Page 1

Via Lucis 9. Le baptême de l’eunuque

1

Pascale Roze

http://www.images-pascale.eu/

pour Interparole http://interparole-catholique-yvelines.cef.fr/


Partant de ce texte de l’Écriture, Philippe lui annonce alors la Bonne Nouvelle de Jésus. Actes des Apôtres 8, 35

2

Pascale Roze

http://www.images-pascale.eu/

pour Interparole http://interparole-catholique-yvelines.cef.fr/


La rencontre de Philippe et de l’eunuque Un Ange du Seigneur dit à Philippe : « Lève-toi et va au midi, sur la route qui descend de Jérusalem à Gaza ; elle est déserte. » Philippe se lève et y va. Or un Éthiopien, un eunuque, haut fonctionnaire de Candace, reine d’Éthiopie, et surintendant de tous ses trésors, était venu en pèlerinage à Jérusalem, et il s’en retournait, assis sur son char, en lisant à haute voix le prophète Isaïe. L’Esprit dit à Philippe : « Avance et colle-toi à ce char. » Philippe y court ; il entend l’Ethiopien qui lisait le prophète Isaïe. Il lui demande : « Comprends-tu donc ce que tu lis ? » - Comment le pourrais-je, dit-il, si personne ne me guide ? » Et il invite Philippe à monter et à s’asseoir près de lui. Le passage de l’Écriture qu’il lisait était le suivant : “Comme une brebis il a été conduit à la boucherie ; comme un agneau muet devant celui qui le tond, ainsi il n’ouvre pas la bouche. Dans son abaissement son bon droit lui a été enlevé. Et sa descendance, qui la racontera ? Car sa vie a été enlevée de la terre.” L’eunuque dit à Philippe : « Je t’en prie, de qui le prophète dit-il cela ? De lui-même ou de quelqu’un d’autre ? » Partant de ce texte de l’Écriture, Philippe lui annonce alors la Bonne Nouvelle de Jésus. Chemin faisant, ils arrivent à un point d’eau. L’eunuque dit : « Voici de l’eau. Qu’est-ce qui empêche que je sois baptisé ? » - Si tu crois de tout ton coeur, c’est permis. » L’Eunuque répond : « Je crois que Jésus-Christ est le Fils de Dieu. » Il fait arrêter le char. Ils descendent tous deux dans l’eau, Philippe avec l’eunuque, et il le baptise. Quand ils remontent de l’eau, l’Esprit du Seigneur enlève Philippe, et l’eunuque ne le voit plus. Mais il poursuit son chemin tout joyeux. Quant à Philippe, il se retrouve à Azot ; il annonce la Bonne Nouvelle dans toutes les villes qu’il traverse, jusqu’à son arrivée à Césarée. Actes des Apôtres 8, 26- 40

3

Pascale Roze

http://www.images-pascale.eu/

pour Interparole http://interparole-catholique-yvelines.cef.fr/


« Celui qui traverse la fontaine baptismale passe de la terre au ciel, du péché à la vie, de la faute à la grâce, de la souillure à la sanctification, il ressuscite et il ne meurt plus. » Ambroise de Milan

L’évangile, littéralement « Bonne Nouvelle » éclaire et accomplit les promesses du Premier Testament. La parole doit en être rompue, partagée, comme elle l’a été entre Philippe et l’Eunuque, pour que le sens en germe, que la présence du Christ devienne si manifeste qu’elle transforme la vie de celui qui l’y a découverte. Il n’a de cesse alors que d’être immergé dans la vie de Celui qu’il a rencontré, en demandant le Baptême. Tel a été l’itinéraire de l’Eunuque et de tant de catéchumènes ! Voici l’agneau de la Pâque juive dont le corps et le sang donnent vie et salut, Ex 12 Voici l’agneau innocent dont l’Eunuque cherche qui il représente, Is. 53,7-8 « Voici l’Agneau de Dieu » identifié à Jésus-Christ par Jean-Baptiste, Jn. 1,29. Il se relève après avoir donné sa vie, tenant haut une croix de gloire et faisant demi-tour : la marche vers la mort s’est inversée, il est ressuscité.Qui mangera son corps et boira son sang aura la vie éternelle. « Je crois », c’est-à-dire je m’unis dans la foi à tous ces témoins connus et inconnus qui ont misé leur vie sur Dieu, Père, Fils et Esprit. Dans la première Église, la prière du Credo était donnée au catéchumène, le jour de son baptême, comme un trésor à conserver, une prière à proclamer avec les autres Chrétiens, une ancre à laquelle accrocher leur foi et leur espérance. Cette prière, appelée Symbole des apôtres, unit le Chrétien à Dieu et les Chrétiens entre eux

Prière à rédiger

4

Pascale Roze

http://www.images-pascale.eu/

pour Interparole http://interparole-catholique-yvelines.cef.fr/


• Découper tous les dessins. • Composer le montage en plaçant - au centre du décor, p. 4, le grand dessin, P. 2 - de chaque côté, en forme de croix, les 4 petits dessins, p. 3 Voir l’exemple sur la première page. On peut proposer aux enfants, un plus grand nombre de petits dessins, pris sur les autres P.D.F.. Les enfants choisissent ceux qui leur semblent les plus adaptés à l’image centrale. Ils peuvent également écrire une prière sur la case blanche, p. 3. Cette prière sera placée à la place d’un des 4 petits dessins. Les méditations proposées pour chaque dessin sont destinées aux adultes.

5

Pascale Roze

http://www.images-pascale.eu/

pour Interparole http://interparole-catholique-yvelines.cef.fr/

9. Le baptême de l’eunuque  

Images évangile et médiations pour enfants