Page 1

EX ALLIEVI Newsfl N ewsfl aass h ANNÉE 7 - NOMBRE 32 - NOËL 2018

Magazine d’actualité sociale et religieuse de la Confédération Mondiale des Anciens (nnes) Elèves de Don Bosco

Édition française - (traduction: Édition journalistique)

Joyeux Noël!


LA VOIX DU RECTEUR MAJEUR En murmurant Dieu

Le grand et troublant message de Noël destiné à changer la face de la terre et à la remplir de joie est apparemment insignifiant : un nouveau-né couché dans une mangeoire. Nous aussi, avec de nombreux signes, petits et délicats, en de nombreux endroits, petits et oubliés, nous annonçons Dieu chaque jour. «Que dois-je faire?» demandait Don Bosco au bon Don Cafasso. «Viens avec moi et regarde», lui répondit son maître et ami.

C’est ainsi que Don Bosco rencontra les jeunes en prison. Cette expérience le bouleversa: «Je me disais en moi-même: ces jeunes devraient pouvoir trouver hors d’ici un ami qui s’occupe d’eux, qui leur soit proche, les instruise, les conduise à l’église les jours de fête…». Il leur apportait de petits cadeaux, leur disait de bonnes paroles, essayait de les faire réfléchir. Et eux lui promettaient de devenir meilleurs. Mais lorsqu’il revenait les voir, tout était comme avant. Une fois, Don Bosco éclata en sanglots. «Pourquoi est-ce qu’il pleure», ce prêtre, demanda un des jeunes détenus? «Parce qu’il nous aime bien. Même ma mère pleurerait si elle me voyait ici». Tel était le cœur de Don Bosco.

Pour ceux qui n'avaient pas de famille, pour ceux qui se sentaient seuls au monde, pour ceux qui avaient perdu l'affection de quelqu'un qui les aimait, pour ceux qui n'avaient jamais connu l'amour et s'étaient toujours sentis rejetés, se retrouver dans l'affection paternelle de Don Bosco, l’affection maternelle de Maman Marguerite et l'affection fraternelle de la communauté de l'Oratoire, c'était revivre ou vivre pour la première fois. Les jeunes ne venaient pas trouver le prêtre; ils venaient trouver le père, le frère, l’ami. Une présence profondément humaine, bonne et généreuse, avec une patience inépuisable, qui lui permettait de se mettre au service du dernier arrivé, quelle que fût l’heure.

Le P. Félix Reviglio témoigne: «Don Bosco permettait aux jeunes d'être constamment près de lui, de sorte qu’il n’avait pas encore terminé son frugal déjeuner ou dîner, qu’ils avaient déjà envahi son petit réfectoire et l’entouraient. En dépit du désagrément qu'elles devaient lui occasionner, Don Bosco tolérait avec gentillesse les manifestations de notre reconnaissance. Moi-même alors, ayant sans doute davantage besoin de son affection, je pus me blottir plus d'une fois sous la table et poser ma tête sur ses genoux».

Et le P. Paul Albera: «Don Bosco éduquait en aimant, en attirant, en conquérant les cœurs et en permettant à nos personnalités d'évoluer. Il nous enveloppait tous et entièrement comme dans une atmosphère de satisfaction et de bonheur, d’où étaient bannies peines, tristesses, mélancolie... Tout en lui avait pour nous un attrait puissant: son regard pénétrant et parfois plus efficace qu’un sermon; un simple mouveEn couverture: LORENZO LOTTO, Adoration des bergers, 1530

2

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018


ment de tête; un éternel sourire aux lèvres, toujours nouveau et toujours calme; la courbure de la bouche, comme quand on veut parler sans prononcer les mots; les mots eux-mêmes qui cadraient bien avec la situation présente; la posture de sa personne et sa démarche agile et aisée: toutes ces choses agissaient sur nos jeunes cœurs comme un aimant auquel il était impossible d'échapper; et même si nous l’avions pu, nous ne l’aurions pas fait pour tout l’or du monde, tant nous étions heureux de cet ascendant singulier sur nous, qui était chez lui la chose la plus naturelle, sans calcul ni effort».

Le livre de la pédagogie de Don Bosco, c’est sa vie. Les éducateurs ne deviennent pas des «surveillants»: ce sont des pères, des frères et des amis qui apprennent à penser, à réfléchir, à évaluer. La clé de tout est la présence parmi les jeunes. Dans l'esprit de Don Bosco, l'éducation se transmet par le contact personnel, presque par un échange d’énergie. Tant que cela fut possible, Don Bosco laissait tout pour être présent dans la cour avec ses garçons. Pour lui, c’était simplement sa façon de vivre l’Eucharistie: «Jusqu’à mon dernier souffle, tout sera pour vous».

Au Synode auquel j’ai participé, la voix des jeunes nous a réveillés. Avec respect, ils nous ont demandé d’avoir plus de courage pour témoigner avec notre vie de ce que nous proclamons et de ce que nous croyons vraiment. Il y a besoin d’adultes témoins outre les hommes d’Église, car le monde manque cruellement de paternité et de maternité. Nous devons continuer à donner des réponses, non seulement dans les paroisses, les écoles, les oratoires-patronages, les centres de jeunes, les maisons d'accueil pour enfants de la rue... Il faut voir plus large: dans les espaces, qui me sont familiers en tant que Salésien, on peut réaliser une maternité et une paternité vraies et authentiques, mûres et saines. Parfois, un éducateur est un ami ou un frère pour les jeunes; mais être un vrai père ou une vraie mère pour eux est un des plus beaux cadeaux qu’il faut continuer à leur faire. C’est transmettre la sagesse de la vie.

Lors de la fête de Noël, nous célébrons la merveilleuse révélation de la nature du Père, avec qui Jésus est tout un. Jésus est Dieu et montre que sa personne est comme un enfant. Jamais dans l’histoire une telle chose ne s'est produite: Dieu avec le visage d’un enfant. Au cœur de notre foi, il n’y a pas un raisonnement, mais une vraie tendresse envers les petits, les gens simples, les laissés-pour compte. Nos jeunes devraient nous entendre dire que nous les aimons bien et que nous voulons parcourir avec eux un chemin de vie et de foi. Nos jeunes doivent sentir notre présence affective et efficace parmi eux. Ils doivent sentir que nous ne voulons pas diriger leur vie, ni leur imposer une façon de vivre, mais que nous voulons partager avec eux ce que nous avons de mieux: Jésus-Christ, le Seigneur. Ils doivent sentir que nous sommes là pour eux et, s’ils nous le permettent, pour partager leur bonheur et leurs espoirs, leurs joies, leurs peines et leurs larmes, leurs doutes ou leur recherche de sens, leur vocation, leur présent et leur futur.

Comment démontre-t-on l’existence de Dieu? Un enfant demandait à sa mère: «À ton avis, est-ce que Dieu existe?». «Oui». «Comment est-il?». La maman, attirant son fils contre elle, le serra fort dans ses bras et lui dit: «Dieu est comme ça». «J’ai compris», répondit l'enfant». Les jeunes doivent sentir que nous murmurons Dieu. Peut-être ne serons-nous pas d’une orthodoxie et d’une orthopraxie extraordinaires, mais ils sentiront, par notre petite intermédiation, que Jésus les aime et les accueille toujours. Nous comprendrons alors, comme Don Bosco lors de sa première et dernière messe dans la Basilique du Sacré-Cœur à Rome, que cela en valait la peine. Don Ángel Fernández Artime Recteur Majeur

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

3


DÉLÉGUÉ MONDIAL Mes chers amis Anciens Elèves, Salutations de Rome!

Nous sommes en décembre, mois au cours duquel nous célébrons Noël. C'est la célébration de Dieu qui va en banlieue - le Dieu tout-puissant qui choisit de planter sa tente parmi les humbles de ce monde. Jésus est né dans une crèche à Bethléem, une périphérie géographique. Il a grandi dans une autre périphérie géographique, Nazareth. Il a vécu là-bas dans les banlieues pendant 30 ans et durant son ministère public son attention s’est concentrée sur les périphéries existentielles de la société - les pauvres, les faibles, les opprimés, les abandonnés et les marginalisés. C'est pourquoi j'ai jugé opportun de partager avec vous quelques réflexions sur la présence "salésienne" en tant qu'anciens élèves de Don Bosco, en tant que présence dans la périphérie. L'enfant que nous célébrons en tant qu'Emmanuel, Dieu avec nous, est né et a choisi de vivre une vie de pauvreté. Dieu a choisi de s'incarner dans la réalité d'une famille pauvre parce que le message du Royaume de Dieu était destiné à ceux des banlieues. Par conséquent, pour comprendre le message de Noël, il est nécessaire de s’orienter vers les banlieues, il faut devenir pauvre d’esprit. Mgr Oscar Romero, archevêque du Salvador, désormais saint pour tous, a déclaré un jour: «Personne ne peut célébrer un vrai Noël sans être vraiment pauvre: les personnes autosuffisantes, les fières, celles qui méprisent les autres, ceux qui n'ont même pas besoin de Dieu, pour eux, il n'y aura pas de Noël. Seuls les pauvres, les affamés, ceux qui ont besoin de quelqu'un pour les aider, auront ce quelqu'un. Ce quelqu'un, il est Dieu. Emmanuel. Dieu avec nous». Le pape François et l'appel à la banlieue Pour le pape François, l’Église est appelée à sortir d’elle-même et à aller au bout de la terre, aux confins de notre temps, géographique et existentielle, qui ont besoin de la lumière de l’Évangile.

Avant d'être élu pape, le cardinal Bergoglio a donné un aperçu de son programme pour l'Église. «Nous devons sortir de nous-mêmes et aller en banlieue», a-t-il déclaré aux cardinaux. Dans sa première Exhortation Apostolique, Evangelii Gaudium, il développe cette pensée et dit: «Je préfère une église blessée, blessée et sale parce qu’elle est sortie dans la rue, plutôt qu’une église malsaine, confinée et collée à sa propre sécurité» (EG 49).

Ce que le pape François veut dire par "périphérie" peut être mis en évidence par certains de ses gestes symboliques. Les exemples de ses contacts avec les banlieues sont nombreux, par exemple son geste pour laver les pieds de plusieurs jeunes délinquants, dont une femme musulmane, le Jeudi Saint 2013. En juillet de la même année, son voyage dans l'île méditerranéenne de Lampedusa, où des centaines de réfugiés se sont noyés et, au cours de l'homélie, il s'est plaint de ce qu'il a appelé "l'anesthésie du cœur": «Nous sommes une société qui a oublié comment pleurer", a-t-il déclaré, "comment expérimenter la compassion - la mondialisation de l'indifférence" il nous a enlevé la capacité de pleurer!».

Un autre exemple serait la visite pastorale du pape François dans notre Basilique du Sacré-Cœur (ici, le Sacré-Cœur) ici, dans le Siège Général des Salésiens, à Rome, à l'occasion de la Journée Mondiale des Migrants et des Réfugiés en janvier 2014. Dans notre Basilique construite par notre père et fondateur Don Bosco, situé au cœur de Rome, un programme de sensibilisation aux sans-abri dans la ville est mis en place et on offre un centre d'accueil à plus de 400 jeunes réfugiés et demandeurs d'asile de divers pays d'Afrique et du Moyen-Orient. Cette pa4

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018


roisse fait partie des "périphéries existentielles" que le pape François a invité les chrétiens de tous les niveaux à placer au centre de leur travail et de leur témoignage en faveur de l'Évangile. La définition du dictionnaire de banlieue est "la limite extérieure d’une zone ou d’une zone entourant un lieu ou une chose". Le pape François fait référence aux régions dans lesquelles se trouvent des personnes socialement marginalisées, des personnes "en marge" de l'acceptabilité sociale. Cela nous exhorte à sortir de nos zones de "réconfort" et à ouvrir notre cœur aux autres, en particulier à ceux qui ont été rejetés par la société.

La périphérie ne se limite pas à la géographie, au statut social, économique ou juridique, ni à nos opinions religieuses ou politiques. Toute personne différente de nous se situe en dehors de notre zone de confort. Sortir de soi et aller en banlieue peut signifier tout effort pour entrer en contact avec eux avec compassion et compréhension, en partageant avec eux la bonne nouvelle que tout le monde est aimé par Dieu.

Charisme salésien et appel à la périphérie Don Bosco peut à juste titre être qualifié un "saint des banlieues". Il est né dans une famille de banlieue pauvre et dans un petit village. Le rêve de neuf ans indiquait déjà son futur domaine d’activité: la banlieue occupée par les pauvres et les abandonnés. Immédiatement après son ordination sacerdotale, quand il est sorti dans la rue, ses yeux se sont tournés vers les faubourgs de la ville, où il y avait des hordes de sans-abri, sans travail et sans but, des conglomérats.

Le système préventif de Don Bosco, qui met clairement l'accent sur la présence de l'éducateur parmi les jeunes, a été créé pour les habitants des banlieues. Le système préventif que nous avons tous vécu dans l’institution salésienne au cours de nos études requiert notre attention quotidienne auprès des jeunes, en particulier de ceux qui vivent dans les périphéries existentielles de notre époque.

Attention aux jeunes les plus pauvres signifie avoir le cœur d'un père disposé à accompagner les jeunes, à vivre parmi eux, à être avec eux et pour eux, à l'instar de Don Bosco. Le charisme salésien qu’on attend de nous, anciens élèves, est un véritable partage de leur vie et de leurs intérêts, aimant ce qu’ils aiment. C'est une présence active, pleine d'initiatives et de projets pour développer le potentiel de chaque jeune pauvre. C'est aussi une présence animée qui éveille leur créativité en eux, leur donnant la responsabilité de leur propre croissance et développement, les accompagnant dans le processus. La présence "salésienne" signifie croire que « les joies et les espoirs, les douleurs et les angoisses» des jeunes de notre époque, en particulier de ceux qui sont pauvres et affligés, sont aussi les joies et les espoirs, les douleurs et les angoisses des nous, les Anciens Elèves. Ce qui frappe les jeunes et les pauvres peut trouver un écho dans nos cœurs.

