Administration a été renouvelé, avec la nomination du Père Fabio Attard, SDB, Conseiller Général pour la Pastorale Salésienne des Jeunes, comme Président, et Angel Gudiña comme Secrétaire Exécutif. Dans le même temps, l'en10

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

semble de la structure et de la méthodologie de travail du DBI a été renforcé et un plan stratégique a été adopté pour les trois années suivantes - renouvelé en 2018.

Trois priorités d'action ont également été identifiées : la pauvreté et l'inclusion sociale des jeunes, la migration et le passage de l'éducation à l'emploi.

Ces choix ont permis à la Congrégation Salésienne de mieux orienter son travail ‘d’advocacy’ dans les Institutions européennes et de contribuer à sensibiliser les Provinces du Vieux Continent aux thèmes de l'Union Européenne.

Au cours de la période 2015-2019, DBI a obtenu de nombreux résultats: réunions de haut niveau; intégration dans les pla-

tes-formes et réseaux européens ; publication de prises de position sur les questions de pauvreté, d'inclusion et de participation des jeunes ; institutionnalisation de la célébration de la fête de Don Bosco avec des partenaires importants; interaction accrue avec les réseaux et plateformes salésiens (DBYN, DBN)...

Angel Gudiña, ancien élève de Coruña (Espagne) et Secrétaire Général de la Confédération mondiale des Anciens élèves de Don Bosco, a également travaillé, dans le passé, au Centre national salésien de Pastorale des jeunes de Madrid et à la “Confederación Don Bosco” et a collaboré avec le Conseil national de la jeunesse espagnole. A partir du 1er juin 2019, il sera au service de la Procure Missionnaire de Madrid.


R ÉGIONS

Slovénie

Rencontre des Provinciaux salésiens de la Région Europe Centre-Nord

(ANS - Veržej)

La rencontre des Provinciaux salésiens de la région Europe Centre-Nord s'ouvre demain, mardi 7 mai, à Veržej, Slovénie. En plus de la participation de 18 Supérieurs de la région, de nombreuses autres personnalités salésiennes participeront à la rencontre, à commencer par le Recteur Majeur, le Père Ángel Fernández Artime, et le Conseiller régional, le Père Tadeusz Rozmus.

Plus qu'une simple rencontre régionale des Provinciaux des Salésiens de Don Bosco, l'événement sera un grand rassemblement pour réfléchir ensemble sur l'avenir du charisme salésien dans le vieux continent.

Y participeront également des représentants d'autres réalités territoriales hors des frontières de la région, ainsi que des représentants d'autres groupes de la Famille Salésienne ou d'entités salésiennes: le Supérieur de la Province du MoyenOrient; l'Inspectrice des Filles de Marie Auxiliatrice de Slovénie et de Croatie; le délégué du Recteur Majeur pour la Famille Salésienne; la responsable Mondiale des Volontaires de Don Bosco; le Président Mondial des Anciens élèves de Don Bosco; le Secrétaire du "Don Bosco International". Le travail commencera demain après-midi par la présentation des thèmes et des participants par le Conseiller régional, suivie d'un premier moment de dialogue

ouvert entre les personnes présentes et le Recteur Majeur sur le thème "aujourd'hui et demain dans nos Provinces de la Congrégation".

L’entretient entre le Supérieur Général de la Congrégation et les différents Provinciaux d'Europe Centre-Nord se poursuivra également dans la matinée du mercredi 8 mai, tandis que l'après-midi sera consacrée à une excursion à Maribor, lieu de naissance du Serviteur de Dieu, le Père Andrej Majcen, qui sera complétée par une fête de remerciements au Recteur Majeur et une soirée culturelle de fête animée par les groupes salésiens de jeunes de Slovénie. Le jeudi 9 mai, des thèmes spécifiques seront explorés: la présence salésienne dans les organisations et structures eu-

ropéennes; l'animation de la Famille Salésienne dans la région; la formation des salésiens; le projet "Anciens élèves MOR 2020". De plus, chaque Province aura l'occasion de présenter le cheminement de la Province vers le Chapitre général.

L'après-midi sera consacrée à la connaissance du charisme salésien vécu dans la Province d'accueil et du caractéristique "Centre salésien de l'artisanat" qui se trouve à Veržej. Le dernier jour de travail, le vendredi 10, une évaluation du chemin parcouru par les différentes Provinces au cours du sexennat 2014-2020 sera faite, et les conclusions de la rencontre seront partagées.

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

11


N OUVELLES

Vatican

Avis positif des Consulteurs Théologiens sur la Cause du Serviteur de Dieu Augusto Bertazzoni

(ANS - Cité du Vatican)

Le 12 mars 2019, au cours du Congrès des Consulteurs Théologien qui s'est tenu à la Congrégation pour les Causes des Saints, un avis pleinement positif a été donné sur l'exercice héroïque des vertus, la réputation de sainteté et de signes du Serviteur de Dieu Augusto Bertazzoni, Archevêque de Potenza, né le 10 janvier 1876 à Pegognana (Mantoue) et mort le 30 août 1972 à Potenza. Le Serviteur de Dieu fréquenté à l'oratoire salésien de Turin et y a rencontré Don Bosco, qui a eu une grande influence sur sa formation.

La Positio a été présentée le 27 septembre 2013 par le P. Pierluigi Cameroni, SDB, Postulateur à Rome, et a eu comme intervenants d'abord le Père Daniel Ols, OP, puis le Père Zdzisław Kijas, OFM Conv., et comme collaborateur Mgr Gerardo Messina, ancien vice-postulateur, assisté par le Dr Lodovica Maria Zanet, collaboratrice de la Postulation salésienne.

12

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

Il est bon de rappeler que ce passage fondamental de la Cause a eu lieu le 12 mars, jour de la mort de Saint Louis Orione, qui avec le jeune Augusto Bertazzoni fut élève de l'oratoire de Valdocco à Turin. Tous deux faisaient partie des garçons

qui, en 1887, offraient leur vie pour la santé de Don Bosco, tandis que le Saint des Jeunes avait lui aussi prophétisé que le jeune Auguste allait devenir évêque.

Mgr Bertazzoni a été un bon Pasteur et père des pauvres, un vrai homme de Dieu, un homme de foi et de prière, un prédicateur infatigable de la Parole de Dieu, attentif aux besoins spirituels des fidèles et aussi des non-croyants, pour lesquels il se dépensa jusqu'au bout, offrant à Dieu, pour le bien des Églises qu'il avait conduites comme évêque, les souffrances qui ont conduit à sa mort.

Père des victimes de la guerre et des juifs confinés en Basilicate, éducateur clairvoyant des jeunes, il se dépense pour que les prêtres de son diocèse, ainsi que les nombreux religieux et religieuses qui s'adressent à lui, se consacrent à la formation des jeunes, tant dans les écoles que dans l'Action catholique; il leur recommande à tous d'avoir un "esprit paternel" pour les nouvelles générations. Après cette étape, la prochaine aura lieu à la session ordinaire des cardinaux et des évêques. Alors le Souverain Pontife autorisera la promulgation du décret de Vénérabilité.


N OUVELLES

Un prix spécial pour les élèves qui se sont distingués dans le sport

Eswatini

Le Swaziland, officiellement le royaume d'eSwatini (ou Ngwane, nom adopté lors de la proclamation de l'indépendance mais peu utilisé), est un État d'Afrique australe. Manzini, Eswatini - avril 2019

Le 12 avril, au «Salesian High School (Lycée salésien)» de Manzini, appartenant à la Visitatorie de l’Afrique du Sud (AFM), a eu lieu la cérémonie de remise des prix spéciaux aux élèves qui se sont distingués dans le sport. Le Proviseur, Petros Horton, lui-même ancien élève de l'Institut, les a félicités en les encourageant à être de bons ambassadeurs pour l'école et la société.

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

13


N OUVELLES

Vatican

Ouverture de la Cause de Béatification et Canonisation du P. Silvio Galli, SDB (ANS - Rome)

Le 12 juin 2019, au septième anniversaire de la naissance au ciel du P. Silvio Galli, a été officiellement présenté à l'évêque de Brescia, Mgr Pierantonio Tremolada, le ‘Supplex libellus’, c'est-à-dire la demande officielle par laquelle la Congrégation S alésienne demande l'ouverture de l'enquête diocésaine sur les vertus, la renommée de sainteté et de signes du P. Silvio Galli, Prêtre Profès de la Société de Saint François de Sales. Le P. Silvio Galli est né le 10 septembre 1927 à Palazzolo Milanese, premier de huit frères. Après avoir fréquenté l'Institut salésien "Sant'Ambrogio" à Milan, il fit son

14

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

noviciat à Montodine (CR), fit sa première profession salésienne le 11 septembre 1943 et sa profession perpétuelle en 1949.

Ordonné prêtre le 1er juillet 1953, il fait son stage pratique à Varèse et noue une profonde amitié spirituelle avec Domenichino Zamberletti, un jeune garçon mort dans le concept de sainteté.

Destiné à la maison de Bologne, il est diplômé en littérature et, de 1959 jusqu'à la fin de sa vie, il est resté à Chiari (Brescia), se consacrant dans les premières années à enseigner aux aspirants à la vie salésienne, puis, au fil des années, au service toujours plus généreux des pauvres, immigrants, prisonniers, affamés, sans


N OUVELLES

foyer, toxicomanes, alcooliques, malades mentaux, diverses formes de pauvreté matérielle, spirituelle et morale.

