Issuu on Google+

« Jeu de Mère Térésa » Elles sont dix, cinq sages et cinq folles ! Matthieu 25,1-13

« Amen, je vous le dis, chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait…» Matthieu 25,31-40

Êtes-vous fou, ou êtes vous sage ? Jeu d’imagination, pour remplir sa lampe d’huile.

Pascale Roze http://www.images-pascale.eu/ pour Interparole

1


Paroles de références : d’après l’Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 25,1-13 Elles sont dix : cinq sages et cinq folles Jésus parlait à ses disciples de sa venue ; il disait cette parabole : « Le Royaume des cieux est comparable à dix jeunes filles invitées à des noces, qui prirent leur lampe et s’en allèrent à la rencontre du jeune marié. Cinq d’entre elles étaient folles, et cinq étaient sages : les folles avaient pris leur lampe sans emporter d’huile, tandis que les sages avaient pris, avec leur lampe, de l’huile en réserve. Comme le jeune marié tardait elles s’assoupirent toutes et s’endormirent. Au milieu de la nuit, un cri se fit entendre : “Voici le jeune marié ! Sortez à sa rencontre.” Alors toutes ces jeunes filles se réveillèrent et préparèrent leur lampe. Les folles demandèrent aux sages :”Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent.” Les sages leur répondirent : “Jamais cela ne suffira pour nous et pour vous ; allez plutôt vous en procurer chez les marchands.” Pendant qu’elles allaient en acheter, le jeune marié arriva. Celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces et l’on ferma la porte. Plus tard, les autres jeunes filles arrivent à leur tour et disent : “Seigneur, Seigneur, ouvre nous !” Il leur répondit : “Amen, je vous le dis : je ne vous connais pas “ Veillez donc, car vous ne connaissez ni le jour ni l’heure. »

D’après l’Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 25, 31-46 La Venue de Dieu Jésus parlait a ses disciples de sa venue : il dit un jour « Quand le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, il rassemblera tous les peuples. Il jugera les hommes et les séparera comme le berger sépare les brebis des chèvres : il placera les uns à sa droite, et les autres à sa gauche. Alors il dira à ceux qui seront à sa droite : “Venez, les bénis de mon Père. Vivez dans son Royaume : il l’a préparé pour vous depuis la création du monde. Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ; j’étais nu, et vous m’avez habillé ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi !” Alors tous ceux qui sont à sa droite lui répondront : “Seigneur, quand nous est-il arrivé de te voir affamé et de te nourrir ? assoiffé et de te donner à boire ? étranger et de t’accueillir ? nu et de te vêtir ? malade ou prisonnier et de venir te voir?” Et il leur répondra :”Amen, je vous le dis, chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait… A tous ceux qui sont à sa gauche, il dira : “Tout ce que vous n’avez pas fait à l’un des plus petits de mes frères, à moi non plus vous ne l’avez pas fait.» 2

Pascale Roze http://www.images-pascale.eu/ pour Interparole


Prière de Mère Térésa de Calcutta  « Ne vous imaginez pas que l’Amour, pour être vrai, doit être extraordinaire. Ce dont on a besoin, c’est de continuer à aimer. Comment une lampe brille-t-elle, si ce n’est par l’apport continuel de petites gouttes d’huile ? Qu’il n’y ait plus de gouttes d’huile, il n’y aura plus de lumière et l’époux dira : « Je ne te connais pas ». Mes amis, que sont ces gouttes d’huile dans nos lampes ? Elles sont les petites choses de la vie de tous les jours : la joie, la générosité, les petites paroles de bonté, l’humilité et la patience, simplement aussi une pensée pour les autres, notre manière de faire silence, d’écouter, de regarder, de pardonner, de parler et d’agir. Voilà les véritables gouttes d’amour qui font brûler toute une vie d’une Vive Flamme. Ne cherchez donc pas Jésus au loin ; il n’est pas que là-bas, il est en vous. Entretenez bien la lampe et vous le verrez. »

Pascale Roze http://www.images-pascale.eu/ pour Interparole

3


Objectif Pour rencontrer le Christ, lumière des hommes, il faut être déjà petite lumière (petit christ = chrétien). Comment ne pas manquer de ce carburant (de l’huile) pour être une petite lumière ? Pour cela, il faut, comme le dit mère Thérésa, donner du temps, de l’amitié, etc. « brûler » pour les autres. C’est ainsi que se remplissent de gouttes d’huile nos lampes.

Matériel - Un plateau de jeu (à agrandir) : une ville ordinaire avec un hôpital, des maisons, un resto du cœur, une prison, une cour de récréation, ... et un marchand d’huile, p 6 - Un pion par enfant (petit flacon, ou autre objet) - Quelques cartes “ olive “ à donner à ceux qui iront chercher de l’huile chez les marchands, P 5. - Une grande fiole à huile par enfant, suffisamment agrandi pour pouvoir y coller des gommettes jaunes (« gommettes d’huile »), p 5 - Des gommettes jaunes - Un balluchon (mouchoir attaché par les coins) par enfant contenant 15 objets, p 7 - un réveil, ou une clochette pour marquer le “temps de l’arrivée de l’Époux”.

Déroulement 1) Lire et relire la prière de mère Thérèsa. 2) Chaque enfant reçoit la grande fiole d’huile qui le représente, ainsi qu’un balluchon contenant les 15 objets. Il écrit son nom sur l’anse de sa grande fiole d’huile. 3) Laisser à chaque joueur le temps de découvrir ce qu’il a dans son balluchon, le temps de regarder le plateau de jeu avec ses détails. 4) Donner la consigne suivante : Êtes-vous fou, ou êtes vous sage ? Vous avez des éléments dans votre baluchons : comment pouvez-vous les utiliser ? La consigne n’est pas directive ; elle laisse à chacun la liberté d’imaginer, d’inventer et de choisir ce qu’il va faire (d’être fou ou sage ! ). 5) À tour de rôle, chaque enfant choisit, sur le plateau de jeu, un lieu. Il pose son pion à cet endroit et place juste devant lui, sur la table, le ou les éléments qu’il veut donner, dans la quantité qu’il désire, en disant pourquoi il a choisi ce lieu, ce qu’il va donner ou faire, et avec qui. Quand chacun a choisi et déposé son pion et qu’il a donné ce qu’il voulait donner (dans des lieux différents de préférence), les 12 coups de l’arrivée de “l’Époux” sonnent. L’animateur donne à chaque enfant autant de gommettes jaunes (« gommettes d’huile » à coller dans sa grande fiole ) que l’enfant a sorti d’éléments de son balluchon. À celui qui a voulu s’acheter de l’huile chez un marchand, pour lui seul, l’animateur donne une « olive » (ce qui lui laissera une chance d’avoir de l’huile si on va au pressoir ! ). À la fin du jeu les enfants dessinent une flamme à leur lampe.

Parole de Dieu Lire ensemble Matthieu 25, 31-46, et conclure par ce chant : Trouver dans ma vie ta présence. Tenir une lampe allumée. Choisir avec toi la confiance. Aimer et se savoir aimé. réf. P 205, Paroles et Musique : Jean-Claude Gianadda, Studio SM

4

Pascale Roze http://www.images-pascale.eu/ pour Interparole


Cartes “ olive “

Grande fiole à huile

Pascale Roze http://www.images-pascale.eu/ pour Interparole

5


6

Pascale Roze http://www.images-pascale.eu/ pour Interparole


Le balluchon

Pascale Roze http://www.images-pascale.eu/ pour Interparole

7


Jeu de mère Térésa