Puisse notre réflexion sur le mystère de Noël du point de vue de ceux de la périphérie nous aider tous, anciens élèves, à devenir un peu plus semblables à l’Emmanuel pour les pauvres et les jeunes d’aujourd’hui! Rappelons-nous que le cœur de Noël est un cœur généreux, un cœur grand ouvert qui pense d’abord aux autres. La naissance du petit Jésus est l'événement le plus marquant de toute l'histoire, car elle a le sens de verser dans un monde malade le médicament guérisseur de l'amour qui a transformé tout type de cœur depuis près de deux mille ans...

Je vous souhaite, à vous et à vos familles, un saint Noël. Que la joie de Noël habite dans vos cœurs chaque jour de la nouvelle année 2019! Père Jayapalan Raphael sdb Délégué Mondial, Rome

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

5


Joyeux Noël! Cornovaglia: Nadelik looan na looan blethen noweth! Croato: Sretan Bozic! Ceco: Prejeme Vam Vesele Vanoce a stastny Novy Rok! Danese: Glaedelig Jul! Ebraico: Mo’adim Lesimkha, Chena tova! Eschimese: Jutdlime pivdluarit ukiortame pivdluaritlo! Esperanto: Gajan Kristnaskon! Estone: Ruumsaid juuluphi! Filippino: Maligayan Pasko! Finlandese: Hyvaa joulua! Fiammingo: Zalig Kersfeest en Gelukkig nieuw jaar! Francese: Joyeux Noël! Gaelico: Nollaig chridheil agus Bliadhna mhath ùr! Gallese: Nadolig Llawen! Giapponese: Shinnen omedeto, Kurisumasu Omedeto! Greco: Kala Christouyenna!

Afrikaans: Gesëende Kersfees! Africano/Eritrean: Rehus-Beal-Ledeats! Albanese: Gezur Krislinjden! Arabo: Idah Saidan Wa Sanah Jadidah! Argentino: Feliz Navidad! Armeno: Shenoraavor Nor Dari yev Pari Gaghand! Bahasa Malaysia: Selamat Hari Natal! Basco: Zoroniak eta Urte Berri On! Bengalese: Shuvo Naba Barsha! Boemo: Vesele Vanocce! Bretone: Nedeleg laouen na bloavezh mat! Bulgaro: Tchestita Koleda! Catalano: Bon Nadal i un Bon Any Nou! Cileno: Feliz Navidad! Cinese (Mandarino): Kung His Hsin Nien bing Chu Shen Tan! Cinese (Cantonese): Gun Tso Sun Tan’Gung Haw Sun! Colombiano: Feliz Navidad y Próspero Año Nuevo! Polacco: Wesolych Swiat Bozego Narodzenia or Boze Narodzenie! Coreano: Sung Tan Chuk Ha! Portoghese: Feliz Natal!

Hawaiano: Mdele Kalikimaka! Hindi: Shub Naya Baras! Indonesiano: Selamat Hari Natal! Inglese: Merry Christmas! Iracheno: Idah Saidan Wa Sanah Jadidah! Irlandese: Nollaig Shona Dhuit, or Nodlaig mhaith chugnat! Islandese: Gledileg Jol! Italiano: Buone Feste Natalizie! Latino: Natale hilare et Annum Faustum! Macedone: Sreken Bozhik! Maltese: Il Milied it Tajjeb! Maori: Meri Kirihimete! Micronesia: Neekiiriisimas annim oo iyer seefe feyiyeech! Norvegese: God Jul, or Gledelig Jul! Olandese: Vrolijk Kerstfeest en een Gelukkig Papua Nuova Guinea: Bikpela hamamas blong dispela Krismas na Nupela yia i go long yu! Peruviano: Feliz Navidad y un Venturoso Año Nuevo! 6

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

Rapa-Nui (Isola di Pasqua): Mata-Ki-Te-Rangi, Te-Pito-O-Te-Henua! Rumeno: Sarbatori Fericite Russo: Pozdrevlyayu s prazdnikom Rozhdestva is Novim Godom! Samoa: La Maunia Le Kilisimasi Ma Le Tausaga Fou! Serbo-Croato: Sretam Bozic, Vesela Nova Godina! Serbo: Hristos se rodi! Slovacco: Vesele, a stastlivy Novy Rok! Sloveno: Vesele Bozicne, Screcno Novo Leto! Spagnolo: Feliz Navidad! Svedese: God Jul and (Och) Ett Gott Nytt Ar! Tailandese: Sawadee Pee Mai! Tedesco: Froehliche Weihnachten! Turco: Noeliniz Ve Yeni Yiliniz Kutlu Olsun! Ucraino: Srozhdestvom Kristovym! Ungherese: Kellemes Karacsonyi unnepeket! Vietnamita: Chung Mung Giang Sinh! Jugoslavo: Cestitamo Bozic!


EDITORIAL Une graine qui devient un arbre Chers amies et amis,

l'amitié est célébrée depuis l'Antiquité comme un soutien fondamental à notre existence. Qu'il suffise de dire qu'Aristote, il y a plus de deux mille ans, a déclaré: «Sans amis, personne ne choisirait de vivre». Chaque personne que vous connaissez dans la vie est une feuille qui enrichit votre arbre. Beaucoup se perdent avec le vent; des autres ne se détacheront jamais. Je me souviens quand, après tant d'années consacrées à la profession de journaliste, j'ai officiellement rejoint les anciens élèves de Don Bosco: un environnement qui m'a ramené aux années vertes, me permettant de retrouver des amis et des connaissances perdus de vue. J'ai immédiatement savouré un engagement commun à créer une atmosphère familiale, où l'expérience des personnes âgées devient un soutien pour les nouvelles générations. En tant qu’anciens élèves, nous devons nous efforcer de faire en sorte que les jeunes d’aujourd’hui puissent revivre la beauté de notre jeunesse.

Dans ce contexte, notre Magazine, Ex Allievi Newsflash, souhaite présenter une galerie d'histoires, de visages, d'actualités, d'histoires, où les valeurs voyagent chaque page. Il ne veut pas être simplement un instrument de communication, mais aussi de formation: de manière lente et imparable dans le temps, comme le développement d'une graine qui devient un arbre, le bon blé poussant dans les champs, le levain fermentant la masse. Il y a une publicité qui invite: «Soyez égoïste, faites le bien». Plus qu’approprié dans la perspective de Noël; en effet, quel est le but de célébrer une fête si personne ne sait ce qui est célébré? Ce serait vraiment triste si Noël tombe pour nous dans le magasin des absurdités. Noël reste une fête chrétienne qui est devenue une référence sûre pour ceux qui chrétiens ne le sont pas. Le message de Noël est cette "graine" qui ne pourrit jamais, toujours prête à renaître, à repousser, à recréer ... Il suffit qu’il ne trouve pas un cœur pétrifié, endurci, indifférent. Ne l’oublions pas, nous fils de l'Eglise, nous, éduqués à l'école, toujours vivante et toujours actuelle, de Don Bosco. Joyeux Noël et Bonne Année 2019 à tous!

Pierluigi Lazzarini

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

7


É TRENNE 2019

“Afin que ma joie soit en vous” (Jn 15,11)

LA SANTITÉ POUR TOI AUSSI

“La sainteté est une chose proche, réelle, concrète, possible…Elle n’est pas un “plus” optionnel, une ligne d’arriver pour certains seulement. C’est la vie pleine, selon le projet et le don de Dieu” a écrit le Recteur Majeur, le P. Ángel Fernández Artime, dans la présentation de l’Etrenne 2019.

Dans l’attente de recevoir la vidéo et le commentaire complet, qui seront remis, comme d’habitude, en proximité de la Nouvelle Année, est disponible, dès aujourd’hui, en réseau, le ‘poster’ de l’Etrenne qui rappelle et relance graphiquement l’appel à la sainteté pour tous.

Après 4 ans où les posters de l’Etrenne avaient profité du talent d’habiles dessinateurs, la solution graphique adoptée cette année remet au centre une image, la plus réelle possible: une photo.

Mais pas tiré par des professionnels ; plutôt, quelque chose de très commun et près de la réalité quotidienne des enfants et des jeunes, qui, dans le monde entier, même appartenant à des cultures et traditions très différentes, tous avec leurs ‘smartphone’ immortalisent et partagent les situations de tous les jours. Cela aussi est expression du concret et du faisable “pour tous”.

8

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

Sur l’image, un vrai ‘selfie’, on voit le Recteur Majeur, une Fille de Marie Auxiliatrice, et autres jeunes et jeunes adultes, ceux qu’on rencontre facilement à l’oratoire.

Sur-imprimé sur la photo on trouve le thème de l’Etrenne de cette année, mais avec des particularités: le slogan mis sous la phrase évangélique “afin que ma joie soit en vous” (Jn 15,11) est représenté comme un ‘hashtag’, dans la forme typique des ‘histoires’ de Instagram, et il a

l’auréole. Sainteté et réseaux sociaux, sainteté et monde des jeunes ne sont pas en contraste, bien au contraire: la sainteté doit être partagée comme un ‘hashtag’ justement : #lasantitàancheperte #lasantitépourtoiaussi

Réalisé par “IME Comunicazione”, le bureau de communication de la Province de l’Italie Méridionale, sur mandat du Dicastère pour la Communication Sociale,


W ORLD P RESIDENCY

Colombie

Rencontre de la Présidence Mondiale des Anciens élèves Salésiens Medellin, Colombie - novembre 2018 Du 8 au 12 novembre, la Province de Medellin (COM) a reçu 13 membres de la Présidence Mondiale des Anciens élèves et le Délégué Mondial, le P. Raphael Jayapalan. Dans le cadre de la rencontre annuelle de revision des activitès et de la gestion. les

membres de la Présidence Mondiale ont eu l'opportunité de connaitre les initiatives de la province COM et de sa Fédération des anciens, animée par le P. Mario Restrepo Botero.

Ils ont pu visiter la grande oeuvre sociale salésienne "Ciudad Don Bosco" dirigée par le P. Raphaeil Bejarano, qui s'occupe

des enfants et jeunes vulnérables, et où travaillent aussi divers anciens élèves actifs dans l'assistence sociale. Le Président Mondial des Anciens, Mr Michal Hort, a déclaré: «Celle-ci a été une rencontre pleine de richesse, de communion et de partage d'expérience de vie et de travail des Anciens autour de la mission salésienne dans le monde».

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

9


L EADERS

Thailande

La Leadership des Anciens Elèves de Don Bosco se réunit à Bangkok

Bangkok, Thaïlande, novembre 2018

Pendant quatre jours du 22 au 25 novembre, environ 30 Présidents et Délégués de diverses Fédérations de Don Bosco ont rencontré à Bangkok, en Thaïlande, le Président Mondial Michal Hort, le Vice-président (Asie) M. Rajesh Gupta, le Conseiller Mondial GEX pour l'Asie et l'Océanie, Alberto Piedade, et le Délégué Mondial, Père Raphael Jayapalan, SDB. Il s'agit de la première réunion depuis l’onzième Congrès des Anciens Elèves de Don Bosco EAO à Timor-Leste (octobre 2016). Grâce à la célèbre hospitalité thaïlandaise (l'organisateur local, M. Zico Srisura, se-

10

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

crétaire de la Fédération thaïlandaise) et au soutien logistique de Thai anciens élèves thaïlandais et SDB, tous les participants venus d'Inde, du Japon, de Chine, de Vietnam, de Myanmar, de Thaïlande, du Cambodge et du Pakistan, des Philippines et Timor-Leste se sont sentis chez eux.

Comme pour toutes les autres rencontres de leadership et les séminaires, le plan stratégique sur six ans de toute la Confédération Mondiale (2015-2021) est le principal point de référence.

De plus, le rapport 2018 sur la situation Asie-Océanie de GEX, récemment présenté, après la visite d’animation dans 7 pays (Japon, Philippines, Laos, Cambodge,

Laos, Macao et Hong Kong), a démarré conformément au plan stratégique avec des actions concrètes impliquant GEX : projets et animation, école de leadership (présidents, conseils et délégués), service volontaire et programme d'échange GEX, etc.

Nous espérons que le travail scrupuleux et ciblé des dirigeants de la Confédération Mondiale affectera les 23 pays de l’EAO où des milliers de jeunes reçoivent une éducation Don Bosco et que des nombreux autres SDB pourront accompagner notre association d’Anciens Elèves! Alberto Piedade Conseiller Mondial GEX pour l'Asie et l'Océanie


L EADERS

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

11


L EADERS

Thailande

"Réveillons le géant endormi"

Entretien avec M. Michal Hort, Président de la Confédération Mondiale des Anciens Elèves de Don Bosco Bangkok, Thaïlande, novembre 2018

Lors du séminaire de quatre jours et de la session de formation des dirigeants des Anciens Elèves d'Asie et d'Océanie à Bangkok (du 22 au 25 novembre), le président de la Confédération, Michal Hort, a répondu volontiers à l'entretien suivant. Comment vous sentez-vous à Bangkok, en Thaïlande? Comment est l'hospitalité?

«L'hospitalité thaïlandaise est tout simplement incroyable. L'accueil personnel du

12

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

Père Provincial, John Bosco Theparat, et du Secrétaire général de la Fédération thaïlandaise, Francis Zico Srisura, signifie qu'ils apprécient grandement la Confédération Mondiale des Anciens Elèves.

L'atmosphère était très sympathique. Il est important de mentionner quatre personnes essentielles pour le leadership dans la région Asie-Océanie: le Père Raphael Jayapalan, Délégué mondial, M. Rajesh Gupta et M. Alberto Piedade, conseillers régionaux. Nous remercions tout spécialement le Père Vaclav Klement, Conseiller Général de la région Asie de

l’Est et Océanie. Sans lui, nous n'aurions pas eu une aussi grande participation! Merci, Père Vaclav!». Quel type de croissance observezvous au cours de cette formation en leadership régional?

«Oui, il y a un énorme bond en avant. Les présidents et les délégués sont vraiment intéressés et ont la ferme volonté d’apprendre de nouvelles choses. Il y a un potentiel énorme. Je pense qu'ils croient vraiment aux Anciens Elèves et au leadership laïque!».


L EADERS

Quels sont les nouveaux développements ou défis?

«Nous avons créé des projets de jumelage. Cela signifie que les pays experts de la région (Asie-Océanie) aideront les "nouveaux arrivants".

Presque tous les Pays ont commencé leur plan stratégique national. C'est très important. Nous les avons éclairés sur les projets innovants de la Confédération mondiale: "boscobase.com" et "DonBosco Market - Business Platform" et "Groupe de professionnels". Nous avons ressenti un énorme intérêt!». Comment évaluez-vous la contribution du nouveau conseiller Asie-Océanie auprès de GEX, M. Alberto?