En accueillant tant de personnes, il exerce un ministère d'écoute, de consolation, de réconciliation et d'exorcisme.

Il anime et s'occupe de la formation des Salésiens Coopérateurs, des membres de l'ADMA, des anciens élèves de Don Bosco et de nombreux bénévoles qui collaborent à son œuvre caritative.

Avec l'aide de généreux bénévoles et bienfaiteurs, il a fondé le centre d'accueil "Auxilium". Par sa vie et sa parole, il enseigne à découvrir et à servir le Christ dans les

pauvres, témoignant de la charité du Bon Pasteur.

Il s'est présenté comme suit: «Je ne suis qu'un pauvre prêtre... C'est aussi une merveille pour moi que toutes les personnes affligées par des problèmes, parfois insolubles, se tournent vers moi... Seule la prière, une arme puissante, la foi en la Vierge et en son fils Jésus, peut parfois résoudre ces problèmes».

Il a terminé sa vie terrestre le 12 juin 2012, entouré d'une réputation répandue de sainteté et de signes. Avec la Cause du P. Silvio Galli, le nombre de candidats à la sainteté de la Famille Salésienne est passé à 169.

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

15


N OUVELLES

Haïti

Association des Anciens Elèves du Collège Domenico Savio

L'Association comptait 50 membres en 2017. Nous avons ouvert un groupe chat où nous avons invité les autres et à partir de 2018, le nombre a augmenté. Aujourd'hui, le groupe compte 236 étudiants, enseignants et prêtres.

L’objectif le plus important des Anciens Elèves de Don Bosco en Haïti est de créer des possibilités pour les enfants les plus pauvres afin qu’ils aient accès à l’éducation de base à un coût proportionnel. Le deuxième objectif de l’Association est de créer un IMPACT dans notre communauté en aidant les étudiants et les jeunes de notre pays à poursuivre la mission de Don Bosco: travailler pour aider les anciens élèves de Don Bosco à devenir "le sel de la terre et la lumière du monde"; mettre nos connaissances et nos compétences, en tant que professionnels laïcs, au service de nos membres, de la famille salésienne et de la société, en réalisant le slogan «citoyens honnêtes et bons chrétiens".

Notre première réunion d'anciens élèves de Don Bosco a eu lieu en Floride en mai 2018. Ce fut une réunion de reconnexion pour la plupart d'entre nous qui ne nous sommes pas vus depuis de nombreuses années. Nous avons échangé des idées et créé des projets pour l’avenir de l’Association. Parmi nos premiers résultats, 16

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

nous avons parrainé la participation d'étudiants du Collège Dominique Savio d’Haïti au Diamond Challenge de l'Université de Delaware en avril 2019. Nous sommes tous occupés et impliqués, mais nous avons besoin de plus d'informations. Nous avons dû rationaliser nos plans.

Après une année de planification, la deuxième réunion de l'ACODOSAH s'est tenue à Boston, du 24 au 26 mai 2019. Le thème: célébrer le passé, façonner l'avenir.

Le premier jour, nous avons été accueillis par le professeur Yves Devaris et sa partenaire dans sa résidence. Certains étudiants qui n'avaient pas assisté à la réunion l'année dernière étaient présents, rendant la réunion et l'accueil encore plus excitants. R. P. Bonny François, directeur de l'école salésienne, est venu d'Haïti pour participer au week-end des Anciens Elèves et réciter la prière de bienvenue. La soirée s'est poursuivie avec nos chanteurs Iselande D., Roman P. Joseph, Jean Michel C. et notre guitariste avec la première chanson consacrée à Don Bosco. À travers le rire et la joie, nous nous sommes abandonnés aux souvenirs. Nous avons mangé le délicieux apéritif préparé par notre hôtesse. La soirée s'est terminée beaucoup plus tard que prévu. Bien que tard dans la nuit, le comité s'est réuni

pendant quelques heures pour mettre en œuvre les plans du prochain gala.

Samedi matin, le 25 mai, Jude Elie a rencontré le Comité des Anciens Elèves pour finaliser le plan du gala. À 19h00, le gala a commencé. Nos invités d’honneur étaient R. P. Hector Pascal, responsable des anciens élèves d’Haïti, avec la présence de R. P. Bonny Francois. Mme Romane, la maîtresse de la cérémonie, a ouvert la cérémonie par une prière dirigée par le père


N OUVELLES

Bonny. Ensuite, il y a eu le discours de R. P. Hector Pascal concernant la contribution des missions salésiennes à la communauté haïtienne.

Germain, ancien élève âgé, a présenté les valeurs de l'association. Il a chanté. Il a récité un poème. Les participants ont chanté les chansons Don Bosco et Domenico Savio. Il a joué plusieurs pièces musicales.

Les plaques de gratitude ont été remises par Patrick Dorce à: R. Hector Pascal, R.P. Sylvain Jeannot, et aux professeurs: Mme Carole A. Devaris, Michael Comeau, Marie Catherine Auguste, Pierre Arnel Napoléon, Johnson Douce et l'ancien élève Gérald Thermil pour son soutien aux étudiants salésiens en Haïti. R.P Bonny a présenté à l'assistance les besoins de l'école et des élèves haïtiens et a demandé l'aide des anciens élèves. Ensuite, un délicieux buffet a été servi. Le gala s'est terminé à 23h00. Le comité concerné a choisi d'organiser une réunion après la soirée de gala pour discuter des problèmes existants ou éventuels.

Dimanche matin, le 26 mai, le comité et les anciens élèves se sont rencontré avec le professeur Devaris House. Il était donc absolument nécessaire de guider les personnes âgées. Nous avons aimablement

demandé la présence de RP Hector, nous nous sommes réunis pour clarifier une série de questions, de préoccupations et de questions concernant nos missions, l’objectif, la liste des anciens élèves, les différents projets que nous menons pour notre communauté et notre participation au Jubilé de 2020.

Au terme de cette réunion de trois jours, nous pensons avoir identifié plusieurs erreurs passées et élaboré des plans de croissance. Nous sommes convaincus que notre prochaine réunion sera plus fructueuse et nous espérons avoir plus d'anciens élèves, membres de l'association. La date de la prochaine réunion n'est pas

encore déterminée, mais l'endroit est à New York et nous espérons que la présence d'autres anciens élèves de l'association mondiale Don Bosco nous aidera à créer IMPACT dans notre communauté. Le thème sera "Qu'est-ce que j'ai fait?". Chaque membre du comité devrait obtenir un résultat qu'il présentera fièrement le jour de la réunion et des salutations. L’attente est que chaque membre du comité, chaque membre de l’association soit un modèle pour les autres membres de la communauté en respectant les règles de l’association et de Don Bosco. Jude Elie Président des Anciens Elèves de Don Bosco Haïti

ACODOSAH

(Association des Anciens Elèves du Collège Domenico Savio d’Haïti), créé en juillet 2017.

Les membres du Comité initial comprenaient: Jude Elie, Président Patrick Dorcé, Vice-président Remy Exant: Porte-parole et Helena Blanc: Assistante, aux États-Unis Paul Wilner: Trésorier et Lesly Dieudonné: Trésorière Adjointe Yanick Louis: Secrétaire, Kethlie Pierre Louis: Secrétaire Adjointe et Iceland Derosier: Consultant. Elder Germain, Hervé Jestimé: Délégués Pierre Richard Alexandre, Carasco Arias et Jean Michel Caceus: Membres Généraux Yverose Francois et Gusman Saint Fleur: Porte-parole en Haïti. EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

17


N OUVELLES

Slovaquie

Une dalle commémorative pour le P. Boleslaw Rozmus

Slovaquie - juin 2019 Le 1er juin, sur les Monts Tatra, a eu lieu la cérémonie de la pose et bénédiction d'une dalle commémorative pour un jeune salésien, le P, Boleslaw Rozmus, mort en 1996, alors qu'il guidait , en ces lieux, un groupes de jeunes.

En présence de nombreux jeunes salésiens en formation de la Slovaquie et de Pologne, et le Provincial de Cracovie (PLS), le P. Adam Parszywka, la célébration eucharistique a été présidée par le

18

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

Conseiller de la Région Europe CentreNord, le P. Tadeusz Rozmus, frère ainé de P. Boleslaw.

Depuis 23 ans, les anciens élèves du P. Boleslaw se retrouvent sur les Monts Tatra et y célèbrent une Eucharistie.

Dans le cemetière de Strbske, il y a actuellemnt deux dalles salésiennes: celle du P. Boleslaw et celle d'un novice de la République Tchèque, mort, lui aussi , sur les montagnes en 2007.


N OUVELLES

Mongolie

Célébration de la Pâques à Shuuwuu Ulaanbaatar, Mongolie – avril 2019

La petite communauté catholique de Shuuwuu, à 50 km de la communauté de Ulaanbaatar, est composée de 40 fidèles de la paroisse et elle a célébré, avec trois salésiens, la Veillée Pascale dans la traditionnelle tente mongole, nommée «Ger», transformée en chapelle.

La Délégation de la Mongolie compte, actuellement, 10 Salésiens, à Ulaanbaatar et à Darkhan, et elle s’occupe d’une école technique, trois centres des jeunes, divers projets agricoles et de développement social.

