Issuu on Google+

Via Crucis 6. Le procès religieux

1

Pascale Roze

http://www.images-pascale.eu/

pour Interparole http://interparole-catholique-yvelines.cef.fr/


Le procès religieux Ceux qui avaient arrêté Jésus, l’emmènent chez Caïphe, le grand prêtre. Les scribes, et les anciens se joignent à eux. Pierre suit de loin ; il s’assied devant un feu dans la cour du grand prêtre. Pour pouvoir condamner Jésus à mort, on cherche en vain de fausses raisons. À la fin deux témoins arrivent et disent : « Cet homme a dit : « Je peux détruire le Temple de Dieu et, en trois jours, le reconstruire. » En entendant cela Caïphe, le grand prêtre se lève : « Tu as dit cela ! » mais Jésus ne répond rien, ne dit rien. Caïphe lui demande : « Es-tu le Christ, le Fils de Dieu ? ». Jésus dit : « C’est toi qui l’as dit. » Le grand prêtre déchire alors ses vêtements en accusant Jésus d’avoir blasphémé, d’avoir injurié le nom du Dieu Un et Unique. Tous hurlent : « Il mérite la mort ». Ils lui crachent au visage, le frappent de coups, le giflent. Et ils demandent à Jésus : « Fais le prophète, dis-nous qui t’a frappé. »

2

Pascale Roze

http://www.images-pascale.eu/

pour Interparole http://interparole-catholique-yvelines.cef.fr/


« Il faisait froid en ce lieu où Jésus n’était pas reconnu, où personne ne voyait la lumière... Il faisait froid pour le coeur. Pierre se tenait donc près du feu car il avait le coeur transi. » (St Ambroise)

C’est le chiffre qui révèle l’action de Dieu pour les hommes. « Le troisième jour il nous relèvera et nous vivrons en sa présence » (Os 6,2). Credo : « Le troisième jour, Jésus-Christ est ressuscité d’entre les morts »

Le nouveau Temple de Jérusalem était la fierté des Juifs : Dieu y était présent dans le Saint des Saints. C’était bien difficile pour les Juifs de cette époque d’entendre Jésus dire que le vrai Temple c’est l’homme appelé à ressusciter. Est-ce facile pour nous aujourd’hui ?

« Caïphe déchire sa tunique, symbole du Sacerdoce que, Jésus, le prêtre véritable est venu revêtir » (St Ephrem)

Prière à rédiger

3

Pascale Roze

http://www.images-pascale.eu/

pour Interparole http://interparole-catholique-yvelines.cef.fr/


• Découper tous les dessins. • Composer le montage en plaçant - au centre du décor, p. 4, le grand dessin, P. 2 - de chaque côté, en forme de croix, les 4 petits dessins, p. 3 Voir l’exemple sur la première page. On peut proposer aux enfants, un plus grand nombre de petits dessins, pris sur les autres P.D.F.. Les enfants choisissent ceux qui leur semblent les plus adaptés à l’image centrale. Ils peuvent également écrire une prière sur la case blanche, p. 3. Cette prière sera placée à la place d’un des 4 petits dessins. Les méditations proposées pour chaque dessin sont destinées aux adultes.

4

Pascale Roze

http://www.images-pascale.eu/

pour Interparole http://interparole-catholique-yvelines.cef.fr/


6. Le procès religieux