«Alberto Piedade développe un style et une méthode d'animation formidables! Son implication dans les processus de création de nouveaux groupes de jeunes élèves du passé (GEX) en Asie-Océanie est

admirable. Et il est aussi une personne très mature, dynamique et bonne. Il contribue à notre grande équipe dans la présidence mondiale. Je suis content de l'avoir avec moi!». Un message aux salésiens de la Région EAO?

«Voyez l'énorme potentiel des anciens élèves de votre région! Les anciens élèves ont besoin d'orientation et de formation continue. S'il vous plaît prendre soin d'eux !».

Et quel est votre rêve pour votre association des anciens élèves de Don Bosco?

«Je rêve de la participation active des anciens élèves à la transformation sociale des pays de cette région en utilisant leurs talents et leurs compétences professionnelles. Les anciens élèves d’Asie et d’Océanie sont le géant endormi. Réveillons-le!».

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

13


E UROPEAN MEETING

Hongrie

Anciens élèves de Don Bosco: “Comment écouter les jeunes aujourd’hui”

(ANS – Péliföldszentkereszt)

Du 4 au 7 octobre, en Hongrie, à la maison salésienne de Pélifõldszentkereszt a eu leu la rencontre annuelle européenne des Présidents et Délégués salésiens des Anciens élèves de Don Bosco.

La rencontre est une des premières activités des Anciens de Don Bosco au Pays, et elle a été justement organisée pour soutenir le lancement de l’association en Hongrie. Pour guider les travaux il y avait le Président Mondial, Michal Hort, avec le soutien de l’équipe du Conseil Confédéral.

Présent aussi le Délégué du Recteur Majeur pour la Famille Salésienne, le P. Eusebio Muñoz, et des représentants des Provinces de l’Ukraine et du Moyen-Orient.

Au rendez-vous, qui a réuni 26 représentants de 11 nations, on a surtout travaillé sur “comment écouter les jeunes aujourd’hui” et comment proposer des initiatives pour les accompagner dans la croissance personnelle, spécialement pour ceux qui ont le plus de difficultés. Pour cela, le Délégué Mondiale, le P. Raphael Jayapalan, a présenté l’Etrenne du Recteur Majeur en clé d’ “accompagnement des jeunes” à partir de la réalité locale. Successivement, pour traduire ses sug-

14

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

gestions en projets réels, on a eu le temps de présenter les bonnes pratiques d’accompagnement.

Pour sa part Bryan Magro, Président de la Fédération de Malte et Trésorier Mondial des Anciens de Don Bosco, a présenté le “Projet Marvelli”, qui développe des programmes en faveur des jeunes en difficulté et un “Projet européen” pour la formation de ‘tuteurs’ volontaires. Puis, Fernando Nuñez, Président de la Fédération espagnole, a présenté le travail qu’il est en train de réaliser en relation aux projets d’insertion au travail de la “Fundación Juan Bosco Siglo XXI”.

On a, ensuite, fortement encouragé le travail en groupe sur divers arguments d’intérêt de l’association : le Plan Stratégique

de la Confédération Mondiale et autres processus de coordination au niveau européen, comme un ample projet de partage du ‘database’, la remise en activité de l’Ecole de Dirigeants pour jeunes ‘Anciens’, ou la célébration du 150e anniversaire de la première rencontre des Anciens élèves qui aura lieu en 2020, ou comment augmenter la coopération entre les fédérations nationales.

Dans le but de promouvoir l’innovation, la rencontre a vu la participation d’un ‘coach’ professionnel, Marian Kolnik, originaire de la Slovaquie, qui a animé un séminaire sur la ‘leadership’ et la motivation, se concentrant sur la nécessité d’un changement dans le modèle de relation entre personnes pour augmenter l’efficacité des projets.


J UNTE C ONFÉDÉRALE

Italie

Réunion de la Junte Confédérale des Anciens élèves de Don Bosco Rome. Italie - décembre 2018

Du 14 au 16 décembre, a eu lieu, à Rome, la rencontre de la Junte Exécutive Mondiale des Anciens Elèves de Don Bosco, animée par le Président, Michal Hort, avec l'objectif de donner suite aux résultats de la rencontre qui a eu lieu à Medellin et informer le Recteur Majeur et son Conseil sur les derniers développements de la COnfédération Mondiale.

La nouvelle la plus importante est le changement de quelques positions dans la Confédération: Mr Eduardo Pessoa, du Brésil, est le nouveau Vice-président, en substitution de Mr Rajesh Gupta, de l'Inde. Fresia Méndez, originaire du Costa Rica, est la nouvelle Vice-présidente GEX, à la place de Ángel Gudiña, d'Espagne, qui est le nouveau Secrétaire Général.

La Confédération Mondiale a des projets innovateurs: le database mondial "Boscobase", une ONG pour développer des projets pour jeunes en difficultés et le début de la préparation pour le 150e anniversaire de la première rencontre des Anciens qui aura lieu en juin 2020. En outre, le Comité exécutif a eu l'opportunité d'interagir avec les Provinciaux Salésiens présents au cours de formation, et en particulier, avec le P. Alejandro Léón, Provincial du Moyen-Orient, avec qui la Confédération est en train de préparer une activité pour l'été prochain, pour les jeunes réfugiés qui vivent en Europe.

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

15


R ÉGIONS

Italie

Le Recteur Majeur reçoit la Présidence de la Fédération Italienne des Anciens/nes Elèves de Don Bosco

Rome, Italie - décembre 2018

La Présidence de la Fédération Italienne des Anciens/nnes Elèves de Don Bosco a été reçue par le Recteur Majeur des Salésiens, le P. Ángel Fernández Artime, pour les traditionnels souhaits de Noël.

Au Siège central Salésien du "Sacré-Coeur", le Recteur Majeur a invité lesAnciens et Anciennes élèves d'Italie, à faire trésor de l'éducation reçue, pour témoigner, là où on se trouve. «Rêver et penser» avant tout, Etaient présents à la rencontre: le Délégué national, le P. Gianni Russo, le Délégué Confédéral, le P, Raphael Jayapalan. Les Anciens étaient guidés par le Président National, Mr Giovanni Costanza.

16

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018


R ÉGIONS

Japon

Quelle joie pour le Recteur Majeur d'accompagner les jeunes!

Tokyo, Japon, novembre 2018

Dans la soirée du 10 novembre, les jeunes salésiens du Japon se sont réunis au Séminaire salésien de Chofu et à l'église de Chofu pour voir le père Ángel Fernández Artime, SDB, le Recteur Majeur, en visite au Japon. Cette réunion spéciale "SYM: Rassemblement du Recteur Majeur et des jeunes" a été planifiée et préparée, l’année dernière, principalement par les jeunes secrétariats de SYM Japon, le père Shinjiro Urata, SDB et le père Shin Mishima, SDB.

Dans cette assemblée, une fille a évoqué de la manière suivante la caractéristique de son école salésienne : «Les professeurs sont très sympathiques».

Et un garçon d'une paroisse salésienne a exprimé sa joie : "être ici aujourd'hui ! je peux sentir l'atmosphère salésienne avec vous tous». Chihiro Okawa, ExDB EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

17


R ÉGIONS

Thaïlande

Le “rêve salésien” de l’évêque de Chiang Mai

(ANS – Chiang Mai)

Mgr Francis Xavier Vira Arpondaratana, évêque diocésain de Chiang Mai, ancien élève universitaire salésien et bon ami de la Famille Salésienne, dans un récent et aimable colloque avec le Conseiller pour la Région Asie Est-Océanie, le P. Václav Klement, a exprimé son «rêve » d’un plus grand engagement salésien futur dans son diocèse. Les Salésiens sont déjà présents à Chiang Mai, au Nord de la Thaïlande, depuis 2004 : d’abord avec le centre catéchétique à Mae Rim et la paroisse « St Joseph Ouvrier », puis avec le lancement d’un centre agricole à Doi Siew et la maison pour jeunes à Doi Saket (2008), et enfin avec un pré-aspirantat (2009).

La communauté religieuse a été érigée canoniquement il y seulement 5 ans et l’ensemble de toutes les présences constitue, sans doute, une petite présence, mais très significative. Dans tout le diocèse, en effet, il n’y a aucune autre institution en mesure d’accompagner les enfants, les adolescents et les jeunes ; et parmi les aspirants salésiens en formation à Banpong, au centre du Pays, pas moins de 50% viennent de la zone de 18

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

Chiang Mai. Au mois d’avril dernier, le diocèse de Chiang Mai a été subdivisé et s’est formé un nouveau diocèse, celui de Chiang Rai: cependant, Chiang Mai reste le troisième diocèse catholique du Pays, par le nombre de fidèles, environ 50.000 catholiques et pas moins de 15.000 catéchumènes. Dans un contexte où il n’y a même pas un diacre permanent, le peu de prêtres et religieux présents peuvent compter seulement sur le soutien pastoral d’environ 220 catéchistes, qui sont engagés dans les villages et dans les écoles publiques pour accompagner le peuple de Dieu. Cependant, pour beaucoup de jeunes, la seule possibilité de recevoir un minimum de formation religieuse est celle offerte par les camps d’été, de la durée d’une se-

maine. Enfin, il faut tenir compte que environ 70% des catholiques du diocèse, réside dans la province de Mae Hong Son, une zone montagneuse près de la frontière avec le Myanmar, où, à l’état actuel, il n’existe aucune école catholique, et où, vu le développement de la présence des institutions religieuses au pays, il ne sera pas facile de trouver une congrégation religieuse pour s’y établir.

Le Recteur Majeur, comme Don Bosco, invite les Salésiens à « rêver » et à le faire en grand ; et les jeunes pauvres du diocèse de Chiang Mai, sont, peut-être, en train de rêver l’arrivée des Salésiens pour leur éducation. Source: AustraLasia


R ÉGIONS

Corée du Sud

“J’espère sincèrement que le prochain Recteur Majeur puisse visiter la Corée du Nord” (ANS – Séoul)

Il a officié des baptêmes, il a accueilli les promesses de dizaines de Salésiens Coopérateurs, il a encouragé les jeunes et les religieux à vivre pleinement leur propre vocation : le Recteur Majeur, le P. Ángel Fernández Artime, a beaucoup eu à faire durant les derniers jours de visite en Corée du Sud.

Le vendredi 16 novembre, le X Successeur de Don Bosco a rejoint Gwangju, le premier endroit où arrivèrent les Salésiens et qui abrite aujourd’hui l’unique école moyenne et supérieure de la Congrégation au Pays.

Sollicité par un élève, le P. Á.F. Artime a envoyé un message d’encouragement aux élèves : «Je sais que vous devez affronter l‘important système des examens coréens… Mais, mes chers, j’espère que vous serez vraiment heureux. Vous devez être heureux. N’oubliez pas que vous êtes précieux et sans prix, car c’est vous qui rendrez belle cette nations!».

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

19


P. M ONTEIRO

Père Jerónimo da Rocha Monteiro

C'est avec plaisir que j'ai accepté d'écrire un bref témoignage sur le père Jerónimo da Rocha Monteiro, SDB, décédé le 31 août 2018 dans la résidence 'Artemide Zatti' à Manique, au Portugal. (Père Pascual Chávez Villanueva sdb, Recteur Majeur émérite)

Nous remercions Dieu pour le don que la vie du père Rocha a été pour nous et nous lui demandons de l'accueillir dans son royaume de paix et de bonheur. Profil humain, spirituel, salésien Fantaisie et créativité. Le don de l'imagination a toujours été un allié précieux pour toute sa vie. P. Jerónimo a créé un poème, une histoire, une chorégraphie. L’imagination et la créativité ont été un phare qui l’a éclairé et l’a emmené sur des chemin que peut-être même lui-même, jeune prêtre salésien, n'aurait jamais soupçonnés: le Groupe Rythme 70, la Communauté de Vie, l’édition des albums LPS et des supports pour les groupes de jeunes, les excursions d'évangélisation à travers le Portugal, les réunions Emmaüs, les retraites.

Spiritualité Ainsi, le père Jerónimo a marqué et a été marqué par les générations successives de jeunes qu'il a éduqués au cours des années où il a travaillé au Collège des Orphelins. La pierre la plus précieuse de son zèle apostolique était cette invention merveilleuse qu'est la Communauté de Vie un groupe de réflexion, de chant et de prière. L'amour du sacré a commencé très tôt lorsque le Jominho, ainsi appelé avec affection par les siens, s'est rendu à l'église amené par la main de son père pour prier les prières que son père avait écrites sur du papier chartreux, l'emballage de cette époque. 20

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

La nuit, avant de se retirer dans sa chambre, le père Jerónimo allait prier devant le Saint Sacrement, le remerciant pour le jour écoulé et lui demandant la bénédiction du lendemain, des gestes révélant ainsi sa profonde spiritualité. Ici, il a trouvé l'énergie nécessaire pour animer la Communauté de Vie avec une grande vitalité, parfois dans des situations difficiles et des malentendus. C'étaient des temps très denses, très riches en intimité avec Dieu.

Travailleur infatigable Le père Jerónimo était un travailleur infatigable. Ceux qui vivaient avec lui tous les jours se sont habitués à sa façon de marcher à la hâte et sans donner du temps à des longues conversations, surtout si elles étaient superflues. Il y avait toujours beaucoup de travail à faire. La vérité est que, en effet, il n’était pas capable de dire « non », à personne: il anime les retraites, confesse, prépare les veillées de Fatima, participe activement à la visite des reliques de Don Bosco pour le Portugal, parcourt le monde en tant qu'animateur des anciens élèves toujours avec une grande ardeur apostolique et un grand amour pour la mission que Dieu et ses supérieurs lui ont confiée. Dans le père Rocha, les paroles de saint Paul "malheur à moi si je n'évangélise pas" ont été une maxime de toute une vie dans sa pensée et son action. De ce point, il a toujours été un modèle. Je pense que

c'est pourquoi tant de gens avouent: "Quand le père Rocha me demande quelque chose, je ne peux pas refuser." Mais devant une personne qui ne pense qu'aux autres, qui a le courage de dire non?