En plus des 10 Salésiens, la Famille Salésienne en Mongolie, compte 5 Filles de Marie Auxiliatrice, 18 Salésiens Coopérateurs et quelques centaines d’Anciens élèves de Don Bosco, qui sont, petit à petit, formés et organisés.

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

19


N OUVELLES

Inde

Mumbai, Inde - mars 2019

Pour plus de 30 ans l'équipe de hockey de l'école salésienne "Don Bosco Matunga" de Mumbai a dominé le circuit scolaire de ce sport, qui, dans les dernières années, est en crise.

Un nouveau terrain de hockey pour le “Don Bosco” Matunga

Pour relancer la pratique, le 30 mars, au "Don Bosco Matunga" a été inauguré un nouveau terrain en herbe syntétique, de dimensions standard et approuvé par la Fédération International de Hockey. Après la cérémonie d'inauguration, présidée par le P. Gadfrey D'Souza, Supérieur de la Province de Mumbai (INB), a eu lieu le match entre des étoiles nationales de l'hockey, ex olympiques, et une équipe formée par d'anciens élèves et élèves du Don Bosco Matunga.

Afrique du Sud Johannesburg, Afrique du Sud - mai 2019

En préparation au Chapitre Provincial de la Vice-province de l'Afrique Méridionale (AFM), les membres du chapitre ont participé, du 5 au 10 mai, à la retraite spirituelle animée par le P. Jayapalan Raphael, Délégué Mondial de l'Association des Anciens Elèves, sur le thème: "Vis Jésus, donne Jésus".

20

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

Retraite en préparation au Chapitre Provincial


N OUVELLES

Pologne

Rencontre des Anciens élèves des écoles de Oswiecim Oswiecim, Pologne - juin 2019

Les anciens élèves des Ecoles Salésiennes d'Oswiecim se sont retrouvés, pour leur rencontre annuelle, à l'Institut "Don Bosco" d'Oswiecim (PLS).

Le programme avait prévu, entre autres, une rencontre des anciens élèves avec leurs enseignants de l'époque, la célébration eucharistique, une photo-souvenir et un pique-nique sur la Place Don Bosco.

Il y a eu aussi des moments de partage des souvenirs des annèes passées liés à l'éducation dans les écoles salésiennes de Oswiecim. Photo: don Paweł Gacek SDB

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

21


N OUVELLES

Portugal

Lisbonne - le 20 mai Le Secrétaire d’État Adjoint aux Affaires Parlementaires, Duarte Cordeiro, a rendu une visite de courtoisie à "son" école, l’ancien OSJ. Il était accompagné des anciens élèves Rodolfo, Hélder et António, qui étaient ses camarades de classe et qui sont actuellement des entrepreneurs. «C’est un plaisir de revenir dans notre école. Revoir cette maison et retrouver les salésiens qui nous ont aidés à grandir, le Dr. Orlando et le P. Marcelino. Nous l’avons tellement aimé que même nos enfants et nos petits-enfants sont ici et ils se sentent très heureux», a-t-il déclaré. P. António Marcelino, SDB Source: Boletim Informativo Hoje Funchal - 4 mai 2019 Les anciens élèves salésiens de Funchal ont célébré la Journée régionale des anciens élèves. Comme les années précédentes, beaucoup de monde a aidé le Centre des anciens élèves à organiser la rencontre: communauté salésienne, communauté éducative et étudiants. Le nombre de cadeaux était très important et nous avons même eu la grande satisfaction de recevoir d'anciens élèves de pays lointains, qui ont pris la peine de planifier leurs voyages, puis d'ajouter de la vivacité aux célébrations. Les liens d'amitié qui nous unissent ont été une fois encore renforcés. Nous sommes et serons toujours des élèves salésiens! João Luís Fernandes Source: Boletim Informativo Hoje 22

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

Le Secrétaire d'Etat Adjoint, Duarte, retourne dans "son" école

Journée régionale de l'ancien élève salésien


N OUVELLES

Pastel à la crème offert à Pape François

Portugal

Lisbonne - mai 2019

João Castanheira, ancien élève des Salésiens de Lisbonne, lors de la visite du Pape au Portugal, à l'occasion du centenaire des apparitions de Fatima, a fait don de la célèbre pâtisserie portugaise à Pape François. C'étaient des produits de la boulangerie Aloma, dont il est le propriétaire, et qui a remporté à trois reprises le titre de meilleur gâteau à la crème à Lisbonne. Du Vatican, des services de consultation du Secrétariat d’État du Saint-Siège, il a ensuite reçu un message de remerciement.

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

23


N OUVELLES

Grande-Bretagne

Ancien élève salésien décoré par la Reine (ANS - Londres)

A l'occasion de l'anniversaire de la Reine Elisabeth d'Angleterre, le P. Michael Fava, aumônier catholique le plus ancien de l'Armée Britannique et ancien élève de l'Institut salésien de Farnborough, a reçu le titre de "Commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique".

En novembre 2018, le P. Fava avait déjà été nommé vice-Aumônier général, devenant ainsi le premier catholique à occuper ce poste.

Le P. Fava a commenté: «Je suis étonné de cette nouvelle, mais très heureux de la reconnaissance qu'il représente pour l'Aumônerie catholique dans l'Armée, et pour le rôle de l'Ordinariat catholique dans les Forces armées. C'est un grand honneur de recevoir ce prix, que j’accueille au nom de tous». Le P. Fava avait été assigné en 1997 au Département des aumôniers de l'Armée Royale Britannique. En plus d'avoir servi au Royaume-Uni, il a servi en Allemagne et à Chypre et a participé à des missions opérationnelles en Bosnie, en Sierra Leone,

24

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

au Kosovo et en Afghanistan. Il a été nommé aumônier honoraire de la Reine en 2017 et administrateur apostolique de l'Ordinariat militaire pendant la période de "siège vacant" (mai 2015 septembre 2018).

Prêtre diocésain de Portsmouth, il maintient sa "salésianité" dans ses souvenirs et dans la formation qu'il a reçue à l'Institut salésien de Farnborough.

Parlant de lui, Mgr Paul Mason, évêque ordinaire militaire, a déclaré: «En plus de deux décennies de service comme aumônier de l'armée, le père Fava s'est distingué par son mélange unique de professionnalisme bienveillant et de service pastoral et sacerdotal sensible. En recevant le titre de “Commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique”, l'engagement fidèle du P. Michael envers sa vocation sacerdotale et son service d'aumônier de l'Armée Britannique, sont reconnus et valorisés d'une manière vraiment significative. Tous les membres de l'Ordinariat catholique des Forces armées sont très fiers de lui et ravis de le voir ainsi honoré par la Reine». Por: Barry Hudd


A NNIVERSAIRES

Paraguay

Le premier Centre des Anciens Elèves de Don Bosco fête les 110 ans d’existance (ANS - Asunción)

Le 19 mars 1909 a été fondé le Centre "Juan Bosco" des anciens élèves de l’Institut salèsien "Monseñor Lasagna" , le premier centre des anciens élèves de Don Bosco au Paraguay.

Depuis, le centre a continué à fonctionner sans interruption, avec des réunions hebdomadaires de la commission de direction.

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

25


A NNIVERSAIRES

Pologne

Aleksandrów Kujawski: le centenaire de l'Institut Kujawski

(ANS - Aleksandrów Kujawski)

De nombreux "miracles", grands et petits, se sont produits à Aleksandrów Kujawski ces dernières décennies. Surtout les "miracles" de l'éducation salésienne, qui ont généré tant de fruits dans la vie des nombreux jeunes qui ont grandi dans les salles de classe de l'Institut salésien "Kujawski" pendant ses 100 ans d'existence. C'est pourquoi, le samedi 18 mai, toute la communauté éducative et la famille scolaire ont célébré cet anniversaire important. Les préparatifs de cette grande fête ont duré plusieurs mois et ont impliqué beaucoup de personnes très préoccupées par l'idée d'une éducation dans l'esprit de Don Bosco.

26

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

Les célébrations du centenaire de l'Institut Kujawski, qui coïncidaient cette année avec la fête de la Province de Pologne Nord (PLN), basée à Piła, ont commencé par une Eucharistie solennelle dans l'église paroissiale de Marie Auxiliatrice, présidée par le Provincial, le Père Roman Jachimowicz.

Après les salutations du Directeur de l'Institut, le P. Grzegorz Gruba, toutes les personnes présentes - anciens élèves, élèves, parents, employés, bienfaiteurs, représentants des autorités locales et salésiennes - ont pu écouter l'homélie du Provincial, qui a tracé un court chemin historique du travail et encouragé à continuer à veiller à son bon développement et à impliquer les futures générations de citoyens et habitants des environs. Puis, à la


A NNIVERSAIRES

fin de l'Eucharistie, le P. Jachimowicz a offert des cadeaux aux salésiens qui célèbrent cette année leurs anniversaires de profession religieuse et d'ordination sacerdotale.