Valeurs Dans sa vie, il y a des mots qui ne font pas partie de son dictionnaire: abandonner, céder à la tentation de l'évidence et de la facilité. Seul l’amour, le travail, les gens, le dévouement, Dieu. Il détestait le monde de la superficialité, de la futilité, de l’incompétence, de l’absence de valeurs, de ceux qui critiquent et ne font rien. Il estimait que les problèmes des autres étaient les siens. En dehors de Dieu, de sa famille et de ses amis, ce qu’il appréciait le plus chez les gens, c’etait la vérité et l’honnêteté. Il avait une grande sensibilité esthétique et artistique. il s'émerveillait de la musique, de l'immensité de la mer, des fleurs, de l'univers, de la générosité des gens. Pour beaucoup, le père Rocha a été avant tout un homme de Dieu, un véritable fils de Don Bosco qui a su faire de la mission parmi les jeunes la raison de sa vie, avec une attitude toujours institutionnelle mise à la disposition de la mission salésienne. C'était, en d'autres termes, un salésien pour les jeunes d'aujourd'hui!


P. M ONTEIRO

La mémoire du Délégué Mondial Emérite Fr. Charles Cini

Quand j'ai reçu la nouvelle de la mort du Père Jerónimo Monteiro, j'ai compris qu'un grand homme avait atteint notre Seigneur. Il a travaillé très dur pour animer la Confédération Mondiale des Anciens Elèves pendant de nombreuses années. Il a toujours eu à cœur les anciens élèves de Don Bosco et il a toujours basé son animation sur l'enseignement de Don Bosco. Il savait très bien que les anciens élèves faisaient partie de la Famille Salésienne de droit au titre de l’ l'éducation reçue des Salésiens de Don Bosco. Il a animé la Confédération Mondiale des Anciens Elèves suivant les lignes du Concile Vatican II et des derniers Chapitres Généraux des Salésiens de Don Bosco. Il a toujours suivi la nouvelle tendance de la Congrégation Salésienne. D'après mon expérience, j'avoue que l'animation du Délégué Mondial n'est pas facile mais elle est très enrichissante. P. Charles Cini, SDB Délégué Mondial des Anciens Elèves (1985 – 1993)

La triste nouvelle du transit terrestre de mon cher Père Monteiro me chagrine profondément. Le jour même du 31 août, j’ai lui écrit et j’ai lui envoyé, ainsi qu’à de nombreux amis, l’article intitulé “Toujours hâte malgré les tribulations”. J'ajouterais que le 2 septembre, j'ai écrit et envoyé un autre article intitulé "Aimer le dessein pour lequel Dieu nous a créés".

J'ai rencontré le Père Monteiro à l'Institut salésien Pie XI à Rome à l'occasion du rassemblement annuel (peut-être 2006) des Anciens Elèves. Depuis lors, nous avons établi une excellente relation entre nous. Il m'a envoyé du Portugal ses écrits qui étaient des chefs-d'œuvre de "spiritualité" et qui m'ont grandement enrichi. Je

... et celle d'un ancien élève remercie le Seigneur de m'avoir permis de le connaître et de cultiver son amitié malgré la distance.

L'Esprit n'a pas de "murs ou de barrières", mais constitue un immense "pont" qui traverse le ciel et la terre. Le Père Monteiro était un homme aux multiples talents qu'il savait mettre au service de tous ceux qu'il rencontrait.

Oui, il est vrai que le but pour lequel Dieu nous a créés est d'aimer. Le Père Monteiro, en tant que vrai salésien et fidèle serviteur de notre Seigneur, aimait la vie, la Famille Salésienne, les jeunes et ceux comme moi, qui, bien que pas jeunes, cherchent à faire fructifier ces talents qui

m'ont été “donnés”: dans les années 1958/1963, j'ai étudié à Pie XI à Rome, en rencontrant divers prêtres qui m'ont fait grandir du point de vue humain et spirituel. Le Père Monteiro est certainement l'un de ceux-là et je suis convaincu qu'il continuera, comme il l'a toujours fait depuis toujours, de prier pour notre Congrégation, à laquelle je suis honoré d'appartenir. Un gros câlin en Don Bosco, sous la "direction" de notre Auxiliatrice des Chrétiens. Salvatore Ortu Ancien de l’ Institut Pie XI - Rome

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

21


N OUVELLES

Japon

Rencontre annuelle du conseil de direction des Anciens élèves de Don Bosco

Miyazaki, Japon - novembre 2018 - Le 17 novembre, la Fédération des Anciens élèves de Don Bosco, présidée par Mr Hiroshi Yoshida, Président Honoraire de " l'Association des Anciens élèves Osaka Selko Gakuin", et en présence du P. Jacob Hamaguchi, Supérieur de la Province du Japon (GIA), a tenu la rencontre annuelle du conseil de direction. La Fédération des Anciens Elèves de Don Bosco, présidée par le président Hiroshi Yoshida (conseiller honoraire de l'Association des Anciens d'Osaka Seiko Gakuin) en présence du Provincial SDB, le P. Jacob Hamaguchi, a tenu sa réunion annuelle du conseil d'administration chez Hyuga Gakuin, à Miyazaki, fondée par Mgr Vincent Cimatti, SDB, père fondateur de la Famille Salésienne au Japon. M. Takateru Uramoto, président de l'Association des anciens élèves de Hyuga Gakuin et le Père Francis Hamasaki, SDB, directeur de Hyuga Gakuin, ont prononcé un discours de bienvenue à tous les participants de Tokyo (Ikuei Gakuin et Kodaira Salesio), Yokohama (Salesio Gakuin) et Osaka (Osaka Seiko Gakuin). Avant de commencer la session, ils ont vi-

22

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

sité les alentours de l’école et ont appris à quel point les élèves et les anciens élèves sont actifs et méritants.

Cette année, notre Fédération a eu deux visites spéciales dans notre pays: la visite d'animation des conseillers de la Confédération mondiale, Angel Gudiña et Alberto Piedade en juillet, et la visite du Recteur Majeur, Père Ángel Fernández Artime, ce mois-ci, ont été brièvement présentées lors de la réunion. M. Uramoto a souligné en particulier à quel point la rencontre à Miyazaki avec le Recteur Majeur, il y a une semaine, avait été un joyeux moment.

L'année dernière, la Fédération a mis en place des groupes de travail, composés des jeunes générations de chaque association d'anciens élèves, chargés d'exa-


N OUVELLES

miner la durabilité et le développement de la Fédération. M. Okawa et M. Mitsuhiro Tateishi, les chefs d’équipe et les team leaders, ont rendu compte de l’avancement de chaque projet depuis l’année dernière: communications sociales, finances et incorporation, et Congrès Asie-Océanie au Japon 2020.

Le président Yoshida a exprimé sa satisfaction devant les rapports de la WT et a déclaré: «Le congrès Asie-Océanie de 2020 n’est qu’un tremplin pour notre Fédération: nous devons continuer sur cette voie, c’est-à-dire en adoptant la voix de la jeune génération, approfondir la coopération et l'interaction entre les 5 associations d'élèves sous la bannière commune de “Salesio” et ouvrir le riche avenir de la Fédération». À la fin de la réunion, le père Hamaguchi,

Provincial des SDB, qui a participé pour la première fois à la réunion de la Commission, a remercié tous les participants. Il a surtout évoqué deux points. En premier lieu, l’importance de l’unité en tant que "Salésiens".

Deuxièmement, il a appelé à une plus grande coopération des anciens élèves dans la promotion de la culture de la vocation dans chaque école salésienne, en raison du net déclin des SDB au Japon au cours des 30 dernières années. Après la réunion, une fête a été organisée dans la ville, en commençant par un “Notre Père”. Cela a témoigné de l'hospitalité de l’Association Hyuga Gakuin. Le lendemain, des participants se sont amusés à jouer au golf dans le riche environnement naturel de Miyazaki. M. Chihiro Okawa, ExDB

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

23


N OUVELLES

Laos

Unir les mains pour servir les jeunes

(ANS - Vientiane)

Depuis 2004 à ce jour, plus de 1000 jeunes venant de tous les coins de la République Populaire Démocratique du Laos, ont reçu une bonne éducation et formation utile pour leur vie, grâce au Centre de Formation Professionnelle “Don Bosco” de Vientiane, capitale du Pays. En vertu de la coopération et de la confiance réciproque entre l’Union Laotienne des Jeunes et la Fondation Salésienne de Don Bosco de la Thaïlande, cette présence salésienne, la seule au Pays, est en train de grandir et elle résulte une initiative très prometteuse.

L’entente signée entre les deux organismes prévoit qu’au terme du quinquennat 2016-2021 seront plus de 750 les jeunes qui auront suivi les cours de formation dans les quatre orientations offertes par l’institut.

Tout le projet, depuis son lancement, a été et est soutenu par la générosité de la Pro-

24

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

vince de Thaïlande, qui s’occupe aussi des missions au Cambodge et au Laos.

Actuellement, 143 sont les jeunes adultes qui, assistés par 26 enseignants et formateurs, sont instruits dans les ateliers de mécanique-auto, soudure, électricité et réparation de motos.

A environ 60 de ces élèves est donnée la possibilité de résider à l’internat salésien, étant donné qu’ils viennent des provinces très éloignées et qui, autrement, ne pourraient pas fréquenter les cours.

Au centre salésien, animé par une petite communauté religieuse et avec le P. Patrizio Maccioni, comme Directeur, les élèves n’apprennent pas seulement les habilités techniques, mais grandissent aussi humainement, dans la sensibilité artistique et musicale, dans le sport et dans le sens de participation à la communauté.

Avant la fin du cours est toujours prévue une formation spécifique dans une entreprise, organisée avec l’aide de l’Union Lao-

tienne des Jeunes: Sorties et activités culturelles dans les musées de la capitale, sensibilisation au don du sang, et activités sociales au service de la communauté locale contribuent aussi à l’éducation intégrale des jeunes.

Après la visite d’Animation de 2017 de la part des responsables de la Confédération Mondiale des Anciens élèves de Don Bosco – dans les personnes du Viceprésident des Jeunes Anciens élèves, Ángel Gudiña et du Conseiller pour l’AsieOcéanie, Alberto Piedade – à Vientiane aussi est en train de se former une première Union Locale d’Anciens élèves, qui, accompagnée par le P. Maccioni, a commencé, juste en ce mois, les cours de formation pour ses membres. Ultérieures informations sur cette première pionnière présence salésienne au Laos sont disponibles sur YouTube, grâce à la vidéo réalisée pour la journée Missionnaire Salésienne 2018: “Murmurant l’Evangile en Asie” - “Laos Don Bosco”. Source: AustraLasia


N OUVELLES

Portugal

Guilhermino Pires Chevalier di Gutenberg

24 juin 2018. Célébrer Saint Jean Baptiste.

Journée mondiale des AA de Don Bosco.

Je commande la photo du garçon investi le 22 en tant que Chevalier de Gutenberg. Une distinction due à la congrégation salésienne: c'est d'elle que j'ai tout reçu. Je lui dédie davantage ce titre honorifique qui vous appartient à tous.

Maroc

Lancement du réseau des anciens élèves du “Don Bosco Kenitra”

Kenitra, Maroc - novembre 2018 Le 17 novembre a été lancé le réseau des Anciens élèves du Centre de Formation Professionnelle des Salésiens "JUK SPEL" de Kenitra. Dès maintenant, les Anciens se rencontreront une fois par mois.

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

25


N OUVELLES

Inde

(ANS – Jorhat)

Plus de 50 jeunes diplômés, originaires de divers districts du Nord-Est indien, se sont retrouvés dans les structures du centre salésien “Institut pour la Culture et le Développement Rural” (I-CARD), pour une rencontre de quatre jours, du 12 au 15 septembre 2018.

Le rendez-vous a permis la rencontre des élèves et des anciens élèves de I-CARD avec les élèves de l’Institut de Formation Entrepreneuriale “Jeevan” pour chercher ensemble des options de croissance individuelle et de transformation de la société.

A l’ouverture, le P. K.A. Thomas, SDB, fondateur et directeur de I-CARD, a présenté aux participants une série de photos tirées dans les villages de la région au sujet des conditions misérables où vivent tant de personnes, et il a demandé aux participants d’élaborer un plan d’action pour améliorer cette situation. Toujours au cours de la première journée,

26

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

Elèves et anciens élèves de “I-CARD” au travail pour la transformation de la société deux anciens élèves salésiens, qui occupent, maintenant, une position importante dans la société, ont animé une session sur la formation professionnelle.

diqué aux présents, trois modèles valides: Mère Thérèse, Don Bosco et Gandhi, qui ont dépensé toute leur existence aux services des autres.

Les participants à la rencontre ont été aussi impliqués en des jeux motivationnels, qui les ont amusés et faits raisonner sur leurs aspirations et compétences.

D’autres ‘input’ pour la croissance personnelle ont été offerts aux jeunes à travers une session sur le soin de soi-même et de son propre corps, et à travers l’invitation à se concentrer davantage pour découvrir les valeurs fondantes pour sa propre vie, que sur la recherche d’activités et engagements externes.

Chaque jour, la première heure de la matinée a été dédiée à une réflexion sur la situation de la société, à partir de quelques suggestions partagées par le P. K.A.Thomas et par les expériences de vie et des projets de participants – tenant compte aussi que tous les élèves de l’institut “Jeevan”, outre la fréquentation des cours à ce centre, sont engagés dans des activités génératrices de revenus et dans le volontariat.

Et une autre session a été consacrée à la réflexion sur ses propres limites et à la recherche pour les surmonter.

En ce processus éducatif, le salésien a in-

Dans le spécifique, le P. Thomas a pris le temps pour illustrer les enseignements de Gandhi sur les 7 péchés sociaux: richesse sans travail, plaisir sans conscience, connaissance sans caractère, affaires sans moralité, science sans humanité, religion sans sacrifice et politique sans principes.

Dans la session finale de planification, tous ont promis de s’engager à travailler pour améliorer les écoles primaires de leurs villages, pour amorcer un processus positif d’émulation.


N OUVELLES

Inde

Cent élèves nettoyent la plage de Gorai

Mumbai, Inde - septembre 2018 Le 22 septembre, 100 élèves de la "Don Bosco High School" et du "Junior College" de Borivil, avec le Directeur, le P.Solomon Rapol, le Proviseur, le P. Flovi D'Souza, 15 enseignants, quelques parents et 10 Anciens élèves de Don Bosco, ont donné vie à une journée de nettoyage sur la plage de Gorai. Les activités font partie d'un programme de sensibilisation à la propreté de l'environnement que les élèves réalisent depuis le mois de juillet, avec des ateliers sur la bio-diversité marine, sur les effets du plastic dans l'écho-système de la mer, et une première session de nettoyage de la plage, réalisée le 1er septembre. Ljublijana-Rakovnik, Slovénie - novembre 2018

Le 10 novembre, à la Maison/mère de Rakovnik a eu lieu la rencontre annuelle des dépendants et collaborateurs qui travaillent dans les maisons et les programmes salésiens, sur le thème "Partage de la mission entre salésiens et laïcs". Le premier à intervenir, le P. Tadeusz Rosmus, Conseiller pour la Région Europe Centrenord, actuellement en visite Extraordinaire à la Province de la Slovénie (SLO), qui a présenté aux 80 participants, la structure de l'organisation salésienne. Puis il a parlé sur le rôle nécessaire et complémentaire des laïcs dans la mission salésienne, présentant les documents de l'Eglise et de la Congrégation Salésienne qui traitent de l'engagement et de la coresponsabilité des laïcs dans la mission charismatique de Don Bosco.

Slovénie

Rencontre annuelle des dépendants et collaborateurs des maisons salésiens Cepin, ancien élève, ont travaillé et partagé leurs expériences. Les conclusions écrites ont été remises au P. Peter Konkan, Vicaire provincial qui a assuré les

participants que les Salésiens, sur bases des contenus reçus, chercheront à améliorer la collaboration.rare la collaborazione.

Ensuite, les participants, guidés par Matej

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

27


N OUVELLES

Thailande

Pouvez-vous imaginer notre avenir sans les Anciens Elèves de Don Bosco?

Hat Yai, Thaïlande, septembre 2018

Après près de 70 ans de fondation, l'école Don Bosco la plus au sud de Hat Yai (l'école Saengthong Vitthaya - Golden Light) compte plus de 60 groupes de diplômés. L'association locale des anciens élèves de Don Bosco a enregistré environ 16000 membres.

Notre association est organisée en 42 commissions et est profondément impliquée dans la communauté scolaire avec l'association des parents et les salésiens. Nous sommes heureux de partager régu-

28

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

lierment le «mot du matin» avec les étudiants, afin de contribuer à leur orientation professionnelle en partageant la vie avec la classe de diplôme (grado 12).

En tant qu'anciens élèves de Don Bosco, nous cherchons également à aider les jeunes pauvres et les habitants de Hat Yai de différentes manières: par le biais de bourses d'études, de dons de sang ou du partage des biens nécessaires.

Afin de rassembler nos membres, une journée de retour à la maison et un tournoi de football, auxquels participent prin-

cipalement de jeunes membres, ont également lieu en juin. Notre bureau est situé juste derrière l'entrée de notre Alma Mater (bureau d'accueil) et nos pages Facebook rassemblent environ 8 000 étudiants.

L'école de Saengthong Vitthaya figure toujours parmi les 10 meilleurs de notre pays. Mais nous sommes également fiers de l’esprit salésien que nous avons expérimenté au cours de notre école, notamment à travers de nombreux missionnaires salésiens, et nous essayons de partager ce que nous avons reçu.


N OUVELLES

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

29


N OUVELLES

Malte

Projet "Erasmus+" et Projet "Mentorpower"

Malte - novembre 2018

La Fédération Nationale des Anciens élèves et Amis de Don Bosco de Malte a réalisé la première rencontre internationale du "Projet Mentorpower" soutenu par le programme “Erasmus+”, financé par l'Union Européenne.

Ce projet vise à développer un manuel sur la manière où les Anciens et les membres

30

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

de la Famille Salésienne puissent offrir un service de tutorat et accompagnement pour les jeunes sans toit ou qui n'ont pas un soutien de leurs familles.

Le projet formulera aussi un programme de formation et le premier groupe de tuteurs sera formé à Malte vers le mois de mars 2019. Les partners de ce projet viennent de 5

Pays, grâce à la collaboration des Fédérations Nationales des Anciens de Don Bosco d'Italie, Espagne, et Slovaquie; l' "Osanna Pia Hostel" de Malte et le " Don Bosco Cares" d'Irlande.

Durant la rencontre, les participants ont partagé leurs expériences et ils ont commencé à explorer la structure du manuel et à identifier les besoins des volontaires à former comme Tuteurs.


N OUVELLES

Malte

L’ancien élève maltais Bjorn Formosa recueille 921 856 € pour la SLA de Malte

Bjorn Formosa, ancien élève du Savio College, a gagné 920 000 € lors de la populaire émission télévisée du vendredi soir pour "Dar Bjorn", un foyer spécial pour les personnes atteintes de SLA qui ont besoin de soins intensifs dans la communauté. Au cours de la même émission télévisée, une femme a légué sa maison à la SLA de Malte. Diagnostiqué comme souffrant de SLA, une maladie terminale chronique, Bjorn Formosa a fondé ALS Malte pour sensibiliser le public à la maladie et financer des recherches pour trouver un traitement curatif. L'année dernière, après une autre campagne de financement intense, il a ouvert "Dar Bjorn". La campagne de cette année visait à collecter des fonds pour un deu-

xième et plus grand «Dar Bjorn», à la suite de la demande de services d'hébergement pour les personnes atteintes de la SLA.

Au cours de cette même émission télévisée, Bjorn Formosa a reçu le European Citizens Award 2018 - une reconnaissance accordée par le Parlement européen aux individus et / ou groupes qui se sont distingués dans la promotion des valeurs européennes dans leur communauté. Bjorn Formosa a reçu le Prix du citoyen européen 2018 en l'honneur du travail réalisé pour la communauté de la SLA et pour sa contribution exceptionnelle à la société. Tous les six députés maltais ont soutenu la candidature de Bjorn à ce prix. Au cours de l'émission télévisée, il y avait

des élèves du collège Savio avec leur Directeur, le P. Jeremy Vella SDB et Andrew Fiorini Lowell, également coordinateur du Savio College pour les Anciens Elèves et amis de Don Bosco. Bjorn est l'exemple vivant d'un ancien élève actif qui embrasse les valeurs de la vie, de la solidarité, de la liberté, de la vérité, de la fraternité et de la communion. Il est un exemple pour le reste d'entre nous car, malgré ses propres difficultés, Bjorn porte son attention à la condition des autres et à la façon d'aider et d'améliorer la qualité de vie de ceux qui se trouvent dans sa propre situation.

En 2017, Bjorn Formosa a également été récompensé par la Fédération Nationale des Anciens Elèves et amis de Don Bosco Malte pour son implication sociale active dans l'affaire de la SLA.

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

31


N OUVELLES

Argentine

Famille Salésienne: #DeAndarJuntosSeTrata

Córdoba, Argentine - décembre 2018

Le samedi 1er décembre a eu lieu la Consulte de la Famille Salésienne de la Province de l'Argentine Nord, avec la présence de divers groupes : Salésiens, Filles de Marie Auxiliatrice, Salésiens Coopérateurs, Volontaires de Don Bosco, ADMA, Anciens élèves de Don Bosco ed Marie Auxiliatrice.

La rencontre a aidé à partager ce qui a été vécu durant l'année, rendant grâce au Seigneur pour la vie intense et la croissance de chacun des groupes, et on a pu aussi programmer les activités pour 2019, à la lumière de l'Etrenne du Recteur Majeur, qui invite à vivre la vocation salésienne avec joie et sainteté.

32

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018


N OUVELLES

Pologne

Les personnes engagèes avec les Anciens élèves se rencontrent à Oswiecim Oswiecim, Pologne - novembre 2018

Du 20 au 21 novembre, à l'Institut Salésien "Don Bosco " de Oswiecim, a eu lieu la rencontre nationale des personnes engagées dans le développement de l'Association des Anciens élèves de Don Bosco, et qui a vu la participation de laïcs, des Filles de Marie Auxiliatrice et Salésiens des Provinces Polonaises.

La rencontre, a été l'occasion de se connaitre et d' échanger les expériences. En plus, on a approfondi certaines questions en ce qui concerne l' "insigne" de l'Ancien élève, une carte d'identité. On a aussi discuté de l'aspect législatif lié à la fondation, du statut de l'Association. La prochaine rencontre est prévue à Lodz.

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

33


N OUVELLES

Australie

Un appel pour les nécessités des œuvres salésiennes à Timor Est (ANS – Ascot Vale)

A l’approche de Noël, la Procure Missionnaire Salésienne d’Australie, guidée par le Salésien Coadjuteur Michael Lynch, a envoyé un appel de solidarité en faveur des œuvres salésiennes à Timor Est. En cet appel, on souligne le travail réalisé en cette année par les Salésiens, grâce à l’aide des bienfaiteurs australiens.

A Timor Est, un des Pays les plus pauvres du Sud-Est asiatique, les Salésiens offrent une contribution significative à la Nation grâce aux écoles, orphelinats et cliniques. «L’éducation est la clé pour aider les individus à acquérir compétences, à améliorer leurs propres capacités et participer activement au développement de leur propre Pays – c’est écrit dans l’appel -. C’est la tradition que nous avons

34

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

héritée de Don Bosco et il y a des histoires qui l’illustrent parfaitement».

Nombreux, en effet, sont les récits d’espérance et de rachat qui arrivent de Timor Est, où les jeunes peuvent avoir une deuxième possibilité justement grâce aux Salésiens. Un exemple, le témoignage de Sonio Da Silva, ancien élève de l’Institut Technique “Don Bosco” de Fatumaca. «J’ai eu beaucoup de chance de fréquenter cette école, où j’ai reçu une très bonne éducation, qui m’a ouvert beaucoup de portes. Actuellement je travaille pour le gouvernement de Timor Est et mon rôle est celui de gérer les transports, l’eau, les services hygiéniques-sanitaires et l’instruction dans tout le Pays. Cela m’a permis de pourvoir à ma famille: je suis un mari fier et j’ai trois adorables enfants».


L IVRES

Italie

Pavie, 120 ans et de nombreux projets: "Nous avons le devoir de regarder en avant"

(ANS - Pavia)

Les célébrations pour les cent vingt ans d'histoire salésienne dans la ville, qui ont débuté le 21 octobre 2017 au Sanctuaire de Sainte Marie des Grâces, ont officiellement pris fin le dimanche 21 octobre 2018 à Pavie.

Une année riche en initiatives culturelles, sociales et de loisirs pour célébrer cette présence salésienne qui a commencé avec l’arrivée des premiers disciples de Don Bosco, le 21 octobre 1897, par la volonté de l’Evêque de l’époque, Mgr. Agostino Gaetano Riboldi.

Le dimanche 21 octobre, c’était l’occasion de présenter au théâtre salésien de Rue Saint Jean Bosco le volume qui raconte, en deux cents pages, ces 120 ans de présence: un résumé-souvenir de ce qui s’est passé au cours du centenaire, mais aussi de nombreux témoignages du présent et les espoirs pour l’avenir de la commu-

nauté de Pavie qui reposent sur de nombreuses réalités, du sanctuaire au collège universitaire en passant par l’oratoire et le théâtre.

Le livre a été promu par le Père Marco Mazzanti, directeur jusqu'en août dernier du Collège Salésien et actuellement en service en République de Saint-Marin. A son côté, le Père Camillo Giordani âgé de 95 ans (actuellement à Arese) et le président des anciens élèves salésien Luigi Peroncini, qui a été chargé de présenter le livre dimanche, ont collaboré pour rassembler tous les documents historiques. Avec lui, aussi le nouveau directeur de la communauté salésienne de Pavie le Père Achille Longoni, qui est également curé de Sainte Marie des Grâces. «Je viens d’arriver et je ne peux donc pas en dire beaucoup sur l’histoire salésienne de Pavie - a déclaré Père Achille - mais j’ai lu le livre et j’ai réalisé que c?a été un chemin important. Je peux promettre le

plus grand engagement pour que ce parcours continue toujours avec un enthousiasme constant, au nom de Don Bosco».

Le volume est composé d’une première partie historique très riche, avec la reproduction des principaux documents originaux qui ont établi les activités de la communauté salésienne à Pavie, et d’une seconde plus actuelle, qui raconte le présent de la structure à travers de nombreux témoignages d’anciens élèves salésiens, parmi lesquels le politicien Francesco Adenti, qui s’est entretenu dimanche pour raconter son passé à l’oratoire de Rue Saint Jean Bosco. À noter les interventions de l’Evêque actuel, Mgr. Corrado Sanguineti, et de l'Evêque émérite de Pavie, Mgr. Giovanni Giudici, les poèmes en dialecte de Pavie d'Aldo Corna particulièrement applaudis et la présentation des œuvres de la peintre de Vigevano, Maria Grazia Simonetta. Daniela Scherrer

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

35


I NTERVIEW

Belgique

Un regard privilégié sur le passé et l’avenir du DBYN. La parole à Rein Meus (ANS – Heverlee)

Rein Meus a été, pour presque 15 ans, le responsable du réseau salésiens “Don Bosco Youth-Net” (DBYN), qui réunit diverses ONG salésiennes d’Europe. Maintenant qu’il a laissé ce rôle, il trace un bilan de cette expérience et il regarde en avant pour l’avenir.

Rein, comment pouvons-nous évaluer, aujourd’hui, le travail réalisé? «Je peux dire d’avoir aidé à développer le DBYN comme organisation mûre et indépendante. (…) Les nombreux volontaires, les organismes partners et les forma-

36

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

teurs qui y ont travaillé, resteront pour toujours dans mon cœur.

Je voudrais remercier aussi les nombreux stagiaires. C’était toujours agréable que d’accueillir les jeunes (…) En outre, je dois beaucoup à Fonny, l’actuel Président du DBYN, comme aussi à tous mes prédécesseurs, avec qui j’ai travaillé en étroite collaboration et vécut de nombreuses et belles expériences».

Comment a été le travail à l’intérieur du grand mouvement salésien international? «Cela n’a pas été une nouveauté pour moi,


I NTERVIEW

je suis un ancien de Don Bosco, de l’institut d’Hechtel (Belgique) et puis j’ai enseigné en cette école. Donc j’ai vite appris la pédagogie salésienne. Mais au DBYN j’ai dû apprendre à traiter avec les diversités de la communauté salésienne au niveau international.