Ensuite, les participants à la fête, accompagnés d'un orchestre et de chants sur Don Bosco, ont traversé les rues de la ville jusqu'à l'Institut, où la partie artistique de la journée les attendait, où l'histoire du saint de Turin a été évoquée, en référence à la tradition centenaire de l'école. Enfin, après la lecture de la lettre commémorative du Président de la République de Pologne, Andrzej Duda, et des souhaits de la Ministre de l'Education nationale, Mme Anna Zalewska, plusieurs invités ont pris la parole. D'autres célébrations ont eu lieu sur le

terrain de sport de l'école: ce fut un moment de rencontre entre professeurs et diplômés, de partage de photos, de danses et de visites au sein de l'Institut. Degna di nota è stata la presenza di tanti exallievi, in particolare degli anni ‘40 e ‘50 del secolo scorso, oltre che dei neodiplomati della scuola superiore. Il convient de noter la présence de nombreux anciens élèves, en particulier ceux des années 40 et 50 du siècle dernier, ainsi que de récents diplômés du secondaire. A l'occasion du centenaire de l'Institut, une publication spéciale a été publiée, intitulée Kolegium Kujawskie 1919-2019. Zatrzymane chwile. don Krzysztof Tomeczkowski, SDB Photo: Aniela Mazurkiewicz, Grzegorz Chojnacki

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

27


A NNIVERSAIRES

Mexique

Le succès de ces 75 ans de "Revolución" a été le charisme de Don Bosco (ANS - Guadalajara)

La présence salésienne de "Revolución", à Guadalajara, a célébré récemment son 75ème anniversaire.

Les célébrations ont commencé le 24 mai dernier, à l'occasion de la fête de Marie Auxiliatrice, avec l'Eucharistie présidée par le Provincial du Mexique-Guadalajara, le Père Hugo Orozco Sánchez, en présence du Directeur de l’œuvre, le Père Óscar Miguel Martínez, du Recteur de l'Eglise, le Père Arnulfo Fajardo, de nombreux Salésiens, membres de la Famille Salésienne, élèves et anciens élèves avec leurs familles, paroissiens et nombreux sympathisants de l’œuvre salésienne.

28

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

L’œuvre salésienne, sur l’ "avenida Revolución" a commencé lorsque l'archevêque local, Mgr José Garibi Rivera, a confié aux Salésiens, en 1935, la garde de la chapelle dédiée à Marie Auxiliatrice. Bientôt la chapelle, en plus d'offrir les célébrations eucharistiques, devint un oratoire du dimanche. A partir de 1947, grâce à l'œuvre du P. Ignacio Sandoval, est née l' "Ecole du Mexique", qui s'occupait des enfants et des jeunes les plus nécessiteux.

Plus tard, en 1963, l'école fut incorporée au Secrétariat de l'Éducation Publique et ouvrit ses portes pour devenir l'École Salésienne "Anahuac Revolución", exclusivement pour les garçons; tandis que près de


A NNIVERSAIRES

l'église de Marie Auxiliatrice se trouvait l'école féminine; et tout cet ensemble, depuis des décennies, a formé une seule présence salésienne.

Dans l'homélie de la Messe, le P. Orozco a rappelé «Marie Auxiliatrice comme exemple maternel, compagne et médiatrice, comme une figure aimante qui découvre qu'elle est aimée de Dieu». Après la célébration, les locaux de l'école ont accueilli le festival "75 años de luz", un spectacle d'arts du cirque qui s'est terminé par des feux d'artifice et a représenté une allégorie du jour et de la nuit, des lumières et des ombres, en hommage à ceux qui, à cette époque et dans ce lieu, ont été la lumière de centaines d'enfants et de jeunes gens.

Le P. Martínez, pour sa part, a dit, en marge des célébrations: «Le succès de ces 75 ans a été le charisme de Don Bosco, la manière de traiter les enfants. Nous avons été une maison où ils ont toujours pu se sentir aimés et accueillis: nous sommes devenus une famille, une cour où nous pouvons nous rencontrer et nous faire des amis, une école où nous pouvons trouver Dieu et découvrir la vie sacramentelle». L'œuvre salésienne de l'Avenida Revolución de Guadalajara se compose actuellement de l'église dédiée à Marie Auxiliatrice et de l'école salésienne "Anahuac Revolución", qui est l'une des trois écoles salésiennes de cette ville, servie par une seule communauté salésienne.

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

29


S OLIDARITÉ

Malte

Les Anciens élèves de Don Bosco lancent un programme de tutorat et d’accompagnement pour les jeunes sans-abri (ANS - Sliema)

La Fédération Nationale des Anciens Elèves et Amis de Don Bosco a lancé, ce mois de mai, un programme de tutorat et d’accompagnement pour aider les jeunes

sans-abri. Ce programme, financé par l’Union européenne dans le cadre du programme “Erasmus+”, aidera ces personnes vulnérables à mieux se connaître, à mieux connaître leurs compétences et leur environnement, afin qu’elles puissent

suivre une voie qui les conduira vers plus de stabilité et de succès.

Le programme a été lancé sous le titre de “Mentor Power” et se compose d’un manuel général et d’un guide pour les formateurs, et des représentants de plus de 20 organisations actives dans ce domaine ont assisté au séminaire de présentation du programme. Les deux subsides obtenus seront utilisés conjointement par les Salésiens dans un programme pilote pour la réinsertion des jeunes dans leurs communautés.

D’autres réalités salésiennes participent également à ce projet européen: le centre d’accueil “Osanna Pia Home”, de Malte; le “Zdruzenie exallievov don Bosca na Slovensku”, de Slovaquie; “Cunamh Teo”, d’Irlande; le “Centro di Fraternità Exallievi di Don Bosco - Alberto Marvelli”, d’Italie; la “Confederacion Nacional de Antiguos Alumnos y Antiguas Alumnas de Don

30

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019


S OLIDARITÉ

Bosco” pour l’Espagne.

Bryan Magro, Président de la Fédération Nationale des Anciens Elèves et Amis de Don Bosco de Malte, l’organisation chef de file du projet, a exprimé:

bles». La Fédération nationale des Anciens de Malte a également prévu d’ouvrir, pendant l’été, la “Résidence Marvelli”, qui accueillera trois jeunes sans abri ou lais-

sés sans soutien familial.

Ce projet est réalisé en collaboration avec l’Association maltaise de l’Ordre de Malte et le centre “Osanna Pia”.

«Notre intention était de créer un manuel général et un guide pour les formateurs afin qu’ils puissent être appliqués dans notre programme de mentorat et d’accompagnement.

Mais nous voulions aussi créer un outil qui pourrait être utilisé par d’autres organisations pour développer leurs propres programmes en faveur des jeunes vulnérables.

D’autres ONG ont réagi massivement à ce projet, et nous étudions également comment nous pouvons travailler ensemble sur d’autres projets liés au mentorat et à l’accompagnement des jeunes vulnéra-

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

31


L ES CITOYENS HONNÊTES ET BONS C HRÉTIENS

Philippines

Saints en chemise Par le P. Eli Cruz, SDB

Un psychologue, Jérôme Bruner, a déclaré un jour: «Les adultes qui n'utilisent pas le récit perdent un puissant allié».

J'ai rassemblé des histoires de jeunes gens qui vivaient et apprenaient de l'école de Don Bosco, "père et maitre des jeunes". À travers leurs histoires, nous avons accès à leurs esprits. À travers leurs esprits, nous capturons les préoccupations et les projets qui donnent un sens à la vie des jeunes. J'ai choisi les jeunes de Don Bosco parce que je souhaite honorer Saint Dominique Savio, qui est mort comme un saint adolescent, l'archétype de l'héroïsme juvénile et de la sainteté. Tout comme Saint Jean Bosco est le saint des adultes qui a inspiré de nombreux autres jeunes à montrer au monde que l’âge n’est pas un obstacle à une vie héroïque et sainte.

J'ai choisi trois jeunes du Collège Technique Don Bosco de la ville de Mandaluyong (Philippines), dont la vie ordinaire est remplie d'un contenu spirituel et moral extraordinaire: Joseph Sigmund Ocasion, Dorilag Chiminello et Roderick Flores. Cette mémoire est dédiée à tous les jeunes qui peuvent vivre pour un but plus grand que le leur et embrasser un monde plus vaste de leur...

32

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019


L ES CITOYENS HONNÊTES ET BONS C HRÉTIENS

Chiminello Dorilag le Prix Nobel de Dieu

Le 25 décembre 1983, dans la chapelle du dix-huitième siècle du Collège Technique Don Bosco de la ville de Mandaluyong: alors que le monde entier célèbre la naissance de la Vie, le jour de Noël, une poignée de parents et d'amis partagent la tristesse d'un père, d'une mère et de trois frères en deuil après le décès de leur premier enfant, Joseph Chiminello Dorilag. Dans l'après-midi précédent, Chim était mort de tuberculose au foie. Il avait 18 ans et il était en deuxième année d'ingénieur au Don Bosco Technical College.