Le modèle salésien est encore intéressant pour la formation et l’éducation des jeunes. C’est quelque chose d’unique depuis 200 ans. Nous ne devons pas regarder seulement à aujourd’hui, mais aussi au passé.

Comment pouvons-nous en prendre l’inspiration? Nous pouvons prendre, par exemple, comment a travaillé Don Bosco en son temps. Je pense à notre manière de former les jeunes aujourd’hui, comment nous cherchons à rendre l’Europe plus consciente, comment enseignons-nous aux jeunes à être entrepreneurs du social. Aujourd’hui, Don Bosco est encore un modèle pour le changement social et nous encourageons toujours les jeunes à être partie active de tout cela». Quels sont tes plans, maintenant? «Je suis en train de commencer un nou-

veau travail près du gouvernement flamand, dans le secteur du tourisme. Dans les Flandres nous avons une tradition de tourisme social qui offre aux personnes qui vivent dans la pauvreté, la possibilité d’aller en vacances. C’est un thème qui touche les Droits Humains, comme fait aussi le DBYN dans le domaine de l’éducation».

Que souhaites-tu au DBYN? «J’espère que le DBYN sache lire les défis actuels et puisse offrir le juste support aux jeunes et aux organisations associées au réseau».

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

37


S OLIDARITÉ

Italie

Les anciens élèves du Don Bosco Ranchibile en mission permi les pauvres, les sans-abris et les immigrants de Palerme

Palerme - Italie - octobre 2018 Le 6 octobre, l'Union Anciens de Don Bosco Ranchibile de Palerme, a reçu la visite du Frère Biagio Conte, missionnaire laïque de la "Mission d'Espérance et Charité". La rencontre a eu lieu grâce à la volonté du Conseil de Direction de l'Union de réaliser une collaboration entre médecins et avocat anciens du Don Bosco et les activités de la Mission, qui, depuis des années, accueille les pauvres, les sans-abris et les immigrés de Palerme. Les présents ont écouté l'expérience personnelle et le témoignage du frère Conte, qui n'a pas manqué de souligner le très fort lien avec Don Bosco et ses Fils, grâce aussi à la présence indispensable dans la Mission du P. salésien Pino Vitrano. Le Président de l'Union a ensuite présenté les médecins et les avocats qui s'engageront à collaborer pour la réalisation de la ' Maison de la Souffrance et de l'Espérance' pour l'assistance sanitaire aux pauvres et aux immigrés accueillis dans la mission.

38

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018


S OLIDARITÉ

Zambie

“Share the Light” ou jeunes qui aident d’autres jeunes

(ANS – Mazabuka)

“Share the Light” (Partage la Lumière), est une organisation de bienfaisance qui s’est développée à partir de projets et des liens qui se sont développées entre le personnel et les élèves de l’institut salésien de Farnborough, en Grande Bretagne, et quelques jeunes de la Zambie.

Deux sont les inspirateurs et patrons de l’organisation: Don Bosco, dont le charisme et la spiritualité sont la base; et Sean Devereux, un ancien élève de l’Institut, un jeune très actif et engagé dans le social, qui a été aussi le représentant de l’Institut en 1981-82 et qui a été tué en Somalie, en 1993, alors qu’il était en mission avec l’UNICEF. Son exemple dans l’aide aux plus défavo-

risés est à la base du travail de “Share the Light”. De toute manière, les liens de l’institut britannique avec les jeunes zambiens de Mazabuka, sont plus récents et sont nés de la rencontre entre un professeur de l’école salésienne de Farnborough, Richard Maher, qui a vécu diverses années en Zambie, et la Proviseur de l’école “Luyobolola” de Mazabuka, Mme Mweete. Elle avait noté que à cause du peu de ressources économiques, beaucoup d’élèves étaient contraints d’abandonner les études, et de sa volonté de contraster ce phénomène, et de la disponibilité du prof. Maher et de la communauté éducative de Farnborough, est né finalement le projet de “Share the Light”, qui s’est développé dans les années et qui comprend, aujourd’hui, un programme de financement de

bourses d’étude, un “Porridge Club” et la “Cité de la Joie”. La “Cité de la Joie” est le nom d’un centre d’accueil pour garçons et filles de Mazabuka animé par les Filles de Marie Auxiliatrice. “Share the Light” soutient le centre en offrant les soins médicaux, habillement et instruments scolaires, en plus d’aider pour les dépenses alimentaires et pour le transport.

Le “Porridge Club”, le premier des programmes de collaboration entre l’institut de Farnborough et l’école de Mazabuka, fournit aux plus de 700 élèves de l’école primaire communautaire de Luyobolola un repas nourrissant chaque jour, avec habits et couvertures pour ceux qui sont malades ou chômeurs. Sophie Astles Fonte: Salesiani GBR

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

39


S OLIDARITÉ

Malte

Lancement de la “Bosco Platform” et du “Don Bosco Market and Services” (ANS – Sliema)

Le mercredi 24octobre 2018, à Sliema, Malte, la Fédération nationale des Anciens élèves et Amis de Don Bosco a lancé deux nouvelles initiatives : la “Bosco Platform” et le “Don Bosco Market and Services”.

Pour cette spéciale occasion, on a invité deux Anciens élèves de Don Bosco de profession entrepreneurs : Peter Kovac, de la Slovaquie, et Roman Sorger, de l’Autriche. On a rendu hommage aux deux hôtes avec des produits œnologiques, café et chocolat, produits aussi par des Anciens de Don Bosco. La “Bosco Platform” est une initiative qui servira à réunir les Anciens et les amis

40

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

de Don Bosco en leur offrant une plateforme pour faciliter les liaisons et le travail en réseau. Elle sera structurée en six groupes différents – Affaires, Arts Créatifs, Professionnels, Assistance Sociale, Education et Spiritualité Salésienne - chacun avec son propre but social et visant à rester fidèle à l’esprit des Anciens élèves et Amis de Don Bosco. Le but de la Plateforme Bosco est celui d’aider les enfants et jeunes pauvres, abandonnés ou en danger, grâce aux projets sociaux gérés par la Famille Salésienne, soit à Malte que dans le monde.

Avec la Confédération Mondiale des Anciens élèves, la Fédération Nationale maltaise a décidé de promouvoir aussi le “Don Bosco Market ans Services”, une ini-


S OLIDARITÉ

tiative spécialement adressée aux entrepreneurs qui entreront dans le groupe “Affaires“ de la “Bosco Platform”, et qui leurs permettra de s’engager dans des activités entrepreneuriales qui favorisent le commerce équitable, le soutien ambiant et la responsabilité sociale des entreprises. Parmi ses zones d’action, le projet “Don Bosco Market and Services” inclue la promotion d’une marque enregistrée, créée par la Confédération Mondiale des Anciens Elèves de Don Bosco.

Le but de cette marque est celui de fournir la reconnaissance de produits de haute qualité venants des membres de la Famille Salésienne, pour soutenir, économiquement, le Fond de Solidarité Don Bosco, institué par la Confédération Mondiale des Anciens de Don Bosco. La Fédération nationale maltaise des Anciens et Amis de Don Bosco a déjà programmé, pour les prochains mois, d’ultérieurs événements et activités relatives à ces deux initiatives.

Entre-temps, ceux qui sont intéressés à participer peuvent contacter les responsables à cette adresse: ppfdonboscomalta@gmail.com EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

41


S OLIDARITÉ

Thaïlande

“Pour nous Don Bosco est un père” L’équipe nationale de “Goalball” porte Don Bosco aux “Asian Para Games”

(ANS – Nonthaburi)

Parmi les équipes nationales qui sont en train de s’affronter en ces jours (6-13 octobre) en Indonésie, pour la III édition des Jeux Para-olympiques d’Asie, il y a aussi une équipe d’une nette marque salésienne: il s’agit de l’équipe thaïlandaise de «Goalball», un jeu d’équipe qui peut être pratiqué par des athlètes non-voyants. Toute l’équipe, en effet, est composée d’Anciens élèves de Don Bosco du centre pour le Développement des Habilités des nonvoyants de Pakkred, quartier de Nonthaburi, au Nord de Bangkok.

L’équipe a passé de semaines, depuis août aux début octobre, s’entraînant dans la palestre du centre salésien. Les membres de l’équipe son 5 Anciens élèves: Cholathee Sukchum, Pornchai Jadmee, Noppadon Poosrisoam, Booncha

42

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

Fankamai e Sivarin Pornpirun. Ce dernier est aussi le porte-parole de tout le groupe, et juste avant le départ pour l’Indonésie, avait déclaré au Bureau de Communication Sociale des Salésiens de la Thaïlande: «Pour nous, Don Bosco est un père. Nous sommes tous redevables de ce centre qui nous a formés : sans ce centre et les Salésiens qui l’animent, aujourd’hui nous ne serons pas nousmêmes. Ce centre nous offre l’avenir, il permet aussi à nous, non-voyants, de vivre une vie digne et de qualité».

Le centre où les 5 joueurs ont été formés, a été fondé par les Salésiens en 1978, et c’est l’œuvre d’un missionnaire italien, le P. Carlo Velardo – qui en 2009 a reçu le prestigieux “Prix Van Thuân – Solidarité et Développement”, juste pour cette fondation. Le centre de Pakkred, animé actuellement

par le coadjuteur salésien thaïlandais Suwan Jutasompakorn, commença ses activités offrant aux voyants et hypo-voyants des cours de charpenterie et menuiserie et développant aussi des accords avec les entreprises pour faciliter l’entrée des élèves dans le monde du travail. Avec les années, le centre a modifié l’offre de formation et il propose, aujourd’hui, un cours pour masseurs qui délivre l’attestation de “Docteur du Massage Traditionnel Thaïlandais”.

Une grande attention est réservée au sport. Dans la structure du centre, en plus du “Goalball”, les élèves peuvent pratique le Judo et autres disciplines; il y a d’autres anciens élèves – comme Panyawut Kupan et Kittikorn Buadee. qui sont en train de bien figurer dans les tournois nationaux de football.


S OLIDARITÉ

Inde

Appelés à servir, comme missionnaires, dans la vigne du Seigneur

(ANS – Mumbai)

Le 27 juin dernier le Provincial de Mumbai (INB), le P. Godfrey D’Souza, a présidé l’Eucharistie de salutation aux deux jeunes salésiens qui ont donné leur disponibilité à servir Dieu et la Congrégation dans les missions ‘ad gentes’: il s’agit de Sheldon Dias et Nilesh Dodiyar. Au cours de la célébration, le P. D’Souza les a exhortés à vivre selon les Constitutions Salésiennes et il a énuméré les points marqués par Don Bosco aux Salésiens de la première Expédition Missionnaire, en 1875. Puis il les a encouragés à «porter de bons fruits et à être toujours en union avec Dieu».

L’abbé Sheldon Dias, après avoir envoyé la lettre de disponibilité au Recteur Majeur, le P. Ángel Fernández Artime, a été

assigné aux Salésiens de Gambie, dans la Province de l’Afrique Occidentale Francophone (AFO).

Né dans une famille religieuse et engagée, il a été fortement supporté par ses proches dans son itinéraire vocationnel religieux et missionnaire. Ancien élève de l’Institut de Lonavia, il a grandi dans les milieux salésiens et il a commencé à penser à la vie missionnaire grâce à l’exemple d’un autre Fils spirituel de Don Bosco. «J’ai eu l’occasion de rencontrer et de parler avec le P. Clifford Morias, un salésien missionnaire en Papouasie Nouvelle Guinée, et j’en fus très inspiré», a-t-il confié. Dans son récent passé il y a déjà eu une approche au travail missionnaire, dans les services dans les missions salésiennes

dans l’Etat du Gujarat, où il a accompagné les jeunes de la tribu. Il a expérimenté leur style de vie et il a compris que sa contribution à leur croissance a été une des expériences les plus enrichissantes de sa vie. Maintenant il veut dédier toute sa vie au service des jeunes pauvres.

Une autre et bien différente la terre de mission qui attend Nilesh Dodiyar, que le Recteur Majeur a assigné aux Salésiens de la Belgique. Cet abbé, qui pensait devenir capucin et qui s’était approché à un centre salésien seulement pour apprendre l’anglais, a dû ensuite changer d’idée, fasciné par le charisme de Don Bosco.

Lui aussi il a servi dans les missions salésiennes au Gujarat et en Belgique il souhaite de pouvoir servir les jeunes réfugiés Father Joaquim Fernandes Fonte: Don Bosco India EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

43


L ES CITOYENS HONNÊTES ET BONS C HRÉTIENS

Rép Dominicaine

L’éducation salésienne transforme la vie: parole du Ministre de l’Education

(ANS – Santo Domingo)

Aujourd’hui il est le Ministre de l’Education et il promeut des programmes pour la croissance de milliers de personnes dans tout le Pays. Mais son parcours éducatif n’a pas été simple et pour le réaliser, le rôle des Fils spirituels de Don Bosco a été important.

Il s’agit de Andrés Navarro, ancien élève de Don Bosco, très reconnaissant, encore aujourd’hui, avec les Salésiens, avec qui il continue à collaborer.

«L’école Don Bosco m’a aidé à surmonter les nombreux limites que j’avais à l’époque», raconte le Ministre. Avec sa famille, il venait de se transféré à Santo Domingo, et il fut inscrit en deuxième primaire. «J’avais de graves problèmes d’apprentissage, j’étais très seul…».

Faire les devoirs était une souffrance, malgré l’aide des parents, et l’auto-estime d’Andrés risqua de s’effondrer quand son frère mineur l’a d’abord rejoint et ensuite dépassé dans le parcours scolaire.

La transformation de l’homme qu’il est aujourd’hui, commença en deux endroits: à la maison, grâce à la maman qui, la première, s’est aperçue de ses problèmes et qui, pendant des années, l’a aidé, tous les après-midi, à faire ses devoirs; et puis, au centre salésien, où, d’un côté, les Fils spirituels de Don Bosco l’accompagnaient avec patience et dirigeaient la famille vers des thérapies correctes, et de l’autre côté, ses amis du centre des jeunes qui le soutenaient pour vaincre sa bataille personnelle contre la timidité et les problèmes pour l’apprentissage.

A la fin, Andrés a obtenu le diplôme avec de très bons points «et je suis devenu étudiant universitaire avec un haut rendement académique» ajoute-t-il.

Aujourd’hui, dans ses rencontres dans les écoles, il encourage toujours les enfants en difficulté et leurs familles.

«Il n’y a pas d’enfants stupides – affirmet-il -. Moi aussi, à l’époque je pouvais sem-

44

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018


L ES CITOYENS HONNÊTES ET BONS C HRÉTIENS

bler un enfant stupide, s’il n’y avait pas eu ma maman et l’école salésienne».

En tant que Ministre, Andrés Navarro retourne volontiers dans sa vieille école. La dernière fois, cela a eu lieu en septembre dernier, quand il a remis aux élèves de l’institut, les premiers computers fournis par l’Etat, dans le cadre du programme «Republica Digital».

«Nous avons signé un accord entre Ministère de l’Education et Salésiens, sur base duquel la majorité de leurs centres sont devenus publiques. Cela nous permet de rehausser la qualité de l’enseignement grâce à la compétence des Salésiens», conclue le Ministre; qui, justement à la remise des computers à l’Institut Don Bosco, avait manifesté son rêve: que toutes les structures scolaires de la République Dominicaine puissent être imprégnées de l’engagement qu’ont les Salésiens pour les enfants, les jeunes et l’école.

Fonti: Red De Noticias, El Caribe

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

45


L ES CITOYENS HONNÊTES ET BONS C HRÉTIENS

Ethiopie

Le Président du Conseil italien Conte prime deux anciens élèves

(ANS – Addis Abeba)

Amaniel et Demelash sont, aujourd’hui, deux jeunes de succès, pris comme modèles par beaucoup de jeunes désavantagés plus jeunes qu’eux.

Mais il n’en a pas été toujours ainsi ; dans leur passé il y eut beaucoup de difficultés, qu’ils ont pu vaincre grâce à l’engagement des Salésiens et du Volontariat International pour le Développement (VIS) dans le projet “Bosco Children” et aussi grâce aux habilités qu’ils ont démontré au cours de formation “TechPro2”. Pour récompenser leurs efforts, le vendredi dernier, 12 octobre, le Président du Conseil des Ministres Italien, Giuseppe Conte, les a rencontrés avec le P. Salésien Angelo Regazzo, et il les a primés.

Mr Conte, en visite en Ethiopie et Erythrée pour rencontrer les leaders politiques des deux Pays, a eu l’occasion de se retrouver avec le P. Regazzo et les deux jeunes éthiopiens à Addis-Abeba, dans les structures de l’ “AMCE”, la filiale éthiopienne de l’entreprise italienne de voitures commerciales “IVECO”.

En cette occasion il a pu toucher de la main les progrès dans le développement

46

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

de la collaboration technique-professionnelle entre les deux Pays – qui ont la collaboration des Salésiens – et il a admiré le premier véhicule complétement assemblé en Ethiopie avec les matériaux venant d’Italie. Puis il a donne la récompense aux deux jeunes éthiopiens, qui, dans les dernières années ont fréquenté le programme de récupération des enfants de

la rue “Bosco Children” et successivement le projet “TechPro2”, une réalisation de”Fiat Chrysler Automobiles”, “CNH Industrial” et les œuvres salésiennes.

Se classant les premiers dans leurs cours, Amaniel et Demelash, travaillent, aujourd’hui, avec profit dans le secteur auto-mécanique, et ils ont été rappelés par le salésiens pour la remise du prix de


L ES CITOYENS HONNÊTES ET BONS C HRÉTIENS

la part de Mr Conte et pour parler aux jeunes qui fréquentent actuellement le “Bosco Children”.

Pour sa part, le P. Regazzo a souligné la valeur de l’investissement dans la formation professionnelle pour aider les jeunes africains, surtout les plus besogneux, à avoir l’opportunité dans leur terre et à ne pas risquer l’aventure de l’émigration illégale.

En racontant sur sa propre page ‘Facebook’ ce qu’il a fait dans sa visite en Ethiopie et Erythrée, le Premier Ministre Conte a écrit: «Ce fut l’occasion pour primer deux élèves qui ont participé au projet “TechPro2”, une très belle initiative pour aider à éloigner de la rue les jeunes éthiopiens et à leur apprendre un métier… En ces deux jours je touche avec la main les grandes potentialités pour la stabilité internationale et pour combattre les causes les plus profondes de l’immigration».

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

47


L ES CITOYENS HONNÊTES ET BONS C HRÉTIENS

Thaïlande

Chaque grain de café peut raconter une histoire! Trois amours: Don Bosco - Café - Jeunes pauvres Chiang Mai, Thaïlande, septembre 2018

Plus de 20 ans après avoir obtenu son diplôme de l'école technique Don Bosco de Bangkok, Phaisan, issu d'un environnement familial plutôt pauvre, est une source d'inspiration pour de nombreux anciens élèves salésiens du monde entier.

Ses cinq années d’expérience en tant que "spécialiste du café" à Chiang Mai constituent un modèle formidable pour des milliers de bosconiens anciens élèves de Don Bosco du monde entier, reconnaissants de l’éducation reçue et essayant d’exprimer leur gratitude avec une mission concrète pour la jeune génération.

C'est l'histoire extraordinaire de M. Phaisan avec trois grands amours: Don Bosco - Café – Jeunes pauvres - et visible dans chacun de ses magasins de café DiBosco - deux à Chiang Mai (Thaïlande), un à Auckland (Nouvelle-Zélande) et deux autres. à Londres (Angleterre).

48

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

Dans la banlieue de Chiang Mai, vous pourrez visiter et apprécier le café DiBosco, son académie Espresso avec une grande chaîne de supporters.

Dans le cadre de son apprentissage continu, M. Phaisan s'est rendu deux fois en Italie, d'abord en pèlerinage à Don Bosco (Becchi - Valdocco), puis à Florence pour obtenir un certificat international spécialisé dans le café (2017).

En tant qu'ancien élève de Don Bosco, M. Phaisan est profondément amoureux du saint italien. Dans sa cafétéria, il est possible d'admirer la reproduction de la maison des Becchi (c'est ma maison) et une version du modèle 1:1 est déjà prévue pour la construction.

En tant qu'amateur de café, il déclare «nous contrôlons l'ensemble du processus, du caféier à la table, de la récolte à la torréfaction et à la fermentation. Nous contrôlons chaque processus avec les machines et les compétences humaines


L ES CITOYENS HONNÊTES ET BONS C HRÉTIENS

de notre équipe, en garantissant une qualité constante. Les produits ont été reconnus par les hôtels cinq étoiles, les cafés et les cinémas. Notre café a été testé par une équipe internationale de barman et une niveleuse Q. Nous disposons de notre propre laboratoire et de notre propre salle de coupe pour maintenir la qualité de notre café».

M. Phaisan a ouvert l'Académie Espresso, conformément aux normes italiennes, à Chiang Mai, près de l'une des plus grandes régions productrices de café de Thaïlande. C'est sa réponse aux jeunes dans le besoin. Des cours de brève durée sont proposés à toutes les nouvelles entreprises (deux jours de théorie et le temps nécessaire pour acquérir des compétences pratiques). L'équipe est composée de 10 jeunes, dont beaucoup viennent de la région montagneuse de la province de Mae Hong Son, près de Chiang Mai. Fr Philip Somchai, SDB

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

49


L ES CITOYENS HONNÊTES ET BONS C HRÉTIENS

Papouasie Nouvelle Guinée

Cela te tiendra en vie

Ancien élève salésien, Raymond Pythia est né le 29 janvier 1978. Il a fréquenté l'école technique Don Bosco à Gabutu (1991-1994) et a suivi un cours technique de menuiserie. Il vient de Bougainville, Manus, et de la province du Golfe. Il partage son histoire et l'impact que la spiritualité et le système salésien ont eu dans sa vie.

Raymond a une femme affectueuse et quatre belles filles. La confiance est la marque de sa relation. Il le doit à sa foi catholique et aux valeurs qu'il a apprises à l'église et à l'école et qu'il met en pratique. «Notre relation est basée sur un engagement total et nous n'avons pas la tension pour espionner ce que l'autre fait», dit Raymond en commentant son mariage. «Il y a beaucoup de compréhension, de soutien et d'encouragement dans notre mariage», dit fièrement Raymond.

Grandir n'a pas été facile. Ken Pythias, son père, un entrepreneur dirige une entreprise très prospère. Cependant, il meurt dans un accident de voiture en raison de sa consommation d'alcool. Raymond n'a que sept ans et étudie en 2e année. La mort de son père a de lourdes conséquences pour lui, son frère et sa mère. Raymond avoue qu'il a beaucoup bu quand il était jeune. Cependant, réalisant que cela n'a pas profité à lui-même ni à sa famille, il arrête de boire et ne touche pas une goutte d'alcool depuis 2010. «Cela a

50

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

sauvé ma famille et moi-même de nombreuses crises inutiles», a-t-il déclaré.

Sa mère, un parent célibataire, est obligée de vendre sa maison pour payer les frais de scolarité. Plus tard, elle s'est remariée avec un homme très affectueux, Jack Sion, journaliste professionnel. Il prend soin d'eux et les soutient tous. Son travail le conduit à différents endroits et la famille se déplace d'un endroit à l'autre jusqu'à la maison de son grand-père à Kaugere, un village connu près de l'école technique Don Bosco de Gabutu.

Rappelant les moments passés au Don Bosco, Raymond souligne les valeurs qu’il a apprises pendant son séjour. Il dit: «Ils nous ont appris et ont fait des choses que nous n’avions jamais apprises auparavant: ils nous ont montré un mode de vie et nous ont appris l’engagement. La discipline et la gestion du temps

étaient des éléments importants: l’obéissance aux salésiens, aux instructeurs et aux enseignants était mise en avant». «Don Bosco nous a donné une seconde chance: 85% des étudiants étaient sortis des écoles publiques parce qu'ils n'avaient pas obtenu le nombre de voix requis, ce qui a été ma chance, sinon ma vie aurait été gâchée», a déclaré Raymond. Il rappelle avec affection les paroles du P. Felix Furlan sdb, «Écoute, cela te permettra de continuer». Il avait une opinion profonde sur lui.

Après avoir terminé ses études au Don Bosco, Raymond reçoit une bourse pour étudier en Australie. Il choisit d'étudier la technologie alimentaire. Dans son esprit, il y a surtout le manque de nourriture dans la communauté. «Je voulais apprendre à cuisiner des aliments bons et nutritifs», a déclaré Raymond. Après


L ES CITOYENS HONNÊTES ET BONS C HRÉTIENS

avoir passé plusieurs années dans des hôtels à Brisbane, il retourne en Papouasie-Nouvelle-Guinée pour former, guider les autres et restituer ses connaissances et ses compétences à son pays. Ensuite il étudie ménagement, travaille avec différentes compétences et, pendant cinq ans, en tant que responsable de l'entrepôt et de la logistique chez Paradise Foods.

Aujourd'hui, il est directeur de la Loge 10 et s'occupe des réfugiés qui se trouvaient autrefois sur l'île Manus et attendent leur entrée aux États-Unis d'Amérique. «Jusqu'à présent, 118 sont déjà partis pour l'Amérique, il y en reste actuellement 83», dit fièrement Raymond. Chaque jour, il passe au moins 5 ou 10 minutes avec chacun. Il écoute leurs histoires et pose des questions sur leur maison et leur famille. «Ils ont beaucoup souffert. J'essaie de leur rendre la vie aussi confortable que possible», a-t-il déclaré. Dieu joue un rôle important dans sa vie et il reconnaît que tout vient de Dieu. «Mon temps au Don Bosco a été instructif. La vie de Don Bosco, de Dominique Savio et des saints m’ont motivé et m'ont inspiré. Les salésiens m’ont toujours encouragé à approcher et aider les autres. Nos valeurs et nos cours de religion m'ont motivé très tôt. En vieillissant, je demande au Seigneur la force d’atteindre des gens qui ont besoin d'aide ou de conseils», a déclaré Raymond. Père Ambrose Pereira sdb EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

51


L ES CITOYENS HONNÊTES ET BONS C HRÉTIENS

Autriche

“Le commerce équitable devrait être la norme, pas l’exception”

(ANS – Vienne)

Dario Soto Abril est un ancien élève salésien, qui guide actuellement le “Fairtrade International”, l’organisation ’no profit’ responsable de la ‘Marque de Certification» du commerce équitable-solidaire “FAIRTRADE”.

Le 12 octobre dernier, alors qu’il se trouvait à Vienne pour le 25e anniversaire de “Fairtrade Austria” il a adressé un message d’encouragement à tout le mouvement de religieux et laïcs qui s’inspire à Don Bosco.

Comme il l’a raconté à Reinhard Heiserer, Directeur de l’ONG collaboratrice des Salésiens d’Autriche “Jugend Eine Wely-Don Bosco Aktion Osterreich”, Mr Soto a fréquenté l’Institut Salésien “San Pedro” de Cartagena, en Colombie. Il y a reçu le diplôme d’école supérieure, mais il a reçu, surtout, une éducation et un soutien qui ont été fondamentaux pour sa carrière. Pour cela, aujourd’hui, il rappelle les années dans le centre salésien avec une

52

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

grande reconnaissance.

Parlant des initiatives réalisées par la “Fairtrade Internationa”, Mr Soto a expliqué que, souvent, les agriculteurs et les travailleurs des Pays en voie de développement qui produisent des biens comme le café, le cacao, le sucre… n’obtiennent pas la juste rémunération pour leur travail. Voilà pourquoi Fairtrade a introduit une approche alternative au commerce conventionnel et parvient à atteindre, aujourd’hui, les consommateurs de plus de 130 Pays.

En plus, actuellement, plus de 1.6 millions de producteurs et travailleurs de 73 Pays reçoivent régulièrement un “prix Fairtrade” à investir dans des projets de leur choix pour améliorer la productivité des cultures, l’instruction ou la santé.

«Les petits agriculteurs et producteurs locaux ne peuvent survivre que dans la mesure où ils obtiennent des prix équitables pour leurs produits et seulement dans une économie équitable», a affirmé

le responsable de Fairtrade International.

Pour cela, il a aussi invité tous les membres du vaste mouvement de personnes qui s’inspire à Don Bosco, à soutenir, dans leurs choix d’acquisition, le commerce équitable et solidaire.

«Jugend Eine Welt» soutient, depuis toujours “Fairtrade”.