Chim est nommé d'après deux noms Joseph: de Saint Joseph, le jour de la fête en laquelle il est né et du père Joseph Chiminello, un prêtre âgé que sa mère a soigné au Scalabrini Rest Center en Californie. De Saint Joseph, Chim apprend le silence et le dévouement au travail, et du P. Joseph la patience et la endurance dans la souffrance. Il était le premier fils de Fe et Isidro Dorilag, et il est né le 19 mars. Entrant au lycée de l'Institut Technique Don Bosco de la ville de Makati, il considère que c'est le premier grand succès. Il obtint son diplôme en mars 1981 avec M. Vicente Racaza, le premier directeur laïc de l'école. Après l’obtention du diplôme, la santé de Chim commence à poser des problèmes: une douleur interne chronique se développe en raison d’une hypertrophie de la rate et du foie. On lui prescrit le repos à la maison. Les ordinateurs fascinent Chim. Au début du deuxième semestre, il affiche fièrement sa carte d'étudiant à l’Electronic Data Processing, Training and Services (EDPTS). Le 30 janvier 1983, il écrivait: «L’essence

de la connaissance est de l’appliquer dans les actes avec amour pour le service des autres; pas en paroles pour le montrer... Cela est vrai aussi avec ta foi». La même conviction profonde ressort des ses notes des cours: «Un homme sage aime la foi et le dévouement à son travail, tandis qu'un homme paresseux cherche souvent de l'argent... Une personne intelligente est une personne qui a des idées originales pour le bien-être de ses semblables... L’homme est créé pour aimer et non pour répondre à des tests».

A Tiyoy Artus, son oncle très proche, écrit: «Depuis l’âge de 15 ans, je me suis renseigné sur la mise au point d’une source d’alimentation perpétuelle (PPS). Cette machine va générer de l'énergie pour toujours. J'ai déjà résolu le problème, mais je n'ai pas d'argent pour installer l'équipement... Tiyoy Artus, pour te le dire franchement, j'aspire à être le premier prix Nobel philippin. Je sais que Dieu est toujours avec moi, que Jésus ne me manquera jamais, qu'un jour je réussirai vraiment parce que je lui fais vraiment confiance... J'ai fait cette recherche non pour obtenir la gloire et la fortune, mais pour aider les gens, en particulier les Philippins... J'aime mon pays... Je veux que le monde sache que nous, les Philippins, nous avons voix au chapitre de la science... Ce PPS sera ma signature, le souvenir de mon amour pour mon pays avant que je puisse partir de la terre».

Chim a gardé ses souffrances cachées sauf avec son cher ami, le P. Joseph Chiminello, avec qui il correspond régulièrement. Le 23 mai 1983, Chim lui dit: «Mon père, je souffre depuis trois ans ... je transpire copieusement; le foie et la rate ont gonflé... Cela me touche beaucoup, physiquement et mentalement. J'ai été humilié et méprisé à cause d'une mauvaise santé.

Seuls quelques amis et parents me sont restés fidèles. Cependant, j'ai continué à faire confiance au Seigneur. La volonté, l'autodétermination, la foi et l'espoir sont les vertus qui me gardent en vie». Après des cours de formation en informatique, Chim entreprend des travaux d’ingénierie électronique et de communication au Collège Technique Don Bosco de Mandaluyong. Mais quand il est entré au premier semestre de l’année 1983, sa santé s'est détériorée. Pour cela, il écrit son antidote sur une feuille d'ordonnance du médecin: «Ici, au Don Bosco on s'attend à ce que je porte des fruits». Il ne peut pas passer les examens de mi-session du premier semestre. Il demande des examens spéciaux et dépasse toutes les matières.

Sa dernière voix est une seule ligne sous la date du 12 décembre: «Premier quiz en physique 235». Il perd le test pour un examen final plus difficile. Ce matin-là, il est transporté à l'hôpital San Juan de Dios à Manille. Transféré à l'hôpital Général des Philippines pour y subir une intervention chirurgicale le 15 décembre 1983, il subit la première grande opération chirurgicale pendant dix heures. Pendant quatre jours, il reçoit la visite du Doyen du Collège, le P. Precioso Cantillas, SDB, en suite recteur du College Technique Don Bosco et évêque de Maasin, Leyte, dans le sud des Philippines.

Le 23 décembre toujours des complications; les médecins décident d'intervenir une seconde fois. C'est la dernière chance de sauver sa vie. Mais Chim ne peut pas récupérer. Le 24 décembre, à 14 heures, Chim est décédé à la suite d'un arrêt cardiaque soudain. Chim est décédé loin de son ambition de devenir le premier lauréat philippin du prix Nobel. EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

33


L ES CITOYENS HONNÊTES ET BONS C HRÉTIENS

Roderick Flores

destiné à être un héros adolescent Roderick Flores (1969-1984) appartenait à l'Association des Scouts du Collège Technique Don Bosco de Mandaluyong (Philippines). Il s'est noyé dans une tentative de sauver deux compagnons, surpris par des crampes alors qu'ils nageaient. Son corps a été retrouvé une semaine plus tard. «L'acte héroïque de se jeter pour sauver des camarades n'était que le point culminant d'une longue succession d'innombrables actes d'altruisme quotidiens». Voici le témoignage de l'archevêque salésien Francesco Panfilo.

Roderick, pour ses amis Erick, est né le 3 janvier 1969 à Mandaluyong (Philippines). Il adore faire du sport, danser; il est décerné à l'école pour bonne conduite. Il a fréquenté l’Institut salésien et, avant de commencer les cours, l’une de ses habitudes était une visite au Saint Sacrement dans la chapelle de l'Institut. Il fréquente la section électronique et fait partie du groupe "430 SLC", à l'instar de

34

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

la voiture de super luxe Mercedes qui, en psychologie de l'adolescence, indique comment les garçons veulent viser l'excellence. À l'âge de 15 ans, il s'inscrit dans les scouts du Collège Salésien et participe à un camp de trois jours organisé par le Collège Technique Don Bosco à Mandaluyong, sur une île de l'archipel.

Au début de l'après-midi du 18 août 1984, les scouts «senior» Roderick Flores, Eric Edmund Benedicto et Joseph Victor Giron perçoivent un danger imminent pour les jeunes explorateurs Glen Magsadia et Noel Briones. Les deux ont des accès de crampes alors qu’ils nagent avec le P. Jose San Juan (actuellement prêtre missionnaire salésien au Timor).

Roderick et Benedicto plongent rapidement dans l’eau, tandis que le Père. San Juan et Giron reviennent sur terre pour trouver une corde. Ils atteignent les ju-

niors mais une grosse vague pousse le groupe vers le large. À ce stade, Roderick ressent également des morsures de crampes et appelle Benedicto, qui le pousse vers le rivage. Benedicto se tourne vers Magsadia qui, effrayée, s'accroche désespérément à ses épaules, les faisant sombrer tous les deux.

Depuis le rivage, Roderick s'en aperçoit et, malgré le fait qu'il soit toujours aux prises avec des crampes, il plonge dans un élan de générosité dans la mer agitée. Il prend Magsadia d'une main et il sent la présence de Benedicto avec l'autre. Juste à ce moment, une autre vague géante les submerge et, quand elle se calme enfin, Benedicto, Magsadia et Briones sont en sécurité. Le corps de Roderick ne refait pas surface; on le trouve une semaine plus tard sur la rive opposée de San Juan, dans la province de Batangas. Sa mort met en lumière le mieux de la


L ES CITOYENS HONNÊTES ET BONS C HRÉTIENS

communauté éducative-pastorale, comme en témoigne Mme Enriquetta Benesa, conseillère de Roderick et première dirigeante laïque de l'école: «En essayant d'aider à explorer la mer, nous nous sentions vraiment comme une grande famille. C'était une occasion de fierté parce que Don Bosco a produit un garçon-héros». Le 30 août 1984, Roderick est enterré dans le "jardin salésien" du parc commémoratif de Manille à Paranaque.

"Il avait du caractère", a témoigné l'évêque d'Alotau-Sideia, Papouasie-NouvelleGuinée, Mgr. Francesco Panfilo, recteur et ami confesseur de Roderick depuis que le garçon était en troisième année. «Son héroïsme est l'aboutissement d'innombrables actes de générosité pour venir en aide aux nécessiteux. Au moins pendant les huit années de mon rectorat, personne ne le surpasse en générosité et en bonté». Ed Castrillo, ancien élève de l’école et

sculpteur national philippin, a saisi son attitude réflexive et il a créé le buste de Roderick, installé dans l’école. Depuis la mort de Roderick en août, aucun de ses camarades de classe n’a pris sa place dans la dernière rangée de la classe 430. Il est resté vide, le même vide que le cœur des personnes qui l’aimaient.

Vers la fin de l'homélie lors de la messe funèbre, Mgr. Panfilo a résumé: «Les 15 années d’Erick ont été pleinement vécues. Il ne s'est pas approché de Dieu les mains vides, mais avec la pureté de cœur, les mains pleines d'actes d'amour, avec une âme agréable au Seigneur. Dieu l'aimait parce qu'il était bon, parce qu'il était généreux et pur. Il l'a donc emmené avec lui avant que les maux de ce monde ne l'aient touché». À ce jour, Mgr Francesco Panfilo garde une photo de Roderick à l'intérieur du bréviaire, afin de demander l'intercession du garçon dans les intentions de son mentor.

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

35


L IVRES

Vatican

Le Pape François: “Quel salésien pour les jeunes d’aujourd’hui?”

(ANS – Vatican)

A l’occasion de l’ouverture des Journées de Spiritualité de la Famille salésienne, nous publions la préface du Saint Père au volume pris en charge par Antonio Carriero, SDB, «Evangelii gaudium avec Don Bosco», texte où la Famille Salésienne reprend, en clé éducative-pastorale le message de l’Exhortation Apostolique du Pape François.