Et pour cela, le Directeur Heiserer a déclaré: «Je trouve vraiment étrange qu’il y aient, aujourd’hui, des produits étiquetés comme provenant du commerce équitable et solidaire. Le commerce équitable devrait être la norme, pas l’exception. Nous du JEW sommes de l’idée qu’un jour on doit arriver à avoir des produits avec une étiquette qui certifie:”attention – produit du commerce non équitable”, lié au travail des mineurs, à l’esclavage ou à autres violences des droits humains ou à la pollution. Entre-temps, il serait beau si, toujours davantage de producteurs locaux liés au monde salésien, pouvaient adhérer au système Fairtrade».


S TATUT DE LA C ONFÉDÉRATION MONDIALE

Statut de la Confédération Mondiale Præit ac tuetur Il nous précède et nous protège Rome, le 5 décembre 2015 Chapitre VII

Devoirs et Tâches des Membres de la Présidence Confédérale Mondiale Art. 22 - Le Président de la Confédération Mondiale

a) Exerce la représentation légale de la Confédération. b) Se préoccupe des relations avec la Société de Saint François de Sales et les Responsables des Groupes de la Famille Salésienne, Autorités, Organismes internationaux et avec des tiers. c) Convoque l'Assemblée Générale Mondiale, d’autres événements internationaux, la Présidence Confédérale et le Conseil Exécutif, en les présidant directement ou par des représentants. d) Convoque les Congrès Mondiaux, Continentaux et Internationaux autorisés par l’Assemblée Générale Mondiale, les présidant directement ou par des représentants. e) Prend soin de la coordination avec toutes les Fédérations Nationales ainsi qu’avec leurs Représentants. f) Décerne, motu proprio ou sur proposition de la Présidence Confédérale Mondiale ou Fédérations Nationales, des distinctions honorifiques particulières à d’Ancien(ne)s Élèves, à des Salésiens,

ou à d’autres personnes qui se seraient distinguées par des mérites particuliers envers le Mouvement et l’Association (Membre d’Honneur, Insigne du Mérite avec diplôme correspondant, Médailles, Diplômes de Fidélité). g) Propose au Recteur Majeur la promulgation conjointe du Statut de la Confédération Mondiale, comme approuvé par l’Assemblée Mondiale, et veille à son application. h) Veille à l’unité, conjointement à la Présidence Confédérale, à la coresponsabilité, à l’esprit d’initiative et aux grandes orientations qui puissent assurer un bon exercice des engagements des Ancien(ne)s Élèves en tant que laïcs, en privilégiant l’animation des jeunes. i) Exerce les activités liées à son mandat en étroite collaboration avec le Conseil Exécutif de la Confédération préalablement consulté. j) Préside les réunions de la Présidence Confédérale Mondiale et du Conseil Exécutif Confédéral Mondial.

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

53


S TATUT DE LA C ONFÉDÉRATION MONDIALE

Art. 23 - Les Vice-présidents Confédéraux Mondiaux

a) Remplacent le Président en son absence. b) Reçoivent du Président et du Conseil Exécutif Confédéral des tâches spécifiques, en particulier dans le domaine de l’animation, dans certaines régions. Ces tâches sont remplies par le biais des structures organisationnelles locales. c) Peuvent s’appuyer sur des experts pour étudier et proposer aux Ancien(ne)s Élèves des projets culturels, sociaux, ecclésiaux, en tenant compte de l’attention prioritaire aux jeunes. d) Assistent le Président dans la promotion de l’unité et de la communion de toutes les Fédérations avec la Présidence Confédérale. e) En particulier, le Vice-président GEX anime l’activité du secteur GEX, en communion avec les Conseillers Régionaux.

Art. 24 - Les Conseillers Régionaux

a) Sont les témoins, les animateurs, les points de référence et les interprètes de la Confédération dans les Régions de référence. Ils forment le réseau régional de la Confédération et promeuvent une étroite collaboration et communion avec les Fédérations de leur Région. Ils agissent d’un commun accord avec la Présidence Confédérale Mondiale. b) Reçoivent des tâches spécifiques de la part de la Présidence Confédérale, en particulier pour la mission d’animation dans leurs Régions respectives, avec l’aide des organismes et des contributions existants. c) Peuvent demander l’aide d’experts pour étudier et préparer des propositions de projets culturels, sociaux et ecclésiaux d’Ancien(ne)s Élèves dans leurs Régions respectives, avec une attention particulière aux besoins des jeunes. d) Assistent le Président et les Vice-présidents Confédéraux Mondiaux Adultes dans leurs efforts pour promouvoir l’unité et la communion de toutes les Confédérations et Fédérations Nationales ou Provinciales avec les membres de la Présidence Confédérale Mondiale. e) Assistent les Fédérations Nationales et Provinciales dans leurs Régions respectives, avec tous les membres de la Présidence Confédérale Mondiale, dans le travail d’animation des Ancien(ne)s Élèves de Don Bosco. f) Dans le cas où le Conseiller Régional ne pourrait remplir son engagement, il en informera par écrit la Présidence Confédérale Mondiale. S’il ne le fait pas, la Commission procédera à une vé-

54

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

rification du service et transmettra le résultat de cette vérification aux membres de la Présidence Confédérale Mondiale afin de procéder au choix d’une autre personne.

Art. 25 - Le Délégué Confédéral Mondial

a) Est le représentant du Recteur Majeur de la Société de Saint François de Sales et l’animateur spirituel de la Confédération Mondiale, en particulier de la Présidence Confédérale Mondiale et du Conseil Exécutif Confédéral Mondial. Il exerce cette animation avec des interventions épistolaires, des contacts personnels et des visites au cours desquelles il étudie les différentes situations locales de vie et de travail. b) Anime la formation permanente des Ancien(ne)s Élèves de Don Bosco, avec une attention particulière aux jeunes Anciens. Il fait tout cela en lien avec les Conseillers Régionaux dans leurs Régions et avec d’autres laïcs qualifiés. c) A le souci des publications et des ressources pour la formation et l’animation spirituelle et culturelle des Ancien(ne)s Élèves, en particulier les membres de la Présidence Confédérale. d) Informe le Recteur Majeur de la Société de Saint François de Sales et le Délégué du Recteur Majeur pour la Famille Salésienne de la marche, soit de la Confédération Mondiale, soit des différentes Confédérations et Fédérations Nationales et Provinciales. e) Reçoit les directives du Délégué du Recteur Majeur pour la Famille Salésienne, responsable de la Famille Salésienne. f) Est membre de droit de la Commission électorale pour le renouvellement de la Présidence Confédérale Mondiale.

Art. 26 - Le Secrétaire Général Mondial

a) Est désigné(e) par la Présidence Confédérale Mondiale. À défaut d’être coopté par la Présidence Confédérale Mondiale, et dans ce cas de figure, il n’a pas droit de vote. b) Peut proposer à la Présidence Confédérale Mondiale la nomination d’un ou plusieurs secrétaires adjoints pour obtenir son approbation. c) Est responsable du Secrétariat de la Confédération Mondiale. d) Entretient de bonnes relations publiques avec les autres responsables de groupe de la Famille Salésienne et d’autres organisations. e) En lien avec le Président, il rédige un rapport annuel des projets et le présente à la réunion de la Présidence Confédérale Mondiale.


S TATUT DE LA C ONFÉDÉRATION MONDIALE

f) Participe à l’élaboration de l’Ordre du Jour des réunions de la Présidence Confédérale Mondiale et du Conseil Exécutif Confédéral Mondial. g) Rédige les comptes-rendus de toutes les réunions et les envoie, dans les 30 jours, aux membres présents et à tous ceux qui auront justifié leur absence, en veillant à toutes les traductions nécessaires. h) Est responsable des actes et des comptes-rendus et les présente pour approbation. i) Prend toutes les dispositions pour que le Secrétariat fonctionne avec efficacité. j) Est responsable de l’archivage de tout événement et de toute information reçue des Fédérations Nationales et Provinciales. k) Est responsable de l’organisation et de la mise à jour d’une base de données (mondiale) des adresses des membres des Fédérations Nationales et Provinciales, et des groupes reconnus. l) Est responsable de la création et de la mise à jour de la liste des Confédérations et Fédérations Nationales et Provinciales reconnues, des Associations Locales et des groupes reconnus, et de la publication annuelle de cette liste. m)Commence, six mois avant l’Assemblée Mondiale, les procédures pour les élections, en annonçant la date des élections à tous les Présidents Nationaux ou Provinciaux et en sollicitant les dossiers de candidature. n) Est responsable de l’organisation adéquate de la Confédération Mondiale. o) Est le Président de la Commission Électorale pour le renouvellement de la Présidence Confédérale Mondiale, au cas où il n’est pas candidat à la Présidence. p) Si le Secrétaire Confédéral est candidat à la Présidence Confédérale Mondiale, la Commission Exécutive Confédérale Mondiale nommera un autre Président de la Commission Électorale.

Art. 27 - Le Trésorier Confédéral Mondial

a) Est un membre élu de la Présidence Confédérale Mondiale. À défaut, il doit être coopté par la Présidence Confédérale Mondiale et, en ce cas de figure, il n’a pas droit de vote. b) Est responsable, en lien avec le Président de la Confédération Mondiale, des finances de la Confédération. c) Peut proposer la création d’un Comité économique pour gérer des problèmes particuliers. d) Est responsable du compte bancaire de la Confédération Mondiale avec le Président de la Confédération Mondiale et le Se-

crétaire Général Mondial; il est aussi autorisé à effectuer des mouvements financiers sur le compte. Chaque mouvement, sous peine d’invalidité, sera contresigné d’au moins deux des trois responsables du compte désignés ci-dessus. e) Est responsable du compte bancaire de la Confédération Mondiale avec le Président de la Confédération Mondiale et le Secrétaire Général Mondial; il est aussi autorisé à effectuer des mouvements financiers sur le compte. Chaque mouvement, sous peine d’invalidité, sera contresigné d’au moins deux des trois responsables du compte désignés ci-dessus. f) Tient les comptes à jour. g) Est responsable de tous les biens de la Confédération Mondiale et prépare un inventaire annuel qu’il envoie au Trésorier Confédéral Mondial. h) S’assure que les dépenses extraordinaires, non prises en compte dans le budget prévisionnel annuel, soient explicitement approuvées par le Conseil Exécutif Confédéral Mondial; il est aussi chargé du compte-rendu annuel de ces dépenses. i) Regroupe les apports économiques annuels de la Confédération et des Fédérations Nationales et Provinciales pendant le mois de janvier, après les avoir invitées à s'acquitter de ce paiement.

Art. 28 - Secrétaire Exécutif

Au cas où l’Association procéderait à l’embauche d’un Secrétaire Exécutif, seront déléguées à celui-ci les fonctions actuellement attribuées au Secrétaire et au Trésorier Confédéraux. Cette personne apportera également son aide pour les projets opérationnels de la Présidence Confédérale Mondiale.

Art. 29 - Audit

La Présidence Confédérale Mondiale nommera un Audit, choisi en dehors de ses membres, qui vérifiera annuellement les comptes de la Confédération et les actions menées par elle, et en rendra compte à la Présidence Confédérale Mondiale.

(Suite dans le prochain numéro)

EX ALLIEVI Newsflash - Noël 2018

55


C ALENDRIER S ALÉSIEN

JANVIER

8 - Beato Titus Zeman 15 - Beato Luigi Variara 22 - Beata Laura Vicuña 24 - San Francesco di Sales 30 - Beato Bronislao Markiewicz 31 - San Giovanni Bosco

FÉVRIER

7 - Beato Pio IX 9 - Beata Eusebia Palomino 25 - SS. Versiglia e Caravario

EX ALLIEVI Newsflash

Magazine d’actualité sociale et religieuse de la Confédération Mondiale des Anciens (nnes) Elèves de Don Bosco

Direction et Rédaction EX ALLIEVI Newsflash Opera Salesiana Teresa Gerini Via Tiburtina, 994 - 00156 Roma (Italia) tel. (+39) 06.409.003 Internet: www.exallievi.org E-mail: newsflash@exallievi.org

Casa Generalizia Sede Centrale Salesiana Via Marsala, 42 - 00185 Roma (Italia) tel. (+39) 06.656.121 Centralino Fax (+39) 06.656.12.556 Internet: www.sdb.org E-mail: rmg@sdb.org

Direction et coordination éditoriale Pierluigi Lazzarini (pierluigi.2208@tiscali.it)

NOTRE NUMÉRO DE COMPTE

Secrétaire de rédaction Veronica Messano

Collaborateurs de ce problème Don Ángel Fernández Artime sdb, Sophie Astles, Emanuela Carnevale, don Pascual Chàvez sdb, don Charles Cini sdb, Joaquim Fernandes, Vito Gentili, Bryan Magro, Chihiro Okawa, Salvatore Ortu, don Ambrose Pereira sdb, Alberto Piedade, Guilhermino Pires, don Jayapalan Raphael sdb, Gian Francesco Romano, Daniela Scherrer, don Philip Somchai sdb

Nom: Confédération Mondiale des Anciens(nnes)

Elèves de Don Bosco

Banque: Lombard Bank Malta p.l.c. Adresse: Balzan, Malta IBAN: MT 08 LBMA 0500 0000 0000 0144 0520 986 SWIFT Code: LBMAMTMT Bank Account Number: 01440520986

Photos et images Archivio Ag. ANS, AustraLasia, Don Bosco India, El Caribe, Red De Noticias, Salesiani GBR

Le magazine trimestriel (italien, anglais, espagnol, français et portugais) est disponible sur le site officiel www.exallievi.org dans les délais suivants: le 25 DÉCEMBRE (jour de Noël); PÂQUES DE LA RÉSURRECTION; 24 JUIN (naissance d'anciens étudiants); 5 OCTOBRE (Bienheureux Alberto Marvelli)

Traduction

Ag. ANS - Édition journalistique

Ag. ANS - Veronica Messano

Ag. ANS - Nisaury Ventura

Ag. ANS - Nisaury Ventura

Buon Natale!

Merry Christmas!

Feliz Navidad!

Feliz Natal!

ÉDITION ITALIENNE

ÉDITION ANGLAISE

ÉDITION ESPAGNOLE

ÉDITION PORTUGAISE


Millions discover their favorite reads on issuu every month.

Give your content the digital home it deserves. Get it to any device in seconds.