«Vous, les salésiens, vous avez de la chance car votre fondateur, Don Bosco, n’était pas un saint à avec une figure de “vendredi saint”, triste, boudeur… Mais plutôt la figure du “dimanche de Pâques”. Il était joyeux, accueillant, malgré les mille fatigues et difficultés quotidiennes. Comme on écrit dans les ‘Memorie biografiche’ “son visage radieux de joie manifestait, comme toujours, sa propre joie de se trouver parmi ses jeunes” (MB de Don Bosco, XII, 41).

Ce n’est pas par hasard que, pour lui, la sainteté consistait dans le fait d’être “très joyeux”. Nous pouvons donc le définir un ‘porteur sain’ de cette ‘joie de l’Evangile’ qu’il a proposé à son premier grand élève, St Dominique Savio, et à vous tous, Salésiens, comme style authentique et toujours actuel de la “mesure haute de la vie

36

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

chrétienne” (Jean Paul II, ‘Novo Millennio Ineunte’, 31).

Le sien a été un message révolutionnaire dans un moment où les prêtres vivaient séparés de la vie des gens. La “mesure haute de la vie chrétienne” Don Bosco la met en pratique entrant dans la “périphérie sociale et existentielle” qui régnait dans la Turin du 19e siècle, capitale d’Italie et ville industrielle, qui attirait des centaines de jeunes à la recherche d’un travail. En effet, le “prêtre des jeunes pauvres et abandonnés”, suivant le conseil clairvoyant de son maitre, St Joseph Cafasso, il descendait dans la rue, il entrait dans les chantiers, dans les usines et dans les prisons, et là-bas il trouvait les jeunes seuls, abandonnés, à la merci de patrons de travail sans scrupules. Il portait la joie et l’attitude du vrai éducateur à tous les jeunes qu’il arrachait de la rue, et qui retrouvaient, à Valdocco, un oasis de sérénité et un endroit où apprendre à être “bons chrétiens et honnêtes citoyens”.

C’est le même climat de joie et de famille que j’ai eu le bonheur de vivre et de goûter moi aussi quand, jeune, je fréquentais la sixième primaire au “Colegio Wilfrid Barón de los Santos Ángeles”, à Ramos Mejia. Les salésiens

m’ont formé à la beauté, au travail et à rester très joyeux, et cela est votre charisme. Ils m’ont aidé à grandir sans peur, sans obsessions… Ils m’ont aidé à aller de l’avant dans la joie et la prière. Comme j’ai eu l’occasion de vous le rappeler lors de la visite à la Basilique de Marie Auxiliatrice, le 21 juin 2015, je reviens à vous rappeler les trois amours de Don Bosco: la Vierge, l’Eucharistie et le Pape. Aujourd’hui on parle peu de la Vierge avec le même amour dont parlait votre Saint. Il se confiait à Dieu priant la Vierge et cette confiance en Marie lui donnait le courage d’affronter défis et dangers de la vie et de sa mission.

L’Eucharistie, comme deuxième amour de Don Bosco, doit vous rappeler de diriger les jeunes à la pratique de la liturgie, bien vécue, pour les aider à entrer dans le mystère eucharistique, sans oublier l’Adoration. Enfin, l’amour pour le Pape: ce n’est pas seulement amour pour sa personne, mais pour Pierre comme chef de l’Eglise et comme représentant du Christ et époux de l’Eglise. Derrière cet amour pour le Pape, il y a l’amour pour l’Eglise. La question que vous devez vous poser est: “Quel salésien de Don Bosco faut-


L IVRES

il être pour les jeunes d’aujourd’hui?”. Je dirais: un homme concret, comme votre fondateur, qui, comme jeune prêtre, a préféré, à une carrière de précepteur dans les familles des nobles, le service parmi les jeunes pauvres et abandonnés.

Un salésien capable de regarder autour de soi, qui voit les situations critiques et les problèmes, qui les affronte, les analyse et prend des décisions courageuses. Il est appelé à aller à la rencontre de toutes les périphéries du monde et de l’histoire, les périphéries du travail et de la famille, de la culture et de l’économie, qui ont besoin d’être guéris. Et s’il accueille, avec l’Esprit du Ressuscité, les périphéries habitées par les jeunes et leurs familles, alors le Royaume de Dieu commence à être présent et une autre histoire devient possible. Le salésien est un éducateur qui embrasse la fragilité des jeunes qui vivent dans la marginalisation et sans avenir, se penche sur leurs blessures et en prend soin comme un bon samaritain.

Le salésien est aussi optimiste par nature, il sait regarder les jeunes avec un réalisme positif. Comme enseigne encore Don Bosco aujourd’hui, le salésien reconnait, en chacun d’eux, même le plus rebelle et hors contrôle, “ce point d’accès au bien” sur lequel travailler avec patience et confiance. Le salésien est, enfin, porteur de cette joie qui nait de la nouvelle que Jésus-Christ est ressuscité et elle est inclusive de toute condition humaine. Dieu, en effet, n’exclue personne. Pour nous aimer il ne nous demande pas d’être braves.

Et il ne nous demande pas non plus la permission pour nous aimer. Il nous aime, il nous pardonne. Et si nous nous laissons surprendre avec cette simplicité de celui qui n’a rien à perdre, nous sentirons notre cœur inondé de joie.

Quand ces caractéristiques viennent à manquer, voilà les figures tristes, les bouderies. No! Aux jeunes on doit apporter cette belle nouvelle, une nouvelle vraie contre toutes les nouvelles qui passent chaque jour sur les journaux ou en réseau. Le Christ est vraiment ressuscité,

et pour le démontrer il y a eu Don Bosco et Mère Mazzarello, tous les saints et les bienheureux de la Famille Salésienne, comme aussi tous les membres qui, chaque jour, transfigurent la vie de celui qu’il rencontre, puisque, eux d’abord, se sont laissés rejoindre par la miséricorde de Dieu. Le salésien devient ainsi témoin de l’Evangile, la Bonne Nouvelle qui, dans sa simplicité, doit se confronter avec la culture complexe de chaque Pays. Mettre ensemble simplicité et complexité, pour un fils de Don Bosco, est une mission quotidienne.

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

37


L IVRES

Un livre sur notre Histoire d’Anciens Elèves de Don Bosco En décembre 2016, j'ai été invité à prendre soin de Ex Allievi Newsflash, le Magazine officiel de la Confédération Mondiale des Anciens Elèves. Avant d'assumer la tâche délicate, j'ai participé à certaines réunions du Conseil Mondial, pour mieux connaître les attentes et les désirs à mon égard.

Lorsque tout a été convenu, j'ai proposé une opération littéraire sans précédent dans le passé. «Que dites-vous si nous publions un livre sur notre histoire?» Je lis l'étonnement sur tous les visages. Mais le placet est venu bientôt. Après quoi j'ai ajouté: «Mon intention est de sortir le livre pour le 150ème anniversaire de notrev "naissance" en tant qu'Anciens Elèves, c'est-à-dire le 24 juin 2020».

2018 = Répertorier le tout en Dossiers et Fichiers sur PC. À ce jour, en juin 2019, après avoir lu et consulté environ 450 publications, la situation est la suivante: • Photos numérisées et divisées par sujet = 1.350. • Dossiers historiques = 14 (Chapitres de livres présumés) - catalogués dans les Dossiers individuels sur environ 1.000 fichiers.

2019 = Rédaction, composition, mise en page, révision coordonnée de tout le matériel. 2020 = (janvier-février): impression et définition en typographie

DEMANDE DE COLLABORATION

Pour que l'aperçu descriptif de l’initiative soit aussi complet que possible, j'estimais qu'il était de mon devoir de réserver cet espace dans notre Magazine.

Chaque Fédération, Union, mais aussi chaque ancien élève, peuvent envoyer des documents comprenant:

2017 = Recherche, sélection et acquisition de documents d'archives (livres, magazines, journaux, photos, etc.).

• Liste d' Anciens Elèves morts en guerre (éventuellement avec photos format JPEG) • Photos historiques (noir / blanc ou

PLAN DE TRAVAIL

38

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

• Contexte historique (pas plus de 4050 lignes - sur fichier Word)

couleurs) - format JPEG

Les fichiers, en italien ou en anglais, doivent être envoyés de manière catégorique dans (et au plus tard) le 30 septembre 2019 au courrier électronique suivant: pierluigi.2208@tiscali.it

Je remercie tous ceux qui répondront à cette invitation. Don Bosco ne manquera pas de récompenser ceux qui participeront à cette initiative. Ce sera un livre pour un public sans âge : pour les jeunes qui verront des noms d’ ”hommes d’action” dont ils ont seulement entendu parler, et pour les personnes âgées qui revivront, avec une pointe de nostalgie, les meilleures années de leur vie. Dans les prochains numéros de Ex Allievi Newsflash, nous vous tiendrons au courant du développement des travaux. Pierluigi Lazzarini


L IVRES

Philippines

L’institut Technique Don Bosco de Tarlac présente un livre pour les 70 ans de l’école

Tarlac City, Philippines – 31 janvier 2019

TARLAC Mascotte scolaire loups gris

A l’occasion de la fête de Don Bosco, l’Institut Technique Don Bosco de Tarlac City a présenté un livre illustré: “L’avenir commence à 70 ans”.

Le livre, publié par l’Association des anciens élèves de ce Centre, a été réalisé pour célébrer le 70e anniversaire de l’Institut, le premier, dans le Pays, à être intitulé à Don Bosco.

Dans ses pages on raconte les histoires de quelques anciens, avec les traditions et le rôle éducatif réalisé, au cours des années, par l’Institut.

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

39


FAMILLE SALÉSIENNE

Portugal

Pèlerinage National de la Famille Salésienne et Journée du Mouvement Salésien des Jeunes

(ANS - Fatima)

"Avec Marie, la sainteté est joie" était le thème du 67ème pèlerinage de la Famille Salésienne du Portugal au Sanctuaire de Fatima, qui a eu lieu le week-end des 18 et 19 mai.

Et aussi à Fatima, le samedi 18, les jeunes du Mouvement Salésien des Jeunes (MSJ), qui fréquentent les œuvres des Salésiens et des Filles de Marie Auxiliatrice (FMA), ont célébré leur Journée Nationale.

Conduit par le Provincial du Portugal, le P. José Aníbal Mendonça, la Provinciale des FMA, Sœur Rosa Cândida Gomes, et le Dé-

40

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

légué National pour la Famille Salésienne, le P. Joaquim Taveira da Fonseca, le pèlerinage a réuni en dévotion à Marie environ 800 personnes appartenant aux différents groupes de la FS.

Le point culminant des activités a été atteint le dimanche, avec l'Eucharistie présidée à l'intérieur du Sanctuaire par l'archevêque d'Evora, Mgr. Francisco Senra Coelho. Le prélat, ancien élève salésien de l'Institut Don Bosco de Maputo, Mozambique, a rappelé dans son homélie le «témoignage sacerdotal complet et désintéressé» de Don Bosco, qui a su «aimer, défendre, promouvoir et donner sa vie pour les enfants, les adole-


FAMILLE SALÉSIENNE

scents et les jeunes les plus pauvres».

C'est pourquoi il a invité tous les pèlerins à être missionnaires de l'amour de Dieu par «des gestes concrets de l'Évangile vécu et partagé».

Mgr Senra Coelho, déjà la veille, avait participé aux "activités salésiennes", rejoignant les jeunes du MSJ pour l'exposition "Art et Foi" tenue au Centre Paul VI, dans le cadre du programme de la Journée Nationale du MSJ.

Organisée par la Pastorale Salésienne des Jeunes et le Délégué National, le P. Álvaro Lago, la rencontre des jeunes a réuni 500

jeunes des différentes maisons SDB et FMA du Portugal, qui ont célébré Marie en vivant la spiritualité de la jeunesse héritée de Don Bosco et Mère Mazzarello. Les jeunes ont vécu de nombreux moments avec la Famille Salésienne, comme la Salutation à Notre Dame, l'exposition "Art et Foi" et le Rosaire dans la Chapelle des Apparitions.

Pendant la journée, les jeunes ont participé à divers ateliers et à la fin de la journée, ils ont terminé les activités par un concert de prière. Source: Boletim Informativo Hoje

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

41


FAMILLE SALÉSIENNE

Espagne

Confréries Salésiennes un reflex du charisme de Don Bosco

(ANS – Séville) Dans le monde des Confréries Salésiennes (Hermandades et Cofradias) le temps liturgique de la commémoraison de la Résurrection du Christ occupe une place privilégiée, car il unit la dévotion, l’action sociale, des jeunes. Sur tout le territoire, on compte, aujourd’hui, une trentaine d’entités de fidèles, dépendant des respectifs diocèses, et nées, en grande majorité, autour des Anciens Elèves de Don Bosco.

En tant que Corporation née dans le sein de l’Association des Anciens élèves, la Confrérie de Malaga a manifesté son profond caractère salésien. L’élan apostolique, le service aux gens, la simplicité des célébrations, le désir d’être présents parmi les jeunes et les familles simples,

42

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

le travail, l’initiative et la profonde dévotion mariale sont des aspects propres de la spiritualité salésienne.

«Pour toutes ces raisons, le 20 juin 1996, le Provincial de l’époque, le P. Eusebio Muñoz Ruiz, a concédé le titre de "Confraternité Salésienne" avec le désir d’approfondir l’engagement pour les jeunes». Ce désir d’élargir le sens de fraternité est ce qui a encouragé le processus de création du Conseil provincial des Confréries Salésiennes. «Les Confréries Salésiennes sont représentées par un Conseil consultatif et organisateur, aux dépendances directes du Délégué pour la Famille Salésienne et donc du Provincial. Le Coordinateur appartient au Conseil de la Famille Salésienne de la Province de "Marie

Auxiliatrice"» explique Manolo Orellana Delgado, coordinateur des Confréries.

La vie des Confréries Salésiennes ne se limite pas exclusivement à une saison de pénitence durant la semaine de la Passion ou aux ‘triduums’ ou aux cultes propres du Carême. Cela vaut la peine de souligner que, dans leur vie quotidienne, elles animent de très nombreuses initiatives, centrées sur le travail social, les campagnes de solidarité, le ramassage du matériel scolaire, jouets, nourriture ou habillement, en plus de prêter attention aux personnes dans les maisons de repos, dans les écoles ou associations. Petits exemples de la vie de ces confraternités salésiennes, reflex du charisme de St Jean Bosco.


S TATUT DE LA C ONFÉDÉRATION MONDIALE

Statut de la Confédération Mondiale Præit ac tuetur Il nous précède et nous protège

Chapitre IX

Élections de la Présidence Confédérale Mondiale Art. 32 - Commission électorale

Dix mois avant la fin du mandat des responsables confédéraux mondiaux, le Bureau Exécutif Confédéral Mondial nommera une Commission électorale composée d’au moins trois membres, du Secrétaire Général Mondial et du Délégué Confédéral Mondial. Le Secrétaire Confédéral Mondial est le Président de cette Commission. La Commission électorale a mandat pour:

a) Élaborer un règlement pour les votes. b) Solliciter les candidatures pour la Présidence Confédérale Mondiale, six mois avant les opérations électorales. c) En cas de convocation de l’Assemblée par correspondance, procéder au dépouillement final des votes reçus par courrier, et rendre publique la liste des élus par le biais du compte-rendu correspondant. d) Demander aux élus de procéder à l’élection de trois personnes à soumettre au Recteur Majeur. e) Les membres de la Commission ne peuvent pas être candidats au poste de Président. f) La Présidence Confédérale Mondiale soumettra à la Commission électorale la liste complète de ceux qui ont droit de vote. Ladite liste sera publiée, au moins un mois avant la date fixée pour les

Rome, le 5 décembre 2015

élections, sur la page web et autres réseaux sociaux de la Confédération Mondiale des Ancien(ne)s Élèves.

Art. 33 - Candidatures

a) Chaque Confédération ou Fédération Nationale peut présenter jusqu’à trois candidatures, une desquelles sera réservée à un GEX (jeune Ancien(ne) Élève); il faut nécessairement l’approbation du Président, du Délégué national et du Provincial du territoire d’inscription du candidat. b) La Commission électorale rendra publique la liste approuvée, au moins deux mois avant l’Assemblée Mondiale. c) Aucune candidature ne sera admise après ce délai. d) Les candidats GEX doivent être âgés de 18 à 30 ans au moment de leur nomination.

Art. 34 - Élections

a) Élection du Président Confédéral Mondial, du Secrétaire Général Mondial et du Trésorier Confédéral Mondial.

Le Président de la Commission électorale, une fois terminé le processus des votes et du dépouillement, et après avoir présenté à l’Assemblée Générale Mondiale la liste complète des candidats et leur nombre de voix respectif, remet la liste des nouveaux élus au Recteur Majeur avec les trois noms des candidats ayant obtenu le plus grand nombre de voix. Le Recteur Majeur désignera le Président Confédéral Mondial parmi ces trois noms. Les personnes ayant droit de vote éliront, sur une liste de candidats, le Secrétaire Général et le Trésorier Confédéral, au cours de l’Assemblée MonEX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

43


S TATUT DE LA C ONFÉDÉRATION MONDIALE diale. Le candidat ayant obtenu le plus grand nombre de voix durant l’Assemblée sera élu au poste de sa candidature.

Les candidats peuvent être nommés pour deux fonctions. Une fois élu, le candidat n’est pas éligible pour d’autres fonctions.

Au cas où une personne serait élue pour deux fonctions, la Commission Électorale lui demande de choisir. La seconde personne ayant obtenu le plus grand nombre de voix est, en conséquence, élue pour la fonction restée vacante. S’il n’y a pas de candidatures pour les fonctions exécutives (Secrétaire et Trésorier), au cours de la première réunion de la Présidence Confédérale, les nouveaux élus doivent coopter un candidat apte pour chaque fonction vacante. b) Membres de la Présidence Confédérale Mondiale: les Conseillers Régionaux.

Ceux qui ont le droit de vote pour leur appartenance à une Région peuvent voter pour tous les candidats de cette Région (en accord avec les votes attribués, selon l´article 31) pour élire les membres de la Présidence Confédérale. Les membres de la Présidence Confédérale Mondiale votent pour les candidats de la Région à laquelle ils appartiennent.

Le Délégué du Recteur Majeur pour la Famille salésienne et le Délégué Mondial sont considérés comme appartenant à la Région Europe. Le candidat qui obtient le plus grand nombre de voix dans sa Région devient Conseiller Régional pour cette Région. Le jeune qui obtient le plus grand nombre de voix dans sa Région devient Conseiller Régional GEX pour cette Région.

Art. 35 - Durée

a) Le Président Confédéral sera en charge pour une période de six ans, renouvelable une seule fois. Les éventuelles responsabilités assumées antérieurement à la Présidence ne comptent pas dans ce cas. Les membres de la Présidence seront en charge pour une période de six ans, renouvelable, ordinairement, une seule fois.

b) Les mêmes critères de durée de mandat valent également pour les éventuels membres cooptés au sein de la Présidence et du Comité Exécutif.

c) En cas de démission ou de mort du Président ou du Vice-président, le Recteur Majeur, informé par le Président ou le Vice-pré-

44

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

sident, indique à la Présidence deux noms choisis parmi les membres restants, et la Présidence choisira le remplaçant jusqu’à la fin normale du mandat précédent.

d) En cas de démission ou de mort d´un membre de la Présidence Confédérale, le Président convoquera le Comité Exécutif Confédéral Mondial pour:

~ prendre officiellement acte de la démission du Conseiller ou de son décès; ~ communiquer la célébration des obsèques, en cas de mort, à la Famille Salésienne;

~le programme des activités qui en découlent, telles l’attribution de la charge de Conseiller de Présidence au premier des non élus (adultes ou GEX selon les cas) de la circonscription régionale à laquelle appartenait le Conseiller. Dans le cas où il s´agit d’un membre du Conseil Exécutif Confédéral, la nomination du nouveau Conseiller se fera par la Présidence, comme ci-dessus indiqué; ~ En l’absence de candidat disponible sur la liste, la Présidence Confédérale Mondiale peut coopter un remplaçant.

e) L’Ancien(ne) Élève qui occupe des postes importants, publics ou privés, ne peut pas assumer des responsabilités, spécialement celle de Président. Pour l’évaluation de possibles cas particuliers, l’autorité compétente est la Présidence Confédérale Mondiale.

Chapitre X

Information et Communication

Art. 36 - Les Organes d’information

a) La Présidence Confédérale Mondiale anime et informe périodiquement, à travers le site officiel de la Confédération, les Confédérations et Fédérations Nationales et tous ceux qui s’intéressent aux activités de l’Association. Le site peut intégrer la publication d’une page de nouvelles.

b) Chaque Fédération Nationale est invitée à collaborer au moyen d’articles, de nouvelles et d’expériences que l’on considère opportun de faire connaître au niveau mondial à travers les organes susmentionnés.


S TATUT DE LA C ONFÉDÉRATION Chapitre XI

Bannière, Insigne, Distinctions honorifiques et Journées de célébration

Art. 37 - Bannière, Insigne, Distinctions honorifiques et Journées de célébration

a) La Bannière de la Confédération Mondiale est conservée au siège de la Confédération Mondiale à Rome. Elle reproduit le visage de Don Bosco. Elle est exposée en public à l’occasion des célébrations solennelles, anniversaires, Congrès internationaux et mondiaux, réunions et rencontres.

b) L’Insigne, avec la Bannière, est le signe visible de l’unité de la Confédération et de l’appartenance à celle-ci. Conçu et créé sous la responsabilité de la Présidence Confédérale Mondiale, il est conservé au Secrétariat Général Mondial. Il reproduit essentiellement le dessin original approuvé au Deuxième Congrès International de 1920. c) L’Insigne honorifique en or, d’autres attestations de fidélité et diplômes particuliers sont attribués pour des services remarquables.

d) On célèbre les fêtes annuelles suivantes:

~ 31 janvier: Fête de Don Bosco ~ 24 mai: Fête de Marie Auxiliatrice ~ 24 juin: Fête Mondiale des Ancien(ne)s Élèves pour commémorer la fête onomastique de Don Bosco et la naissance du Mouvement des Ancien(ne)s Élèves ~ 5 octobre: Fête du bienheureux Albert Marvelli ~ 5 décembre: Fête du bienheureux Philippe Rinaldi ~ 8 décembre: Fête de l’Immaculée et anniversaire de la naissance de la Famille Salésienne.

Les Ancien(ne)s Élèves de Don Bosco participent, en outre, aux célébrations de la Famille Salésienne organisées au niveau national, provincial et local.

Chapitre XII

Financement

Art. 38 - Modalités de financement de la Confédération Mondiale

MONDIALE

La Confédération Mondiale obtient ses ressources financières de:

a) La cotisation annuelle. Elle est versée par chaque Confédération ou Fédération Nationale, comme expression de l’appartenance à la Confédération Mondiale. Les Confédérations ou Fédérations Nationales sont appelées à contribuer au soutien de la Confédération Mondiale à travers les cotisations établies par la Présidence Confédérale Mondiale, proportionnellement au nombre des associés. La Présidence Confédérale Mondiale fixera chaque année le montant des cotisations d’appartenance pour chacune des Confédérations et des Fédérations Nationales, en tenant compte du revenu moyen par tête en chaque pays.

La Présidence Confédérale Mondiale détermine chaque année le montant de la cotisation d’appartenance.

Elle sera versée par chaque Confédération ou Fédération Provinciale, ou par chaque Fédération Nationale s’il n’y a pas de Fédérations Provinciales.

Au cas où la Fédération Nationale est constituée de plusieurs Fédérations Provinciales, la cotisation est fixée pour chacune de ces Fédérations Provinciales. Si la Confédération ou la Fédération Nationale n’est pas constituée, la cotisation est due par chaque Fédération Provinciale.

b) Donations et projets. Dans le but de bénéficier de ressources financières, il est permis au Trésorier Confédéral Mondial d’organiser des activités et de lancer des projets. La Confédération Mondiale est autorisée à percevoir des recettes et des contributions de provenances diverses, pour les finalités prévues dans ce Statut.

Art. 39 - Spese

En fonction des recettes réelles et selon le budget présenté par le Trésorier Confédéral Mondial, la Présidence Confédérale Mondiale peut, chaque année, attribuer une somme d’argent à un membre de la Présidence Confédérale pour la réalisation d’un projet dûment proposé et adopté.

Le Trésorier Confédéral Mondial ne peut assumer les dépenses de voyage et autres dépenses des membres de la Présidence Confédérale et du Conseil Exécutif Confédéral Mondial ou d’autres personnes, que s’il a la permission préalable du Conseil Exécutif Confédéral Mondial (toutes les dépenses doivent être justifiées par les factures correspondantes).

(Suite dans le prochain numéro)

EX ALLIEVI Newsflash - 24 juin 2019

45


EX ALLIEVI Newsflash

Magazine d’actualité sociale et religieuse de la Confédération Mondiale des Anciens (nnes) Elèves de Don Bosco

Direction et Rédaction EX ALLIEVI Newsflash Opera Salesiana Teresa Gerini Via Tiburtina, 994 - 00156 Roma (Italia) tel. (+39) 06.409.003 Internet: www.exallievi.org E-mail: newsflash@exallievi.org

Casa Generalizia Sede Centrale Salesiana Via Marsala, 42 - 00185 Roma (Italia) tel. (+39) 06.656.121 Centralino Fax (+39) 06.656.12.556 Internet: www.sdb.org E-mail: rmg@sdb.org

Direction et coordination éditoriale Pierluigi Lazzarini (pierluigi.2208@tiscali.it)

NOTRE NUMÉRO DE COMPTE

Secrétaire de rédaction Veronica Messano

Nom: Confédération Mondiale des Anciens(nnes)

Elèves de Don Bosco

Banque: Lombard Bank Malta p.l.c. Adresse: Balzan, Malta IBAN: MT 08 LBMA 0500 0000 0000 0144 0520 986 SWIFT Code: LBMAMTMT Bank Account Number: 01440520986

Collaborateurs de ce problème Papa Francesco, Don Ángel Fernández Artime sdb, Michal Hort, don Jayapalan Raphael sdb, don Eli Cruz sdb, Jude Elie, João Luís Fernandes, Barry Hudd, Peter Kovác, don António Marcelino sdb, Gian Francesco Romano, don Krzysztof Tomeczkowski sdb

Photos et images Archivio Ag. ANS, AustraLasia, Boletim Informativo Hoje, Grzegorz Chojnacki, Aniela Mazurkiewicz, don Paweł Gacek SDB

Le magazine trimestriel (italien, anglais, espagnol, français et portugais) est disponible sur le site officiel www.exallievi.org dans les délais suivants: le 25 DÉCEMBRE (jour de Noël); PÂQUES DE LA RÉSURRECTION; 24 JUIN (naissance d'anciens étudiants); 5 OCTOBRE (Bien-

heureux Alberto Marvelli)

Traduction

Ag. ANS - Édition journalistique

Ag. ANS - Veronica - Nisaury

Ag. ANS - Nisaury Ventura

Ag. ANS - Nisaury Ventura

Grazie!

Thank you!

¡Gracias!

Obrigado!

ÉDITION ITALIENNE

ÉDITION ANGLAISE

ÉDITION ESPAGNOLE

ÉDITION PORTUGAISE


Millions discover their favorite reads on issuu every month.

Give your content the digital home it deserves. Get it to any device in seconds.